Tag Archives: gigolo

  • 0
Diner avec mon escort boy

Escort Complice pour femmes seules

Category:escort boy,escort homme,escort masculin,escort service,escorte,Escorting Tags : 

Jean, son escort boy prit la main de sa compagne et l’entraîna dans la suite de l’hôtel qu’elle avait réservé. Ainsi à l’abri des regards, l’Escort Complice pour femmes seules passa ses bras autour de son cou, elle se dressa sur la pointe des pieds et Jean s’empara fougueusement de ses lèvres.

La chaleur du baiser se propagea immédiatement dans tout le corps de Madame. Il se mit à caresser le dos de sa partenaire, à faire rouler sa langue dans son palais, puis, brusquement, Madame passa une jambe derrière les siennes et le fit basculer sur le lit de la chambre; sans qu’il ait eu le temps de comprendre ce qui lui arrivait, il se retrouva allongé sur les draps, Madame à cheval sur sa poitrine, et ouvrit de grands yeux ahuris qui la fit rire aux éclats.

Elle se courba sur lui et vint lui mordiller le lobe de l’oreille. Elle se redressa sur ses genoux et jeta un long regard autour d’elle, avant de le plonger dans celui de son amant. Ses yeux pétillaient de malice et il comprit enfin où elle souhaitait en venir.

Madame lui adressa un petit sourire, puis vint se mettre à califourchon au-dessus de son visage. Lentement, elle se laissa descendre, jusqu’à ce que ses lèvres intimes viennent effleurer la bouche de son escort boy.

Dès que le premier baiser se posa sur ses lèvres délicates, Madame se sentit aussitôt transporté dans un couloir de délices, un plaisir amplifié par le lieu, par le fait qu’ils faisaient une chose réprouvée par la morale, mais qu’elle avait tant appréciée. Elle se laissa descendre un peu plus et se sentit devenir électrique, si tôt que la langue de son amant se glissa entre ses lèvres humides.

Pris par la même folie des sens, son gentleman glissa ses mains sous sa jupe, agrippa les fesses de Madame et se mit à les lui masser fougueusement. Son pistil durcissait sous son jeu de langue et, très vite, la cyprine se mit à couler sur ses lèvres, sur son menton, au fond de sa gorge ; la jeune femme commença à onduler langoureusement, en tentant d’étouffer au maximum les râles qui s’échappaient de sa bouche entrouverte.

Le désir de son escort boy devenait extrêmement fort, presqu’insupportable. Il sentait l’humidité se répandre dans son caleçon et devinait la bosse qui devait être plus que visible. Il avait envie de lui faire l’amour sauvagement, de la prendre ainsi, sur le lit de cet hôtel, mais il savait que ce n’était pas au programme de sa compagne, qu’elle avait décidé d’entamer un jeu subtil avec lui, un jeu où elle désirait l’exciter au plus haut point, avant de lui accorder la faveur d’assouvir son plaisir.

Madame voulait qu’il la fasse jouir avec sa langue et elle voulait exploser dans sa bouche. Elle referma puissamment ses cuisses sur les joues de son amant.

Jean aspira le clitoris entre ses lèvres et entreprit de le sucer comme il l’aurait d’un délicieux bonbon. Il se laissa bercer par les gémissements de sa maîtresse, de moins en moins contrôlés, et eut l’impression que ses testicules allaient finir par exploser, tant ils se gorgeaient de désir.

Madame l’empoigna brusquement par les cheveux et se mit à danser comme une diablesse sur sa bouche. Les yeux mi-clos, elle tentait de conserver un semblant de contrôle, mais les vagues, qui se soulevaient aux creux de ses reins, finirent par lui faire perdre pied. Elle serra violemment les dents pour s’empêcher d’hurler son plaisir, mais ne put étouffer quelques cris lorsque l’explosion chaude la ravagea, la faisant se tordre, de manière désordonnée, sur le visage de son escort boy.

Elle resta assise sur lui jusqu’à ce que cesse son dernier tremblement, puis elle se laissa retomber sur le côté en jetant un regard de convoitise à la bosse qui déformait son pantalon.

Elle plongea une main dans le pantalon et caressa son gland ; elle sentit la verge tressauter immédiatement.

Elle allait devoir s’occuper d’elle. Elle lui retira son pantalon et son caleçon pour pouvoir lui enfiler un préservatif et enfin s’empaler sur son énorme queue en érection maximale.

Assises sur la bouche de mon escort boy

Assise sur la bouche de mon escort boy

Madame passa ses bras autour du cou de son escort boy et commença à manœuvrer lentement sur la verge si durement dressée et plantée en elle. Ce n’était plus une tendre houle d’une mer qui l’agitait à présent, mais bien la puissance d’un océan déchaîné, un océan prit dans une énorme tempête, une tempête qui ne conduisait pas à la destruction, mais bien à l’explosion des sens.

Elle chevaucha son escort boy avec la fureur décuplée que confère un rêve. Elle ressentait si bien sa queue de mâle en elle, comme si elle avait pris des proportions exagérées. Son vagin jouait amoureusement avec la dureté de ce sexe, le suçait, le faisait tressauter, le faisait pleurer de plaisir et l’inondait de sa cyprine. Tout son être n’était plus qu’un brasier ardent, secoué par des centaines de feux d’artifice. Elle planta ses ongles dans la nuque de son amant et elle entendit leurs cris se mêler et résonner en écho, comme s’ils s’étaient trouvés dans un long tunnel.

Elle perçut le glissement des mains de son escort boy le long de ses cuisses, des mains qui agrippèrent ses fesses et les massèrent avec puissance. Elle sentit la verge battre en elle tel un cœur s’emballant et elle comprit que son amant était rendu aux portes de l’explosion finale.

Alors, elle accéléra le rythme de son va-et-vient, lui imprimant une cadence infernale, sans plus quitter du regard les yeux de Jean qu’elle voyait se troubler de plus en plus, à mesure que montait sa sève. Sa tête s’agita dans tous les sens et son corps trembla comme si elle était possédée.

Les feux d’artifice s’étaient arrêtés, mais, au creux de ses reins, une minuscule boule de feu explosa, répandant aussitôt une onde de choc divine, s’amplifiant à mesure qu’elle se propageait dans tout son être. Son elixir gicla en de longs jets qui s’écrasèrent violemment en elle, remplissant toute sa cavité, et l’onde de choc atteignit son paroxysme, la faisant hurler son plaisir à pleins poumons.

