Tag Archives: candaulisme

  • -
Aventure trioliste avec un escort boy

Aventure candauliste dans un hôtel parisien

Category:candaulisme,escort boy,soumission Tags : 

Madame ne savait pas à cet instant qu’elle allait vivre une aventure candauliste dans un hôtel parisien. Elle ne put s’empêcher de frémir en passant la porte de cet hôtel parisien, où elle se rendait tous les mois.

C’était le jour où elle rendait visite à Jean, son maître.

Le cœur battant, elle appuya sur le bouton du vaste ascenseur devant l’amener au dernier étage. Elle était nue sous sa veste en cuir, mis à part son soutien-gorge, son string et son porte-jarretelle, noirs comme la nuit.

Elle était prête pour son maître…

Deux maîtres pour une dame

Deux maîtres pour une dame

Lorsqu’elle entra dans la chambre avec vue sur la tour Eiffel, les volets du salon étaient presque entièrement baissés, comme d’habitude. Ils laissaient seulement filtrer de minces rayons de lumière dorée baignant le salon dans une mer d’or. C’était une belle lumière de début de soirée qui embellissait tout, même les actes les plus fous…

Au fond du salon vide et haut de plafond, Jean était installé sur son siège en cuir habituel. Plongé dans la pénombre, il tenait un verre de champagne en la regardant déboutonner sa longue veste. Les rayons du soleil éclairaient la jolie peau de Madame et lui donnaient la couleur du miel.

-Très jolie, dit le grand brun aux traits puissants et à la carrure d’athlète. Il portait un costume sombre et avait les yeux noirs, aussi noirs que la nuit.

Presque nue devant lui, la jolie brune aux longs cheveux frisés fit un effort pour ne pas cacher ses seins de ses deux mains. Elle était habituée à offrir son beau corps sensuel au regard de son gentleman ; mais à chaque fois, il lui fallait lutter contre un dernier élan de pudeur.

-Est-ce que tu mouilles ? lui demanda Jean de façon abrupte.

-Oui, maître.

Il se cala confortablement dans son siège, et Madame crû le voir sourire. Il bu alors une autre gorgée de champagne scintillant sous les rayons du soleil.

-J’ai invité quelqu’un ce soir, lança-t-il d’un ton péremptoire. Je lui ai parlé de toi, et il a voulu te voir.

-Bien, maître, répondit Madame.

Son cœur se mit à battre plus vite…

Une porte s’ouvrit soudain au fond du vaste salon, derrière Jean, et un grand homme mince vêtu d’un costume élégant fit son apparition. Il était plus jeune que Jean et portait des lunettes de soleil, bien que la pièce soit plongée dans un clair obscur.

L’inconnu s’approcha de Jean sans rien dire et s’assit sur un siège à côté de lui. Il se versa alors une flute de champagne, et ils trinquèrent. Puis Jean fit un signe à Madame.

-Touche-toi, maintenant, ordonna-t-il.

Touchez vous devant vos maîtres

Touchez vous devant vos maîtres

Madame resta immobile pendant deux secondes, puis doucement, sensuellement, elle passa ses doigts dans son string en dentelle noire et commença à se masturber devant les deux hommes.

Elle avait l’habitude de s’exhiber ainsi, mais à chaque fois, le même frisson de l’interdit parcourait son échine et la faisait trembler…

Lentement, elle ferma les yeux et commença à caresser sa vulve trempée et entièrement épilée. Tout en massant son clitoris et les lèvres de sa chatte, elle esquissait une petite danse, se déhanchant sensuellement pour le plus grand plaisir des deux hommes.

Au bout de deux minutes, elle entrouvrit les yeux et vit que l’inconnu se caressait discrètement l’entrejambe. Elle aimait savoir qu’elle l’excitait. Elle aimait se comporter comme une catin, alors qu’elle était si gentille et rangée dans sa vie de tous les jours.

Chaque fois, elle se transformait en quelqu’un d’autre, en une allumeuse laissant les hommes l’utiliser selon leur bon plaisir.

-C’est bon. Enlève tes sous-vêtements maintenant, et allonge-toi sur la table, commanda Jean de sa voix rauque.

-Bien, maître.

Madame cessa de se masturber à regret ; en effet, elle avait failli avoir son premier orgasme de la soirée… Elle dégrafa alors son soutien-gorge, libérant ainsi ses seins ronds et opulents. Le désir qu’elle ressentait avait fait durcir ses tétons, au point qu’ils soient douloureux.

Elle se dirigea lentement vers la table en bois sombre située près de la fenêtre. Elle était entièrement nue, mis à part ses talons aiguilles, et ces chaussures lui donnaient une démarche chaloupée qui mettait en valeur la rondeur de ses fesses appétissantes.

-Magnifique, dit soudain l’inconnu. Il avait une voix chaude et sensuelle qui plu immédiatement à Madame.

Finalement, elle atteignit la table et grimpa dessus. Puis elle avança sur sa surface à quatre pattes, bombant son cul comme la vraie petite salope qu’elle était.

-Allez, allonge-toi sur le dos, dit Jean en se levant.

Les deux hommes quittèrent leurs sièges pour s’approcher d’elle, et elle vit que Jean tirait un foulard et des menottes de la poche de sa veste. Une fois qu’ils furent arrivés à sa hauteur, il noua le foulard autour de ses yeux et passa les menottes sur ses poignets, avant de placer ses mains emprisonnées au-dessus de sa tête sur la table.

soumise à leurs plaisirs

soumise à leurs plaisirs

Elle était aveugle à présent, et ne pouvait plus se défendre. Emoustillée comme jamais, elle sentait l’odeur de l’eau de toilette des deux hommes, et leur respiration haletante sur sa peau douce.

Ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient d’elle à présent. Elle était offerte à leur vice, comme sur un plateau.

-Ecarte les cuisses, dit Jean.

Joignant le geste à la parole, il écarta lui-même ses cuisses de sa main droite, puis sans prévenir, il fit glisser deux doigts sur sa vulve en chaleur avant de les lécher pour la goûter.

-Tu mouilles à fond, ma petite esclave, dit-il.

Madame poussa un long gémissement. Elle avait deviné qu’il souriait.

-Votre invité veut peut-être me goûter, maître? s’entendit-elle dire.

-Avec plaisir, répondit la voix chaude et sensuelle.

Soudain, elle sentit un mouvement entre ses cuisses, et une langue gourmande se posa sur sa vulve afin de la lécher.

Le corps de Madame se crispa tandis que la langue du bel inconnu lapait sa chatte humide. C’était une sensation absolument délicieuse…

-Délicieuse, dit-il tout en la léchant.

-J’étais sûr qu’elle te plairait, répondit Jean.

Le plaisir qu’il procurait à Madame était indescriptible. Elle aimait être désirée ainsi. Elle aimait être utilisée comme une poupée de sexe… Et puis, l’inconnu avait une langue particulièrement habile…

-Oui… fit-elle. C’est bon… haleta-t-elle.

Soudain, Jean gifla son sein droit, et Madame ressentit une douleur aiguë qui lui fit pousser un cri. Mais cette douleur était pour elle un plaisir intense…

-Qui t’as permis de parler ? dit-il avec autorité.

-Personne, maître.

Il lui asséna une gifle sur le sein droit, cette fois, puis mordit son téton. Madame serra les dents tout en ressentant une extase SM torride.

-Ne recommence pas, esclave, sinon je te mords l’autre téton.

-Bien, maître.

L’inconnu cessa de la lécher, au grand regret de la jeune femme. Elle entendit alors que Jean allait chercher un objet dans le tiroir à côté de la table. Puis elle le sentit revenir près d’elle, et soudain, quelque chose de doux chatouilla son ventre.

Il s’agissait d’une plume.

Jean l’avait torturée ainsi plus d’une fois. Mais à chaque fois, c’était comme la première fois, pour elle…

Il promena la plume sur son estomac, ses cuisses, ses seins, la chatouillant cruellement pour son bon plaisir. Madame gémit, miaulant de plus en plus fort sa jouissance et sa souffrance tandis qu’il s’amusait avec son corps.

-Tu aimes cette plume, esclave ? demanda-t-il en riant.

-Oooooh, c’est trop… répondit-elle.

Il fit glisser la plume sur sa chatte, et Madame se cambra, projetant ses hanches de haut en bas, comme pour mimer un coït.

-Baisez-moi, souffla-t-elle sensuellement… Je vous en supplie… Baisez-moi…

Alors qu’il continuait à la torturer avec sa plume, elle entendit Jean s’adresser à l’inconnu.

-Qu’en penses-tu ? lui demanda-t-il.

-Je vais m’occuper d’elle, répondit la voix chaude et sensuelle. Mais d’abord, je veux la punir un peu, moi aussi.

Soudain, elle sentit les mains puissantes de l’inconnu saisir ses chevilles et les lever vers le haut, plaçant ainsi son corps presqu’à la verticale. Il lui asséna alors plusieurs fessées retentissantes qui donnèrent une couleur écarlate à son joli cul rebondi.

Plus de plaisir à trois

Plus de plaisir à trois

-Aïe ! cria-t-elle.

-Tu aimes te faire baiser par des inconnus ? demanda l’invité de Jean.

