Category Archives: lâcher-prise

  • 0
Plan Câlin et Coquin pour Femmes

Plan Câlin et Coquin pour Femmes

Category:Accompagnateur,escort boy,lâcher-prise Tags : 

Madame voulait un plan câlin et coquin pour Femmes. L’escort boy passa son bras autour de la taille de sa maîtresse et la serra contre lui. Elle soupira quand il nicha son visage dans le creux de son cou. Jean l’embrassa dans la nuque et elle frissonna de plaisir, malgré la chaleur qui régnait dans la pièce. Elle sentait son torse et son ventre contre son dos. Comme toujours, Jean dormait nu.

Le gentleman approcha de nouveau sa bouche de son cou pour y déposer un léger baiser. Jean passa une mèche des cheveux de sa maîtresse derrière son épaule puis caressa délicatement sa peau, descendant le long de son bras jusqu’à sa main. Leurs doigts s’entrelacèrent.

Le gentleman approcha de nouveau sa bouche de son cou

Le gentleman approcha de nouveau sa bouche de son cou

En remarquant le désir intense qui se lisait dans les yeux de Jean, sa maîtresse sentit son cœur bondir dans sa poitrine. Jamais elle ne s’était sentie autant aimée de toute sa vie. Il passa sa main sur sa nuque et caressa sa joue avec son pouce en se mettant au-dessus d’elle.

L’escort boy captura alors ses lèvres avec avidité, comme un conquérant prenant possession d’un nouveau continent. Il explora sa bouche avec sa langue, l’embrassant avec une telle force et une telle profondeur qu’elle en eut le souffle coupé. Elle avait toujours aimé la façon dont il l’embrassait, avec détermination, passion et avidité.

Mais ce soir-là, c’était encore plus délicieux qu’à l’ordinaire. Il n’y avait rien de frénétique ni de précipité dans ses mouvements, et pourtant son baiser était insistant et dévorant. 

Pendant que ses lèvres et sa langue enflammaient les sens de sa maîtresse, ses mains ne restaient pas inactives et contribuaient à attiser son désir incandescent, qui menaçait de la consumer si Jean ne s’enfonçait pas rapidement en elle.

Lorsque l’escort boy passa son pouce sous son négligé et frotta son téton, sa maîtresse poussa un petit cri, incapable de maîtriser les sensations qui la traversaient.

Le Don Juan pour femmes exigeantes approcha sa tête de sa poitrine tout en faisant glisser la bretelle de son négligé sur son épaule pour libérer son sein. Sa maîtresse laissa échapper un petit cri de plaisir en sentant la langue de Jean lécher le contour de son téton et sa bouche l’envelopper.

Madame adorait cela,  et se cambra pour qu’il prenne son sein plus profondément dans sa bouche. Jean lâcha alors un grognement animal et guttural. Baissant les yeux, sa maîtresse admira la façon dont il s’occupait d’elle. Elle passa ses doigts dans ses cheveux bruns et leva le bassin vers lui. Elle aimait tellement quand il suçait ses tétons.

— Encore, gémit-elle doucement.

Pour toute réponse, l’escort boy la débarrassa de son négligé et le jeta au pied du lit. Elle était désormais nue, comme Jean. À nu devant lui.

Quand il releva la tête, elle remarqua dans son regard un éclat torride, sauvage et avide, mais en même temps rempli d’affection. Sa voix était différente aussi. Il parlait sur un ton rauque, dans lequel perçait un désir violent. sa maîtresse adorait l’entendre parler ainsi, sachant que c’était une voix qui lui était spécialement réservée quand ils étaient seuls.

Le gentleman approcha de nouveau sa bouche de son cou

Le gentleman approcha de nouveau sa bouche de son cou

Elle garda les yeux rivés sur lui tandis qu’il continuait à caresser et embrasser ses seins. Elle observait avec plaisir les changements subtils qui s’opéraient sur son visage quand il la touchait et lui faisait l’amour. Lorsqu’elle voulut le faire remonter pour sentir son corps musclé sur le sien, il l’arrêta en la tenant par les poignets.

Elle passa sa langue sur ses lèvres et hocha la tête. L’escort boy était comme à son habitude déterminé à l’inonder de plaisir. Avec un soupir, elle laissa retomber sa tête sur l’oreiller et s’abandonna aux mains de Jean.

L’escort boy la tortura en descendant avec lenteur sur son corps, embrassant, léchant et mordillant chaque centimètre de sa peau nue. Quand il arriva au niveau du jardin secret de sa maîtresse, il s’interrompit et prit une profonde inspiration tout en la dévorant du regard. Il prenait son temps, un peu comme s’il la voyait ainsi pour la première fois, nue et excitée, avide de ses caresses.

Sa maîtresse déglutit avec difficulté. Jean approchait la tête de son intimité. Au contact de ses lèvres et de sa langue sur sa chair humide, elle ferma les yeux et enfonça sa tête dans l’oreiller tout en soulevant inconsciemment ses hanches. Jean écarta davantage ses cuisses et caressa sa fente avec ses doigts tout en léchant son clitoris, affolant ses sens.

Le cœur de sa maîtresse battait violemment, sa respiration était courte et saccadée et elle dut s’agripper au lit avec ses mains pour se retenir, serrant les draps soyeux avec force.

— Oh, oui ! lâcha-t-elle sur un ton étouffé.

L’escort boy savait comment satisfaire une femme. Il arrivait toujours à l’exciter et à la rendre folle de plaisir. Avec chaque caresse de sa langue, il l’emmenait plus près de l’orgasme. Son désir et sa jouissance montaient de plus en plus. Sa peau était luisante et son cœur tambourinait dans sa poitrine. Elle se tortillait sous sa bouche, mais il tenait fermement ses cuisses pour l’empêcher de bouger. Elle était à sa merci, vulnérable et pourtant en sécurité.

— J’y suis presque, murmura-t-elle. J’ai envie de te sentir en moi.

Jean releva brusquement la tête, et une bouffée d’air frais souffla sur le sexe en feu de sa maîtresse. Elle sentait des fourmillements dans tout son corps. Alors qu’il remontait pour placer sa virilité emballé dans un bout de latex devant son intimité, elle descendit les mains pour sentir sa verge dure comme de la pierre. 

elle descendit les mains pour sentir sa verge dure comme de la pierre

elle descendit les mains pour sentir sa verge dure comme de la pierre

Elle prit une profonde inspiration et la retint lorsque Jean la pénétra. Une bouffée de chaleur se propagea lentement et délicieusement dans son corps, qui s’étirait pour l’accueillir. Il la comblait si pleinement qu’elle avait l’impression qu’ils ne formaient plus qu’un seul être. Leurs corps étaient en parfaite harmonie et leurs cœurs battaient à l’unisson.

Jean se retira lentement puis se renfonça jusqu’au bout, cette fois plus fort et plus profondément. Sa maîtresse entoura la taille de Jean de ses jambes, se cramponnant à lui comme si elle ne voulait plus jamais le laisser partir. Leurs corps se mouvaient en parfaite synchronisation, comme ceux d’un couple dansant ensemble depuis des décennies, se joignant et se séparant avant de se joindre de nouveau. C’était une symphonie d’amour, de désir et de passion.

Lorsque Jean pressa ses lèvres sur les siennes et prit sa bouche dans un baiser brûlant, sa maîtresse eut la sensation d’être soulevée dans les airs et de flotter sur un nuage. Tout ce qui était autour d’elle devenait lointain et trouble. Seuls Jean et elle comptaient. Seuls eux deux existaient à ce moment-là.

Sa maîtresse se cambra sous lui, soulevant le bassin pour venir à la rencontre de ses coups de boutoir incessants. Elle en voulait plus, elle avait besoin de plus que d’un Plan Câlin et Coquin pour Femmes.

