Offrez vous un service d’accompagnement

  • 0
Offrez vous un service d’accompagnement avec un escort boy paris

Offrez vous un service d’accompagnement

Category:escort service,escorte,Experience,fantasmes Tags : 

Offrez vous un service d’accompagnement avec un gentleman. Quand son escort boy lui proposa de la ramener à sa chambre, Jean savait exactement comment les choses allaient s’enchainer. Sa gestuelle et la façon dont elle l’avait regardée tout au long de leurs échanges autour de ce verre pour faire connaissance ne laissaient pas l’ombre d’un doute sur ses envies.

Alors qu’elle fouillait dans son portefeuille pour trouver la carte de sa suite, ses mains entourèrent sa taille et ses lèvres touchèrent doucement son cou sans que cela soit une surprise.

Quand elle arriva enfin à ouvrir la porte de ses mains nerveuses et maladroites, elle la referma rapidement après qu’ils soient entrés. Madame se tourna pour se tenir face à lui, pas assez confiante pour en faire plus mais assez pour s’approcher de lui et attendre ses avances.

Elle pensait que sa réponse était plutôt osée et elle se sentait gênée d’avoir perdu la main. Après tout, cela faisait maintenant presque six ans qu’elle ne s’était pas retrouvée dans une situation comme celle-ci.

Elle croisa son regard tout en penchant sa tête dans un léger mouvement de soumission, lui indiquant que c’était à lui de prendre le contrôle.

Ses grandes mains prirent délicatement son visage, ses lèvres s’approchèrent et il l’embrassa doucement sans hésitation, comme un homme qui sait ce qu’il veut. Elle aimait cette assurance de mâle qui veut posséder sa femelle.

Offrez vous un service d’accompagnement. Quand il écarta ses lèvres, elle le suivit aussitôt. Ils se tenaient serrés l’un contre l’autre, leurs lèvres se touchant à peine, la bouche ouverte, sentant le souffle de l’autre. Délicatement, le bout de sa langue commença à tracer une ligne autour de sa lèvre supérieure puis inférieure avant de s’aventurer dans sa bouche aux aguets pour trouver sa langue douce et réticente.

Ne sachant pas comment répondre, Madame autorisa son escort boy à continuer l’exploration de sa bouche. Il semblait si doux et généreux en l’embrassant. Elle était loin de ses expériences précédentes avec des hommes qui balayaient leur langue de fond en comble dans sa gorge, comme s’ils lui faisaient une faveur alors qu’il l’étouffait quasiment en cours d’action.

Non, Jean était différent. Elle espérait savoir à quel point il était différent, alors qu’elle répondait à ses baisers en venant au contact de sa langue et en s’enfonçant dans sa bouche.

Son escort boy mis fin momentanément à cet échange en concentrant son attention sur le cou de Madame, il allait de l’épaule jusqu’à l’oreille, utilisant ses doigts pour caler ses cheveux derrière son oreille afin de mieux l’exposer à ses lèvres. Il sentit qu’elle tremblait légèrement et remarqua qu’elle arrêtait de respirer à chaque fois qu’il frottait ses lèvres et soufflait délicatement dans son oreille.

Madame n’avait jamais connu de baisers aussi tendres et attentionnés auparavant et elle s’immergea entièrement dans cette nouvelle expérience. Elle ne pouvait rien faire d’autre que gémir faiblement au contact répété de ses lèvres, de sa langue et de ses doigts sur son cou et ses oreilles.

Sentez-vous femme dans mes bras

Sentez-vous femme dans mes bras

Ses tétons durcirent contre le tissu lisse de son soutien-gorge, comme s’ils étaient directement connectés aux nerfs de ses oreilles. Chaque baiser rendait ses tétons plus durs et plus sensibles, se languissant d’être saisis et serrés par ses mains robustes de gentleman pour femmes exigeantes.

Les mains expertes de son escort boy glissèrent le long de son dos jusqu’à ses fesses, sentant chaque centimètre de son corps avant de se diriger vers sa poitrine sensible et accueillante. Les prenant au creux de ses mains, il serra ses seins assez rudement avant de caresser avec ses doigts ses tétons maintenant durs comme la roche.

Il la complimenta sur sa poitrine avec des mots comme magnifique et très sensible. Elle aimait les flatteries qui sortait de sa voix masculine. Jean ne faisait jamais semblant avec ses partenaires, il était toujours vrai et viril dans toutes ses actions.

