Tag Archives: education sexuelle

  • -
Les bouchées de plaisir avec votre escort boy

Bouchées de plaisir libertin avec un gentleman

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Découvrez les Bouchées de plaisir libertin avec un gentleman qui saura vous combler Mesdames et vous faire découvrir des expériences voluptueuses. Osez lire cette histoire qui vous donnera un avant gout des possibilités qui s’offrent à vous.

« Bonjour, bonjour ! Entrez, entrez Madame ! »

« Bonjour Monsieur » répondit Madame en serrant la main tendue.

« Oh, appelez-moi Jean ! » répondit l’escort boy avec empressement.

« Vous pouvez m’appeler par mon prénom… » répliqua Madame avec un sourire moqueur.

« Euh oui, bien sûr… » fit le gentleman, visiblement un peu coupé dans son élan par cette réponse de la dame.

Madame tira sur son chemisier, faisant dépasser un peu plus les rondeurs alléchantes de ses seins, et elle vit avec amusement le regard que l’escort boy jetait dans son décolleté, observé les deux sphères comprimées de telle sorte que sillon entre les seins disparaisse au profit d’un écrasement des deux globes l’un contre l’autre. « J’adore les hommes comme lui, qui n’ont pas peur de montrer qu’ils apprécient les belles choses…j’ai l’impression de pouvoir lire dans ses pensées… » s’amusa la dame.

« Prenez place, je vous en prie… » dit l’escort boy en indiquant un canapé à deux places, et en continuant à admirer les rondeurs étalées aussi ouvertement par son interlocutrice.

Dès que la dame se fut assise, l’escort boy vint la rejoindre, s’asseyant juste à côté d’elle, beaucoup plus près que les convenances sociales l’auraient voulu, et sa main vint effleurer comme par inadvertance le genou de la blonde.

Des préliminaires extremement intenses avec votre escort boy

Des préliminaires extremement intenses avec votre escort boy

Et en même temps qu’elle parlait, elle posa sa main sur l’entrejambe du directeur, et entre ses doigts aux ongles longs et vernis, elle souligna les contours de la queue bandée en lissant les plis du pantalon autour de la bosse rigide derrière la toile tendue du pantalon.

« Mmh… » fit Madame en palpant entre ses doigts l’érection de l’escort boy.

La dévorant toujours des yeux, il ne put s’empêcher d’entrouvrir la bouche en la voyant remonter discrètement sa jup, dévoilant la nudité de ses cuisses au-delà de la bande noire de l’élastique de ses bas qui ornaient ses jambes, recouvrant à peine ses fesses.

La blonde perverse se leva pour venir s’appuyer sur le bureau où elle posa ses fesses avant de retrousser intégralement sa jupe autour de ses hanches, révélant à Jean les rondeurs pleines et lisses de sa fente, son abricot juteux délicieusement fendu en son milieu.

L’escort boy contempla son sexe, caché derrière une toison drue et touffu de son pubis pas rasé, enfermé dans une petite culotte blanche dont le coton était devenu transparent tellement elle était trempée par ses jus, et il eut le souffle coupé en voyant le mont de Vénus somptueux de la dame, nu, lisse et brillant, si désirable et accessible.

Madame se mit à déboutonner son chemisier trop sage, l’ouvrant de haut en bas jusqu’au dernier bouton, et révélant la pointe érectile de ses tétons tendus qui dardaient à travers les bonnets du soutien-gorge.

Jean comprit que c’était pour lui le moment de passer à l’action, et il plongea ses deux mains dans son corsage, et venir attraper les deux bouts de seins, qu’il commença par faire rouler entre ses doigts, les excitant et les faisant gonfler juste avant de se mettre à les pincer.

« Ha ! Ah… ! Aaah… ! » se plaignit la dame à mesure que le gentleman étirait et pinçait de plus en plus fort ses tétons, si aisés à faire durcir mais si sensibles à la douleur.

Jean cessa sa torture sur les seins, libérant les tétons mis à vifs par les marques profondes de ses ongles enfoncés dans la chair délicate de la poitrine. Madame prit la main de l’escort boy et la glissa contre sa fente.

« Mmh… » gémit la dame, les yeux brillants d’excitation. « Et tu me les mordilleras aussi un peu… ? » demanda-t-elle avec un regard suppliant.

« Promis, Madame, promis… » sourit Jean.

Sans attendre, sachant que l’escort boy n’allait pas se faire prier pour exécuter ses ordres, elle cambra le dos pour faire ressortir sa croupe, mais surtout poussa en avant son buste pour le mettre dans la bouche du gentleman. L’escort boy respecta aussitôt sa promesse et aspira entre ses lèvres un téton, et se mit à lécher avec sa langue la protubérance granuleuse, ensevelissant sous la salive le sein dans lequel la marque de ses ongles était encore cruellement incrustée.

Sentir les mains de son escort boy

Sentir les mains de son escort boy

Jean savoura sans retenue les seins de la belle, et sa queue se mit à palpiter. Il ne résista pas plus longtemps et retourna la dame, puis enfila un bout de latex avant d’agripper le chignon strict de la dame, lui dénouant la chevelure juste avant de venir s’empaler en elle d’un seul coup, enfonçant sa queue immense en levrette sans se soucier de la petite culotte en coton encore présente mais déjà écartée par Madame lors de ses manœuvres préparatoires.

« Aah ! » gémit la dame en se sentant soudain envahie.

« Oui ! » s’exclama Jean, ravi de l’aisance avec laquelle il avait pu s’introduire.

Il sentit sa queue submergée par le jus de la chatte fondante d’excitation de sa partenaire.

« Oui ! oui ! oui ! » continua la dame, ponctuant chacun de ses coups de rein d’un petit cri jubilatoire en sentant Jean posséder sa croupe, le corps de la dame s’ouvrait sans protester pour une levrette bien profonde.

La dame, déboussolée sous les assauts de l’escort boy qui lui explorait la vulve et lui étrillait les seins. Elle se faisait délicieusement défoncer par la queue vibrante de Jean, l’homme le mieux monté à être jamais entré en elle.

« Mmh… oui… encore… plus vite…haaa… je jouis ! » hurla la dame en expulsant une fontaine de son élixir intime.

Puis Madame se laissa glisser le long du bureau jusqu’à venir à genoux entre les cuisses de Jean, sa bouche bien en face de son chibre aux belles dimensions. Madame lui retira son préservatif et lui attrapa la queue pour prendre totale possession de ce territoire avec sa bouche, cette queue de mâle qu’elle allait avaler jusqu’à le faire jouir.

« Haa ! Aaah ! Oh ouiii… ! » cria aussitôt Jean. Subjuguée par les coups de langue experts de la dame, par la douceur de ses lèvres ourlées et veloutées sur son énorme sucette bandée, Jean sentait qu’il était sur le point de laisser son miel couler dans la gorge perverse de la blonde mature.

« Viens ! Jouis dans ma bouche ! » gloussa la dame.

L’escort se laissa alors gicler et la dame se délecta de son plaisir.

❤️ ❤️ ❤️

Bouchées de plaisir libertin avec un gentleman est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman . Beaucoup de femmes ont envie d’un divertissement plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un Service d’Escorting: Excellence à domicile pour dames seules en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Entrez dans mon monde d’érotisme et laissez moi satisfaire vos désirs grace aux Bouchées de plaisir libertin avec un gentleman.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin dans un Ascenseur vers le plaisir de la femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat.

laissez votre escort boy vous enlacer

laissez votre escort boy vous enlacer

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Désir érotique d’un soir avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner d’un baiser dans le cou avant de recevoir des Bouchées de plaisir libertin avec un gentleman.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance et abandonnez-vous aux Bouchées de plaisir libertin avec un gentleman.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 


  • -
les yeux mademoiselle bandés d'un foulard rouge copie

Un ruban de soie rouge sur les yeux de Mademoiselle

Category:amant,escort boy,fantasmes Tags : 

Après l’avoir lentement et sensuellement déshabillée, le gentleman passa un ruban de soie rouge sur les yeux de Mademoiselle et tout ce qu’elle pouvait voir même les yeux ouverts n’était plus qu’un brouillard écarlate. Elle sentit la caresse des doigts de Monsieur Jean sur sa peau douce et elle frissonna.