Ses va-et-vient se firent plus puissants, plus rapides et plus frénétiques. L’escort boy perdait le contrôle, et elle aima chaque seconde de ce moment parce qu’elle en était l’origine. Elle était la raison pour laquelle son visage était tordu de plaisir, la raison pour laquelle il ne pouvait plus arrêter de se mouvoir en elle et la raison pour laquelle ses respirations étaient courtes et saccadées.

Elle sentit son membre tressaillir en elle et contracta ses muscles autour de lui. Resserrant les jambes autour de ses fesses, elle se laissa aller, accueillant les vagues de plaisir qui l’envahissaient.

L’escort boy serra avec force ses épaules tandis qu’il s’enfouissait en elle une dernière fois, si profondément qu’un cri lui échappa.

Quelques instants plus tard, il s’écroula sur elle en s’appuyant sur ses coudes et nicha son visage dans son cou. Son souffle chaud la chatouillait agréablement. La respiration lourde, sa maîtresse le tenait fermement contre elle, ne pouvant se résoudre à le lâcher. Puis L’escort boy se pencha vers elle et l’embrassa avec tendresse.

❤️❤️❤️

Plan Câlin et Coquin pour Femmes, voilà ce que je vous propose . Beaucoup de femmes  ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain .

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez vos cuisses et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un homme respectueux mais viril.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas . Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur .

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Plan Câlin et Coquin pour Femmes avec un gentleman à Paris répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité . Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

des moments libertins en toute sécurité

Des moments libertins en toute sécurité

Plaisir, désir, passion, extase au programme. Un voyage de plaisirs érotiques sans fin. Fantaisie de divertissements érotiques femmes adultes.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien, vous redonner confiance en vous et vous faire vivre des expériences passionnelles pour satisfaire vos envies de Plan Câlin et Coquin pour Femmes au programme de notre futur rencontre.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Interditauxfemmesdemoinsdeans

Interdit aux femmes de moins de 18 ans

Category:escort boy,Escorting,gentleman,lâcher-prise Tags : 

Madame avait envie d’un rendez-vous interdit aux femmes de moins de 18 ans. Une main dans le dos, Madame fait glisser la fermeture éclair de sa jupe devant son escort boy, qu’elle agrippe des deux mains, obligée de se tortiller pour la faire choir. Puis elle se penche légèrement en avant, saisit délicatement de chaque main la lisière de sa culotte entre le pouce et l’index, et la fait glisser lentement sur ses cuisses.

Madame fait glisser la fermeture éclair de sa jupe devant son escort boy

Madame fait glisser la fermeture éclair de sa jupe devant son escort boy

C’est au moment où elle fait passer sa culotte à travers ses escarpins, une jambe après l’autre, avec ce déhanchement unique, que son escort boy devient fortement troublé. Rien qui ressemble à ce qu’il a pu ressentir auparavant. Des femmes qui se sont dénudées, il en vu tant d’autres, plus belles qu’elle, et dans quelles conditions ! Son émoi n’est pas seulement sexuel, il y a autre chose. 

Surtout garder la tête froide et cacher son émoi, rester l’escort boy placide. Il lui demande de pivoter. Elle y consent, passant d’une jambe sur l’autre. Elle est vraiment splendide, gorgée de toute la nature féminine. 

Madame n’est pas fine certes, mais son corps est incroyablement moulé. Il n’est que courbes généreuses : une taille étroite qui forme un contraste saisissant avec des hanches larges et rebondies, des cuisses épaisses mais fermes, des grosses fesses d’une rondeur idéale, une peau blanche, presque laiteuse, une cambrure à la jennifer Lopez et le minois d’une bourgeoise qui s’apprête à ouvrir les portes de l’enfer de la luxure lors d’un rendez-vous interdit aux femmes de moins de 18 ans. 

Avec son collier de perles qui auréole sa poitrine, elle ressemble à une vénus bon chic bon genre, ses talons aiguilles qui donnent au tableau une touche moins académique. D’emblée, il a envie de se noyer en elle et il ressent à ce moment-là, un attrait charnel dans sa virilité qui se tend.

Elle se rassoit très vite, sans mot dire, croise aussi vite ses jambes, Madame humecte ses lèvres de champagne pour exciter son escort boy et lui jette un regard coquin. Elle essaie de garder une contenance mais elle a le souffle court. 

Madame humecte ses lèvres de champagne pour exciter son escort boy

Madame humecte ses lèvres de champagne pour exciter son escort boy

Puis elle se lève. Il observe son déhanchement, gracieux et infiniment provoquant à la fois, ce cul stupéfiant qui roule sur lui-même, qui prend tout l’espace. Cette exhibition intime, sa façon de chalouper dans le plus simple appareil, dans sa demeure, n’en finissent pas d’attiser son émoi.

Comme beaucoup d’hommes, il a toujours été fasciné par l’ondoiement d’une femme qui marche, par cette synchronisation parfaite, à chaque pas, entre la rotation des hanches, le mouvement de balancier lancinant des fesses, et les jambes qu’elle lancent devant elles à petits jets, le mollet tendu. 

Chez les femmes fortement galbées, cette alchimie est proprement divine, a fortiori lorsqu’elles sont montées sur des talons aiguilles. La belle se déplace nue de cette façon dans cette chambre d’hôtel. 

Madame se détend complètement, désormais convaincue de sa compréhension et surtout de sa complicité. Il a réagi comme elle l’espérait, ni hypocrite ni sarcastique, de façon franche et directe. 

Son embarras s’est estompé et elle ressent maintenant un certain plaisir à être nue, qu’elle tente d’ailleurs de dissimuler. Il faut dire que la conversation ajoutée à sa posture dans ce salon, ça la fait franchement mouiller et c’est pour ça qu’elle ne cesse de croiser et décroiser ses jambes.

Madame se demande s’il bande, en ce moment. En fait, elle doit bien s’avouer qu’elle commence à avoir envie de lui.

L’atmosphère vient de changer radicalement, comme si l’air s’était chargé de particules électriques. Ils se regardent fixement, et cette fois leur yeux se parlent sans détours. Pendant quelques secondes qui valent une éternité, elle lui envoie la flamme de son désir. Ses yeux à lui répondent en écho que tout est possible avec un escort boy interdit aux femmes de moins de 18 ans.

Madame le veut, mais elle ne va quand même pas lui sauter dessus. Elle se laisse d’abord glisser doucement de sa chaise, presque comme si de rien n’était, et se reçoit sur les genoux, les talons dans les fesses. Il l’invite du regard à poursuivre. Elle se penche en avant, les bras tendus, les mains à plat sur le tapis, la tête baissée comme si elle réfléchissait à son audace, puis elle la relève avec des yeux fiévreux. 

Madame s’approche très lentement, à quatre pattes, comme une louve un peu apeurée. Sa croupe cambrée est encore plus belle. Abondante, galbée, ronde. La croupe originelle de la femme gironde qui n’a pas changé depuis la nuit des temps.

Madame s’approche très lentement, à quatre pattes

Madame s’approche très lentement, à quatre pattes

L’escort boy ferme les yeux, sachant que ce qui se trame restera gravé à jamais dans sa mémoire, sans comparaison aucune avec ses turpitudes passées. Elle aussi, pour d’autres raisons, sait que le cours de son existence est en train de basculer.  

Elle passe d’abord sa tête sous ses jambes, ses cheveux caressant ses cuisses. Elle veut d’abord s’imprégner de l’odeur de son vêtement. Ça n’est que du tissu et pourtant elle aime déjà. Est-ce à cause du champagne ? Elle sait bien que non. Elle le déboutonne, lui reste dans son fauteuil, sans la toucher. Elle sait qu’elle va tomber amoureuse de sa queue, comme jamais ça ne lui est arrivé. Elle oublie son mari, non parce que ça la culpabiliserait d’y penser mais tout simplement parce qu’il a disparu de son esprit. 

