Category Archives: gentleman

  • 0
Plaisir, désir, passion, extase au programme

Plaisir, désir, passion, extase au programme

Category:amant,escort boy,gentleman Tags : 

Plaisir, désir, passion, extase au programme de la nuit que Madame venait de passer avec son gentleman. L’escort boy était allongé dans la fraîcheur d’une douce pénombre, et un léger courant d’air balayait ses cheveux. Il fut tiré de son sommeil par le léger parfum de sa compagne qui flottait à proximité. Il emplit ses poumons de la douce fragrance et en imprégna le fond de sa gorge sèche, la savourant. Il souleva péniblement les paupières, leva les yeux, et vit un merveilleux regard posé sur lui avant de sentir ses lèvre sur sa bouche.

L'escort boy fut tiré de son sommeil par le léger parfum de sa compagne

L’escort boy fut tiré de son sommeil par le léger parfum de sa compagne

Madame était allongée avec lui sur le lit. Elle lui caressait les cheveux de ses doigts délicats et apaisants. La belle glissa plus près de lui sur le lit et posa la main sur son avant-bras.

Elle avait les jambes repliées sous elle, et le tee-shirt remonté sur la peau veloutée de ses cuisses lui laissait entrevoir un petit morceau de culotte blanche. Sa chevelure retombait de chaque côté de son visage et sur ses épaules en somptueuses vagues, lui donnant l’irrésistible envie d’y plonger ses mains tandis qu’il s’enfonçait en elle.

Le gentleman du plaisir prit sa main dans la sienne et la guida jusqu’à l’érection massive qui gonflait son boxer. Elle caressa le membre douloureusement tendu, puis tourna le poignet pour le recouvrir de sa paume. Il ferma les yeux et s’abandonna au contact de sa main et au chaud parfum de sa propre excitation tandis que Madame se glissait entre ses bras.

Jean l’embrassa tendrement, et de plus en plus profondément. Il glissa les mains sous le tee-shirt de sa maîtresse et laissa courir ses doigts sur la peau soyeuse de son dos, puis le long de ses côtes, jusqu’à la délicieuse rondeur de sa poitrine. Ses tétons durcirent immédiatement, comme impatients de sentir la caresse de sa langue.

Jean l’embrassa tendrement

Jean l’embrassa tendrement

Elle se cambra avec un gémissement tandis que ses doigts à elle s’employaient à défaire son boxer. Elle descendit la fermeture puis libéra son membre long et dur et le saisit dans sa paume chaude.

Il attrapa la bordure du tee-shirt, le lui fit passer au-dessus de la tête, et le jeta sur le côté afin de pouvoir admirer sa nudité. Il écarta sa chevelure et effleura tendrement son cou du dos de la main.

Il se pencha pour prendre l’un des tétons roses dans sa bouche et la força à s’allonger sous son poids tandis qu’il se défaisait rapidement de son boxer. 

Sa main descendit plus bas, entre ses cuisses, invitant ses jambes à s’ouvrir sous la pression de ses doigts.

—Si désirable, murmura-t-il en plongeant sa langue dans la bouche de Madame tandis qu’il écartait sa culotte et s’aventurait dans les replis soyeux.

L’escort boy l’effleura doucement du bout des doigts avant d’introduire son index profondément en elle. Elle se cramponna à lui, se cambra tandis qu’il amenait deux autres doigts pour mieux caresser l’intérieur doux et brûlant du sexe qui l’accueillait avec tant de fougue. Il cessa de l’embrasser pour la débarrasser de son fin triangle de dentelle. Il descendit alors le long de son corps, et lui écarta les jambes pour y enfouir son visage.

—Si belle, fit-il d’une voix rocailleuse, hypnotisé par la perfection de sa féminité en feu.

L’escort boy approcha sa bouche et explora de sa langue le clitoris gonflé et les lèvres satinées. Il la mena à un prompt orgasme, fou de plaisir de la voir parcourue de violents tremblements tandis qu’elle agrippait ses épaules et criait de jouissance.

L'escort boy approcha sa bouche et explora de sa langue le clitoris gonflé et les lèvres satinées.

L’escort boy approcha sa bouche et explora de sa langue le clitoris gonflé et les lèvres satinées.

L’escort boy brûlait d’un tel désir d’entrer en elle qu’il entendit à peine son gémissement de surprise alors qu’il remontait pour la couvrir de son corps. Il la sentit se figer brusquement, mais c’est en entendant sa voix qu’il s’immobilisa au-dessus d’elle.

Jean regarda Madame déglutir, surprise. Il sentit l’adrénaline affluer en elle et se mêler au parfum de son désir.

Avec un grognement lubrique, il descendit sur elle et, glissant son bassin entre les cuisses de son amante, écarta celles-ci avec ses genoux. Il sentait son intimité chaude et humide contre son gland : une invitation à entrer qu’il ne pouvait refuser. 

L'escort boy la pénétra d’un long coup de reins

L’escort boy la pénétra d’un long coup de reins

L’escort boy la pénétra d’un long coup de reins, s’enfonçant aussi profondément qu’il pouvait. Elle l’accueillit dans toute sa longueur, son étroit fourreau l’enserrant comme un étau, le baignant dans une chaleur merveilleuse. Comme Jean se retirait lentement, il sentit trépider les parois de son vagin et émit un sifflement d’extase. Il s’enfonça de nouveau, passant les bras sous ses genoux afin de s’approcher plus près, de l’explorer plus à fond.

L’escort boy la prenait furieusement, s’efforçant d’étouffer l’appétit qui tambourinait dans sa poitrine et réclamait quelque chose de plus que cet immense plaisir. Il s’enfonça en elle avec une vigueur décuplée, les menant aussitôt à un orgasme fracassant.

❤️❤️❤️

Plaisir, désir, passion, extase au programme, voilà ce que je vous propose. Beaucoup de femmes  ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain .

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez vos cuisses et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un homme respectueux mais viril.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur .

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Plaisir, désir, passion, extase

Plaisir, désir, passion, extase

Plaisir, désir, passion, extase au programme avec un gentleman à Paris répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

Plaisir, désir, passion, extase au programme. Un voyage de plaisirs érotiques sans fin. Fantaisie de divertissements érotiques femmes adultes.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien, vous redonner confiance en vous et vous faire vivre des expériences passionnelles pour satisfaire vos envies de plaisir, désir, passion, extase au programme de notre futur rencontre.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Comment Profiter des Plaisirs du Sexe sous la Douche ?

Comment Profiter des Plaisirs du Sexe sous la Douche ?

Category:escort homme,fantasmes,gentleman Tags : 

Comment Profiter des Plaisirs du Sexe sous la Douche ? Madame se retrouva sous le jet de la douche, un bras de son escort boy encerclé autour de sa taille tandis qu’il saisissait un flacon sur une tablette de sa main libre. Au moindre mouvement, son sexe de nouveau en érection se pressait contre son ventre. 

Elle éprouvait toujours un profond sentiment de sécurité dans ses bras. Son escort boy la désirait. Excitée, la dame se sentait submergée par une petite fierté toute féminine, une sensation qu’elle n’avait plus ressentie depuis bien longtemps. Avec joie, elle se rappelait également dans une merveilleuse confusion comme tout s’était bien passé dans son lit. 

Son escort boy la désirait

Son escort boy la désirait

Plus qu’elle ne l’aurait jamais imaginé dans ses rêves les plus fous. Le gentleman pour femmes exigeantes versa un peu de gel sur ses épaules qui coula dans son dos et reposa le produit. Ses mains se mélangèrent à la mousse et descendirent le long de sa peau pour s’attarder dans le creux de ses reins, puis sur ses fesses. Elles remontèrent de chaque côté de sa silhouette avant d’atteindre ses seins qu’il caressa au passage, effleurant ses tétons avec ses pouces. Des flèches de désir éclatèrent dans les moindres de ses terminaisons nerveuses. Elle pressa sa bouche sur son torse et imprima des baisers sur ses pectoraux.

Son escort boy resserra son étreinte, et, du pouce et de l’index, souleva le menton de Madame puis posa ses lèvres sur les siennes qui s’ouvrirent comme les pétales d’une fleur sous l’intrusion urgente de sa langue. Elle avait un goût délicieux. Son corps prit feu de nouveau. Il s’écarta légèrement après un brûlant interlude pour continuer sa toilette. Sa main droite descendit vers ses fesses rebondies, glissa jusqu’à sa fente noyé de désir.

Madame adorait tout ce que son escort boy lui faisait, et elle adora particulièrement le genre de grondement primaire qui s’échappa de sa poitrine musclée. Un petit côté bestial qui l’excitait sacrément, à vrai dire. Sa respiration se bloqua violemment un court instant lorsqu’il introduisit ses doigts dans son jardin secret pour la caresser.

