Category Archives: divertissement

  • -
Un cocktail de plaisirs pour femmes

Cocktail de plaisirs pour femmes adultes

Category:divertissement,escort boy,gigolo Tags : 

L’escort boy arriva sur les coups de vingt heures pour apporter un Cocktail de plaisirs pour femmes adultes. Madame entoura donc le cou de son gentleman de ses bras, glissa ses doigts dans les cheveux humides et posa sa bouche sur ses lèvres douces et charnues.

Jean se pressa contre elle et ses mains se glissèrent tout de suite sous son haut pour caresser la peau de son dos. Leurs langues se retrouvèrent, deux amies intimes impatientes de s’étreindre, et elles se caressèrent, faisant grimper la tension dans les reins de Madame.

Elle avait beau fréquenter l’escort boy depuis plusieurs mois, il lui faisait toujours autant d’effet. N’y tenant plus, elle se plaça à califourchon sur lui et retira son haut. Il sourit d’un air coquin en regardant sa poitrine avant d’enfouir la tête dedans pour en embrasser la chair fine et blanche.

Une désirée par une gentleman passionné

Une femme désirée par un gentleman passionné

Ses doigts s’affairèrent sur l’agrafe de son soutien-gorge qu’il ne tarda pas à défaire, exposant les mamelons qui se raidirent au contact de l’air frais. Les lèvres de l’escort boy migrèrent vers un téton, qu’elles saisirent avec douceur. Du bout de la langue, il titilla l’extrémité dure, aspirant doucement. Madame avait plaqué ses mains à l’arrière de son crâne, l’intimant silencieusement de continuer. Les mains de son employeur étaient descendues trouver son cul, qu’elles malaxaient vigoureusement.

La bouche entrouverte, la jeune femme se laissa envahir par des frissons de plaisir qui la parcoururent de la tête au pied. L’escort boy lui suçotait toujours le téton, le mordillant parfois du bout des dents, mêlant ainsi plaisir et douleur. Madame sentait des pulsations incontrôlables mouiller sa petite culotte, et elle releva la tête de son hôte pour l’embrasser à pleine bouche.

Elle avait envie de plus. Elle déposa de rapides baisers sur la joue puis la nuque de l’homme, et descendit bientôt se mettre à genoux devant lui. Il ne souriait plus, son regard était attentif, légèrement brumeux. Madame avait appris à connaître ce regard, qu’il avait lorsqu’il la désirait.

Jean défit le pantalon de Madame et y glissa sa main. Il ne mis longtemps à trouver son clitoris, gonflé et sensible, largement lubrifié par son élixir féminin qui s’écoulait.

De deux doigts, il effectuait de petits cercles appuyés dessus, provoquant de puissantes vagues de chaleur qui la faisait trembler. Madame émit un gémissement alors que son corps vibrait dévastée par une orgasme incroyable.

Puis l’escort boy lui retira son pantalon et la positionna pour la préparer à une levrette. En culotte, elle écarta timidement les jambes devant cet homme qui ne la lâchait pas du regard. D’une main, il caressa le tissu mouillé qui collait à ses lèvres gorgées d’excitation. Le contact de ses doigts sur cette zone sensible la fit frémir, et elle laissa échapper un petit gémissement.

Dans les bras forts d'un amant viril et tendre

Dans les bras forts d’un amant viril et tendre

Elle écarta un peu plus les cuisses, Jean continua à glisser son index sur ses lèvres, puis le ramena sur le clitoris, qui pointait, dur et impatient. Elle le caressa avec la pulpe de son doigt, le faisant rouler en douceur, attisant des flammes brûlantes dans son bas ventre.

– Enlève ta culotte, lui demanda L’escort boy, les yeux toujours rivés sur elle.

Sans un mot, elle s’exécutant, exposant sa chatte chaude et humide à l’air plus frais de la pièce. Elle reprit ses explorations, pinça le petit bouton de plaisir entre ses cuisses. Se toucher devant l’escort boy était intimidant, mais elle trouvait cela étrangement excitant. Elle se laissa ainsi portée, glissant ses doigts comme elle le faisait lorsqu’elle était seule dans son lit.

Puis le gentleman attrapa un sein dans sa main et en pinça le téton entre deux doigts, le roulant et le tirant. C’était une sensation mêlant plaisir et douleur, et elle sentit son jardin secret palpiter sous ses doigts. Il remonta sa main qui s’affairait sur son sexe jusqu’à sa bouche et en lécha l’index et le majeur, avant de les descendre de nouveau.

Ses doigts trouvèrent l’entrée de son vagin plein d’excitation, et il les y inséra délicieusement. Il se mit ainsi à la doigter, elle avait les jambes écartées au maximum, les genoux collés à son corps. Instinctivement, elle donnait de légers coups de hanche pour se faire pénétrer encore plus, alors qu’il caressait la paroi interne de sa chatte.

Un coup d’œil lui apprit que l’escort boy n’en perdait pas une miette. Jean qui ralentit ses mouvements pour faire durer le plaisir et elle se mit à gémir tout bas. Madame était à quatre pattes sur le tapis, ses fesses et sa chatte exposées au regard de son gentleman.

Il cala ses doigts à l’entrée de son vagin, et elle donna des coups de bassin qui lui permettait de contrôler la pénétration. Elle avait appuyé son buste par terre, et regardait l’escort boy du coin de l’œil. Elle sentait l’orgasme se profiler, et les cris de plaisir qu’elle poussait se firent plus insistants.

Puis soudain, il se mit derrière elle, et enfonça sa queue emballé dans le latex avant qu’elle ne comprenne ce qui se passait. Elle se contracta autour de sa virilité, et les vagues de plaisir s’accentuèrent d’un niveau. Sans ménagement, il la prit en levrette, sans s’arrêter. Les coups de boutoir étaient violents, sans retenue, urgents.

Des baisers dans le cou et ailleurs

Des baisers dans le cou et ailleurs

Elle sentait le gland venir taper sur un point sensible de son sexe, et gonfler la boule sur le point d’exploser dans son bas-ventre. En quelques coups de bassin, il la fit jouir, la tête enfoui dans le tapis, les fesses en l’air, rougies par les assauts de ses hanches.

Alors que sa chatte palpitait, il extirpa sa queue, retira son préservatif et la cala entre les fesses de la jeune femme, se branlant rapidement avec. Quelques secondes plus tard, il éjaculait de nouveau, le long de la colonne vertébrale de Madame cette fois-ci.

Ils restèrent un long moment ensemble, sur le canapé. Madame était assise sur les genoux de l’escort boy, adossée à l’accoudoir et emmitouflée dans un plaid, nue. Il lui caressait distraitement la nuque, le regard perdu dans ses pensées.

L’esprit de la jeune femme vagabondait également, atteint d’une délicieuse somnolence d’après-sexe. Elle se sentait bien dans ses bras, alors qu’ils partageaient un moment intime sans échanger un mot. Il n’y avait pas de gêne ou d’appréhension, juste un silence entendu et bienvenu.

❤️ ❤️ ❤️

Cocktail de plaisirs pour femmes adultes est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie Cocktail de plaisirs pour femmes adultes sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Amant professionnel du divertissement pour femmes avec un charmant gentleman pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et vous abandonner à vos pulsions de femmes dans un Cocktail de plaisirs pour femmes adultes .

C'est si bon de rire avec un gentleman divertissant

C’est si bon de rire avec un gentleman divertissant

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Education sexuelle pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Cocktail de plaisirs pour femmes adultes  est un divertissement pour femmes qui veulent frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Rendez-vous galant pour un Cocktail de plaisirs pour femmes adultes . Un charmant petit ami gentleman viril et tendre.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
seance de soumission avec un homme

Séance de domination pour femmes soumises

Category:bdsm,bondage,divertissement Tags : 

Madame avait commandé une séance de domination pour femmes soumises. Madame se rapprocha lentement de son escort boy avec des yeux remplis de désir et l’embrassa. Ils s’embrassèrent langoureusement, ce qui fit monter l’excitation auprès de la belle.

Madame s’arrêta un instant puis dit à son escort boy qu’elle allait le rejoindre dans cinq minutes dans la chambre. Elle entra dans la salle de bain. Elle décida de mettre un assortiment de lingerie sexy qu’elle avait déjà en sa possession. Elle enfila donc son soutien-gorge et son string en dentelles rouges.

Elle hésita à mettre ses portes jarretelles mais était beaucoup trop impatiente de rejoindre son escort boy dans sa chambre. Elle s’aspergea de son parfum qu’elle avait l’habitude de mettre. Quand elle fut enfin prête, elle se mit en direction de la chambre de son escort boy. Elle ouvrit la porte et vit son escort boy allongé sur son lit en boxer qui l’attendait.

Il la regarda de haut en bas pour admirer son corps et sa lingerie. Elle alla le rejoindre puis se mit à cheval sur lui. Elle l’embrassa avec passion tout en se frottant contre lui. Il lui prit ses fesses avec ses deux mains puis les serra de plus en plus fort. Plus elle se frottait, puis elle sentait sa virilité se durcir contre son clitoris.

Etre possédée par le maître du plaisir féminin

Etre possédée par le maître du plaisir féminin

Elle voulait faire durer ce moment le plus longtemps possible et l’alcool qu’elle avait en elle lui permettait d’oser des choses qu’elle n’aurait pas faite en temps normal. Il remonta ses mains en caressant son corps pour lui retirer son soutien-gorge. Il en profita pour la remonter vers lui pour pouvoir lécher sa belle poitrine bien ronde. Il lui lécha les tétons qui se durcissaient de plus en plus.

Elle poussait des petits gémissements qui excitaient son escort boy. Elle descendit pour lui embrasser la nuque puis tout son torse musclé pour finalement arriver à son boxer. Elle lui retira puis attrapa son énorme queue tendue de ses deux mains. Elle commença à le masturber doucement puis accéléra. Elle fit des tours circulaires avec sa langue sur ses bourses puis continua de le lécher pour arriver jusqu’à son gland. Elle voulait se faire désirer. Elle remonta vers son escort boy puis l’embrassa et lui chuchota à l’oreille : “Si tu veux que je te suce, ordonne-le-moi. Je suis toute à toi ce soir.”

Il lui répondit : “On va faire mieux que ça ma belle.”. Il la prit puis la retourna et lui retira son string. Il pouvait apercevoir que sa petite chatte était déjà bien humide, il en profita pour pénétrer deux doigts d’un coup. Madame ressentit une vague de plaisir en elle, elle avait un sexe dur en face d’elle et ne tarda pas une seconde de plus à le mettre en bouche.

Elle lui demanda de mettre un troisième doigt en elle. Il obéit et se mit à la lécher comme un dieu. Sa langue joua avec son clitoris pendant qu’il la doigtait et elle le suça de plus en plus vite pour le plus grand bonheur de son escort boy. Le 69 qu’ils étaient en train d’effectuer fit monter encore plus la température dans la pièce. Ils s’arrêtèrent puis son escort boy lui dit : “J’ai cru comprendre que tu voulais tester mes jouets…”

Madame acquiesça de la tête. Il prit sa mallette sous son lit puis sortit le bâillon, les menottes, les cache yeux puis un godemichet. Madame ressentit encore plus d’excitation en elle et se sentit privilégiée de pouvoir goûter à l’univers de son escort boy.

Il lui ordonna de tendre les bras puis glissa les menottes autour de ses poignets, il lui mit un bandeau en guise de cache yeux et lui demanda si elle était prête pour le bâillon.

Plus de sensation les yeux bandés

Plus de sensation les yeux bandés

Elle lui fit un signe affirmatif de la tête. Il lui mit le bâillon dans la bouche. Madame se retrouva perdu de tous ses sens. Cela était tout nouveau pour elle et elle était très intriguée par ce qui allait se passer par la suite. Il l’allongea sur le lit.

Elle était nue et dans l’incapacité de voir et de parler. Son escort boy avait le contrôle sur la situation. Il lui lécha le corps en commençant par le cou puis fit glisser sa langue entre ses seins pour arriver jusqu’à sa chatte toute mouillée. Il fit glisser sa langue entre ses lèvres pour accéder à son clitoris et le lécha de haut en bas puis de façon circulaire.

La jeune femme n’avait jamais ressenti ça auparavant. Le fait d’être privée de tous ses sens décuplait fortement le plaisir. Elle jouissait d’un bruit sourd car le bâillon ne lui permettait pas de crier de plaisir. Il la prit par la suite puis la retourna. Elle se retrouva à quatre pattes, les mains liées. Il lui lécha le dos pour arriver jusqu’à son anus qu’il pénétra avec sa langue.

Son vagin était si humide d’excitation que des flots coulaient le long de sa cuisse. Sans plus attendre, Son escort boy, très excité, pénétra son doux vagin en levrette doucement dans un premier temps puis accéléra de plus en plus. Madame gémissait de plaisir, elle sentait toutes les sensations comme elle ne les avait jamais ressenties auparavant.

Chaque aller-retour en elle était une explosion de chaleur. Il profita de ce moment pour insérer un doigt dans son anus et titiller son clitoris par la même occasion. Elle n’en revenait pas, c’était l’une des meilleures expériences sexuelles qu’elle n’avait jamais eues. Elle gémissait de plus en plus fort malgré le bâillon dans sa bouche pendant que son escort boy la pénétrait.

Elle cria de plus en plus fort et atteignit un orgasme si intense que ses jambes tremblaient. Son escort boy était fortement excité et faisait de son mieux pour durer le plus longtemps possible. Il ne pouvait pas se retenir plus longtemps. Il se retira de son vagin pour finir sur ses fesses. Le liquide chaud de son escort boy coula le long du corps de Madame. Elle venait d’avoir la meilleure expérience sexuelle de sa vie avec un escort boy.

❤️ ❤️ ❤️

Séance de domination pour femmes soumises est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Séance de domination pour femmes soumises avec un charmant gentleman pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Tellement de plaisir à être soumise

Tellement de plaisir à être soumise

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Education sexuelle pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Séance de domination pour femmes soumises adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Séance de domination pour femmes soumises adultes. Un charmant gentleman maître viril et tendre.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Passionnate kissing my male escort boy in Paris

Rendez-vous galant avec un charmant gentleman

Category:amant,divertissement,escort boy Tags : 

Madame allait vivre une expérience pleine de passion lors de ce rendez-vous galant avec un charmant gentleman. Le cœur de Madame rugit sauvagement tandis qu’il levait les yeux vers elle et qu’il posait la main sur le triangle de chair entre ses cuisses. Elle se cambra sur le matelas, soulevant légèrement le bassin vers lui. Ses doigts acceptèrent son offre et glissèrent doucement entre ses jambes.

— Oh ! dit-elle en écartant les jambes.

Un juron échappa à ses lèvres tandis qu’il écartait encore plus ses jambes, levant son centre plus haut tandis qu’il baissait la bouche vers son cœur chaud.

— Jean !

Elle glissa les doigts dans ses cheveux, repoussant sa tête tout en l’approchant en élevant ses hanches vers sa bouche. Sa tête explosa de ravissement, son bas-ventre se contractant tandis que de la mouille s’écoulait de son corps.

le gentleman ouvre les cuisses de madame pour la déguster

le gentleman ouvre les cuisses de madame pour la déguster

Jean concentra son regard sur son visage tandis qu’il se baissait entre ses jambes. Il glissa sa langue le long de sa fente trempée. Elle frissonna à chaque lèche, et il poussa sa lèvre supérieure contre les pétales de sa fente. Ses gémissements résonnèrent dans la pièce tandis qu’il trouvait son clitoris entre ses lèvres, le taquinant. Et puis il claqua brutalement la langue dessus.

— Mon Dieu !

Il perdit son sang-froid. Il serra ses fesses et joignit ses doigts à l’exploration, plongeant dans son corps.

— Oui !

Les fesses de Madame tremblèrent tandis qu’il plongeait dans ses profondeurs, explorant la chaleur et la moiteur de son intérieur. Son sexe se contracta contre ses lèvres vagabondes.
En grondant, il abandonna son sexe et remonta les lèvres vers sa taille et son nombril, sa langue plongeant dans son nombril tandis que ses doigts continuaient à plonger dans son trou trempé et crispé.

Elle écarta les lèvres et s’agrippa à ses épaules, adorant le fait qu’il soit toujours complètement habillé alors qu’elle était nue. Ça lui donnait tout le pouvoir, tandis qu’elle était vulnérable et exposée. Elle passa les mains devant ses épaules, cherchant à déboutonner sa chemise, mais laissa tomber quand ses lèvres atterrirent sur sa bouche.

La pression de sa bouche était le paradis, et elle lui offrit sa langue quand il l’exigea silencieusement. Ses lèvres étaient obsédées, confiantes. Il pompait toujours son sexe d’un doigt pendant que sa langue dansait avec la sienne, et puis elle sursauta quand il claqua son pouce contre son clitoris en feu.

Son gémissement fut étouffé par ses lèvres ravageuses. Elle lutta pour écarter encore plus les jambes, lui donner plus d’accès, son cœur enveloppé dans un étau de plaisir ardent. Elle ouvrit grand les yeux en perdant rapidement le contrôle. Ses joues s’empourprèrent.

— Pas si vite.

Elle rougit, voulant le freiner, mais il était si bon. Son poids l’écrasant était un sentiment extraordinaire d’être dominée. Le doigt qui remplissait son corps était épais, satisfaisant un besoin insatiable dans son sexe.

Et ses dents mordirent doucement sa langue quand elle la lui offrit. Son gémissement était long et bruyant contre ses lèvres. Son corps entier convulsa violemment, et elle planta les ongles dans ses épaules en souhaitant qu’il arrête. Ses cuisses se contractèrent et luttèrent pour se refermer tandis que les vagues de plaisir ne cessaient de la submerger.

L'escort vérifie que madame est mouillée

L’escort vérifie que madame est mouillée

Il rompit brutalement leur baiser. Elle poussa un cri en voyant son expression. Les yeux de cet homme sublime étaient écarquillés d’émerveillement.

Jean avait du mal à y croire. Elle était si passionnée. Il avait à peine commencé, et sa chatte avait déjà trempé ses jointures.

Il glissa le dos de sa main sur sa joue. Sa peau était enfiévrée, ses cheveux emmêlés autour de sa tête, et ses lèvres roses et enflées après ses morsures.

Quelque chose lâcha en elle. Elle repoussa ses épaules, et cette fois-ci, elle domina le baiser. Ses lèvres couvrirent sa bouche, faisant pression et l’obligeant à se rasseoir tandis qu’elle déboutonnait habilement sa chemise. Elle écarta les pans et parcourut son torse des doigts. Les muscles étaient bien tracés sous ses doigts tremblants. En gémissant, elle frôla les poils épais et épars au centre de son torse.

Jean approfondit leur baiser, mais elle était sauvage, ne souhaitant pas lâcher le contrôle. Son bas-ventre en voulait plus, et quand elle toucha sa ceinture, son cœur sauta un battement quand il repoussa ses mains.

Il descendit du lit. Les muscles fléchis, les biceps contractés, il ôta sa ceinture et puis descendit sa tirette avant de baisser son pantalon. Elle le regarda, les yeux écarquillés, les joues rouges.

Son boxer était blanc, moulant la virilité qui avait frotté contre son bas-ventre plus tôt. Madame se débarrassa de son chemisier avant de dégrafer son soutien-gorge.

Il s’avança, les doigts glissant de sa mâchoire le long d’une trajectoire descendant jusqu’au centre de ses seins lourds. Madame baissa les yeux. Elle le regardait, il attrapa son sein, le pinçant légèrement, le soupesant avant de piéger son téton entre ses doigts.

Madame gémit et leva automatiquement la main vers son boxer. Elle agrippa le long sexe dur piégé dans le tissu blanc, avant de glisser la main dans son élastique. Elle effleura la base de son sexe, et il sursauta, l’aidant à lui ôter son boxer.

Madame inspira brusquement en voyant jaillir sa virilité, pointée vers elle. Elle était dure, veinée et prête. Elle était allumée, consumée par l’excitation de le voir ainsi.

Elle venait d’envelopper ses doigts autour de la virilité pulsante quand il la repoussa, écrasant son corps sous le sien.