Cette virilité d’escort boy, elle l’attendait comme un fruit défendu depuis bien trop longtemps. Et elle sent que toute cette frustration passée se mue en un geyser de désir buccal. À cet instant précis, au moment où elle va sortir l’objet de convoitise, elle se sent presque heureuse, et elle le devient lorsqu’il jaillit devant son nez. 

Il est beau, bien rose, épais, et tendu à bloc ! Il est tendu à mort, c’est donc qu’elle lui plaît. Il est tendre aussi. Ses doigts le disent, ses joues aussi. Ses lèvres, si sensibles, confirment. C’est merveilleux, une sucette en érection, se dit-elle. On peut la mettre partout. Dans la main, dans la bouche, dans son jardin secret, entre les seins, pourquoi pas ailleurs. Mais pour l’instant ce sera dans la bouche. Elle ferme les yeux à son tour, se freinant pour ne pas l’avaler comme une goulue. 

Et ses parties intimes, rondes et fermes, qu’elle flatte d’abord, puis qu’elle parcourt de la langue, elles aussi sont appétissantes ! Tout ça est conforme à l’idée qu’elle se faisait de l’animal. Elle ne peut s’empêcher de sourire à cette pensée. Elle risque un œil vers son visage, qu’elle ne parvient pas à distinguer. Il a la tête renversée en arrière. Elle veut avoir le champ libre, alors elle force sur le caleçon et le pantalon pour les faire descendre car c’est interdit aux femmes de moins de 18 ans. 

Il se laisse faire. Ça y est, le pantalon est sur les chevilles, il suffit d’enlever les chaussures, les chaussettes et de se débarrasser du tout. Elle déboutonne sa chemise, caresse son torse. Ça ne lui déplaît pas, il a la peau étonnamment douce. Elle peut entrer dans le vif du sujet. Elle a passé une main derrière ses fesses, l’autre est posée sur sa cuisse. Il est bien agrippé. Une dernière fois, elle se repaît du regard et ouvre la bouche. Une bouche affamée.

Une bouche affamée

Une bouche de femme affamée de plaisir

Quand on a les yeux fermés, les perceptions sont plus précises, décuplées. Tout prend du relief. En ce moment, il ressent une sensation tactile incroyable. Le seul effleurement de sa main et de ses joues sur son sexe a suffi à lui provoquer une onde électrique du bas du dos jusqu’à la nuque.  

Sa bouche mutine l’encercle maintenant doucement. Elle le caresse des lèvres et des mains. Elle s’amuse avec cette texture changeante, cette peau coulissante, la douceur et la délicatesse de la peau de la verge faisant contraste avec le buisson dru et un peu rêche d’où elle émerge. Elle s’attarde maintenant sur le gland, elle le prend alternativement dans la bouche et dans la main et s’amuse à le faire disparaître dans son col roulé, elle lui donne un coup de langue à chaque apparition.

Voilà une queue qui est faite pour sa bouche, pense-t-elle. Ou peut-être sa bouche est-elle faite pour sa queue. Elle se glisse merveilleusement entre ses lèvres, son contact sur son palais et sur sa langue est velouté, ferme et souple à la fois. Maintenant, elle le suce comme si elle n’aurait jamais dû faire que ça, consciente que le retard qu’elle a pris ne fait qu’accentuer son plaisir interdit aux femmes de moins de 18 ans. 

L’escort boy se rend compte qu’elle se tortille, qu’elle bouge les fesses en cadence, qu’elle pivote de façon à amener son cul sous sa main. Jean parcourt de la main les vallons et les sillons qu’il avait apprécié de l’œil. Rien à voir avec les formes calibrées et siliconées que l’on voit dans les magazines et dans certains clubs. Un cul généreux, onctueux, mobile, brodé de légères traces de bronzage, pas un cul d’adolescente. Quelques vergetures et un peu de cellulite complètent le tableau. Les culs de toutes les femmes qui ont connu Jean ont une histoire à raconter.

Les culs de toutes les femmes qui ont connu Jean ont une histoire à raconter.

Les culs de toutes les femmes qui ont connu Jean ont une histoire à raconter.

Il s’aventure d’un doigt interrogateur dans sa vulve. Mon Dieu, ce qu’elle mouille ! Inutile de lécher, il y a là de quoi lubrifier plusieurs queues d’affilée. Il a envie de jouir mais il se retient. Il trouve qu’il y a trop de connivence, trop d’intimité entre eux, qui risqueraient de contrarier leurs projets. Il la regarde, lui caresse doucement les cheveux. Elle frémit, lui rend sa caresse en déposant des petits baisers mouillés sur son nombril. 

Brusquement il la force à se relever, enfile son pantalon, la prend fermement par le poignet et l’entraîne. Elle se laisse faire, un doigt dans la bouche, comme une petite fille qui va être punie. 

Le gentleman lui flanque une bonne claque sur la croupe qui la fait se cabrer comme une jument. L’espace d’un instant elle lui jette un regard effarouché, consciente de la perspective extraordinaire qu’elle offre à son hôte. Son cul plantureux est décidément un monument dédié à la gloire de la femme callipyge. Il a une envie irrésistible de lui dévorer les fesses ! Elle se cabre à nouveau, essaie de lui échapper mais il la tient fermement, l’obligeant à rester immobile.

Jean glisse un doigt dans sa fente mouillée. Elle écarte les fesses, heureuse de lui livrer la partie la plus secrète de son anatomie et terriblement excitée de pouvoir s’abandonner ainsi. Il lui lèche abondamment la rondelle, y introduit la pointe de sa langue. Il aime sa chaleur, son odeur de tourbe. De son côté elle ressent une sensation curieuse et exquise, qui augure des découvertes plus approfondies et un moment interdit aux femmes de moins de 18 ans.

L’escort boy lui remet un doigt dans sa petite chatte  humide et c’est ainsi qu’il continue. Être dirigée par ce doigt planté dans sa fleur, lui procure un sentiment de jouissance inédite. Elle se dit qu’elle acceptera d’être soumise au bon vouloir de ce gentleman dès lors qu’elle y trouvera elle-même la seule chose qui compte désormais : le plaisir brut.

❤️❤️❤️

Avez-vous envie d’un rendez-vous interdit aux femmes de moins de 18 ans ? Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez votre porte à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences lors d’une escale érotique à Paris.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise

Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise

Le rendez-vous interdit aux femmes de moins de 18 ans à Paris répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien et vous faire vivre des expériences passionnelles pour vous satisfaire vos envies de plaisir interdit aux femmes de moins de 18 ans.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Meilleur masseur érotique parisien

Meilleur masseur érotique parisien

Category:escort boy,Escorting,lâcher-prise,Massage

Madame s’éveilla peu à peu de son rêve et comprit qu’elle n’était pas allongée sur une plage, mais bien dans la salle de bains de sa chambre d’hôtel, en train de se faire dorloter par le meilleur masseur érotique parisien. Elle s’aperçut aussi que le drap dont l’avait recouverte son masseur avait disparu et qu’elle était entièrement nue sur la table de massage. Depuis combien de temps, elle l’ignorait.

— Jean ?… bafouilla-t-elle d’une voix endormie en essayant de lever la tête vers elle.

Elle n’obtint qu’un chuchotement pour réponse.

— Chut…

— Mais je…

— Chuuuut…

Madame reposa sa tête sur la planche, et se concentra sur les mains qui remontaient délicatement le long de ses cuisses.

Des mains très fermes. Des mains d’homme…

Des mains très fermes. Des mains d’homme…

Elle se redressa d’un bond.

— Du calme ! chuchota Jean. Détends-toi.

