Category Archives: Accompagnateur

  • -
Envie d'une aventure sans lendemain

Envie d’une aventure sans lendemain

Category:Accompagnateur,escort boy,escort homme Tags : 

Madame a Envie d’une aventure sans lendemain, la quarantaine, a tout pour être heureuse. Mariée depuis plus de vingt ans, et mère d’une adolescente, elle exerce le métier qu’elle désirait une grand société internationale. Mais elle a envie de plus, elle a envie d’aventure avec un gentleman. C’est pour cela qu’elle a contacté Jean après avoir parcouru son site https://escortboy.org, et le voilà devant elle.

Jean pose son verre de vin sur la bar sans y avoir touché une seconde fois, imité par Madame qui n’y a pas goûté. Elle ne parvient pas à se défaire du regard du séducteur. Elle devrait le repousser, le mettre à la porte. Tout ceci est inconvenant. Madame est issue d’une bonne famille, elle a été bien élevée et n’ira pas s’amuser avec un inconnu le temps d’une soirée, ce n’est ni une femme infidèle ni une délurée. Mais il l’attire…

L’escort boy ne se rue pas sur elle malgré le désir qui le tenaille, il patiente, essayant de se montrer maître de lui-même alors qu’il n’en est rien, au contraire. Son sexe lui fait bien comprendre qu’il ne tiendra plus très longtemps, enflant dans son pantalon jusqu’à s´y retrouver à l’étroit. Il est si proche de Madame qu’il lui suffirait de fondre sur ses lèvres et de lui faire l’amour, là, au milieu de la cuisine.

Toujours perdue dans son regard, Madame n’esquisse aucun mouvement, mais elle a bien vu la proéminence dans le pantalon de Jean ; ses intentions sont claires.

Elle se rend compte qu’il attend quelque chose d’elle, une réponse à son affirmation, sans doute.

Madame se sentait incroyablement nue sous son chemisier

Madame se sentait incroyablement nue sous son chemisier

A-t-elle envie de lui ? Il émane quelque chose de séduisant de lui. Sa petite voix lui murmure d’accepter cette proposition tandis que son cœur tambourine dans sa poitrine. Pourquoi est-elle si vulnérable face à lui ?

Comprenant qu’ils pourraient rester ainsi une éternité, Jean décide d’agir, il saisit la main de Madame et la caresse du bout des doigts sans la quitter des yeux. Il perçoit son désir pour lui, le prenant pour une invitation à aller plus loin. Lentement, il tire sur la main fine et manucurée afin de la faire venir à lui, ce qu’elle fait, se levant et s’approchant jusqu’à se retrouver contre son corps puissant.

La respiration de Madame se fait de plus en plus difficile, elle est saccadée alors que son palpitant tambourine à toute allure. Si proche de Jean, elle sent son érection à travers son pantalon. Malgré elle, elle est excitée, elle aurait voulu le repousser, sincèrement, mais c’est impossible. Elle a envie de lui, de cet homme qui la courtise.

Bien qu’elle aime son mari, la relation qu’elle a avec lui est très différente. Il ne s’attarde plus sur ses désirs, il ne lui fait que rarement l’amour. Et elle en ressent un grand manque en cet instant.

Madame, souffle-t-il en la plaquant davantage contre son corps.

Le désir de la dame lui enivre les sens, il sent qu’il va perdre le contrôle, qu’il va s’abandonner, mais c’est trop tôt. Il doit prendre son temps, ne pas la brusquer. Il baisse son visage vers le sien, lentement, afin d’aller à la rencontre de ses lèvres qu’il effleure avec douceur des siennes.

Après avoir caressé sa bouche de la sienne à plusieurs reprises, il l’entrouvre et l’écrase sur celle de Madame qui le laisse glisser sa langue entre ses dents. Comme si tout était naturel, elle noue ses mains autour de son cou alors que Jean positionne les siennes sous ses fesses, la plaquant au plus près de son érection douloureuse. Leurs langues dansent un ballet à la fois langoureux et endiablé, les conduisant tous les deux au bord du précipice.

Aventureux autant qu’impatient, Jean promène ses doigts dans le bas du dos de la dame, les glissant sous son pull afin de toucher sa peau. Mais étant un escort boy, il sait se maîtriser et connait ses limites : elles ne sont pas encore atteintes. Il quitte sa bouche pour faire passer le pull de Madame par-dessus ses épaules, posant son regard sur son soutien-gorge en tulle noir. Ses mains le rejoignent bien vite, dessinant le contour de ses seins avant de se faufiler dans son dos pour en défaire les attaches.

Madame n’éprouve aucune gêne quant à lui dévoiler sa poitrine, qu’il dévore du regard. Son désir est décuplé tandis qu’il approche lentement sa bouche de l’un de ses mamelons qu’il prend entre ses dents. Elle rejette la tête en arrière et pousse un gémissement lorsque sa langue s’enroule autour du téton déjà dur. Il octroie le même traitement à l’autre avant d’entamer sa descente tout en se penchant pour embrasser son ventre. Il défait les boutons de son jean puis remonte jusqu’à sa bouche en traçant une ligne de baisers brûlants sur sa peau en fusion.

Ils échangent un nouveau baiser, tandis que Madame entreprend de déboutonner la chemise de Jean, les yeux fermés, emportée par la danse lascive de leurs langues enfiévrées. Une fois sa tâche achevée, elle la fait glisser le long de ses bras et découvre son torse. elle a Envie d’une aventure sans lendemain.

Quelques poils sont parsemés ici et là, ainsi qu’elle le découvre au gré de ses caresses, s’attardant sur ses tétons qu’elle pince entre ses doigts, le faisant soupirer d’extase. L’attente devient insoutenable pour elle, elle est trempée et le veut en elle, maintenant. Même si tout cela n’est pas elle… au diable les convenances, ce soir elle s’autorise une folie : faire l’amour avec un autre homme que son mari.

Ses mains descendent à la rencontre de son pantalon, elle les passe sur le tissu pour sentir une bosse le déformer. Il est plus qu’urgent qu’elle libère le sexe engorgé du gentleman.

Lentement, elle ouvre le bouton puis descend la glissière, donnant ainsi plus de place à son érection. Le pantalon lui tombe sur les chevilles quand elle le descend puis elle se plaque davantage contre lui, sans quitter sa bouche, sa main allant à la rencontre de son sexe par-dessus le tissu de son slip.

L’escort boy n’en peut plus d’attendre, ces préliminaires le rendent fou. Il apprécie l’instant et la femme qu’il tient dans ses bras, mais il lui en faut plus. Quand elle caresse son sexe, il serre les dents tout en soufflant de plaisir contenu. Il quitte sa bouche et se baisse tout en retirant le jean de Madame, se retrouvant ainsi face à un boxer en tulle, assorti à son soutien-gorge. Il presse ses lèvres contre le sous-vêtement, sentant le désir de sa partenaire pulser dans ses veines.

D’une lenteur presque insoutenable, il écarte le tissu pour caresser l’antre de sa féminité. Elle est trempée, tellement qu’il pourrait se glisser en elle dans la seconde. Ses doigts s’attardent sur la partie la plus intime de son corps sans la pénétrer, puis il titille son clitoris, la faisant se cambrer et crier de désir.

Jouis pour moi, Madame, murmure-t-il sans relâcher son bouton rosé. Il pose sa bouche sur le haut de sa cuisse, l´embrasse et là elle hurle son nom en même temps qu’un orgasme la secoue. C’est la première fois qu’elle ressent quelque chose d’aussi intense avec un homme.

Pouvoir sentir l'odeur de son escort boy

Pouvoir sentir l’odeur de son escort boy

L’escort boy retire son doigt et fait glisser sa culotte le long de ses jambes, ses yeux ne quittant pas son sexe épilé. Il y pose à nouveau sa bouche, sans barrière cette fois, et le feu se propage en lui quand sa langue récolte le miel de sa maitresse. Il l’insère entre ses lèvres, la faisant gémir de plus belle tout en l´installant assise sur le tabouret derrière elle. Il lui écarte les jambes, dévoilant ainsi l’accès à son intimité. Sa langue s’y glisse, puis ses doigts. Il lève la tête pour plonger ses yeux dans l’émeraude de ceux de Madame et la voir jouir une seconde fois.

L’escort boy se redresse ensuite, retire son slip, dévoilant son impressionnante érection, et se place contre sa partenaire, qui le désire davantage encore en cet instant. Plus rien d’autre n’existe que lui, et elle le veut en elle, immédiatement. Taquin, il s’amuse à placer son sexe juste devant sa féminité, à l’effleurer, sans jamais la pénétrer. Madame n’en peut plus, elle est en fusion et il n’y a que lui qui pourra éteindre le feu qu’il a allumé en elle, comme aucun autre homme ne l’avait jamais fait avant.

Ses lèvres se posent dans son cou qu’il embrasse jusqu’à remonter au lobe de son oreille. Madame est en train de fondre. Ses lèvres qui s’approchent dangereusement des siennes lui font oublier toutes ses bonnes résolutions et elle le laisse l’embrasser profondément, s’agrippant à lui afin de ne pas vaciller quand elle sent ses mains se frayer un chemin sous son pull. Elle gémit de plaisir contre sa bouche tandis que l’une de ses mains se glisse sous son soutien-gorge.

Jean quitte sa bouche, le temps de lui retirer son pull sans la moindre opposition, et prend ses seins en coupe dans ses mains, caressant le tissu rosé qui les cache.

Tu es magnifique, susurre-t-il en dégrafant son soutien-gorge, dévoilant une jolie poitrine.
Chacun de ses seins a droit à des caresses et des baisers, la faisant fondre, ses cris, ses gémissements, son plaisir.

Elle ne pense plus à rien en le sentant glisser sa main sous sa jupe. Elle porte un collant fin, mais le contact n’en est pas moins grisant.

L’escort boy la fait reculer jusqu’au bureau où il l’oblige à s’asseoir, ensuite à lever les fesses pour retirer le collant couleur chair, qui finit par terre avec ses chaussures à talons.
Non, s’oppose-t-elle sans conviction lorsqu’elle sent ses doigts la caresser à travers le tissu de sa culotte.

N’aie crainte, personne ne viendra ni ne nous entendra. Elle aime avoir Envie d’une aventure sans lendemain.
Elle a envie d’y croire, mais a tellement peur qu’on fasse irruption dans son bureau, que penserait-on d’elle après ça ?

Madame baisse les yeux pour voir l’érection de Jean à travers son pantalon, elle ne peut s’empêcher d’y poser sa main pour le caresser tandis qu’il remonte sa jupe sur ses hanches, afin d’avoir accès à son entrée secrète. Il contourne le tissu et enfonce deux doigts en elle en constatant qu’elle est humide de désir pour lui. Il va et vient lentement, la faisant gémir en se mordant les lèvres.

Laisse-toi aller, murmure-t-il. Personne ne t’entendra. Elle en doute, pourtant il a l’air si sûr de lui. Alors qu’il continue son exploration intime, la faisant crier de plaisir sans ameuter qui que ce soit, elle en profite pour défaire son pantalon et baisser son slip afin de sentir la peau de son sexe contre celle de sa main.

Lentement, elle le caresse tandis que Jean quitte son intimité pour retirer le pull qu’il porte ainsi que son débardeur dans un même mouvement.

Madame descend du bureau pour s’abaisser à la hauteur du sexe de Jean qu’elle prend dans sa bouche, le faisant gémir de plaisir. Il est tellement imposant qu’elle ne parvient pas à l’enfoncer jusqu’au fond de sa gorge, mais elle doit malgré tout bien s’y prendre parce qu’il serre ses mains sur les rebords du bureau en feulant son plaisir.

Private Sex Lessons for All Ladies

Private Sex Lessons for All Ladies

Lorsqu’il ne peut plus se maîtriser sans exploser dans sa bouche, Jean se retire et l’aide à se relever. Il la fait pivoter pour descendre la fermeture éclair de sa jupe qu’il lui retire ensuite ainsi que son slip, dévoilant sa nudité en pleine lumière. Rapidement, il se déleste de son pantalon et de son slip, se retrouvant dans la même tenue qu’elle.

Le gentleman lui prend la main et l’attire jusqu’au fauteuil imposant derrière le bureau, là, il la fait asseoir tout en plaçant ses fesses le plus au bord possible et lui écarte les jambes. Il s’accroupit et dépose un baiser sur son sexe humide, puis un autre avant d’aspirer son clitoris entre ses lèvres et de le mordiller, faisant se cambrer Madame.

Il s’amuse à la torturer ainsi jusqu’à ce qu’elle jouisse en prononçant son prénom. La délicieuse torture se poursuit alors qu’elle est encore secouée par les spasmes de son orgasme, il glisse un doigt en elle, allant et venant avec lenteur dans son corps trempé, plus que prêt à le recevoir. Il ajoute sa langue par moment, la faisant à nouveau atteindre le sommet de l’extase. Puis il se redresse, lui présentant une magnifique érection.

Attirée, Madame passe ses doigts sur toute la longueur et caresse le gland rougi avant d’y donner un coup de langue, puis un autre.

L’escort boy ne tiendra plus longtemps avant d’exploser, c’est déjà un miracle qu’il ait réussi à résister tout ce temps. Il aide sa partenaire à se mettre debout avant de la prendre dans ses bras pour la porter jusqu’au canapé où il l’allonge. Là, il la rejoint, se couchant sur elle qui écarte les jambes pour le sentir contre elle. Une fois si près de son intimité, il y enfonce son sexe avec lenteur pour ne pas lui faire mal, Jean étant bien mieux membrés que la plupart des hommes. Lorsqu’il est complètement en elle, il s’assure que tout aille bien pour Madame avant de bouger lentement d’abord, puis de plus en plus vite jusqu’à atteindre la délivrance en même temps qu’elle jouit une nouvelle fois.

Ils restent un instant ainsi, l’un dans l’autre, à profiter du plaisir partagé qu’ils ressentent, mais également pour se remettre de leurs émotions. Jean se redresse, se retirant du corps chaud de Madame avec précaution, et reste assis sur le canapé.

Ma dame le rejoint, se blottissant contre son corps, dans ses bras. L’instant reposant semble durer une éternité pendant laquelle ils sont juste bien. Aucun ne souhaite bouger ni rompre le contact avec l’autre.

❤️ ❤️ ❤️

Envie d’une aventure sans lendemain est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Envie d’une aventure sans lendemain avec son escort boy préféré pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Envie d’une aventure sans lendemain est une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Envie d’une aventure sans lendemain pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Envie d’une aventure sans lendemain pour femmes adultes. Un charmant gentleman viril et tendre qui saura vous faire oublier vos petits soucis dans de grands moments de plaisir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Le candaulisme - Une autre idée du couple avec un escort boy

Se donner à deux hommes en même temps

Category:Accompagnateur,escort boy,escort masculin Tags : 

Madame était tellement excitée à l’idée de se donner à deux hommes en même temps. Elle dût se crisper car son mari se plaça sous elle et caressa ses seins tandis que Jean, l’escort boy lui massait le cul. Leurs gestes tendres contribuèrent à l’apaiser.

Son mari se pencha près de son oreille.

—Jean va te donner une fessée jusqu’à ce que ta chatte dégouline. J’aimerais que tu me suces pendant ce temps-là.

Elle n’hésita pas.

—Oh, oui.

Elle vit son mari se reculer, le temps d’enlever ses chaussures et de baisser son pantalon. Il ne portait pas de sous-vêtements.

Découvrez le libertinage avec un escort boy

Découvrez le libertinage avec un escort boy

— Quelle grosse queue !

Celle de Jean était énorme, mais voir la queue de son mari à la lumière et en gros plan c’était différent. Elle ne savait pas si Jean avait été vexé par son commentaire, mais le coup qu’elle reçut fût beaucoup plus dur que ceux de son mari.

—Aïe.

L’escort boy se pencha sur elle et embrassa ses épaules, puis fit glisser ses lèvres jusqu’à ses fesses.

—J’aime ton cul.

Elle serra les dents.

—Ça ne va pas du tout ça, dit Jean.

Trois autres gifles se succédèrent rapidement. L’intensité de la fessée se propagea entre ses jambes, et elle faillit jouir.

—Oh, oh, oh.
—Je pense qu’elle aime ça.

Son mari se rapprocha.

—Tu penses qu’elle est prête ?
—C’est certain.

Elle se crispa. Ils parlaient d’elle comme si elle n’était pas là.

—Prête pour quoi ?

Elle reçut une autre gifle sur les fesses.

—A partir de maintenant, tu ne parles plus que si on te le demande.

Son mari pressa sa queue contre ses lèvres et elle ouvrit sa bouche pour le prendre. Quand elle tendit la main et attrapa ses bourses lourdes, il eut le souffle coupé. C’était bon de savoir qu’il n’était pas si maitre de ses sentiments. Ne voulant pas qu’il jouisse trop tôt, elle lécha sa queue sur la longueur, aimant la façon dont sa veine bleue palpitait.

—Suce-moi comme une vraie salope.

Sa demande était ferme et directe, mais elle savait qu’il jouait avec elle. Elle enroula légèrement son gland avec sa langue et fut récompensée par un autre soupir. Elle s’immobilisa sentant un doux parfum dans l’air. Jean revint derrière elle.

—J’adorerais agrandir ton côté obscur.

Elle hésita, ne sachant pas si elle pourrait prendre une queue aussi grande.

Profiter des deux langues de vos partenaires

Profiter des deux langues de vos partenaires

—Je n’ai jamais eu quelque chose dans mon cul avant.
—Ne t’inquiète pas, chérie. J’ai quelque chose de plus à ta taille. C’est un tout petit gode qui t’habituera à avoir une queue dans le cul.
Présenté ainsi, elle se dit qu’elle devait essayer. Les deux hommes avaient été merveilleux avec elle jusqu’à présent.
—Je suis prête à tout essayer au moins une fois.
—Tu es géniale, ma chérie.

Son mari appuya doucement sur sa tête pour qu’elle continue à le sucer.

—Dépêche-toi, Jean. Je ne vais pas tenir longtemps.

Elle sourit et commença à reprendre son mari dans sa bouche. Au moment où elle baissait les lèvres, un jet de gel froid se pressa contre son petit trou. Même si elle savait très bien à quoi servait le lubrifiant, elle releva quand même le dos sous l’effet de la surprise.

—Chérie ! Qu’est-ce qu’on a dit sur le fait de bouger et d’être distraite ?

Son mari appuya légèrement sur son dos pour qu’elle se remette à le sucer.
Elle sourit et recommença à le rendre fou. Avec détermination, elle l’attira dans sa bouche tout en malaxant ses couilles. Au moment où L’escort boy glissa un doigt dans son cul, sa bouche serra la queue de son mari si fort que le liquide pré-éjaculatoire suinta dans sa bouche. Encouragée par l’effet qu’elle produisait sur lui, elle utilisa son autre main pour en saisir la base tout en faisant monter et descendre sa bouche.

—C’est ça, ma chérie.

Son mari passa ses doigts dans ses cheveux et les tira.

—Tu te débrouilles très bien.

Jean remua son doigt dans son cul, et un plaisir inattendu humidifia sa fente. Quand il ajouta un autre doigt, son souffle s’arrêta, mais la tension se relâcha quand il appuya sur son clitoris. Le triple choc de la surcharge sensorielle la fit presque jouir. Elle garda ses lèvres serrées et suça son mari avec force, voulant qu’il perde tout contrôle.
En un éclair, les doigts de Jean disparurent pour être remplacés par son minuscule gode. Le lubrifiant parfumé à la fraise embauma l’air. Il pressa ensuite la fausse queue dure contre son petit trou. La tête du gode seule semblait être plus grande que n’importe quelle queue, y compris la sienne. Il se pencha et embrassa le milieu de son dos.

—J’espère que tu es prête pour la surprise.
—Mmm.