Madame adorait tout ce que son escort boy lui faisait

Madame adorait tout ce que son escort boy lui faisait

Son escort boy en eut le souffle coupé, s’attardant dans cet endroit doux comme de la soie, sous l’eau ruisselante et les volutes de vapeur qui envahissaient la salle de bain. Puis il plongea l’index et le majeur dans sa grotte mystérieuse, imprimant un mouvement de haut en bas. Ses parois intimes se refermèrent sur lui. Madame se mit à onduler au même rythme que ses doigts. N’y tenant plus, il la libéra. Ses mains mélangées à la mousse glissèrent le long de ses cuisses avant de la soulever dans un geste toujours aussi doux et naturel afin de l’aider à se positionner. Ses jambes encerclées autour de sa taille, il fut récompensé par ce petit soupir d’extase qu’il adorait entendre à chaque fois. Le gigolo la pressa contre le carrelage, le gland de sa virilité emballé dans le latex et niché à l’entrée de son vagin. Il fit une légère pause et, d’un coup de reins, la pénétra de tout son long.

Le nirvana de nouveau. Le gentleman pour femmes exigeantes imprima un premier va-et-vient, sa bouche s’écrasant sur la sienne, étouffant un gémissement intense. Il plongea sa langue dans une petite cavité chaude qui l’accueillit avec la même avidité que les minutes précédentes.

a langue se mélangea à la sienne et s’accorda au rythme de queue turgescente et dure comme la pierre. Son escort boy la posséda lentement, comme jamais il n’avait pris une femme, se délectant de chaque poussée, de ses halètements de plaisir qu’il recueillait à chaque souffle.

Encore et encore, leurs silhouettes noyées dans un nuage de buée. Mais Madame le surprit et le propulsa sur des sommets plus excitants, lorsqu’elle banda ses bras pour se soulever, son mouvement vers le haut caressa avec douceur chaque centimètre de sa queue jusqu’à son gland sensible. Puis, elle replongea vers le bas, aspirant son membre pour l’enfouir le plus profondément dans son vagin brûlant. Le courtisan poussa un long gémissement de plaisir.

Le courtisan poussa un long gémissement de plaisir

Le courtisan poussa un long gémissement de plaisir

Il s’écarta rapidement du mur carrelé pour lui permettre de bouger à son aise. Madame ne se fit pas prier, se soulevant de nouveau et glissant le long de son sexe, plusieurs fois, la respiration aussi haletante que le gentleman pour dames. Le contrôle qu’elle possédait sur lui se révélait grisant. Et l’entendre littéralement suffoquer et manquer d’air, quand elle plongea une dernière fois sur son pénis, l’inonda de bonheur.

Sous un autre baiser brûlant, son escort boy reprit les directives. Ses mains posées sur les fesses de sa maîtresse, il la pressa contre le mur carrelé et lui arracha un cri de plaisir lorsqu’il accéléra la cadence. L’eau ruisselait sur leurs corps perdus dans un nuage de brume humide. Ses mouvements n’avaient plus rien de doux. Il allait et venait en elle avec une force contenue, les bras de Madame se serrant plus étroitement autour de sa nuque. Celle-ci adorait comme il se libérait totalement. Elle dévora ses lèvres avec la même passion et accueillit ses assauts plus brusques avec des cris qui décuplèrent les instincts primaires du gentleman. Il accéléra encore. Le décor se noya dans un brouillard de sensations torrides.

Elle poussa un cri de plaisir intense. Jean continua, les muscles de tout son corps bandés par la puissante vague de plaisir qui montait en lui. Son nom se perdit dans un deuxième cri et ils explosèrent à l’unisson. Un brutal orgasme les engloutit avec une force incroyable dans une succession de spasmes aussi violents les uns que les autres, tandis que de longs frémissements parcouraient leurs peaux. Madame eut l’impression à cet instant de se briser littéralement sur son escort boy. Quant à lui, il sentit parfaitement ses spasmes autour de son énorme queue enfouie dans une chaleur incroyablement excitante, alors qu’il jouissait, sa délivrance accompagnée d’un rugissement de plaisir.

sa délivrance accompagnée d’un rugissement de plaisir

sa délivrance accompagnée d’un rugissement de plaisir

Leurs tremblements mirent du temps à s’apaiser sous le jet qui fouettait le dos du gentleman. Madame était libérée de ses peurs et il avait provoqué en elle un véritable cataclysme. Et elle n’avait qu’une envie : recommencer. Haletant, son escort boy laissa glisser ses jambes le long de ses cuisses, leurs souffles courts se mêlant au clapotis de l’eau tiède. Dans le cercle de ses bras, Madame posa le front contre son torse. Sa poitrine se soulevait aussi rapidement que la sienne et les battements de son cœur étaient aussi désordonnés que les siens. Ils restèrent ainsi quelques longues minutes pour se ressaisir.

Puis, le gentleman reprit sa toilette, la savonna soigneusement, aimant la sensation de son corps repu, alangui, contre le sien. Elle le laissa faire pendant que ses mains caressaient son corps et descendaient vers son sexe. Il aimait la voir ainsi, à l’aise, les gestes presque possessifs.

Madame sourit et remonta ses mains vers ses épaules tandis que le gentleman continuait à s’occuper d’elle. Il la surprenait à bien des égards, se délectant visiblement de la savonner. Ses yeux encore brillants de plaisir se fermaient dès que ses doigts touchaient une partie sensible de son corps, et il s’en donnait à cœur joie, frôlant son sexe et ses seins de nombreuses fois. Ils partagèrent un autre petit interlude des plus naturels, à l’instar de ces amants se connaissant depuis bien plus longtemps. Tous deux le ressentirent parfaitement. Son escort boy éprouvait également un plaisir intense sous les caresses de Madame. 

❤️❤️❤️

Comment Profiter des Plaisirs du Sexe sous la Douche ? Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez vos cuisses et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un homme respectueux mais viril.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

Comment Profiter des Plaisirs du Sexe sous la Douche ? Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Le service de location de gentleman pour femmes adultes à Paris répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Comment Profiter des Plaisirs du Sexe sous la Douche ? Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien et vous faire vivre des expériences passionnelles pour vous satisfaire vos envies de plaisir dans un service de location de gentleman pour femmes adultes.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Service de location d'escort boy

Service de location de gentleman pour femmes adultes

Category:Accompagnateur,escort boy,gentleman Tags : 

Madame voulait commander un service de location de gentleman pour femmes adultes. Car elle avait envie de la compagnie d’un galant homme chez elle ou à son hôtel mais pas n’importe lequel, un homme bien élevé et respectueux plein de charme et de désir pour elle.

Madame se coula dans le long corridor silencieux du sixième étage, le son de ses pas étouffé par l’épaisse moquette, sa robe blanche réduit à une ombre blafarde dans le clair-obscur des lumières du soir.

Elle passa devant une série de chambres numérotées à la suite. Tandis qu’elle progressait le long du couloir, le silence sembla s’amplifier. Baissant les yeux, elle remarqua que ses pieds étaient devenus deux taches blanches sur le tapis foncé. 

Elle s’arrêta devant la dernière porte à droite, puis entra dans la chambre qu’elle avait réservée. Accompagnée par le couinement ténu de ses chaussures sur le plancher de chêne, elle s’avança jusqu’au lit situé à l’autre extrémité de la pièce.

Surprise, elle sentit alors les mains de son escort boy soulever doucement sa robe. D’abord, les doigts du gentleman remontèrent lentement sa robe blanche pour exposer ses fesses enveloppées dans le mince coton de sa minuscule culotte.

Envahie d’une douce chaleur, Madame tenta désespérément de contenir l’accès de nervosité qui s’éleva à sa gorge. Elle crut sentir son propre sang courir dans ses veines.

Sans même voir son escort boy, Madame ne pouvait plus avoir aucun doute sur ses intentions. Elle n’arrivait toutefois pas à penser clairement, n’ayant pas même la force de se retourner pour le regarder. De ses mains, il étudiait lentement la forme charnue de son derrière, comme un aveugle palpant le monde obscur qui l’entoure. Déjà, la peau de Madame faisait écho à la chaleur palpitante de son toucher.

Au fond d’elle, des sensations longtemps oubliées firent surface : la première fois qu’un homme avait soulevé sa robe, la première main qu’elle avait sentie lui caresser les fesses. Elle avait l’impression de ne pas avoir été touchée depuis si longtemps. Que faire ? Encourager son comportement et peut-être avoir affaire à quelque chose de plus audacieux, ou lui demander avec tact d’arrêter ?

