Tag Archives: escort boy

  • -
Services d’escort boy pour ce soir

Service d’escorting pour femmes seules

Category:Accompagnateur,escort boy,service Tags : 

Madame: Bonjour Jean, Je voudrai votre service d’escorting pour femmes seules pour une rendez-vous ce soir.
Moi : Bonjour Madame, Je suis disponible.
Madame : Je suis chez moi, venez me retrouver vers 20h, je vous attends.
Moi : Ok ! Donnez-moi votre adresse s’il vous plaît.
Madame : 69, rue du plaisir.
Moi : A tout à l’heure chère Madame.
Madame : 😘

Arrivé devant chez Madame, je me retrouvai devant une maison de Montmartre pleine de charme, qui donnait envie de voir son intérieur. Elle était entourée de massif de fleurs, leur parfum embaumait l’air. J’en inspirai un peu, avant de frapper à la porte. À peine ma main levée pour prévenir de ma présence, que la porte s’ouvrit sur une Madame toute souriante. Elle attrapa ma main pour me faire rentrer.

Je regardais Madame s’installer dans le canapé, elle tapota la place à côté d’elle pour m’inviter à y prendre place. Je fis un pas dans cette immense espace rempli de fleurs. 

Une fois assis à ses côtés, je commençai à faire la conversation. Elle m’avoua que ma venue lui faisait plaisir, car elle commençait à s’ennuyer dans cette grande maison. 

Puis La dame se jeta sur son escort boy pour lui faire faire un câlin. La surprise passée, je passais mes bras autour de son buste, le nez dans ses cheveux bruns, je humai son parfum délicat. Comme elle sentait bon ! 

Puis La dame se jeta sur son escort boy pour lui faire faire un câlin

Puis La dame se jeta sur son escort boy pour lui faire faire un câlin

J’inspirai discrètement cette odeur. Lorsque ses bras se détachèrent de mon cou, nos yeux se rencontrèrent, elle inspecta mon visage, en restant un peu longtemps focalisée sur mes lèvres, ses joues se colorèrent d’une légère teinte rosée. 

Moi aussi, je la contemplais, la tenir contre moi, avoir ses lèvres si près des miennes, me donnait envie de m’avancer pour l’embrasser. Son visage se nicha dans mon cou, je sentis son souffle léger contre ma peau, ses inspirations, mais surtout la douceur de sa bouche posée en dessous de mon oreille.

Je me mis à lui caresser les cheveux. Comme j’étais bien ainsi, avec cette femme charmante lovée dans mes bras. Instinctivement je les resserrais autour d’elle, ce qui la fit se coller un plus contre mon torse. À travers mes vêtements, je sentais son cœur battre.

J’avais besoin de toucher sa peau, ma main se logea sous ses cheveux, au niveau de sa nuque, du pouce, je me mis à caresser la chair tendre de son cou. Je vis son corps se charger de chair de poule, sa respiration se fit plus soufflante contre mon cou, ma main s’accrocha à son chemisier, puis, mon autre main se glissa sous celui-ci.

Quand ma main rencontra son épiderme, son corps se remplit d’électricité, lorsque ma main commença à faire des va-et-vient dans le bas de son dos, une vague de désir se déversa dans tout son organisme. Son cœur se remit à battre d’un sentiment oublié et son jardin secret n’était pas en reste.

Quand elle releva son regard vers moi, elle mouillait déjà. Le désir se lisait dans celui-ci, je ne savais pas quelle expérience elle avait sexuellement, mais je voulais lui donner tout ce qu’il lui manquait. 

je voulais lui donner tout ce qu’il lui manquait

je voulais lui donner tout ce qu’il lui manquait

Mes yeux se fixèrent sur ses lèvres charnues, du pouce j’en traçais le contour, ce qui lui fit ouvrir un peu la bouche. Je me penchai vers son visage, puis je posai délicatement mes lèvres sur les siennes. Elle gémit dans mes bras et ce son me donna l’envie d’approfondir ce baiser. Ma langue se glissa dans sa bouche ce qui me permit de rencontrer la sienne. Avec douceur, la mienne tournoya autour de sa langue et plus elles valsèrent, plus ses sens s’embrassèrent.

Dans sa tête, elle s’imaginait renverser sur le canapé, mon corps collé au sien, faisant des aller/retour frénétiques, et bien sûr, sans les vêtements que nous portions encore. Puis Madame se retrouva à califourchon sur mes cuisses, sans que notre baiser cesse. 

Je sentais que l’excitation la gagnait, ses hanches commencèrent à se frotter contre mon entre jambe. Je saisis ses hanches d’une main et de l’autre, je posai celle-ci sur sa cuisse, en remontant progressivement au bord de sa culotte en dentelle. 

Quand je passai un doigt sur sa lingerie, elle était gorgée du désir de femme, son odeur m’emplit les narines, je pris un shoote de pur plaisir. Comme un drogué, j’en voulais plus, je la basculai sur le canapé, elle émit un cri de surprise. Je soulevai sa jupe au niveau de son buste pour attraper sa culotte.

Quand mes yeux rencontrèrent les siens, je vis encore cette lueur de désir dans son regard. Je compris qu’elle me désirait et qu’elle voulait aller jusqu’au bout ici même. Je lui enlevai sa lingerie. Avec mes genoux, je lui écartai les cuisses, je vis son sexe dans toute sa splendeur, lisse comme une peau de pêche et brillant de son désir. 

je vis son sexe dans toute sa splendeur, lisse comme une peau de pêche et brillant de son désir

je vis son sexe dans toute sa splendeur, lisse comme une peau de pêche et brillant de son désir

Je me mis à embrasser la peau de ses cuisses, tout en remontant vers son paradis. Je soufflai légèrement dessus, ce qui la fit émettre des petits gémissements de plaisir. Elle ne pouvait plus attendre, son odeur de rose mélangée à son désir était une invitation à lui donner du plaisir. 

Je dardais ma langue vers son clitoris, je le taquinais, je suçais, elle se cambra ce qui plaqua son sexe contre ma bouche, pris de folie, je me mis à la lécher plus fort, à l’aspirer, ma langue savourait son goût divin. 

Chaque pli y passait, elle commençait à s’agiter sous l’assaut de mes caresses buccales. Je voulais la sentir se liquéfier grâce à ma langue, sentir sa jouissance couler dans ma bouche. 

J’introduisis un doigt dans sa féminité, en commençant mon va-et-vient et je continuais à la dévorer. Madame fut prise de spasmes, ses yeux se révulsèrent face au tsunami de jouissance qui arrivait. Les parois de son sexe comprimèrent mon doigt, mon prénom sortit de sa bouche dans un cri de délivrance, son nectar se répandit sur ma langue. Que c’était bon. Je le léchai jusqu’à la dernière goutte. Quand je relevai la tête, je découvris Madame totalement alanguie, un sourire rayonnant sur les lèvres.

❤️❤️❤️

Service d’escorting pour femmes seules est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman. Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un service d’escorting pour femmes seules en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat.

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre goût au plaisir avec un gentleman escort boy.

prendre goût au plaisir avec un gentleman escort boy.

prendre goût au plaisir avec un gentleman escort boy.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Amant secret pour femmes novices pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Service d’escorting pour femmes seules dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance pour un service d’escorting pour femmes seules.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Explorer les fantasmes secrets de la libido

Explorer les fantasmes secrets de la libido

Category:escort boy,escort service,gentleman,Uncategorized Tags : 

Madame voulait explorer les fantasmes secrets de la libido. Avançant prudemment, Madame est entrée dans la chambre et commence doucement à distinguer les détails de la pièce. Celle-ci est de taille moyenne, éclairée seulement à l’aide de bougies. Le sol est recouvert d’une moquette soyeuse rouge sombre, tandis que les murs sont simplement revêtus d’une couche de peinture noire. Sur sa droite se trouve le canapé avec un immense miroir en pied devant. 

Madame ne se retourne pas. Elle se concentre uniquement sur le corps de son escort boy qui se presse contre son dos, ses fesses. La voix suave de son escort boy lui hérisse la peau, son souffle contre sa nuque accentue les frémissements dans son bas-ventre. Une bouche chaude vient lui sucer le lobe, le lécher, le mordiller ; avant de descendre le long de son cou. Les lèvres douces caressent sa peau en feu ; chaque baiser se fait plus pressant, plus impatient. D’un pas, Madame s’écarte de lui et se retourne.

Leur baiser devient enflammé, leurs bouches avides ne se quittent plus - Escort boy Paris

Leur baiser devient enflammé, leurs bouches avides ne se quittent plus – Escort boy Paris

Tout en le regardant droit dans les yeux, elle détache la ceinture de son imperméable et laisse glisser le vêtement au sol, révélant ses formes nues. Sans le quitter du regard, Madame s’avance vers lui, attrape sa cravate et le tire jusqu’à sa bouche. Ses dents érafles sa lèvre inférieure, sa langue la caresse avant de se glisser plus loin, à l’intérieur, contre sa langue. Leur baiser devient enflammé, leurs bouches avides ne se quittent plus, chacun essayant de dévorer l’autre. Un besoin impératif de possession s’empare d’eux. 

Madame, dans des mouvements désordonnés déshabille son escort boy. La chemise vole un peu plus loin, le pantalon est abandonné au sol, tout comme le boxer. D’excitation, son escort boy lui mord l’épaule, lui agrippe les fesses, dévore chaque centimètre de peau à sa portée. Sa virilité durcie se frotte contre la peau bouillante de sa maîtresse, il ne rêve que d’une chose : la baiser ici, à même le sol. Mais au lieu de cela, il glisse ses mains entre ses jambes, au niveau de son cul et la soulève. Sans se faire prier, elle enroule ses longues jambes autour de lui.

Tout en continuant à l’embrasser, les mains dans ses cheveux en bataille, Madame s’abandonne, lui laissant l’emmener où bon lui semble. Sans aucune hésitation, il la porte sur le lit. Son escort boy attache ses poignets au lit. La liberté de ses mouvements s’en trouve extrêmement réduite. 

Se retrouver ainsi offerte, vulnérable, la remplit de peur et d’excitation à la fois. Elle ne sait pas encore à quoi s’attendre, mais elle ne doute pas un instant qu’il saura combler ses attentes, même les plus secrètes. Le gentleman la regarde ; on peut y lire l’expression d’animal avide de lui donner du plaisir. Ses pupilles sont dilatées, sa mâchoire crispée et son sourire carnassier.

Lentement, l’escort boy tourne autour d’elle, laissant parfois ses mains frôler son corps, mais le plus souvent sans rien dire, ni faire. Il admire ses courbes : ses épaules délicates contractées, sa poitrine qui se soulève vivement sous l’excitation, son ventre tendu par la pose. Il caresse des yeux la cambrure de ses reins, le galbe de ses hanches et le rebondi de ses fesses. Il s’imagine déjà remonter ses longues jambes sur ses hanches tandis que sa grosse sucette se frotte à sa chatte humide, avant de la pénétrer sauvagement encore et encore.

Sans la quitter des yeux, son escort boy recule vers l’armoire. A l’intérieur, il se saisit de quelques accessoires. Il sait exactement comment il compte la déguster. Délicatement, il touche son épaule, sa nuque. Il passe son doigt le long de sa colonne vertébrale, puis plus bas, toujours plus bas, jusqu’à s’insinuer au creux de ses fesses, sur son anus puis vers sa fente glissante. Il sent déjà sous ses doigts la chair palpiter.

Chaque parcelle de peau est réactive, comme chauffée à blanc. C’est à ce moment là qu’il décide de commencer à glisser un glaçon le long de la peau nue de Madame. Le contraste entre le froid et la peau brûlante de sa maîtresse est saisissant. Le petit cube de glace commence instantanément à fondre, laissant dégouliner de l’eau sur chacune de ses courbes. 

Le petit cube de glace commence instantanément à fondre

Le petit cube de glace commence instantanément à fondre

Surprise par ce changement de température, Madame ne peut s’empêcher de gémir. Sans s’arrêter, son escort boy laisse courir le glaçon sur ses seins. Immédiatement, ses tétons se dressent, sa peau se couvre de frissons. Tout en continuant son jeu, il saisit un téton entre ses dents, le mordille avant de le suçoter avidement. Sentir le froid de la glace puis la chaleur des lèvres du gentleman tire à Madame un autre gémissement, plus fort.

Elle sent remonter en elle des vagues de plaisir qui parcourt son corps, de son sexe à la pointe de ses seins. Et le glaçon continue de descendre inexorablement, de plus en plus dégoulinant, jusqu’à atteindre la lisière de ses lèvres. La tension est palpable, sa maîtresse redoute autant qu’elle fantasme la suite des événements. 

Très doucement, son escort boy retire le reste de glaçon de sa peau et l’amène jusqu’à sa bouche. Puis, il s’agenouille et se place entre ses cuisses. Il pose chacune d’elle sur ses épaules, afin de se retrouver face à sa chatte trempée. Délicatement, il sort sa langue froide et la pose contre l’intérieur de sa cuisse, là où la peau est si fine. Sans se presser, il parcourt la chair de sa maîtresse, sans jamais frôler son sexe. Madame commence à se tortiller sur lui, essaie d’amener sa bouche à caresser son sexe.

Alors sans hésiter, il glisse sa langue froide contre son clitoris, le lèche avec application, le suce, avant d’introduire sa langue dans son jardin secret dégoulinant. Il savoure son odeur de chatte en feu, son goût piquant sur la langue. Il la dévore jusqu’à l’entendre supplier « encore ». De plaisir, sa maîtresse se cambre. 

Sa tête est renversée en arrière, ses lèvres roses sont entrouvertes et murmurent des sons inarticulés. Pour parfaire son plaisir, son escort boy glisse deux doigts dans sa fente moite. Son intérieur est chaud comme l’enfer, tellement humide qu’il sait qu’il pourrait la pénétrer là, tout de suite. A cette pensée, il sent son sexe déjà dressé se durcir encore. Aucune femme ne l’avait autant fait bander jusqu’ici. Le sang palpite dans son membre gonflé. 

Le gentleman enfile son gland luisant dans un préservatif. Il sent sous son membre l’arrondi de ses formes, leur fermeté et leur douceur. Placé derrière elle, il se saisit de ses cuisses, juste au dessous du genou. Il peut ainsi la porter dos à lui et profiter d’une pénétration en profondeur. Son sexe tendu coulisse avec empressement contre sa chatte humide, savourant cet instant. Son gland est juste entre ses lèvres ouvertes, il sent la chaleur palpitante de son amante tout contre lui. 

Puis d’un geste, il s’enfonce. Madame laisse échapper un cri. Le membre bandé lui semble énorme. Il pénètre inexorablement au fond de ses entrailles, de plus en plus loin. Alors qu’elle pense qu’elle ne pourra pas en supporter plus, son escort boy se retire avant de la pilonner plus loin encore. Comme un animal, il la chevauche à un rythme effréné. La pièce résonne de leurs respirations saccadées et de leurs cris de plaisirs.

Leurs corps s’emboîtent, leurs peaux claquent l’une contre l’autre. Madame jouit une première fois. Mais son escort boy n’en a pas fini. Se positionnant face à elle, il place maintenant les cuisses de sa maîtresse autour de ses hanches. D’un mouvement, elle affermit sa prise et l’enjoint à la prendre à  nouveau. Sans se faire prier, il la pénètre. Mais cette fois-ci, il peut laisser une de ses mains la caresser.

D’un mouvement empressé, presque brutal, il se saisit à pleine main d’un de ses seins, le malaxe, savoure la fermeté de la peau, titille le téton tendu devant lui, avant de le sucer avidement. Puis délaissant sa poitrine, il descend sa main, s’insinuant tout contre son côté obscur. Celui-ci est déjà largement lubrifié par sa cyprine. Délicatement, il tourne autour de son petit trou, exerçant une agréable pression. 

Dans ses bras, Madame se cambre, gémissant de plus en plus fort tout en le suppliant de continuer. D’un geste doux, il commence alors à introduire son doigt. Il avance patiemment, s’arrêtant à chaque tension du corps de son amante. Et bientôt, le voici entièrement à l’intérieur. L’orifice est encore plus serré que son sexe. Son index imprime de lents va-et-vient, tandis que sa queue continue à pilonner sa maîtresse.

Pour Madame, qui n’avait encore jamais tenté cette expérience, le plaisir est total : tous ses orifices sont comblés. Elle sent chaque mouvement à l’intérieur de son corps. Cette double pénétration lui procure des sensations inédites. Totalement perdue, elle s’abandonne à ses sens. Pressant ses jambes contre les hanches de son escort boy, elle l’enjoint à y aller encore plus fort.

Pressant ses jambes contre les hanches de son escort boy

Pressant ses jambes contre les hanches de son escort boy

Délaissant son côté obscur, son escort boy agrippe fermement les fesses de sa maîtresse et introduit sa queue au plus profond d’elle. Les gémissements rauques de sa maîtresse, ses supplications, font monter en lui de violents frissons. Il va bientôt jouir, et il sent qu’elle aussi. Ils sont tous les deux au bord de l’orgasme. D’un coup de reins puissant, il la pénètre une dernière fois avant d’exploser dans un râle animal. Sur sa queue, la chatte de Madame se resserre spasmodiquement. Elle aussi vient de jouir. Explorer les fantasmes secrets de la libido avec Jean, Escort Boy à Paris.

