Category Archives: escort masculin

  • -
sexualité sans engagement avec un escort boy

Paris Escort Boy

Category:Accompagnateur,escort boy,escort masculin Tags : 

Ses mains se posent sur les épaules de Jean son Paris Escort Boy pour femmes exigeantes, tirant sur la veste de son costume pour la faire tomber par terre. Je tiens son beau visage dans mes mains.

Je sens sa vulnérabilité et sa douce satisfaction de sentir ma bouche de gigolo contre la sienne, les lèvres tremblantes, la respiration profonde et lente.

Bien trop rapidement, je m’écarte d’elle et ses mains trouvent ma ceinture de gentleman. Je me penche vers ma princesse pour soulever lentement sa robe longue jusqu’à la taille.

Elle ouvre la braguette de mon pantalon de libertin et j’en ai le souffle coupé quand elle attrape ma queue turgescente d’escort boy dans mon boxer. Elle fait tomber mon boxer par terre et je la soulève à côté de la vasque, écartant ses cuisses voluptueuses de mes deux mains.

Je découvre qu’elle ne porte pas de culotte, la coquine. Elle a l’air nerveuse. Je bande comme un âne quand une femme sans culotte me caresse, ses deux petites mains me branlent chaudement.

Le dame gémit et, exitée, mouille quand je passe mes doigts de gigolo sur son clitoris tendu en érection. Elle grogne et sa tête part en arrière, se posant contre le miroir. Elle écarte encore plus les cuisses pour donner le maximum d’accès à son escort boy.

J’enfonce un doigt puis deux en elle et elle caresse ma langue de gentleman de la sienne. Elle a besoin de moi, besoin de sexe, besoin d’un homme viril pour la prendre et l’emporter vers le septième ciel. Je lui suce sa lèvre inférieure pendant que j’enfile un préservatif. Puis je saisis ma queue pour l’enfoncer en elle et je l’entends gémir à mesure que je remplis complètement sa petite grotte torride en fusion.

Paris Escort Boy

Soirée inoubliable avec un escort boy imaginatif

Madame me griffe le dos quand je me retire d’elle pour la pénétrer à nouveau, cette fois-ci jusqu’au bout. Elle s’étire pour m’accueillir, son corps me faisant de la place.

Ma princesse gémit dans mon cou. Je sens qu’elle me mord. Je mets une main dans son dos pour la rapprocher de moi et la soulève pour m’enfoncer plus profondément.

Mon autre main saisit sa poitrine à travers sa robe et je choisis de suçoter un petit coin de peau, puis j’aspire ses tétons si durs entre mes lèvres.

Elle halète mon nom, je caresse son jardin secret et replonge encore en elle. Son corps réclame le mien et me possède intégralement.

Je sens que le tsunami du plaisir approche par les vibrations de son corps et enfin je la sens jouir, tendue de se perdre avec moi, à cet instant, elle se donne toute entière, elle veut tout de moi. L’orgasme de ma princesse semble ne pas finir et elle adore ça. Son corps se ramollit, elle s’appuie contre moi et elle repose sa tête sur ma poitrine d’escort boy en reprenant son souffle.

J’embrasse son front en sueur et elle me fait un sourire délirant. Ma princesse lève ses yeux vers moi. Elle passe ses bras autour de ma taille de gigolo, je repousse ses cheveux de son front.

❤️ ❤️ ❤️

Paris Escort Boy est un service pour femmes modernes voulant vivre une aventure avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie de la compagnie d’un gentleman sans aucune arrière pensée.

Respirez le voyage du plaisir et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée libertine avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Paris Escort Boy pour le plaisir de la femme romantique qui est en vous.

Paris Escort Boy est une expérience exceptionnelle avec un gentleman viril. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir passionnel et vous abandonner à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril. Profitez d’accouplement sans fin avec votre escort boy.

Paris Escort Boy

Votre escort boy vous retire votre petite culotte

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de sexe. Soirée de plaisir romantique avec Paris Escort Boy va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité .Envie d’un Baiser passionné plein de désir pour femmes adultes.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Paris Escort Boy  saura vous faire oublier vos petits soucis dans de grands moments de plaisir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Rencontre avec un escort boy à la campagne

Voulez-vous déclencher l’hormone du plaisir

Category:Accompagnateur,escort boy,escort masculin Tags : 

Voulez-vous déclencher l’hormone du plaisir ? Se promenant à la campagne à la fin du mois de juin, Madame et son escort boy quittent la voiture qu’ils ont rangée en bordure de la route. Ils se reposent et se dégourdissent les jambes après avoir beaucoup roulé. Ils batifolent dans un champ d’herbacées, surtout composé de trèfles, ce qui incite Madame à suggérer qu’ils cherchent des trèfles à quatre feuilles.

Ils étendent une couverture sur laquelle Madame ne s’allonge pas mais s’agenouille, avant de s’incliner vers le sol pour laisser croire qu’elle se met à examiner la végétation de très près. Madame, à quatre pattes, enchante celui qui la regarde.

De toute évidence, elle sait ce qu’elle fait… et elle est heureuse que le vent léger qui souffle ajoute à la situation, en faisant voleter le tissu de sa robe d’été, en exposant un peu plus une attirante partie de son anatomie.

Jean descend encore, attrape sa culotte avec ses dents

Jean descend encore, attrape sa culotte avec ses dents

Elle montre sa culotte claire, elle montre ses fesses délicieuses dont la forme, surtout dans cette disposition, attire irrésistiblement les regards et les caresses de la main. Madame exagère; elle sait que son escort boy la dévore des yeux.

Faisant mine de se déplacer, elle écarte à peine les cuisses et, alors, sa culotte moulante montre tout. gentleman regarde avidement; il trouve ça beau et il le lui dit; il complimente Madame, mais il ne s’approche pas encore.

Il connaît bien les ouvertures dissimulées sous ce petit bout de coton; il en bave de désir; il s’est toujours enivré des parfums qui s’y logent; il s’est même parfois demandé comment il pouvait respirer sans être branché à ces suaves odeurs. son escort boy voit tout, plus encore si l’objet de son appétit se dérobe sous un morceau de tissu.

Sa tête d’amant s’est constitué un répertoire des mouvements de bouche qu’imite le sexe de la plus excitante des maîtresses, de la plus généreuse des amantes, du plus rieur des visages, de la plus voluptueuse des langues, de la plus lascive des salives…

Madame roule sur la couverture; sur le dos, elle fait face à son gentleman, mais elle le distingue mal à cause des rayons du soleil qui l’éclairent vivement. Elle ferme les yeux… mais écarte les jambes; elle caresse les lèvres de son sexe du bout des doigts, au travers de sa culotte; elle referme les cuisses, puis les réouvre…

gentleman s’accroupit pour se rapprocher de la belle chair de son amour, pour mieux la regarder, pour en percevoir les subtilités et pour ne rien échapper de la rumeur humide qui se développe. Les soupirs de son amoureuse l’étonnent; perdrait-elle patience? Elle se remet à quatre pattes et, s’appuyant sur son torse, elle libère ses mains… qui écartent ses fesses.

En pleine lumière, elle veut tout montrer à son gentleman; elle veut l’aimanter. Lui, il joue à se retenir; elle, elle veut le faire craquer! Les fesses ouvertes montrent la bande de coton blanc, imbibée de la cyprine la plus précieuse, qui s’est glissée entre les grandes lèvres Madame. Maintenant, elle rapproche ses fesses et cache tout; elle caresse ses miches; elle les caresse comme son amoureux le fait, en les pressant doucement avant de glisser des doigts entre elles…

Elle se remet sur le dos, ouvre ses cuisses largement et couvre son petit vêtement et sa vulve tout entière de ses deux mains; elle fait une pause comme si elle se demandait si elle allait poursuivre sa manœuvre; elle se caresse un peu au travers du tissu; elle fait mine de soulever ses hanches pour enlever sa culotte…

Elle entend : «Non, chérie, continue!» Elle se caresse plus précisément… Va-t-elle perdre pied avant que son gentleman ne flanche? Alors, dans un cri à peine retenu : «Ah! mon Chéri! Espèce de bandit! Viens me lécher, mon amour! Ne m’entends-tu pas! Viens sucer mes lèvres! Viens lêcher mon clitoris! Viens me baiser! Regarde, ma culotte est pleine de rosée; une rosée qui vient de l’intérieur; une rosée qui t’appelle. Ce que je te montre te fait de l’effet, mon gentleman, et, toi, tu m’excites toujours, alors donne-moi ta langue, mon amour! ou donne-moi ta virilité! … tes doigts, tout!»

Madame avale à pleine gorgée le résultat de son entreprise

Madame avale à pleine gorgée le résultat de son entreprise

Enfin, l’escort boy approche ses lèvres. Madame ne se débat pas et accepte son baiser avec délice, lui répond même avec animation. Les mains de Jean se promènent maintenant dans sa nuque pour la maintenir contre lui. Ils s’embrassent avec fureur, avec désir, incapables de se contenir.

Il amène ses bras en arrière pour défaire son étreinte et elle geint, ne pouvant en effet supporter de s’éloigner de sa personne. Mais il se rapproche vite, relève son débardeur mouillé et caresse son ventre de ses lèvres. Madame se tort un peu, en proie à un désir refoulé depuis si longtemps, le manque prolongé de ses caresses l’empêchant de se contrôler, se faisant à l’idée que le lieu est propice et qu’ils étaient peut-être bel et bien destinés à se retrouver ici, seuls au monde, dans un cadre aussi beau que leur liaison.

Jean passe ses mains sous son dos et dégrafe délicatement son soutien-gorge, libérant sa poitrine désireuse. Il la tient ensuite d’une main dans le bas de son dos et, de l’autre, retire ses habits restants.

Leurs gestes sont lents, mesurés, jamais ils n’ont été si doux l’un envers l’autre et c’est comme s’ils allaient faire l’amour pour la première fois, jusqu’à l’angoisse présente dans leurs tripes. Ils ne s’embrassent plus, ne font que se regarder, profitant d’un moment qu’ils ignorent s’il sera le dernier.

Jean l’embrasse de nouveau, rapidement, cette fois, et descend le long de ses seins. Il les baise, les lèche, doucement, toujours, se présente à eux avec tendresse et les tétons de Madame pointent en sa direction, ravis de cet accueil.

Jean descend encore, attrape sa culotte avec ses dents et s’aide de ses mains pour la lui ôter. Ils ne disent toujours rien et savourent l’intensité du moment qu’ils partagent, le petit ventre de Madame se gonflant de plus en plus rapidement à mesure que Jean s’approche de sa vulve impatiente, sa respiration saccadée marquant son envie plus que n’importe quelle parole.

La culotte à ses pieds, qu’il prend bien soin d’embrasser aussi quand il les atteint, Jean remonte et salue le doux pubis devant ses yeux. Il prend son temps, ils prennent leur temps, ils veulent s’oublier dans leur petit monde secret avant de se sentir obligés de retourner à leurs vies respectives, auxquelles ils refusent de penser.

Il embrasse chaque centimètre de la peau de Madame, se frotte à l’endroit où ses poils repoussent légèrement, renifle son odeur la plus intime. Madame, quant à elle, continue de l’admirer, se croyant dans un rêve éveillé. Alors, pour lui prouver que tout est bien réel, Jean plonge en elle et blottit sa langue contre son clitoris.

La réaction est immédiate : Madame se cambre de délectation. Il suit ses mouvements de plaisir et suce et mordille son petit bouton, déposant sa langue ça-et-là contre ses grandes et petites lèvres, usant de méthodes qu’il sait efficaces, connaissant déjà son corps et ayant pour unique but de lui faire du bien.

Madame gémit et renverse sa tête en arrière contre les cailloux au sol, qu’elle sent à peine tant elle est excitée par les coups de langue habiles de son amant retrouvé. Jean redouble d’effort et colle sa bouche à son vagin, effectuant désormais ses allées et venues avec sa tête pour plus d’envergure. Madame suffoque et porte ses mains à ses seins pour les occuper et satisfaire son désir insatiable.

gigolo-experience-pour-femmes

gigolo-experience-pour-femmes

Jean, qui le remarque, passe au niveau supérieur : il relève la tête pour la contempler pendant qu’il plaque une main sur sa hanche. Elle croise son regard et elle sait ce qu’il va faire. De son autre main, il approche deux doigts de sa fente trempée et commence à la chatouiller à l’entrée, jouant avec les parois humides de son intimité. Elle ne quitte pas ses yeux mais doit redoubler d’effort pour que les siens ne se révulsent pas.

Il progresse vivement en elle et ses doigts sont maintenant complètement à l’intérieur, ses va-et-vient de plus en plus importants. Sans qu’elle s’y attende, il enfonce un troisième doigt et elle se sent remplie, comblée. De son pouce, il titille son clitoris et, en quelques secondes, elle sent l’orgasme venir.

Lorsqu’il entend son souffle se couper et voit ses jambes se contracter, il enfouit de nouveau sa tête entre ses jambes et s’empresse de la lécher. Sa tête bouge dans tous les sens, il l’effleure de toutes parts, il y met tout son cœur et toute son ivresse et, quand elle jouit enfin, il boit à la source sans en oublier une seule goutte.

Madame n’a pas le temps de reprendre ses esprits que Jean a déjà soulevé son corps pour l’installer au-dessus de lui. Elle se laisse aller à ses gestes forts comme jamais auparavant, n’éprouvant aucunement le besoin de dominer.

Les positions inversées, il ne cherche plus à mener la danse, ne souhaitant plus non plus un rapport de force. Les transitions se font naturellement, en symbiose, et c’est au tour de Madame de lui prouver sa vénération.

Elle suit le même chemin que lui précédemment, dépose de légers baisers sur son torse, son ventre, ses hanches avant d’arriver à son membre droit, non pas de fierté mais d’envie. Elle ne le touche d’abord pas et rejoint directement ses bourses pleines et gonflées qu’elle engloutit avidement mais toujours aussi délicatement.

Jean émet un son rauque et porte ses mains à sa crinière, témoignant ainsi du même désir insatiable qu’elle un peu plus tôt. Tout en continuant ses succions, elle amène une main à son sexe encore plus raide du fait de sa bouche non trop loin et commence à le caresser sans le prendre vraiment.

Comme lui plus tôt, elle y va doucement et lui laisse le temps d’apprécier chaque attouchement. Elle quitte enfin ses boules et remonte progressivement, la langue sortie et toujours en contact avec sa peau, pour arriver au bas de sa virilité. Elle remonte encore, atteint l’autre extrémité, et, d’une traite, enfonce sa tige colossale dans sa gorge. Là, elle effectue enfin les va-et-vient qu’elle promettait, rejetant sa salive sur son prépuce pour ne pas lui faire mal avec un mouvement trop sec ou trop brusque.

Le corps de Jean est crispé, ses mains sur la tête de Madame aussi, il la contemple en contre-haut avec un air vulnérable, sa mâchoire légèrement tordue par l’excitation. Cette vision est exaltante pour Madame qui se sent honorée par le fait qu’il ose se montrer fragile avec elle, et elle maintient son regard en même temps qu’elle le suce, ses yeux fixant ceux de Jean alors que sa tête remue au rythme de la fellation.

Lui, complètement à sa merci, se crispe de plus en plus et se laisse aller, fébrile, de plus en plus excité par elle qui ne lâche ni son sexe ni l’œillade. Jean détache son regard du sien, ferme les yeux, souffle et gémit en même temps, totalement envoûté par cette nouveauté.

Madame continue de le sucer, de plus en plus vite. Sa main resserre la base de sa virilité et, les émotions sont trop fortes, Jean jouit fortement, incapable de se retenir, sa semence comme sa voix. Madame avale à pleine gorgée le résultat de son entreprise.

Les yeux toujours fermés, les bras le long de son corps, seul le torse de Jean bouge tandis qu’il reprend son souffle. Madame se blottit contre lui et il cherche dans ses dernières forces pour l’étreindre.

❤️ ❤️ ❤️

Voulez-vous déclencher l’hormone du plaisir est un service pour femmes pour découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie de faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un sugar boy. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Voulez-vous déclencher l’hormone du plaisir pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre gigolo. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle pour gémir sous les caresses expertes de sa langue. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Male-Escort-Companion-Paris

Male-Escort-Companion-Paris

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Education sexuelle pour sugar mummy avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Voulez-vous déclencher l’hormone du plaisir pour frissonner d’un baiser intime dans les bras d’un callboy viril et tendre. Laissez moi goûter à votre intimité pour vous voir jouir sans limite.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Voulez-vous déclencher l’hormone du plaisir à Paris sur rendez-vous à votre domicile ou bien à l’hôtel. (ou ailleurs)
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Lecandaulisme Uneautreidéeducoupleavecunescortboy

Se donner à deux hommes en même temps

Category:Accompagnateur,escort boy,escort masculin Tags : 

Madame était tellement excitée à l’idée de se donner à deux hommes en même temps. Elle dût se crisper car son mari se plaça sous elle et caressa ses seins tandis que Jean, l’escort boy lui massait le cul. Leurs gestes tendres contribuèrent à l’apaiser.

Son mari se pencha près de son oreille.

—Jean va te donner une fessée jusqu’à ce que ta chatte dégouline. J’aimerais que tu me suces pendant ce temps-là.

Elle n’hésita pas.

—Oh, oui.

Elle vit son mari se reculer, le temps d’enlever ses chaussures et de baisser son pantalon. Il ne portait pas de sous-vêtements.

Découvrez le libertinage avec un escort boy

Découvrez le libertinage avec un escort boy

— Quelle grosse queue !

Celle de Jean était énorme, mais voir la queue de son mari à la lumière et en gros plan c’était différent. Elle ne savait pas si Jean avait été vexé par son commentaire, mais le coup qu’elle reçut fût beaucoup plus dur que ceux de son mari.

—Aïe.

L’escort boy se pencha sur elle et embrassa ses épaules, puis fit glisser ses lèvres jusqu’à ses fesses.

—J’aime ton cul.

Elle serra les dents.

—Ça ne va pas du tout ça, dit Jean.