❤️❤️❤️

Entrez dans un domaine où votre stress quotidien est soulagé et votre énergie féminine libérée. Faites de notre rencontre votre sanctuaire sensuel secret – où vous pourrez vous détendre, vous détendre et satisfaire vos désirs. Le tout sans drame ni complications.

Le plaisir sensuel pour les femmes est conçu comme l’introduction parfaite au plaisir érotique sensuel. Il vous permet de vous sentir vraiment bien et de ressentir tous les plaisirs variés de l’éveil sensuel léger de tout votre être sexuel et de la touche érotique avec la possibilité de jouer et de vous laisser aller lentement dans un environnement sûr juste pour votre plaisir.

Si vous souhaitez en savoir plus sur, explorer vos fantasmes et vos désirs, entrer dans un espace profond et heureux et embrasser un nouveau type de plaisir, révéler des idées et avoir la possibilité de vous abandonner à la sensation, lâchez le contrôle et abandonnez-vous à la pure félicité . Vous obtiendrez également des informations précieuses sur votre propre sexualité et ce qui vous excite et vous explore, les bordures sexuelles et bien plus encore.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Sentir le désir de votre escort boy

Réservez une expérience en ma compagnie

Category:escort boy,escort homme,escort masculin,escort service,escorte,Escorting Tags : 

Réservez une expérience en ma compagnie. La propriétaire du duplex lui sourait étrangement. Jean avait la quarantaine, était grand, avait des cheveux bruns et brillants, un visage viril et de beaux yeux bruns. En fait, La dame le trouvait pas mal du tout. Il y avait quelque chose de différent dans son regard, comme une flamme qui la mettait mal à l’aise, mais qui la charmait également. C’était aussi lié à la force et au charisme qu’il dégageait. Ce gentleman au costume impeccable était aussi un écrivain de romance érotique qu’il publiait sur internet.

La dame baissa les yeux en rougissant. Cet homme à l’assurance si impressionnante trouvait toujours le moyen de l’intimider. A première vue, c’était un gentleman. Mais La dame sentait en lui quelque chose en plus. Une sincérité troublante, et une sensualité à fleur de peau.

La femme s’assit sur le grand canapé, puis le regarda d’un air absent tout en se mordant la lèvre. La dame hésita un instant. C’était une femme sérieuse, qui avait connu peu d’hommes auparavant. Elle était loin d’être une femme facile. Mais elle avait besoin de lâcher-prise avec un gentleman expérimenté qui ne lui demanderait pas de compte et la comblerait de plaisir.

Lorsqu’il s’approcha pour s’asseoir à côté d’elle, La dame trembla de tous ses membres. Elle ressentait à la fois de l’anxiété, et de l’excitation. Elle sentait son parfum enivrant à présent, et sa jambe chaude contre la sienne.

Jean se pencha vers elle et posa ses lèvres sur les siennes. Elles étaient douces et brûlantes. La dame ferma les yeux et sentit des vibrations dans son ventre. Elle frissonna quand il posa sa main sur sa joue et crû s’évanouir de plaisir lorsqu’il glissa sa langue entre ses lèvres. Il l’enroula autour de la sienne, comme s’il lui faisait l’amour, et elle se mit à mouiller comme elle n’avait pas mouillé depuis longtemps.

Elle laissa échapper un bref gémissement quand son escort boy posa son autre main sur son sein. Il se mit à caresser sa poitrine, puis à malaxer sa tendre chair offerte à ses désirs. Ivre de plaisir, elle pencha légèrement sa tête en arrière. Elle adorait ce qu’il lui faisait, mais elle venait de réaliser qu’elle était en train de donner son corps à cet inconnu.

professeur de sexe pour toutes les femmes

professeur de sexe pour toutes les femmes

Puis elle posa ses mains sur ses joues en soupirant, osant enfin regarder son escort boy dans les yeux. Son escort boy se leva et s’approcha d’elle. Il posa alors sa main sur son épaule, ce qui la fit frémir. Il y avait quelque chose dans le toucher de cet homme qui la chamboulait, un magnétisme qui la mettait sens dessus dessous.

La dame l’observa en silence. Elle ne savait pas quoi faire. Elle se sentait perdue, et troublée par le baiser délicieux qu’elle avait échangé avec cet homme. Il semblait si calme, et si sûr de lui. Son assurance était impressionnante, et très séduisante.

Jean l’accompagna dans la chambre. Haute de plafond, elle était dotée d’une grande baie vitrée avec une vue magnifique sur la tour Eiffel. Un grand lit trônait à droite de la chambre, et un peu plus loin, la salle de bain jouxtait la pièce.

Elle se déshabilla lentement et s’allongea dans le lit. A ce moment précis, elle avait l’impression d’être une princesse transportée dans un conte de fée. Jean était-il son prince charmant, ou bien l’un de ces hommes qui n’en voulaient qu’à son corps ?

Jean éteint la lampe sur la table de chevet à côté d’elle, puis elle ferma les yeux. Elle aimait son parfum, son beau visage viril, la chaleur de sa cuisse contre la sienne, la douceur de ses lèvres, et son toucher si sensuel lorsqu’il avait caressé ses seins.

Soudain, Jean glissa sa main dans son string puis commença à la caresser. Elle mouillait terriblement, car elle était particulièrement excitée. Son escort boy passa sa main sous sa culotte et commença à caresser son jardin secret. Elle était absolument ruisselante. Il massa ses petites lèvres de façon exquise, puis il s’attarda sur son pistil brûlant. Sa main d’homme expérimenté était en train de l’envoyer au 7e ciel, et elle devait faire un effort surhumain pour ne pas hurler de plaisir.

Réservez une expérience en ma compagnie.

Lorsqu’il enfonça un doigt dans sa grotte secrète et qu’il le fit aller et venir tout en caressant son pistil avec son index, elle sentit une onde extatique monter en elle, une vague de plaisir semblable à un tsunami, qui se déversa soudain dans tout son corps sous la forme d’un orgasme dément.

Elle était en train de jouir sur la main de son escort boy, vivant l’orgasme le plus torride de sa vie. Son corps se raidit, et elle poussa un long soupir tandis que sa petite chatte se contractait sur les doigts avides de Jean.

Et puis elle se relaxa soudain, vidée, apaisée, tandis que son escort boy retirait sa main. Il la regarda avec un petit sourire tout en léchant discrètement son doigt recouvert de ses jus féminins.

