Bondage domination discipline et soumission

  • -
Essayer le plug anal

Bondage domination discipline et soumission

Category:Accompagnateur,bdsm,bondage Tags : 

Bondage domination discipline et soumission voilà ce que Madame cherchait sur Google quand elle découvrit le site escortboy.org. Quand Madame entra dans la chambre d’hôtel que l’escort boy avait préparé pour elle, Madame frissonna de plus belle, elle regardait dans la chambre tout autour d’elle et ne pouvait s’empêcher de reculer. Elle voulait partir mais la vue des accessoires que l’escort boy avait disposé dans la pièce, l’excitait et elle était tenaillée par l’envie de rester. Son esprit en ébullition se demandait quoi faire.

Son envie d’être dominée par l’escort boy était indéniable, et il avait en tête de lui faire vivre une expérience de domination BDSM comme elle le souhaitait. Elle regarda encore les équipements et se demanda à quoi cela pouvait bien ressembler de se laisser utiliser Elle s’étonnait d’éprouver un tel désir. Le pouls de Madame s’accéléra et elle arrêta de reculer, laissant ainsi à l’escort boy la possibilité de réduire l’espace qui les séparait. Elle suffoqua légèrement quand il se pencha pour l’embrasser, resserrant ses bras autour d’elle.
De ses lèvres, il caressa la douce peau des joues de Madame jusqu’à son oreille qu’il mordilla.

«As-tu jamais expérimenté une vive souffrance juste avant de goûter aux plaisirs de la chair ?»lui murmura-t-il.

Madame laissa échapper un soupir mais ne répondit rien tandis que l’escort boy laissait courir ses mains sous l’ourlet de sa jupe, promenant ses doigts sur sa peau nue, puis les remontant le long de ses cuisses jusqu’à ses fesses.

soumission d'une femme pour son plaisir

soumission d’une femme pour son plaisir

Son emprise se fit de progressivement plus forte, et la douleur lui arracha un gémissement sonore. L’escort boy rigola doucement. «Je crois que tu es prête à vivre un moment de domination,» poursuivit-il d’une voix douce. «Une femme comme toi qui aime se confronter à un peu de discipline, une petite séance… de torture avant d’être baisée brutalement.»

Madame sentit sa poitrine s’alourdir sous l’excitation qui s’était soudainement emparée de son corps. Avec ses fesses, elle chercha le contact des doigts et grogna : «Montre-moi,» dit-elle.

L’escort boy agrippa ses fesses plus fermement encore et poussa Madame contre lui. Elle pouvait sentir la force avec laquelle sa queue fortement bandée poussait contre son bas ventre.

Enfin, l’escort boy se recula et pris d’une soudaine urgence, il saisit Madame juste au-dessus du coude et l’entraîna près de son sac à dos. Il l’ouvrit et en sortit une capuche dont il l’affubla promptement, sans lui laisser le temps de réagir.

Elle poussa un cri strident voyant qu’elle était soudain entourée de ténèbres. La capuche s’attachait à la base du cou et quand l’escort boy relâcha son emprise, elle tenta de lever les bras pour s’en libérer. C’est alors qu’elle réalisa que ses mains étaient attachées en croix derrière son dos et elle pouvait sentir la corde nouée autour de ses poignets et juste sous ses épaules.

Ce qui forçait ses bras à rester groupés. Madame tenta de lutter contre les liens avant de s’apercevoir qu’ils étaient bien trop solides. L’escort boy passa un bras autour de son cou et la tira à lui et elle put sentir sa virilité dure pressée contre son cul.
«Arrête de bouger» dit-il et il la maintint fermement pour veiller à ce qu’elle lui obéisse.
«Mais j’ai peur» marmonna-t-elle, mais la peur était mélangée à un sentiment d’exaltation, et elle ne voulait en aucune matière mettre une fin à ce qui était en train de se dérouler.

L’escort boy rit doucement «Bien,» dit-il «la peur est un stimulant sexuel. Est-ce que tu mouilles pour moi ?»

Madame se tortilla un peu sous la sensation d’humidité qui envahissait son entrejambe. Mais elle ne dit rien. Une main descendit le long de son corps jusqu’à l’ourlet de sa jupe courte. L’escort boy se saisit de la couture et la releva pour mettre ses dessous à jour. Il pelotait son corps de sa main libre et toucha le tissu de sa culotte déjà tâchée par sa mouille.

Son doux rire résonna de plus belle à l’oreille de Madame. «il me semble que tu aimes être asservie.». Elle fut saisie d’un frisson quand ses doigts esquissèrent en un va et vient les contours de sa chatte, le tissu de sa chatte devant plus humide à fur et à mesure que l’excitation s’emparait de son corps.