Il l’avait conduite au lit, et l’avait faite allonger, souriant alors qu’il l’attachait. Elle avait rougit de ces actes, mais une sensation d’excitation l’avait parcourue malgré tout. 

Ses pensées étaient sorties de leurs rails quand elle avait senti les mains de Monsieur Jean caresser son corps, allumant un feu sous sa peau à chaque endroit que ses doigts touchaient. Elle laissa échapper un petit cri de surprise alors qu’elle sentit ses mains sur ses seins, excitant ses tétons jusqu’à ce qu’il deviennent sensibles.

Le plaisir d'être attaché et soumise à son escort boy

Le plaisir d’être attaché et soumise à son escort boy

– Ta peau est si sensible, murmura-t-il avec une voix basse et profonde. Cela fit rougir Mademoiselle et elle était reconnaissante d’avoir les yeux bandés, ainsi au moins, elle n’avait pas à le regarder bien qu’une partie d’elle eût aimé voir son expression. A cet instant, elle n’avait aucune idée de ce qu’il était en train de faire. Attachée, les yeux bandés et nue, elle était entièrement à la merci de Monsieur Jean. Chaque contact était un choc qui était intensifié par la sensation de surprise.

Elle sentit ses doigts parcourir ses lèvres, les caressant.

– Je te baillonnerais volontiers, dit il rêvassant tandis qu’il la caressait, mais alors je ne pourrais plus t’entendre gémir. Juste après elle sentit sa bouche prendre la sienne, et sa surprise s’étouffa sur ses lèvres. Sa langue l’excitant jusqu’à ce que son souffle ne soit plus que gémissements.

Elle se tendit contre ses liens, mais d’une seule main, il la maintint allongée. Il émit un son réprobateur.

-Vilaine fille, dit-il, de sa voix basse et profonde. Mademoiselle se secouait et criait quand elle sentait sa main la fesser violemment. Avec la morsure de la douleur venait l’inexplicable sensation de chaleur, un picotement de plaisir. Elle se sentait chaude et humide, une moiteur croissant entre ses cuisses, et elle referma les jambes, embarrassée.

– Je suis désolée, dit-elle, son plaisir confus se reflétant dans sa voix. Ses mots furent interrompus par une autre claque encore plus forte. Elle tressaillit. Elle essayait de s’échapper basculant d’un côté de l’autre, mais en vain. Monsieur Jean la gardait près de lui, ses mains l’excitant, chaque caresse lui faisant frissonner la peau.

La bouche ouverte à la recherche d'oxygène

La bouche ouverte à la recherche d’oxygène

– Tu n’as pas l’air désolée, dit-il de sa voix grave. Elle l’entendit bouger, et Mademoiselle sentait sa bouche lui donner des milliers de baisers dans le cou. Ses lèvres caressaient sa peau et elle le sentit sucer et mordiller jusqu’à ce qu’elle soit persuadée d’avoir un collier de marques rouges tout autour du cou. Elle sentit ses mains courir sur les marques.

-Le rouge te va bien au teint, dit Monsieur Jean. La luxure dans sa voix était omniprésente. Mademoiselle rougit mais les mots lui échappaient. Tout ce dont elle était capable maintenant était instinctif. Son toucher, ses mots, la châtiant, la punissant, c’était tout ce sur quoi elle était capable de se concentrer.

Les doigts de Monsieur Jean descendirent sur son ventre, et sur ses cuisses, pinçant la peau si sensible de l’intérieur de ses cuisses. Un doigt se glissa au travers des courbes roses nichées entre ses jambes. Ses mains bougèrent entre ses cuisses, et Mademoiselle cria une fois de plus. 

Sa voix commençait à être éraillée. La sensation fluide des mains qui bougeaient dans cette partie basse, ces doigts qui excitaient son bourgeon sensible, et qui allaient et venaient en elle la rendaient folle. Elle gémissait et lançait son bassin pour accompagner ses mouvements, elle ne contrôlait plus ses hanches qui bougeaient d’un mouvement qui leur était propre.

Les mouvements de Monsieur Jean s’arrêtèrent et elle laissa échapper un miaulement de mécontentement. Il sourit et Mademoiselle le sentit s’approcher d’elle.

Le matelas grinça, et elle sentit les mains de Monsieur Jean la caresser avant qu’il ne la retourne sur le ventre. Les cordes irritèrent ses poignets et elle gémit. Elle sursauta quand elle entendit un bourdonnement et les mains de Monsieur Jean revinrent caresser son entrejambe, l’excitant jusqu’à ce que l’intérieur de ses cuisses fut trempé. 

Monsieur Jean dirigeait un gode d’une main experte contre son bourgeon sensible. Ses jambes se tendaient et son corps se déforma sous la surcharge de sensations qu’elle ressentait.

Gémissante mais attachée, elle ne pouvait rien faire pour assouvir ce besoin qu’elle sentait monter entre ses jambes.

– Monsieur Jean, supplia-t-elle, est-ce que vous pouvez, juste… sa voix se perdit dans des larmes, et elle mordit sa lèvre. Juste faire quoi ? Elle n’aurait pu dire, mais Monsieur Jean sentit le désespoir dans sa voix et sourit. Il retira le godemiché et s’allongea sur elle. Mademoiselle pouvait sentir sa chaleur au dessus d’elle.

– Est-ce que vous pouvez quoi ? demanda-t-il d’une voix mielleuse. Ses mains pincèrent ses tétons, et elle gémit de plaisir et de douleur.

Mademoiselle secoua la tête, refusant de lui dire ce qu’il voulait entendre. La voix de Monsieur Jean se fit plus sombre.

Le plaisir décuplé les yeux bandés

Le plaisir décuplé les yeux bandés

– Supplie, commanda-t-il. Mademoiselle ressenti alors une claque sur ses cuisses. Elle hurla de douleur.

Monsieur Jean répéta sa demande en lui donnant une nouvelle fessée. Mademoiselle gémissait, sa peau sensible était en feu, rivalisant avec la chaleur entre ses jambes et qui nécessitait d’être soulagée.

– S’il vous plaît, Monsieur Jean, gémit-elle, s’il vous plaît, baisez-moi .

La douleur cessa à l’instant où les mots quittaient sa bouche et elle ressenti un surprenant éclair de soulagement. Elle glissa contre ses liens pour essayer de voir ce que Monsieur Jean était en train de faire.

Soudain, elle sentit sa chaleur lourde au dessus d’elle, et il l’attira tout contre lui, enfila un préservatif et entra en elle doucement. Un éclair de douleur fut rapidement remplacé par du plaisir alors que la sensation étrange lui soutirait des gémissements et des cris de joie. Sa nuque se tendit alors qu’elle sentit la chaleur et la plénitude l’envelopper, la pénétrer profondément.

-Oui, cria-t-elle, sa voix faisant traîner le mot aussi longtemps que possible. Monsieur Jean bougea en elle, et elle sentit ses hanches adopter le même rythme. Elle avait déjà été excitée, pincée, fessée, attachée, et elle s’était déjà sentie sur le point d’exploser avant même que Monsieur Jean ne lui accorde son souhait.