La dame avait adoré sa façon de la toucher. Elle n’avait jamais été aussi excitée de toute sa vie, et son orgasme avait été absolument fabuleux. Maintenant elle voulait prendre les commandes et ouvrit sa braguette pour sortir sa queue gorgée de désir de son caleçon.

Elle saisit sa virilité en érection. Elle n’en avait jamais vu un d’aussi grosse. Puis elle s’allongea à genoux, lui offrant ainsi le spectacle de son joli cul pale et rebondi. Sans la prévenir, il lui asséna une fessée qui lui fit pousser un petit cri. La douleur qu’elle ressentait se mêlait à un plaisir incroyable.

Elle se mit à le sucer pendant qu’il la punissait. Elle approcha ses lèvres de la barre de fer gonflé de l’homme et déposa de légers baisers dessus. Puis elle commença à faire glisser sa petite langue rose et humide sur son gland pour le titiller.

Son escort boy lui asséna une seconde fessée, et elle poussa un nouveau cri. La dame engloutit son sexe et se mit à le sucer goulument, tandis que son escort boy continuait à fesser son cul rougi par la punition. L’escort boy la frappait de façon délicieuse, ni trop fort, ni trop doucement, et cette flagellation lui procurait un plaisir qu’elle n’aurait jamais soupçonné.

La dame accéléra le rythme de sa fellation tandis que l’homme continuait à la punir. Puis soudain, elle sentit sa queue grossir entre ses lèvres. Tandis que son pénis continuait à grossir dans sa bouche, son escort boy fit glisser sa main sous la dame pour masser rapidement son jardin secret.

Sa caresse la faisait mourir de plaisir, et elle sentit qu’elle allait jouir dans la seconde. Elle pompa son membre encore plus vite tout en gémissant doucement, et Jean se laissa aller dans un cri dans sa petite bouche.

La dame avala tout d’un trait tout en étant secouée par un orgasme cataclysmique. C’était le genre d’orgasme que seul l’interdit pouvait procurer. Ravagée par les ondes de choc de sa jouissance, elle releva la tête et se mit à miauler tout en fixant son gentleman droit dans les yeux.

Finalement, le corps de La dame se détendit. Son orgasme était passé, la laissant épuisée et satisfaite. Son amant sourait doucement tout en lui caressant les cheveux. Cette séance de sexe avec son escort boy l’avait comblée de bonheur.

🍒🍒🍒

Avez-vous besoin des mains d’un gentleman sur votre corps ? Voulez-vous que mes doigts  effleurent vos courbes pour vous donner des frissons de bonheur avant de vous emporter dans une étreinte de plaisir. Réservez une expérience en ma compagnie et découvrez des sensations que vous n’avez jamais connues dans les bras d’un musicien du plaisir  féminin et sentez vous jolie, séduisante dans ses bras. Laissez -vous jouer la mélodie en allant crescendo vers le climax de votre plaisir.

Je ne vous jugerai pas d’avoir envie de câlins, de tendresse et de plaisir. Je sais ce dont vous avez besoin car je connais les femmes et je les aime. Vous avez des limites, je les respecterai. A vous de décider jusqu’où vous souhaitez aller. Réservez une expérience en ma compagnie.

Je vous transporterai dans la magie d’une soirée, d’une nuit ou d’un week-end hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection.

Offrez vous un service d’accompagnement premium pour profiter de la vie que l’on vit qu’une fois. Réservez une expérience en ma compagnie.

Au plaisir de vous faire plaisir, de vous faire rire, de vous divertir.  Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et laissez vous séduire.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

Tel: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
Website: https://escortboy.org


  • 0
gentilhomme escort boy pour femmes exigeantes copie.jpg

Homme Escorte Masculin hétérosexuel

Category:escort boy,escort homme,escort masculin,escort service,escorte Tags : 

Madame avait envie d’une Homme Escorte Masculin hétérosexuel pour répondre à ce manque de compagnie et de tendresse.

Madame venait à peine de commencer à prendre sa douche lorsque la sonnerie de son appartement retentit. Elle essuya rapidement son corps et ses longs cheveux blonds, puis enfila son peignoir avant de se diriger vers la porte. A travers le judas, elle vit le gentleman qu’elle avait commandé sur internet en costume qui était en avance.

Soucieuse, Madame ouvrit fiévreusement la porte pour laisser entrer l’escort boy. Jean avait la quarantaine, plutôt grand, et très élégant de soirée. Jean avait les cheveux bruns foncés coupés courts, ses yeux bruns et son visage à la fois doux et masculin, Jean ressemblait à un agent secret.

L’escort boy regarda machinalement la poitrine de Madame, qui ne s’était pas rendue compte que le haut de son peignoir avait légèrement glissé, laissant apparaître la tendre chair pale du haut de ses seins. Elle remonta son peignoir en rougissant.

Madame observa L’escort boy en silence. Elle le trouvait vraiment très excitant, ce qui la gênait un peu, car elle était mariée. Décidément, il y avait du vrai dans la desription du gentleman pour femmes exigeantes qu’elle avait lu sur son site.

Elle ressentait une troublante chaleur au niveau de son jardin secret, une sensation de chaleur humide qu’elle ne parvenait pas à empêcher. Elle baissa les yeux. Elle devait se rendre à l’évidence : le gentleman l’excitait terriblement, et c’était bien la première fois qu’elle ressentait une pulsion sexuelle pour un autre homme que son mari. Cela la gênait franchement.

Pendant qu’ils parlaient, elle sentait le regard du gentleman se poser sur les courbes de son corps. Elle ne se sentait pas particulièrement belle, et pourtant, cette femme avait un corps très sensuel. Ses gros seins arrondis et ses hanches pulpeuses contrastaient admirablement avec sa taille fine et ses jambes élancées, et ses beaux yeux bruns en amande étaient très séduisants malgré le fait qu’elle ne portait pas de maquillage.

Le gentleman lui fit un compliment sur sa beauté et son élégance et s’excusa de son arrivée en avance. Madame ne savait plus où se mettre. Elle avait chaud maintenant, très chaud, et le regard du gentleman la faisait chavirer. Elle se prit à espérer que quelque chose se passe, sans savoir trop quoi. Lui la regardait toujours droit dans les yeux, comme si Jean pouvait deviner ses sentiments.

Lentement, L’escort boy se rapprocha d’elle, sans cesser de lui sourire. Jean le fit de façon presque nonchalante, comme si cela était normal. Madame crû un instant que son cœur allait s’arrêter de battre. Jean allait l’embrasser. Madame était censée refuser, mais le mot « Non » ne semblait pas vouloir sortir de sa gorge. Elle se sentait désarmée face à cet homme à la fois gentil et audacieux.

