Category Archives: amant

  • -
Voyage Plaisir En Première Classe est un service d'accompagnement pour femmes modernes. Beaucoup de femmes ont envie de la compagnie d’un gentleman sans aucune arrière pensée.

Voyage Plaisir En Première Classe

Category:amant,divertissement Tags : 

Madame était à la recherche d’un Voyage Plaisir En Première Classe avec un séducteur. Le gentleman escort boy a dit : « Je peux entrer ? », comme s’il sollicitait une permission, comme pour dire : « Je peux te laisser un peu de temps, si tu préfères. Revenir plus tard », mais avec, dans le regard, quelque chose d’implorant et de séduisant qui rendait impossible de le décourager.

Pour toute réponse, elle s’est simplement approchée de lui. Sur la pointe des pieds, elle l’a embrassé. Il a souri sous son baiser. Il est entré dans l’appartement avec la même facilité qu’elle a pris rendez-vous avec lui sur WhatsApp par un simple message. Il l’a fait tournoyer dans le salon.

Se jetant sur elle, il colle ses lèvres pleines de désir contre les siennes. Sa langue force le passage de sa bouche et l’embrasse avec fougue. Pressant son érection contre elle, il se frotte avidement, tout en baladant ses mains partout sur son corps. Il parcourt son dos, la pressant contre son torse puissant, avant de descendre sur ses fesses qu’il saisit à pleines mains.

Sans effort, il la soulève puis la plaque contre l’un des miroirs. Madame place ses jambes de part et d’autre de ses hanches et les serre : elle veut le sentir plus fort encore contre elle. Leurs deux sexes sont à la même hauteur et se frottent dans des mouvements désordonnés. Leurs respirations se font de plus en plus saccadées. L’urgence du désir les envahit. D’un mouvement, elle s’écarte de lui, glisse ses mains fébriles sur son pantalon et entreprend de le déboutonner.

sexualité pour femmes libres

sexualité pour femmes libres

Ses doigts tremblent sur la braguette. Rapidement, elle fait glisser le jean le long de ses hanches et se saisit de son érection à travers son boxer. Elle presse la verge dans sa main, enroulant ses doigts à la base avant d’entamer un lent va-et-vient. Son pouce s’attarde à chaque remontée sur son gland.

Excité, Jean râle de plaisir, appuyant sa queue encore plus fort contre la main de la jeune femme. Il rêve de sentir sa peau douce glisser contre son sexe. Il sent que si elle continue à ce rythme, il ne pourra plus tenir très longtemps.

Repoussant à contre cœur ses avances, il la dépose sur la petite chaise présente dans la cabine. D’un mouvement, il lui écarte grand les cuisses et détache les trois boutons pression qui le sépare encore de sa chatte juteuse. Dans un grognement, il glisse sa tête contre son intimité et commence à la lécher avec avidité.

Son goût lui avait manqué. Madame est trempée, comme toujours. Il adore savoir que c’est lui qui provoque en elle cette excitation. Sa langue parcourt ses grandes lèvres, avant de s’insinuer entre ses chairs, contre sa fente. Il lape, fait coulisser sa langue à l’intérieur, avant de venir s’occuper de son clitoris. Celui-ci est déjà gonflé de désir. Il sent qu’elle aussi ne mettra que quelques minutes à jouir.

Il tourne autour, s’attarde par moment pour accentuer la pression de sa langue, avant de recommencer à la lécher plus délicatement. Madame, la tête renversée en arrière se cambre de plaisir. Ses yeux sont clos, sa bouche est ouverte. Les mains caressant ses seins, elle se concentre uniquement sur ses sensations. Sa respiration est de plus en plus haletante, elle ne prête plus attention à l’endroit où ils se trouvent ; seul ce qu’elle ressent maintenant compte. Entre ses jambes, l’escort boy s’affaire toujours. Sa queue durement bandée lui fait presque mal, mais il est bien décidé à sentir jouir la jeune femme contre sa bouche. Sans s’arrêter de la lécher, il insère deux doigts en elle.

Sa fente est chaude et humide, accueillante. Il sent l’étau déjà étroit devenir de plus en plus serré : elle y est presque. Ses doigts coulissent en elle, de plus en plus loin, de plus en plus profondément. Il caresse ses chairs, fait des petits mouvements circulaires, cherche les zones qui la feront exploser. Sous le rythme soutenu de ses assauts, les halètements de Madame se sont transformés en gémissements d’extase.

L’escort boy lui fait l’amour. C’est exactement ça : il lui fait l’amour. Ce n’est pas du tout équilibré. Pas du tout paritaire. Il a le dessus. Complètement. Il dirige les opérations. Il conduit la danse. Il s’empare de sa bouche et la dévore. Jean se saisit de ses seins et les malaxe plus qu’il ne les caresse.

Visiblement elle était sensible des seins. En embrassant et mordillant ses tétons il sentait le corps de Madame comme parcourut d’une décharge électrique.

Il fait glisser sa main sur son ventre et jusqu’à son sexe, sans s’attarder. Il titille ses lèvres, les ouvre, entre un doigt, deux. Il plonge entre ses cuisses et sa langue se faufile, fourrage, lèche.

Elle prit sa tête entre ses deux mains et la guida vers son bas ventre. Sans rechigner, Jean s’exécuta et passa langoureusement à plusieurs reprise sa langue sur son clitoris et sa fente comme s’il dégustait une friandise toute sucrée. Il enfonça deux doigts à l’intérieur de sa petite chatte toute mouillée.

Ses doigts se placent entre ses cuisses, il titille son clitoris, la faisant gémir davantage.

Entre ses doigts, son jus coule ; la pression se fait de plus en plus forte. Elle vient de glisser ses mains dans ses cheveux, qu’elle tire de manière incontrôlée. Enfin, dans un cri, elle se cambre une dernière fois, pressant sa tête contre son con. Il sent son sexe parcouru de spasmes, voit son ventre se contracter : elle vient de jouir.

Doucement, Jean retire ses doigts avant de remonter pour l’embrasser juste sous le nombril. Il la laisse reprendre ses esprits. Mais la jeune femme a toujours dans son regard cette
étincelle fiévreuse de désir.

un massage pour toutes les femmes

un massage pour toutes les femmes

Les caresses de Jean ont toujours sur elle un effet dévastateur ; aucun homme jusqu’ici ne lui avait provoqué de telles sensations. Il lui donne envie d’en avoir toujours plus, de le posséder entièrement.

D’un mouvement, elle se relève et le renverse sur la chaise. Son érection est toujours impressionnante dans son boxer. Avec empressement, elle le fait glisser le long de ses jambes jusqu’à ses pieds, avant de serrer sa main tout contre son sexe. Il est si long dans sa main, si dur.

Elle veut le sentir palpiter en elle. Passant ses jambes de part et d’autre, elle maintient sa queue dans sa main et vient placer son sexe juste contre son gland. Lentement, sans arrêter de le branler, elle frotte sa chatte contre lui. Elle sent sa peau tendue contre son clitoris, contre ses lèvres trempées.

Elle s’amuse à descendre un peu, à la faire pénétrer juste en surface avant de se retirer et de continuer son manège. Sous elle, Jean la regarde, les pupilles noires de désir. Il observe chaque mouvement de son corps sur lui, appréciant ses seins lourds, ses hanches, ses belles jambes autour de lui. Puis il s’attarde sur son sexe, sur ses lèvres rosées et gonflées de désir. Chaque fois qu’elle s’approche de sa verge sans le laisser la pénétrer, c’est un supplice. Il rêve de l’agripper et de s’enfoncer en elle.

Lisant le désespoir sur son visage, Madame sourit et le provoque de plus belle. Son autre main descend sur ses testicules et les caresse habilement. Même si sa position n’est pas très agréable, la jeune femme profite de son emprise. Cette fois-ci, c’est elle qui domine. Relâchant sa queue, elle s’assoit sur lui, plaçant sa colonne de chair tout contre son con. De là, elle commence à se caresser la poitrine.

Ses mains malaxent délicieusement ses seins, ses doigts jouent avec ses mamelons dressés. Sans s’arrêter, elle descend sa main droite le long de son ventre, avant de glisser ses longs doigts entre ses cuisses. Le frottement peau à peau fait immédiatement réagir la verge de Jean ; Madame la sent pulser contre elle, se tendre encore un peu plus. Tout en tournant autour de son bouton, elle entame un langoureux va-et-vient, malaxant son partenaire avec sa propre chatte.

envie d'etre desirée

envie d’etre desirée

A la fois de désir et de frustration, l’escort boy laisse échapper un grognement. D’une seule main il l’oblige à se relever, et l’empale sur sa queue. La sensation est renversante. La queue de Jean lui semble encore plus grosse que les fois précédentes ; elle la remplit entièrement.

Sans attendre, Madame commence à s’agiter sur lui. Elle veut le sentir s’enfoncer en elle, bouger en elle le plus possible. Les pointes de pieds au sol, les mains agrippées à son torse, elle roule les hanches comme jamais.

Il la pénètre toujours plus fort, toujours plus vite. La peau frotte contre son clitoris, provoquant des décharges tout le long de son corps. Elle sent la sueur coller ses cheveux sur ses tempes sous l’effort mais elle s’en fiche. Ses ongles lacèrent sa peau, ses dents entament la chair de son épaule.

Brusquement, le gentleman relève son torse et plaque ses mains sur son cul dans un claquement. Il veut guider tous ses mouvements, lui imprimer son rythme effréné. Les yeux dans les yeux, ils se sentent chacun défaillir. Leur vision se trouble ; l’orgasme est là.

« Jean, je vais…. » gémit Madame.

L’entendre prononcer son prénom a un effet immédiat : un puissant jet de sson élixir gicle dans le préservatif. Madame jouit au même instant, submergé par le plaisir.

❤️ ❤️ ❤️

Voyage Plaisir En Première Classe est un service d’accompagnement pour femmes modernes. Beaucoup de femmes ont envie de la compagnie d’un gentleman sans aucune arrière pensée.

Respirez le voyage du plaisir et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée libertine avec un Spécialiste de l’accompagnement féminin. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un Spécialiste de l’accompagnement féminin respectueux et délicat. Voyage Plaisir En Première Classe à paris pour le plaisir de la femme romantique qui est en vous.

Le Spécialiste de l’accompagnement féminin vous propose une expérience exceptionnelle de divertissement avec un gentleman viril mais tendre. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir passionnel et vous abandonner à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril. Profitez d’accouplement sans fin lors d’un Voyage Plaisir En Première Classe.

diner plaisir avec un escort boy à paris

diner plaisir avec un escort boy à paris

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de sexe. Le Spécialiste de l’accompagnement féminin va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Le Voyage Plaisir En Première Classe est pour les femmes adultes célibataires, infidèles ou en couples hétéros.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Le Voyage Plaisir En Première Classe à paris saura vous épanouir en tant que femme et vous  faire oublier vos petits soucis dans de grands moments de plaisir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Son escort boy préféré

La présence excitante d’un gentleman inconnu

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Madame perçut alors la présence excitante d’un gentleman inconnu derrière elle : deux mains chaudes et fortes la prirent à la taille, une bouche brûlante se colla à sa nuque, un grand corps la plaqua contre un mur. Effrayée, elle se raidit, puis sous les caresses ardentes se laissa aller.

Madame repoussa sa peur au fond de son ventre et attendit. Les mains la caressèrent avec douceur et force, ardeur et sensualité, la bouche se déplaçait le long de sa nuque, descendant jusqu’à ses reins, des dents la grignotèrent à cet endroit si sensible que son corps apprécia aussitôt.

Ses hanches prises de folie se mirent à onduler, son ventre se creusa de désir et la peur qui y était contenue se transforma en désir impérieux, son cul se releva sous la caresses insistante, elle gémit, fouillée de décharges de plaisir qui montaient jusqu’à son cerveau.

L’homme lui plaqua les mains au mur pour qu’elle s’y appuie et s’offre mieux ; il s’occupa de ses fesses et de sa fente entre ses cuisses écartées, allant et venant de sa main dans le filet de jouissance qui s’écoulait de son antre, cette eau de plaisir qui s’écoulait sans pudeur ; Madame s’étonna : les mains de l’inconnu dans son dos étaient merveilleuses, chaudes et adroites, lui amenant des plaisirs inédits.

Offerte à son maître escort boy

Offerte à son maître escort boy

Madame se démenait sur place, gémissante et ondulante, partagée entre le plaisir et les sensations extrêmes qui la faisaient sursauter et se cambrer. Elle ne savait si elle devait se laisser aller avec cet inconnu, qui semblait animé de très bonnes intentions.

Son corps se débattait dans les délices, son esprit combattait les pensées négatives, son âme ne pouvait accorder le tout. Les mains de l’homme se déplacèrent à ses fesses, les écartant fermement : Madame sentit un sexe s’introduire lentement en elle : si doux, si fort, si tendu si puissant ; elle cria à pleine voix de plaisir.

Son corps était chaud et fébrile, son cœur battait jusque dans ses oreilles, elle se cambrait pour mieux l’accueillir ; elle sentait ces grandes mains en rythme avec ces va-et-vient caresser son dos et ses flancs, son ventre et son bouton. Madame entendait l’homme gémir de plaisir, ils étaient unis en un rythme parfait, ils restèrent ainsi longtemps.

Tête baissée, elle voyait ses pieds posés contre les siens, de grands pieds au bout de grandes jambes fortes et musclées. Il se retira d’elle, la releva doucement et la fit avancer vers le lit, la poussa pour qu’elle s’y allongeât, et la retournant, lui enroula les jambes autour de lui et la pénétra à nouveau.

Elle put alors le voir de face : c’était un gentleman, grand et fort. Ses mains et son visage étaient harmonieux. Ses yeux la fixaient tandis qu’il la faisait remuer au tempo de son mouvement en elle. Il lui réunit les mains au-dessus de sa tête, lui prit la bouche dans la sienne dans un baiser qui les fit gémir ensemble, et ils voyagèrent ainsi soudés et haletants, corps brûlants et sexes en fusion.

Parfois il glissait une main sous elle et caressait son étoile, lui apportant de petites ondes de plaisir qui voyageaient jusqu’à sa nuque, ou bien il relevait une de ses fesses, pour lui susciter de petites secousses de bonheur dans son corps. Ils ronronnaient tous deux de plaisir, leurs langues agiles virevoltant à travers leurs lèvres collées, par leur bouche grande ouverte ; fusion et confusion, amalgame et mélange… Madame perdait toute notion de la réalité et du but de son aventure.

La sensualité de Madame était épanouie. Ils s’embrassèrent encore longuement ; la bouche de l’escort boy était délicieuse, sa langue qui explorait la sienne lui donnait des frissons de plaisir, ses mains habiles caressaient sans relâche son corps qui réagissait avec délectation, se cambrait et ondulait.

Madame tout en appréciant ces délices avait les yeux fixés dans les siens, et réfléchissait encore. L’escort boy se retira de son antre, Madame gémit de frustration ; il lui sourit, et se pencha vers sa fleur, la caressant et la léchant si bien qu’elle perdit le contrôle : chaleurs, douceurs, moiteurs, saveurs, finesses, caresses, tendresses, sagesse, cambrer, onduler, haleter, respirer, crier, gémir, sursauter, frissonner, tressauter, accepter… Laisser aller… Aimer… Donner… Se donner…

Madame relâcha ses craintes obsédantes puis ses muscles, ses doutes, puis ses nerfs, ses peurs puis ses crispations, elle ouvrit son esprit puis son intime cœur, relâchant son contrôle puis son corps.

Son plaisir s’écoula avec abondance, dans un flot inouï de félicité qui ne tarissait pas, s’écoulant d’elle comme par magie, comme une source infinie, qu’elle sentait ruisseler entre ses cuisses au rythme de la langue qui la fouillait avec tant de sensualité…

Elle sentit les pensées négatives s’écouler d’elle, alors elle décida de s’abandonner à ce plaisir voluptueux ; des ondes de jouissance parcouraient tout son corps jusqu’à la nuque, elle décida de faire confiance à son gentleman.

Il perçut son abandon et en profita pour continuer son exploration, l’embrassant plus bas sur le ventre. Madame gémit et monta ses hanches pour accompagner son approche ; l’escort boy partit en exploration pour son plat de résistance, son endroit préféré, celui qui sentait la mer et les vagues, son trésor intime qu’il l’embrassa comme elle aimait ; il adorait cet endroit, il sentait cette odeur de femme plus musquée, cannelle-poivre, avec un peu de gingembre.

Il dut contenir sa belle, car elle s’agitait à nouveau comme une diablesse. Il aimait cela, combattre et la maintenir, ressentir ses sursauts pendant qu’il éveillait cette partie intime qu’elle n’aimait pas donner toujours facilement ; il savait qu’il devait insister mais qu’elle finirait par lâcher sa résistance… Il sentait sa queue durcir dans son jean et décida de garder celui-ci pour maintenir le contrôle, ce qui n’était pas facile à cette étape déjà très excitante.