Il bougeait en elle, et elle sentit quelque chose monter entre ses jambes. Alors qu’il l’assaillait avec talent, son rythme l’enivrait, et Mademoiselle arrivait à peine a garder conscience. Il entrait en elle profondément, et elle hurla, sa voix déjà éraillée alors qu’elle atteignait le septième ciel. Noyée dans l’extase, elle perdit connaissance en jouissant dans les bras de Monsieur Jean.

A suivre ici ou ensemble. Appelez moi…

❤️❤️❤️

Un ruban de soie rouge sur les yeux de Mademoiselle est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de plaisir à deux. Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman.

Vous avez toutes le droit de vivre un fantasme avec un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugeront pas d’avoir envie de prendre du plaisir à deux. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage d’un ruban de soie rouge sur les yeux de Mademoiselle et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat.

Un service pour les femmes exigeantes

Un service pour les femmes exigeantes à la recherche de volupté.

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre goût au plaisir avec un gentleman escort boy.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vivre un ruban de soie rouge sur les yeux de Mademoiselle dans un respect mutuel avec protection .

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre un ruban de soie rouge sur les yeux de Mademoiselle.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
amour désir et libertinage avec un escort boy

Jouissez la parfaite alchimie du plaisir

Category:Accompagnateur,amant,escort homme Tags : 

Jouissez la parfaite alchimie du plaisir à domicile avec votre serviteur.  Avant de lire la suite, assurez vous d’avoir lu le début de l’histoire ici.

Oh mon Dieu, il n’est pas sérieux. Elle était sur le point de jouir ! Elle tourna la tête et le regarda à travers le voile foncé de ses cheveux couvrant son visage, du fait de sa position sur les genoux de son escort boy. « Mais Jean, j’allais…»

Il lui lança un sourire malicieux. « Exactement. Maintenant debout, avant que je décide de ne pas te faire jouir du tout. »

Les yeux à moitié fermés, un petit grognement se forma dans le fond de sa gorge, mais elle fit comme il ordonnait et s’étira sur le lit, les mains au-dessus de sa tête. Il ne peut pas être sérieux à propos de l’orgasme, n’est-ce pas ? Elle en doutait. Il était presque aussi excité de la faire jouir que de jouir lui-même. Presque.

« Maintenant, je vais faire ce que je veux et une fois que je serai satisfait … peut être que je te ferai jouir. »

Son escort boy lui lia les poignets et les attacha ensuite à un creux dans le bois de la tête de lit. La seule chose qu’elle n’avait pas prévu et à laquelle elle n’était pas préparée était le foulard qu’il utilisa pour lui bander les yeux et qu’il serra fermement. Elle n’était pas sûre d’aimer le bandeau. Elle aimait le voir, même si pour cela elle devait regarder par-dessus son épaule.  

Mademoiselle gémit une nouvelle fois

Mademoiselle gémit une nouvelle fois

Elle sentit le poids de son escort boy quitter le lit et elle tourna instinctivement la tête pour le voir puis se maudit de ne pas pouvoir. Elle écouta un instant mais n’entendit rien.

« Jean ? »

Il n’y eut pas de réponse, mais elle était presque sûre d’avoir entendu un mouvement. Elle commença à se détendre un peu. Il n’était pas parti, il n’aurait pas fait ça. Elle en était sûre. Presqu’aussi sûre qu’elle l’était qu’il ne la ferait pas attendre pour jouir. Evidemment, c’est ce qu’elle faisait maintenant, son corps en feu pour lui. La pulsation entre ses jambes diminuait légèrement mais son estomac était serré de devoir attendre pour être soulagée et de se voir refuser la délivrance.

Elle ne savait pas combien de temps elle attendit mais cela lui sembla une éternité, bien qu’en réalité elle se dise que ça ne faisait probablement pas plus de quelques minutes. Néanmoins, à son soulagement, elle l’entendit bouger à côté du lit puis le sentit monter sur le lit. Il lui attrapa la taille et la fit mettre à quatre pattes, la poitrine toujours collée au lit, lui exposant ainsi sa chatte humide. 

Il écarta les lèvres de sa petite chatte humide mouillée et sentit la fraîcheur du lubrifiant qu’il lui étalait sur le cul. Elle grogna quand le doigt de son escort boy entra et explora le trou serré. « Tu ne t’es jamais fait baiser là, n’est-ce pas ma belle? »

Elle secoua la tête.

Il lui donna une rapide et cinglante claque. Une chaleur intense se propagea entre ses jambes, ce qui amena immédiatement sa chatte au niveau d’excitation dans lequel elle se trouvait avant qu’il ne lui refuse un orgasme. Elle mourait d’envie de passer une main entre ses jambes et de finir ce que son escort boy avait commencé mais jamais fini. 

« T’en as envie ? »

« Oh mon Dieu oui ! » Cela n’avait pas d’importance au point où elle en était. Tout ce qu’elle savait c’est qu’elle avait besoin d’être soulagée et de la douce satisfaction de son orgasme grandissant.

Il se pencha sur elle, son corps nu couvrant son dos nu, sa queue taquinant sa chatte et il prit ses seins dans ses mains. Ses doigts roulèrent ses tétons ce qui provoqua de courts chocs de plaisir en elle.

« Jean » murmura-t-elle. Oh mon Dieu, pourquoi est-il si cruel. J’ai tellement de prendre du plaisir, Parce que tu lui as demandé, une petite voix dans sa tête lui rappela.

Déposant un baiser sur son épaule, puis dans son cou, il amena ses lèvres à son oreille. La chaleur de son haleine dans son cou la fit trembler. « Si je te fais mal, il faut que tu dises d’arrêter. Tu promets ?”

Elle hocha la tête. Il lui pinça les tétons un peu plus fort au point de lui faire mal. Elle grimaça et cria « Arrête ! »

Hommage aux femmes rondes

Hommage aux femmes rondes

Son escort boy libera immédiatement les tétons et les massa gentiment. La douleur se transforma tout de suite en plaisir et les sensations se propagèrent à toute vitesse jusqu’à sa petite chatte humide.  Elle se rua contre lui.

Le poids du corps de son escort boy disparut et son doigt recommença à explorer son côté obscur. Il ajouta un second doigt et commença à étirer le trou serré, la préparant pour lui. Elle était à la fois nerveuse et apeurée. Il était tellement bien monté ; bien plus gros que deux doigts qui la brûlaient légèrement et qui pourtant lui faisaient tellement, tellement de bien à l’intérieur.  Ses doigts lui pompaient le cul et la faisaient presque vaciller dans l’extase, mais elle n’arrivait pas à jouir. Mais elle se dit que ça faisait sûrement partie de son plan.

Elle essaya de rester calme et détendue comme elle le sentait s’aligner contre son entrée arrière, se concentrant sur l’anticipation du plaisir qu’il lui avait promis. L’attrapant fermement par les hanches, il commença à se presser en elle. Doucement, millimètre par millimètre, il se fit un passage dans l’anneau serré de muscle. Et elle avait mal. Oh mon Dieu qu’elle avait mal. Elle avait l’impression d’être déchirée en deux. Ses poings étaient serrés et elle se battit pour rester détendue.

Sentant son inconfort, il glissa une de ses mains entre ses jambes et commença à lui caresser le pistil intime, ajoutant du plaisir à la brûlure de son côté obscur. Le corps de la dame prit le contrôle et se pressa contre sa queue envahissante.   

Elle serra les dents et d’un coup puissant il s’enfonça en elle jusqu’à la base de sa queue, grognant bruyamment.