Homme Escorte Masculin hétérosexuelle

Homme Escorte Masculin hétérosexuel

Lentement, L’escort boy approcha son visage du sien et déposa un tendre baiser sur ses lèvres frémissantes. L’escort boy approcha sa main de son genou et poussa légèrement le bas de son peignoir sur le côté, révélant ainsi sa jolie cuisse à la peau blanche si douce. Puis Jean posa sa main dessus.

Madame crû défaillir. A ce moment précis, elle était déchirée entre son devoir d’épouse qui lui dictait de repousser la main du gentleman, et le désir sidérant qui s’était soudain emparé de ses sens.

L’escort boy continuait de lui sourire de façon désarmante. Il n’y avait rien de scabreux dans son expression, mais plutôt une bienveillance sensuelle. Lentement, Jean se mit à caresser la cuisse de Madame, faisant glisser sa main étonnamment douce sur sa cuisse, et s’arrêtant à chaque fois tout près de son sexe dissimulé sous son peignoir sans pour autant le toucher. Madame trouva cette torture délicieuse.

Ses yeux si aimables et lumineux l’hypnotisaient et la faisaient mouiller de plus en plus. Ils la mettaient dans un état second. Lentement, Jean approcha à nouveau son visage du sien et l’embrassa, dardant sa langue entre ses lèvres pour finalement l’enrouler autour de la sienne. Dans le même temps, Jean fit remonter sa main sous son peignoir jusqu’à son sexe trempé de désir.

Madame gémit. Son escort boy jouait le rôle d’un professeur et continua à l’embrasser passionnément tout en caressant sa chatte surexcitée. Madame ne pouvait résister au charme viril du gentleman et s’abandonnait complètement à ses bras maintenant. Doucement, celui-ci la fit basculer sur le canapé avant de faire glisser délicatement les pans de son peignoir le long de ses épaules, révélant ainsi son corps nu et totalement offert à lui.

Assis près de son corps allongé, ses yeux pétillaient plus que jamais alors qu’il l’observait comme un dessert appétissant. Son Homme Escorte Masculin hétérosexuel fit glisser sa main le long de son corps, caressant doucement son ventre, ses seins et ses bras avec une tendresse incroyable. Puis soudain, Jean se pencha sur elle pour embrasser le moindre recoin de son corps frémissant, en s’attardant sur son ventre et son Mont de Vénus. Enfin, Jean remonta sur sa poitrine et se mit à lécher ses jolis seins roses tout en continuant à masser son intimité de sa main libre.

Madame sentait qu’elle allait jouir d’un moment à l’autre, tant l’interdit de cette situation l’excitait. Penché sur elle et toujours vêtu de son costume élégant, l’escort boy pouvait faire ce qu’il voulait de son corps pale et nu. Toujours assis à côté d’elle, Jean enfonça un doigt dans son intimité pour la masturber, tandis que sa langue chaude et humide continuait de glisser sur la tendre chair de ses seins, sur ses tétons, sur son cou et ses lèvres pulpeuses. Madame se mit à gémir de plus belle et raidit son corps lorsque L’escort boy commença à caresser son pistil d’amour d’un doigt tout en accélérant le va et vient de son autre doigt dans sa petite chatte.

L’escort boy sourit, puis se pencha vers son intimité et y déposa de tendres baisers qui la firent trembler. Jean se mit à la lécher avec gourmandise, faisant glisser sa langue chaude et humide sur les moindres recoins de son intimité tout en serrant ses cuisses entre ses mains fermes. Elle grimaça de plaisir, puis observa le visage viril et romantique du beau gentleman tandis que Jean la dégustait.

Elle saisit les cheveux courts du gentleman alors que son corps se raidissait de plus belle. L’escort boy écarta un peu plus ses cuisses douces, puis fit pénétrer sa langue entre ses petites lèvres pour l’enfoncer dans sa grotte secrète.

Il n’en fallut pas plus pour que Madame se mette à jouir en criant son bonheur. La façon qu’avait l’escort boy de la déguster avec sa langue chaude et avide l’envoyait au 7e ciel. Son orgasme fut intense, le plus incroyable qu’elle ait jamais connu, comme si une tornade de plaisir était en train de la balayer de sa puissance indomptable. Elle pensa à son cher mari, jamais capable de la faire jouir, et le sentiment de culpabilité qu’elle ressentit la fit jouir encore plus intensément.

Et puis se corps se détendit enfin, et Jean retira ses lèvres de son sexe en lui souriant. Comme convenu lors de la prise de rendez-vous, Jean l’embrassa une dernière fois puis s’en alla donner du plaisir à d’autres femmes délaissées.

❤️❤️❤️

Avez-vous le plaisir que vous méritez ? Beaucoup de femmes souffrent parfois de moments de solitude. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un gentleman qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de tendresse et de plaisir sans lendemain.

Je suis là Homme Escorte Masculin hétérosexuel pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brûlez de savoir.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
Voyage érotique extraordinaire avec un escort boy

Voyage érotique extraordinaire

Category:escort boy,escort homme,escort masculin,escort service,escorte,Experience,fantasmes Tags : 

Un voyage emmenait cette dame vers des contrées lointaines. Lorsque le train s’arrêta à la gare, La jeune femme observa son mari. Il était assis en face d’elle, à côté d’une femme endormie. Elle le trouvait toujours mignon, bien qu’il ait un peu grossi depuis qu’ils s’étaient rencontrés. C’était un homme charmant. Mais elle s’ennuyait avec lui, et il ne s’agissait pas là de la lassitude qu’une femme pouvait ressentir au bout de quatre années passées avec le même compagnon. Non. Elle trouvait qu’il n’était pas assez aventureux dans les situations intimes.

C’était une grande blonde aux jolies courbes et aux yeux bleus. Soudain, une silhouette masculine s’approcha d’elle, interrompant le fil de ses pensées. C’était un gentleman vêtu d’une chemise blanche et d’un pantalon noir, qui rangeait son sac dans le compartiment juste au-dessus d’elle. Une fois qu’il eut terminé, il s’assit à côté d’elle en lui faisant un sourire.

La jeune femme sentit un frisson lui parcourir l’échine. Le gentleman devait bien avoir 40 ans. Son visage aux traits fins était sympathique, il était impécablement rasé et sentait bon le parfum de luxe. Ses yeux noirs, perçants et sensuels la troublaient. La jeune femme tourna la tête vers la fenêtre du train, le cœur battant.