Madame percevait la bosse du sexe masculin contre elle, elle en avait envie maintenant ; elle releva le bassin pour le frotter contre son amant, pour l’attirer. Elle avait faim, si faim, elle se colla à son l’escort boy, gémissant et frottant ses seins doux contre son torse un peu poilu, elle essaya de le faire venir en elle… Il sentait la sueur et le désir, sa peau devenait moite et brûlante…

Un gentleman qui vous surprendra

Un gentleman qui vous surprendra

— Pas tout de suite, lui dit-il en l’embrassant doucement. Puis…
Il la bascula de côté en lui relevant les jambes et se coucha sur elle ; elle ne pouvait plus bouger, coincée sous lui, haletante et frissonnante, et se mit à gémir quand il lui lécha toute sa raie avec passion, écartant les fesses de sa main pour mieux entrer en elle, la dévorant complètement, léchant et grignotant, remontant et redescendant. Il ne devait plus la maintenir aussi fort, elle se laissait aller, gémissant d’une voix rauque et cassée qui l’excitait davantage…

Madame sentait sa bouche en elle, elle était tenue, oh comme elle aimait cela, quand son l’escort boy la coinçait, l’empêchait de se défiler, la forçait à prendre son plaisir, alors elle lâchait tout, elle régressait, elle était au premier plaisir, elle gémissait bizarrement, perdue dans un autre monde, elle partait, elle planait… Elle lâchait…

Puis le Grand Plaisir arriva, la vague reflua depuis le plus profond d’elle et fit irruption comme un raz-de-marée, inondant la plage de ses fesses et la faisant crier à voix haute…
Madame se débattit avec des spasmes de tout son corps, levant haut son cul vers son l’escort boy, pour qu’il la caresse encore, là et là, lui prenant la main pour lui montrer mieux, impudique et sans limites, exaltée et féroce…

Jean aimait quand les femmes se lâchaientt comme cela, il adorait quand elles inondaient sa bouche ; il but à son eau et son goût sauvage et étrange lui fit perdre son dernier contrôle. Quand elle fut apaisée et gisante sur le lit, reprenant souffle, ses cheveux étalés sur sa figure et les mains sur sa bouche qu’elle mordait pour ne pas encore crier, il enleva son jean, son boxer, et s’agenouillant devant elle, il lui prit la tête doucement, fermement. Écartant ses cheveux de son visage lentement, passionnément…

Il lui présenta sa virilité durcie, imposante et sillonnée de veines gonflées, devant son visage. Madame le lécha doucement, encore dans son plaisir, ressentant son cœur qui battait si fort dans tout son corps, et qui semblait résonner dans ses oreilles, dans sa tête, dans sa bouche. Elle s’accorda à ce rythme, ondulant doucement, couchée sur le côté, complètement abandonnée…

Elle le suça de plus en plus loin, accordant toujours son tempo à cette cadence intérieure, ressentant pulser son propre sexe en rythme avec sa bouche. Tout son corps ondulait et balançait, comme si une corde intérieure reliait ces deux pôles, envoyant des ondes de plaisir d’un bout à l’autre, de sa bouche à son sexe, de son sexe à sa bouche. Elle percevait le membre de son amant durcir, vibrer, et grandir dans le même rythme, le souffle de celui-ci s’accorder.

Madame fermait les yeux, pour mieux s’accorder à son amant, s’accrochant de sa main à sa cuisse, le caressant de l’autre sous ses bourses en un mouvement de va-et-vient. Elle se rendit compte qu’elle jouissait, de ce bonheur étrange de l’avoir en bouche, que sa vulve tressautait par saccades en désirs moites de le sentir en elle.

L’escort boy grogna avec délectation, il aimait la douceur de sa bouche chaude autour de son pieu, de cette main douce le caressant ; il aimait contempler son jardin secret dans cette pose alanguie et abandonnée, observer son corps danser au rythme inaudible de leur plaisir.

Il admirait ses fesses rondes remuer en cadence, ses yeux fermés pour plus de sensations, ses seins remuer en même temps. Ses cheveux lui chatouillaient les cuisses, il sentait son odeur de jouissance.

Jean caressait Madame de sa main libre, là entre ses cuisses ; elle se mit à gémir, à crier, tout en continuant de le garder en elle, et planta ses ongles dans sa cuisse. Il intensifiait la caresse, allant de haut en bas dans sa raie, elle se mit à crier plus fort, et à nouveau se débattit dans des spasmes de plaisir inondant sa main, si fort qu’elle dut le lâcher, et qu’il la plaqua sur le lit pour qu’elle n’en tombe pas.

Il la tourna sur le ventre, releva ses cuisses pour qu’elle se cambre, et pendant qu’elle criait encore de plaisir à genoux devant lui, il lui releva ses fesses en les écartant et d’un coup lent la pénétra.

Lentement, puissamment il alla et revint pendant qu’elle gémissait de pur bonheur, la tête posée entre ses mains, ses cheveux épars ; ses reins creusés frémissaient, ses fesses étaient parcourues de spasmes tandis qu’elle jouissait encore au rythme de ses poussées, l’escort boy grognait et grondait de furieuse manière ; il aimait la prendre, il ne pouvait plus attendre, il jouissait de sentir son gland tout au fond d’elle, de percevoir les crispations de jouissance de sa vulve qui l’enserrait régulièrement, de jouir de cette chaleur brûlante, il se retenait, il voulait encore, et encore…

Moment intense avec mon escort boy

Moment intense avec mon escort boy

Madame n’était que plaisir, quelque chose de puissant l’emmenait loin si loin ; cela partait du fond de son ventre, là où le membre viril de son l’escort boy allait éveiller son centre, cela se diffusait en petites explosions qui se propageaient partout, jusqu’à ses reins qui étaient presque douloureux de trop de plaisir, cela montait le long du corps ; elle devait rejeter la tête en arrière avec les spasmes de jouissances qui éclataient dans sa nuque. Puis cela redescendait toujours plus fort et plus intense.

Elle sentait les mains de son l’escort boy qui écartaient et massaient ses fesses avec force, puis montaient le long de son corps pour prendre ses seins qui la brûlaient et la faisaient jouir, puis descendaient à son bouton pour faire exploser…

Le Grand Plaisir allait la prendre. L’escort boy le sentait arriver, il était lui-même tout près de la fin, cette coquine était si délectable qu’il en oubliait presque de se retenir, ce qu’il faisait de plus en plus difficilement. Il se rappela lui avoir promis quelque chose, et lui donna quelques claques sur la fesse, s’amusant de l’entendre protester tout en tendant son cul vers sa main, envahie du plaisir suscité par la surprise… Il rit et réitéra son geste, elle mordit sa main qui était à sa portée…

Jean se retira, Madame gémit de frustration… Voulut se retourner… Il la bloquait de tout son poids sur elle. Et il la fit enrager, caressant ses fesses, puis les claquant, remontant le long de son dos, mordillant sa nuque, couché sur elle de tout son poids, elle se débattait, ondulait du cul, et pleine de frustration lui quémandait qu’il vienne : « Tout de suite, toute de suite, encore, s’il te plaît ! » l’escort boy lui chuchotait à l’oreille des mots pas sages, qu’elle devait répéter sinon il ne ferait plus rien.

Furieuse, elle le mordit, se débattit, lui donna des coups qui ne portèrent pas. Il joua un moment. Amusé de la voir très fâchée et très belle, enragée et hors de son contrôle, il l’aimait aussi comme cela, bagarreuse…

Le gigolo la caressa doucement, tendrement, pour que son Soleil d’hiver se calme, lui chuchotant des mots tendres de sa voix de basse. Il se coucha sur le dos et l’attira sur lui ; elle s’appuya sur ses épaules elle se plaça au-dessus de son sexe dressé, frôlant celui-ci de son intimité trempée, allant et venant, appréciant les sensations qu’elle avait tout au fond d’elle à son contact, s’amusant de le voir respirer et haleter pour contrôler son plaisir. Elle avait faim de lui, mais elle voulait le faire attendre, pour se venger. Elle voyait qu’il grimaçait, tandis qu’il la tenait aux fesses pour l’attirer sur son membre gonflé et rigide…

Puis elle s’empala lentement sur lui, et ils gémirent ensemble, encore et encore elle montait et redescendait, toujours plus loin en elle, tandis que l’orgasme venait, elle sentit encore la grande vague qui emportait tout et elle cria furieusement, secouée de spasmes de plaisir, tandis qu’il explosait en elle en rugissant comme un fauve. Ils restèrent liés dans leurs soubresauts furieux, lui la tenant avec force contre lui, elle s’accrochant à son cou pour gémir… longtemps…

Ils finirent d’apprécier encore leurs derniers plaisirs, emportés par des lames de moins en moins fortes, inondés de leurs nectars mélangés, s’embrassant et mélangeant leurs lèvres tandis que leurs corps aveugles finissaient la danse éclatante et épuisante.

❤️ ❤️ ❤️

La présence excitante d’un gentleman inconnu est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. La présence excitante d’un gentleman inconnu pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, la présence excitante d’un gentleman inconnu est une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Le désir d'un gentleman escort boy

Le désir d’un gentleman escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. La présence excitante d’un gentleman inconnu va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. La présence excitante d’un gentleman inconnu avec un charmant gentleman viril et tendre qui saura vous faire oublier vos petits soucis dans de grands moments de plaisir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
profitezd'uneglacedanslachaleurdel'été escortboyParis

Service d’escorte masculin personnalisé pour les femmes

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Depuis très longtemps, Madame a envie d’un service d’escorte masculin personnalisé pour les femmes avec Jean, l’escort boy de Paris. C’est comme si quelque chose l’appelait : elle a toujours su qu’un jour, elle prendrait un rendez-vous.

Madame est tout excitée, ça fait si longtemps qu’elle en rêve ! Une chaleur intime vient s’immiscer dans son bas-ventre. Jamais elle n’a été aussi excitée de sa vie : ça la change de son mari ou des amants de passage qui ont tant de difficultés à lui faire un compliment ou à l’inviter. Le regard de son escort boy est un hommage sexuel !

Elle s’approche de lui, un sourire retroussant ses belles lèvres sur des dents carnassières, les yeux à moitié fermés, comme un fauve prêt à attaquer. Elle ondule jusqu’à lui, se plante devant lui.

Son regard est intense, un regard qui électrocute Madame. Que c’est bon, se dit-elle, de sentir le désir d’un homme à ce point. Elle en veut plus, voir jusqu’où il peut aller pour assouvir son envie, la faire craquer.

Elle fait un pas de côté, pour le contourner, faisant semblant de partir. Il la plaque contre le mur, respire fort, n’y tenant plus l’embrasse à pleine bouche, lui fait l’amour avec sa langue.

Elle se sent défaillir, emportée par la violence de son désir, il en profite pour la soulever, sans quitter sa bouche, l’emmène. Il la dépose sur la table, se place entre ses jambes écartées, ouvre son chemisier.

Elle voit saillir les muscles de ses avant-bras, dans ce geste brutal qui la transcende. Il libère sa poitrine, ouvrant la partie la plus fine entre les deux bonnets, et ses seins jaillissent, pressés d’être cajolés.

Elle pousse un long soupir quand il prend un téton dans sa bouche et titille l’autre avec ses doigts. Elle s’agrippe à lui, pour ne pas tomber en arrière, le sent dur de partout, tendu par le désir.

lart-de-faire-lamour-a-une-femme-escort-boy-paris

lart-de-faire-lamour-a-une-femme-escort-boy-paris

Son escort boy la veut nue, vibrante dans ses bras, offerte, soumise à son désir, capitulant sous ses assauts. Il l’allonge sur la table, de tout son long. Elle croit qu’il va la pénétrer, mais non : il dépose ses pieds sur le rebord, les jambes pliées, écarte ses cuisses, veut renifler son odeur, recueillir son nectar, préparer l’endroit où il plantera son dard.

Le gentleman écarte les grandes lèvres enflammées, libère le précieux bout de chair qu’il visait et se met à le lécher, le suce, joue avec du bout de sa langue : elle n’en peut plus, va jouir !

Il se retire, la laissant respirer. Il y retourne, mais cette fois-ci, plante deux doigts d’un seul coup dans son intimité si éclaboussée de désir qu’il s’y enfonce avec facilité : il entre et sort lentement, la fouille avec délectation, pendant que sa langue attise le petit bouton. Puis, le petit doigt fripon essaie une autre voie, glisse dans un autre accès. Elle pousse son bassin vers les intrus, les veut plus profonds.

Excité, il n’en peut plus, sa langue remplace ses doigts, dans tous les accès, puis il porte l’estocade, accélère le mouvement sur le clitoris, elle se cambre, pousse des cris de plus en plus soutenus, puis un son plus puissant sort de sa gorge : elle crie son plaisir, s’agrippe à lui dans un mouvement compulsif, secouée par une vague incroyable qui l’inonde. Elle se jette sur la bouche qui l’a autant fait jouir, recueille son nectar sur les lèvres de celui qui l’a poussée au-delà des frontières de ce qu’elle connaissait.

Tendu comme un arc, il n’a plus qu’une envie : la pénétrer, sentir son jonc palpiter au creux de cette femme qui se donne à lui, pleine et entière. Elle se pend à ses épaules pour descendre de la table, veut se retourner pour qu’il la prenne, lui présentant sa croupe, mais il l’attrape brutalement et la jette sur le lit, elle le regarde : il est en rut, il est beau, viril, chacun de ses muscles est bandé, une légère sueur rend son corps luisant. Son regard la veut, savoure l’instant qui précède la possession :

— Je veux te voir jouir, dit-il dans un souffle.

Son escort boy lève les deux jambes de celle qu’il convoite, se place à genoux dans le creux du triangle et la prend d’un seul coup, avec un cri primal. Il essaie de ralentir le mouvement de ses reins, rentre et sort lentement, mais l’excitation le surprend : il ne peut plus ralentir, il n’est plus maître de son corps qui va chercher le plaisir. Elle s’agrippe aux draps, la tête en arrière, cherche l’air. Le claquement des testicules frappant contre ses fesses, les bruits d’humidité, l’odeur de leurs deux corps, tout cela conjugué, et les voilà qui jouissent, deux cris qui se mêlent, se joignent, s’unissent.

Jean retombe essoufflé sur les seins de la belle, une mèche de cheveux sur les yeux, collée par la sueur. Il l’embrasse doucement, par petites bouchées, comme pour la remercier du plaisir qu’elle vient de lui donner. Il sent les derniers soubresauts, dernières contractions du fourreau qui enserre son sexe et qui palpite encore.

Mais Madame a encore envie d’être baisée, là, maintenant. Lisant dans ses pensées, le bel étalon n’est pas à bout de ressources. Il la pousse sur le lit, doucement, lentement, pour la laisser mijoter. Il l’allonge, attrape son oreiller, l’installe sous ses fesses, donnant ainsi sa grotte secrète en offrande.

Toute émoustillée, le feu n’en finit plus de couver, elle pense que sa bouche va rejoindre ses grandes lèvres, mais il n’en est rien… Une fois qu’il l’a bien installée, il fait le tour du lit, va chercher dans son sac à dos, et sort un godemichet… Il la regarde d’un air sensuel : il aime pénétrer les femmes avec ce genre d’objet, voir cette autre bouche s’étirer, s’agrandir, pour tout avaler.

Parce que ce godemichet-là est d’une belle taille… À la vue du jouet, elle ne tient plus en place. Il avance lentement, pour la faire languir… Et ça marche ! Elle le supplie :

— Viens, dépêche-toi de me le faire avaler !

Son escort boy s’installe entre ses cuisses, le nez sur la scène qu’il organise : il donne quelques coups de langue, dégage l’entrée, la pénètre de ses doigts, suce l’objet qu’il commence à introduire, tout doucement, du bout seulement, puis ressort. Elle n’en peut plus de désir, a le souffle court, attend le plaisir promis.

Levrette-plaisir-escort-boy-paris

Levrette-plaisir-escort-boy-paris

Jean l’enfonce un peu plus et ressort, gagne du terrain à chaque va-et-vient, puis ressort complètement, lui arrachant un soupir de déception, chaque fois qu’elle croit qu’il va aller jusqu’au fond. Puis soudain, il l’enfonce à mi-course et se met à sucer son clitoris boursouflé, et par à-coup, il le rentre au complet, lui arrachant un cri de plaisir. Lui aussi, il aime ça : voir une femme prise par un autre outil que le sien et avoir le nez dessus. Elle n’en peut plus :

— Vas-y prends-moi comme une chienne !

Surexcité par l’excitation de sa partenaire, il agite le gode, rentre et sort à un rythme régulier, observe ses réactions pour savoir quand il devra accélérer, et la voilà qui fait des bonds sur le lit, les cuisses grandes ouvertes, l’objet planté au plus profond et qui hurle son plaisir. Il le lui retire, elle se recroqueville comme si elle pouvait retenir le plaisir, prisonnier de ses bras et ses jambes repliés.

— Mon dieu ! dit-elle avec humour, profitant de ce calme délicieux après la tempête, cherchant son souffle.

Elle a envie qu’il la prenne, de suite, alors que lui, poli, veut la couvrir de préliminaires : il ne sait pas qu’elle est toujours excitée, mais le découvre bien vite, quand il glisse les doigts dans son intimité. Elle lui ordonne : « baise-moi comme une chienne ! » et Jean ne se fait pas prier !

Après quelque temps de repos, le gentleman a repris des forces et commence déjà à frétiller, pendant qu’elle est allongée à côté de lui et qu’il caresse ses seins. Elle s’est un peu assoupie, mais lui reste éveillé.

Son escort boy écarte ses cuisses et doucement, introduit son doigt pour le lubrifier et le laisse planté là. Il se met à genou au-dessus d’elle, met un oreiller sous sa tête et prend son sexe au repos pour le tendre à sa bouche. Ravie, elle le suce, le cajole, l’aspire, aime le sentir grandir.

Pendant ce temps, il la fouille doucement, profondément avec ses doigts pendant qu’elle continue à le sucer. Ça y est, elle l’a complètement avalé, il pousse des soupirs de plaisir.

Le corps viril de l’escort boy se balance, sa queue allant et venant dans la bouche de Madame, glissant doucement dans sa gorge, c’est lui qui imprime le rythme. Elle aime se sentir pénétrée, se dilater doucement pour se faire défoncer.

Quand la bouche de Madame est sur le point de le faire jouir, il se retire puis revient vers sa bouche, jusqu’à ce qu’il soit rentré jusqu’à la garde. Ça y est, que c’est bon !

Elle a compris ce qu’il veut : il ne peut plus reculer, ne peut plus échapper au plaisir qu’elle va lui donner avec sa bouche, elle active ses lèvres sur le jonc prêt à exploser, il se cambre, pousse un râle et lâche toute sa semence, qu’elle avale goulûment.

— Goûte mon miel, c’est du nectar…

Son miel, tout chaud, glisse dans sa gorge. Son goût est délicat. C’est vrai qu’il est bon ! C’est un gentleman raffiné. Il aime les belles femmes, les bons vins, la bonne nourriture et, surtout, surtout, la bonne baise.

Madame est belle, abandonnée, nue sur le lit, tellement heureuse d’avoir pris tant de plaisir mais aussi de lui en avoir donné jusqu’à ce qu’il se donne à elle complètement.

❤️ ❤️ ❤️

Service d’escorte masculin personnalisé pour les femmes est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Service d’escorte masculin personnalisé pour les femmes pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

le plaisir de l'escort boy

le plaisir de l’escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Education sexuelle pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Service d’escorte masculin personnalisé pour les femmes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Rendez-vous galant avec Service d’escorte masculin personnalisé pour les femmes. Un charmant petit ami gentleman viril et tendre.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
soumissionetdomination EscortboyParis

Osez les jeux de soumission et de domination

Category:Accompagnateur,amant,Escorting

Osez les jeux de soumission et de domination avec un maître escort boy sévère, respectueux, viril et tendre. Madame veut vivre une expérience de soumission totale avec un escort boy dominant. C’est une femme d’une trentaine d’années. Bien qu’elle soit mince, elle garde de généreuses formes à offrir aux hommes avec qui elle partage ses soirées : sa poitrine atteint un bonnet D et ses fesses sont rebondies. Sa peau blanche contraste avec ses long cheveux noirs et soyeux retombant sur son dos cambré.
Madame est la patronne d’une grande entreprise française en vue, passionnée par son métier, elle adore faire de nouvelles expériences.

