Surprise de Madame pour Mari Candauliste

  • -
L'excitation de se donner devant son mari consentant

Surprise de Madame pour Mari Candauliste

Category:Accompagnateur,candaulisme,fantasmes Tags : 

Le soir, il y aura une Surprise de Madame pour Mari Candauliste. Quand Madame rentre, elle prévient son mari que ce soir, il y aurait une surprise. Elle ne lui dit pas de quoi il s’agit, préférant qu’il le découvre par lui-même. Ce serait une première dans leur vie sexuelle. Si Madame avait déjà regardé son mari se faire malmener par une autre, jamais son mari n’avait assisté à quelque chose comme cela et il n’imaginait pas que la surprise en question consisterait en voir sa femme se faire prendre par un autre.

D’ailleurs, sa femme est fébrile. Elle tremble et semble surexcitée. Elle veut que tout soit parfait. Elle s’affaire dans la cave pour laver et mettre sa collection en évidence. À chaque objet qu’elle touche, elle se fait un scénario où elle imagine Steve utiliser chacun d’eux sur ou en elle. Elle arrive à entendre et à sentir cravache, fouet et ceinturon claquer sur sa coupe. Elle ne peut qu’imaginer la douleur qu’elle ressentira. Toutes ces mises en scène l’émoustillent. Elle se sent toute chose. Elle est impatiente.

Le mari candauliste Imagine Madame qui mouille pour un autre

Imaginer qu’elle mouille pour un autre

Madame conduit son mari à la cave, le fait s’asseoir sur une chaise et l’y attache fermement avec des liens en cuir. Et elle le plante là pour aller attendre l’arrivée de l’escort boy qu’elle a commandé.

La sonnette retentit enfin. Madame remonte de la cave et se précipite vers la porte, telle une adolescente dont c’est le premier rendez-vous. Avant d’ouvrir, elle souffle longuement, époussette sa jupe et ouvre. Il se tient là, sur le seuil de la porte.

Il est là. L’escort boy qu’elle a commandé. Madame l’invite à entrer et se pousse sur le côté, et elle lui montre le chemin de la cave. Il y descend et elle va se changer dans sa chambre. Elle choisit une magnifique robe noire, au dos nue.

Dans la cave, le complice trouve son mari candauliste sur une chaise, attaché.

Il regarde tout autour de lui avant de s’avancer vers les armoires et étagères où sont posés les « jouets » du couple. Il ne parle ni ne regarde le mari qui lui, ne le lâche pas des yeux.

Il se demande ce qu’est la surprise promise par sa femme. Aurait-elle décidé de louer les services d’un gigolo le temps d’une soirée ? Si oui, pourquoi était-il attaché sur cette chaise plutôt que sur sa planche ? Et pourquoi sa femme ne lui avait-elle pas demandé de se déshabiller ? son mari fronce les sourcils, ne sachant pas vraiment à quoi s’attendre. Cette situation est étrange et sa femme met un temps fou à revenir.

Au-dessus, dans la chambre, Madame enfile sa robe, ses boucles d’oreilles et choisit méticuleusement les escarpins qui seront parfaits pour sa tenue. Elle veut éviter de faire une faute de goût.

Et elle veut être sexy pour son escort boy et pour son homme. Après avoir choisi les chaussures, elle se maquille. Elle opte pour un maquillage sobre. De même pour sa coiffure. Elle se parfume et rejoint ces messieurs qu’elle a déjà trop fait attendre.

Lorsqu’elle fait son apparition en haut des marches, deux regards ébahis se tournent vers elle. Même s’ils ne disent rien, ils la trouvent belle à ravir, elle le sait. Elle passe à côté de son mari, et son parfum, celui qu’il lui a offert à la Saint Valentin, lui chatouille agréablement les narines. Il commence à comprendre que ce soir, il ne sera que spectateur des ébats de sa femme et d’un homme dont il ignorait jusqu’alors l’existence.

L’homme en question se présente à son mari et tend la main à Madame pour l’attirer contre lui. Il caresse ses hanches et la courbe de ses fesses. Il la retourne, son torse collé à son dos, et effleure sa poitrine.

La jeune femme soupire longuement d’aise, fermant les yeux. Elle ne pense plus à son mari, forcé de regarder son épouse se donner à un autre. Il n’est pas jaloux, mais simplement surpris. Il est surpris parce que Madame a toujours refusé douceur et tendresse. Il est surpris parce qu’il ne la reconnaît plus. Il regarde, passif, la scène qui se déroule devant lui.

L’escort boy baise langoureusement le cou de Madame, mêlant sa langue aux jeux de ses lèvres. La jeune femme relève les bras pour glisser ses mains dans ses cheveux, penchant la tête sur le côté pour laisser à son amant plus de latitude. Il s’attarde sur son cou, parcourant le grain de sa peau.

Le plaisir du mari candauliste est de regarder son épouse prendre du plaisir

Le plaisir du candaulisme pour le couple

Ses bras entourent ses hanches, la maintenant fermement contre lui. Les baisers se font plus intenses, plus passionnés, plus sauvages. Il happe sa peau pour la suçoter, y laissant une énorme marque violette. Et puis il s’arrête, tout en douceur. Ses lèvres quittent à regret le creux de son cou. Il lui souffle à l’oreille d’enlever la robe, et seulement la robe. Elle s’exécute, sans attendre.