-J’adore ça, maître…

-Tu n’es pas très sage. Tu mérites ces fessées.

Il continua à la fesser, une fois, deux fois, trois fois, quatre fois, jusqu’à ce que le cul de Madame soit en feu. Puis il laissa retomber ses jambes, et elle l’entendit ouvrir la braguette de son pantalon.

D’un seul coup, elle sentit la virilité entrer lentement dans son intimité, et elle se mit alors à miauler de plaisir. Son vagin se contracta autour du sexe turgescent de l’homme.

-Oooooow, fit-elle…

Puis, tournant la tête vers Jean :

-Puis-je vous sucer, maître ?

-Bien sûr, esclave. Tiens, mange, dit-il en sortant sa grosse queue de son pantalon afin de l’engouffrer dans sa bouche.

Elle se mit à le sucer comme une sucette. Il était plus gros que l’inconnu, et très épais, et son pénis écartela les mâchoires de Madame tandis qu’elle le gobait avec gourmandise.

A présent, elle était en train de servir ces deux hommes en même temps… Elle aimait se comporter comme une vraie chienne… Depuis que Jean l’avait initiée aux plaisirs du SM, c’était la chose qui lui donnait le plus de plaisir…

L’inconnu se mit à aller et venir en elle, bourrant sa petite chatte humide, de plus en plus vite, de plus en plus fort. Pendant ce temps, elle continuait à sucer et lécher Jean, abandonnant ainsi toute morale et tout orgueil…

-Quelle bonne petite salope, commenta l’inconnu. Je te remercie de m’avoir invité à la baiser, Jean.

-Pas de problème. Tu peux te la faire quand tu veux.

En entendant ces paroles, Madame mouilla comme une fontaine. Ils parlaient d’elle comme d’un objet, et cela l’excitait plus que tout…

-Je veux vous faire exploser, leur dit-elle. Je veux sentir votre sperme…

Elle entendit les deux hommes rirent en même temps, et leurs queues durcirent et enflèrent en elle…

Et puis soudain, Jean explosa dans sa bouche, et Madame sentit son élixir chaud se déverser sur sa langue et au fond de sa gorge. Elle avala son foutre, se régalant de son jus tandis que l’autre homme la baisait violemment.

Excité de la voir avaler le sperme de son ami, il se retira soudain et elle sentit son sperme chaud couler sur son ventre et son pubis. Elle se lécha alors les lèvres, tant elle prenait du plaisir à être leur esclave. L’inconnu frotta alors son pénis sur sa chatte endolorie, massant son sperme chaud sur son sexe frémissant. Et puis ensuite, il masturba son clitoris avec son gland, le frottant de plus en plus vite afin de la faire jouir elle aussi.

-Oui… murmura-t-elle… Oui…

Madame se cambra, et son corps fut pris de spasmes déments tandis qu’elle vivait lq’un des orgasmes les plus intenses de toute sa vie. C’était le genre d’orgasme que seul un acte interdit et obscène comme celui-là pouvait amener…

Elle fut prise de spasmes terribles qui ravagèrent son corps, et elle cria son plaisir à qui voulait l’entendre…

-C’est bien, ma petite pute, dit l’inconnu à la voix chaude. Prends ton pied…

L’orgasme majestueux de Madame sembla durer une éternité. Elle était si belle, dans son extase, et elle avait l’air si fragile… Utilisée par ces deux hommes, elle vivait enfin cette libération tant méritée…

Quand enfin son corps ne fut plus secoué par des soubresauts et qu’elle retomba sur la table, Jean retira les deux foulards qui l’avaient maintenue prisonnière.

Les deux hommes lui souriaient à présent, et elle put voir l’inconnu de plus près : elle reconnu alors son mari, avec ses cheveux châtains coiffés en arrière, sa peau halée et ses yeux gris aciers.

-C’est toi, mon chéri ? dit-elle avec un sourire coquin. Je ne pensais pas passer du bon temps avec toi et Jean, un jour…

-Moi non plus, ma chérie mais ce fut très agréable. Je remercie également Jean de m’avoir invité.

Madame les regarda avec un petit sourire faussement innocent.

-On remet ça quand tu voudras. Mais cette fois, c’est toi qui sera bâillonné, et c’est moi qui ferai de toi ce que je voudrai.

-J’ai hâte, répondit son mari avec enthousiasme.

❤️  ❤️  ❤️

Aventure candauliste dans un hôtel parisien avec un gentleman est service pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du triolisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis. Pour fêter un évènement comme un anniversaire, une fête ou toute autre raison. Mesdames, vous rêvez aussi de vous faire désirer, conquérir et prendre par deux hommes en toute sécurité.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec deux hommes dont un inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme vous retrouver les yeux bandées dans les mains de deux inconnus. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Aventure candauliste dans un hôtel parisien avec un gentleman vous permettra de prendre encore plus de plaisir.

Respirez le plaisir de Deux hommes pour faire du bien à Madame et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Des caresses à quatre mains

Des caresses à quatre mains

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience de cette aventure candauliste dans un hôtel parisien avec un gentleman pour faire du bien à Madame afin de vivre une expérience de triolisme. Pimentez votre sexualité de couple avec un complice comme moi.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Mesdames, Osez Faire une aventure candauliste dans un hôtel parisien avec un gentleman pour vous faire du bien. Le rêve de voir sa femme avec un autre homme est un moment extraordinaire de partage.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’idée d’une expérience de sexe à trois. Etre accompagné dans la pratique du triolisme, venez faire une aventure candauliste dans un hôtel parisien avec un gentleman.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau à Madame, le jour de votre aventure candauliste dans un hôtel parisien avec un gentleman.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Voulez vous essayer le triolisme

Première expérience de triolisme avec un gentleman

Category:Accompagnateur,candaulisme,triolisme Tags : 

Madame ouvrit la porte et nous la fîmes entrer pour lui faire vivre sa première expérience de triolisme avec un gentleman. Son mari la prit dans ses bras, l’embrassant avant de la confier à mes soins d’escort boy pour femme exigeante et couple. Elle était debout sur la pointe des pieds pour l’atteindre, puis leva une jambe qu’elle accrocha autour de lui.

– Est-ce qu’on peut t’emmener dans la chambre ? murmura son mari, presque en grognant.

– Oui, souffla Madame. Elle se tourna vers moi et je la soulevai, ses jambes repliées sur mon bras, les siens enroulés autour de mon cou, tandis que ma langue écartait ses lèvres. Elle semblait si parfaite entre mes bras, comme si nous étions faits pour être comme ça.

Sa chambre s’ouvrit sur un lit très grand lit à la literie rouge foncé. Je m’agenouillai gentiment, l’installai sur le lit du mieux que je pus avant d’être complètement à genoux. Je glissai ma main le long de sa jupe noire flottante, savourant sa respiration qui se faisait plus lourde sous mon toucher. Je levai les yeux vers elle : elle me regardait moi, et moi seul, tandis que son mari faisait le tour du lit. Il lui embrassa délicatement le cou par-derrière, parcourant sa taille de ses mains, passant sous son chemisier avec des gestes tout aussi tendres.

Le plaisir du partage avec un escort boy

Le plaisir du partage avec un escort boy

Je lui embrassai le genou, puis déposai un autre baiser juste à l’intérieur, puis à l’intérieur de sa cuisse juste un peu plus haut. Ses jambes commencèrent lentement à s’écarter, presque comme si elles ne savaient pas comment se comporter, si c’était permis, ou si je devais travailler pour ça. Mes baisers remontèrent de plus en plus haut, tandis que mes doigts trouvaient la ficelle de son sous-vêtement.

Ma bouche s’était rapprochée maintenant, et je sentais son désir. C’était enivrant, une vague de chaleur qui coulait sur mon visage, mon corps, nourrissait l’animal en moi, qui ne désirait qu’une chose, plonger en elle de tout mon corps pour lui donner du plaisir, glisser dans le fourreau qui m’était destiné.

Je remontai sa jupe de sorte de pouvoir voir la culotte noire, et fit courir ma langue le long de l’ourlet. Elle tressaillit, sa respiration se fit superficielle, désespérée de m’avoir, d’avoir son mari, de nous avoir tous les deux.

Lui était étendu sur le lit à côté d’elle, sa main retenant son sein tandis qu’il caressait le mamelon érigé avec son pouce; sa langue effleurait le lobe de son oreille. Sa tête descendit doucement le long de son cou, jusqu’au V de son chemisier. Il arriva à l’encolure du vêtement, ôtant les deux premiers boutons pour libérer le sein avec lequel il avait joué. Le mamelon était dur, prêt à être aisément manipulé. Il mordit la chair de son sein et pinça son téton entre le pouce et l’index. Elle gémit, son dos se cambra vers lui tandis qu’elle essayait de repousser les hanches vers moi.

Mes dents se refermèrent autour de la ficelle du haut de sa culotte, que je tirai légèrement pour la libérer, pour qu’elle sache que je l’avais. Je suivis l’ourlet avec ma langue. Je palpitai, m’obligeant à la patience, me rappelant qu’il s’agissait tout autant d’elle que de notre désir douloureux pour elle. Ma langue suivit l’ourlet de l’autre côté, plongeant en dessous juste au bon endroit près de l’entrée de son temps, déclenchant un autre gémissement, un frisson de désir qui parcourut tout son corps.
– Puis-je te retirer ta culotte? lui demandai-je, tandis que ma bouche planait au-dessus de là où devait se trouver son clitoris, la laissant ressentir la chaleur de mon souffle sur sa chair.