Puis, les doigts pénétrèrent sa culotte si aisément qu’ils semblaient être à leur place. Ces mêmes doigts devant lesquels elle s’était émerveillée, plus tôt ce jour-là, caressaient maintenant la peau douce de ses fesses. Elle ne pouvait plus lui demander d’arrêter… Ses jambes tremblaient d’excitation.

Son escort boy murmura des mots d’amour dans son oreille, la chaleur de son souffle lui caressant le cou, alors qu’il continuait lentement son exploration de l’intimité brûlante de sa maîtresse. 

De l’autre main, n’utilisant que le bout de ses doigts, il commença à défaire lentement la série de boutons de la robe de Madame, s’arrêtant au milieu de son ventre.

Sous sa robe, Madame sentit l’air frais de la pièce à mesure que sa peau se dénudait, et ses tétons réagirent à la fois à la différence de température et à l’excitation. 

Ce soir-là, en compagnie de cet homme mystérieux, elle ne semblait plus maîtriser son propre corps. Elle était également surprise par sa propre façon de répondre à ses caresses. Le désir qui commençait à poindre dans le creux de son ventre l’étonnait et l’effrayait à la fois.

Le souvenir de la lecture de ses textes érotiques lui était resté toute la journée, et ne faisait qu’augmenter son envie de le retrouver. Elle se sentait fortement attirée et même si, dans un lointain recoin de son esprit, quelque chose lui disait que cela ne se faisait pas, son corps était à présent tout à fait disposé à obéir à n’importe quelle demande pour profiter de ce service de location de gentleman pour femmes adultes.

Elle sentait déjà le feu monter de son entrecuisse. Jusqu’ici, elle n’avait fréquenté que des hommes de son âge. Et sans être de beaucoup son aîné, l’escort boy était déjà un gentleman prestigieux ; il était charmant, bien sûr, mais il était surtout irrésistible. Elle n’avait jamais été aussi attirée par un homme, après tout, elle ne le connaissait pas, mais elle était avide de céder à son charme.

Elle n’avait jamais été aussi attirée par un homme

Elle n’avait jamais été aussi attirée par un homme

Il posa une main au bas de son dos, tout en maintenant doucement, de l’autre, sa main sur sa poitrine. Son visage n’était qu’à quelques centimètres du sien ; dans l’obscurité, il paraissait encore plus séduisant. Dans le flou de la pénombre, elle distinguait ses fins sourcils, son nez longiligne, ses lèvres foncées.

Elle avait le cœur battant, et il l’entendait à coup sûr. Elle n’avait pas à parler pour révéler son excitation ; son corps disait tout. Elle sentit son visage rougir, et la chaleur s’étendre de son cou à son abdomen, jusqu’à son sexe.

Après un moment, il laissa glisser sa main, et la regarda d’un sourire amusé. Lentement, sa main pénétra sous sa robe, et du bout des doigts, lui caressa doucement les seins à travers la dentelle blanche du soutien-gorge.

Fermant les yeux, Madame émit un faible soupir. Son toucher était brûlant. Elle le sentit se rapprocher et lui mordiller doucement le coin de la bouche, augmenter la pression de ses doigts sur ses tétons érigés, et envoyer directement des vagues délicieuses à son bas-ventre. Dans le creux de son menton, elle sentait ses lèvres douces et charnues, tout aussi chaudes que ses doigts.

Des souvenirs lui revinrent lorsqu’elle posa une main sur la hanche du gigolo et, maladroitement, glissa l’autre sous sa chemise, caressant de ses doigts tremblants le dos musclé. C’était un vrai service de location de gentleman pour femmes adultes.

Il posa sa langue sur le menton de Madame, et descendit graduellement. Sa chaleur humide laissait sur la peau de la jeune femme une trace fraîche qui faisait monter le feu en elle. Elle savait qu’elle devait répondre à ce geste, mais comment ? Il s’attendait sûrement à plus que de la passivité devant la caresse. Par contre, lorsqu’elle voulut lui déboutonner sa chemise, il l’arrêta.

Elle n’avait peut-être rien à faire, après tout. Peut-être valait-il mieux le laisser prendre les devants, tout simplement. Au fond, c’était beaucoup mieux ainsi.

La poussant lentement jusqu’à ce qu’elle pose le dos sur le lit, il lui prit doucement les chevilles et lui souleva les jambes, qu’il plaça derrière lui en s’agenouillant par terre. Puis, il glissa les deux mains sous sa robe et lui massa le ventre, lui caressa les seins, lui frotta les tétons.

Madame mouillait les doigts de son escort boy

Madame mouillait les doigts de son escort boy

Madame tourna la tête de côté, appuyant sa joue brûlante contre l’oreiller. Ce toucher devint de plus en plus chaud sur sa peau sensible. Ces mains, à nouveau. Elle les imaginait autant qu’elle les sentait sur son corps. Ce soir, elles opéraient une autre sorte de magie, qui n’exigeait aucun instrument sophistiqué et qui l’apaisait, d’une façon toute particulière.

Les pinces glissèrent de ses cheveux, et sa chevelure blonde s’étala sur l’oreiller. Sa propre image apparut derrière ses paupières fermées : une figure blanche et virginale qui n’attendait que d’être prise.

Lorsque le gentleman se pencha doucement sur elle, l’abdomen appuyé contre ses cuisses, elle sentit sa chaleur à travers le mince coton de sa robe et voulut immédiatement se défaire de cet obstacle encombrant. Comme s’il lisait dans ses pensées, il remonta les mains pour faire glisser la robe de ses épaules et, du bout des doigts, dégrafa l’avant de son soutien-gorge.

Ses seins généreux se dressèrent, les tétons d’aplomb, enfin libérés de la contrainte qui les avait retenus prisonniers. L’air frais de la pièce ne suffit pas à calmer la chaleur de leur excitation. Madame voulait désespérément sentir la peau nue de l’homme sur la sienne.

Se redressant, il retira sa veste et la jeta sur le lit. Sa chemise suivit. Les yeux de Madame s’étaient rapidement habitués à l’obscurité de la pièce. Du moins, elle voyait la large poitrine de son escort boy. Son excitation redoubla. 

Il resta agenouillé sur le plancher, à côté du lit. D’instinct, Madame souleva les hanches et, d’un mouvement vif, retira sa robe, puis enleva délicatement son soutien-gorge, et les jeta nonchalamment.

Enfin, il posa sa tête sur la poitrine de Madame, et sa langue se mit à danser sur ses seins, d’abord doucement, puis, à mesure que montait son impatience, en lui titillant les tétons. Ses mains continuèrent de trembloter au-dessus de son corps, l’une sur son ventre et l’autre sur ses cuisses.

Madame crut s’évanouir d’excitation. Naturellement, elle écarta légèrement les jambes. Sa vulve était si humide que sa rosée coulait abondamment entre ses fesses, sa culotte saturée incapable de tout l’absorber. Elle était chaude et moite, et sa suave odeur flottait doucement vers ses narines dilatées.

Elle ne s’était jamais sentie aussi bien. Jean émit un soupir sonore en la regardant, presque nue sur le lit, les jambes écartées, les seins soulevés par chaque respiration. Il se pencha lentement, puis ses doigts fins attrapèrent l’élastique de la culotte et la retirèrent.

Il était impressionnant, car il la surplombait, à demi-nu, les yeux brillant dans l’obscurité de la pièce. Son pantalon arborait la bosse révélatrice : sa baguette magique poussait pour sortir à sa rencontre.

Madame voulut jouir de cette chaleur, se vautrer sans retenue. Elle ferma les yeux et, du bout des doigts, se caressa les seins, joua un certain temps avec ses propres tétons, agréablement surprise de leur gonflement, puis glissa lentement les mains sur son ventre jusqu’à ce qu’elles se posent sur la face interne de ses cuisses.

Madame voulut jouir de cette chaleur

Madame voulut jouir de cette chaleur

Elle leva les yeux vers son escort boy et lui sourit. Elle ne s’était jamais caressée devant un homme. Mais ce soir, elle se sentait audacieusement à l’aise, elle savait qu’il était excité à la vue de ses mains papillonnant sur son propre corps. Il se contenta de la fixer un moment, le même sourire amusé encore sur ses lèvres, jusqu’à ce qu’elle lui tende les bras, arquant le dos.

Il la fit se redresser puis s’asseoir. Elle frissonna. Cependant, la sueur de son corps forma rapidement une mince pellicule sur sa peau. Elle avait chaud, très chaud, la peau à présent allumée par le feu de son excitation.

Son escort boy s’agenouilla devant elle. Elle prit plaisir à le voir lui écarter légèrement les jambes et palper le doux intérieur de ses cuisses.