Je vous laisse imaginer la suite que vous m’écrirez…

❤️ ❤️ ❤️

Rendez-vous galant avec un charmant gentleman est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Offrez-vous un Rendez-vous galant avec un charmant gentleman pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Moment intense avec mon escort boy

Moment intense avec mon escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Education sexuelle pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Rendez-vous galant avec un charmant gentleman pour le plaisir de la femme et pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Rendez-vous galant avec un charmant gentleman avec un gentleman pour femmes exigeantes.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Le plaisir du triolisme avec un escort boy

Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman

Category:Accompagnateur,divertissement,triolisme Tags : 

Un plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman, voilà ce que ce couple recherchait en prenant rendez-vous avec Jean, le célèbre gentleman escort boy parisien. Madame cligna des yeux à travers la brume que l’excitation sexuelle lui provoquait. Le gentleman inconnu se baissa et prit son visage dans sa main. Leurs lèvres étaient à quelques centimètres et, elle avait aussi très envie de goûter les siennes.

Madame déglutit. Ses jambes tremblèrent en songeant à ses deux hommes qui allaient lui donner du plaisir. Eux deux. Lui donnant du plaisir. Concentrés uniquement sur ce qu’elle voulait, pour en faire une réalité. Elle ne savait pas si elle était nerveuse, excitée ou effrayée par la perspective.

Jean caressa son visage, descendit de son cou jusqu’à sa poitrine. Il ne toucha pas ses seins tendus par le désir. Même pas pour la tenter. Il les contourna et elle grogna presque de colère. Elle était tellement excitée que de simples effleurements pourraient la faire exploser.

Son mari choisit ce moment pour les rejoindre. Il se poussa contre elle, la tenant prisonnière entre eux deux.

Une femme dans un trio avec deux homme - escort boy paris

Une femme dans un trio avec deux homme – escort boy paris

Les deux hommes agirent si vite qu’elle se demanda de ce qui s’était passé. Elle était au milieu de son salon avec Jean en train de l’embrasser, les mains posées sur son visage et son mari pressant sa queue contre son dos, les mains enserrant ses seins.

Les vêtements s’envolèrent. Jean grogna contre sa bouche. Sa langue pointa entre ses lèvres et prit le dessus sur la sienne. C’était comme une bataille. Elle ne savait pas combien de temps elle pourrait tenir en lui rendant succion pour succion, coup de langue pour coup de langue. Pas longtemps, avec tout ce désir en elle. Cette envie. L’envie de le supplier de la faire jouir.

Son mari tira sa robe vers le bas avec sa culotte. L’air fit frémir le bout de ses seins. Puis ses mains furent là. Sur sa peau. Pincèrent ses tétons et glissèrent vers le bas pour recouvrir sa chatte.

– Mais ma chérie, grogna son mari. Tu es mouillée. Tellement mouillée.

Il écarta son sexe, un doigt pressé au cœur de son plaisir.

Elle gémit, son corps se précipitant vers un orgasme auquel elle n’était pas prête. Jean continua à lui faire l’amour avec sa bouche. Sa langue glissait d’avant en arrière au même rythme qu’un homme qui baise une femme.

Jean embrassa sa mâchoire. Il embrassa sa poitrine. Elle haleta alors qu’une vague de chaleur parcourait son corps. Il suçait le bout de ses seins avec sa bouche chaude et frottait ses dents contre sa chair. Elle se mordit la lèvre, l’esprit perdu dans la sensation du plaisir d’avoir un mamelon taquiné et l’autre sucé, alors que son mari passait les mains sur ses fesses.

– Tu es si belle, murmura son mari à son oreille.

Sa voix était grave, rauque et ses légers grondements la rendaient plus humide encore.
Jean pressa ses seins l’un contre l’autre, se déplaçant de l’un à l’autre. Il lécha, il suça, il mordit et elle en eut le souffle coupé. Les muscles de ses jambes ne répondaient plus mais son mari était là. Il la tint par la taille et posa ses lèvres sur son dos.

Elle ne s’était jamais imaginée aussi aventureuse. On ne sait comment, Madame avait fait un plongeon dans le bassin de l’audace. Avec un homme qui la caressait par derrière et l’autre qui la léchait du haut en bas, elle était devenue une risque-tout, et qu’on la damne si elle revenait en arrière.

Sa respiration s’accéléra. Chaque coup de langue de Jean sur ses seins lui donnait envie d’être possédée par les deux hommes.

Son mari lui tapota les jambes pour qu’elle les écarte largement. Puis il écarta ses fesses et glissa la langue dans sa raie. Son souffle s’accéléra à chaque coup de langue autour de son anus. Ses jambes tremblèrent instantanément, mais Jean la retint avec ses larges mains.
Elle glissa les doigts dans les longs cheveux de Jean et passa ses ongles sur son cuir chevelu.

La bouche de Jean abandonna son sein douloureux avec un pop humide. Elle baissa les yeux pour rencontrer son regard doré et brillant.

Elle le tira par les cheveux. La luminosité dans ses yeux augmenta et un grondement retentit dans sa gorge. Jean enleva ses vêtements. C’était un délice sensuel pour elle de le regarder enlever lentement sa veste et le reste de ses vêtements. Pendant ce temps son mari était descendu, pour lécher l’arrière de ses cuisses jusqu’à sa chatte et son cul.

Le plaisir de votre femme avec un escort boy

Le plaisir de votre femme avec un escort boy

Elle leva les mains sur ses seins. Les narines de Jean frémirent. Elle tira et pinça ses tétons.
Son pantalon tomba par terre. C’était l’un des hommes les plus beaux qu’elle ait jamais vu. Avec une érection si impressionnante qu’elle voulait se mettre à genoux et le sucer tout de suite.

Elle pressa ses seins, les prit en coupe et lui offrit silencieusement les amples monticules pour son plaisir. Il se pencha en avant, prit un de ses seins dans sa bouche et mordit. Elle haleta. Sa morsure ajoutée à son mari qui continuait à faire passer sa langue de haut en bas entre les lèvres de son sexe transforma ses jambes en gelée.

Elle cligna des yeux et Jean avait disparu. Il fut si rapide qu’elle n’avait pas réalisé pendant quelques secondes que ses lèvres n’étaient plus sur elle. Elle entendit qu’on remuait des meubles. Il la saisit par derrière et tira. Elle tomba sur l’un des fauteuils, son mari toujours entre ses jambes. Jean fit le tour de la chaise, son érection à hauteur du visage de Madame.
Elle leva les yeux et se lécha les lèvres.

Son mari se retourna, il passa ses jambes par-dessus les accoudoirs du fauteuil et se frotta le visage contre sa chatte. Elle se pencha en arrière, poussa ses fesses contre le bord du fauteuil et tourna la tête pour faire face à Jean. Elle agrippa sa queue, le caressant de la racine à la pointe.

Elle rencontra son regard alors qu’elle le touchait. Sa mâchoire était crispée. La chaleur émanait de son corps en de puissantes vagues.

Elle entrouvrit les lèvres, lécha lentement son gland en cercle et le regarda à nouveau.Elle enduit son sexe de salive avec sa langue. Jean glissa les doigts dans ses cheveux, en tira quelques mèches et enfonça sa bite dans sa bouche.

Son mari enfonça un doigt dans sa chatte, la double intrusion amplifia l’excitation dans son corps. Elle gémit, engouffra d’avantage la grosse bite de Son escort boy et se tortilla sur la bouche de son mari.

Celui-ci lui lécha voluptueusement la chatte. Elle était déjà trempée par ses propres secrétions. Il appuya la langue sur son clitoris. Puis, il battit en retraite et revint à la charge. La passion embrasa son épicentre.

Son escort boy faisait des allers-retours dans sa bouche. Lentement au début, mais ensuite plus fort et plus vite. Elle frotta le dessous de sa queue avec la langue. Chaque plongée dans sa bouche envoyait des feux d’artifice dans son clitoris. Sa mâchoire lui faisait mal tant elle devait maintenir la bouche ouverte, mais la succion continue de son mari sur sa chatte lui faisait oublier toute gêne.

Elle le branla d’une main tout en le suçant. Il était dur et lisse comme de la soie. Elle abaissa son autre main pour saisir les cheveux blonds de son mari et le rapprocher de sa chatte.

Son ventre se crispa. Son escort boy agrippa ses cheveux plus fermement d’une main et caressa l’un de ses seins de l’autre. Son mari sortit les doigts de sa chatte et les remplaça par sa langue. Il la baisa, lécha sa sève et grogna. Au début, c’était doux mais chaque petit grognement amplifia la tension qui grimpait entre ses jambes.

Puis ses coups de langue se firent plus rapides, plus forts, plus rudes.
Il faisait des cercles sans relâche avec rapidité et agilité. Elle haleta. Il lui était difficile de continuer à sucer la bite de Son escort boy alors qu’elle était prête à jouir. Ses muscles se crispèrent.

Son escort boy sortit sa queue de la bouche de Madame et se pencha pour l’embrasser. Il enfonça sa langue dans sa bouche et la frotta contre celle de Madame. Cette fois, elle était là avec lui. Le désir avait débloqué quelque chose en elle dont elle ignorait l’existence. Une soif de plus. Le besoin d’un plaisir sexuel plus profond. Quelque chose qu’elle n’avait jamais ressenti avec aucun autre homme.

La tension entre ses jambes atteint sa limite. Son mari suçait toujours son clitoris. Et grognait. Le plaisir explosa à travers tout son corps en une vague qui la prit au dépourvu.
Elle étouffa un cri, enfonçant ses ongles dans le cuir chevelu de son mari, le serrant entre ses jambes. Son corps se mit à trembler quand la vague atteignit son sommet. Elle respirait à peine. Il continua à la lécher et à la sucer pendant de multiples mini-orgasmes. C’était différent de tout ce qu’elle avait déjà connu auparavant.

deux hommes pour un double plaisir

deux hommes pour un double plaisir

Les halètements et les respirations rapides étaient les seuls sons dans la pièce. Mis à part les faibles grondements de son escort boy.

Il prit son visage entre ses mains et s’écarta d’elle. Elle baissa les yeux vers son mari, qui léchait son goût sur ses lèvres. Elle n’eut pas l’occasion d’en dire plus. Son escort boy la souleva dans ses bras, puis s’assit sur le fauteuil sur lequel elle était et abaissa lentement le corps de Madame à califourchon sur le sien. Elle poussa son bassin en avant, se mordant la lèvre alors que la tête de sa queue lui écartait la chatte.

Elle gémit à la sensation presque brûlante de sa queue pressée contre les parois de sa chatte. Il l’avait grande et longue et épaisse. Toutes ces choses merveilleuses, sauf qu’elle n’avait pas eu de relations sexuelles depuis un certain temps et que la plupart des hommes avec lesquels elle avait couché n’avaient ni cette taille ni cette circonférence.

Elle rencontra le regard de son mari, le regarda se déshabiller puis s’asseoir sur une chaise de la salle à manger, directement devant eux. Son sexe était parfaitement raide et prêt.
Son escort boy la fit descendre plus bas sur sa bite. Elle gémit tellement elle se sentait remplie. Il était complètement en elle, si profondément qu’elle pouvait à peine respirer.

Il la souleva et la laissa retomber sur sa queue. Elle n’avait pas besoin de plus d’encouragement. Elle ondula sur ses cuisses, ne se soulevant pas vraiment mais se frottant intérieurement contre sa bite, d’une manière incroyable.

Son escort boy attrapa des mèches de ses cheveux et les tira en arrière. Il lui lécha la nuque et prit sa poitrine de sa main libre.

Elle déglutit, le regard toujours braqué sur son mari. Celui-ci commença à se branler en ne la quittant pas des yeux. Une goutte de sperme coula de la fente de sa bite. Il écarta la paume et continua à se caresser. Une nouvelle boule de tension commença à s’enrouler au creux du ventre de Madame.

Son escort boy remua les hanches sous elle, la poussant à aller plus vite. Jean lui attrapa les hanches. Il la souleva et l’abattit fort sur sa queue, plusieurs fois. Chaque aller-retour réveillait des terminaisons nerveuses dont elle ignorait même l’existence. Son corps était une bombe à retardement géante, prête à exploser.

Son mari se léchait les lèvres, sa puissance animale faisait briller ses yeux. Sa chatte se resserra autour de la queue de son escort boy.

Elle rebondissait toujours sur la bite de Jean quand il s’arrêta devant elle. Son mari enroula ses cheveux autour de sa main et elle se pencha pour prendre sa queue dans sa bouche.
Il gémit. Elle aspira en serrant les joues, lui permettant de pénétrer jusqu’à sa gorge avec facilité. Sa bite n’était pas aussi imposante que celle de son escort boy, alors c’était plus facile de le sucer.

Elle se débrouillait pour chevaucher son escort boy et sucer son mari sans perdre son rythme. Elle branlait son mari d’une main pendant qu’elle le suçait. Sa queue était lisse. Presque comme du velours chaud dans sa bouche. Pendant ce temps, la bite plus grosse de son escort boy frottait l’intérieur de son sexe comme aucun autre homme ne l’avait jamais fait.

Son mari commença à entrer et sortir plus rapidement de sa bouche. Le corps de son escort boy se contracta sous elle. Il se redressa, prit son clitoris entre ses doigts et excita le faisceau de nerfs de celui-ci.

Ses tétons lui faisaient mal tellement elle voulait jouir. Les choses qu’il disait ajoutaient encore plus d’images à l’arsenal érotique qui attaquait son cerveau. Le corps de son mari se tendit aussi.

Son escort boy s’enfonça violemment en elle. Une fois. Deux fois. Il lui pinça la chatte et elle sortit la queue de son mari de sa bouche pour crier.

Un nouvel orgasme beaucoup plus intense la secoua. Sa chatte se serra contre la virilité de son escort boy. Il poussa encore douloureusement son bassin et rugit. Sa queue grandit encore, et la remplit. Elle fut balayée par un troisième orgasme puissant en sentant sa grosse queue vibrer en elle.

Elle branla encore son mari, il serra la mâchoire et rejeta la tête en arrière. Son instinct prit le dessus. Elle se pencha en avant alors que le sperme jaillissait de sa queue. Son mari émit plusieurs grognements et le liquide atterrit sur les seins de Madame, puis glissa lentement sur sa poitrine et ses tétons.

Il grogna à chaque saccade jusqu’à ce que sa queue soit à moitié dure mais vidée. Madame se pencha sur le corps de son escort boy. Il était toujours au fond d’elle. Elle leva les mains pour se frotter les seins et se masser avec le foutre de son mari.

Cette soirée plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman comme Jean s’était transformée en une partie de jambes en l’air incroyable.

❤️  ❤️  ❤️

Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman est un plaisir pour couples recherchant un moment de plaisir à trois. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Ce n'est pas tromper si votre mari vous regarder avec un escort boy qu'il a choisi pour vous

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais le jour où vous vivrez Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman avec votre mari.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Découvrez Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman sour les yeux de votre mari.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Dans les bras d'un gentleman - Escort Boy Paris

Découvrir le plaisir de devenir une femme

Category:Accompagnateur,divertissement,education Tags : 

Madame voulait découvrir le plaisir de devenir une femme. Je caressai le dos de ma partenaire avec ma main, sentant tous les reliefs de sa colonne vertébrale et savourant sa peau douce comme de la soie. Quand ma main, en descendant, atteignit le haut de ses fesses, elle inspira brusquement et je passai ma main autour de sa hanche. Madame aimait que je promène mes doigts sur son ventre. Son corps frissonna. L’odeur de son excitation était irrésistible.

Je me rapprochai et appuyai mon corps contre son dos. Comme elle était forte, quand j’eus écarté les jambes pour m’asseoir, ma virilité d’escort boy raide trouva parfaitement sa place entre ses cuisses. Quand je la touchai comme ça, j’eus l’impression d’avoir déclenché un courant électrique. Une énergie nous traversa en vibrant, d’elle à moi et de moi à elle, et mes doigts se crispèrent sur ses hanches en l’attirant plus près de moi.

Ses courbes chaudes produisaient sur moi l’effet d’un aimant et j’étais irrésistiblement attiré par elle. Je passai mon autre bras autour de sa cage thoracique, juste sous ses seins, et je la serrai fermement contre moi.

mon bras autour de votre cage thoracique - Escort Boy Paris

mon bras autour de votre cage thoracique – Escort Boy Paris

Elle baissa le regard vers ma bouche puis remonta jusqu’à mes yeux. La chaleur qu’elle transmit par ce regard fut torride. Je m’interdis de me pencher en avant, mais je le fis quand même. J’embrassai la chair tendre de son cou et, quand elle gémit, ma virilité d’escort boy tressaillit.

Promenant ma langue autour de son cou, passant par-dessus son épaule et remontant sa gorge et son menton, je goûtai à sa peau douce autant que je le pus. Quand je me rapprochai de sa bouche, cette dame courba les hanches contre moi et gémit.

Ses cuisses saisirent ma virilité d’escort boy raide et serrèrent. Elle laissa échapper un soupir voilé juste avant que j’appuie mes lèvres contre les siennes et toute la tension disparut brusquement. Elle passa un de ses bras autour de moi et me prit le derrière de la tête tout en promenant sa langue sur mes lèvres.

Quand je l’embrassai, j’eus l’impression d’avoir été frappé par la foudre. Je me pressai plus fermement contre son corps et la serrai plus fort. Je frottai ma langue contre la sienne. Elle avait goût de miel, de miel et de crème délicieux et décadents, comme le meilleur dessert que j’aie jamais mangé.

Je montai une main et m’en servis pour prendre son sein. Son téton dur me frôla la paume et je ne pus résister à l’envie de le frotter avec mon pouce. Ses hanches tressaillirent contre les miennes et je passai mon autre main entre ses cuisses pour explorer cette autre partie de son corps.

Elle était mouillée. Son miel dégoulinait sur ses cuisses et je salivai, impatient de goûter ses mouillures vaginales, mais la main avec laquelle elle me tenait les cheveux m’immobilisait. Ses lèvres et sa langue m’hypnotisaient et je l’embrassai plus fort, plus profond.

Je frôlai ses lèvres vaginales avec mes doigts et jurai quand elle m’embrassa. Elle était velours et soie. Elle était ce que j’avais ressenti de mieux de toute ma vie. J’enfonçai un doigt entre ses plis et trouvai son clito. Le chatouillant du bout du doigt, je bougeai les hanches et taquinai l’entrée de son jardin secret avec l’extrémité de ma virilité d’escort boy.

Gémissant et remuant régulièrement ses hanches contre moi, cette dame garda sa bouche contre la mienne. Elle tenait encore l’arbre d’une de ses mains et, quand je poussai mes hanches plus fort contre elle, son autre main tira plus fort sur mes cheveux.

Je serrai et massai ses nichons. Son miel enduisit ma virilité d’escort boy, la rendit plus glissante et elle glissa facilement contre elle. J’enfilai alors un bout de latex. Je penchai les hanches et, quand je donnai mon coup de reins suivant, l’extrémité de ma virilité d’escort boy entra par l’ouverture de cette dame. Son cœur battit la chamade et tout s’immobilisa quand je m’introduisis dans sa chatte. Elle me pressa et me pompa de son bas-ventre palpitant avant même que j’aie enfoncé toute ma longueur en elle. Elle était tellement excitée.

« Vous êtes viril. Oh, mon Dieu, oui. Allez-y, baisez-moi. »

La dame pencha la tête en arrière et la posa sur mon épaule. Quand elle ouvrit mes yeux pour me regarder, ils étaient luisants, vif, intenses. Je voyais qu’elle perdait le contrôle d’elle-même. Son côté animal était remonté à la surface et elle se noyait aussi profondément que moi dans notre passion partagée.

Je pressai ma bouche contre sa gorge et grognai en me retirant lentement. Son corps resta accroché au mien et ses muscles s’efforcèrent de garder ma virilité d’escort boy là où elle était. Quand je la renfonçai, elle fut complètement bouleversée.

La virilité de mon escort boy - Escort Boy Paris

La virilité de mon escort boy – Escort Boy Paris

Je répétai cette torture lente et douce. Une fois de plus. Encore une fois. De ma main, je couvris son sexe, mes doigts encore sur son clitoris, que je titillais pour l’affoler. Je gardais son corps pressé aussi près du mien que possible, car j’avais besoin de tout son contact. Elle était extrêmement réactive et, quand je léchai et mordillai le côté de sa gorge, elle me cria de continuer.

« Oui, oh, mon Dieu, oui. »

J’éraflai sa peau douce avec mes dents. J’accélérai le mouvement de mes hanches et son corps me pompa plus fort. Je sentais qu’elle était proche de l’orgasme.