Il posa ses mains sur les siennes, puis remonta le long de ses bras, avant de lui masser les épaules et le dos. Petit à petit, il la rallongea, et continua à laisser courir ses mains vers ses reins, ses fesses, ses cuisses. Toutes les parcelles de son corps eurent droit au même traitement délicieux.

Le fait de sentir son escort boy la dorloter avec autant d’attention apaisa Madame et elle finit par se laisser faire. Se délectant de chaque geste de son masseur improvisé, elle devint de plus en plus réceptive au contact de ses mains et ne tarda pas à sentir la pointe de ses seins se durcir contre le drap. Son escort boy se mit à lui masser les fesses depuis le haut des cuisses jusqu’à la naissance des reins. Tout cela était en train de devenir incroyablement érotique.

Soudain, la main de son escort boy effleura l’intérieur de sa cuisse et Madame sortit aussitôt de son état de relaxation.

— Jean ! protesta-t-elle.

— Chut ! Laisse-toi faire, répéta-t-il à voix basse. J’ai envie de te faire plaisir. De toutes les façons possibles.

Il avait rapproché son visage pour lui parler, et son souffle tiède vint lui caresser l’oreille. Soudain, Madame sentit sa main effleurer son jardin secret, et elle poussa un petit gémissement alors qu’il enfouissait un doigt coquin en elle.

— Tu ne m’auras pas comme ça, Jean…, soupira-t-elle.

— Je sais. Mais tout ce que je souhaite pour l’instant, c’est que tu te laisses aller, susurra-t-il en lui mordillant le lobe de l’oreille sans relâcher sa caresse intime.

Madame sentit son sexe humide s’embraser au contact de son escort boy, et ne trouva pas le courage de résister.

— Ne bouge pas, je reviens tout de suite, chuchota-t-il en lui embrassant la nuque.

Même si elle l’avait voulu, Madame aurait de toute façon été incapable de faire le moindre geste. Elle était comme collée à la table de massage, tous ses sens réclamant encore plus d’attentions de la part de son masseur surprise.

Son escort boy ne la fit pas attendre longtemps. Elle l’entendit rentrer dans la salle de bains, et sentit aussitôt le délicieux frôlement d’un objet en fourrure. son escort boy avait apporté son célèbre gant en fourrure dont les femmes raffolaient tant, et voilà qu’il se mettait à lui caresser tout le corps…

Elle ne put réprimer un gémissement de plaisir

Elle ne put réprimer un gémissement de plaisir

Soudain, la sensation de la fourrure s’arrêta, et l’instant d’après, Madame sentit les mains de son escort boy la soulever.

— Retourne-toi, dit-il d’une voix ensorceleuse.

Madame n’était pas certaine de vouloir se retrouver face à lui. Certes, il l’avait déjà vue nue, mais cette fois, elle se sentait vulnérable à son regard. Cependant, elle ne résista pas à son invitation, et obtempéra.

Elle découvrit alors que son escort boy était lui aussi entièrement nu et éprouva soudain du mal à respirer. Il était beau comme jamais, et le regard langoureux qu’il posa sur elle suffit presque à lui faire oublier ses soucis de travail.

Le gentleman pour dames exigeantes se pencha vers elle et l’embrassa, d’abord tendrement, puis avec une ardeur de plus en plus appuyée. Sa langue chercha la sienne et Madame s’abandonna à la fougue de ce baiser, avide de prolonger encore et encore cette exquise étreinte avec le meilleur masseur érotique parisien.

Mais son escort boy se dégagea au bout de quelques instants.

— Jean a dit: N’ouvre pas les yeux, dit-il d’une voix à peine audible.

Sans perdre plus de temps, il lui empoigna délicatement les mains et les releva au-dessus de sa tête. Cette fois, Madame reconnut les menottes. Son escort boy lui attacha les mains ensemble de façon à les lui immobiliser.

Son escort boy lui attacha les mains ensemble de façon à les lui immobiliser

Son escort boy lui attacha les mains ensemble de façon à les lui immobiliser

Il n’y avait rien d’inconfortable à cette position. Au contraire, Madame trouvait cela incroyablement excitant : elle pouvait encore se cambrer et se tortiller sous les caresses de son escort boy. Brûlant d’un désir irrépressible, elle poussa un petit soupir, implorant son escort boy de continuer son œuvre.

— Tu es si belle, chuchota-t-il. Je ne me lasserai jamais de te regarder..

— Continue, s’entendit-elle articuler d’une voix chaude.

Elle attendit la suite avec une impatience insoutenable, les yeux toujours fermés. Chaque cellule de son corps réclamait son contact, ses caresses. Au lieu de cela, elle sentit un long filet d’huile de massage tiède couler entre ses seins, et parcourir son ventre jusqu’à son mont de Vénus.

Son escort boy commença à l’étaler de haut en bas, s’arrêtant toutefois au sommet de son pubis. Elle aurait donné n’importe quoi pour qu’il poursuive sa caresse un peu plus bas… Incapable de ne pas réagir à une telle provocation, elle souleva les hanches, se cambra, et poussa un petit cri, comme pour implorer son escort boy de cesser de la tourmenter ainsi, et de la libérer de ce désir suffocant.

— Encore un peu de patience, ma belle…

— Oh, Jean, non… Je…

La table de massage fut légèrement secouée, et Madame crut d’abord que c’était à cause de ses propres tremblements. En fait, son escort boy venait de la rejoindre sur la table.

— Jean, je t’en prie, ne t’arrête pas…

— Patience ! répondit-il en riant.

A ces mots, il lui écarta les cuisses et glissa ses doigts jusqu’à son clitoris qu’il se mit à caresser d’un geste assuré. Son tempo était parfait, si parfait que… Madame sentit les muscles de son sexe se crisper une dernière fois, avant que de longs spasmes ne traversent son corps avec une intensité inouïe. Elle jouit comme jamais elle n’avait joui avec le meilleur masseur érotique parisien.

Elle jouit comme jamais elle n’avait joui avec le meilleur masseur érotique parisien

Elle jouit comme jamais elle n’avait joui avec le meilleur masseur érotique parisien

Et, avant même qu’elle ne puisse reprendre son souffle, son escort boy enfila un bout de latex et la pénétra. De toute sa vie, Madame n’avait jamais éprouvé de sensation aussi délicieuse que celle de son sexe dur comme le roc s’enfouissant au plus profond d’elle-même.

Le long râle de son escort boy lui indiqua qu’il appréciait au moins autant qu’elle ce divin contact. Haletante, elle voulu poser ses mains sur lui mais ses poignets étaient attachés par les menottes.

— S’il te plaît… Détache mes mains, implora-t-elle en rouvrant les yeux.

Sans se retirer d’elle, il allongea les bras et déverrouilla les menottes. Dès qu’elle retrouva les mains libres, Madame passa ses bras autour du cou de son escort boy, attira son visage près du sien et déposa sur ses lèvres le baiser dont elle rêvait depuis le début de cette incroyable séance de massage.

❤️❤️❤️

Avez-vous envie d’un massage naturiste tantrique et érotique avec le meilleur masseur érotique parisien ? Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez votre porte à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, même pour une courte période; soyez dans le moment aussi longtemps que vous le souhaitez, en souhaitant que cela ne se termine pas. Vous pouvez réaliser vos fantasmes avec la séance de massage érotique sensuel anti-âge pendant que vous laissez votre stress à l’extérieur.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, gentleman Escorte Masculin hétérosexuel pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

L’expérience du massage naturiste érotique avec le gentleman pour femmes exigeantes répondra à vos besoins afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité. Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit. Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour vous faire du bien et vous faire vivre une expérience avec moi, le gentleman meilleur masseur érotique parisien pour femmes exigeantes.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Avez vousenvied'évasionérotiqueavecunescortboy

Envie d’évasion érotique

Category:Accompagnateur,escort boy,lâcher-prise Tags : 

Madame avait envie d’évasion érotique. Après s’être arrêté à chaque étage, l’ascenseur atteignit finalement le douzième et Madame en sortit. Elle parcourut le corridor les jambes tremblantes, arrivant trop tôt à la porte de la chambre de son escort boy. Elle faillit rire et se mordit la lèvre. L’agréable ivresse à laquelle elle s’était laissé aller disparaissait rapidement dans le sillage de sa nervosité et elle envisagea brièvement de redescendre prendre une autre gorgée de courage liquide.