– Je t’en prie, haleta Madame. Retire-la.

– Puis-je déboutonner ton chemisier? s’enquit son mari. Je veux voir ton corps magnifique.
Elle hésita avant de répondre, puis répondit docilement : – Oui.

Tandis que son mari lui déboutonnait sa chemise, embrassant l’endroit où se trouvait chaque bouton en descendant vers sa jupe, je tirai sur sa culotte avec mes dents, avant de terminer le travail avec les mains.

Et elle fut là, dans toute sa splendeur, étendue sur le lit, les genoux ouverts pour me laisser la place, sa jupe relevée dévoilant le triangle de fourrure taillé, et son chemisier ouvert sur ses seins généreux dissimulés par son soutien-gorge en dentelle. J’ai douloureusement hâte d’être en elle, de libérer ma bestialité. J’avais l’impression que j’allais exploser dans mon pantalon, mais je savais pouvoir me retenir, faire durer.

J’ôtai ma chemise et m’avançai vers elle, accrochant sa jambe bottée à mon épaule. Je voulais m’enfouir en elle.

Son mari continua de jouer avec ses mamelons, et elle se tordit de plaisir contre lui. J’embrassai son mon de vénus, j’y frottai ma joue, avant d’ouvrir sa fente, de trouver son clitoris. Il saillait, rond, brillant, et réagit quand ma langue l’effleura tout doucement. Elle haleta à mon contact, et je continuai, l’effleurant de ma langue, attentif à sa respiration plus rapide, plus superficielle, et à sa jambe qui frémissait sur mon épaule. Je l’aspirai doucement dans ma bouche, le suçant et l’effleurant.

Deux hommes donnent du plaisir à une femme

Deux hommes donnent du plaisir à une femme

– Oh, bon sang, souffla-t-elle. Je plongeai le bout de mon doigt dans son antre, pour sentir le lubrifiant qui s’y accumulait, et je déboutonnai mon pantalon, permettant à ma virilité de s’étendre sur toute sa longueur. Je frottai le lubrifiant sur mon gland, et gémis tellement c’était bon. La vibration de ma voix lui provoqua un spasme, la poussant à se rapprocher de ma bouche.

Je glissai mon doigt dans son jardin secret humide, dont les parois me serraient. Elle était si serrée et trempée, j’avais besoin d’être en elle. Madame remua contre mon doigt, se poussant pour essayer de le faire pénétrer plus profondément. Je me retirai, l’air frais de la pièce accentué par l’humidité de ses fluides.

Je fis courir ma langue le long de sa fente, et poussai dans son antre, léchant son nectar. Elle était délicieuse. Après l’avoir pénétrée de ma langue, plongeant aussi loin que possible, écartant ses parois intimes, je glissai mon doigt en elle et continuai de lécher son clitoris. Je suivis la courbe de son bassin, pour atteindre son point G. Elle convulsa quand j’y parvins, poussant des hanches contre ma main, mais je continuai de frotter, lécher, frôler, sucer jusqu’à ce qu’elle crie; son rugissement se perdit dans sa voix à travers son orgasme.

– J’ai besoin de toi, dit-elle. De vous deux, j’ai besoin de vous.
– Pas encore, répondit son mari. Je ne t’ai pas encore goûtée.
Il se baissa, glissant ses mains sous ses fesses nues, et la ramena vers lui, s’abaissant au niveau de son sexe encore sensible, tandis qu’elle ronronnait.

J’allai de l’autre côté du lit, je voulais ses seins. J’empoignai l’un d’eux, savourant la sensation d’avoir la main bien pleine. Jamais je n’avais pu trouver de seins capables de remplir mes grandes mains d’escort boy.

– Je te veux dans ma bouche, me dit-elle. Alors que je me tenais au-dessus d’elle, sa bouche s’ouvrit d’extase tandis que son mari exerçait sa propre magie sur son intimité. Elle avait les yeux rivés sur moi et je faillis exploser, avec mon sexe dépassant de mon jean dézippé et sans ma chemise.

Je ne pouvais qu’imaginer la vue qu’elle avait dans sa position, mais de mon côté, elle était érotique, c’était le moins qu’on puisse dire.

Je la laissai faire. Alors que je laissai retomber mon pantalon au sol, je sortis mon portefeuille de ma poche, et y récupérai les deux préservatifs qui s’y trouvaient, les jetant sur le côté du lit, à portée de main de son mari et moi. Nous la désirions, nous voulions qu’elle nous appartienne, la revendiquer, l’imprégner.

Madame le savait en partie, mais elle n’était pas au courant qu’elle était destinée à porter nos louveteaux, du moins pas explicitement. Jusqu’à ce que nous prononcions le mot « partenaire » devant elle, nous devions être des gentlemen à ce sujet et prendre nos précautions.

Je calai mes pouces sous mon caleçon et le baissai, me tenant complètement nu et au garde à vous devant elle. Je me déplaçai pour qu’elle puisse m’atteindre. De ses douces mains, elle guida le bout de mon sexe à sa bouche.

Elle lécha le gland humide comme une sucette en me souriant, puis gémit en faisant courir sa langue sur le bord de mon gland, l’explorant presque avec curiosité. Elle enroula ses lèvres autour, et je luttai de toutes mes forces pour ne pas m’enfoncer dans sa gorge. C’était à son tour, elle le voulait. Elle était aux commandes.

Elle m’attira plus près, me dirigeant en posant sa main à la base, tandis qu’une plus grande partie de mon sexe s’enfonçait dans la chaleur de sa bouche, et que sa langue s’enroulait autour, poussant dessus.

Première expérience de triolisme avec un professionnel

Première expérience de triolisme avec un professionnel

Un autre gémissement de plaisir la fit vibrer, et elle se mit à bouger tandis que son mari la menait à l’orgasme. Il devint de plus en plus intense tandis qu’elle s’avançait pour m’englober davantage, m’envoyant des vrilles de chaleur dans tout le corps. Je dus faire un effort surhumain pour ne pas jouir juste là, dans sa bouche. J’en avais envie, comme j’avais envie d’elle et de m’enfouir en elle.

Madame tourna le visage sur le côté et inspira de l’air alors que l’apogée de son orgasme la secouait, le rugissement de sa panthère transparaissant dans son cri d’extase, sa main toujours enroulée autour de la base de mon membre.

– Madame, dit son mari, les lèvres posées sur son clitoris, comme les miennes l’avaient été. Est-ce qu’on peut te baiserr?

– S’il vous plaît, répondit-elle en levant la tête, son regard oscillant entre nous deux. Oh bon sang, je t’en prie son mari, baise-moi. Baise-moi, Jean. J’ai besoin de vous. Elle releva la tête et lécha encore le bout de ma grosse queue tendue, comme pour souligner son besoin d’être comblée par nous deux. Je dus me retirer pour me contenir. Sa passion, ses mots, saute-moi, Jean, faillirent me faire basculer, et si elle continuait de me sucer avec la même avidité, il n’y aurait plus d’espoir pour moi.

– Oh, chérie, dis-je en reculant. Je ne peux pas gérer d’être encore dans ta bouche pendant que tu jouis.

Son mari récupéra un préservatif qu’il déroula sur lui. Il s’agenouilla sur le lit et la pénétra. Ses yeux s’écarquillèrent à cet instant. Jamais je n’aurais pensé pouvoir être excité par le fait de voir mon ami séduire et pénétrer une femme que je pensais être ma compagne, et pourtant je l’étais.

J’observai les mouvements de sa bouche tandis qu’il faisait des va-et-vient en elle, le soulèvement de sa poitrine tandis que la passion de son mari la secouait, faisant rebondir ses seins. Ma main voyageait de haut en bas de mon pénis tandis que j’observais le mouvement humide entre ses jambes, sa longue queue glissante plongeant et ressortant de son pot de miel, tandis qu’il était couvert de sa Je n’allais pas durer longtemps une fois en elle; j’attrapai le préservatif.

Il remonta sa jambe en l’air, et s’inclina au-dessus d’elle, s’enfonçant plus profondément, et elle se remit à rugir. Il déplaça sa jambe sur le côté, faisant pivoter ses hanches sur le côté alors qu’il poussait plus fort, plus vite, et sa voix se faisait plus forte à chaque coup de reins, jusqu’à ce qu’il grogne son orgasme. Alors qu’il palpitait en elle, il continua lentement ses va-et-vient, déclenchant des gémissements de plaisir.

Je fus à côté de lui en un éclair, remplaçant par deux doigts son sexe qu’il retirait lentement. Je n’allais pas la laisser retomber avant d’avoir eu ma chance. Je voulais que son vagin palpitant me serre.

regardez votre femme prendre du plaisir avec un autre homme

regardez votre femme prendre du plaisir avec un autre homme

Elle respirait plus profondément, tentant de reprendre son souffle, toujours étendue sur le côté, cambrant le dos pour s’ouvrir plus encore, disponible pour ce que j’avais à lui offrir; j’ouvris l’emballage du préservatif. Je remontai son genou et lui pris la main, lui montrant où la poser, et à quel rythme je voulais qu’elle se touche. Elle fit le tour de son clitoris du bout de ses doigts, comme je le lui avais montré, et elle me regarda, sa langue à peine visible entre ses dents.