Elle est engagée pour la cause féministe et ne se laisse pas marcher dessus au travail. Mais ses nuits, Madame les passe à faire une toute autre chose, non moins intéressante pour elle. En effet, elle se transforme en véritable soumise et obéit aux moindres désirs de son maître.

La nuit, Madame devenait donc une soumise BDSM (bondage, domination et sado-masochisme). Et là aussi, elle en avait, des connaissances : elle savait que le Safe Word était à prononcer lorsque la douleur devenait trop forte, elle connaissait les pratiques les plus extrêmes comme la bougie fondue sur le corps ou encore l’électrostimulation.

Mais ce soir, elle recherchait un maître qui lui correspondait plus, avec qui ces pratiques soient passionnelles, quelqu’un qui la ferait monter au septième ciel. Sa pratique préférée était sans aucun doute la fessée attachée : elle aimait sentir le contact de la peau de son partenaire, l’humiliation de se retrouver allongée sur les genoux de son maître, elle se sentait comme en connexion avec lui car il l’empêchait de bouger de ses mains.

domination par escort boy respectueux

domination par escort boy respectueux

En contactant Jean, l’escort boy parisien, elle savait qu’il saurait répondre à ses besoins d’être dominée par un homme viril et tendre.

Le Maître de la soirée, Jean, un homme sûr de lui en chemise blanche parfaitement repassée et cravate noire, vient vers elle et lui fait visiter les lieux.

Maître Jean, lui, était un homme de la quarantaine, aux cheveux bruns. Il n’était pas en surpoids, mais ses épaules carrées le rendaient intimidant. Un sourire presque insolent était ancré sur son visage lorsqu’il la regardait, sûrement qu’il s’imaginait déjà en train de la soumettre, et c’est ce qui pouvait énerver Madame ; qu’on puisse croise qu’elle est acquise. Elle décida de ne pas lui donner ce qu’il attendait.

Maître Jean lui proposa de boire un verre, ce qu’elle accepta par courtoisie et par curiosité sur ce personnage. Elle choisit une coupe de champagne, et lui un verre de vin rouge. Ils se dirigèrent vers le divan de la suite pour faire connaissance.

– « Eh bien, dîtes-moi, Madame, que faîtes-vous dans la vie ? commença-t-il par questionner.
– Je suis directrice d’une grande société française. Et vous ? lui retourna-t-elle sans intérêt, par politesse.
– Je travaille dans une banque. Vous devez être passionnée par les affaires pour avoir choisi ce métier ? demanda-t-il d’un air curieux.
– Oui en effet, j’adore la gestion et le management. Je me plais aussi à me rendre au théâtre, c’est pour moi un divertissement.
– J’aime aussi écrire de temps en temps, avoua-t-il.
– Quel type de littérature ? rétorqua-t-elle, en pensant qu’il disait cela pour lui plaire.
– J’aime la littérature érotique, cela me permet de voyager hors de mes soucis quotidiens, quelquefois.
– Oh, oui je vois. Et qu’est-ce que vous aimez d’autre dans la vie, Jean ?
– Moi c’est Maître Jean, s’il vous plaît Madame, lui ordonna-t-il. Sans le vouloir, il déclencha l’excitation de Madame qui ne pouvait s’empêcher de craquer pour les hommes la soumettant contre son gré. Elle trouvait cela particulièrement audacieux et excitant, et se disait qu’un bon dominant devait être en mesure de soumettre une femme consentante en toutes circonstances.
– Maître Jean, excusez-moi, vous aimez quoi d’autre ? reprit-t-elle, feignant un air agacé et moqueur pour masquer son excitation.
– J’aime soumettre de jolies femmes consentantes, comme vous, insista-t-il, révélant qu’il savait très bien ce qu’il engendrait chez elle.
– Je vous remercie, Maître Jean, c’est exactement ce que je recherche comme compagnie.

Il s’approcha d’elle délicatement pour l’embrasser, et elle en avait aussi vraiment envie. Il toucha ses lèvres douces et pulpeuses, goûta à sa bouche, posa ses mains sur ses hanches pour les glissa sur ses fesses, puis dans ses cheveux.

Mais la douceur était déjà terminée ; il la prit par les cheveux et l’emmena vers le lit pour l’y attacher. Ses chevilles et ses mains étaient menottés, accrochés aux montants. Ses jambes étaient maintenant écartées. Il amena des ciseaux pour lui retirer ses vêtements. Il réussit à lui retirer sa jupe et son chemisier, ou du moins à découvrir son corps, mais découpa sa petite culotte en dentelle et son soutien-gorge.

Maître Jean passa ses mains sur son ventre, sur ses seins qu’il massa tendrement

Maître Jean passa ses mains sur son ventre, sur ses seins qu’il massa tendrement

Après tout, elle pouvait se passer de sous-vêtements pour rentrer… Il porta à son nez sa petite culotte qu’il découvrit complètement mouillée et sentit son odeur : elle était sucrée. Il adorait sentir cette odeur de soumise excitée par ses gestes et son attitude, alors qu’il n’avait même pas encore commencé de la toucher.

Madame faisait la moue pour ses sous-vêtements qu’elle aimait particulièrement, mais d’un autre côté c’était la première fois qu’un maître lui faisait cela, et c’était particulièrement excitant.

Décidément, Maître Jean n’était pas comme les autres… Il avait une certaine arrogance, une confiance en lui hors-normes, et une originalité débordante.

– « Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire de toi… murmura-t-il dans son oreille. »

Maître Jean se dirigea vers son sac d’accessoires et d’instruments pour choisir ce qu’il allait utiliser pour la torturer et la faire jouir.

Sa main servirait à la fesser, mais il prit aussi un fouet, des pinces tétons et un vibromasseur d’aspiration clitoridienne.

L’escort boy commença à la caresser de ses mains pour échauffer son corps, et il la sentait déjà tremblante. Son corps lui semblait faible sous ses mains, complètement électrisé par ses caresses, en attente. Madame était tellement excitée par cet homme différent qu’elle restait interdite face à ses caresses, elle était trop intimidée. Elle en voulait plus, elle tendait son corps vers lui.

Maître Jean passa ses mains sur son ventre, sur ses seins qu’il massa tendrement, dans ses cheveux qu’il tirait légèrement. Mais très vite, pour la surprendre, il lui lança un premier coup de fouet, que Madame accepta avec un grand cri, mêlant la surprise, la douleur et l’excitation.

– « Tu aimes ça, ma jolie ? lui demanda-t-il.
– Oui Maître Jean… »

Il lui donna un deuxième coup, puis alterna avec des caresses et de légères claques sur les seins. Encore un coup de fouet, cette fois-ci sur les seins, et Madame criait de plus belle, ce qui avait pour effet d’exciter au plus haut point Maître Jean.

Puis il prit dans ses mains le vibromasseur qu’il avait auparavant posé sur une petite table à côté, l’alluma, et le posa délicatement sur le clitoris de Madame, qui attendait, pantelante.

Madame connaissait bien ce vibromasseur-là, et c’était de loin son préféré, car il pouvait la faire jouir très rapidement. En effet, il aspire le clitoris sans pour autant le toucher à travers un système complexe d’ondes propagées, ce qui fait que le plaisir monte très vite.

Le vibromasseur sur son clitoris, Madame était très frustrée de ne pas pouvoir le toucher, ni le diriger, elle était emprisonnée dans ses menottes et n’avait pour seul possibilité que de tendre son corps et de se pencher vers l’avant pour mieux sentir le contact avec cet objet de plaisir. Dès le premier contact, les sensations étaient au rendez-vous, et Madame gémissait déjà.

Mais Maître Jean ne comptait pas lui donner ce qu’elle voulait tout de suite : il fallait la faire attendre, la rendre docile, la frustrer pour qu’elle lui appartienne complètement, pour qu’elle s’abandonne à lui. Ainsi, Maître Jean posait pendant une trentaine de secondes le vibromasseur sur son sexe gonflé, puis le retirait pour lui fouetter le clitoris, ou lui claquer.

Offerte à son maître escort boy

Offerte à son maître escort boy

Il alternait ainsi phase de plaisir et phase de douleur, ou parfois même les mélangeait en lui claquant le visage dès qu’elle gémissait, pour lui faire comprendre qu’il voulait la forcer à rester silencieuse – malgré le fait qu’il aime l’entendre gémir et crier. Maître Jean, en plus de la frustrer et de lui faire mal, évitait alors l’orgasme de Madame. Il avait remarqué qu’en faisant cela – et ça marchait à tous les coups – à quelqu’un, la personne allait devenir bien plus obéissante et serviable dans l’espoir d’obtenir ce qu’elle attend. Et c’est ce qui était en train de se passer avec Madame, qui le suppliait de vive voix.

C’est alors qu’il éteignit le vibromasseur et qu’il détacha sa soumise. Madame, qui était frustrée et troublée par cet arrêt brutal, ne savait pas quoi faire.

Maître Jean lui ordonna de se mettre à genoux, ce qu’elle fit, et de marcher à quatre pattes devant lui pour qu’il observe ses fesses se dandiner sous ses yeux. Il avait alors le plaisir de voir qu’elles étaient grosses, bien formées et très bombées. Puis il lui demanda de revenir à genoux devant lui et de lui faire la meilleure fellation possible.

Madame s’appliqua alors, en commençant par lécher toute la longueur de son sexe avec sa langue et en caressant ses boules doucement, puis elle mit le sexe de Jean dans sa bouche pour commencer des gorges profondes.

Mais Maître Jean était très exigeant, et il lui prit les cheveux pour enfoncer son sexe le plus loin possible dans sa bouche, et ce pendant une dizaine de secondes. Madame avait alors du mal à respirer, et quand il se retira elle reprit bruyamment sa respiration. Il répéta cette opération, mais cette-fois en lui bouchant le nez, si bien que Madame était maintenant en apnée avec le sexe de Maître Jean dans la bouche.

– « Oh oui, tu suces bien ma belle… »

Ce à quoi Madame répondit par des yeux rieurs et excités. Puis, Maître Jean la fit se relever pour pouvoir à nouveau l’embraser et la toucher. Il choisit ensuite de l’installer allongée sur un fauteuil en ne lui attachant que les poignets pour qu’elle puisse tout de même le toucher. Puis, il se munit des pinces tétons qu’il disposa sur les seins de Madame, ce qui l’excitait beaucoup malgré la douleur, et prit aussi une roulette dentelée.

Il commença par la faire rouler sur ses cuisses, doucement, puis remonta vers son ventre, ses seins, et arriva au niveau de ses tétons pincés. Il fit glisser la roulette dessus, ce qui déclencha un grand cris de Madame, mais il la menaça de recommencer plus fort si elle continuait de crier, si bien qu’elle se tut. La roulette redescendait alors, et Madame tremblait, car elle savait qu’elle allait passer sur son sexe terriblement excité et gonflé d’excitation. Elle avait déjà connu la roulette, mais elle savait que la douleur dépendait surtout du bon vouloir du maître, qui décidait de l’intensité de son appui.

La roulette était maintenant sur son bas ventre, et descendait lentement et douloureusement, car Maître Jean appuyait légèrement dessus. Arrivée à son pubis, pour le bonheur de Madame, il relâcha sa pression et passa délicatement sur le clitoris de cette dernière. Madame était au bord de l’extase, car elle était stimulée douloureusement, et c’est ce qui lui plaisait le plus dans le BDSM.

Soumise à tous ses désirs

Soumise à tous ses désirs

Après plusieurs passage sur son clitoris sensible, Maître Jean posa la roulette et repris son vibromasseur pour le poser sur le clitoris de sa soumise. Mais cette fois-ci, cela allait être pire, car il avait l’intention de le laisser en marche jusqu’à ce qu’elle soit au bord de l’orgasme, et puis le lui retirer.

C’est ce qu’il fit. Et cela ne prit pas longtemps, car à peine posé, ce jouet infernal faisait crier Madame. Mais Maître Jean avait appris à reconnaître la jouissance des femmes de leur plaisir simple, et savait exactement quand il fallait arrêter la stimulation : lors des tremblements, du silence et de l’essoufflement. Au bout de deux minutes, Madame, trempée, commençait déjà à trembler.

Maître Jean laissa encore le vibromasseur posé quelques secondes sur son sexe, pour être sûr de la frustrer au maximum, puis le retira. Madame poussa un cri, mais Maître Jean la coupa net.

– « Tu ne me demandes même pas la permission de jouir, petite ingrate ? s’exclama-t-il, en feignant sa colère.
– Je suis vraiment désolée, Maître Jean, je comptais vous le demander dans quelques secondes… Pardon…
– Puisque tu es insolente, je vais te baiser comme tu le mérites. »

Madame ne dit mot. Maître Jean mentait, il cherchait seulement à l’engueuler car il aimait voir une soumise s’excuser, cela le mettait dans tous ses états.

Et il mentait une seconde fois, car il comptait la baiser sévèrement même si elle lui avait demandé la permission, qu’il aurait d’ailleurs refusé. Maître Jean enfila donc un préservatif et retira son pantalon pour délivrer un sexe dur comme un bâton et rouge vif d’excitation. Madame se taisait toujours, mais elle avait hâte de sentir le sexe de son Maître en elle.

Maître Jean entra alors violemment en elle, lui extirpant un cri profond et aigu de surprise. Puis il commença directement de profonds et brutaux va-et-vient, faisant grincer le lit sur lequel Madame était attachée. Madame gémissait et criait son plaisir, et c’était pour Maître Jean une véritable libération d’entrer en elle, lui qui contenait son excitation depuis plus d’une heure.

Son sexe était comme enserré dans un sex-toy brulant, et il sentait déjà monter sa jouissance.

Il accélérait alors, mais soudain Madame lui demanda gentiment s’il ne voulait pas prendre ses fesses, elle qui pourtant avait fixé cette pratique comme une limite à ne jamais dépasser avec quiconque. Madame avait surement peur de l’anal mais se sentait complètement en confiance avec lui, et devait aussi être très excitée, si bien qu’elle en avait envie.

Maître Jean accepta sa demande immédiatement, lui qui adorait la sodomie mais qui respectait les limites de ses soumises. Il prit alors dans un de ses tiroirs un lubrifiant en silicone chargé de détendre et de lubrifier la zone, puis commença à masser son trou de son index.

– « Tu ne l’as jamais fait ? demanda-t-il. Madame fit non de la tête. Même pas un petit doigt, seule chez toi, coquine ? insista-t-il d’un ton moqueur.
– Si… ça, oui, avoua-t-elle honteusement.
– Et tu as aimé ?
– Oui…
– De quoi as-tu peur, alors ? dit-il, surpris.
– De la douleur !
– Ne t’en fais pas, je vais y aller en douceur, la rassure-t-il. »

Après quelques minutes et quelques va-et-vient avec son index dans son petit trou, Maître Jean inséra ensuite son majeur, en rajoutant un peu de lubrifiant. Peu à peu, Madame se détendait et relâchait ses muscles : il allait bientôt pouvoir entrer.

Maître Jean retira délicatement ses doigts et entra lentement son pénis en elle, pour ne pas lui faire mal. Madame laissa échapper un cri mêlant douleur et plaisir. La sensation était étrange : c’était comme une plénitude extatique.

Très rapidement, Maître Jean a pu légèrement accélérer ses va-et-vient, et la douleur de Madame laissa place au plaisir plein. Maître Jean reprit le vibromasseur et le posa sur le sexe de Madame.

– « Tu peux jouir pendant que je t’encule, ma belle, lui dit-il. »

En quelques secondes, Madame et Maître Jean jouirent ensemble, dans un moment unique de communion entre eux. Tout de suite après, Maître Jean retira le vibromasseur et son sexe de celui de Madame, puis la détacha.

Madame vint se blottir dans ses bras, elle était heureuse de l’avoir choisi. Ils s’embrassèrent fougueusement sans rien se dire ensuite, elle avait bien l’intention de revoir son maître Jean.

❤️  ❤️  ❤️

Osez les jeux de soumission et de domination est un service de plaisir pour femmes recherchant un moment de plaisir BDSM. Beaucoup de femmes ont envie d’offrir leur corps à un homme dominant.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de domination. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage plaisir et Osez les jeux de soumission et de domination. Entrez dans mon monde et Osez les jeux de soumission et de domination pour femmes, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Cointactez moi et Osez les jeux de soumission et de domination. Noyez vos sens dans la soumission, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais le jour où vous vivrez l’Expérience : “Osez les jeux de soumission et de domination”.

Si je désobéis - C'est la punition plaisir - escort boy paris

Si je désobéis – C’est la punition plaisir – escort boy paris

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte des Jeux érotiques et pervers pour femmes. Partenaire secret pour femmes pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez les jeux de soumission et de domination pour femmes dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce à Osez les jeux de soumission et de domination. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Osez les jeux de soumission et de domination avec un mâle dominant.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour la femme soumise qui est en vous. Toujours avec respect et sans modération pour vous donner du plaisir.
Maître Jean (Gentleman dominant au service des femmes soumises)

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
sexualité sans engagement avec un escort boy

Un désir d’expérimentation sexuelle

Category:amant,coach,escort boy Tags : 

Madame avait un désir d’expérimentation sexuelle. Elle fixa intensément son escort boy qui venait d’arriver pendant de longues secondes, au point que le gentleman ne sut plus quoi faire ou que dire. Elle regarda les lèvres de cet homme, puis ses yeux. Elle se pencha en avant lentement par-dessus la table.

Il comprit le signal et l’imita. Leurs lèvres se rencontrèrent, timidement d’abord, en un petit smack. Leurs yeux communiquèrent, puis ce fut une déferlante d’hormones dans leurs organismes. Ils s’embrassèrent voluptueusement, leurs langues fusionnèrent.

Son escort boy se leva et contourna la table pour se rapprocher de Madame. Il l’attrapa doucement par les épaules pour l’aider à se redresser. Ils s’embrassèrent de nouveau en collant leurs corps l’un à l’autre. Madame soupira de plaisir lorsqu’il la serra délicatement dans ses bras.