Trois autres gifles se succédèrent rapidement. L’intensité de la fessée se propagea entre ses jambes, et elle faillit jouir.

—Oh, oh, oh.
—Je pense qu’elle aime ça.

Son mari se rapprocha.

—Tu penses qu’elle est prête ?
—C’est certain.

Elle se crispa. Ils parlaient d’elle comme si elle n’était pas là.

—Prête pour quoi ?

Elle reçut une autre gifle sur les fesses.

—A partir de maintenant, tu ne parles plus que si on te le demande.

Son mari pressa sa queue contre ses lèvres et elle ouvrit sa bouche pour le prendre. Quand elle tendit la main et attrapa ses bourses lourdes, il eut le souffle coupé. C’était bon de savoir qu’il n’était pas si maitre de ses sentiments. Ne voulant pas qu’il jouisse trop tôt, elle lécha sa queue sur la longueur, aimant la façon dont sa veine bleue palpitait.

—Suce-moi comme une vraie salope.

Sa demande était ferme et directe, mais elle savait qu’il jouait avec elle. Elle enroula légèrement son gland avec sa langue et fut récompensée par un autre soupir. Elle s’immobilisa sentant un doux parfum dans l’air. Jean revint derrière elle.

—J’adorerais agrandir ton côté obscur.

Elle hésita, ne sachant pas si elle pourrait prendre une queue aussi grande.

Profiter des deux langues de vos partenaires

Profiter des deux langues de vos partenaires

—Je n’ai jamais eu quelque chose dans mon cul avant.
—Ne t’inquiète pas, chérie. J’ai quelque chose de plus à ta taille. C’est un tout petit gode qui t’habituera à avoir une queue dans le cul.
Présenté ainsi, elle se dit qu’elle devait essayer. Les deux hommes avaient été merveilleux avec elle jusqu’à présent.
—Je suis prête à tout essayer au moins une fois.
—Tu es géniale, ma chérie.

Son mari appuya doucement sur sa tête pour qu’elle continue à le sucer.

—Dépêche-toi, Jean. Je ne vais pas tenir longtemps.

Elle sourit et commença à reprendre son mari dans sa bouche. Au moment où elle baissait les lèvres, un jet de gel froid se pressa contre son petit trou. Même si elle savait très bien à quoi servait le lubrifiant, elle releva quand même le dos sous l’effet de la surprise.

—Chérie ! Qu’est-ce qu’on a dit sur le fait de bouger et d’être distraite ?

Son mari appuya légèrement sur son dos pour qu’elle se remette à le sucer.
Elle sourit et recommença à le rendre fou. Avec détermination, elle l’attira dans sa bouche tout en malaxant ses couilles. Au moment où L’escort boy glissa un doigt dans son cul, sa bouche serra la queue de son mari si fort que le liquide pré-éjaculatoire suinta dans sa bouche. Encouragée par l’effet qu’elle produisait sur lui, elle utilisa son autre main pour en saisir la base tout en faisant monter et descendre sa bouche.

—C’est ça, ma chérie.

Son mari passa ses doigts dans ses cheveux et les tira.

—Tu te débrouilles très bien.

Jean remua son doigt dans son cul, et un plaisir inattendu humidifia sa fente. Quand il ajouta un autre doigt, son souffle s’arrêta, mais la tension se relâcha quand il appuya sur son clitoris. Le triple choc de la surcharge sensorielle la fit presque jouir. Elle garda ses lèvres serrées et suça son mari avec force, voulant qu’il perde tout contrôle.
En un éclair, les doigts de Jean disparurent pour être remplacés par son minuscule gode. Le lubrifiant parfumé à la fraise embauma l’air. Il pressa ensuite la fausse queue dure contre son petit trou. La tête du gode seule semblait être plus grande que n’importe quelle queue, y compris la sienne. Il se pencha et embrassa le milieu de son dos.

—J’espère que tu es prête pour la surprise.
—Mmm.

Avec la queue de son mari dans sa bouche, c’est tout ce qu’elle pouvait dire, mais elle hocha la tête.

triolisme et candaulisme pour couple hétéros

triolisme et candaulisme pour couple hétéros

L’escort boy enfonça le gros gode dans son cul en même temps que ses deux doigts dans sa chatte. Comme la fessée avait rendu ses joues souples, il ne fallut que quelques tentatives pour qu’il passe l’anneau serré. Il n’avait probablement pas dépassé les 2,5 centimètres quand elle réalisa que Jean ne rentrerait jamais, jamais.
Son mari attrapa alors son poignet et branla de haut en bas sa queue avec sa main, soit pour la distraire, soit pour l’aider à jouir. Elle avait été tellement impliquée dans ce que le gode faisait à son cul qu’elle l’avait presque oublié. Déterminée à le faire jouir, elle fit tournoyer sa langue autour de sa queue et bougea sa tête de haut en bas.
En se concentrant sur lui, son cul se relâcha et Jean put enfoncer complètement le gode. Alors qu’elle pompait son mari, Jean faisait entrer et sortir le gode en elle. Il toucha nerf après nerf, menant son plaisir vers de nouveaux sommets. Quand il ajouta un troisième doigt dans sa chatte, elle perdit la tête.
Son mari avait beau lui dire de ne pas jouir, rien ne pouvait empêcher l’extase de l’envahir. Elle serra la queue de son mari alors qu’il tirait avec force ses cheveux. Elle gémit si fort que l’on aurait presque cru à un cri.

—Je jouis, ma chérie.

Un énorme jet de sperme chaud gicla au fond de sa gorge.
S’il ne s’était pas retiré au moment où il l’avait fait, elle aurait pu s’étouffer. Elle avala son breuvage acidulé et inhala pour reprendre son souffle.
Jean s’arrêta et sortit le gode, mais pressa son clito plusieurs fois après avoir retiré ses doigts. Son mari recula et elle resta suspendue sur le banc à fessée. Les deux hommes s’approchèrent et frottèrent son dos et son cul.

—Tu vas bien, chérie ? C’était trop ?

Elle secoua la tête. L’escort boy la redressa et la prit dans ses bras tandis que son mari sortit de la pièce en courant. Elle aurait bien demandé où il allait, mais elle était trop fatiguée. En fait, ses paupières se fermèrent et elle appuya sa tête contre la poitrine de Jean. La prochaine chose dont elle se souvenait, c’est qu’il l’avait placée dans son lit sur des draps frais et propres.
Il ouvrit ses jambes et nettoya sa chatte et son cul afin de ne pas salir les draps. Il se déshabilla ensuite et la rejoignit dans le lit.

—Pourquoi ne pas prendre de douche plutôt demain matin ? Tu as l’air crevé.
—OK.

Un bruit résonna dans la salle de bain. Cela devait être son mari. Une seconde plus tard, son mari s’était glissé derrière elle et la serra contre sa poitrine. L’adrénaline coula dans ses veines et elle se souleva sur ses coudes. Elle jeta un coup d’œil à chacun d’entre eux.

—Vous allez dormir tous les deux ici ?

Elle n’avait jamais été avec deux hommes en même temps. Jean lui caressait le cou tandis que son mari s’occupait de ses tétons déjà tendus.

—Tu aimes, bébé ? son mari demanda.

L’idée d’être dans un cocon entre eux lui plaisait. Madame savait que ce n’était que le début de la nuit et que les deux allaient se relayer toute la nuit pour la faire jouir jusqu’au petit matin.

❤️  ❤️  ❤️

Se donner à deux hommes en même temps est un service pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du triolisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Se donner à deux hommes en même temps vous permettra de prendre encore plus de plaisir.

Respirez le voyage d’un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui et l’ère du jeu érotique sans fin . Se donner à deux hommes en même temps est une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Les femmes ont envie d'un autre homme

Les femmes ont envie d’un autre homme

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience de Découvrir le candaulisme dans votre couple.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez Tenir la main de son mari et de son amant d’un soir. Le rêve de Se donner à deux hommes en même temps est un moment extraordinaire de partage.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Se donner à deux hommes en même temps est une expérience de sexe à trois.

Au plaisir de faire votre connaissance pour découvrir le candaulisme dans votre couple comme un cadeau avec un amant d’un soir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Les baisers de votre escort boy

Les clés du plaisir féminin

Category:Accompagnateur,escort boy,escort masculin Tags : 

Madame voulait découvrir les clés du plaisir féminin avec un gentleman expert dans ce domaine. J’ai posé un sein ferme de Madame dans le creux de ma main, le soutenant et sentant tout son poids, puis j’ai passé mon pouce sur le téton. Il était mou, mais s’est durci instantanément. Elle a ravalé un petit halètement, alors j’ai de nouveau caressé le téton, un peu plus fermement, le frottant avec mon pouce. Madame a essayé de ne pas sembler embêtée par ce que je faisais, ça se voyait, mais elle s’est tortillée un peu.

J’ai pris l’autre sein de la même façon, et j’ai également joué avec le téton. J’ai frotté les deux avec mes pouces, puis je les ai légèrement pincé entre mes pouces et mes doigts. Elle s’est tortillée encore plus.

Essayer un escort boy en toute liberté

Essayer un escort boy en toute liberté

J’ai léché un des seins et malaxé l’autre avant de la regarder droit dans les yeux. Elle avait un peu rougie, peut-être à cause de l’embarras, ou l’excitation, ou les deux. J’ai sucé un téton dans ma bouche et l’ai fait tournoyer avec ma langue, tout en pinçant légèrement l’autre. Elle a haleté, et son corps s’est tendu, probablement car elle essayait de ne pas réagir.

J’ai donc caressé son téton pendant plus longtemps, puis l’ai sucé comme un bébé affamé de lait. Elle a fait un bruit délicat, son dos s’est vouté comme si elle essayait de se retirer. Mais elle ne l’a pas fait.

J’ai changé de côté, en caressant l’autre téton avec de le sucer avec vigueur, avec la ferme intention de rendre plus tendres ses jolis petits tétons. Mes doigts ont joué avec l’autre, dur et toujours humide de ma salive. J’ai légèrement pincé entre mes dents celui que j’étais en train de sucer, et elle a haleté de nouveau.

Ma main libre est descendue vers son entrejambe, où j’ai glissé un doigt sous le petit morceau de tissu pour m’insérer entre ses lèvres. Sa chatte était trempée. Madame a crié, son corps tressaillant tellement que son téton est sorti de ma bouche.

J’ai de nouveau glissé mon doigt dans son string et dans sa fente, le bout de mon doigt caressant son clitoris. Elle a émit un son muet, et son dos s’est encore vouté.

J’ai caressé son clitoris avec des mouvements circulaires. Elle a dégluti avec difficulté. Je l’ai caressé de nouveau.

Elle a secoué sa tête et a mordu sa lèvre, mais ses hanches commençaient à bouger un peu pendant que je massais son clitoris.

Je l’ai récompensé en donnant plusieurs fois une pichenette à son clitoris avec mon doigt avant de le caresser délicatement à nouveau. Puis j’ai poussé mon index et mon majeur ensemble contre sa chatte. Elle s’est tendue.

Madame a pris une inspiration tremblotante et s’est détendue pour que je puisse rentrer mes doigts. Madame était si humide et si étroite que j’ai grogné. Madame a gémi, alors je me suis enfoncé profondément tout en continuant à caresser son clitoris avec mon pouce. Je me suis penché en avant et j’ai saisi un téton en le suçant goulument.

Je l’ai baisé avec mes doigts, caressant et tapotant mon pouce sur son clitoris tout en suçant un téton, puis l’autre.

J’ai de nouveau sucé intensément son téton, en utilisant mes dents, et j’ai attrapé l’autre entre mes doigts en le tordant un peu. Mon autre main était occupée à la baiser et à appuyer sur son clitoris.

Il n'y a pas d'âge pour un rendez-vous avec un escort boy pour le plaisir

Il n’y a pas d’âge pour un rendez-vous avec un escort boy pour le plaisir

Chaque mouvement de ma main et de mon bras frottait contre ma queue en érection piégée dans mon pantalon, me tentant de jeter Madame sur le sol et de la baiser. Mais elle était magnifique comme ça, et complètement à ma merci. J’étais impatient de la sentir jouir.

J’ai secoué ma tête et pincé son petit bouton gonflé. Elle a crié sans un mot, son corps se penchant en avant, sa tête jetée en arrière, à tel point que sans ma main derrière elle serait probablement tombée à la renverse. Les muscles de sa chatte se sont resserrés autour de mes doigts, faisant durcir ma queue encore plus.

Elle s’est affaissée si fort contre ma main que mon poignet a protesté par un petit craquement. Sa chatte a continué de se presser autour de mes doigts, son orgasme n’en finissant plus et restant incroyablement sexy.

Lorsqu’elle a eu terminé, elle s’est penchée en avant, le corps tremblant un peu. Avec ma main plus mouillée que jamais, mes doigts toujours dans sa chatte..

Elle s’est levée sur ses jambes encore instables. Ses haut-talons ont cliqueté sur le sol du couloir pendant que je frottais ma queue à travers mon pantalon.

J’ai entendu, juste assez pour lui donner le temps de se mettre à genoux sur le lit et de penser, avant de me lever et d’aller dans la même direction.

Madame était dans la bonne position sur le lit à genoux, ses genoux écartés, ses bras derrière son dos. Ses seins étaient rebondis et ronds, ses tétons encore saillants. Une petite bande de poils marquait sa chatte.

J’ai enlevé ma chemise et me suis allongé sur le dos à côté d’elle. J’ai pris une de ses mains et l’ai posé sur le renflement dur dans mon pantalon.

Madame a caressé ma queue à travers mon pantalon d’une façon.

Ce n'est pas tromper si votre mari vous regarder avec un escort boy qu'il a choisi pour vous

J’ai mis un autre oreiller derrière ma tête afin que je puisse la voir plus facilement, puis j’ai placé mes mains au même endroit, prêt à regarder sa jolie bouche sur ma queue.

Elle s’est mise à genoux entre mes jambes et a défait le bouton avec des mains légèrement tremblantes. Peut-être qu’elle tremblait toujours à cause de l’orgasme ou à cause de la honte, ou peut-être qu’elle tremblait parce qu’elle était nerveuse. Dans tous les cas, ça m’a gravement excité. Elle a défait ma fermeture éclair et a ouvert le tissu, puis a tiré l’élastique de mon boxer sous ma queue, qui s’est étirée au moment où elle a été libérée.

Madame a haleté et m’a regardé comme si elle n’avait jamais vu de queue en érection auparavant. Elle a ouvert sa bouche et a saisi mon gland, sa langue simplement posée dessus, en me suçant légèrement. Puis Madame a quelque peu bougé la tête de haut en bas, en prenant trois ou quatre centimètres de plus avant de me sucer encore et de glisser ses lèvres de nouveau sur le gland.

Sa petite langue rose, humide est sortie de sa bouche et a touché le bout de ma sucette alors qu’elle donnait son premier coup de langue, en me regardant. Elle a donné un nouveau coup de langue, puis a tenu ma queue dans sa main pendant qu’elle léchait le côté, en s’arrêtant pour embrasser un endroit en particulier et en suçant délicatement.

Madame a léché ma queue en entier, et a sucé ce point sensible encore plusieurs fois.

Etes vous prête à aller plus loin ? Contactez moi simplement pour voir comment prendre du plaisir…

❤️ ❤️ ❤️

Les clés du plaisir féminin est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un homme sans les complications.

Vous avez toutes le droit à ce service “les clés du plaisir féminin” quelque soit votre âge avec un professeur patient qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Demandez moi tout ce que vous voulez pendant l’exploration des fantasmes de femme et laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Deux heures pour prendre du plaisir avec un gentleman et satisfaire vos désirs enfouis.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique d’exploration des fantasmes de femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Jouir d’une soirée de détente érotique de deux heures pour prendre du plaisir avec un gentleman.

Escort boy pour cunnilingus

Escort boy pour cunnilingus

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous sous les caresses passionnées d’un gentleman.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Les clés du plaisir féminin pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner sous les caresses passionnées d’un gentleman.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance et lachez-prise avec Les clés du plaisir féminin.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
escort boy pour explorer ses tabous

Exploration des fantasmes de femme

Category:Accompagnateur,escort boy,escort masculin Tags : 

Madame était décidée à toutes les audaces pour une exploration des fantasmes de femme. Cet escort boy lui plaisait alors pourquoi douter, ce soir, elle était dans la peau d’une autre.

Madame sourit et le détailla un peu. Élégant gentleman, les cheveux bruns parfaitement peignés, un costume griffé et les mains manucurées. Il avait l’allure et l’aisance d’un homme d’affaires.

Ce soir, elle était juste une femme qui voulait séduire et être séduite.

— Je suis ravie de vous rencontrer.

— Jean, dit-il en prenant la main qu’elle lui tendait. Il la saisit et la retourna avant d’embrasser le creux de son poignée.

— Votre peau est douce à cet endroit, je suis curieux de savoir, si les autres parties de votre corps sont aussi douces.

Madame s’approcha tout près de lui et murmura à quelques centimètres de son visage.

— Douces et toutes disposées à être explorées !

La main de son gentleman se fit caressante, en remontant le long de son bras. Il tourna légèrement la tête et leurs souffles se mêlèrent.

— Magnifique tentatrice, dit-il avant de frôler ses lèvres.

— Madame ! en l’interpellant, son verre à la main. A cette soirée, qui ne fait que commencer !

— A une soirée pleine de promesses, dit-elle, avant de trinquer.

Son gentleman se rapprocha, à nouveau et se faufila entre ses cuisses, forçant l’ouverture jusqu’à ce qu’il remplisse l’espace.

Se sentir désirée par un amant inconnu

Se sentir désirée par un amant inconnu

— Hum, hum ! fit-elle sans articuler, gagnée par l’excitation. La bouche de son gentleman était à quelques centimètres de la sienne, et il avait glissé ses doigts dans ses cheveux.

De chaude, Madame passa carrément à brûlante. Elle allait passer une soirée, bien au delà de ses espérances.

Leurs lèvres se joignirent sans qu’elle ait donné sa réponse, mais elle ne voulait plus avoir à réfléchir, elle voulait seulement se laisser porter par les événements et cesser de penser.