Madame était une femme mature et forte qui assumait sa sexualité. Elle secoua la tête et enfouit la main dans son sac et prit la carte magnétique que son gentleman avait laissé pour elle à la réception. Elle la glissa lentement dans la fente, puis la retira. 

Avant que son courage ne s’évanouisse davantage, elle ouvrit la porte et pénétra dans la chambre, puis la referma doucement derrière elle. Elle était plongée dans les ténèbres et silencieuse, sauf pour le son de la respiration régulière de son escort boy.

Elle s’arrêta un instant en se demandant si elle devait enfiler ses vêtements de nuit avant de se mettre au lit ou seulement se déshabiller. Elle s’imagina grimper dans le lit de son escort boy.

Madame tâtonna dans le noir pour trouver la commode, puis y déposa la carte magnétique. Elle enleva ses talons hauts qu’elle avait portés toute la soirée et se débarrassa rapidement de sa blouse et de sa jupe. Quand elle en arriva à son soutien-gorge et à sa petite culotte, elle éprouva une autre vague de nervosité et s’arrêta. 

Une autre vague de nervosité

Une autre vague de nervosité

Ils pourraient s’en occuper quand elle se trouverait dans le lit avec lui. Elle traversa la chambre sur la pointe des pieds en espérant éviter de se cogner les orteils. Quand elle atteignit le lit le plus près de la porte, elle posa doucement la main sur la couverture. Elle était froide et encore soigneusement repliée sous le matelas. Son cœur s’accéléra alors qu’elle se dirigeait vers le deuxième lit, les bras étendus devant elle.

Le gentleman était là. Elle pouvait sentir la chaleur qui émanait de lui. Une odeur virile flottait dans l’air et elle s’approcha davantage, laissant sa main descendre sur la couverture. Pour la première fois depuis qu’elle avait décidé de faire ça, un élan de pur désir la transperça, faisant partir tous ses doutes. 

Ses doigts entrèrent en contact avec une peau chaude et elle les retira immédiatement en retenant son souffle. Elle était du mauvais côté du lit, mais heureusement, le souffle de son escort boy demeura régulier tandis qu’elle contournait rapidement le lit. Elle écarta la couverture, respirant à peine, et se glissa dans le lit. Les draps de son côté étaient froids, mais elle réprima un frisson pendant qu’elle attendait pour voir si elle l’avait dérangé.

Elle éprouva un sentiment de victoire en même temps qu’une poussée d’adrénaline et elle se rapprocha de lui, absorbant sa chaleur, jusqu’à ce que son corps se presse complètement contre le dos de son escort boy. Ses tétons entrèrent immédiatement en érection et elle se plaqua encore davantage contre lui, savourant la sensation. 

Son escort boy bougea nerveusement, faisant glisser son bras derrière elle pour lui saisir les fesses et la tirer plus fermement contre lui. Un grognement d’approbation sourd, viril, suivit et il lui serra une fesse.

Un sursaut de conscience s’insinua en elle devant sa caresse confiante. Cette main dure, virile, glissa le long de sa cuisse et remonta de nouveau pour lui saisir les fesses, lui faisant oublier tout le reste. Elle passa son bras autour de son torse et fit glisser ses doigts sur son corps. 

Cette main dure, virile, glissa le long de sa cuisse

Cette main dure, virile, glissa le long de sa cuisse

L’estomac de son escort boy se tendit sous sa main chercheuse et elle laissa ses doigts descendre un peu plus bas, sur le chemin menant à sa virilité. Quand elle atteignit son sous-vêtement et découvrit son large prépuce dépassant la bande élastique, son cœur s’accéléra encore. Elle passa son pouce sur la peau soyeuse et ravala un gémissement. C’était si bon qu’elle faillit lui sauter immédiatement dessus. Un besoin irrésistible dans une envie d’évasion érotique.

Elle glissa sa main sous le coton et la referma sur son long membre épais sans se soucier de réprimer un murmure de plaisir. Il était gros et dur de partout. Sa décision lui semblait meilleure de minute en minute. Son escort boy bougea ses hanches, se raidissant encore davantage sous son étreinte.

Jean se mit à lui masser les fesses, l’exhortant à se presser plus contre lui. Elle sentit des vibrations entre ses cuisses et elle ne put s’empêcher de jouer des hanches, cherchant douloureusement à augmenter la pression. Elle caressa son membre une fois, de la base à l’extrémité, d’un toucher léger et provocateur, et il grogna d’une voix rauque de sommeil et de désir.

Le corps entier de son escort boy se raidit et le sang afflua à son pénis tandis que le chaud parfum de la belle lui emplissait les narines. Ce corps doux et souple se pressait contre lui. Au milieu d’un rêve sulfureux, Madame s’insinuait dans son sommeil, mais c’était tellement réaliste.

La tentatrice de ses rêves se cambra alors contre lui et elle perdit la tête quand ses lèvres frôlèrent un téton recouvert de dentelle. Il attira le bout rigide dans sa bouche et elle arqua le dos, sa gorge émettant un doux ronronnement. 

L’escort boy fit glisser sa main le long de sa cage thoracique puis de son ventre jusqu’à ce qu’il atteigne la minuscule bande de soie recouvrant sa chaleur humide. Les prières à peine murmurées de la belle l’aiguillonnèrent et il retira sa culotte. 

'escort boy fit glisser sa main le long de sa cage thoracique puis de son ventre

‘escort boy fit glisser sa main le long de sa cage thoracique puis de son ventre

Jean la jeta de côté et relâcha son téton pour déposer des baisers le long de son flanc, cherchant désespérément à goûter ce qu’il venait de découvrir. Quand il atteignit sa hanche, il ne put résister à la courbe séduisante et la mordilla doucement. Le cri qu’elle émit en était un de plaisir, et il grogna, déchiré entre le besoin de l’explorer davantage et celui de la sentir jouir contre sa bouche.

Le gigolo fit glisser une main entre ses cuisses et sa décision était prise. Sa peau était douce comme du satin, avec seulement une mince bande de duvet la recouvrant. Son clitoris dressé se pressait contre sa paume et il augmenta la pression, récompensé par une bouffée de chaleur et un gémissement. 

Son membre palpita et il se laissa glisser plus bas sur le lit pour l’embrasser à cet endroit. À part ses cuisses qui tremblaient, elle était complètement immobile sous lui. Il s’installa plus près pour faire courir sa langue le long de sa fente humide. Quand il atteignit sa petite cerise juteuse, il referma ses lèvres dessus et se mit à la frotter en cadence avec sa langue.

Madamme frissonna sous lui en écartant les jambes. Il vérifia à quel point elle était prête, puis glissa profondément deux doigts en elle. Elle souleva son bassin, ses hanches s’agitant de désir.

Elle l’implorant d’aller plus profond en elle. Sa demande fit palpiter de nouveau son membre et il obéit, enfonçant ses doigts plus profondément, puis les retirant pour les enfoncer de nouveau lentement, à un rythme régulier, tout en suçant, léchant, se délectant de sa saveur.