Avec la queue de son mari dans sa bouche, c’est tout ce qu’elle pouvait dire, mais elle hocha la tête.

triolisme et candaulisme pour couple hétéros

triolisme et candaulisme pour couple hétéros

L’escort boy enfonça le gros gode dans son cul en même temps que ses deux doigts dans sa chatte. Comme la fessée avait rendu ses joues souples, il ne fallut que quelques tentatives pour qu’il passe l’anneau serré. Il n’avait probablement pas dépassé les 2,5 centimètres quand elle réalisa que Jean ne rentrerait jamais, jamais.
Son mari attrapa alors son poignet et branla de haut en bas sa queue avec sa main, soit pour la distraire, soit pour l’aider à jouir. Elle avait été tellement impliquée dans ce que le gode faisait à son cul qu’elle l’avait presque oublié. Déterminée à le faire jouir, elle fit tournoyer sa langue autour de sa queue et bougea sa tête de haut en bas.
En se concentrant sur lui, son cul se relâcha et Jean put enfoncer complètement le gode. Alors qu’elle pompait son mari, Jean faisait entrer et sortir le gode en elle. Il toucha nerf après nerf, menant son plaisir vers de nouveaux sommets. Quand il ajouta un troisième doigt dans sa chatte, elle perdit la tête.
Son mari avait beau lui dire de ne pas jouir, rien ne pouvait empêcher l’extase de l’envahir. Elle serra la queue de son mari alors qu’il tirait avec force ses cheveux. Elle gémit si fort que l’on aurait presque cru à un cri.

—Je jouis, ma chérie.

Un énorme jet de sperme chaud gicla au fond de sa gorge.
S’il ne s’était pas retiré au moment où il l’avait fait, elle aurait pu s’étouffer. Elle avala son breuvage acidulé et inhala pour reprendre son souffle.
Jean s’arrêta et sortit le gode, mais pressa son clito plusieurs fois après avoir retiré ses doigts. Son mari recula et elle resta suspendue sur le banc à fessée. Les deux hommes s’approchèrent et frottèrent son dos et son cul.

—Tu vas bien, chérie ? C’était trop ?

Elle secoua la tête. L’escort boy la redressa et la prit dans ses bras tandis que son mari sortit de la pièce en courant. Elle aurait bien demandé où il allait, mais elle était trop fatiguée. En fait, ses paupières se fermèrent et elle appuya sa tête contre la poitrine de Jean. La prochaine chose dont elle se souvenait, c’est qu’il l’avait placée dans son lit sur des draps frais et propres.
Il ouvrit ses jambes et nettoya sa chatte et son cul afin de ne pas salir les draps. Il se déshabilla ensuite et la rejoignit dans le lit.

—Pourquoi ne pas prendre de douche plutôt demain matin ? Tu as l’air crevé.
—OK.

Un bruit résonna dans la salle de bain. Cela devait être son mari. Une seconde plus tard, son mari s’était glissé derrière elle et la serra contre sa poitrine. L’adrénaline coula dans ses veines et elle se souleva sur ses coudes. Elle jeta un coup d’œil à chacun d’entre eux.

—Vous allez dormir tous les deux ici ?

Elle n’avait jamais été avec deux hommes en même temps. Jean lui caressait le cou tandis que son mari s’occupait de ses tétons déjà tendus.

—Tu aimes, bébé ? son mari demanda.

L’idée d’être dans un cocon entre eux lui plaisait. Madame savait que ce n’était que le début de la nuit et que les deux allaient se relayer toute la nuit pour la faire jouir jusqu’au petit matin.

❤️  ❤️  ❤️

Se donner à deux hommes en même temps est un service pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du triolisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Se donner à deux hommes en même temps vous permettra de prendre encore plus de plaisir.

Respirez le voyage d’un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui et l’ère du jeu érotique sans fin . Se donner à deux hommes en même temps est une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Les femmes ont envie d'un autre homme

Les femmes ont envie d’un autre homme

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience de Découvrir le candaulisme dans votre couple.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez Tenir la main de son mari et de son amant d’un soir. Le rêve de Se donner à deux hommes en même temps est un moment extraordinaire de partage.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Se donner à deux hommes en même temps est une expérience de sexe à trois.

Au plaisir de faire votre connaissance pour découvrir le candaulisme dans votre couple comme un cadeau avec un amant d’un soir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Escort Boy Paris pour femmes modernes

Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure

Category:Accompagnateur,escort boy,gigolo Tags : 

Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure. L’escort boy se glissa près d’elle pour l’embrasser. Dans ses bras, elle était douce et docile. Elle ne l’embrassait pas comme l’autre soir, avec une passion débridée. Ce baiser était mignon et tendre, comme d’habitude. À titre de test, il l’embrassa de façon plus intense. Elle émit une petite exclamation de surprise et répondit à son baiser en mêlant les doigts dans ses cheveux.

Il descendit dans son cou, au creux de son épaule, la mordillant et faisant naître de petits rires. Elle était chatouilleuse à cet endroit. Elle le laissa soulever sa nuisette toute simple et la jeter. Elle se retrouva nue sous lui.

— Pas de culotte, encore ? demanda-t-il.

Madame secoua la tête.

— Je n’en porte jamais pour dormir. Je croyais que tu le savais.
— Apparemment, il y a beaucoup de choses que je ne sais pas.

Elle gloussa, ce qui souleva sa poitrine. Il enfouit la tête entre ses seins et elle poussa un petit soupir.

— Oui… c’est qu’avec les bas et le porte-jarretelles, répondit-elle en lui posant une main sur la nuque, une culotte, c’est encombrant.
— C’était trop sexy.

Sur les jambes de son escort boy

Sur les jambes de son escort boy

L’escort boy aspira un téton dans sa bouche et elle se cambra contre lui en poussant un geignement qui l’atteignit droit à l’entrejambe. Elle avait des aréoles parfaites, d’un rose pâle à peine plus teinté que sa peau, grandes et très sensibles. Il était toujours très prudent avec, et connaissait juste le bon dosage pour la faire frissonner et gémir.

L’autre soir, cependant, elle avait réagi à un contact plus affirmé. Il plongea les dents dans sa chair et mordit plus fort qu’il ne l’avait jamais osé. Elle poussa un cri étouffé, ses hanches donnèrent de petits à-coups répétés, et L’escort boy sentit sa semi-érection devenir complètement ferme dans son caleçon. Il se détacha d’elle et sourit.

Madame émit un rire haletant pendant qu’il revenait à son sein. Il passa à l’autre téton, le taquinant et le mordant de la même façon, et fut récompensé par un deuxième cri.

Son souffle devint saccadé sous le contact prolongé, toujours rude, chaque soubresaut encourageant l’escort boy à continuer de la mordre et de la lécher.

L’escort boy se pencha pour l’embrasser sur les plis ainsi formés, avant de provoquer ses lèvres des siennes. Elle laissa retomber le drap, laissant apparaître un téton rose par-dessus le bord, ce qui attira automatiquement le regard de l’escort boy.

La pointe durcie était à peine dissimulée par le tissu, appelant ses doigts, sa bouche. Il se força à relever les yeux vers son visage.Madame s’empourpra. Il adorait la façon dont sa peau rosissait, atténuant les taches de rousseur. Elle ne rougissait pas que du visage, mais des épaules et du cou également, tout son corps trahissait son excitation.
Il se rapprocha, à quatre pattes, jusqu’à se trouver face à face avec elle. La température de la chambre augmenta rudement, tout à coup.Les yeux dans les siens, il abaissa lentement le drap pour dénuder le reste de son corps et introduisit soigneusement ses doigts dans les replis entre ses jambes.

Madame entrouvrit les lèvres en un soupir, ses paupières papillonnèrent. Des vaguelettes de plaisir ondulèrent le long de sa colonne vertébrale. Il n’était jamais aussi direct, d’ordinaire. Il faisait toujours monter la tension par des baisers et des caresses plus douces. C’était nouveau ; il allait droit au but et elle était trempée.

— Tu aimes ça, fit-il, la voix teintée d’étonnement.

Elle sourit en guise de confirmation, puis s’allongea sur le dos. Il faisait danser ses doigts sur son clitoris, de quoi lui griller le cerveau.

Madame rouvrit les yeux. L’escort boy était allongé à côté d’elle, appuyé sur un coude, une expression curieuse sur le visage. Elle ne répondit pas et passa un bras derrière sa tête, puis plia une jambe pour lui permettre un accès plus facile.

Perdue dans son regard, elle poussa un petit cri en sentant une plénitude inattendue. Il avait glissé les doigts profondément en elle et sans doute trois, ce qui était clairement plus que ce à quoi elle s’attendait.

Son petit gloussement resserra l’étreinte de ses muscles autour des doigts de son gentleman, ce qui lui coupa le souffle à nouveau. L’escort boy, qui plia légèrement les doigts pour appuyer sur son point G, lui faisant de nouveau voir des étoiles. L’escort boy la frottait, la caressait, comme sur la terrasse l’autre nuit.

Pouvoir sentir l'odeur de son escort boy

Pouvoir sentir l’odeur de son escort boy

Il retira ses doigts et elle l’allongea sur le dos. Elle ne le laissa pas poser de questions. Elle le prit dans sa bouche, plus loin. Le poids sur sa langue, la sensation de sa bouche remplie… elle aimait tout dans la fellation.

Il pouvait reprendre le contrôle à tout moment également, lui saisir les cheveux et amener sa bouche sur lui. Elle détendit la gorge et gémit autour de sa queue, et il se mit à lui bouger la tête au rythme qu’il souhaitait.

Peut-être était-ce l’instinct, qui viendrait à n’importe quel homme, mais l’escort boy n’était pas n’importe quel homme. C’était le gentleman propre sur lui, professionnel et courtois qui lui faisait faire des folies.

L’escort boy lui tirait les cheveux et possédait sa bouche comme jamais il ne l’avait fait. Madame abaissa une main pour caresser son clitoris avant même d’en avoir conscience.

Il relâcha sa poigne sur ses cheveux et elle remonta pour reprendre son souffle, léchant ses lèvres gonflées. Elle le voulait maintenant. Le besoin montant en elle était plus que du désir sexuel : elle voulait le revendiquer sienne.

Mais il fit le premier geste et l’allongea sur le dos, s’inséra entre ses cuisses en ayant pris soin de mettre une protection sur sa virilité. L’escort boy remonta l’une de ses jambes sur sa poitrine, l’ouvrant encore plus à lui. Serrant son mollet, il glissa à l’intérieur de son sexe trempé.

Peu importait combien de fois ils le feraient, la première poussée lui couperait toujours le souffle. Un grognement étranglé franchit ses lèvres à la sensation d’être ouverte en deux par la verge de l’escort boy.

Cette position, c’était une nouvelle étape. Il était en mesure d’aller plus loin, de la pénétrer encore plus profondément, de toucher des endroits qu’il n’avait jamais atteints auparavant. Ce n’était pas son point G, mais autre chose lui arracha des gémissements.

En temps normal, les à-coups de l’escort boy étaient mesurés, contrôlés, assez lents et profonds pour qu’elle puisse prendre son temps pour arriver à l’orgasme. Ce soir, c’était autre chose. Ce soir, il la prenait avec force, utilisant son étreinte sur sa jambe pour s’élancer en elle chaque fois.

— Oui, comme ça, souffla-t-elle d’une voix tendue, avec l’impression que les va-et-vient faisaient éclater des étoiles chaque fois. Fort. C’est trop bon.

Elle enchaîna les jurons, sentant son bas-ventre se contracter profondément.

— Oui, c’est parfait, gronda-t-il. Prends ça.

Il avait les yeux rivés sur les siens, la mâchoire serrée, l’air agressif, et la pénétrait à un rythme aléatoire. Madame ne pouvait se détourner de son regard. Agrippée aux bras de son gentleman, elle ne se touchait même pas le clitoris, mais chaque passage la caressait avec une telle perfection qu’elle commença à partir avant de l’avoir prévu.

Il arrivait que ses orgasmes mettent du temps à venir : les yeux fermés, les lèvres serrées, elle se concentrait sur ses sensations sans penser à rien d’autre. Pas ce soir. Comme l’autre fois, elle fut rapidement prête à basculer. Son orgasme affluait en elle, comme un barrage prêt à céder à tout moment, le moindre muscle contracté, le corps prêt à s’engouffrer dans le précipice.

Le plaisir s’épanouit d’un coup et l’orgasme s’étendit dans tout son corps tandis que, les nerfs en feu, elle se resserrait sans fin autour du phallus en elle. Elle était perdue, ses orteils se recroquevillant sous les draps. L’escort boy s’enfouit jusqu’à la garde et jouit à l’intérieur du préservatif.

Sans force, elle s’amollit, sa jambe glissa de côté et il s’effondra sur elle. Ils restèrent silencieux un moment, à reprendre leur souffle ensemble. Madame rouvrit enfin les yeux, savourant le poids de l’escort boy.

❤️  ❤️  ❤️

Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure est service pour les femmes qui souhaitent s’amuser avec un gentleman. Pour fêter un évènement comme un anniversaire, une fête ou toute autre raison.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de prendre du plaisir sans lendemain. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore .

Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure pour faire du bien aux dames et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde pour une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Dans les bras de son escort boy, elle était douce et docile

Dans les bras de son escort boy, elle était douce et docile

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience du service Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour vous. Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez vous faire câliner.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience de gentleman pour dames. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Profitez du service Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment d’Epanouissement de la femme avec un gentleman en toute sécurité.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Une très forte envie de jouir avec un gentleman escort boy

Une très forte envie de jouir avec un gentleman

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Madame avait Une très forte envie de jouir avec un gentleman. En fin de matinée, seule dans son appartement, elle prit son godemiché, s’allongea sur le lit, se masturba. Son corps réclamait une attention particulière qu’elle ne pouvait pas différer. Elle se fit jouir, le doigt posé sur son clitoris, le gode enfoncé dans son jardin secret.

Quand elle se releva, elle laissa l’objet mouillé sur le lit. Il était un peu plus de treize heures, elle n’avait pas envie de sortir, elle avait envie de téléphoner à Jean, son escort boy préféré.

Son escort boy préféré

Son escort boy préféré

Madame désirait un gentleman, et sentir sa virilité en elle. C’était bien meilleur que son gode.

Jean était le seul homme à qui elle faisait confiance. Avoir des aventures avec ce gentleman, lui convenait.

Elle était irrésolue. Les heures passaient, elle retardait sans cesse l’échéance. Pourtant, elle avait une très forte envie de baiser. Elle avait utilisé son gode pour se faire jouir, mais ça ne suffisait pas à la calmer. Ce jour-là, comme tant d’autres fois, son mari rentrerait tard, elle pouvait donc donner rendez-vous à son escort boy en fin d’après-midi. Elle disposait d’un temps suffisant pour s’envoyer en l’air.

Madame décrocha le téléphone, forma le numéro. Elle avait préparé ce qu’elle allait dire. Elle lui donna rendez-vous de chez elle et il confirma le rendez-vous.

Décidément, cette rencontre était une agréable diversion à l’ennui qui pesait sur son existence. La recherche du plaisir dirigeait désormais sa vie, et les rencontres avec son escort boy lui plaisait car elle découvrait avec lui à chaque fois de nouvelles facettes de la sexualité et du plaisir.

Madame le fit entrer et elle prit place sur le canapé en cuir noir du salon. Son gentleman était assis en face, dans un profond fauteuil ; tous deux bavardaient comme des amis de longue date.

Elle sentait dans son ventre l’attente du plaisir. Madame prit l’initiative : elle quitta ses chaussures, effectua un numéro de strip-tease. Tout en dansant pieds nus au milieu de salon, elle se débarrassa de sa robe, lança le soutien-gorge en broderie anglaise sur les genoux de Jean ; puis il reçut la culotte de coton dont le fond était taché.

Jean était maintenant assis sur le canapé, il avait repoussé la table basse sur le côté pour la regarder évoluer. Quand elle fut nue, à portée de sa main, il l’attira près de lui pour la caresser. ses doigts filaient en direction de son entrecuisse. Elle se laissait faire, une torpeur envahissait son corps, annihilant toute idée de résistance.

L’escort boy glissa un doigt dans son vagin, le ressortit gluant de mouille, puis le porta à sa bouche.

— C’est bon ! dit-il en la fixant.

Profitez du service d'un escort boy

Profitez du service d’un escort boy

Son compagnon lui tripota le clitoris. Madame ondulait des hanches ; des picotements parcouraient son bas-ventre agité de spasmes. Madame lisait maintenant dans ses yeux un appel autoritaire au plaisir. Il avait ouvert sa braguette. Madame baissa les yeux sur le membre gonflé, l’effleura de ses doigts. Elle l’entraîna dans la chambre où les rideaux furent tirés. Elle s’étendit sur le lit, cuisses écartées, pendant que son gentleman se déshabillait.

Jean se mit à genoux au-dessus de son visage. Elle prit dans sa bouche le membre dur, fit tourner sa langue sur le gland, puis lécha la queue sur toute sa longueur. Jean lui effleurait le sexe, écartait les petites lèvres crénelées, introduisait son doigt dans la fente d’où s’écoulait une mouille claire. Il la lima, lui titilla le bouton.

Jean, qui avait enfoncé toute sa virilité dans la bouche de Madame, faisait en rythme des mouvements de va-et-vient. Elle le suçait avidement en se triturant les tétons.

Elle lui abandonna ses seins, glissa sa main sous les fesses de Jean pour lui branler les couilles. Jean fit mettre Madame en levrette. Il commença par lui titiller le clitoris, puis s’enfonça en elle à grands coups de reins. Elle gémissait, son ventre se contractait ; l’orgasme la submergea.

Jean lui enduisit l’anus de vaseline. Madame frottait son clitoris entre ses doigts, le pinçait, se masturbait.

Le gentleman se colla contre son dos, lui cala sa bite dans la raie des fesses. Il lui caressait l’anus ; il approchait son gland du petit trou. Elle accepta de se faire sodomiser. Les doigts délicats de Jean lui avait dilaté l’anus, la vaseline assouplissait les tissus. C’était une sensation encore inconnue pour elle… qu’elle allait découvrir.

— Branle-moi, dit Jean en lui prenant la main.

L’escort boy avait introduit dans l’anus de Madame l’extrémité de sa bite. Il forçait doucement. Elle avait peur, se contractait malgré elle en se mordant les lèvres.

— Détends-toi, lui dit-il, pousse comme si tu avais envie… tu n’auras pas mal.

Il pressait ses mains sur ses épaules. Elle cria quand il s’enfonça en elle d’un seul coup, lui mordit le doigt qu’il avait mis dans sa bouche. Puis le plaisir doubla ; elle chavira, gémit. Jean lâcha son jus dans le préservatif; Madame jouit en tremblant de tout son corps.

❤️  ❤️  ❤️

Une très forte envie de jouir avec un gentleman est service pour les femmes qui souhaitent s’évader avec un gentleman. Pour fêter un évènement comme un anniversaire, une fête ou toute autre raison que vous n’avez pas besoin de justifier à quiconque.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de prendre du plaisir sans lendemain. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore .

Une très forte envie de jouir avec un gentleman est fait pour faire du bien aux dames et les faire entrer dans l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde pour une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Donner rendez-vous à son escort boy

Donner rendez-vous à son escort boy

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais cette expérience quand vous avez une très forte envie de jouir avec un gentleman.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour vous. Une très forte envie de jouir avec un gentleman avec un gentleman pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez vous faire câliner.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience de gentleman pour dames. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Profitez du service de Jean quand vous avez une très forte envie de jouir avec un gentleman.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment où vous avez une très forte envie de jouir avec un gentleman en toute sécurité.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 


  • -
Rencontre avec un escort boy sous haute protection

Une après-midi de libertinage pour femmes mariées

Category:Accompagnateur,candaulisme,triolisme Tags : 

Une après-midi de libertinage pour femmes mariées. Madame arriva la première, fuma plusieurs cigarettes avant que son mari entre dans le bar. Il était en retard, elle ne lui en voulait pas, c’était bien qu’il soit venu, elle avait toujours eu confiance en lui et il partageait tout de leurs aventures.

Son mari arriva essoufflé, l’embrassa ; elle était attablée devant un café. Ils commencèrent à discuter. Cette fois, pourtant, son mari savait que c’était différent.