Pour une fois, elle allait vivre des choses et ne plus se contenter de les regarder.

La bouche de son gentleman glissa dans son cou, et l’explora avec une lenteur calculée.

Quelques minutes plus tard, ils étaient enlacés. La bouche et les mains de son gentleman continuaient à l’explorer et faisaient monter la chaleur en elle.

Un frisson parcourut tout son corps et fit monter l’excitation d’un cran.

Ça dépassait en intensité, tout ce qu’elle avait pu imaginer. Les fragrances de parfum masculin italien sophistiqués se mêlaient à des odeurs plus virils, l’enivrant chaque seconde davantage.

Le corps du gentleman se frottait à elle en plusieurs points, mais celui qui l’affolait le plus, était sa virilité dure qu’elle sentait grossir à chaque seconde.

Elle se colla au corps de Jean, le nez dans son cou pendant que le sexe tendu de son gentleman venait s’appuyer contre son ventre.

Jean passa sa main sur ses cheveux, avant de descendre le long de son visage, caressant l’arête de son visage avant de se pencher sur elle.

Elle sentit son souffle chaud sur sa joue avant qu’elle ne puisse faire un mouvement, il avait posé sa main à l’arrière de son cou.

Il vint doucement recouvrir ses lèvres et Madame ne put retenir un gémissement. Comme si c’était le signe qu’il attendait, Jean passa son autre bras autour de sa taille et la plaqua contre lui, glissant une cuisse musclé entre ses jambes pendant il approfondissait son baiser.

Sa langue força l’entrée de sa bouche, et avec un soupir, elle lui ouvrit. Il ne perdit pas de temps, et l’explora en profondeur. Sa langue jouait avec la sienne une danse sauvage et érotique, attisant lentement, le feu en elle. Quand, enfin, il mit fin à leur échange, ils étaient tous les deux, haletants.

S’il ne devait rien se passer ensuite, ce baiser, le plus sensationnel qu’elle n’ait jamais reçu, allait donner lieu à des centaines d’heures de fantasmes.

Si un homme pouvait l’embrasser comme ça et faire naître autant de sensations, dans quel état serait-elle dans un moment, quand ils seraient à l’affoler et à la prendre.

Ses mains, naviguait sur elle et mettait, de plus en plus à mal sa tenue. Son caraco de dentelle était déboutonné et s’ouvrait pour laisser un libre accès à la bouche de Jean qui parcourait ses seins avec avidité, ne cessant de répéter qu’ils étaient magnifiques.

Jean avait ouvert la fermeture éclair de sa jupe moulante pour la faire remonter autour de sa taille et lui donner plus d’espace pour glisser ses doigts sur la dentelle de son string. Il pressait la dentelle humide, passant et repassant sur son jardin secret brulant de désir.

Des moments de joie avec votre escort boy

Des moments de joie avec votre escort boy

Elle était submergée par tout un tas de sensations. C’était merveilleux mais il lui en fallait davantage. Jean la guida sur le lit qui avait un matelas capitonné de velours. Le tissu doux s’enfonça moelleusement sous son poids.

Son gentleman la dégagea de sa jupe, et lui enleva son haut. Ses mains caressèrent ses seins, son ventre jusqu’à rencontrer la dentelle humide de son entrecuisse.

Son gentleman reprit à l’embrasser, et vint s’étendre sur elle. Son sexe dur appuyait de plus en plus douloureusement sur son pubis, elle le caressa à travers la toile du pantalon avant d’ouvrir sa braguette pour se saisir de l’engin. Elle l’entendit grogner de bien-être, contre son oreille, quand elle commença à le caresser doucement.

Son gentleman se redressa pour aller lui retirer son string, quelques secondes plus tard, elle gémissait au contact de sa bouche sur la chair brûlante de sa chatte déjà ruisselante.

Jean lui enleva son soutien-gorge, avant de s’abattre sur elle avec sa bouche chaude et affamée.

Elle gémissait, haletait, les sensations se répandaient en elle, intenses et étouffantes.

Elle explora, de ses mains, le corps dénudé près du sien, jusqu’à ce qu’il se rapproche et se redresse, près de sa bouche. Elle trouva, sans mal, le sexe dressé, près de son visage et le happa entre ses lèvres. Il était plus volumineux que celui de son mari.

Elle fit coulisser ses lèvres lentement, se concentrant comme elle le pouvait car la langue habile de son gentleman explorait sa fente et mettait son clitoris à rude épreuve.

Son corps sollicité de toute part, était en fusion. Jamais, elle n’avait connu pareilles sensations. Son ventre était, de plus en plus, tendu par le plaisir, elle ne résisterait plus bien longtemps à l’orgasme qui menaçait.

Elle n’arrivait plus à formuler la moindre pensée, emportée par le feu qui la consumait, pour la première fois de sa vie, la bouche d’un homme lui ouvrit les portes de l’extase.

La bouche pleine de la queue de son gentleman, elle gémit pendant que son corps était parcouru de délicieux frissons. Son sexe se crispait en une série de spasmes libérateurs.

Le désir ne l’avait pas quitté après son fulgurant orgasme, elle fut soulagée de sentir les mains de Jean écarter ses cuisses et venir s’appuyer sur sa chair impatiente. Il pressa son gland encapuchonné, avant de s’enfoncer en elle dans un râle de plaisir. Elle cramponna ses fesses pour le maintenir au fond d’elle, et l’ensevelir plus loin.

C’était la nuit la plus exaltante qu’elle n’avait jamais vécu. Un escort boy était là pour lui faire atteindre le plaisir. Elle ne serait pas crue capable d’atteindre ainsi l’orgasme à plusieurs reprises.

Ses mains avaient exploré son corps dans sa totalité, caressant régulièrement son petit trou, avant de s’y introduire peu à peu, de le détendre, de l’ouvrir.

Elle restait enlacée avec lui, couchée sur le flanc à récupérer. Jean, après lui avoir laissé quelques minutes, s’était collé dans son dos, sa bite toujours dure faisant pression contre sa raie des fesses.

Elle le sentit déterminé.

— Tu sais, je n’ai jamais… Je ne suis pas sûre d’aimer ça.

— Je vais y aller en douceur, jusqu’à ce que tu te détendes, dit-il en guidant sa queue.

N’était-elle pas venue pour vivre ses fantasmes ? Elle n’avait pas imaginé qu’elle les réaliserait presque tous, en un soir. Elle avait envie d’aller jusqu’au bout avec Jean et même si elle ne le connaissait pas, elle sentait qu’il était digne de confiance. Il savait lui parler, la décomplexer. Elle voulait se donner pleinement. Pour cette nuit, ses tabous étaient restés à la porte de la chambre.

Jean se fit si doux qu’elle oublia rapidement ses appréhensions et se laissa envoûter par sa voix sensuelle et ses mouvements lancinants, alors que son gentleman avait repris ses caresses et ses baisers sur sa peau échauffée.

Sans aucune douleur il glissa dans son côté obscur, puis après s’être habituée à son membre qui écartait son petit trou habilement. Elle l’encouragea par quelques mouvements de hanches, à plus de rythmes. Il répondit à sa demande par un lent va-et-vient de plus en plus profond.

Madame, une nouvelle fois exaltée, se cambrait pour qu’il s’enfonce en elle sans retenue. Il obtempéra et l’aida à dépasser toutes ses craintes. Soudain son corps se mit à vibrer à nouveau alors que l’escort boy la pénétrait au plus profond de son corps.

Elle était heureuse d’être dans les bras de Jean, elle se sentait vraiment spéciale dans ses bras. Madame venait de vivre la plus belle soirée de sa vie avec un gentleman pour femmes exigeantes à Paris.

❤️ ❤️ ❤️

Exploration des fantasmes de femme est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un homme sans les complications.

Vous avez toutes le droit à ce service d’exploration des fantasmes de femme quelque soit votre âge avec un professeur patient qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Demandez moi tout ce que vous voulez pendant l’exploration des fantasmes de femme et laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Deux heures pour prendre du plaisir avec un gentleman et satisfaire vos désirs enfouis.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique d’exploration des fantasmes de femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Jouir d’une soirée de détente érotique de deux heures pour prendre du plaisir avec un gentleman.

Rencontre Aventure Erotique Extraordinaire - Escort boy Paris

Rencontre Aventure Erotique Extraordinaire – Escort boy Paris

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous sous les caresses passionnées d’un gentleman.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Education sexuelle pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner sous les caresses passionnées d’un gentleman.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance et lachez-prise sous les caresses passionnées d’un gentleman.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Escort boy romantique pour femmes

Invitation à prendre du plaisir avec un gentleman

Category:escort boy,escort homme,escort masculin,Escorting Tags : 

Lorsque Madame glissa son corps entier dans le jacuzzi d’une chambre d’hôtel elle avait envie d’une invitation à prendre du plaisir avec un gentleman. Le téléphone à portée de main et un verre de champagne de l’autre, elle réfléchissait à l’opportunité d’avoir un escort boy à disposition.

Madame se avait envie de cet homme dont elle avait si souvent lu les histoires érotiques sur son site https://escortboy.org .

Une idée lui vint en tête… Lui envoyer un SMS pour savoir s’il était libre pour venir la rejoindre dans sa chambre.

Elle entendit sonner son alarme peu avant 20 heures. Juste le temps de sortir du jacuzzi et de se rhabiller complètement avant qu’il arrive ! Sauf que l’escort boy arriva plus tôt que prévu.

Sans un mot, Jean se dirigea vers elle lentement. L’escort boy était désormais tout près d’elle, juste derrière elle… Alors qu’elle voulu se retourner pour lui faire face, il serra ses mains sur le haut de ses cuisses.

Tous les plaisirs avec un escort boy sans engagement

Tous les plaisirs avec un escort boy sans engagement

Jean caressa sa taille, pu apprécier sa peau douce. Il respirait l’odeur de sa nuque, son visage touchait les mèches de cheveux humides qui retombaient dans son cou…

Madame se laissait faire, elle aimait ses mains sur sa peau, ses gestes fermes et doux qui se transformaient en poigne dominante par moment. Il agrippa ses cheveux pour l’embrasser dans la nuque. Les joues bien rasées de l’escort boy glissaient dans sa nuque mais son odeur attendrissait ce moment intime et surprenant entre ces deux inconnus…

La spontanéité de leur relation naissait dans la sensualité… comme s’il s’agissait de deux destins qui devaient se retrouver comme par enchantement.

Madame sentait son entrejambe furieusement prise au piège d’une humidité grandissante… Son petit shorty noir s’imbibait petit à petit de sa mouille délicate. Les mains de l’escort boy se glissaient entre ses fesses comme pour vérifier qu’il avait de l’effet sur elle. Elle sentit d’ailleurs, comme en échange de son désir montant, son sexe bander contre ses fesses, sa respiration sauvage s’accélérer, les mouvements de son corps se frotter contre elle…

Depuis combien de temps un homme n’avait plus pris le temps de faire monter son désir au point de ne plus gérer la situation. Elle ne voulait pas se retourner, ne pas lui faire face. Elle voulait garder cette sensation sans le voir. Elle tortillait de sa croupe sur le membre gonflé de l’escort boy. Elle gémissait…

Les caresses entre leur deux sexes séparés de leurs vêtements ne cessaient pas. Dans une tenue vulnérable, elle sentait le tissu rugueux de sa veste contre sa peau nue, elle pouvait presque sentir les poils de son torse à travers sa chemise entre-ouverte lorsqu’il se colla contre son dos. Il mordait ses épaules… Parfois, elle apercevait ses mains lorsqu’il lui caressait le visage.

Des moments romantiques avec un escort boy

Des moments romantiques avec un escort boy

L’escort boy avait du mal à retenir son excitation. Sa virilité passait entre ses cuisses légèrement ouvertes, il pouvait sentir sa cyprine à travers le tissu de sa culotte. Il se frottait dans son entrejambe, sans la pénétrer. Elle le sentait dure comme un rock… Mais elle ne cherchait pas à trouver son membre du regard. Elle ne voulait pas gâcher ce moment et se retrouver dans une situation conventionnelle où tout risquait de basculer dans une position classique et sans intérêt. C’était comme si ces préliminaires ne devaient jamais s’achever…

Ses mains lui caressèrent les cuisses à travers la douceur du tissu, ses fesses rebondies… Son corps était détendu et excité à la fois… Elle se sentait tellement bien dans les bras de cet homme dédié à son plaisir

Elle sentit ses doigts dénouer la ceinture en satin de son déshabillé puis faire glisser le tissu le long de ses épaules. Le son délicat du satin qui tomba sur le sol fut le dernier bruit avant un long silence.

Le corps de la dame était exposé au regard de l’escort boy. Il était devant elle, l’observant, sans bouger. Son corps se reflétait sur le miroir derrière elle. Il pouvait aussi voir ses fesses rebondies, la cambrure de son dos tout en appréciant ses tétons foncés et pointus, durcis par l’air frais de la pièce, le grain de sa peau frissonnante et l’humidité de ses lèvres lorsqu’il se mit à genoux devant elle.

Madame sentit ses mains se promener sur tout son corps, ses doigts suivre les courbes que formaient ses cuisses, dessinant des spirales qui se rapprochaient et s’éloignaient de son antre en ébullition.

Les sensations que ressentait Madame étaient décuplées par ses mains et ses doigts qui la titillaient. Elle commença à gémir de plaisir, d’abord timidement. Mais lorsqu’elle sentit sa langue lui lécher délicatement le clitoris, elle comprit que les choses sérieuses commençaient. Elle eut un sourire qui trahissait la torture délicieuse que lui faisaient subir le gentleman pour femmes exigeantes.

A bientôt très chère Madame…

 ❤️  ❤️  ❤️

Invitation à prendre du plaisir avec un gentleman est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman . Beaucoup de femmes ont envie d’un divertissement plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un Service d’Escorting: Excellence à domicile pour dames seules en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement  . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Entrez dans mon monde d’érotisme pour vous offrir une invitation à prendre du plaisir avec un gentleman.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin dans un Ascenseur vers le plaisir de la femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat . Invitation à prendre du plaisir avec un gentleman est fait pour vous divertir Mesdames.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là lors de cette Invitation à prendre du plaisir avec un gentleman.

Laissez moi vous donner des moments de bonheur

Laissez moi vous donner des moments de bonheur

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Désir érotique d’un soir avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner d’un baiser dans le cou au moment où Les bretelles du soutien-gorge suite et final tombent. Un plaisir pour toutes les femmes voulant lâcher-prise dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre le moment cette invitation à prendre du plaisir avec un gentleman.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Mon escort boy enlève ma culotte

Les bretelles du soutien-gorge suite et final

Category:escort boy,escort masculin,escort service Tags : 

Madame voulait vivre les bretelles du soutien-gorge suite et final orgasmique. À sa grande joie, leurs bouches se joignirent avec une passion débridée alors que son escort boy prenait position entre ses jambes.

Le désir d'explorer vos limites

Le désir d’explorer vos limites

Jean commença à la pénétrer et Madame écarquilla les yeux. Le sexe de son escort boy écartait ses chairs et diffusa des vagues de plaisir en elle.

Elle savait qu’il était bien membré. Elle l’avait vu. Et elle mourait d’envie de le toucher, de le prendre entre ses doigts, entre ses lèvres, de le rendre fou de plaisir avec sa langue et sa bouche…

Mais rien ne l’avait préparée à ce qu’elle ressentait. Il était en elle, chaud et rigide. Elle sentait son corps se dilater pour l’accueillir dans toute sa longueur et sa largeur. Jamais elle n’avait rien expérimenté de tel.

— Je ne veux surtout pas te faire mal, tu es étroite.
— Je n’ai pas fait l’amour depuis un petit moment, murmura-t-elle malgré la promesse qu’elle s’était faite de ne pas le lui avouer.
— Moi aussi, répondit-il avec humour en lui adressant un clin d’oeil.

Elle éclata de rire. L’idée que son escort boy ne sache pas faire l’amour était hilarante. Il avait un talent fou. Elle n’osait imaginer les exploits dont il était capable avec un peu d’entraînement. Le plaisir qu’il lui donnait était déjà presque insoutenable.

Jean s’enfonça plus vigoureusement en elle, lui arrachant un grognement. Il expira longuement et elle vit qu’il serrait fermement les dents. Tout sur son visage indiquait qu’il luttait pour ne pas perdre le contrôle.

Incapable de se retenir, elle glissa les mains le long de ses bras musclés et de ses épaules larges, jusqu’à l’épaisse colonne de son cou. Il ferma les yeux et gémit sous l’effet de ces caresses. Madame le sentit remuer en elle et s’enfoncer encore plus profondément.

Son escort boy l’embrassa sur la tempe, sur la joue, sur le côté du crâne, puis descendit les lèvres jusqu’à son cou avant de lui mordiller le lobe.

— Tu es magnifique, murmura-t-il.
— Toi aussi, lui souffla-t-elle à l’oreille.

Jean passa les bras sous elle et la serra contre lui. Ses seins s’écrasèrent contre son torse musclé. Leurs deux corps ne formaient plus qu’un. Il souleva les hanches pour se retirer, puis la pénétra à nouveau en se plaquant contre elle.

Il la tint ainsi longuement, silencieux pendant qu’il bougeait en elle. Puis il resserra son étreinte et roula sur le dos en l’entraînant avec lui. Avec un petit cri de surprise, elle se retrouva au-dessus de lui, les bras et les jambes écartés.

Madame se redressa et posa les mains sur sa poitrine. Elle remua les hanches à titre d’essai, et fut récompensée par un halètement étranglé de son escort boy, qui crispa les mains sur ses hanches.

Elle sourit et se pencha pour l’embrasser. Ses seins frôlèrent son torse et ses tétons durcirent immédiatement. Elle trouva cette sensation si agréable qu’elle recommença en laissant les bouts de ses seins se promener sur les poils de son torse.

Elle entama un mouvement lent, remuant juste assez pour lui couper légèrement le souffle. Puis elle se pencha en avant et souleva les hanches pour qu’il se retire d’elle. Lorsqu’elle sentit qu’elle arrivait au bout de son membre, elle redescendit jusqu’à sa garde.

lâcher prise avec un gentleman délicat

lâcher prise avec un gentleman viril

C’était enivrant d’avoir un tel contrôle sur un homme aussi impressionnant. Il était totalement à sa merci.