Je passai mon pouce sur son téton une fois de plus puis je montai ma main pour lui tenir la gorge. Je sentis qu’elle déglutissait et que ses muscles se tendaient puis se détendaient. Elle gémit et eut le souffle coupé. Je titillai son clito et la pénétrai plus fort. Nous approchions tous les deux de l’orgasme. Elle gémit et cria.

« Oui, baise-moi plus fort, oui ! »

Elle appuya sa main sur la mienne, que j’avais posée sur sa gorge. Elle était complètement à ma merci. Je sentis qu’elle se lâchait et qu’elle me donnait tout, qu’elle se rendait totalement, et je la pénétrai à un rythme effréné.

Sa chatte fut prise de spasmes autour de moi et se contracta tellement que j’eus l’impression qu’elle m’arrachait mon orgasme. Quand elle commença à jouir, son corps trembla et son regard croisa le mien. Son expression d’abandon féroce mêlée à la sensation de son corps qui me serrait fermement et m’entraînait avec elle. Je la pénétrai une fois de plus et me figeai quand tous les muscles de mon corps se tendirent et m’emmenèrent au bord même de l’abîme.

Son pouls, qui palpitait dans sa gorge, attira mon attention et je sentis qu’elle perdait le contrôle. Elle atteignit le sommet du plaisir et explosa, jouissant plus fort que jamais, pendant qu’elle laissait échapper un cri primitif et palpitait si fort que tout son corps tremblait. Sa chatte m’attrapa et serra ma virilité d’escort boy.

J’avais l’impression qu’elle n’arrêterait jamais de jouir. Son cri se réduisit à des gémissements et à des halètements et, à ce moment, je compris exactement ce qu’elle ressentait. Son plaisir continuait à la secouer de spasmes sans interruption.

C’était dévorant, d’une intensité si exquise qu’elle ne se rendait même pas compte de ce que j’avais fait. Elle était devenu une autre femme, une femme qui savait maintenant ce que le mot orgasme voulait dire.

❤️ ❤️ ❤️

Découvrir le plaisir de devenir une femme est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un homme sans les complications.

Vous avez toutes le droit des cours d’éducation sexuelle quelque soit votre âge avec un professeur patient qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Offrez-vous un accompagnement masculin et laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Découvrir le plaisir de devenir une femme pour satisfaire vos désirs enfouis.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Découvrir le plaisir de devenir une femme pour prendre du plaisir avec un gentleman.

Les caresses d'un gentleman - Escort Boy Paris

Les caresses d’un gentleman – Escort Boy Paris

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Education sexuelle pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Découvrir le plaisir de devenir une femme et frissonnez d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Découvrir le plaisir de devenir une femme dans un accompagnement masculin sensuel et érotique.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Vos fantasmes les plus secrets à vivre avec votre escort boy copie

Madame était à genoux sur le fauteuil du plaisir

Category:Accompagnateur,amant,divertissement,Uncategorized Tags : 

Madame était à genoux sur le fauteuil du plaisir, entièrement nue, la croupe tournée vers l’avant du siège. Derrière elle, son escort boy, également nu, à genoux sur le sol, la soumettait à ce qui semblait être un délicieux supplice.

D’une main, Jean enfonçait un godemiché dans l’anus de Madame. L’instrument, apparemment bien lubrifié, allait et venait avec une belle régularité dans le petit orifice, quelque peu distendu mais qui semblait soutenir bravement l’outrage. Madame accueillait l’invasion avec un gémissement à chaque poussée, tendant sa croupe rebondie vers le godemiché, et un coup de rein souple et rythmé qui arquait son dos.

Une levrette avec un escort boy sur un fauteuil en cuir

Une levrette avec un escort boy sur un fauteuil en cuir

L’autre main de Jean s’activait sur la fente de la jeune suppliciée, l’index imprimant un mouvement rotatif sur le clitoris, tandis que le pouce restait enfoncé dans la coquille, qu’il titillait doucement.

Madame disait des mots sans suite, entrecoupés de gémissements :
— … Enfonce bien, oui, ah j’aime, encore, oui, là, ah mon gentleman, plus doux sur le clito, lubrifie un peu, oui comme ça, tu me fais jouir, ah comme tu me fais du bien, plus vite dans le cul, ah, oui c’est bien…

Son excitation était à son comble, mais Madame avait envie maintenant de s’occuper de la virilité de son escort boy. D’une main elle serrait doucement sa tige, et la massait lentement, tandis que l’autre main caressait les testicules. Elle soupira :
— Mmm, que ça sent bon la bête, que ça bande bien. Ça t’a fait de l’effet de me mettre un gode, n’est-ce pas ? Jean.

Madame approcha son visage de son sexe. Sa bouche s’ouvrit pour englober le gland. Sa langue en flatta le dessous, puis la pointe. La sensation, poignante, lui fit plier les genoux.
Entre-temps, Jean avait repris ses activités, entourant l’anus et le sexe de Madame de ses soins amoureux. Celle-ci se remit à gémir, ses gémissements quelque peu étouffés par le fait quelle avait maintenant pris sa verge dans sa bouche, s’appliquant à la sucer vigoureusement.

Les joues creusées par le jeu auquel elle se livrait, Madame serra son sexe avec le cercle formé par le pouce et l’index d’une main, et commença à imprimer à ses doigts un mouvement de va-et-vient rapide, tandis que sa jolie bouche sensuelle s’affairait sur le gland.

La vision de Madame attachée à son sexe, et de Jean prodiguant ses soins à ses arrières était un puissant stimulant, et leurs soupirs, gémissements et souffles courts pouvaient en témoigner.

Madame s’arrêta au bout de quelques instants, le regarda.
— Je pense que tu es prêt à servir Jean, tu bandes bien maintenant.
— Que veux-tu que je te fasse ?
— Je veux que tu remplaces le gode par ta queue.
— Mais tu vas me préparer d’abord !
— Ne t’inquiète pas, Je vais bien m’occuper de ton côté obscur.
— D’accord, je te fais confiance, j’ai envie que tu me dilates bien avant de me prendre.

Les deux globes de ses fesses, séparés par sa posture cambrée, laissaient voir en leur milieu la petite ouverture un peu plus foncée, au-dessus de la fente ourlée du sexe, entrouvert, qui laissait passer un peu de liqueur nacrée.

Un fauteuil pour prendre du plaisir avec un escort boy

Un fauteuil pour prendre du plaisir avec un escort boy

Jean caressait doucement sa fente, trouvant le clitoris qu’il flattait. Madame était déjà très mouillée, et l’escort boy fut tenté de la pénétrer après avoir enfilé un préservatif de rigueur. Mais, comme il approchait la pointe de son gland contre les lèvres de sa vulve, Madame eut un mouvement de recul et, le repoussant :

— Non ! Je t’ai dit de me prendre comme avec le gode ! Pas de fantaisies ! Tiens, prends ceci.

Elle lui tendit un petit flacon d’huile au silicone, pour lubrifier son petit trou. Jean en versa quelques gouttes sur ses doigts, et commença à en enduire le minuscule orifice et son pourtour, en un lent massage qui, joint à celui qu’il prodiguait à sa fente, fit roucouler de plaisir ms partenaire :

—Ah, Jean, que c’est bon, dépêche-toi de me préparer, j’en ai envie…

Le gentleman introduisit son index préalablement huilé dans le petit trou froncé, en une pénétration délicate, qu’il fit durer un moment, puis il ajouta, très doucement, un deuxième doigt, faisant pénétrer cette double épaisseur tout en appliquant le lubrifiant.

Pendant tout ce temps, il continua ses caresses à la jolie fente, du clitoris jusqu’à la base des lèvres. Madame, toute pantelante, fut enfin prête au sacrifice.

Toujours à genoux, il se rapprocha d’elle, lubrifia un peu sa grosse queue, la mit à hauteur de son anus, et toucha celui-ci de la pointe du gland.

— Madame, quand tu seras prête, tends tes fesses vers moi et empale-toi toute seule sur ma verge, lentement, jusqu’au moment où tu te sentiras bien.

Madame se cambra doucement, tendant les fesses vers son sexe bandé. L’orifice minuscule offrit d’abord une certaine résistance, mais sa partenaire allait progressivement, suivant la fluctuation de ses sensations. Jean vit le gland s’enfoncer peu à peu. Elle ondulait très doucement sous lui, et son sexe disparut lentement jusqu’à mi-course.

Le plaisir d'un escort boy à votre disposition

Le plaisir d’un escort boy à votre disposition

— À toi de bouger maintenant, Jean, va doucement, ah, que c’est bon…

Jean n’attendait que cela. Il commença à donner à son ventre un mouvement d’avant en arrière, très lent et très ample, dégageant et replongeant sa virilité dans la gaine étroite qui, bien que tout à fait détendue maintenant, la serrait fort.

De la main droite,l’escort boy caressa son clitoris avec son index préalablement lubrifié.

— Jean, enfonce bien profond ta queue, J’aime ça !.
— Jean, un peu plus fort, oui comme ça, ah…

Jean pouvait voir son pieu de chair pénétrer les fesses de sa partenaire, aller et venir inexorablement au milieu de ces deux globes luxurieux. Leurs soupirs et leurs exhortations se mêlaient, leurs corps brillants de transpiration luisaient dans l’éclairage intime dispensé par les bougies.

Madame ondulait sous lui, ses coups de reins allant chercher ses assauts, en un mouvement qui devenait de plus en plus ample et rapide. Madame s’empalait sur sa queue avec un bel enthousiasme, sa croupe allait et venait de plus en plus vite, et ses gémissements couvraient les siens.

Elle jouit la première, et ses cris emplirent la chambre, donnant un coup de fouet à leurs sens. Madame se cabra brusquement, donnant des coups de plus en plus désordonnés avec sa croupe, et cria :

—Jean, vas-y plus fort, oui, ah, je jouis !

N’y tenant plus, l’escort boy déchargea dans le fondement de ma partenaire, qui soutint vaillamment ses derniers coups de reins avant de s’écrouler sous lui.

La chaise orgasmique avec un escort boy

La chaise orgasmique avec un escort boy

Un long silence s’ensuivit, interrompu seulement par leurs souffles oppressés. ils enlacèrent et échangèrent un baiser passionné qui fut le début d’une soirée ponctuée d’autres plaisirs sensuels.

❤️ ❤️ ❤️

Madame était à genoux sur le fauteuil du plaisir est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman . Beaucoup de femmes ont envie d’un divertissement plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un Service d’Escorting: Excellence à domicile pour dames seules en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Entrez dans mon monde d’érotisme et vivez l’expérience de Madame était à genoux sur le fauteuil du plaisir.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin dans un Ascenseur vers le plaisir de la femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat . Madame était à genoux sur le fauteuil du plaisir est fait pour vous faire jouir Mesdames.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir avec ce moment où Madame était à genoux sur le fauteuil du plaisir.

Un moment intense avec un escort boy

Un moment intense avec un escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Désir érotique d’un soir avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner d’un baiser dans le cou au moment où vous vivrez le rendez-vous Madame était à genoux sur le fauteuil du plaisir. Un plaisir pour toutes les femmes voulant lâcher-prise dans un respect mutuel avec protection .

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre le moment où le gentleman arrive pour ce rendez-vous  de Madame était à genoux sur le fauteuil du plaisir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Son escort boy enlève les bretelles de son soutien gorge

Les bretelles du soutien-gorge

Category:divertissement,escort boy,Experience Tags : 

Madame retint sa respiration pendant que le gentleman faisait descendre les bretelles du soutien-gorge et libérait lentement ses seins. Jean s’allongea sur le flanc, se souleva sur le coude et la fit pivoter en même temps que lui pour dégrafer le sous-vêtement.

Le moment ou votre escort boy vous déshabille

Le moment ou votre escort boy vous déshabille

Jean la repoussa ensuite sur le dos et se remit au-dessus d’elle.

— Tu as de très jolis seins, dit-il d’une voix rauque. J’ai envie d’y goûter.
— Tes fantasmes sont décidément très culinaires, dit-elle avec un sourire.

Jean se pencha, mais, alors qu’elle pensait qu’il allait prendre son téton dans sa bouche, il l’embrassa entre les seins et fit glisser ses lèvres sur son ventre. L’escort boy s’installa entre ses jambes écartées et posa le menton sur l’élastique de sa culotte, la deuxième étape après les bretelles du soutien-gorge.

— J’attends ce moment depuis longtemps, murmura-t-elle.

Madame avait perdu sa nervosité et ses inhibitions. Son escort boy la désirait vraiment, et elle avait fantasmé régulièrement sur lui.

Jean fit glisser sa culotte le long de ses chevilles et la jeta par-dessus son épaule, puis lui écarta encore plus les jambes et sa bouche se retrouva au-dessus de l’entrejambe de la jeune femme. Avec douceur, il exposa son jardin secret, qu’il regarda avec délice.

— Magnifique, murmura-t-il.

Le souffle court, elle le vit baisser la tête. Elle ferma les yeux et sa respiration se bloqua lorsqu’il passa la langue sur son clitoris. Un éclair de chaleur lui parcourut tout le corps. Ses jambes se mirent à trembler et son ventre se noua. Elle remua nerveusement sous lui et son escort boy posa les mains sur ses hanches pour l’immobiliser.

Avec tendresse, il lécha et embrassa sa zone la plus intime. Elle n’aurait jamais imaginé que son escort boy soit un amant aussi patient et aussi doux. Elle l’aurait plutôt vu pressé et brutal, mais il semblait déterminé à agir avec une lenteur exquise pour leur offrir, à elle comme à lui, le plus de plaisir possible.

Elle n’y voyait aucun inconvénient. Elle était plus que prête à sacrifier une nuit de sommeil si cela voulait dire que son escort boy lui ferait l’amour sans interruption. Elle pourrait toujours se rattraper une fois qu’il serait parti.

À l’idée qu’elle ne le verrait peut-être plus pendant des mois, elle connut une bouffée d’angoisse, mais ce n’était pas le moment d’y penser. Pas quand il se trouvait entre ses jambes, en train de lui prodiguer le meilleur cunnilingus de toute sa vie.

Les plaisirs intimes de la bouche de votre escort boy

Les plaisirs intimes de la bouche de votre escort boy

— Tu t’ennuies, Madame ?

Elle cligna des yeux et vit que son escort boy avait levé la tête et la regardait. Elle rougit. Elle ne voulait absolument pas qu’il croie qu’il ne lui apportait aucun plaisir. Quelle femme au lit avec lui aurait pu y songer, d’ailleurs ?

— Non, dit-elle d’une voix voilée. Vraiment pas.
— Tu es bien avec moi ?
— Oh oui, je suis avec toi.
— Ce que je fais te plaît ? Si ce n’est pas bien, il faut me le dire. Je veux que tu prennes du plaisir.

L’hésitation qu’elle entendit dans sa voix lui fit fondre le cœur. Elle lui caressa la joue et promena ses doigts sur la ligne ferme de sa mâchoire.

— Si tu faisais mieux que ça, je serais déjà dans le coma.

Jean sourit à nouveau, et elle se rendit compte qu’elle commençait à y prendre goût. Ses sourires étaient rares, mais depuis une heure, ce guerrier impressionnant lui en avait adressé une quantité incroyable. Qui d’autre qu’elle y avait droit ? Personne, probablement, ce qui rendait cela encore plus inestimable.

— Je veux te faire perdre la tête avant de te pénétrer, parce que je ne sais pas
combien de temps je tiendrai une fois que je serai en toi. Ça fait trop longtemps que tu en rêves et je le sais.

Elle poussa un soupir de satisfaction en repensant au moment ou ce gentleman avait retiré les bretelles du soutien-gorge.

— Oh, je suis avec toi, jean, ne t’en fais pas pour ça. J’en ai tellement envie, je te le promets.
— C’est vrai, tu rêvais de moi ? demanda-t-il avec un nouveau sourire.

Madame rougit, gênée.

— Oh oui. Tout le temps.
— Dommage que tu aies attendu autant de temps avant de m’appeler.
— Je ne sais pas, répondit-elle, songeuse. J’avais peur de vivre mes fantasmes. Si on
l’avait fait plus tôt, on ne serait pas là cette nuit, et franchement, je n’échangerais ce moment pour rien au monde.
— Très bonne remarque. Profitons de l’instant présent.

Elle allait envie de profiter de cette nuit pour concrétiser tous ses fantasmes.
Il remonta la langue jusqu’à son clitoris, qu’il titilla ensuite.

— Ça te plaît, dit-il lorsqu’elle gémit.

Sa voix bourdonnait dans sa poitrine et vibrait sur la peau frémissante de cette femme, générant des spasmes de plaisir qui lui crispaient le bas-ventre.

— Oh oui. J’adore.

Jean suçotait doucement, avec juste ce qu’il fallait de pression. Madame ne parvenait pas à contrôler le tremblement de ses genoux, et ses cuisses n’avaient plus aucune force. Il descendit la main et inséra un doigt en elle tout en continuant de la lécher.
Son orgasme montait, incisif, totalement déchaîné. Elle haleta pour tenter de le ralentir. Pas déjà. Elle ne voulait pas qu’il arrive si vite. Elle voulait savourer chaque minute de la présence de son escort boy dans son lit.

Le désir d'explorer vos limites

Le désir d’explorer vos limites

— Vas-y, ma belle. Je veux que tu jouisses dans ma bouche.

Elle poussa un gémissement malgré ses efforts.

— Je veux que ça dure, murmura-t-elle. J’en ai rêvé, Jean. Je veux que ça dure.
Le rire de son escort boy résonna contre sa peau.
— Il y en aura d’autres. Je veux te faire jouir encore plusieurs fois avant de partir.
— Oh, souffla-t-elle. Dans ce cas…
— Dans ma bouche, murmura-t-il.

Jean inséra un deuxième doigt et recommença son doux va-et-vient tandis que sa langue reprenait son activité sensuelle qui la poussait peu à peu vers la folie.
Elle se cambra vers sa bouche et ses doigts. L’extase était si proche… Elle commença à basculer, sentant son plaisir monter, monter…

— Jean, supplia-t-elle.
— Laisse-toi aller, ma chérie. Tu es belle quand tu prends du plaisir. Si seulement tu pouvais te voir comme je te vois. Tu es rouge de plaisir, tes yeux brillent, ta peau est rose… et tu as un goût incroyablement délicieux.

Ces paroles lui firent franchir la limite. Elle plongea d’un seul coup dans l’extase. La pièce se mit à tourner et sa vue se voila. Sa respiration était si rapide qu’elle était presque en hyperventilation.

— Incroyable, grogna son escort boy entre ses jambes.

Jean la lécha et la suçota, se régalant d’elle, jusqu’à ce qu’elle se détende sous lui, totalement satisfaite. Il se redressa et elle lui caressa la joue. Son escort boy lui retourna la main pour déposer un baiser sur sa paume.

— C’était bien ? demanda-t-il.
— Parfait, j’adore ce moment où les bretelles du soutien-gorge tombent.

Ce fut à peine si elle parvint à articuler ces mots. Jamais elle ne s’était sentie aussi bien. Elle n’avait pas l’énergie nécessaire pour bouger le moindre muscle. Dieu merci, son escort boy semblait ravi de tout gérer seul.

Il glissa une main entre ses jambes et lui écarta doucement les cuisses avant de placer son corps massif sur elle. Il prit quelques secondes pour enfiler son préservatif, puis posa une main de chaque côté d’elle et baissa la tête.

Madame inspira profondément en sentant ses lèvres effleurer les siennes. Elle leva le menton, désirant plus de contact.

A suivre très bientôt ici ou en direct de chez vous ou à l ‘hôtel.

❤️  ❤️  ❤️

Les bretelles du soutien-gorge est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman . Beaucoup de femmes ont envie d’un divertissement plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un Service d’Escorting: Excellence à domicile pour dames seules en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement  . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Entrez dans mon monde d’érotisme avec les bretelles du soutien-gorge.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin dans un Ascenseur vers le plaisir de la femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat . Les bretelles du soutien-gorge sont faites pour que le gentleman puisse les enlever pour vous divertir Mesdames.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir au moment où le gentleman enlève les bretelles du soutien-gorge.