Se serrant et s’embrassant tous les deux avec encore toujours plus de passion, Madame saisit l’opportunité d’explorer le torse de son escort boy. Elle pouvait étudier sa poitrine ainsi que son dos et ses bras, et seulement le fin tissu de sa chemise bien ajustée séparait le contact de sa peau avec ses doigts.

Elle déboutonna la chemise sensuellement, de bas en haut, elle s’arrêta en chemin pour apprécier son corps. Elle glissa ensuite ses mains sur ses épaules et sur le haut de son dos, tout en embrassant sa poitrine et pressant sa langue contre ses tétons.

Entourant son cou avec ses mains, elle avança sa tête et garda ses lèvres collées contre les siennes pour ensuite passer sa main dans ses cheveux, avant de le tenir encore plus serré contre elle et de forcer sa bouche contre la sienne. Elle sentit son membre gonflé et dur contre son ventre alors qu’il l’embrassait avec force.

Elle avait attendu qu’il lui donne le signal, suivant ses ordres et son rythme, se sentant reconnaissante qu’il lui ait donné le retour nécessaire pour qu’elle puisse le charmer. Après tout, il l’avait faite se sentir plus sexy et plus désirable comme jamais ça ne lui était arrivé de toute sa vie.

Elle adorait la façon avec laquelle il la regardait, sa façon d’être en fait et sa patience avec elle. Comme s’il savait ou avait pu percevoir quelque chose de son passé.

Même si elle voulait continuer de le séduire, elle ressentit des besoins d’une autre intensité monter en elle au contact de son corps et de sa chaleur. Sentant sa virilité dure contre elle déclencha une vague d’excitation encore plus forte, l’embrassant en retour avec une passion effrénée.

Offrez vous un service d’accompagnement. Inquiète qu’il ne la trouve trop vive, elle ralentit et s’écarta. Il agrippa ses épaules et la ramena à lui, l’embrassant encore mais cette fois plus sagement, ce qui augmenta d’un cran l’excitation de Madame. Elle se retrouva à lui sucer la langue, incapable de rassasier son désir pour lui.

Prenant une pause avant de diriger l’étape suivante, elle caressa son visage doucement en regardant vers la porte du balcon. Elle le prit par la main et l’amena dans cette direction, sans rien vraiment anticiper, laissant juste libre court aux fantasmes qui lui étaient passés par la tête plus tôt dans l’après-midi pendant qu’elle sommeillait au bord de la piscine. En espérant ne pas dissiper la magie du moment, elle le guida à l’extérieur avant de se retourner pour appuyer ses coudes contre la rambarde du balcon, ses talons hauts nettement écartés.

S’il y avait le moindre doute quant à ses intentions, ils se dissipèrent quand elle cambra son dos d’une manière qui mettait ses fesses encore plus en valeur, remontant dans un même temps sa robe et découvrant ses cuisses.

En regardant plus bas, Madame imaginait ce que les clients installés le long de la piscine pourraient voir si jamais ils venaient à se pencher trop en avant. Elle était excitée à l’idée que les gens pouvaient la voir accoudée au balcon, sans qu’ils aient la moindre idée de ce qui se passait derrière elle. L’idée l’avait excitée dans un premier temps quand elle était au bord de la piscine et maintenant elle pouvait sentir combien elle était mouillée en pensant à cette scène tout droit sortie de ses fantasmes.

Du sexe dans un lieu public, et en étant vue ! Elle avait lu ou entendu que des gens le faisaient ou souhaitaient le faire, mais elle ne s’était jamais imaginé un scénario véritablement plausible.

Le moment de détente à la piscine et les pensées liées à des fantasmes plus anciens l’avaient mise dans le bon état d’esprit et la vue des hauts-balcons depuis la piscine avait conclu l’affaire pour elle. C’était son fantasme à elle et à elle seule et elle voulait le vivre avec son escort boy.

Avec ses doigts fermes qui agrippaient ses omoplates, Son escort boy appuya ses pouces sur chaque côté de sa colonne. Il la massa afin de libérer la tension qu’il avait pu ressentir en elle au moment ou il l’avait touchée par derrière.

« Détendez-vous » murmura le gentleman doucement, ne sachant pas s’il quelqu’un aurait pu se trouver sur les balcons autour ou encore si leur voix portaient jusqu’à la piscine.