BDSM ESCORTBOY

BDSM ESCORTBOY

L’escort boy retira ses mains des cuisses de Madame et les remonta sur son corps. Elle laissa échapper un cri étouffé lorsque les boutons de son chemisier furent arrachés et qu’une main passa en dessous pour attraper un sein. L’escort boy pressa fortement le doux mont de chair et elle cria sous la douleur.

Retirant sa main, il défit les autres boutons, sortit le chemisier de la jupe. Il reprit ses seins, cette fois, à deux mains. Madame laissa échapper un second cri alors qu’il manipulait brutalement ces seins, les sortant de leurs bonnets et caressant les tétons. Elle les sentit durcir sous ses mains et se poussa contre l’escort boy de manière à ce que sa virilité se presse contre ses fesses.

Il sortit les seins des bonnets et s’en prit plus violemment aux tétons, les pinçant entre ses doigts pour faire frissonner Madame. La sensation de plaisir mêlée de douleur la fit mouiller plus encore et elle en redemandait.

Elle pouvait l’entendre bouger tout autour d’elle mais le fait de ne pas pouvoir le voir la rendait folle et elle se mit à crier lorsqu’il saisit sa jupe et la lui retira soudainement. Ses sous-vêtements à moitié enlevés, il la laissa dans cet état de débraillement, avec les seins, la chatte et le cul bien visibles.

L’escort boy semblait apprécier de la regarder. Et, tout en tournant autour d’elle, il ne cessait de faire des commentaires. La respiration de Madame devenait de plus en plus bruyante et elle ne pouvait arrêter les frissons qui parcouraient tout son corps. Quand L’escort boy s’arrêta enfin de parler, elle put l’entendre fourrager dans son sac.

«Es-tu prête pour ta peine ?» demanda-t-il, attrapant sa culotte qui lui arrivait à mi-cuisse pour la faire tomber à ses chevilles.
«Non attendez,» commença-t-elle, mais ses protestations furent vaines et le fouet claqua fortement sur ses fesses.
Elle lança un cri de douleur et tenta d’avancer pour échapper au châtiment qu’on lui infligeait.

L’escort boy l’attrapa et la traîna vers les chaînes au sol, les attachant à ses chevilles de manière à ce qu’elle puisse à peine bouger. Il pouvait sentir à quel point sa queue durcissait sous l’excitation que discipliner une esclave lui procurait, et, à nouveau, il frappa ses fesses avec le fouet.

Saisie par la douleur des lanières mordant sa chair, Madame laissa échapper un autre cri. «Stop» supplia-t-elle, mais sa prière sembla avoir pour seul effet de chauffer encore plus l’escort boy et elle pouvait entendre son souffle rauque pendant qu’il abusait de ses fesses avec les lanières de cuir qui armaient sa main.

Elle fut surprise de voir à quel point elle était excitée et elle gémit au doux contact des doigts de L’escort boy sur ses fesses. Ils suivirent les traces rouges laissées par les lanières et se glissèrent entre ses cuisses à la recherche de sa chatte.

Les doigts jouèrent sur toute la longueur des lèvres épaisses avant de pousser légèrement vers l’intérieur du trou mouillé.

«Tu mouilles de plus en plus» rigola L’escort boy. «A mon avis, tu apprécies la douleur. Alors, ça t’a semblé bon ?»
«Oui» confessa Madame, suffoquant bruyamment et ne revenant pas de ses propres mots.

Souffrir lui plaisait pourtant bel et bien et elle frissonna quand L’escort boy reprit la parole.

«Essayons autre chose alors, n’est-ce pas.» poursuivit-il. Madame sentit la pression exercée par les chaînes sur ses chevilles diminuer. Elle fut ensuite traînée vers le lit couvert de cordes et forcée de s’agenouiller.

Les menottes se refermèrent autour de ses chevilles, et d’être ainsi immobilisée et livrée à la merci de l’homme qui se tenait derrière elle l’électrifia. L’escort boy la fit s’incliner en avant, de manière à ce que sa tête penche au dessus du lit et que ses fesses pointent vers les airs.

escortboy-tient-menottes-bdsm-dans-ses-mains

escortboy-tient-menottes-bdsm-dans-ses-mains

Il se dirigea vers son sac et fouilla pour en tirer une raquette en bois, idéale pour administrer une bonne fessée. De retour près du lit, il s’agenouilla derrière Madame et commença à caresser sa chatte. Ecartant largement ses fesses, il prit écarta ses fesses pour regarder son côté obscur puis, soudain frappé par une nouvelle idée, il eut un grand sourire.

