Tag Archives: adulte

  • -
vivre le candaulisme avec un escort boy

Femme offerte par son mari voyeur

Category:Accompagnateur,candaulisme,escort boy Tags : 

Monsieur le mari rêvait depuis des mois de vivre l’expérience de la f​emme offerte par son mari voyeur. Lorsque cette femme mariée ouvrit la porte de son appartement, elle trouva que son mari, avait l’air particulièrement excité. Il l’embrassa passionnément alors qu’elle avait à peine franchi le seuil, puis il prit sa veste et lui demanda de s’installer sur le canapé en cuir beige de leur salon.

-Tu veux une coupe de Champagne ? demanda-t-il.

Cette femme mariée lui sourit.

-Du Champagne ? Tu veux fêter quelque chose ?

Il lui rendit son sourire tout en lui faisant un clin d’œil. Cette femme mariée regarda attentivement son mari. Avec sa chemise blanche et sa cravate bleue, il avait tout de l’employé de bureau parfait. Il était de taille moyenne et était plutôt mince.

partager sa femme avec un escort boy

partager sa femme avec un escort boy

Malheureusement, il perdait ses cheveux châtain, mais ses yeux bleus perçants lui donnaient beaucoup de charme, et c’est ce qui avait plu à cette femme depuis le début.

-Trinquons au futur, dit-il en lui apportant sa coupe de Champagne.

Il la regardait d’un air mystérieux tout en sirotant le précieux nectar. Cette femme mariée se demandait vraiment ce qu’il pouvait bien mijoter.

-Qu’est-ce qu’il se passe, son mari ? demanda-t-elle.

Le sourire de son mari s’élargit encore.

-Je t’ai fait une petite surprise, ma chérie.

-Une surprise ? Ca ne te ressemble pas.

Et c’était la vérité. Son mari ne faisait jamais preuve de spontanéité. Tout était parfaitement réglé chez lui, et son emploi du temps était toujours le même chaque jour de la semaine.

Métro, boulot, dodo.

-Je sais que je suis parfois un peu ennuyeux, continua-t-il. C’est pourquoi j’ai décidé de pimenter notre routine.

Cette femme mariée l’écoutait avec un petit sourire en coin. Il était en train d’aiguiser sa curiosité, mais elle avait peu d’espoir qu’il réussisse à rendre leur train-train un peu plus excitant.

Elle sentait également que le Champagne lui faisait tourner la tête…

-Alors, son mari, quelle est cette idée merveilleuse que tu as eu ? demanda-t-elle sur un ton ironique.

-Suis-moi dans la chambre.

-La chambre ?

-Oui.

Ils montèrent au deuxième étage du duplex. Cette femme mariée ne savait pas à quoi s’attendre, mais elle sentait des papillons voltiger dans son estomac, à présent. Elle se sentait à la fois nerveuse, et excitée… son mari lui avait-il offert un cadeau qu’elle trouverait posé sur le lit ? Peut-être s’agissait-il d’accessoires excitants pour des jeux sexuels plus osés que d’ordinaire ?

Lorsque son mari ouvrit la porte, elle vit que leur chambre était plongée dans une douce pénombre. Son mari avait baissé à moitié les stores de la baie vitrée qui donnait sur la tour Eiffel. La jeune femme tourna alors la tête vers la gauche, et elle sursauta. Un homme était assis sur le lit. Un homme que cette femme mariée ne connaissait pas.

-Je te présente Jean. dit son mari avec son éternel sourire.

-Enchantée, bredouilla-t-elle.

-Bonsoir Madame, dit l’homme en costume-cravate tout en se levant pour venir serrer sa main.

Sa main était chaude et douce. C’était le genre d’homme dont le regard brûlant pouvait faire fondre n’importe quelle femme, et elle n’aurait jamais imaginé rencontrer un tel homme dans sa chambre.

-Je… j’avoue être un peu surprise, ajouta Madame.

Elle se rendit compte que sa respiration s’était accélérée, et que son cœur battait très fort dans sa poitrine. Elle vit également les beaux yeux se promener sur le décolleté de son chemisier blanc, puis sur ses jolies jambes fuselées sous son tailleur noir.

-Votre mari a eu la gentillesse de m’inviter, répondit l’escort boy.

-Ca ne vous dérange pas, j’espère, chère Madame ?

-Non… Pas le moins du monde.

-J’ai beaucoup parlé de toi à Jean, expliqua son mari. Il m’a dit qu’il te trouvait magnifique, et qu’il aimerait te connaître.

Cette femme mariée regarda son mari comme s’il était un extraterrestre. Elle sentait que ses joues étaient devenues toutes rouges. Mais surtout, elle se demandait pourquoi son époux avait invité cet homme inconnu dans leur chambre. Se pouvait-il que son mari est finalement organisé son fantasme de Femme offerte par son mari voyeur.

triolisme avec un escort boy

triolisme avec un escort boy

Non, ça n’était pas possible…

L’escort boy retira soudain sa veste de costume bleu marine, puis il retroussa les manches de sa belle chemise blanche et retira sa cravate.

-Assieds-toi donc sur le lit, dit son mari à sa femme. J’aimerais que tu fasses plus ample connaissance avec Jean.

Cette femme mariée regarda son mari d’un air hébété, et puis finalement, elle fit ce qu’il lui avait demandé. Elle ne se trouvait plus qu’à quelques centimètres de l’escort boy, à présent, et elle pouvait sentir son eau de Cologne enivrante. Mais surtout, elle sentait la façon qu’avaient ses yeux de caresser son corps aux formes si féminines. Ses yeux s’attardaient sur ses lèvres rouges, ses seins, ses fesses et ses jambes. La jeune femme se sentait particulièrement intimidée, et puis le Champagne lui faisait toujours tourner la tête…

Elle commençait à mouiller.

L’escort boy jeta alors un coup d’œil à son mari.

-Je peux ? demanda-t-il.

-Oui Jean, il n’y a pas de problème. C’est ma Femme offerte par son mari voyeur.

Son mari prit place sur une chaise tandis que l’escort boy s’approchait lentement de cette femme mariée. Il saisit alors sa main et la serra doucement.

La dame se mit à trembler de tous ses membres.

-Que… Qu’est-ce que vous faites ? demanda-t-elle.

-J’ai très envie de vous, vous êtes si belle et si attirante.

Il plongea ses yeux dans les siens, et cette femme mariée eu l’impression d’être hypnotisée par son regard intense. L’expression de son visage était à la fois douce et autoritaire. Madame n’arrivait pas à regarder ailleurs.

-Laisse-toi aller, dit son mari en se servant un verre de whisky. J’ai dit à L’escort boy qu’il pourrait passer un moment agréable avec toi, tandis que je regarderai. J’ai toujours eu pour fantasme de te voir avec un autre homme.

Madame connaissait le fantasme de son mari et dans l’intimité il jouait souvant ce jeu du mari qui regarde sa femme simulant un rapport avec un autre homme. Elle n’avait rien contre prendre du plaisir avec un autre homme si son mari était d’accord.

Cette femme mariée écoutait son mari, mais elle avait l’impression qu’il se trouvait loin, très loin de la chambre. Les yeux de l’escort boy évoquaient une forêt dans laquelle elle était en train de se perdre.
Il avança son visage près du sien, et soudain, il déposa un tendre baiser sur ses lèvres frémissantes. Cette femme mariée ferma les yeux, et elle sentit des décharges électriques gagner tout son corps. Puis lorsque la bouche de l’escort boy se sépara de la sienne, elle regarda soudain son mari de l’autre côté de la chambre en écarquillant les yeux.

-chéri ! Je… je… Je ne sais pas ce qu’il m’a pris !

-Ne t’inquiète pas, répondit son mari avec un grand sourire. Je t’ai dit que c’est ce que je voulais. Si tu veux me faire plaisir, laisse faire Jean. tu es ma Femme offerte par son mari voyeur.

trio avec madame monsieur et escort boy

trio avec madame monsieur et escort boy

Cette femme mariée n’arrivait pas à en croire ses oreilles. Elle n’aurait jamais imaginé que son mari puisse vouloir qu’elle le trompe.

Mais soudain, l’escort boy interrompit le flux incessant de ses pensées.

Il avait posé sa main sur son sein droit.

La dame sursauta et repoussa maladroitement la main de l’escort boy téméraire.

-Non, je… fit-elle en rougissant toujours plus. Je ne peux pas faire ça…

Au lieu de répondre, l’escort boy continua à la fixer de son regard brûlant, puis il porta une nouvelle fois sa main sur son sein. En sentant le contact chaud de cette main ferme sur son corps, une vague d’excitation intense naquit au creux du jardin secret de la jeune femme, et elle mouilla encore plus.

-Laissez-moi faire, s’il vous plait Madame, murmura-t-il dans son oreille.

La femme mariée se raidit, et elle regarda son mari pendant que l’escort boy caressait son sein. Son mari souriait toujours tout en sirotant son whisky. Il semblait aimer voir un autre homme toucher sa femme…

L’escort boy commença à déboutonner le chemisier de cette femme mariée, qui sursauta légèrement sur le lit.

-N’ayez pas peur, dit-il. Je suis un gentleman.

Il se pencha vers elle et déposa des baisers sensuels dans son cou. Elle ferma les yeux en tremblant… Ces baisers volés étaient absolument délicieux… Il continua à ouvrir les boutons de son chemisier, dévoilant progressivement la chair blanche de ses seins seulement protégés par son soutien-gorge en dentelle noire…

C’était la première fois qu’un autre homme la touchait depuis qu’elle avait épousé son mari. Des émotions contradictoires étaient en train de s’emparer d’elle. Elle aurait du repousser la main de cet inconnu. Elle aurait du lui dire qu’elle n’était pas ce genre de femme, et qu’il ne pouvait pas la toucher impunément. Mais d’un autre côté, ce qu’il était en train de lui faire, et l’interdit de la chose, l’excitaient terriblement…

Il finit d’ouvrir le chemisier de cette femme mariée, puis il le retira doucement. La dame frissonna ; elle avait la chair de poule… Elle se sentait nue et vulnérable devant ces deux hommes… l’escort boy caressa alors la chair blanche et douce du creux de ses seins. Cette femme mariée regardait d’un air hébété la main de l’inconnu qui se baladait sur sa poitrine, puis elle jeta un nouveau coup d’œil à son mari.

-J’aime voir ça, ma chérie, dit son mari en desserrant sa cravate. Tu ne peux pas savoir à quel point ça m’excite. Tu es tellement magnifique. N’est-ce pas, Jean ?

Jean répondit au mari sans quitter cette femme mariée des yeux.

-Votre épouse est la plus belle femme que j’ai jamais vue.

Soudain, il fit glisser la bretelle droite du soutien-gorge de cette femme mariée sur son épaule. La jeune femme frémit, mais elle ne dit rien. Elle continuait à regarder son mari tandis que l’escort boy la dénudait peu à peu…

-Je… je ne sais pas si je peux aller plus loin… finit-elle par murmurer.

-S’il vous plaît, répondit l’escort boy en l’embrassant sur les lèvres.

Madame ferma les yeux. A chaque fois qu’il l’embrassait, elle avait l’impression qu’elle allait s’évanouir tant ses lèvres chaudes et sensuelles lui donnaient du plaisir…

Il baissa son autre bretelle en dentelle, et cette fois, il fit jaillir la pointe rose des tétons de cette femme mariée hors de son soutien-gorge. Elle poussa un petit cri… Ses tétons durcis par l’excitation étaient une invitation à la luxure…

Il continua à baisser le soutien-gorge de la jeune femme, révélant ainsi ses seins lourds et splendides.

-Je n’ai jamais vu d’aussi beaux seins, commenta l’escort boy.

-J’ai de la chance, n’est-ce pas ? répondit son mari. Tu devrais y goûter à ma Femme offerte par son mari voyeur.

Le beau brun se pencha vers la poitrine de cette femme mariée, et il saisit les seins souples et moelleux de la dame. Il les embrassa alors, promenant ses lèvres charnues et sensuelles sur sa chair offerte à ses désirs.

Cette femme mariée ne pu s’empêcher de gémir… Elle se sentait coupable d’aimer ce que l’escort boy faisait, devant son mari… Elle était tellement émoustillée, qu’elle avait l’impression qu’elle allait jouir à l’instant…

L’escort boy promena sa langue gourmande sur ses seins, les goûtant comme un dessert fabuleux. Puis il suça ses tétons, se régalant d’eux comme de fruits juteux.

mari voyeur avec Madame et son escort boy

mari voyeur avec Madame et son escort boy

-Délicieuse, murmura-t-il. Votre femme est délicieuse, cher monsieur. Merci de m’avoir invité.

-Je sais. Et j’adore la regarder offrir son corps à un autre que moi.

L’escort boy se redressa, et il embrassa à nouveau cette femme mariée sur les lèvres. Cette fois, il darda sa langue dans sa bouche et l’entoura autour de la sienne en une danse ultra sensuelle. Il dégrafa alors le soutien-gorge de la jolie femme mariée afin de le retirer, puis il la poussa doucement sur le lit pour qu’elle s’allonge. Lorsqu’il ouvrit la fermeture éclair sur le côté de son tailleur noir, elle le laissa faire sans rien dire. Ses seins gonflés par le désir ne demandaient qu’à être léchés, et elle avait une terrible envie de faire l’amour avec cet inconnu, devant son mari. Elle avait l’impression de vivre une sorte de transe taboue…

L’escort boy commença à déboutonner sa chemise blanche, et elle se redressa sur le coude pour l’aider. Il la retira enfin, offrant ainsi au regard de cette femme mariée son torse viril. Elle n’avait jamais vu un corps d’homme aussi magnifique de toute sa vie…

La dame fut alors prise d’une impulsion folle. Elle avança son visage près du torse de l’escort boy, et elle déposa des baisers sensuels sur ses pectoraux tout en regardant son mari d’un air coquin.

-C’est ça que tu veux, chéri ? lui demanda-t-elle.

-Oui, ma chérie. Fais-toi plaisir.

La dame continua à embrasser les pectoraux de l’escort boy, puis elle balada sa langue rose sur la chair du gentleman. Ses muscles étaient tellement fermes, et sa peau si douce… Elle lécha ses tétons bruns l’un après l’autre, se régalant de son corps sous les yeux de son mari. Et puis elle se redressa encore un peu plus et elle embrassa l’escort boy, suçant sa lèvre inférieure et dardant sa langue dans la bouche de Jean.

Son mari ne manquait pas une miette du spectacle. Il ouvrit soudain la braguette de son pantalon, et il commença à se masturber doucement tandis que son épouse continuait à embrasser l’escort boy.

Jean saisit alors la culotte en dentelle noire de cette femme mariée et la retira doucement. A présent, la jolie chatte à la douce toison blonde de cette femme mariée était exhibée au regard des deux hommes.

-J’ai très envie de vous lécher, chère madame, murmura-t-il dans son oreille.

Elle frémit tandis qu’il glissait entre ses cuisses. Lorsqu’il commença à déposer des baisers ardents sur sa vulve, son corps se raidit et ses yeux roulèrent sous ses orbites. C’était incroyablement bon… Il la lécha lentement, merveilleusement, faisant glisser sa langue chaude et douce sur les lèvres de son sexe et sur son clitoris en feu. Elle dû poser sa main sur sa bouche pour ne pas hurler et se faire entendre par les voisins… A quelques mètres d’eux, elle voyait que son mari était toujours en train de se masturber, et cela décupla le plaisir de la jeune femme…

L’escort boy enfonça son index dans son vagin afin de la doigter tout en léchant son clitoris. Son mari ne lui avait jamais fait ça… Au bout de quelques secondes, elle sentit un orgasme monstrueux monter en elle.

-Je vais jouir, chéri, dit-elle à son mari tout en gémissant.

-Oui, ma salope, jouit sur sa langue.

-Oui chéri, je suis une salope, je suis ta salope et j’aime ça, dit-elle

Le vagin de Cette femme mariée se contracta en des spasmes de plaisir intenses, et elle s’abandonna à un orgasme fabuleux, un orgasme tel qu’elle n’en avait jamais connu. L’escort boy se régala de ses jus féminins, la léchant jusqu’à la dernière goutte et finissant de l’amener au septième ciel…

Lorsque son corps se calma enfin, cette femme mariée jeta un coup d’œil à son mari tout en haletant. Il lui fallut quelques minutes pour reprendre son souffle…

securité et respect avec un escort boy

securité et respect avec un escort boy

-Est-ce que tu veux que je suce le monsieur pour le remercier comme une bonne salope d’épouse reconnaissante, mon chéri ? demanda la dame d’un air coquin.

-C’est une très bonne idée.

L’escort boy se redressa, et il retira son pantalon ainsi que son caleçon. Madame regarda avec gourmandise son énorme queue en érection. Elle la désirait tellement… elle approcha sa bouche de la virilité de Jean.

-Tu es tellement sexy à cet instant, dit-il en saisissant son sein gauche afin de le masser.

Elle ouvrit les lèvres, et elle donna des petits coups de langue sur le gland violacé de l’escort boy. Il tremblait de tous ses membres…

-Votre épouse est douée, dit-il à son mari.

-Je suis ravi que vous l’appréciez à ce point, cher Jean. Elle me montre ici des talents que je ne lui connaissais pas et j’en suis ravi.

Madame sourit en entendant leurs paroles. A présent, elle aimait qu’ils parlent d’elle comme d’un objet sexuel. Cela l’excitait au plus haut point… Elle ouvrit un peu plus grand la bouche et enfonça le pénis en érection de l’escort boy entre ses lèvres tandis qu’il continuait à masser ses seins.

Elle titilla alors son gland avec sa langue tout en caressant ses testicules. Puis elle fit aller et venir sa tête afin de le sucer franchement. Elle aimait son goût, et son odeur… Elle aimait aussi se comporter comme une salope devant son mari, qui les matait tout en se masturbant.

Elle ne s’était jamais comportée de façon aussi obscène et excitante de toute sa vie…

Au bout de deux minutes, l’escort boy repoussa doucement la tête de la dame.

-Attendez, fit-il. Je ne veux pas jouir tout de suite. Je veux d’abord faire l’amour avec vous.

Cette femme mariée frémit de bonheur en l’entendant dire cela. Elle mourrait d’envie de le sentir en elle, depuis le début. Mais elle n’avait pas osé le demander.

ressentir son plaisir avec un autre homme

ressentir son plaisir avec un autre homme

L’escort boy la poussa afin qu’elle s’allonge sur le lit, puis son corps chaud recouvrit le sien. Elle adorait le sentir contre elle…

-Comment trouves-tu Jean ? demanda son mari.

-Il est très beau, et très attirant, répondit-elle tandis que sa respiration s’accélérait.

Jean enfila un préservatif. Le sexe en érection de l’escort boy se frottait contre sa fente humide, cherchant à la pénétrer… C’était tellement bon… Cette femme mariée saisit les belles fesses de l’escort boy tandis qu’il continuait à bouger son bassin afin d’entrer en elle. Soudain, elle sentit son gland s’enfoncer dans son vagin, lentement, doucement.

-Owwww, fit la dame.

Il la pénétra, enfonçant sa belle queue dans son petit trou humide devant les yeux de son mari…

-Et comment tu trouves sa queue ? insista son mari.

-Elle est très grosse…

-Plus grosse que la mienne ?

-Oui chéri, la queue de Jean est bien plus grosse que la tienne. Je suis tellement heureuse en voyant cette queue, d’être aujourd’hui une femme offerte par son mari voyeur

L’escort boy continua à enfoncer son sexe en elle, écartant délicieusement les parois de son doux fourreau… Elle était en train de faire l’amour avec un autre homme que son mari… C’était en principe totalement interdit, mais elle adorait cet instant de luxure.

L’escort boy lécha ses seins tout en commençant à aller et venir en elle. Il était en train de la baiser selon son bon vouloir, comme si elle était sa chose, son objet…

-Quelle bonne petite chatte… susurra l’escort boy.

Il suça le lobe d’oreille de cette femme mariée, puis il plaça ses mains sous ses fesses afin de la baiser plus profondément. Il accéléra alors le rythme, enfonçant plus rapidement sa queue en elle. Cette femme mariée regarda son mari droit dans les yeux tandis qu’un autre la baisait. Ses yeux étaient emplis de défi, et elle se léchait les lèvres sensuellement pour mieux l’exciter.

-Tu aimes me voir baiser un inconnu, chéri ? demanda-t-elle en haletant.

-Oui, ma salope, répondit-il sans cesser de se masturber. Tu es tellement belle quand tu te donnes à un autre. J’aime te partager en te faisant prendre du plaisir.

Cette femme mariée approcha sa bouche des lèvres de l’escort boy, et elle suça sa langue de façon incroyablement osée. Elle voulait que son mari atteigne le summum de l’excitation et du plaisir…

-Défonce-moi, ordonna-t-elle à l’escort boy.

-A vos ordres, Madame, plaisanta-t-il.

Il mordit doucement son cou, comme un animal en rut mordrait sa femelle, et puis il la baisa de plus en plus fort. Le lit grinçait à présent, et quelques-unes de ses planches en bois se brisèrent… Il était en train de la mettre à fond, comme elle le lui avait demandé…

-Est-ce que Jean peut jouir en moi ? demanda-t-elle de façon faussement innocente à son mari.

-Non, répondit son mari. Je veux qu’il gicle son sperme sur tes seins et sur ton ventre de putain au service de son mari.

L’escort boy mordit encore plus fort le cou de cette femme mariée, et soudain, la jeune femme sentit son pénis devenir encore plus gros dans son vagin. Jean se retira d’un coup puis il explosa alors, et son sperme chaud et épais se déversa sur ses seins et sur son ventre comme un torrent tumultueux.

Cela précipita l’orgasme de la jeune femme, qui jouit en criant son bonheur… Elle vécut un véritable feu d’artifice de jouissance tandis que son vagin se contractait au rythme de son extase… Elle jeta un coup d’œil à son mari, et elle vit qu’il était en train de jouir, lui aussi…

Finalement, l’escort boy arrêta d’aller et venir, et il s’allongea sur elle. Leurs corps en sueur ne faisaient plus qu’un, à présent. Ils s’embrassèrent passionnément, puis madame le regarda avec bienveillance.

-Merci Jean, dit-elle.

-C’est moi qui vous remercie, madame et monsieur, répondit l’escort boy en caressant les cheveux de la dame.

Madame tourna alors la tête vers son mari, et elle éclata de rire.

-Ca, pour une surprise, c’est une bonne surprise ! lui dit-elle.

-Tu as été extraordinaire, ma chérie. Tu ne peux pas savoir à quel point tu m’as excité.

-Moi aussi, j’ai adoré, dit-elle.

-Ca te dirait qu’on remette ça la semaine prochaine, chérie ?

-Oui, mon amour. Mais cette fois, j’aimerais qu’on fasse cela ensemble tous les trois.

❤️  ❤️  ❤️

Femme offerte par son mari voyeur est un service pour couples qui cherchent à être accompagnés dans la pratique du triolisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Femme offerte par son mari voyeur vous permettra de prendre encore plus de plaisir.

Respirez le voyage d’un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et Vivre une rencontre érotique à trois personnages, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience de la Femme offerte par son mari voyeur.

Caresser le torse votre escort boy

Caresser le torse votre escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez Tenir la main de son mari et de son amant d’un soir. Le rêve de Femme offerte par son mari voyeur est un moment extraordinaire de partage.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Femme offerte par son mari voyeur est une expérience de sexe à trois.

Au plaisir de faire votre connaissance pour ce Femme offerte par son mari voyeur comme un cadeau avec un amant d’un soir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Vivre ses fantasmes avec un escort boy

Baiser passionné plein de désir

Category:Accompagnateur,escort boy,Experience Tags : 

Les lèvres de son escort boy étaient pressées contre les siennes dans un baiser passionné plein de désir, et elle n’arrivait pas à croire que c’était vraiment en train de lui arriver. Dans ce baiser, ses lèvres et sa langue avaient la saveur du plaisir, et il ne se séparait d’elle que pour reprendre son souffle, et redoubler ensuite de passion fiévreuse. Madame aurait pu se perdre dans ce baiser, et dans l’émotion incroyable qui la submergeait.

Elle ne parvenait pas à croire qu’elle était en train de l’embrasser, pas plus qu’elle ne pouvait concevoir que deux semaines avaient passé depuis qu’elle avait goûté à la chaleur de la bouche de son escort boy sur la sienne. Le toucher lui paraissait tellement naturel, c’était comme si une part d’elle-même lui avait manqué pendant tout ce temps, pour enfin, là, rejoindre son corps. Madame resserra son étreinte autour de son cou, pour se coller davantage contre lui, poitrine contre poitrine. Leurs cœurs battaient à l’unisson, surpris et avides de se rapprocher encore.