Ce gentleman était le genre d’homme sur lequel elle avait toujours fantasmé. Le genre de beau brun élégant avec qui elle avait toujours rêvé de s’envoler vers des contrées lointaines pour échapper à la routine de son quotidien. L’opposé de son mari, un peu grassouillet, qui dormait à poings fermés maintenant tandis que leur train repartait.

La jeune femme observait le paysage comme si de rien n’était, mais l’eau de toilette envoutante de l’homme l’obsédait. Elle sourit à cette pensée, et puis soudain elle sentit une main se poser sur sa cuisse, juste sous sa jupe. La jeune femme frissonna et son cœur se mit à battre la chamade. Elle tourna la tête vers la droite, sachant très bien à qui appartenait la main chaude posée nonchalamment sur son corps.

Lorsque La jeune femme croisa le regard brûlant de l’homme qui lui souriait, elle tourna la tête en tremblant. Elle ne savait pas quoi dire, ni quoi faire. L’inconnu se plongea alors dans la lecture d’un livre… tout en caressant sa cuisse.

La jeune femme réprima un petit gémissement. Elle était censée repousser ce gentleman qui se permettait de la touche sans aucune gène. Elle était supposée faire un scandale et réveiller son mari, pour qu’il fasse quelque chose.

Mais elle n’y arrivait pas. La main chaude et sensuelle du gentleman la faisait mouiller comme jamais son mari n’aurait pu le faire. C’était une question de toucher, mais aussi une question de psychologie. La témérité du gentleman, le fait qu’il ose la toucher ainsi devant son mari et une autre passagère excitait follement la jeune femme.

sa main glissa entre ses cuisses

Sa main glissa entre ses cuisses

Lentement, elle écarta ses cuisses sans quitter la fenêtre des yeux, et le gentleman fit glisser sa main sous sa petite jupe blanche, dans le creux de son intimité, massant ses cuisses douces et chaudes sans toutefois toucher à son jardin secret en feu. Elle lui jeta un autre coup d’œil, et il lui rendit son regard sans se départir de ce petit sourire plein de promesse qui la faisait défaillir.

Et puis soudain, il fit glisser sa main sur sa petite culotte en dentelle noire et se mit à caresser son sexe trempé de désir. De ses doigts experts d’une douceur incroyable, il massait sa vulve par-dessus l’étoffe. Cette délicieuse torture érotique fit gémir La jeune femme.

La jeune femme se mit à rougir, tandis que le gentleman continuait de caresser sa chatte sous la table. Rien ne semblait pouvoir empêcher l’inconnu de la toucher. Rien ne semblait pouvoir stopper son désir pour elle.

Le gentleman fit maintenant glisser ses doigts sous sa culotte, caressant ainsi son mont de Vénus et les lèvres humides de sa vulve. Elle écarta encore plus ses cuisses pour offrir son intimité à l’inconnu.

La jeune femme tourna son regard vers le bel homme, qui lui fit un clin d’œil. Puis elle tourna son attention vers le paysage tandis qu’il continuait à explorer son intimité. En laissant faire l’inconnu, elle se comportait comme la dernière des salopes, et bien qu’elle se soit sentie coupable, elle adorait ça. Laisser ce gentleman la masturber pendant que son mari dormait était mal, mais c’était aussi la chose la plus érotique et excitante qu’elle ait jamais expérimentée.

Lorsque Le gentleman commença à masser son pistil en feu, La jeune femme dû placer sa main devant sa bouche pour ne pas crier de plaisir. L’inconnu avait bien l’intention de la faire jouir, et il était à deux doigts d’y parvenir. Mais il ralentit la cadence pile au moment où elle allait venir comme pour mieux la torturer. Comment avait-il su qu’elle allait jouir à ce moment précis ? Ce gentleman était-il un magicien ?

La jeune femme le regarda d’un air implorant, mais cette fois, il ne lui rendit pas son regard. Il faisait semblant d’être absorbé par la lecture de son livre, mais son petit sourire en coin valait mille paroles.

Elle n’avait plus qu’une seule envie : que les doigts de l’inconnu la fassent exploser comme jamais. Elle voulait absolument qu’il la pénètre, que ce soit avec ses doigts, son sexe ou sa langue. Elle voulait le sentir s’enfoncer dans sa chatte, elle voulait qu’il fasse d’elle ce qu’il voulait, comme si elle était sa chose, son objet.

Encore une fois, Le gentleman sembla lire dans ses pensées, et lorsqu’il enfonça un doigt dans son vagin, La jeune femme se sentit libérée d’un poids immense. Le gentleman lui sourit, puis il se mit à masser sa vulve et son clitoris plus intensément tout en accélérant le va et vient de son index dans son petit trou humide. Son mari et sa voisine dormaient toujours à poings fermés. Ils ne se doutaient pas de ce qui se tramait sous la table.

La jeune femme sentait un feu érotique dévorer ses entrailles maintenant. Elle sentait qu’un orgasme monstrueux risquait de ravager son corps à tout moment. Et puis il retira sa main de sous sa jupe, la privant ainsi de l’orgasme qu’elle attendait comme une libération. Il était en train de la frustrer odieusement. Elle le dévisagea alors, et ses yeux semblèrent l’accuser et le supplier tout à la fois.

Le gentleman continuait à lui sourire, et puis il se leva silencieusement tout en la prenant par la main. La jeune femme se leva en hésitant. Finalement, elle le suivit vers le fond du wagon.

Là où se trouvaient les toilettes. Il ouvrit la porte et la poussa à l’intérieur. Une fois le verrou baissé, il la souleva pour la déposer sur le lavabo, retira sa petite culotte en dentelle puis saisit ses mollets de ses mains fermes pour écarter ses cuisses.

La jeune femme gémit, mais elle ne dit rien. Le gentleman se mit à l’embrasser tout en déboutonnant la braguette de son pantalon. Il dardait sa langue chaude et humide dans sa bouche et massait ses seins gonflés par le désir. Et puis il déchira un sachet de plastique et enfila un préservatif, elle sentit son sexe en érection s’enfoncer sans ménagement dans son jardin secret. Il se mit à la baiser tout en suçant sa langue comme s’il se fut agit d’une friandise.