« mmmmmm. C’est vraiment divin, continue, je suis toujours tendue à ce niveau » lui répondit-elle.

« Et ici » dit-elle, pendant que ses mains expertes allaient se mettre plus haut vers son cou et ses épaules.

Pendant que ses doigts travaillaient vers le haut de son buste, ses lèvres s’approchèrent plus près de ses fesses. Elle pouvait sentir sa raideur contre elle, contenue dans son pantalon. Elle se poussa en arrière contre lui et il répliqua avec une vigueur accrue. Elle aimait le titiller.

Elle continuait à regarder la foule au bord de la piscine qui ne se doutait de rien, elle sentit sa main glisser vers le bas pour lui attraper le fessier, la tirant plus fort contre son énorme verge, qui menaçait de surgir d’à travers son pantalon. Tout en massant l’arrière de son corps bien fait, il fit remonter sa robe jusqu’à ses hanches, exposant la dentelle délicate de sa culotte coquine.

« vous êtes vraiment charmante» dit-il en tenant ses fesses avec ses deux mains. « Vos fesses sont tellement agréable au toucher, j’ai envie de les manger». Il enfonça ses doigts profond dans sa chair, des grondements de prédateur s’échappant de sa gorge.

« montre-moi » était tout ce que Madame put arriver à dire. L’anticipation lui avait coupé le souffle et elle voulait qu’il la dévore. Elle adorait l’effet qu’elle lui faisait. Elle se sentait sexy et belle dans les bras de son escort boy.

Il se mit à genoux, enfonça ses dents sur sa fesse et la mordant fort, elle ne pu retenir un cri étouffé. Il fit la même chose sur l’autre fesse mais plus doucement cette fois-ci, ne voulant lui causer une autre douleur.

« Plus fort » exigeait-elle.

La mordant plus fort, il la sentit se cramponner, anticipant la douleur, avant de se détendre pendant qu’il continuait à la mordre et la sucer, laissant une marque après la morsure.

Sa marque. Il l’avait marquée de son sceau, pour ce soir en tout cas.

un accompagnement pour des moments de plaisir délicieux

un accompagnement pour des moments de plaisir délicieux

« C’est mieux » dit-elle, pendant qu’elle se pressait plus fort contre lui. La marque qu’il lui avait laissée faisait qu’elle se sentait d’autant plus désirable.

Cela faisait très longtemps qu’elle n’avait pas ressentie une telle attention envers elle. Ecartant sa culotte sur le côté, il lécha le haut de la raie de ses fesses, s’arrêtant là pour appuyer avec sa langue sur la colonne vertébrale. Madame répondit en écartant ses pieds un peu plus et en cambrant son dos.

Il attrapa ses fesses et, avec ses pouces, écarta sa raie en grand. Il la maintenait bien ouverte, sa langue se précipita entre ses fesses avec des petits mouvements rapides vers l’intérieur d’une fesse puis de l’autre. Libérant ses pouces, ses mains bougèrent de quelques centimètres vers le bas avant d’écarter ses fesses à nouveau. Chaque fois qu’il faisait cela, sa langue poursuivait sa dance érotique entre ses fesses douces et sensibles.

Bientôt, sa langue trouva ce qu’elle cherchait. Son orifice circulaire se contracta net quand sa langue le trouva, avant de se détendre quand il se retirait. Madame n’avait jamais rien expérimenté à ce niveau là auparavant et même si dans sa tête cette partie de son corps était un territoire interdit, les sensations lui procuraient un réel plaisir et l’amenèrent à trouver une position dans laquelle elle pouvait s’offrir entièrement à lui.

Plusieurs pensées et émotions contradictoires s’imposèrent à elle pendant qu’elle savourait ce moment.

Est-ce que sa chatte dégoulinait parce qu’elle était une dingue de sexe ?

Qu’est-que c’est bon ! pensa-t-elle, pendant qu’il faisait glisser sa culotte pour la dégager de ses talons. Il caressait ses jambes douces et soyeuses et ses mains remontaient vers ses fesses pour les écarter à nouveau.

Il la léchait de plus belle avec le bout de sa langue, se retirant à chaque fois qu’elle essayait de pousser ses fesses contre lui. En même temps, ses doigts exploraient l’intérieur de ses cuisses et se dirigeaient vers la chaleur de l’ouverture de sa chatte qui était douce et lisse.