Madame mit un certain temps à se confier, elle tournait autour du pot. Enfin, elle avoua qu’elle l’avait, la veille, pour la première fois, trompée.

— En plus, j’y ai pris du plaisir !
— Tant mieux ! répondit son mari. J’adore que tu te donnes à un autre homme

Madame raconta à son mari, dans les moindres détails, sa « première fois ».

— Hier après-midi, je marchais dans la rue, j’ai senti qu’on me suivait. A plusieurs reprises, je me suis retournée. Il y avait un homme, il m’a souri. Je n’ai pas répondu, je ne me suis pas arrêtée.
— Continue !
— Il est arrivé à ma hauteur, je me suis arrêtée, il m’a proposé d’aller prendre un verre. J’ai hésité, puis j’ai accepté, ensuite il m’a draguée.
— Comme ça, dans la rue ?
— Non, dans le bar !
— C’est un rapide !
— Au bout de quelques minutes, il m’a proposé de l’accompagner dans un hôtel proche, j’ai dit non. J’étais stupéfaite par une telle demande, pourtant mon corps disait oui. L’homme était plutôt pas mal et me plaisait.
— Pour un rapide, c’est un rapide !
— Finalement, il a su me convaincre. J’avais quelques heures devant moi, lui aussi ; alors, je l’ai suivi. C’est lui qui a choisi l’hôtel, il avait l’air de connaître !
— Tu m’étonnes !

Madame expliqua à son mari qu’arrivés à l’hôtel, il y avait un homme au comptoir du hall d’entrée ; elle en fut gênée, certaine que la honte se lisait sur son visage. Pourtant l’employé avait à peine levé la tête quand elle était passée devant lui.
L’inconnu paya la chambre en liquide.

— Normal, observa son mari, c’est lui qui t’avait invitée. Et quel est son prénom ?
— Je ne sais même pas !
— Tu ne lui as pas demandé ?
— Je n’ai pas osé, j’étais tellement mal à l’aise !
— Alors, quand vous êtes arrivés dans cette chambre ?
— Je tremblais, lui, il avait l’air très à l’aise. Il m’a prise dans ses bras, j’ai fermé les yeux, il m’a embrassée puis il a commencé par me déshabiller. Entièrement. Nous étions debout près du lit ; il a pris ma culotte, l’a reniflée. Tu te rends compte !
— Oui, très bien !
— C’était excitant. J’étais nue, il était encore habillé, en train de respirer ma culotte… troublant, non ?
— Peut-être un fétichiste des culottes !

Madame n’en finissait plus, à la fois émerveillée et honteuse, de raconter à son mari ce qu’elle avait vécu dans la chambre d’hôtel.

— Il a pris ma main, l’a posée sur son sexe par-dessus son pantalon… il bandait.
— Tu étais comment à ce moment-là ?
— Toujours debout, nue… de plus en plus fébrile !
— Normal !
— Il s’est déshabillé, je ne bougeais pas. J’ai vu son sexe, j’ai regardé, je suis tombée à genoux. Je mouillais comme une folle, j’ai pas eu besoin de glisser un doigt dans mon vagin pour vérifier.

Avez vous envie d'explorer de nouveaux univers avec un escort boy

Avez vous envie d’explorer de nouveaux univers avec un escort boy

Madame décrivit à son mari comment elle s’y était prise pour tailler une pipe à l’inconnu. Elle lui raconta ce qu’elle avait vu dans la glace de la chambre :

— Une femme à genoux avec le sexe d’un homme dans la bouche. J’ai trouvé cette femme bestiale… cette femme, c’était moi !
Curieux, son mari continuait à poser des questions, Madame répondait :
— Il m’a demandé de m’allonger sur le lit, s’est agenouillé entre mes cuisses, j’avais les jambes écartées.

Elle releva la tête, resta un instant sans rien dire.
— Et alors ?
— Il a plongé son visage et m’a léchée… jamais encore un homme ne m’avait aussi bien léchée !

Elle ne négligeait aucun détail :

— Il a relevé la tête, je n’avais pas encore joui, mais j’étais au bord de l’orgasme. Il ne parlait pas, il me fixait. J’étais allongée, lui à genoux. Il m’a regardée droit dans les yeux, l’air de me dire : « Tu vois, j’avais raison de te draguer, tu en crevais d’envie ! »
— Il n’avait pas tort !
— Puis il a rebaissé la tête, replongé son visage entre mes cuisses et reposé sa langue sur mon clitoris. J’ai senti une nouvelle dose d’adrénaline remonter dans tout mon corps. Alors, il m’a léchée encore plus violemment et plus intensément. Je ne savais plus où j’étais !
— Dans une chambre d’hôtel ! rétorqua son mari.
— Il m’a léchée encore un peu avant d’engouffrer un puis deux doigts dans mon vagin. Cette fois, je n’en pouvais plus, je me suis abandonnée… j’ai joui. Allongée sur le lit, je croyais en avoir fini, mais il en voulait plus !
— C’est un costaud !
— Oh oui, alors ! Il m’a soulevée puis retournée, il m’a agenouillée et sans même que j’aie eu le temps de dire quoi que ce soit, j’ai senti sa grosse queue raide qui glissait dans mes fesses… il avait mis un préservatif !
— C’est la moindre des choses !
Madame parlait de plus en plus fort, elle n’en avait pas conscience.
— Plus doucement, dit son mari, on pourrait t’entendre… au fait, il t’a trouvée ?
— Ouais, j’ai écarté mon sexe, j’ai posé mes mains de chaque côté, et je lui ai offert mon cul !
— Eh bien !
— Il m’a prise en levrette, par le vagin. J’avais honte, mais c’était bon, il m’a obligée à me caresser… même ça, je ne le fais pas devant toi ! Alors, il m’a baisée jusqu’à ce qu’il jouisse, j’ai senti que son sexe se contractait car il était si gros qu’il écartait les parois de ma chatte. Puis au moment de jouir il s’est retiré a enlevé le préservatif et à déversé son sperme chaud et gras sur mon cul ; en même temps, je me caressais.

Private Sex Lessons for All Ladies

Private Sex Lessons for All Ladies

Madame avait beau être une nature réservée, elle balançait tout à son mari :

— Il venait de jouir ; alors, j’ai joui pour la seconde fois, c’est incroyable, puis nous sommes retombés sur le lit, j’en pouvais plus !

Elle avait terminé de baiser sur le lit, c’est encore ce qu’elle croyait à cet instant précis. Son mari ne disait rien, il attendait qu’elle reprenne la parole.

— Ensuite, nous sommes allés prendre une douche, l’endroit était exigu, nous étions collés, l’eau coulait d’une pomme sur le mur. Il m’a caressée, a passé une main entre mes cuisses… il massait mon anus. Il a enfilé un nouveau préservatif. Quand il a enfilé sa queue dans mon petit trou, je n’ai pas été surprise, je n’ai pas eu mal, j’ai à peine sursauté.

— C’était la première fois que je me faisais sodomiser.
— En général, les femmes n’apprécient pas trop !
— Ça s’est bien passé. En plus, il a glissé une main, a trouvé mon clitoris… il branlait mon bouton en même temps qu’il m’enculait.
Madame utilisait des mots de plus en plus crus, sans s’en rendre compte.
— Il a largué son jus dans le préservatif alors que son sexe se contractait en écartant mon anus, il a terminé de masser mon clitoris, et j’ai joui… pour la troisième fois !
— Eh bien, dis-moi…
— Je suis restée seule un moment sous la douche. Quand je suis sortie, il s’était déjà rhabillé. Il est parti sans rien dire, m’a laissée là toute seule. J’avais le corps humide… j’aurais voulu rester encore un peu, discuter avec lui… mais non, il m’avait baisée, il s’en était allé !
— Les hommes, il ne faut pas trop leur en demander. Peut-être qu’il est marié, qu’il culpabilisait.

Elle termina de tout lui raconter : elle avait quitté l’hôtel, seule, encore plus honteuse que quand elle y était entrée. Sur le trottoir, elle s’était retrouvée titubante tant le soleil éblouissait. Surtout, elle se sentait ivre de ce qu’elle avait vécu, au point qu’une femme vint vers elle, lui demanda si elle se sentait bien.

« C’est bon, madame, je vais bien ! » avait-elle répondu.
Puis elle s’en était retournée chez elle, ahurie comme si elle était une autre femme. Elle ne pensait qu’à une seule chose : en parler à quelqu’un pour se décharger du poids trop lourd. C’est ainsi qu’elle avait téléphoné à son mari, ne voyant personne d’autre à qui raconter l’aventure.
Durant près de deux heures, dans leur bar habituel, elle venait de tout raconter. Elle se sentait mieux à présent. Déculpabilisée.

Son mari lui était heureux d’avoir organisé cette expérience avec un escort boy pour le plaisir de sa femme et aussi pour le sien.

Elle fuma quelques cigarettes, prit une nouvelle consommation, avant de lancer :
— Je dois m’en aller, je te remercie d’être venu !
— Normal, répondit son mari, c’est à ça que sert la confiance dans notre couple !
Il se leva, Madame le suivit. Sur le trottoir, devant le bar, ils se quittèrent pour se retrouver le soir même et vivre ensemble cette fois leur plaisir.

❤️  ❤️  ❤️

Une après-midi de libertinage pour femmes mariées est un service pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du candaulisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme une après-midi de libertinage pour femmes mariées. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Une après-midi de libertinage pour femmes mariées vous permettra de prendre encore plus de plaisir.

Respirez le voyage d’un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui et l’ère du jeu érotique sans fin . Osez vivre une après-midi de libertinage pour femmes mariées, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience d’une après-midi de libertinage pour femmes mariées.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez Tenir la main de son mari et de son amant d’un soir. Le rêve de Découvrir le candaulisme dans votre couple est un moment extraordinaire de partage.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Une après-midi de libertinage pour femmes mariées est une expérience de sexe à trois.

Au plaisir de faire votre connaissance pour découvrir une après-midi de libertinage pour femmes mariées comme un cadeau avec un amant d’un soir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -

Laissez votre corps accueillir le plaisir

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Laissez votre corps accueillir le plaisir, le gentleman prit les clés des mains de la dame, ouvrit la porte de son appartement parisien et la fit entrer à reculons dans la pièce. Ses bras s’enroulèrent autour de son cou, et ses seins se pressèrent contre sa poitrine.

Personne n’arrivait mieux que lui à garder son sang-froid, mais dès l’instant où sa future compagne l’enlaça, il ne fut plus maître de lui-même. Sans rompre leur baiser, il lui caressa le cou en défaisant le dos de sa robe.

Madame poussa son bassin contre lui. Elle voulait qu’il la prenne à fond comme un animal. Elle lui fit baisser sa tête vers ses lèvres, attendant un autre baiser. Il accepta. Cette fois-ci, il lui dévora la bouche, tout en prenant un plaisir intense lorsque leurs langues s’entremêlèrent entre elles.

C’était comme si elle était désespérée. Le gigolo fit glisser sa main le long de ses épaules et entraina de son geste son pantalon et sa chemise avec lui. Il s’éloigna puis se pencha en arrière afin que le tissu tombe au sol.

Jean laissa ses doigts glisser le long de son dos. Il posa son regard sur son soutien-gorge noir en dentelle. Il aimait la façon dont ses seins gonflaient au-dessus des bonnets.

Massage Plaisir pour toutes les femmes

Massage Plaisir pour toutes les femmes

Ses pouces caressèrent les motifs en relief de son balconnet. Alors qu’il abaissait lentement le bonnet de son soutien-gorge, sa virilité se pressait douloureusement contre sa braguette.

L’escort boy se pencha pour lécher la partie visible de sa poitrine et respira son parfum enivrant. Elle arqua son dos et gémit, elle n’en pouvait plus. Il dégrafa son soutien-gorge à l’arrière et fit glisser les bretelles le long de ses bras. Il sentit sous ses doigts sa peau douce, et ses mamelons durcirent sous son regard alors qu’il suçait l’un de ses tétons rose devenu comme une pointe.

Madame était encore très sensible et réceptive à ce niveau-là. Son gémissement montrait combien elle n’en pouvait plus.

L’escort boy passa à l’autre sein, tout en malmenant celui qu’il venait tout juste de sucer. Son gémissement lui donna envie de la baiser de suite, mais son excitation le poussa à explorer davantage son corps.

Ne voulant pas qu’elle ait mal aux genoux, il se leva et la remit debout. Il ne restait plus qu’une petite culotte noire sexy qui épousait ses courbes pulpeuses. Le gigolo se lécha les lèvres, la guida vers le lit. Ayant besoin de se déshabiller, il enleva ses bottes, son jean puis sa chemise. Il était presque nu lorsqu’elle se mit à genoux devant lui.

Son érection turgescente sortit, et les yeux de la dame s’agrandirent devant la dimension de l’organe de plaisir qui s’offrait devant elle. Vu son regard, elle semblait ravie, ce qui promettait de passer un bon moment ensemble.

L’escort boy ne put s’empêcher de grogner. Quand elle se pencha et lui lécha le bout, il dut serrer les poings pour ne pas jouir. Elle fit le tour de sa queue avec un lenteur perverse.
Le gigolo dut serrer les dents quand sa langue glissa sur sa queue, créant une douleur si forte que sa poitrine lui faisait mal. Au moment où elle l’attira dans sa bouche, du liquide pré-éjaculatoire gicla. Il souleva ses épaules.

Le gigolo arracha son slip et la fit tomber sur le lit. Il la rejoignit puis se mit sur le ventre pour se régaler d’elle.

Voulant qu’il la lèche, elle écarta ses jambes. L’escort boy sourit avant de passer sa langue sur ses lèvres.

Elle voulait caresser ses larges épaules et faire disparaitre toute la tension qu’il avait dans son corps, mais c’était comme si ses propres muscles ne lui répondaient plus.

Ses pouces firent des marques dans sa peau lorsqu’il lui ouvrit encore plus grand ses jambes. Au lieu de la sucer de suite, il fit des cercles érotiques avec ses pouces à l’intérieur de ses cuisses. Rien qu’à l’idée de ce qu’il lui ferait, elle mouilla encore plus.

les yeux de l'escort boy semblaient l'hypnotiser

les yeux de l’escort boy semblaient l’hypnotiser

Il ferma les yeux alors qu’il se rapprochait de son petit trou. Elle bougea des hanches afin de lui faire comprendre qu’elle avait un besoin urgent qu’il la touche.

Elle tendit la main et s’accrocha à ses épaules. Chaque ondulation et flexion de ses muscles l’emmenait plus haut, et dire qu’il n’avait même pas encore touché à son délicat clitoris. Il leva sa main droite et massa l’un de ses seins. Cela ne fit qu’accentuer l’absence de caresse sur son jardin secret.

Alors qu’elle essayait de s’imaginer ce que serait de faire l’amour avec un homme aussi viril, il passa enfin à l’action et lécha son ouverture. Tout son corps se contracta de plaisir et elle ressentit des contractions jusque dans sa chatte.

L’escort boy posa sa main droite sur son ventre et la caressa ce qui l’excita encore plus. Elle contracta ses fesses afin de soulever ses hanches, ce qui lui donnerait un meilleur accès.

Avec son index, le gentleman pour dames tourna autour de son clito, sans jamais aller droit au but, juste là où elle en avait le plus besoin.

Jean leva les yeux vers elle et sourit. Elle avait tellement besoin de jouir. Sous l’action combiné de sa main gauche qui pinçait son mamelon et de sa langue qui explorait ses plis, elle ressentit un plaisir intense parcourir tout son corps. Son souffle s’accéléra et elle ferma les yeux, savourant chaque pincement et chaque caresse.

Quand Jean glissa un doigt dans son antre humide, elle crut défaillir de plaisir. Cet homme était très doué pour donner du plaisir à une femme sans parler de son côté sensuel et sauvage.
Il souleva ses seins.

Comme s’il n’en pouvait plus, Jean se positionna contre son corps et captura ses lèvres. Sa virilité dure n’était plus qu’à quelques centimètres de là où elle le voulait plus que tout, les genoux relevés afin de faciliter son accès.

L’escort boy l’enlaça tout en lui dévorant la bouche. Elle rompit leur baiser afin d’aspirer de l’air avant de recommencer à l’embrasser. Ils ouvrirent tous deux la bouche en même temps et s’explorèrent mutuellement avec leurs langues.

Avec ses genoux, Jean lui écarta ses cuisses, commença à la doigter habilement. Elle pencha ses hanches vers l’arrière afin qu’il continue sur sa lancée. Il continua en allant plus profond avec son doigt tout en lui caressant le clitoris et le téton. Après de longues minutes de ce traitement, elle ressentit une chaleur intense, et un orgasme si puissant qu’elle fut un instant à bout de souffle.

Ce premier orgasme n’avait fait qu’attiser un peu plus son désir d’en avoir d’autres. Elle arqua son dos afin de sentir la caresse de sa peau sur ses seins tendres.

des calins comme vous les rêvez avec un homme

des calins comme vous les rêvez avec un homme

L’escort boy fit tourner lentement ses bouts sensibles entre son pouce et son index, comme s’il voulait tester leur élasticité. Il ne l’avait toujours pas pénétré.

Combien de temps comptait-il encore attendre avant de la prendre ? Il mit ses deux mains sur ses hanches et l’ouvrit doucement. Ce n’est qu’alors qu’elle comprit pourquoi il prenait son temps. Elle avait besoin de s’adapter à son énorme diamètre. Lorsqu’il la pénétra de quelques centimètres, ses parois vaginales serrèrent fortement sa virilité.

Jean se pencha vers elle, dégagea ses cheveux, puis déposa des baisers le long de ses épaules. Elle adorait son geste tendre et dut se mordre la lèvre pour ne pas crier son nom.

Après avoir caressé ses hanches, il se retira d’un centimètre, pour la pénétrer à nouveau avec plus de force. Elle ressentit de nouveau son besoin de jouir. A chaque coup de virilité, elle ressentait un plaisir intense dans tout son corps.

Vu la façon dont il prenait son temps, il devait penser qu’elle était sur le point de jouir. Ses mains saisirent ses seins. En pressant son torse contre son dos, il réussit enfin à enfoncer sa virilité jusqu’à la garde. Cette sensation de plénitude lui coupa non seulement le souffle mais fit également qu’elle n’arrivait plus à penser. En pleine extase, elle leva sa tête et s’humecta les lèvres.

Il tira plus fort sur ses tétons, posa sa bouche sur son épaule et la pilonna de sa virilité. Son rythme accéléré fit monter crescendo son plaisir au point d’atteindre le nirvana. Vu la façon dont il la pénétrait violement, la baiser était une vraie libération pour lui aussi. Elle voulait tout de lui et pencha ses hanches aussi loin que possible en arrière.

L’escort boy enfonça sa virilité si profondément qu’elle avait l’impression de pouvoir le sentir dans tout son corps. Alors qu’un autre orgasme la submergeait, il lâcha prise à son tour, criant son nom sur un ton qu’elle n’avait jamais entendu auparavant.

La sueur perlait sur son front et sa respiration saccadée lui faisait plus penser à celle d’un animal qu’à celle d’un humain. Alors qu’il la maintenant toujours fermement contre lui, elle ressentit sa semence chaude remplir le préservatif. Sa queue grandit encore et s’étira en largeur. Elle avait l’impression qu’il s’était écoulé un certain temps avant tout ne redevienne comme avant. Épuisée, elle replia ses coudes et se laissa tomber sur le matelas, satisfaite de ce moment de plaisir intense avec son gentleman escort boy.

❤️❤️❤️

Laissez votre corps accueillir le plaisir est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman. Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit de vous divertir en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez votre corps accueillir le plaisir.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat.

Profitez de votre voyage de plaisir comme aucun autre. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre goût au plaisir avec un gentleman.