Insérant son majeur dans son jardin secret humide, il en caressa lentement la paroi interne en un mouvement circulaire.

Sa voix n’était plus qu’un simple murmure. Madame sentait son souffle chaud sur sa vulve, et sa bouche n’était plus qu’à quelques centimètres de sa chair. Elle voulait qu’il l’embrasse là, elle voulait lui prendre la tête pour la rapprocher de son sexe, mais elle n’osait pas le lui demander. Elle écarta les jambes autant qu’elle le put, espérant qu’il réponde bientôt à sa silencieuse invitation.

Sa langue commença à sonder ses replis délicats. Au moment où il la toucha, Madame secoua ses hanches en un spasme de surprise et de joie.

Puis, la langue de l’escort boy s’enfonça en elle alors que son pouce tremblotait sur son clitoris, sa main doucement serrée contre son monticule frisé. La sensation de la langue douce et humide, et des mouvements sensuels qui la découvraient lentement, méthodiquement, était exaltante. Elle savait qu’elle atteindrait bientôt l’orgasme là, contre sa bouche. Déjà, elle ne pouvait étouffer ses bruits de jouissance, un mélange de cris et de gémissements.

La langue de l'escort boy s’enfonça en elle

La langue de l’escort boy s’enfonça en elle

Le pouce de son escort boy libéra le bouton durci de Madame et il lui souleva les cuisses sur ses épaules, appuyant son visage contre son buisson odorant, en longues lampées fougueuses, grognant bruyamment tout en savourant sa moiteur.

À présent, Madame ne pensait plus, et laissait plutôt réagir son corps. Croisant les chevilles derrière la tête de l’homme, elle rapprocha ses genoux, l’obligeant à la sonder de plus en plus profondément de la langue.

Son derrière baignait maintenant dans un mélange de salive et de coulis d’amour, son corps faisait des bruits de succion en remuant, en glissant, en se balançant d’avant en arrière et de côté, comme un fragile esquif pris dans la tempête de leur exaltation.

Soudainement, elle sentit le besoin irrésistible de pointer les orteils, et contracta tous les muscles des cuisses, les mollets vite durcis, douloureux sous l’effort. L’orgasme déferla à partir de ses genoux, grimpa le long de ses jambes et atteignit rapidement le fond de son bassin. Madame appréciait la qualité de ce service de location de gentleman pour femmes adultes.

En jouissant, elle poussa un gémissement bruyant et rejeta sa tête en arrière, essoufflée et épuisée. Elle ne ressentait que le pur délice. Son plaisir semblait s’être emparé de tout son corps et de son esprit, les envoyant dans une autre dimension. Elle n’avait plus l’impression d’être sur ce lit, mais de flotter au-dessus, sans rien toucher. Dans une brume, un flou, elle vit se lever son escort boy. Le sourire avait disparu de ses lèvres, mais ses yeux brillaient maintenant d’une nouvelle lumière. De toute évidence, son désir à lui n’avait pas été apaisé ; il n’en avait pas encore fini avec elle.

Avec un mouvement fluide des poignets, il ouvrit sa ceinture, laissa tomber son pantalon, et se dressa, soudain complètement nu devant elle. Il resta un moment immobile et elle admira sa peau, sa poitrine. Son membre érigé était si rigide que le bout lui arrivait presque au nombril, et le gland pourpre luisait dans la pénombre de la pièce.

Comme en rêve, Madame tendit le bras, saisit la queue à deux mains et la serra doucement. Celle-ci était telle une tige de fer enveloppée dans une fine couche d’un doux tissu, la peau fluide et mobile sous ses doigts, le centre dur et inflexible. Un moment, elle la sentit palpiter dans ses mains, sa dureté enrobée de velours irradiant la chaleur et la douceur.

Presque immédiatement, il lui saisit les poignets, et l’obligea à lâcher prise. Puis, il lui écarta les bras, comme s’il ne voulait pas se faire toucher, et elle resta passive sous sa domination. S’arc-boutant, il souleva ses genoux, puis éleva son bassin vers le visage de Madame en lui ramenant les mains vers ses fesses avant de pousser son organe dans sa bouche.

Au départ, la taille du membre faillit l’étouffer, mais le fait de le tenir dans sa bouche lui donna une sensation de pouvoir, comme si son plaisir à lui dépendait maintenant d’elle. Déjà, elle sentait une veine palpiter sur sa langue alors que le gland glissait dans un va-et-vient le long de son palais, compact et arrondi comme un petit coussin. Il était doux et chaud, et la fente minuscule laissa échapper quelques gouttes de liquide au goût nouveau et agréable, un peu salé.

Elle sentait une veine palpiter sur sa langue

Elle sentait une veine palpiter sur sa langue

Elle le laissa tout simplement bouger dans sa bouche tout en faisant courir ses doigts sur les fesses de son escort boy. À présent, elle réagissait instinctivement, lui égratignant doucement le derrière avec ses ongles, pendant que dans sa bouche, sa langue tentait de caresser le sillon de son gland.

Puis elle glissa une main sous ses boules, les découvrant et les caressant de façon hésitante, du bout des doigts. Elles étaient petites et fermes, comme deux billes de marbre enserrées par un scrotum velu, doux et soyeux.

Le ventre plat de l’homme lui frôla le nez à maintes reprises ; elle aimait son arôme, un parfum propre et musqué qui était également nouveau, son cerveau incapable d’associer ce parfum viril à des sensations antérieures.

Dans sa bouche, la prune sembla grossir, et des gouttes minuscules s’écoulaient librement par la fente. Excitée par la réaction que causait la caresse de sa langue, elle se mit à le sucer ardemment, et cela lui parut tout naturel. Elle s’empara à deux mains de sa queue, sans qu’il tente de l’arrêter, cette fois.

Il avait raison, elle n’avait encore jamais fait cela. Elle était censée être comme un petit ange, et les petits anges ne font pas cela. Cette pensée la fit presque rire. Elle fut étonnée de découvrir qu’elle avait autant de pouvoir sur le plaisir d’un homme. Elle lui serra fermement la queue et se mit à sucer avec force le gland gonflé, et, prise d’une faim étrange, s’obligea à pomper davantage à mesure qu’il se mit à haleter. Elle se sentait forte avec, dans sa bouche, cette queue dure et veloutée, qui palpitait sur sa langue. Puis, une autre montée de chaleur se manifesta entre ses jambes : elle en voulait plus.

Son escort boy aussi. Le souffle rapide, il lui caressa les cheveux, et gémit bruyamment sous la jouissive étreinte de sa bouche avide. Elle le sentait palpiter sur sa langue, continuait de sucer et de lécher le gland pourpre, et souhaitait l’avaler complètement, ou presque. Tendant la main pour à nouveau lui caresser les parties intimes, elle les sentit se rétracter et se demanda s’il était sur le point d’atteindre l’orgasme. La pensée de recevoir son élixir dans sa bouche était à la fois excitante et effrayante.

Soudain, il se retira. Pour Madame, ce fut totalement inattendu, et un peu décevant, car elle avait hâte de le découvrir davantage et de savoir si sa bouche pouvait l’amener au summum du plaisir. Un moment, elle crut avoir fait quelque chose de mal, mais il la rassura d’un sourire.

À nouveau, il se tenait debout devant elle. Elle caressa des yeux sa silhouette musclée, son ventre plat, ses hanches étroites, ses cuisses fermes. En effet, il était fort séduisant, et c’était probablement le meilleur professeur qu’une femme pût vouloir rencontrer. Et maintenant, il était avec elle. Elle voulait tant le sentir en elle, être prise par un mâle viril qui savait ce qu’il faisait. Jean était le service de location de gentleman pour femmes adultes

Son escort boy s’agenouilla et lui saisit les hanches, la tirant vers lui. Très lentement, il enfila un préservatif et la pénétra. Encore plus lentement, il se mit à bouger. Madame trouva extrêmement agréables ces poussées sans hâte, si différentes des coups rapides et saccadés de ses ex inexpérimentés. Elle gémit doucement, et se sentit comblée à maintes reprises.

Son escort boy s’agenouilla et lui saisit les hanches

Son escort boy s’agenouilla et lui saisit les hanches

Elle sentait déjà monter en elle un autre orgasme, et la queue ferme rallumer la réaction que la bouche avait déjà déclenchée. Il glissa ses poignets sous les jambes, en faisant glisser le dos de ses cuisses laiteuses le long de ses avant-bras pour les nicher confortablement dans le pli de ses coudes.

Son mouvement prit alors de l’élan, une fois de plus accompagné par le balancement. L’orgasme de Madame revint très rapidement et soudainement, presque violemment. Elle ne put réprimer un cri, et tant pis si le monde entier pouvait l’entendre.