Se rendant compte qu’il ne lui avait toujours pas embrassé les seins – et c’était une chose qu’elle tenait absolument à expérimenter – elle se pencha vers lui pour lui présenter son téton, effleurant ses lèvres. Lorsque son escort boy sortit la langue pour l’enrouler autour de sa chair, elle haleta.

Elle reproduisit la même manœuvre avec son autre téton et s’immobilisa pour qu’il puisse refermer les lèvres dessus. Il aspira vigoureusement et en lécha la pointe tout en la tenant avec ses dents.

Elle commença à trembler et comprit qu’il ne lui avait pas menti en lui promettant des orgasmes multiples. Elle n’aurait jamais cru qu’il était possible de recommencer aussi vite après avoir connu une extase si intense, mais elle en reprenait pourtant déjà le chemin.

— S’il te plaît, murmura-t-elle. Je veux sentir ta bouche sur moi quand je jouirai.

Jean prit son sein dans sa main et le malaxa tout en suçotant le téton.
Elle gémit à nouveau et se cambra sur lui.

— Je ne vais plus tenir très longtemps, Madame, la prévint-il sans cesser de la lécher.

Elle baissa la tête et ses cheveux les recouvrirent tous les deux.

— Jouis avec moi, alors. Ensemble. J’y suis presque.

Madame se mit à se contorsionner sur lui, le corps en feu. Elle avait besoin de se libérer. Son corps la brûlait et la tiraillait de l’intérieur.

Il lui attrapa les fesses et les malaxa tandis qu’elle le chevauchait. Il monta les hanches pour s’enfoncer encore plus en elle et participer lui aussi à l’effort. Il lui enfouit ensuite une main dans les cheveux et emmêla les mèches autour de ses doigts, puis l’attira à lui et l’embrassa jusqu’à ce qu’ils perdent tous les deux haleine.

— Aide-moi, supplia-t-elle.

Madame sentait ses forces s’épuiser. Son seul souhait était de s’écrouler sur son torse et d’y rester jusqu’à ce qu’il doive partir. Mais si elle faisait cela, ni elle ni lui n’atteindraient l’extase.

— Avec plaisir, murmura-t-il.

Jean la prit dans ses bras et se replaça au-dessus d’elle. Lorsqu’elle se retrouva sur le dos, il s’enfonça encore plus profondément. Madame poussa un soupir haché et un gémissement de satisfaction qui mit son escort boy dans tous ses états.

— Tu me fais perdre la tête, dit-elle. C’est encore mieux que ce que j’avais imaginé.

Tu es si bon amant. Elle replia les jambes encore plus haut dans son dos et écarta les cuisses pour qu’il puisse aller encore plus loin. Elle se sentait déchaînée et insatiable. Elle en éprouvait une satisfaction sauvage. Elle était enhardie, dévergondée. Elle ressentait une confiance en elle comme elle n’en avait jamais connue. Et lire le désir dans les yeux de son escort boy, l’entendre dire qu’elle était belle faisaient un bien fou à son ego.

Le plaisir d'un amant exceptionnel

Le plaisir d’un amant exceptionnel

Son escort boy se mit à bouger plus vite, ses hanches venant cogner l’arrière des jambes de Madame. Le corps de la femme tremblait sous la force de ses mouvements. Leurs regards se croisèrent et elle vit que les yeux du gentleman scintillaient dans la lumière tamisée de la lampe.

— Cette fois-ci, jouis avec moi, murmura-t-elle. J’y suis presque.
— Bon Dieu ! moi aussi, grogna-t-il. Je ne peux plus tenir.

Avec un cri étouffé, il s’enfonça de nouveau en elle, et Madame sentit son corps secoué par les spasmes. Ses hanches ondulaient avec force et il glissa ses bras musclés sous elle pour la maintenir fermement contre lui.

L’orgasme de Madame fut violent. Il explosa comme un verre se brisant sur du béton. La sensation était si intense qu’elle en était presque insupportable. Elle frisait la douleur, et jamais elle n’avait rien connu d’aussi délicieux.

Elle perdit pied avec la réalité. Elle ne pouvait plus rien voir, seulement ressentir et entendre les grognements de plaisir de l’homme écrasé sur elle.

Elle prit une grande inspiration pour savourer l’odeur mêlée d’amour, de musc et de sueur masculine. Elle l’embrassa ensuite sur l’épaule et remonta en léchant jusqu’à son cou. Il avait un arôme merveilleux. Tout en lui était sexy. Son odeur, son goût, et le contact de son corps contre elle. En elle.

Jean remuait toujours les hanches, moins vite désormais, mais chacun de ses mouvements dans sa chair ultrasensible générait un minuscule spasme qui irradiait dans son ventre.

Jean l’embrassa de nouveau, mais plus violemment cette fois-ci. Sa respiration était hachée, et son souffle était brûlant dans sa bouche.

Après un dernier grognement, il s’immobilisa. Ses hanches étaient collées aux siennes et il la tenait serrée dans ses bras. Il posa le front sur le sien et lui mordilla délicatement le coin de la bouche avant de couvrir sa lèvre supérieure de baisers.

Madame repensa encore une fois au moment où les bretelles du soutien-gorge étaient tombés et où elle avait lâcher-prise avec ce gentleman pour femmes exigeantes

❤️  ❤️  ❤️

Les bretelles du soutien-gorge suite et final est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman . Beaucoup de femmes ont envie d’un divertissement plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un Service d’Escorting: Excellence à domicile pour dames seules en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement  . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Entrez dans mon monde d’érotisme avec les bretelles du soutien-gorge suite et final.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin dans un Ascenseur vers le plaisir de la femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat . Les bretelles du soutien-gorge suite et final sont faites pour que le gentleman puisse les enlever pour vous divertir Mesdames.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir au moment où le gentleman enlève les bretelles du soutien-gorge suite et final.

Vos fesses n'oublieront jamais ce moment

Vos fesses n’oublieront jamais ce moment

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Désir érotique d’un soir avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner d’un baiser dans le cou au moment où Les bretelles du soutien-gorge suite et final tombent. Un plaisir pour toutes les femmes voulant lâcher-prise dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre le moment où le gentleman enlève Les bretelles du soutien-gorge suite et final.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Goûter la saveur de l’orgasme avec un gentleman

Goûter la saveur de l’orgasme avec un gentleman

Category:Accompagnateur,escort boy,escort masculin Tags : 

Madame avait envie de goûter la saveur de l’orgasme avec un gentleman. L’escort boy contempla la belle allongée à ses côtés, presque nue, ses seins saillant dans son soutien-gorge noir, la ligne délicate qui descendait de la base de ses seins jusqu’à son nombril, son port de tête et son visage et harmonieux, ses lèvres pulpeuses entrouvertes, le gentleman pour dames la trouvait très belle.

le gentleman escort boy pour dames la trouvait très belle

le gentleman escort boy pour dames la trouvait très belle

Soudain elle sentit une main se poser doucement sur sa bouche, elle voulut ouvrir les yeux mais un tissu l’en empêchait, elle voulut se débattre mais une voix familière et profonde lui murmura à l’oreille de ne pas bouger et pour une raison qu’elle ignorait, elle obéit.

Alors qu’elle cessait de lutter, l’étreinte qui l’immobilisait se relâchait, elle resta là un instant, se demandant si elle rêvait ou non, mais tout était bien trop réel pour être un rêve

Elle sentit ses lèvres délicates, puis ses mains d’homme, puissante sur elle. Sa respiration était haletante, ses lèvres entrouvertes laissaient couler un mince filet de bave à leur commissure.

Elle sentit une main lui caresser la joue, Madame parvint à calmer sa respiration et laissa l’homme lui retirer son débardeur sans lutter

La main descendait le long de son cou, passant sur sa poitrine, elle ne put s’empêcher de cambrer le dos, faisant ainsi remonter ses seins nus vers l’homme qui était auprès d’elle.Il posa ses lèvres son sein, et sentit durcir le téton dans sa bouche tandis que……

Tout le corps de Madame s’électrisait, laissant apparaître une chaire-de-poule naissante au travers de sa poitrine.L’homme caressait le téton de sa langue et le suçant légèrement

L’homme caressait le téton de sa langue

L’homme caressait le téton de sa langue

La main de l’homme reprit sa course, suivant la courbe du ventre de Madame, elle descendait toujours, s’attardant sur ses hanches puis passant sur le haut des cuisses alors révélés et serrées l’une contre l’autre.L’homme n’eut pas à insister longtemps avant que Madame ne les écarta d’elle-même

Elle était comme possédée et chaque contact qu’elle ressentait rendait sa respiration plus profonde et plus sonore. Elle contracta son bas-ventre comme pour inviter la main de l’inconnu.

La réponse ne se fit pas attendre et l’homme posa sa main sur sa vulve gonflée au travers de son legging, faisant de légers mouvement circulaires et sentant une chaleur odorante s’en dégager, il s’empressa faire descendre le legging jusqu’aux genoux. Elle allait goûter la saveur de l’orgasme avec un gentleman.

L’escort boy posa à nouveau sa main sur le sexe de Madame, cette fois plus doucement. Elle ne put réfréner un gémissement

L'escort boy posa à nouveau sa main sur le sexe de Madame

L’escort boy posa à nouveau sa main sur le sexe de Madame

La réponse ne se fit pas attendre et l’homme posa sa main sur sa vulve gonflée au travers de son legging, faisant de légers mouvement circulaires et sentant une chaleur odorante s’en dégager, il s’empressa faire descendre le legging jusqu’aux genoux.

Il posa à nouveau sa main sur le sexe de Madame, cette fois plus doucement. Elle ne put réfréner un gémissement

L’homme sentait son petit clitoris glisser contre ses lèvres humides, ne résistant plus Madame chercha à tâtons l’homme et trouva presque instantanément son entrejambe.

Elle sentait son sexe gonfler et palpiter sous son jean, elle chercha le bouton mais l’homme l’avait devancé. De sa main libre l’homme ouvrit son pantalon et la main de Madame s’engouffra aussitôt dans l’ouverture pour y trouver le membre impressionnant de l’homme dans sa main.

Elle se redressa légèrement et de son autre main elle lui caressa les Valseuses tout en commençant à le branler, elle avait lu dans un magazine que les hommes aimaient ça. Il faut dire que Madame n’avait pas beaucoup d’expérience.

Heureusement elle avait un coach professionnel qui allait tout lui expliquer avec pédagogie

L’homme quand à lui fit glisser un doigt entre ses lèvres toujours plus humides, puis deux, Madame soulevait ses fesses pour faire plonger les doigts de l’homme plus profondément encore.

Elle inondait sa main à chaque vas-et-viens, suivant chaque mouvements avec son bassin, laissant échapper de petit feulements aigus à chaque fois qu’il effleurait la petite boule dure qu’il sentait au bout de ses doigts

Sa respiration était toujours rapide, et bien qu’il ait retiré ses doigts de sa chatte, ses épaules menues étaient toujours pris de tremblements d’excitation, elle déglutit péniblement..

L’homme approcha son sexe du visage de Madame. Bien que ses yeux furent toujours bandés, elle sentait sa chaleur et son odeur tout près d’elle, elle n’osait agir, elle n’avait jamais fait cela. C’était un petit ange.

L’homme s’approcha encore, jusqu’à ce que son gland d’escort boy se pose contre la lèvre inférieure de Madame.

Celle-ci sortit la langue et invita la belle sucette de ce gentleman dans sa bouche, elle sentait le sang affluer dans ce bonbon qu’elle caressait du bout de la langue habile.

Ce bonbon qu’elle caressait du bout de la langue, elle fit glisser ses lèvres jusqu’à la moitié de la verge, sentant durcir l’homme entre ses lèvres elle commença à aller et venir, passant une main sur les fesses de l’homme, entourant de ses doigts la base de la belle queue avec son autre main

Enfin l’homme fit glisser le bandeau de Madame en même temps qu’il posait sa main derrière sa tête.

Elle vit sans surprise Jean torse-nu, debout devant elle, son sexe aux portes de sa gorge, qui la regardait avec ses yeux plongés dans les siens. Elle était trop contente

Sa main droite se mit à accompagner le mouvement de sa bouche, elle le regardait, suppliante

Elle le sentait descendre dans sa gorge toujours plus gros tandis que sa main s’agitait sur sa verge douce et couverte de bave

Mais Jean ne voulait pas se laisser aller. Il posa un genou sur le lit et saisissant la taille de Madame, il la fit basculer sur le ventre avant de la faire remonter sur ses genoux, offrant ses belles fesses rebondis à ses mains qui couraient depuis le bas de son dos.

Madame cambra instinctivement son dos. Ses cuisses jointes laissant deviner le petit arrondis chaud de sa vulve.

“…Non…” tenta de murmurer Madame

Mais Madame Le regardait avec des yeux qui disait Oui.

Madame se colla contre le dessus du sexe gonflé.

Ses deux bras fin arqués de part et d’autre de l’oreiller, elle laissa échapper un long soupir sonore tandis qu’elle faisait glisser sa petite chatte humide de haut en bas sur sa belle queue qui se relevait à son contact pour se poser sur la raie de ses fesses

Jean ne disait rien, il se contentait de saisir fermement les hanches de la jeune femme qui s’éloignait afin de permettre à sa virilité de redescendre vers l’entrée de sa chatte.

Madame regardait Jean derrière son épaule

Madame regardait Jean derrière son épaule

Madame regardait Jean derrière son épaule, brûlante de désir, sans un mot, elle esquissa la phrase “ Baise-moi” avec les lèvres, prenant soin d’accentuer l’articulation afin qu’elle n’eut pas à lui répéter

La réponse ne se fit pas attendre. Jean précipita sa belle queue en érection dans la cavité chaude et ruisselante de Madame Cette dernière ne pu retenir un cri tant la belle queue qu’elle sentait pulser en elle semblait infinie

Elle n’avait rien connu d’aussi gros et se retenait à peine, tandis qu’il se retirait, de laisser échapper un nouveau cri.

Celle-ci poussa un gémissement animal alors que Jean s’enfonça à nouveau en elle, cette fois encore plus profondément, encore plus violemment,

Madame frissonnait de plaisir, un vent chaud se répandait de son bas-ventre vers toutes ses extrémités tandis que coulait un jus doux et odorant le long de ses cuisses.

Sa respiration s’accélérait encore, intoxiquée par sa propre odeur, elle s’empalait sur le membre turgescent de Jean encore et encore

Elle en voulait encore et encore tellement elle aimait cette sucette et ses mains sur ses hanches

Il accélérait le mouvement, allant de plus en plus vite, elle sentait sa verge sublime durcir encore et toujours en elle.

Elle sentait la pression monter en elle sous l’effet de sa belle queue. Un courant électrique la parcouru toute entière alors que sa chatte se contractait, chaque petite contraction créant dans son corps une vague de plaisir.

chaque petite contraction créant dans son corps une vague de plaisir

chaque petite contraction créant dans son corps une vague de plaisir

Elle n’avait jamais joui comme ça. Voulez-vous goûter la saveur de l’orgasme avec un gentleman Jean relâcha enfin son étreinte, laissant glisser centimètres par centimètre sa longue queue gonflée en dehors de son jardin secret rassasié de jouissance. Madame se laissa tomber sur le ventre, son corps toujours animé de petit spasmes Jean avait été discret et ne rêvait que de recommencer. Un gentleman privilégie sa lady car il sait qu’elle le lui rendra.

🤗 🤗 🤗

Avez-vous besoin de goûter la saveur de l’orgasme avec un gentleman ? Toutes les femmes méritent de me contacter pour faire un voyage érotique dans mes bras. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un gentleman qui vous câlinera et saura s’occuper de vous pour vous donner les sensations de bien-être et de plaisir dont vous avez tant besoin.

Voulez vous être être rassasié sexuellement ? Voulez vous entrer dans un monde euphorique de plaisir érotique et ouvrez la porte au bienfait de l’hédonisme. Goûtez à la fantaisie exotiques et sensuels de jeux érotiques nouveaux en toute sécurité.

Une soirée de divertissement érotique pour femmes adultes pour jouer avec l’imaginaire de vos fantasmes les plus fous. Du désir au plaisir, du premier spasme à l’orgasme, de la pudeur à la fureur… Une expérience pour la femme libertine qui est en vous, corporelle et sensorielle à partager dans un cadre agréable et convivial. Cela vous tente ?

Un gentleman au service des femmes

Un gentleman au service des femmes

Que Faire pour goûter la saveur de l’orgasme avec un gentleman ? Je suis là, gentilhomme épicurien pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Osez ce divertissement érotique pour femmes adultes qui est une invitation à l’amour avec un gentleman qui répondra à vos besoins de divertissement pour femme adulte, selon vos conditions et rendra votre voyage agréable inoubliable, une expérience visuelle et sensuelle pour vous faire plaisir.

Veuillez vous renseigner pour goûter la saveur de l’orgasme avec un gentleman en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Room Sex Service Escort Boy Paris

Room Service Français Pour Dames

Category:escort boy,escort homme,escort masculin Tags : 

 

Le soir venu, le Room Service Français Pour Dames frappe à la porte d’une chambre d’hôtel. Madame se lève pour ouvrir. Son escort boy est là, sur le pas de la porte. Elle le fait entrer. Il est à l’heure c’est un point positif se dit-t-elle.

Room Escort Service Pour Femmes Exigeantes

Room Escort Service Pour Femmes Exigeantes

Jean pose ses affaires près du lit de Madame, puis il retire sa veste. Il a apporté un bouteille de champagne et un petit dîner japonais. Deuxième point positif se dit-elle. Il est bien élevé.

Ils parlent de choses et d’autres en trinquant à leur rencontre. Jean est un homme charmant et plein de ressources. Sa culture générale l’impressionne grandement. Parfois, pendant que Madame lui raconte sa vie, il plonge ses yeux dans les siens et il la regarde avec un petit sourire mystérieux. Madame se sent excitée par cette situation, seule dans une chambre avec un inconnu. Que va-t-il se passer, elle n’en sait absolument rien.