Baiser passionné plein de désir

Baiser passionné plein de désir

Les mains de son escort boy se posèrent sur ses hanches, et ses doigts impatients l’attirèrent contre lui. Une chaleur envahissante prit possession du corps de Madame depuis tous leurs points de contact, tant et si bien qu’ils durent interrompre leur baiser. Juste une seconde, juste assez longtemps pour respirer un grand coup, avant que Madame ne lève son menton pour revenir à lui, et se perdre dans le bonheur de ses lèvres.

Elle fit un pas en arrière, entraînant son escort boy à sa suite, et lui permit de la pousser contre le bois de la porte qui se referma derrière eux. Maintenant qu’ils étaient entrés, Madame s’autorisa à jouir plus pleinement du contact de ses mains.

Un frisson lui parcourut l’échine, et de petits chocs électriques émaillèrent les endroits où il l’avait touchée. Les bras toujours autour de son cou, et leurs lèvres confondues, elle poussa son escort boy en direction de sa chambre.

Madame étouffa un soupir au moment où la porte s’ouvrit pour leur permettre de s’engouffrer dans la pièce, les mains de son escort boy en coupe autour de sa croupe pour mieux la garder contre lui. Il la pinça, et elle rit contre sa bouche; il rit à son tour en faisant remonter ses mains le long de sa colonne, jusqu’aux épaules, pour tirer son chemisier par-dessus sa tête, et l’abandonner à leurs pieds.

Sa bouche quitta la sienne, le temps qu’il pose son regard sur sa poitrine presque nue, et sur son soutien-gorge, dernier obstacle entre ses seins et lui.

Les jambes de Madame heurtèrent le bord du lit quand il la poussa dessus, et ils tombèrent ensemble sur le matelas. Leurs lèvres se réunirent une seconde avant qu’il ne s’écarte pour dévorer son cou, sa gorge et sa poitrine de doux baisers. Elle frémissait avec chaque baiser, et des points de chaleur brûlante marquaient les endroits où ses lèvres avaient effleuré sa peau. Elle poussa un soupir involontaire quand il déposa un baiser sur ses seins sensibles.

C’était sur le point de se passer, et c’était ce qu’elle désirait. Elle voulait que son escort boy la possède jusqu’à l’évanouissement. Son escort boy la souleva doucement, et tendit le bras pour défaire son soutien-gorge d’une main experte. Madame tenta de ne pas se demander comment il avait appris à le faire avec tant d’aisance, et choisit de se concentrer sur ce moment qu’elle était en train de passer avec lui, sur cette envie brûlante qui envahissait son entrejambe et son ventre, provoquée par le contact de son corps contre le sien. L’air frais allié à son regard fixé sur ses seins nus la fit frissonner. Les mains de son escort boy effleuraient ses mamelons, et la bouche de Madame s’ouvrit dans un soupir qu’elle parvint à réprimer quand elle rencontra ses yeux, et remarqua son sourire coquin.

Il massait ses seins de ses mains, en dessinant des cercles lents de ses pouces autour de ses pointes dressées.

se cambrer de plaisir avec un escort boy

se cambrer de plaisir avec un escort boy

Madame haleta, et roula des hanches, en se frottant contre le genou qu’il avait calé entre ses jambes. Ses mains abandonnèrent sa poitrine et glissèrent le long de ses flancs, en la maintenant fermement tandis qu’il donnait un coup de langue sur chacun de ses tétons. Il l’obligea à le regarder en inclinant sa tête tout en entourant une pointe de ses lèvres, suçant rapidement, pour ensuite le relâcher avec un petit bruit.

– Jean… Je…, commença-t-elle, mais ses paroles se transformèrent en un gémissement quand il se mit à sucer son autre téton.

Finalement, il abandonna ses seins pour aligner des baisers le long de son ventre, jusqu’à atteindre le bord de son pantalon. Il glissa ses doigts entre le tissu et sa peau, et se débarrassa du vêtement d’un seul mouvement. À présent, elle était nue et vulnérable sous lui, sa culotte étant sa dernière protection face à son regard.

Peut-être qu’avec un autre homme, elle ne se serait pas souciée de son allure, n’aurait pas été nerveuse, et ne se serait pas inquiétée de savoir si le spectacle lui plaisait. Mais pour une raison qu’elle ne s’expliquait pas, avec son escort boy, c’était important. Elle voulait qu’il l’aime toute entière, qu’il vénère son corps.

Et c’était exactement ce qu’il était en train de faire, la bouche entrouverte, ses yeux attentifs à sa nudité. Madame se tendit sous son regard et repoussa cette idée. Elle s’assit sur le lit pour se dissimuler, tendit la main vers la ceinture de son escort boy, la défit, et s’escrima sur le bouton et la fermeture éclair de son pantalon. Son escort boy termina le travail, et retira son pantalon, qu’il jeta dans un coin de la pièce en compagnie de son boxer.

Il l’entoura d’un bras, et ses doigts lui firent l’effet de petits feux d’artifice le long de son dos quand il l’aida à se rallonger sur le lit. Ses lèvres retrouvèrent les siennes, avec une passion puissante qui envoyait des décharges dans tout son corps. Elle tremblait sous lui, oubliant tout ce qui dans ce monde n’était pas eux deux. Elle se cambra pour se presser contre lui, si dur, à travers sa culotte, avide de plus que le simple contact de ses mains sur sa peau.

Elle posa les siennes dans son dos, et laissa courir ses doigts sur son corps, le maintenant contre elle, tout en remuant ses hanches. Son escort boy gémit contre sa bouche, et lui mordit la lèvre en réponse.

Elle enroula sa langue autour de la sienne, dans une danse complexe à l’intérieur de leurs bouches, qui s’interrompait pour reprendre à chaque baiser. Il n’eut pas besoin de plus d’encouragement. Il n’y avait plus d’espace entre eux pendant ces préliminaires, et son escort boy dut se détacher d’elle pour glisser une main entre les jambes de Madame, et la caresser à travers sa culotte. Elle gémit et remua sous ses doigts, sentant une chaleur subtile l’envahir à chaque mouvement. son escort boy pinça son bouton à travers le tissu et se mit à le frotter entre deux doigts, doucement, lentement.

Madame sentit le souffle lui manquer. Son escort boy ne tarda pas à s’écarter, pour lui enlever ses dessous. Il les balança de côté aussi vite que le reste de leurs vêtements, pour s’assurer que leurs deux corps ne s’éloignent pas plus d’une seconde. Il enfila un préservatif.

Un gémissement monta dans sa gorge au moment où il se glissa en elle. Lentement d’abord, pour envahir avec précaution cet espace où elle avait le plus envie de lui. Cette chaleur en elle parcourut comme une flamme ses bras et ses jambes quand il la pénétra jusqu’à la garde.

Il remua les hanches, pour atteindre un point sensible au fond d’elle, et Madame gémit contre sa bouche. son escort boy accentua son mouvement, et poussa plus avant avec chacun de ses coups de boutoir.

Orgasme avec un escort boy à Paris

Orgasme avec un escort boy à Paris

– Mmmh, gémit Madame.

Un feu grandissait en elle, et elle planta ses doigts dans son dos pour assurer son équilibre tandis qu’elle atteignait ce nuage d’extase dans sa tête.

La chaleur qui l’habitait s’intensifia avant de s’étendre. Elle se cambra, rompant leur baiser, et son escort boy grogna dans son cou. C’était de ça qu’elle avait besoin.

– Jean, je…, commença-t-elle, mais elle s’interrompit, quand les tourbillons de chaleur qui l’avaient envahie se contractèrent avant de se libérer, dansant autour de son escort boy qui lui donnait des coups de reins.

Ses gémissements devinrent des grondements animaux, possessifs et sexy, quand il la serra fort contre sa poitrine. Il l’emplissait au point de la rendre incapable de bouger en dehors d’un subtil mouvement de hanches, et cette sensation qu’il la possédait toute entière la fit passer toutes ses limites. Elle jouissait maintenant sans retenue submergée par les vagues de plaisir. Il la rejoignit dans son plaisir.

Il y eut un moment où il grogna encore, avant de terminer par un gémissement plus calme au moment où Madame détendit les doigts qu’elle avait tenus enfoncés dans son dos, et ses hanches ralentirent contre elle. Ils restèrent immobiles un instant, et Madame prit conscience de la course effrénée de son cœur, des à-coups de sa respiration, et de la sueur qui unissait leurs corps.

❤️ ❤️ ❤️

Baiser passionné plein de désir est un service pour femmes modernes voulant vivre une aventure avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie de la compagnie d’un gentleman sans aucune arrière pensée.

Respirez le voyage du plaisir et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée libertine avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Envie d’un Baiser passionné plein de désir pour le plaisir de la femme romantique qui est en vous.

Envie d’un Baiser passionné plein de désir est une expérience exceptionnelle avec un gentleman viril. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir passionnel et vous abandonner à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril. Profitez d’accouplement sans fin avec votre escort boy.

Votre escort boy vous retire votre petite culotte

Votre escort boy vous retire votre petite culotte

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de sexe. Soirée de plaisir romantique avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité .Envie d’un Baiser passionné plein de désir pour femmes adultes.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Envie d’un Baiser passionné plein de désir  saura vous faire oublier vos petits soucis dans de grands moments de plaisir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Soirée de plaisir animale avec un gentleman

Soirée de plaisir animale avec un gentleman

Category:Accompagnateur,escort boy,gentleman Tags : 

L’escort boy avait rendez-vous avec un femme pour une soirée de plaisir animale avec un gentleman. Il se présenta à la réception de l’hôtel quelques minutes avant vingt heures. Le concierge appela la dame pour annoncer Monsieur Jean. Il lui indiqua le numéro de la chambre et l’étage. Jean prit l’ascenseur déjà excité à l’idée de retrouver cette femme qui l’attendait prête pour un séance de plaisir avec un gentleman inconnu.

Cette femme était une lionne, et il allait la dompter. Aucune entrée en matière, aucun préliminaire, aucune préparation. Madame se tenait debout devant lui, déjà nue. Une main posée sur la poignée de la porte, l’autre posée contre un retour de mur, elle lui barrait le chemin.

Un jambe légèrement en avant masquait à peine son intimité, alors que ses seins nus, durcis par l’atmosphère fraîche de la pièce climatisée, se tendaient en avant vers lui. Il eut à peine le temps de voir son visage : elle s’était maquillée comme pour un soir de fête : ses yeux, qui lui donnaient un air malade et faiblard tout à l’heure, étaient désormais habillés par un eye-liner noir et un mascara assorti, qui faisaient ressortir l’animalité de son regard.

Ses lèvres étaient enduites d’un baume rouge sombre, qui contrastait élégamment avec la blancheur pure de son teint de peau. Ses cheveux, savamment coiffés en hauteur, laissaient s’échapper quelques mèches récalcitrantes qui tombaient dans son dos et devant son visage. Il eut à peine le temps de capturer cette image dans sa mémoire avant qu’elle ne disparaisse : déjà, elle s’agenouillait devant lui, et empoignait sa virilité.

séance de plaisir animal

séance de plaisir animal

En quelques secondes à peine, celui-ci se retrouva de nouveau tout entier dans sa bouche, et elle le suçait avec avidité, tout en le regardant droit dans les yeux. L’homme n’en croyait pas ses yeux. Il était vingt heures pile, elle le pompait déjà, et il était toujours debout dans le couloir.

Il profitait avec délectation de cet instant comme suspendu dans le temps. Certes, il se souvenait qu’il était venu avec l’idée de la démonter ; mais, Quel mal y avait-il à la laisser d’abord prendre les rennes, le temps de le chauffer un peu ? Si cela lui faisait plaisir.

Et a priori, elle semblait en effet prendre du plaisir : elle maniait son manche à la perfection, sans fausse note. Peut-on réellement réussir aussi bien ce que l’on entreprend si l’on aime pas un minimum ce que l’on fait ? Il ne se posait même pas la question, bien trop occupé à savourer les va-et-vient de cette petite langue tiède sur lui. Il bandait bien, si bien que son corps était dans le couloir, mais que son gland, lui, était dans la chambre.

Debout sous les lumières chaudes, sur la moquette pourpre, dans cette allée remplie de moulures et de tableaux somptueux, il lui semblait que la nuit tombait alors qu’il fermait ses paupières pour mieux se concentrer sur ses sensations.

Il ressentait les caresses, humait le parfum, écoutait les bruits de succion, lorsqu’il entendit un bruit métallique dans le lointain. Il eut un mouvement pour se dégager de l’emprise de Madame, qui le stoppa, en compressant son sexe entre ses mains. Il attendit.

Un second bruit, plus fort, et il tenta d’avancer dans la chambre ; mais encore une fois, il ne put bouger. Il fit un pas en avant, et s’empala dans la gorge de la jeune femme, qui restait agenouillée là, comme plantée dans le sol. S’il ne pouvait pas s’enfoncer plus profondément en elle, il ne pourrait pas avancer davantage.

Il attendit. Il entendit des bruits de pas étouffés sur la moquette. S’il les entendait, c’est qu’ils étaient tout près. Il tourna la tête, et vit un homme, à peine quelques mètres plus loin, qui s’avançait vers lui. Alors qu’il se figeait, son sexe se raidit, et Madame tentait de l’assouplir avec davantage de vigueur.

L’homme avançait toujours, et lorsqu’il ne fut plus qu’à un mètre ou deux, il hocha la tête, marmonnant un « bonsoir » courtois. Le gentleman lui rendit son hochement de tête, mais fut incapable de prononcer le moindre mot, alors que son gland tapait contre la luette de la jeune femme.

L’inconnu remarqua la mine figée du gentleman, et ralentit le pas pour voir ce qu’il se passait. Il vit la scène toute entière, une fraction de seconde, avant que son élan ne l’entraîne derrière l’homme. Il se retourna après l’avoir dépassé, sans s’arrêter, mais ralentissant encore le pas. Il observait cette jeune femme splendide, en train d’offrir une fellation à celui qu’il imaginait évidemment être son compagnon.

Sexe bestial avec votre escort boy

Sexe bestial avec votre escort boy

Il y en a qui ont de la chance, pensa-t-il, en jetant un dernier regard à l’homme, avant d’être forcé de se retourner pour continuer son chemin. Ses pas l’emmenaient au loin, mais son esprit resterait là pendant des heures, des jours. Pourquoi jamais personne ne m’a sucé dans ce couloir ? Je viens ici souvent, pourtant.

L’escort boy lui aussi mit un certain temps à se remettre de cette scène étrange. Quelle était cette femme qui se laissait voir en pleine action par des inconnus ? Il regardait Madame faire son office, et elle soutenait toujours son regard. Elle savait qu’un homme était passé. Elle savait qu’on l’avait vue. Elle s’en fichait. Peut-être même que ça lui plaisait.

Est-ce qu’elle espérait justement être vue, pour que d’autres hommes se joignent à eux ? Pensait-elle qu’il ne suffirait pas à la combler ? Ses pensées divaguaient alors que le regard de Madame, intraduisible, était toujours plongé dans le sien, et cela commençait à le rendre fou. Cela faisait plusieurs minutes qu’elle le suçait sans discontinuer, et il commençait à perdre patience. C’était bon, mais il lui en fallait davantage.

Il empoigna la jeune femme par les cheveux pour la faire se relever. Il tenait à se faire bien comprendre : s’il avait esquissé un mouvement peu sûr de lui tout à l’heure, là, il ne tolèrerait pas de se faire à nouveau repousser. Madame le comprit, et elle se laissa faire. Il la tira en arrière tout en avançant, et l’embrassa.

Il bandait comme un taureau, et il plongea sa langue entre ses lèvres sans se demander comment elle aimerait être embrassée. Il remplit sa bouche de sa langue épaisse, de sa salive fraîche, tout en la maintenant en arrière. Il se penchait sur elle pour mieux la dominer, et elle se courbait en arrière pour mieux se soumettre.

Il sentait son sexe frotter contre les cuisses nues de sa proie, battant de droite, de gauche, à mesure qu’il s’avançait. Leur progression fut finalement stoppée par les mollets de Madame qui butèrent contre le cadre du lit, et qui bascula immédiatement sur le matelas. Elle l’entraîna dans sa chute, et il tomba lourdement sur elle, incapable de se retenir.

Son sexe saillant s’écrasa entre leurs ventres. D’un côté, le gentleman contractait ses abdominaux, et la bite congestionnée était repoussée de l’autre, entre les hanches fines et sur la peau laiteuse et souple de la belle, qui épousait sa forme. Comme si elle était posée sur un oreiller confortable, la queue s’enfonçait pour se lover dans la chair tiède.

L’homme appréciait ce confort, et entamait déjà un mouvement de fornication. Il faisait glisser sa verge toujours humide de salive sur le corps mince, presque frêle. Il devait faire au moins deux fois son poids, et n’avait aucun mal à agir selon son désir. Il s’avança sur le lit, et son sexe remonta le long du corps de Madame, pour désormais se frotter entre ses seins. Il donnait les mêmes coups de reins que ceux qu’il donnerait plus tard en elle ; ainsi, il baisait sa poitrine, et Madame ne bougeait toujours pas.

Jean remonta encore, pour planter une nouvelle fois sa queue dans la bouche abandonnée ; mais cette fois-ci, Madame, la tête coincée entre le lit et les hanches musclées, étant prisonnière de ses mouvements, c’était lui seul qui déciderait du rythme. Et il lui baisa la gorge.

Ses testicules tapaient sur le menton qui rougissait, les poils de son pubis râpaient le nez qui s’écrasait, et son sexe écartait la mâchoire, bloquait la respiration, et faisait abondamment saliver la jeune femme qui, sur le dos, se noyait presque dans ses propres flux. À mesure que Madame toussotait, crachait, l’homme éructait, râlait.

Au bout de quelques minutes, il fallut de nouveau changer de position : si les sensations étaient agréables et variées, elles restaient limitées, et des centaines d’idées se bousculaient dans son esprit. Alors, il recula, et se leva, pour faire face à Madame.

elle cria encore fort, emporté dans un orgasme qui lui fit perdre la vue pendant un instant

elle cria encore fort, emporté dans un orgasme qui lui fit perdre la vue pendant un instant

Madame se retourna pour se mettre à quatre pattes sur le lit, dans une position des plus langoureuses. Ses fesses tendues vers le ciel masquaient ses jambes qu’elle tenait serrées pour mieux relever ses hanches. Son corps plongeait sur le matelas, de sorte que ses seins étaient enfoncés dans la literie, masqués par les draps enchevêtrés.

Son visage qui retrouvait peu à peu ses couleurs lui faisait face, et ses yeux criaient famine. Ses bras tendus en avant l’appelaient à elle, comme dans une position de prière adoptée pour plaire à un être tout puissant. Il ne réfléchit pas davantage.

Le gentleman posa son sexe sur le cul tendu. Il luisait encore, mais n’était plus vraiment humide : il espérait que la jeune femme mouillait. Il cracha sur elle, et d’une main, étala sa salive jusqu’entre ses lèvres. La précaution avait été inutile, et ce constat le fit vibrer de plaisir. Il enfila un préservatif.

Madame s’était mise en position, et était trempée rien qu’à l’idée de ce qui allait lui arriver, sans savoir ce que ce serait. Alors, il la pénétra. D’un geste sûr, il entra tout entier en elle, sans même toucher le reste de son corps pour se guider. Il s’enfonça droit dans sa vulve sans difficulté, et ils gémirent de concert. Leurs sexes étaient affolés par tant de plaisir : la petite chatte se contractait sur le manche qui drainait à lui seul tout le sang du corps de l’homme. Celui-ci donna quelques légers coups de reins pour s’acclimater à ce nouvel habit qu’il enfilait, et, puisqu’il semblait parfaitement ajusté, s’immobilisa pour mieux se complaire en lui.

Madame se dandinait pour qu’il poursuive ces efforts tant attendus. Elle entendit dans son dos un souffle masculin. Jean prévoyait d’utiliser un lubrifiant pour mieux la pénétrer. Elle se trémoussait donc, avançant et reculant, pour satisfaire la soif de son vagin d’être pénétré.

Il se pencha en avant, pénétrant Madame au plus profond. Celle-ci soupira de satisfaction alors qu’elle sentait son corps sur elle, et que ses mouvements reprenaient. Madame gigotait, lui massant délicieusement le sexe. Elle aimait le plaisir que lui procurait la peau de l’homme contre la sienne.

Un râle d’homme continu se saccadait à chaque fois que le pénis arrivait en butée. Elle releva la tête. Elle vit l’homme, agenouillé entre ses jambes. Elle vit le chibre solide toujours planté dans son anus. Elle vit un sextoy disparaître sous son clitoris, entre ses lèvres. Elle cligna des yeux pour mieux voir, puis laissa basculer sa tête en arrière. Elle sentait le sextoy, modeler sa petite vulve sur son passage.

Elle sentait le jouet sexuel entrer en elle, toujours plus profond. Cela ne s’arrêterait-il jamais ? Alors que l’homme l’enfonçait toujours en elle, elle tentait de concentrer son attention davantage sur la bite, inerte dans son rectum, qui paraissait désormais bien moins à l’étroit.

Cette sensation là prise à part était bien plus agréable. Mais lorsque le sextoy fut entièrement entré, l’escort boy alluma les vibrations du sextoy et reprit en même temps son mouvement de va-et-vient. Il bourrait son manche dans son cul comme s’il était seul en elle. Il s’allongea sur Madame de tout son poids, et elle ferma les yeux. Il posa ses lèvres sur les siennes, et l’embrassa avidement.

Madame prenait en cet instant tellement de plaisir, car la langue de l’homme dans sa bouche, son énorme queue dans son anus, et le sextoy vibrant dans sa chatte représentaient trop de stimulations à la fois, et elle hurla. Rugissant comme une lionne prise par son mâle en rut. L’homme enfonça sa langue et son sexe plus profondément, et appuya son ventre sur elle pour comprimer le sextoy, et elle cria encore fort, emporté dans un orgasme qui lui fit perdre la vue pendant un instant. A cet instant l’homme déversa lui aussi son élixir en jouissant bruyamment.

❤️ ❤️ ❤️

Soirée de plaisir animale avec un gentleman est un service pour femmes modernes voulant jouir de façon multiple avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre les orgasmes multiples avec un gentleman sans aucune arrière pensée.

Respirez le voyage du plaisir sauvage et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Soirée de plaisir animale avec un gentleman pour le plaisir de la femme sauvage qui est en vous.

Profitez d’accouplement sans fin avec votre escort boy. Soirée de plaisir animale avec un gentleman est une expérience exceptionnelle avec un gentleman vraiment viril. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir bestialement et vous abandonner à vos pulsions de femmes animales que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Soirée de plaisir animale avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Soirée de plaisir animale avec un gentleman pour femmes adultes pour exulter lors de corps à corps bestiaux.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Soirée de plaisir animale avec un gentleman saura vous faire oublier vos petits soucis dans de grands moments de plaisir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 


  • -
Experience au champagne avec un escort boy

Gouter au plaisir autour d’une bouteille de champagne

Category:Accompagnateur,escort boy,escort homme Tags : 

Madame avait envie de gouter au plaisir autour d’une bouteille de champagne sur la table. Je lis dans ses yeux le désir. Voici le témoignage de Madame S. :

Ce gentleman quitte mon visage et parcourt mon corps. Je me sens nue, j’ai envie d’être nue ; c’est de la folie ! Mon cœur s’accélère. Jean s’approche de moi et s’assied sur la banquette à mes côtés. Nos genoux se frôlent. Mon cœur continue sa course folle. Que dire ? J’ai peur. J’ai envie de lui. Je suis terrorisée.

Jean s’approche lentement, mais déterminé. Je me tourne légèrement vers lui pour me plonger dans ses yeux noir. La tentation est trop forte. Nos lèvres subissent une sévère attraction et finissent enfin par se rencontrer. J’assiste à un feu d’artifice des sens. Nos parfums se mélangent, nos joues se caressent, nos langues se goûtent et la mélodie de notre désir bourdonne dans ma tête.

L'escort boy pinçait ses tétons

L’escort boy pinçait ses tétons

Mes mains caressent son dos, tandis que les siennes partent à la conquête de mes hanches. La machine s’est mise en marche, et il sera impossible de la stopper avant d’avoir assouvi notre soif de l’autre. J’ai envie de lui comme je n’ai jamais eu envie de qui que ce soit, et son regard brûlant ne ment pas : lui aussi me veut.

C’est si rapide, si soudain… et tellement sincère. Il faudrait s’arrêter, mais ce serait comme tenter de stopper un avion qui décolle dans le ciel.
Ce soir, je suis à lui, me dis-je, alors que, baladeuse, sa paume s’aventure déjà sous le pli de ma robe. J’aime la lumière sombre cette chambre d’hôtel. C’est comme si l’éclairage tamisé nous poussait à quitter toute pudeur, à nous faire oublier que nous sommes encore des étrangers l’un pour l’autre.