Vos fesses n'oublieront jamais ce moment

Vos fesses n’oublieront jamais ce moment

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Désir érotique d’un soir avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner d’un baiser dans le cou au moment où Les bretelles du soutien-gorge tombent. Un plaisir pour toutes les femmes voulant lâcher-prise dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre le moment où le gentleman enlève Les bretelles du soutien-gorge.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Liberttinage de couples consentants

Candaulisme : Le cadeau de son mari

Category:candaulisme,divertissement,triolisme Tags : 

Candaulisme : Le cadeau de son mari est une expérience pour couples libertins qui souhaitent pimenter leur relation en toute sécurité.

– Mon chéri, vraiment, il ne fallait pas !
Madame n’en espérait pas tant. Elle y avait songé, bien sûr, mais en avait vite repoussé l’idée. Elle avait craint qu’à trop en vouloir, elle finisse par tout perdre.

Son mari vient de lui donner tort.

Elle tend une main et effleure son nouveau jouet. C’est un modèle récent, probablement déjà rodé, mais la chose a son avantage : rien de plus ennuyeux que les précautions d’usage avec les engins trop neufs… Elle soupire d’aise. Ses yeux caressent autant que ses mains le tout nouvel objet de sa convoitise. Elle aime ce qu’elle voit : les formes sont superbes, la ligne fuselée et puissante, l’esthétique parfaite. Regarder, c’est déjà prendre du plaisir.

L'escort boy caresse votre femme

L’escort boy caresse votre femme

Elle fait quelques pas pour changer de perspective ; ses talons hauts claquent sur le marbre, le tissu satiné de sa jupe moulante frotte sur ses cuisses rondes. Elle se cale derrière son cadeau et fait deux pas en arrière pour avoir une vue d’ensemble : tout est exquis !

Madame fait glisser ses doigts de haut en bas, de droite à gauche. Parfois, elle enfonce légèrement les ongles, pour voir ce que ça fait. Le cadeau réagit, mais ne proteste pas. Son mari l’a bien choisi. Il faut dire qu’il connaît ses goûts ; c’est l’avantage d’être mariés depuis longtemps.

– C’est tout pour moi ? dit-t-elle en tournant autour du paquet, tirant de temps à autre sur le nœud de satin qui lui enserre la taille.

Son mari a un petit sourire.

– Oui, ma chérie.

Elle interrompt sa ronde, sa main droite posée sur l’épaule musclée du cadeau, la gauche sur sa hanche dodue.

la voir jouir avec un autre

la voir jouir avec un autre

Elle reprend sa marche, passant la main sur le torse, le dos, les fesses, remontant vers les cheveux, effleurant les lèvres. L’escort Boy a 43 ans, mais son corps révèle un solide passé de sportif.

– Il est parfait. C’est pour emporter ou pour consommer tout de suite ?

Le sourire de son mari s’élargit. Ils savent tous les deux que c’est pour tout de suite.

Le cadeau trône au milieu du grand salon. Le rouge pourpre de son ruban jure avec les couleurs très pâles de la pièce, comme pour mieux attirer le regard. Madame en attrape une extrémité et tire ; le ruban se dénoue et tombe au sol. Elle se tourne vers son mari et lui adresse un grand sourire, tandis qu’elle attrape à pleine main le sexe du cadeau. Elle passe la langue sur ses lèvres couleur carmin et s’agenouille.

Elle a très envie d’y goûter, là, devant son mari. Elle sait qu’il bande déjà. Il aime la voir sucer d’autres hommes, presque autant qu’elle-même aime le faire. Il leur a fallu des années pour accorder leurs fantasmes, après avoir passé si longtemps, chacun de son côté, à les refouler. Que de temps perdu !

Elle ouvre la bouche et engloutit le sexe déjà dur. Il a bon goût, il sent bon. Sa forme est particulière ; plus l’érection est marquée, plus le gland semble former un angle avec le reste du sexe. C’est amusant et tandis qu’elle passe la langue sur sa circonférence, elle se dit que les effets à venir seront certainement des plus intéressants.

L'escort boy lèche votre femme

L’escort boy lèche votre femme

Le cadeau commence à gémir. Il lui faut ralentir la cadence, elle ne voudrait pas que tout s’achève trop vite !

Elle se redresse. Sa poitrine opulente fait rebondir la verge sur le ventre du gentleman. C’est ce qu’elle aime avec les hommes virils : les érections ont tant de vigueur que la queue est proche du bas-ventre ; elle a presque du mal à la garder en bouche.

Elle prend le cadeau par la main et l’emmène jusqu’à la chambre ; le pauvre est resté debout bien trop longtemps, il est temps de passer à autre chose. Elle trottine sur ses talons, tandis que lui marche calmement près d’elle.

Tandis qu’il avance, imperturbable, son érection à peine entamée, elle le regarde encore ; elle détaille le nez aquilin, les mâchoires carrées, les pectoraux parfaits. Où son mari est-il donc allé pêcher un si beau poisson.

Arrivés sur le pas de la porte, le cadeau s’arrête et se tourne vers elle. Il lui adresse un si beau sourire que Madame en est un instant décontenancée.

Madame s’approche du lit et fait signe au gentleman de s’asseoir. Elle ne sait pas comment le nommer, n’ose pas même le tutoyer. Tant de beauté lui fait perdre ses moyens.

Elle inspire un grand coup et se place devant lui. Il écarte les jambes. C’est elle, maintenant, qui sourit. Elle se met de nouveau à genoux. Elle veut le faire encore. C’est ce qu’elle préfère.

La moquette au sol amortit les bruits, pourtant elle devine que son mari les a suivis.

Elle ne voit plus de son cadeau que les larges cuisses musclées couvertes de poils fins et l’entrejambe à la toison savamment tondue. Elle n’a jamais rien trouvé de plus beau.

Le sexe durcit à vue d’œil sous ses yeux ; l’angle se reforme. Elle sourit, avance son visage, ouvre la bouche et entreprend une fellation goulue.

Une levrette endiablée avec un escort boy viril

Une levrette endiablée avec un escort boy viril

Le cadeau résiste vaillamment. Madame y met tout son savoir-faire, toute son expérience. Elle veut sentir son goût dans sa bouche.

Soudain, L’escort Boy tend la main et appuie sur le sommet de son crâne, tandis qu’un flot chaud inonde sa bouche par jets réguliers.
C’est ce qu’elle voulait. Elle déglutit, s’essuie les lèvres d’un geste de la main et se relève.

L’escort Boy la fixe de ses grands yeux bruns. Il sourit toujours, d’un sourire presque étonné. Elle sourit aussi et lui fait un clin d’œil. Car elle sait que ce n’est que le début de la soirée et qu’elle a bien l’intention d’utiliser son cadeau pour prendre du plaisir par tous ses orifices.

❤️❤️❤️

Candaulisme : Le cadeau de son mari est un service pour couples modernes à la recherche d’un moment de plaisir à trois. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin  . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là quand vous oserez offrir votre épouse à un autre homme.

Se donner à deux hommes

Se donner à deux hommes

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez offrir votre épouse à un autre homme dans un respect mutuel avec protection .

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez le Candaulisme : Le cadeau de son mari avec un gentleman.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment de Candaulisme : Le cadeau de son mari.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Au plaisir d'être une femme en toute liberté

Au plaisir d’être une femme en toute liberté

Category:divertissement,escort boy,Femmes Tags : 

Le gentleman ouvre une bouteille de champagne pour trinquer avec Madame au plaisir d’être une femme en toute liberté. Puis il commence la séance de plaisir en la déshabillant lui-même. La belle le laisse déboutonner son chemisier en lui caressant le membre. 

Jean dégrafe son soutien-gorge et lui pétrit les seins. En frôlant ses auréoles, il faisait sortir les bouts. Il tire dessus, les pince. Elle lui tend ses tétons. Il le roule entre ses doigts, Madame ne peut s’empêcher de gémir. Il écarte ses seins, les rapproche. A deux mains, il les malaxe virilement.

L'escort boy dégrafe son soutien gorge

L’escort boy dégrafe son soutien gorge

Sous ses doigts, elle sent sa queue prendre forme. De temps en temps, elle lui caresse les parties. Obéissant à la pression de sa main sur sa nuque, elle offre ses tétons à ses lèvres. Tout en continuant à lui tripoter les seins, il les suce. Et puis, il les mange en les pétrissant. Sur la chaise où elle est agenouillée, elle écarte les jambes, surprise par l’orgasme qui la fait crier.

L’escort boy triomphe, il l’a fait jouir. Pourtant, il veut s’en assurer. Madame se relève en écartant les jambes. Il passe la main sur le fond de sa culotte, satisfait de le sentir trempé.

Il bande entre ses doigts. Couchée sur lui, elle le masturbe, prend sa virilité en bouche et finit de le branler entre ses seins. Des traînées de son élixir souillent son décolleté et son cou. Elle lui nettoie la queue avec sa langue.

Le gigolo ôte son chemisier et son soutien-gorge. Elle se retrousse pour lui montrer sa culotte. Il l’abaisse sur ses cuisses. Debout, le slip aux genoux, il veut qu’elle le regarde dans les yeux pendant qu’il lui ôte sa culotte. 

Elle lui offre son ventre. Il le palpe, l’effleure, s’amuse à la faire frémir. Il la pince et la caresse doucement. Les dents serrées, elle se laisse faire. Partant d’un genou, il lui malaxe les cuisses l’une après l’autre en évitant la vulve.

Enfin, Jean s’occupe de ce qu’il appelle son jardin secret. Il lisse ses poils, fouille dans leur épaisseur. Au moment où il touche le haut de sa fente, elle écarte les jambes et elle dégage son sexe. 

Le meilleur moment de votre vie avec un escort boy

Le meilleur moment de votre vie avec un escort boy

Du bout des doigts, il la masse. Il introduit son index entre ses petites lèvres. Il les frotte l’une contre l’autre, les sépare, les rapproche. Son doigt va et vient sur ses muqueuses. Chaque fois qu’il touche son clitoris, elle sursaute. Elle a un spasme quand il le fait rouler entre ses doigts. 

Madame s’avance à la rencontre de son index qui se glisse vers son vagin. Il tourne autour de l’entrée, la tapote et s’y introduit à peine. Comme il ne bouge plus, elle sait ce qu’il veut. C’est elle qui abaisse son orifice sur son doigt tendu. Il entre jusqu’au fond. Madame le fait coulisser en moi. Pendant ce temps, il la masturbe.

Après son orgasme, elle se couche sur lui pour lui présenter sa fente barbouillée de plaisir. Jean la léche, la suce. Penchée sur sa virilité, elle le masturbe à son tour. Ayant avalé son élixir, elle léche son élixir féminin qu’elle a répandu sur son visage.

L’escort boy approche de son entrée des artistes afin de profiter son côté obscur. Madame prend la pose qu’il a indiquée : à genoux sur une chaise, penchée sur le dossier, lui tournant le dos. Creusant les reins, elle offre son postérieur alors qu’il écarte ses fesses à deux mains pour bien lui voir sa fente, sa raie et son petit trou.

Jean visse un doigt dans son vagin pour explorer le coeur du plaisir. Avec de grandes claques sur les fesses, il lui chauffe le derrière. Sous la brûlure, elle commence à avoir du plaisir ; surtout qu’il fait aller et venir son index dans son vagin et titille son clitoris du pouce. 

Son souffle la fait frissonner. Il frôle les bords. Quand il les évase en tournant, elle se tend. Chaque fois, il la pénétre du bout du doigt. Elle se fige, la chatte ouvertet. Il prend plaisir à la faire attendre et, d’un coup, plonge son index jusqu’à la garde. Elle a un sursaut, puis elle recule pour faire ressortir le doigt et s’empale d’elle-même de nouveau.

L’escort boy fait coulisser deux doigts en même temps, la mettant dans un état d’excitation inimaginable. Mais, quand il sent qu’elle va jouir, il s’arrête. En gémissant d’énervement, elle se tortille sur ses doigts. 

Par-dessus son épaule, elle voit qu’il bande. Au moment où il retire ses doigts et lui demande de venir sur lui, elle s’empresse de s’accroupir sur son bas-ventre. Avec précaution, elle ajuste le bout de sa queue à l’entrée de son vagin. 

Le plaisir de la liberté sexuelle avec un escort boy

Le plaisir de la liberté sexuelle avec un escort boy

Lentement, elle se laisse descendre. Ses parties lui chatouillent la fente. Il lui tripote les seins, la masturbe. C’est toujours pareil : la tige qu’elle fait coulisser en elle la rend folle. Au moment où il la rempli de son énorme queue, elle a un orgasme bruyant.

Madame reste un moment sur lui, sa virilité fichée dans son vagin. Elle a du mal à s’arracher à la chaleur de son corps, aux caresses de ce gentleman pour femmes exigeantes.

❤️❤️❤️

Au plaisir d’être une femme en toute liberté est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de plaisir à deux. Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman.

Vous avez toutes le droit de vivre un fantasme avec un gentleman qui s’occupera de vous et ne vous jugeront pas d’avoir envie de prendre du plaisir à deux. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage au plaisir d’être une femme en toute liberté et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat .

Les caresses érotiques de votre escort boy

Les caresses érotiques de votre escort boy

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre goût au plaisir avec un gentleman escort boy.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Au plaisir d’être une femme en toute liberté dans un respect mutuel avec protection .

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message .

Au plaisir de faire votre connaissance et au plaisir d’être une femme en toute liberté.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 


  • 0
Les frontières du plaisir érotique

Les frontières du plaisir érotique

Category:divertissement,escort boy,Experience,Uncategorized Tags : 

L’escort boy s’est penché en avant et a caressé le bas de son chemisier avec son doigt avant de le saisir et de l’enlever pour emmener sa maîtresse vers les frontières du plaisir érotique. Madame s’est tendue lorsque l’homme inconnu a découvert la base de ses seins ronds et lourds, alors il s’est arrêté pendant un instant. Puis a continué et a levé le tissu plus haut, assez pour dévoiler ses seins sans l’enlever entièrement. 

« Tu es magnifique » lui dit-il, elle n’a pas répondu, il a pris un sein ferme dans le creux de sa main, le soutenant et sentant tout son poids, puis il a passé son pouce sur le téton. Il était dressé, mais s’est encore durci davantage instantanément. Elle a ravalé un petit halètement, alors il a de nouveau caressé le téton, un peu plus fermement, le frottant avec son pouce. Madame a essayé de ne pas sembler gênée par ce qu’il faisait mais son trouble se voyait et elle ne pouvait s’empêcher de se tortiller légèrement.

Madame a essayé de ne pas sembler gênée

L’escort boy a pris l’autre sein de la même façon, et a également joué avec le téton. Jean a frotté les deux avec ses pouces, puis les a légèrement pincés entre ses pouces et ses doigts. Elle s’est tortillée encore plus.

–    Viens-là. Chevauche mes genoux. Il s’était assis dans un fauteuil et a tapoté ses cuisses pour lui indiquer ou s’assoir. Garde tes bras derrière ton dos.

Dès qu’elle a été en position, il a léché un des seins et malaxé l’autre avant de la regarder droit dans les yeux. Elle avait un peu rougie, peut-être à cause de l’embarras, ou l’excitation, ou les deux se dit-il. Il a sucé un téton dans sa bouche et l’a fait tournoyer avec sa langue, tout en pinçant légèrement l’autre. 

Elle a haleté, et malgré elle son corps s’est tendu alors qu’elle essayait de ne pas montrer de réaction, cela a excité l’escort boy encore davantage qui a continué à caresser le téton pendant plus longtemps avant de se mettre à le téter littéralement comme un bébé affamé de lait. Il passait d’un sein à l’autre, suçant, tétant, caressant les seins avec vigueur et douceur en même temps, ses doigts jouaient alternativement avec l’un puis avec l’autre, les faisant durcir, frémir, sa langue ne cessait de lécher la poitrine de Madame qui luisait maintenant de la salive visqueuse de L’escort boy. Elle fermait les yeux, la sensation était délicieuse, elle était à sa merci, possédée, soumise, il allait la prendre et elle ne pourrait pas se soustraire à la pression sexuelle de ce mâle en rut dont elle sentait l’érection à travers l’étoffe de son pantalon.

Libérant une main, L’escort boy descendit vers l’entrejambe protégé uniquement du petit triangle d’étoffe du string noir, Jean glissa un doigt sous le fin morceau de tissu pour s’insérer entre les lèvres et toucher les frontières du plaisir érotique. Sa chatte était chaude, gonflée, trempée, visqueuse de mouille, au premier contact Madame ne put retenir un petit cri et un tressaillement qui parcouru tout son corps.

L’escort boy retira son doigt et le lui mis devant le visage, l’index humide de son excitation pointait sous son nez et elle pouvait sentir l’odeur de son intimité et voir le liquide luisant. « Vraiment ? Parce que ta chatte semble impatiente de commencer. »

Sans se préoccuper de ses faibles protestations L’escort boy a de nouveau glissé son doigt sous le mince tissus de son string et parcouru la fente trempée avant de titiller son clitoris. La bouche de Madame s’est crispée, en se mordant les lèvres elle a réussi à contenir un nouveau gémissement mais par à réfréner le frisson qui lui parcouru le corps laissant deviner à L’escort boy qu’elle appréciait la caresse qu’il lui prodiguait.

L’escort boy a continué à caresser son clitoris, décrivant des mouvements circulaires autour du petit organe érectile. Madame a dégluti avec difficulté, elle avait du mal à rester concentrée à ne pas se mettre à crier, à ne pas laisser le plaisir l’envahir et se répandre dans ses veines.

L’escort boy a continué à caresser son clitoris

L’escort boy a continué à caresser son clitoris

L’escort boy a continué de la caresser. Son halètement s’accentuait, elle s’en voulait de ne pas pouvoir se contrôler davantage, elle aurait voulu paraitre plus froide, plus distante, mais cela lui était impossible tant l’excitation était forte. Elle n’avait pour ainsi dire jamais ressenti ça auparavant, les deux amants avec qui elle avait eu des relations sexuelles n’avaient pas consacré beaucoup de temps aux préliminaires et la situation de domination augmentait encore son désir malgré elle.

L’escort boy a accentué sa caresse avec douceur en guise de récompense. Madame a pris une inspiration tremblotante et s’est détendue pour qu’il puisse rentrer ses doigts profondément à l’intérieur de son vagin. Elle était si humide et si étroite que les deux doigts en pénétrant lentement ont provoqué un nouveau gémissement. Alors L’escort boy s’est enfoncé profondément tout en continuant à caresser son clitoris avec son pouce, puis il s’est penché en avant et a saisi à nouveau un téton abandonné en le suçant goulument. Cette fois Madame n’a pu retenir son cri et lâché un  « Oh ! » de plaisir langoureux alors qu’elle touchait les frontières du plaisir.

L’escort boy a continué à la pénétrer comme ça avec ses doigts, caressant et tapotant son clitoris de son pouce tout en lui suçant et massant un téton, puis l’autre. Elle était supposée être son esclave sexuelle, il aurait donc dû lui demander de lui sucer la bite ou de se mettre à quatre pattes pour qu’il la baise, au lieu de cela c’est lui qui lui donnait du plaisir à elle, et il adorait ça. Sa nature profonde reprenait le dessus, il n’était pas un sadique pervers, et se disait qu’au fond peut-être que ça aiderait Madame à passer le cap en douceur et à lui donner en retour davantage que ce qu’il espérait obtenir sous la contrainte.

De nouveau il suçait intensément ses tétons, en utilisant ses dents, et en malaxant et tordant un peu les deux gros seins entre ses doigts. Son autre main était occupée à doigter Madame et à jouer avec sur son clitoris. Chaque mouvement de sa main et de son bras frottait contre sa bite en érection piégée dans son pantalon et l’escort boy devait contenir la tentation de jeter la belle sur le sol et de la prendre sans plus attendre. Mais elle était magnifique comme ça, complètement à sa merci et il était impatient de la sentir et de la voir jouir sous ses yeux.

elle était magnifique comme ça, complètement à sa merci

elle était magnifique comme ça, complètement à sa merci

Madame a poussé un cri long et sourd, son corps s’est brusquement penché en avant alors que sa tête s’est jetée en arrière, à tel point que sans la main de L’escort boy derrière elle, elle serait probablement tombée à la renverse. Les muscles de sa chatte se sont resserrés autour de ses doigts, faisant durcir sa sucette encore plus. Elle s’est affaissée si fort contre sa main que son poignet a protesté par un petit craquement. Sa chatte a continué de se presser autour des doigts, son orgasme n’en finissant plus et se prolongeant en une succession de spasmes qui transperçaient son corps de part en part.