Un gentleman qui aime toutes les femmes

Un gentleman qui aime toutes les femmes

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Amant secret pour femmes novices pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Laissez votre corps accueillir le plaisir dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance lors de ce rendez-vous et laissez votre corps accueillir le plaisir avec un sex coach.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Triolisme pour femmes exigeantes

Vivre une rencontre érotique à trois personnages

Category:Accompagnateur,candaulisme,triolisme Tags : 

A l’idée de vivre une rencontre érotique à trois personnages, la virilité de son mari se tendit dans son pantalon, et il serra les dents.

– Tu es juste là pour être sûr que tout se passe bien. Pas pour participer dit-elle.

Son mari se tourna vers l’escort boy.

– Vous l’avez entendue. Déshabillez-vous.

L’escort boy leva aussitôt les mains pour retirer sa chemise. Puis il déboutonna son jean qu’il fit glisser le long de ses jambes.

Son mari n’avait pas franchement envie de regarder la virilité d’un autre homme, mais il devait le faire s’il voulait savoir ce qui attendait Madame, l’escort boy était très bien monté.

Le gentleman se déshabilla sans un mot et se tint devant elle comme un étalon de compétition avant de s’approcher jusqu’au lit où Madame lui avait fait de la place.

Expérience torride avec deux hommes

Expérience torride avec deux hommes

Un rapide coup d’œil lui confirma que Jean avait une taille plus que raisonnable.

– Oh mon dieu, souffla Madame.

Elle regardait la queue de L’escort boy avec envie.

Son mari alla aussitôt la rejoindre.

– Allonge-toi, ma chérie. Il va y aller doucement, et il va te préparer. Si tu veux qu’il arrête, il te suffit de le dire.

Madame prit la main de son mari puis elle regarda le gentleman.

– Mais j’en ai envie.

Son mari déglutit bruyamment sans jamais quitter du regard sa femme allongée devant lui.

Puis il ordonna :

– Jean, va sur le lit. La tête entre les jambes de ma femme. Tu vas lui bouffer la chatte. .
– Retire-lui sa culotte.

Il se pencha et prit Madame par les hanches, enfouissant les doigts dans sa chair. L’escort boy se glissa entre ses jambes.

Il fit courir son nez le long de sa cuisse jusqu’à son entre-jambes et merde… le doux arôme de son excitation… Sa virilité se tendit tandis que les jambes de Madame se mettaient à trembler.

Il mordit le tissu de sa culotte et la fit glisser le long de ses jambes. Son odeur était presque entêtante à présent, alors que son nez effleurait ses boucles.

Ses mains vinrent remplacer ses dents et il termina de lui retirer sa culotte en ouvrant les yeux.

Son souffle se coupa lorsqu’il la jeta par terre et lui écarta les cuisses brutalement contre le lit.

Sa chatte était rose, et ses lèvres trempées par son désir. Son mari lui écarta les cuisses encore davantage, et il parvint enfin à apercevoir son bouton de plaisir gorgé de sang. L’antre cachée derrière ces lèvres mouillées.

Une envie de partager sa femme

Une envie de partager sa femme

Allez, vas-y. Lèche-moi tout ce miel, plonge tes doigts en elle pendant que tu lui lèches le clitoris pour l’amener jusqu’à l’extase.

– Jean, gémit Madame. Oui.

Jean tira la langue. Il la fit courir le long de ses lèvres, arrachant un frisson à Madame.

Visiblement encouragé par sa réaction, L’escort boy recommença. Il se mit à la lécher comme une sucette.

Son mari haletait encore, son odeur pénétrant ses narines à chaque inspiration. Et chaque fois, il devait se faire violence pour ne pas pousser le gentleman et se mettre à la lécher lui-même.

Il lui caressa les cheveux avant de dire :

– Maintenant suce lui le clito.

Il sourit en se penchant au-dessus de Madame pour lui taquiner le téton du bout de la langue. Elle gémit en se cambrant contre lui.

– Là.

La main de son mari tremblait de son envie réprimée alors qu’il la glissait entre les jambes ouvertes de Madame. Il ne put retenir un gémissement lorsqu’il effleura enfin sa peau.

Et il ne put pas non plus s’empêcher de faire courir son doigt autour du clitoris gonflé de son épouse.

Elle cria en réponse, agrippée à la nuque de Jean qu’elle pressait contre son sein.

Elle posa l’autre sur le bras de son mari, ses doigts enfouis dans sa chair pour partager son plaisir avec lui, et il ne put s’empêcher de la caresser de nouveau.

La voix à peine audible, Son mari murmura à l’escort boy :

– C’est son clitoris. Tu le suces et elle perdra la tête.

Puis, avant même qu’il ne puisse s’empêcher, Son mari s’humecta les lèvres et glissa les doigts entre les plis de son sexe trempé jusqu’à son petit trou.

– Et mets les doigts là-dedans.

La voix de son mari était rauque alors qu’il plongeait un doigt en Madame. Sa chair ardente se resserra autour de son doigt, l’aspirant à l’intérieur. L’escort boy se pencha de nouveau pour lui lécher le clitoris.

Deux hommes pour lui donner du plaisir

Deux hommes pour lui donner du plaisir

Son mari aurait dû retirer sa main. L’escort boy pouvait s’occuper d’elle.
Au lieu de ça, son mari enfonça son doigt plus loin encore, en se tournant pour observer le visage de Madame. Et il ne fut pas déçu.

Elle haletait en gémissant, les yeux écarquillés et les sourcils disparaissant presque dans ses cheveux. Elle baissa la tête pour regarder ce qu’on lui faisait, son regard alternant entre Jean qui lui suçait les seins et son mari qui torturaient sa chatte.

Mais ce ne fut que lorsque son regard croisa celui de son mari que ses gémissements se transformèrent en cris extatiques suraigus.

Elle y était presque. Elle était si réactive. Il fit aller et venir son doigt sans sa chatte et il pouvait lire la façon dont le moindre de ses mouvements l’affectait sur son visage. Et lorsqu’il glissa un autre doigt en elle pour l’étirer davantage ?

Soudain, ses gémissements essoufflés laissèrent place à un long cri et elle se cambra contre Jean tandis que ses jambes se mettaient à trembler.

Elle était en train de jouir, et l’escort boy continuait de lui bouffer le clitoris. Elle serra la main de son mari si fort qu’il craignit qu’elle lui coupe la circulation. Il était au bord de l’implosion lui-même sans même toucher sa queue.

Le simple fait de la regarder suffisait à faire monter sa tension. Elle était époustouflante. Il abandonna ses tétons tendus pour lui donner un long baiser passionné.

Son mari retira enfin ses doigts de ses profondeurs ardentes, mais il resta posté à côté d’elle sur le lit. Elle était encore agrippée à sa main, après tout. Son baissa la tête pour regarder Jean enfouir sa queue emballée dans un préservatif.

– J’ai envie de ton sexe, dit-elle. Mais tu veux bien m’embrasser, mon chéri ?
Il aurait fait n’importe quoi pour elle à cet instant. N’importe quoi pour faciliter cette expérience. Pour lui permettre de trouver du plaisir..

Il ferma les yeux en approfondissant le baiser. Il glissa la langue dans sa bouche, et il alla effleurer la sienne.
Le gémissement qu’il lui arracha l’emplit d’un sentiment de satisfaction qu’il aurait été incapable d’expliquer.

Puis elle hoqueta, et sa respiration s’affola. Son mari savait que ce n’était pas uniquement l’œuvre de son baiser.

Jean était en train de la pénétrer. Son mari s’allongea à côté d’elle et la prit dans ses bras comme il le put tandis qu’elle restait offerte à Jean.

Jean se mit à aller et venir alors que la respiration de Madame s’accélérait, mais ses mouvements étaient calmes. Lents et réguliers.

Son mari déposa un dernier baiser sur ses lèvres avant d’enfouir le nez dans son cou. Il lui mordilla l’oreille jusqu’à ce qu’elle tourne la tête pour le supplier de retrouver ses lèvres.

Et bientôt, ses petits gémissements de plaisir emplirent la pièce de nouveau. Sauf que cette fois, ils étaient accompagnés par le bruit de la tête de lit qui s’entrechoquait contre le mur à chaque coup de rein de Jean.

– Regarde ma chérie, souffla son mari. Regarde comme il te baise.

Son mari embrassa ses seins alors qu’elle baissait la tête pour voir la queue de Jean disparaître en elle. Ils partageaient ce moment ensemble.

Jean se pencha pour capturer ses lèvres tandis qu’il continuait à la baiser et son mari recula davantage, relié à elle uniquement par la main qu’elle tenait encore. Il ferma les yeux, incapable de regarder davantage.

Jean était son escort boy. L’homme qui pouvait lui donner tout ce dont son mari était incapable.

Parce qu’il y aurait toujours quelque chose qu’il ne pourrait partager avec elle. Madame avait enroulé les jambes autour de ses hanches, et elle le pressa contre lui alors qu’elle jouissait.

Son mari était sur le point d’arracher sa main à Madame lorsqu’elle dit :

– Bon Jean, maintenant, On devrait peut-être essayer une autre position.

Madame se mit à quatre pattes, agitant le cul dans les airs d’un air provocateur. L’escort boy approcha d’un air fasciné mais son mari le poussa pour l’éloigner avant de s’agripper aux hanches de Madame.

Jean massa l’une de ses fesses avant de la claquer. Elle poussa un petit cri, mais elle avait l’air d’adorer ça, à en juger la façon dont elle pressait le cul contre sa queue.

Abandonnez vous dans les bras de votre mari et de son complice

Abandonnez vous dans les bras de votre mari et de son complice

Cette femme était une coquine, qui en voulait toujours plus quand bien même elle venait d’être baisée.

Son mari prit sa queue et il la glissa entre ses cuisses pour la frotter entre ses lèvres trempées.
– C’est ça ma chérie, haleta son mari. Trempe ma queue dans ton jus.

Elle cria, quoi qu’il aurait été incapable de dire si elle réagissait à la sensation de sa bite contre sa chatte, ou à ses mots.

Sa queue pulsa en effleurant son intimité.

– C’est ça, ma chérie. Tu aimes sentir une autre bite entre tes cuisses, hein ? T’adores ça.

Il empoigna ses fesses et glissa sa queue entre elles, baisant sa chair sans vraiment la pénétrer.

Il la fessa de nouveau.

– Frotte-lui le clito Jean, ordonna Son mari.

Il ne quitta pas son cul tentateur du regard. Elle avait un cul à se damner. Il malaxa ses fesses sans ménagement tandis qu’il les baisait à toute vitesse.

– Jean, va t’asseoir en haut du lit. Chérie, je veux que tu lui suces la queue.
– Oui, souffla-t-elle.

Elle ondulait des hanches contre son mari furieusement à présent que Jean lui massait le clitoris. Son mari lui caressa le dos tandis que l’escort boy s’asseyait en haut du lit et glissait le bout de sa queue dans la bouche de Madame.

L’escort boy était gigantesque et Madame s’étouffa bientôt autour de sa bite.
Son mari la fessa de nouveau.

– C’est ça ma chérie. N’aie pas peur de t’étouffer. Si c’est trop, tu peux toujours arrêter.

Madame prit la queue de L’escort boy par la base avant de l’enfouir au fond de sa gorge.

– Parfait ma chérie, grogna son mari.

L’escort boy s’appuya contre la tête de lit, les yeux fermés, son extase évidente sur son visage.

– Suce-le fort, souffla son mari. Vas-y franchement. Je veux que tu baves sur ses couilles. Je veux que tu l’avales. Madame poussa un gémissement autour de la queue de l’escort boy, ondulant des hanches à toute vitesse. Elle était en train de s’abandonner à son plaisir tout en caressant son clitoris avec les doigts.

Il enfouit les doigts dans sa chair et lui baisa les fesses plus furieusement que jamais. Bon sang, ce qu’il aurait voulu pouvoir s’enfouir en elle. Il en crevait d’envie.

Vivre le triolisme avec un escort boy

Vivre le triolisme avec un escort boy

Il glissa la main entre ses jambes et enfouit un doigt dans sa chatte, ce doux refuge dans lequel il refusait de plonger la queue.

Elle était plus trempée que jamais. Il fessa son cul de sa main libre et il sortit le doigt de sa chatte pour le glisser vers son antre interdite. Il était temps de salir cette salope encore un peu plus.

Elle sursauta aussitôt que son doigt effleura sa rosette.
– C’est ça, ma chérie. Je suis certain que ma petite coquine veut qu’on joue avec son cul. Tu y as déjà mis le doigt pour te toucher ?

Madame secoua la tête sans lâcher la queue de l’escort boy et une vague d’excitation traversa son mari aussitôt, lui arrachant un frisson de satisfaction. Il trembla en glissant son index trempé de sa mouille dans son petit trou.

Elle était si serrée que son doigt ne parvint pas à entrer, d’abord. Il lui massa la fesse. Il lui caressa le dos à nouveau et mit du gel. Elle se détendit pour qu’il puisse mettre un premier doigt dans son côté obscur.

Il prit sa queue dans son autre main. Il avait besoin de plus à présent. Il enserra sa queue dans son poing et se mit à se branler si fort que c’en était presque douloureux. Il glissa doucement un deuxième doigt et Madame réussit à se détendre.

Son mari retira ses doigts et les remplaça par sa verge qu’il enfonça entre les fesses de sa femme alors que Madame continuait de s’astiquer sa fente humide.

– Ma chérie. Tu te débrouilles si bien. Tu suces comme si t’étais née pour ça et ton cul est un délice, Regarde Jean dans les yeux, ma chérie. Je crois qu’il ne va pas tenir encore très longtemps. Son mari devinait que l’escort boy était sur le point de gicler.

Jean hurla pendant son orgasme deux minutes plus tard à peine. Son mari lui baisa le cul furieusement maintenant et il leva la tête pour voir l’escort boy se déverser dans sa bouche.

Elle lécha son élixir goulûment alors que son corps se resserrait autour de son doigt sous le coup de son propre plaisir. Son mari resserra la main autour de son manche et il se mit à agiter les hanches furieusement.

Son mari se répandit à son tour dans le cul de Madame, se dispersant sur sa peau. A cet instant Madame ressentit elle aussi un orgasme puissant alors que son corps expulsait un jet sur ses doigts qui allaient et venaient dans sa chatte brûlante.

❤️  ❤️  ❤️

Vivre une rencontre érotique à trois personnages est service pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du triolisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Vivre une rencontre érotique à trois personnages vous permettra de prendre encore plus de plaisir.

Respirez le voyage d’un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et Vivre une rencontre érotique à trois personnages, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Des sensations inconnus de désir

Des sensations inconnus de désir

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience de Vivre une rencontre érotique à trois personnages.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez Tenir la main de son mari et de son amant d’un soir. Le rêve de Vivre une rencontre érotique à trois personnages est un moment extraordinaire de partage.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivre une rencontre érotique à trois personnages est une expérience de sexe à trois.

Au plaisir de faire votre connaissance pour Vivre une rencontre érotique à trois personnages comme un cadeau avec un amant d’un soir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
des calins comme vous les rêvez avec un homme

Gémir sous les caresses expertes de sa langue

Category:Accompagnateur,escort boy,fantasmes Tags : 

Madame voulait un escort boy pour gémir sous les caresses expertes de sa langue. Le pouls s’emballant sous l’effet d’un mélange de désir et d’excitation Madame s’allongea sur le lit, attendant en retenant son souffle que son escort boy s’allonge à côté d’elle.

Le regard qu’il lui lançait était la chose la plus sensuelle qu’elle ait jamais vue. Son gentleman s’installa sur le matelas à côté d’elle.

« Tu es belle », dit-il, sa paume effleurant son ventre pour prendre sa poitrine dans sa main avec révérence. « Je t’ai déjà dit à quel point tu es belle ? »

« Oui. Je crois que sublime était un autre mot que tu as utilisé », dit-elle, sachant que c’était exactement le mot qu’il avait utilisé. Elle n’oublierait jamais un seul mot qu’il lui aurait dit, cet homme qui avait capturé son imagination.

« Tu es également sublime. »
« Content de savoir que je te plais », dit-il en faisant rouler son mamelon entre ses doigts, ce qui lui procurait une douce excitation.

facesitting avec votre escort boy

facesitting avec votre escort boy

Elle poussa doucement ses épaules jusqu’à ce qu’il roule sur le dos. « Tu me rends folle. » Elle se pencha, soutenant son regard et déposant un baiser au centre de sa poitrine. « Je n’ai jamais eu envie de quelqu’un comme j’ai envie de toi. »

Elle remonta plus haut, déposant des baisers dans son cou jusqu’à atteindre sa bouche, où elle laissa ses lèvres planer à peine au-dessus des siennes. « Est-ce que j’ai le droit de t’embrasser où je veux maintenant ? »

« Où tu veux, ma chérie »

Puis elle l’embrassa et il lui rendit son baiser, sa langue glissant dans sa bouche et ses bras se resserrant autour d’elle. Le baiser était aussi chaud que tous ceux qu’ils avaient partagés, mais il était aussi plus riche, plus profond, une exploration d’un nouveau territoire et une offre de quelque chose de plus que leurs corps physiques.

Il y avait plus que de la faim dans son toucher lorsqu’il prenait ses seins dans ses mains, pétrissant et caressant sa peau sensible jusqu’à ce qu’elle soit étourdie. Il y avait plus qu’un désir de libération dans la façon dont il écartait ses cuisses et pressait sa virilité contre la peau lisse entre ses jambes.

Elle pouvait sentir l’émotion qui couvait sous son contact et le désir d’union qui battait dans ses veines. C’était le même désir qui gonflait à l’intérieur d’elle, la remplissant de chaleur, chassant les dernières craintes.

« J’ai tellement de lâcher prise », dit-elle contre ses lèvres. « J’ai besoin de te sentir en moi. »

Il gémit doucement alors qu’elle se déhanchait, recouvrant sa queue d’une plus grande quantité de sa chaleur humide.

Elle passa la main entre eux, le plaçant à son entrée. Elle abaissa ses hanches, le prenant en elle, centimètre par centimètre. Elle n’avait jamais été au-dessus de lui avant et savourait la nouvelle façon dont il la remplissait.

Son érection engorgée prenait chaque centimètre d’espace jusqu’à ce qu’elle ressente une légère douleur en descendant le dernier centimètre, ajustant ses hanches aux siennes.

Mais c’était une douleur douce, le genre qui ne faisait qu’accroître son désir. Elle gémit en commençant à bouger, glissant de haut en bas de sa queue tandis qu’il baissait la tête, suçant son mamelon dans sa bouche.

Sentir le désir de votre escort boy

Sentir le désir de votre escort boy

Ses mains serraient ses hanches, envoyant de nouvelles vagues de désir dans son corps et une sensation de bourdonnement vibrant dans ses cellules. Elle avait l’impression d’être un diapason qui trouve le ton parfait.

« Attends. Je veux te voir. S’il te plaît. » Luttant contre le plaisir qui montait en elle, elle se tortilla jusqu’à ce qu’il lâche son téton et s’allonge, le souffle rapide

Madame prenait son rythme, le chevauchant avec de sensuels mouvements de hanches, alimentant le feu qui faisait déjà rage entre eux.

Sa prise sur ses hanches se resserra jusqu’à ce que le bout de ses doigts s’enfonce dans sa chair.

Il répondit par un baiser, gémissant dans sa bouche alors qu’il mettait une main dans ses cheveux et les faisait rouler tous les deux, inversant leurs positions. Dès qu’il prit le contrôle, il en profita au maximum, frottant contre son clitoris jusqu’à ce qu’elle tremble de partout et halète dans sa bouche.

« Oh, oui », haletait-elle, les yeux se fermant alors qu’il l’emmenait plus haut. De plus en plus haut jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que la lumière.
« Viens, ma chérie », dit son escort boy, ses dents grattant contre sa gorge. « Viens pour moi, ma belle. »

Elle obéit avec un cri rauque, ses murs intérieurs pulsant autour de lui alors qu’il s’agrippait à ses hanches et poussait dans sa chaleur oppressante, l’enfonçant avec des élans profonds et langoureux qui menaçaient de la faire basculer une seconde fois.

Mais elle serra la mâchoire et s’accrocha à ses épaules, luttant contre la seconde vague, ne voulant pas recommencer sans sa permission. Ils ne jouaient pas ce soir, mais son plaisir lui appartenait toujours.