« Oh Jean, j’ai tellement besoin de sexe» Elle n’eut pas l’occasion de finir sa phrase comme il se retirait doucement et se replongeait. Elle grogna, maudissant toujours le bandeau et les liens. Tout ce qu’elle pouvait faire était de rester à sa merci, le sentant bouger en elle et entendant les bruits de satisfaction qui s’échappaient de lui. Elle tira sur ses liens alors que son corps se crispait en préparation. Elle était tellement proche. Il augmenta la vitesse de ses coups et l’orgasme tant attendu fut presque là. Elle cria et son corps trembla. Elle se pressa contre lui, allant à la rencontre de ses coups et elle se retrouva emportée par une douce libération.

Il commença à se plonger plus ardemment et rapidement dans son côté obscur. Madame gémit et bougea avec lui, le feu et le désir pour lui augmentant à nouveau en elle.

« Remplis-moi, remplis-moi le cul, » grogna-t-elle, se ruant sauvagement sous lui.

Elle avait besoin de le sentir se soulager en elle. En cet instant, c’est ce dont elle avait besoin, plus que de toute autre chose.

Elle pouvait sentir sa queue s’épaissir en elle, se préparant à la délivrance. Cette  sensation accéléra son propre orgasme jusqu’à ce qu’elle se retrouve au bord de l’extase. Il la martela avec plus d’ardeur, plus vite. Malgré le bandeau, elle avait les yeux fermés, et laissa s’échapper plusieurs gémissements de plaisir.

« Jouis avec moi mza belle, » il l’allécha en passant une main entre ses jambes et son pouce caressa son bourgeon gonflé.

Elle gémit sa réponse tandis que sa chatte se contractait et qu’elle était emportée par un autre orgasme. Vague après vague déferlèrent en elle.

Souriante et complètement satisfaite, Madame attendit patiemment qu’il lui enlève le bandeau et la détache. Son escort boy lui ôta le bandeau puis lui détacha les mains puis l’embrassa en la serrant dans ses bras de gentleman.

Fin de l’histoire mais la suite très prochainement chez vous.

❤️❤️❤️

Jouissez la parfaite alchimie du plaisir. Donner du plaisir est un art de gentleman et vous en avez besoin. Beaucoup de femmes  ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications . Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’un moment coquin sans lendemain .

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et ouvrez vos cuisses et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un homme respectueux mais viril.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là . Vous pourrez réaliser tous vos fantasmes .

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour toutes les femmes, Amant secret pour femmes seules pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Jouissez la parfaite alchimie du plaisir avec un gentleman à Paris répondra à votre furieuse envie de compagnie masculine afin de combler votre solitude dans des moments libertins en toute sécurité . Juste pour le plaisir de se faire plaisir.

vivez vos fantasmes les plus fous

vivez vos fantasmes les plus fous

Plaisir, désir, passion, extase au programme. Un voyage de plaisirs érotiques sans fin. Fantaisie de divertissements érotiques pour femmes adultes pour un moment de plaisir en compagnie d’un gentleman. Jouissez la parfaite alchimie du plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mes compétences de gentleman professionnel et grâce à mes performances hors du commun  . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Je suis là pour vous Mesdames quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour un divertissement unique, je vais vous faire vivre une expérience exceptionnelle  lors d’un moment de plaisir où donner du plaisir est un art de gentleman. Jouissez la parfaite alchimie du plaisir à domicile avec votre serviteur.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Gigolo male escort boy voyage dans le monde

Escort boy pour femmes exigeantes dans le monde

Category:escort boy,escort homme,escort masculin,escort service,escorte,Uncategorized Tags : 

L’escort boy pour femmes se déplace partout dans le monde. Je vous rejoins dans la ville de votre choix et dans le pays de votre choix.

Mon escort boy me déshabille

Mon escort boy me déshabille

Alors que je me glisse dans le lit à côté d’elle, je caresse sa joue et laisse un doigt glisser le long de son cou. Elle tressaille à mon contact de gentleman. J’emprisonne ses lèvres entre les miennes en me baissant sur elle, en prenant bien soin de me soutenir sur un coude. Du dos de la main, je caresse son épaule, puis la courbe de son sein et son flanc, avant de la poser sur sa hanche. Chaque femme mérite d’être adorée et vénérée comme un trésor. Mon escort boy me déshabille.

Je couvre sa cuisse de la mienne en glissant mon genou entre ses jambes tandis qu’elle se tourne vers moi. La paume de sa main glisse sur mes côtes et elle m’attire contre elle tandis que ma langue effleure ses lèvres pour les supplier de s’entrouvrir. Elle n’hésite pas. Le bout de sa langue jaillit pour m’accueillir comme après une longue séparation.

Je frôle la peau satinée de son ventre et remonte vers les pointes durcies de ses seins. Elle gémit et se cambre pour que je continue. J’interromps le baiser et mes lèvres tracent une ligne le long de sa joue et de son cou jusqu’à sa clavicule. Je lui embrasse doucement la peau, car il n’est pas question de la marquer. Elle n’est ni mon territoire ni mon jouet. Je suis un escort boy là pour l’aimer telle qu’une lady mérite de l’être.

Câlin avec mon escort boy. L’escort boy pour femmes se déplace partout dans le monde. Sa main glisse le long de mon bras et de ma poitrine en y laissant une trace brûlante. Chaque nerf de mon corps est aux aguets, chaque contact de ses doigts envoie des décharges de plaisir dans mon bas-ventre. Elles ont ce pouvoir. Que nous jouions aux jeux coquins de l’amour dans une chambre d’hôtel, que nous nous faisions l’amour dans une limousine ou bien sur le plan de travail de leur cuisine, les femmes libertines ont ce pouvoir. Je suis un gigolo à leur merci car je suis un épicurien du plaisir au service de ces dames.

calin avec mon escort boy

Câlin avec mon escort boy

J’attire sa main à ma bouche et dépose un baiser dans sa paume avant de la poser contre mon coeur pour qu’elle en sente les sourdes pulsations. Mon coeur bat pour elle et elle peut le voir dans mon regard. Après un doux baiser sur sa jolie bouche, je me penche et capture l’un de ses tétons durcis entre mes lèvres, caressant la pointe de ma langue jusqu’à la faire soupirer et se coller contre moi.

J’aspire dans ma bouche sa chair sensible et je la titille de la langue. Elle glisse une main dans mes cheveux, l’autre se cramponnant à mon épaule pour me serrer contre elle. Elle est contrainte de desserrer son étreinte lorsque je m’attaque à l’autre sein, afin de leur témoigner autant d’attention à l’un et à l’autre.

J’y laisse un petit baiser puis je descends le long de son corps que je couvre de mes lèvres et de mes mains. Pas un pouce de son corps n’est négligé. Alors que je passe une main sous son genou pour soulever sa jambe sur ma hanche, j’appuie mon entrejambe contre elle. Le geste est involontaire, mais à en juger par le gémissement qu’elle laisse échapper et la manière dont elle se colle contre moi, ça ne l’a pas dérangée du tout.

Sur le canapé avec mon escort boy

Sur le canapé avec mon escort boy

D’ailleurs, sa main descend le long de mon dos pour m’empoigner les fesses et me rapprocher encore d’elle. La chaleur de sa chatte humide sur ma virilité me fait presque perdre la tête. Je me recule en faisant taire ses protestations tout en descendant le long de son corps et en lui écartant les jambes pour laisser passer mes épaules. Sur le canapé avec mon escort boy.