Pour atténuer la bestialité de cette intimité précoce, et tandis que je sens les ongles de mon escort boy s’enfoncer dans la chair de mes cuisses, je me laisse imprégner par l’atmosphère aussi délicate que sensuelle. Je croise le regard noir de Jean, profond comme la nuit. Jean s’écarte soudainement de moi, et nous nous observons en silence. Il se mord la lèvre inférieure et me trouble au point que je ne puisse soutenir son regard plus de quelques secondes sans rougir. Le silence divin de la pièce est perturbé par nos respirations impatientes. J’ai le sentiment que la terre entière entend mon cœur battre, dans mes tempes, sous ma poitrine mais aussi dans mon ventre.

Mon escort boy qui me tutoie… me commande. C’est la première fois que j’ai envie d’obéir à quelqu’un. Moi, la rebelle, l’insolente… Je suis prisonnière du désir qui me consume pour cet homme qui, s’il veut me posséder, en aura le droit. Je lui souris. Alors mon escort boy pose ses deux mains sur mes hanches. Jean les caresse doucement, du bout des doigts. Mon pouls s’accélère quand il se penche vers moi comme pour m’embrasser à nouveau, mais me mordille la lèvre en guise de baiser. Le délicieux frisson de la morsure fait grimper la température.

Moi qui me croyais romantique et douce en ce qui concerne les choses de l’amour, j’avoue que les mots et l’autorité de ce gentleman m’excitent au plus haut point. Jamais je n’aurais cru que je serais le genre de femme à aimer ce genre d’homme. Mais je suis décidément trop intimidée ; ce qui ne semble pas gêner le libertin qui sourit et arrive à ma hauteur.

À genoux devant moi, il écarte délicatement mes jambes pour se frayer un chemin. Sa bouche à hauteur de la mienne, il me dévisage avec douceur, avant que la fièvre d’un baiser torride nous emporte à nouveau. J’entends nos murmures de plaisir, et la cadence de nos baisers s’accélère jusqu’à ce que je sois à bout de souffle.

Mon escort boy se redresse, puis, galant, me tend sa main. Mes jambes tremblent. Une fois debout, il me force à reculer en avançant vers moi, félin. Bientôt je suis bloquée par le mur. Mon escort boy m’embrasse avec vigueur. Peu à peu la tendresse laisse place à la force, et je suis chavirée, presque ivre. Un feu d’artifice majestueux en plein jour m’aurait moins surprise que ce baiser qui dépasse de loin tout ce que j’avais pu imaginer.

Private Sex Lessons for All Ladies

Private Sex Lessons for All Ladies

Nos langues sauvages se cherchent, s’apprivoisent avec douceur. Elles valsent en harmonie, mais c’est mon amant qui mène. La sienne est plus large, plus forte que la mienne et multiplie les assauts. Mon escort boy a le goût de la puissance, et je suis ivre de plaisir. À mesure qu’il me déguste, mon corps est gagné par une onde de chaleur. Mon ventre est brûlant. J’écarte avec douceur mes cuisses et mon escort boy prend instinctivement place entre elles. Je sens son sexe en érection sous son pantalon contre moi. Il est gonflé. La chair de poule se propage le long de ma colonne vertébrale. Des sons graves de plaisir sortent de sa bouche généreuse.

Puis ses mains arrêtent de caresser le tissu pour enfin venir conquérir la peau qui s’y cache dessous. Je tremble comme si j’étais atteinte d’une délicieuse fièvre. Sous ma robe, je porte une camisole en soie noire. Quand il caresse la soie qui bruisse sous ses doigts, Mon escort boy me sourit, taquin. J’ose affronter son regard désarmant. Ses yeux me rendent fière, et je n’ai pas à rougir d’être ici avec cet homme. Jean me regarde, et non seulement je me sens belle, mais j’ai l’impression pour la première fois de ma vie d’être diablement envoûtante. Avec lui, je suis sexy malgré mes rondeurs, et ma peau se tend tout comme mon corps. Je suis désirable, et mes seins sont fiers et durs.

Mon escort boy m’embrasse les yeux, les pommettes, le nez, puis sa langue prend la direction de mon oreille. Jean mordille le lobe. Mon escort boy me dévore ensuite littéralement le cou, les épaules. Ses dents caressent ma chair. Mes tétons durcissent, mon sexe s’humidifie.

Haletante, je ne peux rien dire d’autre. Je suis complètement bouleversée. Comme si l’idée le rendait fou, il me prend par la main, m’amène au bureau de notre suite et balaie du revers de la main tout ce qui s’y trouve. Le bruit me fait sursauter. Dossier, stylos, carnet, téléphone, lampe… tout est à terre.

Jean m’assied sur la table en bois et cuir, et les doux baisers font place à des assauts plus fermes. J’ai l’impression que la bête se réveille. Je suis le fruit de mon escort boy. Sa langue glisse et vient de temps en temps claquer la mienne. Jean m’allonge sur le bureau, fermement. Je sens que sa force décuple à mesure que son désir s’accroît. Jean soulève ma robe et la doublure de soie, et quand il découvre mes seins, il ne peut s’empêcher d’étreindre avec fougue mes deux tétons rose foncé et durcis par son insolence.

Il mordille le gauche. Il le lèche, l’agace, et je renverse la tête en arrière en gémissant sous cet exquis supplice. Jean me mordille à nouveau, plus fort, et je me cambre de plaisir. Mes jambes encadrent le gentleman. Mes cuisses enserrent ses hanches, tandis qu’il continue d’appuyer son sexe contre mon intimité. Ce massage me fait perdre tous mes moyens.

Comme pour me rendre folle, il s’arrête et décide de se pencher sur mon nombril. Il fait le tour avec le doigt, puis la bouche, et quand je sens son visage si près de mon sexe, je tente de lever le bassin. J’ai si chaud et il me fait tellement de bien que je ne sais même plus où nous sommes. Je n’ai jamais connu un tel désir. Un désir qui rend fou et qui fait perdre la tête. Nos corps s’unissent parfaitement, sans pudeur, sans disgrâce et dans une fougue brûlante. Il est la domination, je suis la soumission et j’adore ce rôle…

J’enroule mes bras autour de son cou, et quand il se relève, mon escort boy m’emporte avec lui. J’ai chaud alors qu’il ne me reste plus que mon string, et je veux rencontrer son corps. Il se penche sur le mien. Je suis encore blottie contre lui, et ses mains glissent sur mes fesses pour se coller encore plus à moi. Son érection agace mon sexe. Il m’est difficile d’expirer car j’ai peur de jouir dans la seconde. Jean continue de lire dans mes pensées et se dégage de mon corps. Jean regarde à droite, puis à gauche, et une fraction de sourire illumine soudain son visage.

Sans me demander mon avis, il me soulève du bureau. Je m’accroche à son cou sans le regarder, intimidée par sa virilité. Je sens son corps me soutenir à bout de bras comme s’il transportait un sac de plume. Jean se met à genoux sans sourciller et me dépose sur le tapis moelleux et épais.

En revenant vers moi, ses yeux ne quittent pas ma poitrine fièrement dressée. Quand il est à leur portée, il touche mes seins comme s’il manipulait un objet rare et précieux, avec respect, déférence et envie. Puis il se déshabille enfin. J’ai envie de l’aider, mais il m’en empêche. C’est lui qui mène la danse, mais je ne suis pas mécontente de découvrir son corps quand sa chemise tombe.

Mon escort boy est encore mieux que je l’avais imaginé. Sa peau semble douce comme du velours. Il n’est pas très poilu et j’aime ça. Cela me fait encore plus de centimètres carrés de peau lisse à embrasser. Quel homme mystérieux ! Jamais je n’aurais imaginé ce libertin ainsi. Mais le plus fou, le plus excitant, c’est que ça lui donne encore plus de sex-appeal !

Ma bouche à hauteur de son torse, il m’encourage à le goûter. Il frissonne, et je suis flattée de lui faire autant d’effet. Ses réactions me rendent téméraire. Ma main prend ensuite, de son propre chef, un autre chemin, beaucoup plus subversif. Elle passe sur son ventre, puis se faufile sous son pantalon et sous le coton du boxer pour s’emparer de son sexe. Une toison douce m’indique la direction du plaisir, mais mon escort boy me retient. Il me recouche sur le dos.

l’escort boy revenait happer sa bouche, avant de recommencer à lui caresser les seins - Escort Boy Paris

l’escort boy revenait happer sa bouche, avant de recommencer à lui caresser les seins – Escort Boy Paris

Jean baise mes seins et mon ventre et, à mesure qu’il descend, mon être entier frémit. Jean fait glisser le seul morceau de tissu qui protégeait mon sexe et le contemple avec gourmandise. Avant que je puisse le retenir, appréhendant la caresse si personnelle, il plonge sur mes lèvres intimes et goûte le fluide de plaisir qui s’en échappe. Je me mords le doigt, tandis que je sens sa langue laper avidement et profondément mon sexe.

Jean replonge la tête entre mes cuisses, et je ferme les yeux. C’est comme si je voyais tout. La pointe humide de sa langue se présente à mon jardin secret gonflé. Ils s’apprivoisent. Plus mon escort boy insiste, plus mon bouton s’enorgueillit. Mes mains s’agrippent au tapis, tandis que mes jambes flagellent.

Jean se redresse. Je m’approche, défais le bouton de son pantalon et découvre son caleçon moulant épousant harmonieusement son flagrant désir. Mes ongles se glissent sous l’élastique, et je fais rouler le tissu de coton noir à ses chevilles. Je découvre son sexe et prends quelques secondes pour le contempler. Il est beau, long, large, bien dessiné… J’ai envie de m’en emparer et de le faire grandir en moi.

La chaleur dans la pièce nous ramène à un état plus sauvage. Mes cheveux caressent son ventre, tandis que ma langue joue avec son gland rougi. Je prends son sexe gonflé et brûlant dans ma main, qui semble si fine à côté. Humide, ma bouche glisse sur son vit, doucement. Plus j’ondule, plus il gémit. Je donne de l’énergie, je fais des allers-retours de plus en plus rapides. Je suis encouragée par les râles de plaisir de l’homme.

Mon escort boy détache ma bouche aventurière de son sexe, il est trop gentleman pour profiter sans donner, et il m’allonge sur le sol. Son index se fraie un passage et il m’excite à nouveau le jardin secret. Je ferme les yeux en recevant cette décharge électrique de plaisir. Mon escort boy s’arrête pour me contempler comme si j’étais la septième merveille du monde. Son sexe luisant et fier se tient devant moi. J’ai envie qu’il soit en moi. Des millions de petites étoiles traversent mes veines et mes cuisses impatientes de recevoir mon gentleman. Il faut que je tienne ; il faut que je profite ; il faut qu’il me libère de ce désir qui me consume.

D’emblée, je devrais réagir à cette autorité en la rejetant, mais j’ai mon escort boy dans la peau. Plus il exige, plus j’ai envie de lui dire « encore ». Jean mène la danse, c’est vrai, mais je souhaite qu’il le fasse. Il n’y a pas que du désir dans cette pièce, il y a de la fougue, de l’érotisme et de la passion et je veux gouter au plaisir autour d’une bouteille de champagne.

Jean sort agilement un préservatif niché dans un tiroir de la bibliothèque et le pose d’une main experte sur son sexe. Le latex glisse le long de son membre, tandis que sa main gauche explore à nouveau mes lèvres noyées par le désir. Mon escort boy bloque ensuite mes poignets de ses grandes mains d’un sourire triomphal. J’essaie de me débattre, excitée par sa domination, mais il me tient fermement. Il attend quelques secondes, mais, sous mes supplications, il s’enfonce en moi.

D’abord doucement, puis encouragé par mes gémissements, plus profondément. La pénétration est si lointaine que je la sens jusque dans mon ventre. J’ai le souffle littéralement coupé. Mon escort boy est entré en moi et tout mon corps en tremble. Il n’y a plus de place à la lenteur, à la douceur. Je découvre un autre homme, une facette plus sombre et plus rude, qui m’excite au plus haut point.

Je suis écarlate, et la sueur glisse sur mes joues. Mon escort boy me possède et je suis à lui. Chaque va-et-vient me rapproche du nirvana. Des sons de plus en plus audibles sortent de ma bouche ouverte. Je veux jouir de tout mon saoul.

Soudain, il accélère. Je sens que le moment est venu pour lui de se libérer. Son sexe étouffe, gonflé d’un plaisir qu’il ne peut plus contenir. Mon escort boy sort complètement de moi et se renfonce plus loin encore qu’il n’était allé. Je suis tellement électrocutée par cette saillie si profonde que mon jardin secret ne tient plus et envoie à son tour les décharges orgasmiques. Ma peau est parcourue par des picotements affolants, et je jouis pour la première fois de ma vie. La sensation est impossible à décrire. Je ferme les yeux à m’en fendre les paupières, et mon escort boy se libère à son tour dans un mouvement puissant.

Haletants, nous ralentissons le rythme. Je continue d’onduler, comme pour récupérer les derniers soubresauts de plaisir. Le temps n’a pas de prise. Nous restons, fondus l’un dans l’autre, jusqu’à ce que ce ne soit plus physiquement possible. J’aime l’avoir en moi, alors je le retiens, et il pose sa tête contre la mienne.

Je suis surprise de voir le soleil très matinal commencer à faire quelques percées encore bleutées dans le bureau. Mon escort boy me regarde avec douceur. C’est surprenant cet écart entre l’homme qui vient de me posséder et celui qui me câline actuellement. Mon escort boy me sourit. Jean soupire d’aise, colle son corps nu brûlant contre le mien et m’embrasse.

Merci Jean. Madame S.

❤️ ❤️ ❤️

Gouter au plaisir autour d’une bouteille de champagne est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Gouter au plaisir autour d’une bouteille de champagne pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Gouter au plaisir autour d’une bouteille de champagne est une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Avez vous envie d'explorer de nouveaux univers avec un escort boy

Avez vous envie d’explorer de nouveaux univers avec un escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Gouter au plaisir autour d’une bouteille de champagne va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Gouter au plaisir autour d’une bouteille de champagne avec un charmant gentleman viril et tendre qui saura vous faire oublier vos petits soucis dans de grands moments de plaisir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Gentleman au service des femmes dominantes

Gentleman au service des femmes dominantes

Category:bdsm,escort boy,gentleman Tags : 

Gentleman au service des femmes dominantes est un service pour femmes dominantes. L’escort boy trouvait Madame très charmante. sa partenaire était une petite brune aux yeux bleus avec des formes, le genre de femme de 38 ans bien sous tous rapports mais qui avait envie de dominer un homme en prenant du plaisir.

Et Jean comptait bien l’aider à atteindre son objectif.

Lentement, Madame se rapprocha de lui au point de venir coller son corps contre le sien. Jean pouvait sentir ses tétons contre lui ; ils avaient durcis. Elle le fixait droit dans les yeux. Jean sentait qu’elle était attirée par lui.

-Je veux diriger les opérations, dit-elle.

La dame posa une main sur le torse de son escort boy et le poussa vers le bureau.

-Allongez-vous, ordonna-t-elle.

Sidéré par la tournure que prenaient les événements, Jean s’exécuta. Madame vint alors s’allonger sur lui, offrant ainsi le spectacle de son décolleté délicieux à ses yeux avides.

-Laissez-moi faire, dit-elle.

La jeune femme se mit à l’embrasser, dardant sa langue dans la bouche de son gentleman et l’enroulant autour de la sienne. En même temps, elle ouvrit adroitement la braguette de son pantalon afin d’agripper sa virilité en érection, qu’elle commença à masturber très lentement.

La dame posa une main sur le torse de son escort boy et le poussa vers le bureau

La dame posa une main sur le torse de son escort boy et le poussa vers le bureau

Jean gémit.

-Vous ne vous attendiez pas à ça, hein, cher gentleman pour femmes exigeantes ?

-Non… C’est une surprise, dit-il.

-Ca vous plaît ?

-J’aime les femmes qui assument leurs envies..

-Dis « J’aime beaucoup, Madame. »

Jean ne s’attendait pas du tout à ce type de comportement de la part de sa partenaire. Mais la gifle qu’elle lui avait donné et sa façon de le tutoyer l’avait excité.

-Maintenant, tu vas faire ce que je veux, asséna-t-elle. Lève-toi.

-D’accord, mais…

-Ne discute pas mes ordres. Lève-toi, je t’ai dit.

Il s’exécuta, tandis que Madame ouvrait la fermeture éclair de son tailleur avant de le retirer. Jean se mit à bander encore plus lorsque sa partenaire ôta son string en dentelle noire, révélant ainsi sa jolie petite chatte entièrement épilée.

-Maintenant, je veux que tu me lèches, dit-elle en s’allongeant sur le bureau.

-D’accord, Madame.

Elle écarta ses jambes, et lorsque Jean pencha sa tête entre ses cuisses, elle agrippa ses courts cheveux bruns et poussa son visage contre sa vulve. Le parfum à la fois doux et musqué de sa chatte enflamma les sens de Jean, et il se mit à lécher la vulve offerte à ses désirs. Il se régalait du nectar délicieux de la jeune femme, faisant glisser sa langue sur les moindres recoins de sa virilité, dégustant ainsi son Mont de Vénus, son clitoris et ses petites lèvres.

-C’est bien, dit-elle en haletant. Tu es un bon lécheur de chatte.

-Ca vous plaît, Madame ?

-Oui, oui. Enfonce un peu ta langue dans ma chatte.

En parfait gentleman, l’escort boy lui obéit, dardant sa langue dans son vagin au goût doux amer. Jamais il n’aurait imaginé que leurs rôles seraient ainsi inversés. Jamais il n’aurait crû qu’une dame lui dicterait ainsi des ordres.

-Maintenant, suce mon clitoris, gros porc.

-Bien, Madame.

Jean se mit à suçoter son tendre bouton comme s’il s’agissait d’un bonbon. Immédiatement, Madame se mit à gémir.

-Owwww, c’est trop bon… Est-ce que tu lèches les autres femmes comme ça ?

-Non, jamais.

-Oui… Touche mes seins en même temps, réclama-t-elle.
Jean saisit ses deux seins juteux et se mit à les peloter tout en continuant à sucer son clitoris.

-Maintenant, lèche le reste, ordonna-t-elle en soupirant.

Lorsque Jean fit glisser sa langue chaude et humide le long de sa chatte trempée, ce fut comme une libération pour Madame.

-Huum, j’adore ta chatte, fit Jean en suçant ses petites lèvres tout en la regardant droit dans les yeux.

-Profites-en bien.

Au moment où elle allait jouir dans la bouche de son escort boy, Madame repoussa sa tête.

-Je veux baiser, maintenant. Allonge-toi sur le bureau.

-D’accord.

-Je t’ai dit de dire « Madame » !

-D’accord, Madame, dit-il.

Lorsqu’il se leva, Madame saisit son énorme membre tendu afin de le forcer à s’allonger sur le bureau.

-Enlève tes vêtements, ordonna-t-elle.

Jean obéit, tandis qu’elle enlevait son chemisier, elle aussi, révélant ainsi sa paire de seins. Puis elle le poussa afin qu’il s’allonge sur le dos et grimpa sur le bureau. La jeune femme se tenant debout au-dessus de lui, Jean pouvait admirer son corps à loisir, et son érection était si intense qu’elle en devenait douloureuse. Il mourrait d’envie de sentir sa chatte autour de sa virilité, et d’exploser en elle.

Madame fit quelques pas jusqu’à se tenir au-dessus de sa tête, puis elle leva son pied droit.

-Lèche mon pied, ordonna-t-elle.

Jean la regarda avec perplexité. Il n’avait jamais léché les pieds d’une femme. Et le comportement dominateur de sa partenaire ne cessait de l’étonner… tout en l’excitant de plus en plus.

Il se mit à embrasser la plante de pied de sa partenaire. Puis il passa sa langue sur ses orteils au vernis à ongle rouge. Ils avaient un goût doux-amer, mais il ne trouva pas cela désagréable. Tandis qu’il obéissait à ses ordres, Madame ne le quittait pas des yeux. Avec ses longs cheveux noirs tombant sur ses seins, il la trouvait très attirante, et l’expression autoritaire de son visage contrastait de façon incroyablement excitante avec la douceur naturelle de son visage.

recit-erotique-dune-maitresse-sm-qui-domine-un-homme-soumis

recit-erotique-dune-maitresse-sm-qui-domine-un-homme-soumis

-Allez, lèche l’autre maintenant, comme un bon toutou.
Jean fit ce qu’elle dit, embrassant puis léchant les orteils de la jeune femme qui lui dictait quoi faire.

-Tu es un bon petit esclave, dit-elle. Maintenant, on va voir si tu parviens à me satisfaire. Je vois que tu as une grosse queue. Il faut que je la lubrifie un peu pour ne pas avoir trop mal.

Madame recula, puis elle descendit vers le sexe en érection de Jean et l’engloutit d’un seul coup dans sa bouche, le suçant avidement, sans aucun ménagement. Jean se mit à haleter en fermant les yeux, tant la bouche experte de sa partenaire lui donnait du plaisir.

Elle lui enfila un préservatif avec la bouche et sans les mains telle une professionnelle.

-Bien. Maintenant, je vais te montrer comment on baise, souffla-t-elle.

Madame repassa au-dessus de son gentleman, puis elle descendit doucement vers son énorme membre tendu, s’empalant petit à petit sur lui. Elle était étroite, et particulièrement trempée, et Jean n’avait jamais ressenti autant de plaisir de toute sa vie. Une fois son énorme membre tendu entièrement enfoncé dans son vagin, Madame se pencha vers lui et tira ses cheveux sans ménagement afin d’attirer son visage devant le sien.

-Tu voulais me dominer comme les autres femmes que tu rencontres ? Profite bien de ma chatte, mon salaud.

Elle se releva légèrement, puis se mit à le chevaucher, allant et venant sur son énorme membre tendu dur comme de la pierre tout en massant ses seins appétissants.

-Huuum, ta queue est pas mal du tout. Je te donne un 18 sur 20, commenta-t-elle tout en se léchant les lèvres. Et toi, que penses-tu de ma chatte ? Tu la trouves bonne ?

-Elle est incroyablement bonne, Madame…

-Est-ce que ma chatte est meilleure que celle des autres femmes que tu baises ?

-Oh que oui… Elle est bien plus étroite… Et bien plus mouillée…

-Tu mourrais d’envie de fourrer ma chatte, hein mon cochon ? J’ai bien vu comment tu me regardais.

-Oui, Madame

Madame accéléra son va et vient. Elle le baisait à fond, et de fines gouttes de sueur perlaient sur sa poitrine. Jean agrippa avidement ses seins pour les malaxer.

-Tu aimes toucher mes nichons, hein ?

-Tes décolletés m’excitent terriblement.

-Qui t’a permis de me tutoyer ? vociféra-t-elle.

-Dé… Désolé, Madame…

Madame lui sourit malicieusement. L’expression du visage de la jeune femme n’était plus que sexe, et l’escort boy eut l’impression qu’elle n’était plus totalement la même personne, comme si elle s’était transformée en une déesse vengeresse de la luxure.

-Je vais exploser, miaula-t-elle. Ca y est, je sens que je vais venir !

Soudain, la jeune femme se leva et vint planter sa vulve contre le visage de Jean.

-Lèche ! cria-t-elle.

Jean se mit à lécher sa chatte. Il sentit les pulsations du vagin de la jeune femme, qui jouissait dans sa bouche en criant de plaisir.

-Oh ouiiiii ! Bouffe ma chatte ! cria-t-elle tandis que son corps était secoué par un orgasme phénoménal.

Jean la lécha de plus belle afin de rendre son orgasme encore plus intense. La jeune femme tremblait de tous ses membres, et son jus féminin dégoulinait dans la bouche de son gentleman au rythme de sa jouissance. Elle l’utilisait comme un objet sexuel.

-Je veux que tu exploses, maintenant, fit-elle en s’empalant à nouveau sur son énorme membre tendu.

BDSM ESCORTBOY

BDSM ESCORTBOY

Jean ne se le fit pas dire deux fois. Surexcité par la violence du désir de sa partenaire, il était au bord de l’explosion et avait fait des efforts surhumains pour ne pas jouir avant. Il se laissa aller dans la capote et fut secoué par un orgasme terrible qui secoua tout son corps. Madame, elle, se mit à miauler de plaisir.

-Huuum, je sens ton jus au fond de moi… C’est trop bon…

Jean n’avait jamais ressenti autant de plaisir. A la fois humilié et comblé, il avait l’impression d’explorer un nouvel univers de jouissance. Et cet univers, c’était sa dame de 38 ans qui le lui avait fait visiter.

-Tu pensais m’apprendre la vie, et finalement c’est moi qui t’ai initié, dit-elle en se relevant.