« Je suis à toi », haletait-elle en enfonçant ses doigts dans ses cheveux. « À toi. oui. Je t’en prie ! »

 

Le rythme de son escort boy s’accéléra jusqu’à ce qu’il s’enfonce en elle avec un abandon sauvage qui lui fit comprendre à quel point il était proche du bord. « Je vais jouir », dit-il, la voix tendue. « Viens avec moi. Viens avec moi. »

« Oui », répondit-elle, en serrant ses jambes autour de sa taille alors que son rythme faiblissait. « Je vais jouir. Main-Maintenant. »

Elle gémit lorsque sa virilité s’agita à l’intérieur d’elle, la sensation de sa chaleur qui brûlait ses parois internes l’envoyant dans une seconde spirale. Elle s’accrocha à lui alors que les vagues de plaisir balayaient sa peau encore et encore, arrachant les sensations de son corps jusqu’à ce que tout mouvement soit impossible et qu’elle et son escort boy s’allongent ensemble sur les draps humides de sueur, son corps plaquant le sien sur le matelas alors qu’ils se rappelaient comment respirer.

Il était lourd, mais elle aimait la sensation de son corps détendu sur elle comme ça. Dans les moments calmes après la libération de leur plaisir mutuel.

Lorsque son escort boy se retourna sur le dos et l’attira dans ses bras, elle avait clairement l’intention qu’il passe la nuit avec elle.

❤️ ❤️ ❤️

Gémir sous les caresses expertes de sa langue est un service pour femmes pour découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie de faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Gémir sous les caresses expertes de sa langue pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle pour gémir sous les caresses expertes de sa langue. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

des caresses torrides avec un gentleman qui connait les femmes

des caresses torrides avec un gentleman qui connait les femmes

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Education sexuelle pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Gémir sous les caresses expertes de sa langue pour frissonner d’un baiser intime dans les bras d’un gentleman viril et tendre. Laissez moi goûter à votre intimité pour vous voir jouir sans limite.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Gémir sous les caresses expertes de sa langue à Paris sur rendez-vous à votre domicile ou bien à l’hôtel. (ou ailleurs)
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Etes vous prête pour un trio de plaisir

Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme

Category:Accompagnateur,ménage à trois,triolisme Tags : 

Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme. Madame se lécha les lèvres en appréciant la façon dont le regard des deux hommes s’assombrit et que leur respiration devint irrégulière. Cela avait toujours été ainsi, chaud, entêtant et elle était prête à toute éventualité. Ses tétons se durcirent et son ventre vacilla lorsqu’elle imagina ce qui suivrait. Avec deux hommes, elle ne savait jamais qui ferait le premier pas et ouvrirait la voie.

Son escort boy et son mari avaient toujours été dominateurs au lit, mais pas comme les autres hommes le pensaient. Ils savaient ce qu’elle voulait et ils le lui donnaient… après l’avoir taquiné une ou deux fois.

Ce qu’elle ignorait, c’était quel homme ferait le premier pas.

Voulez vous essayer le triolisme

Voulez vous essayer le triolisme

Son escort boy et son mari se jetèrent un coup d’œil, comme s’ils avaient une conversation silencieuse. Son mari acquiesça et Madame prit une inspiration quand son escort boy s’avança de deux pas vers elle, posant les mains autour de sa tête, enroulant ses longs cheveux autour de son poignet, trois fois.

Elle haleta lorsqu’il tira, laissant sa tête retomber en arrière pour qu’elle puisse le regarder fixement, désirant plus.

— Tu es à moi, chuchota-t-il.

Il écrasa ensuite sa bouche contre la sienne. Elle gémit quand ses lèvres se pressèrent sur les siennes, la mordillant. Elle s’ouvrit pour lui, sa langue se mêlant avec la sienne. Il avait un goût de menthe et de café, cette saveur se mélangeant avec le sien. Il tira à nouveau sur ses cheveux, le brusque picotement se dirigeant brusquement vers le sexe de la jeune femme.

— Ne m’oublie pas, déclara son mari d’une voix rauque.

Son escort boy arracha ses lèvres à celles de la jeune femme, tira à nouveau sur ses cheveux, l’obligeant cette fois-ci à regarder son mari. Le contrôle de son escort boy sur son baiser avec son mari lui donna envie de jouir sur le champ. Elle aimait quand ils se comportaient comme des mâles alphas avec elle… et entre eux.

Son mari prit son visage en coupe, puis baissa lentement la tête. Son baiser était doux, tentant, là où son escort boy n’était que feu et chaleur. Ils étaient tellement différents. Elle ferma les yeux, goûtant sa douceur sombre lorsqu’elle se balança contre lui et son escort boy en même temps. Leurs corps étaient si près du sien et l’un de l’autre, rendant la chose plus facile.

Son escort boy l’attira et approcha sa bouche de celle de Madame. Elle lécha ses lèvres et mordilla, appréciant que le goût des deux hommes se mélange sur sa langue. Cette combinaison entêtante lui rappelait à quel point cela lui avait manqué, qu’elle mourait d’envie de revivre ça.

Elle se lécha les lèvres et baissa les yeux vers l’érection de son escort boy qui tendait son pantalon, puis elle vit la même chose chez son mari. Autant elle avait envie de jouir, autant elle aimerait vraiment goûter ses hommes.

Le souffle de Madame s’accéléra lorsqu’elle défit la ceinture de son escort boy et descendit son pantalon. Si certaines femmes détestaient ça, elle, elle adorait faire des fellations. Elle aimait avoir le pouvoir, même si son escort boy et son mari donnaient d’habitude le ton. C’était elle qui leur procurait du plaisir, et rien qu’y penser la faisait vraiment mouiller.
Puisque lorsqu’elle en aurait fini avec eux, ils lui rendraient la pareille de la meilleure façon possible.

Aussi vite que possible, elle baissa suffisamment son boxer pour pouvoir saisir son membre. Il remplissait sa main, chaud et dur qu’il était, prêt pour sa bouche. Ne voulant pas laisser son deuxième amant de côté, elle déposa un baiser sur le sexe de son escort boy avant de défaire le pantalon de son mari.

Son escort boy tira sur ses cheveux, les prenant dans son poing comme avant, tandis que son mari la tenait par l’épaule. Elle baissa le jean de ce dernier et lécha l’extrémité, tout en enroulant sa main à la base de l’érection de Jean.

Elle n’avait pas eu de plan à trois depuis qu’elle avait été avec son escort boy et son mari, mais la dextérité qu’il lui fallait pour leur procurer du plaisir à tous les deux n’avait apparemment pas disparu.

Triolisme Candaulisme et Ménage à trois

Triolisme Candaulisme et Ménage à trois

Avec un dernier clin d’œil en direction de ses amants, elle se mit au travail, léchant la queue de son mari avant de faire la même chose pour Jean. Les deux hommes gémirent et elle sourit avant de sucer le gland de Jean, laissant sa langue effleurer le sillon. Il se cambra dans sa bouche et elle posa une main sur sa hanche pour le maintenir en place. Elle s’éloigna légèrement pour lever les yeux vers lui.

— Laisse-moi vous goûter tous les deux avant de me prendre la bouche.
— J’aime ta bouche obscène, déclara son mari.

Les yeux de la jeune femme roulèrent dans leurs orbites. Elle recommença à s’affairer et lécha une goutte de liquide pré-séminal au bout du membre de son escort boy avant de faire la même chose pour son mari. Elle tenait chacun de leurs sexes dans une main et s’agrippait fermement à eux, faisant rouler ses poignets lorsqu’elle tira vers le haut pour glisser sur leurs longueurs.

La verge de son escort boy était légèrement plus longue avec une courbe sur la gauche qui atteignait le bon endroit en elle et la faisait loucher lorsqu’il la prenait brutalement. Celui de son mari était plus épais et l’étirait d’une façon sexy chaque fois qu’il la pénétrait.
Bon sang, ils lui avaient manqué, tous les deux.

Son mari posa une main sur sa joue et sourit.

— Laisse-moi te regarder prendre Jean. Ensuite, tu pourras t’occuper de moi. J’adore que tu lui suces les boules quand tu lui fais une fellation.

Elle retint un gémissement dans sa gorge, puis acquiesça avant de se retourner vers Jean. Parce qu’elle savait que son mari, et son escort boy adoraient ça, elle releva la verge de ce dernier contre son ventre et suçota ses testicules. Elle en fit rouler un sur sa langue, puis s’attaqua à l’autre de la même façon.

Elle pouvait sentir le sexe de son escort boy qui palpitait quand elle suçait, et répéta donc le processus. Lorsqu’elle ne put en supporter davantage, et qu’elle eut la sensation que son escort boy ressentait la même chose, elle commença à sucer son érection dans un long mouvement. L’exclamation de désir et de surprise de son amant était une douce mélodie à ses oreilles. Elle recula, impatiente de continuer une fois qu’elle aurait retrouvé son souffle.

— Laisse-moi t’aider, dit son mari.

Elle leva les yeux vers lui et constata qu’il était derrière Jean. Il saisit la base du sexe de son escort boy et le leva vers les lèvres de la jeune femme.

Elle sourit, puis suça à nouveau Jean. La main de ce dernier se resserra autour de ses cheveux et elle se figea, laissant sa mâchoire s’élargir. son escort boy baisa sa bouche et son mari l’aidait en le dirigeant. Lorsqu’il se retira, elle fit rouler sa langue, puis déglutit lorsqu’elle arriva sur son gland avant de plonger à nouveau sur lui, le faisant atteindre le fond de sa gorge.

Elle creusa ses joues et fredonna, levant les yeux pour voir la main de son escort boy posée sur l’épaule de son mari. Lorsque la bouche de Madame quitterait son sexe, la main de son mari serrerait et bougerait sur sa longueur.

Finalement, son escort boy s’éloigna, son sexe toujours dur puisqu’il n’avait pas joui, et il s’écarta. son mari se tenait là, sa verge pointant. Elle lécha sa longueur lorsque son escort boy arriva derrière elle. Elle jeta un coup d’œil par-dessus son épaule et sourit lorsqu’il se déshabilla.

— Qu’est-ce que tu fais, là-bas ? ronronna-t-elle.

Son escort boy gloussa, puis s’agrippa à ses épaules.

— Suce-le, ensuite je vais te bouffer, chérie.

Eh bien, c’était un bon plan.

Le triolisme avec son escort boy et son mari

Le triolisme avec son escort boy et son mari

Elle prit entièrement le sexe de son mari dans sa bouche, bougeant la tête de haut en bas en donnant le rythme cette fois-ci. Son escort boy passa les mains derrière sa taille et il s’agenouilla derrière elle. Il prit ses seins dans ses mains, au travers du soutien-gorge, et lui pinça ardemment les tétons.

Elle s’exclama autour du sexe de son mari tandis que son escort boy la pinçait encore plus fort et tournait légèrement. La douleur résonnait jusque dans son sexe, qui était prêt à recevoir leurs verges, mais elle savait qu’elle devrait attendre. Elle accentua le rythme, voulant que son mari perde le contrôle.

Elle se lécha les lèvres, le goût salé des deux hommes lui plaisait.

Les deux hommes enlevèrent leurs vêtements, puis elle se retrouva sur le dos, allongée sur le plan de travail de la cuisine, la tête de son escort boy entre ses cuisses.

— Jean ! s’exclama-t-elle au premier coup de langue.

Il lécha et mordilla sa fente avant de se concentrer sur son clitoris. Elle se cambra contre son visage, en voulant plus.

— Laisse Jean te goûter, ma chérie, chuchota son mari.

Il appuya sur ses hanches, offrant plus de contrôle à Jean.

Elle tenta d’empêcher ses yeux de rouler dans leurs orbites, mais c’était sacrément difficile étant donné que son escort boy la léchait comme un chat laperait du lait. Ce fut encore plus difficile quand son mari suça l’un de ses tétons, pinçant l’autre avec ses doigts agiles. Il mordit le petit bourgeon tout en faisant rouler l’autre, et elle jouit contre le visage de son escort boy et les deux doigts qu’il avait enfoncés en elle.

Madame poussa un hurlement de plaisir, tandis qu’ils continuaient de s’affairer sur elle, ne s’arrêtant que lorsqu’elle se surprit à subir une deuxième vague d’orgasme.

❤️  ❤️  ❤️

Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme est un service de plaisir pour couples recherchant un moment de plaisir à trois. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à  d’autres hommes pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme avec un gentleman escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais le jour où vous vivrez l’expérience de Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme.

candaulisme ou triolisme avec un escort boy

candaulisme ou triolisme avec un escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte des Jeux érotiques et pervers pour couples. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez offrir votre épouse à un autre homme dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’Expérience de Deux hommes pour le plaisir d’une seule femme.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Triolisme avec escortboy.org

Jeux érotiques et pervers pour couples

Category:Accompagnateur,bondage,escort boy Tags : 

Monsieur et Madame aimait les jeux érotiques et pervers pour couples. Confortablement installée sur son canapé, Madame regardait le journal de 20heures. Déjà une heure qu’elle attendait l’arrivée de son mari. Il lui avait passé un coup de fil avant 19h lui annonçant son retard. Pour une fois, ils avaient une soirée à eux seuls sans les enfants.

Pour l’occasion, elle avait préparé un souper fin, et s’était fait une beauté. Sobre, mais très sexy dans son tailleur sombre. Des dessous de dentelle noire paraient sa peau blanche et des bas fumés gainaient ses longues jambes. Elle se sentait séductrice jusqu’au bout des ongles.

Et il n’était pas là ! Tandis qu’elle était perdue dans ses pensées, le journaliste égrenait la longue liste des mauvaises nouvelles du jour : chômage, inflation, attentats… Et le dossier du jour, l’insécurité ! Rien de bien réjouissant, mais au moins, cela lui faisait une présence.

Elle décida de se servir un verre afin de calmer l’angoisse qui commençait à la ronger. Elle n’y pouvait rien, c’était dans son tempérament de trembler dès que quelque chose sortait de l’ordinaire.

Offrir sa femme à un autre homme

Offrir sa femme à un autre homme

Debout devant le bar, elle venait de reposer la bouteille de porto lorsqu’une main se plaqua sur ses yeux tandis qu’un bras musclé la ceinturait.

— Chut ! Tu es seule et bien aguichante ! dit une voix étouffée.
— Lâchez-moi tout de suite ou j’appelle mon mari !
— Ton mari ? Laisse-moi rire… Il n’est pas là, ton mari ! Je sais que tu es seule…
Puis, passant une main dans le décolleté, il ajouta :
— Laisser une femme comme toi toute seule, c’est criminel… Je sais bien ce que je te ferais, moi…
— Je vous en supplie, laissez-moi ! implora-t-elle, en essayant de se libérer de la main qui masquait sa vue.
Prestement, l’homme sortit un foulard de sa poche, et lui banda les yeux. Il avait désormais ses deux mains de libres pour la maintenir et effleurer son corps.
— Regardez-moi ça… Si ce n’est pas malheureux… Tiens-toi droite que je t’observe mieux que ça ! Écarte les jambes !
— Mon Dieu… Qu’allez-vous faire de moi ? Je vous en prie, ne me faites pas de mal… dit-elle en pleurant.
— Ne crains rien. Je ne te veux que du bien… Mais il faut m’obéir ! ÉCARTE, et plus vite que ça !

Au même moment, quelque chose cingla sa croupe, et Madame obtempéra, tremblante et apeurée. Elle le sentait proche d’elle, qui l’observait. Une main vint se poser sur un sein et en pinça le téton. Malgré elle, elle sentit un frisson parcourir son dos. Elle avait toujours été sensible à ce genre d’attouchement.

L’homme se régalait du spectacle que lui offrait cette superbe femme ainsi offerte dans son salon. Mais il manquait quelque chose… Il la voulait plus chienne… S’approchant, il empoigna la veste du tailleur et d’un coup sec, arracha les boutons, tandis que Madame poussait un cri.
— Tais-toi ou je me verrai dans l’obligation de te bâillonner… Hum, mais ça t’excite ! ricana-t-il en voyant les tétons érigés sous la dentelle noire. Je vois mal comme ça, c’est ennuyeux…

Sortant un couteau de sa poche, il en déplia la lame et la fit courir sur la peau blanche. Madame était tétanisée par la peur et l’angoisse. Remontant lentement, la lame froide glissa entre les deux seins et là, d’un mouvement sec, sectionna la pièce de lingerie. Comme elle était belle ainsi, scandaleusement impudique, les seins à l’air… Il se régalait vraiment…

— Voilà qui est mieux… Ne tremble pas… Alors comme ça, il paraît que madame à des fantasmes de viol ? Eh bien, c’est peut-être le moment de les réaliser, non ? Qu’en penses-tu ?

Madame était ahurie… Qui était cet homme ? Comment savait-il cela ? Elle n’en avait parlé qu’à son mari… et encore, cela lui avait été difficile à avouer. Cependant, elle ne pouvait nier qu’à ce moment précis, son ventre brûlait d’un feu nouveau. Elle était exhibée de manière honteuse devant un inconnu qui la molestait, et ça l’excitait prodigieusement… Quelle honte !

Comme s’il avait deviné ses pensées, l’homme s’approcha, très près. Elle sentit son souffle sur sa joue. Une main se posa sur sa cuisse, et remonta sous la jupe, jusqu’à la lisière du bas, puis sous la fine étoffe du string. Un doigt fureteur s’infiltra entre ses lèvres déjà bien moites…

— Mais c’est que tu mouilles, jolie salope… Ça t’excite, hein, petite bourgeoise ! Tu sais que tu vas te faire baiser comme une chienne… Tu vas être à moi comme tu ne l’as jamais imaginé, même dans tes rêves.

Elle perçut de nouveau le froid de la lame sur la cuisse et ne put réprimer un mouvement de recul. Lentement, l’homme entreprit de couper la ceinture de la jupe qui tomba sur la moquette, rejointe aussitôt par le string lui, aussi sacrifié.

— Voilà… Tu es parfaite…

Madame avait honte. Honte d’être dans cette situation. Honte surtout d’en ressentir autant d’excitation. Que dirait son mari s’il la voyait ainsi ? Rien que cette idée lui faisait monter le rouge aux joues et redoublait ses larmes.

Elle ne portait plus que ses chaussures, ses bas et son porte-jarretelles. L’homme lui attacha les poignets dans le dos avec une cordelette.

— Maintenant, nous allons nous installer ailleurs… Tu vas être bien obéissante, et tout se passera pour le mieux… OK ?

Ramassant ce qui avait été un string, il en huma le tissu humide.

— Ça sent la femelle en chaleur… Sens ! dit-il en lui pressant l’étoffe sur le nez.
Madame protesta, mais aussitôt l’homme lui enfouit le vêtement dans la bouche.
— Je t’avais prévenue… Soit tu te tais, soit je te bâillonne… Tu en as de la chance remarques… Tu peux ainsi déguster ton nectar.

De nouveau, les doigts vicieux reprirent l’exploration de son intimité. Elle ne pouvait plus cacher son émoi, sa vulve était un lac de lave incandescente.

— Allez ! Assez perdu de temps.

L’empoignant par le bras, il la conduisit au sous-sol. Son mari avait aménagé une pièce l’année dernière. Elle servait lorsqu’ils recevaient des amis. Confortablement meublée, elle possédait un bar, de gros fauteuils de cuir de type « club » ainsi qu’un large lit et un cabinet de toilette indépendant. Un homme était installé dans l’un des fauteuils, sirotant un verre.

— Eh bien, je vois qu’on ne s’ennuie pas en mon absence ! dit-il d’un ton cassant.
Madame sursauta, son visage s’empourpra et elle sentit ses jambes se dérober sous elle. Oh non ! Pourquoi fallait-il que son mari la voie dans une telle déchéance ? Il la rattrapa de justesse et l’aida à s’installer sur un siège. Elle comprit qu’elle allait vivre leur fantasme des Jeux érotiques et pervers pour couples.