❤️❤️❤️

Explorer les fantasmes secrets de la libido. Donner du plaisir est un art de gentleman et vous en avez besoin. Beaucoup de femmes  ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications . Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment libertin sans lendemain. Demandez moi tout ce que vous voulez.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez vos cuisses et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un homme respectueux mais viril .

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là . Vous pourrez réaliser tous vos fantasmes .

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de bisous et de câlins avec un gentleman. Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Explorer les fantasmes secrets de la libido avec un escort boy à Paris répondra à votre furieuse envie de plaisir afin de combler votre envie dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

Plaisir, désir, passion, extase au programme. Un voyage de plaisirs érotiques sans fin. Fantaisie de divertissements érotiques pour femmes adultes pour un moment de plaisir en compagnie d’un gentleman. Essayer le plaisir pour femmes à domicile si vous avez envie d’un corps à corps avec un escort boy romantique et viril.

Corps à corps avec un escort boy romantique et viril

Corps à corps avec un escort boy romantique et viril

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour un divertissement unique, je vais vous faire vivre une expérience exceptionnelle lors d’un moment de plaisir où donner du plaisir est un art de gentleman. Explorer les fantasmes secrets de la libido est une expérience faite pour vous.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
gémir dans les bras de votre escort boy

Vivez la parfaite alchimie du plaisir

Category:bondage,Experience,Uncategorized Tags : 

Vivez la parfaite alchimie du plaisir à domicile avec votre serviteur.  Avant de lire la suite, assurez vous d’avoir lu le début de l’histoire ici.

Madame pouvait sentir son désir couler hors d’elle et lentement le long de ses cuisses. Elle lui avait dit lors de l’une de leurs conversations par email qu’elle avait toujours eu envie de voir ce que ça faisait de se faire fesser. Il semblait qu’elle était sur le point de le découvrir.

art de l'extase sexuelle avec un escort boy

art de l’extase sexuelle avec un escort boy

« Je suis désolée Jean », elle répliqua une seconde fois, juste pour le jeu. Son corps était en feu, en manque et impatient de savoir si elle aimerait se prendre une fessée autant qu’elle l’espérait. Elle s’étira sur les genoux de son escort boy, ses seins pendants par-dessus ses genoux, ses longs cheveux foncés lui couvrant les yeux et son beau cul disponible pour ce qu’il avait en tête, quoi que ce puisse être. Elle se demanda brièvement avec combien de femmes il avait déjà fait ça auparavant, mais elle repoussa cette pensée de son esprit aussi vite qu’elle y était entrée. Ce n’était pas ses affaires et elle savait qu’il valait mieux qu’elle ne connaisse pas la réponse. 

« Ecartes les jambes ma belle » ordonna-t-il, écartant un peu ses jambes de sa main. Elle obéit, lui exposant ainsi sa petite chatte humide humide. son escort boy posa sa main sur son mont et elle inspira profondément, tandis que la main de son escort boy caressait la chair sensible, son doigt glissant entre ses plis mouillés.

« Alors, tu veux être punie ? » il demanda, plongeant deux doigts profondément en elle.

Madame gémit bruyamment et se tortilla contre ses doigts. Oh mon Dieu oui ! Punis-moi son escort boy !

Retirant ses doigts, il lui claqua immédiatement la chatte. « Réponds-moi quand je te parle ! »

Madame glapit comme sa main entrait en contact avec son mont, laissant les lèvres de sa petite chatte humide brulantes.

« Oh mon Dieu. Oui son escort boy ! » Il la claqua une seconde fois, un peu plus fort et elle gémit en retour. La morsure se transforma en délicieuse sensation de brûlure qui irradiait sur toute la zone entre ses jambes. Sa chatte commençait à vibrer comme il s’écrasa sur elle une troisième fois.

« Tu veux que j’arrête ? » il demanda posant à nouveau sa main sur son mont et il caressa gentiment la zone gonflée et douloureuse. Elle se rua contre sa main et gémit doucement.

« Non. N’arrête pas. »

« Putain que t’es mouillée Madame. » Il lubrifia son côté obscur avec son essence et commença à doucement insérer son index en elle. « Comment tu veux que je te prenne ce soir ? »

Sa chatte, sa bouche, son côté obscur, au point où elle en était, cela n’avait pas d’importance. Elle se crispa, comme le doigt de son escort boy se forçait un passage dans l’anneau serré de muscle qui gardait son entrée arrière.

levrette avec votre escort boy

levrette avec votre escort boy

Comme il continuait à enfouir son doigt dans son côté obscur, il abaissa l’autre main et la posa sur son sein, pinçant fortement le téton durci. Un intense choc de plaisir et de douleur la parcourut comme il roulait son téton entre ses doigts. Une fois que le doigt qu’il avait mis dans son côté obscur y fut enfoncé jusqu’à la seconde articulation, elle fut presque renversée par son désir pour lui et se rua contre ce doigt envahissant, le voulant encore plus profondément en elle, mourant d’envie de le sentir remplir sa chatte dégoulinante.

«J’ai besoin que tu me baises comme une bête sauvage. » Elle essaya de glisser de ses genoux et de se libérer de ce délicieux doigt qui l’envahissait, mais il plaça une main sur le haut de son dos, la forçant à rester sur ses genoux.

Sortant son doigt de son côté obscur, sa paume entra à nouveau en contact avec sa petite chatte humide en manque.

« Oh Jean ! »

Une autre claque.

La brûlure était divine et elle en voulait encore; presqu’autant qu’elle le voulait en elle. Chaque claque l’amenait plus proche de son orgasme. La crête de sa queue se pressait contre son ventre et cela la faisait le désirer ardemment.

« Tu vas recommencer ? » il demanda, la voix grave et brisée.

« Oui ! » Si c’était ce qu’elle obtenait pour l’avoir dérangé, alors elle recommencerait.

Souriant, son escort boy caressa sa petite chatte humide, glissant deux doigts entre les lèvres douloureuses et gonflées  de sa féminité et les fit courir de son anus au pistil de sa fleur.

Oh mon Dieu oui ! Elle était au bord de l’extase. Tellement proche. Son corps tremblait sur les genoux de son escort boy et ses poings étaient serrés comme elle se préparait pour une douce délivrance.

« Maintenant, si tu aimes ça, comment est-ce que ca peut te dissuader de recommencer à mal te comporter ? »  lui demanda-t-il, alors qu’il leva la main et l’écrasa quelques secondes plus tard sur sa chatte ruisselante.

Elle pouvait sentir son essence lentement couler. Elle n’avait jamais été si mouillée ou excitée.

« Je ne sais pas, » elle haleta alors qu’une autre claque provoqua une autre montée de plaisir et de jouissance en elle. Puis il recommença à la caresser. « Je vais jouir. » Elle gigota et se tortilla sur lui, les poings serrés. Elle y était presque.

« Bien. » son escort boy retira sa main.  « Lève-toi et allonge-toi face contre le lit, les mains au-dessus de la tête. »

A suivre très prochainement….ici ou chez vous…

❤️❤️❤️

Vivez la parfaite alchimie du plaisir . Donner du plaisir est un art de gentleman et vous en avez besoin. Beaucoup de femmes  ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain .

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez vos cuisses et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un homme respectueux mais viril.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là . Vous pourrez réaliser tous vos fantasmes .

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Vivez la parfaite alchimie du plaisir avec un gentleman à Paris répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité . Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

Plaisir, désir, passion, extase au programme. Un voyage de plaisirs érotiques sans fin. Fantaisie de divertissements érotiques pour femmes adultes pour un moment de plaisir en compagnie d’un gentleman. Essayer le plaisir pour femmes à domicile.

La rencontre avec un gentleman comme Jean est une expérience très sensuel

La rencontre avec un gentleman comme Jean est une expérience très sensuel

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun  . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour un divertissement unique, je vais vous faire vivre une expérience exceptionnelle  lors d’un moment de plaisir où donner du plaisir est un art de gentleman. Vivez la parfaite alchimie du plaisir à domicile avec votre serviteur.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Découverte de plaisirs extraordinaires

Découverte de plaisirs extraordinaires

Category:Accompagnateur,bdsm,escort boy Tags : 

L’escort boy ne sait jamais quelle découverte de plaisirs extraordinaires il va faire quand il frappe à la porte d’un appartement parisien. Madame ouvrit quelques secondes après, et Jean découvrit une jeune asiatique d’environ 25 ans, avec de longs cheveux bruns aux reflets légèrement auburn. Elle était assez petite, mince, et portait une veste et un tailleur noirs. Les traits de son visage étaient incroyablement fins, et ses yeux bridés derrière ses lunettes à monture noire étaient incroyablement sexy.

Elle était assez petite, mince, et portait une veste et un tailleur noirs

Elle était assez petite, mince, et portait une veste et un tailleur noirs

Madame ressemblait au genre de secrétaire que tous les directeurs auraient rêvé d’avoir.

– Oui ? dit-elle avec un accent chantant et sensuel.

– Euh… Bonjour, je suis Jean, vous m’avez demandé de venir.

-ああ、こんにちは! はじめまして。 私はあなたのエロティックな物語が本当に好きです。

– Pardon dit-il ?

– Excusez-moi, bonjour ! Enchantée de vous connaître enfin. J’aime beaucoup vos récits érotiques.

Elle lui tendit la main avec un sourire, et Jean la serra. Elle était douce et chaude à la fois.

-「お入りください」と彼女は彼に言った。 お茶を作りました。

 – Entrez donc, lui dit-elle. J’ai préparé du thé.

Madame vivait dans un appartement une pièce, aménagé à la mode japonaise. Sur les étagères trônaient de magnifiques sculptures en ivoire représentant des bouddha, des dragons et d’autres animaux merveilleux, et des paysages japonais oniriques étaient peints sur les paravents qui séparaient les pièces les unes des autres.

Madame vivait dans un appartement une pièce

Madame vivait dans un appartement une pièce

– Votre appartement est superbe ! dit Jean. Vous êtes japonaise ?

– Oui, je suis de Kyoto.

 – J’ai entendu beaucoup de bien de cette ville. C’était la capitale impériale du Japon avant, n’est-ce pas ?

– Oui, c’est bien ça. Kyoto est bien plus belle et historique que Tokyo.

Dans le salon, Madame lui indiqua une table à même le sol avec deux petits coussins de chaque côté pour s’asseoir.

– Installez-vous donc, je vous amène le thé.

Jean s’assit sur un coussin, essayant tant bien que mal de plier ses jambes pour avoir un minimum de confort. Il avait vraiment l’impression d’être au Japon, bien que leur immeuble soit situé en plein Paris.

Lorsque la jeune nippone revint avec deux tasses de thé fumant. Madame était charmante mais avait l’air si sérieuse, qu’il se demanda même un instant ce qu’elle avait l’intention de lui demander comme service d’escorting.

– Je suis vraiment désolé d’aborder ce sujet, mais qu’attendez vous de moi.

Elle le regarda avec un sourire désarmant tout en déposant les tasses sur la table basse, puis s’assit en face de lui, aussi souple qu’une chatte.

Les magnifiques yeux bridés de la jeune femme le mettaient dans tous ses états.

La découverte de plaisirs extraordinaires avec un gentleman à Paris

La découverte de plaisirs extraordinaires avec un gentleman à Paris

 – Venez, je vais vous montrer ce que je veux comme découverte de plaisirs extraordinaires.

Intrigué, l’escort boy se leva pour la suivre dans une autre pièce. Il s’agissait d’une petite chambre aux murs roses plongée dans une semi obscurité. Un délicieux parfum de jasmin chatouilla ses narines. Près du lit à baldaquin surmonté d’un grand miroir, il y avait une grande table en acajou sur laquelle trônaient différents objets.

Jean s’en approcha pour voir de quoi il s’agissait exactement.

Il y avait des godemichés de toutes les tailles et de toutes les couleurs sur la table, ainsi qu’une paire de menottes, un martinet, un foulard rouge et une sorte de planche en bois avec une poignée.

Son sexe cognait dur contre son pantalon maintenant, et il se demandait s’il n’était pas en train de rêver.

– Voilà le genre d’expérience que je veux vivre avec vous, dit-elle de sa voix très féminine. J’aime les choses du sexe, surtout le SM. C’est une tradition importante au Japon, vous savez ?

L’escort boy la dévisagea sans savoir quoi dire. Il n’aurait jamais pu imaginer que cette jeune femme à l’air si innocent pouvait s’adonner à de telles pratiques sexuelles.

– Ca vous dirait d’essayer ?

Lentement, elle s’approcha de lui, puis retira ses lunettes et se haussa sur la pointe des pieds pour l’embrasser. Elle sentait délicieusement bon.

– Je n’ai pas été très sage cette semaine. Il faut me punir, chuchota-t-elle à son oreille.

Jean la fixa droit dans les yeux en tremblant de désir, et la jeune nippone soutint son regard en souriant.

– D’accord, fit-il.

L’homme de joie plaça ses mains derrière les fesses menues de la jeune asiatique et la souleva sans aucune difficulté. Il l’embrassa passionnément en la tenant toujours, dardant sa langue dans sa petite bouche et suçant la sienne. Elle semblait si frêle et innocente dans ses bras puissants.

La jeune asiatique se mit à gémir en japonais dans son oreille tandis qu’il lui embrassait le cou. Ensuite, elle frotta sa petite chatte contre sa virilité en érection, ce qui l’excita encore plus. N’y tenant plus, il alla la déposer sur le lit.

Déshabille-toi, ordonna-t-il.

Déshabille-toi, ordonna-t-il.

 – Déshabille-toi, ordonna-t-il.

 – Oui, répondit-elle.

– Non, ne dis pas « Oui ». Dis « Oui, maître ». 

-マスター

– Oui, maître.

Madame ôta son chemiser et son tailleur. Ses seins menus étaient magnifiques, et ses tétons bruns durcis par le désir étaient une invitation à la luxure. Quant à son petit cul arrondi, il donnait envie à Jean de la baiser sur le champ.

Mais il voulait d’abord s’amuser avec elle et satisfaire sa demande. Il se dirigea vers la table et saisit la planche en bois, puis il s’assit sur le lit, juste à côté d’elle.

– Allonge-toi sur mes genoux.

– Oui, maître.

La jeune asiatique s’allongea à l’horizontale sur les genoux du gentleman pour femmes exigeantes, lui présentant ainsi ses fesses pales et délicieuses.

– Tu t’es mal comportée, dernièrement. Tu mérites d’être punie.

– Oh oui, je mérite une bonne fessée.

Jean leva la main et la fit claquer sur le cul de la japonaise, qui hurla de plaisir. 

Une fessée d'escort boy comme punition

Une fessée d’escort boy comme punition

– Ooooh…

Il la fessa à nouveau, la faisant gémir de plus belle.

– Tu aimes ça?

– J’adore… Encore, maître !

L’escort boy la fessa à cinq autres reprises, faisant rougir les fesses de la jeune femme. Puis il lui ordonna de s’allonger sur le lit et alla chercher un grand godemiché rose sur la table.

– Caresse-toi avec, lui ordonna l’escort boy tandis qu’il retirait ses vêtements.

La japonaise se lécha les lèvres en admirant le torse et les biceps du gentleman pour femmes exigeantes, puis elle enfonça doucement le godemiché entre les lèvres brunes et délicates de sa petite chatte, le faisant aller et venir dans son intimité tout en regardant Jean avec insolence.

– Tu aimes me voir faire ça ? demanda-t-elle en haletant.

 – J’adore te voir te masturber ta petite chatte d’asiatique.

Elle retira le godemichet de son vagin et le lécha goulument.

Jean alla chercher les menottes et attacha les poignets de la jeune femme aux barreaux du

lit, puis il lui passa le foulard autour des yeux afin qu’elle ne voie plus rien.

– Maintenant, je peux faire ce que je veux de ton corps, souffla-t-il.

L’escort boy se mit à lécher chaque recoin de son anatomie, faisant glisser sa langue chaude sur ses pieds, ses jambes, ses cuisses, ses seins et sa petite chatte torride. L’odeur ultra féminine de son sexe l’enflamma, et il se mit à sucer les lèvres de sa vulve et son clitoris excité.

L'escort boy se mit à lécher chaque recoin de son anatomie

L’escort boy se mit à lécher chaque recoin de son anatomie

– Oooooh, j’adore ta langue de français ! cria-t-elle.

Jean s’assit ensuite à côté d’elle et força sa grosse queue dans sa petite bouche, la faisant presque s’étouffer sur son sexe imposant.

Elle sourit.

– Je n’ai jamais sucé une queue pareille. Tu es si gros.

Madame fit glisser sa petite langue rose le long de son énorme membre dure et tendu, puis l’engloutit dans sa bouche pour le sucer avidement.

Jean ne pouvait plus attendre; il devait absolument la prendre. Il s’allongea sur elle sans retirer le foulard de ses yeux, et saisit ses fesses entre ses mains de gentleman. Puis il écarta ses cuisses, enfila un préservatif et enfonça sa longue queue dans son vagin trempé, ce qui la fit gémir de plaisir.

Jean n’avait jamais baisé une chatte aussi étroite et aussi délicieuse. 

Le professionnel du plaisir féminin s’enfonça profondément en elle, allant et venant dans son intimité tout en lui suçant la langue. Les lèvres de la jeune japonaise étaient un vrai délice.

– C’est pour ça que tu es venue à Paris? demanda-t-il. Pour baiser un escort boy français?

– Oui, je voulais me faire mettre par une grosse queue comme la tienne.

 – Et tu aimes gueuler quand tu baises, n’est-ce pas?

– Oui, je suis une vraie petite pute.