Lorsqu’elle a eu terminé, elle s’est penchée en avant, le corps tremblant un peu. Les doigts de L’escort boy toujours dans sa chatte dégoulinaient de cyprine jusqu’à son poignet, Madame, le regard trouble, reprenait sa respiration peu à peu et redescendait sur terre après un orgasme comme elle n’en avait jamais connu. Elle avait atteint les frontières du plaisir érotique.

L’escort boy a souri, il était ravi du spectacle qu’il venait de provoquer, la voir jouir sous ses doigts avec une telle vigueur aurait presque déclenché son propre plaisir s’il ne s’était pas retenu. L’envie de la pénétrer envahissait maintenant son esprit, il n’avait plus qu’une seule idée en tête, prendre cette femme bien profond et la sentir jouir encore pendant qu’il la pilonnerait.

❤️❤️❤️

Avez-vous envie de toucher les frontières du plaisir érotique avec un gentleman ? Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain .

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez vos cuisses et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un homme respectueux mais viril.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Divertissement unique dans un respect mutuel avec protection

Divertissement unique dans un respect mutuel avec protection

Toucher Les frontières du plaisir érotique à Paris répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien et vous faire vivre des expériences passionnelles pour vous satisfaire vos envies de plaisir pour toucher les frontières du plaisir érotique avec un gentleman pour femmes adultes.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Eveil des sens au féminin

Eveil des sens au féminin

Category:divertissement,escort homme,fantasmes Tags : 

Madame fermait les yeux dans son eveil des sens au féminin. Son corps entier lui échappait. D’un seul coup, tout paraissait lié : sa respiration, son pouls qui battait à cent à l’heure, cette chaleur qui l’envahissait et lui donnait envie de faire des choses qu’elle ne pouvait même pas nommer, des choses qui n’avaient jamais suscité chez elle le moindre intérêt avant ce soir.

Avant de rencontrer ce gentleman escort boy pour femmes exigeantes…

Que s’était-il passé ? Quelques minutes plus tôt, à peine, elle avait eu le contrôle de la situation. Elle avait compris que l’escort boy essayait de la provoquer, mais ça ne l’avait pas dérangée. Certes, elle avait ressenti une certaine inquiétude à l’idée de ce qui l’attendait, mais les petits défis que lui lançait l’escort boy l’avaient aidée. Elle s’était déshabillée de la façon qu’elle avait elle-même choisie.

Elle avait compris que l'escort boy essayait de la provoquer

Elle avait compris que l’escort boy essayait de la provoquer

Puis, d’un seul coup, tout avait changé, et elle avait eu l’impression d’être soudain ivre, alors qu’elle n’avait presque pas touché à son vin. Elle avait été prise de vertige. Plus elle regardait les hauts murs de cette chambre, plus elle les voyait tanguer. Peu à peu, le parquet chauffé, sous ses pieds, s’était mis à onduler comme les vagues d’un océan.

Il y avait aussi eu quelque chose, dans les yeux ténébreux de l’escort boy posés sur elle. C’était comme s’il ne se souciait pas le moins du monde du trouble qu’il provoquait en elle en la dévisageant comme ça. Il était resté accroupi devant la cheminée, vibrant d’une énergie sensuelle dangereuse, et s’était contenté de regarder.

Cette seule pensée la faisait frissonner dans ses bras, à présent, et elle ne put lutter quand Jean la souleva, quand elle sentit ses épaules s’enfoncer dans le matelas.

D’une certaine manière, cela rendait la situation encore plus excitante. Plus indécente. Il était complètement habillé, et elle, elle se tortillait dans ses bras, nue, brûlante et offerte.

Comme elle imaginait le tableau qu’ils devaient former en ce moment, un nouveau frisson la traversa, plus violent que les autres. L’escort boy était plus sensuel que jamais.

Les mains de l’escort boy étaient grandes, comme le reste de son corps, et il la tenait si fermement qu’il aurait sans doute pu rester là longtemps, en effet. Elle avait l’impression qu’il la brûlait, tant ses paumes étaient chaudes sous ses fesses.

Madame se rendit soudain compte que son sexe était particulièrement humide. Sans doute aurait-elle dû se sentir gênée, mais elle ne l’était pas.

Son sexe était particulièrement humide

Son sexe était particulièrement humide

Elle assumait ses désirs. La voix langoureuse qui se faisait douce comme le miel aux oreilles de Madame réveillait des zones de son corps qu’elle ne connaissait même pas. 

Ces mots déclenchaitt une sensation étrange qui se propagea en elle, beaucoup très intense. Très intime et très érotique.

Jean mit sa bouche sur elle, immédiatement son corps prit une décharge électrique. Aussitôt, tout son corps s’embrasa, et sa respiration devint plus saccadée. 

Elle était ouverte, complètement offerte. Jean l’avait soulevée du matelas comme s’il s’était apprêté à goûter la saveur de son sexe et elle s’était excitée à la perspective de ce qui l’attendait. Elle sentait l’humidité chaude entre ses cuisses et son sang qui battait sous sa peau. Et tout à coup, Jean lui imposait une attente insupportable.

Elle prit appui sur les coudes, les poings serrés entre les draps, tendue et impatiente. Elle avait besoin de lui, jamais encore elle n’avait ressenti une telle tension, jamais elle n’avait été aussi excitée à l’idée de faire l’amour.

L’escort boy se penchait lentement sur elle. Elle remonta les hanches pour aller au-devant de lui, mais il se contenta de déposer un baiser sur l’intérieur de sa cuisse droite, puis de la gauche.

C’était comme s’il imprimait ses paroles dans sa chair, du bout des lèvres. Comme s’il n’y avait aucune partie de son corps qu’il n’allait pas marquer à sa manière.

Une nouvelle vague de chaleur enveloppa Madame. Elle aimerait comprendre comment cet homme pouvait, par des caresses ou des baisers purement physiques, provoquer des émotions d’une telle intensité en elle.

En fait, elle ne voulait pas savoir. Elle se fichait du pourquoi et du comment. Elle avait trop chaud, se sentait exposée, à vif, et elle était plus excitée que jamais. Rien n’avait encore éveillé en elle autant de passion.

C’était comme si elle n’avait encore jamais désiré quoi que ce soit dans la vie. Comme si tout ce qu’elle avait connu jusque-là manquait de couleur, de consistance.

Elle n’avait encore jamais désiré autant un escort boy

Elle n’avait encore jamais désiré autant un escort boy

Jean s’ajusta entre ses cuisse et enfila un préservatif sans la quitter des yeux, et Madame se demanda s’il n’allait pas la provoquer encore avec une nouvelle remarque. Mais non : Jean se pencha sans un mot et plaqua la bouche là où elle avait tant besoin de la sentir.

Jean ne se contenta pas de la lécher. Jean la dévora. Jean poussa un gémissement tout en savourant sa chair brûlante et sensible, puis suça son clitoris jusqu’à ce qu’elle se cambre en tous sens.

Jean était gourmand. Attentionné. Incroyablement érotique. Jean allait et venait, sans la faire jouir encore et sans lui laisser deviner ce qui l’attendait ensuite.

Quand la première vague de plaisir la traversa, Madame ne comprit pas ce qui lui arrivait. Cela venait de nulle part. Elle se crispa, en proie à des frissons incontrôlables et de plus en plus intenses. Puis la deuxième vague frappa et la fit trembler de tous ses membres.

Mais l’escort boy n’arrêta pas pour autant. Jean poursuivit son œuvre, comme s’il cherchait à dévorer son orgasme en plus de son corps. Cette image, qui se dessina devant les yeux de Madame, aggrava encore les choses, les rendit plus intenses, en tout cas et le plaisir se poursuivit très longtemps. 

Son amant aussi continua. Pendant quelques instants, la femme avait l’impression que c’était enfin terminé, mais la jouissance revenait alors, encore et toujours. 

Elle se laissait emporter jusqu’aux plus hauts sommets, docile, puis plongeait à nouveau, à la merci de la tempête qui faisait rage en elle. Elle se moquait d’être trop rouge, ou trop essoufflée. Elle se moquait de serrer les jambes autour de la nuque de l’escort boy ou de se cambrer dans une position plus qu’indécente. Elle se moquait de se frotter fiévreusement à ses lèvres.

Tout ce qui lui importait, c’était le plaisir, les sensations qui se succédaient, de plus en plus vives, et qui l’embrasaient. Des sensations trop sauvages pour qu’on puisse les nommer.

Tout ce qui lui importait, c’était le plaisir

Tout ce qui lui importait, c’était le plaisir

Puis, peu à peu, la tornade s’apaisa. À moins que ce ne soit l’escort boy qui ait décidé d’y mettre fin, Madame n’aurait su le dire. Jean repoussa doucement ses jambes et la rallongea sur le lit avec un petit sourire diabolique, comme s’il savait exactement à quel point elle était fatiguée et ivre de plaisir.

Elle avait encore le souffle court et, le pire, c’était qu’elle ne se souciait plus des réactions que l’escort boy pourrait avoir. Ce dernier se redressa et resta un instant là, au-dessus d’elle, à l’observer. Le cœur battant, elle ne put détacher les yeux de sa bouche. C’était comme s’il était toujours entre ses jambes, comme si sa langue, ses dents, ses lèvres, continuaient à la rendre folle.

L’escort boy n’avait même pas besoin de recommencer : le simple souvenir du plaisir qu’il venait de lui procurer faisait une fois de plus monter le désir en elle. Un nouveau vertige la saisit, mais cette fois elle ne chercha pas à analyser quoi que ce soit.

Elle ne voulait rien d’autre que regarder l’escort boy. Admirer son corps, ce corps de gentleman français conquérant, brun et musclé, qui venait de lui donner tant de plaisir lors de son expérience d’eveil des sens au féminin.

❤️❤️❤️

Etes-vous à la recherche de l’eveil des sens au féminin ? Voilà ce que je vous propose . Beaucoup de femmes  ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain .

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez vos cuisses et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un homme respectueux mais viril.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas . Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur .

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Expérience de divertissement unique

Expérience de divertissement unique

Eveil des sens au féminin avec un gentleman à Paris répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité . Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

L’eveil des sens au féminin est un n voyage de plaisirs érotiques sans fin. Fantaisie de divertissements érotiques femmes adultes.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien, vous redonner confiance en vous et vous faire vivre des expériences passionnelles pour satisfaire vos envies d’eveil des sens au féminin au programme de notre futur rencontre.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Escale erotique à Paris

Escale érotique à Paris

Category:divertissement,escort boy,Experience,Uncategorized Tags : 

Cela faisait quelques semaines déjà que Madame voulait faire une escale érotique à Paris, copilote sur Airbus A330 d’une grande compagnie aérienne canadienne, échangeait déjà des messages avec cet escort boy parisien qui propose, sur un site internet inédit, des massages, des promenades romantiques dans Paris, des sorties à l’opéra ou au théâtre. Et Jean, c’est son prénom, se proposait aussi de partager quelques heures d’intimité avec les femmes exigeantes qui surfent, pas tout à fait par hasard, sur son site, s’y attardent, y reviennent à plusieurs reprises pour lire les témoignages des expériences vécues par d’autres femmes plus ou moins libertines.

Escort boy parisien pour femmes exigeantes

Escort boy parisien pour femmes exigeantes

Cet gentleman est très singulier, et une sorte de précurseur dans l’univers de ceux et celles qu’on appelle aujourd’hui « escort ». Singulier, car si on est familier de ce terme pour décrire l’activité et les services offerts par certaines femmes, on ne l’est pas du tout, ou pas encore, pour des hommes offrant leur temps disponible à des femmes effectivement exigeantes. Précurseur, car il ne se présente pas sur son site comme un « beau camion », un bellâtre musclé, body buildé, auto-centré sur un pénis hypertrophié. Point de photo publique de lui, juste son prénom et du texte explicitant ses services.

Madame venait de mettre fin à une assez longue liaison avec l’un de ses collègues pilote et commandant de bord dans la même compagnie. Leur relation était, à force de durer, devenue très routinière, presque celle d’un couple marié installé dans l’habitude. Sauf que ce compagnon et collègue n’était pas un très bon amant. À 46 ans, Madame avait besoin d’air et s’est un peu aventurée au cours des derniers mois précédant le confinement dans des sites de rencontre internet. Elle voulait organiser une escale érotique à Paris.

Elle a ainsi croisé quelques hommes de Montréal et d’autres villes canadiennes au gré des escales. Des hommes souvent mariés, parfois sympathiques pour un dîner, rarement disponibles pour un week-end. Des hommes un peu frustrés par une vie sentimentale terne passée en famille et qui recherchaient une liaison plus ou moins régulière avec une autre femme que la leur, une maîtresse donc, un « second bureau » comme le disent les Africains, une femme qui leur assurerait un dérivatif sexuel sans vraiment les engager. Très classique en somme, mais évidemment pas passionnant aux yeux de Madame.

Madame a passé, comme tout le monde, deux mois en confinement à Montréal et les vols commerciaux de la compagnie allaient enfin bientôt reprendre entre le Canada et le reste du monde. Heureusement, elle avait été réquisitionnée pour des vols cargo entre Montréal et la Chine durant le confinement pour acheminer masques et respirateur qui manquaient aussi au Canada. Quelques vols de fret vers l’Europe aussi, sur Paris notamment, une escale devenue un peu morne, passée dans le seul hôtel de Roissy resté ouvert pour les équipages en pause. Pas de sortie en ville, pas d’accès à la piscine de l’hôtel, service hôtelier minimaliste pour cette escale érotique à Paris.

Madame voyageait avec un ou deux livres et sa tablette pour garder contact avec son bureau et ses amis de Montréal, naviguant aussi sur ses sites internet favoris, et parfois sur d’autres qu’elle découvrait ainsi en trompant son ennui. Ces navigations l’ont donc amenée à découvrir et s’attarder un peu sur le site de cet escort boy français qui éveillait sa curiosité.

cet escort boy français qui éveillait sa curiosité

Cet escort boy français qui éveillait sa curiosité

Elle rêvait un peu autour des histoires qu’elle lisait sur le site, imaginant être le personnage féminin de telle ou telle héroïne d’histoires en relation avec ce fameux Jean…. Elle se rêvait dans le rôle de cette femme attendant Jean dans un hôtel, se laissant déshabiller, puis se mettant à caresser cet inconnu, à découvrir son corps.

Elle se rêvait lui ôtant sa chemise et déboutonnant sa braguette pour y glisser sa main et découvrir, toujours dans son imaginaire, un sexe d’abord souple, puis durcissant sous sa caresse de femme aimant les hommes. Madame, nue et seule dans sa chambre d’hôtel, se caressait distraitement, et parfois intensément, les seins et le bas-ventre….

Elle avait envie de sexe, n’était pas insensible à l’évocation de ces scénarios, et mouillait parfois abondamment, sa cyprine ruisselant un peu sur ses cuisses. Mais elle se resaisissait et reprenait la lecture de son livre ou regardait la télé pendant que son envie s’apaisait. Elle était tentée de laisser un message sur le site mais craignait de le regretter ensuite, se demandant s’il n’y avait pas une arnaque à redouter.

Après quelques hésitations, elle finit par laisser un message sur WhatsApp. Jean la rappela le lendemain sur la messagerie WhatsApp pour discuter avec elle et répondre à ses questions. Confiné lui-même, il réalisait évidemment que l’éloignement entre Paris et Montréal et l’absence de vols commerciaux avant l’ouverture des frontières laissaient peu d’occasions de se rencontrer. Mais Jean est un homme patient, s’intéressant aux femmes avec une curiosité sincère.

Madame aimait les rendez-vous téléphoniques

Madame aimait les rendez-vous téléphoniques

Madame aimait les rendez-vous téléphoniques qui suivirent après ce premier contact. Elle avait pris goût de bavarder avec cet homme à la voix chaleureuse et à l’écoute attentive. Petit à petit, Jean, plus gentleman que gigolo, apprenait à connaître Madame, ses centres d’intérêt, sa vie de pilote, et même, incidemment, quelques détails de sa vie intime.

Elle se surprit, un soir de pause dans un aéroport d’Asie, à lui révéler qu’elle avait envie de vivre elle même l’une des histoires qu’elle venait de lire sur le site. Jean l’écoutait et lui parlait avec une grande douceur et bienveillance. La sentant un peu désappointée, seule et loin de chez elle, il lui proposa de passer quelques minutes au téléphone avec lui, après s’être déshabillée et s’être allongée nue, et de l’écouter lire à haute voix un projet de texte sur lequel il travaillait.

Madame n’était pas préparée à cela, mais à des milliers de kilomètres l’un de l’autre, elle a trouvé que ce flirt téléphonique était une expérience agréable, sans risque, et la rapprochait de lui. Ils ne se voyaient pas mais, nue sur ce lit d’un hôtel d’aéroport, elle introduisit dans son jardin intime ses doigts commandés par la voix suave de Jean et finit par se masturber en l’écoutant jusqu’à produire un orgasme qu’elle lui avoua, portant à sa bouche ses doigts recouverts de sa mouille.

Jean, chuchotant, lui demandait d’imaginer les scènes décrites dans son projet. Rien n’y manquait…. Fellation, cunni, pénétration du paradis. Le projet de texte évoquait aussi le côté obscur, pratique inconnue de Madame.

Jamais Madame n’avait eu une conversation aussi intime par téléphone, mais ce soir là, elle a vraiment désiré cet homme au point de lui faire entendre, en activant le micro du téléphone, le mouvement de ses doigts dans son jardin secret.

Elle a décidé aussi ce soir là de s’offrir, dès que possible, une nuit intense et réelle avec cet homme qui avait su l’écouter, lui parler et la faire jouir par sa simple voix.

Elle a décidé aussi ce soir là de s'offrir, dès que possible, une nuit intense

Elle a décidé aussi ce soir là de s’offrir, dès que possible, une nuit intense

Elle l’imaginait nu devant elle, elle imaginait son sexe en érection offert devant sa bouche entrouverte, elle l’imaginait épais, lourd en main, doux en bouche, elle imaginait tout ce qu’elle ferait de ce sexe dans sa bouche et son jardin secret, elle pensait aux mains dans lesquelles cet homme serrera bientôt ses fesses, ses seins. Elle avait envie d’être à lui, soumise, dominée, obéissant à ses ordres Elle avait hâte d’atterrir à Paris. Ils echangèrent quelques photos plutôt sages. Rien de compromettant pour cette escale érotique à Paris.

Il fallut encore presque trois semaines pour qu’un plan de vol se concrétise vers Paris avec deux nuits de repos. Madame avait pu prévenir Jean pour qu’il réserve une chambre hors de la zone hôtelière de Roissy. Pas facile en ce temps de début de déconfinement sanitaire. Jean se proposa d’apporter un repas de traiteur à consommer dans cette chambre sympathique du bas de Montmartre avec un petit balcon donnant vue sur Paris. Madame avait choisi dans sa garde robe une tenue de circonstance de couleur rouge pour être à son avantage.

Elle avait eu tout le temps de l’après midi pour prendre un bain, se refaire les ongles, se frictionner les jambes, les bras et la poitrine d’une crème douce pour la peau et se parfumer. À 20 h, la réception l’avertit de l’arrivée de son invité qui était déjà dans l’ascenseur avec ses petits paquets.

Elle l’attendait et fut immédiatement charmée de le voir enfin en réel, grand, svelte, cheveux un peu fous, élégant sous un blazer chic en cashmere, une chemise bleue entrouverte, sans cravate, un jean chic, des chaussures impeccables. Elle remarque ses mains, de grandes mains, légèrement musclées, de longs doigts, une jolie montre avec un bracelet de cuir coloré tout simple.

L’homme la dévisageait d’un œil pénétrant et coquin, puis la regardait en entier en pensant à la séquence téléphonique. Il avait ses paquets dans une main et tenait une rose dans l’autre. Il entre, ferme la porte derrière lui, pose ses paquets et la rose, approche de Madame, prend son visage entre les mains et l’embrasse fougueusement.