— Écarte tes jambes, Madame… Au point où tu en es, tu n’as de toute façon plus grand-chose à cacher, me semble-t-il ! Voilà… c’est beaucoup mieux… Tu te souviens de l’autre jour, quand tu m’as parlé de tes fantasmes… Eh bien, nous y voilà ! Tu es là, complètement livrée à moi — et peut-être aussi à monsieur, si tel est mon bon plaisir — impuissante… Et je vais abuser de toi autant qu’il sera possible de le faire… Tu vas être ma chose, ma pute, ma chienne durant toute la nuit. Qu’en penses-tu ?
— …
— Tu pourrais articuler, ma chérie ! dit-il en riant.
Sortant une corde d’un placard, il lia les chevilles aux pieds du fauteuil, solidement.
— Superbe ! Tu sais que te voir ainsi est un appel au crime ? Ces seins… et je ne parle même pas de cette chatte ruisselante !

Une fois la honte passée, Madame avait vu accroître son excitation. Décidément, il ne cesserait de la surprendre par son esprit fou. Puisqu’il lui offrait de réaliser son fantasme, elle allait jouer le jeu. Elle ne savait pas quel rôle tiendrait l’inconnu, mais elle savait qu’elle ne risquait rien, son homme ne laisserait rien de fâcheux lui arriver. Elle entendit un bruit de fermeture éclair, et sentit la chaleur d’un sexe bien dur contre sa joue.

Gouter au plaisir de la double pénétration

Gouter au plaisir de la double pénétration

Doucement, il libéra la bouche de son épouse de son bâillon, et s’y enfonça voluptueusement jusqu’à la garde. Hoquetant, elle l’engloutit avec une facilité assez déconcertante.

— J’adore tes lèvres, ma belle salope. Mais je ne vais pas me contenter de me faire sucer… Je vais baiser ta bouche, comme si c’était une chatte ! Hum… Comme ça ! Oui… Encore… Tu aimes ça, la bite, hein… Tu vas être servie, la nuit va être chaude…

Il s’activa dans sa gorge pendant un long moment, lui laissant tout juste le temps de respirer, puis se libéra de sa semence en elle, bloquant sa tête contre son ventre à l’en étouffer. Elle n’avait d’autre choix que d’avaler le foutre qui lui tapissait le gosier. Non qu’elle ne l’ait jamais fait avant, mais seulement à sa propre initiative. Par contre, ce soir, elle ne maîtrisait plus rien, elle était le jouet lubrique de son mari, et ne savait pas du tout ce qu’il lui réservait. Elle était seulement sûre d’une chose, elle accéderait à toutes ses exigences.

Avec gourmandise, Madame passa la pointe de sa langue à la commissure de ses lèvres, y récupérant au passage une goutte égarée de sperme. Toujours aveuglée par son bandeau, elle sentait cependant le regard masculin la détailler. Et elle n’osait imaginer ce qu’était en train de faire l’inconnu qui était toujours là. La peur l’avait quittée pour laisser place à une excitation hors du commun. Le plaisir qu’elle avait ressenti à cette fellation forcée était sans commune mesure avec celui qu’elle connaissait déjà.

Elle entendit son mari parler à voix basse à l’inconnu. Que se disaient-ils ? L’incertitude dans laquelle elle se trouvait la troublait infiniment. Son mari allait-il la jeter en pâture à cet homme ? À moins qu’ils ne décident conjointement de se partager son corps… Tout ceci la perturbait, mais l’excitait aussi formidablement. Elle se souvenait des confidences qu’elle avait faites, un soir, à son époux. Peut-être en avait-elle trop dit, car après tout, il y a un fossé entre un fantasme et sa réalisation. Serait-elle capable de supporter tout ce qu’elle avait imaginé ? Elle n’en était pas sûre…

Une main fraîche se posa sur sa poitrine, caressant la peau douce, pinçant un téton au passage. Était-ce celle de son mari, celle de l’inconnu ? Elle décida de ne plus se poser de questions, puisque de toute façon, il serait là pour la protéger d’un éventuel dérapage. Elle s’abandonna à ce qu’elle ressentait avec bonheur.

— Maintenant, je vais détacher ton bandeau. Ton mari souhaite que tu voies désormais tout ce qu’il va t’arriver. Ne t’inquiète pas, il est là. Il ne voudrait rater pour rien au monde le spectacle et m’a chargée de te dire que si quelque chose ne te convenait pas, tu n’aurais qu’à prononcer le mot MAGIQUE.

Elle crut mourir de plaisir en sentant soudain quatre mains caresser son corps tendu, parcourir son ventre, ses seins avant de redescendre le long de ses jambes écartelées, évitant soigneusement son sexe palpitant.

Elle sentit les bouches chaudes et humides de deux hommes savourer chaque parcelle de sa peau, remontant sur ses hanches, pour enfin aller s’occuper de ses tétons durcis par le désir.

Ces deux hommes la rendaient folle, elle ne se reconnaissait plus. Elle n’était plus que spasmes et gémissements rauques, pantin de chair entre les mains expertes de ses amants.

C’est ce moment que son mari choisit pour s’approcher. Lentement, sa main vint caresser sa joue, un doigt parcourant délicatement les lèvres entrouvertes de Madame. Il l’embrassa tendrement, puis s’installa confortablement à l’écart pour profiter du spectacle.

Qu’elle était belle, dans l’animalité de son désir, de son plaisir ! Il riva son regard à ses yeux et ce fut comme s’il vivait en même temps qu’elle la montée des sensations qui l’envahissaient.

Les deux hommes la caressaient toujours, poussant un peu plus avant leurs explorations, faisant graduellement monter le plaisir sans pour autant passer à quelque chose de plus consistant. Et pourtant, ils bandaient comme des bêtes en rut.

Mais dans l’immédiat, c’était son plaisir à elle qui leur importait. On leur avait demandé de la rendre folle, d’exacerber ses sens, de l’amener aux extrêmes limites du désir et c’est ce à quoi ils s’employaient.

Les caresses étaient de plus en plus appuyées, des doigts de plus en plus fureteurs. Madame, le regard toujours fixé à celui de son époux, en était à supplier…

— Que c’est bon ! Je vous en prie… Encore… Oui… Prenez-moi ! Je coule, je fonds…

Ils l’allongèrent à même le sol sur la tapis. Un des deux inconnus s’allongea entre ses jambes écartées pour laper ses lèvres trempées. Délicatement d’abord, puis à pleine bouche, il dévora ma vulve, lui arrachant des cris d’une puissance terrible. Madame enchaîna les orgasmes grâce à ses partenaires improvisés devant les yeux de son mari.

Profiter de deux hommes en même temps

Profiter de deux hommes en même temps

Tandis que son corps s’embrasait sous l’action conjointe des deux hommes. Elle ne protesta pas lorsque l’un d’eux s’engagea dans un anulingus de folie. Elle sentit qu’elle s’ouvrait sous ses coups de langue, sous l’investigation de ses doigts qui dilataient patiemment son anus encore vierge, tandis que l’autre homme doigtait consciencieusement sa chatte dégoulinante.

Elle comprit où ils voulaient en venir et plutôt que d’en être épouvantée, elle n’en éprouvait qu’une seule peur : que cela ne s’arrête.

— Détends-toi, ouvre-toi, lui murmurait l’inconnu au creux de l’oreille. Laisse-toi aller… Voilà, tu vois, ça rentre tout seul.

En effet, elle pouvait voir que plusieurs de ses doigts étaient maintenant au fond d’elle. Un des deux replongea immédiatement les siens dans son vagin et les frottements conjoints la firent hurler tant c’était bon.

Elle avait l’impression d’être totalement transpercée, c’était une folie totale. Puis d’un coup, ils se retirèrent, faisant naître en elle le sentiment frustrant de vide absolu. « Non ! hurla-t-elle alors rageusement. » Le regard amusé que son mari lui lança ne la calma pas vraiment, bien au contraire.

Madame n’eut pas le temps de répliquer que déjà un de ses compagnons l’agrippait pour l’attirer sur lui. Il était allongé sur le dos et la plaça de façon qu’elle vienne le chevaucher. Elle me retrouvait empalée tandis qu’il passait ses mains derrière mon dos pour l’incliner sur son torse.

Elle sentit alors le gland humide de l’autre inconnu frotter contre ses fesses offertes, puis appuyer doucement, mais fermement contre l’anneau sombre de son anus. Elle sursauta brièvement, mais déjà une bouche courait sur mes seins, lui procurant de délicieuses sensations.

À peine eut-elle le temps de reprendre ses esprits qu’il était en elle lui aussi. Il s’immobilisa quelques instants, le temps qu’elle se fasse à cette pénétration inhabituelle puis lentement, donna la cadence à leur trio infernal.

Madame perdit totalement conscience de tout ce qui l’environnait. Elle n’était plus que vibrations de plaisir dans chaque cellule de sa peau. Chacun des mouvements de ses deux mâles lui tirait des cris d’un plaisir monstrueux et après quelques minutes, ils furent emportés par des orgasmes en série, les spasmes de l’un déclenchant inévitablement ceux des autres.

Madame retomba comme une poupée brisée sur le sol, tandis que les deux hommes l’enlaçaient tendrement. Quittant son poste d’observation, son mari s’approcha et s’assit près d’elle. D’une main délicate, il caressa mes cheveux en lui disant à quel point le spectacle qu’elle lui avait offert l’avait ému lors de ces Jeux érotiques et pervers pour couples.

❤️  ❤️  ❤️

Jeux érotiques et pervers pour couples est un service de plaisir pour couples recherchant un moment de plaisir à trois. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à  d’autres hommes pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse des Jeux érotiques et pervers pour couples, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez des Jeux érotiques et pervers pour couples avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais le jour où vous vivrez l’expérience de des Jeux érotiques et pervers pour couples.

Deux hommes c'est mieux qu'un

Deux hommes c’est mieux qu’un

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte des Jeux érotiques et pervers pour couples. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez offrir votre épouse à un autre homme dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’Expérience des Jeux érotiques et pervers pour couples.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Rêve d'une douche coquine avec un gentleman libertin

Accompagnement masculin sous la douche

Category:Accompagnateur,Experience,fantasmes Tags : 

Madame avait envie d’un accompagnement masculin sous la douche avec un gentleman escort boy. Madame se rendit dans la salle de bain, où elle commença à se déshabiller. Le temps était à l’orage en cette fin d’après-midi, et l’air était poisseux. Elle avait besoin d’une bonne douche pour se rafraîchir et se changer les idées. Une fois nue, Madame jeta un coup d’œil dans le miroir au-dessus du lavabo.

C’était une petite blonde au corps mince et pâle. Ses seins étaient étonnamment gros par rapport au reste de son corps, et ses fesses agréablement rebondies.

Madame n’aimait pas ses formes, qui lui donnaient pourtant une silhouette très sexy. Comme toutes les femmes, elle se sentait un peu complexée vis à vis de son corps. L’escort boy allait la décomplexer et la faire sentir tellement belle et désirable.

Elle monta dans la baignoire, et elle se demanda si elle devrait prendre un bain ou une douche. Soudain, elle se sentit très fatiguée.

Ses yeux se fermèrent peu à peu, mais elle se força à tourner le bouton de la douche pour se réveiller. Lorsque l’eau chaude jaillit sur son corps, elle poussa un long soupir de soulagement. Elle adorait la façon qu’avait le jet de la douche de masser sa peau.

Un moment de plaisir sous la douche avec un escort boy

Un moment de plaisir sous la douche avec un escort boy

Elle avait couru dans le parc du Luxembourg adjacent à son immeuble, et ses muscles lui faisaient mal. L’eau chaude la caressait de façon sensuelle, un peu comme un amant très attentionné

Madame pensa à nouveau à Jean, l’escort boy qu’elle avait commandé pour ce soir, et elle se sentit excitée. Elle aurait adoré qu’il la prenne dans ses bras maintenant.

Madame fit passer le jet d’eau chaude sur son sexe entièrement épilé, et elle gémit discrètement. Et puis soudain, elle entendit un bruit suspect au niveau de la porte.
Elle poussa doucement le rideau de la douche, et elle vit que quelqu’un était en train de tourner la poignée.

-Qui est là ? demanda-t-elle d’une voix mal assurée.

La porte s’ouvrit alors, et une haute silhouette se faufila à l’intérieur avant de la refermer.
C’était bien son escort boy.

-Jean ? tu es déjà là ?

dit la dame en plaquant machinalement ses mains sur ses seins à l’arrondi parfait.

L’escort boy la regardait attentivement, sans lui donner de réponse et sans montrer la moindre gêne. Madame devina un désir ardent dans ses yeux.

-J’avais trop envie de te voir nue, finit-il par répondre. J’espère que ça ne te dérange pas ? tu m’avais dit que tu laisserais ta clé sous ton paillasson.

Madame le regarda sans rien dire.

Elle sentait une boule dans sa gorge, et des papillons étaient en train de voltiger dans son ventre.

Jean avança vers elle tout en retirant sa chemise blanche. Puis il fit de même avec son pantalon et son caleçon… Il était entièrement nu à présent, et Madame pouvait admirer à loisir son corps de gentleman. Sa virilité était gonflée par le désir, et énorme.

-Est-ce que je peux prendre une douche avec toi ma chérie ?

-Je… je… bafouilla-t-elle.

D’accord, Jean…

Madame était très excitée. Elle avait l’impression de vivre un rêve éveillé.

L’escort boy la rejoint sous la douche et s’approcha tout près d’elle. Il était grand à côté d’elle, et tellement attirant.

Cunnilingus avec un escort boy sous la douche

Cunnilingus avec un escort boy sous la douche

Madame tremblait de tous ses membres tant elle était excitée. L’eau chaude tombait sur leurs corps nus, mouillant leurs cheveux et recouvrant leur peau de fines gouttes d’eau brillantes. Elle baissa alors les yeux, et elle regarda à nouveau le membre en érection du gentleman. Il bandait comme un fou pour elle…

-Tu vois l’effet que tu me fais ?

demanda-t-il en posant sa main sur la joue de Madame.

-Oui… Moi aussi, je suis excitée…

Il se pencha vers elle et saisit ses jolies fesses rebondies. Il déposa alors un baiser brûlant sur les lèvres frémissantes de la belle dame. Elle ferma les yeux pour mieux apprécier l’onde sensuelle de sa bouche caressant la sienne.

Autour d’eux, la vapeur de la douche transformait la salle de bain en un sauna érotique…
Il s’écarta alors doucement d’elle, mais Madame saisit son bras musclé.

-Encore, demanda-t-elle.

L’escort boy colla son corps chaud contre le sien. Ses pectoraux s’écrasèrent contre sa poitrine voluptueuse de femme mure, et elle sentit son sexe massif caresser sa fente brulante et humide.

L’eau chaude tombait toujours comme une cascade sur leurs corps envahis de désir. Il darda sa langue dans la bouche dela dame et l’enroula autour de la sienne dans une longue danse érotique. Madame tremblait de tous ses membres. Ce qu’ils étaient en train de faire était totalement interdit, et terriblement excitant.

L’escort boy caressait ses gros seins gonflés par le désir.

-Tu veux bien… me savonner les seins ? demanda-t-elle d’un air faussement innocent.

-Avec plaisir, répondit-il avec son sourire charmeur.

Il déposa une noisette de savon dans le creux de sa main, puis il commença à masser la mousse onctueuse sur la poitrine souple et moelleuse de Madame. Elle ferma les yeux, profitant de la sensation des mains chaudes et fermes de l’escort boy sur ses seins excités. Il se régalait de sa chair douce, profitant de son corps de femme comme bon lui semblait…

-Tes seins sont magnifiques, souffla-t-il dans son oreille.

-J’adore ce que tu fais, répondit-elle.

Elle déposa elle aussi une noisette de savon dans le creux de sa main, puis elle empoigna le sexe en érection de Jean afin de le recouvrir de mousse.

-Laisse-moi te savonner, moi aussi, dit-elle en lui souriant d’un air coquin.

Rêve d'une douche coquine avec un gentleman libertin

Rêve d’une douche coquine avec un gentleman libertin

Sa propre témérité étonna la dame. C’était comme si elle était en train de vivre une sorte de transe sexuelle.

Elle fit aller et venir sa main sur son pénis, le branlant tout en massant le savon sur son sexe. Elle vit Jean frémir et gémir… Il était tellement dur… Elle aimait donner du plaisir à cet homme de quarante trois ans. Elle avait l’impression de se comporter comme une vraie petite salope, et elle aimait ça.

-Tu te débrouilles très bien, dit-il en déposant un nouveau baiser sur les lèvres de sa compagne.

L’escort boy mit un peu plus de savon dans le creux de sa main, et puis il la posa sur le sexe de la dame.

-Moi aussi, je dois laver ton intimité, dit-il.

L’escort boy commença à masser sa chatte, décrivant des cercles sensuels sur les lèvres de sa vulve qui étaient gonflées par l’excitation.

Jamais aucun homme n’avait touché Madame auparavant comme cela, et elle n’avait jamais ressenti une sensation aussi intense et merveilleuse de toute sa vie. Ils étaient en train de se masturber mutuellement sous la douche, et c’était délicieux…

-C’est trop bon, Jean… dit-elle dans un souffle.

L’escort boy continua à masser sa petite chatte, savonnant ainsi ses lèvres, ses petites lèvres, son Mont de Vénus et son clitoris… Lorsqu’il atteignit son tendre bourgeon, des décharges électriques de plaisir envahirent tout son corps.

-Oh oui… continue, Jean… J’aime tellement ce que tu fais…
Il enfonça alors son index dans le vagin de Madame et il la doigta doucement tout en massant le savon sur son clitoris avec son pouce. Elle se colla contre lui et mordit son épaule musclée afin de ne pas hurler.

-Je vais jouir… gémit-elle.
-Vas-y, Madame, laisse-toi aller.

Madame avait passé le point de non-retour. Elle avait besoin de jouir…

Elle explosa alors sur les doigts de Jean, et son vagin se contracta sur son index tandis que des vagues de plaisir cosmique envahissaient tout son corps. Elle grimaça tout en se
laissant aller à cette volupté indescriptible… Jean était en train de lui offrir le plaisir le plus intense qu’elle ait jamais connu de toute sa vie.

A votre tour de sauter le pas et de me contacter pour vivre une expérience inoubliable de plaisir sous la douche ou ailleurs c’est vous qui décidez comment et où je vais vous donner du plaisir. Je suis là pour satisfaire vos désirs avec respect, protection et discrétion.

❤️ ❤️ ❤️

Accompagnement masculin sous la douche est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Accompagnement masculin sous la douche avec un vrai gentleman escort boy pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Accompagnement masculin sous la douche est une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Douche de plaisir avec un escort boy

Douche de plaisir avec un escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Accompagnement masculin sous la douche avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Accompagnement masculin sous la douche pour femmes adultes. Un charmant petit ami gentleman viril et tendre qui saura vous faire jouir sous la douche et ailleurs.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Experience au champagne avec un escort boy

En train de boire une coupe de champagne

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Madame était dans sa chambre en train de boire une coupe de champagne quand son escort boy sonna à sa porte.

A peine la porte ouverte, sans plus attendre, Jean l’attira contre lui. Madame voulut se défendre, mais il était déjà trop tard. Bouche contre bouche, les langues se cherchaient, se suçaient.

Son escort boy serrait fortement le corps de sa belle partenaire d’un bras robuste tandis que sa main libre se faufilait sous sa robe. Jean descendit le slip de Madame à mi-cuisses et ses doigts habiles se mirent à caresser son entrecuisse, et entrèrent dans sa grotte humide et chaude.

Un calin d'amour avec votre escort boy

Un calin d’amour avec votre escort boy

La pression des corps se fit plus violente et les langues activèrent leur succion. Son escort boy retira sa main pour ouvrir fébrilement sa braguette de laquelle il extirpa une virilité érigée et enfila un préservatif. Puis il empoigna sa queue pour la guider vers la fente mouillée.

– Oh non… non, Jean ! supplia Madame qui ne put s’empêcher d’écarter les cuisses en percevant l’affolante érection, bien plus épaisse, bien plus grosse, infiniment plus dure que celle de son mari.