Les mots de la japonaise l’excitèrent tellement qu’il se mit à aller et venir en elle encore plus rapidement. Son vagin chaud et humide enserrait délicieusement son pénis, et Jean sentit qu’il allait jouir sous peu.

Le professionnel du plaisir féminin s'enfonça profondément en elle

Le professionnel du plaisir féminin s’enfonça profondément en elle

– Je vais bientôt venir, fit-il.

– Tu veux bien jouir dans mon cul ? demanda-t-elle. Ses yeux bridés n’étaient plus que sexe.

Sans hésiter, il la retourna et la fit aller à quatre pattes. il la prépara avec un gel lubrifiant pour l’aider à se dilater. il changea de préservatif. Puis il enfonça sa virilité dans son côté obscur avec une extrême délicatesse.

– Oooooh…. fit-elle en se léchant les lèvres.

Jean saisit son petit cul avec ses mains et se mit à la pénétrer tandis qu’elle se massait le clitoris..

Il explosa en elle quelques minutes après. Elle remua son pelvis pour mieux le faire jouir, puis fut secouée elle aussi par un orgasme fantastique alors qu’elle sentait sa sève chaude la remplir.

Finalement, Jean laissa retomber son corps imposant sur la frêle asiatique, et ils s’embrassèrent sensuellement, leurs corps en sueur ne faisant plus qu’un.

– Je crois qu’on a réveillé tout l’immeuble! lui dit-elle en riant. 

– Peut-être même qu’on a dérangé un autre publicitaire qui devait écrire ses jingles, répondit-il en lui caressant la tête.

– Ca te dirait d’essayer le martinet ? Je n’ai vraiment pas été sage, dernièrement.

Ils passèrent toute la nuit allant d’expérience en expérience érotique que Madame appréciait tant faire la découverte de plaisirs extraordinaires à Paris.

❤️❤️❤️

Avez-vous envie de faire la découverte de plaisirs extraordinaires ? Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez vos cuisses et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un homme respectueux mais viril.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

La découverte de plaisirs extraordinaires avec un gentleman à Paris

La découverte de plaisirs extraordinaires avec un gentleman à Paris

La découverte de plaisirs extraordinaires avec un gentleman à Paris répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

Découverte de plaisirs extraordinaires avec un gentleman. Un voyage de plaisirs érotiques sans fin. Fantaisie de divertissements érotiques femmes adultes.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien et vous faire vivre des expériences passionnelles pour vous satisfaire vos envies de plaisir dans découverte de plaisirs extraordinaires avec un gentleman pour femmes adultes.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

日本の女性のためのパリのエロチックなコールボーイ

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Interdit aux femmes de moins de 18 ans

Interdit aux femmes de moins de 18 ans

Category:escort boy,gentleman,lâcher-prise,Uncategorized Tags : 

Madame avait envie d’un rendez-vous interdit aux femmes de moins de 18 ans. Une main dans le dos, Madame fait glisser la fermeture éclair de sa jupe devant son escort boy, qu’elle agrippe des deux mains, obligée de se tortiller pour la faire choir. Puis elle se penche légèrement en avant, saisit délicatement de chaque main la lisière de sa culotte entre le pouce et l’index, et la fait glisser lentement sur ses cuisses.

Madame fait glisser la fermeture éclair de sa jupe devant son escort boy

Madame fait glisser la fermeture éclair de sa jupe devant son escort boy

C’est au moment où elle fait passer sa culotte à travers ses escarpins, une jambe après l’autre, avec ce déhanchement unique, que son escort boy devient fortement troublé. Rien qui ressemble à ce qu’il a pu ressentir auparavant. Des femmes qui se sont dénudées, il en vu tant d’autres, plus belles qu’elle, et dans quelles conditions ! Son émoi n’est pas seulement sexuel, il y a autre chose. 

Surtout garder la tête froide et cacher son émoi, rester l’escort boy placide. Il lui demande de pivoter. Elle y consent, passant d’une jambe sur l’autre. Elle est vraiment splendide, gorgée de toute la nature féminine. 

Madame n’est pas fine certes, mais son corps est incroyablement moulé. Il n’est que courbes généreuses : une taille étroite qui forme un contraste saisissant avec des hanches larges et rebondies, des cuisses épaisses mais fermes, des grosses fesses d’une rondeur idéale, une peau blanche, presque laiteuse, une cambrure à la jennifer Lopez et le minois d’une bourgeoise qui s’apprête à ouvrir les portes de l’enfer de la luxure lors d’un rendez-vous interdit aux femmes de moins de 18 ans. 

Avec son collier de perles qui auréole sa poitrine, elle ressemble à une vénus bon chic bon genre, ses talons aiguilles qui donnent au tableau une touche moins académique. D’emblée, il a envie de se noyer en elle et il ressent à ce moment-là, un attrait charnel dans sa virilité qui se tend.

Elle se rassoit très vite, sans mot dire, croise aussi vite ses jambes, Madame humecte ses lèvres de champagne pour exciter son escort boy et lui jette un regard coquin. Elle essaie de garder une contenance mais elle a le souffle court. 

Madame humecte ses lèvres de champagne pour exciter son escort boy

Madame humecte ses lèvres de champagne pour exciter son escort boy

Puis elle se lève. Il observe son déhanchement, gracieux et infiniment provoquant à la fois, ce cul stupéfiant qui roule sur lui-même, qui prend tout l’espace. Cette exhibition intime, sa façon de chalouper dans le plus simple appareil, dans sa demeure, n’en finissent pas d’attiser son émoi.

Comme beaucoup d’hommes, il a toujours été fasciné par l’ondoiement d’une femme qui marche, par cette synchronisation parfaite, à chaque pas, entre la rotation des hanches, le mouvement de balancier lancinant des fesses, et les jambes qu’elle lancent devant elles à petits jets, le mollet tendu. 

Chez les femmes fortement galbées, cette alchimie est proprement divine, a fortiori lorsqu’elles sont montées sur des talons aiguilles. La belle se déplace nue de cette façon dans cette chambre d’hôtel. 

Madame se détend complètement, désormais convaincue de sa compréhension et surtout de sa complicité. Il a réagi comme elle l’espérait, ni hypocrite ni sarcastique, de façon franche et directe. 

Son embarras s’est estompé et elle ressent maintenant un certain plaisir à être nue, qu’elle tente d’ailleurs de dissimuler. Il faut dire que la conversation ajoutée à sa posture dans ce salon, ça la fait franchement mouiller et c’est pour ça qu’elle ne cesse de croiser et décroiser ses jambes.

Madame se demande s’il bande, en ce moment. En fait, elle doit bien s’avouer qu’elle commence à avoir envie de lui.

L’atmosphère vient de changer radicalement, comme si l’air s’était chargé de particules électriques. Ils se regardent fixement, et cette fois leur yeux se parlent sans détours. Pendant quelques secondes qui valent une éternité, elle lui envoie la flamme de son désir. Ses yeux à lui répondent en écho que tout est possible avec un escort boy interdit aux femmes de moins de 18 ans.

Madame le veut, mais elle ne va quand même pas lui sauter dessus. Elle se laisse d’abord glisser doucement de sa chaise, presque comme si de rien n’était, et se reçoit sur les genoux, les talons dans les fesses. Il l’invite du regard à poursuivre. Elle se penche en avant, les bras tendus, les mains à plat sur le tapis, la tête baissée comme si elle réfléchissait à son audace, puis elle la relève avec des yeux fiévreux. 

Madame s’approche très lentement, à quatre pattes, comme une louve un peu apeurée. Sa croupe cambrée est encore plus belle. Abondante, galbée, ronde. La croupe originelle de la femme gironde qui n’a pas changé depuis la nuit des temps.

Madame s’approche très lentement, à quatre pattes

Madame s’approche très lentement, à quatre pattes

L’escort boy ferme les yeux, sachant que ce qui se trame restera gravé à jamais dans sa mémoire, sans comparaison aucune avec ses turpitudes passées. Elle aussi, pour d’autres raisons, sait que le cours de son existence est en train de basculer.  

Elle passe d’abord sa tête sous ses jambes, ses cheveux caressant ses cuisses. Elle veut d’abord s’imprégner de l’odeur de son vêtement. Ça n’est que du tissu et pourtant elle aime déjà. Est-ce à cause du champagne ? Elle sait bien que non. Elle le déboutonne, lui reste dans son fauteuil, sans la toucher. Elle sait qu’elle va tomber amoureuse de sa queue, comme jamais ça ne lui est arrivé. Elle oublie son mari, non parce que ça la culpabiliserait d’y penser mais tout simplement parce qu’il a disparu de son esprit. 

Cette virilité d’escort boy, elle l’attendait comme un fruit défendu depuis bien trop longtemps. Et elle sent que toute cette frustration passée se mue en un geyser de désir buccal. À cet instant précis, au moment où elle va sortir l’objet de convoitise, elle se sent presque heureuse, et elle le devient lorsqu’il jaillit devant son nez. 

Il est beau, bien rose, épais, et tendu à bloc ! Il est tendu à mort, c’est donc qu’elle lui plaît. Il est tendre aussi. Ses doigts le disent, ses joues aussi. Ses lèvres, si sensibles, confirment. C’est merveilleux, une sucette en érection, se dit-elle. On peut la mettre partout. Dans la main, dans la bouche, dans son jardin secret, entre les seins, pourquoi pas ailleurs. Mais pour l’instant ce sera dans la bouche. Elle ferme les yeux à son tour, se freinant pour ne pas l’avaler comme une goulue. 

Et ses parties intimes, rondes et fermes, qu’elle flatte d’abord, puis qu’elle parcourt de la langue, elles aussi sont appétissantes ! Tout ça est conforme à l’idée qu’elle se faisait de l’animal. Elle ne peut s’empêcher de sourire à cette pensée. Elle risque un œil vers son visage, qu’elle ne parvient pas à distinguer. Il a la tête renversée en arrière. Elle veut avoir le champ libre, alors elle force sur le caleçon et le pantalon pour les faire descendre car c’est interdit aux femmes de moins de 18 ans. 

Il se laisse faire. Ça y est, le pantalon est sur les chevilles, il suffit d’enlever les chaussures, les chaussettes et de se débarrasser du tout. Elle déboutonne sa chemise, caresse son torse. Ça ne lui déplaît pas, il a la peau étonnamment douce. Elle peut entrer dans le vif du sujet. Elle a passé une main derrière ses fesses, l’autre est posée sur sa cuisse. Il est bien agrippé. Une dernière fois, elle se repaît du regard et ouvre la bouche. Une bouche affamée.

Une bouche affamée

Une bouche de femme affamée de plaisir

Quand on a les yeux fermés, les perceptions sont plus précises, décuplées. Tout prend du relief. En ce moment, il ressent une sensation tactile incroyable. Le seul effleurement de sa main et de ses joues sur son sexe a suffi à lui provoquer une onde électrique du bas du dos jusqu’à la nuque.  

Sa bouche mutine l’encercle maintenant doucement. Elle le caresse des lèvres et des mains. Elle s’amuse avec cette texture changeante, cette peau coulissante, la douceur et la délicatesse de la peau de la verge faisant contraste avec le buisson dru et un peu rêche d’où elle émerge. Elle s’attarde maintenant sur le gland, elle le prend alternativement dans la bouche et dans la main et s’amuse à le faire disparaître dans son col roulé, elle lui donne un coup de langue à chaque apparition.

Voilà une queue qui est faite pour sa bouche, pense-t-elle. Ou peut-être sa bouche est-elle faite pour sa queue. Elle se glisse merveilleusement entre ses lèvres, son contact sur son palais et sur sa langue est velouté, ferme et souple à la fois. Maintenant, elle le suce comme si elle n’aurait jamais dû faire que ça, consciente que le retard qu’elle a pris ne fait qu’accentuer son plaisir interdit aux femmes de moins de 18 ans. 

L’escort boy se rend compte qu’elle se tortille, qu’elle bouge les fesses en cadence, qu’elle pivote de façon à amener son cul sous sa main. Jean parcourt de la main les vallons et les sillons qu’il avait apprécié de l’œil. Rien à voir avec les formes calibrées et siliconées que l’on voit dans les magazines et dans certains clubs. Un cul généreux, onctueux, mobile, brodé de légères traces de bronzage, pas un cul d’adolescente. Quelques vergetures et un peu de cellulite complètent le tableau. Les culs de toutes les femmes qui ont connu Jean ont une histoire à raconter.

Les culs de toutes les femmes qui ont connu Jean ont une histoire à raconter.

Les culs de toutes les femmes qui ont connu Jean ont une histoire à raconter.

Il s’aventure d’un doigt interrogateur dans sa vulve. Mon Dieu, ce qu’elle mouille ! Inutile de lécher, il y a là de quoi lubrifier plusieurs queues d’affilée. Il a envie de jouir mais il se retient. Il trouve qu’il y a trop de connivence, trop d’intimité entre eux, qui risqueraient de contrarier leurs projets. Il la regarde, lui caresse doucement les cheveux. Elle frémit, lui rend sa caresse en déposant des petits baisers mouillés sur son nombril. 

Brusquement il la force à se relever, enfile son pantalon, la prend fermement par le poignet et l’entraîne. Elle se laisse faire, un doigt dans la bouche, comme une petite fille qui va être punie. 

Le gentleman lui flanque une bonne claque sur la croupe qui la fait se cabrer comme une jument. L’espace d’un instant elle lui jette un regard effarouché, consciente de la perspective extraordinaire qu’elle offre à son hôte. Son cul plantureux est décidément un monument dédié à la gloire de la femme callipyge. Il a une envie irrésistible de lui dévorer les fesses ! Elle se cabre à nouveau, essaie de lui échapper mais il la tient fermement, l’obligeant à rester immobile.

Jean glisse un doigt dans sa fente mouillée. Elle écarte les fesses, heureuse de lui livrer la partie la plus secrète de son anatomie et terriblement excitée de pouvoir s’abandonner ainsi. Il lui lèche abondamment la rondelle, y introduit la pointe de sa langue. Il aime sa chaleur, son odeur de tourbe. De son côté elle ressent une sensation curieuse et exquise, qui augure des découvertes plus approfondies et un moment interdit aux femmes de moins de 18 ans.

L’escort boy lui remet un doigt dans sa petite chatte  humide et c’est ainsi qu’il continue. Être dirigée par ce doigt planté dans sa fleur, lui procure un sentiment de jouissance inédite. Elle se dit qu’elle acceptera d’être soumise au bon vouloir de ce gentleman dès lors qu’elle y trouvera elle-même la seule chose qui compte désormais : le plaisir brut.

❤️❤️❤️

Avez-vous envie d’un rendez-vous interdit aux femmes de moins de 18 ans ? Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez votre porte à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences lors d’une escale érotique à Paris.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise

Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise

Le rendez-vous interdit aux femmes de moins de 18 ans à Paris répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien et vous faire vivre des expériences passionnelles pour vous satisfaire vos envies de plaisir interdit aux femmes de moins de 18 ans.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Escort boy Paris dans la cuisine

Essayer l’amour dans la cuisine

Category:escort boy,gentleman,Rencontre Tags : 

Madame voulait essayer l’amour dans la cuisine. Je retrouve Madame seule dans sa cuisine. Je m’arrête une seconde pour admirer la façon dont son corps est serré dans sa robe moulante qui m’a distrait toute la soirée.

Une jolie robe noire en cuisine

Une jolie robe noire en cuisine

Elle me regarde et sourit. « Oh. Coucou Jean.  »

« Besoin d’un coup de main, Madame ? » lui dis-je. Mais mes intentions d’escort boy sont tout sauf utiles.

« Non, j’ai presque fini merci », répond-elle. « J’aurai fini dans une seconde. »

Je la rejoins derrière le comptoir, debout à côté d’elle. « Je pense que je vais te donner un coup de main de toute façon », j’insiste en plaçant ma main sur sa taille et en la tirant vers moi. Son corps est ferme et chaud sous ma paume.

« Jean, qu’est-ce que tu fais? » demande-t-elle avec méfiance.

«Je te donne juste un coup de main», lui dis-je en commençant à caresser ses hanches. C’est un geste audacieux. Mais elle m’a tellement excité que je suis prêt à prendre le risque.

« tu as peut-être trop bu », dit-elle, essayant sans succès de s’éloigner de moi.

« Tu as peut-être raison », lui dis-je. En fait, je suis plutôt sobre, mais être saoul serait une sorte d’excuse pour ce que je suis sur le point d’essayer ensuite. Je glisse ma main d’escort boy vers le bas de son postérieur et lui serre fermement.

« Jean! » elle halète. « Tu ne peux pas juste … juste … »

« Juste quoi? » lui dis-je, caressant ses fesses sexy à travers sa robe. Je sais qu’elle a envie qu’un homme fasse cela depuis si longtemps. Elle veut essayer l’amour dans la cuisine.

« Tu ne peux pas simplement marcher vers une femme et commencer » – elle tâtonne pour trouver ses mots – « prendre des libertés ! »

« Pourquoi pas? » je glisse ma main de fesse en fesse, explorant la courbure de son délicieux derrière. Elle ne peut pas croire qu’elle me laisse faire ça.

« Que veux-tu dire, pourquoi pas? » répond-elle incrédule. « Tu ne peux pas! »

« Ça te dérange si je regarde ta culotte? lui dis-je effrontément.

Elle est à juste titre stupéfaite. « Est-ce que ça me dérange … quoi? »

Je n’attend pas de réponse elle serait probablement négative de toute façon. Je remonte sa robe autour de sa taille, révélant une jolie culotte en dentelle noire, remontant légèrement entre ses fesses.