«Je crois que je vais me servir de ta peine pour jouir» dit L’escort boy et Madame, eut une convulsion quand elle sentit les doigts de l’escort boy jouer autour de son cul. L’escort boy trempa ses doigts dans la moiteur de sa chatte et une fois qu’ils furent bien enduits de mouille, il les positionna de nouveau autour de l’anneau formé par l’étroit orifice. Il poussa un peu plus fort, insérant ainsi le bout de ses doigts dans le trou et Madame frissonna, envahie par un plaisir intense qui mettait tous ses sens en émoi. Une fois qu’il eut retiré ses doigts, elle entendit le bruit d’une braguette qui s’ouvrait.

«Oh non» gémit-elle, ses paroles s’étirant en une longue plainte alors qu’elle imaginait ce qui allait lui arriver. L’escort boy enfila un préservatif, il ignora sa plainte et, toujours à genoux, il se pressa en avant pour que sa queue vienne se loger entre les fesses de Madame. Il grogna de plaisir tandis qu’il caressait sa fente avec sa virilité, il poussait de plus en plus fort si bien que le dessus de sa virilité ne tarda pas à chatouiller son trou.

Enfin, il saisit ses deux fesses et les écarta bien. Les suppliques de Madame se firent plus désespérées, alors qu’elle sentait la virilité se frotter contre son trou, mais elle savait que cela ne faisait qu’accroître l’excitation de l’escort boy et au fond d’elle-même, elle ne souhaitait qu’une chose : qu’il continua. Il poussa plus fort pour contrer la résistance qu’il sentait, tout en poussant des grognements alors que le bout de sa queue pénétrait la cavité étroite et chaude.

Il attrapa l’un des poignets attachés de Madame et s’introduit en elle plus avant. Il écartait ses fesses plus largement pour mieux glisser en elle. La mouille de sa chatte lui facilitait le passage, et, à force de va-et-vient, il finit par introduire sa virilité dans toute sa longueur. Madame se mit à se tortiller autour de verge toute dure, au fur et à mesure que son excitation s’intensifiait.

Son cri emplit l’air quand la raquette s’abattit soudainement sur ses fesses déjà fort malmenées. Madame eut une convulsion, les muscles de ses fesses se tendirent sous la douleur inattendue et sa respiration se fit achée.

«Oh oui,» grogna L’escort boy alors qu’il la sentait se contracter autour de son érection. Il balança sa tête en arrière et poussa ses hanches en avant, pour s’enfoncer aussi loin que possible tout en frappa les fesses de Madame avec la spatule de nouveau. Un second cri retentit dans la pièce et ce fut une bénédiction que de sentir à nouveau ses muscles resserrer leur étreinte autour de son sexe.

Mais il en redemandait et les coups se mirent à pleuvoir sur Madame, violant ses fesses jusqu’à ce que leur couleur vire au pourpre. Ce mélange de plaisir et de peine constituait une nouvelle expérience pour elle, mais c’était avant tout une expérience dont elle brûlait d’envie, une expérience, elle le savait déjà, qu’elle aurait hâte de recommencer. De sentir son cul se refermer contre son membre en érection, encore et encore, la rendait folle et elle allait à sa rencontre, ses cris se faisant de plus en plus forts.

L’escort boy sentait la pression monter dans ses couilles, d’asservir ainsi cette femme en rut avait réveillé la bête qui sommeillait en lui. Il finit par abandonner la spatule et attrapant sauvagement ses hanches, il s’appliqua à baiser son petit trou.

Sa poitrine se gonflait et s’affaissait péniblement alors qu’il accélérait le tempo, gémissant alors que le désir de jouir de son cul se faisait plus intense à chaque seconde. Les grognements de Madame l’incitaient à la baiser plus férocement jusqu’à ce qu’il atteigne un climax. Il ralentit et se retint, tremblant alors que le pic d’excitation passait.

Se retirant de son trou, il tint sa virilité par sa base et se mit à donner de petits coups sur le cul tuméfié avec. Il pouvait voir combien la peau était rouge et il arrêta de la fesser pour pouvoir la toucher, la parcourir de ses doigts et sentir sa chaleur. L’escort boy écarta les fesses de Madame grand ouvert, et pencha sa tête en avant pour mieux lécher son cul ravagé qu’il décida de martyriser encore un peu avant de baiser sa chatte. Il se releva et se dirigea vers son sac pour y prendre un plug anal. Il était court mais la large tête ronde vous garantissait d’écarter correctement un cul et il revint vers le lit en souriant. Avec sa capuche sur la tête, Madame n’avait aucune idée de ce qui l’attendait.