Les mains de son escort boy se baladèrent sur son dos, descendirent jusqu’au creux de ses reins, tandis qu’elle passait déjà les siennes sous la chemise de l’homme, sentant son torse. Elle souleva davantage le vêtement pour l’aider à le retirer, puis ils s’embrassèrent une nouvelle fois. Il la souleva par la taille, telle une plume.

Madame croisa ses jambes autour du bassin de son escort boy. Il la porta ainsi jusqu’au canapé, sur lequel il l’allongea tout en douceur. Elle retira son haut, laissant apparaître une poitrine généreuse maintenue pas un soutien-gorge bleu marine aux bordures en dentelle.

l'escortboy lécha sa chatte avec volupté tout en doigtant son vagin de son index

l’escortboy lécha sa chatte avec volupté tout en doigtant son vagin de son index

Son escort boy s’allongea sur elle délicatement et commença à l’embrasser dans le cou pendant que ses mains à elles se dirigeaient déjà vers la fermeture éclair du jean du gentleman.

Elle plongea une main par l’ouverture et se saisit de son sexe turgescent. Il gémit de plaisir. Il déboutonna rapidement le pantalon de Madame et le fit glisser jusqu’à ses chevilles.

Elle le repoussa : il se retrouva assis et elle enleva son jean et son caleçon afin de libérer son sexe. Elle le fixa dans les yeux en souriant avant d’engloutir le symbole de sa virilité en bouche.

Son escort boy pencha la tête en arrière, ferma les yeux et entrouvrit la bouche, se délectant de ce moment divin. Les lèvres de Madame et sa langue parcouraient sa verge dressée.

Ce moment dura quelques minutes, puis il lui releva la tête et la repoussa à son tour délicatement. Il fit glisser son string et partit à la découverte de son intimité imberbe avec sa langue. Le corps de Madame se contorsionna sous les coups de langue : il jouait avec son clitoris et sa vulve.

Tremblante de plaisir, ne pouvant plus se retenir, elle le refoula une ultime fois et vint se placer à califourchon sur son sexe emballé dans le latex, lui offrant tout son corps. Elle gémit lorsqu’il la pénétra lentement, puis elle commença à bouger son bassin tandis qu’il l’embrassait dans le cou, voluptueusement.

Il défit les agrafes de son soutien-gorge, libérant sa poitrine qu’il attrapa dans ses mains, massant ses seins. Il joua de ses doigts sur ses tétons, provoquant des spasmes dans le corps de sa partenaire qui accéléra ses coups de bassin.

Ils étaient fusionnels et ne faisaient plus qu’un. Jamais Madame n’avait connu tel plaisir avec un autre homme et elle s’abandonna à son orgasme. Il dut le sentir, car il vint en même temps qu’elle et ce fut dans un mélange de râles de plaisir qu’ils jouirent ensemble.

Ils restèrent un moment ainsi, profitant de cet instant magique. Puis elle se dégagea lentement avant de retomber en arrière sur le canapé.

❤️ ❤️ ❤️

Un désir d’expérimentation sexuelle est service pour les femmes qui souhaitent s’amuser avec un gentleman. Pour fêter un évènement comme un anniversaire, une fête ou toute autre raison.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de prendre du plaisir sans lendemain. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore .

Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure pour faire du bien aux dames et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde pour une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience d’un désir d’expérimentation sexuelle.

Laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine avec un escort boy

Laissez le frisson de l’interdit vous parcourir l’échine avec un escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour vous. Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez vous faire câliner.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience de gentleman pour dames. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Profitez du service d’un désir d’expérimentation sexuelle.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment d’Epanouissement de la femme avec un gentleman en toute sécurité.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Une très forte envie de jouir avec un gentleman escort boy

Une très forte envie de jouir avec un gentleman

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Madame avait Une très forte envie de jouir avec un gentleman. En fin de matinée, seule dans son appartement, elle prit son godemiché, s’allongea sur le lit, se masturba. Son corps réclamait une attention particulière qu’elle ne pouvait pas différer. Elle se fit jouir, le doigt posé sur son clitoris, le gode enfoncé dans son jardin secret.

Quand elle se releva, elle laissa l’objet mouillé sur le lit. Il était un peu plus de treize heures, elle n’avait pas envie de sortir, elle avait envie de téléphoner à Jean, son escort boy préféré.

Son escort boy préféré

Son escort boy préféré

Madame désirait un gentleman, et sentir sa virilité en elle. C’était bien meilleur que son gode.

Jean était le seul homme à qui elle faisait confiance. Avoir des aventures avec ce gentleman, lui convenait.

Elle était irrésolue. Les heures passaient, elle retardait sans cesse l’échéance. Pourtant, elle avait une très forte envie de baiser. Elle avait utilisé son gode pour se faire jouir, mais ça ne suffisait pas à la calmer. Ce jour-là, comme tant d’autres fois, son mari rentrerait tard, elle pouvait donc donner rendez-vous à son escort boy en fin d’après-midi. Elle disposait d’un temps suffisant pour s’envoyer en l’air.

Madame décrocha le téléphone, forma le numéro. Elle avait préparé ce qu’elle allait dire. Elle lui donna rendez-vous de chez elle et il confirma le rendez-vous.

Décidément, cette rencontre était une agréable diversion à l’ennui qui pesait sur son existence. La recherche du plaisir dirigeait désormais sa vie, et les rencontres avec son escort boy lui plaisait car elle découvrait avec lui à chaque fois de nouvelles facettes de la sexualité et du plaisir.

Madame le fit entrer et elle prit place sur le canapé en cuir noir du salon. Son gentleman était assis en face, dans un profond fauteuil ; tous deux bavardaient comme des amis de longue date.

Elle sentait dans son ventre l’attente du plaisir. Madame prit l’initiative : elle quitta ses chaussures, effectua un numéro de strip-tease. Tout en dansant pieds nus au milieu de salon, elle se débarrassa de sa robe, lança le soutien-gorge en broderie anglaise sur les genoux de Jean ; puis il reçut la culotte de coton dont le fond était taché.

Jean était maintenant assis sur le canapé, il avait repoussé la table basse sur le côté pour la regarder évoluer. Quand elle fut nue, à portée de sa main, il l’attira près de lui pour la caresser. ses doigts filaient en direction de son entrecuisse. Elle se laissait faire, une torpeur envahissait son corps, annihilant toute idée de résistance.

L’escort boy glissa un doigt dans son vagin, le ressortit gluant de mouille, puis le porta à sa bouche.

— C’est bon ! dit-il en la fixant.

Profitez du service d'un escort boy

Profitez du service d’un escort boy

Son compagnon lui tripota le clitoris. Madame ondulait des hanches ; des picotements parcouraient son bas-ventre agité de spasmes. Madame lisait maintenant dans ses yeux un appel autoritaire au plaisir. Il avait ouvert sa braguette. Madame baissa les yeux sur le membre gonflé, l’effleura de ses doigts. Elle l’entraîna dans la chambre où les rideaux furent tirés. Elle s’étendit sur le lit, cuisses écartées, pendant que son gentleman se déshabillait.

Jean se mit à genoux au-dessus de son visage. Elle prit dans sa bouche le membre dur, fit tourner sa langue sur le gland, puis lécha la queue sur toute sa longueur. Jean lui effleurait le sexe, écartait les petites lèvres crénelées, introduisait son doigt dans la fente d’où s’écoulait une mouille claire. Il la lima, lui titilla le bouton.

Jean, qui avait enfoncé toute sa virilité dans la bouche de Madame, faisait en rythme des mouvements de va-et-vient. Elle le suçait avidement en se triturant les tétons.

Elle lui abandonna ses seins, glissa sa main sous les fesses de Jean pour lui branler les couilles. Jean fit mettre Madame en levrette. Il commença par lui titiller le clitoris, puis s’enfonça en elle à grands coups de reins. Elle gémissait, son ventre se contractait ; l’orgasme la submergea.

Jean lui enduisit l’anus de vaseline. Madame frottait son clitoris entre ses doigts, le pinçait, se masturbait.

Le gentleman se colla contre son dos, lui cala sa bite dans la raie des fesses. Il lui caressait l’anus ; il approchait son gland du petit trou. Elle accepta de se faire sodomiser. Les doigts délicats de Jean lui avait dilaté l’anus, la vaseline assouplissait les tissus. C’était une sensation encore inconnue pour elle… qu’elle allait découvrir.

— Branle-moi, dit Jean en lui prenant la main.

L’escort boy avait introduit dans l’anus de Madame l’extrémité de sa bite. Il forçait doucement. Elle avait peur, se contractait malgré elle en se mordant les lèvres.

— Détends-toi, lui dit-il, pousse comme si tu avais envie… tu n’auras pas mal.

Il pressait ses mains sur ses épaules. Elle cria quand il s’enfonça en elle d’un seul coup, lui mordit le doigt qu’il avait mis dans sa bouche. Puis le plaisir doubla ; elle chavira, gémit. Jean lâcha son jus dans le préservatif; Madame jouit en tremblant de tout son corps.

❤️  ❤️  ❤️

Une très forte envie de jouir avec un gentleman est service pour les femmes qui souhaitent s’évader avec un gentleman. Pour fêter un évènement comme un anniversaire, une fête ou toute autre raison que vous n’avez pas besoin de justifier à quiconque.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de prendre du plaisir sans lendemain. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore .

Une très forte envie de jouir avec un gentleman est fait pour faire du bien aux dames et les faire entrer dans l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde pour une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Donner rendez-vous à son escort boy

Donner rendez-vous à son escort boy

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais cette expérience quand vous avez une très forte envie de jouir avec un gentleman.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour vous. Une très forte envie de jouir avec un gentleman avec un gentleman pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez vous faire câliner.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience de gentleman pour dames. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Profitez du service de Jean quand vous avez une très forte envie de jouir avec un gentleman.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment où vous avez une très forte envie de jouir avec un gentleman en toute sécurité.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 


  • -
un gentleman plein dhumour

Laissez votre corps accueillir le plaisir

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Laissez votre corps accueillir le plaisir, le gentleman prit les clés des mains de la dame, ouvrit la porte de son appartement parisien et la fit entrer à reculons dans la pièce. Ses bras s’enroulèrent autour de son cou, et ses seins se pressèrent contre sa poitrine.

Personne n’arrivait mieux que lui à garder son sang-froid, mais dès l’instant où sa future compagne l’enlaça, il ne fut plus maître de lui-même. Sans rompre leur baiser, il lui caressa le cou en défaisant le dos de sa robe.

Madame poussa son bassin contre lui. Elle voulait qu’il la prenne à fond comme un animal. Elle lui fit baisser sa tête vers ses lèvres, attendant un autre baiser. Il accepta. Cette fois-ci, il lui dévora la bouche, tout en prenant un plaisir intense lorsque leurs langues s’entremêlèrent entre elles.

C’était comme si elle était désespérée. Le gigolo fit glisser sa main le long de ses épaules et entraina de son geste son pantalon et sa chemise avec lui. Il s’éloigna puis se pencha en arrière afin que le tissu tombe au sol.

Jean laissa ses doigts glisser le long de son dos. Il posa son regard sur son soutien-gorge noir en dentelle. Il aimait la façon dont ses seins gonflaient au-dessus des bonnets.

Massage Plaisir pour toutes les femmes

Massage Plaisir pour toutes les femmes

Ses pouces caressèrent les motifs en relief de son balconnet. Alors qu’il abaissait lentement le bonnet de son soutien-gorge, sa virilité se pressait douloureusement contre sa braguette.

L’escort boy se pencha pour lécher la partie visible de sa poitrine et respira son parfum enivrant. Elle arqua son dos et gémit, elle n’en pouvait plus. Il dégrafa son soutien-gorge à l’arrière et fit glisser les bretelles le long de ses bras. Il sentit sous ses doigts sa peau douce, et ses mamelons durcirent sous son regard alors qu’il suçait l’un de ses tétons rose devenu comme une pointe.

Madame était encore très sensible et réceptive à ce niveau-là. Son gémissement montrait combien elle n’en pouvait plus.

L’escort boy passa à l’autre sein, tout en malmenant celui qu’il venait tout juste de sucer. Son gémissement lui donna envie de la baiser de suite, mais son excitation le poussa à explorer davantage son corps.

Ne voulant pas qu’elle ait mal aux genoux, il se leva et la remit debout. Il ne restait plus qu’une petite culotte noire sexy qui épousait ses courbes pulpeuses. Le gigolo se lécha les lèvres, la guida vers le lit. Ayant besoin de se déshabiller, il enleva ses bottes, son jean puis sa chemise. Il était presque nu lorsqu’elle se mit à genoux devant lui.

Son érection turgescente sortit, et les yeux de la dame s’agrandirent devant la dimension de l’organe de plaisir qui s’offrait devant elle. Vu son regard, elle semblait ravie, ce qui promettait de passer un bon moment ensemble.

L’escort boy ne put s’empêcher de grogner. Quand elle se pencha et lui lécha le bout, il dut serrer les poings pour ne pas jouir. Elle fit le tour de sa queue avec un lenteur perverse.
Le gigolo dut serrer les dents quand sa langue glissa sur sa queue, créant une douleur si forte que sa poitrine lui faisait mal. Au moment où elle l’attira dans sa bouche, du liquide pré-éjaculatoire gicla. Il souleva ses épaules.

Le gigolo arracha son slip et la fit tomber sur le lit. Il la rejoignit puis se mit sur le ventre pour se régaler d’elle.

Voulant qu’il la lèche, elle écarta ses jambes. L’escort boy sourit avant de passer sa langue sur ses lèvres.

Elle voulait caresser ses larges épaules et faire disparaitre toute la tension qu’il avait dans son corps, mais c’était comme si ses propres muscles ne lui répondaient plus.

Ses pouces firent des marques dans sa peau lorsqu’il lui ouvrit encore plus grand ses jambes. Au lieu de la sucer de suite, il fit des cercles érotiques avec ses pouces à l’intérieur de ses cuisses. Rien qu’à l’idée de ce qu’il lui ferait, elle mouilla encore plus.

les yeux de l'escort boy semblaient l'hypnotiser

les yeux de l’escort boy semblaient l’hypnotiser

Il ferma les yeux alors qu’il se rapprochait de son petit trou. Elle bougea des hanches afin de lui faire comprendre qu’elle avait un besoin urgent qu’il la touche.

Elle tendit la main et s’accrocha à ses épaules. Chaque ondulation et flexion de ses muscles l’emmenait plus haut, et dire qu’il n’avait même pas encore touché à son délicat clitoris. Il leva sa main droite et massa l’un de ses seins. Cela ne fit qu’accentuer l’absence de caresse sur son jardin secret.

Alors qu’elle essayait de s’imaginer ce que serait de faire l’amour avec un homme aussi viril, il passa enfin à l’action et lécha son ouverture. Tout son corps se contracta de plaisir et elle ressentit des contractions jusque dans sa chatte.

L’escort boy posa sa main droite sur son ventre et la caressa ce qui l’excita encore plus. Elle contracta ses fesses afin de soulever ses hanches, ce qui lui donnerait un meilleur accès.

Avec son index, le gentleman pour dames tourna autour de son clito, sans jamais aller droit au but, juste là où elle en avait le plus besoin.

Jean leva les yeux vers elle et sourit. Elle avait tellement besoin de jouir. Sous l’action combiné de sa main gauche qui pinçait son mamelon et de sa langue qui explorait ses plis, elle ressentit un plaisir intense parcourir tout son corps. Son souffle s’accéléra et elle ferma les yeux, savourant chaque pincement et chaque caresse.

Quand Jean glissa un doigt dans son antre humide, elle crut défaillir de plaisir. Cet homme était très doué pour donner du plaisir à une femme sans parler de son côté sensuel et sauvage.
Il souleva ses seins.

Comme s’il n’en pouvait plus, Jean se positionna contre son corps et captura ses lèvres. Sa virilité dure n’était plus qu’à quelques centimètres de là où elle le voulait plus que tout, les genoux relevés afin de faciliter son accès.

L’escort boy l’enlaça tout en lui dévorant la bouche. Elle rompit leur baiser afin d’aspirer de l’air avant de recommencer à l’embrasser. Ils ouvrirent tous deux la bouche en même temps et s’explorèrent mutuellement avec leurs langues.

Avec ses genoux, Jean lui écarta ses cuisses, commença à la doigter habilement. Elle pencha ses hanches vers l’arrière afin qu’il continue sur sa lancée. Il continua en allant plus profond avec son doigt tout en lui caressant le clitoris et le téton. Après de longues minutes de ce traitement, elle ressentit une chaleur intense, et un orgasme si puissant qu’elle fut un instant à bout de souffle.

Ce premier orgasme n’avait fait qu’attiser un peu plus son désir d’en avoir d’autres. Elle arqua son dos afin de sentir la caresse de sa peau sur ses seins tendres.

des calins comme vous les rêvez avec un homme

des calins comme vous les rêvez avec un homme

L’escort boy fit tourner lentement ses bouts sensibles entre son pouce et son index, comme s’il voulait tester leur élasticité. Il ne l’avait toujours pas pénétré.

Combien de temps comptait-il encore attendre avant de la prendre ? Il mit ses deux mains sur ses hanches et l’ouvrit doucement. Ce n’est qu’alors qu’elle comprit pourquoi il prenait son temps. Elle avait besoin de s’adapter à son énorme diamètre. Lorsqu’il la pénétra de quelques centimètres, ses parois vaginales serrèrent fortement sa virilité.

Jean se pencha vers elle, dégagea ses cheveux, puis déposa des baisers le long de ses épaules. Elle adorait son geste tendre et dut se mordre la lèvre pour ne pas crier son nom.

Après avoir caressé ses hanches, il se retira d’un centimètre, pour la pénétrer à nouveau avec plus de force. Elle ressentit de nouveau son besoin de jouir. A chaque coup de virilité, elle ressentait un plaisir intense dans tout son corps.

Vu la façon dont il prenait son temps, il devait penser qu’elle était sur le point de jouir. Ses mains saisirent ses seins. En pressant son torse contre son dos, il réussit enfin à enfoncer sa virilité jusqu’à la garde. Cette sensation de plénitude lui coupa non seulement le souffle mais fit également qu’elle n’arrivait plus à penser. En pleine extase, elle leva sa tête et s’humecta les lèvres.