Je vous caresses les fesses

Je vous caresses les fesses

« Oh mon Dieu! » murmure Madame, toujours debout face au comptoir alors que ses sous-vêtements sont exposés. Elle met son visage dans ses mains, rougissant furieusement.

Je commence à serrer et à caresser son postérieur à travers sa culotte. « Tu as un joli cul, Madame. Tu le sais, non? C’est pour cela tu m’as taquiné toute la soirée avec ça.  »

« Jean, je ne t’ai pas taquiné! » elle proteste.

« Oh. D’accord », lui dis-je, un peu déçu. « Pardon. C’est de ma faute. »

J’appuie deux doigts entre ses jambes et elle serre ses cuisses ensemble pour tenter de bloquer l’accès à sa grotte magique. En réponse, j’enfonce mon genou entre ses cuisses et force ses jambes à se séparer assez facilement, puis je glisse toute ma main entre ses jambes et commence à la frotter à travers le tissu de sa culotte.

« Jean, tu ne peux pas! » elle objecte.

« Personne ne semble m’arrêter », lui dis-je. C’est vrai – elle a fait très peu d’efforts pour m’empêcher de me frayer un chemin avec elle. Les choses vont parfaitement bien.

«Arrête», dit-elle faiblement, mais elle ne bouge pas pendant que je continue de la caresser, sentant sa chaleur et son humidité à travers sa culotte. Je me positionne derrière elle et je m’appuie contre elle. Le renflement de mon pantalon appuie contre son derrière..

« Sais-tu ce que c’est? » lui dis-je en la tenant contre moi avec une main sur le ventre.

«Oui», murmure-t-elle.

« Qu’est-ce que c’est? » dis le moi.

Elle attend quelques secondes avant de répondre doucement. « C’est ta grosse sucette. »

« C’est la tienne si tu la veux », lui dis-je, la poussant contre elle, sentant ses fesses s’écraser alors que je pousse mes hanches contre elles.

L'amour dans la cuisine avec un gentleman

L’amour dans la cuisine avec un gentleman

Elle ne répond pas.

« Est-ce que tu le veux? » j’insiste.

Encore un silence. Je prends cela pour un oui. Je défais mon pantalon d’escort boy et le laisse tomber jusqu’à mes chevilles, rapidement suivi de mon boxer. Ma virilité est dure et raide. Je la frotte contre ses fesses, je l’utilise pour enfoncer sa culotte dans sa fente, puis la glisse entre ses cuisses, frottant mon gland bouton contre sa cerise juteuse.

« Je ne peux pas croire que cela se produise », murmure-t-elle, se tortillant tandis que ma grosse verge titille sa féminité.

« Penche-toi en avant, tu vas enfin pourvoir essayer l’amour dans la cuisine ». J’enfile rapidement un préservatif. Madame ne fait rien pour résister alors que je la mets en position, les coudes sur le comptoir avec les jambes écartées et le postérieur tendu. J’écarte sa culotte mouillée pour glisser mon phallus turgescent dans sa fente qui s’ouvre pour moi et la pousse de haut en bas entre ses fesses, en serrant ses fesses autour de mon membre avec les deux mains.

“Je pourrais jouer avec tes jolies fesses toute la nuit.” lui dis-je.

Nous entendons des bruits dans l’autre pièce et nous pensons n’être pas les seuls dans son appartement.

Si je ne veux pas être interrompu, je ferais mieux de passer à autre chose. Je sors ma virilité de sa culotte et elle glisse sur sa cuisse, exposant son postérieur nu dans toute sa splendeur. Je ne peux pas résister à lui donner une autre pression ferme, cette fois en profitant de la sensation de sa peau douce.

«Attends – et si quelqu’un -» commence-t-elle.

« Chut! » Je place ma main sur sa bouche et vrille les doigts de mon autre main entre les lèvres de sa bouche intime et dans sa fente. Elle est très mouillée là-bas.

« Tu dégoulines, ma belle. Je savais que tu étais faite pour donner et pour prendre du plaisir », lui dis-je.

« Maintenant, attends! » objecte-t-elle avec indignation. « Si tu tripotes les fesses d’une fille assez longtemps, elle va être excitée, mais cela ne veut pas dire – Oh! »

Je l’empêche de se plaindre en m’introduisant à nouveau et en poussant fort en avant, en m’enfonçant profondément dans sa féminité chaude et humide, en accrochant et en attirant les lèvres de sa bouche secrète avec moi. Je la prends par les hanches et commence à pousser, lentement au début. Après plusieurs longs coups, je décide rapidement que cette femme enroulée autour de ma virilité d’escort boy est l’une de mes dix choses préférées.

« Oh mon Dieu », gémit Madame alors que je la pénètre à plusieurs reprises tout en la penchant sur le comptoir de la cuisine. Alors que j’accélère, le seul autre son est celui de mes hanches qui claquent contre ses fesses tremblantes.

Ma main me guide dans votre féminité

Ma main me guide dans votre féminité

« tu ne peux pas simplement – euh – pencher une femme et – euh – commencer fu – euh – la baiser! » grogne-t-elle.

« Certaines de ces règles sont-elles écrites quelque part? », saisissant ses seins à travers sa robe et les utilisant comme poignées.

« Non! C’est – oh – oh – évident!  »

« Eh bien, je dois admettre que je ne pensais pas que ce serait aussi simple », lui dis-je. Je glisse ma main vers le bas et commence à branler son petit clitoris raide et saillant, en utilisant l’élixir de son jardin secret comme lubrifiant.

« Ohhhhh, » soupire Madame, son corps tremblant.

Mes doigts dansent sur son clitoris pendant que je m’enfonce aussi profondément que possible en elle, puis je vais et je viens lors d’une série de courtes poussées, en me retirant à moitié à chaque fois.

« Ohhh – ohhh – ohhhhh! » gémit-elle, grelottant partout alors que l’orgasme la traverse, la rendant instantanément beaucoup plus humide, elle éjacule littéralement sur mes parties intimes de son jus brulant. Sans attendre qu’elle ait fini de venir, je décide de me concentrer sur moi-même, je pompe dans et hors de sa féminité tremblante aussi vite que je le peux, et en quelques secondes je jouis violemment.

« Unnngghhh Madame! » je gémis, ma verge palpitante et tressaillante dans son vagin multipliant les contractions.

Je prends quelques respirations pour terminer mon oeuvre et je me retire. Un fil de son élixir relie brièvement ma tige encore tendue et sa fleur béante avant de casser et de tomber sur sa jambe.

Madame a l’air un peu hébété. Je la prends dans mes bras et l’embrasse profondément, nos langues s’entrelacent tandis qu’elle halète encore dans ma bouche. Il me semble que cela aurait été une meilleure façon de commencer la rencontre, mais elle ne se plaint pas de la façon dont les choses se sont terminées.

« Y a-t-il d’autres règles que je dois connaître? » lui dis-je enfin.

Elle réfléchit une minute. « Umm … pas de pipes dans la salle de bain plus tard? »

« Je garderai ça à l’esprit. »

 💋💋💋

Voulez-vous essayer l’amour dans la cuisine ? Toutes les femmes méritent d’apprendre tous les secrets de la luxure lors d’un voyage érotique. Une invitation à l’amour. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un gentleman qui vous câlinera et saura s’occuper de vous pour vous donner les sensations de bien-être et de plaisir dont vous avez tant besoin.

Voyagez dans un monde euphorique de plaisir érotique et ouvrez la porte au bienfait de la magie. Goûtez à la fantaisie exotiques et sensuels de jeux érotiques nouveaux en toute sécurité.

Envie de vous d’essayer un homme mais vous n’êtes pas sûr de savoir comment faire. Du désir au plaisir, du premier spasme à l’orgasme. Le plaisir de gagner ou de perdre.… Une expérience pour la femme joueuse qui est en vous, corporelle et sensorielle à partager dans un cadre agréable et convivial. Cela vous tente ?

Je suis là, gentilhomme escort boy pour vous transporter dans la magie d’une soirée d’épicurisme hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Veuillez vous renseigner sur comment essayer l’amour dans la cuisine en me contactant simplement par appel ou message.Osez un divertissement magique et érotique avec un gentleman qui répondra à vos besoins de divertissement pour femme adulte, selon vos conditions et rendra votre voyage agréable inoubliable, une expérience visuelle et sensuelle pour vous faire plaisir.

Au plaisir de faire d’essayer l’amour dans la cuisine pour faire connaissance.

Jean 💋 Votre gentleman.

✆ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Votre langue de femme sexy est désirable

Sexualité à fleur de peau avec un gentleman

Category:escort boy,Experience,fantasmes Tags : 

Madame rêvait d’une sexualité à fleur de peau avec un gentleman. Son escort boy était d’une prestance admirable lorsqu’il entra dans les salons de son hôtel parisien. Jean se révélait merveilleusement distrayant. Avec lui, elle s’était habituée à ne plus porter de dessous et le contact direct sur sa peau nue, la maintenait en liaison perpétuelle avec sa sexualité à fleur de peau. Quand son gentleman la surprenait à se tortiller légèrement, elle lisait en lui la promesse qu’il veillerait à la débarrasser de ses vêtements à la première occasion. C’était tellement érotique.

Pour vous divertir résolvez ce puzzle

Son escort boy avait juré de lui faire connaître la passion et Madame se demandait comment elle avait pu vivre sans. Son mari ne lui faisait l’amour pas plus d’une ou deux fois par an.

Madame s’était convaincue que ses propres désirs n’avaient pas lieu d’être. Mais depuis la rencontre avec Jean, ses appétits s’avéraient insatiables et elle avait découvert que ses propres capacités au plaisir semblaient illimitées. Assoiffée de sexe, elle doutait de trouver la mesure en la matière, elle jusqu’ici si modérée en toute chose.

Elle fut interrompue dans ses pensée par sa main qu’il glissait sous ses jupes. Dans quelques minutes, il plongerait son sexe magnifique au cœur du sien et l’accomplissement du plaisir qui la taraudait viendrait la combler. Elle voulait gouter à la sexualité à fleur de peau avec un gentleman

Son gigolo écarta un peu ses jambes pour lui donner plus d’aisance puis souleva la longue jupe. Il se hâta ensuite de lui enlever ses bottes. Subjuguée par l’érotisme de ses gestes, elle se laissa faire quand il caressa son entrejambe, s’attarda entre ses jambes, traçant la couture du bout des doigts, là où c’était humide.

Éperdue, elle se souleva un peu pour l’aider à lui ôter sa jupe. En quelques secondes, elle volait à travers la pièce et il caressait son corps qu’il venait de dénuder.

La douceur de ses doigts et les caresses qu’il lui prodiguait était magique. Son gigolo lui écarta les jambes et glissa ses doigts dans ses replis moites, évitant le petit bouton sensible. Le désir, le choc, la confusion, le plaisir se mêlaient en elle pour l’étourdir encore davantage.

Votre langue est désirable

Votre langue est désirable

D’une main, Jean fouillait ses secrets obscurs; de l’autre, il palpait ses fesses de velours. Des courants électriques semblaient se former depuis chaque point de contact, rejoignant les pointes de ses seins, celle de son jardin secret. Très vite, elle perdit la faculté de reconnaître ce qu’il lui faisait. Tout arrivait trop vite. Elle n’était plus qu’ondes de plaisir dont chaque estuaire convergeait à soulever des torrents de volupté qui grossissaient la force de l’orgasme qui approchait.

À la fin, Jean appuya doucement sur la crête névralgique, enchaîna des frottements, pressa de nouveau. Madame se mit à gémir. Elle l’implora d’appuyer plus fort, oubliant cette petite humiliation de devoir le supplier car elle n’était plus que plaisir.

D’autres claques suivirent, d’autres cajoleries enchaînèrent, formant un enchevêtrement de plaisir et de douleur dépassant l’entendement. Jean respirait aussi fort qu’elle, à présent, et elle ne put se retenir de crier de volupté quand il enfouit un long doigt en elle.

Tout en lui triturant les fesses, Jean accéléra le rythme et ajouta un deuxième doigt en elle, puis un troisième. A Chaque fois, il les poussait plus loin en elle,elle était folle de plaisir. De plus en plus fort, de plus en plus loin.

Osez me caresser dans un restaurant

Osez me caresser dans un restaurant

Elle sentait son érection contre son estomac mais l’extase l’emporta dans un flot d’étincelles et elle perdit la notion de tout le reste tandis que les spasmes divins l’étourdissaient dans une sexualité à fleur de peau avec un gentleman.

Quand son escort boy la sentit jouir autour de ses doigts, il comprit qu’il avait dépassé les limites de sa propre endurance. Il la souleva et la poussa à plat ventre au bord du lit.

L’espace d’un instant, il la regarda onduler contre l’édredon, toujours à son orgasme qui continuait de la balayer. Son escort boy contempla un instant l’image de ses cheveux déployés autour d’elle, ses fesses étaient magnifiques et sa fente brillait de plaisir.

Jean ouvrit son pantalon, libéra sa virilité impatiente, enfila un préservatif sur sa sucette turgescente et la pénétra d’un coup de reins en grognant de retrouver tant d’étroitesse autour de son érection impressionnante.

La caresse de mes doigts délicats

La caresse de mes doigts délicats

Son amant se mit à se déhancher en elle et sentit sa jouissance redoubler autour de son membre. Ses propres sensations l’emportèrent bientôt, et ce ne fut plus que halètements, gémissements, et plaintes animales.

Son escort boy crut que l’orgasme de Madame ne s’arrêterait jamais. Elle vit même les étoiles sous la violence de son extase. Quand enfin il se dégagea d’elle, il sourit devant la vision de sensualité pure qu’elle offrait. Elle se blottit naturellement à ses côtés. Son gentleman l’enlaça et lui caressa les cheveux. Elle venait de vivre la sexualité à fleur de peau avec un gentleman

***

Avez-vous envie de sexualité à fleur de peau avec un gentleman ? Beaucoup de femmes souffrent parfois de moments de solitude. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un gentleman qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un massage plaisir sans lendemain.

Entrez dans mon monde de plaisir érotique et ouvrez la porte au plaisir et à la fantaisie exotiques et sensuels de jeux érotiques nouveaux.

Voulez-vous être séduite, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec une expérience sensuel pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

Je suis là, Gentilhomme Escorte Masculin hétérosexuel pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

La sexualité à fleur de peau avec un gentleman avec un gentleman répondra à vos besoins, selon vos conditions et rendra votre voyage agréable inoubliable, une expérience visuelle et sensuelle pour vous faire plaisir.

Veuillez vous renseigner en contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Des mots sensuels et érotiques avec un escort boy

Des mots sensuels et érotiques

Category:escort boy,fantasmes,Homme Tags : 

Devant mon miroir, je me caresse langoureusement en pensant à des mots sensuels et érotiques. J’imagine que j’allume mon gentleman. Je frôle ma toison joliment taillée. J’imagine son membre ferme, long, épais, s’introduire en moi. Comme mes doigts, mais en mieux. Je gémis, triture mes tétons à travers mon top. La main dans mon collant attise mon plaisir. Je rêve de son haleine fraîche, ses lèvres susurrant à mon oreille des mots sensuels et érotiques.

Un rêve érotique avec votre escort boy

Un rêve érotique avec votre escort boy

L’image mentale de sa virilité est si affriolante. Mon bas-ventre se contracte. Le souvenir de sa bouche. La sonnerie de mon iPhone m’interrompt. Je saisis mon portable et lis son texto. Il va me rejoindre dans la chambre de mon hotel dan sun instant. Il fait parti intégrante de mes envies.

J’ouvre la porte et les battements de mon cœur redoublent au son de sa voix virile, qui s’exprime aussi bien en français qu’en anglais. La sensation de ses prunelles qui jaugent mon leggings et mon top est exaltante. Rien qu’avec son timbre et ses iris, je suis en condition, sans autre aspiration que de satisfaire les siennes. Le désir palpite plus fort dans mon écrin de velours, sa virilité est l’unique joyau que celui-ci réclame.

J’avance, tombe à genoux devant lui. Il se penche, lèche mes lèvres. Ses mains s’emparent de mes tétons, les roulent. Je gémis sur sa langue. Son baiser vorace crée une boule chaude dans mes veines. Il m’excite, m’achève, me relâche.

Il me détaille minutieusement, en silence. Les extrémités de mes seins se dressent. Mon sexe s’humidifie davantage. Mon émotion grimpe. Je meurs d’envie de jeter un coup d’œil discret à son entrejambe, contempler sa verge soulever sa braguette.

Je m’agenouille encore et pose timidement une main sur son pénis. Mon bourgeon en devient fou. Je presse la bosse, il relève mon menton, m’autorisant à soutenir son regard. Impassible, mon gentleman a les pupilles dilatées. Le gigolo dans toute sa splendeur. J’ai chaud ! Il reprend possession de ma bouche. Baiser possessif. Ses paumes agaçant délicieusement mes seins. Je serre mes cuisses sur mon bouton en fête. Il pourrait me faire jouir ainsi, moi comprimant mon jardin secret pendant qu’il m’embrasse et masse ma poitrine. Je tremble de plaisir. Il est si doué.

Embrasser votre escort boy

Embrasser votre escort boy

J’entraperçois un objet entrer dans sa bouche. Il le lubrifie avec sa salive. Je lui présente mes reins. Je courbe le dos, tiens mes chevilles. Sa main s’égare sur la raie de mes fesses qu’il caresse de haut en bas, de bas en haut. Ses doigts se perdent. Je gémis lorsqu’il tire sur mes grandes lèvres, les pince.