Ses poussées s’intensifièrent tout en accélérant. Il se pencha et prit un sein dans sa bouche. Sa succion était forte et il lui mordilla brièvement le téton. Madame cria de nouveau, jouissant de cette rude caresse. Puis, il lâcha prise avec un grognement, la tête jetée en arrière. Ses yeux exorbités fixaient le vide, et sa bouche était grande ouverte. À chaque coup de son membre, des cris sortaient de sa gorge, plus forts, plus sonores, et se réverbéraient dans la pièce.

Un spasme accompagna son orgasme et il retomba sur elle, sans vie, comme si son plaisir avait emporté toute son énergie. Un moment, sa tête se posa sur ses seins, le souffle de sa bouche et de son nez lui frôlant doucement le téton.

Madame enfouit son nez dans les cheveux de son amant, des cheveux qui avaient la douce odeur de son eau de cologne. Jean resta immobile pendant que le feu se retirait lentement du corps de Madame. Elle était épuisée, mais heureuse. Elle aurait pu rester éternellement ainsi, retenant son chaud corps de mâle dans ses bras. 

❤️❤️❤️

Avez-vous envie du service de location de gentleman pour femmes adultes ? Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez vos cuisses et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un homme respectueux mais viril.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Le service de location de gentleman pour femmes adultes à Paris répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien et vous faire vivre des expériences passionnelles pour vous satisfaire vos envies de plaisir dans un service de location de gentleman pour femmes adultes.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Interditauxfemmesdemoinsdeans

Interdit aux femmes de moins de 18 ans

Category:escort boy,Escorting,gentleman,lâcher-prise Tags : 

Madame avait envie d’un rendez-vous interdit aux femmes de moins de 18 ans. Une main dans le dos, Madame fait glisser la fermeture éclair de sa jupe devant son escort boy, qu’elle agrippe des deux mains, obligée de se tortiller pour la faire choir. Puis elle se penche légèrement en avant, saisit délicatement de chaque main la lisière de sa culotte entre le pouce et l’index, et la fait glisser lentement sur ses cuisses.

Madame fait glisser la fermeture éclair de sa jupe devant son escort boy

Madame fait glisser la fermeture éclair de sa jupe devant son escort boy

C’est au moment où elle fait passer sa culotte à travers ses escarpins, une jambe après l’autre, avec ce déhanchement unique, que son escort boy devient fortement troublé. Rien qui ressemble à ce qu’il a pu ressentir auparavant. Des femmes qui se sont dénudées, il en vu tant d’autres, plus belles qu’elle, et dans quelles conditions ! Son émoi n’est pas seulement sexuel, il y a autre chose. 

Surtout garder la tête froide et cacher son émoi, rester l’escort boy placide. Il lui demande de pivoter. Elle y consent, passant d’une jambe sur l’autre. Elle est vraiment splendide, gorgée de toute la nature féminine. 

Madame n’est pas fine certes, mais son corps est incroyablement moulé. Il n’est que courbes généreuses : une taille étroite qui forme un contraste saisissant avec des hanches larges et rebondies, des cuisses épaisses mais fermes, des grosses fesses d’une rondeur idéale, une peau blanche, presque laiteuse, une cambrure à la jennifer Lopez et le minois d’une bourgeoise qui s’apprête à ouvrir les portes de l’enfer de la luxure lors d’un rendez-vous interdit aux femmes de moins de 18 ans. 

Avec son collier de perles qui auréole sa poitrine, elle ressemble à une vénus bon chic bon genre, ses talons aiguilles qui donnent au tableau une touche moins académique. D’emblée, il a envie de se noyer en elle et il ressent à ce moment-là, un attrait charnel dans sa virilité qui se tend.

Elle se rassoit très vite, sans mot dire, croise aussi vite ses jambes, Madame humecte ses lèvres de champagne pour exciter son escort boy et lui jette un regard coquin. Elle essaie de garder une contenance mais elle a le souffle court. 

Madame humecte ses lèvres de champagne pour exciter son escort boy

Madame humecte ses lèvres de champagne pour exciter son escort boy

Puis elle se lève. Il observe son déhanchement, gracieux et infiniment provoquant à la fois, ce cul stupéfiant qui roule sur lui-même, qui prend tout l’espace. Cette exhibition intime, sa façon de chalouper dans le plus simple appareil, dans sa demeure, n’en finissent pas d’attiser son émoi.

Comme beaucoup d’hommes, il a toujours été fasciné par l’ondoiement d’une femme qui marche, par cette synchronisation parfaite, à chaque pas, entre la rotation des hanches, le mouvement de balancier lancinant des fesses, et les jambes qu’elle lancent devant elles à petits jets, le mollet tendu. 

Chez les femmes fortement galbées, cette alchimie est proprement divine, a fortiori lorsqu’elles sont montées sur des talons aiguilles. La belle se déplace nue de cette façon dans cette chambre d’hôtel. 

Madame se détend complètement, désormais convaincue de sa compréhension et surtout de sa complicité. Il a réagi comme elle l’espérait, ni hypocrite ni sarcastique, de façon franche et directe. 

Son embarras s’est estompé et elle ressent maintenant un certain plaisir à être nue, qu’elle tente d’ailleurs de dissimuler. Il faut dire que la conversation ajoutée à sa posture dans ce salon, ça la fait franchement mouiller et c’est pour ça qu’elle ne cesse de croiser et décroiser ses jambes.

Madame se demande s’il bande, en ce moment. En fait, elle doit bien s’avouer qu’elle commence à avoir envie de lui.

L’atmosphère vient de changer radicalement, comme si l’air s’était chargé de particules électriques. Ils se regardent fixement, et cette fois leur yeux se parlent sans détours. Pendant quelques secondes qui valent une éternité, elle lui envoie la flamme de son désir. Ses yeux à lui répondent en écho que tout est possible avec un escort boy interdit aux femmes de moins de 18 ans.

Madame le veut, mais elle ne va quand même pas lui sauter dessus. Elle se laisse d’abord glisser doucement de sa chaise, presque comme si de rien n’était, et se reçoit sur les genoux, les talons dans les fesses. Il l’invite du regard à poursuivre. Elle se penche en avant, les bras tendus, les mains à plat sur le tapis, la tête baissée comme si elle réfléchissait à son audace, puis elle la relève avec des yeux fiévreux. 

Madame s’approche très lentement, à quatre pattes, comme une louve un peu apeurée. Sa croupe cambrée est encore plus belle. Abondante, galbée, ronde. La croupe originelle de la femme gironde qui n’a pas changé depuis la nuit des temps.

Madame s’approche très lentement, à quatre pattes

Madame s’approche très lentement, à quatre pattes

L’escort boy ferme les yeux, sachant que ce qui se trame restera gravé à jamais dans sa mémoire, sans comparaison aucune avec ses turpitudes passées. Elle aussi, pour d’autres raisons, sait que le cours de son existence est en train de basculer.  

Elle passe d’abord sa tête sous ses jambes, ses cheveux caressant ses cuisses. Elle veut d’abord s’imprégner de l’odeur de son vêtement. Ça n’est que du tissu et pourtant elle aime déjà. Est-ce à cause du champagne ? Elle sait bien que non. Elle le déboutonne, lui reste dans son fauteuil, sans la toucher. Elle sait qu’elle va tomber amoureuse de sa queue, comme jamais ça ne lui est arrivé. Elle oublie son mari, non parce que ça la culpabiliserait d’y penser mais tout simplement parce qu’il a disparu de son esprit. 

Cette virilité d’escort boy, elle l’attendait comme un fruit défendu depuis bien trop longtemps. Et elle sent que toute cette frustration passée se mue en un geyser de désir buccal. À cet instant précis, au moment où elle va sortir l’objet de convoitise, elle se sent presque heureuse, et elle le devient lorsqu’il jaillit devant son nez. 

Il est beau, bien rose, épais, et tendu à bloc ! Il est tendu à mort, c’est donc qu’elle lui plaît. Il est tendre aussi. Ses doigts le disent, ses joues aussi. Ses lèvres, si sensibles, confirment. C’est merveilleux, une sucette en érection, se dit-elle. On peut la mettre partout. Dans la main, dans la bouche, dans son jardin secret, entre les seins, pourquoi pas ailleurs. Mais pour l’instant ce sera dans la bouche. Elle ferme les yeux à son tour, se freinant pour ne pas l’avaler comme une goulue. 