Il tira plus fort sur ses tétons, posa sa bouche sur son épaule et la pilonna de sa virilité. Son rythme accéléré fit monter crescendo son plaisir au point d’atteindre le nirvana. Vu la façon dont il la pénétrait violement, la baiser était une vraie libération pour lui aussi. Elle voulait tout de lui et pencha ses hanches aussi loin que possible en arrière.

L’escort boy enfonça sa virilité si profondément qu’elle avait l’impression de pouvoir le sentir dans tout son corps. Alors qu’un autre orgasme la submergeait, il lâcha prise à son tour, criant son nom sur un ton qu’elle n’avait jamais entendu auparavant.

La sueur perlait sur son front et sa respiration saccadée lui faisait plus penser à celle d’un animal qu’à celle d’un humain. Alors qu’il la maintenant toujours fermement contre lui, elle ressentit sa semence chaude remplir le préservatif. Sa queue grandit encore et s’étira en largeur. Elle avait l’impression qu’il s’était écoulé un certain temps avant tout ne redevienne comme avant. Épuisée, elle replia ses coudes et se laissa tomber sur le matelas, satisfaite de ce moment de plaisir intense avec son gentleman escort boy.

❤️❤️❤️

Laissez votre corps accueillir le plaisir est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman. Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit de vous divertir en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez votre corps accueillir le plaisir.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre goût au plaisir avec un gentleman.

Un gentleman qui aime toutes les femmes

Un gentleman qui aime toutes les femmes

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Amant secret pour femmes novices pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Laissez votre corps accueillir le plaisir dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance lors de ce rendez-vous et laissez votre corps accueillir le plaisir avec un sex coach.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Experience au champagne avec un escort boy

En train de boire une coupe de champagne

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Madame était dans sa chambre en train de boire une coupe de champagne quand son escort boy sonna à sa porte.

A peine la porte ouverte, sans plus attendre, Jean l’attira contre lui. Madame voulut se défendre, mais il était déjà trop tard. Bouche contre bouche, les langues se cherchaient, se suçaient.

Son escort boy serrait fortement le corps de sa belle partenaire d’un bras robuste tandis que sa main libre se faufilait sous sa robe. Jean descendit le slip de Madame à mi-cuisses et ses doigts habiles se mirent à caresser son entrecuisse, et entrèrent dans sa grotte humide et chaude.

Un calin d'amour avec votre escort boy

Un calin d’amour avec votre escort boy

La pression des corps se fit plus violente et les langues activèrent leur succion. Son escort boy retira sa main pour ouvrir fébrilement sa braguette de laquelle il extirpa une virilité érigée et enfila un préservatif. Puis il empoigna sa queue pour la guider vers la fente mouillée.

– Oh non… non, Jean ! supplia Madame qui ne put s’empêcher d’écarter les cuisses en percevant l’affolante érection, bien plus épaisse, bien plus grosse, infiniment plus dure que celle de son mari.

Haletante, maintenant vaincue, elle se soumettait au désir de cet homme inconnu qui la pénétrait difficilement.

– Oh ! Jean… Jean.. que me faites-vous là !
– Je vous baise, Madame… Je t’enfile, ma chérie, et tu aimes ça…

Son membre bandé, enfoncé jusqu’aux testicules, l’homme se mit à la besogner lentement mais fermement. Travaillée par l’intense érection, Madame souleva les reins, c’était pour elle une révélation qu’elle n’eût, jusqu’alors, jamais osé soupçonner.
Un premier plaisir la gagna en lui faisant perdre toute retenue :

– Ah oui ! prends-moi… plus vite… plus fort…

Son escort boy l’empoigna aux fesses :

– Je t’apprendrai à bien jouir…
– Je jouis, Jean… Je jouis… Aah !
– Alors tiens… Tiens !

Muscles tendus, le mâle se crispa entièrement en propulsant un flot de semence brûlante qui fit gémir sa partenaire.

Son escort boy retira sa verge encore raide et la porta vers le visage de sa belle partenaire dont les yeux exprimaient l’admiration qu’elle éprouvait pour l’extraordinaire phallus qui venait de si bien la combler. Elle approcha le membre de ses lèvres, l’embrassa doucement, comme pour le remercier, puis sa langue tournoya autour du gland rose.

Sous le titillement qui l’excitait, Son escort boy se plaça à califourchon sur Madame en dégageant ses seins qu’il pétrit fébrilement. Celle-ci, pour plus de commodité, baissa le pantalon. Elle passa une main sur les bourses velues et rebondies et engloutit la verge dans sa bouche qu’elle suça avec avidité.

Son escort boy se livra entièrement au travail de cette bouche ardente sans quitter des yeux sa belle partenaire qui aspirait en creusant les joues. Elle le suçait inlassablement et, parfois, avec une telle violence, qu’il devait faire appel à toute sa volonté pour que le plaisir durât. Madame sentait confusément qu’elle ne s’appartenait plus, que, déjà, elle était la chose de son escort boy, presque son esclave. Quand il jouit dans sa bouche, elle le but en goûtant, pour la première, fois, à cette joie sauvage.

Dégustation de vin lors d'un cunnilingus avec votre escort boy

Dégustation de vin lors d’un cunnilingus avec votre escort boy

Madame finit par se retrouver souvent dans le secret de l’alcôve avec son escort boy qui lui fit découvrir le bonheur des sens, lequel, inévitablement, engendre l’appel du cœur. Ah ! qu’elle aimait la lente reptation de cette verge saillante, terriblement musclée et dont l’extrémité champignonnait étrangement à l’instant de l’orgasme.

Son escort boy la rendait folle et l’amenait à pratiquer des actes que la morale réprouvait farouchement. Quant à son gentleman, il jubilait. C’était à la fois extraordinaire et surexcitant que d’initier une femme dont le corps réagissait, a priori, comme celui d’une pucelle et, a posteriori, comme celui d’une putain.

Il s’arrangeait pour la rencontrer deux ou trois fois par mois. Il lui arrivait même, parfois, de la prendre hâtivement, au foyer conjugal, alors que le mari travailait dans son bureau directorial.

C’était toujours un moment d’une intensité extraordinaire auquel Madame se soumettait sauvagement. Jupons troussés, cuisses ouvertes, le dos plaqué au mur, elle ne pouvait s’empêcher de pencher la tête, se mordant les lèvres Jusqu’au sang pour ne pas crier, elle considérait d’un œil fixe le gros sexe dont l’extravagante force la pistonnait fiévreusement.

Dans ces instants de rare intensité, des lueurs hagardes voilaient les prunelles de son escort boy dont le vocabulaire devenait insoutenable :

– Je vais te faire sentir le jus de mon élixir… Tiens, tu le sens, dis ? Ah ! Je jouis… Je voudrais jouir dans ta bouche et dans ton cul en même temps !

Excitée par la trivialité du verbe, Madame sombrait dans le délire de l’extase.

Madame aimait s’offrir nue à son regard et à ses mains. Au contact de ses doigts qui la caressaient partout, elle se sentait défaillir. Elle fermait les yeux quand il caressait son jardin secret.

Insensiblement, sa langue chaude la pénétra, une langue incroyablement experte qui passait et repassait sur son petit bouton durci. C’était doux et bon, mais elle n’était pas au bout de son bonheur. Elle connut un premier orgasme rapide qui lui faucha les jambes. Quand elle rouvrit les yeux, elle était assise sur un divan bas et vit son gentleman qui se déshabillait.

Osez la langue d'un autre homme

Osez la langue d’un autre homme

Elle arrêta son regard médusé sur la virilité triomphante. Son escort boy s’approcha et mit son phallus entre les mains de sa partenaire.

– Tiens, fais comme cela… Décalotte-le bien…

C’était délicieux et oppressant à la fois que de caresser le bel instrument viril, il était long, gros, dur. Elle s’amusa à faire remonter la peau sur le gland…

– Est-ce que cela t’excite de me faire cela ? questionne son escort boy.
– Oui, cela me… enfin, je veux dire, ça m’excite…
– Suce-le comme si tu suçais une sucette.

Madame posa ses lèvres sur le sommet de la verge qui palpita sous le contact. Puis, s’enhardissant, elle le prit en pleine bouche en éprouvant une première volupté à sucer ce gros morceau de chair bandée.

Son escort boy lui caressa la tête et la complimenta :
– Tu suces merveilleusement bien… Maintenant, lèche-moi sur toute la longueur… Oui, comme ça… Ah ! oui… sur les parties… c’est bon…

Brusquement, son escort boy remit son membre dans la bouche de sa dame :
– Vas-y ! haleta-t-il, pompe fort…
Elle sentit dans sa bouche les soubresauts de la grosse queue et elle aspira davantage.
– C’est bien, accélère ta succion, ça vient…

Elle téta longuement, de toutes ses forces et un torrent jaillit dans sa gorge. Dans une convulsion de tout son corps, son escort boy jouit, faisant saillir les nerfs et les muscles de sa verge qui expulsait une lave en fusion. Les mains crispées dans les cheveux de sa dame, il n’hésita pas à lui faire avaler toute la longueur de sa virilité.

Madame surmonta un haut-le-cœur pour avaler goulûment l’inondation qu’elle déglutit bruyamment. Enfin, elle le délivra de son étreinte. Son gentleman s’étendit sur elle, il l’embrassa comme pour chercher la saveur de sa propre semence. Il avait pris les mains de Madame pour les placer sur son sexe légèrement amolli :
– Caresse-moi, je vais encore bander…

Le résultat de ses caresses ne se fit pas attendre. Le membre durcit sous ses doigts. Déjà, elle imaginait qu’elle allait encore le téter longuement pour savourer la liqueur dont sa bouche gardait le goût.
– Attends, dit-il, laisse-moi faire…

Des préliminaires extremement intenses avec votre escort boy

Des préliminaires extremement intenses avec votre escort boy

Il la plaça sur le bord du divan et lui fit écarter les cuisses, les fesses un peu hors du lit. Il mit un oreiller sous les reins de Madame qui vit son gentleman brandir sa verge avec laquelle il chatouilla la grotte féminine. Il enfila un préservatif.

Le membre puissant commença à la pénétrer. Elle ne put réprimer un cri. Elle sentait ce membre qui la remplissait complètement. Ah ! Ce muscle gros et rude qui l’emplissait, et ce lent mouvement de va-et-vient dont chaque coup profond la portait vers une nouvelle extase.
Son gentleman haletait dans son cou :
– Tiens, ma chérie, je te baise, c’est bon hein d’avoir une queue là-dedans ?

Elle ne répondit pas mais tout son corps se souleva pour suivre le rythme que son gentleman lui imposait. Sans cesser de la prendre, d’un doigt rageur il lui massait le clitoris.

Ce fut comme un fleuve de feu qui coula dans ses veines. Elle ne tarda pas à jouir frénétiquement. Son escort boy se retira et promena sa verge dardée entre la raie des fesses fermes et potelées à souhait. Bien humecté par l’action précédente, le phallus déplissa l’anus dans lequel il glissa avant de s’y trouver complètement logé. Madame ouvrait une bouche immense.

La verge bandée la dilatait à l’extrême en lui procurant un nouveau plaisir. Le va-et-vient reprit. Madame savourait la douceur de l’épée de chair qui poignardait son côté obscur.
– Oh ! mon gentleman…
– Oui, ma chérie, tu aimes ?
– Je ne sais pas… C’est… tellement…
– Je vais jouir dans ton beau cul.

Cette fois, Madame ne pouvait désirer connaître sensation plus complète. Elle dégustait la suprême extase du pénis, bien en place, et des testicules écrasés contre le coussinet de ses fesses crispées…

Les mains puissantes de son gentleman l’enserraient tel un étau tandis qu’il gémissait comme sous l’effet d’une torture. La copieuse éjaculation n’en finissait pas de se prolonger. Les décharges successives cessèrent enfin, mais le membre viril demeura planté comme un pieu qui ne faiblissait pas, il allait et venait toujours…

Son escort boy voulait profiter de sa dame au maximum, celle-ci, au bout d’un instant, ressentit le durcissement de la verge coincée dans son derrière. Aimant se procurer du plaisir, il fit mettre sa maitresses à quatre pattes sur le tapis, devant une glace et put ainsi contempler le propre spectacle de sa sodomie. Il conservait une belle ardeur sans craindre de jouir prématurément, il prenait tout son temps en contemplant les formes plantureuses dont il profitait généreusement.

Extase sexuelle avec un escort boy

Extase sexuelle avec un escort boy

De temps à autre, Madame risquait un œil vers le miroir et voyait l’énorme érection qui la forait. C’était aussi obscène qu’excitant. La queue de son gentleman la soulevait du sol tant elle était puissante. Parfois, il se couchait sur son dos, lui triturait les seins, puis il se redressait et palpait durement ses fesses et ses cuisses.
Il rencontra son regard dans la glace.

– Je ferai de toi une grande baiseuse recherchée par les mâles ! Tu as le tempérament d’une vraie libertine

Tout en parlant, il la faisait frissonner, caressait ses seins, ses fesses, sa chatte où se nichait le bouton dur sur lequel il savait si bien appuyer pour la faire jouir de multiples fois. Les soupirs prolongés de Madame disaient tout le bonheur qu’elle éprouvait. Elle n’arrêtait pas de jouir. Un véritable démon des sens l’habitait en cet instant. Elle remontait sa croupe pour mieux s’offrir au pal ainsi qu’à la main qui la masturbait. Son escort boy la branlait furieusement, sans discontinuer jusqu’à ce qu’elle expulse soudain un jet puissant de son élixir féminin qui inonda la main de son escort boy.

❤️ ❤️ ❤️

En train de boire une coupe de champagne est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. En train de boire une coupe de champagne avec son escort boy préféré pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, En train de boire une coupe de champagne est une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Le gentleman de vos rêves

Le gentleman de vos rêves

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. En train de boire une coupe de champagne pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. En train de boire une coupe de champagne pour femmes adultes. Un charmant petit ami gentleman viril et tendre qui saura vous faire jouir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Embrasser son escort boy paris

un petit dîner pour son escort boy préféré

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Madame avait décidé de cuisiner un petit dîner pour son escort boy préféré. Nous parlions, rions et passions un bon moment ensemble. J’étais ravi que cette dame m’ait invité chez elle pour le repas.

“Allons regarder un film dans ma chambre”, suggéra Madame, et j’acquiesçai presque aussitôt. Nous allions dans sa chambre, et je l’admirai tandis qu’elle se mouvait dans la pièce. Elle portait une robe moulante, ce qui me rendait dur rien qu’à la regarder. Elle était incroyablement attirante, et ses courbes étaient à se damner.

Tout ce que je voulais, c’était la saisir et plonger en elle jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus que crier et supplier. Je frôlai mon entrejambe pour ajuster mon jeans, afin que mon érection ne soit pas trop visible.

“Depuis quand est-ce que tu lis du porno ?” demandai-je à Madame lorsque mon regard tomba sur des nouvelles érotiques posées sur sa table de nuit. Je lui fis un grand sourire narquois et elle détourna le regard, troublée.

“Jean !” Elle fronçait les sourcils.

“J’ignorais que tu aimais les trucs pervers et cochons”, murmurai-je en m’approchant d’elle. À chaque pas, je ressentais une envie irrépressible de la prendre dans mes bras, de la jeter sur le lit et de la prendre. Sauvagement.

J’avais ce besoin impérieux et animal de la prendre.

Leur baiser devient enflammé, leurs bouches avides ne se quittent plus - Escort boy Paris

Leur baiser devient enflammé, leurs bouches avides ne se quittent plus – Escort boy Paris

“Est-ce que tu regardes aussi du porno ?” lui demandai-je. Nous étions si près l’un de l’autre que je pouvais sentir son parfum fruité et enchanteur, et cela ne m’excitait que davantage.

Mes pupilles devaient être sombres et dilatées par le désir. “Parfois”, répondit Madame en détournant le regard. Mes lèvres s’étirèrent en un sourire satisfait. Ainsi donc, j’avais une petite coquine juste pour moi.

“Tu veux bien en regarder un avec moi ?” dit-elle. Je ne voulais plus rien d’autre que regarder un film avec elle, puis l’admirer se caresser.

Elle alla prendre son ordinateur portable et s’installa sur son lit, invitant son escort boy à la rejoindre.

Ma présence à ses côtés faisait bouillir ses hormones. Elle devenait folle de désir à m’imaginer au dessus d’elle, tandis que je malmènerais son joli petit corps.

“Installe-toi confortablement, dit-elle. Je ne vais pas te manger.” J’eus un petit rire, et je la sentis frissonner contre moi, ce qui ne fit que m’exciter plus encore.

“Jean, tu te comportes bizarrement, aujourd’hui”, murmura Madame. Je ne répondis rien, me contentant d’allumer l’ordinateur et d’ouvrir le navigateur.

“Alors, dis-moi, qu’est-ce que tu préfères regarder comme catégorie de porno ?” demandai-je en me tournant vers elle et, involontairement, ma voix devint rauque de désir.

“Les relations élève-professeur…” laissa-t-elle échapper, embarrassée. J’acquiesçai et elle ouvrit un site porno depuis le navigateur. Je sentis Madame se recroqueviller sur place, tandis que les vignettes des catégories apparaissaient à l’écran. Je passai un bras autour de ses épaules et l’attirai à moi. Mon sexe tressaillit au contact de son corps chaud contre le mien.

“Jean…” chuchota Madame d’une voix enrouée, ce qui m’excita d’autant plus.

“Oui, ma chérie ?” murmurai-je, détournant mon regard de l’écran pour le plonger dans le sien. Elle avait un regard innocent et pourtant tellement sexy.

“Lance la vidéo.” “avant de mourir d’excitation”, ajouta-t-elle d’un ton à peine audible, juste pour elle-même. Mais je l’ ai entendu.

“Si tu veux prendre ton vibromasseur avant qu’on commence…” commençai-je pour la taquiner. J’eus la réaction escomptée : elle me frappa le bras et gloussa doucement.

“Jean, tu es incontrôlable”, marmonna-t-elle. J’acquiesçai, amusé, et elle lança la vidéo. Je jetai un coup d’œil à Madame, qui fixait l’écran. Elle mordit sa lèvre inférieure lorsque la vidéo débuta, et elle laissa échapper un gémissement.