Fou de désir pour le corps de La jeune femme, il la prenait de façon presque bestiale, utilisant son joli corps aux rondeurs appétissantes pour apaiser ses pulsions les plus lubriques. Elle avait l’impression de vivre un rêve, et chaque coup de rein de l’homme la rapprochait un peu plus de l’extase. N’y tenant plus, elle se mit à miauler son plaisir. L’inconnu plaqua sa main sur sa bouche pour étouffer ses cris tout en continuant à aller et venir au plus profond de son intimité. Ils baisaient dans ces toilettes en silence, et ce silence rendait leur fornication encore plus immorale et interdite.

Le gentleman se mit à la fourrer encore plus fort, écartant ses cuisses frémissantes afin de la pénétrer le plus profondément possible. Elle aimait penser qu’elle était sa chienne, à qu’il pouvait faire tout ce qu’il voulait. Elle voulait sentir son sexe exploser en elle. Elle voulait aller jusqu’au bout de ses fantasmes.

La jeune femme vécu l’orgasme le plus intense de toute sa vie. Son vagin se contracta autour de la queue du gentleman, et une onde de choc ravagea son corps en la faisant trembler de tous ses membres. Elle hurla dans la paume de son amant ; elle avait l’impression qu’elle allait mourir de plaisir ; elle aurait pu en pleurer. Ce qu’elle avait fait était très mal, mais elle ne regrettait pas d’avoir offert son corps à cet inconnu.

Le gentleman l’aida à remettre de l’ordre dans sa tenue, puis il déposa un baiser sur ses lèvres.

❤️❤️❤️

Avez-vous besoin de l’affection d’un gentleman ? Voulez-vous faire un voyage érotique extraordinaire avec un escort boy ? Réservez ce voyage en ma compagnie et découvrez des sensations que vous avez connues dans les bras d’un homme romantique et sentez vous jolie, séduisante dans ses bras.

Je ne vous jugerai pas d’avoir envie de câlins, de tendresse et de plaisir. Je sais ce dont vous avez besoin car je connais les femmes et je les aime. Vous avez des limites, je les respecterai. A vous de décider jusqu’où vous souhaitez aller.

Je vous transporterai dans la magie d’une soirée, d’une nuit ou d’un week-end hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection.

Offrez vous un service d’accompagnement premium pour profiter de la vie que l’on vit qu’une fois.

Au plaisir de vous faire plaisir, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et laissez vous séduire.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

Tel: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
escort homme hétéro paris

Escort Homme Hétero

Category:coach,escort boy,escort service,Experience,fantasmes,lâcher-prise Tags : 

Son Escort Homme Hétero se dirigea vers la fenêtre et tira les lourdes tentures afin de créer un environnement propice au plaisir. Puis, il alluma des bougies qu’il mit sur les tables de nuit. Il choisit une musique douce hautement sensuel. Et Enfin il ouvrit la bouteille de champagne qu’il avait apporté pour l’occasion et servit deux verres. La soirée pouvait commencer.

champagne escort homme hétéro

champagne escort homme hétéro

La lumière des bougies avait totalement changé l’atmosphère de la pièce qui devint soudain plus érotique. Un grand miroir couvrait une partie du mur opposé au lit, et Jean guida Madame jusqu’à lui. Elle regarda son reflet et vit l’escort boy se tenir derrière elle, poser ses mains sur ses hanches et se baisser un peu pour embrasser délicatement la douce portion de peau derrière l’oreille.

La peau de Madame fut parcourue d’un long et délicieux frisson. Madame le scruta dans le miroir, yeux grands ouverts, l’air surpris. Jean la regardait, impassible. Soudain, elle se sentit gauche, comme une femme à son premier rendez-vous amoureux.

Madame commença à trembler, de désir et de peur. Elle n’avait jamais fait une telle expérience et ne savait pas comment se compporter. La seule chose qu’elle savait à cet instant précis, c’était qu’elle désirait plus cet homme qu’elle n’avait jamais désiré aucun homme, et qu’il lui fallait mettre ses inhibitions de côté.

Elle se regardait intensément dans le miroir. L’une des bougies dessinait sa silhouette. Ses doigts couraient sur son chemisier pour en défaire un à un les boutons. Elle s’attendait vaguement à ce qu’il le lui retire une fois qu’il serait totalement ouvert, mais Jean se contentait de la regarder, n’esquissant pas le moindre geste.

Elle fit alors couler son chemisier le long de ses épaules, puis elle descendit la fermeture à glissière de sa jupe. En dessous, elle portait des bas noirs. Jean lui faire signe de continuer. Lorsqu’elle se pencha en avant pour retirer ses bas, il lui posa la main sur l’épaule. Son gigolo voulait qu’elle enlève d’abord son soutien-gorge.

Elle dégrafa, retira les bretelles, l’une après l’autre, puis se pencha en avant pour laisser tomber le soutien-gorge au sol avant de reprendre sa position. Jean poussa un léger soupir de contentement.

Ses seins étaient magnifiques. À présent elle se baissait pour faire rouler ses bas le long de ses jambes. Elle avait l’impression que ses seins étaient plus gros que d’habitude, gonflés d’excitation, ses tétons frissonnant.

Lorsqu’il lui fallut retirer sa culotte, elle lança un long regard à Jean. Elle espérait qu’il allait le faire à sa place. Mais il restait là, à l’observer sans bouger. Elle enleva sa culotte à la hâte.

L’Escort Homme Hétero admirait son corps qui était beau, doux et féminin. Madame avala sa salive. Elle n’avait jamais eu assez confiance en elle pour se tenir comme ça, droite, nue, devant un miroir pour examiner chaque parcelle de son corps.

Jean se déshabilla en une fraction de seconde, laissant ses habits en tas, sur le sol. Puis, il tendit les mains vers les seins de Madame, les touchant délicatement. Instantanément, ses mamelons durcirent.

Pour le plus grand plaisir de la jeune femme, il les embrassa l’un après l’autre, faisant tourner paresseusement sa langue autour des auréoles avant de prendre dans sa bouche les petits pics durcis et les suçant plus fort qu’aucun homme ne l’avait jamais fait.

De véritables décharges électriques envahirent Madame depuis le creux de son ventre jusqu’à sa poitrine. Jean, face à elle, se baissa peu à peu. De sa bouche et de sa langue, il caressa son corps, lui léchant les côtes, puis le ventre, pour enfin arriver à son jardin secret.

Là, son Escort Homme Hétero ouvrit les jambes de Madame. Elle sentit la langue de Jean s’insinuer en elle après avoir habilement séparé ses lèvres. Elle frissonna de plaisir alors qu’il s’enivrait de ses fluides.

Son gigolo se leva et l’embrassa, enfonçant profondément sa langue dans sa bouche. Elle en fut choquée. Elle n’imaginait pas qu’on puisse faire des choses pareilles. Mais elle sentait une immense excitation. Elle gémit doucement.