Elle imagine déjà ses grandes mains chaudes sur sa peau. Une sensation délicieuse. Soudain, il se penche vers son visage et dépose un léger baiser.  Elle n’arrive pas à croire ce qui est en train de lui arriver.

L’escort boy l’enlace et la serre contre lui. Elle a tellement envie de lui qu’elle ne peut s’empêcher de mouiller, à présent. Jean pose sa grande main chaude sur son sein à travers son chemisier, et il commence à le caresser. 

Ses lèvres sont tellement douces et brûlante et sa langue glisse dans sa bouche afin d’en explorer le moindre recoin. Elle est émoustillée comme une folle. Il continue de l’embrasser, et sa main glisse le long de son estomac. Il descend encore plus bas et caresse ses cuisses. Elle tremble de tous ses membres tandis qu’il suce sa langue comme une friandise. Quel délicieux Room Service Français Pour Dames.

Elle pose sa main sur son torse, et caresse ses pectoraux. Sa main descend alors sur ses abdominaux. Elle prend un plaisir incroyable à caresser son corps.

L’escort boy aventure ensuite sa main sous sa robe, elle porte des collants noirs et il commence à caresser son jardin secret à travers sa petite culotte en dentelle. Elle gémit doucement dans son oreille.

Un gentleman pour vous séduire

Un gentleman pour vous séduire

Le Room Service Français Pour Dames glisse un doigt dans sa bouche pour qu’elle le suce pendant que ses doigts entrent dans sa petite culotte toute mouillée. Elle mouille pour cet inconnu qui ne se gène pas de la toucher partout sans aucune autorisation. Il abuse de son corps qui réclame ses mains.

Son escort boy commence à caresser les lèvres de son sexe et son clitoris. Il enlève son chemisier et fait glisser les bretelles de son soutien gorge long de ses épaules, révélant ainsi ses seins à son regard. Il penche son visage vers sa poitrine et dépose des baisers brûlants sur ses seins.

Jean embrasse ses seins, puis il fait glisser sa langue sur ses tétons durcis par le désir. En même temps, elle sent son doigt s’enfoncer dans son jardin secret humide. Il commence à la masturber lentement, doucement, et elle doit faire un effort surhumain pour ne pas crier de plaisir.

Madame regarde à nouveau Jean. Elle se penche pour lécher son épaule. Il a un goût d’homme légèrement salé et absolument délicieux qui se mélange son eau de cologne si délicate. Elle descend un peu plus bas, et lèche son nombril. Sa langue caresse chacun de ses muscles et elle mouille de plus en plus. 

Le Room Service Français Pour Dames enlève son pantalon et baisse son caleçon, révélant ainsi sa virilité XXL en érection. Il est plutôt bien monté, gonflé, massif et appétissant. Elle descend plus bas et dépose des baisers sur sa queue turgescente, et elle le sent trembler de tous ses membres.

Un moment d'intimité pour lâcher-prise

Un moment d’intimité pour lâcher-prise

Sa langue titille son gland, puis elle lèche le manche de sa virilité comme une sucette délicieuse. Elle ouvre alors la bouche et commence à sucer ses parties intimes. Sa respiration s’accélère au-dessus d’elle. Madame remonte alors et ses lèvres enserrent son énorme verge.

La belle commence à le sucer très doucement, tout en faisant tourner sa langue autour de son gland. Elle veut l’exciter pour qu’il soit fou d’elle, et elle sent qu’il a beaucoup de mal à se retenir de gémir.

Elle continue à le sucer, et lui enfonce son index dans sa féminité pour la doigter. S’il continue comme ça, elle va jouir sur le champ. Madame arrête alors de le sucer et elle plonge son regard dans le sien.

Ses grandes mains puissantes se posent sur ses cuisses. Il les écarte, et elle sent son souffle chaud sur sa chatte excitée. Jean embrasse la peau douce de ses cuisses. Sa langue brûlante glisse sur ses cuisses, puis il la pose sur son sexe. Il goûte alors à sa féminité comme un fruit mûr. La sensation de plaisir qu’elle ressent est incroyable. Elle n’a jamais connu quelque chose d’aussi délicieux de toute sa vie. Ses membres se raidissent. Elle a l’impression que tout son corps n’est plus que plaisir.

Jean continue de lécher sa chatte, sa langue explorant le moindre recoin de son jardin secret. Et puis soudain, il commence à sucer sa petite fleur intime, et là, elle commence à gémir dans sa main. L’adrénaline coule à flot dans ses veines tandis qu’il déguste son pistil d’amour. Les pétales de son sexe s’ouvre doucement sous ses coups de langue habile.

Elle  saisit son oreiller, et elle crie dedans tout en jouissant dans la bouche de Jean. L’extase qu’elle ressent est surnaturelle. C’est un plaisir au-delà de tout ce qu’elle aurait pu imaginer. Elle jouit, et jouit, et jouit encore, tandis que son bel étalon se régale de ses jus féminins.

Un élixir pour gentleman connaisseur

Un élixir pour gentleman connaisseur

Et puis son corps se relaxe enfin. Jean remonte vers elle. Il l’embrasse fougueusement, et elle ferme les yeux pour se perdre dans ce baiser voluptueux. L’inconnu goûte à la saveur de son élixir intime dans sa bouche, et cela l’excite encore plus. Elle aime regarder cet homme se délecter de sa petite chatte mouillée de plaisir. 

L’escort s’allonge enfin sur elle, et elle adore sentir le poids de son corps contre le sien. Jean frotte son énorme membre en érection contre sa fente humide. Elle gémit dans son oreille. Elle aime sentir le corps viril d’un homme contre ses seins, et son sexe massif sur sa chatte frémissante.

Mais son escort boy ne va pas la prendre comme ça, il met d’abord un préservatif comme à chacune de ses rencontres. Puis Room Service Français Pour Dames commence à lui sucer les seins tout en enfonçant un peu plus sa virilité dans sa grotte torrie. Son sexe massif écarte peu à peu les parois de son intimité. Mais il ne la pénètre pas totalement. Il la titille pour la faire ruisseler.

Son amant écarte ses cuisses de ses mains fermes, et il la pénètre plus profondément. Sa grosse queue est à moitié en elle, et elle sent un plaisir intense partir de son sexe et gagner tout son corps. Ce qu’il sont en train de faire est tellement interdit, et tellement délicieux.

Jean suce sa langue comme un bonbon, puis il dépose des baisers torrides sur son cou. Elle sent alors ses dents enserrer sa gorge. Il la mord doucement tout en enfonçant encore plus sa virilité en elle.

Elle sent avec délice qu’il enfonce la totalité de son membre en elle, et elle écarte encore plus les cuisses pour lui faciliter la tâche. Elle adore être totalement offerte aux désirs de cet inconnu, et elle ne s’est jamais sentie aussi femme de toute sa vie.

Son gentleman commence à aller et venir dans son intimité, et elle sent qu’il écarte à fond les parois de son fourreau. Il la remplit complètement et cette sensation est extraordinaire comme si il l’a possédait totalement. Elle est sa poupée de sexe.

Ses mains enserrent son cul musclé, et il s’enfonce de plus en plus fort en elle. Il la baise puissamment maintenant, et les ressorts du lit font beaucoup de bruit. 

Jean gémit dans son oreille, et elle sent des vagues de plaisir envahir son ventre. cet homme qui la pénètre sans relâche déclenche chez elle un premier orgasme violent, et son vagin se contracte follement autour de son sexe. 

Le plaisir à l'état brut

Le plaisir à l’état brut

Elle jouit de toutes ses forces sur sa queue, et un second orgasme immédiatement après le premier la fait décoller, il est encore plus puissant que le premier et son corps expulse une rivière de plaisir qui coule autour du sexe de Jean. Son amant la serre très fort, ils jouissent ensemble, leurs corps sont en sueur, partageant le moment de volupté le plus intense de toute l’existence de Madame.

C’est comme si leurs corps avaient été faits pour faire l’amour. Au bout d’un moment de plaisir incomparable, ils reprennent leur souffle, et puis l’escort boy se retire doucement. Il dépose alors de tendres baisers sur ses lèvres frémissantes. Madame se sent tellement bien, complètement détendu. Elle avait tant besoin d’amour, mais avec un gentleman dont l’expérience lui permet de bien comprendre les femmes et de les aimer comme elles le méritent.

***

Avez-vous envie d’évacuer votre stress pour vous détendre ou bien voulez vous vivre the boyfriend experience ? Voulez-vous le faire en toute sécurité ? Réservez une séance en ma compagnie et découvrez des sensations nouvelles de pure plaisir dans les bras d’un homme et sentez vous jolie, séduisante dans mes bras d’escort boy gigolo.

Avez-vous besoin de faire l’amour ? Je ne vous jugerai pas d’avoir envie de calins, de tendresse et de plaisir sans lendemain. Je sais ce dont vous avez besoin car je connais les femmes et je les aime. Vous avez des limites, je les respecterai. A vous de décider jusqu’où vous souhaitez aller.

Je vous transporterai dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection.

Commandez depuis votre domicile ou votre chambre d’hôtel: un Room Service Français Pour Dames et offrez vous un service d’accompagnement premium avec un escort boy français pour profiter de la vie que l’on vit qu’une fois.

Au plaisir de vous faire plaisir, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brûlez de savoir.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

Tel: +33755186013

Mail: man.jean@yahoo.fr

Website: https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 

 

 


  • 0
diner romantique avec votre escort boy

Le repas romantique au restaurant

Category:Accompagnateur,escort boy,escort masculin Tags : 

Le repas romantique au restaurant allait bientôt se terminer. Le serveur posa devant nous les desserts, une boule de chocolat sur un coulis de cerise. Je souriais intérieurement, la cerise me rappelait son parfum. Madame se lança en première et je la regardai faire. Elle cassa la boule de chocolat à l’aide de sa cuillère, un flot de crème vanillée se déversa dans l’assiette se mélangeant à la cerise. 

Elle prit une cuillère du liquide sucré et la déposa sur sa langue avant d’en avaler une première gorgée. La vanille coula sur sa lèvre. À l’aide de son index, elle ramena le liquide dans sa bouche. C’était terriblement érotique. Voir ce liquide se déverser entre ses lèvres brillantes. 

Elle riait doucement. Elle savait très bien qu’elle venait de m’allumer et je me rendais seulement compte que c’était tout à fait calculé. Elle se montrait joueuse avec son escort boy. Après le repas, j’allais la ramener chez elle. 

Osez être une femme sexy

Osez être une femme sexy

L’idée de passer la nuit avec moi pour la première fois l’excitait énormément. Elle se tourna vers moi plaçant sa main sur mon entrejambe en me serrant.

Je déglutis sentant ma virilité durcir tout contre sa main. Elle me narguait, je découvrais son côté joueuse en matière de sexe. J’imaginais déjà le champ infini qu’il me restait à explorer dans un lit avec elle et ça me donnait l’eau à la bouche.

Après le repas romantique au restaurant, on ne s’était pas attardé et je l’avais ramenée directement chez elle. Elle alla dans la cuisine et prit deux coupes et une bouteille de champagne dans le frigo.  Elle laissa son gentleman ouvrir la bouteille et servir.

J’ouvris la bouteille de champagne pour nous servir deux verres. Je pris les deux coupes de champagne et lui en tendis une. Je l’invitai à trinquer avant de boire une gorgée. Le champagne frais acidulé me réveillait la langue. Je ne savais pas combien de temps on allait tenir sans se jeter l’un sur l’autre. 

Je regardai ses lèvres posées sur le verre. Sa robe laissait entrevoir la naissance de ses seins. Elle avait détaché ses cheveux, elle était parfaite. C’en était trop, la tension était trop forte.

Elle avança sa bouche contre la mienne, effleurant ma langue par intermittence. Elle était nue devant moi et commença à déboutonner ma chemise. Elle n’arrêtait pas pour autant de jouer avec sa langue. Je finis de retirer ma chemise pour la jeter sur le sol. Elle fit courir sa langue sur mon torse, descendant jusqu’à atteindre mon nombril. 

Profite de votre escort boy

Profite de votre escort boy

Elle était à genou devant moi, ma boucle de ceinture dans la main. Je bandais déjà tellement. Elle ouvrit avec précaution les boutons de ma braguette et ses doigts effleuraient mon membre d’escort boy à chaque bouton. 

Alors qu’elle baissa mon boxer avec mon pantalon, ma virilité déjà tendue qui s’échappait frôla son visage. Elle rougissait d’excitation avant de déposer un baiser sur mon gland. Ma réaction ne se fit pas attendre, ma virilité se releva complètement en se raidissant. Elle me regardait levant les yeux en entrouvrant la bouche.

Elle hocha la tête en prenant mon membre à la base. Je durcissais encore un peu plus. Je voyais ce qu’elle s’apprêtait à faire, mais j’étais tellement excité, je ne voulais pas ça maintenant, tout ce que je voulais ce soir, c’était être le premier à lui donner du plaisir.

Je la fis reculer ma virilité tout contre elle. Elle me regardait avec ses yeux qui respiraient le sexe tout en mordillant son index. Ses cheveux étaient encore mouillés et sa peau moite. Je sentais ses seins qui se comprimaient contre mon torse d’escort boy. 

Après le repas romantique au restaurant, elle se coucha sur le lit tenant ses seins généreux dans ses mains et écartant délicatement ses cuisses m’offrant une vue imprenable sur son intimité. Je déglutis en regardant sa main redescendre entre ses jambes, j’étais scotché à cette vision si délicieuse.

Je relevai sa jambe pour lui coller une petite claque sur les fesses. Elle rougit et se mordit la lèvre. La vue de sa petit jardin secret entrouvert me rendait fou. Je voulais le sentir et la goûter. Je me baissai à genou devant le lit tirant ses cuisses rapidement au bord du lit. Elle fut surprise et rigolait de plus belle. 

Il fallait que je reprenne le contrôle. Je posai ma bouche à deux centimètres de son sexe mouillé, je voulais qu’elle sente mon souffle chaud entre ses jambes, qu’elle implore ma langue de venir au secours de ses fourmillements.

C’était sans compter sur le caractère affirmé de Madame. Elle empoigna mes cheveux et colla ma bouche d’escort boy contre sa féminité. Elle était déjà complètement trempée. J’introduisis ma langue le plus profondément en elle avant de remonter pour titiller son clitoris. 

Laissez-moi explorer vos zone érogènes

Laissez-moi explorer vos zone érogènes

La douceur de sa féminité et le goût si fin du liquide qu’elle rependait sur ma langue renforçaient mon érection d’escort boy. Elle poussa un premier soupir de plaisir, mais c’était à moi de prendre le contrôle, de décider quels délicieux supplices j’allais lui infliger. 

Je saisis ses poignets pour les plaquer au-dessus de sa tête et positionnai ma bouche à quelques millimètres de la sienne. Ma virilité était posée à l’entrée de son vagin. Je pouvais sentir sur mon gland à quel point elle mouillait.

Elle me mordilla la lèvre inférieure. Elle se tortillait essayant de faire glisser mon gland entre ses lèvres. Je dégageai un instant mon membre. Je fis glisser deux doigts dans sa fente avant de les pousser au plus profond de son intimité. Elle poussa un gémissement plus prononcé.

Je voyais que ce petit jeu l’excitait à mort, mes doigts étaient trempés de son désir. Je remontai ma main au niveau de ma bouche de gentleman pour dames.

Je lui demandais d’ouvrir la bouche, elle fit non de la tête dans un premier temps. Je pinçai fortement son téton, renouvelant ma demande.

Elle s’exécuta et je glissais mes doigts sur sa langue. Elle me mordit en me défiant du regard. J’attendis un instant, ne lui montrant aucun signe de douleur. Au bout de quelques instants, elle suça délicatement mes doigts.

J’enfilais un préservatif et repositionnais mon gland sur son intimité. Elle s’impatientait de plus en plus. Elle rougit et me fit oui de la tête.

Je poussai aussi profondément que possible mon sexe en elle d’un seul long coup de reins. Elle poussa un premier cri, mais je ne lui laissai pas le temps de reprendre son souffle. Je continuais de rentrer et sortir sur toute ma longueur prenant soin de buter à fond chaque fois que je la pilonnais. 

Elle enroula ses jambes autour de moi et bascula sa tête en arrière. Je voyais qu’elle avait du mal à contrôler sa respiration. Elle était si serrée et à la fois si mouillée, les sensations sur mon gland étaient inouïes. La douceur et la chaleur de son sexe me transportaient au bord du point de non-retour, mais je gardais le contrôle, je voulais la faire crier, la baiser jusqu’à ce qu’elle n’en puisse plus, qu’elle me supplie d’arrêter. 

Voulez-vous lâcher-prise totalement ?

Voulez-vous lâcher-prise totalement ?

Quand je la sentis s’approcher de l’orgasme, j’accélérai la cadence graduellement ne lâchant pas son regard un seul instant. Au moment où elle se cabra, je la pilonnai intensément. Sa grotte magique se contractait autour de mon membre, elle était encore plus serrée.

Je ralentis le rythme, lui permettant de reprendre son souffle. Elle regardait le miroir de son armoire se concentrant pour me donner du plaisir. Elle nous fit rouler sur le côté pour me chevaucher à califourchon. Elle était visiblement d’humeur taquine.

Elle commençait à onduler son bassin. Ses seins pointaient majestueusement au-dessus de moi, son corps halé était humide de notre sueur. Je la plaquai contre moi et agrippai ses fesses fermement avec mes deux mains, les faisant bouger d’avant en arrière pour mieux la faire glisser sur mon membre. 

Madame commençait à haleter à nouveau. Je passai ma main entre ses fesses humides chatouillant son côté obscur du bout du doigt. Elle avait l’air d’apprécier cette petite attention. Elle passa ses mains dans mes cheveux et plongea sa langue dans ma bouche. Je ne pus retenir l’onde de plaisir qui remontait le long de ma virilité et je venais au plus profond d’elle mes mains agrippées à ses fesses.

Elle s’effondra sur moi, collant sa bouche dans mon cou. J’admirais son petit cul encore empli de mon membre. 