Une fois paré, je déplaçai ses hanches sur le côté, la positionnant dos à moi, pour que je puisse admirer la rondeur de ses fesses. J’avais envie de m’y accrocher, de la diriger avec. Elle était parfaite. Elle s’abaissa sur ses avant-bras, se cambrant comme un chat qui s’étire, et écarta les jambes. Je la pénétrai, sans prendre la peine de la taquiner ni de me lubrifier. Je savais qu’elle était plus que trempée; je savais qu’elle était prête pour moi. Si son mari avait la longueur, j’avais l’épaisseur. Même si elle avait goûté mon sexe, je n’étais pas sûr qu’elle savait à quel point je la remplirais.

Elle m’aspira, me prit, se poussa contre moi tandis que j’écartais lentement ses parois intimes, pour qu’elle sache à quel point j’étais gros. Je fis des va-et-vient, et ses gémissements augmentèrent.

Elle remua ses hanches en rythme avec les miennes, me massant tandis que je plongeais en elle. Je poussai plus fort, plus profond, plus vite. Sa voix emplit la pièce quand je sentis palpiter ses parois, me poussant à l’orgasme. Mes bourses se relevèrent, faisant exploser mon énergie en elle. Je grognai, donnai une dernière poussée aussi profonde que je pus dans son vagin tandis qu’elle rugissait.

Je me retirai, retenant la base du préservatif, et l’embrassai dans le dos.
son mari était étendu sur le lit à côté de Madame, et je fis de même de l’autre côté.

– Mon dieur, dit-elle. Jamais je n’aurais imaginé faire ça ce soir.

– Ah oui? demanda son mari en lui embrassant l’épaule. Que pensais-tu qu’il arriverait en sortant avec deux hommes?

– Pas que j’aurais autant de chance, répondit-elle.

Il y avait un grondement en elle. C’était son ronronnement, sonore, qui emplit la pièce tandis que nous nous endormions.

❤️  ❤️  ❤️

Première expérience de triolisme avec un gentleman est service pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du triolisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis. Pour fêter un évènement comme un anniversaire, une fête ou toute autre raison. Mesdames, vous rêvez aussi de vous faire désirer, conquérir et prendre par deux hommes en toute sécurité.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec deux hommes dont un inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme vous retrouver les yeux bandées dans les mains de deux inconnus. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Première expérience de triolisme avec un gentleman vous permettra de prendre encore plus de plaisir.

Respirez le plaisir de Deux hommes pour faire du bien à Madame et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Voulez vous une expérience à trois

Voulez vous une expérience à trois

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience de la Première expérience de triolisme avec un gentleman pour faire du bien à Madame afin de vivre une expérience de triolisme. Pimentez votre sexualité de couple avec un complice comme moi.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Mesdames, Osez Faire la Première expérience de triolisme avec un gentleman pour vous faire du bien. Le rêve de voir sa femme avec un autre homme est un moment extraordinaire de partage.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’idée d’une expérience de sexe à trois. Etre accompagné dans la pratique du triolisme, laissez la Faire une Première expérience de triolisme avec un gentleman.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau à Madame, le jour de sa Première expérience de triolisme avec un gentleman.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Partager sa femme avec un inconnu en toute sécurité - Escort Boy Paris

Faire l’Amour avec Deux Hommes

Category:couple,escort boy,Experience Tags : 

Faire l’amour avec deux hommes.  Le fantasme féminin par excellence ! Comme beau coup de femmes, vous rêvez d’un plan à 3 avec deux beaux mâles ? Vous avez bien raison ! Cependant, il n’est pas toujours simple de réaliser un fantasme de triolisme. Une relation sexuelle à plusieurs est bien plus compliquée à mettre en œuvre qu’une simple nuit à deux ! En tant qu’escort boy professionnel, je vous propose de vous aider à organiser en toute sécurité votre trio sexuel avec moi et voici un petit scénario pour vous mettre l’eau à la bouche si je puis m’exprimer ainsi.

Madame venait juste de rentrer après une longue journée de travail. Elle n’avait qu’une envie: se blottir dans son canapé ou dans son lit avec un bon livre à lire, au chaud, après avoir pris un bain relaxant et un verre de vin tout en attendant son mari. La chaleur ambiante de la pièce la poussa à ouvrir une fenêtre pour sentir l’air frais sur sa peau douce. Seulement, elle n’avait pas compté sur le fait qu’elle s’endorme avant de la refermer..

Quelques heures plus tard, elle se réveilla avec un sursaut. Elle n’osa pas bouger, pas respirer. Elle croyait avoir entendu une voix masculine et des bruits de pas venant du salon. Elle avait toujours eu le sommeil léger et même si elle voulait ignorer ce sentiment d’inquiétude, elle savait qu’il s’agissait plus que d’un simple tour joué par son cerveau.

Soudain, un léger craquement se fit entendre. Ce son aurait été inaudible si elle n’était pas en train de tendre l’oreille, et elle se rendit alors compte de la situation périlleuse dans laquelle elle était. Cet homme pouvait débarquer d’une seconde à l’autre dans sa chambre et voir qu’elle n’était pas endormie. Qui sait ce qu’il voudra lui faire à ce moment-là.

L’homme n’était pas seul. Il était venu accompagné. Elle décida donc de se cacher dans son placard, ne sachant pas vraiment quoi faire d’autre.

Elle retenait son souffle, mais son attention s’est posée directement sur l’endroit où elle était cachée après avoir observé rapidement sa chambre à coucher.

“Tu n’as pas besoin de te cacher. On sait que tu es là…” dit le premier homme. Il ouvrit la porte du placard avec un geste sûr et la regarda droit dans les yeux.

Il lui fit signe de sortir du placard, et avec hésitation, elle s’exécuta. Mais à peine sortie de celui-ci, l’homme la saisit autour des hanches avec force, pendant que son complice qui n’était autre que son mari lui plaçait un bandeau sur les yeux. Elle n’eut pas le temps de le voir.

Les yeux bandés - escort boy paris

Les yeux bandés – escort boy paris

La respiration de Madame devenait plus laborieuse alors que son cœur palpitait avec urgence. L’homme derrière elle était beaucoup plus grand et fort qu’elle, mais il resta assez doux après l’avoir positionnée là où il la voulait, donc au plus près de son corps.

“S’il-vous-plaît… Ne me faites pas de mal.” Madame leur supplia avec un tremblement dans la voix, au cas où ils auraient des idées sinistres en tête.

« Détends-toi, ma belle, » murmura-t-il dans son oreille.

“Voyons voir ce qu’on a là…” dit-il

“Je ferais tout ce que vous voulez.”

Elle pouvait sentir le corps de l’homme positionné juste derrière elle, qui se collait à elle. Son cul était confortablement placé contre lui, envoyant une sensation agréable et chaude dans tout le corps de la jeune femme. Etait-elle vraiment excité par ce qui allait arriver?

Elle n’avait jamais été aussi vulnérable que maintenant, coincée avec deux hommes, et pourtant, c’est l’un des moments les plus érotiques qu’elle n’est jamais connu. Elle essaya tant bien que mal de se convaincre qu’elle ne devrait pas aimer ça, mais elle ne pouvait contrôler entièrement les réactions naturelles de son corps.

“Mon ami et moi allons avoir besoin de ta coopération. Tu peux faire ça pour nous?” Il lui murmura dans l’oreille et ce à quoi elle hocha la tête pour acquiescer. Rien ne sert de courir à présent.

Madame commence à mouiller sa culotte. L’homme s’avança en la déshabillant du regard, même si elle était déjà bien dénudée dans sa simple nuisette. Cela ne laissait d’ailleurs que très peu de place à l’imagination, mais cela ne les dérangeait pas. Ses tétons pointaient déjà d’excitation, ne demandant qu’à être touchés par l’un d’eux. Elle n’était d’ailleurs pas la seule à devenir chaude, elle pouvait sentir une bosse se former dans le bas de son dos, provenant de Jean.

Se sentant audacieuse, elle demanda alors “Qu’allez-vous faire de moi?”

Un sourire apparut sur le visage de Jean. “Tout ce dont on a envie, c’est-à-dire, beaucoup de choses…”

Les grandes mains de Jean commencèrent à la caresser tandis que le corps tout en muscles de l’autre homme n’était qu’à quelques centimètres d’elle dorénavant. Elle sentit alors Jean lui enlever sa nuisette d’un seul geste, la rendant complètement nue entre eux.

Il ne leur a fallu que peu de temps après ça pour se mettre à l’action. Elle cria de surprise quand l’autre homme l’embrassa à pleine bouche, n’hésitant pas à jouer avec sa langue pour la faire succomber à son charme érotique. Jean quant à lui, caressa son corps, une main malaxant son cul bombé et l’autre posée sur un de ses seins.