Elle lui sourit en se rhabillant, tandis que lui restait allongé sur le bureau, à bout de force. Puis elle ramassa les vêtements de son gentleman et les lui balança à la figure.

-Tiens, rhabille-toi avant de rentrer chez toi, on se revoit dans une semaine pour poursuivre ton éducation, dit-elle sévèrement.

-Oui Madame, merci Madame.
-Voilà tu as enfin compris comment me parler.

Elle le raccompagna à la porte de son appartement puis alla prendre une douche avant l’arrivée de son mari.

❤️  ❤️  ❤️

Gentleman au service des femmes dominantes est un service pour femmes dominantes qui cherchent à être accompagné dans la pratique de la domination. Certaines femmes ont envie de dominer un homme et de prendre du plaisir avec lui.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de, domination, discipline et soumissions . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous.

Respirez le voyage du Gentleman au service des femmes dominantes et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et vivez une rencontre érotique avec le Gentleman au service des femmes dominantes, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience avec le Gentleman au service des femmes dominantes.

Rencontres discrètes sans lendemain

Rencontres discrètes sans lendemain

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre fantasme avec le Gentleman au service des femmes dominantes. Partenaire secret pour femmes pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Le rêve de Gentleman au service des femmes dominantes peut devenir une réalité avec moi.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Gentleman au service des femmes dominantes est une expérience pour femmes voulant expérimenter la domination.

Au plaisir de faire votre connaissance avec le Gentleman au service des femmes dominantes comme un cadeau rien que pour vous.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Male Escort Companion Paris

Donner du plaisir aux femmes exigeantes

Category:Accompagnateur,escort boy,escort service Tags : 

Laissez moi Donner du plaisir aux femmes exigeantes. Le gentleman s’approcha d’elle et, soudain, il posa la main sur sa cuisse. Elle tressaillit alors qu’elle s’efforçait de paraître calme et détachée. Elle se sentait nerveuse, excitée. Et la pression des doigts de Jean sur sa peau ne rendait que plus intense encore cette sensation de désir qu’elle sentait monter en elle.

Brusquement, il referma son autre main sur sa taille. Puis il se pencha vers elle. Son souffle chaud balaya sa joue, son oreille.

— Que voulez-vous ? Dites-le moi…

Madame avala avec peine sa salive. Elle était incapable de penser, de répondre. Tout ce qu’elle voulait, c’était qu’il la touche, la caresse. Déjà, le souvenir de ses passages érotiques préférés envahissait son esprit…

L’escort boy la caressait, consacrant toute son attention à la découverte de son corps. Une à une, il en explorait les zones érogènes les plus secrètes, la rendant folle de désir, prête à tout.

— Madame ?

Les lèvres de Jean effleurèrent son oreille et elle tressaillit, ce simple contact faisant courir mille frissons sur sa peau. Elle se rendit compte, alors, qu’elle s’était laissée aller à son fantasme, mêlant la réalité de sa caresse aux égarements de son esprit.

— Oui ? dit-elle, le souffle court, tout juste capable de prononcer ce simple mot.

— Dites-moi ce que vous voulez…

Tandis qu’il parlait, ses doigts caressaient sa jambe, effleuraient délicatement cet endroit si sensible à l’arrière de son genou.

Voulez-vous déclencher l'hormone du plaisir

Voulez-vous déclencher l’hormone du plaisir

Tout d’abord, Madame ne put prononcer un seul mot. Elle bougea légèrement jusqu’à lui faire face et plongea son regard dans le sien. Le désir intense qu’elle lut dans ses yeux, la pression soudaine de ses doigts à sa taille enflammèrent son corps telle une traînée de poudre.

— Vous, murmura-t-elle. C’est vous que je veux.

Jean s’attendait à cette réponse. Son regard parlait pour elle, trahissant la moindre de ses émotions. Mais ce à quoi il ne s’attendait pas, en revanche, c’était au soulagement qu’il avait éprouvé lorsqu’elle avait prononcé ce seul mot : « vous ».

Le gigolo referma sa bouche sur la sienne, ravi de sentir ses lèvres s’entrouvrir instinctivement pour l’accueillir. Il avait eu envie de ce baiser dès le tout premier instant, lorsque leurs regards s’étaient croisés, et il rattrapait maintenant le temps perdu, explorant de sa langue l’intimité de sa bouche, provocateur et séducteur, tandis que ses mains prenaient possession de son corps.

Jean caressa sa jambe. Sa peau était douce et il laissa ses doigts épouser le galbe de son mollet, s’arrondir sur son genou, s’attarder sur sa cuisse. Elle portait une petite robe aussi courte que la jupe qu’il lui avait vue, à la librairie, la première fois. Il avait beaucoup fantasmé, alors, sur les délices l’attendant, dissimulés sous le petit bout d’étoffe. A présent, il entendait bien les découvrir.

De la paume de la main, il caressa sa cuisse nue, laissa ses doigts s’aventurer vers l’intérieur, là où la peau est si fine, si délicate et si douce. Un petit gémissement monta de la gorge de Madame et elle plaqua ses mains sur ses fesses, l’attirant fébrilement vers elle.

Jean était déjà en pleine érection et il dut faire appel à toute sa volonté pour ne pas la renverser sur le canapé, lui arracher son slip et la pénétrer sur-le-champ. Mais c’était hors de question. Il voulait aller doucement, faire durer ce moment où le désir s’exacerbe, où la tension devient presque insoutenable. Il voulait prendre tout son temps.

Elle interrompit leur baiser, murmura quelques mots, refusant qu’il la maintienne à distance alors qu’elle pressait déjà son corps contre le sien. Mais cette distance, il la voulait. Infime, peut-être, mais il la voulait tout de même. Pour pouvoir explorer son corps. Car, en cet instant, il avait envie de le caresser, de le sentir vibrer sous ses doigts presque autant que de la prendre, de plonger son sexe en elle, profondément, intensément.

L’escort boy effleura sa hanche, sa taille, ravi de sentir son corps tout entier frissonner sous sa caresse. Puis il remonta jusqu’à son aisselle, laissée libre par l’emmanchure échancrée de la robe. Elle était douce, satinée. Déjà Madame fermait les yeux. Mais, lorsque, du pouce, il effleura la pointe de son sein, la titilla doucement jusqu’à ce qu’elle durcisse, elle renversa la tête en arrière, la respiration soudain plus courte. Il se pencha alors et posa un baiser à la base de son cou.

Le gentleman sugar boy pour femmes écarta légèrement sa main, approcha sa bouche de
sa poitrine. Puis, refermant les lèvres sur la pointe dressée de son sein, il la suça, la pressa de sa langue, la mordilla doucement à travers l’étoffe légère de sa robe. Madame haletait.

De son autre main, il remonta lentement le long de sa cuisse, centimètre par centimètre, torture délicieuse, jusqu’à ce que ses doigts effleurent bientôt la dentelle de son slip.

Madame bougea, écarta les jambes et il sourit. Voilà une femme qui savait ce qu’elle voulait.

— C’est cela que vous attendez ? souffla-t-il à son oreille, écartant légèrement du doigt l’élastique du petit slip entre son sexe et sa cuisse.

— Oui…

Mais, aussitôt, elle ajouta :

— Je veux dire… oui, mais plus, bien plus… Elle avait le souffle court.

— Plus, répéta-t-il, feignant de ne pas comprendre.

Vous voulez dire cela ?

Il plaqua la main sur son sexe, le caressa du bout des doigts à travers le satin du slip. Le tissu était déjà moite et elle se cambra contre ses doigts dans un mouvement involontaire, mue par le désir presque douloureux qui, déjà, assaillait ses reins.

Jean changea alors de position, se redressa légèrement et, lui faisant faire volte-face, il la plaqua contre lui. Soudain, elle sentit son érection pressée contre ses fesses et elle se serra plus fort contre lui, lui arrachant un gémissement rauque.

— Jean…, murmura-t-elle d’une voix suppliante.

L’escort boy glissa un doigt sous la dentelle du slip, effleura sa chair, prenant soin de ne pas toucher son clitoris, de ne pas la caresser là où il savait qu’elle mourait d’envie de l’être.

Il avait vraiment envie de la voir perdre pied sous ses caresses. Envie de voir son visage se tendre, son regard chavirer lorsqu’il la ferait jouir.

Jean écarta son slip, glissa les doigts dans ses boucles humides, à la recherche de sa chair. Sa respiration s’était faite saccadée, ponctuée de murmures rauques.

— Oui, oh oui…

Et il ne la déçut pas. D’un geste, il écarta les lèvres de son sexe, plongea fermement deux doigts en elle, refermant sa paume entre ses jambes pour intensifier sa caresse. Il se sentit durcir encore tandis qu’il allait et venait en elle, toujours plus fort, plus loin, la prenant profondément, intensément, sans lui laisser le moindre répit. Il la voulait abandonnée, éperdue, au bord de l’orgasme.

Madame avale à pleine gorgée le résultat de son entreprise

Madame avale à pleine gorgée le résultat de son entreprise

— Vous aimez ? demanda-t-il.

— Oh, mon Dieu, oui…

Il y eut un instant de silence avant qu’elle murmure, le souffle rauque :

— Mais vous m’avez fait suffisamment attendre… Ses paroles furent comme un signal. Et soudain, il n’y tint plus.

C’en était assez des préliminaires, des caresses toutes en lenteur, faites pour exciter le désir. Il la voulait et tout de suite.

Il la retourna vers lui et prit sa bouche en un baiser profond, fougueux, tandis qu’il l’entraînait à travers le salon et la plaquait contre un pilier. Elle haletait et son regard s’écarquilla, à la fois interrogateur et exalté.

— Vous voulez davantage ? Eh bien, allez-y, murmura-t-il.

D’une main fébrile, elle saisit le lien qui retenait son pantalon et le dénoua. Il glissa le long de ses hanches. Il ne portait pas de sous-vêtement et il fut nu, en érection, devant elle. Elle tendit la main, pressa un instant ses testicules dans sa paume. Puis elle referma les doigts sur son sexe et se mit à le caresser. Il était doux, chaud, puissant. Elle titilla son gland, l’effleurant à peine. Ce fut comme si le corps de Jean était soudain traversé par une décharge électrique et il faillit perdre tout contrôle. Il saisit sa main, l’écarta doucement.

— Pas encore, dit-il. A moins que vous ne vouliez une fin différente de celle que j’ai prévue.

— Voyons voir…

Elle glissa un bras autour de son cou et ce fut elle, cette fois, qui prit l’initiative du baiser et le contrôla tandis que ses mains exploraient son corps, se glissaient sous son polo pour savourer le contact de son torse, de son dos. Il eut un petit gémissement lorsqu’elle les referma soudain sur ses fesses, les pressant fermement. Elle était excitée, impatiente et savait exactement ce qu’elle voulait. Et cette façon téméraire de prendre possession de son corps fit monter d’un cran encore le désir qui le taraudait.

Il la plaqua plus fermement contre le pilier, chercha de sa main libre son portefeuille sur la table. Il en sortit un préservatif. Elle bougea contre lui, pressante, souple comme une liane, ses mouvements plus insistants, plus exigeants que des paroles. Il enfila le préservatif et s’approcha. Puis, retroussant sa robe d’une main, il saisit de l’autre l’élastique de son petit slip et commença à le faire glisser sur ses hanches.

Elle secoua la tête.

— Arrachez-le, dit-elle, d’une voix rauque.

Lorsqu’il le fit, elle se cambra, les seins dressés sous le tissu léger de sa robe, une expression de pure félicité sur le visage.

Jean sut alors qu’il ne résisterait pas plus longtemps. Il plaqua son corps contre le sien, la pointe de son érection pressée sur son sexe tandis qu’il bougeait lentement contre elle, remuant les hanches en un mouvement provocateur, sensuel. Mais ce n’était pas encore assez. D’un geste vif, il la saisit par la taille et la souleva. Puis, sans attendre, il la fit redescendre sur son sexe bandé et la pénétra d’un seul coup de reins.

Elle gémit. Un gémissement de pur plaisir. Et, se cambrant, elle noua les jambes autour de sa taille, referma les bras autour de son cou tandis qu’elle allait et venait contre lui.

Elle avait fermé les yeux, mais lui les garda ouverts. Il voulait la voir, voir son visage et voir aussi son corps tandis qu’elle l’absorbait en elle, puis s’écartait pour mieux recommencer l’instant d’après. Il intervint alors, la saisissant fermement par les hanches, imprimant à son corps un rythme de plus en plus rapide tandis qu’il l’empalait sur lui, la prenait profondément, pleinement, la poussant plus près du gouffre à chaque mouvement.

Elle ouvrit les yeux. Ils brûlaient de passion tandis qu’elle haletait. Pas une seconde, il ne cessa de la regarder. Ses joues en feu, le frémissement si érotique de sa gorge, la courbe délicate de son cou. Mais il n’y avait rien de délicat dans ses mouvements. A chaque coup de reins, elle se cambrait contre lui dans un corps à corps sauvage, éperdu, tandis que le plaisir montait en eux. Et il en était près, tout près, mais il voulait attendre, jouir avec elle, sentir son sexe se contracter et palpiter autour du sien. Il ferma les yeux, luttant pour ne pas céder.

L'escort boy pinçait ses tétons

L’escort boy pinçait ses tétons

Mais elle eut alors comme un petit sanglot étranglé et il n’en fallut pas davantage. Il était perdu, tout contrôle lui échappa. Et, lorsque l’extase le submergea en une suite ininterrompue de spasmes, le plaisir fut si intense qu’il crut chanceler.

Un long frisson parcourut alors le corps de Madame et il sentit ses jambes serrer plus fort ses reins tandis que son plaisir se répercutait en lui, palpitation intense dans sa chair. La tête renversée, lèvres entrouvertes, elle laissa échapper son nom en détachant les syllabes dans un murmure, avant de le crier. Son nom. Et rien ne lui parut plus juste que de l’entendre prononcé par elle en cet instant.

Elle s’abandonna alors contre lui, palpitante et laissa ses pieds glisser jusqu’au sol, espérant retrouver un peu d’équilibre. Mais Jean n’était guère plus solide qu’elle et il l’entraîna avec lui, la serra dans ses bras et ils roulèrent, enlacés, sur l’épaisse moquette de l’hôtel.

Ils restèrent un long moment ainsi, immobiles, reprenant leur souffle, jusqu’à ce que Madame glisse sa jambe nue par-dessus les siennes et se soulève sur un coude pour le regarder.

— Eh bien, dit-elle, un sourire effleurant lentement ses lèvres. C’était une assez bonne entrée en matière,

Ce fut le début d’une nuit extraordinaire que toutes les femmes peuvent vivre en contactant Jean, Le gentleman escort boy de Paris.

❤️ ❤️ ❤️

Donner du plaisir aux femmes exigeantes est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Donner du plaisir aux femmes exigeantes pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Donner du plaisir aux femmes exigeantes est une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Avez vous envie d'explorer de nouveaux univers avec un escort boy

Avez vous envie d’explorer de nouveaux univers avec un escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Donner du plaisir aux femmes exigeantes va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Donner du plaisir aux femmes exigeantes. Un charmant gentleman viril et tendre qui saura vous faire oublier vos petits soucis dans de grands moments de plaisir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Rencontre avec un escort boy à la campagne

Voulez-vous déclencher l’hormone du plaisir

Category:Accompagnateur,escort boy,escort masculin Tags : 

Voulez-vous déclencher l’hormone du plaisir ? Se promenant à la campagne à la fin du mois de juin, Madame et son escort boy quittent la voiture qu’ils ont rangée en bordure de la route. Ils se reposent et se dégourdissent les jambes après avoir beaucoup roulé. Ils batifolent dans un champ d’herbacées, surtout composé de trèfles, ce qui incite Madame à suggérer qu’ils cherchent des trèfles à quatre feuilles.

Ils étendent une couverture sur laquelle Madame ne s’allonge pas mais s’agenouille, avant de s’incliner vers le sol pour laisser croire qu’elle se met à examiner la végétation de très près. Madame, à quatre pattes, enchante celui qui la regarde.

De toute évidence, elle sait ce qu’elle fait… et elle est heureuse que le vent léger qui souffle ajoute à la situation, en faisant voleter le tissu de sa robe d’été, en exposant un peu plus une attirante partie de son anatomie.

Jean descend encore, attrape sa culotte avec ses dents

Jean descend encore, attrape sa culotte avec ses dents

Elle montre sa culotte claire, elle montre ses fesses délicieuses dont la forme, surtout dans cette disposition, attire irrésistiblement les regards et les caresses de la main. Madame exagère; elle sait que son escort boy la dévore des yeux.

Faisant mine de se déplacer, elle écarte à peine les cuisses et, alors, sa culotte moulante montre tout. gentleman regarde avidement; il trouve ça beau et il le lui dit; il complimente Madame, mais il ne s’approche pas encore.

Il connaît bien les ouvertures dissimulées sous ce petit bout de coton; il en bave de désir; il s’est toujours enivré des parfums qui s’y logent; il s’est même parfois demandé comment il pouvait respirer sans être branché à ces suaves odeurs. son escort boy voit tout, plus encore si l’objet de son appétit se dérobe sous un morceau de tissu.

Sa tête d’amant s’est constitué un répertoire des mouvements de bouche qu’imite le sexe de la plus excitante des maîtresses, de la plus généreuse des amantes, du plus rieur des visages, de la plus voluptueuse des langues, de la plus lascive des salives…

Madame roule sur la couverture; sur le dos, elle fait face à son gentleman, mais elle le distingue mal à cause des rayons du soleil qui l’éclairent vivement. Elle ferme les yeux… mais écarte les jambes; elle caresse les lèvres de son sexe du bout des doigts, au travers de sa culotte; elle referme les cuisses, puis les réouvre…

gentleman s’accroupit pour se rapprocher de la belle chair de son amour, pour mieux la regarder, pour en percevoir les subtilités et pour ne rien échapper de la rumeur humide qui se développe. Les soupirs de son amoureuse l’étonnent; perdrait-elle patience? Elle se remet à quatre pattes et, s’appuyant sur son torse, elle libère ses mains… qui écartent ses fesses.

En pleine lumière, elle veut tout montrer à son gentleman; elle veut l’aimanter. Lui, il joue à se retenir; elle, elle veut le faire craquer! Les fesses ouvertes montrent la bande de coton blanc, imbibée de la cyprine la plus précieuse, qui s’est glissée entre les grandes lèvres Madame. Maintenant, elle rapproche ses fesses et cache tout; elle caresse ses miches; elle les caresse comme son amoureux le fait, en les pressant doucement avant de glisser des doigts entre elles…

Elle se remet sur le dos, ouvre ses cuisses largement et couvre son petit vêtement et sa vulve tout entière de ses deux mains; elle fait une pause comme si elle se demandait si elle allait poursuivre sa manœuvre; elle se caresse un peu au travers du tissu; elle fait mine de soulever ses hanches pour enlever sa culotte…

Elle entend : «Non, chérie, continue!» Elle se caresse plus précisément… Va-t-elle perdre pied avant que son gentleman ne flanche? Alors, dans un cri à peine retenu : «Ah! mon Chéri! Espèce de bandit! Viens me lécher, mon amour! Ne m’entends-tu pas! Viens sucer mes lèvres! Viens lêcher mon clitoris! Viens me baiser! Regarde, ma culotte est pleine de rosée; une rosée qui vient de l’intérieur; une rosée qui t’appelle. Ce que je te montre te fait de l’effet, mon gentleman, et, toi, tu m’excites toujours, alors donne-moi ta langue, mon amour! ou donne-moi ta virilité! … tes doigts, tout!»

Madame avale à pleine gorgée le résultat de son entreprise

Madame avale à pleine gorgée le résultat de son entreprise

Enfin, l’escort boy approche ses lèvres. Madame ne se débat pas et accepte son baiser avec délice, lui répond même avec animation. Les mains de Jean se promènent maintenant dans sa nuque pour la maintenir contre lui. Ils s’embrassent avec fureur, avec désir, incapables de se contenir.

Il amène ses bras en arrière pour défaire son étreinte et elle geint, ne pouvant en effet supporter de s’éloigner de sa personne. Mais il se rapproche vite, relève son débardeur mouillé et caresse son ventre de ses lèvres. Madame se tort un peu, en proie à un désir refoulé depuis si longtemps, le manque prolongé de ses caresses l’empêchant de se contrôler, se faisant à l’idée que le lieu est propice et qu’ils étaient peut-être bel et bien destinés à se retrouver ici, seuls au monde, dans un cadre aussi beau que leur liaison.

Jean passe ses mains sous son dos et dégrafe délicatement son soutien-gorge, libérant sa poitrine désireuse. Il la tient ensuite d’une main dans le bas de son dos et, de l’autre, retire ses habits restants.

Leurs gestes sont lents, mesurés, jamais ils n’ont été si doux l’un envers l’autre et c’est comme s’ils allaient faire l’amour pour la première fois, jusqu’à l’angoisse présente dans leurs tripes. Ils ne s’embrassent plus, ne font que se regarder, profitant d’un moment qu’ils ignorent s’il sera le dernier.

Jean l’embrasse de nouveau, rapidement, cette fois, et descend le long de ses seins. Il les baise, les lèche, doucement, toujours, se présente à eux avec tendresse et les tétons de Madame pointent en sa direction, ravis de cet accueil.

Jean descend encore, attrape sa culotte avec ses dents et s’aide de ses mains pour la lui ôter. Ils ne disent toujours rien et savourent l’intensité du moment qu’ils partagent, le petit ventre de Madame se gonflant de plus en plus rapidement à mesure que Jean s’approche de sa vulve impatiente, sa respiration saccadée marquant son envie plus que n’importe quelle parole.

La culotte à ses pieds, qu’il prend bien soin d’embrasser aussi quand il les atteint, Jean remonte et salue le doux pubis devant ses yeux. Il prend son temps, ils prennent leur temps, ils veulent s’oublier dans leur petit monde secret avant de se sentir obligés de retourner à leurs vies respectives, auxquelles ils refusent de penser.

Il embrasse chaque centimètre de la peau de Madame, se frotte à l’endroit où ses poils repoussent légèrement, renifle son odeur la plus intime. Madame, quant à elle, continue de l’admirer, se croyant dans un rêve éveillé. Alors, pour lui prouver que tout est bien réel, Jean plonge en elle et blottit sa langue contre son clitoris.

La réaction est immédiate : Madame se cambre de délectation. Il suit ses mouvements de plaisir et suce et mordille son petit bouton, déposant sa langue ça-et-là contre ses grandes et petites lèvres, usant de méthodes qu’il sait efficaces, connaissant déjà son corps et ayant pour unique but de lui faire du bien.

Madame gémit et renverse sa tête en arrière contre les cailloux au sol, qu’elle sent à peine tant elle est excitée par les coups de langue habiles de son amant retrouvé. Jean redouble d’effort et colle sa bouche à son vagin, effectuant désormais ses allées et venues avec sa tête pour plus d’envergure. Madame suffoque et porte ses mains à ses seins pour les occuper et satisfaire son désir insatiable.

gigolo-experience-pour-femmes

gigolo-experience-pour-femmes

Jean, qui le remarque, passe au niveau supérieur : il relève la tête pour la contempler pendant qu’il plaque une main sur sa hanche. Elle croise son regard et elle sait ce qu’il va faire. De son autre main, il approche deux doigts de sa fente trempée et commence à la chatouiller à l’entrée, jouant avec les parois humides de son intimité. Elle ne quitte pas ses yeux mais doit redoubler d’effort pour que les siens ne se révulsent pas.

Il progresse vivement en elle et ses doigts sont maintenant complètement à l’intérieur, ses va-et-vient de plus en plus importants. Sans qu’elle s’y attende, il enfonce un troisième doigt et elle se sent remplie, comblée. De son pouce, il titille son clitoris et, en quelques secondes, elle sent l’orgasme venir.

Lorsqu’il entend son souffle se couper et voit ses jambes se contracter, il enfouit de nouveau sa tête entre ses jambes et s’empresse de la lécher. Sa tête bouge dans tous les sens, il l’effleure de toutes parts, il y met tout son cœur et toute son ivresse et, quand elle jouit enfin, il boit à la source sans en oublier une seule goutte.

Madame n’a pas le temps de reprendre ses esprits que Jean a déjà soulevé son corps pour l’installer au-dessus de lui. Elle se laisse aller à ses gestes forts comme jamais auparavant, n’éprouvant aucunement le besoin de dominer.

Les positions inversées, il ne cherche plus à mener la danse, ne souhaitant plus non plus un rapport de force. Les transitions se font naturellement, en symbiose, et c’est au tour de Madame de lui prouver sa vénération.

Elle suit le même chemin que lui précédemment, dépose de légers baisers sur son torse, son ventre, ses hanches avant d’arriver à son membre droit, non pas de fierté mais d’envie. Elle ne le touche d’abord pas et rejoint directement ses bourses pleines et gonflées qu’elle engloutit avidement mais toujours aussi délicatement.