L’escort boy insère index et majeur en moi. Je suis trempée. Il bouge dans ma féminité. Les paupières closes, je savoure les rondes, allées et venues. Il accélère, mes gémissements suivent le tempo. Être doigtée ainsi, le souffle de mon escort boy sur ma cavité la plus intime, est incomparable. Je perle sur lui, mes plaintes réprimées. Ses longs doigts sont renforcés par deux autres. Une pénétration ardente. La jouissance monte, gonfle en moi, explose, me secoue. Ma poitrine palpite.

Vais-je avoir droit à l’objet que sa langue caressait, ou à son pénis ? Sa main ? Autre chose ? Il contemple mes lobes offerts. Le désir qu’il me possède encore renaît déjà. Il pose la chose non identifiée sur mon dos, écarte mes fesses, les pétrit. Un fluide tiède me lubrifie à l’endroit voulu. Il réitère. Ses mains étant occupées à me malaxer, l’humidité ne peut provenir que de sa bouche. Je m’échauffe, mouille, tremble. Son doigt s’introduit dans l’orifice apprêté, tourne, masse, ressort. Il reproduit cette préparation maintes fois. Mon plaisir s’accroît, me submerge. Mes membres oscillent. Il décode les signaux de mon corps conquis.

Le bout arrondi, d’une dimension réduite, s’immisce en moi pour s’agrandir au fur et à mesure de son avancée. La base, plus importante, me fait haleter plus fort à son passage. Le plug anal s’enfonce. Le disque externe recouvre l’entrée de la cavité occupée. Je frissonne. Il murmure des mots sensuels et érotiques.

Gémir de plaisir

Gémir de plaisir

Mes fesses pulsent de surexcitation. J’ai joui mais j’en veux encore ! Tout s’avère stimulant. Le sex-toy toujours en place. Je me relève avec le plug. Marcher et imaginer ses yeux en train de me suivre ravive le besoin urgent qu’il me prenne. Mon jardin secret gorgé et son pourtour mouillé en témoignent. Je suis folle de lui, de sa verge, la devine rigide, élargie, prête à l’emploi. Cependant, sa maîtrise de lui, de ses envies comme des miennes, lui permet de prolonger ma frustration.

Je me couche sagement, vrillée par la tension sexuelle. Difficile de respirer. Je plie mes genoux, pose mes pieds au sol en restant sur le dos. J’ouvre mes cuisses au maximum. Je suis certaine d’avoir de la fièvre. Je sens qu’il se rapproche afin de profiter de plus près du spectacle.

Je me touche le bas-ventre, gémis, me dirige plus bas. Je me cambre en parvenant sur le périmètre pubien. Je sens sa présence, bien que je ne le voie pas. Sa respiration. Ses pupilles affectées… Je saisis mes grandes lèvres de part et d’autre, les étire vers mes cuisses. Son approbation augmente mon humidité.

Je m’introduis dans mon creux détrempé. D’un doigt de chaque main, je caresse mon intimité. Son intonation, plus grave, retentit près de moi. Je me sens amorale, volcanique et je geins de lui exposer si ostensiblement l’effet qu’il produit sur moi. Je me rends béante et tentante pour lui. Mes tétons pointent. Je ne peux plus réprimer mes halètements.

L’escort boy me déguste lentement. Je convulse sous son expertise linguale. Dans ma fente et sur mon bourgeon, il coulisse. Arrête avant que ma gourmandise ne soit satisfaite. J’offre mon sexe à sa vue. Il y enfonce la chose avec une force qui augmente graduellement. Le son de la pénétration se marie avec son souffle erratique. Il dirige rudement mon euphorie. J’ai envie de le voir se repaître de la scène. Moi, littéralement offerte à lui, mon désir grandissant face à sa satisfaction de faire ce qu’il veut de moi.

La déferlante est à la hauteur de la puissance de l’homme qui me la procure. Les lumières d’un feu d’artifice virevoltent dans mes yeux. Mes spasmes sont tels que l’intégralité de mes muscles se crispe brutalement. Un tourbillon jaillit sous mon nombril, s’étend jusqu’aux bouts de mes ongles. Il remue, tire d’un coup sec sur le jouet anal.

Explorer de nouveaux horizons

Explorer de nouveaux horizons

À quatre pattes, j’affiche mon fessier à mon gentleman. J’ai l’espoir que son sexe fusionne avec le mien pour un décollage orgasmique plus scintillant encore. Je me caresse. Sa voix exacerbe ma faim, me liquéfie toujours.

Le discret bruit de la fermeture éclair du pantalon du gentleman revivifie mon émoustillement. Savoir qu’il dégaine son pénis guide mes gestes. Il enfile un préservatif et se touche vigoureusement. Mon bras ne cède pas à la menace de crampes éventuelles, mes genoux s’engourdissent, mon autre paume tremble au sol. Mais, comme lui, plus de quartier pour mon sexe avide. Mon essence intime coule à l’intérieur de mes cuisses. Mon bourgeon crépite. Je stimule mon jardin secret, geste indispensable pour atteindre le plaisir qui arrive. Sa voix est grave et profonde lorsqu’il me dit des mots sensuels et érotiques.

Mes seins suivent la frénésie de mes mouvements et des battements de mon cœur. Je frôle mes seins et le point culminant de mon plaisir en alternance. J’essaie de différer cette jouissance qui se disperse dans tout mon corps.

Mon plaisir est trop fort mais je me retiens en m’écroulant à plat ventre. Il va m’offrir sa « récompense ». Son sexe me pénètre vigoureusement, insatiable et magnifique. Ses mouvements sont puissants et peu à peu s’accélèrent, je crie comme un animal en jouissant de plus belle alors qu’il vient lui aussi de jouir en moi. Il m’attrape par la tête pour dévorer ma bouche. Nos langues s’unissent. C’est si bon de prendre du plaisir avec un escort boy comme lui.

***

A votre tour de me contacter pour vivre une expérience de sensualité et de plaisir dont vous garderez le souvenir toute votre vie. N’hésitez pas à me parler de ce qui vous manque. Je suis le gentleman pour rencontres excitantes à votre écoute et je saurais vous conseiller pour faire le meilleur choix et vous orienter.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir, de vous dire des mots sensuels et érotiques. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir.

Volupté, désir, sensualité… L’érotisme est un parfait état de ressenti et d’imagination. Les sens en ébullition, laissez-vous séduire par un homme qui ne vous jugera pas de vouloir du sexe pour le plaisir.

Réservez une rencontre sensuel au plus vite car vous le valez bien.

Au plaisir de vous offrir ce massage. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: http://escortboy.org


  • 0
Une douche ensemble

La puissance sensuelle érotique

Category:Accompagnateur,escort homme,gigolo Tags : 

Qu’est-ce donc que la puissance sensuelle érotique pour un gentleman ? En d’autres termes, à quoi le gentleman puissant se reconnaît-il ? Le gentleman puissant se reconnaît à son aptitude à déterminer la complète satisfaction de sa partenaire dans l’étreinte profonde, aptitude qui implique évidemment, comme condition fondamentale, une turgescence suffisante et suffisamment durable de sa virilité.

C’est à la régularité et à l’intensité de la jouissance féminine, autant sinon plus encore, qu’à la régularité et à l’intensité de sa propre jouissance que l’homme peut mesurer sa puissance sexuelle. Cependant pour la femme, ce n’est nullement la fréquence ou la fougue de ses étreintes qui vont lui permettre de trouver le plaisir.

C’est plutôt la capacité du gentleman de lui procurer toute la volupté qui graduellement, lentement et délicatement vont l’amener à ressentir une excitation sexuelle. La puissance sensuelle érotique du gentleman sera alors liée à sa capacité à s’adapter à la femme qu’il rencontre.

***

Ce soir là, Il faisait encore nuit et les flammes dans la cheminée réchauffaient son corps transi de froid. Vêtue d’une fine chemise révélant plus qu’elle ne cachait ses formes, elle était étendue à même le sol sur un tapis épais. Somnolente, elle eut néanmoins conscience d’une caresse sur ses cuisses nues.

Madame prit alors conscience de la puissance sensuelle érotique de son gentleman. Jean la fixait avec un sourire amusé. Le voir la détailler de la sorte lui plaisait infiniment. La regard de mâle qui se peignit sur le visage de Jean n’échappa pas à Madame qui rougit comme une adolescente.

Un gentleman rien que pour vous

Un gentleman rien que pour vous

Le gentleman pour femmes exigeantes laissa courir ses doigts sur son corps, suivant le contour de ses tétons érigés. Elle adorait cette douce torture qu’il lui infligeait la menant vers d’autres pensées lubriques ô combien moins terre à terre. Et elle adorait cela.

Durant un long moment, il ne fut plus question de conversation. Savourant la sensation de la langue chaude de Jean titillant alternativement ses tétons, elle se contenta de gémir de plaisir, surtout lorsqu’il pinça la pointe d’un mamelon sans lâcher celui qu’il avait en bouche. Elle caressait distraitement ses cheveux en soulevant son bassin malgré elle.

Un peu confuse, la femme se rendit compte qu’elle se cambrait sous ses caresses sans chercher à dissimuler à quel point elle aimait ce qu’il lui faisait. Son gigolo caressait maintenant ses fesses d’un geste tendre, allant parfois entre ses cuisses pour frôler son sexe trempé de désir, grognant plus fort encore son envie d’elle. Il montrait à cette instant la puissance sensuelle érotique de son expérience des femmes et leurs besoins.

Madame se troubla en constatant qu’elle était tellement excitée qu’elle avait envie de choses qu’elle n’aurait jamais osé faire même dans ses fantasmes les plus tabous.

Son amant se redressa pour mieux la caresser. Ça l’excitait au plus haut point. Son gigolo glissa ses doigts dans sa petite chatte mouillée, les fit tourner autour de ton jardin secret dans le but de la faire jouir.

Son gigolo aimait la faire jouir avec ses doigts. Elle gémit lorsqu’il écarta la ficelle de son string pour se frayer un passage jusqu’à sa fente brûlante.

Tout est possible selon votre bon plaisir

Tout est possible selon votre bon plaisir

Elle se tourna un peu pour le laisser glisser sa langue. Ce plaisir plus intense encore lui arracha un gémissement. Sa langue était entre ses cuisses et la léchait partout, l’aspirait, la mordillait.

Son gigolo l’aida à se relever et à prendre appui contre le mur. Il s’agenouilla aussitôt entre ses jambes, les lui écarta pour y prendre place et commença à mordiller sa chair tout en la débarrassant du string devenu plus gênant qu’autre chose. Jean sépara les deux fesses rondes pour mieux offrir ses trésors à son regard d’escort boy.

Elle n’a pas besoin de lui dire quoi que ce soit pour qu’il vienne la lécher quelques instants avant d’enfiler sa virilité toute raide et violette dans son sexe, lequel l’accueille avec avidité.

Un râle de plaisir emplit la pièce quand Madame perçut enfin la langue de Jean au creux de son intimité. Son escort boy maintint son intimité ouverte avec ses pouces et la lapa comme si ses fluides étaient du sucre liquide.

Haletante et gémissante tout en se tortillant sous les assauts dévastateurs, Madame sentit l’orgasme poindre avec une rapidité fulgurante. Jean dut le percevoir aussi, car c’est le moment qu’il choisit pour la pénétrer de deux doigts sans cesser de la lécher.

Lorsqu’elle cria, tordue de plaisir en se cambrant comme une possédée, Jean accéléra encore le rythme de ses doigts, provoquant une autre salve de plaisir. Puis il ralentit ses va-et-vient, quitta la moiteur envoûtante de son sexe et embrassa sa croupe. Son escort boy caressa tendrement ses hanches pendant qu’elle reprenait son souffle.

Jean se redressa lentement derrière elle et la maintint par la taille. Sans bouger. Elle avait le front collé au mur et tremblait encore un peu. Jean lui mordilla doucement le cou avant d’embrasser son épaule.

Son escort boy l’encercla dans ses bras et l’éloigna du mur pour la ramener vers lui. Lui soulevant le menton de son index, il fondit son regard dans le sien.

Jean reprit ses savantes caresses tout en insérant l’un de ses genoux entre les cuisses de la dame, l’obligeant ainsi à les écarter.

Osez les plaisirs défendus

Osez les plaisirs défendus

Madame haleta en sentant les doigts de Jean la caresser alors qu’il continuait à torturer ses seins devenus hypersensibles. Elle était sur le point de le supplier de la pénétrer quand il abandonna sa poitrine pour descendre plus bas. Les mains de Jean retracèrent la courbe des hanches de Madame.

D’une poigne ferme, Jean lui saisit les genoux et lui ouvrit largement les jambes, il enfila un bout de latex avant de plonger son membre dans ses délices parfumés. Jamais elle n’avait connu d’amant qui agisse avec une telle efficacité.

Son organe passait et repassait le long des reliefs de son intimité, visitant chaque ourlet, chaque pli et repli dans un sulfureux concert de gémissements.

Sa virilité toute raide coulissait à toute allure dan la féminité de la femme et il ne tarde pas à râler comme un animal en rut. Alors, il lui enfila toute la longueur de sa tige bandée dans sa féminité totalement ouverte à la puissance sensuelle érotique de son escort boy.

Elle avait une envie furieuse de se faire prendre par cet homme, de sentir la virilité bien gonflée de Jean exploser son jardin secret. Ce dernier avait besoin de lui pour se libérer d’un stress trop longtemps accumulé.

Jean s’enfonce en elle à grands coups de reins. Madame se sent défaillir sous les coups redoublés du membre de Jean qui écartèle sa grotte secrète et qui vient frapper le fond de son jardin secret liquéfié, plein de cyprine.

Elle se liquéfie. Littéralement. Elle sent monter au creux de ses reins les premiers frissons annonciateurs du plaisir. Elle est comme en transe, solidement pénétrée par le sexe de son amant.

Romantiquement votre

Romantiquement votre

Jean la possédait violemment, durement, sans répit. Ses mains lui serraient les épaules, l’attirant, la faisant glisser le long de son membre exigeant.

Son escort boy a empoigné ses seins, qu’il a écrasés, les agrippant comme pour les aplatir. Comme des animaux, ils ont sué, gémi, haleté, comme s’il ne pouvait en être autrement, ils ont joui ensemble, conscients de l’intensité intolérable de leurs plaisirs décuplée par la puissance sensuelle érotique de Jean.

C’est à ce moment-là qu’elle a ressenti un flot d’élixir féminin jaillir de son sexe jusqu’à couler sur ses cuisses. Le plaisir lui a traversé tout le corps et elle n’a pu retenir un cri.

C’est le souffle court qu’ils se sont blottis, silencieux, l’un contre l’autre durant un long moment. Elle était bouleversée et épuisée mais heureuse du plaisir qu’ils venaient de prendre.

***

 

A votre tour de me contacter pour vivre une expérience de sensualité et de plaisir dont vous garderez le souvenir toute votre vie. N’hésitez pas à me parler de ce qui vous manque. Je suis le gentleman pour rencontres excitantes à votre écoute et je saurais vous conseiller pour faire le meilleur choix et vous orienter.

Contactez moi par email à man.jean@yahoo.fr ou par telephone/SMS pour faire connaissance et en savoir plus sur comment je peux vous aider. Au plaisir de vous connaitre. Jean

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir, de vous masser. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir.

Réservez un massage sensuel au plus vite car vous le valez bien.

Au plaisir de vous offrir ce massage. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: http://escortboy.org


  • 0
L'art des rapports intenses avec un escort boy

Apprenez à connaître votre sexualité

Category:escort boy,Experience,romantique Tags : 

Apprenez à connaître votre sexualité lors d’une expérience de partage sensuel et érotique avec un escort boy qui aime les femmes. Le gentleman pour femmes exigeantes était à l’heure, arborant ce regard qui ne le quittait pas en de telles circonstances, mélange d’assurance et de sourire enjôleur.

En dépit de son calme apparent, l’escort boy était impatient, pressé de la découvrir, de mettre un visage sur les délicieux échanges qui avaient été les leurs depuis ces derniers jours.

Elle était en retard, elle le savait et pestait intérieurement contre sa grande indécision entre tenue affriolante et tenue plus classique, un dilemme féminin.

Elle se sentait fébrile à mesure que les heures passaient, tentant vainement d’évacuer le trouble qui la gagnait à l’idée de le rencontrer, comme si toute sa vie allait se jouer ce soir, toute son histoire, dans un regard.

Découvrir la passion avec un escort boy

Découvrir la passion avec un escort boy

Pour tenter de se calmer, elle avait pris le temps d’une douche aux saveurs fruités, passant sur son corps des doigts frissonnants, mues par la magie d’une volonté propre, malicieuse, aguicheuse.

Les yeux fermés elle se laissa emporter par des vagues et des vagues de frissons tournés vers lui, d’où son retard se justifiait-elle intérieurement, le sourire aux lèvres.

Apprenez à connaître votre sexualité. Son imagination battait la campagne, l’escort boy se demandait pour la énième fois si elle n’avait pas décidé de renoncer à ce petit rendez-vous quand enfin elle le vit.

Le sourire du gigolo se fit encore plus charmeur alors qu’il se levait pour l’accueillir, la guidant à la table qui trônait chaleureusement au milieu du bar de l’hôtel qu’elle avait choisi pour l’occasion.