Glissant un doigt dans sa fente, celui-ci se retrouva mouillé avec tout le fluide qui s’était accumulé depuis qu’il l’avait embrassée pour la première fois de la soirée, lui permettant de pénétrer sans effort entre ses lèvres et dans sa cavité brûlante de désir.

Son escort boy était impatient de voir combien elle était mouillée et contractée. Il ne fut pas déçu. Utilisant une main pour garder ses fesses écartées, il continuait de titiller l’intérieur de ses fesses avec sa langue pendant qu’il explorait sa chatte avec son autre main. Madame adorait la sensation et en voulait plus, elle écarta son pied un peu plus pour qu’il ait un meilleur accès. Elle fut récompensée quand deux doigts forts entrèrent dans son orifice mouillé pendant qu’un troisième massait de manière experte son clitoris, amenant son bourgeon sensible à se dégager de son enveloppe protectrice.

« Mon dieu Jean, qu’est-ce que tu me fais ? » dit-elle alors que ces jambes commençaient à trembler, déjà instables à cause des talons et de la position écartée. « C’est hallucinant » elle respirait, sans qu’elle puisse ajouter d’autres mots mais ne voulant surtout pas qu’il s’arrête.

Son escort boy n’avait aucune intention d’arrêter. Il voulait lui donner du plaisir et peut-être en prendre lui aussi. C’était sa nuit. Une nuit dont elle se rappellerait.

Pendant qu’il continuait à fourrer ses doigts dans sa chatte étroite et à masser son clitoris gonflé, ses mouvements de hanches se firent plus intenses. Pliant ses genoux, elle était capable de s’enfoncer autour de ses doigts, les sentant bien au fond d’elle ce qui lui donnait la sensation qu’il était tout entier en elle. A chaque mouvement, son jardin secret devenait de plus en plus sensible à son toucher. Il ne se passa pas beaucoup de temps avant qu’elle pu ressentir la sensation familière d’un orgasme qui était en train de monter en elle.

Offrez vous un service d’accompagnement. Prête à tout pour sentir sa langue sur ses fesses à nouveau, elle poussa ses hanches au niveau de son visage. Elle voulait sa langue plus que tout, mais il continua de l’éviter à chaque tentative. Il était déterminé à la faire attendre. Il savait que s’il faisait durer les choses, il pourrait lui donner un orgasme comme elle n’en avait jamais connu auparavant.

N’ayant pas réussi à sentir sa langue là où elle le désirait tellement, Madame continua à se mouvoir autour de ses doigts, dure source de tant de plaisir pour elle. Elle était maintenant si mouillés qu’elle pouvait entendre le bruit qu’il faisait à chaque aller-retour au plus profond d’elle même. Son clitoris, si sensible à ses mouvements, s’offrait entièrement et c’était pour elle le signe qu’il pouvait lui donner un orgasme dévastateur.

« Ho oui ! Plus ! Sur mon clito. S’il-te-plaît Jean, ne t’arrête pas. S’il-te-plaît ! Frotte mon clito plus fort ! » Elle le supplia. Elle se fichait de savoir si ce qu’elle disait voulait dire quelque chose, il fallait juste qu’il continue.

« Allez viens ma belle, viens maintenant, je suis prêt. Viens sur mes doigts, viens sur ma langue » dit-il, quand le sommet de sa langue s’arrêta de bouger sur son anus contracté, pendant que ses deux doigts la fouillaient et que son index frottait son clitoris vigoureusement.

Et d’un coup elle sentit une cascade de sensations dévaler dans son corps alors que sa tête parvenait à peine à comprendre ce qu’il se passait. Elle poussa son fessier de plus belle pour sentir sa fente contractée succomber à la pression de la pointe de la langue de son escort boy qui s’était engouffrée.

Elle n’arrivait pas à comprendre ce qu’il lui faisait. Les sensations se mélangeaient dans un tourbillon d’extases grandissants et elle devait laisser exploser tout cela. Elle se laissa envahir par l’orgasme et les vagues de plaisirs couraient dans tout son corps pendant que ses doigts et sa langue continuaient à opérer leur magie.