Immédiatement, Jean la prit fermement et la porta jusqu’au lit. Couchée sur le dos, elle le regarda, les yeux grands ouverts, les pupilles dilatées, le visage transfiguré par le désir.

Jean sourit à demi, hocha la tête. Madame se demanda à quoi il pensait. Son entrecuisse lui faisait mal de tant de désir. Ce qu’il avait commencé à faire avec sa bouche lui ravageait l’entrejambe.

Ses hanches se tordaient sur le lit. Elle avait besoin qu’il recommence, qu’il fasse quelque chose. Jean la regarda un instant, puis glissa une main entre ses cuisses. Ses doigts manipulaient enfin sa chair exactement là où elle en avait besoin. Dans le même temps, sa bouche passait d’un sein à l’autre.

caresses dans le bas des reins

Des caresses dans le bas des reins

Elle avait l’impression que sa peau allait fondre. Ses gémissements se firent plus profonds. La magnifique chaleur d’un orgasme à venir. Elle se sentait dans son ventre et entre ses cuisses.

Elle s’arc-bouta sur le lit quand Jean pinça le bout de son clitoris, le pressant fermement pendant que ses dents mordillaient ses tétons. Les deux choses mélangées lui offrirent une telle sensation de plaisir qu’elle ne put retenir un cri et un spasme.

Alors que les derniers soubresauts de l’orgasme commençaient à s’éteindre lentement, elle s’attendait à ce qu’il la pénètre, mais, au lieu de cela, il se leva, alla chercher un fauteuil qu’il plaça au centre de la pièce, face au miroir.

Sans un mot, il força Madame à se mettre à genoux sur la chaise, les bras posés sur le haut du dossier, ses seins voluptueux reposant sur ses bras. Le tissu qui recouvrait le siège était un peu rêche ; les mamelons de Madame durcirent de nouveau au contact de la surface rugueuse.

Jean écarta largement les jambes de la jeune femme, afin qu’elles reposent de part et d’autre du fauteuil. Puis, il s’agenouilla, face à son dos, ses genoux en équilibre sur le siège.

Son Escort Homme Hétero plaça ses mains sur ses hanches avant de les faire glisser le long de sa cage thoracique, parvenant après cette voluptueuse caresse aux seins de Madame. Les pouces de Jean arrivèrent au contact de la poitrine, juste en dessous.

Madame était tellement humide et excitée qu’il n’eut aucun mal à la pénétrer. Comme elle le sentait entrer en elle, elle frissonna une nouvelle fois, et une vague de chaleur et de plaisir l’envahit encore une fois.

Elle se regarda dans le miroir. Elle arrivait à peine à croire ce qui lui arrivait. Comme Jean s’enfonçait en elle, sa poitrine allait et venait, désirant follement qu’on la touche, qu’on la malaxe, mais les mains de Jean étaient occupées ailleurs : elles massaient son ventre et descendaient encore un peu plus bas.

Comme elle avait terriblement envie de sentir à nouveau ces doigts entre ses lèvres, elle se mit à masser elle-même ses seins, lâchant au passage de petits cris gutturaux tandis qu’elle touchait ses tétons durcis et caressait sa lourde poitrine.

Pour Jean, c’était le plaisir de la femme qui comptait et rien d’autre. Elle sentait la pression en elle, le chaud liquide de l’excitation prêt à déferler, et gémit frénétiquement alors que son clitoris palpitait.

Finalement, elle était sur le point de hurler quand les doigts de Jean localisèrent le petit morceau de chair gorgé de terminaisons nerveuses. Chaque partie de son corps était enfin stimulée et pulsait de plaisir.

Ses seins, ses mamelons en érection, son ventre, son clitoris, toutes ses parties sensibles étaient manipulées à la fois pour lui offrir la plus grande excitation possible. Dans le même temps, Jean entrait en elle et en sortait à un rythme accru, plus vite, plus fort.

Son Escort Homme Hétero voulait la retenir un peu et faire durer son envie de jouir le plus longtemps possible. Elle en avait envie, parce que la sensation était fantastique.

D’autant que Jean pressait savamment ses doigts entre les cuisses de la jeune femme alors qu’il s’approchait lui-même de son terme.

La vue de leurs deux corps dans le miroir fut l’élément déclencheur, l’élément de trop l’empêchant de se retenir. Elle se pinça les tétons encore plus fort, et les muscles de son ventre se mirent à onduler fiévreusement, préparant le moment de la délivrance.

Quelques secondes plus tard, son corps était tout entier ravagé par une onde de plaisir. Les muscles intérieurs de Madame étaient agités de tels spasmes autour de sa queue que la tête de Jean partit bien vite en arrière.

Elle le sentit vibrer en elle jusqu’à ce que la tension accumulée s’évanouisse. Son escort boy s’écroula contre le dos de Madame, son souffle chaud caressant sa nuque.

Madame gardait les yeux rivés sur leur reflet dans le miroir. Ses longues boucles tombaient en cascade sur son visage et sur ses seins. Ses lèvres étaient humides, ses joues, rouges, et ses yeux, brillants.

Elle ne s’était jamais sentie aussi détendue et satisfaite, et le son de leurs souffles mêlés ne faisait qu’accentuer ce sentiment. Elle sourit de bonheur.

***

Avez-vous le plaisir que vous méritez ? Beaucoup de femmes souffrent parfois de moments de solitude. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un Escort Homme Hétero qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de tendresse et de plaisir sans lendemain.

Je suis là pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brûlez de savoir.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/trouver-un-escort-boy-a-paris/

 


  • 0
Trouver un escort boy à paris

Trouver un Escort Boy à Paris

Category:escort boy,Experience,fantasmes,Femmes Tags : 

Trouver un Escort Boy à Paris

Je suis juste un homme que des femmes, pour une soirée ou un dîner, louent afin de les accompagner. Pour me trouver c’est très simple, il suffit juste de faire un tour sur le web et de pianoter « escort boy paris » et c’est fait. Les femmes, me demandent-elles uniquement qu’une présence ? La réponse est non, Elles ont besoin de moi pour plusieurs raisons:

1- La sécurité

Pour certaines femmes, pas question de sexe ou autre chose. Elles s’offrent les services d’un escort boy juste pour assurer leur sécurité pour une nuit. Quand on a pas les moyens de s’offrir un garde du corps, pourquoi ne pas opter pour un gentleman protecteur.