Ils se parlaient comme si depuis toujours ils se connaissaient, comme si leurs êtres avaient résolu de ne pas vivre l’un sans l’autre, comme si chaque seconde avait pour eux une valeur des plus inestimable, une évidence, une connivence.

Tout était d’une simplicité confondante, des premiers sourires aux rires les plus heureux, des premières caresses aux baisers les plus fougueux.

Peu après, histoire sans paroles ! Ils s’embrassaient et s’enlaçaient dans cette chambre d’hôtel. Des baisers brûlants, des baisers dévorants, des baisers qui les enchaînaient l’un et l’autre à leurs envies, des baisers qui donnaient corps à sa plus chère espérance. Elle fit mine de se rendre à la salle de bain pour se changer mais le gentleman la rejoint.

Ils se retrouvèrent alors sous la chaleur d’un jet d’eau, pressant leurs corps l’un contre l’autre, glissant leurs mains sur cette peau en face, faisant courir leurs lèvres en recherche de leurs doux points d’extases. Apprenez à connaître votre sexualité.

Elle le désirait, d’un besoin si pressant, d’un feu si obsédant qu’elle étouffait. Son être était tendu vers lui en une supplique haletante qui le rendait impérieux, qui le rendait audacieux, la saisissant avec frénésie, la prenant délicatement, puis fiévreusement, jusqu’à l’avènement de l’animal qui dormait en elle depuis si longtemps.

L'art de donner du plaisir

L’art de donner du plaisir

Elle n’était plus que cire chaude et plaisirs au ventre, succombant sous les bourrasques de ses intentions, sous les délices de ses intrépides attentions.
Quelle jolie danse, quelle troublante ivresse que d’exister entre ses bras, que de lui ouvrir ses portes et de l’accueillir en elle, en ses moiteurs, en son émoi.

Elle ne se contrôlait plus et se joignait à lui de tout son être, elle ne voulait rien de plus que basculer et se perdre dans cette folie qui les enivrait, qui les conjuguait, puis renaître ensuite tendrement entre ses bras.

***

La sexualité féminine comporte bien des mystères et des idées fausses. Pour éviter les stéréotypes, il est important de rétablir certaines vérités. La première est que chaque femme est unique et trouve son plaisir sexuel de façon différente.

Ne vous laissez pas influencer par ce qui se dit, apprenez à vous connaître avec un escort boy comme moi qui saura vous découvrir, nous découvrirons ensemble vos réactions, vos zones érogènes et votre propre chemin vers le 7e ciel. Apprenez à connaître votre sexualité.

Laissez moi vous apprendre à prendre du plaisir lors d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement pour adulte unique dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir. Mais n’oubliez jamais que l’on ne vit qu’une fois…

Au plaisir de faire de cette merveilleuse rencontre. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: http://escortboy.org


  • 0
Prendre du plaisir sensuel ensemble

Prendre du plaisir à donner du plaisir

Category:escort boy,escort homme,escort masculin Tags : 

Prendre du plaisir à donner du plaisir. L’escort boy glissa la main le long de son cou et caressa ses cheveux. Elle appuya le front contre le torse du gentleman. Madame ferma les yeux et frissonna. Le gigolo posa sa veste sur le comptoir et s’approcha d’elle. Il la souleva dans ses bras et elle passa les bras autour de son cou quand il l’emporta vers la chambre.

Jean prenait du plaisir à donner du plaisir ; le plaisir de savoir qu’il a touché une femme au plus profond de son être, et qu’elle lui faisait suffisamment confiance pour partager avec lui ses désirs les plus secrets.

je vous déshabille

je vous déshabille

Elle passa mentalement en revue les scénarios qu’il proposait sur son site, mais aucun ne convenait. Il avait déjà retiré sa chemise et ses chaussures. Madame ressentit une certaine satisfaction à l’idée qu’il lui obéissait vraiment au doigt et à l’œil, et un petit démon malicieux l’inspira soudain.

L’escort boy approcha lentement les mains de la boucle de sa ceinture et entreprit de la défaire. Il se mit à remuer les hanches comme s’il dansait au rythme d’une musique imaginaire.

Une fois la boucle de sa teinture ouverte, il la retira en la faisant lentement glisser dans les passants et l’utilisa ensuite pour fouetter l’air.

Madame laissa échapper un petit cri lorsque la ceinture renversa une des bougies posées sur la commode. L’escort boy abandonna son numéro de séducteur et s’empressa de la redresser. Madame éclata de rire, se couvrit le visage des mains et le regarda à travers ses doigts écartés. Son amant posa la ceinture sur une chaise, revint au centre de la pièce en haussant les épaules et entreprit de fredonner à la façon de Betty Boop pour accompagner l’ouverture de sa braguette.

Malgré son hilarité, Madame ne quittait pas des yeux la fermeture Éclair qui descendait lentement. Au moment de baisser son pantalon, l’escort boy se retourna afin de lui présenter son postérieur. Prendre du plaisir à donner du plaisir.

Il défit son pantalon tout en remuant les fesses, révélant progressivement le caleçon noir qui moulait son arrière-train, ses cuisses et ses mollets. Il lâcha son pantalon qui retomba sur ses chevilles, laissant apparaître le bout de ses chaussettes. Quand il voulut enjamber le pantalon, il se prit les pieds dedans. Une des jambes se retourna sur l’envers et resta pendue au bout de son pied.

Mes mains prennent vos fesses

Mes mains prennent vos fesses

L’escort boy tituba, se pencha pour libérer son pied et en profita pour passer la tête entre ses genoux et regarder Madame qui ne perdait pas une miette du spectacle. Il se mit à remuer les fesses, de haut en bas et de gauche à droite.

Cet escort boy avait pour seul désir de la faire jouir. Elle pouvait lui demander tout ce qu’elle voulait.

L’escort boy l’effleura par de lents mouvements circulaires, qui s’élargirent progressivement jusqu’à ses flancs et prirent possession de la portion de peau nue située entre son chemisier et son pantalon. Madame ferma les yeux. Les caresses de l’escort boy étaient à la fois relaxantes et excitantes. Elle sentait qu’elle pouvait lui faire confiance.

Chaque fois qu’il remontait vers son chemisier, elle avait envie de le sentir s’aventurer plus haut ; c’était comme s’il s’amusait à l’agacer en laissant planer cette éventualité. Il n’allait jamais plus haut, cependant, pas même quand elle s’étirait de manière à rapprocher ses seins de sa main.

Elle ouvrit les paupières et l’observa, s’étira encore de façon que le message soit clair. Il passa lentement la main sur son ventre et lorsque le bout de ses doigts frôla la ceinture de son jean, un long frisson la parcourut. Prendre du plaisir à donner du plaisir.

Madame posa la main sur celle de l’escort boy pour l’immobiliser. Elle se sentait capable de lui demander ce qu’elle voulait dans une situation aussi excitante que celle-ci.

Intimité de couple avec moi

Intimité de couple avec moi

Elle lui demanda d’enlever son jean, il obéit, et Madame sourit au contact de ses doigts puissants contre son ventre quand il lutta contre le bouton de sa braguette.

Il l’incita à soulever les hanches et lui retira jean, culotte et chaussures en un clin d’oeil. Elle hésita. Elle en avait envie, mais elle doutait que cette envie fût partagée. Elle-même n’aurait jamais eu envie de lui faire ça. Elle lui demanda de lui lêcher les pieds.

Il éclata de rire et grimpa sur le lit pour s’asseoir en tailleur à ses pieds. Exposer ainsi ses parties intimes ne semblait pas le déranger le moins du monde. Il plaça son talon au creux de sa main, croisa le regard de Madame et approcha son pied de sa bouche.

Elle émit un ricanement nerveux et dissimula ses yeux derrière ses mains. Ses orteils se recroquevillaient impatiemment. Sans culotte et la jambe ainsi relevée, l’escort boy jouissait certainement d’une vue imprenable sur son intimité, et cela la mettait mal à l’aise.

Il déposa un baiser à la naissance de sa voûte plantaire, puis lui donna un rapide coup de langue. Ça chatouillait plus qu’autre chose. Il fit courir la pointe de sa langue sur sa voûte plantaire, faisant visiblement des efforts pour insister autant qu’il le pouvait. Madame éclata de rire. Prendre du plaisir à donner du plaisir.

L’escort boy renouvela l’opération, encore et encore, tandis qu’elle cherchait à s’échapper en prenant appui sur le matelas. Mais il maintenait fermement son pied et continua de lécher.

Son rire l’affaiblissait. Elle était sans défense sous cette torture. L’escort boy poursuivit son ouvrage en s’appliquant à faire ce qu’elle désirait, caressant sa voûte plantaire du plat de la langue. Madame frémit. Il s’attaqua alors à ses orteils, un à un. Elle serra les dents, comme sous l’effet d’une douleur insoutenable, et tout son corps se raidit. Elle demeura ensuite parfaitement immobile, comme si elle craignait que le moindre mouvement interrompe ce délicieux supplice.

L’escort boy n’aurait jamais imaginé que les orteils de Madame puissent constituer une zone érogène. Il prit soin du petit orteil puis reposa son pied. Elle roula sur le ventre et il admira ses fesses avant qu’elle se redresse pour s’asseoir, toujours dos à lui.

Il mit les mains sur ses hanches et les fit remonter le long de ses côtes, entraînant son chemisier dans le mouvement. Elle leva les bras pour l’aider à les retirer, mais l’escort boy plaqua les paumes sur ses seins qu’il pressa à travers l’étoffe soyeuse du soutien-gorge. Il les palpa jusqu’à sentir les pointes durcir.

Alors seulement, il retira sa chemise et la laissa tomber par terre. Prendre du plaisir à donner du plaisir.

Ses mains enveloppèrent ses seins, les pouces caressant les pointes, puis glissèrent sur ses côtes et remontèrent de façon à insérer les doigts sous le tissu. Il saisit les pointes entre ses doigts, les pinça doucement et se pencha en avant jusqu’à ce que ses lèvres effleurent sa nuque.

Il l’entendait respirer et brûlait d’envie de poser les lèvres sur sa peau. Il attendait qu’elle lui demande de s’exécuter, et son silence obstiné ne fit qu’accroître la tentation. Il approcha les lèvres de son oreille, sachant qu’elle était sensible à la tiédeur de son haleine.

Il écarta lentement les mains du soutien-gorge, le dégrafa, fit glisser les bretelles sur ses épaules et attira Madame contre lui. Le soutien-gorge alla rejoindre le reste de ses vêtements par terre.

Elle lui demande de jouer avec ses seins. L’escort boy ne se le fit pas dire deux fois. Il les prit tendrement dans ses mains et Madame laissa aller sa tête au creux de son épaule, détendue. L’homme taquinait ses seins, les pétrissait amoureusement et la vision de sa chair nue sous ses paumes, douce et tiède, de ses pointes de seins qui durcissaient entre ses doigts augmentait son excitation. Prendre du plaisir à donner du plaisir.

Il fit glisser ses mains sur son buste, puis remonta et sentit la chair de poule recouvrir sa peau. Il effleura la surface de son ventre, frôlant à peine le fin duvet qui veloutait sa peau. Il fit courir le bout de ses doigts sur le haut de ses cuisses, descendit et remonta après avoir glissé les mains entre elles.

Madame écarta les jambes quand il atteignit son sexe, sans toutefois l’effleurer. Il avait envie de la toucher, il voulait la sentir s’ouvrir à lui et plaquer ses hanches contre sa main. Mais il fallait qu’elle le lui demande.

Madame semblait avoir oublié l’usage de la parole. Elle écarta un peu plus les jambes. Ses pouces frôlèrent les boucles de sa toison, mais il n’alla pas plus loin. Il pressa les mains un peu plus fort contre la face interne de ses cuisses et les massa en lents mouvements circulaires.

Madame s’écarta et lui jeta un coup d’œil par-dessus son épaule, puis s’allongea sur le ventre en travers du lit. Elle lui demande de caresser ses cuisses et ses fesses. Elle enfouit le visage dans ses bras, mais releva la tête un instant plus tard pour l’observer pardessus son bras replié, comme si elle craignait d’avoir trop exigé de lui.

L’escort boy mourait d’envie de taquiner son sexe jusqu’à ce qu’elle le supplie de la posséder, mais il s’exécuta. Madame émit bientôt de petits gémissements de contentement et il réalisa que ses zones érogènes ne se limitaient pas à ses orteils, ses seins et son sexe. Elle désirait qu’il lui fît l’amour avec ses mains absolument partout.

Madame et son escort boy paris

Madame et son escort boy paris

Cette séance de massage allait constituer un véritable supplice pour lui, car chacun des sons qu’il tirait d’elle se répercutait directement sur son érection. De son côté, Madame éprouvait une sensation perverse de libération. Elle s’épanouissait plus encore sous ses caresses qu’en lui demandant de faire ce qu’elle voulait.

Une de ses mains glissa entre ses cuisses, passa un peu trop près de son sexe et déclencha une sensation frémissante. Un incident délicieusement tentateur, mais Madame n’était pas prête à céder. Pas encore. Émettre oralement ses désirs lui donnait l’impression de le lancer dans une course au trésor sur son corps, de l’aider à découvrir les parties demeurées inexplorées de son corps.

Ce ne fut que lorsqu’il eut touché chaque millimètre carré de sa peau, à l’exception de son sexe, caressé ses sourcils et le pavillon de ses oreilles, passé les paumes de ses mains sur son buste en traitant ses seins comme n’importe quelle autre partie de son corps, lorsqu’il lui eut fait étirer les bras au-dessus de la tête et bomber le dos à la façon d’un chat satisfait, effleuré la portion de peau si tendre qui se trouvait derrière ses oreilles et frôlé les interstices de ses côtes, que Madame sut qu’elle était prête à autre chose. Prendre du plaisir à donner du plaisir.

Elle lui demande de s’allonger sur elle et de l’embrasser. Elle avait envie de se sentir prise au piège. Elle perçut le poids de son corps sur elle et la rigidité de son érection.

L’escort boy prit son visage entre ses mains et concentra son regard sur le sien avec une sombre intensité que la faim rendait presque animale. Madame ferma les yeux et se laissa embrasser avec délectation. Elle voulait être séduite, envoûtée, possédée, dans les limites du jeu auquel ils jouaient. Elle encercla son torse de ses bras et passa une jambe par-dessus la sienne.

Elle souleva les hanches et sentit le sexe de l’escort boy glisser entre ses cuisses le long de sa fente moite de désir. Il était sur le point de la pénétrer. L’extrémité de son sexe frottait son pistil, mais demeurait obstinément à l’extérieur.

Une violente bouffée de frustration s’empara d’elle et elle s’écarta si vivement de son étreinte qu’il poussa un glapissement de surprise et retomba sur le côté. Madame se mit à quatre pattes, le regarda par-dessus son épaule, écarta les genoux et ploya le buste en avant, exhibant franchement son sexe.

L’escort boy plaqua une main sur sa hanche, et elle déglutit lorsqu’il l’empala d’une seule longue et lente poussée. Elle appuya son front contre le matelas et le sentit aller et venir si puissamment en elle qu’elle avait l’impression qu’il la pénétrait jusqu’à la taille. Elle n’avait plus aucune maîtrise de son corps, et c’était exactement ce qu’elle voulait.

Elle avait envie qu’il lui caresse le jardin secret. Il y eut une pause, puis elle sentit les mains de l’escort boy écarter ses fesses. Madame écarquilla les yeux, mais avant qu’elle ait eu le temps de l’arrêter, un doigt plongea dans son fondement.

Un moment avec votre gentleman

Un moment avec votre gentleman

Le choc l’empêcha de réagir. Les poussées de son sexe retrouvèrent leur énergie, son doigt allant et venant au même rythme. Sa psyché était submergée par cette sensation de double pénétration. Un flot glacial la parcourut et elle perdit toute notion des limites de son corps. Instinctivement, sa main droite se plaça au creux de ses cuisses. Elle approcha le bout de ses doigts de son pistil et se caressa.

Sa conscience se rétablit à partir de ce trio de sensations se mêlant les unes aux autres et simplifiant réciproquement : les poussées de l’escort boy, la pression de son doigt contre son périnée et le plaisir que ses propres doigts attisaient.

Elle eut l’impression d’être soulevée par une vague. Son corps se tendit, ses jambes emprisonnèrent les cuisses de l’escort boy et une mélopée vibra dans sa gorge. Elle se maintint un moment sur la crête du plaisir, dans un équilibre précaire, mais un nouvel assaut de l’escort boy provoqua sa chute. Ses muscles internes palpitèrent autour de son sexe, l’enserrant spasmodiquement.

Jean s’enfonçant une dernière fois profondément en elle pour mêler les pulsations de sa jouissance aux siennes. Madame ferma les yeux, comblée. L’escort boy reposait légèrement sur elle, son sexe toujours niché au creux de son ventre, haletant.

Elle bascula afin de les faire rouler sur le côté, étroitement emboîtés l’un à l’autre. Un sourire flotta sur ses lèvres et elle se laissa gagner par une douce somnolence, leurs deux corps n’en formant plus qu’un seul.

❤️❤️❤️

Voulez vous entendre des paroles sensuelles murmurées à votre oreille ? Voulez vous que l’on vous fasse du pied sous la table pendant un diner ? Voulez vous danser et avoir votre corps collé au corps d’un homme qui a envie de vous ?

Voulez vous me donner votre culotte en public pour que je puisse sentir combien vous êtes excitée en vous regardant droit dans les yeux avec des envies érotiques plein la tête ?