Jean émet un son rauque et porte ses mains à sa crinière, témoignant ainsi du même désir insatiable qu’elle un peu plus tôt. Tout en continuant ses succions, elle amène une main à son sexe encore plus raide du fait de sa bouche non trop loin et commence à le caresser sans le prendre vraiment.

Comme lui plus tôt, elle y va doucement et lui laisse le temps d’apprécier chaque attouchement. Elle quitte enfin ses boules et remonte progressivement, la langue sortie et toujours en contact avec sa peau, pour arriver au bas de sa virilité. Elle remonte encore, atteint l’autre extrémité, et, d’une traite, enfonce sa tige colossale dans sa gorge. Là, elle effectue enfin les va-et-vient qu’elle promettait, rejetant sa salive sur son prépuce pour ne pas lui faire mal avec un mouvement trop sec ou trop brusque.

Le corps de Jean est crispé, ses mains sur la tête de Madame aussi, il la contemple en contre-haut avec un air vulnérable, sa mâchoire légèrement tordue par l’excitation. Cette vision est exaltante pour Madame qui se sent honorée par le fait qu’il ose se montrer fragile avec elle, et elle maintient son regard en même temps qu’elle le suce, ses yeux fixant ceux de Jean alors que sa tête remue au rythme de la fellation.

Lui, complètement à sa merci, se crispe de plus en plus et se laisse aller, fébrile, de plus en plus excité par elle qui ne lâche ni son sexe ni l’œillade. Jean détache son regard du sien, ferme les yeux, souffle et gémit en même temps, totalement envoûté par cette nouveauté.

Madame continue de le sucer, de plus en plus vite. Sa main resserre la base de sa virilité et, les émotions sont trop fortes, Jean jouit fortement, incapable de se retenir, sa semence comme sa voix. Madame avale à pleine gorgée le résultat de son entreprise.

Les yeux toujours fermés, les bras le long de son corps, seul le torse de Jean bouge tandis qu’il reprend son souffle. Madame se blottit contre lui et il cherche dans ses dernières forces pour l’étreindre.

❤️ ❤️ ❤️

Voulez-vous déclencher l’hormone du plaisir est un service pour femmes pour découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie de faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un sugar boy. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Voulez-vous déclencher l’hormone du plaisir pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre gigolo. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle pour gémir sous les caresses expertes de sa langue. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Male-Escort-Companion-Paris

Male-Escort-Companion-Paris

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Education sexuelle pour sugar mummy avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Voulez-vous déclencher l’hormone du plaisir pour frissonner d’un baiser intime dans les bras d’un callboy viril et tendre. Laissez moi goûter à votre intimité pour vous voir jouir sans limite.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Voulez-vous déclencher l’hormone du plaisir à Paris sur rendez-vous à votre domicile ou bien à l’hôtel. (ou ailleurs)
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Envie d'une aventure sans lendemain

Envie d’une aventure sans lendemain

Category:Accompagnateur,escort boy,escort homme Tags : 

Madame a Envie d’une aventure sans lendemain, la quarantaine, a tout pour être heureuse. Mariée depuis plus de vingt ans, et mère d’une adolescente, elle exerce le métier qu’elle désirait une grand société internationale. Mais elle a envie de plus, elle a envie d’aventure avec un gentleman. C’est pour cela qu’elle a contacté Jean après avoir parcouru son site https://escortboy.org, et le voilà devant elle.

Jean pose son verre de vin sur la bar sans y avoir touché une seconde fois, imité par Madame qui n’y a pas goûté. Elle ne parvient pas à se défaire du regard du séducteur. Elle devrait le repousser, le mettre à la porte. Tout ceci est inconvenant. Madame est issue d’une bonne famille, elle a été bien élevée et n’ira pas s’amuser avec un inconnu le temps d’une soirée, ce n’est ni une femme infidèle ni une délurée. Mais il l’attire…

L’escort boy ne se rue pas sur elle malgré le désir qui le tenaille, il patiente, essayant de se montrer maître de lui-même alors qu’il n’en est rien, au contraire. Son sexe lui fait bien comprendre qu’il ne tiendra plus très longtemps, enflant dans son pantalon jusqu’à s´y retrouver à l’étroit. Il est si proche de Madame qu’il lui suffirait de fondre sur ses lèvres et de lui faire l’amour, là, au milieu de la cuisine.

Toujours perdue dans son regard, Madame n’esquisse aucun mouvement, mais elle a bien vu la proéminence dans le pantalon de Jean ; ses intentions sont claires.

Elle se rend compte qu’il attend quelque chose d’elle, une réponse à son affirmation, sans doute.

Madame se sentait incroyablement nue sous son chemisier

Madame se sentait incroyablement nue sous son chemisier

A-t-elle envie de lui ? Il émane quelque chose de séduisant de lui. Sa petite voix lui murmure d’accepter cette proposition tandis que son cœur tambourine dans sa poitrine. Pourquoi est-elle si vulnérable face à lui ?

Comprenant qu’ils pourraient rester ainsi une éternité, Jean décide d’agir, il saisit la main de Madame et la caresse du bout des doigts sans la quitter des yeux. Il perçoit son désir pour lui, le prenant pour une invitation à aller plus loin. Lentement, il tire sur la main fine et manucurée afin de la faire venir à lui, ce qu’elle fait, se levant et s’approchant jusqu’à se retrouver contre son corps puissant.

La respiration de Madame se fait de plus en plus difficile, elle est saccadée alors que son palpitant tambourine à toute allure. Si proche de Jean, elle sent son érection à travers son pantalon. Malgré elle, elle est excitée, elle aurait voulu le repousser, sincèrement, mais c’est impossible. Elle a envie de lui, de cet homme qui la courtise.

Bien qu’elle aime son mari, la relation qu’elle a avec lui est très différente. Il ne s’attarde plus sur ses désirs, il ne lui fait que rarement l’amour. Et elle en ressent un grand manque en cet instant.

Madame, souffle-t-il en la plaquant davantage contre son corps.

Le désir de la dame lui enivre les sens, il sent qu’il va perdre le contrôle, qu’il va s’abandonner, mais c’est trop tôt. Il doit prendre son temps, ne pas la brusquer. Il baisse son visage vers le sien, lentement, afin d’aller à la rencontre de ses lèvres qu’il effleure avec douceur des siennes.

Après avoir caressé sa bouche de la sienne à plusieurs reprises, il l’entrouvre et l’écrase sur celle de Madame qui le laisse glisser sa langue entre ses dents. Comme si tout était naturel, elle noue ses mains autour de son cou alors que Jean positionne les siennes sous ses fesses, la plaquant au plus près de son érection douloureuse. Leurs langues dansent un ballet à la fois langoureux et endiablé, les conduisant tous les deux au bord du précipice.

Aventureux autant qu’impatient, Jean promène ses doigts dans le bas du dos de la dame, les glissant sous son pull afin de toucher sa peau. Mais étant un escort boy, il sait se maîtriser et connait ses limites : elles ne sont pas encore atteintes. Il quitte sa bouche pour faire passer le pull de Madame par-dessus ses épaules, posant son regard sur son soutien-gorge en tulle noir. Ses mains le rejoignent bien vite, dessinant le contour de ses seins avant de se faufiler dans son dos pour en défaire les attaches.

Madame n’éprouve aucune gêne quant à lui dévoiler sa poitrine, qu’il dévore du regard. Son désir est décuplé tandis qu’il approche lentement sa bouche de l’un de ses mamelons qu’il prend entre ses dents. Elle rejette la tête en arrière et pousse un gémissement lorsque sa langue s’enroule autour du téton déjà dur. Il octroie le même traitement à l’autre avant d’entamer sa descente tout en se penchant pour embrasser son ventre. Il défait les boutons de son jean puis remonte jusqu’à sa bouche en traçant une ligne de baisers brûlants sur sa peau en fusion.

Ils échangent un nouveau baiser, tandis que Madame entreprend de déboutonner la chemise de Jean, les yeux fermés, emportée par la danse lascive de leurs langues enfiévrées. Une fois sa tâche achevée, elle la fait glisser le long de ses bras et découvre son torse. elle a Envie d’une aventure sans lendemain.

Quelques poils sont parsemés ici et là, ainsi qu’elle le découvre au gré de ses caresses, s’attardant sur ses tétons qu’elle pince entre ses doigts, le faisant soupirer d’extase. L’attente devient insoutenable pour elle, elle est trempée et le veut en elle, maintenant. Même si tout cela n’est pas elle… au diable les convenances, ce soir elle s’autorise une folie : faire l’amour avec un autre homme que son mari.

Ses mains descendent à la rencontre de son pantalon, elle les passe sur le tissu pour sentir une bosse le déformer. Il est plus qu’urgent qu’elle libère le sexe engorgé du gentleman.

Lentement, elle ouvre le bouton puis descend la glissière, donnant ainsi plus de place à son érection. Le pantalon lui tombe sur les chevilles quand elle le descend puis elle se plaque davantage contre lui, sans quitter sa bouche, sa main allant à la rencontre de son sexe par-dessus le tissu de son slip.

L’escort boy n’en peut plus d’attendre, ces préliminaires le rendent fou. Il apprécie l’instant et la femme qu’il tient dans ses bras, mais il lui en faut plus. Quand elle caresse son sexe, il serre les dents tout en soufflant de plaisir contenu. Il quitte sa bouche et se baisse tout en retirant le jean de Madame, se retrouvant ainsi face à un boxer en tulle, assorti à son soutien-gorge. Il presse ses lèvres contre le sous-vêtement, sentant le désir de sa partenaire pulser dans ses veines.

D’une lenteur presque insoutenable, il écarte le tissu pour caresser l’antre de sa féminité. Elle est trempée, tellement qu’il pourrait se glisser en elle dans la seconde. Ses doigts s’attardent sur la partie la plus intime de son corps sans la pénétrer, puis il titille son clitoris, la faisant se cambrer et crier de désir.

Jouis pour moi, Madame, murmure-t-il sans relâcher son bouton rosé. Il pose sa bouche sur le haut de sa cuisse, l´embrasse et là elle hurle son nom en même temps qu’un orgasme la secoue. C’est la première fois qu’elle ressent quelque chose d’aussi intense avec un homme.

Pouvoir sentir l'odeur de son escort boy

Pouvoir sentir l’odeur de son escort boy

L’escort boy retire son doigt et fait glisser sa culotte le long de ses jambes, ses yeux ne quittant pas son sexe épilé. Il y pose à nouveau sa bouche, sans barrière cette fois, et le feu se propage en lui quand sa langue récolte le miel de sa maitresse. Il l’insère entre ses lèvres, la faisant gémir de plus belle tout en l´installant assise sur le tabouret derrière elle. Il lui écarte les jambes, dévoilant ainsi l’accès à son intimité. Sa langue s’y glisse, puis ses doigts. Il lève la tête pour plonger ses yeux dans l’émeraude de ceux de Madame et la voir jouir une seconde fois.

L’escort boy se redresse ensuite, retire son slip, dévoilant son impressionnante érection, et se place contre sa partenaire, qui le désire davantage encore en cet instant. Plus rien d’autre n’existe que lui, et elle le veut en elle, immédiatement. Taquin, il s’amuse à placer son sexe juste devant sa féminité, à l’effleurer, sans jamais la pénétrer. Madame n’en peut plus, elle est en fusion et il n’y a que lui qui pourra éteindre le feu qu’il a allumé en elle, comme aucun autre homme ne l’avait jamais fait avant.

Ses lèvres se posent dans son cou qu’il embrasse jusqu’à remonter au lobe de son oreille. Madame est en train de fondre. Ses lèvres qui s’approchent dangereusement des siennes lui font oublier toutes ses bonnes résolutions et elle le laisse l’embrasser profondément, s’agrippant à lui afin de ne pas vaciller quand elle sent ses mains se frayer un chemin sous son pull. Elle gémit de plaisir contre sa bouche tandis que l’une de ses mains se glisse sous son soutien-gorge.

Jean quitte sa bouche, le temps de lui retirer son pull sans la moindre opposition, et prend ses seins en coupe dans ses mains, caressant le tissu rosé qui les cache.

Tu es magnifique, susurre-t-il en dégrafant son soutien-gorge, dévoilant une jolie poitrine.
Chacun de ses seins a droit à des caresses et des baisers, la faisant fondre, ses cris, ses gémissements, son plaisir.

Elle ne pense plus à rien en le sentant glisser sa main sous sa jupe. Elle porte un collant fin, mais le contact n’en est pas moins grisant.

L’escort boy la fait reculer jusqu’au bureau où il l’oblige à s’asseoir, ensuite à lever les fesses pour retirer le collant couleur chair, qui finit par terre avec ses chaussures à talons.
Non, s’oppose-t-elle sans conviction lorsqu’elle sent ses doigts la caresser à travers le tissu de sa culotte.

N’aie crainte, personne ne viendra ni ne nous entendra. Elle aime avoir Envie d’une aventure sans lendemain.
Elle a envie d’y croire, mais a tellement peur qu’on fasse irruption dans son bureau, que penserait-on d’elle après ça ?

Madame baisse les yeux pour voir l’érection de Jean à travers son pantalon, elle ne peut s’empêcher d’y poser sa main pour le caresser tandis qu’il remonte sa jupe sur ses hanches, afin d’avoir accès à son entrée secrète. Il contourne le tissu et enfonce deux doigts en elle en constatant qu’elle est humide de désir pour lui. Il va et vient lentement, la faisant gémir en se mordant les lèvres.

Laisse-toi aller, murmure-t-il. Personne ne t’entendra. Elle en doute, pourtant il a l’air si sûr de lui. Alors qu’il continue son exploration intime, la faisant crier de plaisir sans ameuter qui que ce soit, elle en profite pour défaire son pantalon et baisser son slip afin de sentir la peau de son sexe contre celle de sa main.

Lentement, elle le caresse tandis que Jean quitte son intimité pour retirer le pull qu’il porte ainsi que son débardeur dans un même mouvement.

Madame descend du bureau pour s’abaisser à la hauteur du sexe de Jean qu’elle prend dans sa bouche, le faisant gémir de plaisir. Il est tellement imposant qu’elle ne parvient pas à l’enfoncer jusqu’au fond de sa gorge, mais elle doit malgré tout bien s’y prendre parce qu’il serre ses mains sur les rebords du bureau en feulant son plaisir.

Private Sex Lessons for All Ladies

Private Sex Lessons for All Ladies

Lorsqu’il ne peut plus se maîtriser sans exploser dans sa bouche, Jean se retire et l’aide à se relever. Il la fait pivoter pour descendre la fermeture éclair de sa jupe qu’il lui retire ensuite ainsi que son slip, dévoilant sa nudité en pleine lumière. Rapidement, il se déleste de son pantalon et de son slip, se retrouvant dans la même tenue qu’elle.

Le gentleman lui prend la main et l’attire jusqu’au fauteuil imposant derrière le bureau, là, il la fait asseoir tout en plaçant ses fesses le plus au bord possible et lui écarte les jambes. Il s’accroupit et dépose un baiser sur son sexe humide, puis un autre avant d’aspirer son clitoris entre ses lèvres et de le mordiller, faisant se cambrer Madame.

Il s’amuse à la torturer ainsi jusqu’à ce qu’elle jouisse en prononçant son prénom. La délicieuse torture se poursuit alors qu’elle est encore secouée par les spasmes de son orgasme, il glisse un doigt en elle, allant et venant avec lenteur dans son corps trempé, plus que prêt à le recevoir. Il ajoute sa langue par moment, la faisant à nouveau atteindre le sommet de l’extase. Puis il se redresse, lui présentant une magnifique érection.

Attirée, Madame passe ses doigts sur toute la longueur et caresse le gland rougi avant d’y donner un coup de langue, puis un autre.

L’escort boy ne tiendra plus longtemps avant d’exploser, c’est déjà un miracle qu’il ait réussi à résister tout ce temps. Il aide sa partenaire à se mettre debout avant de la prendre dans ses bras pour la porter jusqu’au canapé où il l’allonge. Là, il la rejoint, se couchant sur elle qui écarte les jambes pour le sentir contre elle. Une fois si près de son intimité, il y enfonce son sexe avec lenteur pour ne pas lui faire mal, Jean étant bien mieux membrés que la plupart des hommes. Lorsqu’il est complètement en elle, il s’assure que tout aille bien pour Madame avant de bouger lentement d’abord, puis de plus en plus vite jusqu’à atteindre la délivrance en même temps qu’elle jouit une nouvelle fois.

Ils restent un instant ainsi, l’un dans l’autre, à profiter du plaisir partagé qu’ils ressentent, mais également pour se remettre de leurs émotions. Jean se redresse, se retirant du corps chaud de Madame avec précaution, et reste assis sur le canapé.

Ma dame le rejoint, se blottissant contre son corps, dans ses bras. L’instant reposant semble durer une éternité pendant laquelle ils sont juste bien. Aucun ne souhaite bouger ni rompre le contact avec l’autre.

❤️ ❤️ ❤️

Envie d’une aventure sans lendemain est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Envie d’une aventure sans lendemain avec son escort boy préféré pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Envie d’une aventure sans lendemain est une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Envie d’une aventure sans lendemain pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Envie d’une aventure sans lendemain pour femmes adultes. Un charmant gentleman viril et tendre qui saura vous faire oublier vos petits soucis dans de grands moments de plaisir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
gangbang experience escort boy paris

Expérience de Gangbang avec trois hommes

Category:candaulisme,divertissement,gangbang Tags : 

Monsieur avait envie de voir sa femme vivre une expérience de gangbang avec trois hommes. Un plan à quatre était une chose nouvelle dont Madame rêvait régulièrement. Elle avait demandé à son mari d’organiser ce moment de partage ou elle se donnerait. Madame voulait voir jusqu’où elle pourrait aller pour satisfaire trois hommes. Son mari contacta Jean, le célèbre escort boy parisien et il avait proposé de venir avec quelques collègues à lui triés sur le volet.

Avant qu’elle puisse dire quoi que ce soit d’autre, Le plus grand la souleva et la prit dans ses bras comme si elle ne pesait rien. Elle poussa un petit cri de surprise qui se transforma en rire lorsque ses talons hauts tombèrent sur le sol. La petite robe noire moulante qu’elle avait choisie de porter monta plus haut sur ses cuisses.

« Nous sommes des gentlemen, chère Madame. Maintenant, montrez-nous le chemin. » Dit Jean quant il vit la surprise sur son visage.

Le plus grand était un homme intense et elle commençait à se rendre compte qu’elle était attirée par cette intensité. Quant à Jean, il était décontracté et charmant. David était extrêmement jovial, faisant toujours une blague ou deux pour briser la glace. Trois types avec trois personnalités différentes dont elle espérait qu’ils se refléteraient dans leurs façons de baiser au lit. Un frisson parcourut son corps rien qu’en y pensant.

Vous n’oublierez jamais l’expérience du Gangbang dans votre couple

Vous n’oublierez jamais l’expérience du Gangbang dans votre couple

Le plus grand suivit ses instructions jusqu’à ce qu’ils arrivent dans la chambre principale, David et Jean traînant derrière eux. Quand ils sont finalement arrivés, Le plus grand la déposa sur le sol et fit quelques pas en arrière pour laisser la place à ses collègues. Jean s’est positionné à sa gauche tandis que David était sur sa droite. Avec le lit derrière elle, Madame était complètement encerclée.

«Déshabille-toi», commanda son mari qui était là pour diriger les opérations tel un maître de cérémonie de cette Expérience de Gangbang avec trois hommes.

Elle remua les sourcils, un sourire aux lèvres. « Oh? Et vous vous déshabillerez après moi? » Elle mourait d’envie de savoir à quoi ils ressemblaient sous leurs vêtements.
« Evidemment, » David haussa les épaules. « Mais les dames d’abord. »

Oh, elle l’avait vu venir. En rigolant, elle alla éteindre la lumière et la changea en une lumière tamisée, projetant une lueur douce dans la pièce. En se retournant vers eux, elle prit son temps pour se débarrasser de sa robe qu’elle avait choisi précisément pour ce moment.

Sans aucune réserve, elle enleva la robe, centimètre par centimètre. Lentement, elle leur révéla ses gros seins enveloppés de son soutien-gorge en dentelle, sa taille de guêpe et son ventre plat, ses hanches évasées, puis sa culotte et enfin sa jarretière noire. Lorsque le tissu finit par toucher le sol, elle fit un pas vers eux.

Elle était belle et elle le savait. Mais elle n’avait jamais eu à faire un show comme celui-ci. Pourtant, quand elle les entendit haleter alors que leurs yeux couraient sur son corps de bas en haut et inversement, elle ne s’était jamais sentit aussi confiante en son pouvoir de séduction.
Elle avait mis un peu de temps avant de se décider si elle voulait vraiment tenter un plan à quatre ou non.

Elle n’avait encore jamais couché avec trois hommes à la fois auparavant. Elle n’était pas certaine des choses à faire ou ne pas faire, mais elle ne voulait pas paraître naïve pour autant. Elle espérait simplement qu’ils lui montrerait le chemin.

Elle s’avança vers David. Elle voulait le goûter en premier. Les autres la regardèrent alors qu’elle prit David par le col de sa chemise et commençait à l’embrasser. C’était un baiser lent et doux pour commencer, puis il commença à devenir un peu plus passionné. Le désir était tangible entre leurs corps, une attirance sauvage et naturelle. Il l’embrassa en retour, maintenant le même rythme qu’elle. Puis, il lui caressa les lèvres et elle s’ouvrit à lui. Il y glissa langue et l’embrassa à pleine bouche. Le plaisir que cette action lui procurait lui allait droit à la chatte.

Monsieur avait envie de voir sa femme vivre une expérience de gangbang avec trois hommes

Monsieur avait envie de voir sa femme vivre une expérience de gangbang avec trois hommes

Elle lui rendit la pareille et quand il gémit, sa langue s’enfonça profondément dans sa bouche, découvrant à son tour tous les secrets qu’il gardait cachés. Alors que le baiser s’approfondissait, un gémissement s’échappa de sa gorge et elle l’attira plus près d’elle. Elle en voulait plus. Ses mains se posèrent sur ses fesses et elle reprit ses esprits quand elle sentit le contact peau contre peau. Madame s’est alors souvenue qu’elle était nue et qu’ils ne l’étaient pas du tout. Brusquement, elle le repoussa avec un sourire taquin.

« Déshabille-toi. »

Il se mit rapidement au travail, mais elle n’allait pas l’attendre. Elle se dirigea vers Jean qui semblait assez patient d’attendre son tour. Elle jeta un coup d’œil à son sourire en coin et inclina la tête sur le côté. Voulant le taquiner, elle glissa ses mains de son torse jusqu’à son entrejambe. Ses yeux s’écarquillèrent lorsqu’elle le sentit. Son renflement était dur, énorme et long. Ils ne rigolaient pas quand ils lui ont dit qu’ils n’étaient pas petits en dessous de la ceinture. Impatiente, sa chatte tressaillit et libéra de son jus. Elle se mordit les lèvres et serra les cuisses.

«Toi aussi», lui dit-elle, puis passa au plus grand.

Elle se mit à genoux devant ce dernier, gardant un contact visuel avec lui alors qu’elle commençait à retirer sa ceinture. Elle était par terre quelques secondes plus tard. Sa fermeture éclair a suivi tout comme son pantalon, puis son boxer. Finalement, elle vit le trésor qu’elle cherchait.

Il était encore plus gros que Jean, bien que, pas tout à fait aussi long. Sa queue était également courbée et percée. Ce dernier détail la prit par surprise. Elle n’en avait jamais eu, mais elle avait toujours entendu dire de très bonnes choses à ce sujet. Aujourd’hui était le jour où elle allait découvrir la vérité. Elle avait hâte…

Elle l’a de nouveau regardé fixement et pris sa queue dans sa main. Celle-ci palpitait et gonflait à son contact et ses doigts se fermaient autour de lui. Au moment où elle le mettait dans sa bouche, elle pouvait goûter le liquide salé qui s’était répandu sur son gland. Comme une femme affamée, elle a commencé à le prendre dans sa bouche, centimètre par centimètre jusqu’à l’avoir entièrement en elle. Elle pouvait le sentir au fond de sa gorge. Il grogna et elle gémit autour de lui, sa queue tressaillant sur sa langue. Elle le sentit se tendre au-dessus d’elle et ses mains se sont fermés en forme de poings à ses côtés. Il n’allait pas résister de la prendre par les cheveux, ça elle en était sûre.