Elle projeta de nouveau ses hanches vers l’avant, se pressant contre son visage tandis qu’il augmentait la pression de sa bouche. Il la prit avec un appétit vorace, impatient, jusqu’à ce qu’elle se torde sous lui. Il avait l’impression que le temps s’éternisait tout en se réduisant à une fraction de seconde quand il entendit faiblement ses cris étouffés et qu’elle se tendit de tout son corps.

Madame lui tenait fermement la tête sur sa chatte tandis qu’elle se tortillait contre sa bouche. Sa douce sève baignait sa langue et il ne put contenir un grognement de satisfaction. 

S’il ne la pénétrait pas au cours des 30 prochaines secondes, il allait exploser. Quand les cuisses de la belle se détendirent, il ne perdit pas une seconde, retirant son boxer et recouvrant son corps encore tremblant avec le sien.

Le frottement de la dentelle alors qu’elle se tortillait contre sa poitrine pénétra son brouillard sensuel. La belle, lubrifiée et folle de désir, les cuisses largement écartées sous lui, attendait qu’il la pénètre et la fasse hurler de plaisir pour combler son envie d’évasion érotique. 

le fantasme de Madame sur le point de devenir réalité

le fantasme de Madame sur le point de devenir réalité

Dans l’obscurité totale, le fantasme de Madame sur le point de devenir réalité, chaque son semblait amplifié. Le bruit de l’enveloppe du préservatif qu’elle déchirait, sa propre respiration haletante alors que les doigts assurés de la belle glissaient le bout de latex le long de son membre, le bruit du souffle qu’elle retint quand il braqua ses hanches pour voir à quel point elle était prête.

Son besoin était si fort qu’elle se sentait étourdi, remplissant d’un seul coup son sexe étroit. Profondément, si profondément qu’elle gémit contre son épaule et il commença à se retirer, faisant baisser l’intensité. 

Les dents de la belle se refermèrent sur son épaule et ses doigts creusèrent des sillons au bas de son dos, l’exhortant à continuer, l’implorant silencieusement de ne pas s’arrêter.

Madame laissa retomber sa tête sur l’oreiller et agita les hanches de plus en plus vite. Il aurait voulu la titiller, jouer un peu, faire baisser sa tension pour ranimer encore davantage ces flammes, mais il était allé trop loin. 

Elle l’implora de nouveau dans un murmure qui jaillit et il se figea, profondément enfoui dans sa chaleur, prêt à exploser. Sa respiration était devenue haletante à force de se retenir. Elle tendait son corps contre le sien, folle de désir et cherchant désespérément quelque chose que lui seul pouvait lui donner.

La belle le serra encore davantage, l’aspirant en elle, l’attirant vers un orgasme qu’il ne pouvait plus davantage lui refuser qu’il ne pouvait se le refuser à lui-même, et toute pensée cohérente disparut. Son sang battant dans ses oreilles, il se recula pour mieux plonger, agrippant fermement les hanches de Madame, la tension de sa propre jouissance le serrant comme une bête réclamant satisfaction.

Son corps l’étreignit fermement et palpita, l’agrippant et le relâchant pendant qu’elle jouissait puissamment autour de son membre.

L’escort boy éprouva un sentiment de triomphe qui le fit sombrer et son corps se mit à ruer alors qu’il jouissait en elle. Elle continua de jouir par petites vagues d’extase la laissant tremblante. 

Pendant un long moment, ils demeurèrent en équilibre, leurs pouls battant si forts qu’ils s’étonnaient de ne pouvoir entendre quoi que ce soit d’autre. Parce qu’ils venaientt tout juste de faire l’amour et que ça avait été tellement bon.  

😘😘😘

Avez-vous envie d’évasion érotique avec un gentleman ? Et prendre du plaisir en toute sécurité et avec protection.

Voyagez dans les contrées inconnues de votre plaisir et ouvrez la porte au bienfait de l’hédonisme. Goûtez à la fantaisie des ébats sensuels,  des jeux érotiques nouveaux en toute sécurité.

Une soirée unique pour jouer avec l’imaginaire de vos fantasmes les plus fous. Du désir au plaisir, du premier spasme à l’orgasme, de la pudeur à la fureur… Un orgasme pour la femme qui est en vous, corporelle et sensorielle à partager dans un cadre agréable et convivial. Cela vous tente ?

Laissez moi pénétrer votre envie d’évasion érotique ? Je suis là, gentilhomme épicurien pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Avez vous besoin d’un traitement d’amour pour renaitre ? Osez un voyage érotique ou une invitation à l’amour avec un gentleman qui répondra à vos besoins de divertissement pour femme adulte, selon vos conditions et rendra votre voyage agréable inoubliable, une expérience visuelle et sensuelle pour vous faire plaisir.

Voulez-vous des renseignements pour répondre à votre envie d’évasion érotique avec un gentleman.  Contactez moi simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Ivressedulâcher prise

L’ivresse de la jouissance du lâcher-prise

Category:escort boy,Experience,lâcher-prise Tags : 

Mon escort boy me rend complètement folle. En sa présence, je perds toute logique, toute mesure et me laisse aller à l’ivresse de la jouissance du lâcher-prise. Je ne sais plus qui je suis et encore moins ce que je fais. Moi, qui suis un modèle de retenue, de contrôle et de maîtrise, je me découvre soudain des envies irrépressibles de douces folies.

Nous descendons enfin de l’ascenseur au troisième étage. Les portes se sont à peine refermées que mon gigolo me colle contre le mur pour m’embrasser. Sa langue et son haleine m’envahissent et me font perdre totalement les pédales. J’essaie de reprendre le contrôle du jeu mais mon escort boy tient mes poignets dans mains.

Je grogne et préfère me frotter outrageusement à son érection impressionnante plutôt que de répondre. Ce gentleman rit de mon audace. Une porte claque, nous faisant sursauter : nous partons alors vers le fond du couloir.

Jean ouvre sa chambre, me pousse à l’intérieur et referme le battant d’un coup de pied tout en s’avançant vers moi. Je recule, plus par défi que par peur de ce qu’il s’apprête à me faire.

Sa posture vient de changer brusquement. C’est comme s’il était devenu plus grand, plus massif. J’ai devant moi l’homme habitué aux caprices des femmes.

Je défais le premier bouton du corsage de ma robe en plantant mon regard dans le sien. Le noir de ses yeux est chargé de désir. La bosse dans son pantalon m’en dit long sur sa situation.

Je défais un deuxième bouton. Mon escort boy fait un pas. Le troisième bouton saute et le haut de mon soutien-gorge saumon apparaît. Jean fait un autre pas en avant. J’inspire doucement.

Le dernier bouton cède sous la pression de mes doigts. Je dégage doucement une épaule. Jean arrive enfin jusqu’à moi. Il saisit ma taille et me plaque contre son ventre chaud et dur. Il pose ses lèvres sur l’arrondi de mon épaule. Son souffle est brûlant.

Je halète sous l’assaut de sa bouche qui monte doucement dans mon cou avant de redescendre vers ma poitrine. Je laisse courir ma main sous sa chemise.

Mon escort boy fait sauter d’un geste expert l’attache de mon soutien-gorge, qui disparaît dans un froufrou sur le sol. Ma poitrine ainsi libérée jaillit pour mieux se retrouver prisonnière des mains de Jean. Ses mains m’électrisent et me brutalisent, en même temps qu’elles m’excitent. Mon sang bouillonne.

Mon gigolo fait rouler mes tétons entre ses doigts et lèche d’un coup de langue habile le lobe de mon oreille. Je gémis.

Mais je suis incapable de lui répondre, car il a descendu sa main bien plus au sud. Ses doigts se sont glissés sous ma robe et se sont insinués sous mon string minimaliste à la recherche de mon jardin secret.

Ils ont trouvé mes chairs gonflées et mouillées et jouent avec d’une façon insupportable.