“Madame, ne mords pas tes lèvres”, grondai-je dans son oreille, alors elle cessa de torturer sa lèvre.

son escort boy la serra contre lui

son escort boy la serra contre lui

“Bien”, chuchotai-je avant de regarder à nouveau l’écran. On voyait un professeur et son élève, dans une salle de classe. Le professeur enseignait quelque chose à la jeune fille, qui lui lançait des regards le suppliant de la baiser, ce dont le professeur était bien conscient.

Je ne cessai de regarder Madame, qui serrait ses jambes l’une contre l’autre. Elle était captivée par la vidéo. Le couple dans le film commençait maintenant à s’embrasser. Plus la vidéo avançait, plus je perdais mon self-control. Je ne pensais pas être capable de garder mes mains loin d’elle plus longtemps.

Madame se rapprocha de moi et posa ses lèvres douces contre les miennes. Je saisis son visage à deux mains et lui rendis son baiser. C’était brusque et passionné.

Je fermai l’ordinateur portable et le mis de côté avant de me tourner vers elle. Je passai un bras autour d’elle et attirai son corps contre le mien.

“J’ai tellement envie de toi, Jean”, supplia-t-elle en plongeant son regard dans le mien. Ses yeux étaient assombris par le désir, et je sentis mon sexe se tendre. C’en était douloureux, je voulais cette délivrance. Je me penchai et embrassai ses lèvres, cette fois-ci avec douceur et sensualité. Elle me rendit mon baiser avec une passion identique. Je glissai mes mains dans son dos et défis sa robe. Je la voulais. Je la voulais toute entière.

Je rompis un instant notre baiser afin de l’aider à se libérer de sa robe. Elle portait sous celle-ci de la lingerie en dentelle noire. Je grondai à cette vue. Elle était incroyablement belle, plantureuse juste comme il faut. J’avais besoin de poser les mains sur elle. Je saisis ses seins et les malaxai fermement.

“Ah… Jean…” Elle gémit mon nom, et je sentis des frissons grimper le long de ma colonne vertébrale. J’étais impatient de l’entendre crier mon nom lorsque je sombrerai dans son jardin secret doux et chaud.

“Gémis pour moi, Madame”, lui demandai-je. Je détachai son soutien-gorge et le jetai au loin. Sa poitrine nue, ses seins laiteux s’offraient à ma vue. Je l’admirai, affamé. Ses mamelons roses et raides retinrent mon attention. Je me penchai et saisis l’un d’eux entre mes lèvres, tandis que je pinçai le second entre mes doigts. Elle gémit et arqua son dos. Ses mains agrippèrent mes cheveux. Son corps tremblait, elle frissonnait de plaisir.

“Jean…”, gémit-elle bruyamment. Mon sexe pulsait à chaque son qui échappait de ses lèvres. J’étais incroyablement dur, il fallait que je règle ça. J’ouvris le bouton de mon jeans et baissai celui-ci, avant de me débarrasser de ma chemise et de mon caleçon, restant nu devant elle. Je l’entendis hoqueter de surprise tandis qu’elle détaillait mon sexe raidi et prêt à la prendre.

“Tu aimes ce que tu vois, ma chérie ?” lui demandai-je.

“oui”, répondit-elle avec un sourire coquin. Elle se mit à genoux et s’avança vers moi, avide, les yeux fixés sur mon sexe. Elle leva la main et la posa sur mon membre d’escort boy. Je grognai de plaisir à la sentir me toucher, à sentir ses doigts s’enrouler autour de ma queue pour la caresser de haut en bas.

“Tu la veux ?” demandai-je en passant une main dans ses cheveux soyeux.

“Oui”, supplia-t-elle. Elle passa sa langue sur sa lèvre inférieure. “Je veux te sentir plonger profondément en moi”, chuchota Madame. C’était ce que j’avais besoin d’entendre. L’instant suivant, je passai mes doigts sous l’élastique de sa petite culotte pour la retirer.

Son escort boy s’approcha et son bassin frôla celui de Madame

Son escort boy s’approcha et son bassin frôla celui de Madame

Je touchai son épaule et la sentis frémir sous mes doigts. Je caressai sa peau douce, glissant sur sa poitrine, son ventre, atteignant enfin son entrejambe brûlant. Elle était humide et douce, je le sentais sous mes doigts.

“Jean…” Elle arqua le dos, ses doigts griffant mes épaules, agrippée à moi. Je glissai mes doigts entre ses lèvres humides, caressant son sexe jusqu’à la faire gémir et me supplier. “Arrête de me torturer, Jean, prends-moi.”

Madame me lança un regard rageur qui me fit glousser. Elle était si belle ainsi, nue et à ma merci.

“Allonge-toi et écarte tes jambes”, lui ordonnai-je. Elle fit ce que je lui demandai, écarta ses jambes et me présenta sa chatte rasée, brillante de désir. Mes yeux d’escort boy pour femmes exigeantes s’assombrir de désir, l’envie me consumait. Ma respiration s’accélérait, je ne voulais plus rien d’autre qu’enfouir mon énorme sucette dure comme la pierre dans son antre souple et chaude.

“Quelle magnifique petite chatte, Madame. Superbe. J’ai vraiment hâte de te donner du plaisir”, murmurai-je en frôlant du pouce son clitoris. Je sentais ses jambes trembler et la vis agripper les draps de la main.

J’enfilai un préservatif, puis je me plaçai contre elle. Mon sexe tremblait de désir. Je m’enfonçai en elle avec un grognement sourd. Je la pénétrai profondément.

“Ah !” cria Madame sous le coup du plaisir que lui donnait son escort boy.

J’allais et venais en elle. Mes coups de rein étaient lents et puissants. Je la sentais se resserrer autour de ma queue. Elle adorait la sensation d’être prise et remplie au plus profond d’elle. C’était tout ce dont elle avait rêvé. Du sexe pur et passionné, inoubliable.

“Jean.” Elle répétait mon nom, allongée sous mon corps. Elle frémissait et gémissait de plaisir. Je lui soulevai les hanches et m’enfonça plus violemment et profondément encore en elle, ce qui la fit crier de plaisir.

Une vague de plaisir parcourut mon échine. Je me retirai avant de replonger en elle d’un coup de rein brutal. Je saisis ses jambes et les plaçai sur mes épaules tout en accélérant le rythme.

“Ah… Plus vite… Jean… Oh mon Dieu…”

Plus Madame gémissait de plaisir, plus j’étais excité. Sa vision se troublait, alors qu’elle fermait les yeux et se concentrait sur les sensations qui parcouraient son corps.

“Je vais jouir”, cria Madame.

“Vas-y ma chérie, jouis pour moi”, l’encourageai-je. Je sentis son corps se tendre, elle était proche de l’orgasme. J’accélérai mon rythme. Je plongeai mes yeux d’escort boy dans ses yeux pour pénétrer son esprit en même tant que sa chatte humide qui se contractait. Sa poitrine ferme rebondissait de haut en bas à chacun de mes coups de rein, son visage luisait et des perles de sueur naissaient sur son front.

“Ah… Jean…” Elle laissa échapper un cri d’extase en jouissant. Son corps se pétrifia d’abord sous le mien, puis je sentis ses muscles se relâcher. Je continuai à pilonner sa chatte brûlante, j’avais besoin de jouir à mon tour, et j’y étais presque.

Je me penchai pour embrasser avec violences ses lèvres pleines. Je savais qu’elles seraient gonflées et rouges au matin. Je me tendis et, d’un dernier coup de rein puissant, je jouis en elle. Je grondai, l’orgasme saisissant tout mon corps de gentleman escort boy.

J’enfouissai mon visage dans sa poitrine accueillante. Ses mains caressaient mes cheveux tandis que nous récupérions tous deux après cet orgasme intense. Après un moment, je levai la tête et un sourire magnifique étira ses lèvres. Heureuse  d’avoir partagée un petit dîner pour son escort boy préféré.

❤️ ❤️ ❤️

Un petit dîner pour son escort boy préféré est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Un petit dîner pour son escort boy préféré pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

120 minutes avec un escort boy

120 minutes avec un escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Un petit dîner pour son escort boy préféré pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Un petit dîner pour son escort boy préféré pour femmes adultes. Un charmant petit ami gentleman viril et tendre.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
kamasutra avec un gentleman escort boy

Kamasutra ou les aphorismes du désir

Category:amant,escort boy,escort service Tags : 

Madame voulait découvrir le Kamasutra ou les aphorismes du désir avec un gentleman escort boy au service du plaisir de la femme. L’attitude de ma partenaire indiquait que si manifestement c’était la première fois qu’elle se livrait à une telle expérience avec un gentleman. Madame portait une jupe qui laissait voir ses cuisses nues. Elle avait glissé son pied sous sa cuisse gauche, ce qui lui faisait ouvrir largement les jambes. Une de ses mains jouait négligemment avec l’ourlet de sa jupe et découvrait la blancheur de l’intérieur de ses cuisses.

Sous le vêtement qui ne cachait plus grand-chose, j’ai deviné la tache rose de sa petite culotte. Madame a pris les choses en main. Elle a palpé ma braguette et a évalué la raideur de ma virilité.

— Je savais bien que tu en avais envie, a-t-elle murmuré. Moi aussi… touche !

Elle a pris ma main et l’a dirigée vers sa fourche. Mes doigts ont rencontré sa culotte et ont pressé le tissu. Rapidement, ils se sont humidifiés au contact du sexe béant. Madame les a retenus en plaquant ma main sur sa motte.

— Tripote-moi à travers ma culotte. J’aime bien, quand elle est trempée !

Osez la langue d'un autre homme

Osez la langue d’un escort boy

J’ai plongé mes doigts dans sa fente en y enfonçant le tissu. Elle mouillait tant que sa culotte a vite été inondée, et j’ai bientôt eu l’impression de la masturber à nu. Elle se trémoussait sur son siège, la jupe complètement troussée. Je lui manipulais la vulve et le clitoris. Blottie contre moi, elle gémissait discrètement et me susurrait des encouragements :

— Oh, oui… comme ça… plus fort, vas-y ! Appuie bien… Branle-moi fort…

Je pressais le clitoris de ma partenaire avec mon pouce pendant que mes autres doigts continuaient de pénétrer sa chatte aussi loin que le tissu de sa culotte le permettait. Madame a joui en m’agrippant violemment et en se mordant la lèvre inférieure pour ne pas crier.

Quand elle a repris ses esprits, j’ai eu envie de voir et de caresser ses seins. Sans se faire prier, elle a déboutonné son corsage et j’ai pu admirer sa poitrine généreuse que retenait difficilement un soutien-gorge très échancré.

— Tiens, regarde ! a-t-elle dit avec un sourire et elle a fait jaillir un de ses mamelons.

J’ai approché la main. Mes doigts étaient encore humides. J’ai effleuré l’aréole brune. Doucement, je me suis mis à palper la pointe de chair qui a frémi sous ma main. Puis j’ai pétri son sein et j’ai fait rouler son bout grumeleux entre mes doigts.

Madame a passé une main dans mes cheveux et a attiré mon visage contre sa poitrine. J’ai cru comprendre ce qu’elle attendait et ma bouche s’est refermée sur son mamelon. Je me suis mis à le sucer et à l’agacer de ma langue et de mes dents.

Ma partenaire a reposé ses doigts sur ma main libre et l’a conduite entre ses cuisses. Cette fois, j’ai écarté la culotte et j’ai résolument fouillé son jardin secret juteux. Madame a fermé les yeux et s’est enfoncée dans son fauteuil pour savourer la caresse. J’étais ravi de téter ses gros seins aux bouts dilatés.

Les plaisirs intimes de la bouche de votre escort boy

Les plaisirs intimes de la bouche de votre escort boy

Je pétrissais, je malaxais ces deux globes charnus pendant que ma bouche la suçait avidement. C’est ainsi que j’ai pu amener Madame à l’orgasme. Alors que les derniers frissons d’extase la parcouraient, j’ai abandonné sa poitrine et sa chatte.

Madame a pris alors mon visage entre ses mains et a baisé amoureusement mes lèvres. Puis, tandis qu’elle me suçait la langue, une de ses mains a fourragé dans ma braguette et en a extirpé mon membre en érection. Habilement, elle l’a décalotté.

C’était mon tour de prendre mon pied… Les reins cambrés pour mieux projeter mon sexe en avant, je me suis laissé envahir par le plaisir. ma partenaire me caressait tendrement. Elle s’appliquait à me masturber lentement ; ma virilité tendue palpitait au rythme de ses caresses. Elle prenait son temps afin de suivre toutes les étapes de mon plaisir.

Je me laissais faire de bonne grâce. D’une main, j’ai relevé mon polo au-dessus de mon nombril, de l’autre, j’ai caressé les cheveux blonds de Madame. Quand j’ai été sur le point de jouir, elle a accéléré sa masturbation. Un jet de mon élixir a fusé.

Puis ma partenaire m’a embrassé à pleine bouche d’une façon à la fois tendre et sauvage. Ses lèvres me caressaient et me suçaient délicatement, alors que sa langue fouillait ma bouche avec autorité. Elle m’a aspiré la lèvre inférieure et l’a retenue entre ses dents. Elle la mordillait doucement.

Ma virilité toujours maintenue par sa main, elle a sucé tout l’élixir qui me souillait le ventre. Puis elle a léché ses doigts et gardant le meilleur pour la fin, elle s’est appliquée à laper ma hampe et mon gland.

Quand elle a eu terminé, ma virilité toute brillante de sa salive se dressait fièrement. Elle a embouché mon membre et sa langue a tourné autour. Puis sa gorge s’est faite ventouse et ses lèvres m’ont happé jusqu’à la garde ! Elle me gobait, me pompait, me suçait et m’embrassait tour à tour.

J’avais la sensation que plusieurs bouches s’activaient sur moi. Je pouvais constater que Madame était très douée ! Le fait de se retrouver dans le noir la libérait sans doute de tout complexe ; elle suçait sans aucune timidité.

Si elle ne possédait pas encore la technique et la gloutonnerie d’autres partenaires, elle faisait mieux que se défendre. Elle se laissait aller et elle savourait le plaisir de pomper ma queue d’escort boy.

Elle prenait aussi des initiatives. Quand une de ses mains s’est refermée sur mes couilles pour les peloter, je n’ai pu me retenir, et j’ai déchargé dans sa bouche. Cette fois, elle n’a eu aucun mouvement de recul lorsque je lui ai expédié mon sperme crémeux. Elle l’a même dégusté avec gourmandise.

❤️ ❤️ ❤️

Kamasutra ou les aphorismes du désir est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un homme sans les complications.

Vous avez toutes le droit à ce service « les clés du plaisir féminin » quelque soit votre âge avec un professeur patient qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Demandez moi tout ce que vous voulez sur le Kamasutra ou les aphorismes du désir et laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Deux heures pour prendre du plaisir avec un gentleman et satisfaire vos désirs enfouis.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique d’exploration des fantasmes de femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Jouir d’une soirée de détente érotique de deux heures pour prendre du plaisir avec un gentleman.

cors à corps avec un escort boy à paris

cors à corps avec un escort boy à paris

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous avec le Kamasutra ou les aphorismes du désir.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Kamasutra ou les aphorismes du désir pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner sous les caresses passionnées d’un gentleman.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance et découvrez le Kamasutra ou les aphorismes du désir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Première expérience avec un gentleman escort boy

Première expérience de plaisir avec un gentleman

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

C’était sa première expérience de plaisir avec un gentleman. Madame ouvrit les yeux dans la lumière douce pour découvrir une chambre immense et luxueuse qui n’était pas la sienne. Elle se sentait délicieusement alanguie, et ses cheveux étaient encore mouillés à cause du bain que son gentleman escort boy lui avait fait préparer, se souvint-elle.

C’est à cet instant que son gentleman apparut près du lit. Il ne portait qu’un pantalon, et quelques gouttes d’eau glissaient lentement sur son torse. Madame se mordit la lèvre ; sa seule présence à ses côtés éveillait en elle un pincement de désir. Elle se souvint des mots qu’il avait prononcés avant de la déposer sur le lit.

L’escort boy entreprit de la caresser avec une douceur délicieuse, la faisant fondre littéralement sous ses doigts. A son tour, elle posa la main sur le torse avant de s’approcher de lui et de le prendre dans ses bras. Jean l’enlaça à son tour. Elle ferma les yeux et se laissa enivrer par le parfum chaud de sa peau. Ils restèrent ainsi un instant qui lui parut une éternité.

Puis la main de son amant remonta le long de sa nuque et il se mit à lui caresser les cheveux, l’embrassant sur la tempe. Elle posa le front sur son épaule.

Apprendre à ressentir le plaisir avec un escort boy

Apprendre à ressentir le plaisir avec un escort boy

Dans un mouvement instinctif, presque animal, elle embrassa sa peau pour en goûter le sel. Ce simple contact fit naître en elle une soif inextinguible. Il tressaillit. L’escort boy l’embrassa de nouveau, juste au creux de l’épaule, un baiser ardent.

Son amant lui releva le menton pour la fixer d’un regard incandescent. Elle aurait pu se perdre dans ces yeux de gentleman. Jean approcha sa bouche de la sienne, s’arrêtant à quelques millimètres, dans un instant suspendu, une attente insoutenable.

Il commença par mordiller sa lèvre inférieure, lentement, doucement — mais ce fut comme une décharge électrique dans le ventre de Madame. Elle se pressa contre lui pour en avoir davantage, pour l’embrasser à pleine bouche, jusqu’à ce que leur souffle ne fasse plus qu’un, puis se laissa emporter.

On aurait dit que leur baiser n’en finirait jamais ; enfin, il s’écarta d’elle pour lui murmurer à l’oreille des mots doux. Sa voix rauque la rendait folle de désir.

Il entreprit de lui parcourir le cou de baisers. Elle lui caressa les cuisses et le bout de ses doigts rencontra son sexe tendu ; elle frémit à l’idée du moment où il serait en elle, doux comme le velours et fort comme l’acier.

Elle se mordit la lèvre tandis que la bouche du gentleman glissait le long de son cou. Le désir palpitait en elle comme une flamme, un brasier à chaque instant plus vif.

Jean descendit lentement vers sa poitrine, écartant les pans de son peignoir d’un geste doux, découvrant sa minuscule culotte.

Mais quand il posa une main chaude et ferme sur son intimité, elle fut incapable de continuer, tout entière absorbée dans cette sensation, brûlant qu’il aille plus loin, s’arquant contre lui.

des bisous pour vous sentir aimée

des bisous pour vous sentir aimée

Il se mit à bouger les doigts avec une lenteur exaspérante. Elle se tendit pour s’offrir à sa caresse, mais il se redressa pour la voir mieux, la dévorant du regard. Elle entendit son souffle se précipiter.