Le rêve de l'Expérience de Gangbang avec trois hommes

Le rêve de l’Expérience de Gangbang avec trois hommes

Lentement, elle s’est retirée jusqu’à ce que son gland atteigne ses lèvres , elle commença à le lécher et le sucer tandis que ses doigts se concentraient sur son manche et ses testicules. Elle le suça jusqu’à ce qu’elle commence à l’entendre gémir, jusqu’à ce que ses cuisses commencent à trembler légèrement. Elle savait qu’il se retenait, il essayait si fort de garder le contrôle mais elle n’avait pas dit son dernier mot. Sans prévenir, elle le reconduisit entièrement en elle, jusqu’à ce qu’elle le sente une fois de plus au fond de sa gorge.

Elle avait du mal à tout prendre mais elle continua malgré les larmes qui menaçaient de tomber. Soudain, elle fit mine d’avaler, et la sensation était trop pour lui. Soudain, il glissa une main dans ses cheveux et lui imposa un rythme soutenu afin de lui baiser la bouche.

C’était un sentiment glorieux que de se soumettre à lui de cette façon. Elle voulait le faire jouir avec sa bouche, mais Le plus grand avait d’autres projets. Il s’éloigna et la souleva du sol avant de la jeter doucement sur le lit et de lui écarter les jambes. Avant qu’elle puisse s’y opposer, il se débarrassa de sa jarretière et déchira sa culotte en lambeaux. Elle était nue, glorieusement nue devant eux. David et Jean se sont approchés du lit avant de se mettre de chaque côté d’elle.

« Tu as aimé ça, ma salope? » C’était son mari qui parlait. Il était tellement excité de la voir dans cette Expérience de Gangbang avec trois hommes.
« Oui, beaucoup, mon chérie. Tu n’imagines même pas, mais j’en veux encore»

Sans prévenir, le grand la tira jusqu’au bord du lit, jeta ses jambes sur ses épaules et prit sa chatte dans sa bouche. Surprise, elle ne pouvait empêcher le cri qui s’échappa d’entre ses lèvres. Le plus grand n’attendit pas qu’elle s’habitue à la sensation quand il commença à la lécher de part en part. Un tourbillon de plaisir s’empara alors de son corps.

Elle ferma les yeux tandis que sa langue chatouillait son clitoris en faisant des cercles tout autour, sans jamais s’arrêter. Elle n’arrêtait pas de gémir alors que son corps était en feu. Il n’avait aucune pitié pour elle et continuait de la lécher de plus en plus vite et chaque va-et-vient sur son clitoris ne faisait qu’augmenter le plaisir qu’elle ressentait…

Tout à coup, Madame sentit un doigt la pénétrer, puis deux tandis qu’il continuait son assaut avec sa langue.

« Ohhh oui! » Cria-t-elle, mais ce cri fut bientôt avalé par Jean qui apparut à ses côtés. Il lui prit les lèvres dans un baiser violent et sauvage et son corps fut envahit par le plaisir et déchiré en deux moitiés provoquée par l’assaut de ces deux hommes.

Puis, elle sentit des mains sur ses seins. Elle n’avait besoin de personne pour lui dire qu’il s’agissait de David. Son soutien-gorge s’en est allé comme sa culotte, et elle se demandait où ces hommes avaient appris à enlever des sous-vêtements aussi efficacement. Cette traînée de pensées fut perdue lorsqu’elle sentit les lèvres se fermer sur un de ses mamelon, tandis que ses mains caressait l’autre.
Jean l’embrassa comme elle ne l’avait jamais été, le plus grand léchait tout son jus et David donnait plus d’attention à ses seins que n’importe quel homme avec qui elle était sorti auparavant. Elle n’avait jamais ressenti un plaisir aussi intense. C’était fou. Une minute, son orgasme montait en elle et la suivante, elle planait, envahie par le plaisir alors que son apogée la prenait tout entière.

Elle ferma les yeux, frissonna alors qu’elle sautait du bord de la falaise, tout son être tremblait sous la force de son orgasme. Elle commençait tout juste à se rétablir quand elle sentit les doigts de Le plus grand commencer à la pénétrer à nouveau. Un doigt de plus se joint, puis un autre, jusqu’à trois.

Jean rompit le baiser et enfonça rapidement sa queue dans sa bouche et commença à faire des va-et-vient, la tenant en place, de manière à pouvoir atteindre sa gorge à chaque poussée. C’en était trop pour elle et elle était encore affaiblie par le plus fort orgasme qu’elle ait jamais eu, mais ça ne faisait que commencer, et il était impossible pour elle de se dégonfler.

« Oui, c’est ça, avale ma grosse queue, comme un putain. Étouffe-toi dessus, » murmura Jean.
Son mari lui avait dit qu’elle aimait qu’on lui parle de façon perverse pendant le sexe. Elle adorait ça, c’était tellement sexy. David accordait une grande attention à ses seins et le plus grand la doigtait à la perfection. Elle avait trois hommes baraqués, tous déterminés à lui apporter un deuxième orgasme.

Soudain, elle sentit le retrait des doigts du plus grand. Ils ont été immédiatement remplacés par sa virilité emballée dans le latex, entrant en elle sans avertissement, étirant sa petite chatte et la remplissant complètement. Elle a abandonné la queue de Jean pour pousser un grand cri.

« Ohhh! Putain, c’est trop bon. »

Le plus grand leva ses jambes en l’air, se retira lentement et la frappa avec la force d’un taureau. Il l’a fait cinq fois de plus et à chaque fois, elle frissonnait de plaisir. Puis, il commença à la prendre de plus en plus vite et le lit commençait à claquer contre le mur. Dieu merci, ils habitaient seuls et n’avaient pas de voisins. Idéal pour une Expérience de Gangbang avec trois hommes et son mari.

En un rien de temps, elle a recommencé à sentir un orgasme. Cette fois, elle rejeta la tête en arrière et ferma les yeux pour mieux ressentir toutes les sensations qu’ils lui procuraient. Un feu d’artifice explosa en elle. Le plus grand continuait de la marteler, prolongeant son plaisir au maximum jusqu’à ce qu’il éjacule en elle dans un grognement.

Quand il s’est retiré, les jambes de Madame tremblaient, son corps était complètement vidé de son énergie, mais elles n’en avait pas fini avec son trio de policiers et eux non plus. Jean ne perdit pas de temps et s’est installé à la position de Le plus grand puis David prit sa place au niveau de sa bouche.

service pour couples qui cherchent à être accompagné dans la pratique du Gangbang

service pour couples qui cherchent à être accompagné dans la pratique du Gangbang

Seulement, cette fois, Jean la retourna sur le ventre. Il voulait voir son cul en la baisant et elle cambra le dos pour l’accueillir. Comme le plus grand, il est entré lentement, sa longue queue emballée dans le préservatif la pénétrant lentement. Ses va-et-vient étaient lents mais forts. C’était une torture pour Madame. Tout ce qu’elle voulait, c’était d’être baisée à toute vitesse pendant qu’elle suçait avec avidité la queue de David.

« Plus vite, » plaida-t-elle, mais sa seule réponse fut un gloussement. Il lui a aussi donné une fessée. L’excitation dans son bas-ventre réapparut et elle sut qu’elle allait venir à tout moment. Lentement et fermement, et pour la dernière fois, Jean l’a emmenée à son troisième point culminant, augmentant seulement le rythme à mesure que les vagues lui traversait le corps.

La dernière série de poussées était plus rapide et plus hard, encore plus que celle de Le plus grand. Ses grognements remplissaient la pièce alors que son propre orgasme prenait possession de son être. Il se vida en elle, son grognement engloutissant toute la pièce.

Alors qu’elle se remettait de ses émotions, il est allé chercher une serviette chaude et humide et l’a soigneusement nettoyée. Elle commençait à sentir les effets d’avoir été baisée par deux mecs dominants. Pourtant, elle en voulait plus. C’était comme si elle devenait insatiable en leur présence. Le geste doux de Jean lui donna cependant un instant pour se reposer et quand il s’éloigna, elle remarqua son clin d’œil.

C’était enfin le tour de David. Sa queue la remplit à ras bord. Bien qu’il ne soit pas aussi large que les autres, il compensait en longueur. Ses poussées étaient tout de suite rapides et puissantes, comme s’il avait attendu bien trop longtemps à son goût et qu’il ne pouvait plus se retenir une fois sa queue serrée à l’intérieur de sa chatte.

Il lui caressa le clitoris en même temps qu’il la pilonnait pour l’emmener à son quatrième orgasme. seulement, contrairement aux autres, il n’est pas venu avec elle. Il lui fallut qu’elle le taquine et le caresse les couilles avant qu’il ne finisse par perdre la tête et jouir en elle à son tour.

Alors qu’il se retirait, elle s’est effondrée sur le lit. Elle n’avait jamais été autant épuisée et satisfaite de sa vie par cette Expérience de Gangbang avec trois hommes.

Les hommes sont restés la nuit et quand ils se sont réveillés, ils ont commencé à la réveiller en l’embrassant.

Peu de temps après, les trois hommes l’ont prise tous en même temps pendant que son mari la fessait pour la punir de le tromper. Ce jeu de rôle l’excitait au plus au point.

Le plus grand dans sa chatte, Jean dans son cul et David dans sa bouche. C’était divin et elle ne s’était jamais sentie aussi remplie qu’à cet instant. Elle est venue plusieurs fois avant qu’ils n’aient terminés avec elle. Son mari se délectant de la voir dans un gangbang à la maison devant lui.

Quand ils se sont tous les trois retirés, l’air de sa chambre respirait le parfum de la sueur et du sexe, et son sol était jonché de préservatifs.

Après une douche collective, Madame les embrassa une dernière fois puis les regarda partir. Elle savait sans aucun doute que son corps allait demander un certain temps de rétablissement mais le plaisir d’être comblé devant son mari par des mâles aussi virils en valait la chandelle. Elle embrassa son mari reconnaissante de ce partage qu’ils avaient aimé tous les deux.

❤️  ❤️  ❤️

Expérience de Gangbang avec plusieurs hommes est service pour couples qui cherchent à être accompagné dans la pratique du Gangbang. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un plusieurs homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Mesdames, osez être prise par plusieurs hommes à la chaine ou ensemble dans de multiples positions. Laissez aller vos fantasmes de luxure les plus fous dans cette Expérience de Gangbang avec trois hommes.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec des hommes inconnus qui s’occuperont de votre femme et ne vous jugeront pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez leur tout ce que vous voulez ou laissez les vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme recevoir leurs elixirs après qu’ils vous aient fait jouir de multiples fois. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Découvrir le Gangbang dans votre couple vous permettra de prendre encore plus de plaisir.

Entrez dans mon monde et découvrez cette Expérience de Gangbang avec trois hommes, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec des gentlemen respectueux et délicats .

des hommes inconnus qui s’occuperont de votre femme

des hommes inconnus qui s’occuperont de votre femme

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle à plusieurs. Vous n’oublierez jamais l’expérience du Gangbang dans votre couple.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à quatre. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Le rêve de l’Expérience de Gangbang avec trois hommes.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce à notre expérience des couples . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Découvrir le gangbang dans votre couple est une expérience de sexe à plusieurs.

Au plaisir de faire votre connaissance pour découvrir le gangbang dans votre couple comme un cadeau avec des amants d’un soir. Expérience de Gangbang avec trois hommes.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
sexualité sans engagement avec un escort boy

Un désir d’expérimentation sexuelle

Category:amant,coach,escort boy Tags : 

Madame avait un désir d’expérimentation sexuelle. Elle fixa intensément son escort boy qui venait d’arriver pendant de longues secondes, au point que le gentleman ne sut plus quoi faire ou que dire. Elle regarda les lèvres de cet homme, puis ses yeux. Elle se pencha en avant lentement par-dessus la table.

Il comprit le signal et l’imita. Leurs lèvres se rencontrèrent, timidement d’abord, en un petit smack. Leurs yeux communiquèrent, puis ce fut une déferlante d’hormones dans leurs organismes. Ils s’embrassèrent voluptueusement, leurs langues fusionnèrent.

Son escort boy se leva et contourna la table pour se rapprocher de Madame. Il l’attrapa doucement par les épaules pour l’aider à se redresser. Ils s’embrassèrent de nouveau en collant leurs corps l’un à l’autre. Madame soupira de plaisir lorsqu’il la serra délicatement dans ses bras.

Les mains de son escort boy se baladèrent sur son dos, descendirent jusqu’au creux de ses reins, tandis qu’elle passait déjà les siennes sous la chemise de l’homme, sentant son torse. Elle souleva davantage le vêtement pour l’aider à le retirer, puis ils s’embrassèrent une nouvelle fois. Il la souleva par la taille, telle une plume.

Madame croisa ses jambes autour du bassin de son escort boy. Il la porta ainsi jusqu’au canapé, sur lequel il l’allongea tout en douceur. Elle retira son haut, laissant apparaître une poitrine généreuse maintenue pas un soutien-gorge bleu marine aux bordures en dentelle.

l'escortboy lécha sa chatte avec volupté tout en doigtant son vagin de son index

l’escortboy lécha sa chatte avec volupté tout en doigtant son vagin de son index

Son escort boy s’allongea sur elle délicatement et commença à l’embrasser dans le cou pendant que ses mains à elles se dirigeaient déjà vers la fermeture éclair du jean du gentleman.

Elle plongea une main par l’ouverture et se saisit de son sexe turgescent. Il gémit de plaisir. Il déboutonna rapidement le pantalon de Madame et le fit glisser jusqu’à ses chevilles.

Elle le repoussa : il se retrouva assis et elle enleva son jean et son caleçon afin de libérer son sexe. Elle le fixa dans les yeux en souriant avant d’engloutir le symbole de sa virilité en bouche.

Son escort boy pencha la tête en arrière, ferma les yeux et entrouvrit la bouche, se délectant de ce moment divin. Les lèvres de Madame et sa langue parcouraient sa verge dressée.

Ce moment dura quelques minutes, puis il lui releva la tête et la repoussa à son tour délicatement. Il fit glisser son string et partit à la découverte de son intimité imberbe avec sa langue. Le corps de Madame se contorsionna sous les coups de langue : il jouait avec son clitoris et sa vulve.

Tremblante de plaisir, ne pouvant plus se retenir, elle le refoula une ultime fois et vint se placer à califourchon sur son sexe emballé dans le latex, lui offrant tout son corps. Elle gémit lorsqu’il la pénétra lentement, puis elle commença à bouger son bassin tandis qu’il l’embrassait dans le cou, voluptueusement.

Il défit les agrafes de son soutien-gorge, libérant sa poitrine qu’il attrapa dans ses mains, massant ses seins. Il joua de ses doigts sur ses tétons, provoquant des spasmes dans le corps de sa partenaire qui accéléra ses coups de bassin.

Ils étaient fusionnels et ne faisaient plus qu’un. Jamais Madame n’avait connu tel plaisir avec un autre homme et elle s’abandonna à son orgasme. Il dut le sentir, car il vint en même temps qu’elle et ce fut dans un mélange de râles de plaisir qu’ils jouirent ensemble.

Ils restèrent un moment ainsi, profitant de cet instant magique. Puis elle se dégagea lentement avant de retomber en arrière sur le canapé.

❤️ ❤️ ❤️

Un désir d’expérimentation sexuelle est service pour les femmes qui souhaitent s’amuser avec un gentleman. Pour fêter un évènement comme un anniversaire, une fête ou toute autre raison.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de prendre du plaisir sans lendemain. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore .

Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure pour faire du bien aux dames et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde pour une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience d’un désir d’expérimentation sexuelle.

Laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine avec un escort boy

Laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine avec un escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour vous. Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez vous faire câliner.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience de gentleman pour dames. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Profitez du service d’un désir d’expérimentation sexuelle.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment d’Epanouissement de la femme avec un gentleman en toute sécurité.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Escort Boy Paris pour femmes modernes

Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure

Category:Accompagnateur,escort boy,gigolo Tags : 

Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure. L’escort boy se glissa près d’elle pour l’embrasser. Dans ses bras, elle était douce et docile. Elle ne l’embrassait pas comme l’autre soir, avec une passion débridée. Ce baiser était mignon et tendre, comme d’habitude. À titre de test, il l’embrassa de façon plus intense. Elle émit une petite exclamation de surprise et répondit à son baiser en mêlant les doigts dans ses cheveux.

Il descendit dans son cou, au creux de son épaule, la mordillant et faisant naître de petits rires. Elle était chatouilleuse à cet endroit. Elle le laissa soulever sa nuisette toute simple et la jeter. Elle se retrouva nue sous lui.

— Pas de culotte, encore ? demanda-t-il.

Madame secoua la tête.

— Je n’en porte jamais pour dormir. Je croyais que tu le savais.
— Apparemment, il y a beaucoup de choses que je ne sais pas.

Elle gloussa, ce qui souleva sa poitrine. Il enfouit la tête entre ses seins et elle poussa un petit soupir.

— Oui… c’est qu’avec les bas et le porte-jarretelles, répondit-elle en lui posant une main sur la nuque, une culotte, c’est encombrant.
— C’était trop sexy.

Sur les jambes de son escort boy

Sur les jambes de son escort boy

L’escort boy aspira un téton dans sa bouche et elle se cambra contre lui en poussant un geignement qui l’atteignit droit à l’entrejambe. Elle avait des aréoles parfaites, d’un rose pâle à peine plus teinté que sa peau, grandes et très sensibles. Il était toujours très prudent avec, et connaissait juste le bon dosage pour la faire frissonner et gémir.

L’autre soir, cependant, elle avait réagi à un contact plus affirmé. Il plongea les dents dans sa chair et mordit plus fort qu’il ne l’avait jamais osé. Elle poussa un cri étouffé, ses hanches donnèrent de petits à-coups répétés, et L’escort boy sentit sa semi-érection devenir complètement ferme dans son caleçon. Il se détacha d’elle et sourit.

Madame émit un rire haletant pendant qu’il revenait à son sein. Il passa à l’autre téton, le taquinant et le mordant de la même façon, et fut récompensé par un deuxième cri.

Son souffle devint saccadé sous le contact prolongé, toujours rude, chaque soubresaut encourageant l’escort boy à continuer de la mordre et de la lécher.

L’escort boy se pencha pour l’embrasser sur les plis ainsi formés, avant de provoquer ses lèvres des siennes. Elle laissa retomber le drap, laissant apparaître un téton rose par-dessus le bord, ce qui attira automatiquement le regard de l’escort boy.

La pointe durcie était à peine dissimulée par le tissu, appelant ses doigts, sa bouche. Il se força à relever les yeux vers son visage.Madame s’empourpra. Il adorait la façon dont sa peau rosissait, atténuant les taches de rousseur. Elle ne rougissait pas que du visage, mais des épaules et du cou également, tout son corps trahissait son excitation.
Il se rapprocha, à quatre pattes, jusqu’à se trouver face à face avec elle. La température de la chambre augmenta rudement, tout à coup.Les yeux dans les siens, il abaissa lentement le drap pour dénuder le reste de son corps et introduisit soigneusement ses doigts dans les replis entre ses jambes.

Madame entrouvrit les lèvres en un soupir, ses paupières papillonnèrent. Des vaguelettes de plaisir ondulèrent le long de sa colonne vertébrale. Il n’était jamais aussi direct, d’ordinaire. Il faisait toujours monter la tension par des baisers et des caresses plus douces. C’était nouveau ; il allait droit au but et elle était trempée.

— Tu aimes ça, fit-il, la voix teintée d’étonnement.

Elle sourit en guise de confirmation, puis s’allongea sur le dos. Il faisait danser ses doigts sur son clitoris, de quoi lui griller le cerveau.

Madame rouvrit les yeux. L’escort boy était allongé à côté d’elle, appuyé sur un coude, une expression curieuse sur le visage. Elle ne répondit pas et passa un bras derrière sa tête, puis plia une jambe pour lui permettre un accès plus facile.

Perdue dans son regard, elle poussa un petit cri en sentant une plénitude inattendue. Il avait glissé les doigts profondément en elle et sans doute trois, ce qui était clairement plus que ce à quoi elle s’attendait.

Son petit gloussement resserra l’étreinte de ses muscles autour des doigts de son gentleman, ce qui lui coupa le souffle à nouveau. L’escort boy, qui plia légèrement les doigts pour appuyer sur son point G, lui faisant de nouveau voir des étoiles. L’escort boy la frottait, la caressait, comme sur la terrasse l’autre nuit.

Pouvoir sentir l'odeur de son escort boy

Pouvoir sentir l’odeur de son escort boy

Il retira ses doigts et elle l’allongea sur le dos. Elle ne le laissa pas poser de questions. Elle le prit dans sa bouche, plus loin. Le poids sur sa langue, la sensation de sa bouche remplie… elle aimait tout dans la fellation.

Il pouvait reprendre le contrôle à tout moment également, lui saisir les cheveux et amener sa bouche sur lui. Elle détendit la gorge et gémit autour de sa queue, et il se mit à lui bouger la tête au rythme qu’il souhaitait.

Peut-être était-ce l’instinct, qui viendrait à n’importe quel homme, mais l’escort boy n’était pas n’importe quel homme. C’était le gentleman propre sur lui, professionnel et courtois qui lui faisait faire des folies.

L’escort boy lui tirait les cheveux et possédait sa bouche comme jamais il ne l’avait fait. Madame abaissa une main pour caresser son clitoris avant même d’en avoir conscience.

Il relâcha sa poigne sur ses cheveux et elle remonta pour reprendre son souffle, léchant ses lèvres gonflées. Elle le voulait maintenant. Le besoin montant en elle était plus que du désir sexuel : elle voulait le revendiquer sienne.

Mais il fit le premier geste et l’allongea sur le dos, s’inséra entre ses cuisses en ayant pris soin de mettre une protection sur sa virilité. L’escort boy remonta l’une de ses jambes sur sa poitrine, l’ouvrant encore plus à lui. Serrant son mollet, il glissa à l’intérieur de son sexe trempé.

Peu importait combien de fois ils le feraient, la première poussée lui couperait toujours le souffle. Un grognement étranglé franchit ses lèvres à la sensation d’être ouverte en deux par la verge de l’escort boy.

Cette position, c’était une nouvelle étape. Il était en mesure d’aller plus loin, de la pénétrer encore plus profondément, de toucher des endroits qu’il n’avait jamais atteints auparavant. Ce n’était pas son point G, mais autre chose lui arracha des gémissements.

En temps normal, les à-coups de l’escort boy étaient mesurés, contrôlés, assez lents et profonds pour qu’elle puisse prendre son temps pour arriver à l’orgasme. Ce soir, c’était autre chose. Ce soir, il la prenait avec force, utilisant son étreinte sur sa jambe pour s’élancer en elle chaque fois.

— Oui, comme ça, souffla-t-elle d’une voix tendue, avec l’impression que les va-et-vient faisaient éclater des étoiles chaque fois. Fort. C’est trop bon.

Elle enchaîna les jurons, sentant son bas-ventre se contracter profondément.

— Oui, c’est parfait, gronda-t-il. Prends ça.

Il avait les yeux rivés sur les siens, la mâchoire serrée, l’air agressif, et la pénétrait à un rythme aléatoire. Madame ne pouvait se détourner de son regard. Agrippée aux bras de son gentleman, elle ne se touchait même pas le clitoris, mais chaque passage la caressait avec une telle perfection qu’elle commença à partir avant de l’avoir prévu.

Il arrivait que ses orgasmes mettent du temps à venir : les yeux fermés, les lèvres serrées, elle se concentrait sur ses sensations sans penser à rien d’autre. Pas ce soir. Comme l’autre fois, elle fut rapidement prête à basculer. Son orgasme affluait en elle, comme un barrage prêt à céder à tout moment, le moindre muscle contracté, le corps prêt à s’engouffrer dans le précipice.

Le plaisir s’épanouit d’un coup et l’orgasme s’étendit dans tout son corps tandis que, les nerfs en feu, elle se resserrait sans fin autour du phallus en elle. Elle était perdue, ses orteils se recroquevillant sous les draps. L’escort boy s’enfouit jusqu’à la garde et jouit à l’intérieur du préservatif.

Sans force, elle s’amollit, sa jambe glissa de côté et il s’effondra sur elle. Ils restèrent silencieux un moment, à reprendre leur souffle ensemble. Madame rouvrit enfin les yeux, savourant le poids de l’escort boy.

❤️  ❤️  ❤️

Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure est service pour les femmes qui souhaitent s’amuser avec un gentleman. Pour fêter un évènement comme un anniversaire, une fête ou toute autre raison.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de prendre du plaisir sans lendemain. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore .

Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure pour faire du bien aux dames et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde pour une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Dans les bras de son escort boy, elle était douce et docile

Dans les bras de son escort boy, elle était douce et docile

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience du service Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour vous. Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez vous faire câliner.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience de gentleman pour dames. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Profitez du service Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment d’Epanouissement de la femme avec un gentleman en toute sécurité.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy.

Laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine

Category:Ejaculation féminine,escort service,Experience Tags : 

Lorsque la jeune femme lu l’annonce sur le site escortboy.org, “laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine”. “Gentleman de 43 ans propose aux femmes exigeantes des moments romantiques et érotiques de plaisir, minimum 2 heures, massage, coaching et divertissement assurés”.

La jeune femme se cala confortablement sur son siège, bu une gorgée de son verre de Chablis, et observa un instant les mots inscrits sur l’écran de son ordinateur. Surtout, les moments romantiques et érotiques.

Elle se leva et alla dans sa salle de bain pour se laver les dents.  Elle poussa un long soupir, puis regarda attentivement son reflet dans la glace. C’était le reflet une jeune femme, plutôt charmante, mais qui se sentait tellement seule depuis sa dernière rupture. Elle était assez grande, avec de longs cheveux châtains ondulés, la peau claire et de grands yeux bleus intelligents. Sous son chemisier, ses jolis seins ronds et bombés pointaient insolemment.

L’escort boy leva ses mains vers sa poitrine

L’escort boy leva ses mains vers sa poitrine

“Moments romantiques et érotiques de plaisir”. Peut-être que cet homme allait pouvoir lui apporter les câlins qui lui manquaient tant ; il parlait de « moments érotiques », donc peut-être de massages, de coaching et de divertissement. Elle imaginait déjà des moments pleins de tendresse dans les bras d’un homme qui la traiterait comme une princesse.

C’était une femme sérieuse, qui n’avait connu que quelques hommes dans sa vie, un homme qui avait abusé d’elle et qui venait de la larguer deux mois auparavant. Si elle en était arrivée à lire cette annonce, c’était parce qu’elle avait vraiment besoin de se laisser aller dans une relation sans engagement et sans enjeux.

La jeune femme revint s’installer devant son écran d’ordinateur. Elle tremblait légèrement, et sentit son entre jambe vibrer à l’idée d’une rencontre avec cet homme inconnu.

Elle but une autre gorgée de Chablis pour se donner un peu de courage.

La jeune femme répondit à l’annonce, en expliquant sa situation et ses besoins de tendresse. Elle poussa ensuite un long soupir. Elle s’en voulait d’avoir répondu à cet homme. Mais elle n’avait pas le choix. Sa vie était devenue bien trop difficile.

Elle reçut une réponse par email 15 minutes plus tard. Elle venait d’un certain Jean. Il la remerciait de l’avoir contacté, et lui proposait un premier rendez-vous dès le lendemain, à 19 heures, il lui recommanda de réserver une chambre d’hôtel et de lui envoyer les détails pour confirmation le matin même.

La jeune femme dû relire le message plusieurs fois pour être sûre qu’elle n’était pas en train de rêver.

Elle alla ensuite se coucher, à la fois anxieuse et légèrement excitée. Son sommeil fut agité, et elle dû allumer la lumière plusieurs fois, car son coeur battait la chamade. Finalement, elle s’endormit à trois heures du matin.

Le lendemain, elle réserva l’hôtel et envoya les détails à son gentleman. La jeune femme eu du mal à se concentrer sur ce que disait ses collègues au bureau. Nerveuse, elle ne cessait de jeter des coups d’oeil à son téléphone portable, car elle attendait avec impatience la confirmation de son rendez-vous. Elle reçut un message de son gentleman lui confirmant sa venue.

L’hôtel était un établissement trois étoiles très beau et romantique, situé dans une petite rue étroite un peu à l’écart.

les yeux de l'escort boy semblaient l'hypnotiser

les yeux de l’escort boy semblaient l’hypnotiser

Le lobby était fleuri et joliment décoré, et la réceptionniste fut particulièrement aimable avec La jeune femme.

La jeune femme monta dans l’ascenseur. Son cœur battait à 200 à l’heure, et ses jambes étaient flageolantes. Elle dû se concentrer pour garder son calme. Elle allait l’impression qu’elle allait faire un malaise, tant cette situation la stressait.

L’ascenseur s’arrêta brusquement. Dans le couloir sombre menant à la chambre, la jeune femme marqua une pause. Elle hésitait maintenant, se demandant si elle ne devrait pas rebrousser chemin. Le sang tambourinait dans ses tempes, et ses mains étaient moites.

– Qu’est-ce que tu es en train de faire ? se chuchota-t-elle à elle-même.

Elle se demandait si elle serait capable d’aller jusqu’au bout de son projet. Mais il était trop tard pour faire machine arrière. Et puis, La jeune femme avait envie de découvrir qui se cachait sous cette annonce. Appréhension et excitation étaient les deux composants d’une rencontre réussie comme elle allait le découvrir un peu plus tard.

Finalement, elle prit son courage à deux mains et avança vers la chambre 207, celle qu’elle avait réservé, celle où un homme qu’elle n’avait jamais vu l’attendait pour un moment érotique.

Elle frappa à la porte en frémissant.

– Entrez, c’est ouvert.

La jeune femme sursauta en entendant la voix de l’homme. C’était une voix grave, mais aussi sensuelle. Elle ouvrit la porte lentement et s’engouffra dans la grande chambre. Les stores étaient baissés et laissaient filtrer de minces filets de lumière, plongeant ainsi la pièce dans une pénombre seulement illuminée par les rayons dorés du soleil.

L’homme était assis sur une chaise près des stores, et son visage était dans l’ombre. Elle vit tout de même qu’il portait un très beau costume gris souris, une chemise blanche, et une cravate rouge et bleue. Sur la table basse près de lui, il y avait un verre de champagne.

– Bonsoir, Mademoiselle, dit-il de sa voix très masculine. Je suis Jean.

Laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine avec un escort boy

Laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine avec un escort boy

Il se leva et se dirigea vers elle. Il était grand et d’apparence athlétique. Il avançait d’une démarche assurée, sans aucune hésitation, et lorsque son visage apparu enfin, La jeune femme ne put s’empêcher de frissonner. Ce qu’elle vit en premier, c’était ses yeux bruns, perçants et tellement expressifs. Ils contrastaient avec la peau doucement halée de son visage aux traits fins. Il avait les cheveux bruns, coupés courts, et était rasé de près. Il devait avoir environ la quarantaine.

– Bon… bonsoir, bredouilla-t-elle.

Il lui serra la main. Sa paume était douce et chaude.

– Je suis ravi que vous ayez accepté de venir, dit-il.

Il la regarda droit dans les yeux, de ses yeux bruns si perçants, et si sensuels. La jeune femme se sentit rougir.

– Asseyons-nous sur le lit pour faire connaissance. Il lui tendit une coupe de champagne ?

– On peut peut-être se tutoyer, dit-il ?

– Oui ce sera plus simple… dit-elle.

Lorsqu’ils s’assirent sur le lit, La jeune femme se dit qu’elle devait absolument reprendre ses moyens.

Il retira sa veste et s’assit à côté d’elle en lissant machinalement sa cravate.

– Que fais-tu dans la vie ? demanda-t-il.

– Oui. Je travaille dans la banque.

– Ah, tiens, moi aussi, Est-ce ça te plait ?

– Oui, c’est intéressant. .

Il la regarda un instant en silence.

l'escortboy lécha sa chatte avec volupté tout en doigtant son vagin de son index

l’escortboy lécha sa chatte avec volupté tout en doigtant son vagin de son index

– Je comprends que tu te sens un peu seul en ce moment et que tu as besoin de compagnie ? demanda-t-il

– Oui j’ai envie de lâcher prise

– Comme je le disais dans mon annonce, je te propose des moments agréables avec moi. Tu es très charmante.

La jeune femme sentit qu’elle rougissait encore plus. Elle détestait cette habitude qu’elle avait de se transformer en pivoine à chaque fois qu’on lui faisait un compliment. Elle jeta un coup d’œil inquisiteur au gentleman, puis elle détourna son regard.

Le gentleman l’observa attentivement. Il souriait toujours, et La jeune femme vit des flammes brûlantes danser dans ses beaux yeux noirs.

Le gentleman s’approcha d’elle et déposa un baiser sur ses lèvres, puis il se colla à elle. A cette instant la jeune femme se sentit défaillir, il passa ses mains autour de sa taille pour la caresser.

Puis il commença à ouvir les bouton de son chemisier tout en continuant à l’embrasser, il le retira finalement. Elle était en soutien-gorge maintenant, un soutien-gorge Victoria’s secret en dentelle rose qui moulait admirablement sa poitrine ronde et ferme.

Le gentleman glissa les mains à l’arrière de sa jupe et ouvrir la fermeture éclair afin que sa jupe glisse au sol comme s’il s’était agi d’un rêve. Elle ferma les yeux se s’abandonna à cet homme inconnu.

L’escort boy regarda attentivement sa petite culotte en dentelle rose, puis il fit glisser son regard sur le reste de son corps, caressant ses courbes de ses yeux ardents. Elle se sentait incroyablement vulnérable devant cet inconnu qui la dévisageait ainsi, mais aussi étrangement excitée…

– Tu es très sexy, dit-il.

La jeune femme lui jeta un nouveau coup d’œil. Le vent frais de cette soirée de mai s’engouffrait à travers les stores de la chambre plongée dans la pénombre et caressait sa peau de façon sensuelle, ce qui la fit frissonner encore plus.

Elle ferma les yeux à nouveau, et il déboutonna les agrafes de son soutien-gorge. Puis il fit glisser les bretelles sur ses fines épaules. Petit à petit, il retira son soutien-gorge, révélant ainsi la chair tendre et pale de ses seins, puis enfin ses tétons roses et durcis.

– Tu as une poitrine magnifique, commenta l’inconnu.

La jeune femme posa machinalement ses mains sur ses seins afin de les dissimuler dans un dernier élan de pudeur.

– Tu veux bien retirer tes mains de devant tes seins ?

Elle lui obéit… Elle se sentait incroyablement excitée. Quelque part, elle commençait à aimer son regard sur elle. Elle ignorait que son corps pouvait éveiller autant de désir chez un homme, et cela l’émoustillait de plus en plus…

L’escort boy retroussa les manches de sa chemise blanche, puis il but une nouvelle gorgée de champagne.

– Retire ta culotte, maintenant, dit-il de sa voix ferme mais agréable.

La jeune femme poussa un petit soupir, puis elle fit glisser doucement sa culotte à ses pieds, révélant ainsi son joli sexe totalement épilé. Elle avait extrêmement chaud maintenant, malgré la brise qui entrait dans la chambre. Elle voulait se cacher quelque part, mais les yeux de l’escort boy semblaient l’hypnotiser.

– Tu aimes t’épiler intégralement, je vois… dit l’homme en souriant. J’adore ça. Retourne-toi, s’il te plaît. J’aimerais voir tes fesses.

La jeune femme lui obéit. Elle avait l’impression incroyable de sentir ses yeux se promener sur tout son corps, pour explorer la moindre parcelle de sa peau. A sa grande surprise, elle sentait qu’elle mouillait.

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy

– Très, très charmante, dit-il. Est-ce que cela te gênerait de venir t’allonger près de moi ? J’ai envie de t’admirer de plus près.

La jeune femme jeta un coup d’œil timide à l’homme assis sur le lit. Elle ressentait de nombreuses émotions très contradictoires. Elle se sentait si fragile dans sa nudité, mais aussi si féminine. Elle était anxieuse à l’idée de s’approcher de lui, mais elle n’osait pas non plus refuser. Elle avait tellement envie.

Elle marcha doucement vers le lit, puis monta dessus. Ensuite, elle s’assit près de l’inconnu, puis s’allongea rapidement et maladroitement à côté de lui.

– Voilà, dit-elle d’une petite voix.

Elle ferma les yeux, et son corps frémit.

Elle sentit l’homme se pencher légèrement au-dessus d’elle pour la regarder de près, et sa cravate frôla ses seins. Son eau de Cologne italienne sentait délicieusement bon, et elle avait l’impression qu’il allait la toucher à tout moment, ce qui la fit frissonner comme jamais. Mais il n’en fit rien.

Elle ouvrit les yeux et le vit la regarder avec beaucoup de douceur. Pourtant, des flammes de désir brûlaient encore dans ses beaux yeux bruns.

L’escort boy leva ses mains vers sa poitrine, puis il commença à caresser ses jolis seins, doucement, très doucement. Ses tétons étaient incroyablement durs, car elle se sentait très excitée par ce qu’il était en train de faire.

Il continua à caresser ses jolis seins, puis elle commença à malaxer leur chair à la fois tendre et ferme.

– Tu es délicieuse, dit l’homme.

Puis il fit glisser sa main droite sur sa vulve épilée tout en continuant à malaxer ses seins généreux de sa main gauche. Lentement, il commença à caresser les lèvres de son sexe, et ses jus féminins recouvrirent ses doigts. Elle gémit doucement.

Le gentleman accéléra le mouvement de ses doigts, massant son jardin secret chaud et humide et son clitoris en feu. Son corps nu s’était raidit, et elle gémissait de plus en plus fort sous ses caresses. Nue à côté de ce gentleman toujours habillé, elle était incroyablement excitée, excitée qu’un homme qu’elle n’avait jamais rencontré auparavant la masturbe ainsi, excitée de prendre du plaisir sous ses doigts.

– Est-ce que tu prends du plaisir ? demanda-t-il.

– Oui… chuchota-t-elle en haletant.

Le gentleman plongea son visage contre sa petite chatte humide. Il dégusta le moindre centimètre de sa vulve, embrassant, léchant et suçant ses petites lèvres, son clitoris et son Mont de Vénus.

La jeune femme se mit à haleter de plaisir.

– Ta chatte est si bonne… Est-ce que tu aimes ma façon de te lécher ?

– J’adore ta langue, répondit-elle en raidissant son corps.

Il continua à la lécher goulûment tout en malaxant ses beaux seins bien ronds. Elle miaula de plaisir tant sa langue agile et humide la faisait jouir…

L’escort boy se mit à aller et venir en elle tout en suçant ses lèvres

L’escort boy se mit à aller et venir en elle tout en suçant ses lèvres

Il savait exactement comment l’amener au bord de l’orgasme, mais à chaque fois, il s’arrêtait avant qu’elle n’explose…

La jeune femme n’en pouvait plus. Elle le désirait ardemment et voulait qu’il la fasse exploser d’extase.

– Baise-moi, et fais-moi jouir, Jean, je t’en supplie… réclama-t-elle. J’ai besoin de sexe…

– Je te supplie de me baiser et de me faire jouir.

Jean déboutonna son pantalon avant de s’allonger sur elle. Elle aimait sentir le poids de son corps chaud sur le sien, ses vêtements chics sur sa peau nue et son eau de Cologne italienne si enivrante. Elle écarta bien les cuisses pour lui, et il enfonça sa queue en elle doucement tout en enroulant sa langue autour de la sienne. La jeune femme dû faire un effort surhumain pour ne pas jouir immédiatement, tant sa queue lui faisait du bien…

Elle avait envie de faire durer le plaisir…

– Tu es trempée, dit-il.

– Oui, ta queue me fait mouiller comme jamais… Tu aimes ma petite chatte ?

– Elle est délicieuse…

– C’est la meilleure petite chatte que j’aie jamais baisée…

L’escort boy se mit à aller et venir en elle tout en suçant ses lèvres et ses seins offerts à ses fantasmes les plus torrides. Elle était son jouet, sa poupée de sexe, et elle aimait trop ça.

– Tu aimes être à moi ? demanda-t-il.

– J’adore être ta chienne en chaleur… Fais de moi ce que tu veux… Prends-moi à fond…

Après avoir prononcé ces paroles, elle sentit la virilité de Jean devenir encore plus dure dans son vagin. Elle se mit alors à onduler des hanches tout en se léchant les lèvres.

– Je veux te faire exploser, dit-elle. Je veux que tu gicles sur mes seins.

– Tes désirs sont des ordres, plaisanta-t-il.

Soudain, il accéléra le rythme, la baisant comme elle n’avait jamais été baisée. Chaque coup de boutoir de sa queue en elle envoyait La jeune femme toujours un peu plus près de l’extase…

Elle sentait la puissance virile de ce gentleman la remplir et la dominer. L’intensité de son désir pour elle était telle, qu’elle avait l’impression de vivre un tremblement de terre de volupté. Elle aurait voulu garder son sexe en elle pour toujours, afin d’en jouir éternellement.

Jean se retira soudain en criant, et au bout de quelques secondes, elle sentit sa sève chaude inonder sa poitrine en sueur. Elle tira alors la langue, et des gouttes de sperme atterrirent dessus. Elle avala sa semence avec volupté.

– Que c’est bon… gémissait-il. Je veux que tu jouisses, toi aussi.

Jean se pencha entre les cuisses de La jeune femme, puis l’escortboy lécha sa chatte avec volupté tout en doigtant son vagin de son index.

l'escortboy lécha sa chatte avec volupté tout en doigtant son vagin de son index

l’escortboy lécha sa chatte avec volupté tout en doigtant son vagin de son index

Surexcitée par l’orgasme de Jean et par la double stimulation de sa langue sur son clitoris et de son index allant et venant dans son petit trou, La jeune femme hurla de plaisir tandis qu’un orgasme monstrueux s’abattait sur elle. Des spasmes de jouissance infinie agitèrent son corps, et ses jus féminins inondèrent la bouche de son amant, qui s’en délecta avec délices.

A bout de souffle, Jean retomba sur la jeune femme, tandis qu’elle se demandait si elle était morte de plaisir. Mais non, elle était bien là, dans cette chambre d’hôtel, avec le meilleur amant du monde.

❤️  ❤️  ❤️

Laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine est service pour les femmes qui souhaitent s’évader avec un gentleman. Pour fêter un évènement comme un anniversaire, une fête ou toute autre raison que vous n’avez pas besoin de justifier à quiconque.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de prendre du plaisir sans lendemain. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore .

Laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine est fait pour faire du bien aux dames et les faire entrer dans l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde pour une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience de laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour vous. Laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine avec un gentleman pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez vous faire câliner.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience de gentleman pour dames. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Profitez du service de Laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine avec un gentleman.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment de Laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine avec un gentleman en toute sécurité.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Etes vous prête pour un trio de plaisir

Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme

Category:Accompagnateur,ménage à trois,triolisme Tags : 

Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme. Madame se lécha les lèvres en appréciant la façon dont le regard des deux hommes s’assombrit et que leur respiration devint irrégulière. Cela avait toujours été ainsi, chaud, entêtant et elle était prête à toute éventualité. Ses tétons se durcirent et son ventre vacilla lorsqu’elle imagina ce qui suivrait. Avec deux hommes, elle ne savait jamais qui ferait le premier pas et ouvrirait la voie.

Son escort boy et son mari avaient toujours été dominateurs au lit, mais pas comme les autres hommes le pensaient. Ils savaient ce qu’elle voulait et ils le lui donnaient… après l’avoir taquiné une ou deux fois.

Ce qu’elle ignorait, c’était quel homme ferait le premier pas.

Voulez vous essayer le triolisme

Voulez vous essayer le triolisme

Son escort boy et son mari se jetèrent un coup d’œil, comme s’ils avaient une conversation silencieuse. Son mari acquiesça et Madame prit une inspiration quand son escort boy s’avança de deux pas vers elle, posant les mains autour de sa tête, enroulant ses longs cheveux autour de son poignet, trois fois.

Elle haleta lorsqu’il tira, laissant sa tête retomber en arrière pour qu’elle puisse le regarder fixement, désirant plus.

— Tu es à moi, chuchota-t-il.

Il écrasa ensuite sa bouche contre la sienne. Elle gémit quand ses lèvres se pressèrent sur les siennes, la mordillant. Elle s’ouvrit pour lui, sa langue se mêlant avec la sienne. Il avait un goût de menthe et de café, cette saveur se mélangeant avec le sien. Il tira à nouveau sur ses cheveux, le brusque picotement se dirigeant brusquement vers le sexe de la jeune femme.

— Ne m’oublie pas, déclara son mari d’une voix rauque.

Son escort boy arracha ses lèvres à celles de la jeune femme, tira à nouveau sur ses cheveux, l’obligeant cette fois-ci à regarder son mari. Le contrôle de son escort boy sur son baiser avec son mari lui donna envie de jouir sur le champ. Elle aimait quand ils se comportaient comme des mâles alphas avec elle… et entre eux.

Son mari prit son visage en coupe, puis baissa lentement la tête. Son baiser était doux, tentant, là où son escort boy n’était que feu et chaleur. Ils étaient tellement différents. Elle ferma les yeux, goûtant sa douceur sombre lorsqu’elle se balança contre lui et son escort boy en même temps. Leurs corps étaient si près du sien et l’un de l’autre, rendant la chose plus facile.

Son escort boy l’attira et approcha sa bouche de celle de Madame. Elle lécha ses lèvres et mordilla, appréciant que le goût des deux hommes se mélange sur sa langue. Cette combinaison entêtante lui rappelait à quel point cela lui avait manqué, qu’elle mourait d’envie de revivre ça.

Elle se lécha les lèvres et baissa les yeux vers l’érection de son escort boy qui tendait son pantalon, puis elle vit la même chose chez son mari. Autant elle avait envie de jouir, autant elle aimerait vraiment goûter ses hommes.

Le souffle de Madame s’accéléra lorsqu’elle défit la ceinture de son escort boy et descendit son pantalon. Si certaines femmes détestaient ça, elle, elle adorait faire des fellations. Elle aimait avoir le pouvoir, même si son escort boy et son mari donnaient d’habitude le ton. C’était elle qui leur procurait du plaisir, et rien qu’y penser la faisait vraiment mouiller.
Puisque lorsqu’elle en aurait fini avec eux, ils lui rendraient la pareille de la meilleure façon possible.

Aussi vite que possible, elle baissa suffisamment son boxer pour pouvoir saisir son membre. Il remplissait sa main, chaud et dur qu’il était, prêt pour sa bouche. Ne voulant pas laisser son deuxième amant de côté, elle déposa un baiser sur le sexe de son escort boy avant de défaire le pantalon de son mari.

Son escort boy tira sur ses cheveux, les prenant dans son poing comme avant, tandis que son mari la tenait par l’épaule. Elle baissa le jean de ce dernier et lécha l’extrémité, tout en enroulant sa main à la base de l’érection de Jean.

Elle n’avait pas eu de plan à trois depuis qu’elle avait été avec son escort boy et son mari, mais la dextérité qu’il lui fallait pour leur procurer du plaisir à tous les deux n’avait apparemment pas disparu.

Triolisme Candaulisme et Ménage à trois

Triolisme Candaulisme et Ménage à trois

Avec un dernier clin d’œil en direction de ses amants, elle se mit au travail, léchant la queue de son mari avant de faire la même chose pour Jean. Les deux hommes gémirent et elle sourit avant de sucer le gland de Jean, laissant sa langue effleurer le sillon. Il se cambra dans sa bouche et elle posa une main sur sa hanche pour le maintenir en place. Elle s’éloigna légèrement pour lever les yeux vers lui.

— Laisse-moi vous goûter tous les deux avant de me prendre la bouche.
— J’aime ta bouche obscène, déclara son mari.

Les yeux de la jeune femme roulèrent dans leurs orbites. Elle recommença à s’affairer et lécha une goutte de liquide pré-séminal au bout du membre de son escort boy avant de faire la même chose pour son mari. Elle tenait chacun de leurs sexes dans une main et s’agrippait fermement à eux, faisant rouler ses poignets lorsqu’elle tira vers le haut pour glisser sur leurs longueurs.

La verge de son escort boy était légèrement plus longue avec une courbe sur la gauche qui atteignait le bon endroit en elle et la faisait loucher lorsqu’il la prenait brutalement. Celui de son mari était plus épais et l’étirait d’une façon sexy chaque fois qu’il la pénétrait.
Bon sang, ils lui avaient manqué, tous les deux.

Son mari posa une main sur sa joue et sourit.

— Laisse-moi te regarder prendre Jean. Ensuite, tu pourras t’occuper de moi. J’adore que tu lui suces les boules quand tu lui fais une fellation.

Elle retint un gémissement dans sa gorge, puis acquiesça avant de se retourner vers Jean. Parce qu’elle savait que son mari, et son escort boy adoraient ça, elle releva la verge de ce dernier contre son ventre et suçota ses testicules. Elle en fit rouler un sur sa langue, puis s’attaqua à l’autre de la même façon.

Elle pouvait sentir le sexe de son escort boy qui palpitait quand elle suçait, et répéta donc le processus. Lorsqu’elle ne put en supporter davantage, et qu’elle eut la sensation que son escort boy ressentait la même chose, elle commença à sucer son érection dans un long mouvement. L’exclamation de désir et de surprise de son amant était une douce mélodie à ses oreilles. Elle recula, impatiente de continuer une fois qu’elle aurait retrouvé son souffle.

— Laisse-moi t’aider, dit son mari.

Elle leva les yeux vers lui et constata qu’il était derrière Jean. Il saisit la base du sexe de son escort boy et le leva vers les lèvres de la jeune femme.