Elle gémit dans la bouche de l’homme lorsque Jean commença à l’embrasser dans le cou au même moment qu’il se mit à jouer avec ses tétons. Il s’amusait à les exciter en les pinçant légèrement. Elle avait toujours adoré un peu de douleur quand il s’agissait de sexe et elle avait comme l’impression qu’elle allait être servie aujourd’hui.

Soudain, l’homme recula pour prendre en bouche le sein que Jean n’excitait pas. Madame pencha sa tête pour la reposer contre le corps de ce dernier qui continuait de la toucher avec expertise. Elle était en plein rêve et son corps tremblait de bonheur à toute cette attention qui lui était procurée.

Peu de temps après, les deux hommes la jetèrent sur le lit et elle cria de surprise. Madame avait compris qu’elle allait Faire l’Amour avec Deux Hommes.

La bouche entre ouverte, elle se mordit la lèvre alors qu’ils la rejoignirent, un de chaque côté du lit. Jean lui mit le pouce dans la bouche et elle s’empressant de le lui sucer avec avidité.

es doigts d'un autre homme dans vote bouche - Escort Boy Paris

es doigts d’un autre homme dans vote bouche – Escort Boy Paris

“Viens par là. Montre-moi comment tu peux utiliser ta bouche à bon escient,” dit Jean d’une voix rauque sur sa gauche. Il la guida vers lui et lui glissa sa virilité dans la bouche. Elle était épaisse et bien dure, et Madame ne se fit pas prier pour la sucer.

Son mari avait une vue spectaculaire sur son arrière train alors qu’elle se pencha en cambrant le dos pour prendre le sexe de Jean dans sa main. Elle le caressa de haut en bas pendant plusieurs secondes, s’émerveillant devant sa taille par rapport à sa main. Sa bouche salivait.

“Je crois qu’elle l’aime bien”, dit son mari pour la taquiner en parlant du sexe de son ami. A cet instant elle comprit que son mari avait oragnisé ce fantasme dont elle lui parlait régulièrement.

Elle pencha sa tête pour donner un coup de langue sur son membre palpitant. Elle le lécha de haut en bas, tout en le caressant encore avec sa main. Il avait un goût presque salé mais elle en voulait plus alors après l’avoir bien léché, elle l’empoigna puis le prit dans sa bouche. Tout d’abord son bout sensible et enfin chaque centimètre de sa queue dure. Elle pouvait l’entendre grogner au-dessus d’elle quand il attrapa une poignée de ses cheveux blonds dorés, et à faire des va-et-vient forçant Madame à accélérer le rythme de ses mouvements de tête. Elle suçait avec ardeur en se balançant de haut en bas et cela lui plaisait.

Soudain, Madame sursauta lorsqu’elle sentit deux mains caresser son cul. Elle était tellement occupée à prendre Jean en bouche qu’elle en avait presque oublié qu’elle avait un deuxième homme à combler. Elle se cambra légèrement et écarta ses jambes pour lui montrer qu’elle pensait à lui aussi.

Alors que ses doigts parcoururent tout le corps de la fille en chaleur, son mari s’est approché de la petite chatte déjà trempée d’un liquide clair et servie comme sur un plateau repas, prête à être dégustée comme il se doit.

“Tu as l’air délicieuse, ma belle,” dit-il quand elle sentit une de ses mains atterrir sur une de ses fesses dans une petite claque, envoyant des picotements faisant trembler son corps. Elle ne s’y attendait pas et elle avait à peine le temps de se remettre du choc qu’il la frappa à nouveau et un peu plus fort sur l’autre fesse. Pendant une seconde, elle s’arrêta de sucer Jean mais celui-ci ne voulait pas être interrompu et continua les mouvements à sa place en s’enfonçant dans sa bouche de plus en plus vite.

Le cul plus chaud et tendre que jamais, Madame gémit autour de la queue de Jean, envoyant ainsi des vibrations sur sa verge, le rendant complètement dingue de plaisir. Sa chatte devenait plus excitée qu’elle ne l’avait jamais été et à ce moment-là, elle ne voulait rien d’autre que d’être utilisée, abusée et Faire l’Amour avec Deux Hommes.

Elle tremblait lorsque le bout de la queue de son mari est venue se frotter contre son cul, puis ses lèvres mouillées. Elle ne pouvait pas le voir, et ne savait donc pas ce qu’il allait faire exactement mais elle pouvait l’imaginer avec précision maintenant. Madame avait les yeux bandés et elle se concentrait uniquement sur les sensations qu’ils lui procuraient.

Son mari s’empara de sa taille et commença à la pénétrer centimètre par centimètre. Ses muscles se sont contractés autour de lui tandis que les lèvres de sa chatte s’ouvraient facilement pour lui. Mais son mari n’était pas un homme très patient et Madame voulait crier de plaisir et de surprise lorsqu’il lui agrippa les hanches et s’est enfoncé en elle en une seule fois.

Tout son corps tremblait alors qu’elle se faisait baisée des deux côtés, les deux montant en puissance dans leurs mouvements, la faisant se balancer entre eux, secouant son cul et ses seins. Elle pouvait sentir un premier orgasme monter en elle alors qu’elle se faisait pilonner par derrière. Elle allait venir d’un instant à l’autre, alors elle retira la queue de Jean de sa bouche avant de pencher sa tête en arrière, les yeux fermés. Elle cria bruyamment de plaisir quand son corps s’est mis à trembler. Une chaleur intense s’est propagée de son bas-ventre pour venir s’installer en elle. Sa chatte se contractait autour de la verge de son mari, qui continuait avec quelques va-et-vient intenses, emportant son orgasme un peu plus loin.

Une fois la tension retombée, ils lui retirèrent le bandeau et elle ouvrit les yeux pour trouver leurs regards posés sur elle. Elle rougit lorsque l’homme qu’elle ne connaissait pas lui ordonna de changer de position, la laissant face à face avec la queue de son mari, et Jean était assis sur le lit derrière elle, l’attirant vers lui de manière à ce qu’elle le chevauche façon ‘Cowgirl’.

Son mari n’avait toujours pas joui, et sa verge était encore rigide devant elle. Elle leva sa tête pour le regarder droit dans les yeux, observant le désir dans son regard lubrique. De son côté, l’escort boy saisit fermement chacune de ses fesses bien rebondies, les écarta pour exposer ce qu’elle avait de plus précieux.

“Soit une bonne fille et laisse-toi prendre…”, lui lança-t-il dans un grognement.

es doigts d'un autre homme dans vote bouche - Escort Boy Paris

es doigts d’un autre homme dans vote bouche – Escort Boy Paris

Elle se recula jusqu’à amener le membre de l’homme à son entrée, avant de se relever et de le guider en elle, dans son sexe plus chaud que jamais. Lorsqu’il commençait à s’enfoncer en elle, elle se pencha en avant, reposant ses mains sur les cuisses de l’homme à chaque montée et descente sur son sexe bien dur. Elle ne pouvait s’empêcher de gémir à chaque fois qu’elle s’empalait sur lui et qu’il accompagnait ses va-et-vient en soulevant brusquement ses hanches, faisant claquer son cul contre lui.

“Putain, tu sais vraiment baiser toi…”, il gémit dans un son rauque alors que leurs respirations étaient de plus en plus lourdes.

L’odeur de sexe s’était répandue dans toute sa chambre. On pouvait aussi entendre le son lourd du lit qui frappait contre le mur ainsi que des couilles de l’homme contre son cul qui rebondissait à chaque fois que Jean s’enfonçait en elle.

Soudain, elle observa son mari caresser sensuellement sa queue en la regardant se faire prendre par l’escort boy qu’il avait invité. Elle ne voulait pas qu’il se sente délaissé alors elle l’empoigna par le sexe, et celui-ci l’attira vers lui pour l’embrasser langoureusement. Elle se sentait comme une petite salope en goûtant son propre jus des lèvres de son mari.

Peut-être était-il surpris de sa bonne volonté et de son attitude plus dévergondée, car il mit une seconde avant de lui saisir le derrière de la tête. Elle pouvait parier qu’il était en train de prétendre que sa bouche était en fait sa chatte qu’il venait de pénétrer il y n’y a de cela que quelques instants.

Elle pouvait sentir le plaisir monter alors que l’escort boy continuait de l’empaler sur lui avec ses coups de rein puissants, faisant onduler son cul à chaque va-et-vient. Elle se faisait utilisée par ces deux hommes comme un jouet sexuel et cette pensée la plongea dans le début d’un nouvel orgasme. Des spasmes commençaient à prendre le contrôle de son corps une nouvelle fois. Elle était sur le point d’exploser jusqu’au moment où chaque homme la saisit un peu plus fort, la dominant sexuellement. Ils allaient, eux aussi, jouir d’une seconde à l’autre tandis qu’elle continuait les succions et les contractions autour de leur queues.

Dans un dernier élan, ils s’enfoncèrent au plus profond d’elle pour éjaculer simultanément, envoyant des jets chauds de liquide dans sa bouche ainsi que dans sa chatte trempée. Et cette sensation suffit à l’envoyer au septième ciel, tout droit vers un plaisir érotique incomparable.

Madame s’assura d’avaler chaque goutte de semence accumulée dans sa bouche. Elle voulait le lécher jusqu’à la dernière goutte alors qu’elle reprenait sa respiration. Une fois quitte, elle s’effondra sur Jean, à bout de souffle, pour profiter du calme qui s’était installée entre eux.