J’adore qu’elle soit toujours nue pour moi, nue, douce, et qu’elle mouille abondamment. Le regard rivé sur le sien, je dépose un chaste baiser sur le haut de ses grandes lèvres. Elle ferme les yeux, se mord la lèvre et laisse retomber sa tête sur l’oreiller. Une vague parcourt son corps : elle se cambre, son ventre se creuse et elle hausse vers moi son sexe là où je l’attends. Je recueille son offrande et baisse la tête pour goûter à ce divin fruit dont le jus vient tremper mes lèvres, ma langue et mon visage.

❤️❤️❤️

L’escort boy pour femmes se déplace partout dans le monde pour des moments d’exception à deux. Massages pour femmes, dîner romantique aux chandelles ou simple ballade en amoureux dans les rues d’une grande ville, autant de services d’escorte pour femmes qu’il est à même de vous proposer. En tant que gigolo expérimenté, Jean vous offre toutes les garanties d’hygiène et de sécurité pour que vos moments à deux ne vous laissent que de bons souvenirs. Pour des services d’escort pour femme VIP, faites confiance à Jean. Sa longue expérience d’escorte pour femme et son imagination débordante ne pourront que vous ravir.

Jeu de domination avec mon escort boy

Jeu de domination avec mon escort boy

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir, de vous faire jouir dans un respect mutuel avec protection. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brûlez de savoir. Mais n’oubliez jamais que l’on ne vit qu’une fois…

Au plaisir de faire de cette rencontre. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013 (Appelez moi pour entendre ma voix)
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: http://escortboy.org


  • 0
Homme Escorte Masculin hétérosexuelle

Dans la nuit parisienne

Category:escort boy,escort service,Experience,fantasmes,gentleman Tags : 

Dans la nuit parisienne, nos corps palpitent. Ils se collent l’un contre l’autre. Mon gentleman a attrapé ma taille pour m’attirer à lui. Ses mains sont venues se perdre dans mes cheveux.

Je laisse les lèvres de mon escort boy caresser les miennes. Ses mains glissent dans mon dos, elles se posent au creux de mes reins. Une vague de chaleur m’envahit. C’est une sensation nouvelle.

ses mains sur mon corps

ses mains sur mon corps

Comme si depuis toujours j’avais attendu cet instant. C’est un baiser de cinéma avec un magicien du plaisir.

Je commence à entrouvrir ma bouche. Je sais que par ce geste, je l’invite à s’enfoncer en moi, à me prendre d’un baiser plus profond.

Dans la nuit parisienne, mes hanches viennent se coller aux siennes. Je constate alors que Jean l’escort boy n’est pas différent des autres hommes, physiquement. Même s’il est beaucoup mieux fait qu’eux.

Contre mon ventre, je peux sentir que je l’excite. Et cela me donne encore plus envie de l’embrasser encore.

Cette fois-ci, c’est lui qui m’embrasse. Et ce deuxième baiser est encore plus intense que le premier. Ma tête tourne. Le monde tourne. J’ai l’impression que le sol se dérobe sous mes pieds.

Mon gigolo décolle ses lèvres des miennes. Je prends mon courage à deux mains. Je n’ai pas connu beaucoup d’hommes avant lui. Et je ne sais pas du tout comment ça se passe, avec quelqu’un dans son genre. Jean prend mon visage entre ses mains.

Cette fois, au moment où sa bouche se joint à la mienne, sa langue vient me chercher délicatement. La caresse me chavire, c’est tellement chaud, tellement intime ! Jamais je n’ai été embrassée comme ça.

La main de Jean remonte le long de mon épaule, caresse ma nuque et vient se perdre dans mes cheveux.

Une fois de plus, nos bouches se joignent. Encore et encore. Dans des baisers sauvages, passionnés. Sa langue, ses lèvres, son souffle, sa main qui tire délicatement sur mes cheveux. Son corps se presse contre le mien. Un frisson électrisant me parcourt.

Ce frisson. Je peux le ressentir jusque dans mon jardin secret. Jean n’embrasse que ma bouche et pourtant, c’est tout mon être qui s’embrase.

Dans la nuit parisienne, avec ses dents, mon amant emprisonne délicatement ma lèvre inférieure et la mordille. La chair de poule me reprend. Je peux sentir mes tétons se dresser. Mon coeur se met à battre plus fort.

Cette fois, c’est moi qui, pleine d’audace, vient chercher sa langue dans sa bouche. Je lui donne un baiser profond. Je sens que ça le trouble. Son souffle s’accélère, ses mains descendent le long de mon visage puis de mes épaules.

Elles viennent caresser mon dos et font halte au creux de mes reins, un bref instant seulement. Car elles glissent finalement plus bas, se posent sur mes fesses. Elles les caressent langoureusement avant de les empoigner, de les malaxer.

Son souffle est saccadé. C’est tellement érotique ! Mon sang pulse dans mes veines, chaud, bouillant même. Ma respiration devient hachée. Contre mon ventre, je peux sentir son envie. Sa virilité dressée pour moi. Ça me trouble au plus au point.

J’ai l’impression que chaque millimètre carré de ma peau est en feu. Tout mon corps réclame d’être caressé. Je m’agrippe à lui, presque avec rage. Alors que mes bras s’enroulent autour de son cou, Jean pivote.

Mes jambes viennent s’enrouler autour de sa taille. Mes cuisses s’ouvrent pour l’accueillir. Son bassin se presse contre le mien.

Je peux percevoir son désir, sa frustration, son envie de me posséder. Ça me rend encore plus folle. Au fonds de mon ventre, je perçois des sensations inconnues. Comme des vagues, des vagues de chaleur. Comme une fièvre.

Dans la nuit parisienne, je m’offre à lui, entièrement. J’ai l’impression d’être devenue une autre femme avec sa méthode de coaching. Je suis plus audacieuse. Plus sûre de moi.

Je commence à tirer sur ma chemise pour l’enlever. Jean tire sur mon soutien-gorge et en défait l’agrafe. Ma poitrine se retrouve dénudée.

Mon courtisan s’en empare dans ses paumes et commence à la caresser. Il malaxe l’arrondi de mes seins en remontant vers mes tétons. Ces derniers sont déjà dressés.

Jean s’en saisit, entre le pouce et l’index, et les presse, les tord légèrement. La sensation est divine. Instinctivement, je fais remonter mes hanches vers lui.

Lorsqu’il pose sa langue sur mes pointes, je perds complètement le contrôle. Ma poitrine est tellement sensible.

Il referme ses lèvres sur mon téton dressé puis le mordille légèrement, ce qui me fait comme une décharge dans le bas-ventre. Je lâche un gémissement plus profond encore que les précédents.

Dans la nuit parisienne, Jean caresse mon buste du bout des doigts. Il se défait de sa veste. Il commence également à ôter sa chemise mais, à mon tour, je prends les devants. Je me redresse.

Je veux découvrir son corps par moi-même. Comme un cadeau qu’on déballe. À genoux, dressée face à lui, je fais passer sa chemise par-dessus sa tête.

Je passe mes paumes sur sa peau lisse. Je suis intimidée par cet escort boy mais le désir de le caresser est plus fort. Je fais redescendre ma main jusqu’à son ventre.

Je touche la boucle de sa ceinture, que je tente de défaire. Mais Jean ne me laisse pas le temps d’aller plus loin. Il glisse sa main dans ma culotte mouillée..

Dans la nuit parisienne, mon escort boy commence à me caresser, à caresser mon intimité. Il ouvre délicatement mes lèvres et vient poser son doigt sur mon pistil gorgé d’envie puis le fait monter, et descendre, avec une extrême lenteur.

ses mains sur mon dos

ses mains sur mon dos

Je ne comprends pas pourquoi mais, à cet endroit où il me touche, des sensations nouvelles m’envahissent. C’est comme si son doigt glissait sans appuyer trop fort.