Et alors qu’il me propulse lentement mais sûrement vers un plaisir phénoménal, il s’arrête, me soulève comme si je ne pesais rien et me pose sur le meuble de l’entrée.

Mon escort boy remonte brutalement ma robe sur mes cuisses, écarte d’autorité mes jambes, fait claquer mon string d’un geste sûr et plonge dans la moiteur de mon sexe.

Je crie, je tremble et je supplie. Je supplie un homme de continuer. Je suis devenue un pantin entre ses mains. Il suce, tète, lèche et joue avec mon clitoris comme aucun autre homme n’a su le faire avant lui et me fait connaître l’ivresse de la jouissance du lâcher-prise.

Découvrez ce que cache le puzzle de la sucette et contactez moi si vous voulez vivre ce moment avec moi.

 

Et chaque fois que j’approche de la délivrance, mon escort boy s’arrête un court instant avant de recommencer plus intensément encore. Il insère deux doigts au fond de mon intimité, explorant des recoins que je ne me connaissais pas.

L’orgasme qui se forme est comme un tsunami devient l’ivresse de la jouissance du lâcher-prise. La houle reflue loin, longtemps, et la vague monte, monte, monte.

Je suis en train de me consumer, et ça me fait presque mal tellement mon désir de sentir cet homme en moi est puissant.

Et puis ce mâle en rut se redresse. Il plante dans mes yeux son regard assombri d’un désir au moins aussi ombrageux que le mien. Mon escort boy ouvre rapidement sa braguette, délivrant sa monumentale érection.

Je suis au paradis. Non, je suis en enfer. Cet escort boy m’emmène dans les deux à la fois. Il est le mélange parfait d’autorité et de bienveillance.

De force et de douceur. D’épices et d’amertume. Il est l’équilibre quand je suis l’extrême.

J’attrape d’une main sûre son sexe et commence un langoureux va-et-vient. Il est au bord de l’explosion et son gland goutte déjà d’un plaisir trop longtemps retenu.

Mon escort boy s’écarte, sort un petit carré d’argent de sa poche, le déchire d’un coup de dents et le déroule sur lui. Il ne revient pas vers moi et se masturbe sous mes yeux.

Ses mots ont pour effet immédiat d’envoyer une nouvelle boule de feu directement dans le brasier qui alimente ma jouissance future.

J’écarte un peu plus les jambes et caresse mes cuisses du bout des doigts dans un geste délibérément provocateur.

Et là, c’est une apothéose de sensations. J’ai l’impression qu’il m’écartèle. Mais la brûlure fait bientôt place à quelque chose d’encore plus. Tout.

Est-ce que c’est parce que je ne sais pas qui il est ? Est-ce que c’est parce que j’ai l’impression que mon corps, lui, l’a reconnu comme celui que j’attendais ?

Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je n’arrive plus à penser. Je me suis déconnectée de la réalité pour ne faire plus qu’un avec lui.

Je hoquète sous ses coups de boutoir toujours plus puissants. Je hurle en explosant. Littéralement, c’est l’ivresse de la jouissance du lâcher-prise.

Je me réveille doucement. Je n’ai jamais été aussi détendue de toute ma vie. Je plane.

Je suis nue et à plat ventre dans un lit dont les draps sentent le parfum de cet homme et le sexe que nous avons consommé ensemble. Un gentleman et une femme exigeante comme moi.

🎩🎩🎩

Avez-vous envie de vivre l’ivresse de la jouissance du lâcher-prise ? Voulez-vous le faire en toute sécurité ? Réservez une séance en ma compagnie et découvrez des sensations nouvelles de pure plaisir dans les bras d’un homme et sentez vous jolie, séduisante dans mes bras.

Je ne vous jugerai pas d’avoir envie de calins, de tendresse et de plaisir sans lendemain. Je sais ce dont vous avez besoin car je connaîs les femmes et je les aime. Vous avez des limites, je les respecterai. A vous de décider jusqu’où vous souhaitez aller.

Je vous transporterai dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection.

Offrez vous un service d’accompagnement premium pour profiter de la vie que l’on vit qu’une fois.

Au plaisir de vous faire plaisir, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brûlez de savoir.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

Tel: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
Website: https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 


  • 0
calin erotique et sensuel

Les bienfaits des câlins érotiques

Category:escort boy,lâcher-prise,Rencontre Tags : 

Les bienfaits des câlins érotiques. Plus de dix mois qu’elle n’a pas fait l’amour et que son mari ne l’a pas touchée. Chaque week-end, elle fait l’effort de se faire belle et désirable pour qu’il s’occupe d’elle mais en vain. Pendant la semaine, comme son mari est obligé de la quitter pour son travail, elle se retrouve seule.

Cela fait plus d’un an que cette situation perdure. Elle le regarde partir et elle pousse un soupir à la pensée qu’elle se retrouve encore privée de sexe. Elle le soupçonne d’avoir une maîtresse. Il revient de temps en temps avec un bouquet de fleurs mais il passe plus de temps à regarder des pornos sur internet qu’à la toucher.

Cette situation l’a conduite à contacter un Escort boy, un gentleman de l’internet qui accompagne les femmes en manque de câlins. Ils se sont retrouvés dans un hôtel parisien. Elle voit une bosse se former au niveau de son pantalon alors lorsqu’il la regarde, elle voit du désir. Elle aimerait que son mari la regarde de cette façon lorsqu’elle met une robe moulante qui met en valeur ses fesses, le gentleman lui sourit, il lui caresse le postérieur et elle lit l’envie dans ses yeux.

Les bienfaits des câlins érotiques. Leurs deux corps se frôlent et elle sent chacun de ses mouvements. Il est calme devant cette situation, ses mains se posent sur ses fesses et il la regarde droit dans les yeux pour observer sa réaction. Jean la plaque contre lui, elle sent son érection. Son attitude lui prouve que cet Escort boy a beaucoup d’expérience dans ce domaine.

J'enlève votre robe rouge

J’enlève votre robe rouge

Sans attendre, il dégrafe sa robe rouge qu’elle a mise pour l’occasion. L’ouverture sur le côté révèle le soutien-gorge de la même couleur. Il passe sa main dedans et la descend jusqu’à ses fesses pour sentir le tissu qui les recouvre. Elle aime ce contact trop longtemps oublié et elle en oublie qu’il vient d’un Escort boy. Elle se laisse faire, docile, prenant plaisir à ce jeu dangereux.

Elle apprécie ce compliment, surtout de la part d’un gentleman pour dames qui apprécie les beaux ensembles en dentelle. Elle se trouve sexy avec une culotte. Elle trouve les strings bien trop vulgaires et provoquant dans le mauvais sens.

Elle l’aide à retirer sa robe, lui révélant en ensemble rouge en dentelle dont l’avant du tanga dévoile les poils de son pubis finement coupé. Elle le voit détailler tout son corps et en posant sa main sur la bosse de son pantalon, Elle sent sa virilité bien dure. Elle comprend qu’à cet instant précis, il devient impossible de faire machine arrière. Même si Elle le voulait, elle n’aurait pas la force de le repousser. Le gigolo semble subjuguer par cette nouvelle vision qu’il a d’elle. Elle n’est pas en état de réfléchir, ni de réaliser ce qu’elle est en train de faire. Elle veut lâcher prise et c’est pour cela qu’il est là.

Les bienfaits des câlins érotiques. Elle sent son érection et elle aime ça. C’est fou ce que le sexe d’un homme qui la désire, peut lui manquer. Ses mains cherchent à enlever son soutien-gorge mais elle le repousse d’un mouvement. Il la regarde d’un air surpris et elle lui lance son sourire le plus coquin.