❤️  ❤️  ❤️

Faire l’Amour avec Deux Hommes est service pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du triolisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis. Pour fêter un évènement comme un anniversaire, une fête ou toute autre raison. Mesdames, vous rêvez aussi de vous faire désirer, conquérir et prendre par deux hommes en toute sécurité.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec deux hommes dont un inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme vous retrouver les yeux bandées dans les mains de deux inconnus. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Faire l’Amour avec Deux Hommes pour faire du bien à Madame vous permettra de prendre encore plus de plaisir.

Respirez le plaisir de Deux hommes pour faire du bien à Madame et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Deux langues pour lécher Madame - Escort Boy Paris

Deux langues pour lécher Madame – Escort Boy Paris

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience de Faire l’Amour avec Deux Hommes pour faire du bien à Madame afin de vivre une expérience de triolisme. Pimentez votre sexualité de couple avec un complice comme moi.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Mesdames, Osez Faire l’Amour avec Deux Hommes pour vous faire du bien. Le rêve de voir sa femme avec un autre homme est un moment extraordinaire de partage.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’idée d’une expérience de sexe à trois. Etre accompagné dans la pratique du triolisme, laissez la Faire l’Amour avec Deux Hommes.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau à Madame de Faire l’Amour avec Deux Hommes et voir sa femme avec deux hommes.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 


  • -
Prendre un verre avec un couple candauliste et un escort boy

Gentleman Complice des couples candaulistes

Category:candaulisme,echangisme,triolisme Tags : 

Madame a entraîné son gentleman complice des couples candaulistes jusqu’à sa chambre d’hôtel. Elle l’a déshabillé en prenant son temps, délicatement, éprouvant énormément de plaisir à découvrir chaque partie de son corps, et il a fait de même avec elle. Il caressait ses seins, léchait ses tétons.

Elle ne portait pas de culotte et au moment où son escort boy a voulu glisser ses doigts entre les lèvres gonflés de son sexe épilé, Madame l’a violemment poussé sur le lit. Les yeux ronds, son escort boy admirait la petite Madame prendre les devants. La queue de son escort boy était douce en bouche.

Elle n’avait jamais pris autant de plaisir à sucer. Mais sa chatte réclamait à son tour la queue et Madame a fini par enjamber le gentleman pour introduire son sexe en elle. Dès qu’il est entré, elle a rugi de plaisir puis à chaque mouvement de va-et-vient, elle criait, de plus en plus fort. C’était délicieux.

C’est à ce moment que la porte de sa chambre s’est ouverte en grand et que son mari est apparu dans le chambranle. Il a alors libéré de son pantalon sa verge en érection et s’est branlé en regardant Madame et son escort boy faire l’amour, les yeux longtemps rivés sur la poitrine de Madame qui rebondissait à chaque coup de reins de son escort boy allongé sous elle.

Madame a ensuite décidé de donner l’ordre à son mari d’avancer vers elle et a ouvert la bouche pour y mettre sa queue bien rigide. Prise des deux côtés pour la première fois, Madame se sentait terriblement bien. C’était tellement bon et elle voulait qu’aucun des deux ne jouisse pour que le plaisir se poursuive encore et encore.

Regarder sa femme prendre du plaisir avec un escort boy

Regarder sa femme prendre du plaisir avec un escort boy

Elle voulait jouir avant eux et a demandé à Jean de caresser son clitoris. Son escort boy obéissant à Madame, lorsqu’il sentit qu’elle était sur le point de jouir, retira ses doigts et commença à pénétrer son derrière avec. Elle aimait ça. Elle gémissait de plus en plus fort. Elle ne l’avait jamais fait par derrière mais en avait beaucoup entendu parler.

Le trio décida à l’unisson de changer de position. Madame se retrouva à quatre pattes et son escort boy et son mari débattaient pour savoir qui des deux lui mettrait dans le cul. Elle prit la décision à leur place : « c’est toi Jean qui doit dépuceler mon cul », s’est-elle écrié.

D’un doigt habile sur lequel il a placé un peu de lubrifiant, Jean caresse à présent son côté obscur qui réagit sans tarder à ce contact stimulant. Son doigt frôlant l’entrée sans aller plus loin. Madame pousse un soupir lascif et écarte les jambes le plus possible, offrant son intimité de façon affriolante au doigt de Jean qui continue de la préparer à cette nouvelle expérience. Il perçoit son envie pressante d’être pénétrée et se fait soudain plus insistant.

L’escort boy appuie doucement alors son gland emballé dans un préservatif contre son anus. Consentante, Madame recule légèrement pour s’empaler lentement sur le membre dur qu’elle sent entre ses fesses ouvertes.

Le contact du gland se frayant un passage vers cette zone secrète et inexploré la fait frémir, puis son corps entier est parcouru de frissons lorsque le sexe de Jean plonge totalement en elle, jusqu’au fond sans qu’elle ne ressente aucune douleur grace au gel lubrifiant de Jean.

Très vite, Madame sent monter les prémices de la jouissance qui va bientôt déferler. La main de son mari s’est glissée entre ses jambes et s’active sur son clitoris, elle halète, gémit tandis que son escort boy la sodomise avec douceur, prêt à jouir lui aussi.

Madame pousse soudain un cri étouffé lorsque l’orgasme l’envahit comme un raz-de-marée, jaillissant de son sexe pour irradier vers son ventre. Le corps contracté sous les spasmes répétés, elle sent ses fesses se refermer sur le pénis de Jean qui ne peut résister davantage à cette ultime pression.

Les mains enserrant avec force la taille de Madame, il jouit à son tour, éjaculant dans un grondement de plaisir indicible.

– Oh oui, que c’était bon ! murmure-t-il en se pressant contre le dos de Madame pour lui mordiller la base du cou.

– Ouiiii,, répond-elle en souriant, le corps envahi par une sensation de bien-être que personne même son mari n’a jamais pu lui procurer.

Jean se retire d’elle puis Madame se retourne pour lui faire face, la pointe de ses seins toujours érigée par un plaisir dont elle ne se lasse pas. Elle vient de jouir intensément mais elle en a encore envie. Elle regarda son mari dans les yeux pour lui signifier que c’était son tour.

“Maintenant, Jean va nous laisser et tu vas me baiser mon chéri ?” dit-elle en lui lançant un sourire faussement timide et balançant ses cheveux par dessus son épaule qu’il puisse avoir une bonne vue de ses seins.

Triolisme avec un escort boy complice à Paris

Triolisme avec un escort boy complice à Paris

Monsieur leva les mains et les plaça sur la poitrine généreuse, pétrissant la chair et pinçant ses tétons jusqu’à ce qu’ils soient de petits pics bien durs. Gémissant doucement, Madame jeta sa tête en arrière et ses cheveux dorés cascadèrent jusqu’au bas de son dos.

Attrapant sa queue dans sa main, elle commença à le caresser, tout en faisant glisser la tête de sa bite en avant et en arrière entre les lèvres de sa chatte bien chaude.

Madame plaça le bout de sa queue contre son entrée et l’engloutit. Juste pour un instant, puis elle la ressortit et continua à le tourmenter, faisant glisser le bout de sa queue en avant et en arrière entre les lèvres de sa chatte.

“Mon Dieu, c’est de la torture ça ma chérie”, grogna-t-il. Ses mains quittèrent les seins de
Madame et attrapèrent ses hanches, essayant de la faire s’empaler sur sa queue.

Sans un mot de plus, elle s’empala violemment sur sa bite, l’engloutissant entièrement, puis elle remua les hanches, avalant le dernier petit centimètre.

Monsieur la pressa , ses mains sur ses hanches imprimant le rythme de ses poussées.
Se balançant sur lui, elle commença à rouler des hanches en un mouvement circulaire tout en bougeant de haut en bas sur sa queue massive. Chaque fois qu’elle se relevait , elle se retirait presque complètement avant de s’écraser contre lui, avec un sourd bruit de claque. Ses seins potelés et rebondis dansaient et sautaient en cadence avec ses mouvements vigoureux.

Sa queue allait parfaitement en elle et elle aurait juré que sa bite était faite pour sa chatte. A chaque mouvement de va et vient, sa queue frottait son intérieur, l’amenant toujours plus proche d’un autre orgasme.

Les vagues de plaisir qui déferlaient en elle devenaient tellement intenses qu’elle commença à en être étourdie, mais elle n’arrêta pas. Les gémissements de son mari la poussaient à continuer.

“Putain, c’est tellement bon ma chérie. Tellement bon,” il gémit, ses mains se serrant sur ses hanches et la forçant à se coller toujours plus près de lui.

“J’y suis presque!”

“Bien.” Il avait à peine prononcé le mot qu’il se déchargea en elle. Son sperme s’infiltrant profondément dans sa chatte fut suffisant pour la faire plonger dans l’extase.

“Oh, mon Dieu!” Madame hurla tandis que sa chatte se contractait autour de sa queu avant de l’inonder de son essence. Complètement épuisée, elle s’effondra sur lui.

❤️❤️❤️

Gentleman Complice des couples candaulistes est un service pour couples modernes à la recherche d’un moment de plaisir à trois. Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec deux hommes.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec deux hommes qui s’occuperont de vous et ne vous jugeront pas d’avoir envie de prendre du plaisir à trois. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du triolisme et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat.