Enfin, ses genoux se dérobèrent et elle restait accrochée à la rambarde. Son escort boy lui évita de s’effondrer en la retenant, entourant sa taille de ses bras forts. Elle se sentait en sécurité, complètement protégée. C’était tout naturel en fait non ? Elle était avec un homme qui pouvait la faire venir en un clin d’œil, utilisant seulement ses doigts et sa langue experte, ceci avec une telle douceur. Et pourtant, il la tenait doucement, de manière rassurante et avec une force étonnante.

« Qu’est-ce qu’il s’est passé ? » dit-elle avec difficulté pendant qu’il tournait autour d’elle pour mieux la tenir. « Je ne sais pas ce que tu viens de me faire mais je n’ai jamais rien ressenti de pareil avant, même de loin ».

« Donc c’était bien alors ? » répondit son escort boy, haussant un sourcil et avec un sourire insolent.

« J’espère que personne ne nous a entendu. Est-ce que j’ai fait du bruit ? » Demanda-t-elle, sans oublier qu’ils s’étaient exposés à la vue des balcons plus en hauteur et des gens sur le bord de la piscine.

« Ca allait, j’ai été le seul à t’entendre je suis sûr » Son escort boy la rassura en la serrant doucement contre lui.

« J’ai envie de toi, maintenant » fut tout ce qu’il dit avant de mettre ses mains sur ses épaules et de la retourner. Il la poussa délicatement contre la rambarde, une fois de plus.

Elle l’entendit se dégager de ses chaussures et défaire la braguette de son pantalon et il ne lui en fallu pas plus pour la faire repartir. Aussi agréable que fut la sensation de ses doigts en elle, elle savait qu’elle était plus que prête pour le vrai moment et elle le voulait plus que jamais.

Madame se cambra, les jambes écartées, son fessier offert, prête à le recevoir. Encore une fois, elle avait une vue parfaite de la piscine et de ses alentours avec la foule qui appréciait la douceur de la soirée.

Elle pouvait voir entre ses jambes son pantalon tombé sur le sol avant qu’il ne le pousse de côté avec son pied. Elle se l’imaginait derrière elle, se tenant avec sa virilité dure comme la pierre et pointant vers le ciel, prête à l’empaler et à la plaquer par derrière, tout cela pendant que les clients de l’hôtel prenaient du bon temps au bord de la piscine à moins de vingt mètres en dessous.

A cette pensée, elle sentit ses tétons se durcir et un désir insatiable monta dans sa chatte qu’elle ne pouvait plus attendre de satisfaire.

Avec une main qui agrippait ses épaules et l’autre qui serrait fermement sa fesse, son escort boy titillait Madame, frottant la tête de sa verge large et gonflée contre ses lèvres pour ensuite se retirer.

« Arrête de me provoquer Jean. S’il-te-plaît. Je te veux en moi, je te veux entièrement. Je veux que tu me prennes, maintenant ! » Elle haletait.

« Dis-moi que t’en as envie. Je veux t’entendre le dire » grogna-t-il.

« Jean, s’il-te-plaît. Arrête de me provoquer, j’en ai envie. Je veux que tu viennes en moi. Baise-moi bien profond ! »

« C’est mieux. J’ai besoin d’entendre que t’en as envie. Je veux que t’en aies envie » dit-il alors qu’il enfonçait le bout de sa verge emballé maintenant dans un préservatif dans sa fente lubrifiée, la sentant resserrée sur le bout de son membre.

D’un coup bref mais intense, il passa l’ouverture contractée et senti son gland englouti et maintenu fermement. Il attendit un moment pour qu’elle s’habitue à la sensation d’être pénétrée puis continua de pousser jusqu’à ce qu’il soit enfoncé jusqu’au cou de sa chatte humide.

« Tu es étroite. Je peux te sentir toute entière sur chaque partie de ma verge. Elle n’avait jamais rien ressenti d’aussi bon » murmura-t-elle à son oreille pendant qu’il se penchait en avant, appuyant son corps sur le bas de son dos et de ses fesses.

« Et on dirait qu’il y a du volume également. J’ai jamais senti quelque chose comme ça » répondit Madame, en espérant qu’elle ne donnait pas l’impression de lui jeter des fleurs pour qu’il se sente bien. Il la remplissait complètement et elle appréciait chaque centimètre de ce qu’il lui offrait.

« Allez enfonce-toi. Je veux que tu me prennes toute entière. Je veux venir sur ta bite et que tu décharges à fond » continua-t-elle en se poussant contre lui, adorant la sensation de son corps contre son corps et de sa bite ravageuse qui la percutait par derrière.