Madame constate que l’homme embrasse bien, joue avec sa langue pendant que, d’une main, il la serre contre lui et, de l’autre, il lui caresse les cheveux et la nuque. Elle, de son côté, a les bras levés entourant le cou de Jean. Elle tient sa tête légèrement penchée, lèvres offertes au baiser de cet homme pendant son escale érotique à Paris.

Soudain, elle sent la main de Jean descendre vers l’un de ses seins qu’il caresse à travers le tissu sentant la pointe du téton de Madame se durcir. Elle porte sa main sur celle de Jean, la caresse, la serre un peu pour qu’il sente qu’elle apprécie son toucher du sein. Elle ne pensait pas qu’elle serait déjà aussi vite mouillée par son désir.

Elle ne pensait pas qu'elle serait déjà aussi vite mouillée

Elle ne pensait pas qu’elle serait déjà aussi vite mouillée

En continuant de l’embrasser, Madame se rapprochait à reculons du tapis entre le canapé et le lit. « Veux-tu qu’on ouvre le Champagne » lui dit Jean qui ne veut pas aller trop vite et la brusquer. »Non, après, on a le temps Je veux t’aimer d’abord, j’ai attendu ce moment depuis trois semaines, tu comprends ? J’ai envie de te regarder, de te comparer à mon imaginaire, de t’embrasser partout, de sentir ton odeur »

Elle se laissa aller sur le canapé tout en l’attirant vers elle en riant à gorge déployée, lui donnant un baiser sur le nez. Il retira son blazer et ses chaussures. Elle prit la main de Jean, celle qui était sur son chemisier, et la glissa à l’interieur, sous le tissu, sur le corsage en dentelle, sur le téton maintenant en érection, elle lui faisait titiller ce téton guidant le doigt de Jean. Puis, elle ouvrit totalement son chemisier laissant Jean contempler le joli corsage rouge sur sa poitrine de taille intermédiaire. La peau des seins de Madame était blanc pâle et les tétons de couleur rose léger.

L’escort boy lui embrassait la chair du cou et avait sorti les deux seins de Madame des bonnets pour les malaxer de ses bonnes mains et les embrasser.

Quant à elle, après avoir un peu dégagé ses mains du haut de Jean, elle entreprenait la découverte du bas du gentleman. Elle avait remarqué que son pantalon était gonflé, dissimulant un sexe qui lui semblait d’une taille supérieure à la normale. Elle posa la main sur cette bosse du pantalon, tâta la raideur, caressa ce sexe à travers le tissu pour en jauger la longueur et l’épaisseur. « Je peux ? » demanda t’elle d’un air faussement timide alors qu’elle défaisait la boucle de ceinture et s’attaquait aux deux premiers boutons pour avoir un espace suffisant pour y insérer sa main.

Le gentleman gigolo laissait faire Madame alors qu’il mordillait ses tétons tout en les pinçant. Il sentait son sexe durcir de plus en plus fort et continuer de grandir dans le trop petit espace de son boxer short. Sans attendre de réponse, Madame avait entré sa main sous le pantalon et commençait à découvrir la taille et la consistance du sexe vraiment imposant de Jean.

Elle le dégagea complètement en baissant la fermeture éclair du pantalon et pouvait maintenant le branler, ce dont elle ne se privait pas.Jean avait aussi de jolies testicules que Madame se mit à caresser. Elle lui fit retirer sa chemise et son pantalon et lui enleva elle même les chaussettes, Jean étant maintenant offert intégralement nu à Madame qui en avait rêvé chaque jour depuis leur discussion téléphonique pour organiser son escale érotique à Paris.

Sans cesser de jouer avec la belle sucette de l’escort boy, la bouche de Madame quitta le cou de Jean et parcourut son torse et son ventre les couvrant de baisers et de coups de langue. Elle s’attarda sur ses mamelons les mordillant un peu avant de descendre plus bas, sur son ventre aux muscles saillants, puis vers le pubis et son monument.

Jouer avec la belle queue de l'escort boy

Jouer avec la belle queue de l’escort boy

« Mon Dieu, quelle belle queue » se disait Madame en approchant sa bouche du magnifique gland qu’elle y introduit pour le sucer et l’aspirer avec gourmandise comme une bonne glace de Berthillon en plein été…. « Mmmmmh, un délice » se dit elle encore en parcourant maintenant toute la hampe bien raide avant d’embrasser ce qu’on appelle les bijoux de famille que Madame gobe et lèche repartant ensuite vers l’autre extrémité, ce gland insolent qui bientôt lui sondera le ventre.

Jean, très excité par les caresses de Madame, se retourna sur le canapé pour mettre sa tête entre les cuisses de cette femme très sexy et, sans plus attendre, fit entrer sa langue dans la fente de Madame qui ruisselait depuis un moment d’une cyprine délicieusement goûteuse. La langue de Jean se mit à lécher intensément la cerise de Madame qui se dressait de plaisir.

Il glissa aussi deux doigts, puis trois, dans la vulve de Madame, la stimulant de plus en plus énergiquement et la faisant gémir de plaisir. Il ne cessait pas ces vas et viens de ces doigts doublés de la stimulation de sa cerise augmentant le plaisir intense de Madame et ses cris »Jean, baise moi maintenant, je veux te sentir en moi », mais le gentleman voulait explorer le côté obscur de la dame qui n’avait jamais connu cela.

Il lui demande de se mettre à genoux et acroupie sur le tapis fesses en l’air…. Elle comprend soudain ce qui va arriver, a peur d’avoir mal, hésite. Mais Le gentleman gigolo est un expert des premières fois et la rassure en la préparant doucement avec son pouce imbibé d’une goutte d’huile parfumée à la fleur de tiaré de Tahiti. Cette caresse de l’escort boy est douce et Madame se détend en même temps que son entrée secrète se dilate.

Jean, après s’être couvert d’un latex, y introduit alors modérément son membre, et fit une petite pause avant d’aller plus profondément en elle, et de commença les vas et viens avec son manche bien tendue. Madame gémit, souffre un peu, pleure un peu, puis se calme et se concentre pour donner du plaisir à ce partenaire décidément expert en jouissance féminine. »Quelle expérience » se dit elle, « Jean, que c’est bon ».

Madame est heureuse de découvrir cette pratique

Madame est heureuse de découvrir cette pratique

Madame est heureuse de découvrir cette pratique et s’étonne qu’aucun amant ne la lui ait offert jusqu’à présent. Elle gémit encore, de plaisir maintenant, poussant ses fesses et son bassin contre le ventre de son amant. Elle sent son sexe au fond d’elle. Jean la lime ainsi jusqu’à sentir sa propre jouissance venir, il sort alors d’elle, retire précipitamment son latex et libère sa semence chaude en plusieurs jets sur les reins de Madame.

Ils continuent de se caresser quelques minutes à même le sol de la chambre puis vont se doucher ensemble et se caresser encore. Madame observe que son gentleman réagit encore positivement à ses caresses et qu’il va pouvoir la pénétrer une nouvelle fois. Mais ils vont un peu se restaurer d’abord. Jean ouvre le Champagne et la boîte surprise qui contient un magnifique homard coupé en deux qu’ils vont déguster. Madame est heureuse d’avoir eu la curiosité de naviguer il y a quelques semaines sur le site de ce gentleman escort boy parisien véritable expert pour femmes exigeantes.

Madame et Jean se sont un peu assoupis après une heure et demie de sexe intense et ce petit repas de fête au Champagne lors de cette escale érotique à Paris.

Couchés maintenant dans le lit, nus, enlacés, leurs corps chauds apaisés, Madame entend vaguement la télévision branchée sur Arte diffuser un concert de musique symphoniq. Elle se bouge un peu et sent le sexe de Jean, au repos contre son dos. Elle se retourne et le caresse en douceur, surprise de le sentir durcir lentement….

Elle le caresse plus activement, puis en approche sa bouche pour le suçoter, passant juste sa langue sur ce gland qu’elle pouvait à présent regarder à loisir. Elle le trouvait beau et voulait donner du plaisir à Jean qui sortait aussi de son court sommeil…. Ses mains cherchaient les seins de Madame, puis ses tétons qu’il voulait caresser et pincer. Il adorait la sensation produite par la fellation de Madame, par sa langue leste, par son insistance autour du gland, du frein qu’elle léchait au risque de provoquer une éjaculation incontrôlée.

Elle se mit en position latérale de 69, laissant la virilité de Jean entrer plus profondément dans sa bouche et même quelques instants dans sa gorge.

Elle se mit en position latérale de 69

Elle se mit en position latérale de 69

Se mettant maintenant à genoux sur le lit, Jean leva les pieds de Madame pour tenir ensuite une jambe dans chaque main, les passant autour de son cou et contemplant son jardin des parfums entrouvert dans lequel il allait bientôt pénétrer. Mais Jean avait aussi une autre idée…. Il se mit à tapoter sa verge turgescente sur le sexe de Madame, d’abord lentement puis de plus en plus vite provoquant chez Madame un orgasme intense, et très vite un jet d’un nectar clair projeté sur la grosse queue de Jean et sur le lit, une véritable éjaculation extérieure féminine.

Madame hurlait maintenant son plaisir qui durait plusieurs minutes…. Jamais aucun amant ne lui avait fait cela…… Entre ses cuisses, Madame regardait à présent le pieu que Jean se préparait à enfoncer en elle après avoir déroulé un latex. Elle le voulait, ce beau sexe, et quand elle le sentit entrer d’une traite au fond de son vagin, elle gémit instantanément de plaisir et criait le prénom de cet amant escort boy qui la baisait si bien. « Jean, Jean, Baise moi, fort, ouiii »

Jean savait durer, se retenir, bien entraîné à ce contrôle, attentif surtout au plaisir qu’il donnait aux femmes durant de longues sessions amoureuses. Il se retira, lui ordonna de se retourner et la reprit cette fois en levrette, un véritable festival lui procurant plusieurs orgasmes avant de se libérer à son tour, cette fois sur le pubis de Madame en retirant d’abord son latex.

Madame l’embrassa fougueusement, puis lui embrassa une dernière fois le gland léchant même la dernière goutte de sa semence virile un peu salée. Après une dernière douche, Madame sortit nue sur le balcon pour regarder la ville illuminée se laissant photographier par son magnifique amant.

Le lendemain Jean amena Madame visiter le jardin de Monnet à Giverny qui venait de rouvrir après le confinement. Assis sur un banc prêt du célèbre bassin de nénuphars, Jean expliqua à Madame qu’elle avait subi un ruganga, une pratique des Tutsis du Rwanda provoquant l’effet de fontaine. Elle espère refaire prochainement une escale érotique à Paris.

❤️❤️❤️

Avez-vous envie d’une escale érotique à Paris ? Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez votre porte à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences lors d’une escale érotique à Paris.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

La séance de massage érotique sensuel anti-âge

La séance de massage érotique sensuel anti-âge

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Une escale érotique à Paris répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien et vous faire vivre des expériences passionnelles pour vous satisfaire lors de votre escale érotique à Paris.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Dîner érotique avec un gentleman

Dîner érotique avec un gentleman

Category:divertissement,escort boy,Experience Tags : 

Madame voulait un dîner érotique avec un gentleman. Le repas n’avait pas encore commencé que l’escort boy bandait déjà comme un âne. Rien que d’imaginer le sexe de Madame posé à même sa chaise, sa virilité se dressait déjà.

le sexe de Madame posé à même sa chaise

le sexe de Madame posé à même sa chaise

Jean lui sourit, piqua un morceau de viande et enfonça la fourchette dans sa bouche. Comprenant qu’elle attendait avec hâte d’avoir son avis, il sourit de plus belle, mastiquant sa nourriture avec un soin tout exagéré.

— C’est… délicieux, fit-il.

Elle hocha de la tête pour accuser le compliment.

— Avez-vous soif, chère Madame ? 

— Oui.

Le gigolo ignorait pourquoi, mais quelque chose dans la manière dont elle lui répondit lui fit comprendre qu’elle n’avait pas juste soif de boisson.

La verge parfaitement raide, il se leva, attrapa une excellente bouteille de vin qu’il avait apportée et qu’il lui servit. Tout en faisant cela, il remarqua qu’elle ne quittait pas son entrejambe des yeux, ce qui le ravit grandement.

— Oh, mince !

La malheureuse avait fait tomber la serviette en s’essuyant.

— Laissez ! lui ordonna-t-il.

Puis, il s’abaissa pour la ramasser. Et ce qu’il vit sous la table fit grand plaisir à ses yeux de gentleman pour femmes exigeantes.

La femme maintenait ses jambes nues croisées. Mais, dès que le gentleman se fut penché sous la table, elle les décroisa. Alors, il put apercevoir sa fente. Parfaitement lisse, elle présentait déjà des signes d’humidité évidente. Ses jolies petites lèvres l’appelaient en silence. 

une excellente bouteille de vin

une excellente bouteille de vin

Soudain, il se sentit tellement à l’étroit dans son pantalon que cela lui faisait mal. Jusqu’à cet instant précis, Jean n’avait pas compris ce que bander comme un cheval voulait dire.

Il en détourna les yeux et se mit à chercher la serviette disparue, qu’il tendit à la dame. 

— Merci, chuchota-t-elle avec une moue amusée des plus craquantes. 

— Tout le plaisir était pour moi. 

Dur comme du diamant, il regagna sa place et se remit à manger.

Sans qu’il en comprenne la raison, la dame battit des cils en affichant un sourire amusé. Puis, elle trempa son index dans la sauce à la crème. Le portant à ses lèvres, elle ouvrit la bouche, d’où un petit bout de langue tout rose dépassait. À la vue de cette jolie langue, la queue de Jean frémit, mais ce n’était rien comparé à ce qu’elle s’apprêtait à lui faire lors de ce dîner érotique avec un gentleman.

son doigt dans sa bouche

son doigt dans sa bouche

Avec une lenteur qui ne pouvait être que délibérée, elle introduisit son doigt dans sa bouche. Elle passa sa petite langue autour de l’index pour en lécher la sauce jusqu’à la dernière goutte et reproduisit l’opération à de nombreuses reprises sans jamais cesser de le regarder intensément.

— Voulez-vous que j’arrête ? 

— Non, articula-t-il, difficilement. Continuez, je vous prie. 

La diablesse aux allures de petit ange avait compris que de cette manière-là, elle tenait Jean dans la paume de sa main, et elle pouvait en faire ce qu’elle voulait.

— En êtes-vous certain ? Vous semblez… souffrir. 

Il secoua la tête. Il la regarda faire entrer et sortir son doigt de sa bouche, et se dit qu’il aurait tout donné pour qu’elle fasse de même avec une toute autre chose dont la dureté commençait vraiment à devenir intolérable.

Jean la vit récupérer les dernières gouttes de sauce sur son index et le lécher langoureusement tout en le considérant.

— Vous êtes sûr que vous allez bien ? l’interrogea-t-elle à nouveau, non sans malice. 

Alors, pour se donner une contenance, il voulut attraper son verre de vin, mais troublé comme il était, il renversa son verre. Immédiatement, le vin se renversa sur son pantalon. Agacé, il recula sa chaise pour se redresser. 

— Attendez ! intervint Madame. Je vais vous aider. 

Sans se départir de son magnifique sourire, elle se leva. Jean la regarda approcher, hypnotisé qu’il était par la beauté de sa nudité à peine masquée. Ses hanches arrondies, ses seins haut perchés, son pubis si lisse. Son sexe connut un nouvel élancement, anticipant très certainement ce qui allait se passer dans quelques instants.

La dame arriva à sa hauteur puis, s’accroupit, lui offrant une vue parfaite sur ses lèvres ouvertes et humides. Bon sang, comme il avait envie d’elle !

Elle inspecta le sol trempé de vin, ainsi que son pantalon, et secoua la tête en affichant une moue faussement réprobatrice.

— Eh bien, monsieur Jean, on peut dire que vous êtes un sacré cochon.

Tu n’imagines pas à quel point je peux l’être, pensa-t-il. Surtout en présence d’une dame et pendant un dîner érotique avec un gentleman.

dans une position très suggestive

dans une position très suggestive

Elle se pencha en avant, les reins bien cambrés dans une position très suggestive et commença à éponger le vin répandu sur le carrelage à l’aide de sa serviette. Puis, elle passa au pantalon de l’escort boy, remontant sa jambe du bas vers le haut. Alors qu’elle s’occupait de ses cuisses, son membre gonfla à un tel point qu’elle ne pouvait l’ignorer. Au contraire, elle le regarda avec envie avant de lui demander une seconde serviette.

Elle la prit en main et, très doucement, elle commença à en frotter l’entrejambe de l’escort boy, s’approchant de plus en plus de son érection.

— Voyez comme vous êtes sale, monsieur. C’est une horreur.

Il voulut rétorquer, mais il en fut bien incapable. L’excitation était telle qu’elle lui avait asséché la gorge, si bien qu’aucun son ne pouvait franchir ses lèvres. Il se borna à acquiescer.

Enfin, la dame passa sa serviette sur son membre si gonflé. À travers le tissu, il ressentit cette caresse comme la meilleure qu’il lui avait été donné de ressentir de toute sa vie.

— Voyons-voir jusqu’où vous êtes trempé. 

Elle défit un premier bouton, puis un deuxième, pour finir par abaisser la fermeture éclair. Sa sucette palpitait si fort qu’il avait l’impression qu’il allait jouir d’un instant à l’autre si elle continuait comme ça.

Elle passa le bout de l’index sur le tissu de son boxer, suivant de contour de son membre.

— Regardez-moi ça, vous êtes vraiment tout sale.

Madame le faisait bander comme un taureau.

Alors, elle commença à l’éponger, toujours à travers le tissu de son boxer.

Tandis qu’elle effectuait des mouvements de va-et-vient de plus en plus prononcés, de plus en plus rapides, il ferma les yeux et rejeta la tête en arrière. C’était si bon, qu’il était sur le point d’en perdre la tête. Il ne devait pas lâcher prise. Pas maintenant. Il n’allait pas la laisser faire. Ils devaient faire l’amour. Ne voulant pas finir trop tôt, il rouvrit les yeux et, d’une main ferme, repoussa la dame.

— Attendons le dessert, voulez-vous, lui dit-il d’une voix rauque. 

Puis, Jean se leva à son tour. Son membre était plus visible que jamais, fièrement dressé dans le tissu encore trempé de son jean. Enfin, il disparut dans le couloir, en direction de la cuisine.

Madame resta toute seule dans le salon, à quatre pattes sous la table et soudain, elle se sentit drôlement ridicule dans cette position. Le rouge aux joues, elle rejoignit sa place en silence et se remémora ce qu’elle venait de faire afin de comprendre la raison qui avait fait fuir Jean. 

D’accord, elle l’avait chauffé à bloc, à l’instant. Elle s’en était donné à cœur joie, jouant les allumeuses.

Elle n’avait pas vraiment prévu d’aller aussi loin tout de suite. Lorsqu’elle s’était accroupie à ses pieds, elle n’avait pas l’intention de lui ouvrir la braguette. Néanmoins, c’est ce qui s’était passé. Elle savait qu’elle avait envie de lui.

Elle savait qu'elle avait envie de lui.

Elle savait qu’elle avait envie de lui.

Et lui, d’elle. Cela se voyait. Elle avait constaté son énorme érection de ses propres mains. Alors pourquoi l’avait-il rejetée ? Elle l’ignorait. Quel faux pas avait-elle commis ? 

La repoussait-il parce qu’elle était allée trop loin en lui posant des questions indiscrètes ? Ces questions, elle les avait posées parce que, vraiment, elle se souciait de lui. Mais si cela venait de ça, il l’aurait repoussée avant. Il n’aurait pas attendue qu’elle se retrouve à quatre pattes sous la table en train de lui astiquer la verge. Ou bien ?

Ou alors, elle l’avait mal caressé. Depuis toujours, elle avait un rapport compliqué au sexe. En raison des événements traumatisants lors de son enfance. Elle avait déjà eu quelques amants par-ci par-là depuis, mais elle avait à chaque fois ressenti une sorte de blocage. Si ça se trouve, ce mal-être alourdissait ses caresses, les rendant insupportables pour quelqu’un d’aussi expérimenté que Jean. Mais à vrai dire, elle n’en savait rien.

Quand elle avait passé sa main sur son érection, quand elle avait effectué cette série de va-et-vient, elle avait bien senti sa verge palpiter contre sa main.

Alors, pourquoi diable la rejetait-il ?

La boule au ventre, elle repassait toujours les événements dans sa tête quand il revint.