Et ses parties intimes, rondes et fermes, qu’elle flatte d’abord, puis qu’elle parcourt de la langue, elles aussi sont appétissantes ! Tout ça est conforme à l’idée qu’elle se faisait de l’animal. Elle ne peut s’empêcher de sourire à cette pensée. Elle risque un œil vers son visage, qu’elle ne parvient pas à distinguer. Il a la tête renversée en arrière. Elle veut avoir le champ libre, alors elle force sur le caleçon et le pantalon pour les faire descendre car c’est interdit aux femmes de moins de 18 ans. 

Il se laisse faire. Ça y est, le pantalon est sur les chevilles, il suffit d’enlever les chaussures, les chaussettes et de se débarrasser du tout. Elle déboutonne sa chemise, caresse son torse. Ça ne lui déplaît pas, il a la peau étonnamment douce. Elle peut entrer dans le vif du sujet. Elle a passé une main derrière ses fesses, l’autre est posée sur sa cuisse. Il est bien agrippé. Une dernière fois, elle se repaît du regard et ouvre la bouche. Une bouche affamée.

Une bouche affamée

Une bouche de femme affamée de plaisir

Quand on a les yeux fermés, les perceptions sont plus précises, décuplées. Tout prend du relief. En ce moment, il ressent une sensation tactile incroyable. Le seul effleurement de sa main et de ses joues sur son sexe a suffi à lui provoquer une onde électrique du bas du dos jusqu’à la nuque.  

Sa bouche mutine l’encercle maintenant doucement. Elle le caresse des lèvres et des mains. Elle s’amuse avec cette texture changeante, cette peau coulissante, la douceur et la délicatesse de la peau de la verge faisant contraste avec le buisson dru et un peu rêche d’où elle émerge. Elle s’attarde maintenant sur le gland, elle le prend alternativement dans la bouche et dans la main et s’amuse à le faire disparaître dans son col roulé, elle lui donne un coup de langue à chaque apparition.

Voilà une queue qui est faite pour sa bouche, pense-t-elle. Ou peut-être sa bouche est-elle faite pour sa queue. Elle se glisse merveilleusement entre ses lèvres, son contact sur son palais et sur sa langue est velouté, ferme et souple à la fois. Maintenant, elle le suce comme si elle n’aurait jamais dû faire que ça, consciente que le retard qu’elle a pris ne fait qu’accentuer son plaisir interdit aux femmes de moins de 18 ans. 

L’escort boy se rend compte qu’elle se tortille, qu’elle bouge les fesses en cadence, qu’elle pivote de façon à amener son cul sous sa main. Jean parcourt de la main les vallons et les sillons qu’il avait apprécié de l’œil. Rien à voir avec les formes calibrées et siliconées que l’on voit dans les magazines et dans certains clubs. Un cul généreux, onctueux, mobile, brodé de légères traces de bronzage, pas un cul d’adolescente. Quelques vergetures et un peu de cellulite complètent le tableau. Les culs de toutes les femmes qui ont connu Jean ont une histoire à raconter.

Les culs de toutes les femmes qui ont connu Jean ont une histoire à raconter.

Les culs de toutes les femmes qui ont connu Jean ont une histoire à raconter.

Il s’aventure d’un doigt interrogateur dans sa vulve. Mon Dieu, ce qu’elle mouille ! Inutile de lécher, il y a là de quoi lubrifier plusieurs queues d’affilée. Il a envie de jouir mais il se retient. Il trouve qu’il y a trop de connivence, trop d’intimité entre eux, qui risqueraient de contrarier leurs projets. Il la regarde, lui caresse doucement les cheveux. Elle frémit, lui rend sa caresse en déposant des petits baisers mouillés sur son nombril. 

Brusquement il la force à se relever, enfile son pantalon, la prend fermement par le poignet et l’entraîne. Elle se laisse faire, un doigt dans la bouche, comme une petite fille qui va être punie. 

Le gentleman lui flanque une bonne claque sur la croupe qui la fait se cabrer comme une jument. L’espace d’un instant elle lui jette un regard effarouché, consciente de la perspective extraordinaire qu’elle offre à son hôte. Son cul plantureux est décidément un monument dédié à la gloire de la femme callipyge. Il a une envie irrésistible de lui dévorer les fesses ! Elle se cabre à nouveau, essaie de lui échapper mais il la tient fermement, l’obligeant à rester immobile.

Jean glisse un doigt dans sa fente mouillée. Elle écarte les fesses, heureuse de lui livrer la partie la plus secrète de son anatomie et terriblement excitée de pouvoir s’abandonner ainsi. Il lui lèche abondamment la rondelle, y introduit la pointe de sa langue. Il aime sa chaleur, son odeur de tourbe. De son côté elle ressent une sensation curieuse et exquise, qui augure des découvertes plus approfondies et un moment interdit aux femmes de moins de 18 ans.

L’escort boy lui remet un doigt dans sa petite chatte  humide et c’est ainsi qu’il continue. Être dirigée par ce doigt planté dans sa fleur, lui procure un sentiment de jouissance inédite. Elle se dit qu’elle acceptera d’être soumise au bon vouloir de ce gentleman dès lors qu’elle y trouvera elle-même la seule chose qui compte désormais : le plaisir brut.

❤️❤️❤️

Avez-vous envie d’un rendez-vous interdit aux femmes de moins de 18 ans ? Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez votre porte à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences lors d’une escale érotique à Paris.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise

Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise

Le rendez-vous interdit aux femmes de moins de 18 ans à Paris répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien et vous faire vivre des expériences passionnelles pour vous satisfaire vos envies de plaisir interdit aux femmes de moins de 18 ans.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Furieuse envie de compagnie masculine

Furieuse envie de compagnie masculine

Category:Accompagnateur,escort boy,gentleman Tags : 

Madame a une furieuse envie de compagnie masculine. La douce tiédeur de cette soirée printanière y est sûrement pour beaucoup mais là, tout de suite.  Étendue sur son lit, sa tablette entre les mains, elle abandonne un instant l’écran noirci des mots de Jean, l’escort boy pour femmes exigeantes, qui flottent devant ses yeux pour mieux laisser son esprit dériver vers des fantasmes exquis, lesquels pourraient bien devenir réels d’ici peu.

Son esprit dériver vers des fantasmes exquis avec son escort boy

Son esprit dériver vers des fantasmes exquis avec son escort boy

Le ventre noué par une émotion indescriptible, la jeune femme songe qu’avant la fin de la semaine, son corps va connaître des émois inconnus, étourdissants, subir des frissons nouveaux, sensuels et voluptueux. Cela ne dépend pas uniquement d’elle, évidemment, mais les choses pourraient bien se dérouler de façon délicieuse avec Jean. En ce qui la concerne, elle saisira la date que l’escort boy lui proposera car elle sait combien le mélange de leurs deux corps sera bon, intense, et jouissif. 

Cela fait des mois que ses nuits sont peuplées de « Jean », des mois qu’elle jouit en imaginant ses mains, sa langue sur son corps nu, sur ses seins gonflés de désir, qu’elle rêve de son sexe dur plongeant en elle, la pénétrant avec douceur ou brutalité selon leurs envies à tous les deux. Des mois où les scénarios de leurs ébats improbables se sont multipliés puis répétés dans sa tête jusqu’à devenir si tangibles qu’en fermant les yeux, elle peut à présent sentir son corps fiévreux contre le sien.

Pourtant, cette longue période de confinement n’a pas toujours été de tout repos. En dépit de son désir impérieux d’être prise par son escort boy, Madame est passée par un flot de sentiments contradictoires, ne sachant si elle devait le contacter pour prendre un rendez-vous.

Sans le savoir, ni le vouloir, Jean a ouvert une brèche dans la vie de femme, dévoilant une voie à explorer, vierge de toute trace, qui n’est pas sans danger mais qu’elle n’a plus envie de quitter. Cette voie est bien trop attrayante, bordée d’une sensualité inédite, parsemée d’attouchements délicieux, jonchée de plaisirs érotiques infinis, pour ne pas être suivie jusqu’au bout. Sans parler de la possibilité de la parcourir de mille façons…

Attouchements délicieux, jonchée de plaisirs érotiques infinis

Attouchements délicieux, jonchée de plaisirs érotiques infinis

Madame est attirée par ce gentleman pour femmes exigeantes, tant et si bien que c’est de lui qu’elle rêve toutes les nuits. Elle aime par-dessus tout ses histoires érotiques qu’il publie quotidiennement, alors, elle peut laisser libre cours à son imagination. Les yeux fermés, offrant son corps à ce sexe sans cesse avide de la pénétrer. Une magnifique queue qu’elle ne connaît pas encore mais dont elle rêve à chaque instant. Un sexe à la raideur affriolante qui glisse entre ses fesses, caresse l’entrée de son vagin, joue sur son corps..