Sa main remonta vers sa poitrine, chaude et puissante, et se referma sur un sein, enflammant dans son ventre un désir incontrôlable. De sa bouche, il parcourut ses courbes, le souffle court, s’attardant sur ses tétons comme pour la tourmenter. Avec un gémissement, elle plongea ses mains dans sa chevelure, prête sans la moindre honte à le contraindre à aller où elle le voulait ; mais il la saisit par les poignets.

Ses longs doigts couraient sur son sein et les voir jouer ainsi constituait un supplice plus délicieux encore. Elle n’aurait pas eu l’idée de lui désobéir.

Elle crut défaillir quand il lui pinça l’extrémité du mamelon avant de la prendre entre ses lèvres. Alors, elle cria son prénom et il lui sembla que son cri se répercutait encore et encore dans la chambre.

Puis il la fit se redresser sur le lit, plaçant des oreillers sous sa taille et lui liant les poignets avec un foulard de soie.

❤️ ❤️ ❤️

Première expérience de plaisir avec un gentleman est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Première expérience de plaisir avec un gentleman pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Lâcher prise pour se sentir bien avec une gentleman escort boy

Lâcher prise pour se sentir bien avec une gentleman escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Première expérience de plaisir avec un gentleman pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Première expérience de plaisir avec un gentleman professionnel du divertissement pour femmes adultes. Un charmant petit ami gentleman viril et tendre.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 


  • -
Envie de tendresse avec un amant attentif

Epanouissement de la femme avec un gentleman

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Madame était à la recherche d’un Epanouissement de la femme avec un gentleman. Madame laissa courir ses lèvres sur l’arc du menton de son escort boy, rendu piquant par une barbe fraîchement rasée, sur la naissance de son cou, son lobe d’oreille, sa lèvre inférieure. Elle lui mangea le visage avec avidité. Son escort boy joua de ses doigts sur le bouton pression de sa veste, qu’il fit claquer avec satisfaction, puis le second, et le troisième, jusqu’au bas de la veste qui glissa bientôt sur le sol.

Madame donna un coup de pied dedans pour l’éloigner et elle s’attaqua à celle de son gentleman, qu’elle déboutonna d’un seul mouvement sec, et qu’elle envoya valser avec la sienne.

Son escort boy attrapa son pull, effleurant sa peau de ses mains froides au passage, et l’en débarrassa. Madame eut un frisson, la peau constellée d’une chair de poule avide et frémissante. Loin d’être désagréable, cet instant décuplait ses sensations.

Un calin d'amour avec votre escort boy

Un calin d’amour avec votre escort boy

Impatiente de faire goûter son escort boy à ce frisson, elle s’échina sur sa chemise aux minuscules boutons nacrés, décidément trop longs à enlever à son goût. Elle y parvint enfin, ouvrit le vêtement sur son torse, le caressa du bout des doigts puis, d’un geste empressé, fit glisser la chemise sur ses épaules rondes. Ils se pressèrent l’un contre l’autre.. La peau chaude de son escort boy contre la sienne était tellement plaisante.

Madame ôta son soutien-gorge d’un geste rapide. Elle voulait être complètement offerte aux yeux de son escort boy, complètement offerte à son corps, complètement offerte à cet inconnu qui allait lui donner tout le plaisir qu’elle voulait d’un homme.

Elle colla ses seins contre son torse. Son escort boy pressa ses fesses un instant à travers son jean, puis ramena ses mains dans son dos, l’embrassa fougueusement, se baissa lentement en laissant descendre ses lèvres dans son cou, sur son torse, son ventre.

Il s’agenouilla devant elle, laissa glisser sa langue sur sa peau frissonnante, défit sa ceinture. Elle se laissa dévêtir par l’homme qui lui ôta son pantalon. Elle eut la sensation d’être libérée d’un dernier carcan lorsqu’il lui ôta enfin sa culotte.

La sensation étrange de son sexe offert à un gentleman inconnu lui plaisait. Madame s’appuya contre le mur de la chambre. Elle cambra le dos, écarta les cuisses, laissa son escort boy aventurer le bout de ses doigts sur son jardin secret, le caresser. Ses mains allèrent courir le long de ses lèvres humides, sur son clitoris sensible. Puis il les déposa sur ses hanches et approcha son visage de son entrejambe. Madame réprima un frisson d’excitation, cette fois elle en était sûre qu’elle avait trouver l’homme qui saurait la faire jouir.

Son escort boy pressa sa langue chaude contre son sexe. Il s’insinua entre ses lèvres, remonta jusqu’à son clitoris qu’il stimula du bout de sa langue pointue. Il fit de petits mouvements désordonnés et appuyés sur cette zone sensible qui fit frissonner Madame. Elle se cambra davantage. La main de son escort boy quitta sa place sur sa hanche pour venir chercher adroitement son sein, un peu à tâtons, avant de le trouver enfin.

Partager des instants érotiques avec un escort boy

Partager des instants érotiques avec un escort boy

Il pinça son têton entre ses doigts et Madame réprima un souffle, les dents serrés sur sa lèvre inférieure. Il prit sa chair entre ses doigts, la pressa vivement, sans cesser d’aller et venir sur son sexe de sa langue brûlante. Son autre main pressait sa hanche, y enfonçait les doigts comme s’il s’y cramponnait. Madame ne savait plus où donner de la tête. Elle avait l’impression que son sexe allait exploser, que son cœur y avait migré une bonne fois pour toutes, tant le sang affluait et y battait sans discontinuer. L’excitation faisait pointer ses seins.

Alors qu’elle sentait le plaisir proche, Madame eut envie de sentir son escort boy en elle, d’être plus proche de son corps qu’elle ne l’était en cet instant. Elle serra les cuisses autour de son visage, plaça sa main sous son menton pour l’inviter à se relever. Leurs lèvres se rencontrèrent à nouveau, avides, impatientes.

Madame tâtonna vivement sur sa ceinture, l’ouvrit, glissa une main à l’intérieur de son pantalon, empoigna, non sans plaisir, son sexe déjà dur. Elle alla et vint autour de son sexe avec impatience, avide de le sentir se raidir encore entre ses doigts. Puis, une fois satisfaite, elle baissa son pantalon, ficha ses doigts dans la chair de ses fesses, tous ses muscles contractés.

Son escort boy l’enserra un instant, écrasant ses seins contre son torse, puis il fit cogner ses hanches contre les siennes, entra en elle après avoir pris soin d’enfiler un préservatif en quelques secondes. Madame eut l’impression d’être libérée d’une frustration immense. Le souffle court, les lèvres entrouvertes, elle passa ses bras autour des épaules de son escort boy et le serra contre elle.

Son escort boy passa un bras sous sa cuisse et l’amena à lui en angle droit contre sa hanche. Le corps de Madame suivait chaque mouvement, comme soulevé par des flots réguliers, des vagues parfois plus violentes. A chaque aller-retour, son dos cognait contre le mur, la hanche pointue de son escort boy cognait contre la sienne, ses seins frottaient la peau de son torse. Leurs corps s’entrechoquaient à chaque mouvement avec délice.

Une intimité avec un homme escort boy

Une intimité avec un homme escort boy

Madame expira en se cramponnant à lui. Elle avait l’impression que leurs corps ne faisaient qu’un, qu’elle n’était pas capable de supporter cette vague de sensations qui affluaient de toutes parts, qu’elle allait exploser. Elle ne maîtrisait plus rien, toute concentrée qu’elle était à son propre plaisir, à la chaleur du corps de son escort boy, à son sexe qui l’emplissait, à son odeur.

Elle ne lui résistait pas, submergée par cette myriade de sensations. Son escort boy lâcha un gémissement rauque et Madame planta son regard dans le sien, qu’il ne parvenait pas à fixer, au bord lui aussi de l’implosion. Elle le sentait jouir en elle et elle l’intima de ne pas arrêter le mouvement, elle qui était au bord du gouffre et que le gémissement de son escort boy et son visage chiffonné avaient poussée encore un peu plus proche.

Enfin, elle sentit l’orgasme arriver, puissant, rapide, incontrôlable ou presque. Elle le laissa la prendre, envahir son corps comme un frisson de chaleur indescriptible. Elle bascula la tête en arrière, instable sur ses pieds, expira longuement, le menton relâché, les paupières entrouvertes, les yeux perdus dans l’immensité du ciel de la chambre qu’elle ne voyait même pas.

Son escort boy lâcha sa jambe et se pressa contre elle doucement, le visage paisible. Madame eut un frisson, le corps désormais plus vulnérablet. Elle enserra ses bras autour de son cou, la tête posée sur son épaule. Ils restèrent silencieux un moment.

❤️  ❤️  ❤️

Epanouissement de la femme avec un gentleman est service pour les femmes qui souhaitent se baigner avec un gentleman. Pour fêter un évènement comme un anniversaire, une fête ou toute autre raison.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de prendre du plaisir sans lendemain. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore .

Epanouissement de la femme avec un gentleman pour faire du bien aux dames et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde pour une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience du service d’Epanouissement de la femme avec un gentleman.

Un gentleman qui aime toutes les femmes

Un gentleman qui aime toutes les femmes

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour vous. Epanouissement de la femme avec un gentleman pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez vous faire câliner.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience de gentleman pour dames. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Profitez du service d’Epanouissement de la femme avec un gentleman.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment d’Epanouissement de la femme avec un gentleman en toute sécurité.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 


  • -
education sexuelle avec un gentleman escort boy

Apprendre à faire l’amour avec un escort boy

Category:Accompagnateur,amant,coach Tags : 

Apprendre à faire l’amour avec un escort boy. Madame se regarda dans la glace. Elle se motiva. Elle devait être parfaite aujourd’hui. Elle sortait de la douche, et finissait de se sécher. Elle passa la serviette le long de son corps afin de faire disparaître les dernières gouttes d’eau.

La sensation de la serviette sur ses tétons était agréable. Mais elle se dit qu’elle n’avait pas le temps pour s’occuper d’elle. Et puis, après tout, ça devrait être à un homme de s’occuper d’elle, de lui faire l’amour pour assouvir ses besoins, et pas à elle lorsqu’elle était sous la douche…

A son age, elle ne devrait pas avoir à penser à sa vie sexuelle de cette façon, surtout quand elle voyait son corps dans le miroir. Un corps et des seins fermes, certes elle n’avait pas une poitrine de bimbo refaite, mais son 90C lui suffisait amplement et elle savait que ses décolletés estivaux et ses robes courtes ne laissaient pas les hommes indifférents. Elle voulait Apprendre à faire l’amour avec un escort boy.

Malheureusement son mari, même s’ il continuait à la regarder, ne prenait plus souvent le temps de s’occuper d’elle comme au début de leur relation. Elle se demandait s’il fallait lui en parler ou si cela faisait partie de la vie normale d’un couple. Cela faisait des années qu’ils étaient ensemble et ils avaient déjà bien profité de la vie. C’est pour cela qu’elle avait décidé d’engager un escort boy.

Elle aimerait que cette époque continue mais son mari était très occupé par son boulot, et les habitudes de la vie ont fait que leur vie sexuelle avait été mise en arrière-plan… Elle s’était faite complètement épilée hier soir pour la première fois, et sa peau était lisse et douce comme de la soie. Elle voulait être parfaite pour rencontrer son escort boy. Elle se dévoilerait ce soir à lui pour passer la plus belle soirée de sa vie..

Elle se reconcentra sur le miroir et commença à se préparer. Elle prit son temps pour se maquiller, elle voulait avoir l’air fraîche, sans avoir l’air trop maquillée, pour qu’il remarque qu’elle savait parfaitement se préparer, pas trop non plus parce qu’elle devait être attirante mais ne devait pas être le centre d’attention. Elle finalisa le maquillage par un rouge à lèvres rosé, qui mettait ses lèvres en valeur sans non plus attirer le regard sur sa bouche. Ce n’était pas son but.

Furieuse envie de compagnie masculine

Furieuse envie de compagnie masculine

Il lui restait maintenant à choisir sa tenue. Une pensée lui traversa l’esprit. Elle s’imagina avec le gentleman sur le canapé. L’idée qu’ils allaient se rapprocher sur ce canapé lui plut, la fit sourire, mais elle la chassa quasi instantanément, et elle se remit à parcourir ses tiroirs pour trouver la lingerie parfaite.

Elle avait déjà décidé qu’elle mettrait un tailleur. Il était clair, sobre mais savait mettre ses courbes en valeur en même temps. Elle avait l’impression qu’il était comme une deuxième peau sur elle. Alors pour ne pas gâcher l’impression, il fallait que la lingerie soit parfaite également. Elle choisit un ensemble blanc avec un slip brésilien, une paire de bas et un soutien-gorge pas trop rembourré.

La sensation de ses mains frôlant ses jambes lisses, la fit frissonner. Le frottement de la culotte sur son pubis entièrement épilé était délicieux. Si seulement elle avait eu plus de temps…

Elle finit de s’habiller en enfilant son chemisier blanc fétiche pas trop transparent, mais pas complètement opaque non plus- enfila la veste du tailleur, passa une paire de chaussures noires à talons mi haut. Un dernier coup d’œil dans le miroir de l’entrée. Elle était parfaite, comme elle l’avait souhaité en entrant dans la salle de bains.

Elle était prête pour ce soir. Elle ferma la porte de l’appartement et descendit au parking pour récupérer sa voiture. Elle prit la route pour rejoindre l’hôtel de leur rendez-vous!

Elle conduit sans encombre. Elle était en avance sur l’heure du rendez-vous et récupera les clés de la chambre. Elle envoya un texto à son futur amant pour lui donner le numéro de la chambre.

Son regard se posa sur le canapé sur lequel elle avait eu ses pensées érotiques dans la salle de bains.

Jean, arriva à l’heure, monta directement et frappa à la porte. Madame vint à sa rencontre et elle fût frappée par le charme qu’il dégageait. Madame se concentra pour s’efforcer de rester impassible, lui serra la main puis le guida à l’intérieur.

Madame ne put cacher son attirance. Comme elle était à présent accroupie, sa jupe était suffisamment remontée pour dévoiler l’ourlet de son bas. Elle ne le remarqua pas instantanément. Jean le vit… Elle rougit quand il regarda ses jambes, et s’empressa de tirer sur sa jupe pour la remettre en place…

Jean s’approcha alors et prit Madame par les épaules. Il posa sa bouche sur celle de Madame, tout en délicatesse.

Permis de donner des orgasmes

Permis de donner des orgasmes

La sensation de sa bouche contre celle de Jean était très agréable. Elle décida d’ouvrir la bouche pour laisser entrer la langue de Jean. Elle l’embrassa à son tour. Elle se disait qu’il ne fallait pas qu’elle continue, mais la sensation était tellement agréable qu’elle ne pouvait plus entendre la voix dans sa tête. Elle se laissa emporter par son désir, le désir créé par le baiser.

Elle tira sur la chemise de Jean pour la retirer. Elle put ainsi voir son torse qu’elle n’avait pu qu’imaginer jusqu’à présent. Elle lui embrassa le torse avant de remonter jusqu’au cou.

Elle eut encore un instant d’hésitation en le regardant dans les yeux. Elle se demanda ce qui lui avait pris d’agir ainsi, si elle n’en avait pas trop fait, surtout si vite…

Mais à son tour, Jean ouvrit délicatement le chemisier pour découvrir le soutien-gorge et la magnifique poitrine de Madame. Il retira la pièce de lingerie, lui embrassa les seins et lui mordilla les tétons.

Madame se demanda à nouveau si elle devait continuer à l’encourager ou si elle devait mettre un terme tout de suite afin que la situation ne lui échappe pas. Encore une fois le mordillement de Jean lui fit tellement d’effet qu’elle n’eut qu’une envie : continuer. Elle en voulait plus. Chaque baiser de Jean la faisait succomber un peu plus.

Elle retira la veste du tailleur et enleva son chemisier. Jean la souleva ensuite délicatement de façon à l’allonger sur le lit.

Jean remonta la jupe du tailleur et agrippa les bords du slip brésilien avec ses mains. Il le fit glisser le long des cuisses jusqu’aux chevilles de Madame dévoilant ainsi son sexe entièrement épilée.

Jean se mit à genoux et commença à embrasser les cuisses lisses de Madame, en décrivant des petits cercles avec sa langue tout en s’approchant de son entrejambe.

Madame poussa un petit gémissement de plaisir. Jean s’approchait des lèvres du sexe de Madame et mit un premier coup de langue pour faire monter l’excitation.

Le sexe commençait à suinter et à être bien humide. Jean continua et gouta le sexe. Il commençait à être bien excité également… Délicatement avec sa bouche et ses doigts, il écarta les lèvres puis plongea la langue dans le sexe mouillé de plaisir.

Madame gémit fortement lorsqu’elle sentit la langue à l’intérieur d’elle. Son mari ne la léchait que très, trop rarement. Il n’aimait pas le sexe oral. Et encore moins lécher celui de Madame. Elle avait essayé de l’initier, ou du tout moins de l’encourager, mais chaque tentative s’était révélée infructueuse à son grand désarroi.

services d'escorting de luxe

services d’escorting de luxe

Madame profita de ce moment de plaisir intense. Jean alterna ensuite les coups de langue à l’intérieur avec les caresses sur le clitoris de Madame. Il retira ensuite sa langue pour plonger deux doigts dans la cavité maintenant complètement trempée.

A l’aide de sa deuxième main, il découvrit le clitoris de Madame. Il le mordilla délicatement. Les doigts à l’intérieur caressaient maintenant les parois humides, ce qui rendait l’excitation Madame plus grande encore.

Madame poussa un énorme soupir de contentement. « C’est un expert » se dit-elle. « C’est nettement mieux que tout ce que j’avais pu imaginer ou tout ce que son mari n’accepterait jamais de me faire » pensa-t-elle. Elle s’abandonna totalement et décida de profiter de chaque instant de ce moment de pur plaisir.

Au bout de vingt minutes de ce traitement sublime, son vagin se contracta autour des doigts de Jean et Madame poussa un cri signifiant qu’il était arrivé à la faire jouir. Il enleva alors ses doigts et les glissa dans sa bouche pour les sucer et gouter encore plus le jus de Madame. Cette vue excita encore plus Madame, si cela était possible. Elle n’avait alors qu’une seule pensée : lui faire ressentir la même chose.