Offrez vous un service d’accompagnement. Utilisant la main agrippée à son épaule pour contrebalancer les chocs provoqués par ses hanches contre elle, il la maintenait fermement et la pénétrait plus fort et plus profond. A chaque mouvement, il retirait son gland gonflé jusqu’à l’entrée de sa fente pour ensuite donner un coup de hanche vers l’avant, ramenant sa bite entièrement en elle. Il sentait l’orgasme monter en lui et accéléra le rythme, espérant que c’était la même chose pour elle.

« C’est ça, Fourre-moi, fourre-moi fort. Fort et profond » elle l’encourageait autant qu’elle pouvait sans crier. A chaque fois qu’il la martelait, elle sentait son gland toucher quelque chose en elle qu’elle ne pouvait décrire. Elle en voulait plus, toujours plus.

« Allez ma belle, viens sur ma queue. Viens sur moi pendant que j’envoie tout ce que j’ai en toi. Je vais tout envoyer. Je veux que t’en aies envie »

Son escort boy râlait, luttant pour se retenir pendant qu’il la pénétrait frénétiquement.

Offrez vous un service d’accompagnement

Offrez vous un service d’accompagnement

« S’il-te-plaît fais durer. Ne viens pas encore » le supplia-t-elle. « C’est vraiment trop bon. S’il-te-plaît ne t’arrête pas, ne t’arrête pas ! » Cria-t-elle plus fort que ce qu’elle ne voulait, mais se fichant complètement si on pouvait l’entendre.

Son escort boy lâcha la main qui tenait sa fesse pour trouver son clitoris et le frotter du bout de ses doigts, rendant Madame encore plus sensible. Ses lèvres étaient grandes écartées par le mât de sa bite et sa cavité gagnait maintenant ses doigts, les recouvrant de liquide corporel.

Agrippant son épaule fermement, il la travaillait de plus en plus fort, la sentant monter en même temps que lui. Dès qu’il sentit qu’il ne pouvait se retenir plus longtemps, il glissa son doigt humide dans son trou serré et le garda enfoncé alors que sa bite déchargeait en saccades au fond d’elle.En le sentant dans son cul, elle n’en pouvait plus et l’orgasme qu’elle essayait de retenir éclata entièrement en elle.

« C’est ça, laisse-moi venir sur ta bite. Allez va-z-y donne-moi tout, absolument tout, jusqu’à la dernière goutte. Donne-moi tout ce que t’as » gémit-elle, s’abandonnant à des vagues d’orgasmes qui se répandaient en elle pendant que sa chatte se contractait encore et encore, absorbant tout ce que déchargeait sa bite d’escort boy.

« Ho, bébé. C’était trop. Tu m’as tué ! J’espère que je ne t’ai pas fait mal. Ca allait ? » Lui demanda son escort boy, surpris quelque part de ce qu’il avait fait.
« Si ça allait ? Même plus que ça oui. Je ne me suis pas fait baiser comme ça depuis, et bien, jamais en fait » gémit-elle, entièrement fléchie et incapable de se redresser.

❤️❤️❤️

Avez-vous besoin d’évacuer votre stress avec un homme ? Voulez-vous des câlins d’amour avec un amant ? Réservez une séance en ma compagnie et découvrez des sensations que vous n’avez jamais connues ou n’avez plus eu depuis longtemps dans les bras d’un homme romantique et sentez vous jolie, belle, séduisante dans ses bras. Sentez-vous femme dans mes bras. Offrez vous un service d’accompagnement.

Je ne vous jugerai pas d’avoir envie de calins, de tendresse et de plaisir. Je sais ce dont vous avez besoin car je connaîs les femmes et je les aime. Vous avez des limites, je les respecterai. A vous de décider jusqu’où vous souhaitez aller.

Je vous transporterai dans la magie d’une soirée, d’une nuit ou d’un week-end hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection.

Offrez vous un service d’accompagnement premium pour profiter de la vie que l’on vit qu’une fois. Je suis toujours à l’écoute de mes partenaires et vous me guiderez pour vous donner tous les plaisirs dont vous rêvez en secret.

Au plaisir de vous faire plaisir, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et laissez vous séduire.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

Tel: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
Website: http://escortboy.org