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre goût au plaisir avec le Gentleman Complice des couples candaulistes.

La complicité de Madame avec son mari - Escort Boy Paris

La complicité de Madame avec son mari – Escort Boy Paris

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Le Gentleman Complice des couples candaulistes saura vous faire vivre des moments de jouissance hors du commun.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme). Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre la suite de votre fantasme avec le Gentleman Complice des couples candaulistes.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Offrir sa femme à un escort boy

Deux hommes pour faire du bien à Madame

Category:Accompagnateur,Couple,triolisme Tags : 

Deux hommes pour faire du bien à Madame est l’expérience la plus incroyable que ce couple parisien voulait vivre. Tandis que son mari la tenait en place, Jean se pencha vers l’avant ce qui fit que son nez touchait presque la chatte de Madame, puis il inhala. « J’adore ton odeur. Tu es excitée et tu as hâte que nous te baisions, n’est-ce pas ? Tu mouilles jusque sur tes cuisses. Je vais lécher tout cela pour avoir ce goût doux comme le miel sur ma langue. »

Jean fit ce qu’il venait de dire, lapant consciencieusement la preuve de son excitation à l’intérieur d’une cuisse, puis de l’autre, alors que la chatte de Madame se languissait de se voir faire la même chose. Elle le suppliait sans dire un mot de mettre sa bouche à cet endroit en faisant rouler ses hanches.

Il releva la tête, son regard sombre et enflammé et sa bouche luisante et brillante de ses sécrétions et il dit, « Ta chatte est grande ouverte pour elle. Tu es toute gonflée. Trempée. Ton clito est comme une petite bosse toute dure. »

Sa langue s’agita, entoura cette partie sensible.

détendez vous dans les bras de deux hommes - Escort Boy Paris

détendez vous dans les bras de deux hommes – Escort Boy Paris

« Jean ! » cria-t-elle, presque sur le point de jouir seulement avec ce mouvement. Madame leva les bras au-dessus de la tête, les passa autour de la nuque de son mari.

Jean ne dit rien et se contenta de la regarder une dernière fois avec son air de mâle triomphant, avant de remettre sa bouche sur elle. Chaque millimètre de sa chatte fut exploré.

Quand il inséra un doigt, puis deux, doucement et profondément en elle, je laissai sa tête basculer vers l’arrière et gémis. Je n’avais même pas été au courant que j’avais un point G jusqu’à ce que je les rencontre. Maintenant, c’était comme s’il avait appuyé sur un bouton qui me donnait presque directement un orgasme.

Son mari inclina sa bouche vers la sienne et l’embrassa, elle et ses cris. Elle ne pouvait penser à autre chose qu’à son mari et à Jean, tant elle était consumée par ce qui se passait.

Madame pensait à leurs bouches sur son corps, à leurs mains. Son mari attrapait et tirait sur le bout de ses seins, les pinçait, ajoutant un peu de douleur au plaisir qu’elle ressentait. Jean se concentra sur son clitoris, le suça, et y passa vigoureusement sa langue encore et encore jusqu’à ce que je jouisse.

Quand elle ouvrit à nouveau les yeux, Jean était assis sur ses talons et il essuyait sa bouche avec le dos de sa main. Il était content de lui et de sa capacité à lui donner un orgasme. Il courba un doigt. « Penche-toi en avant, mon ange. C’est au tour de ton mari. »

Elle était trop repue pour dire quoi que ce soit et se pencha en avant, plaçant ses mains sur les épaules de Jean. Il l’embrassa et elle ne put manquer le doux goût de son excitation. Il avait raison, il avait son goût sur sa langue.

D’un bruit sourd, son mari se mit vite à genoux derrière elle, puis il tira ses hanches vers lui pour qu’elle se penche davantage, ce qui fit que son cul était en l’air. Elle le fixa par-dessus son épaule et il se contenta de lui dire. « C’est à mon tour de goûter. »
Il la dévora avec une précision qui fut sans pitié. Tandis que Jean explorait sa chatte tout entière, et léchait sa cyprine là d’où elle venait, son mari s’était dirigé directement vers son clitoris. Jean avait amorcé ses orgasmes ; elle jouissait désormais facilement. Ses doigts étaient serrés sur les épaules de Jean.

« Est-ce qu’on a déjà exploré ton petit côté obscur ? » demanda Jean.
Madame se concentra sur son visage, droit devant elle, et sur ses mots.
Elle lui dit non en gémissant et en secouant la tête.

« Nous allons prendre bien soin de toi, et combler chacun de tes orifices. »
Madame posa son regard sur les cuisses de Jean, sur le contour que formait sa queue, épaisse et longue, tandis qu’elle disparaissait sous sa ceinture. Elle lécha ses lèvres, la désirant dans sa bouche. La belle désirait aussi le goûter mais se demandait comment un tel engin pourrait rentrer jusque dans sa gorge.

Jean devait sûrement sentir l’intérêt qu’elle y portait, car il retira sa ceinture, ouvrit son jean, et en sortit son impressionnante queue. « Je vais m’occuper de cette jolie bouche pendant que son mari prépare ton cul. »

4 mains pour vous toucher - Escort boy paris

4 mains pour vous toucher – Escort boy paris

La queue du gentleman était rougeâtre et il y avait une veine qui pulsait tout son long. Sa tête était si large qu’elle devrait écarter sa bouche en grand pour qu’elle puisse aller au-delà de ses lèvres. Elle regardait le liquide pré-éjaculatoire sortir du petit trou et couler sur toute la longueur.

« Lèche-moi tout cela, mon ange, et ensuite prends-moi dans ta bouche. »
Madame fit comme l’escort boy le lui l’avait demandé, même si elle avait du mal à se concentrer avec la bouche de son mari sur son clitoris, tandis que le goût fort de Jean atterrissait sur sa langue.
« tu es très doué, » murmura Jean alors que ses hanches se tortillaient.

Cela la rendit téméraire de savoir qu’elle avait une telle emprise sur lui et de ce fait elle ouvrit la bouche… en grand, puis encore plus grand, afin de le faire rentrer.
Un pouce pénétra dans son jardin secret, afin de le mouiller, puis en ressortit et recula jusqu’à son anus.

Madame laissa s’échapper un cri de surprise, mais il fut étouffé par la virilité de Jean. Bon Dieu, il était vraiment énorme et elle le mit aussi loin que possible dans sa bouche. Madame ne pouvait penser à quoi que ce soit d’autre et ne fit que ressentir les choses. Elle tenta de faire jouir Jean aussi vite et aussi simplement que lui l’avait fait jouir.

Il attrapa ses cheveux avec ses doigts et serra sa prise.
« C’est bien, mon ange. Suce ma queue pendant que ton mari s’occupe de ton cul. Juste son pouce pour l’instant. Ouvre-toi pour lui. » grogna-t-il tandis qu’elle aspirait avec ses joues et qu’elle laissait glisser sa queue plus près de sa gorge.

La paume de main de son mari était posée sur le bas de sa colonne vertébrale, son pouce entre ses fesses écartées, tandis que le bout de son doigt faisait pression pour la pénétrer.
« Détends-toi et laisse-moi entrer, bébé. » son mari releva la tête pour lui parler, mais il soufflait de l’air chaud sur sa peau sensible. « Je te promets qu’une fois que tu le feras, ça sera une vraie explosion de plaisir.

– Si tu pouvais sentir sa bouche, en ce moment. On dirait un aspirateur. Et si tu pouvais voir ses seins dans cette position, » commenta Jean, bien que son mari fusse trop occupé à lui sucer à nouveau le clitoris pour voir par lui-même. « On dirait des fruits qui pendent et qui sont prêts à être cueillis.

Putain, » grogna-t-il tandis qu’elle faisait bouger sa langue en un mouvement circulaire, ce qui apparemment lui plaisait. Madame le fit donc à nouveau.

Jean tira doucement sur son mamelon. Ils étaient tous en train de s’exciter les uns les autres. C’était comme un cercle de plaisir sexuel.

Son petit trou vierge fut pénétré par le pouce de son mari et elle grogna en le sentant se détendre tandis qu’elle ressentait quelque chose d’inhabituel. Et pourtant, comme il l’avait dit, elle eut un orgasme. Madame s’éloigna du pénis de Jean et cria. Elle frissonna.

Elle était tellement excitée par le fait d’avoir deux hommes pour faire du bien à Madame. Il y avait deux hommes chez elle et elle se trouvait entre eux. Elle était quasiment nue et un homme avait son visage fourré entre ses cuisses et un doigt dans son derrière vierge. L’autre homme avait le visage recouvert de son plaisir et il jouait avec ses seins, tandis que sa queue était recouverte de sa salive avec du liquide pré-éjaculatoire qui coulait tout du long.

Madame n’avait jamais imaginé. Elle n’avait jamais espéré. Elle ne voulait pas que cela s’arrête.

Ses jambes lâchèrent et son mari retira son pouce. Elle se sentit vide pendant une seconde, mais Jean la prit dans ses bras tandis qu’elle se mit à cheval sur lui, son érection entre eux deux. Il la tint tout près de lui. Elle se sentait à l’aise et en sécurité dans ses bras, alors que son mari lui caressait le dos et les fesses derrière elle.