Quand il la vit prostrée sur sa chaise, il se dit qu’il aurait peut-être dû lui expliquer la raison pour laquelle il l’avait rejetée. Il s’en voulait, car elle avait l’air d’en souffrir.

Il avait envie d’elle. Il la désirait tant qu’il avait peur de finir tout de suite à chacune de ses caresses. Mais si ses caresses étaient divines, il ne voulait pas pour autant se laisser aller. Il voulait se réserver pour elle. Il voulait la courtiser. Lui faire l’amour. Dignement.

Comme elle avait la tête baissée, elle ne remarqua pas qu’il avait retiré son jean trempé pour le déposer dans la machine à laver. Ainsi, il se tenait devant elle en chemisette et en boxer sans qu’elle ne se doute de quoi que ce soit. Tant mieux. Il allait lui donner une belle surprise.

deux coupelles de fraises recouvertes de chantilly

deux coupelles de fraises recouvertes de chantilly

Il posa les deux coupelles de fraises recouvertes de chantilly sur la table et lui fit glisser la sienne, qu’elle attrapa au vol. Elle saisit un fruit et l’enfourna dans sa bouche sans plus de fioritures. Où était passée la Madame sensuelle qui arrivait à vous faire bander comme un cheval avec des escalopes à la crème ? À sa place se tenait une fille recroquevillée, intimidée, qui avalait les fraises comme un ogre dans sa grotte. Et il allait remédier à cela.

— Madame, commença-t-il, sur le ton du reproche. 

Intimidée, Madame leva la tête vers lui, lui lançant un regard à la fois terrifié et interrogateur. Elle avait l’air si innocente qu’il eut envie de courir jusqu’à elle pour déposer un tendre baiser sur sa bouche.

— Oui ? 

— Ne savez-vous donc pas manger des fraises ? 

Elle ouvrit des yeux grands comme des soucoupes et ouvrit la bouche.

— Je vous demande pardon ?

Visiblement, elle était interloquée. Très bien, c’était ce que Jean voulait. Il lui sourit et repoussant sa chaise en arrière, lui fit signe de se lever. Ce qu’elle fit après une brève hésitation.

— Venez par ici, dame.

Docilement, elle approcha. À cet instant, son ingénuité la rendait si belle que le cœur de Jean manqua un ou deux battements.

— Oui ? demanda-t-elle d’une toute petite voix en se postant en face de lui. 

Pour toute réponse, il lui fit signe de s’asseoir sur ses genoux. Lorsqu’elle comprit ses intentions, le visage de la dame s’éclaira d’une lueur malicieuse. Elle allait lui faire payer tout ça.

le visage de la dame s'éclaira d'une lueur malicieuse

le visage de la dame s’éclaira d’une lueur malicieuse

Avec un sourire des plus craquants, elle obéit en s’installant sur les genoux de l’escort boy, mais choisit l’endroit le plus éloigné de sa verge qu’elle voyait gonfler dans son boxer.

S’il en fut déçu, il n’en montra rien.

Il lui présenta une fraise, qu’elle goba entièrement. S’il voulait de la sensualité, il allait devoir s’y mettre lui aussi.

Elle tendit son bras et saisit un fruit. Il était rouge et juteux. Elle le donna au jeune homme, qui le prit entre ses dents, laissant la moitié dépasser.

Vaincue, elle rit. Elle comprenait parfaitement où il voulait en venir.

— Très bien, monsieur, vous l’aurez voulu.

Alors, sans bouger ses fesses, elle se pencha afin de prendre entre ses dents la moitié de la fraise qu’il lui tendait. Quand elle la croqua, leurs lèvres se touchèrent. Très vite, elle avala le fruit.

Mais le jeune homme regardait sa bouche avec une telle intensité qu’elle en palpita dans sa culotte.

— Regardez-moi ce gâchis, murmura-t-il.

Et Jean se pencha, posant ses lèvres sur les siennes pour en lécher le surplus de jus. Le contact en fut si enivrant que la dame en vint très vite à en vouloir plus. Lâchant un soupir d’aise, elle écarta ses lèvres, laissant la langue de l’escort boy prendre possession de la sienne. Ce qu’elle fit sans attendre. 

Leurs langues se rencontrèrent en un baiser torride. Elle le voulait. En elle. Elle le voulait tellement que, sans s’en rendre compte, elle avait changé de position. Dans cette étreinte passionnée, elle avait voulu se rapprocher de lui autant que possible. C’est ainsi qu’elle se découvrit assise sur lui, sa fente nue et humide contre sa verge, uniquement séparés par ce tissu si fin. Elle sentait son membre palpiter contre son sexe chaud et elle devait se faire violence pour ne pas le prendre dans la main pour l’introduire dans son vagin sans plus attendre.

Lorsqu’ils se séparèrent, ils étaient tous deux essoufflés. Alors qu’elle allait lui suggérer de passer dans la chambre tout de suite, il saisit une autre fraise.

Celle-ci était enrobée de crème chantilly. La dame sourit et ouvrit la bouche en grand pour recevoir le fruit. Il l’introduisit sans le lâcher. Alors, elle en lécha doucement la chantilly, mimant parfaitement la fellation. Du coin de l’œil, elle voyait les yeux de l’escort boy briller, ses pupilles se dilater. Contre son sexe, elle le sentait bander. Alors, elle croqua la fraise toute entière.

elle le sentait bander

elle le sentait bander

Du jus s’écoula de ses lèvres, longeant son long cou pour venir se nicher entre ses seins, sensuelle réplique de la tache de pêche du repas de midi. Cette fois, Jean n’y alla pas par quatre chemins. Du bout de la langue, il parcourut le chemin de cette goutte, buvant goulûment son jus. Cette fraise, mêlée à l’arôme de Madame, avait le meilleur goût qu’il lui eut été donner de tester de toute sa vie. Le dessert qu’il fallait au menu de ce dîner érotique avec un gentleman.

De son côté, Madame était en extase. De délicieux spasmes la secouaient toute entière au contact de sa langue qui se promenait délicatement entre ses seins. Sans s’en rendre compte, elle s’était mise à onduler du bassin, caressant la verge de l’escort boy avec son sexe humide. Elle les sentait tous deux palpiter d’envie l’un de l’autre. 

Lorsqu’il commença à passer sa langue sur son sein gauche, elle crut qu’elle allait perdre pied. Il pinçait son mamelon droit entre l’index et le majeur, tout en s’occupant de son téton gauche avec ses dents. Les sensations électriques qui s’en dégageaient était tellement intenses !

Lascivement, elle continuait de se frotter intimement contre lui tout en passant ses mains dans ses cheveux. Dans le mouvement, le boxer de l’escort boy s’abaissa, si bien qu’elle se trouva en contact direct avec son membre.

Sans perdre de temps, elle le caressa de sa fente humide.

— Madame… gémit-il contre ses seins.

— Prends-moi. Maintenant. 

Elle accentua son va-et-vient et, très vite, son envie de lui monta en flèche, si bien qu’elle était incapable d’attendre davantage. 

— S’il te plaît. 

Puis, elle se pencha de manière à ce que sa verge puisse entrer en elle.

Le jeune homme eut le plus grand mal à l’arrêter, mais c’est ce qu’il fit.

Prenant la dame dans ses bras, il la conduisit jusqu’à sa chambre où il la déposa sur son lit.

Elle lui sourit, car il restait debout. Soudain, une larme d’émotion lui échappa, et il l’essuya avant qu’elle ne la remarque.

— Tu es si belle, Madame, que c’en est douloureux. 

Elle lui sourit et, pendant un instant magique, leurs yeux se rencontrèrent, échangeant un millier de promesses silencieuses.

Jean s’inclina pour saisir la rose posée sur le lit. Doucement, il en caressa la peau de la dame, qui frémit d’aise.

Elle se redressa pour s’asseoir sur le lit. De ses mains tremblantes, elle défit chaque bouton de sa chemise, déposant un baiser à chaque reprise. En extase, elle promenait ses paumes sur le torse de l’escort boy, se demandant inlassablement si tout cela était réel. Arrivée au bout, elle releva le menton vers lui. Il se baissa et écrasa ses lèvres sur les siennes. La dame enroula ses jambes autour de sa taille, enserrant sa verge contre sa fente. Ils basculèrent en arrière, corps à corps, sans cesser de s’embrasser.

corps à corps

corps à corps

Puis, il se recula. Avec un sourire malicieux, il lui écarta les jambes. Lorsqu’elle comprit ce qu’il allait lui faire, elle rougit jusqu’aux racines des cheveux. Jamais aucun homme n’avait entrepris pareille chose pour elle. Aussi, un peu gênée, elle serra ses genoux l’un contre l’autre. Et s’il n’aimait pas son goût ?

Alors, doucement, il entreprit de masser ses mollets. Elle n’aurait jamais imaginé que cette partie du corps puisse être érogène, mais compte tenu des élancements qui venaient converger de ses jambes à son intimité, elle l’était bel et bien.

Elle se détendit, et par la même occasion, se sentit mouiller pour lui.

— Madame, as-tu confiance en moi ?

Elle hocha la tête, les joues adorablement roses, et écarta ses jambes en une invitation silencieuse.

Il commença sa caresse par un chaste baiser sur le haut de son pubis si lisse. Puis, devant la réaction positive de la dame, l’escort boy descendit plus bas.

Il déposa un autre baiser sur sa fente humide. Elle redressa légèrement la tête pour l’observer, le regard terrifié. Elle ne s’attendait pas à un tel dîner érotique avec un gentleman.

Lentement, le jeune homme passa la langue sur ses propres lèvres pour en goûter le jus.

— Tu es terriblement délicieuse, Madame.

Le ton de sa voix était si rauque qu’elle en frémit. À cet instant, sa langue pénétra son intimité d’une telle manière que la dame ne put que laisser retomber sa tête en arrière. Quand elle sentit sa langue experte trouver son clitoris, elle arqua son dos, poussant un intense gémissement.

— Vous aimez ça, Madame ?

— Oui… Oui, Monsieur Jean, articula-t-elle, difficilement.

Il laissa sa langue se promener sur la petite cerise déjà gonflée de la dame, sentant la tension monter.

C’était tellement bon, pour elle, comme pour lui de vivre ces instants de plaisir lors de ce dîner érotique avec un gentleman.

Puis, il commença à suçoter, à aspirer son clitoris. Elle n’avait jamais ressenti ça !

Elle sentait le plaisir venir par vagues, de plus en plus intenses. Elles l’emportaient dans une mer déchaînée où, par une sorte de pudeur, elle refusait de se laisser aller. Puis soudain, elle lâcha prise. Le plaisir, comme un ouragan, la balaya entièrement.

Lorsque, enfin, elle revint sur la terre ferme, il la considérait avec une telle tendresse que son cœur bondit dans sa poitrine. Aussitôt, l’envie de lui revint. Elle venait à peine d’avoir un orgasme à l’intensité déconcertante et, déjà, elle en voulait plus. Mais que lui faisait-il ? Elle perdait définitivement la tête.

Il dut comprendre ses pensées, car il ouvrit un tiroir et en retira une boîte de préservatifs. Il en sortit un et entreprit de l’ouvrir, mais la dame l’arrêta dans son élan.

— Attends ! le pria-t-elle.

Elle déchira l’emballage et en sortit la capote. 

Quand elle saisit la queue de l’escort boy, il faillit bien perdre la tête et se faire avoir comme un débutant. Sa petite main sur son sexe, c’était tellement bon…

Elle déposa un chaste baiser sur son gland, puis, elle mit le préservatif dans sa bouche. Alors, elle le déroula sur son membre dressé, se servant uniquement de ses lèvres et de sa langue. Il dut faire appel à tout son self-control pour ne pas se laisser aller.

Puis, elle se coucha sur le lit, le considérant avec adoration.

— Prends-moi, demanda-t-elle.

Il n’eut guère besoin de se le faire répéter deux fois. Il s’abaissa sur elle, se positionna entre ses jambes et, sans cesser de la regarder dans les yeux, la pénétra.

La sensation était si bonne ! Son vagin étroit le serrait si bien qu’ils s’emboitaient parfaitement.

ils s’emboitaient parfaitement

ils s’emboitaient parfaitement

Jean commença à donner des coups de reins, la faisant gémir. Il voulait faire durer le plaisir, mais les sensations étaient telles qu’il ne le pouvait pas. Aussi, il accéléra ses mouvements, s’autorisant à la pénétrer plus profondément.

Lorsqu’il fut sur le point de jouir, elle l’interrompit.

— Laisse-moi venir sur toi !

Il obtempéra. Saisissant ses fesses fermes, il la fit basculer sur lui sans sortir d’elle. Alors, leurs places s’échangèrent. Elle sur lui, lui sous elle.

Elle se trémoussait sur lui, de plus en plus vite, de plus en plus profond, en amazone, tandis qu’il lui caressait les seins.

Il la sentait venir, petit à petit. Alors, il lui pinça les mamelons et elle fondit littéralement sur lui.

Sans perdre de temps, Jean la fit basculer. Cette fois, il était derrière elle. Mais il n’en pouvait plus. Lorsqu’il jouit enfin en elle, il fut secoué d’une myriade de spasmes. C’était de loin, le meilleur orgasme de toute sa vie lors d’un dîner érotique avec un gentleman.

Couchés l’un contre l’autre, ils se regardaient dans les yeux. Cela devait bien faire un moment qu’ils échangeaient des baisers, même si tous deux ignoraient depuis quand ils faisaient cela, ayant, l’un comme l’autre, perdu la notion du temps.

La suite du dîner érotique avec un gentleman à vivre avec vous Madame.

❤️❤️❤️

Avez-vous envie d’un dîner érotique avec un gentleman avec le meilleur escort boy parisien ? Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez votre porte à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, gentleman Escorte Masculin hétérosexuel pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

L’expérience du Dîner érotique avec un gentleman pour femmes exigeantes répondra à vos besoins afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien et vous faire vivre une expérience lors du meilleur dîner érotique de votre vie avec un gentleman parisien pour femmes exigeantes.

Au plaisir de faire votre connaissance lors d’un dîner érotique avec un gentleman. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Expérience de plaisir animal

Expérience de plaisir animal

Category:divertissement,escort boy,Experience Tags : 

Madame rêve d’une expérience de plaisir animal avec cet homme inconnu avec lequel elle rejoint maintenant son immeuble parisien. L’escort boy tient à l’accompagner jusqu’à sa porte, pour s’assurer qu’elle soit en parfaite sécurité. Quel gentleman, décidément ! Mais que répondre à tant de protection, de galanterie, de virilité ?

Mais que répondre à tant de protection, de galanterie, de virilité ?

Mais que répondre à tant de protection, de galanterie, de virilité ?

« Vous prendrez bien un dernier verre ? » lâche-t-elle avec un sourire qui en dit long.

« Je ne sais pas si je dois »

« Ne vous faites pas prier ? »

Les yeux de la belle se plissent comme pour lancer un défi.

« D’accord, vous êtes si charmante »

Madame alla directement dans la cuisine pour trouver quelque chose à boire pour son gentleman. Pendant ce temps, l’escort boy met un peu de musique jazz, son œil est attiré par la cuisine.

Dans l’embrasement de la porte, il aperçoit Madame qui ondule de tout son corps, balançant à droite, à gauche ses longs cheveux bruns qui fouettent l’air en cadence. Sa poitrine rebondit doucement sur les meubles alors qu’elle est à la recherche d’une bouteille de vin.

La musique s’accélère, s’emballe, et la dame entre en transe. A présent, ses mains caressent sa taille, épousent la courbe de ses hanches, glissent délicatement jusqu’à ses cuisses, puis remontent, langoureusement, jusqu’à ses cheveux qu’elle soulève pour dévoiler sa frêle nuque. Elle balance sa tête en arrière, les yeux clos, savourant au plus profond chaque note qui résonne dans tout son corps. La lumière épouse son visage dans une symphonie de couleurs chaudes. Sa langue vient humidifier ses lèvres fines mais rebondies, et laisse entrevoir ses canines de féline. Elle est l’incarnation même de la sensualité.

L’escort boy, qui restait poli et distant jusque là, s’approche lentement, mais sûrement, de la porte entrebâillée. L’escort boy lutte pour se contenir mais ne peut finalement s’empêcher de lui sauter dessus. Jean l’attrape par les hanches alors qu’elle entame un de ses mouvements d’ondulation, et la cloue dos au plan de travail. Jean tente de goûter à cette bouche délicieuse mais elle parvient à l’esquiver, avec un petit rire. Elle continue alors à balancer son bassin prisonnier entre ses mains comme par provocation, le regard félin, tout en mordillant sa lèvre rebelle.

Jean tente de goûter à cette bouche délicieuse

Jean tente de goûter à cette bouche délicieuse

Et, dans un mouvement, il la retourne puis la fait se courber en avant sur le plan de travail. Elle a encore ce petit rire. Dans un geste d’expert, il lui retire son haut qui virevolte avant de retomber on se sait où.

Là, toute la sensualité de la belle se dévoile. La peau de la femme est légèrement chaude, au toucher de pêche et forme des courbes à harmonieuse. L’escort boy prend le temps d’inspirer le parfum sucré qui émane de son corps, en laissant ses lèvres remonter doucement le long de son dos jusqu’à sa nuque, dans laquelle il dépose des baisers. Ses mains suivent le même mouvement que sa bouche et remontent jusqu’à ses seins, qu’il presse doucement tout en réfrénant sa fougue. Madame ondule de plaisir.

Elle sent contre ses fesses toute la puissance masculine qui semble contenue dans ce costume de gentleman du plaisir féminin. Dans cette position là, elle n’est maîtresse d’aucun de ses mouvements.

Le désir de s’abandonner complètement à cet homme inconnu l’envahit. « Ce que j’aimerai le sentir en moi ! Dans ma chatte, dans mon cul, peu m’importe, j’ai tellement besoin de prendre du plaisir… » Mais le désir de jouer prend le dessus. Et puis, après tout, ce serait bien trop facile sinon.

Alors qu’il la retourne à nouveau pour mordre enfin cette lèvre insolente qu’il croit assagie, desserrant son étau, Madame se faufile entre ses mains et cours jusqu’au salon en riant.

« Tu aimes jouer » dit-il alors qu’il la rejoint rapidement. « Mais sais-tu ce qu’on fait aux petites joueuses ? »

La flamme dans ses yeux sautille de plus en plus frénétiquement. Elle fait non de la tête tout en restant protégée derrière la table du salon qui les sépare.

« On les éduque. »

Madame sent l’excitation monter en elle, se répandre dans tous les tissus de son corps. Ses mains tremblent légèrement. Ce moment d’inattention lui fait perdre sa position de force, et elle se retrouve à nouveau prise entre ses muscles saillants.

« Cette fois, tu ne m’échapperas pas » souffle-t-il dans son oreille.

Il la soulève pour la déposer sur son canapé d’angle, sur lequel il n’y a ni dossiers ni accoudoirs.  

« Le voilà, ton terrain de jeu. »

Madame n’a plus aucune emprise sur la situation. En seulement quelques instants, elle se retrouve entièrement nue. Ce bel inconnu est allongé sur elle et ses mains parcourent tous les recoins de son corps avec une extrême douceur. Elles suivent la cadence de la musique qui inonde la pièce. Elles s’attardent aux endroits les plus secrets qui sont désormais animés d’une vive chaleur. Elles marquent des pauses, comme si elles attendaient que son corps lui communique un message, approuve ces élans de tendresse.

L'escort boy fait lentement glisser sa bouche de sa gorge jusqu’à son clitoris

L’escort boy fait lentement glisser sa bouche de sa gorge jusqu’à son clitoris

L’escort boy fait lentement glisser sa bouche de sa gorge jusqu’à son clitoris, provoquant en elle une réaction de son bassin qui se soulève comme pour appeler à lui ce sexe qui reste toujours contenu dans le costume.

Elle tente discrètement de le faire glisser avec ses pieds dans l’espoir d’apercevoir enfin l’objet de son désir, mais l’escort boy lui saisit les chevilles et les maintient fermement contre le canapé à l’aide de ses jambes.