Sa façon d’être poli avec elle, cache un côté de sa personnalité qu’elle aimerait connaître. Elle se doute qu’il a une autre opinion la concernant maintenant mais elle veut lui montrer qu’il se trompe en prenant les devants. Elle ne veut pas qu’il se fasse d’illusions sur son compte, tout en ignorant exactement quelle est sa personnalité en matière de sexe.

Sa main caresse la bosse et elle se met à genoux devant lui. Elle déboutonne son pantalon et elle l’abaisse avec son boxer pour sortir son énorme membre tendu à l’extrême. Elle est vraiment exceptionnelle et elle sait qu’il sait s’en servir.

Elle la caresse à peine, Elle la met directement dans sa bouche. Elle garde sa queue en bouche, sa langue lèche son gland et elle le sens déjà perler, un doux parfum luxure. Il est en confiance, ses mains dans ses cheveux, sa posture plus droite et ses légers mouvements de bassin. Maintenant il sait qu’elle n’est pas une allumeuse juste une femme délaissée par son mari.

Elle pousse un gémissement de satisfaction, ce qui ne manque pas de l’exciter. Il tente de lui faire avaler sa queue complètement mais elle met sa main droite sur sa garde afin de ne pas perdre le contrôle. Il se détend légèrement pour la laisser faire et elle l’entend gémir lorsqu’elle joue avec son gland.

Les bienfaits des câlins érotiques. Elle a l’impression d’être dans une autre vie, dans un autre endroit. Elle oublie qu’il est son Escort boy, l’excitation est bien trop forte et elle en oublie son mariage. Son mari la délaisse, il ne peut pas se plaindre qu’elle prenne du plaisir ailleurs. Il n’avait qu’à s’occuper d’elle comme Jean est entrain de le faire.

Elle continue sa fellation et l’oblige à pousser quelques râles de plaisir mais elle se limite au minimum. Elle ne veux pas qu’il vienne dans sa bouche, elle a besoin de sentir sa queue entre ses jambes, elle en mouille d’envie.

Elle retire son sexe de sa bouche et elle le lèche ses boules jusqu’au gland en le regardant dans les yeux. Il aime ça, son sexe frémit sous l’effet de sa langue. Elle s’éloigne de lui pour se mettre sur le lit, cuisses écartées. Sa grotte secrète est comme son ventre, en feu et Elle a besoin de sentir sa langue. Cela fait trop de temps qu’elle n’a plus reçu de cunnilingus.

Son Escort se déshabille avec dans ses yeux l’envie d’aller plus loin. Il s’agenouille entre ses cuisses et dépose un baiser sur le tissu qui recouvre ses lèvres. Elle pousse un gémissement de plaisir. Il lui enlève ensuite le soutien-gorge puis pose sa main sur le devant de son tanga et frotte ses lèvres. Elle ouvre la bouche en laissant échapper un petit râle de délectation.

J'enlève votre soutien gorge

J’enlève votre soutien gorge

Les bienfaits des câlins érotiques. Elle se mordille la lèvre inférieure pendant qu’il lui retire le dernier vêtement et le jette au sol. Il enfonce deux doigts, Elle crie de surprise et Elle voit son regard ravi par l’effet provoqué. Il la doigte doucement, sûr de ce qu’il fait et elle reconnait qu’il la rend folle en cet instant.

Elle ne doit pas être la première avec laquelle il joue de sa main. Il attrape ensuite ses jambes et la tire légèrement vers lui. Ce qu’elle attend avec impatience arrive enfin et elle pousse un gémissement de soulagement en sentant sa langue cherchant son clitoris.

Jean la fouille et elle sent qu’il a vraiment l’habitude de cette pratique. De ses mains, elle tente de guider sa tête vers l’endroit désiré, espérant que sa langue trouve son bouton. Il se laisse faire et il finit par atteindre son clitoris. Elle en mouille d’autant plus, sentant le feu ardent de son ventre résonner l’envie encore plus criante de sentir sa queue dans sa chatte.

Elle ressent la vague de chaleur familière et pourtant oubliée depuis si longtemps. Elle gémit plus fort ce qui l’incite à continuer et à insister tout en gardant une main posée sur sa tête. Elle le sens accélérer son mouvement, la poussant à se tendre avant que son orgasme explose. Elle ne retient pas ses cris de jouissance sous l’œil amusé de Jean qui semble fier de lui.

Les bienfaits des câlins érotiques. L’Escort boy a de la suite dans les idées. Il se remet debout et la regarde avec un sourire. Sa verge bien tendue vers elle. Maintenant il se laisse aller à ses envies, ce qui n’est pas pour lui déplaire.

Elle aime qu’il prenne l’initiative et ordonne dans ce moment qu’ils partagent. Elle tend son postérieur vers lui en se cambrant bien comme il faut pour l’exciter. La vue lui plait et elle sent sa main lui toucher la fesse droite.

Elle ne dit rien et ça ne casse absolument pas son envie d’avoir sa queue dans sa chatte. Jean enfile un préservatif. Elle s’attend à ce qu’il la prenne comme virilement. Avant qu’elle ait le temps de réagir, il l’attrape par les hanches en le tirant vers lui. Elle pousse un cri de surprise mêlé au plaisir d’avoir été prise d’un coup sec. Elle oublie son appréhension et la sensation d’être remplie embrume son esprit.

Il lui claque la hanche avant de lui mettre des coups de reins. Cette sensation trop longtemps oubliée annihile ses dernières réticences. Elle se cramponne à la tête du lit. Il sait utiliser sa queue et sa puissance pour la faire gémir, faire d’elle sa chose. Fugitivement, Elle s’en veut d’avoir attendu si longtemps avant d’avoir contacté ce gentleman. Elle doit mouiller abondamment et elle le sent glisser si facilement en elle d’avant en arrière.

Je vous pénètre doucement

Je vous pénètre doucement

Elle lâche un « oui » entre deux forts gémissements. Elle n’a pas l’habitude de se laisser aller ainsi. Elle confesse que son mari n’est pas un bon amant et qu’il est même le moins bon de ceux qu’elle a eu mais elle l’aime quand même pour d’autres raisons.

Les bienfaits des câlins érotiques. Son gentleman accélère le rythme, respirant plus bruyamment maintenant et elle comprend qu’il va jouir. Elle ne retient pas ses cris. Elle le sent se contracter avant de lui mettre une dizaine de coups de rein plus violents. Elle n’est plus capable de retenir ses cris et elle jouit avec lui comme une possédée, les mains crispées sur la tête du lit.

Après ce moment d’une intensité extrême, ils s’installent tous les deux confortablement pour faire un câlin et elle réfléchit à ce qui s’est passé. Elle ne ressent aucune honte. N’ayant aucun lien avec Jean, elle n’a rien fait de mal et elle a déjà envie de recommencer. Elle sourit en pensant que maintenant elle ne ressentirait probablement plus la frustration des fins de week-end.

***

Avez-vous besoin de câlins érotiques ? Voulez-vous des moments romantiques plein se sensualité ? Réservez une séance en ma compagnie et découvrez des sensations que vous avez connues dans les bras d’un homme élégant, bien élevé qui connait les femmes. Sentez vous jolie, séduisante et sexy dans mes bras.

Je ne vous jugerai pas d’avoir envie de câlins érotiques, de tendresse et de plaisir. Je sais ce dont vous avez besoin car je connais les femmes et je les aime. Vous avez des limites, je les respecterai. A vous de décider jusqu’où vous souhaitez aller.

Je vous transporterai dans la magie d’une soirée, d’une nuit ou d’un week-end hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection.

Offrez vous un service d’accompagnement premium pour profiter de la vie que l’on vit qu’une fois.

Au plaisir de vous faire plaisir, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et laissez vous séduire.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

Tel: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
Website: https://escortboy.org


Agenda

mars 2024
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Recherche

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com