Voulez vous être caressée dans tous les coins sombres et les portes cochères de Paris, y compris discrètement dans un taxi, … ou bien voulez vous que je vous caresse dans un ascenseur qui vous emporte vers le septième ciel !

Si vous avez envie de tout cela et de bien plus, alors contactez moi. Je suis là pour vous, rien que pour vous, le temps d’une soirée magique ou d’une nuit de plaisir absolu.

Au plaisir de vous connaître, de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir. Mais n’oubliez jamais que l’on ne vit qu’une fois…

Au plaisir de faire de cette rencontre. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: http://www.escortboy.org

 


  • 0
fantasme de caresses intimes

Pimenter sa vie sexuelle avec un gentleman

Category:escort boy,gentleman,gigolo Tags : 

Les lèvres de son gentleman étaient douces sur sa peau parcourue de frissons. La belle sentait sa langue cheminer le long de sa nuque et ses dents mordiller le bord de ses oreilles. La jeune femme le regardait sans ciller. Durant quelques secondes encore elle parvint à soutenir son regard avant de fermer les yeux, se laissant complètement aller sous les baisers de son gigolo. Ses soupirs s’intensifièrent et elle laissa échapper un gémissement lorsque les doigts de Jean s’engouffrèrent sous son chemisier, à la rencontre de son nombril. Madame voulait pimenter sa vie sexuelle avec un gentleman escort boy.

Alternant baisers et caresses, Jean fit monter en elle un désir incontrôlable. La belle sentait l’excitation poindre dans son bas-ventre et son string s’humidifier de plus en plus à mesure que les minutes défilaient. La belle en voulait plus ! Cambrée, la tête contre son torse, Elle appuyait sur ses mains, priant pour qu’ils les remontent et que ses doigts n’arrêtent pas là leur exploration. La bouche entrouverte, elle frémit lorsqu’ils vinrent presser la dentelle de son soutien-gorge.

fantasme de plaisir à deux

fantasme de plaisir à deux

Elle avait envie de crier, de lui ordonner de l’arracher mais les mots se transformèrent en râles en sortant de sa bouche. De ses deux mains l’escort boy empoigna ses seins, les massant, les pressant de ses paumes tandis que ses doigts en titillaient les bouts durcis. Il la rendait folle ! Pourquoi la faisait-il languir ? La belle voulait le sentir plus fort, elle voulait qu’il la prenne là maintenant. La belle voulait voir son corps onduler de plaisir lorsqu’il viendrait la pénétrer. Lorsqu’il entamerait en moi ses va et viens, qu’elle imaginait à la fois doux et violents.

Pourtant il n’en fut rien. Jean redescendit ses mains et enveloppa ses hanches. La belle ouvrit les yeux, tentant de calmer les battements de son cœur. La belle tourna son visage dans sa direction, lui offrant sa bouche. l’escort boy accepta l’invitation et, avec douceur, vint poser ses lèvres sur les miennes. Cet échange lui parut interminable. A nouveau la fièvre s’emparait de son corps. Sa langue qui l’avait si bien excitée tout à l’heure s’enroulait à présent autour de la sienne.

Elle allait et venait entre ses dents, cherchant le contact à l’intérieur de sa bouche. Sa main droite avait repris sa descente et s’était arrêtée entre ses cuisses. De peur que son pantalon ne soit aussi trempé que son string, elle se mit à rougir, avec la certitude que ça ne lui échapperait pas. Par réflexe, elle écarta les jambes tandis que, relâchant ses hanches, la main gauche de Jean cheminait sur ses fesses.

A travers son vêtement elle les sentait frotter contre ses lèvres intimes, appuyant sur son petit bouton rose gonflé de plaisir, cherchant une faille pour atteindre son côté obscur. L’extase lui montait à la tête ! S’échappant à son baiser pour émettre un gémissement de plaisir. La belle sentait en elle cette vague qu’elle attendait pour pimenter sa vie sexuelle avec un gentleman escort boy pour femmes exigeantes.

Elle était à lui et elle voulait qu’il l’emmène vers l’orgasme. Sans dire un mot, il l’a guida jusqu’au lit. Jean l’installa sur les draps sans jamais la quitter des yeux. l’escort boy prit une écharpe noire et attacha ses mains aux barreaux du lit. La belle était maintenant soumise, offerte au bon vouloir de son gigolo.

De bas en haut l’escort boy entreprit de défaire les boutons de son chemisier, lentement, sans se presser, en savourant l’expression sur son visage, à la fois impatiente et tendue. L’ayant ouvert complètement il demeura un instant à observer monter et descendre au rythme de sa respiration, sa poitrine encore enfermée dans sa prison de coton.

Fantasme de baiser passionné

Fantasme de baiser passionné

L’escort boy posa ses doigts sur ses seins. Aussitôt ses tétons durcirent et formèrent deux petites bosses à travers son soutien-gorge. Il semblait satisfait de l’effet produit car son sourire s’agrandit lorsqu’il ôta cette entrave, libérant sa poitrine.

Lentement, préservant l’excitation qui la rongeait, l’escort boy s’attaqua à la braguette de son pantalon. D’un mouvement ample, il le fit glisser le long de ses jambes. Il ne lui restait que le fin tissu trempé qui recouvrait son intimité. Contournant le lit, l’escort boy vint se placer à ses pieds et, sans cesser de la regarder, Jean se pencha en avant les mains appuyées sur le bord du lit. La dame vit approcher sa bouche de son ventre et descendre vers son string.

Le gentleman en saisit le haut entre ses dents et le fit glisser, intensifiant délibérément les frottements du tissu contre ses cuisses. En quelques secondes elle se retrouvait nue, intérieurement elle bouillait d’impatience imaginant ce qui allait suivre avec une excitation non dissimulée. Le gigolo ôta son déshabillé, dévoilant sous ses yeux son corps en feu. Il resta là, sans bouger, pour apprécier la vision qu’elle lui offrait.

Puis, doucement l’escort boy monta sur le lit et posa son corps contre le sien. Sa peau était douce et fraiche. Tout à coup, ses mains se refermèrent sur ses poignets et elle vînt plaquer sa bouche contre la sienne. Ce baiser, elle l’attendait.

Suave, inattendu, presque brutal. Oui elle en avait rêvé et il le lui offrait. Aussitôt elle le lui rendit de plus belle. Avalant ses lèvres sucrées, jouant avec sa langue. Au bout de quelques minutes son étreinte se desserra et le gentilhomme releva son visage. La fixant droit dans les yeux, elle le supplia de lui faire l’amour. Jean l’embrassa dans le cou, promenant sa langue sur son torse et vers ses seins. Il en prit un entre ses doigts et enveloppa le têton de ses lèvres.

Ce fut pour elle comme une décharge électrique. Le gigolo le maniait en expert, tantôt jouant de ses doigts, appuyant, pressant son sein entre ses paumes, tantôt enroulant sa langue autour de son téton. L’escort boy la suçait, titillait, pinçait, mordait même littéralement le téton et ses gémissements de plaisir se répercutaient en masse sur les murs de la chambre.

Jean ondulait sur son corps, frottant sa poitrine contre elle, lui offrant son odeur. Petit à petit, sa bouche descendit. L’escort boy s’attarda sur son nombril, sa langue tournait autour. Ses mains avaient suivi la descente et lui entouraient les fesses.

Lentement, de son nombril il descendit encore. Jean laissait maintenant sa langue se déplacer en souplesse le long de ses cuisses. La belle n’en pouvait plus, il fallait qu’il le fasse… elle voulait sentir sa langue sur sa chatte.

Fantasme de langue intime

Fantasme de langue intime

Ses pensées furent très vite interrompues. Les doigts de l’escort boy étaient posés sur son sexe brûlant. Jean en écarta doucement les lèvres et glissa avec avidité, sa langue au fond de son puis, se délectant du nectar crémeux qui s’en écoulait.

Par réflexe, elle avançait son bassin à l’encontre de sa caresse, y enfonçant plus profondément sa langue. Avec ses doigts, il fit sortir son petit bouton de son enveloppe et le mit dans sa bouche. Le gigolo le titillait, l’enveloppait de sa langue. A chacune de ses attaques son corps répondait par un sursaut. Que c’était bon ! La respiration coupée, elle lui criait ouvertement son plaisir. Relâchant la pression sur son clitoris, l’escort boy la regarda quelques instants, puis délicatement, Il présenta son phallus emballé dans un bout de latex à l’entrée de son jardin secret. C’était pour pimenter sa vie sexuelle avec un gentleman escort boy.

N’y tenant plus, elle accélérait les choses en s’empalant elle-même. Surprise mais surtout amusée, l’escort boy entama les va et viens libérateurs qu’elle attendait.

Une fois encore, elle sentait le plaisir monter en elle. Une nouvelle vague de chaleur se propageait dans son corps. La belle sentait venir les spasmes et les frissons. Dans un léger couinement, elle se mordit les lèvres et fermait les yeux. Le gentleman la regardait, elle savait qu’il aimait ça la voir prendre du plaisir.

L’escort boy accéléra ses va et viens, la faisant pousser un cri de surprise, bien vite rejoint par un cri de plaisir. A nouveau ses muscles se raidirent et ses mains agrippèrent leur lien.

L’orgasme arrivait et cette fois, il ne l’arrêta pas. La belle jouit, son jardin secret se contractant en multiple spasmes autour de son phallus, ce qui l’entraina lui aussi à jouir dans un râle bestial. Puis après quelques instants, Jean posa une dernière fois ses lèvres sur la poitrine de la belle et, lentement, ôta ses liens. A peine libérée Jean la pris dans ses bras, l’embrassant, la touchant pour la câliner. Elle était tellement heureuse de pimenter sa vie sexuelle avec un gentleman comme Jean, Escort Boy pour femmes exigeantes ou couples.

***

Avez-vous besoin de pimenter sa vie sexuelle avec un gentleman escort boy pour femmes exigeantes ? Voulez-vous que je vous apporte ce qui vous manque ? Louer la compagnie d’un gentleman est maintenant aussi simple que réserver un Airbnb ou bien commander un produit sur Amazon. Je suis disponible pour vous et je vous aiderais à rompre la solitude qui vous pèse.

Je ne vous jugerai pas d’avoir envie de tendresse et de plaisir sans lendemain. Je sais ce dont vous avez besoin car je connais les femmes et je les aime.

Vivez votre Sexualité : pour en finir avec les injonctions paradoxales de la société moderne.

Je vous transporterai dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de tendresse unique dans un respect mutuel avec protection.

Offrez vous un service d’accompagnement premium pour reprendre le goût au plaisir de la vie que l’on vit qu’une fois.

Au plaisir de vous faire plaisir, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brûlez de savoir.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
🌐 http://escortboy.org


  • 0
femmes fontaines escort boy paris

L’escort boy embrassa sa compagne

Category:Accompagnateur,escort boy,escort masculin Tags : 

Madame et son gentleman marchaient côte à côte, bras dessus bras dessous, tandis que le soleil brillait au-dessus de leurs têtes, doux et chaud. Galvanisée par Jean, Madame n’avait aucun mal à suivre ses grandes enjambées. Les yeux rivés sur lui, elle ne parvenait plus à détourner son regard. L’escort boy embrassa sa compagne.

Elle n’aurait jamais imaginé que cet homme, le plus gentleman, le plus élégant, le plus fascinant et le plus exigeant qu’elle ait jamais rencontré, serait à elle, car c’était la seule chose qui lui importait.

Le court trajet en ascenseur offrit à Jean le temps de plaquer Madame contre la paroi et de la serrer contre lui. Jean n’avait plus besoin de l’aguicher. Elle était déjà totalement conquise lorsqu’ils se précipitèrent dans la chambre. À peine la porte refermée, ils se déshabillèrent l’un l’autre, envoyant balader leurs chaussures, tirant violemment sur les boutons et les zips.

laissez moi caresser vos lèvres

laissez moi caresser vos lèvres

Puis l’escort boy embrassa sa compagne de nouveau et, encore en sous-vêtements, il lutta pour dégrafer le soutien-gorge de la jeune femme, tout en la faisant reculer vers le couvre-lit  pour finalement la renverser dessus.

Le gigolo l’embrassa de nouveau, explorant sa bouche toujours plus profondément, tout en frottant les hanches contre elle, son membre rigide prisonnier de son sous-vêtement, contre le haut de la cuisse de Madame.

Folle d’excitation, elle écarta les cuisses pour lui permettre de presser son membre dur et chaud contre son intimité, à travers le mince tissu de leurs sous-vêtements.

Le gentleman sentait divinement bon. Son corps était parfait, et Jean embrassait comme un dieu. Le corps de Madame était secoué de violents tremblements. Elle ne pouvait plus se maîtriser. Elle ne pouvait plus réfléchir.

Immédiatement, comme s’il avait pu entendre ses pensées, Jean vint s’asseoir à côté d’elle, les yeux à la fois sombres et brillants. Son membre était toujours dressé dans son boxer Armani.

Il se jeta pratiquement sur elle comme un amant obsédé. Il l’embrassa goulûment et frénétiquement tout en balançant son bassin contre le sien. Avec la douce chaleur née de la rencontre de leurs corps et la pression de l’érection de Jean sur son jardin secret, Madame sentit un désir à la fois dévastateur et familier l’envahir entièrement.

Elle agrippa les fesses musclées de Jean pour se serrer encore plus fortement contre lui, l’utilisant sans vergogne pour stimuler son pistil d’amour, consciente d’être déjà proche de la jouissance. Une telle montée vers l’orgasme était aussi invraisemblable que l’ensemble de la situation, et pourtant c’était le cas, pour son plus grand plaisir.

Jean, appuyé sur un bras, embrassait Madame avec fougue, tandis que sa main libre parcourait les moindres courbes de la jeune femme. Aussi sauvage et confuse que ses baisers, cette exploration charnelle frénétique était pourtant aussi excitante que les jeux érotiques les plus subtils et les plus sophistiqués.

L’escort boy caressa un des tétons de Madame avec son pouce, tout en balançant son bassin, avant de venir se plaquer contre la fleur secrète de la jeune femme. À cet instant, elle s’abandonna à une jouissance brève et intense, laissant échapper un gémissement contre les lèvres de Jean.

Il la tint serrée contre lui pour laisser les vagues de plaisir déferler en elle. L’orgasme ne dura pas longtemps, mais, lorsque le plaisir fut redescendu, elle afficha un sourire, l’air ravivé et redynamisé. Elle était prête à recommencer, en l’emmenant cette fois avec elle au septième ciel.

L’escort boy roula sur le côté et se débarrassa de son sous-vêtement, parvenant à rester élégant lorsque son pénis en érection, soudain libéré, vint toucher son ventre. Lorsque Madame s’en approcha, Jean éloigna doucement ses doigts et l’aida à enlever à son tour sa petite culotte. Il vint coller son corps contre le sien et l’embrassa avec gourmandise, puis s’éloigna au moment où elle passait ses bras autour de lui et commençait à se tortiller contre lui.

Il fléchit très habilement le poignet et introduisit un doigt en elle, tout en caressant son pistil avec le pouce.

Puis il se déplaça avec une grâce féline et glissa la main sous l’oreiller pour attraper un préservatif. Il se glissa entre les cuisses de Madame. Appuyé sur un bras, il l’embrassa, cette fois doucement, tendrement et délicieusement. Entre les cuisses de la jeune femme, il approcha son sexe de son intimité et avança les hanches d’un mouvement lent et doux pour la pénétrer.

Dans mes bras de gentleman

Dans mes bras de gentleman

Elle se cramponna à lui, soulevant les genoux et inclinant le bassin pour le prier, l’enjoindre de venir plus profondément en elle. L’escort boy embrassa sa compagne.

Les mots qui suivirent n’étaient que des onomatopées, mais, aux oreilles de Madame, ces sons résonnaient comme une douce musique. Elle-même enrichissait la partition de grommellements et d’exhortations, tout en allant à sa rencontre chaque fois qu’il plongeait en elle. Par instinct, elle croisa les chevilles dans le creux de son dos pour l’attirer davantage à elle et lui permettre de venir en elle encore plus profondément.

Elle gémissait, haletait et jurait de plaisir. Leurs corps s’entrechoquaient, encore et encore, et chaque poussée de Jean provoquait une décharge chez Madame.

Laissez moi vous prendre

Laissez moi vous prendre

Très rapidement, un nouvel orgasme l’envahit, et elle hurla d’une voix à peine cohérente le nom de son amant, tandis que son corps serré contre lui se crispait et se tordait. Au summum du plaisir, elle enfonça les doigts dans le dos et les fesses de Jean. Elle savait, dans une partie encore lucide de son esprit, qu’elle lui faisait mal, mais elle ne pouvait pas s’en empêcher, pas plus que d’arrêter de respirer.

Tout en jouissant, l’escort boy continua de battre la cadence avec son bassin, sa barre de fer pénétrant toujours plus profondément en Madame, qui fut submergée par une nouvelle vague de plaisir. L’escort boy embrassa sa compagne.

Ils restèrent allongés l’un à côté de l’autre, exténués, quelque part entre le rêve et la réalité. L’escort boy embrassa sa compagne encore et encore.

***

Avez-vous besoin de l’affection d’un gentleman du plaisir féminin ? Voulez-vous des câlins d’amour ? Réservez une séance en ma compagnie et découvrez des sensations que vous avez connues dans les bras d’un homme romantique et sentez vous jolie, séduisante dans ses bras.