La sensation agréable a laissé place à une autre, beaucoup plus submergeante. Mes reins se creusent, mes jambes s’écartent et je m’entends gémir comme jamais avant.

Jean fait entrer un doigt dans mon intimité. Instantanément, je commence à gémir. Je sens mes muscles se contracter, se relâcher, se raidir de nouveau.

Ce mâle descend entre mes jambes et fait glisser ma petite culotte tout en pétrissant la chair de mes hanches, de mes fesses, de mes cuisses. Je me contracte un peu. Jean le sent.

Dans la nuit parisienne, je sais qu’il va me faire du bien. Jean commence à souffler sur mon sexe alors qu’il a encore un doigt en moi. Il le retire et me laisse un peu décontenancée, avide.

Mais je ne le reste pas longtemps. Jean recommence à me donner du plaisir. Sauf que cette fois, c’est sa langue qu’il emploie.

Jean la fait remonter, souple, le long de ma fente. Arrivé à mon jardin secret, il aspire très légèrement, augmentant la pression. Puis il recommence.

Je continue de haleter, puis de gémir, de plus en plus fort. Jamais je n’avais connu quelque chose d’aussi bon. Mes mains vont trouver refuge dans les cheveux de Jean.

Ma tête se renverse en arrière. De nouveau, je sens la pointe de mes seins durcir alors qu’il ne les touche même pas !

Honorer son jardin secret

Honorer son jardin secret

Sans que je puisse le contrôler, mon bassin se met à aller et venir imperceptiblement. Jean continue d’embrasser mon intimité, de le lécher. Je commence à pousser un cri, puis un autre.

Dans la nuit parisienne, je n’ai plus aucun contrôle sur rien, ni mes pensées, ni mes mouvements. Je sens une vague de chaleur m’envahir. Une deuxième encore. Mon corps semble être parcouru d’ondes. Il se contracte et se relâche de plus en plus rapidement.

Un de mes cris déchire le silence de la nuit. Je suis prise de spasmes. Mes yeux se ferment. Derrière mes paupières closes, je vois des lumières danser.

Je suis en train de jouir. D’un coup, mon corps se relâche entièrement, terrassé. Je rouvre les yeux. Ma tête tourne. Je ne peux plus bouger du tout.

Jean remonte, me prend dans ses bras. Je tente de reprendre mon souffle et me love contre lui. Je passe mes bras autour de son corps et enroule mes jambes autour de sa taille.

Dans cette position, je sens sa virilité encore dure. Sans réfléchir, je vais poser ma main sur la couture de son pantalon et je devine ses proportions au creux de ma paume. Il a l’air tellement large. Jean frémit.

Mon escort boy enfonce doucement un doigt en moi, ce qui m’arrache un cri de surprise et de plaisir. Afin de l’encourager, je continue de caresser son membre dur comme le bois.

Son souffle court fait place à de longs gémissements langoureux. Doucement, il se relève. En une fraction de seconde, il se défait de son pantalon et de son boxer.

Il se tient face à moi. Sa virilité dressé est une perfection. Droit, large, long, d’une couleur à peine plus foncé que le reste de son corps. J’ai envie de le caresser.

Dans la nuit parisienne, je tends ma main vers Jean et l’attire vers moi, vers le lit. Il s’immisce entre mes cuisses. Intimidée mais folle de désir, je pose ma main sur sa virilité.

Je fais remonter ma paume le long de sa peau incroyablement douce, satinée, de la base de sa queue jusqu’à son gland.

Tout en gémissant, mon amant commence à s’enfoncer en moi, centimètre par centimètre. Qu’est-ce que c’est bon ! Je me sens délicieusement écartelée.

J’hésite entre savourer cette lenteur et me laisser submerger par la soif que j’ai de lui. Je finis par craquer et je pousse avec mes hanches pour l’accueillir au plus profond de moi. Jean lâche un autre gémissement, plus puissant cette fois-ci.

Jean prend appui sur ses bras et commence à aller et venir. Lentement. Me laissant amplement le temps de le sentir, de sentir tous ses mouvements. Et c’est délicieux. Mais le plus délicieux, c’est de voir l’expression de plaisir qui est la sienne.

Encouragée par ces paroles, je caresse l’arrondi de ses épaules, puis je l’attire à moi. Il s’allonge sur mon corps et commence à donner des coups de reins plus rapides.

C’est encore meilleur ! Je commence à pousser de petits gémissements et j’enroule mes jambes autour de sa taille. Sa virilité en moi me procure un tel plaisir ! C’est même mieux que tout à l’heure, quand il est descendu entre mes cuisses. C’est une sensation plus dense.

Je me sens complètement remplie. Complètement satisfaite. J’adore ses coups de reins, ses halètements qui répondent à mes cris.

Plaisir des corps

Plaisir des corps

Nos souffles se font de plus en plus rapides. Jean attrape mes cheveux et les sert dans son poing tout en augmentant encore l’intensité de son va-et-vient.

Il m’encourage à jouir et cela a l’effet d’un détonateur. Les spasmes reviennent, et les couleurs, et le vertige, mais cette fois, c’est encore mieux.

C’est encore mieux car je sens le corps de Jean se figer soudain alors que seul son bassin bouge. Je sais ce que ça veut dire.

Dans la nuit parisienne, Jean pousse un cri rauque et se cambre, enfonçant sa virilité au plus profond de mon intimité, il jouit. Quant à moi j’étais déjà en train d’avoir un orgasme mais là, c’est comme si une deuxième vague de plaisir me submergeait.

Je me sens partir loin, devenir cotonneuse. Quand je reprends mes esprits, je suis dans les bras de Jean qui, progressivement, ralentit sa respiration.

Dans la nuit parisienne, je me love contre lui. Ses bras m’enserrent, je me sens si bien ! Son torse est si chaud, si accueillant ! J’ai l’impression que, même si nous avons cessé de faire l’amour, nous ne continuons à ne faire qu’un.

***

Voulez vous vous sentir femme ? Dans un moment de pure sensualité, dans les bras d’un gentleman escort boy expert de l’accompagnement sur-mesure. Pourquoi vous privez vous de prendre du plaisir en compagnie d’un homme du monde qui vous traitera avec tout le respect que vous méritez et ne vous jugera pas d’avoir envie de tendresse et de plaisir sans lendemain. Escort Service la femmes exigeante que vous êtes.

Laissez moi vous prendre dans la magie érotique d’une soirée ou d’une nuit hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement pour adulte unique dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir, de vous faire jouir dans un respect mutuel avec protection. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir. Mais n’oubliez jamais que l’on ne vit qu’une fois…

Au plaisir de faire de cette rencontre. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013 (Appelez moi pour entendre ma voix)
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: http://escortboy.org


  • 0
Jean Escort Boy génère le plaisir

Tout ce que je ferais sera pour votre plaisir uniquement

Category:escort boy,escort service,fantasmes,Femmes,gentleman,orgasme Tags : 

Tout ce que je ferais sera pour votre plaisir uniquement… vous aimez les surprises, les nouvelles expériences.Avec moi comme escort boy, vous allez vous sentir bien, en confiance et sûre de votre partenaire. Même vos fantasmes les plus farfelus seront exaucés. Vous pouvez vous laisser aller à n’importe quelle fantaisie, n’importe quel caprice. Je vous donnerai tout ce que vous voulez lors de ma rencontre avec vous.