Il se releva doucement et embrassa à nouveau les seins de Madame. Il la fit descendre du lit et n’eut pas besoin d’appuyer sur sa tête pour qu’elle se mette à son tour à genou.

Madame qui n’était pas experte se redit qu’il fallait qu’elle soit à la hauteur du plaisir que Jean avait pu lui procurer. Malheureusement avec le peu de pratique que lui offrait son mari, elle n’était pas certaine de pouvoir y arriver. Mais elle voulait y arriver.

Elle déboutonna donc la braguette du jean et caressa le caleçon déjà bombé de Jean. Son sexe semblait énorme bien qu’il fut encore recouvert du tissu.

Elle fit glisser le caleçon et découvrit le morceau de choix qui se proposait à elle. Jean était nettement mieux monté que son mari. Et si elle avait déjà pu prendre la queue de son conjoint dans sa bouche, elle ne savait pas si elle arriverait à avaler complètement les 18 cm de Jean…

Elle commença par donner des petits coups de langue autour du gland et prit l’engin dans ses mains. Cette première séance eut pour effet de raidir encore plus l’engin.

Elle le souleva pour aller embrasser les boules fournies et épilées. Elle se sentit encore plus obligée de devoir le satisfaire. Elle lécha donc le long sexe de bas en haut et de haut en bas, tout en n’oubliant pas de donner des petits coups de langue lorsqu’elle arrivait sur le gland.

Une fois que Jean commençait à mugir, elle prit le bout de l’engin dans la bouche et commença à aspirer. Jean poussa un soupir étouffé de plaisir.

Elle avala quelques centimètres de plus et aspira encore. Elle se rappela qu’elle devait respirer… Elle relâcha la pression pour laisser passer l’air et retrouver un peu de souffle.

Même si elle ne pratiquait pas souvent avec son escort boy, elle se rappela ce qu’il fallait qu’elle fasse : comprimer et aspirer en avalant, puis relâcher en se retirant.

Jean gémit de plus en plus au fur et à mesure des allers et retours de Madame. Elle se mit au défi de l’avaler tout entier malgré sa taille impressionnante. Petit à petit, elle gagnait centimètre par centimètre, encore 5 et elle aurait gagné. Le gland de Jean frappa alors le fond de sa gorge… Elle eut envie de vomir mais se dit que ce n’était pas possible.

Madame était toute rouge de se contenir et se retenir de respirer d’avoir essayé de tout avaler.

Puis Jean la déshabilla entièrement et retira lson pantalon. Ils se retrouvèrent ainsi nus l’un face à l’autre… Jean était toujours très excité, les seins de Madame pointaient également. Ils n’avaient aucun doute sur le fait qu’ils en voulaient plus tous les deux.

Les mains baladeuses de votre gentleman

Les mains baladeuses de votre gentleman

Jean souleva Madame et la porta dans la grande salle de bains. Jean fit couler la douche. La vapeur monta lentement. Il plaqua Madame contre la paroi de verre. Il était encore complètement excité et dur. L’intérieur du sexe de Madame était encore mouillé. Il enfila un préservatif et la pénétra lentement.

Madame poussa soupir en le sentant à l’intérieur. Elle aimait cette lenteur. Elle posa une jambe sur sa hanche afin de faciliter la pénétration et lui donner plus de plaisir. Elle se sentait complètement remplie.

Au fur et à mesure des va et vient, Jean accélérait le rythme. Il poussait aussi plus profond.
Madame sentait ses va et vient au plus profond d’elle. Tout son corps était rempli de la queue de Jean. Ses muscles commençaient à fatiguer, mais elle voulait tenir bon, tenir le plus longtemps possible.

La jambe sur laquelle se tenait Madame commençait à faiblir sous l’effet de la fatigue mais surtout du désir qui commençait à l’envahir. Elle commençait à vaciller et à s’agripper à lui plus fortement.

Plus Jean accélérait plus la respiration de Madame était rapide et ses gémissements devenaient forts pour Apprendre à faire l’amour avec un escort boy.

Jean lui dit : « Attends-moi. Je veux qu’on jouisse ensemble. » Madame lui répondit : « d’accord mais dépêche-toi parce que je ne vais pas pouvoir tenir longtemps. »

Il la souleva alors complètement ce qui eut pour effet de la remplir encore plus profond. Elle découvrit des sensations jusque-là inexplorées. Elle se sentait en complète lévitation. Elle aida Jean en s’appuyant sur ses épaules pour monter et descendre. Au fur et à mesure qu’elle s’empalait sur le sexe dur et long de Jean elle l’entendait respirer de plus en plus fort, à gémir de plus en plus, à être de plus en plus proche de l’orgasme.

Alors que ses jambes commençaient à chanceler, Jean reposa Madame sur le sol. Un dernier va et vient il sentit son vagin se contracter complètement, serrant sa queue complètement. L’emprisonnant presque.

Des frissons de bonheur parcouraient le corps de Madame. Elle ne parvenait pas à les retenir. Au contraire, elle les encourageait. Elle se laissa complètement aller à ce bonheur totalement inattendu mais intense et pur.

Jean finit par jouir et elle ressentit son membre se gonfler dans sa chatte en écartant ses parois intimes. Elle n’avait jamais pensé ressentir ça auparavant avec qui que ce soit, et moins encore son mari…

Elle s’assit à côté de Jean et l’embrassa langoureusement. Ils échangèrent un nouveau long baiser…

❤️ ❤️ ❤️

Apprendre à faire l’amour avec un escort boy pour découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Apprendre à faire l’amour avec un escort boy pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle pour Apprendre à faire l’amour avec un escort boy. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

escort boy coach for ladies

escort boy coach for ladies

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Education sexuelle pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Apprendre à faire l’amour avec un escort boy pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Apprendre à faire l’amour avec un escort boy à Paris
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Escort boy ou l'art de la jouissance

Comment rencontrer un homme escort boy sérieux

Category:Accompagnateur,amant,divertissement,escort boy,escort service,Escorting Tags : 

Comment rencontrer un homme escort boy sérieux ? Voilà la question que se pose de nombreuses femmes.  Madame est face à moi, le derrière relevé sur des coussins, sa jupe ramassée sur le ventre, bras et jambes attachés, les cuisses bien écartées sur les accoudoirs. Elle me présente l’intégralité lisse et nue de son entrejambe livré sans pudeur, le double bourrelet vertical de sa fente et son anus distendu.

Elle attend que je l’élargisse et que je la prenne. Son regard excité est fixé sur le gode, dans ma main. Je l’approche, le passe plusieurs fois dans sa fente, puis pèse à l’orée de sa vulve qui s’humidifie aussitôt, elle tend son bas-ventre épilé vers l’objet autant que le permettent ses liens.

Je présente le gode à sa bouche ; elle le suce, le mouille de salive, elle sait que c’est son intérêt ; puis je le guide vers la cible anale et la pénètre. L’objet s’enfonce sans mal dans l’anus docile et goulu. Je gonfle l’engin par paliers, cinq, puis six, puis sept centimètres.

Madame souffle fort maintenant, elle est rouge et en sueur. Le bout de ses seins est raide et allongé. Le temps que ses chairs s’habituent, je viens à son visage, elle aime sucer quand on l’élargit. Aussitôt, elle arrondit ses lèvres autour de ma grosse queue, l’accueille dans la chaleur de sa bouche, sa langue vibre. Je vais et viens, avec des poussées jusqu’au fond de sa gorge. Je me retire avant d’éjaculer. Et je retourne au gode, qui coulisse maintenant sans difficulté, et que je manœuvre à la hussarde. Madame s’en étrangle de plaisir.

Rapidement, sa jouissance arrive, se déchaîne, elle hurle.Je retire l’objet, prends sa place. Ma verge est emballée dans un bout de latex, elle est épaissie par le désir, dure comme du bois, pénètre avec une facilité déconcertante. Je suis bien à l’aise et navigue d’un bord à l’autre de son rectum dilaté, c’est une sensation délicieuse. Elle geint continuellement, les yeux fermés, centrée sur les émotions de son anus dressé au plaisir.

Escort boy ou l'art du cunnilingus

Escort boy ou l’art du cunnilingus

Je la fouille au plus profond, m’agite en elle en tous sens, j’ai mis une main dans sa fente qui coule, l’autre tord méchamment une pointe de sein dure et dardée ; son ventre bombé est pris de spasmes, sa jouissance arrive.

Ses petites tétines sont dures, la fièvre habite son regard. Madame s’affole, mon nouveau coup de boutoir débloque sa jouissance, son visage se crispe, elle essaie de résister, mais c’est trop fort, trop précis, trop vicieux, elle explose dans un orgasme spasmodique.

— Maintenant tu vas me sucer ! Je sais que tu as envie de me donner du plaisir.

Les yeux égarés, Madame ouvre docilement la bouche, écarquille les lèvres pour accueillir mon énorme membre, salivant pour le faire coulisser. Ma queue gonfle encore plus, c’est maintenant un véritable bâillon de chair qui emplit et distend son orifice buccal et qui pistonne son visage tendu par l’effort.

Madame a les yeux ouverts, je la vois qui suce, hoquetant, déglutissant péniblement, étouffant parfois lorsque l’intrus envahit jusqu’au fond de sa gorge. Ma main est entre ses cuisses et mes doigts pénètrent sa fente qui coule comme une fontaine. Elle est parcouru par de multiples petits orgasmes à répétition.

Elle me regarde, je la regarde. J’observe dans ses yeux les émotions qui l’assaillent avec ma queue épaisse qui force l’anneau étiré de ses lèvres. Elle suce comme une possédée.

Escort boy pour cunnilingus

Escort boy pour cunnilingus

Elle me regarde et je lui souris tout en continuant de branler sa fente à une vitesse accrue. Tout d’un coup, elle arrête sa succion, une jouissance incroyable s’empare de tout son corps, elle tire sur ses liens, et malgré ma verge qui encombre sa bouche un gémissement rauque s’échappe d’elle ; elle bave.

J’attend qu’elle se calme, puis reprend mon va-et-vient, plus rapide, plus pressé, plus violent. Elle subit cette pénétration buccale, égarée, soumise au rythme qui la défigure. Soudain mon élixir est expulsé de ma virilité comme de la lave brûlante d’un volcan, elle suffoque mais s’applique et aspire. Un peu d’élixir dégouline de son menton, elle déglutit en catastrophe, avale tout.

— C’est trop bon, ma chérie, nettoie bien ma grosse queue, applique-toi, tu aimes ça… Allez, fais la goulue, tu es très belle comme ça…

Ses yeux brillent, ses cheveux sont collés de sueur, elle est souriante d’avoir réussi à réaliser ce fantasme qui l’excitait depuis si longtemps et qu’elle a pu vivre avec son escort boy.

❤️ ❤️ ❤️

Comment rencontrer un homme escort boy sérieux ?  Vous trouverez sur ce site tous les services pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à une Love thérapie pour femme seule à Paris sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Amant professionnel du divertissement pour femmes avec un charmant gentleman sérieux et divertissant pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et vous abandonner dans une relation Extra Conjugale – Service Escort Boy pour Femmes à la recherche de rencontres plaisirs.

un escort boy qui vous comblera

un escort boy qui vous comblera

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Education sexuelle pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Love thérapie pour femme seule à Paris est un divertissement pour femmes qui veulent frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

Comment rencontrer un homme escort boy sérieux ?  Pour une durée de 2 heures – 3 heures – 4 heures ou jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Service Escort Boy pour Femmes à la recherche de rencontres plaisirs à Paris. Un charmant gentleman viril et tendre rien que pour vous.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Epanouissement sexuel pour femmes avec un escort boy

Longue nuit de plaisir avec un escort boy

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Après une longue nuit de plaisir avec un escort boy, Madame dormait toujours. Jean l’escort boy pour femmes exigeante s’est réveillé tôt le lendemain matin. Il fit de son mieux pour ne pas la réveiller en quittant le lit, vêtu seulement d’un boxer.

Puis, il s’est dirigé discrètement vers la porte de la suite de cet hôtel parisien. Avant de sortir, il la regarde. Ses cheveux sont dans tous les sens, sa bouche est ouverte et ses jambes sortent légèrement de la couverture.

Elle est magnifique, drôle et intelligente. Elle est aussi très chaude au lit. Une foule d’images et de sensations lui traversent l’esprit: la douceur de Madame au début, sa douche sensuelle, sa surprise lorsqu’il l’a vue vêtue d’une nouvelle lingerie sexy, la texture de sa bouche, la saveur exceptionnelle des parties les plus intimes de son corps et ses fesses.

Jean ne peut que se sentir excité. Sans trop y penser, il tend la main pour serrer son membre qui se contracte à nouveau.

Le désir d'un gentleman escort boy

Le désir d’un gentleman escort boy

Pris au piège par son caleçon serré, Jean se demande s’il devrait s’asseoir sur le canapé ou dans la salle de bain pour continuer ce qu’il a commencé. Il décide finalement de se calmer et d’ajuster son caleçon pour réduire le gonflement puis termine son café.

Après quelques minutes, il verse une deuxième tasse et retourne retrouver Madame. Il pose la nouvelle tasse au niveau de la table de chevet à côté de Madame, qui dort toujours. Il se précipite à côté du lit, pose son café sur sa table de chevet, puis se déshabille pour se mettre au lit.

Sans le caleçon pour le cacher, sa virilité gonfle alors que Jean se glisse entre les draps pour se mettre derrière Madame. Son corps chaud la rejoint, et il s’agite un peu pour se blottir contre elle. Il finit par s’installer, appuie fermement contre elle sa dureté, s’alignant parfaitement avec la fente de ses fesses. Jean ferme les yeux et se remémore l’aventure de la nuit dernière.

Les yeux toujours fermés, les sens de Madame commencent à déchiffrer le reste de son environnement. Elle sent quelque chose de délicieux et s’exclame dans son propre esprit, « café! » qui la fait sourire. Son dos commence à sentir une chaleur et une pression familières, et elle se rend vite compte que c’est son escort boy qui la tient contre lui.

Elle sourit largement maintenant, un bonheur et une intimité rayonnant entre eux qui exprima à quel point leur complicité est forte. En se laissant aller à cet instant, elle ignore presque le membre gonflé qui la presse gentiment par derrière. Elle choisit de reculer un peu, se frottant contre lui. Jean aime la pression et les frictions, son érection est devenue si ferme qu’il sera maintenant impossible de la maîtriser.

Sachant qu’elle est légèrement réveillée, Jean étend son bras autour d’elle et atteint son sein droit. Une fois le sein dans sa main, il ne perd pas de temps à caresser sa chair abondante et à taquiner son téton.

Madame est instantanément allumée et lève la jambe droite pour donner accès à Jean. Sa main se posa rapidement sur son intimité nue, lisse et désirante. Il tourbillonne ses doigts sur son clitoris et la sent grincer contre sa main. Retirant son étreinte étroite, il s’éloigne un peu d’elle afin d’aiguiller son sexe vers la bonne destination.

Le corps de Madame approuve, sentant son membre gros et dur emballé dans le latex glisser entre ses cuisses et s’appuyer sur les lèvres gonflées de sa chatte. Il pousse sa virilité contre ses grosses lèvres à chaque passage. Quelques minutes après, Madame utilise sa propre main pour guider la tête de sa virilité vers son trou dégoulinant. Il glisse méthodiquement à l’intérieur d’elle et tous deux savourent l’extase de cette connexion.

Embrasser votre escort boy

Embrasser votre escort boy

Les poussées courtes et douces étaient incroyables, les deux se concentrant uniquement sur ce point de contact. Jean marque une pause peu après et se laisse simplement en elle. Madame commence à resserrer ses muscles intérieurs, le saisissant puis le relâchant.

La sensation pousse Jean à émettre un profond « Ohhh… » alors qu’il savoure la pression autour de la tête de sa queue. Il ne sent rien d’autre sur son corps que les pressions exercées par ses murs. Si elle le fait beaucoup plus longtemps, il va exploser et cela semble injuste, alors il se retire. Madame tourne la tête pour le regarder.

Sa queue humide qui pointe vers le nord s’appuie sur la fente de son cul. Madame réfléchit à son prochain mouvement et décide de s’asseoir, pousser Jean sur son dos pour le monter. Leurs parties intimes humides se reconnectent et elle se penche pour l’embrasser. Tout à fait consciente de son haleine matinale, elle se contente d’un baiser sur les lèvres, puis elle se redresse, se fronçant les hanches pour leur faire plaisir.

Après quelques instants, elle opte pour une nouvelle approche, cette fois balançant sa jambe droite, se retournant et remontant sur lui, style cowgirl inversé. Madame se penche pour saisir sa virilité et l’introduire en elle. Jean se glisse facilement et elle s’abaisse pour prendre toute sa longueur. Elle se penche en avant et commence à tourner en avant et en arrière, le baisant agressivement.

Jean adore cette vue et regarde son sexe, brillant d’humidité, disparaître à l’intérieur de sa magnifique chatte rose. Il lui masse les fesses en regardant son travail.

L’escort boy passe son pouce sur la base de sa virilité pour récupérer une partie de son lubrifiant naturel, puis l’amène à son anus. En frottant et en tournant autour de l’entrée, Madame cesse de bouger pour profiter de ce sentiment. C’est toujours nouveau et excitant d’accepter ce genre de contact, et elle souhaite que Jean sache que c’est parfait. Il est parfait et elle jouit tellement fort à cet instant.

La manière dont il la baisait fit vibrer toutes les cordes du plaisir, alors qu’il continuait à la labourer pour ce qui lui sembla être une éternité, prolongeant son orgasme jusqu’à ce qu’il lui donne un dernier coup de rein et se laisse aller lui aussi au plaisir profondément dans sa chatte avec un cri sauvage, qui lui était propre.

❤️ ❤️ ❤️

Longue nuit de plaisir avec un escort boy est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à une Love thérapie pour femme seule à Paris sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Amant professionnel du divertissement pour femmes avec un charmant gentleman pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et vous abandonner à vos pulsions de femmes dans une Longue nuit de plaisir avec un escort boy .

Madame était grande ouverte pour son escort boy

Madame était grande ouverte pour son escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Education sexuelle pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Longue nuit de plaisir avec un escort boy est un divertissement pour femmes qui veulent frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Rendez-vous galant pour une Longue nuit de plaisir avec un escort boy à Paris . Un charmant gentleman viril et tendre rien que pour vous.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/