Elle sourit, puis suça à nouveau Jean. La main de ce dernier se resserra autour de ses cheveux et elle se figea, laissant sa mâchoire s’élargir. son escort boy baisa sa bouche et son mari l’aidait en le dirigeant. Lorsqu’il se retira, elle fit rouler sa langue, puis déglutit lorsqu’elle arriva sur son gland avant de plonger à nouveau sur lui, le faisant atteindre le fond de sa gorge.

Elle creusa ses joues et fredonna, levant les yeux pour voir la main de son escort boy posée sur l’épaule de son mari. Lorsque la bouche de Madame quitterait son sexe, la main de son mari serrerait et bougerait sur sa longueur.

Finalement, son escort boy s’éloigna, son sexe toujours dur puisqu’il n’avait pas joui, et il s’écarta. son mari se tenait là, sa verge pointant. Elle lécha sa longueur lorsque son escort boy arriva derrière elle. Elle jeta un coup d’œil par-dessus son épaule et sourit lorsqu’il se déshabilla.

— Qu’est-ce que tu fais, là-bas ? ronronna-t-elle.

Son escort boy gloussa, puis s’agrippa à ses épaules.

— Suce-le, ensuite je vais te bouffer, chérie.

Eh bien, c’était un bon plan.

Le triolisme avec son escort boy et son mari

Le triolisme avec son escort boy et son mari

Elle prit entièrement le sexe de son mari dans sa bouche, bougeant la tête de haut en bas en donnant le rythme cette fois-ci. Son escort boy passa les mains derrière sa taille et il s’agenouilla derrière elle. Il prit ses seins dans ses mains, au travers du soutien-gorge, et lui pinça ardemment les tétons.

Elle s’exclama autour du sexe de son mari tandis que son escort boy la pinçait encore plus fort et tournait légèrement. La douleur résonnait jusque dans son sexe, qui était prêt à recevoir leurs verges, mais elle savait qu’elle devrait attendre. Elle accentua le rythme, voulant que son mari perde le contrôle.

Elle se lécha les lèvres, le goût salé des deux hommes lui plaisait.

Les deux hommes enlevèrent leurs vêtements, puis elle se retrouva sur le dos, allongée sur le plan de travail de la cuisine, la tête de son escort boy entre ses cuisses.

— Jean ! s’exclama-t-elle au premier coup de langue.

Il lécha et mordilla sa fente avant de se concentrer sur son clitoris. Elle se cambra contre son visage, en voulant plus.

— Laisse Jean te goûter, ma chérie, chuchota son mari.

Il appuya sur ses hanches, offrant plus de contrôle à Jean.

Elle tenta d’empêcher ses yeux de rouler dans leurs orbites, mais c’était sacrément difficile étant donné que son escort boy la léchait comme un chat laperait du lait. Ce fut encore plus difficile quand son mari suça l’un de ses tétons, pinçant l’autre avec ses doigts agiles. Il mordit le petit bourgeon tout en faisant rouler l’autre, et elle jouit contre le visage de son escort boy et les deux doigts qu’il avait enfoncés en elle.

Madame poussa un hurlement de plaisir, tandis qu’ils continuaient de s’affairer sur elle, ne s’arrêtant que lorsqu’elle se surprit à subir une deuxième vague d’orgasme.

❤️  ❤️  ❤️

Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme est un service de plaisir pour couples recherchant un moment de plaisir à trois. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à  d’autres hommes pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme avec un gentleman escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais le jour où vous vivrez l’expérience de Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme.

candaulisme ou triolisme avec un escort boy

candaulisme ou triolisme avec un escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte des Jeux érotiques et pervers pour couples. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez offrir votre épouse à un autre homme dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’Expérience de Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Douche Shower avec with Male escort boy Paris

Accompagnement masculin sous la douche

Category:Accompagnateur,Experience,fantasmes Tags : 

Madame avait envie d’un accompagnement masculin sous la douche avec un gentleman escort boy. Madame se rendit dans la salle de bain, où elle commença à se déshabiller. Le temps était à l’orage en cette fin d’après-midi, et l’air était poisseux. Elle avait besoin d’une bonne douche pour se rafraîchir et se changer les idées. Une fois nue, Madame jeta un coup d’œil dans le miroir au-dessus du lavabo.

C’était une petite blonde au corps mince et pâle. Ses seins étaient étonnamment gros par rapport au reste de son corps, et ses fesses agréablement rebondies.

Madame n’aimait pas ses formes, qui lui donnaient pourtant une silhouette très sexy. Comme toutes les femmes, elle se sentait un peu complexée vis à vis de son corps. L’escort boy allait la décomplexer et la faire sentir tellement belle et désirable.

Elle monta dans la baignoire, et elle se demanda si elle devrait prendre un bain ou une douche. Soudain, elle se sentit très fatiguée.

Ses yeux se fermèrent peu à peu, mais elle se força à tourner le bouton de la douche pour se réveiller. Lorsque l’eau chaude jaillit sur son corps, elle poussa un long soupir de soulagement. Elle adorait la façon qu’avait le jet de la douche de masser sa peau.

Un moment de plaisir sous la douche avec un escort boy

Un moment de plaisir sous la douche avec un escort boy

Elle avait couru dans le parc du Luxembourg adjacent à son immeuble, et ses muscles lui faisaient mal. L’eau chaude la caressait de façon sensuelle, un peu comme un amant très attentionné

Madame pensa à nouveau à Jean, l’escort boy qu’elle avait commandé pour ce soir, et elle se sentit excitée. Elle aurait adoré qu’il la prenne dans ses bras maintenant.

Madame fit passer le jet d’eau chaude sur son sexe entièrement épilé, et elle gémit discrètement. Et puis soudain, elle entendit un bruit suspect au niveau de la porte.
Elle poussa doucement le rideau de la douche, et elle vit que quelqu’un était en train de tourner la poignée.

-Qui est là ? demanda-t-elle d’une voix mal assurée.

La porte s’ouvrit alors, et une haute silhouette se faufila à l’intérieur avant de la refermer.
C’était bien son escort boy.

-Jean ? tu es déjà là ?

dit la dame en plaquant machinalement ses mains sur ses seins à l’arrondi parfait.

L’escort boy la regardait attentivement, sans lui donner de réponse et sans montrer la moindre gêne. Madame devina un désir ardent dans ses yeux.

-J’avais trop envie de te voir nue, finit-il par répondre. J’espère que ça ne te dérange pas ? tu m’avais dit que tu laisserais ta clé sous ton paillasson.

Madame le regarda sans rien dire.

Elle sentait une boule dans sa gorge, et des papillons étaient en train de voltiger dans son ventre.

Jean avança vers elle tout en retirant sa chemise blanche. Puis il fit de même avec son pantalon et son caleçon… Il était entièrement nu à présent, et Madame pouvait admirer à loisir son corps de gentleman. Sa virilité était gonflée par le désir, et énorme.

-Est-ce que je peux prendre une douche avec toi ma chérie ?

-Je… je… bafouilla-t-elle.

D’accord, Jean…

Madame était très excitée. Elle avait l’impression de vivre un rêve éveillé.

L’escort boy la rejoint sous la douche et s’approcha tout près d’elle. Il était grand à côté d’elle, et tellement attirant.

Cunnilingus avec un escort boy sous la douche

Cunnilingus avec un escort boy sous la douche

Madame tremblait de tous ses membres tant elle était excitée. L’eau chaude tombait sur leurs corps nus, mouillant leurs cheveux et recouvrant leur peau de fines gouttes d’eau brillantes. Elle baissa alors les yeux, et elle regarda à nouveau le membre en érection du gentleman. Il bandait comme un fou pour elle…

-Tu vois l’effet que tu me fais ?

demanda-t-il en posant sa main sur la joue de Madame.

-Oui… Moi aussi, je suis excitée…

Il se pencha vers elle et saisit ses jolies fesses rebondies. Il déposa alors un baiser brûlant sur les lèvres frémissantes de la belle dame. Elle ferma les yeux pour mieux apprécier l’onde sensuelle de sa bouche caressant la sienne.

Autour d’eux, la vapeur de la douche transformait la salle de bain en un sauna érotique…
Il s’écarta alors doucement d’elle, mais Madame saisit son bras musclé.

-Encore, demanda-t-elle.

L’escort boy colla son corps chaud contre le sien. Ses pectoraux s’écrasèrent contre sa poitrine voluptueuse de femme mure, et elle sentit son sexe massif caresser sa fente brulante et humide.

L’eau chaude tombait toujours comme une cascade sur leurs corps envahis de désir. Il darda sa langue dans la bouche dela dame et l’enroula autour de la sienne dans une longue danse érotique. Madame tremblait de tous ses membres. Ce qu’ils étaient en train de faire était totalement interdit, et terriblement excitant.

L’escort boy caressait ses gros seins gonflés par le désir.

-Tu veux bien… me savonner les seins ? demanda-t-elle d’un air faussement innocent.

-Avec plaisir, répondit-il avec son sourire charmeur.

Il déposa une noisette de savon dans le creux de sa main, puis il commença à masser la mousse onctueuse sur la poitrine souple et moelleuse de Madame. Elle ferma les yeux, profitant de la sensation des mains chaudes et fermes de l’escort boy sur ses seins excités. Il se régalait de sa chair douce, profitant de son corps de femme comme bon lui semblait…

-Tes seins sont magnifiques, souffla-t-il dans son oreille.

-J’adore ce que tu fais, répondit-elle.

Elle déposa elle aussi une noisette de savon dans le creux de sa main, puis elle empoigna le sexe en érection de Jean afin de le recouvrir de mousse.

-Laisse-moi te savonner, moi aussi, dit-elle en lui souriant d’un air coquin.

Rêve d'une douche coquine avec un gentleman libertin

Rêve d’une douche coquine avec un gentleman libertin

Sa propre témérité étonna la dame. C’était comme si elle était en train de vivre une sorte de transe sexuelle.

Elle fit aller et venir sa main sur son pénis, le branlant tout en massant le savon sur son sexe. Elle vit Jean frémir et gémir… Il était tellement dur… Elle aimait donner du plaisir à cet homme de quarante trois ans. Elle avait l’impression de se comporter comme une vraie petite salope, et elle aimait ça.

-Tu te débrouilles très bien, dit-il en déposant un nouveau baiser sur les lèvres de sa compagne.

L’escort boy mit un peu plus de savon dans le creux de sa main, et puis il la posa sur le sexe de la dame.

-Moi aussi, je dois laver ton intimité, dit-il.

L’escort boy commença à masser sa chatte, décrivant des cercles sensuels sur les lèvres de sa vulve qui étaient gonflées par l’excitation.

Jamais aucun homme n’avait touché Madame auparavant comme cela, et elle n’avait jamais ressenti une sensation aussi intense et merveilleuse de toute sa vie. Ils étaient en train de se masturber mutuellement sous la douche, et c’était délicieux…

-C’est trop bon, Jean… dit-elle dans un souffle.

L’escort boy continua à masser sa petite chatte, savonnant ainsi ses lèvres, ses petites lèvres, son Mont de Vénus et son clitoris… Lorsqu’il atteignit son tendre bourgeon, des décharges électriques de plaisir envahirent tout son corps.

-Oh oui… continue, Jean… J’aime tellement ce que tu fais…
Il enfonça alors son index dans le vagin de Madame et il la doigta doucement tout en massant le savon sur son clitoris avec son pouce. Elle se colla contre lui et mordit son épaule musclée afin de ne pas hurler.

-Je vais jouir… gémit-elle.
-Vas-y, Madame, laisse-toi aller.

Madame avait passé le point de non-retour. Elle avait besoin de jouir…

Elle explosa alors sur les doigts de Jean, et son vagin se contracta sur son index tandis que des vagues de plaisir cosmique envahissaient tout son corps. Elle grimaça tout en se
laissant aller à cette volupté indescriptible… Jean était en train de lui offrir le plaisir le plus intense qu’elle ait jamais connu de toute sa vie.

A votre tour de sauter le pas et de me contacter pour vivre une expérience inoubliable de plaisir sous la douche ou ailleurs c’est vous qui décidez comment et où je vais vous donner du plaisir. Je suis là pour satisfaire vos désirs avec respect, protection et discrétion.

❤️ ❤️ ❤️

Accompagnement masculin sous la douche est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Accompagnement masculin sous la douche avec un vrai gentleman escort boy pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Accompagnement masculin sous la douche est une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Douche de plaisir avec un escort boy

Douche de plaisir avec un escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Accompagnement masculin sous la douche avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Accompagnement masculin sous la douche pour femmes adultes. Un charmant petit ami gentleman viril et tendre qui saura vous faire jouir sous la douche et ailleurs.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Experience au champagne avec un escort boy

En train de boire une coupe de champagne

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Madame était dans sa chambre en train de boire une coupe de champagne quand son escort boy sonna à sa porte.

A peine la porte ouverte, sans plus attendre, Jean l’attira contre lui. Madame voulut se défendre, mais il était déjà trop tard. Bouche contre bouche, les langues se cherchaient, se suçaient.

Son escort boy serrait fortement le corps de sa belle partenaire d’un bras robuste tandis que sa main libre se faufilait sous sa robe. Jean descendit le slip de Madame à mi-cuisses et ses doigts habiles se mirent à caresser son entrecuisse, et entrèrent dans sa grotte humide et chaude.

Un calin d'amour avec votre escort boy

Un calin d’amour avec votre escort boy

La pression des corps se fit plus violente et les langues activèrent leur succion. Son escort boy retira sa main pour ouvrir fébrilement sa braguette de laquelle il extirpa une virilité érigée et enfila un préservatif. Puis il empoigna sa queue pour la guider vers la fente mouillée.

– Oh non… non, Jean ! supplia Madame qui ne put s’empêcher d’écarter les cuisses en percevant l’affolante érection, bien plus épaisse, bien plus grosse, infiniment plus dure que celle de son mari.

Haletante, maintenant vaincue, elle se soumettait au désir de cet homme inconnu qui la pénétrait difficilement.

– Oh ! Jean… Jean.. que me faites-vous là !
– Je vous baise, Madame… Je t’enfile, ma chérie, et tu aimes ça…

Son membre bandé, enfoncé jusqu’aux testicules, l’homme se mit à la besogner lentement mais fermement. Travaillée par l’intense érection, Madame souleva les reins, c’était pour elle une révélation qu’elle n’eût, jusqu’alors, jamais osé soupçonner.
Un premier plaisir la gagna en lui faisant perdre toute retenue :

– Ah oui ! prends-moi… plus vite… plus fort…

Son escort boy l’empoigna aux fesses :

– Je t’apprendrai à bien jouir…
– Je jouis, Jean… Je jouis… Aah !
– Alors tiens… Tiens !

Muscles tendus, le mâle se crispa entièrement en propulsant un flot de semence brûlante qui fit gémir sa partenaire.

Son escort boy retira sa verge encore raide et la porta vers le visage de sa belle partenaire dont les yeux exprimaient l’admiration qu’elle éprouvait pour l’extraordinaire phallus qui venait de si bien la combler. Elle approcha le membre de ses lèvres, l’embrassa doucement, comme pour le remercier, puis sa langue tournoya autour du gland rose.

Sous le titillement qui l’excitait, Son escort boy se plaça à califourchon sur Madame en dégageant ses seins qu’il pétrit fébrilement. Celle-ci, pour plus de commodité, baissa le pantalon. Elle passa une main sur les bourses velues et rebondies et engloutit la verge dans sa bouche qu’elle suça avec avidité.

Son escort boy se livra entièrement au travail de cette bouche ardente sans quitter des yeux sa belle partenaire qui aspirait en creusant les joues. Elle le suçait inlassablement et, parfois, avec une telle violence, qu’il devait faire appel à toute sa volonté pour que le plaisir durât. Madame sentait confusément qu’elle ne s’appartenait plus, que, déjà, elle était la chose de son escort boy, presque son esclave. Quand il jouit dans sa bouche, elle le but en goûtant, pour la première, fois, à cette joie sauvage.

Dégustation de vin lors d'un cunnilingus avec votre escort boy

Dégustation de vin lors d’un cunnilingus avec votre escort boy

Madame finit par se retrouver souvent dans le secret de l’alcôve avec son escort boy qui lui fit découvrir le bonheur des sens, lequel, inévitablement, engendre l’appel du cœur. Ah ! qu’elle aimait la lente reptation de cette verge saillante, terriblement musclée et dont l’extrémité champignonnait étrangement à l’instant de l’orgasme.

Son escort boy la rendait folle et l’amenait à pratiquer des actes que la morale réprouvait farouchement. Quant à son gentleman, il jubilait. C’était à la fois extraordinaire et surexcitant que d’initier une femme dont le corps réagissait, a priori, comme celui d’une pucelle et, a posteriori, comme celui d’une putain.

Il s’arrangeait pour la rencontrer deux ou trois fois par mois. Il lui arrivait même, parfois, de la prendre hâtivement, au foyer conjugal, alors que le mari travailait dans son bureau directorial.

C’était toujours un moment d’une intensité extraordinaire auquel Madame se soumettait sauvagement. Jupons troussés, cuisses ouvertes, le dos plaqué au mur, elle ne pouvait s’empêcher de pencher la tête, se mordant les lèvres Jusqu’au sang pour ne pas crier, elle considérait d’un œil fixe le gros sexe dont l’extravagante force la pistonnait fiévreusement.

Dans ces instants de rare intensité, des lueurs hagardes voilaient les prunelles de son escort boy dont le vocabulaire devenait insoutenable :

– Je vais te faire sentir le jus de mon élixir… Tiens, tu le sens, dis ? Ah ! Je jouis… Je voudrais jouir dans ta bouche et dans ton cul en même temps !

Excitée par la trivialité du verbe, Madame sombrait dans le délire de l’extase.

Madame aimait s’offrir nue à son regard et à ses mains. Au contact de ses doigts qui la caressaient partout, elle se sentait défaillir. Elle fermait les yeux quand il caressait son jardin secret.

Insensiblement, sa langue chaude la pénétra, une langue incroyablement experte qui passait et repassait sur son petit bouton durci. C’était doux et bon, mais elle n’était pas au bout de son bonheur. Elle connut un premier orgasme rapide qui lui faucha les jambes. Quand elle rouvrit les yeux, elle était assise sur un divan bas et vit son gentleman qui se déshabillait.

Osez la langue d'un autre homme

Osez la langue d’un autre homme

Elle arrêta son regard médusé sur la virilité triomphante. Son escort boy s’approcha et mit son phallus entre les mains de sa partenaire.

– Tiens, fais comme cela… Décalotte-le bien…

C’était délicieux et oppressant à la fois que de caresser le bel instrument viril, il était long, gros, dur. Elle s’amusa à faire remonter la peau sur le gland…

– Est-ce que cela t’excite de me faire cela ? questionne son escort boy.
– Oui, cela me… enfin, je veux dire, ça m’excite…
– Suce-le comme si tu suçais une sucette.

Madame posa ses lèvres sur le sommet de la verge qui palpita sous le contact. Puis, s’enhardissant, elle le prit en pleine bouche en éprouvant une première volupté à sucer ce gros morceau de chair bandée.

Son escort boy lui caressa la tête et la complimenta :
– Tu suces merveilleusement bien… Maintenant, lèche-moi sur toute la longueur… Oui, comme ça… Ah ! oui… sur les parties… c’est bon…

Brusquement, son escort boy remit son membre dans la bouche de sa dame :
– Vas-y ! haleta-t-il, pompe fort…
Elle sentit dans sa bouche les soubresauts de la grosse queue et elle aspira davantage.
– C’est bien, accélère ta succion, ça vient…

Elle téta longuement, de toutes ses forces et un torrent jaillit dans sa gorge. Dans une convulsion de tout son corps, son escort boy jouit, faisant saillir les nerfs et les muscles de sa verge qui expulsait une lave en fusion. Les mains crispées dans les cheveux de sa dame, il n’hésita pas à lui faire avaler toute la longueur de sa virilité.

Madame surmonta un haut-le-cœur pour avaler goulûment l’inondation qu’elle déglutit bruyamment. Enfin, elle le délivra de son étreinte. Son gentleman s’étendit sur elle, il l’embrassa comme pour chercher la saveur de sa propre semence. Il avait pris les mains de Madame pour les placer sur son sexe légèrement amolli :
– Caresse-moi, je vais encore bander…

Le résultat de ses caresses ne se fit pas attendre. Le membre durcit sous ses doigts. Déjà, elle imaginait qu’elle allait encore le téter longuement pour savourer la liqueur dont sa bouche gardait le goût.
– Attends, dit-il, laisse-moi faire…

Des préliminaires extremement intenses avec votre escort boy

Des préliminaires extremement intenses avec votre escort boy

Il la plaça sur le bord du divan et lui fit écarter les cuisses, les fesses un peu hors du lit. Il mit un oreiller sous les reins de Madame qui vit son gentleman brandir sa verge avec laquelle il chatouilla la grotte féminine. Il enfila un préservatif.

Le membre puissant commença à la pénétrer. Elle ne put réprimer un cri. Elle sentait ce membre qui la remplissait complètement. Ah ! Ce muscle gros et rude qui l’emplissait, et ce lent mouvement de va-et-vient dont chaque coup profond la portait vers une nouvelle extase.
Son gentleman haletait dans son cou :
– Tiens, ma chérie, je te baise, c’est bon hein d’avoir une queue là-dedans ?

Elle ne répondit pas mais tout son corps se souleva pour suivre le rythme que son gentleman lui imposait. Sans cesser de la prendre, d’un doigt rageur il lui massait le clitoris.

Ce fut comme un fleuve de feu qui coula dans ses veines. Elle ne tarda pas à jouir frénétiquement. Son escort boy se retira et promena sa verge dardée entre la raie des fesses fermes et potelées à souhait. Bien humecté par l’action précédente, le phallus déplissa l’anus dans lequel il glissa avant de s’y trouver complètement logé. Madame ouvrait une bouche immense.

La verge bandée la dilatait à l’extrême en lui procurant un nouveau plaisir. Le va-et-vient reprit. Madame savourait la douceur de l’épée de chair qui poignardait son côté obscur.
– Oh ! mon gentleman…
– Oui, ma chérie, tu aimes ?
– Je ne sais pas… C’est… tellement…
– Je vais jouir dans ton beau cul.

Cette fois, Madame ne pouvait désirer connaître sensation plus complète. Elle dégustait la suprême extase du pénis, bien en place, et des testicules écrasés contre le coussinet de ses fesses crispées…

Les mains puissantes de son gentleman l’enserraient tel un étau tandis qu’il gémissait comme sous l’effet d’une torture. La copieuse éjaculation n’en finissait pas de se prolonger. Les décharges successives cessèrent enfin, mais le membre viril demeura planté comme un pieu qui ne faiblissait pas, il allait et venait toujours…

Son escort boy voulait profiter de sa dame au maximum, celle-ci, au bout d’un instant, ressentit le durcissement de la verge coincée dans son derrière. Aimant se procurer du plaisir, il fit mettre sa maitresses à quatre pattes sur le tapis, devant une glace et put ainsi contempler le propre spectacle de sa sodomie. Il conservait une belle ardeur sans craindre de jouir prématurément, il prenait tout son temps en contemplant les formes plantureuses dont il profitait généreusement.

Extase sexuelle avec un escort boy

Extase sexuelle avec un escort boy

De temps à autre, Madame risquait un œil vers le miroir et voyait l’énorme érection qui la forait. C’était aussi obscène qu’excitant. La queue de son gentleman la soulevait du sol tant elle était puissante. Parfois, il se couchait sur son dos, lui triturait les seins, puis il se redressait et palpait durement ses fesses et ses cuisses.
Il rencontra son regard dans la glace.

– Je ferai de toi une grande baiseuse recherchée par les mâles ! Tu as le tempérament d’une vraie libertine

Tout en parlant, il la faisait frissonner, caressait ses seins, ses fesses, sa chatte où se nichait le bouton dur sur lequel il savait si bien appuyer pour la faire jouir de multiples fois. Les soupirs prolongés de Madame disaient tout le bonheur qu’elle éprouvait. Elle n’arrêtait pas de jouir. Un véritable démon des sens l’habitait en cet instant. Elle remontait sa croupe pour mieux s’offrir au pal ainsi qu’à la main qui la masturbait. Son escort boy la branlait furieusement, sans discontinuer jusqu’à ce qu’elle expulse soudain un jet puissant de son élixir féminin qui inonda la main de son escort boy.

❤️ ❤️ ❤️

En train de boire une coupe de champagne est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. En train de boire une coupe de champagne avec son escort boy préféré pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, En train de boire une coupe de champagne est une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Le gentleman de vos rêves

Le gentleman de vos rêves

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. En train de boire une coupe de champagne pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. En train de boire une coupe de champagne pour femmes adultes. Un charmant petit ami gentleman viril et tendre qui saura vous faire jouir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/