Soumission – Fessée – BDSM

  • 0
jean escort boy bdsm soumission fessée femmes soumises

Soumission – Fessée – BDSM

Category:bdsm,Experience,Femmes,fessée,Soumission,soumission Tags : 

Soumission – Fessée – BDSM: Expérience de soumission avec un gentleman pour femmes ou couples. Laissez moi être votre maître le temps d’une soirée.

Lorsque Madame ouvrit la porte de son appartement plongé dans la pénombre, elle sentit que quelque chose clochait. 

Elle n’eut pas le temps d’appuyer sur l’interrupteur. Une main gantée de cuir atterrit rapidement sur sa bouche pour l’empêcher de hurler, puis l’homme commença à la traîner de force vers le premier étage du duplex.

Son mari adorait les jeux de rôle, et il lui avait déjà fait ce genre de surprise quand elle était rentrée chez elle après une dure journée de travail.

Titillée, elle décida de jouer le jeu. Une fois arrivés dans la chambre au 1er étage, l’homme la prit dans ses bras puis la jeta violemment sur le lit. Madame était étonnée par la force de son chéri. Il était grand et costaud, mais elle n’aurait jamais imaginé qu’il serait capable de l’envoyer valdinguer de la sorte.

A sa droite, les stores de la baie vitrée laissaient filtrer les faibles rayons du soleil de cette fin de journée. Madame tenta de deviner les traits de son mari dans le noir, en vain.

Soumission – Fessée – BDSM: Son agresseur se précipita sur elle et retira sauvagement son débardeur, sa jupe et son string en dentelle. Ensuite, il prit deux écharpes et attacha ses poignets aux barreaux du lit.

Madame poussa un petit cri. Plongée dans le noir, nue et vulnérable, elle se mit à mouiller tandis que les mains gantées de cet intrus qu’elle ne pouvait voir se promenaient sur son corps, caressant le moindre millimètre de sa peau douce et souple. Elle sentait le souffle ardent de l’homme sur sa peau, et devinait son désir pour elle.

Elle gémissait, maintenant.

– Je vais faire de toi ce que je veux, lâcha-t-il.

Sa voix était très grave et elle se rendit compte que le parfum de son agresseur était différente de celui de son mari.

Et si ce n’était pas son mari ? se demanda-t-elle 

Elle frissonna de façon incontrôlable lorsque l’intrus se pencha entre ses cuisses et fit glisser sa langue sur son sexe en feu 

Son corps se raidit. Elle était plus qu’excitée.

-Tu es toute mouillée, dit l’homme.

Madame se mit à trembler de désir et de peur. Et si cet homme n’était pas son mari ? Et s’il était entré dans son appartement pour abuser d’elle ?

Cette idée était à la fois terrifiante, et excitante. Elle aimait la soumission.

L’homme explorait le moindre recoin de son sexe, dardant sa langue chaude et humide sur son clitoris en feu et suçotant ses petites lèvres avec gourmandise. La bouche de l’intrus, l’obscurité presque totale et l’adrénaline qui se déversait dans le corps de Madame lui procuraient un plaisir indescriptible, comme si elle avait consommé une substance illicite. Elle se mit à miauler comme une chatte. 

-Je… je vais jouir, fit-elle.

L’homme s’arrêta net, puis elle sentit qu’il se releva.

-Pas tout de suite. Je veux encore m’amuser avec toi.

Il détacha les liens entourant les poignets de Madame, puis la fit s’allonger sur le dos avant de la rattacher aux barreaux du lit.

-Maintenant, c’est l’heure de la fessée.

Comme pour ponctuer ses paroles, l’homme s’assit juste à côté d’elle, puis il lui asséna une fessée retentissante qui la fit crier.

Crier de douleur, et de plaisir. Elle rêvait depuis longtemps d’une expérience de soumission BDSM.

-Tu aimes recevoir des fessées? demanda l’homme assise à côté d’elle.

-Je… je…

-Réponds, ordonna-t-il en la fessant à nouveau.

Madame serra les dents… Elle mouillait plus que jamais.

– Oui… j’aime me prendre des fessées.

Il frappa son derrière une nouvelle fois, et le bruit de la fessée retentit dans la pièce.

-Dis, « Oui, maître. »

-Oui, maître, j’aime que vous me donniez la fessée.

-Très bien, dit-il.

Au fil des minutes, Madame se demandait s’il s’agissait bien de son mari. Il lui avait déjà donné une petite fessée de temps à autre, mais il n’avait jamais élaboré un scénario aussi élaboré. Et puis cette voix, si grave et sexy…

Soudain, l’homme approcha tout près de son visage, et elle sentit la texture chaude et souple de sa queue contre ses lèvres 

-Suce-moi, ordonna-t-il.

-Mais…

Soumission – Fessée – BDSM: La main en cuir s’abattit une nouvelle fois sur les fesses rebondies de Madame, l’envoyant un peu plus au 7e ciel. La sensation délicieuse d’être punie comme une enfant pas sage l’excitait au plus haut point.

-Quand je te donne un ordre, tu dois l’exécuter.

-Bien, maître.

Madame ouvrit les lèvres, puis elle engouffra le pénis de l’intrus dans sa bouche. Il lui sembla incroyablement large. Bien plus gros que celui de son mari.

-Allez, montre-moi ce que tu sais faire, susurra-t-il 

-Bien maître.

Elle se mit à le sucer, lentement, très lentement, afin de faire durer son plaisir. Attachée au lit, le cul offert au vice de cet homme et son sexe dans sa bouche, elle se sentait souillée et humiliée…

Ce qui décuplait encore plus son plaisir.