Comme elle imagine que ce sont ses mains qui parcourent sur sa peau nue, sa bouche qui embrasse langoureusement sa nuque.

Sa langue agile qui lèche son dos cambré, puis ses reins creusés par le désir, une langue qui s’aventure ensuite vers sa vulve, dévoilée par sa croupe relevée…

C’est encore sa langue qu’elle sent sur sa cerise gonflé, une langue curieuse et pressée de la goûter comme un fruit exotique à la saveur aigre-douce.

Le bout de sa queue dressée qui joue sur ses fesses de velours, faisant mine de s’introduire entre ses cuisses pour mieux repartir à la découverte d’autres zones inexplorées.

Lorsqu’elle imagine tout cela, le corps de Madame réagit de façon immédiate, presque instinctive. Envahie de frissons imperceptibles, elle s’arque sous le coup d’une envie impérieuse d’être pénétrée, aspire à sentir ce sexe interdit s’enfoncer en elle, désire, avec une ardeur enflammée, être remplie de cette queue inconnue. C’est un tel besoin physique qui l’assaille dans ces cas-là que Madame en éprouve une douleur vive dans tout le corps. Elle s’empresse alors d’aller à la rencontre du sexe tendu de Jean qu’elle sent pointer derrière elle.

Ces fantasmes débridés lui procurent chaque fois un plaisir incommensurable, la menant jusqu’à l’orgasme. Mais si elle parvient à être comblée, elle n’est jamais rassasiée. Madame suppose que tant qu’elle n’aura pas été réellement prise par son escort boy, ses jouissances successives, bien qu’explosives, resteront teintées d’une once de frustration.

Ces fantasmes débridés lui procurent chaque fois un plaisir incommensurable

Ces fantasmes débridés lui procurent chaque fois un plaisir incommensurable

Elle veut qu’il lui fasse l’amour, la baise et abuse de tous ses orifices, peu importe, du moment qu’il s’introduit en elle avec une impatience dévorante. Sans pouvoir se l’expliquer, elle a un réel besoin d’être possédée par cet homme inconnu, de lui appartenir, de sentir son sexe glisser en elle, une envie irraisonnée de jouir de sa virilité.

L’escort boy lui permettra de satisfaire cette soif inexplicable. Ce soir là où Madame a envie de sexe, sous l’ample chemise en coton qu’elle porte et qui masque sa nudité mais non ses courbes harmonieuses, Madame sent son sexe palpiter entre ses cuisses, manifestant sa volonté d’être caressé dans l’instant.

Elle relève ses jambes laissant les pans de la chemise tomber sur ses hanches minces. Sa vulve, à présent découverte, reçoit le souffle tiède de la brise nocturne, accentuant des sensations déjà exacerbées. Son bassin entame un léger mouvement d’ondulation tandis qu’elle ferme les yeux pour savourer cet instant d’intimité avec Jean. Le gentleman glisse une main entre ses cuisses ouvertes puis l’approche de son sexe humide.

Madame étouffe un gémissement de plaisir, alors qu’il se sert de son index, puis de son majeur, pour tapoter délicatement son clitoris érigé. Résistant à la tentation d’accélérer la cadence, et désireux de rendre le jeu plus excitant, le gentleman s’amuse à faire des petits mouvements circulaires tout en écartant davantage ses jambes, offrant son sexe béant à son regard.

Ses caresses attisent son excitation et, très vite, Madame sent qu’elle va jouir. Alors que l’orgasme approche, Jean introduit deux doigts dans sa grotte intime, le corps parcouru par un frisson d’extase qui la fait se cambrer. L’escort boy voit la pointe de ses tétons qui tendent le tissu de la chemise et elle gémit d’un plaisir indicible. 

L'escort boy voit la pointe de ses tétons qui tendent le tissu de la chemise

L’escort boy voit la pointe de ses tétons qui tendent le tissu de la chemise

Sous ses doigts empressés, son clitoris est dur, sensible, révélant une excitation maximale. La tête remplie d’images coquines où des mains fureteuses se disputent à une langue vorace, il continue de la caresser, ses sens sont affolés.

Tout à coup, elle ressent un embrasement qui l’irradie. Une vague brûlante de plaisir venant du fond d’elle-même soulève son corps, rayonne dans tous ses membres en une série de spasmes incontrôlables puis éclate dans sa tête, en un véritable feu d’artifice.

Sidérée par la puissance de sa jouissance, le corps de la jeune femme retombe, le souffle court et une sensation de plénitude au creux du ventre. Elle étouffe un rire amusé en songeant au délice qu’il vient de lui accorder et se dit qu’il serait sûrement aussi bon, voire meilleur, une seconde fois. 

L’escort boy s’agenouille près de Madame et glisse à nouveau sa main entre ses cuisses, agréablement surpris de découvrir que son jardin secret encore humide. Il savoure du bout des doigts le liquide clair et aqueux comme de l’eau de roche qui s’échappe de son sexe encore gonflé puis se redresse, un air intéressé sur le visage.

Madame lui a offert son corps, le laissant jouer avec. Ce qu’il s’est empressé de faire, échauffé par la vision de son joli cul éclairé par la lumière tamisée. Il a glissé son doigt en elle, la faisant immédiatement réagir mais, impatient, il ne s’est pas attardé.

Madame a senti sa virilité raidie par l’excitation s’approcher de son jardin secret ouvert et elle a cambré davantage les reins pour le recevoir sans attendre. Elle lui a fait comprendre qu’elle voulait qu’il la baise et lui donne de nouveau du plaisir, comme s’il était obligé d’obéir à son désir de sexe. 

Madame veut assouvir un besoin primaire de femme en rut.

Madame veut assouvir un besoin primaire de femme en rut.

Madame veut assouvir un besoin primaire de femme en rut. Elle affectionne particulièrement d’être l’objet de domination d’un homme lui procurant une sensation grisante, délicieuse, et constituant à ses yeux un régal pour le corps.

L’escort boy a enfilé un préservatif et  l’a éperonnée d’un coup, lui arrachant un cri d’extase, puis l’a pistonné avec une frénésie croissante à mesure qu’il sentait l’orgasme approcher. Poussant ses fesses contre son pubis pour qu’il s’enfonce davantage en elle.

Madame a subi ses coups de boutoir avec délectation jusqu’au moment où elle a joui, poussant un gémissement qui dura une éternité et montra à Jean combien elle avait besoin de prendre du plaisir avec un homme. 

L’escort boy est resté collé à son dos quelques instants, l’embrassant dans le cou, distillant quelques caresses supplémentaires en lui murmurant qu’il adorait la prendre de cette façon, puis ils se sont endormi dans les bras l’un de l’autre. Je venais de satisfaire sa furieuse envie de compagnie masculine.

❤️❤️❤️

Avez-vous besoin une furieuse envie de compagnie masculine ? Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez votre porte à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Ma compagnie répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien et vous faire vivre des expériences passionnelles pour satisfaire votre furieuse envie de compagnie masculine.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Amant secret pour femmes seules

Amant secret pour femmes seules

Category:amant,escort boy,gentleman Tags : 

Madame avait besoin d’un amant secret pour femmes seules. Elle était mariée mais se sentait seule, elle avait besoin d’être désirée par un homme qui serait disponible quand elle le souhaiterait pour lui donner du plaisir. Un gentleman avec des bonnes manières qui lui ferait vivre un grande passion. Elle prit donc rendez-vous pour le vendredi vers 20h30 avec Jean afin de voir si cet escort boy professionnel du plaisir féminin pourrait lui apporter le grand frisson du plaisir et de l’envie.

Le vendredi arriva enfin et Madame eut du mal à faire sa journée de travail. Des visions de son amant secret faisant ses moindres volontés emplissaient son esprit alors qu’elle travaillait en regardant l’heure.

Quand l’horloge afficha enfin 18 heures, elle sortit du bâtiment en courant presque pour aller jusqu’à sa voiture. Elle roula jusqu’à chez elle et entra dans la maison, prête à satisfaire son désir. Elle monta à l’étage et elle prit une douche comme d’habitude, mais, cette fois-ci, elle ne mit que son petit peignoir. Elle voulait donner à son amant secret un aperçu de ce qu’il allait avoir. 

Le gentleman se présenta à l’heure et Madame le fit entrer. Ses yeux s’écarquillèrent quand l’escort boy vit son corps dénudé debout devant lui, là, à quelques mètres de lui. L’escort boy  la regarda de haut en bas, se délectant de la vue de ses énormes seins et de son jardin secret rasé de près. Elle pouvait voir qu’il aimait ce qu’il voyait. Elle s’approcha de lui et elle souleva son menton avec ses doigts pour le regarder dans les yeux.