Madame respirait difficilement, et elle gémit quand ses fesses furent écartées de plus belle. Elle s’attendait à se faire enfiler de nouveau par la virilité et fut prise de tremblements au contact du plastic froid contre son trou étroit.

Elle cria lorsque le plug anal fut inséré de force, grinçant des dents alors que la petite boule travaillait à l’ouvrir d’avantage. L’escort boy continua à pousser jusqu’à ce que la barre en T du plug ne l’arrêtasse. Puis il se consacra à la chatte.

le plaisir dans la souffrance douce

le plaisir dans la souffrance douce

Madame n’était pas certaine de pouvoir endurer la situation beaucoup plus longtemps, mais elle n’était pas en position de mettre en terme au martyr de son corps et elle plongea sa tête dans le matelas alors qu’elle sentit la virilité s’enfoncer entre ses cuisses. La tête du nœud glissait d’avant en arrière le long des lèvres de sa chatte, les invitant à s’ouvrir. L’escort boy achemina sa virilité jusqu’à sa chatte, s’attarda un instant à son entrée pour jouer avec, puis il laissa échapper un grognement à la sensation de la douce peau enveloppant son membre.

Il agrippa les hanches de Madame et les tint fermement; et elle cria lorsqu’il se propulsa d’un seul coup en elle, de toute la longueur de sa virilité. Il frappait ses fesses de ses mains tout en s’enfonçant profondément en elle mais il en voulait plus et il se mit à balancer ses hanches. Sa queue glissant d’avant en arrière et rapidement, il atteint un rythme endiablé.
La passion de leur corps à corps avait gagné Madame et tout son être tendait vers une apogée.

Celle-ci ne fut pas longue à venir, et Madame se tendit, laissant échapper un gémissement grave alors que sa chatte se contractait autour de la grosse queue et son cul autour du plug. Le relâchement de la tension la laissa pantelante, sous l’effet de la double pénétration et les répercussions de l’orgasme la poussèrent vers un nouveau pic de plaisir qui la firent en demander d’avantage.

L’escort boy exécuta son désir et redoubla d’ardeur, avec son jeu de hanches pour la baiser, son membre guidant la dance et prolongeant l’orgasme jusqu’à ce que ce dernier devienne à peine supportable. Son cri de plaisir à l’apogée du plaisir fut suivi d’un sourd grognement de l’escort boy qui perdait le contrôle.

Il se mit à baiser furieusement sa chatte mouillée jusqu’à ce qu’il ne puisse plus se retenir et qu’un flot de sperme envahisse soudain son corps. Alors que ses gémissements redoublèrent, des tremblements agitèrent son corps en tout sens pendant que le sperme giclait sur les parois de la chatte déjà gluante de mouille. Il se retira avant la fin de son éjaculation en retirant le préservatif, et en aspergeant le cul de Madame de foutre. Les traînées blanchâtres juraient sur le rouge de ses fesses et il secoua sa virilité jusqu’à ce qu’elle eut versée les dernières gouttes de sperme.

L’escort boy finalement se recula et tomba sur son arrière train alors que son orgasme prenait fin. Ses doigts étalaient le sperme sur les fesses de Madame, puis il changea de position, vint vers l’avant du lit pour regarder le visage de la jeune femme alors qu’il essuyait ses doigts sur ses lèvres, la forçant à lécher son foutre pour les lui nettoyer. Elle respirait bruyamment en tentant de récupérer de ses émotions.

❤️  ❤️  ❤️

Bondage domination discipline et soumission est un service pour couples qui cherchent à être accompagné dans la pratique de la soumission. Beaucoup de femmes ont envie de soumission avec un mâle dominant.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de Bondage, domination, discipline et soumissions . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Bondage, domination, discipline et soumission vous permettra de prendre encore plus de plaisir.

Respirez le voyage d’un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et vivez une rencontre érotique de Bondage domination discipline et soumission, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

envie de faire des rencontres BDSM

envie de faire des rencontres BDSM

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience de Bondage domination discipline et soumission.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée de Bondage, domination, discipline et soumissions . Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Le rêve de Bondage domination discipline et soumission est un moment extraordinaire de soumission.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des femmes soumises. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Bondage domination discipline et soumission est une expérience pour femmes ou couples voulant expérimenter la soumission.

Au plaisir de faire votre connaissance pour ce Bondage domination discipline et soumission comme un cadeau avec un amant d’un soir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/