Puis elle m’invita à la suivre dans le salon. Elle avait surement d’autres idées en tête. Elle prit ma chemise d’escort boy et l’enfila. Je la trouvais super sexy avec ma chemise entre-ouverte. Je pris la bouteille de champagne dans la chambre et revins dans la cuisine pour visiter le frigo à la recherche de nourriture légère. Je sortais ce que je trouvais, des amuse-bouches, des chips. Je rapportai le tout sur la table devant le canapé.

Malgré le repas romantique au restaurant, nos ébats lui avaient donné faim et Madame se jeta sur les chips. Je la regardai les dévorer.

La provocation était trop grande, je la pris pour la positionner sur le bord du canapé. Elle était si légère par rapport à moi, je la portai sans effort. Elle me claqua la cuisse, mais rien à faire elle ne faisait pas le poids. Après une brève rébellion, elle se laissait faire plus docile.

J’écartai un peu ses jambes et passai ma main d’accompagnateur entre ses cuisses. Son sexe portait les traces de nos ébats. Elle avait l’air d’apprécier. À quatre pattes, on aurait dit une petite chatte en chaleur. Je me branlais un court instant et mon érection remonta rapidement. J’enfilai avec agilité un autre préservatif.

Elle me regardait faire avec des yeux remplis d’excitation Je me contentai de plaquer mes mains sur ses reins. Je regardai son petit cul en l’air avant de glisser ma virilité entre ses cuisses cherchant l’entrée de son intimité. Elle se tortillait la tête posée sur le canapé. J’adorai ce moment exquis où je fis glisser doucement ma virilité dans sa petite féminité serrée. 

Accrochez vous aux draps

Accrochez vous aux draps

D’abord le toucher de ses petites lèvres mouillées qui me caressaient le gland me provoquant un premier frisson. Ensuite la pénétration de son jardin secret avec ses parois soyeuses et humides qui m’englobaient, ses lèvres qui se refermaient autour de mon membre de gentleman. Pour finir le contact de mes parties intimes sur sa peau moite. Je commençai un rythme lent tout en rondeur, mes yeux rivés sur son cul alternant des moments d’arrêt l’obligeant à prendre le contrôle.

J’empoignai fermement ses hanches. Non, il n’y aurait pas de crescendo, je la baisais aussi fort que je pouvais butant contre son petit cul. On n’entendait que le bruit de nos deux corps qui se mélangeaient avec ferveur et le grincement du canapé qui glissait de quelques millimètres sur le sol à chaque coup de boutoir.

Elle haletait tellement qu’elle n’eut pas la force de répondre. Je voyais ses seins ballotter, ses yeux étaient fermés, elle était concentrée sur son plaisir. Je savais que l’issue était proche, je restais un moment au fond d’elle pendant qu’elle se contractait avant de placer ma virilité au-dessus de ses reins. Je venais dans un soupir de jouissance imprimant trois longues traînées de mon élixir sur son dos.

En voyant Madame savourer ce moment, excitée de sentir la chaleur de mon liquide sur son dos. Je regardais Madame qui restait un moment sans bouger comme paralysée par sa jouissance. Je ne pouvais pas être plus heureux qu’à cet instant précis.

J’allai chercher une serviette humide pour la passer sur son dos. Elle se laissait faire en poussant un soupir. Je lui proposai une douche bien chaude. Nous prîmes place dans la grande douche italienne, j’ouvris le robinet en prenant soin de l’asperger avec l’eau qui n’était pas à température. Madame monta sa main entre mes cuisses arborant son regard lubrique.

Cette douche aurait pu rester soft, mais son petit cul n’arrêtait pas de frôler ma virilité et avec Madame c’était simple, quand je bandais, on baisait. Et puis plus je la baisais, plus elle avait envie de se faire baiser.

Après le repas romantique au restaurant et pour clôturer cette folle nuit de luxure, nous avions fini par nous coucher l’un contre l’autre avant de nous endormir, repus de plaisir.

🎩🎩🎩

Avez-vous envie d’évacuer votre stress pour vous détendre ? Voulez-vous vivre le repas romantique au restaurant ? Réservez une séance en ma compagnie et découvrez des sensations nouvelles de pure plaisir dans les bras d’un homme et sentez vous jolie, séduisante dans mes bras.

Je ne vous jugerai pas d’avoir envie de câlins, de tendresse et de plaisir sans lendemain. Je sais ce dont vous avez besoin car je connais les femmes et je les aime. Vous avez des limites, je les respecterai. A vous de décider jusqu’où vous souhaitez aller.

Je vous transporterai dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection.

Offrez vous un service d’accompagnement premium pour profiter de la vie. Laissez moi vous séduire lors d’un repas romantique au restaurant avant de vous emporter au delà de vos fantasmes les plus fous.

Au plaisir de vous faire plaisir, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brûlez de savoir.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

Tel: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
Website: https://escortboy.org

 


  • 0
Le rêve américain avec un escort boy parisien

Adopte un mec gentleman pour femmes

Category:escort boy,escort homme,escort masculin,Escorting Tags : 

Allongée sur le lit défait, nue sous ta robe, tes jambes reposant sur moi assis tout près de ton gentleman. Très lentement, tu déplaces d’abord une jambe derrière moi et du bout du pied, caresse mon dos, remonte jusqu’à mes cheveux dans des va-et-vient lents, appuyés. Puis, l’autre pied se met en mouvements, m’enveloppant de tes jambes. Elle adopte un mec gentleman pour femmes.

Je suis prisonnier de tes jambes. Une fraction de seconde, mes yeux d’escort boy se posent sur l’entrebâillement de tes cuisses qui s’ouvrent et se referment en mouvements capricieux. Tu croises mon regard de gigolo. Je te souris.

Tu éprouves un sentiment de totale liberté, découvrant que c’est peut-être la première fois que tu joues de tes jambes en tout abandon, dévoilant à mon regard, ta fente humide. tu appuies par moments ton pied sur mon sexe érigé sous la toile de mon pantalon.

Vous avez envie de tendresse

Vous avez envie de tendresse

Tout en poursuivant ce jeu, tu observes avec gourmandise mon regard aller de tes yeux à ta fente de plus en plus ouverte, ne me laissant que quelques secondes de cette vision si intime pour mieux te faire désirer. Pour jouer avec la montée du plaisir.

Mes doigts d’homme de compagnie glissent sur ta peau, écartent à peine tes chairs pour frôler ton clitoris qui se cache dans les replis de ton jardin secret. Tu attends avec frémissement le moment où mes doigts iront plus loin, pour t’écarter la chatte et caresser ton clitoris. Le plaisir monte en toi par vagues récurrentes, un plaisir troublant.

Maintenant, largement déployée, mes doigts caressent ta fente. De ton pied, tu pousses ma main vers ton fond, là où la sève brûlante repose. À ce contact, tu frémis, ton regard se trouble. Tu en profites pour poser ton pied sur mon sexe bandé, appuyant sur la chair cachée. Tu te laisses aller aux premiers soupirs, aux premières plaintes, le regard soudé dans mes yeux sombres. Puis, après, tes pieds se referment autour de mon visage, sur ma nuque que tu abaisses jusqu’à ton ventre.

Quand je comprend ce que tu attends de moi, je baisse mon visage de gentilhomme libertin sur ta fente ouverte et y poses mes lèvres. C’est elles qui doucement font ondoyer ton ventre, frottant le pistil de ta fleur sur ma bouche. Une langue adroite lèche ton bouton. Une plainte s’échappe de ta gorge, tu appuies ma caresse et je me mets à te lécher vigoureusement. Tu bouges ton ventre pour échapper quelques instants à la force de mes lèvres puis tu t’abandonnes à la brûlure qui irradie ta fente. Tu guides ainsi les mouvements lents ou appuyés de ma langue, et tes gémissements deviennent plus profonds.

Tu aimes savoir et sentir mes lèvres sur ton intimité. Tu sais que je te désires, que je bande dur ; tout à l’heure, moi aussi tu me suceras, j’enfoncerai ma queue jusqu’au fond de ta gorge, puis je te baiserais. Tu as tellement envie de m’avoir dans ton ventre, tu sais qu’elle est grosse, tellement dure et qu’elle va te remplir. Adopte un mec gentleman pour femmes.

Tu es si mouillée, toute gonflée, que ton vagin te brûlera. Tu veux aussi que j’explore ton côté obscur, que je fouille cette entrée si étroite. Tu aimes mes doigts sur toi, tu aimes mes yeux sur toi, ces échanges de regards troubles, qui disent ton plaisir et le mien.

Tu veux que je te donne ma virilité, que je te caresse avec, que je l’enfouisse dans ta bouche, tu veux me branler, me lècher doucement, c’est si bon !

C’est du désir à l’état pur. Cela te procure une telle extase mentale qu’elle fait bouillonner ton sang dans ta tête. Tu regardes mon membre dressé pour toi.

Tu ne sais pas dans quelle dimension tu te trouves et où je veux t’entraîner. Tout ton être se tend à l’extrème. Une faim d’absolu. Et dans cette intensité exacerbée où ton corps et ton âme sont livrés au dérèglement des sens, à l’ébranlement de ton être, à ce dépassement de toi que tu as toujours recherché pour atteindre ce domaine obscur et qui te transcende. Tu veux que je t’entraîne avec ma langue experte qui excite ton clitoris pour te faire chavirer de plaisir. Adopte un mec gentleman pour femmes.

Tu pivotes sur ton corps, enserre ma tête entre tes cuisses pour atteindre de ta bouche ma verge palpitante, veloutée comme un pétale de rose. Tu refermes les doigts sur mon membre, tes lèvres s’ouvrent sur mon gland pour l’engloutir. Tu mets toute ton âme dans tes caresses, tu leur donnes cette extrême douceur qu’une langue baveuse, chaude et active procure comme plaisir. Tu m’entends gémir. tu sens ma queue vibrer. Se tendre encore plus. Tu aimes ça.

Au bout d’un long moment où nos corps se gorgent du plaisir procuré par nos lèvres, tu te détaches de ma verge. Tes jambes desserrent l’étreinte de mon visage.

Tu glisses ton corps à ma perpendiculaire, tu approches ta fente de ma barre de fer dressée et l’emballe dans un bout de latex puis tu l’enfouis doucement dans ton antre brûlante. Tu gémis, je m’enfonces au plus profond dans cette mer salée, si chaude, qui engloutit mon sexe et me fait perdre pied. Tu repousses ma queue au bord de tes lèvres, tu te laisses pénétrer à peine afin de retarder ta jouissance. J’alterne des mouvements brusques et profonds à ceux plus lents, restant à l’orée de ton jardin secret.

Tu gémis de plus en plus fort, de plus en plus vite, savoure dans la moindre parcelle de ton corps ébloui le plaisir qui t’irradie et te fait suffoquer. Puis je me retire, je m’assois entre tes cuisses largement écartées. Je vois et regarde ton sexe déployé comme une fleur écarlate, luisante de sève, ton clitoris gonflé de plaisir, ton vagin ouvert comme un gouffre sans fin.

Tu croises tes jambes sous toi. Je te prends par les hanches et descends mon corps d’escort boy jusqu’à ton sexe. Cette position me donne encore plus d’ampleur et de vigueur. Tu le guides de ta main vers ta vulve, tu t’enfonces doucement. Elle tremble, abandonnée à toi dans tes mouvements d’enfoncement. Je scrute ton visage révulsé, ta bouche ouverte. La jouissance monte en toi, l’orgasme te fracasse et se propage dans tout ton corps.

Tes spasmes resserrent ma verge de dandy du plaisir et la noient. Les bras en croix, offerte comme jamais, le visage renversé, les yeux clos, tu soupires comme une damnée, transfigurée par l’extase qui envahit tout ton être. Un feu ardent te consume, te disloque, te liquéfie. Moi aussi je jouis cognant mon phallus d’escort boy dans ton ventre brûlant. Des râles s’échappent de nos lèvres comme une lente litanie, psalmodiant des mots de plaisir. Adopte un mec gentleman pour femmes.

♥️♥️♥️

Voulez vous vous sentir femme ? Dans un moment de pure sensualité, dans les bras d’un gentleman expert de l’accompagnement sur-mesure. Pourquoi vous privez vous de prendre du plaisir en compagnie d’un homme du monde qui vous traitera avec tout le respect que vous méritez et ne vous jugera pas d’avoir envie de tendresse et de plaisir sans lendemain. Adoptez un mec gentleman pour femmes.

Laissez moi vous transporter dans la magie érotique d’une soirée ou d’une nuit hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement pour adulte unique dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir. Mais n’oubliez jamais que l’on ne vit qu’une fois…

Au plaisir de faire de cette rencontre. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Partage sa femme avec un escort boy

Partager Sa Femme Avec Un Autre Homme

Category:candaulisme,escort boy,escort masculin Tags : 

Partager Sa Femme Avec Un Autre Homme. Après avoir dîner, voulant voir la seine une dernière fois, mon mari m’a emmené nous promener sur les quais pour voir la tour Eiffel briller. Il n’y avait pas le moindre souffle de vent et la lumière de la lune donnait à la rivière une couleur bleutée.

Tout en marchant, mon mari caressait le bas de mon dos, accompagnant le balancement de mes hanches, faisant monter en moi l’envie que j’avais de lui. Si nous avions été seuls, je lui aurais demandé de me faire l’amour dans cet endroit public.

A quelques mètres de nous un gentleman se promenait lui aussi. Mon mari lui demanda s’il connaissait un endroit où nous pourrions trouver des cigarettes à cette heure tardive. D’après lui, tous les bureaux de tabac étaient déjà fermés mais il nous dit qu’il en avait chez lui quelques paquets d’avance et proposa de nous en offrir un pour nous dépanner, précisant que son hôtel n’était qu’à quelques centaines de mètres de là. Nous l’avons suivi en le remerciant pour son offre.

Il était plutôt bel homme, d’une beauté classique, brun, les yeux noirs, très agréable à regarder. Il s’appelait Jean. Sans que je le veuille un certain trouble montait en moi, une forme d’attirance, provoquée probablement par sa voix chaude et posée.

Partenaire pour son plaisir

Partenaire pour son plaisir

Malgré sa présence, mon mari continua à caresser mes hanches, les pressant encore plus fort qu’auparavant. Quand ses mains entrèrent en contact avec mes fesses mon excitation était à son comble. Cet homme ne pouvait voir ce qu’il faisait et dans la pénombre ne pouvait rien lire sur mon visage, mais sa présence à nos côtés décuplait mon excitation.

Mon mari le savait. Arrivés chez lui, je me sentais prête à faire n’importe quoi pour assouvir mon envie d’amour. Si mon mari me l’avait demandé, on aurait pu le faire devant cet inconnu, cela ne m’aurait pas gênée. J’aurais accepté qu’il nous regarde, mais ne lui en ai pas parlé et me suis contentée de lui faire sentir que je n’étais pas insensible au charme de notre hôte.

Mon mari s’approcha de moi et écarta mon corsage. Il lui montra mes seins à notre nouvel ami, les caressa, lui disant que j’aimais qu’on les suce et qu’il pouvait les caresser s’il en avait envie. Monsieur voulait Partager Sa Femme Avec Un Autre Homme.

Il l’excitait et m’excitait moi aussi. Jean lui répondait en chuchotant lui aussi, lui disant qu’il me trouvait belle et que mes seins étaient parfaits.

Ses mains ne tardèrent pas à rejoindre celles que mon mari. J’ai poussé un long soupir en disant que j’aimais ça. Arrogante, je l’ai regardé droit dans les yeux et lui ai demandé de faire tout ce que je voulais. Il accepta sans discuter.

A partir de ce moment-là, il a sucé mes seins quand je l’ai voulu, a léché mon sexe quand je le lui ai demandé et a suivi pas à pas les ordres que je lui donnais. Cette situation excitait mon mari tout autant que moi.

Très vite j’ai demandé à Jean de se déshabiller et de me donner sa queue à sucer. Il l’a posée sur mes lèvres au moment même où mon mari commençait à caresser mon sexe. Je sentais ses doigts le pénétrer doucement, m’arrachant des soupirs et des plaintes.

Dans ma bouche la queue de Jean était très agréable, très douce, mais il n’osait pas l’enfoncer. Je l’ai prise entre mes mains et l’ai forcé à le faire, en l’aspirant le plus fort que je pouvais. Mon mari me regardait faire, à nouveau étonné par mon audace. Je l’ai sucé un moment, puis lui ai demandé de s’allonger sur le dos pour que je puisse le chevaucher. Il enfila un préservatif et s’exécuta aussitôt.

Je me suis immédiatement empalée sur lui, en demandant à mon mari de venir le rejoindre. J’avais envie de la sensation d’une queue énorme bougeant à l’intérieur de moi.

Je me suis enfoncée sur eux le plus loin que je pouvais, les obligeant à tenir leurs queues dans leurs mains. Je les ai forcés à m’attendre, puis à aller de plus en plus vite, de plus en plus loin. J’ai fait durer ce plaisir le plus longtemps possible, mais l’état d’excitation dans lequel nous étions tous les trois nous obligea à jouir très rapidement.

Après un moment de repos, mon mari a demandé à Jean de me prendre par derrière. Il m’a fait mettre à genoux, a écarté mes fesses, les a léchées, puis quand il m’a senti prête a attrapé la queue de Jean et l’a faite entrer d’un seul coup. C’était bon, délicieusement bon.

Un envie d'avoir deux hommes

Un envie d’avoir deux hommes

Cet homme, inconnu de nous quelques heures auparavant, se prêtait à tous nos caprices, à toutes nos fantaisies. C’était nouveau pour moi, mais très jouissif, très excitant.

Mon mari garda mes fesses écartées pendant tout le temps de cette pénétration et ne les abandonna que lorsque Jean éjacula. Puis je lui ai fait signe de venir sur moi, à l’envers, et j’ai pris à nouveau sa queue dans ma bouche. Il a enfoui sa tête entre mes cuisses et a commencé à me lécher pendant que je le suçais. Sa langue était douce, agréable et habile, il savait s’en servir.