« J’ai besoin que tu me fasses l’amour et que tu me donnes toute la passion dont tu parles dans tes textes », lui dit-elle. L’escort boy fit une sorte de hochement de tête, ses yeux ne quittant pas les siens.

« Tu es un gentleman », dit-elle tout en restant debout. « Tu sais quoi faire avec une femme en manque de plaisir, n’est-ce pas ? » L’escort boy approuva de la tête, elle pouvait voir la bosse dans son pantalon.

L'escort boy approuva de la tête

L’escort boy approuva de la tête

Son amant secret marcha vers elle, elle mit ses bras autour de son cou et elle attira son visage vers le sien. Madame écarta les lèvres quand ils se touchèrent et Jean glissa sa langue dans sa bouche. elle pouvait sentir la raideur dans son pantalon quand l’escort boy se serra contre elle en répondant à son baiser. Elle baissa une main et elle massa son entrejambe tout en sentant sa respiration devenir inégale.

« Je veux y goûter, dit-elle. Enlève tes vêtements. »

L’escort boy se dévêtit et se tint devant moi alors qu’elle l’examinait. C’était vraiment un homme, un vrai avec une virilité impressionnante. N’importe quelle femme adorerait avoir cette virilité en elle.

« Détends-toi », lui dit-elle en s’agenouillant.

Madame caressa son énorme queue pendant qu’il gémissait un peu. Elle leva les yeux vers lui et elle vit qu’il mettait la tête en arrière. Elle sut alors qu’il appréciait et qu’il anticipait ce qui allait venir. Elle avança la tête et mit sa queue dans sa bouche tout en savourant le goût alors qu’elle faisait bouger sa tête de haut en bas. Quand la virilité du gentleman eut atteint sa taille maximum, Madame s’arrêta pour contempler la bête.

Puis Madame prit sa main et la plaça sur ses seins tout en gémissant légèrement quand la chaleur frappa sa peau froide.

« Masse doucement », lui dit-elle.

Sa main bougea sur ses tétons alors qu’elle soupirait et caressait son corps. Son autre main commença à travailler son autre sein alors qu’elle soulevait sa poitrine vers lui. Elle adorait l’attention que ses tétons recevaient.

« Maintenant, suce-les, suce mes tétons », ordonna-t-elle.

Il fit ce que Madame disait et elle poussa sa tête vers elle pendant qu’il suçait fort ses tétons. Elle gémit quand ell sentit l’humidité entre ses jambes se répandre d’excitation. Ses mains étaient douces alors qu’il massait doucement son corps. L’escort boy s’approcha de sa petite cerise, mais ne la toucha jamais. 

L'escort boy s’approcha de sa petite cerise

L’escort boy s’approcha de sa petite cerise

Elle attrapa une de ses mains et la glissa entre ses jambes. Madame gémit fort quand sa main commença à la caresser, son élixir intime recouvrait ses doigts. Elle recommença à le caresser quand l’escort boy se mit à la tripoter en faisant glisser un doigt en elle. Le gentleman était toujours dur comme la pierre. Mais elle n’était pas encore prête pour qu’il la monte, elle avait toujours besoin de sentir sa langue sur elle.

« À genoux », lui dit-elle.

Le visage de l’escort boy était en face de sa chatte brulante et elle mit une jambe sur le bras de la chaise pour bien s’écarter pour lui.

Le visage de l'escort boy était en face de sa chatte

Le visage de l’escort boy était en face de sa chatte

« Lèche-moi, goûte-moi », lui dit-elle.

Il se pencha et, avec une approche parfaite, l’escort boy lécha légèrement ses lèvres. Madame mit sa main derrière sa tête et poussa sa bouche vers sa féminité. Elle sentit sa chaleur sur son clitoris tendu.

« Passe ta langue de haut en bas, dit-elle. Oh, mon Dieu, oui, juste là. Maintenant, lèche cet endroit avec le bout de ta langue. »

Madame gémit fort et bougea ses hanches pendant qu’il léchait sa cerise. L’escort boy  n’était pas sûr de ce qu’il devait faire pour la faire grimper au rideau, mais, plus il léchait, plus elle gémissait. Jean pouvait sentir la pression de son orgasme monter et Madame savait qu’elle allait bientôt venir. Elle commença à se tendre alors que les vagues d’extase prenaient le contrôle de son corps en la faisant crier et trembler par le plaisir que sa langue lui donnait.

Alors que son orgasme diminuait, elle le fit se lever et elle l’embrassa pour goûter son élixir intime sur ses lèvres. L’escort boy était dur comme la pierre et près pour la prendre.

« Maintenant, il faut que tu me prennes », dit-elle.

Elle se pencha et mit ses mains sur le siège de la chaise tout en écartant bien les jambes. Madame le sentit bouger derrière elle quand les poils de sa cuisse la chatouillèrent. L’escort boy écarta ses plis avec son gland emballé dans un préservatif et commença à le faire glisser en elle. La dame roucoulait quand sa virilité la remplit en envoyant des frissons dans son dos. L’escort boy grogna quelquefois en elle avant de laisser sortir un grognement animal plus fort et elle sentit sa grosse queue juteuse commencer à pulser. Un autre orgasme la traversa.

Un autre orgasme la traversa.

Un autre orgasme la traversa.

Elle se mit debout et s’agenouilla, elle retira le préservatif et lui lécha son sexe jusqu’à ce qu’il soit propre pendant qu’il gémissait et essayait de respirer normalement.

« je vais te faire bander de nouveau », dit-elle.

Madame s’assit sur la chaise et écarta grand les jambes en les passant par-dessus les bras de la chaise.

« Assieds-toi en face de moi », lui dit-elle.

Il s’assit et la regarda, écartée en face de lui. Elle commença à jouer avec sa fente en massant son clitoris et en glissant son doigt dans sa fente qui coulait de cyprine. Ell lécha ses doigts et pinça ses tétons en le regardant la contempler. 

Elle massa son clito de plus en plus vite, elle voulait venir pour qu’il la voit se donner du plaisir et, bientôt, les vagues de plaisir submergèrent son corps pendant qu’elle convulsait sur la chaise. Quand son orgasme fut fini, elle le regarda et vit qu’il était de nouveau presque dur.

« Tiens-toi debout à côté de la chaise », dit-elle.

Il se leva et s’approcha de la chaise en attendant ce qu’elle allait faire après. Madame se pencha, le prit de nouveau dans sa bouche et recommença à le sucer. Cela ne lui prit pas longtemps pour obtenir une bonne raideur et elle relâcha sa queue.

« Il est temps que tu me baises de nouveau », dit-elle en pointant entre ses jambes.

Il enfila un nouveau bout de latex et se mit devant elle à genoux et se pencha vers elle. Madame attrapa sa verge turgescente et la guida dans sa chatte béante. Elle gémit quand l’escort boy l’emplit de nouveau.

« Baise-moi plus fort cette fois-ci », lui dit-elle.

Il ne perdit pas de temps à la pilonner de toute sa force tout en essayant de lui faire atteindre de nouveau l’orgasme. Elle savait que cela allait prendre un peu plus de temps cette fois-ci, alors elle savourait sa verge qui l’emplissait et qui allait au fond de son vagin. Mais elle voulait contrôler son escort boy cette fois. 

Madame le repoussa et lui dit de se mettre par terre. L’escort boy s’étendit sur le dos pendant qu’elle l’enfourchait et qu’elle s’abaissait sur sa verge. Madame commença à aller de bas en haut sur lui pour s’empaler sur sa queue. Elle bougea les hanches d’avant en arrière tout en frottant sa cerise juteuse sur lui en le massant avec son corps. Madame tomba durement sur la verge de son aman secret tout en sentant sa queue frapper son point G. 

Madame tomba durement sur la verge de son aman secret

Madame tomba durement sur la verge de son aman secret

Un orgasme était en train de monter en elle et elle n’allait pas le laisser partir. Elle bougea de plus en plus vite et de plus en plus fort tout en développant l’orgasme explosif qui la submergeait. Sa chatte pulsait sur lui quand l’escort boy commença à jouir dans un grognement excitant. Il la remplissait de nouveau alors qu’elle gémissait et qu’il se penchait pour l’embrasser.

Une fois tous les deux épuisés, elle descendit de sa monture et s’étendit sur le sol à côté de lui. Madame avait besoin d’un amant secret pour femmes seules.

❤️❤️❤️

Avez-vous besoin d’un Amant secret pour femmes seules ? Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez votre porte à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

L’Amant secret pour femmes seules répondra à vos besoins afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien et vous faire vivre des expériences avec un Amant secret pour femmes seules.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


Agenda

mars 2024
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Recherche

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com