2- Le business

Certaines femmes qui débutent dans les affaires et n’ayant pas assez de moyen pour recruter des assistants, préfèrent fait appel à un escort boy juste pour une réunion d’affaire. Dans ce cas, il faudrait que ce dernier soit bien élevé et très instruit. Pas de soucis de ce côté là, je parle 3 langues et je suis diplômé BAC + 5

3- Pour paraître

A ce niveau, ce sont les femmes célibataires qui se prêtent au jeu. N’ayant pas de prétendant, elles louent des escort boys qu’elles présentent comme un petit ami lorsqu’elles doivent se rendre à une fête entre copine, à un dîner etc.. Cela, juste pour paraître devant leurs copines.

4- Pour ne pas être draguée

Certaines femmes sont lassés d’être draguées à répétition. Donc, pour se rendre en boîte de nuit où se trouvent des hommes prêts à bondir sur la première venue, ces femmes louent des escort boys juste pour passer une soirée tranquille et faire la fête sans être dérangée.

5- Pour du sexe

Ces femmes ne veulent pas de relation amoureuse. Elles veulent juste un hommes avec qui passer une nuit de rêve et tout s’arrête là. Pour cela, elles louent les services d’un escort boys et l’affaire est résolue.

6- Pour toutes les autres raisons

A vous de choisir la votre…

***

Sa compagne n’avait pas fermé la porte de la salle de bains, et son escort boy pouvait l’apercevoir, nue dans la douche, sous l’eau brulante, elle s’enduisait de gel douche, se caressait, ses mains sur ses seins, entre ses cuisses, sur ses fesses, les cheveux dégoulinants, le visage offert à l’eau ruisselante.

Lorsqu’elle sortit enfin de la douche, dans une minuscule et fine sortie de bain, son escort boy vint vers elle et la prit dans ses bras, tout contre lui. Elle était dégoulinante et fraiche, et il adorait la tenir collée à lui. Elle n’essaya pas de se dégager de son emprise, ce qui encouragea le gentleman.

Jean lui leva la tête et prit ses lèvres dans un tendre baiser, qui devint vite passionné. Leurs langues se cherchaient, se caressaient, se mêlaient. Son courtisan détacha d’une main la fine ceinture de son peignoir, et se faufila sur sa peau, caressant ses seins aux tétons déjà tendus de désir.

Sa main était à la fois ferme et douce, provoquant des vagues de plaisir dans les reins de la belle. Jean jouait avec le bout de ses seins, les pinçait légèrement arrachant des gémissements à la belle.

Elle se colla encore plus à lui et sentait sa queue rigide sous son pantalon. Elle le caressait à travers le tissu tout en l’embrassant passionnément. Elle avait de faire l’amour avec lui, sentait son entrejambe mouiller de désir. Elle se sentait comme une nymphomane, voulait être prise à cet instant, ne voulait plus penser, ni raisonner. Juste aimer, baiser, et jouir… Et elle avait « sous la main », un bel étalon qui ne demandait que ça…

Le gigolo ne se fit pas prier. En un instant, Jean la prit dans ses bras et l’emmena dans sa chambre. L’homme l’allongea sur le lit, la contempla quelques secondes, et engouffra son visage entre ses cuisses, sa langue goutant sa chatte trempée. L’escort boy lui écartait les cuisses pour mieux la sentir, la fouiller, la pénétrer.

Elle gémissait d’être ainsi prise, ses mains dans les cheveux de ce mâle, elle tenait sa tête entre ses cuisses, ne désirant que se consumer en étant consommée.

Elle s’abandonnait à l’étreinte de cet homme, sentait le plaisir monter dans son ventre, se cambrait pour s’ouvrir plus encore. Elle avait besoin de faire l’amour, un besoin inconditionnel, physique qu’elle assumait.

La bouche du gentleman s’activait sur le clitoris de la fleur gémissante. Ce petit bouton était très réactif, turgescent de désir, Jean la sentait prête à jouir dans sa bouche.

Jean se redressa et se déshabilla rapidement. Son obélisque dressé apparût à sa maîtresse, et elle entreprit de le prendre en bouche, assise au bord du lit, cuisses humides et écartées. Humm, sa queue était bonne, et volumineuse, gonflée de désir, le gland déjà exhibé. Elle jouait avec, allant et venant de sa langue gourmande, descendant jusqu’aux bourses de ce mâle dédié au plaisir féminin.

Jean gémissait aussi son plaisir en maintenant par les cheveux la tête de sa douceur sur son sexe, sa sève montant dans sa tige. Son orgasme était très proche et son escort boy devait se contrôler pour ne pas jouir dans cette petite grotte tropicale, chaude et humide.

Au bord de la jouissance, le gigolo allongea son amante suceuse sur le lit, Jean enfila un préservatif et s’introduisit en elle lentement mais très profondément, en la regardant droit dans les yeux, comme un défi.

Elle était à lu, juste à ce moment, il en prenait possession et elle se laissait faire, s’ouvrait, se livrait. Elle était folle de désir et voulait jouir comme jamais avec ce gentleman. Son phallus puissant et gonflé était prêt à les emporter dans un orgasme commun, son escort boy retenait son elixir en la pilonnant fortement.

Madame s’agrippa au dos de son étalon, en lui entrant les ongles dans la peau. Elle serrait ses jambes autour de la taille de de son escort boy, leurs hanches s’incrustant les unes dans les autres.

Elle fermait les yeux, mais pas lui. Jean ne voulait perdre aucune seconde de ce spectacle, de cette femme à qui il allait donner du plaisir, à présent chevauchée par lui et au bord de l’orgasme. Soudain, elle céda au plaisir dans un long cri, submergée par une vague puissante, simultanément avec lui, qui gicla longuement en râlant et en la clouant au lit une dernière fois d’une dernière poussée.

Ils restèrent allongés l’un sur l’autre pendant de longues minutes, Jean restait en elle, respirait son odeur à s’en étourdir, elle caressait son dos et ses fesses avec douceur. Aucun d’eux n’avait envie de bouger et d’être rattrapé par la réalité, ils entendaient s’imprégner de ce plaisir qu’ils venaient de partager.

 

***

Avez-vous le plaisir que vous méritez ? Beaucoup de femmes souffrent parfois de moments de solitude. Vous avez le droit de profiter de la compagnie d’un gentleman qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de tendresse et de plaisir sans lendemain.

Je suis là pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brûlez de savoir.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
🌐 https://escortboy.org


Agenda

mars 2024
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Recherche

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com