Voyage érotique extraordinaire

  • 0
Voyage érotique extraordinaire avec un escort boy

Voyage érotique extraordinaire

Category:escort boy,escort homme,escort masculin,escort service,escorte,Experience,fantasmes Tags : 

Un voyage emmenait cette dame vers des contrées lointaines. Lorsque le train s’arrêta à la gare, La jeune femme observa son mari. Il était assis en face d’elle, à côté d’une femme endormie. Elle le trouvait toujours mignon, bien qu’il ait un peu grossi depuis qu’ils s’étaient rencontrés. C’était un homme charmant. Mais elle s’ennuyait avec lui, et il ne s’agissait pas là de la lassitude qu’une femme pouvait ressentir au bout de quatre années passées avec le même compagnon. Non. Elle trouvait qu’il n’était pas assez aventureux dans les situations intimes.

C’était une grande blonde aux jolies courbes et aux yeux bleus. Soudain, une silhouette masculine s’approcha d’elle, interrompant le fil de ses pensées. C’était un gentleman vêtu d’une chemise blanche et d’un pantalon noir, qui rangeait son sac dans le compartiment juste au-dessus d’elle. Une fois qu’il eut terminé, il s’assit à côté d’elle en lui faisant un sourire.

La jeune femme sentit un frisson lui parcourir l’échine. Le gentleman devait bien avoir 40 ans. Son visage aux traits fins était sympathique, il était impécablement rasé et sentait bon le parfum de luxe. Ses yeux noirs, perçants et sensuels la troublaient. La jeune femme tourna la tête vers la fenêtre du train, le cœur battant.

Ce gentleman était le genre d’homme sur lequel elle avait toujours fantasmé. Le genre de beau brun élégant avec qui elle avait toujours rêvé de s’envoler vers des contrées lointaines pour échapper à la routine de son quotidien. L’opposé de son mari, un peu grassouillet, qui dormait à poings fermés maintenant tandis que leur train repartait.

La jeune femme observait le paysage comme si de rien n’était, mais l’eau de toilette envoutante de l’homme l’obsédait. Elle sourit à cette pensée, et puis soudain elle sentit une main se poser sur sa cuisse, juste sous sa jupe. La jeune femme frissonna et son cœur se mit à battre la chamade. Elle tourna la tête vers la droite, sachant très bien à qui appartenait la main chaude posée nonchalamment sur son corps.

Lorsque La jeune femme croisa le regard brûlant de l’homme qui lui souriait, elle tourna la tête en tremblant. Elle ne savait pas quoi dire, ni quoi faire. L’inconnu se plongea alors dans la lecture d’un livre… tout en caressant sa cuisse.

La jeune femme réprima un petit gémissement. Elle était censée repousser ce gentleman qui se permettait de la touche sans aucune gène. Elle était supposée faire un scandale et réveiller son mari, pour qu’il fasse quelque chose.

Mais elle n’y arrivait pas. La main chaude et sensuelle du gentleman la faisait mouiller comme jamais son mari n’aurait pu le faire. C’était une question de toucher, mais aussi une question de psychologie. La témérité du gentleman, le fait qu’il ose la toucher ainsi devant son mari et une autre passagère excitait follement la jeune femme.

sa main glissa entre ses cuisses

Sa main glissa entre ses cuisses

Lentement, elle écarta ses cuisses sans quitter la fenêtre des yeux, et le gentleman fit glisser sa main sous sa petite jupe blanche, dans le creux de son intimité, massant ses cuisses douces et chaudes sans toutefois toucher à son jardin secret en feu. Elle lui jeta un autre coup d’œil, et il lui rendit son regard sans se départir de ce petit sourire plein de promesse qui la faisait défaillir.

Et puis soudain, il fit glisser sa main sur sa petite culotte en dentelle noire et se mit à caresser son sexe trempé de désir. De ses doigts experts d’une douceur incroyable, il massait sa vulve par-dessus l’étoffe. Cette délicieuse torture érotique fit gémir La jeune femme.

La jeune femme se mit à rougir, tandis que le gentleman continuait de caresser sa chatte sous la table. Rien ne semblait pouvoir empêcher l’inconnu de la toucher. Rien ne semblait pouvoir stopper son désir pour elle.

Le gentleman fit maintenant glisser ses doigts sous sa culotte, caressant ainsi son mont de Vénus et les lèvres humides de sa vulve. Elle écarta encore plus ses cuisses pour offrir son intimité à l’inconnu.

La jeune femme tourna son regard vers le bel homme, qui lui fit un clin d’œil. Puis elle tourna son attention vers le paysage tandis qu’il continuait à explorer son intimité. En laissant faire l’inconnu, elle se comportait comme la dernière des salopes, et bien qu’elle se soit sentie coupable, elle adorait ça. Laisser ce gentleman la masturber pendant que son mari dormait était mal, mais c’était aussi la chose la plus érotique et excitante qu’elle ait jamais expérimentée.