Haletante, maintenant vaincue, elle se soumettait au désir de cet homme inconnu qui la pénétrait difficilement.

– Oh ! Jean… Jean.. que me faites-vous là !
– Je vous baise, Madame… Je t’enfile, ma chérie, et tu aimes ça…

Son membre bandé, enfoncé jusqu’aux testicules, l’homme se mit à la besogner lentement mais fermement. Travaillée par l’intense érection, Madame souleva les reins, c’était pour elle une révélation qu’elle n’eût, jusqu’alors, jamais osé soupçonner.
Un premier plaisir la gagna en lui faisant perdre toute retenue :

– Ah oui ! prends-moi… plus vite… plus fort…

Son escort boy l’empoigna aux fesses :

– Je t’apprendrai à bien jouir…
– Je jouis, Jean… Je jouis… Aah !
– Alors tiens… Tiens !

Muscles tendus, le mâle se crispa entièrement en propulsant un flot de semence brûlante qui fit gémir sa partenaire.

Son escort boy retira sa verge encore raide et la porta vers le visage de sa belle partenaire dont les yeux exprimaient l’admiration qu’elle éprouvait pour l’extraordinaire phallus qui venait de si bien la combler. Elle approcha le membre de ses lèvres, l’embrassa doucement, comme pour le remercier, puis sa langue tournoya autour du gland rose.

Sous le titillement qui l’excitait, Son escort boy se plaça à califourchon sur Madame en dégageant ses seins qu’il pétrit fébrilement. Celle-ci, pour plus de commodité, baissa le pantalon. Elle passa une main sur les bourses velues et rebondies et engloutit la verge dans sa bouche qu’elle suça avec avidité.

Son escort boy se livra entièrement au travail de cette bouche ardente sans quitter des yeux sa belle partenaire qui aspirait en creusant les joues. Elle le suçait inlassablement et, parfois, avec une telle violence, qu’il devait faire appel à toute sa volonté pour que le plaisir durât. Madame sentait confusément qu’elle ne s’appartenait plus, que, déjà, elle était la chose de son escort boy, presque son esclave. Quand il jouit dans sa bouche, elle le but en goûtant, pour la première, fois, à cette joie sauvage.

Dégustation de vin lors d'un cunnilingus avec votre escort boy

Dégustation de vin lors d’un cunnilingus avec votre escort boy

Madame finit par se retrouver souvent dans le secret de l’alcôve avec son escort boy qui lui fit découvrir le bonheur des sens, lequel, inévitablement, engendre l’appel du cœur. Ah ! qu’elle aimait la lente reptation de cette verge saillante, terriblement musclée et dont l’extrémité champignonnait étrangement à l’instant de l’orgasme.

Son escort boy la rendait folle et l’amenait à pratiquer des actes que la morale réprouvait farouchement. Quant à son gentleman, il jubilait. C’était à la fois extraordinaire et surexcitant que d’initier une femme dont le corps réagissait, a priori, comme celui d’une pucelle et, a posteriori, comme celui d’une putain.

Il s’arrangeait pour la rencontrer deux ou trois fois par mois. Il lui arrivait même, parfois, de la prendre hâtivement, au foyer conjugal, alors que le mari travailait dans son bureau directorial.

C’était toujours un moment d’une intensité extraordinaire auquel Madame se soumettait sauvagement. Jupons troussés, cuisses ouvertes, le dos plaqué au mur, elle ne pouvait s’empêcher de pencher la tête, se mordant les lèvres Jusqu’au sang pour ne pas crier, elle considérait d’un œil fixe le gros sexe dont l’extravagante force la pistonnait fiévreusement.

Dans ces instants de rare intensité, des lueurs hagardes voilaient les prunelles de son escort boy dont le vocabulaire devenait insoutenable :

– Je vais te faire sentir le jus de mon élixir… Tiens, tu le sens, dis ? Ah ! Je jouis… Je voudrais jouir dans ta bouche et dans ton cul en même temps !

Excitée par la trivialité du verbe, Madame sombrait dans le délire de l’extase.

Madame aimait s’offrir nue à son regard et à ses mains. Au contact de ses doigts qui la caressaient partout, elle se sentait défaillir. Elle fermait les yeux quand il caressait son jardin secret.

Insensiblement, sa langue chaude la pénétra, une langue incroyablement experte qui passait et repassait sur son petit bouton durci. C’était doux et bon, mais elle n’était pas au bout de son bonheur. Elle connut un premier orgasme rapide qui lui faucha les jambes. Quand elle rouvrit les yeux, elle était assise sur un divan bas et vit son gentleman qui se déshabillait.

Osez la langue d'un autre homme

Osez la langue d’un autre homme

Elle arrêta son regard médusé sur la virilité triomphante. Son escort boy s’approcha et mit son phallus entre les mains de sa partenaire.

– Tiens, fais comme cela… Décalotte-le bien…

C’était délicieux et oppressant à la fois que de caresser le bel instrument viril, il était long, gros, dur. Elle s’amusa à faire remonter la peau sur le gland…

– Est-ce que cela t’excite de me faire cela ? questionne son escort boy.
– Oui, cela me… enfin, je veux dire, ça m’excite…
– Suce-le comme si tu suçais une sucette.

Madame posa ses lèvres sur le sommet de la verge qui palpita sous le contact. Puis, s’enhardissant, elle le prit en pleine bouche en éprouvant une première volupté à sucer ce gros morceau de chair bandée.

Son escort boy lui caressa la tête et la complimenta :
– Tu suces merveilleusement bien… Maintenant, lèche-moi sur toute la longueur… Oui, comme ça… Ah ! oui… sur les parties… c’est bon…

Brusquement, son escort boy remit son membre dans la bouche de sa dame :
– Vas-y ! haleta-t-il, pompe fort…
Elle sentit dans sa bouche les soubresauts de la grosse queue et elle aspira davantage.
– C’est bien, accélère ta succion, ça vient…

Elle téta longuement, de toutes ses forces et un torrent jaillit dans sa gorge. Dans une convulsion de tout son corps, son escort boy jouit, faisant saillir les nerfs et les muscles de sa verge qui expulsait une lave en fusion. Les mains crispées dans les cheveux de sa dame, il n’hésita pas à lui faire avaler toute la longueur de sa virilité.

Madame surmonta un haut-le-cœur pour avaler goulûment l’inondation qu’elle déglutit bruyamment. Enfin, elle le délivra de son étreinte. Son gentleman s’étendit sur elle, il l’embrassa comme pour chercher la saveur de sa propre semence. Il avait pris les mains de Madame pour les placer sur son sexe légèrement amolli :
– Caresse-moi, je vais encore bander…

Le résultat de ses caresses ne se fit pas attendre. Le membre durcit sous ses doigts. Déjà, elle imaginait qu’elle allait encore le téter longuement pour savourer la liqueur dont sa bouche gardait le goût.
– Attends, dit-il, laisse-moi faire…

Des préliminaires extremement intenses avec votre escort boy

Des préliminaires extremement intenses avec votre escort boy

Il la plaça sur le bord du divan et lui fit écarter les cuisses, les fesses un peu hors du lit. Il mit un oreiller sous les reins de Madame qui vit son gentleman brandir sa verge avec laquelle il chatouilla la grotte féminine. Il enfila un préservatif.

Le membre puissant commença à la pénétrer. Elle ne put réprimer un cri. Elle sentait ce membre qui la remplissait complètement. Ah ! Ce muscle gros et rude qui l’emplissait, et ce lent mouvement de va-et-vient dont chaque coup profond la portait vers une nouvelle extase.
Son gentleman haletait dans son cou :
– Tiens, ma chérie, je te baise, c’est bon hein d’avoir une queue là-dedans ?

Elle ne répondit pas mais tout son corps se souleva pour suivre le rythme que son gentleman lui imposait. Sans cesser de la prendre, d’un doigt rageur il lui massait le clitoris.

Ce fut comme un fleuve de feu qui coula dans ses veines. Elle ne tarda pas à jouir frénétiquement. Son escort boy se retira et promena sa verge dardée entre la raie des fesses fermes et potelées à souhait. Bien humecté par l’action précédente, le phallus déplissa l’anus dans lequel il glissa avant de s’y trouver complètement logé. Madame ouvrait une bouche immense.

La verge bandée la dilatait à l’extrême en lui procurant un nouveau plaisir. Le va-et-vient reprit. Madame savourait la douceur de l’épée de chair qui poignardait son côté obscur.
– Oh ! mon gentleman…
– Oui, ma chérie, tu aimes ?
– Je ne sais pas… C’est… tellement…
– Je vais jouir dans ton beau cul.

Cette fois, Madame ne pouvait désirer connaître sensation plus complète. Elle dégustait la suprême extase du pénis, bien en place, et des testicules écrasés contre le coussinet de ses fesses crispées…

Les mains puissantes de son gentleman l’enserraient tel un étau tandis qu’il gémissait comme sous l’effet d’une torture. La copieuse éjaculation n’en finissait pas de se prolonger. Les décharges successives cessèrent enfin, mais le membre viril demeura planté comme un pieu qui ne faiblissait pas, il allait et venait toujours…

Son escort boy voulait profiter de sa dame au maximum, celle-ci, au bout d’un instant, ressentit le durcissement de la verge coincée dans son derrière. Aimant se procurer du plaisir, il fit mettre sa maitresses à quatre pattes sur le tapis, devant une glace et put ainsi contempler le propre spectacle de sa sodomie. Il conservait une belle ardeur sans craindre de jouir prématurément, il prenait tout son temps en contemplant les formes plantureuses dont il profitait généreusement.

Extase sexuelle avec un escort boy

Extase sexuelle avec un escort boy

De temps à autre, Madame risquait un œil vers le miroir et voyait l’énorme érection qui la forait. C’était aussi obscène qu’excitant. La queue de son gentleman la soulevait du sol tant elle était puissante. Parfois, il se couchait sur son dos, lui triturait les seins, puis il se redressait et palpait durement ses fesses et ses cuisses.
Il rencontra son regard dans la glace.

– Je ferai de toi une grande baiseuse recherchée par les mâles ! Tu as le tempérament d’une vraie libertine

Tout en parlant, il la faisait frissonner, caressait ses seins, ses fesses, sa chatte où se nichait le bouton dur sur lequel il savait si bien appuyer pour la faire jouir de multiples fois. Les soupirs prolongés de Madame disaient tout le bonheur qu’elle éprouvait. Elle n’arrêtait pas de jouir. Un véritable démon des sens l’habitait en cet instant. Elle remontait sa croupe pour mieux s’offrir au pal ainsi qu’à la main qui la masturbait. Son escort boy la branlait furieusement, sans discontinuer jusqu’à ce qu’elle expulse soudain un jet puissant de son élixir féminin qui inonda la main de son escort boy.

❤️ ❤️ ❤️

En train de boire une coupe de champagne est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. En train de boire une coupe de champagne avec son escort boy préféré pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, En train de boire une coupe de champagne est une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Le gentleman de vos rêves

Le gentleman de vos rêves

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. En train de boire une coupe de champagne pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. En train de boire une coupe de champagne pour femmes adultes. Un charmant petit ami gentleman viril et tendre qui saura vous faire jouir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Embrasser son escort boy paris

un petit dîner pour son escort boy préféré

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Madame avait décidé de cuisiner un petit dîner pour son escort boy préféré. Nous parlions, rions et passions un bon moment ensemble. J’étais ravi que cette dame m’ait invité chez elle pour le repas.

« Allons regarder un film dans ma chambre », suggéra Madame, et j’acquiesçai presque aussitôt. Nous allions dans sa chambre, et je l’admirai tandis qu’elle se mouvait dans la pièce. Elle portait une robe moulante, ce qui me rendait dur rien qu’à la regarder. Elle était incroyablement attirante, et ses courbes étaient à se damner.

Tout ce que je voulais, c’était la saisir et plonger en elle jusqu’à ce qu’elle ne puisse plus que crier et supplier. Je frôlai mon entrejambe pour ajuster mon jeans, afin que mon érection ne soit pas trop visible.

« Depuis quand est-ce que tu lis du porno ? » demandai-je à Madame lorsque mon regard tomba sur des nouvelles érotiques posées sur sa table de nuit. Je lui fis un grand sourire narquois et elle détourna le regard, troublée.

« Jean ! » Elle fronçait les sourcils.

« J’ignorais que tu aimais les trucs pervers et cochons », murmurai-je en m’approchant d’elle. À chaque pas, je ressentais une envie irrépressible de la prendre dans mes bras, de la jeter sur le lit et de la prendre. Sauvagement.

J’avais ce besoin impérieux et animal de la prendre.

Leur baiser devient enflammé, leurs bouches avides ne se quittent plus - Escort boy Paris

Leur baiser devient enflammé, leurs bouches avides ne se quittent plus – Escort boy Paris

« Est-ce que tu regardes aussi du porno ? » lui demandai-je. Nous étions si près l’un de l’autre que je pouvais sentir son parfum fruité et enchanteur, et cela ne m’excitait que davantage.

Mes pupilles devaient être sombres et dilatées par le désir. « Parfois », répondit Madame en détournant le regard. Mes lèvres s’étirèrent en un sourire satisfait. Ainsi donc, j’avais une petite coquine juste pour moi.

« Tu veux bien en regarder un avec moi ? » dit-elle. Je ne voulais plus rien d’autre que regarder un film avec elle, puis l’admirer se caresser.

Elle alla prendre son ordinateur portable et s’installa sur son lit, invitant son escort boy à la rejoindre.

Ma présence à ses côtés faisait bouillir ses hormones. Elle devenait folle de désir à m’imaginer au dessus d’elle, tandis que je malmènerais son joli petit corps.

« Installe-toi confortablement, dit-elle. Je ne vais pas te manger. » J’eus un petit rire, et je la sentis frissonner contre moi, ce qui ne fit que m’exciter plus encore.

« Jean, tu te comportes bizarrement, aujourd’hui », murmura Madame. Je ne répondis rien, me contentant d’allumer l’ordinateur et d’ouvrir le navigateur.

« Alors, dis-moi, qu’est-ce que tu préfères regarder comme catégorie de porno ? » demandai-je en me tournant vers elle et, involontairement, ma voix devint rauque de désir.

« Les relations élève-professeur… » laissa-t-elle échapper, embarrassée. J’acquiesçai et elle ouvrit un site porno depuis le navigateur. Je sentis Madame se recroqueviller sur place, tandis que les vignettes des catégories apparaissaient à l’écran. Je passai un bras autour de ses épaules et l’attirai à moi. Mon sexe tressaillit au contact de son corps chaud contre le mien.

« Jean… » chuchota Madame d’une voix enrouée, ce qui m’excita d’autant plus.

« Oui, ma chérie ? » murmurai-je, détournant mon regard de l’écran pour le plonger dans le sien. Elle avait un regard innocent et pourtant tellement sexy.

« Lance la vidéo. » « avant de mourir d’excitation », ajouta-t-elle d’un ton à peine audible, juste pour elle-même. Mais je l’ ai entendu.

« Si tu veux prendre ton vibromasseur avant qu’on commence… » commençai-je pour la taquiner. J’eus la réaction escomptée : elle me frappa le bras et gloussa doucement.

« Jean, tu es incontrôlable », marmonna-t-elle. J’acquiesçai, amusé, et elle lança la vidéo. Je jetai un coup d’œil à Madame, qui fixait l’écran. Elle mordit sa lèvre inférieure lorsque la vidéo débuta, et elle laissa échapper un gémissement.

« Madame, ne mords pas tes lèvres », grondai-je dans son oreille, alors elle cessa de torturer sa lèvre.

son escort boy la serra contre lui

son escort boy la serra contre lui

« Bien », chuchotai-je avant de regarder à nouveau l’écran. On voyait un professeur et son élève, dans une salle de classe. Le professeur enseignait quelque chose à la jeune fille, qui lui lançait des regards le suppliant de la baiser, ce dont le professeur était bien conscient.

Je ne cessai de regarder Madame, qui serrait ses jambes l’une contre l’autre. Elle était captivée par la vidéo. Le couple dans le film commençait maintenant à s’embrasser. Plus la vidéo avançait, plus je perdais mon self-control. Je ne pensais pas être capable de garder mes mains loin d’elle plus longtemps.

Madame se rapprocha de moi et posa ses lèvres douces contre les miennes. Je saisis son visage à deux mains et lui rendis son baiser. C’était brusque et passionné.

Je fermai l’ordinateur portable et le mis de côté avant de me tourner vers elle. Je passai un bras autour d’elle et attirai son corps contre le mien.

« J’ai tellement envie de toi, Jean », supplia-t-elle en plongeant son regard dans le mien. Ses yeux étaient assombris par le désir, et je sentis mon sexe se tendre. C’en était douloureux, je voulais cette délivrance. Je me penchai et embrassai ses lèvres, cette fois-ci avec douceur et sensualité. Elle me rendit mon baiser avec une passion identique. Je glissai mes mains dans son dos et défis sa robe. Je la voulais. Je la voulais toute entière.

Je rompis un instant notre baiser afin de l’aider à se libérer de sa robe. Elle portait sous celle-ci de la lingerie en dentelle noire. Je grondai à cette vue. Elle était incroyablement belle, plantureuse juste comme il faut. J’avais besoin de poser les mains sur elle. Je saisis ses seins et les malaxai fermement.

« Ah… Jean… » Elle gémit mon nom, et je sentis des frissons grimper le long de ma colonne vertébrale. J’étais impatient de l’entendre crier mon nom lorsque je sombrerai dans son jardin secret doux et chaud.

« Gémis pour moi, Madame », lui demandai-je. Je détachai son soutien-gorge et le jetai au loin. Sa poitrine nue, ses seins laiteux s’offraient à ma vue. Je l’admirai, affamé. Ses mamelons roses et raides retinrent mon attention. Je me penchai et saisis l’un d’eux entre mes lèvres, tandis que je pinçai le second entre mes doigts. Elle gémit et arqua son dos. Ses mains agrippèrent mes cheveux. Son corps tremblait, elle frissonnait de plaisir.

« Jean… », gémit-elle bruyamment. Mon sexe pulsait à chaque son qui échappait de ses lèvres. J’étais incroyablement dur, il fallait que je règle ça. J’ouvris le bouton de mon jeans et baissai celui-ci, avant de me débarrasser de ma chemise et de mon caleçon, restant nu devant elle. Je l’entendis hoqueter de surprise tandis qu’elle détaillait mon sexe raidi et prêt à la prendre.

« Tu aimes ce que tu vois, ma chérie ? » lui demandai-je.

« oui », répondit-elle avec un sourire coquin. Elle se mit à genoux et s’avança vers moi, avide, les yeux fixés sur mon sexe. Elle leva la main et la posa sur mon membre d’escort boy. Je grognai de plaisir à la sentir me toucher, à sentir ses doigts s’enrouler autour de ma queue pour la caresser de haut en bas.

« Tu la veux ? » demandai-je en passant une main dans ses cheveux soyeux.

« Oui », supplia-t-elle. Elle passa sa langue sur sa lèvre inférieure. « Je veux te sentir plonger profondément en moi », chuchota Madame. C’était ce que j’avais besoin d’entendre. L’instant suivant, je passai mes doigts sous l’élastique de sa petite culotte pour la retirer.

Son escort boy s’approcha et son bassin frôla celui de Madame

Son escort boy s’approcha et son bassin frôla celui de Madame

Je touchai son épaule et la sentis frémir sous mes doigts. Je caressai sa peau douce, glissant sur sa poitrine, son ventre, atteignant enfin son entrejambe brûlant. Elle était humide et douce, je le sentais sous mes doigts.

« Jean… » Elle arqua le dos, ses doigts griffant mes épaules, agrippée à moi. Je glissai mes doigts entre ses lèvres humides, caressant son sexe jusqu’à la faire gémir et me supplier. « Arrête de me torturer, Jean, prends-moi. »

Madame me lança un regard rageur qui me fit glousser. Elle était si belle ainsi, nue et à ma merci.