Les poils de ses avant-bras sont hérissés, elle a la chair de poule. Elle tremble légèrement, fébrile comme jamais elle ne l’a été. Elle se surprend à apprécier ce petit excès de douceur et de tendresse dont l’escort boy a fait preuve jusqu’à maintenant. Cependant, elle n’attend qu’une chose : qu’il se fasse dominant et qu’il la soumette.

Le gentleman la mène jusqu’à la chaise où se trouve son mari. Il veut qu’il voie sa femme prendre du plaisir avec lui, sans pouvoir y participer. La jeune femme se penche en avant, posant ses mains sur les bras de son mari.

Son visage est proche du sien. Il peut sentir son souffle caresser son visage. Il hume son parfum en la regardant. L’escort boy, lui, relève la robe de Madame.

Mais il ne la fesse pas pour la punir. Non, il la fesse pour jouer pour la récompenser d’être une bonne épouse. En recevant la fessée, un léger gémissement s’échappe d’entre ses lèvres. Ses mains se resserrent sur la peau de son mari. L’intensité des fessées monte peu à peu et les gémissements se font de plus en plus forts.

La peau de son mari rougit à mesure qu’elle l’enserre entre ses doigts. L’escort boy attrape une cravache qu’il fait toujours claquer sur sa croupe. Il remarque son nectar couler entre ses cuisses et submerger son intimité.

Une bosse se forme dans son pantalon.

Tout est terriblement excitant pour l’un comme pour l’autre. Il n’y a que le mari qui ne réagit pas et qui regarde toujours sans rien dire. Sa femme ne le quitte pas des yeux, elle voit dans les siens une lueur étrange qu’elle n’aurait su décrire.

Mais elle ne fait pas attention, elle se concentre sur cette douleur libératrice, celle que son mari endurait depuis des années et qu’elle avait toujours refusé. Jusqu’à aujourd’hui, elle n’avait jamais voulu qu’on meurtrisse son corps. Elle prenait plaisir à dominer et il était impensable de se soumettre aux caprices et aux envies de quelqu’un d’autre. Mais il était différent de tous ceux qu’elle avait rencontrés. Il dégageait quelque chose qui donnait envie.

l’escort boy en a fini avec les fessées et les coups de cravache. Cette fois, il écarte ses fesses et glisse en elle un doigt, puis deux, et enfin trois. Il fait des va-et-vient, la préparant à une pénétration anale.

La sensation est étrange. C’est une nouvelle expérience qu’elle commence à apprécier. Et il se retire. Madame entend sa braguette se baisser. Il enlève son pantalon et le jette négligemment dans la pièce. Il se dévêtit entièrement et la pénètre. Les coups de reins sont d’abord lents, avant de s’intensifier.

Douleur et plaisir se mêlent l’un à l’autre. Elle a l’impression qu’on lui arrache les entrailles, mais en même temps, elle sent un poids écrasant la quitter. Encore une fois, elle sent une certaine libération dans ces va-et-vient bestiaux.

Ses ongles se plantent dans la chair de son mari. Un semblant de plaisir l’envahit, mais lorsqu’il voit celui de sa femme, il n’y a plus rien. Son chibre redevient mou. A chaque coup de reins, le visage de Madame effleure le sien.

le candauliste est le mari voyeur

le candaulisme est le plaisir du mari voyeur

Elle n’arrête pas de geindre, de la même façon qu’il geint quand elle le pénètre avec un plug anal. Le souffle de la jeune femme s’accélère et le sang martèle ses tempes. Elle hurle ses envies d’encore.

Elle en demande toujours plus : « Plus fort » ; « Plus vite ». Mais il lui ordonne de se taire. Sa voix tonne. Elle doit se soumettre et ne rien demander au risque de s’attirer les foudres de son escort boy. Il retire son chibre et elle l’entend craquer une allumette. Elle se mordille la lèvre.

Elle devine la suite : il va renverser la cire bouillante sur sa peau, comme elle l’a si souvent fait à son mari. Les bougies allumées, il les laisse fondre et, pour patienter, il choisit un nouveau jouet parmi l’attirail du couple. Il opte pour un fouet qu’il s’amuse à faire claquer sur son dos. Elle se cambre et geint.

Ce supplice, elle l’attendait. Elle vient mordre la lèvre inférieure de son mari, jusqu’au sang. Une goutte perle le long de son menton, laissant derrière elle une traînée vermeille. Elle vient cueillir le sang du bout de la langue, alors que l’escort boy continue de la fouetter à intervalle régulier.

Il y va assez fort pour légèrement lacérer son dos, mais pas assez pour la mettre en lambeau. Le but n’est pas de la torturer impitoyablement. Il n’a jamais fait preuve de cruauté et il sait avoir de la compassion, contrairement à Madame qui allait parfois trop loin. Il aime tout simplement satisfaire une femme qui aime avoir mal.