Nous nous rencontrerons un soir où vous vous sentirez forte et arrogante ou bien quand vous désirerez que je vous gâte…  Je vous adore déjà sans vous connaître et je vous perçois comme étant parfaite. Tel un aveugle, je ne distingue pas vos rares défauts… Et puis, vous êtes beaucoup trop fière pour vous imposer quelque contrainte que ce soit. Avec moi jamais de crises de jalousie, car je sais très bien qui est le maître et que votre vie privée ne me regarde pas.

Je suis un gentleman qui comprend rapidement l’effet que je vous fais car vous ne pouvez vous empêcher de me dévorer des yeux dès mon arrivée. Demeurant silencieux, mes mains saisissent vos épaules de toute leur force et ma bouche se referme sur votre cou.

Vous vous sentez si petite dans mes bras ! Je mets un doigt sur votre bouche pour vous faire taire et, vous tenant par la main, en vous entraînant dans la chambre. Vous êtes étonnée de la douceur de mes lèvres, de la fraîcheur de mon haleine. Mais vous n’y pensez pas très longtemps. Sur mon bassin, vous sentez avec joie l’enflure rigide qui se forme, laissant présager une agréable surprise.

Tendresse érotique

Tendresse érotique

Tout ce que je ferais sera pour votre plaisir uniquement… Vous laissez ma langue explorer votre bouche avide, lécher votre cou, vos seins. Je fais glisser mon corps le long du votre, m’écrasant sur vous, descendant le long de votre poitrine et de votre ventre, pour remonter vers votre bouche.

Cet homme vous soulève de nouveau et vous emmène, comme si je n’étiez qu’une petite fille d’un poids négligeable. En tournant la tête de côté vous pouvez me voir, mon corps dans le miroir, s’agenouiller devant vous, écarter vos cuisses et vous regarder. Regarder votre corps offert sans la moindre résistance. Mes deux mains sur votre peau vous font frissonner.

Mes deux pouces massent doucement l’intérieur de vos cuisses, remontant imperceptiblement, centimètre par centimètre. Vous attendez avec impatience que Mes pouces se posent enfin sur votre jardin secret déjà moite. Mais je l’évite, préférant le contourner. Je le masse au-dessus, au-dessous, l’ouvre et le referme, rapprochant mes lèvres sans vous donner ce que vous attendez car je veux vous faire languir d’envie de ce plaisir dont vous avez cruellement besoin.

Je sens votre élixir perler… D’un doigt trop timide votre amant s’en empare et le porte à ses lèvres, poussant un petit grognement satisfait. Vos gémissements à vous, sont plutôt insatisfaits, impatients. Je le devine et mes pouces viennent écarter cette partie cachée de votre corps, l’exposant à mon regard. Je suis un séducteur parisien et je ne bouge pas et je semble réfléchir. Alors que vous ne l’espérez plus ma langue s’enfonce en vous, accompagnée d’un doigt inquisiteur qui vous fait soupirer d’aise.

Avide de vos lèvres

Avide de vos lèvres

Le miroir renvoie l’image d’une femme cambrée en proie à un désir puissant. Vous êtes bien décidée à me laisser continuer ce que j’ai commencé… Mon doigt s’enfonce en vous, sans merci, et ma langue efface à mesure toutes vos larmes. Vous avez envie de hurler, vous n’avez qu’une idée en tête : me saisir à pleines mains. Vous voulez voir si je suis aussi alléchant que vous le croyiez et vous voulez m’enfouir au plus profond de vous.

Devenir ma proie… Comme si je lisais dans vos pensées, je retire mon pantalon, récompensant votre attente d’une virilité formidable, gigantesque, luisante. Mais vous n’êtes pas au bout de vos peines… J’appuie le bout de mon membre contre vous, fait mine d’entrer, je vous humecte et je me retire. Je refais ce manège trois fois et me relève.

Votre homme de compagnie s’agenouille enfin devant vous et, d’un même geste, comme s’il était déjà guidée, il glisse tout entier en vous, vous laissant impuissante devant l’assaut. L’image que vous apercevez tout à coup vous semble étrange : allongée sur le dos au bord du lit, vous êtes juste à la bonne hauteur pour subir, sans défense, l’attaque de votre amant. Et qui voudrait se défendre ? Je suis immense ! Probablement la plus grosse queue que vous ayez jamais eue en vous. Vous êtes remplie, défoncée, étirée.

Vous sentez chaque soubresaut se répercuter dans vos reins et votre ventre s’engourdit. Alors que vous doutez pouvoir le supporter plus longtemps, je vous caresse allègrement, au rythme de mon sexe. Ne vous laissant nul autre choix que de jouir sans retenue… Mais cela ne lui suffit pas. Vous comprendrez plus tard que Je ne faisais, à ce moment-là, que réchauffer mes muscles.

Tout ce que je ferais sera pour votre plaisir uniquement… Vos seins se soulèvent et tremblent à chaque coup. Est-ce vraiment vous, là, devant ? Vous ne me reconnaissez plus. Vous êtes telle une spectatrice, regardant un film des plus suggestifs, et dans lequel, je ne feins pas. La femme devant vous s’empare de ses seins, les caresses douloureusement tandis que, derrière elle et de plus en plus furieusement, le Don Juan s’enfonce, se retire, vous pénètre davantage en une danse effrénée.

Fusion des corps

Fusion des corps

Vous sentez un autre orgasme s’annoncer : votre tête frissonne, votre ventre est pris d’une vague de chaleur subite et vos muscles se contractent. Vous vous hâtez et tentez, tant bien que mal, d’atteindre vos cuisses, sachant qu’au premier contact de mon doigt humide, vous vibrerez d’un orgasme brûlant. Je le devine et veux vous faire patienter. Je ralentis… Vous soupirez et me suppliez de continuer. Je vous soulève et vos jambes se nouent à ma taille pour vous empaler plus brutalement. C’est vous qui, dans un geste ultime, déposez un doigt rugueux sur mon sexe enragé. Vous le sentez couler, le barrage céder et je succombe à mon tour.

***

Toutes les femmes ont des fantasmes. En tant que gentleman escort boy pour femmes exigeantes, je vous offre la sécurité de mon professionnalisme et mon expérience qui vous permettra d’être sure que votre fantasme sera réussi et vous permettra de vous lâcher complètement.

Tout ce que je ferais sera pour votre plaisir uniquement… Cette expérience vous permettra de connaître le lâcher prise ce qui vous procurera une libération totale.  Vivre un fantasme avec moi est réservée aux femmes adultes, un fantasme vécu dans un respect mutuel avec protection.

Contactez moi pour prendre rendez-vous et définir une date où nous pourrons ensemble explorer votre fantasme et trouver la meilleure façon de le vivre.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org


  • 0
education sexuelle escort boy paris

Education sexuelle

Category:coach,docteur,escort boy,Femmes Tags : 

Education sexuelle, comment le désir vient aux femmes ?

La définition du désir «normal» est problématique, son origine reste une énigme qui se définit par son absence.Les questionnements de femmes relatives à une perte ou une absence de désir sexuel sont foison. Ainsi, la perte de désir est le premier motif de consultation d’un sexologue pour les femmes.

Mais malheureusement, un sexologue n’a que peut de réponse à ce genre de problème. c’est pour cela que je propose mes services d’education sexuelle par la pratique.

On connaît les facteurs qui entrent en jeu dans les variations du désir sexuel: l’âge, l’éducation, la culture, le sexe, les sentiments, les modes de vie, les hormones, l’état de santé, les neurotransmetteurs, les interdits sociaux et religieux… Des questions restent: pourquoi certaines en ont et d’autres pas?

Mon expérience des femmes et de leur désir me permet de proposer un coaching sexuel pour vous permettre de découvrir ou de retrouver cette envie qui mène au plaisir.