Jean me suçait de mieux en mieux, m’arrachant des petits cris de plaisir. Je sentais sa langue entrer et sortir, tourner, puis s’enfoncer plus loin. Je la sentais s’appliquer. Il me léchait consciencieusement et me faisait du bien.

Je m’appliquais sur sa queue moi aussi. Je la pompais avec douceur, la caressant en même temps, puis je la faisais glisser entre mes lèvres, en la mordillant.

Mon mari est venu lui aussi embrasser et caresser mon sexe. Très vite il y glissa ses doigts et demanda à Jean de faire la même chose.

Ecartelée, forcée mais consentante, je me suis entièrement abandonnée à leurs doigts. Ils les faisaient entrer et sortir en même temps, parfois en les écartant, d’autres fois en les plongeant profondément.

Je jouissais follement, incapable de me contrôler et incapable de retrouver mon calme. Je ne savais plus à qui appartenaient ces doigts qui me faisaient tant de bien.

J’étais heureuse que  mon mari ait décider de partager sa femme avec un autre homme.

Lorsque je repris mes esprits, j’étais en nage. Je ne savais plus où j’étais. Depuis notre rencontre avec Jean j’avais pris goût à mon rôle de femme offerte. J’en retirais énormément de plaisir, mon mari aussi, je le savais. Mon mari aimait me voir faire l’amour avec Jean, c’était évident. Tout comme il était évident qu’il réalisait ses fantasmes de Partager Sa Femme Avec Un Autre Homme.

Un orchestre à quatre mains

Un orchestre à quatre mains

J’étais entièrement au service de ce trio. Les reins cambrés au maximum, les fesses relevées à l’extrême, je me donnais à mon mari comme jamais je ne m’étais donnée. La bouche grand ouverte, pompant la queue de Jean sans discontinuer, je m’apprêtais à avaler son sperme jusqu’à la dernière goutte et à recevoir celui que mon mari au plus profond de moi.

Je ne me souviens plus de ce qui s’est passé ensuite. Je me souviens seulement que lorsque nous avons quitté Jean le jour commençait à poindre. J’étais épuisée, incapable de marcher. Mon mari me porta jusqu’à la voiture et je me suis endormie.

Monsieur, Osez proposer votre fantasme de Partager Sa Femme Avec Un Autre Homme à votre femme pour qu’elle s’épanouisse dans le plaisir et la compagnie d’un gentleman qui la transportera dans la magie d’un monde hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Oserez-vous me l’offrir pour qu’elle exprime toutes ses envies et lâche prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection. A consommer sans modération…

***

Avez-vous des fantasmes à explorer ? Beaucoup de couples rêvent de certaines situations érotiques sans pouvoir les vivre. Vous êtes tous en droit de profiter de la compagnie d’un gentleman qui traitera votre compagne comme une lady et ne jugera pas votre envie de sexe et de plaisir sans lendemain pour vivre un fantasme.

Comment partager sa femme avec un autre homme ? Contactez moi et je vous expliquerai comment vivre cette expérience de candaulisme et comment elle va aimer la vivre avec vous et pour vous.

Un gentleman qui vous transportera dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de divertir votre couple. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brûlez de savoir.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
🌐 https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Prendre du plaisir sensuel ensemble

Prendre du plaisir à donner du plaisir

Category:escort boy,escort homme,escort masculin Tags : 

Prendre du plaisir à donner du plaisir. L’escort boy glissa la main le long de son cou et caressa ses cheveux. Elle appuya le front contre le torse du gentleman. Madame ferma les yeux et frissonna. Le gigolo posa sa veste sur le comptoir et s’approcha d’elle. Il la souleva dans ses bras et elle passa les bras autour de son cou quand il l’emporta vers la chambre.

Jean prenait du plaisir à donner du plaisir ; le plaisir de savoir qu’il a touché une femme au plus profond de son être, et qu’elle lui faisait suffisamment confiance pour partager avec lui ses désirs les plus secrets.

je vous déshabille

je vous déshabille

Elle passa mentalement en revue les scénarios qu’il proposait sur son site, mais aucun ne convenait. Il avait déjà retiré sa chemise et ses chaussures. Madame ressentit une certaine satisfaction à l’idée qu’il lui obéissait vraiment au doigt et à l’œil, et un petit démon malicieux l’inspira soudain.

L’escort boy approcha lentement les mains de la boucle de sa ceinture et entreprit de la défaire. Il se mit à remuer les hanches comme s’il dansait au rythme d’une musique imaginaire.

Une fois la boucle de sa teinture ouverte, il la retira en la faisant lentement glisser dans les passants et l’utilisa ensuite pour fouetter l’air.

Madame laissa échapper un petit cri lorsque la ceinture renversa une des bougies posées sur la commode. L’escort boy abandonna son numéro de séducteur et s’empressa de la redresser. Madame éclata de rire, se couvrit le visage des mains et le regarda à travers ses doigts écartés. Son amant posa la ceinture sur une chaise, revint au centre de la pièce en haussant les épaules et entreprit de fredonner à la façon de Betty Boop pour accompagner l’ouverture de sa braguette.

Malgré son hilarité, Madame ne quittait pas des yeux la fermeture Éclair qui descendait lentement. Au moment de baisser son pantalon, l’escort boy se retourna afin de lui présenter son postérieur. Prendre du plaisir à donner du plaisir.

Il défit son pantalon tout en remuant les fesses, révélant progressivement le caleçon noir qui moulait son arrière-train, ses cuisses et ses mollets. Il lâcha son pantalon qui retomba sur ses chevilles, laissant apparaître le bout de ses chaussettes. Quand il voulut enjamber le pantalon, il se prit les pieds dedans. Une des jambes se retourna sur l’envers et resta pendue au bout de son pied.

Mes mains prennent vos fesses

Mes mains prennent vos fesses

L’escort boy tituba, se pencha pour libérer son pied et en profita pour passer la tête entre ses genoux et regarder Madame qui ne perdait pas une miette du spectacle. Il se mit à remuer les fesses, de haut en bas et de gauche à droite.

Cet escort boy avait pour seul désir de la faire jouir. Elle pouvait lui demander tout ce qu’elle voulait.

L’escort boy l’effleura par de lents mouvements circulaires, qui s’élargirent progressivement jusqu’à ses flancs et prirent possession de la portion de peau nue située entre son chemisier et son pantalon. Madame ferma les yeux. Les caresses de l’escort boy étaient à la fois relaxantes et excitantes. Elle sentait qu’elle pouvait lui faire confiance.

Chaque fois qu’il remontait vers son chemisier, elle avait envie de le sentir s’aventurer plus haut ; c’était comme s’il s’amusait à l’agacer en laissant planer cette éventualité. Il n’allait jamais plus haut, cependant, pas même quand elle s’étirait de manière à rapprocher ses seins de sa main.

Elle ouvrit les paupières et l’observa, s’étira encore de façon que le message soit clair. Il passa lentement la main sur son ventre et lorsque le bout de ses doigts frôla la ceinture de son jean, un long frisson la parcourut. Prendre du plaisir à donner du plaisir.

Madame posa la main sur celle de l’escort boy pour l’immobiliser. Elle se sentait capable de lui demander ce qu’elle voulait dans une situation aussi excitante que celle-ci.

Intimité de couple avec moi

Intimité de couple avec moi

Elle lui demanda d’enlever son jean, il obéit, et Madame sourit au contact de ses doigts puissants contre son ventre quand il lutta contre le bouton de sa braguette.

Il l’incita à soulever les hanches et lui retira jean, culotte et chaussures en un clin d’oeil. Elle hésita. Elle en avait envie, mais elle doutait que cette envie fût partagée. Elle-même n’aurait jamais eu envie de lui faire ça. Elle lui demanda de lui lêcher les pieds.

Il éclata de rire et grimpa sur le lit pour s’asseoir en tailleur à ses pieds. Exposer ainsi ses parties intimes ne semblait pas le déranger le moins du monde. Il plaça son talon au creux de sa main, croisa le regard de Madame et approcha son pied de sa bouche.

Elle émit un ricanement nerveux et dissimula ses yeux derrière ses mains. Ses orteils se recroquevillaient impatiemment. Sans culotte et la jambe ainsi relevée, l’escort boy jouissait certainement d’une vue imprenable sur son intimité, et cela la mettait mal à l’aise.

Il déposa un baiser à la naissance de sa voûte plantaire, puis lui donna un rapide coup de langue. Ça chatouillait plus qu’autre chose. Il fit courir la pointe de sa langue sur sa voûte plantaire, faisant visiblement des efforts pour insister autant qu’il le pouvait. Madame éclata de rire. Prendre du plaisir à donner du plaisir.

L’escort boy renouvela l’opération, encore et encore, tandis qu’elle cherchait à s’échapper en prenant appui sur le matelas. Mais il maintenait fermement son pied et continua de lécher.

Son rire l’affaiblissait. Elle était sans défense sous cette torture. L’escort boy poursuivit son ouvrage en s’appliquant à faire ce qu’elle désirait, caressant sa voûte plantaire du plat de la langue. Madame frémit. Il s’attaqua alors à ses orteils, un à un. Elle serra les dents, comme sous l’effet d’une douleur insoutenable, et tout son corps se raidit. Elle demeura ensuite parfaitement immobile, comme si elle craignait que le moindre mouvement interrompe ce délicieux supplice.

L’escort boy n’aurait jamais imaginé que les orteils de Madame puissent constituer une zone érogène. Il prit soin du petit orteil puis reposa son pied. Elle roula sur le ventre et il admira ses fesses avant qu’elle se redresse pour s’asseoir, toujours dos à lui.

Il mit les mains sur ses hanches et les fit remonter le long de ses côtes, entraînant son chemisier dans le mouvement. Elle leva les bras pour l’aider à les retirer, mais l’escort boy plaqua les paumes sur ses seins qu’il pressa à travers l’étoffe soyeuse du soutien-gorge. Il les palpa jusqu’à sentir les pointes durcir.

Alors seulement, il retira sa chemise et la laissa tomber par terre. Prendre du plaisir à donner du plaisir.

Ses mains enveloppèrent ses seins, les pouces caressant les pointes, puis glissèrent sur ses côtes et remontèrent de façon à insérer les doigts sous le tissu. Il saisit les pointes entre ses doigts, les pinça doucement et se pencha en avant jusqu’à ce que ses lèvres effleurent sa nuque.

Il l’entendait respirer et brûlait d’envie de poser les lèvres sur sa peau. Il attendait qu’elle lui demande de s’exécuter, et son silence obstiné ne fit qu’accroître la tentation. Il approcha les lèvres de son oreille, sachant qu’elle était sensible à la tiédeur de son haleine.

Il écarta lentement les mains du soutien-gorge, le dégrafa, fit glisser les bretelles sur ses épaules et attira Madame contre lui. Le soutien-gorge alla rejoindre le reste de ses vêtements par terre.

Elle lui demande de jouer avec ses seins. L’escort boy ne se le fit pas dire deux fois. Il les prit tendrement dans ses mains et Madame laissa aller sa tête au creux de son épaule, détendue. L’homme taquinait ses seins, les pétrissait amoureusement et la vision de sa chair nue sous ses paumes, douce et tiède, de ses pointes de seins qui durcissaient entre ses doigts augmentait son excitation. Prendre du plaisir à donner du plaisir.

Il fit glisser ses mains sur son buste, puis remonta et sentit la chair de poule recouvrir sa peau. Il effleura la surface de son ventre, frôlant à peine le fin duvet qui veloutait sa peau. Il fit courir le bout de ses doigts sur le haut de ses cuisses, descendit et remonta après avoir glissé les mains entre elles.

Madame écarta les jambes quand il atteignit son sexe, sans toutefois l’effleurer. Il avait envie de la toucher, il voulait la sentir s’ouvrir à lui et plaquer ses hanches contre sa main. Mais il fallait qu’elle le lui demande.

Madame semblait avoir oublié l’usage de la parole. Elle écarta un peu plus les jambes. Ses pouces frôlèrent les boucles de sa toison, mais il n’alla pas plus loin. Il pressa les mains un peu plus fort contre la face interne de ses cuisses et les massa en lents mouvements circulaires.

Madame s’écarta et lui jeta un coup d’œil par-dessus son épaule, puis s’allongea sur le ventre en travers du lit. Elle lui demande de caresser ses cuisses et ses fesses. Elle enfouit le visage dans ses bras, mais releva la tête un instant plus tard pour l’observer pardessus son bras replié, comme si elle craignait d’avoir trop exigé de lui.

L’escort boy mourait d’envie de taquiner son sexe jusqu’à ce qu’elle le supplie de la posséder, mais il s’exécuta. Madame émit bientôt de petits gémissements de contentement et il réalisa que ses zones érogènes ne se limitaient pas à ses orteils, ses seins et son sexe. Elle désirait qu’il lui fît l’amour avec ses mains absolument partout.

Madame et son escort boy paris

Madame et son escort boy paris

Cette séance de massage allait constituer un véritable supplice pour lui, car chacun des sons qu’il tirait d’elle se répercutait directement sur son érection. De son côté, Madame éprouvait une sensation perverse de libération. Elle s’épanouissait plus encore sous ses caresses qu’en lui demandant de faire ce qu’elle voulait.

Une de ses mains glissa entre ses cuisses, passa un peu trop près de son sexe et déclencha une sensation frémissante. Un incident délicieusement tentateur, mais Madame n’était pas prête à céder. Pas encore. Émettre oralement ses désirs lui donnait l’impression de le lancer dans une course au trésor sur son corps, de l’aider à découvrir les parties demeurées inexplorées de son corps.

Ce ne fut que lorsqu’il eut touché chaque millimètre carré de sa peau, à l’exception de son sexe, caressé ses sourcils et le pavillon de ses oreilles, passé les paumes de ses mains sur son buste en traitant ses seins comme n’importe quelle autre partie de son corps, lorsqu’il lui eut fait étirer les bras au-dessus de la tête et bomber le dos à la façon d’un chat satisfait, effleuré la portion de peau si tendre qui se trouvait derrière ses oreilles et frôlé les interstices de ses côtes, que Madame sut qu’elle était prête à autre chose. Prendre du plaisir à donner du plaisir.

Elle lui demande de s’allonger sur elle et de l’embrasser. Elle avait envie de se sentir prise au piège. Elle perçut le poids de son corps sur elle et la rigidité de son érection.

L’escort boy prit son visage entre ses mains et concentra son regard sur le sien avec une sombre intensité que la faim rendait presque animale. Madame ferma les yeux et se laissa embrasser avec délectation. Elle voulait être séduite, envoûtée, possédée, dans les limites du jeu auquel ils jouaient. Elle encercla son torse de ses bras et passa une jambe par-dessus la sienne.

Elle souleva les hanches et sentit le sexe de l’escort boy glisser entre ses cuisses le long de sa fente moite de désir. Il était sur le point de la pénétrer. L’extrémité de son sexe frottait son pistil, mais demeurait obstinément à l’extérieur.

Une violente bouffée de frustration s’empara d’elle et elle s’écarta si vivement de son étreinte qu’il poussa un glapissement de surprise et retomba sur le côté. Madame se mit à quatre pattes, le regarda par-dessus son épaule, écarta les genoux et ploya le buste en avant, exhibant franchement son sexe.

L’escort boy plaqua une main sur sa hanche, et elle déglutit lorsqu’il l’empala d’une seule longue et lente poussée. Elle appuya son front contre le matelas et le sentit aller et venir si puissamment en elle qu’elle avait l’impression qu’il la pénétrait jusqu’à la taille. Elle n’avait plus aucune maîtrise de son corps, et c’était exactement ce qu’elle voulait.

Elle avait envie qu’il lui caresse le jardin secret. Il y eut une pause, puis elle sentit les mains de l’escort boy écarter ses fesses. Madame écarquilla les yeux, mais avant qu’elle ait eu le temps de l’arrêter, un doigt plongea dans son fondement.

Un moment avec votre gentleman

Un moment avec votre gentleman

Le choc l’empêcha de réagir. Les poussées de son sexe retrouvèrent leur énergie, son doigt allant et venant au même rythme. Sa psyché était submergée par cette sensation de double pénétration. Un flot glacial la parcourut et elle perdit toute notion des limites de son corps. Instinctivement, sa main droite se plaça au creux de ses cuisses. Elle approcha le bout de ses doigts de son pistil et se caressa.

Sa conscience se rétablit à partir de ce trio de sensations se mêlant les unes aux autres et simplifiant réciproquement : les poussées de l’escort boy, la pression de son doigt contre son périnée et le plaisir que ses propres doigts attisaient.

Elle eut l’impression d’être soulevée par une vague. Son corps se tendit, ses jambes emprisonnèrent les cuisses de l’escort boy et une mélopée vibra dans sa gorge. Elle se maintint un moment sur la crête du plaisir, dans un équilibre précaire, mais un nouvel assaut de l’escort boy provoqua sa chute. Ses muscles internes palpitèrent autour de son sexe, l’enserrant spasmodiquement.

Jean s’enfonçant une dernière fois profondément en elle pour mêler les pulsations de sa jouissance aux siennes. Madame ferma les yeux, comblée. L’escort boy reposait légèrement sur elle, son sexe toujours niché au creux de son ventre, haletant.

Elle bascula afin de les faire rouler sur le côté, étroitement emboîtés l’un à l’autre. Un sourire flotta sur ses lèvres et elle se laissa gagner par une douce somnolence, leurs deux corps n’en formant plus qu’un seul.

❤️❤️❤️

Voulez vous entendre des paroles sensuelles murmurées à votre oreille ? Voulez vous que l’on vous fasse du pied sous la table pendant un diner ? Voulez vous danser et avoir votre corps collé au corps d’un homme qui a envie de vous ?

Voulez vous me donner votre culotte en public pour que je puisse sentir combien vous êtes excitée en vous regardant droit dans les yeux avec des envies érotiques plein la tête ?

Voulez vous être caressée dans tous les coins sombres et les portes cochères de Paris, y compris discrètement dans un taxi, … ou bien voulez vous que je vous caresse dans un ascenseur qui vous emporte vers le septième ciel !