« Règle n°1 : c’est moi qui commande »

Madame frissonne. Elle pourrait se sentir en danger. Après tout, elle ne connaît rien de lui, de son passé, de son caractère. L’escort boy pourrait être une menace pour une proie comme elle. Mais ce n’est pas le cas. Elle observe tendrement cet inconnu alors que les veines de ses bras se gonflent sous ses caresses. Jean arrête une main entre ses jambes, dessine des cercles de caresses sur l’intérieur de ses cuisses. Elle sent une vive chaleur s’emparer de tout son corps. Jean la regarde, comme s’il attendait quelque chose.

« Viens à moi, viens à moi ! » halète-t-elle.

Il couvre sa bouche avec sa main.

« Règle n°2 : tu ne parles pas. »

Elle acquiesce d’un mouvement de la tête. Comme pour la punir, il se retire dans la salle de bain. « Mais que fait-il ? C’est un supplice… » pense la dame tandis qu’elle se tortille sur le canapé.

Il revient quasiment nu, avec comme seule tissu une serviette nouée à sa taille, qui ne peut cacher son érection tant elle est forte. L’escort boy tient sa belle ceinture brillante dans ses mains.

« Nous allons jouer un peu, puisque tu semble aimer ça. »

Il saisit ses chevilles et lui attache les pieds.

« Voilà qui est mieux. »

Madame a maintenant mouillé le canapé de son désir ardant. l’escort boy le remarque. La flamme dans ses yeux s’embrase. Sa respiration s’accélère, et il fond sur sa proie tel un prédateur.

Il glisse une main en elle. Elle gémit doucement. L’escort boy accélère alors le mouvement, rendant sa chatte dépendante de ce va-et-vient. Ses mouvements changent de trajectoire, devenant tantôt circulaires, tantôt plus lents, plus rapides. Elle aime le sentir en elle, comme ça, au plus profond de son intimité. Alors qu’il lui lance un regard malicieux, il appui son pouce contre son clitoris.

« Aaah… » gémit-elle doucement.

« Chut…ne dis rien…tu aime ça hein ? »

Elle pince ses lèvres.

« Là, c’est ça…regarde comme tu es belle…laisse-toi aller… »

Son corps se soulève d’impatience.

« Tu m’excite tellement…je vais te prendre, ma belle, je vais te prendre profondément, et tu seras à moi, rien qu’à moi. Cette nuit, tu seras ma proie. »

L'escort boy fait tomber sa serviette d’un geste

L’escort boy fait tomber sa serviette d’un geste

Elle sent le désir monter, irriguer ses veines et son sang. L’escort boy fait tomber sa serviette d’un geste. Là, enfin, l’animal se dévoile. Jean est monté comme un étalon, qui se dresse en montrant toute sa puissance. Elle n’avait jamais vu une érection aussi forte. Jean enfile un préservatif qu’il déroule longuement sur sa virilité impressionnante pour pouvoir lui donner une expérience de plaisir animal.

Madame ne peut s’empêcher de tendre les mains, d’ouvrir légèrement la bouche.

« Non non ma chérie, règle n°1… »

Il la retourne brusquement, saisit ses fesses d’une main et, sans attendre plus longtemps, entre en elle d’un coup de rein maîtrisé. Un sifflement de violon retentit dans le salon. Elle jette sa tête en arrière. Ses fesses se soulèvent pour mieux le sentir. L’escort boy pose une main chaude au creux de son dos.

« Tu es à moi maintenant » susurre-t-il dans son oreille en malaxant sa peau de ses mains expertes. Elle relève un peu plus son bassin. L’escort boy lui donne une légère fessée.

« Tu n’écoutes pas ce qu’on te dit, décidément. C’est moi qui te domine, et je vais te le montrer »

Il lui prend le bas du ventre pour positionner ses fesses à la verticale, et appuie doucement  sur sa nuque pour qu’elle se courbe. Elle tente de remuer ses jambes mais le lien qui les maintient l’en empêche. Son désir est désormais de plus en plus fort. L’escort boy entre en elle dans un mouvement, et laisse éclater sa fougue, en tenant son corps svelte entre ses mains, par ses hanches. Jean lui impose un rythme de plus en plus rapide, allant à chaque fois plus profondément.

« Et maintenant, tu sens comme je te dompte ? Tu sens ma queue en toi ? »

Elle pince ses lèvres, ferme les yeux, savoure sa fougue. « Oh Mon Dieu, il sait si bien s’y prendre ! »

Jean l’attrape par les cheveux pour la relever, et saisit ses seins entre ses mains, les caressant dans un mélange de force et de douceur lors de cette expérience de plaisir animal.

« Qu’est-ce que tu peux être sexy dans cette position. »

Sa peau ondoie sous le mouvement puissant du va-et-vient incessant. Elle sent le désir monter, monter. C’est si délicieux. L’escort boy accélère encore le rythme, colle son torse contre son dos, lui embrasse le cou. Elle peut le sentir entièrement désormais. Son corps est totalement sous l’emprise de cet homme.

Il approche une main de sa petite cerise si sensible. Lentement, il la caresse du bout des doigts, par de petits mouvements circulaires. Le bassin de la dame répond par un sursaut. Sa respiration devient haletante.

« Laisse-moi venir… »

« Chuuut…Règle n°2 ma belle. Pas un mot. »

« Aaah… »

« Attention ma belle. Règle n°3 : je décide quand tu jouis »

La scène tourne au supplice pour Madame. Quelle excitation, c’est fou ! Elle ne pourra bientôt plus se retenir…Elle tente alors d’éloigner sa main de cet endroit qui lui donne tant de plaisir.

Mais il la saisit et l’étend devant elle, en ayant au passage attrapé la seconde. Là, il se couche littéralement sur elle, s’enfonçant au plus profond.

Les jambes de la dame cherchent à se soulever, mais le lien qui les retient les en empêche. Elle en relève une, puis l’autre, sans succès. La ceinture est bien trop serrée. La légère douleur de cet étau fait grimper en flèche le désir de Madame.

Les baisers qu’il lui déposait dans le cou se sont transformés en petites morsures sauvages. Elle sent son souffle chaud et rauque contre son oreille. On dirait un animal. Mais quel animal, décidément ! Ses coups de reins sont désormais plus lents, mais plus puissants, faisant décoller le plaisir de la dame à chaque mouvement.

Un long frisson lui parcourt soudainement tout le corps. « Pitié, délivre-moi, vite… » gémit-elle dans sa tête. Sa prière est rapidement entendue.

« Vas-y, laisse-toi aller…laisse-toi aller pour moi… »

Elle sent l'énorme sucette de l'escort boy qui se tend si fort en elle

Elle sent l’énorme sucette de l’escort boy qui se tend si fort en elle

Ses jambes se mettent à trembler. Elle sent l’énorme sucette de l’escort boy qui se tend si fort en elle. « Continue, oh, continue comme ça… » Ses lèvres sont humides. Ses mains agrippent le coussin devant elle. Elle y enfonce ses ongles. C’est si bon !

Son corps se soulève d’un geste. Elle se sent exploser dans un petit cri de plaisir au milieu du salon, le corps en transe. Tous ses muscles palpitent. Enfin, la voilà délivrée.

Sa respiration haletante redescend calmement. Ses muscles se détendent lentement sur le tissu moelleux du canapé gris. Un sentiment d’ivresse embrume son esprit. Elle ferme les yeux pour savourer cette sensation si délicieuse.

« Tu es incroyable, Madame, incroyable » souffle-t-il en s’étendant auprès d’elle, épuisé par l’effort. « Je crois que je n’ai jamais ressenti ça auparavant. »

Flattée, la dame reste sans un mot, le corps encore embué de plaisir. Elle ne s’est jamais sentie aussi bien dans ce canapé qu’à cet instant, et aimerait que ce moment dure éternellement. Mais elle sent l’escort boy se lever pour rejoindre à nouveau la salle de bains, emportant au passage le lien à ses pieds qui a tant fait sensation.

Alors qu’elle se met à la fenêtre pour aérer son esprit, elle observe le salon qui se dévoile aux premières lueurs du matin. Le canapé prend une toute autre signification désormais. Et un autre parfum, aussi. L’escort boy sent l’homme, le mâle. L’odeur du sexe ne le quittera pas avant un bon moment. Ce qui n’est pas pour lui déplaire.

Madame est profondément heureuse et elle sait déjà qu’elle rappellera son escort boy pour une nouvelle expérience de plaisir animal.

❤️❤️❤️

Avez-vous envie d’une expérience de plaisir animale ? Beaucoup de femmes ont envie d’aller à la plage avec un gentleman. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un gentleman qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un massage coquin sans lendemain.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez votre porte à la fantaisie d’une expérience de plaisir animal.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

Gentleman Escorte Masculin hétérosexuel

Gentleman Escorte Masculin hétérosexuel

Je suis là, Gentleman Escorte Masculin hétérosexuel pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

L’expérience de plaisir animal pour femmes exigeantes répondra à vos besoins, selon vos conditions et rendra votre bain de soleil agréable et inoubliable, une expérience de plaisir animal sensuelle pour vous faire plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien et vous faire vivre une expérience de plaisir animal.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Escort boy paris gentleman livraison gratuite

Service de livraison de gentleman à domicile

Category:divertissement,escort boy,Experience Tags : 

Aujourd’hui les femmes modernes commandent leur partenaire de plaisir grâce au service de livraison de gentleman à domicile. En quelques clics, elles peuvent entrer en contact avec Jean et échanger les modalités d’un accompagnement de qualité en toute simplicité et en toute sécurité.

Madame fut accueillie par le sourire charmeur de son escort boy lorsqu’il ouvrit la porte de la chambre. Le gentleman l’attrapa lentement par la taille, et l’embrassa d’un baiser fougueux. Les mains sur les hanches de Madame, Jean les déplaça lentement pour passer sous le chemisier, frôlant délicatement la peau.

Jean la rapprocha doucement de son torse, passant les mains dans son dos pour dégrafer adroitement le soutien-gorge de Madame, libérant la poitrine qui flottait derrière le chemisier. 

la gentillesse de son escort boy

La gentillesse de son escort boy

S’étant débarrassé du soutien-gorge, il remit ses mains sur les hanches de Madame. Celle-ci, surprise par la gentillesse de son escort boy, sentait l’excitation la gagner doucement, à travers le léger frottement du tissu sur les tétons. 

L’homme du plaisir pour dames approcha à nouveau sa bouche de Madame, et il eut à peine besoin de la serrer un peu plus fort contre lui qu’elle s’accrocha à ses lèvres. sS escort boy fit entrer sa langue dans la bouche de Madame en même temps qu’il lui caressait un sein à travers le tissu du chemisier. Madame s’abandonna au baiser langoureux, échangeant son consentement avec l’activité de sa langue.

Son gigolo lui déboutonna son chemisier tout en gardant sa lèvre inférieure aspirée dans sa bouche, offrant à ses mains un accès facilité aux deux seins de Madame, avec lesquels il s’empressa de jouer. Madame sentit ses tétons se dresser sous les caresses, signifiant que son corps acceptait avec empressement les attentions de son escort boy. 

Celui-ci la repoussa tendrement pour l’adosser contre un mur. Elle frissonna en sentant le contact froid de la peinture dans son dos, mais ses sens s’échauffèrent rapidement lorsque son escort boy plaqua ses deux mains autour de sa tête contre le mur, n’utilisant plus que sa bouche pour la maintenir contre le mur, son torse offrant le plus exquis des barrages qu’elle ait connu.

Son escort boy s’agenouilla pour lui enlever son pantalon et sa culotte dans le même mouvement, elle ne fit rien pour l’arrêter. Quand il posa ses lèvres sur son sexe, elle était déjà trempée par l’excitation.

— J’aime le goût de ton élixir, lui dit son escort boy en la regardant droit dans les yeux, agenouillé entre ses jambes.

L'escort boy lui souleva doucement la cuisse

L’escort boy lui souleva doucement la cuisse

pour la passer au-dessus de son épaule, écartant la vulve pour y accéder plus facilement avec sa bouche. Il la lécha avec expertise pendant de longues minutes, mêlant sa salive à la liqueur abondante, lubrifiant toute la vulve depuis le clitoris jusqu’au périnée.

Madame gémissait de plaisir sous les coups de langues habiles du beau gentleman qui se pliait en deux pour son excitation. Elle ne voulait pas montrer à quel point elle appréciait ses caresses, mais ne pouvait retenir le débordement de ses sens :

— Hhmm… oui… gémissait-elle doucement.

Son escort boy accéléra les mouvements de sa langue, la faisant pénétrer autant que possible dans le vagin pour exciter Madame et lui donner envie de passer à la suite. Il la prépara ainsi pendant de longues et douces minutes, faisant monter son excitation. Lorsqu’il se releva, Madame le saisit frénétiquement par la tête, cherchant sa bouche et ses lèvres, aspirant le goût de son jardin secret dans sa bouche.

— Encore… continue… supplia-t-elle.

— Il faut passer à la suite… Je crois que tu es prête…

— Oui, oui… encore…

Le gentleman souleva facilement Madame, qui lui attrapa la bouche avec ses lèvres et enserra sa taille de ses cuisses, pour la déposer sur le bureau. Son escort boy retira son pantalon, révélant enfin son sexe, et à quel point il était excité. Même si elle n’avait vu une virilité de cette beauté, Madame fut impressionnée par sa taille, et fut prise d’une certaine appréhension à l’idée de ce qui l’attendait.

Madame fut impressionnée par sa taille

Madame fut impressionnée par sa taille

Madame avaient les fesses posées sur le bureau, et son escort boy lui releva les cuisses, présenta sa queue proéminente à l’entrée du vagin de Madame. Celle-ci prit la queue dressée entre ses mains, appréhendant le moment de la pénétration :

— Elle est tellement grosse… murmura Madame, branlant doucement le sexe de son escort boy.

— Ne t’inquiète pas, tu es tellement lubrifiée que ça va rentrer tout seul.

— Je … je ne sais pas, hésita Madame.

— Demande-moi de te prendre, dit son escort boy, frottant la tête de sa queue grosse sur la vulve en chaleur de Madame. Tu sais que tu en as envie.

Ne résistant pas à la sensation provoquée par le contact de sa virilité, Madame se dit qu’il fallait bien qu’elle se lâche :

— Oui… vas-y… prends-moi… doucement, demanda-t-elle.

C’était le signal qu’attendait son escort boy pour pousser doucement avec ses hanches. Comme il l’avait prévu, le sexe lubrifié accepta facilement la pénétration, et il s’enfonça avec douceur mais fermeté. Quand il sentit que l’ouverture s’était adaptée à sa queue, il commença ses va-et-vient avec davantage de vigueur.

— Oh…. Oh oui… c’est bon…, gémit Madame. Encore… je sens… je sens comme tu m’ouvres…

Son escort boy pénétrait avec conviction le sexe de Madame

Son escort boy pénétrait avec conviction le sexe de Madame

Son escort boy pénétrait avec conviction le sexe de Madame, faisant claquer ses cuisses contre l’entre-jambe offerte, qui exprimait son contentement :

— Ouiiii… encore… plus fort… va bien au fond…

Son escort boy accentua les mouvements de ses hanches, faisant frapper sa queue au plus profond du vagin de Madame. Les muscles contractés, il lui souleva les fesses pour la plaquer encore plus fort contre lui, inondant son sexe d’ondes de plaisir.

— Ouiii…ouiiii, encouragea Madame.

Sans prévenir, il interrompit sa pénétration, pour observer la réaction de Madame. Celle-ci le regarda avec des yeux suppliants, attrapant la queue luisant dans sa main pour essayer de l’enfoncer elle-même dans son sexe :

— Pourquoi tu t’arrêtes ? Continue, encore, c’est si bon…

— Tourne-toi, et pose tes mains sur le bureau, lui dit son escort boy.

— Nooon… encore… comme ça.

— Si tu veux que ça continue, ce sera en levrette, expliqua calmement son escort boy.

Devant l’air décidé de son escort boy et la frustration qui venait de son sexe délaissé, elle céda rapidement :

— D’accord…

Prenant la position, Madame se plaça comme demandée, les deux mains sur le bureau, écartant les jambes, offrant sa croupe ouverte, attendant que son escort boy reprenne ses assauts. Comme rien ne venait, elle se retourna d’un air interrogateur.

— Ça ne suffit pas, il faut que tu le demandes, expliqua son escort boy.

— Qu… quoi ?

— Tu dois me le demander.

Vaincue, Madame baissa la tête et regardant le bureau, elle demanda :

— S’il te plait Jean… prends moi comme ça… en levrette sur le bureau…

Elle n’eut pas le temps de finir sa phrase que son escort boy empalait sa queue entière dans son sexe, dilatant à nouveau doucement l’ouverture.

— Ohhhh ! s’exclama Madame, surprise par l’intensité de l’impact.

— Dis-moi ce que tu ressens, demanda son escort boy, agrippant Madame par les hanches.

— C’est … c’est trop bon…, balbutia Madame, les paroles interrompues par les coups de boutoir de son escort boy.

— Ouiiii…oui… bien à fond…

Lâchant une hanche, son escort boy saisit un des seins de Madame dans sa main, pelotant fermement la poitrine pendant qu’il la baisait furieusement. Madame apprécia l’attention portée à ses seins, qui s’additionna au plaisir qui provenait de son sexe en fusion.

— Ouiiii…encore…, dit-elle, haletante.

Agrippant Madame par les cheveux, il l’obligea à se redresser, cambrant les hanches, plaquant ses fesses contre son pubis. Il arrêta un instant ses mouvements, laissant sa queue en érection à l’intérieur de sa grotte magique.

L'escort boy enveloppa les épaules de Madame

L’escort boy enveloppa les épaules de Madame

L’escort boy enveloppa les épaules de Madame avec un de ses bras, et de son autre main il lui saisit le menton, attirant son visage jusqu’au sien pour l’embrasser. Leurs langues s’emmêlèrent avec fougue, mais la position était délicate pour Madame, qui se sentait comme un jouet plié à la volonté de son gentleman.

Celui-ci libéra le visage de Madame, mais pas ses épaules, et recommença à pistonner Madame, s’enfonçant encore plus loin dans son vagin distendu :

— Aaaahhh… oui… gémit-elle.

Son escort boy provoqua son orgasme dans cette position inconfortable mais pourtant irrésistible, la queue pénétrant durement contre les parois du vagin tandis qu’il lui pétrissait fermement les seins.

— Aaahh !…. Oui !…. je jouis !

Son escort boy ressentit sur sa queue en érection les contractions vaginales liées à l’orgasme qui saisissait Madame, et il dut la maintenir fermement par les hanches pour pouvoir continuer sa pénétration, sentant que les jambes de Madame fléchissaient sous la jouissance.

— Ouiiiiiii… oui….., gémit Madame en s’affaissant sur le bureau.

Son escort boy profita de ce moment d’abandon et des dernières contractions pour lâcher lui aussi sa jouissance, et dans un dernier coup de rein, son élixir se déversa dans le préservatif au plus profond du vagin de Madame, agrippant les hanches pour s’enfoncer de quelques millimètres supplémentaires.

— Ahhh… c’est bon…, exprima-t-il simplement.

— Merci, répondit Madame, heureuse de la façon agréable dont se déroulait finalement ce service de livraison de gentleman à domicile qu’elle avait tant redouté.

😘😘😘

Avez-vous envie d’un service de livraison de gentleman à domicile ? Et prendre du plaisir en toute sécurité et avec protection.

Voyagez dans les contrées inconnues de votre plaisir et ouvrez la porte au bienfait de l’hédonisme. Goûtez à la fantaisie des ébats sensuels,  des jeux érotiques nouveaux en toute sécurité.

Une soirée unique pour jouer avec l’imaginaire de vos fantasmes les plus fous. Du désir au plaisir, du premier spasme à l’orgasme, de la pudeur à la fureur… Un orgasme pour la femme qui est en vous, corporelle et sensorielle à partager dans un cadre agréable et convivial. Cela vous tente ?

Laissez moi pénétrer votre envie d’évasion érotique ? Je suis là, gentilhomme épicurien pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Avez vous besoin d’un traitement d’amour pour renaitre ? Osez le service de livraison de gentleman à domicile avec un gentleman qui répondra à vos besoins de divertissement pour femme adulte, selon vos conditions et rendra votre voyage agréable inoubliable, une expérience visuelle et sensuelle pour vous faire plaisir.

Voulez-vous des renseignements sur le service de livraison de gentleman à domicile avec un gentleman.  Contactez moi simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

PS: Livraison gratuite sur Paris.