Ma patience et ma persévérance me permettront de réveiller en vous cette sexualité enfouit au plus profond de votre âme. Que vous soyez vierge, débutante, peu expérimentée ou bien expérimentée mais avec une libido en baisse, je trouverais les clés qui mènent à votre plaisir.

Nous explorerons ensemble votre corps et votre esprit pour vous permettre de connaitre l’orgasme avec un grand O. Celui qui vous fera lâcher-prise et crier votre plaisir comme jamais cela n’est arrivé dans votre vie.

Contactez moi et faisons connaissance pour en parler et comprendre comment je peux vous aider à connaître le plaisir que vous méritez.

En attendant lisez cette petite histoire afin de découvrir comment votre libido peut réagir et fermez les yeux pour imaginer les scènes que vous pourrez vivre avec moi.

***

Les mains de mon gentleman sont partout : une qui déboutonne ma robe par le devant, l’autre qui s’insinue sous sa robe pour atteindre sa dentelle. La pulpe de ses doigts, déjà brûlants, électrise ma peau, déjà frissonnante.

Sans que je m’y attende, mon costume aussi sexy que ridicule tombe à mes pieds dans un bruit de tissu froissé. En sous-vêtements et talons hauts, je n’ai plus grand-chose d’une princesse. C’est un conte de fées réservé aux adultes.

Mais mon brun ténébreux semble apprécier le spectacle de ma lingerie blanche et de mes escarpins, si j’en crois le léger tressautement de sa lèvre inférieure et ses dents qui la mordent comme si c’était une torture de me regarder.

Mon escort boy s’agenouille devant moi pour embrasser mon ventre, mes hanches, mes cuisses, et soulever ma cheville qu’il porte à ses lèvres.

Je meurs déjà de désir sous ses baisers indécents. Je m’accroche à ses larges épaules pour ne pas perdre l’équilibre.

Je fourrage dans ses cheveux quand sa langue se met à parcourir ma peau le long de ma jambe, jusqu’à l’aine. Par-dessus la trace humide et fraîche, son souffle chaud me donne des frissons. Je ne sais plus si j’ai la chair de poule ou si c’est une vague de fièvre qui fait trembler tout mon corps.

Mon escort boy fait quelques pas en arrière sans me quitter des yeux. Son regard, d’habitude si ténébreux, se remplit d’une lumière incandescente. Puis se balade, sur les contours de mon décolleté, sur la dentelle qui borde ma féminité, sur les escarpins qui enferment mes pieds. Ces trois derniers remparts à ma nudité, qui révèlent ma peau par transparence, cachent ce qu’il faut cacher.

Jusqu’à ce jour, j’ignorais qu’un tel érotisme pouvait se dégager de deux corps qui ne se touchent, ne se frôlent même pas. Ses iris me transpercent, me désarment, me déshabillent à distance. Et je peux sentir d’ici la chaleur, la douce odeur, la virilité qui émanent de lui.

C’est un supplice de ne pas pouvoir lui arracher ses vêtements pour découvrir son corps de gentleman. Mais c’est un tout autre délice de le voir déboutonner lui-même sa chemise, laisser apparaître sa peau.

C’est avec un sourire provocateur que Jean continue son strip-tease, avec l’élégance d’un prince dandy et le sex-appeal d’un escort boy pour femmes exigeantes. Je n’ai pas quitté ma place, au milieu du salon, les chevilles entourées du tissu de ma robe de princesse.

Je n’ai pas bougé, si ce n’est mes lèvres qui s’entrouvrent à mesure que le pantalon de costume descend sur ses cuisses. Je m’entends soupirer quand il se baisse nonchalamment pour quitter ses chaussures et tout le reste. J’en suis presque à gémir quand mon escort boy fait rouler son boxer et me dévoile sa virilité dressé.

Mon fauve sans fourrure se met à parcourir les quelques mètres qui nous séparent, avec l’allure lente et dangereuse du prédateur si sûr de lui qu’on meurt d’envie qu’il nous attrape.

Mon sauvage abat ses mains sur mon corps tremblant et referme ses lèvres sur les miennes. Sa langue s’insinue dans ma bouche et m’enivre aussitôt. Je m’affaisse entre ses bras puissants qui me retiennent, je fonds sous ce baiser enflammé que j’attendais tant.

Mon escort boy saisit mes fesses à pleines mains, me soulève et glisse mes jambes autour de sa taille marquée. Un instant plus tard, mon dos claque contre le mur le plus proche et mon amant presse son corps brûlant contre le mien. Ses mouvements brusques m’excitent au plus haut point. Voilà mon prince, mon chevalier noir, mon guerrier viril au regard militaire, mon invincible titan.

Sa bouche avide fonce dans mon cou, ses dents mordillent la peau fine sur mon épaule, son souffle rauque se mélange à mes gémissements. Mon escort boy libère une de ses mains qui se faufile entre nos corps imbriqués et s’insinue sous ma dentelle, sur le côté, juste assez pour glisser un doigt entre mes lèvres.

Je l’accueille en retenant mon souffle jusqu’à ce que les caresses et les baisers cessent. Mon jardin secret hurle au scandale. Ma bouche crie famine. La boule de feu dans mon ventre se mue de désir en colère.

Je vois une étincelle traverser ses yeux noirs, embraser tout son corps et faire exploser son désir. Jean empoigne ma culotte en dentelle et la déchire d’un geste sec et sûr. Le claquement sur ma peau me fait sursauter.

Mon escort boy me prend d’un coup de reins qui me coupe le souffle. Je ne trouve plus rien à dire. Son sexe dur déjà enrobé de ce bout de latex coulisse enfin en moi avec toute la fougue dont je mourais d’envie. Mon escort boy se retire pour mieux revenir me percuter. Je ne respire toujours pas. Mon prince sauvage m’écarte encore un peu les cuisses et me possède un peu plus fort, un peu plus loin. Ses assauts répétés me font perdre la tête et m’envoler chaque fois un peu plus haut.

Quand je le crois à bout de forces, mon escort boy resserre ses mains sur mes cuisses et enfonce ses doigts dans ma chair. Je m’agrippe comme une liane autour de son corps solide, me pend à son cou, croise mes chevilles sur ses reins, enfonce les talons de mes escarpins dans ses fesses fermes. Nous fusionnons sans que rien ne puisse nous arrêter, ni ce mur douloureux dans mon dos, ni mes ongles qui le griffent, ni ses muscles tendus à l’extrême. Mon escort boy accélère le rythme et fait claquer son ventre contre le mien, mon escort boy émet ses grognements virils qui me transportent, je lâche des cris aigus quand le plaisir me submerge, et cette brûlure intense nous envoie tous les deux au tapis.

Mon amant jouit en moi et reste figé dans mon intimité brûlante, trempée, vibrante de l’orgasme qui vient de me renverser. Puis nous nous laissons glisser contre le mur blanc, épuisés, haletants, transcendés par l’intensité de ce corps-à-corps. Mais toujours enlacés, allongés l’un sur l’autre, sur le parquet ciré qui nous apporte un peu de fraîcheur.

Avez-vous le plaisir que vous méritez ? Beaucoup de femmes souffrent parfois de moments de solitude. Elles sont toutes en droit de profiter de la compagnie d’un gentleman qui les traitera comme des lady et ne les jugera pas d’avoir envie de tendresse et de plaisir sans lendemain. Qui les transportera dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Elles oublieront tous leurs soucis et pourront lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir d’être votre docteur du sexe, votre coach, de vous apprendre, de vous faire découvrir, de vous aider à développer votre libido et à prendre du plaisir. L’éducation sexuelle est enfin à la portée des femmes en toute sécurité et avec respect. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
🌐 http://escortboy.org