Les bougies ont suffisamment fondu devant le mari candauliste.

Il les pose non loin de lui, à portée de main. Avant de les renverser sur Madame, il reprend sa pénétration anale. Mais cette fois-ci, il y va plus franchement. Le gémissement de la jeune femme est déchirant.

Et elle n’est pas au bout de ses peines… Il prend l’une des bougies, tout en continuant ses va-et-vient. Il fait attention de ne pas se brûler et, une fois au-dessus du dos de Madame, il renverse la cire le long de son échine.

Il prend soin de ne pas en mettre sur ses plaies. Il brûle ainsi toute la colonne de la jeune femme. Les brûlures ne durent pas longtemps, la cire se durcissant très vite. Alors il recommence, s’attaquant cette fois-ci à ses épaules. Il trace une ligne irrégulière en raison de ses violents coups de rein.

Madame couine ; elle souffre. Les châtiments infligés la comblent. Et il n’y a rien de telle qu’une femme qui prend son pied pour l’escort boy. Il est fier de lui et de ses performances. Il sent Madame se cambrer à chaque fois que la cire s’écrase sur son épiderme. Elle halète. l’escort boy, lui, sent qu’il est au bord de l’implosion.

Il ralentit la cadence et finit par retirer son chibre. Madame a envie de le supplier de ne pas s’arrêter, mais elle ne peut rien dire, il le lui a interdit. Il la fesse et va choisir un plug anal qu’il lui enfonce sans attendre. Il glisse son membre dans son intimité trempée, prenant plaisir à l’entendre gémir sous cette double pénétration.

Partager Madame en toute confiance avec un escort boy

Partager Madame en toute confiance avec un escort boy

Il ne la ménage pas, bien au contraire. La jeune femme subit, souhaitant qu’il ne s’arrête jamais et qu’il l’épuise jusqu’à ce que mort s’ensuive. Elle ne regarde plus son mari. Elle ferme les yeux et se plonge dans un monde de sensations dont elle n’aurait pas soupçonné l’existence. Les deux amants sont essoufflés. Ils sont couverts de transpiration. Les jambes de Madame manquent de défaillir.

Elle n’en peut plus. Son corps s’épuise, celui de l’escort boy aussi. Le paroxysme de leur plaisir est proche. Ils le sentent. L’homme somme la jeune femme de défaire les liens de son mari et lui ordonne, à lui, de titiller son clitoris. Il hésite à obéir à l’ordre. Il ne doit obéir qu’à son épouse.

Et elle le sait, alors elle hoche la tête pour lui faire comprendre qu’il doit le faire. Elle le détache et son index se glisse sur son bouton qu’il caresse au rythme des pénétrations de l’escort boy.

Finalement, il ne fut pas qu’un spectateur passif. Il participe, un peu, sur la fin. Il voit à ses expressions faciales qu’elle n’en a plus pour très longtemps. Et effectivement, quelques secondes plus tard, elle lâche un râle de plaisir tellement puissant qu’il perce les murs.

Cet orgasme candauliste dure plus longtemps qu’aucun autre.

L’escort boy la suit de près, éjaculant dans son intimité. Les derniers coups de reins sont intenses. Ils s’effondrent tous les deux au sol, à genoux. De puissants frissons parcourent le corps tout entier de Madame. Elle ne supporte aucun contact physique.

Elle est toute électrique. Elle essaye de se calmer pour retrouver une respiration normale parce qu’elle a l’impression de suffoquer.

Personne ne serait jamais à la hauteur de l’escort boy, pas même son mari avec qui elle aurait du mal à retrouver une vie sexuelle épanouie. Mais pour s’épanouir sexuellement, elle comptait sur son escort boy qui remettait déjà ses vêtements pour repartir. Il ne dit absolument rien. Il regagne la sortie, et s’en va.

Le gentleman laissa le couple se retrouver après cette expérience qu’ils n’étaient pas près d’oublier et qu’ils utiliseraient pour pimenter leurs jeux érotiques.

❤️ ❤️ ❤️

Surprise de Madame pour Mari Candauliste est un service pour couples modernes voulant vivre une aventure avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de couples ont envie de la compagnie d’un gentleman sans aucune arrière pensée.

Respirez le voyage du plaisir et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée BDSM avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un maître escort boy respectueux et délicat. Surprise de Madame pour Mari Candauliste pour le plaisir des couples candaulistes comme vous.

Surprise de Madame pour Mari Candauliste est une expérience exceptionnelle avec un gentleman viril. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir passionnel et vous abandonner à vos fantasmes de couples que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril. Profitez d’accouplement sans fin avec votre maître escort boy en étant une bonne soumise.

La suprise pour le candauliste est de la voir se donner à un autre homme

La voir se donner à un autre homme

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de BDSM. Soirée de plaisir romantique avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Surprise de Madame pour Mari Candauliste pour couples adultes aimant se faire dominer par le plaisir d’un homme dominant.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des couples. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Surprise de Madame pour Mari Candauliste saura vous faire oublier vos soucis dans de grands moments de plaisir.
Jean Complice Escort Boy pour couples à la recherche d’une expérience de candaulisme.

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

0