Je ne vous jugerai pas d’avoir envie de calins, de tendresse et de plaisir. Je sais ce dont vous avez besoin car je connaîs les femmes et je les aime. Vous avez des limites, je les respecterai. A vous de décider jusqu’où vous souhaitez aller.

Je vous transporterai dans la magie d’une soirée, d’une nuit ou d’un week-end hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection.

Offrez vous un service d’accompagnement premium pour profiter de la vie que l’on vit qu’une fois.

Au plaisir de vous faire plaisir, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et laissez vous séduire.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

Tel: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
Website: http://escortboy.org


  • 0
Madame avec son escort boy paris

Cette très belle femme mature portait un soutien-gorge noir

Category:Accompagnateur Tags : 

Cette très belle femme mature portait un soutien-gorge noir qui mettait ses seins en valeur. Sa paire de seins aguicheurs tendait le tissu. Bon sang, la nuit allait être mémorable. Pas de doute, elle voulait un gigolo à la hauteur. Cette nana-là savait ce qu’elle faisait et s’y prenait à merveille.

Vous voulez me séduire

Vous voulez me séduire

J’observai ses hanches onduler tandis qu’elle s’approchait de moi. J’étais à deux doigts de renoncer au dîner pour foncer direct à la chambre d’hôtel. Les boucles naturelles de sa chevelure noire tombaient juste en dessous de ses épaules. J’étais sûr et certain que ses longs cils noirs étaient vrais. J’avais croisé mon lot de femmes aux faux cils pour détecter que les siens étaient authentiques.

Une fois la commande passée, Amanda but une gorgée de Margarita et me sourit. Je n’avais pas l’intention de dire toute la vérité. Je n’aimais pas donner trop d’informations sur ma vie à une femme qui n’allait pas rester dans le paysage.

Cette très belle femme mature portait un soutien-gorge noir. Elle cligna rapidement de ses grands yeux bleus en me faisant un grand sourire. Deux margaritas plus tard, elle appuyait sa poitrine contre mon bras en riant à toutes mes blagues. Je la coupai dans son élan : elle était pompette juste comme il fallait. Je ne voulais pas qu’elle soit complètement saoule.

Je lui proposai de la raccompagner à l’hôtel avec un large sourire en glissant une main entre ses jambes. Elle se figea d’abord puis les écarta lentement pour me laisser sentir la moiteur de sa culotte. Elle en avait autant envie que moi. J’en avais la preuve. J’avançai la pointe du doigt jusqu’au pli mouillé. Elle se mit à trembler.
Elle commença à gigoter contre ma main en fermant les yeux. Sa bouche s’entrouvrit d’un air comblé. Bon sang, elle était réceptive.

Je glissai un doigt dans sa culotte et ressentis son désir chaud et humide. Elle se mordit la lèvre inférieure et je ressentis une folle envie de goûter sa bouche. Au lieu de faire le tour jusqu’à la portière conducteur, je me glissai dans le véhicule et refermai la porte derrière moi, puis je pris son visage dans mes mains pour l’incliner parfaitement. Ma bouche recouvrit la sienne et je laissai son goût m’envahir lentement. Chacun de ses gémissements battait dans mes veines. La rondeur de sa lèvre inférieure qui frémissait d’un désir expérimenté me rendait fou.

ma main glisse dans ta culotte

ma main glisse dans ta culotte

Je lui passai son petit haut par-dessus la tête. Elle ne portait pas de soutien-gorge. Je le savais déjà, mais la voir dénudée me coupa le souffle. Elle gémit en se laissant retomber sur les coudes, ce qui eut pour effet de propulser sa poitrine vers moi. Une chose était certaine, j’adorais les seins. Et là, j’étais au paradis.

En général, je n’aimais pas les filles bruyantes, mais, avec elle, ça n’était pas de la poudre aux yeux. C’était vrai. Le moindre son sortant de sa bouche semblait sincère. Les deux mains sur ses seins, je passai autant de temps à les caresser qu’à les sucer. J’aurais pu faire ça toute la nuit.

Cette très belle femme mature portait un soutien-gorge noir. Je tirai sa ceinture vers le bas, ôtant d’un même mouvement short et culotte. Je les jetai par terre et écartai ses jambes de mes deux mains. Elle était entièrement épilée. Trop bon. Le parfum sexy de son excitation me parvint et je grognai de plaisir. Je voulais la goûter. Je voulais d’abord ressentir dans ma bouche l’orgasme qu’elle me réclamait. Je caressai la peau fine puis glissai un doigt au centre. Amanda se cambra furieusement contre le siège en cuir.

Je commençai par la lécher doucement, puis de plus en plus profondément. Elle était délicieuse. J’avais goûté à plusieurs femmes, mais celle-ci était divine. J’appuyai mon nez contre son clitoris et glissai ma langue à l’intérieur. Elle referma ses mains sur mes cheveux et cria mon prénom. J’adorais ça. Probablement trop pour un simple coup d’un soir.

 

J'embrasse tes cuisses

J’embrasse tes cuisses

Cette très belle femme mature portait un soutien-gorge noir. Je la léchai plus intensément jusqu’à ce qu’un premier orgasme explose sur ma langue et qu’elle ne cesse de répéter mon nom. Je faillis éjaculer tout habillé. Je déposai un dernier baiser sur sa peau tendre avant de me rasseoir et de déboutonner mon pantalon.

J’aurais dû attendre la chambre d’hôtel, mais il fallait freiner mes ardeurs. Si je n’avais qu’une seule nuit avec cette fille, j’allais en profiter jusqu’à l’épuisement. J’allais la baiser une première fois pour me calmer suffisamment pour être en état de conduire jusqu’à l’hôtel le plus proche.

Cette très belle femme mature portait un soutien-gorge noir. Je sortis un préservatif de la boîte à gants et l’enfilai avant de relever les yeux sur elle. Elle m’observait de près. Puis elle s’humecta les lèvres. Je poussai un grognement et relevai son genou par-dessus mon épaule pour pouvoir bien me mouvoir entre ses jambes.

Elle me gratifia d’un sourire aguicheur et leva les bras au-dessus de sa tête, faisant trembler sa poitrine. On n’allait pas s’éterniser. J’y étais presque. J’entrepris de la pénétrer lentement. Elle hocha la tête en gémissant et écarta les jambes davantage.

Faisons l'amour avec passion

Faisons l’amour avec passion

Comment se faisait-il alors que j’aie envie de ralentir la cadence et de prendre le temps avec elle ? Elle était chaud bouillante. L’idée qu’elle puisse être plus expérimentée que moi me rendait dingue. Je m’enfonçai en elle. Nous lâchâmes tous les deux un cri. Elle était incroyablement bonne. Je me retirai et elle se prépara à un nouveau coup de reins en se cramponnant à la poignée de la portière.

Cette très belle femme mature portait un soutien-gorge noir. Je la pénétrai encore plus profondément et ses seins rebondirent à la perfection. Je n’allais pas m’en remettre. J’allais jouir, c’en était trop. Je glissai une main entre nous et caressai son clitoris jusqu’à ce qu’elle supplie, à bout de souffle.

J’aspirai le bout de son sein dans ma bouche et le léchai tout en jouant avec son clitoris. Elle explosa entre mes doigts et je m’accrochai au dossier du siège et au tableau de bord pour m’enfoncer en elle deux fois encore avant de la suivre dans l’extase.

🎩🎩🎩

Comment prendre du plaisir sans risque avec un homme qui sait faire l’amour ? Dans un moment de pure sensualité, dans les bras d’un vrai gentleman. Pourquoi vous privez vous de prendre du plaisir en compagnie d’un homme du monde qui vous traitera avec tout le respect que vous méritez et ne vous jugera pas d’avoir envie de tendresse et de plaisir après une rupture ou si vous êtes délaissée par les hommes. Je vous aidera à vous tourner vers l’avenir pour renaître, une nouvelle femme décomplexée.

Laissez moi vous donner ce que vous voulez dans la magie érotique d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous voulez explorer tous les secrets de votre sensualité et lâcher prise pour évacuer votre stress lors d’une expérience de divertissement pour adulte unique dans un respect mutuel avec protection. Ne passez pas à côté de cette expérience, découvrez comment prendre du plaisir comme personne.

Au plaisir de vous connaître, de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir. Mais n’oubliez jamais que l’on ne vit qu’une fois…

Au plaisir de faire de cette rencontre. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: http://www.escortboy.org


  • 0
Mes mains d'escort boy sur vos fesses

Faire l’amour avec un parfait inconnu

Category:escort boy,escort service,gentleman Tags : 

Faire l’amour avec un parfait inconnu. A 19h30 précise, l’interphone retentit dans votre appartement. Vous êtes un peu stressée mais vous essayez de camoufler votre intimidation derrière un sourire accueillant. Vous m’ouvrez la porte d’entrée.

Mes yeux d’escort boy se posent avec attention sur vous. Je vous regarde droit dans les yeux, tout sourire, une bouteille de vin à la main, que je vous tends.

Nous nous observons longuement avant de nous faire la bise. Jamais telle salutation ne vous avait chamboulé autant. Le premier contact de mes joues contre les vôtres est tout bonnement électrisant. Mon parfum masculin, léger, paisible, vous détend immédiatement.

De mon côté, je suis toujours émerveillé par une femme que je rencontre pour la première fois. Je vous fais un petit compliment sur votre robe.

Toujours sur le seuil de la porte d’entrée, je sens monter en moi un désir charnel incomparable, je voudrais vous faire l’amour là, ici, sur le paillasson, puis dans la cuisine et enfin sur le canapé du salon.

Ma main tient votre gorge

Ma main tient votre gorge

Faire l’amour avec un parfait inconnu. Mon assurance ne fait qu’attiser votre désir. Vous m’offrez un verre de vin pour faire connaissance. Et le vin aidant, le contact est passé instantanément. Vous me posez beaucoup de questions sur mes activités car vous êtes aussi curieuse que charmante ; puis vous me racontez votre vie, votre solitude et comment vous avez découvert mon site et les histoires érotiques qui vous plaisent et celle que vous aimez moins.

Nos yeux se battent en duel. Un combat visuel qui dégouline de désir. Nous nous mangeons avec les yeux, Je semble lire dans vos yeux « J’ai envie de toi, comme une folle. Enlève moi ma robe, parcours mon corps de tes mains ; embrasse moi. Prends-moi, je suis à toi.

Je vous hypnotise… Depuis tout à l’heure je vous parle, vous ne m’écoutez que d’une oreille. Mes lèvres qui bougent vous déconcentrent, vous aimeriez qu’elles soient sur vous, dans votre cou, dans vos seins, dans votre chatte. Je dégage un de ces trucs qui vous rend folle.

Vous n’avez pas eu envie de quelqu’un comme ça depuis des années, vous mouillez rien qu’à vous imaginer dans mes bras. Et puis mes mains, dessinées, gracieuses, vous avez envie de me lécher les doigts, et puis ma queue aussi.

Nous nous installons sur le canapé, l’un à côté de l’autre. Je prends une de vos jambes, la caresse du bout de mes doigts de la cheville au haut de votre cuisse, puis redescends et enlève votre chaussure. Le même sort attend l’autre jambe. Vous fermez les yeux et profitez des sensations, que vous recevez qui sont décuplées.

Et puis j’enlève votre robe, descends la fermeture éclair : nous nous levons pour finir de l’enlever et vous vous collez à moi. Mes mains viennent parcourir sensuellement vos seins, votre ventre, vos épaules. Vous êtes nue et mon sexe à travers mon pantalon est collé contre vos fesses.

Vous vous retournez et me faites asseoir dans le canapé. En passant votre main dans mes cheveux, vous rapprochez ma tête de votre jardin secret. Ma langue est chaude et douce. Doucement au début… Je vous fouille un peu partout. J’ai une langue dans votre vulve qui vous fait un bien fou.

Vous entourez votre jambe droite autour de mon cou et d’une main, prenez la mienne et la posez sur vos tétons. Mes doigts d’escort boy jouent avec. Vous êtes au septième ciel, votre souffle accélère dangereusement, vous gémissez de plaisir, vous vous sentez venir.

Vous écartez, avec regret, ma bouche masculine de votre féminité, me poussez contre le dossier du canapé pour monter à califourchon sur moi.

Faire l’amour avec un parfait inconnu. Vous êtes follement excitée, vous avez besoin que je vous remplisse. Un petit coup de langue par-ci, une petite morsure par là. Vous voulez me mettre nu, me sucer la queue. Premier bouton, deuxième, troisième, quatrième il y a vraiment trop de boutons sur ma chemise.

Je embrasse les jambes

Je embrasse les jambes

Vous adorez vous faire sucer les seins, je malaxe vos fesses et vous touche le clito, vous n’en pouvez plus, vous voulez que je vous pénètre franchement, vous êtes sur le point de jouir.

Tout en se faisant allègrement lécher les seins par ma langue friande de reliefs variés, vous défaites ma ceinture, ôtez le bouton puis la braguette du pantalon qui vous sépare de votre objectif. Vous enlevez mon pantalon et ensuite mon caleçon.

Vous avez toujours rêvé de faire une bonne pipe à un escort boy pour le faire jouir, lui donner du plaisir grâce à votre bouche. Vous faites ça super bien, vous vous cambrez pour me faire voir vos fesses.

Vous enfoncez ma grande queue dans votre bouche, effectuez des va-et-vient comme une professionnelle, léchez, sucez, aspirez, caressez l’ensemble du sexe, des testicules au gland. Tout d’un coup, vous vous retrouvez allongée sur le canapé. Mes bras vous ont attrapé et vous ont relevé en une fraction de seconde. Je suis à présent au dessus de vous.

Faire l’amour avec un parfait inconnu. Folle de plaisir et d’excitation, vous attrapez ma queue et la frottée contre votre clitoris. Vous adorez ce plaisir, nous nous embrassons passionnément et après m’avoir enfilé un préservatif vous faites, enfin, glisser mon dard turgescent dans votre grotte magique.

Explosion de sensations dans votre bas ventre. A intervalles réguliers, J’enfonce mon instrument en vous comme un musicien de l’amour. Je tape franchement, et exactement à l’endroit qui vous fait jouir. En vous prenant par les cheveux et en vous gémissant dans l’oreille comme ça, je vous donne l’impression de vous prendre sans scrupule. Vous aimez ça. Sur le point de jouir, vous décidez toutefois de ne pas en rester là. Vous vous écartez et me faites allonger. Je ne me laisse pas faire, attrape vos hanches rebondies de femme enfiévrée de plaisir et vous soulève et vous emmène dans votre chambre.

Laissez moi vous faire vibrer

Laissez moi vous faire vibrer

Agrippée à moi, vous m’embrassez goulûment pendant que je vous transporte virilement à l’autre bout de l’appartement. Je vous plaque contre le mur, je fais rebondir vos fesses contre mon sexe. Nos deux corps se frottent l’un contre l’autre. Moites, chauds, nous nous agitons avec vigueur et passion. Vous allez bientôt jouir, Vous le sentez, Vous êtes au bord de l’implosion. Je vous dépose sur le lit : vous me grimpez dessus sans hésiter pour vous empaler sur ma virilité triomphante, Une cadence parfaite, votre cerise, elle, s’excite copieusement sur mon pubis.

Faire l’amour avec un parfait inconnu. Ca faisait si longtemps que vous ne vous êtes pas déhanchée comme ça sur un homme. Vous allez venir. Entre deux hurlements de plaisir et malgré ma main sur votre bouche, vous arrivez à articuler :

« Viens avec moi. Viens avec moi je vais jouir. Vas-y lâche tout.»

Même les voisins d’à côté ont entendu nos orgasmes simultanés. Alors que vous vous étendez sur mon torse, Je finis par jouir aussi. Nous restons comme ça un long moment, l’un dans l’autre, en sueur mais heureux, essoufflés mais satisfaits. Mes mains se baladent tranquillement sur votre corps puis je vous serre très fort dans mes bras.

🎩🎩🎩

Comment vivre votre fantasme de faire l’amour avec un parfait inconnu en toute sécurité ?

Une rencontre fortuite avec un inconnu aperçu, même en pleine journée. Attirées par le mystère, vivre une aventure de ce genre, même en étant en couple, fait partie des fantasmes des femmes. Ici encore, il ne faut pas avoir peur : je sui un gentleman à votre service et mon objectif est de vous donner du plaisir en vous permettant de vivre ce fantasme sans aucun risque.

Cette transgression s’explique par une certaine monotonie : un moment de liberté, l’excitation de vivre une petite parenthèse sans conséquences…Pour beaucoup de femmes, fantasmer sur un inconnu permet d’apporter un peu de piquant dans une relation de couple déjà bien installée.

Quelle femme n’a pas rêver de vouloir un jour réaliser l’un de ses plus grands fantasmes ? Vous y avez toutes déjà pensé ! Si certaines d’entre-vous préfèrent les garder secrets, d’autres n’hésitent pas à les vivre ouvertement avec un escort boy comme moi.

Laissez moi vous donner ce que vous voulez dans la magie érotique d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous voulez explorer tous les secrets de votre sensualité et lâcher prise pour évacuer votre stress lors d’une expérience de divertissement pour adulte unique dans un respect mutuel avec protection. Ne passez pas à côté de cette expérience, découvrez comment prendre du plaisir comme personne.

Au plaisir de vous connaître, de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir. Mais n’oubliez jamais que l’on ne vit qu’une fois…

Au plaisir de faire l’amour avec un parfait inconnu en toute sécurité. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: http://www.escortboy.org