Si vous avez envie de tout cela et de bien plus, alors contactez moi. Je suis là pour vous, rien que pour vous, le temps d’une soirée magique ou d’une nuit de plaisir absolu.

Au plaisir de vous connaître, de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir. Mais n’oubliez jamais que l’on ne vit qu’une fois…

Au plaisir de faire de cette rencontre. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: https://www.escortboy.org

 


  • 0
femmes fontaines escort boy paris

L’escort boy embrassa sa compagne

Category:Accompagnateur,escort boy,escort masculin Tags : 

Madame et son gentleman marchaient côte à côte, bras dessus bras dessous, tandis que le soleil brillait au-dessus de leurs têtes, doux et chaud. Galvanisée par Jean, Madame n’avait aucun mal à suivre ses grandes enjambées. Les yeux rivés sur lui, elle ne parvenait plus à détourner son regard. L’escort boy embrassa sa compagne.

Elle n’aurait jamais imaginé que cet homme, le plus gentleman, le plus élégant, le plus fascinant et le plus exigeant qu’elle ait jamais rencontré, serait à elle, car c’était la seule chose qui lui importait.

Le court trajet en ascenseur offrit à Jean le temps de plaquer Madame contre la paroi et de la serrer contre lui. Jean n’avait plus besoin de l’aguicher. Elle était déjà totalement conquise lorsqu’ils se précipitèrent dans la chambre. À peine la porte refermée, ils se déshabillèrent l’un l’autre, envoyant balader leurs chaussures, tirant violemment sur les boutons et les zips.

Orgasme avec un escort boy à Paris

Orgasme avec un escort boy à Paris

Puis l’escort boy embrassa sa compagne de nouveau et, encore en sous-vêtements, il lutta pour dégrafer le soutien-gorge de la jeune femme, tout en la faisant reculer vers le couvre-lit  pour finalement la renverser dessus.

Le gigolo l’embrassa de nouveau, explorant sa bouche toujours plus profondément, tout en frottant les hanches contre elle, son membre rigide prisonnier de son sous-vêtement, contre le haut de la cuisse de Madame.

Folle d’excitation, elle écarta les cuisses pour lui permettre de presser son membre dur et chaud contre son intimité, à travers le mince tissu de leurs sous-vêtements.

Le gentleman sentait divinement bon. Son corps était parfait, et Jean embrassait comme un dieu. Le corps de Madame était secoué de violents tremblements. Elle ne pouvait plus se maîtriser. Elle ne pouvait plus réfléchir.

Immédiatement, comme s’il avait pu entendre ses pensées, Jean vint s’asseoir à côté d’elle, les yeux à la fois sombres et brillants. Son membre était toujours dressé dans son boxer Armani.

Il se jeta pratiquement sur elle comme un amant obsédé. Il l’embrassa goulûment et frénétiquement tout en balançant son bassin contre le sien. Avec la douce chaleur née de la rencontre de leurs corps et la pression de l’érection de Jean sur son jardin secret, Madame sentit un désir à la fois dévastateur et familier l’envahir entièrement.

Elle agrippa les fesses musclées de Jean pour se serrer encore plus fortement contre lui, l’utilisant sans vergogne pour stimuler son pistil d’amour, consciente d’être déjà proche de la jouissance. Une telle montée vers l’orgasme était aussi invraisemblable que l’ensemble de la situation, et pourtant c’était le cas, pour son plus grand plaisir.

Jean, appuyé sur un bras, embrassait Madame avec fougue, tandis que sa main libre parcourait les moindres courbes de la jeune femme. Aussi sauvage et confuse que ses baisers, cette exploration charnelle frénétique était pourtant aussi excitante que les jeux érotiques les plus subtils et les plus sophistiqués.

L’escort boy caressa un des tétons de Madame avec son pouce, tout en balançant son bassin, avant de venir se plaquer contre la fleur secrète de la jeune femme. À cet instant, elle s’abandonna à une jouissance brève et intense, laissant échapper un gémissement contre les lèvres de Jean.

Il la tint serrée contre lui pour laisser les vagues de plaisir déferler en elle. L’orgasme ne dura pas longtemps, mais, lorsque le plaisir fut redescendu, elle afficha un sourire, l’air ravivé et redynamisé. Elle était prête à recommencer, en l’emmenant cette fois avec elle au septième ciel.

L’escort boy roula sur le côté et se débarrassa de son sous-vêtement, parvenant à rester élégant lorsque son pénis en érection, soudain libéré, vint toucher son ventre. Lorsque Madame s’en approcha, Jean éloigna doucement ses doigts et l’aida à enlever à son tour sa petite culotte. Il vint coller son corps contre le sien et l’embrassa avec gourmandise, puis s’éloigna au moment où elle passait ses bras autour de lui et commençait à se tortiller contre lui.

Il fléchit très habilement le poignet et introduisit un doigt en elle, tout en caressant son pistil avec le pouce.

Puis il se déplaça avec une grâce féline et glissa la main sous l’oreiller pour attraper un préservatif. Il se glissa entre les cuisses de Madame. Appuyé sur un bras, il l’embrassa, cette fois doucement, tendrement et délicieusement. Entre les cuisses de la jeune femme, il approcha son sexe de son intimité et avança les hanches d’un mouvement lent et doux pour la pénétrer.

Dans mes bras de gentleman

Dans mes bras de gentleman

Elle se cramponna à lui, soulevant les genoux et inclinant le bassin pour le prier, l’enjoindre de venir plus profondément en elle. L’escort boy embrassa sa compagne.

Les mots qui suivirent n’étaient que des onomatopées, mais, aux oreilles de Madame, ces sons résonnaient comme une douce musique. Elle-même enrichissait la partition de grommellements et d’exhortations, tout en allant à sa rencontre chaque fois qu’il plongeait en elle. Par instinct, elle croisa les chevilles dans le creux de son dos pour l’attirer davantage à elle et lui permettre de venir en elle encore plus profondément.

Elle gémissait, haletait et jurait de plaisir. Leurs corps s’entrechoquaient, encore et encore, et chaque poussée de Jean provoquait une décharge chez Madame.

Très rapidement, un nouvel orgasme l’envahit, et elle hurla d’une voix à peine cohérente le nom de son amant, tandis que son corps serré contre lui se crispait et se tordait. Au summum du plaisir, elle enfonça les doigts dans le dos et les fesses de Jean. Elle savait, dans une partie encore lucide de son esprit, qu’elle lui faisait mal, mais elle ne pouvait pas s’en empêcher, pas plus que d’arrêter de respirer.

Tout en jouissant, l’escort boy continua de battre la cadence avec son bassin, sa barre de fer pénétrant toujours plus profondément en Madame, qui fut submergée par une nouvelle vague de plaisir. L’escort boy embrassa sa compagne.

Ils restèrent allongés l’un à côté de l’autre, exténués, quelque part entre le rêve et la réalité. L’escort boy embrassa sa compagne encore et encore.

***

Avez-vous besoin de l’affection d’un gentleman du plaisir féminin ? Voulez-vous des câlins d’amour ? Réservez une séance en ma compagnie et découvrez des sensations que vous avez connues dans les bras d’un homme romantique et sentez vous jolie, séduisante dans ses bras.

Je ne vous jugerai pas d’avoir envie de calins, de tendresse et de plaisir. Je sais ce dont vous avez besoin car je connaîs les femmes et je les aime. Vous avez des limites, je les respecterai. A vous de décider jusqu’où vous souhaitez aller.

Je vous transporterai dans la magie d’une soirée, d’une nuit ou d’un week-end hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection.

Offrez vous un service d’accompagnement premium pour profiter de la vie que l’on vit qu’une fois.

Au plaisir de vous faire plaisir, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et laissez vous séduire.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

Tel: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
Website: https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Rendez vousavecungentleman

Mon gentleman m’a donné rendez-vous

Category:escort boy,escort homme,escort masculin Tags : 

Mon gentleman m’a donné rendez-vous dans un bar lounge d’un hôtel de luxe à 19 heures. Il m’avait donné quelques consignes : comment m’habiller, me coiffer, rougir mes lèvres. Quand j’arrive, l’endroit est bondé, il n’est pas là encore. Un serveur m’accompagne à la table qu’il a réservé dans un coin un peu sombre.

Un homme en costume bleu et chemise blanche s’arrête à ma table. Il s’installe en face de moi. Il ne prend pas la peine d’enlever sa veste. Il me salue. Il connaît mon nom. Il appelle d’un signe le serveur pour nous commander à boire. Il choisit un cocktail au champagne pour moi.

Mon escort boy me demande ce que je porte sous ma jupe. Je prends chaud, j’ai le feu aux joues. Jean me dit d’enlever ma culotte, puis, quand je la lui aurais donnée, d’aller aux toilettes et de retirer mon soutien-gorge.

Moment érotique

Moment érotique

Mon gentleman m’a donné rendez-vous. Je regarde alentour, j’ai peur que l’on me voie. C’est un endroit envahi de gens très chic. Jean m’observe. Il attend que je lui donne ce qu’il m’a demandé. Tout cela n’est pas commode. Je me tends vers lui et, collant mon buste au bord de la table, je me cambre.

Mes mains se faufilent sous ma jupe. Soulevant légèrement les hanches, je réussis à faire passer l’élastique sous mes fesses. Je suis en train de me déculotter quand le serveur pose sur la table nos boissons.

Petit sursaut, échange de sourires polis. Il continue sa course. Je termine de baisser ma culotte. Je l’ai maintenant entre mes genoux. Je ferme ma bouche qui était ouverte. Je repousse encore l’élastique, la culotte dévale, descend sur mes chevilles.

Je soulève un talon, puis l’autre. Je me penche, plonge sous la table, referme ma main sur la soie. Mon gentleman caresse mon poignet, mes doigts, s’empare de son cadeau. Jean me fait un signe de tête vers les toilettes.

Je vais aux toilettes dames et ferme le loquet derrière moi. Je déboutonne mon chemisier, dégrafe mon soutien-gorge, l’enlève, me reboutonne et constate dans le miroir, qu’à travers le fin tissu blanc, on devine nettement ma poitrine. Je retourne à notre table. En traversant la salle, je me sens nue.

J’ai mon soutien-gorge dans la main, je ne sais qu’en faire. Je le glisse discrètement dans mon sac. Je reprend ma place et mon gentleman vient s’asseoir à côté de moi. Nous discutons de banalités. Puis il m’embrasse soudain, sa langue force mes lèvres à s’ouvrir, sa main presse ma nuque, je plie. Sa main ferme s’engage sur ma cuisse.

J’ouvre les yeux. J’ai l’impression qu’on nous voit. Sous la table, la main de Jean remonte jusqu’à la couture du bas, ses doigts glissent dessus, dessous, jouent avec, comme s’ils voulaient l’arracher.

Mon gentleman m’a donné rendez-vous. Sous ma jupe, les doigts de mon gentleman, toujours sur la lanière, s’égarent sur la peau, puis reviennent sur le tissu. Mouillée de désir, je me redresse pourtant. Je me reprends, bois une gorgée de ce délicieux cocktail, puis je décroise mes jambes.

Mon gentleman s’éloigne du ruban et plonge dans la chaleur de mes cuisses. Plus je sens ses mains progresser vers l’intérieur. Mes jambes se desserrent, Mon escort boy les écarte encore, mes reins se creusent, mon ventre se tend, ses doigts heurtent mon sexe. Je suffoque. Je suis trempée.

Ses doigts glissent le long de ma fente pendant que ses yeux se délectent de la transparence de mon chemisier. Mon gigolo attrape ma main, la pose sur sa queue dure comme la pierre. Je sursaute, regarde nerveusement autour de nous.

Je me sens palpiter comme une adolescente. J’hésite, prends sa nuque, approche mes lèvres des siennes. Je l’embrasse. Jean caresse ma joue, ses doigts s’enfoncent en moi. Sa bouche étouffe mes gémissements. Nos langues se mêlent. Je presse sa queue.

Mon escort boy se lève et m’entraine vers l’ascenseur qui conduit aux chambres. Nous montons seuls vers l’inconnu. A peine les portes fermées, mon gentleman soulève ma jupe. Mes fesses sont nues, encerclées d’attaches et de bas. Il les frôle de ses paumes. Je l’entends respirer dans mon cou, je lui tends ma nuque.

tu es dans mes bras

tu es dans mes bras

Mon gentleman m’a donné rendez-vous. Ce séducteur caresse mon derrière, et lentement, remonte à ma taille, retroussant plus encore ma jupe. Puis ses grandes mains descendent sur mes hanches, les pressent, les prennent, et ses paumes, douces encore sur mes fesses, font fondre mes jambes.

Ses mains vont chercher plus loin, cherchent à me creuser, à m’ouvrir par-devant, s’attardent dans les plis. Et maintenant, ses doigts délicieux vont sur l’aine. Il me chuchote que je suis trempée, Mon escort boy me dit d’ouvrir plus encore mes cuisses. J’éloigne l’un de l’autre mes talons. Il marque de sa main la cambrure de mes reins. Il s’agenouille, écarte mes fesses, pose sa langue sur moi. Je soupire en fermant les yeux.

L’ascenseur finit par terminer sa course à l’étage de notre chambre. Mon escort boy ouvre la porte puis la referme et me colle à la porte. Il se met à genoux entre mes cuisses, délecte sa langue sur moi, ses doigts l’aident à gagner du terrain. Je fonds, attendrie sous sa langue chaude et humide. Elle m’ouvre, me dilate.

Mon gentleman m’a donné rendez-vous. Son doigt s’enfonce dans ma bouche. J’ai envie de sa queue. J’ai envie de sa queue dans ma bouche. Une vague de chaleur m’envahit, un incendie ravage mes cuisses, mon ventre est pris de spasmes, je me liquéfie dans ses mains. Puis mon escort boy se redresse pour m’embrasser et partager avec moi l’elixir de mon intimité.

Je souffle. J’apprends à me calmer. Je me laisse malaxer. Puis mes mains passent sur sa braguette dure, je me laisse glisser le long de cet homme et mes joues se collent sur son entrejambe. Ma bouche, à travers le tissu, le sent se raidir encore. Mon visage se frotte contre lui, comme une chienne qui réclamerait des caresses. J’ouvre cette braguette doucement et fait glisser son boxer pour libérer l’objet de ma convoitise.

J’entrouvre la bouche, la gorge sèche, je lèche mes lèvres, il faut que je m’abreuve. J’avance doucement mes lèvres vers sa queue, la fait glisser dans ma bouche pour découvrir son gland, lisse et chaud, sur ma langue. Ma langue bat comme un petit pouls.

Mon escort boy caresse mes cheveux, frotte sa queue contre moi. Je l’aspire, le lèche. Et puis j’embrasse cette queue de mâle en rut. Que c’est bon de le sentir cogner ma gorge ! Il me fait saliver, devenir humide. Il prend ma main, la pose sur son membre, je le branle, l’engloutis à nouveau.

Mes lèvres vont et viennent le long de sa queue, je l’avale, le branle, lèche ses parties, et mes mains pressent ses fesses. Je m’étouffe, ses doigts tantôt sur mon cou, tantôt dans mes cheveux à tirer ma tête en arrière et en avant sur sa virilité.

Rendez-vous romantique

Rendez-vous romantique

Mon gentleman m’a donné rendez-vous. Enfin ,je me met à quatre pattes, mon amant enfile un bout de latex et il me fourre sa queue d’un coup dans ma chatte brûlante et juteuse. Je laisse échapper un râle. Sa queue me brûle le ventre, elle est énorme en moi, me remplit si bien j’en ai les larmes aux yeux de plaisir.

Il la retire doucement, presque jusqu’au bout. À l’orée de mes lèvres, son gland congestionné va et vient, à peine, juste pour me titiller. Ce libertin se branle entre mes lèvres. Affamée, je l’attend, le réclame, le crie. D’un coup, sa virilité me transperce à nouveau.

Jean presse mes hanches, malaxe mes cuisses, les ouvre et me défonce, je brûle. J’ondule sous lui. Je sens ses parties ballotter contre mon jardin secret. Mon gentleman m’administre des petites claques et de bons coups de reins qui me font haleter.

Les yeux mi-clos, renversée, je suis soumise aux mouvements de sa queue, au rythme de ses coups de reins, je pleure de bonheur. Haletante, je soupire, mon escort boy me fait perdre la tête, cet homme a mis le feu à mes entrailles. J’ai l’impression que je vais m’évanouir.

Je suis tellement ouverte. Je m’empale sur sa queue, c’est délicieux. Je me cambre pour bien la sentir et je jouis comme une bête sauvage. Mon corps est secoué de tremblement de plaisir qui me font perdre le contrôle. L’orgasme m’entraine à faire un hurlement qui déchire le silence de la nuit, c’est alors le moment qu’il choisit pour m’accompagner dans la jouissance dans un grognement de plaisir d’une bestialité animale en serrant violemment ses hanches avec ses mains.

Puis mon gentleman se retire. il s’étend à côté de moi. Nous nous enlaçons, nos lèvres brûlantes se touchent, nos langues se cherchent, mes jambes s’enroulent autour de ses hanches. je ferme les yeux car je suis dans le septième ciel.

❤️❤️❤️

Voulez vous entendre des paroles sensuelles murmurées à votre oreille ? Voulez vous que l’on vous fasse du pied sous la table pendant un diner ? Voulez vous danser et avoir votre corps collé au corps d’un homme qui a envie de vous ?

Voulez vous me donner votre culotte en public pour que je puisse sentir combien vous êtes excitée en vous regardant droit dans les yeux avec des envies érotiques plein la tête ?

Voulez vous être caressée dans tous les coins sombres et les portes cochères de Paris, y compris discrètement dans un taxi, … ou bien voulez vous que je vous caresse dans un ascenseur qui vous emporte vers le septième ciel !

Si vous avez envie de tout cela et de bien plus, alors contactez moi. Je suis là pour vous, rien que pour vous, le temps d’une soirée ou d’une nuit de plaisir absolu.

Au plaisir de vous connaître, de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir. Mais n’oubliez jamais que l’on ne vit qu’une fois…

Au plaisir de faire de cette rencontre. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: https://www.escortboy.org