Lorsque Le gentleman commença à masser son pistil en feu, La jeune femme dû placer sa main devant sa bouche pour ne pas crier de plaisir. L’inconnu avait bien l’intention de la faire jouir, et il était à deux doigts d’y parvenir. Mais il ralentit la cadence pile au moment où elle allait venir comme pour mieux la torturer. Comment avait-il su qu’elle allait jouir à ce moment précis ? Ce gentleman était-il un magicien ?

La jeune femme le regarda d’un air implorant, mais cette fois, il ne lui rendit pas son regard. Il faisait semblant d’être absorbé par la lecture de son livre, mais son petit sourire en coin valait mille paroles.

Elle n’avait plus qu’une seule envie : que les doigts de l’inconnu la fassent exploser comme jamais. Elle voulait absolument qu’il la pénètre, que ce soit avec ses doigts, son sexe ou sa langue. Elle voulait le sentir s’enfoncer dans sa chatte, elle voulait qu’il fasse d’elle ce qu’il voulait, comme si elle était sa chose, son objet.

Encore une fois, Le gentleman sembla lire dans ses pensées, et lorsqu’il enfonça un doigt dans son vagin, La jeune femme se sentit libérée d’un poids immense. Le gentleman lui sourit, puis il se mit à masser sa vulve et son clitoris plus intensément tout en accélérant le va et vient de son index dans son petit trou humide. Son mari et sa voisine dormaient toujours à poings fermés. Ils ne se doutaient pas de ce qui se tramait sous la table.

Levrette romantique

Levrette romantique

La jeune femme sentait un feu érotique dévorer ses entrailles maintenant. Elle sentait qu’un orgasme monstrueux risquait de ravager son corps à tout moment. Et puis il retira sa main de sous sa jupe, la privant ainsi de l’orgasme qu’elle attendait comme une libération. Il était en train de la frustrer odieusement. Elle le dévisagea alors, et ses yeux semblèrent l’accuser et le supplier tout à la fois.

Le gentleman continuait à lui sourire, et puis il se leva silencieusement tout en la prenant par la main. La jeune femme se leva en hésitant. Finalement, elle le suivit vers le fond du wagon.

Là où se trouvaient les toilettes. Il ouvrit la porte et la poussa à l’intérieur. Une fois le verrou baissé, il la souleva pour la déposer sur le lavabo, retira sa petite culotte en dentelle puis saisit ses mollets de ses mains fermes pour écarter ses cuisses.

La jeune femme gémit, mais elle ne dit rien. Le gentleman se mit à l’embrasser tout en déboutonnant la braguette de son pantalon. Il dardait sa langue chaude et humide dans sa bouche et massait ses seins gonflés par le désir. Et puis il déchira un sachet de plastique et enfila un préservatif, elle sentit son sexe en érection s’enfoncer sans ménagement dans son jardin secret. Il se mit à la baiser tout en suçant sa langue comme s’il se fut agit d’une friandise.

Fou de désir pour le corps de La jeune femme, il la prenait de façon presque bestiale, utilisant son joli corps aux rondeurs appétissantes pour apaiser ses pulsions les plus lubriques. Elle avait l’impression de vivre un rêve, et chaque coup de rein de l’homme la rapprochait un peu plus de l’extase. N’y tenant plus, elle se mit à miauler son plaisir. L’inconnu plaqua sa main sur sa bouche pour étouffer ses cris tout en continuant à aller et venir au plus profond de son intimité. Ils baisaient dans ces toilettes en silence, et ce silence rendait leur fornication encore plus immorale et interdite.

Le gentleman se mit à la fourrer encore plus fort, écartant ses cuisses frémissantes afin de la pénétrer le plus profondément possible. Elle aimait penser qu’elle était sa chienne, à qu’il pouvait faire tout ce qu’il voulait. Elle voulait sentir son sexe exploser en elle. Elle voulait aller jusqu’au bout de ses fantasmes.

La jeune femme vécu l’orgasme le plus intense de toute sa vie. Son vagin se contracta autour de la queue du gentleman, et une onde de choc ravagea son corps en la faisant trembler de tous ses membres. Elle hurla dans la paume de son amant ; elle avait l’impression qu’elle allait mourir de plaisir ; elle aurait pu en pleurer. Ce qu’elle avait fait était très mal, mais elle ne regrettait pas d’avoir offert son corps à cet inconnu.

Le gentleman l’aida à remettre de l’ordre dans sa tenue, puis il déposa un baiser sur ses lèvres.

❤️❤️❤️

Avez-vous besoin de l’affection d’un gentleman ? Voulez-vous faire un voyage érotique extraordinaire avec un escort boy ? Réservez ce voyage en ma compagnie et découvrez des sensations que vous avez connues dans les bras d’un homme romantique et sentez vous jolie, séduisante dans ses bras.

Je ne vous jugerai pas d’avoir envie de câlins, de tendresse et de plaisir. Je sais ce dont vous avez besoin car je connais les femmes et je les aime. Vous avez des limites, je les respecterai. A vous de décider jusqu’où vous souhaitez aller.

Je vous transporterai dans la magie d’une soirée, d’une nuit ou d’un week-end hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection.

Offrez vous un service d’accompagnement premium pour profiter de la vie que l’on vit qu’une fois.

Au plaisir de vous faire plaisir, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et laissez vous séduire.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

Tel: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/