« Allonge-toi et écarte tes jambes », lui ordonnai-je. Elle fit ce que je lui demandai, écarta ses jambes et me présenta sa chatte rasée, brillante de désir. Mes yeux d’escort boy pour femmes exigeantes s’assombrir de désir, l’envie me consumait. Ma respiration s’accélérait, je ne voulais plus rien d’autre qu’enfouir mon énorme sucette dure comme la pierre dans son antre souple et chaude.

« Quelle magnifique petite chatte, Madame. Superbe. J’ai vraiment hâte de te donner du plaisir », murmurai-je en frôlant du pouce son clitoris. Je sentais ses jambes trembler et la vis agripper les draps de la main.

J’enfilai un préservatif, puis je me plaçai contre elle. Mon sexe tremblait de désir. Je m’enfonçai en elle avec un grognement sourd. Je la pénétrai profondément.

« Ah ! » cria Madame sous le coup du plaisir que lui donnait son escort boy.

J’allais et venais en elle. Mes coups de rein étaient lents et puissants. Je la sentais se resserrer autour de ma queue. Elle adorait la sensation d’être prise et remplie au plus profond d’elle. C’était tout ce dont elle avait rêvé. Du sexe pur et passionné, inoubliable.

« Jean. » Elle répétait mon nom, allongée sous mon corps. Elle frémissait et gémissait de plaisir. Je lui soulevai les hanches et m’enfonça plus violemment et profondément encore en elle, ce qui la fit crier de plaisir.

Une vague de plaisir parcourut mon échine. Je me retirai avant de replonger en elle d’un coup de rein brutal. Je saisis ses jambes et les plaçai sur mes épaules tout en accélérant le rythme.

« Ah… Plus vite… Jean… Oh mon Dieu… »

Plus Madame gémissait de plaisir, plus j’étais excité. Sa vision se troublait, alors qu’elle fermait les yeux et se concentrait sur les sensations qui parcouraient son corps.

« Je vais jouir », cria Madame.

« Vas-y ma chérie, jouis pour moi », l’encourageai-je. Je sentis son corps se tendre, elle était proche de l’orgasme. J’accélérai mon rythme. Je plongeai mes yeux d’escort boy dans ses yeux pour pénétrer son esprit en même tant que sa chatte humide qui se contractait. Sa poitrine ferme rebondissait de haut en bas à chacun de mes coups de rein, son visage luisait et des perles de sueur naissaient sur son front.

« Ah… Jean… » Elle laissa échapper un cri d’extase en jouissant. Son corps se pétrifia d’abord sous le mien, puis je sentis ses muscles se relâcher. Je continuai à pilonner sa chatte brûlante, j’avais besoin de jouir à mon tour, et j’y étais presque.

Je me penchai pour embrasser avec violences ses lèvres pleines. Je savais qu’elles seraient gonflées et rouges au matin. Je me tendis et, d’un dernier coup de rein puissant, je jouis en elle. Je grondai, l’orgasme saisissant tout mon corps de gentleman escort boy.

J’enfouissai mon visage dans sa poitrine accueillante. Ses mains caressaient mes cheveux tandis que nous récupérions tous deux après cet orgasme intense. Après un moment, je levai la tête et un sourire magnifique étira ses lèvres. Heureuse  d’avoir partagée un petit dîner pour son escort boy préféré.

❤️ ❤️ ❤️

Un petit dîner pour son escort boy préféré est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Un petit dîner pour son escort boy préféré pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

120 minutes avec un escort boy

120 minutes avec un escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Un petit dîner pour son escort boy préféré pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Un petit dîner pour son escort boy préféré pour femmes adultes. Un charmant petit ami gentleman viril et tendre.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
escort boy seduction

Scénarios sexuels dans les bras d’un gentleman

Category:Accompagnateur,Experience,fantasmes Tags : 

Ce jour là, Madame avait l’esprit en proie à toutes sortes de scénarios sexuels dans les bras d’un gentleman. Ça ne lui était pas arrivée depuis une bonne décennie. Elle se masturbait de manière régulière mais elle avait envie d’un homme, un vrai gentleman expert en plaisir féminin.

C’était ce désir irrésistible qui l’avait poussé à contacter Jean, l’escort boy pour femmes exigeantes. Madame était à la fois svelte et élancée, ferme et souple. Elle blottit sa tête contre son torse, dans un geste très naturel.

Sa chevelure exhalait un léger parfum fruité ; le gentleman eut envie de passer sa main dans ses mèches soyeuses. Une onde de frissons la parcourut et il caressa sa colonne vertébrale, désireux de la réconforter

Ses doigts s’étirèrent, palpant les courbes de sa taille et de ses hanches qu’il s’était contenté d’admirer de loin jusque-là. Il aimait plonger dans la douceur du corps féminin et d’observer l’expression des dames confuses transcendées par le plaisir.

Madame avait senti sa virilité se raidir. Difficile de le masquer alors qu’ils étaient si proches. Elle se crispa, se détendit presque aussitôt et le serra de plus belle, pressant son bassin contre lui pour sentir son érection.

Jean ne put s’empêcher de se pencher en avant pour goûter sa bouche avec sa langue. Madame plongeadans un tourbillon de sensations bouillonnantes. Sa bouche fusionna avec la sienne ; maître incontesté du baiser.

Ses mains remuèrent de concert avec ses lèvres, plaquant sa chair contre la sienne. Avec un grognement, il plia les genoux pour aligner leurs bassins. Un cri échappa à Madame, subjuguée par le plaisir exquis de sentir son entrejambe se caler parfaitement entre ses cuisses.

Comme s’il l’avait sentie céder un peu, il engouffra sa langue dans sa bouche tout en appuyant son sexe contre le sien. Madame s’embrasa. Elle agrippa ses épaules et se blottit davantage encore contre lui, insatiable, mêlant sa langue à la sienne.

Le goût léger d’un bonbon s’était attardé dans sa bouche, camouflant celui de quelque chose de plus complexe, d’enivrant et de nouveau. Il semblait tout autant fasciné par son goût à elle.

Sa langue veloutée l’explorait tout entière, et son appétit vorace fit naître dans ses veines un frisson délicieux. Sa paume glissa sur sa chute de reins. Il se pencha sur elle et son baiser s’intensifia. Elle se cambra, répondant à sa requête, et pressa les hanches un peu plus contre son érection en formant de petits cercles avec son bassin.

L’escort boy passa les mains le long de son postérieur et lui empoigna fermement les fesses. Avec un rugissement, il lui mordilla la lèvre inférieure. Un courant électrique la balaya. D’une certaine manière, son baiser était plus excitant que toutes les parties de jambes en l’air qu’elle avait connues dans sa vie.
Son baiser. Torride, renversant, addictif à un point tel qu’il aurait dû être illégal… si bon qu’elle poussa un halètement de mécontentement lorsqu’il détacha brutalement ses lèvres des siennes.

Même s’il avait cessé de l’embrasser, il continuait de la serrer contre lui. Son érection palpitait contre elle. Trahissant sa vigueur. Sa vulnérabilité. Elle plaça sa main à l’arrière de son crâne, enfouit les doigts dans ses cheveux et attira son visage à elle. Il se laissa faire avec réticence, le front plissé.

Madame l’embrassa entre les yeux pour l’amadouer. Le détendre. Elle observa son regard avec prudence tout en lui mordillant la bouche. Les yeux de Jean lançaient des éclairs. Son absence totale de mouvement la rendit méfiante, mais elle l’excita aussi. Elle glissa sa langue le long de sa lèvre inférieure et sentit son corps frémir.

Le gentleman plongea sa langue entre ses lèvres en la faisant pivoter… reprenant le contrôle de la situation. Madame se réfugia dans ses bras, impatiente de sentir sa chaleur corporelle. Il se pencha vers elle et l’embrassa. Elle émit un petit gémissement contre ses lèvres et eut le sentiment de se liquéfier sur place.

C’est son truc, songea-t-elle. Cet homme faisait fondre les femmes. Il était passé maître dans l’art de la séduction. Et elle n’allait pas s’en plaindre. Surtout pas maintenant. Elle avait besoin de sentir qu’il maîtrisait la situation.

Ils échangèrent un baiser torride, même s’il avait eu le temps de se calmer. Elle adorait la manière dont sa bouche lui faisait l’amour, mais elle brûlait de sentir à nouveau la preuve de son désir. Elle tourna la tête et frotta ses lèvres contre les siennes, les titilla pour en savourer la forme et la texture.

Son odeur s’insinua jusqu’à son esprit celui de la peau propre mêlé à son parfum italien. Une odeur incroyablement agréable. Grisante. Merveilleuse. Elle lui aspira les lèvres sans qu’il réagisse. Elle enfonça les doigts dans ses cheveux. Le désir la dévorait, un désir nouveau.

Jean poussa un faible grognement qui la transperça de part en part. Il l’agrippa par les hanches, se pencha au-dessus d’elle et enfouit sa langue entre ses lèvres. Il l’attira brutalement contre lui mais ce n’était toujours pas assez près. Sa langue fouilla les profondeurs de sa bouche comme s’il voulait marquer son territoire. Il se mit à l’aspirer, déclenchant une onde de délices qui se diffusa à travers son corps. Ses seins, son ventre et son intimité furent parcourus d’un frisson.

Elle empoigna ses cheveux et l’attira encore plus près, mais, assis dans cette position, ils ne pouvaient pas se rapprocher davantage. L’escort boy la fit basculer Elle poussa un petit cri de protestation lorsqu’il interrompit temporairement leur baiser.

Dans la pénombre, elle devina l’étincelle qui brillait dans ses yeux. Il lui saisit les cuisses et entrelaça ses jambes autour de son corps encore partiellement dressé d’un geste rapide. Puis il s’allongea sur son corps étendu, et enfouit ses doigts dans sa chevelure en la dévorant du regard.
Il captura sa bouche dans un baiser torride, humide et profond. Elle fit courir ses mains le long de son dos. Elle avait envie non, elle avait besoin de sentir son érection contre elle.

Elle passa sa main sur son ventre, désireuse de le toucher ; sous le tissu de son vêtement, elle sentit ses muscles. Elle lui caressa ensuite la taille. Il leva la tête. Les dents serrées, il fit courir sa main le long de son bras et lui saisit un poignet. Puis l’autre. En un éclair, il lui avait ramené les deux mains au-dessus de la tête.

Jean posa les yeux sur elle, les narines dilatées, le souffle fort. Madame cligna les yeux, étonnée par sa brusquerie. Il la serrait fort. Elle ne pouvait plus bouger. Mais, malgré sa force, il ne l’intimidait pas. Elle était de plus en plus excitée. Il ferma brièvement les paupières.

Il contempla sa poitrine qui se gonflait au gré de sa respiration. Madame ravala un cri de protestation et tâcha ensuite de se ressaisir. C’était difficile avec son buste pressé contre elle et son visage si proche du sien. Son odeur lui retournait la tête. Elle n’avait jamais autant désiré un homme.

L’escort boy enfouit les doigts sous son jean et effleura les replis de son intimité à travers sa petite culotte. Il la frictionna. Exerça une pression. Tout en observant son expression. Lorsqu’il trouva son clitoris, elle poussa un petit halètement. Son sexe se contracta. Une pointe de désir s’empara d’elle et elle souleva le bassin pour s’offrir à lui tout en émettant un petit gémissement incontrôlé.

Jean connaissait le corps des femmes. C’est le moins qu’on pouvait dire. Il approcha son visage du sien jusqu’à ce que sa bouche ne soit plus qu’à une fraction de centimètre de la sienne, sans détacher son regard du sien.

Des doigts, il longea le tissu de sa culotte et s’engouffra au-dessous. Son index s’enfonça dans les replis de son sexe humide, lui arrachant un couinement. Elle frémit tandis qu’il la titillait. Son doigt et sa langue plongèrent en elle à l’unisson.

❤️ ❤️ ❤️

Scénarios sexuels dans les bras d’un gentleman est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Scénarios sexuels dans les bras d’un gentleman pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Scénarios sexuels dans les bras d’un gentleman pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Scénarios sexuels dans les bras d’un gentleman pour femmes adultes. Un charmant petit ami gentleman viril et tendre.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Les baisers de votre escort boy

Les clés du plaisir féminin

Category:Accompagnateur,escort boy,escort masculin Tags : 

Madame voulait découvrir les clés du plaisir féminin avec un gentleman expert dans ce domaine. J’ai posé un sein ferme de Madame dans le creux de ma main, le soutenant et sentant tout son poids, puis j’ai passé mon pouce sur le téton. Il était mou, mais s’est durci instantanément. Elle a ravalé un petit halètement, alors j’ai de nouveau caressé le téton, un peu plus fermement, le frottant avec mon pouce. Madame a essayé de ne pas sembler embêtée par ce que je faisais, ça se voyait, mais elle s’est tortillée un peu.

J’ai pris l’autre sein de la même façon, et j’ai également joué avec le téton. J’ai frotté les deux avec mes pouces, puis je les ai légèrement pincé entre mes pouces et mes doigts. Elle s’est tortillée encore plus.

Essayer un escort boy en toute liberté

Essayer un escort boy en toute liberté

J’ai léché un des seins et malaxé l’autre avant de la regarder droit dans les yeux. Elle avait un peu rougie, peut-être à cause de l’embarras, ou l’excitation, ou les deux. J’ai sucé un téton dans ma bouche et l’ai fait tournoyer avec ma langue, tout en pinçant légèrement l’autre. Elle a haleté, et son corps s’est tendu, probablement car elle essayait de ne pas réagir.

J’ai donc caressé son téton pendant plus longtemps, puis l’ai sucé comme un bébé affamé de lait. Elle a fait un bruit délicat, son dos s’est vouté comme si elle essayait de se retirer. Mais elle ne l’a pas fait.

J’ai changé de côté, en caressant l’autre téton avec de le sucer avec vigueur, avec la ferme intention de rendre plus tendres ses jolis petits tétons. Mes doigts ont joué avec l’autre, dur et toujours humide de ma salive. J’ai légèrement pincé entre mes dents celui que j’étais en train de sucer, et elle a haleté de nouveau.

Ma main libre est descendue vers son entrejambe, où j’ai glissé un doigt sous le petit morceau de tissu pour m’insérer entre ses lèvres. Sa chatte était trempée. Madame a crié, son corps tressaillant tellement que son téton est sorti de ma bouche.

J’ai de nouveau glissé mon doigt dans son string et dans sa fente, le bout de mon doigt caressant son clitoris. Elle a émit un son muet, et son dos s’est encore vouté.

J’ai caressé son clitoris avec des mouvements circulaires. Elle a dégluti avec difficulté. Je l’ai caressé de nouveau.

Elle a secoué sa tête et a mordu sa lèvre, mais ses hanches commençaient à bouger un peu pendant que je massais son clitoris.

Je l’ai récompensé en donnant plusieurs fois une pichenette à son clitoris avec mon doigt avant de le caresser délicatement à nouveau. Puis j’ai poussé mon index et mon majeur ensemble contre sa chatte. Elle s’est tendue.

Madame a pris une inspiration tremblotante et s’est détendue pour que je puisse rentrer mes doigts. Madame était si humide et si étroite que j’ai grogné. Madame a gémi, alors je me suis enfoncé profondément tout en continuant à caresser son clitoris avec mon pouce. Je me suis penché en avant et j’ai saisi un téton en le suçant goulument.

Je l’ai baisé avec mes doigts, caressant et tapotant mon pouce sur son clitoris tout en suçant un téton, puis l’autre.

J’ai de nouveau sucé intensément son téton, en utilisant mes dents, et j’ai attrapé l’autre entre mes doigts en le tordant un peu. Mon autre main était occupée à la baiser et à appuyer sur son clitoris.

Il n'y a pas d'âge pour un rendez-vous avec un escort boy pour le plaisir

Il n’y a pas d’âge pour un rendez-vous avec un escort boy pour le plaisir

Chaque mouvement de ma main et de mon bras frottait contre ma queue en érection piégée dans mon pantalon, me tentant de jeter Madame sur le sol et de la baiser. Mais elle était magnifique comme ça, et complètement à ma merci. J’étais impatient de la sentir jouir.

J’ai secoué ma tête et pincé son petit bouton gonflé. Elle a crié sans un mot, son corps se penchant en avant, sa tête jetée en arrière, à tel point que sans ma main derrière elle serait probablement tombée à la renverse. Les muscles de sa chatte se sont resserrés autour de mes doigts, faisant durcir ma queue encore plus.

Elle s’est affaissée si fort contre ma main que mon poignet a protesté par un petit craquement. Sa chatte a continué de se presser autour de mes doigts, son orgasme n’en finissant plus et restant incroyablement sexy.

Lorsqu’elle a eu terminé, elle s’est penchée en avant, le corps tremblant un peu. Avec ma main plus mouillée que jamais, mes doigts toujours dans sa chatte..

Elle s’est levée sur ses jambes encore instables. Ses haut-talons ont cliqueté sur le sol du couloir pendant que je frottais ma queue à travers mon pantalon.

J’ai entendu, juste assez pour lui donner le temps de se mettre à genoux sur le lit et de penser, avant de me lever et d’aller dans la même direction.

Madame était dans la bonne position sur le lit à genoux, ses genoux écartés, ses bras derrière son dos. Ses seins étaient rebondis et ronds, ses tétons encore saillants. Une petite bande de poils marquait sa chatte.

J’ai enlevé ma chemise et me suis allongé sur le dos à côté d’elle. J’ai pris une de ses mains et l’ai posé sur le renflement dur dans mon pantalon.

Madame a caressé ma queue à travers mon pantalon d’une façon.

Ce n'est pas tromper si votre mari vous regarder avec un escort boy qu'il a choisi pour vous

J’ai mis un autre oreiller derrière ma tête afin que je puisse la voir plus facilement, puis j’ai placé mes mains au même endroit, prêt à regarder sa jolie bouche sur ma queue.

Elle s’est mise à genoux entre mes jambes et a défait le bouton avec des mains légèrement tremblantes. Peut-être qu’elle tremblait toujours à cause de l’orgasme ou à cause de la honte, ou peut-être qu’elle tremblait parce qu’elle était nerveuse. Dans tous les cas, ça m’a gravement excité. Elle a défait ma fermeture éclair et a ouvert le tissu, puis a tiré l’élastique de mon boxer sous ma queue, qui s’est étirée au moment où elle a été libérée.

Madame a haleté et m’a regardé comme si elle n’avait jamais vu de queue en érection auparavant. Elle a ouvert sa bouche et a saisi mon gland, sa langue simplement posée dessus, en me suçant légèrement. Puis Madame a quelque peu bougé la tête de haut en bas, en prenant trois ou quatre centimètres de plus avant de me sucer encore et de glisser ses lèvres de nouveau sur le gland.

Sa petite langue rose, humide est sortie de sa bouche et a touché le bout de ma sucette alors qu’elle donnait son premier coup de langue, en me regardant. Elle a donné un nouveau coup de langue, puis a tenu ma queue dans sa main pendant qu’elle léchait le côté, en s’arrêtant pour embrasser un endroit en particulier et en suçant délicatement.

Madame a léché ma queue en entier, et a sucé ce point sensible encore plusieurs fois.

Etes vous prête à aller plus loin ? Contactez moi simplement pour voir comment prendre du plaisir…

❤️ ❤️ ❤️

Les clés du plaisir féminin est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un homme sans les complications.

Vous avez toutes le droit à ce service « les clés du plaisir féminin » quelque soit votre âge avec un professeur patient qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Demandez moi tout ce que vous voulez pendant l’exploration des fantasmes de femme et laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Deux heures pour prendre du plaisir avec un gentleman et satisfaire vos désirs enfouis.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique d’exploration des fantasmes de femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Jouir d’une soirée de détente érotique de deux heures pour prendre du plaisir avec un gentleman.

Escort boy pour cunnilingus

Escort boy pour cunnilingus

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous sous les caresses passionnées d’un gentleman.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Les clés du plaisir féminin pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner sous les caresses passionnées d’un gentleman.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance et lachez-prise avec Les clés du plaisir féminin.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/