Madame sentait sa queue grossir dans sa bouche au fur et à mesure qu’elle le suçait. Elle aimait faire glisser sa langue sur son gland et l’embrasser avec gourmandise. Elle se prit même à souhaiter qu’il s’agisse d’un autre homme que son mari.

-Tu suces très bien, commenta-t-il tout en haletant. Si ton mari savait que tu suces d’autres hommes que lui, je ne crois pas qu’il serait très content 

-C’est vrai, maître. Il serait très en colère.

-Tu aimes ma queue 

-Votre queue est délicieuse.

-Tu veux la sentir au fond de ta chatte?

-J’adorerais ça, maître.

Lentement, l’intrus retira son pénis de sa bouche, puis il se posta directement derrière elle et saisit ses fesses. Le simple fait de sentir ses gants en cuir prendre son cul de la sorte mena Madame au bord de l’orgasme.

-J’ai envie que vous me baisiez, maître, souffla-t-elle.

-Je vais m’occuper de ton beau petit cul. Ne t’en fais pas 

Elle sentit son corps chaud s’allonger sur elle. Il était toujours habillé, tandis qu’elle était nue. Et puis finalement, l’inconnu prit le temps d’enfiler un préservatif puis il plaça la masse chaude de sa queue énorme contre son jardin secret et s’enfonça délicieusement en elle, par derrière 

Sa virilité était véritablement massive, mais Madame mouillait tellement qu’il entra en elle comme dans du beurre.

Elle gémit de plus belle.

-Je te fais mal? demanda-t-il.

-Non… C’est juste que… votre queue est bien plus grosse que celle de mon mari… J’adore ça… 

L’homme éclata de rire. 

C’était vrai: la barre de fer qui s’enfonçait en elle lui semblait bien plus imposant que celui de son mari. En réalisant cela, Madame se dit qu’elle aurait dû se méfier, lui demander de la détacher et de rallumer la lumière pour qu’elle voit enfin son visage… Pour être rassurée… 

Mais elle n’en fit rien. Les gants de cuir de l’intrus et son sexe dur comme la pierre lui donnaient trop de plaisir. Elle aimait le côté interdit et dangereux de cette situation 

-Montre-moi ce que tu sais faire, ordonna-t-il. Montre-moi comment tu baises 

Toujours allongée, Madame se mit à onduler des hanches, baisant ainsi sa queue comme une bonne fille qu’elle était.

-Oui, comme ça, fit-il 

-Vous aimez ma chatte, maître 

-C’est la meilleure que j’ai jamais connue 

Madame continua sa petite danse, enfonçant ainsi plus profondément le sexe de l’homme dans son intimité chaude et humide. Ce sexe la remplissait comme elle n’avait jamais été remplie et lui procurait un plaisir foudroyant. L’homme qu’elle ne pouvait voir l’utilisait comme bon lui semblait; elle était sa chose, son jouet.

Il la massait tout en la baisant. Il faisait glisser ses mains gantées sur ses fesses, son dos et sa nuque, ce qui la faisait frissonner de volupté. On aurait dit qu’il avait fait ça toute sa vie. Et puis soudain, l’homme agrippa ses longs cheveux pour tirer doucement sa tête en arrière afin de l’embrasser. Il enroula sa langue autour de la sienne, comme s’il faisait l’amour à sa bouche.

-Maintenant, je vais te faire jouir, lui chuchota-t-il à l’oreille 

Toujours allongé sur le dos de Madame, l’intrus serra un peu plus ses mains gantées autour de ses fesses et accéléra son va et vient dans son vagin tout en continuant à l’embrasser.

Soumission – Fessée – BDSM: Il la baisait avec force maintenant, l’utilisant comme son esclave sexuelle. A chaque coup de rein, Madame sentait toute l’étendue de son désir sauvage. Elle devinait à quel point son corps de femme l’excitait, à quel point il avait besoin de jouir dans son intimité.

Soudain, elle poussa un hurlement déchirant. A l’instant même où l’inconnu jouissait en elle, Madame fut submergée par un orgasme prodigieux. Son vagin se contracta autour de la queue de l’homme inconnu, et elle fut prise de spasmes incontrôlables.

L’intrus l’avait fait grimpéerau rideau. Elle avait l’impression de vivre un rêve, et elle ne voulait pas se réveiller. Elle se fichait de savoir si l’homme était son mari ou pas. Elle se fichait de savoir ce qu’il allait faire d’elle. Tout ce qui comptait à cette seconde précise, c’était cet orgasme incomparable.

Fourbue, elle retomba sur le ventre tandis que l’homme déposait un tendre baiser sur son front.

-C’était délicieux, dit-il. A bientôt, peut-être.

Il s’éclipsa rapidement, descendant promptement les escaliers, la laissant là, allongée sur le ventre, ivre de bonheur. Elle l’entendit ouvrir la porte d’entrée, puis la refermer.

Cinq minutes plus tard, et alors que Madame était toujours allongée dans le noir, son mari entra dans la chambre.

-Bonjour ma chérie, dit son mari. J’espère que tu as aimé mon cadeau, joyeux anniversaire.

Madame ne peut s’empêcher de frissonner. Et puis elle resta silencieuse durant un instant.

-Oui beaucoup

Ils firent alors l’amour comme des bêtes toute la nuit, tellement excitées de l’expérience érotique qu’ils venaient de vivre avec un escort boy gentleman inconnu pour femmes exigeantes ou couples

Soumission – Fessée – BDSM: Si cette histoire vous a plu et que vous aimeriez la vivre, contactez moi au plus vite. Ecrivez moi comment vous voulez vivre votre fantasme ou celui de votre couple.

Au plaisir de vous faire soumettre pour vous faire hurler de plaisir.

Jean

☎ +33755186013 SMS/WHATSAPP
@ man.jean@yahoo.fr
🌐 http://escortboy.org