« Il est temps de se déshabiller complètement pour que nous puissions voir de quoi nous sommes vraiment capables, » dit son mari.

Elle était entièrement d’accord avec cela. Elle avait déjà joui deux fois et ils étaient encore habillés. Sauf pour la queue de Jean qui pulsait contre son ventre. Elle pouvait sentir le liquide pré-éjaculatoire recouvrir sa peau avec des jets réguliers. sa chatte se contracta en anticipant de tout avoir, que cela soit dans sa bouche ou dans sa chatte.

Le fait que son mari ait joué avec son cul avait été une réelle surprise, une surprise sombre et coquine, mais elle l’avait adorée. Elle n’avait jamais joui aussi fort auparavant. Mais elle n’était pas certaine qu’elle puisse faire rentrer leurs queues ensemble en elle.

A suivre avec vous…

❤️  ❤️  ❤️

Deux hommes pour faire du bien à Madame est service pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du triolisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis. Pour fêter un évènement comme un anniversaire, une fête ou toute autre raison.

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Le rêve de Deux hommes pour faire du bien à Madame vous permettra de prendre encore plus de plaisir.

Respirez le voyage de Deux hommes pour faire du bien à Madame et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Prendre du plaisir avec l'autorisation de votre mari - Escort boy paris

Prendre du plaisir avec l’autorisation de votre mari – Escort boy paris

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience de Deux hommes pour faire du bien à Madame afin de vivre une expérience de triolisme.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez Etre avec Deux hommes pour faire du bien à Madame afin de faire l’expérience du candaulisme. Le rêve de voir sa femme avec un autre homme est un moment extraordinaire de partage.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’idée d’une expérience de sexe à trois. Etre accompagné dans la pratique du triolisme et le rêve de voir sa femme avec un autre homme.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau de Deux hommes pour faire du bien à Madame et voir sa femme avec un deux hommes.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Le plaisir du triolisme avec un escort boy

Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman

Category:Accompagnateur,divertissement,triolisme Tags : 

Un plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman, voilà ce que ce couple recherchait en prenant rendez-vous avec Jean, le célèbre gentleman escort boy parisien. Madame cligna des yeux à travers la brume que l’excitation sexuelle lui provoquait. Le gentleman inconnu se baissa et prit son visage dans sa main. Leurs lèvres étaient à quelques centimètres et, elle avait aussi très envie de goûter les siennes.

Madame déglutit. Ses jambes tremblèrent en songeant à ses deux hommes qui allaient lui donner du plaisir. Eux deux. Lui donnant du plaisir. Concentrés uniquement sur ce qu’elle voulait, pour en faire une réalité. Elle ne savait pas si elle était nerveuse, excitée ou effrayée par la perspective.

Jean caressa son visage, descendit de son cou jusqu’à sa poitrine. Il ne toucha pas ses seins tendus par le désir. Même pas pour la tenter. Il les contourna et elle grogna presque de colère. Elle était tellement excitée que de simples effleurements pourraient la faire exploser.

Son mari choisit ce moment pour les rejoindre. Il se poussa contre elle, la tenant prisonnière entre eux deux.

Une femme dans un trio avec deux homme - escort boy paris

Une femme dans un trio avec deux homme – escort boy paris

Les deux hommes agirent si vite qu’elle se demanda de ce qui s’était passé. Elle était au milieu de son salon avec Jean en train de l’embrasser, les mains posées sur son visage et son mari pressant sa queue contre son dos, les mains enserrant ses seins.

Les vêtements s’envolèrent. Jean grogna contre sa bouche. Sa langue pointa entre ses lèvres et prit le dessus sur la sienne. C’était comme une bataille. Elle ne savait pas combien de temps elle pourrait tenir en lui rendant succion pour succion, coup de langue pour coup de langue. Pas longtemps, avec tout ce désir en elle. Cette envie. L’envie de le supplier de la faire jouir.

Son mari tira sa robe vers le bas avec sa culotte. L’air fit frémir le bout de ses seins. Puis ses mains furent là. Sur sa peau. Pincèrent ses tétons et glissèrent vers le bas pour recouvrir sa chatte.

– Mais ma chérie, grogna son mari. Tu es mouillée. Tellement mouillée.

Il écarta son sexe, un doigt pressé au cœur de son plaisir.

Elle gémit, son corps se précipitant vers un orgasme auquel elle n’était pas prête. Jean continua à lui faire l’amour avec sa bouche. Sa langue glissait d’avant en arrière au même rythme qu’un homme qui baise une femme.

Jean embrassa sa mâchoire. Il embrassa sa poitrine. Elle haleta alors qu’une vague de chaleur parcourait son corps. Il suçait le bout de ses seins avec sa bouche chaude et frottait ses dents contre sa chair. Elle se mordit la lèvre, l’esprit perdu dans la sensation du plaisir d’avoir un mamelon taquiné et l’autre sucé, alors que son mari passait les mains sur ses fesses.

– Tu es si belle, murmura son mari à son oreille.

Sa voix était grave, rauque et ses légers grondements la rendaient plus humide encore.
Jean pressa ses seins l’un contre l’autre, se déplaçant de l’un à l’autre. Il lécha, il suça, il mordit et elle en eut le souffle coupé. Les muscles de ses jambes ne répondaient plus mais son mari était là. Il la tint par la taille et posa ses lèvres sur son dos.

Elle ne s’était jamais imaginée aussi aventureuse. On ne sait comment, Madame avait fait un plongeon dans le bassin de l’audace. Avec un homme qui la caressait par derrière et l’autre qui la léchait du haut en bas, elle était devenue une risque-tout, et qu’on la damne si elle revenait en arrière.

Sa respiration s’accéléra. Chaque coup de langue de Jean sur ses seins lui donnait envie d’être possédée par les deux hommes.

Son mari lui tapota les jambes pour qu’elle les écarte largement. Puis il écarta ses fesses et glissa la langue dans sa raie. Son souffle s’accéléra à chaque coup de langue autour de son anus. Ses jambes tremblèrent instantanément, mais Jean la retint avec ses larges mains.
Elle glissa les doigts dans les longs cheveux de Jean et passa ses ongles sur son cuir chevelu.

La bouche de Jean abandonna son sein douloureux avec un pop humide. Elle baissa les yeux pour rencontrer son regard doré et brillant.

Elle le tira par les cheveux. La luminosité dans ses yeux augmenta et un grondement retentit dans sa gorge. Jean enleva ses vêtements. C’était un délice sensuel pour elle de le regarder enlever lentement sa veste et le reste de ses vêtements. Pendant ce temps son mari était descendu, pour lécher l’arrière de ses cuisses jusqu’à sa chatte et son cul.

Le plaisir de votre femme avec un escort boy

Le plaisir de votre femme avec un escort boy

Elle leva les mains sur ses seins. Les narines de Jean frémirent. Elle tira et pinça ses tétons.
Son pantalon tomba par terre. C’était l’un des hommes les plus beaux qu’elle ait jamais vu. Avec une érection si impressionnante qu’elle voulait se mettre à genoux et le sucer tout de suite.

Elle pressa ses seins, les prit en coupe et lui offrit silencieusement les amples monticules pour son plaisir. Il se pencha en avant, prit un de ses seins dans sa bouche et mordit. Elle haleta. Sa morsure ajoutée à son mari qui continuait à faire passer sa langue de haut en bas entre les lèvres de son sexe transforma ses jambes en gelée.

Elle cligna des yeux et Jean avait disparu. Il fut si rapide qu’elle n’avait pas réalisé pendant quelques secondes que ses lèvres n’étaient plus sur elle. Elle entendit qu’on remuait des meubles. Il la saisit par derrière et tira. Elle tomba sur l’un des fauteuils, son mari toujours entre ses jambes. Jean fit le tour de la chaise, son érection à hauteur du visage de Madame.
Elle leva les yeux et se lécha les lèvres.

Son mari se retourna, il passa ses jambes par-dessus les accoudoirs du fauteuil et se frotta le visage contre sa chatte. Elle se pencha en arrière, poussa ses fesses contre le bord du fauteuil et tourna la tête pour faire face à Jean. Elle agrippa sa queue, le caressant de la racine à la pointe.

Elle rencontra son regard alors qu’elle le touchait. Sa mâchoire était crispée. La chaleur émanait de son corps en de puissantes vagues.

Elle entrouvrit les lèvres, lécha lentement son gland en cercle et le regarda à nouveau.Elle enduit son sexe de salive avec sa langue. Jean glissa les doigts dans ses cheveux, en tira quelques mèches et enfonça sa bite dans sa bouche.

Son mari enfonça un doigt dans sa chatte, la double intrusion amplifia l’excitation dans son corps. Elle gémit, engouffra d’avantage la grosse bite de Son escort boy et se tortilla sur la bouche de son mari.

Celui-ci lui lécha voluptueusement la chatte. Elle était déjà trempée par ses propres secrétions. Il appuya la langue sur son clitoris. Puis, il battit en retraite et revint à la charge. La passion embrasa son épicentre.

Son escort boy faisait des allers-retours dans sa bouche. Lentement au début, mais ensuite plus fort et plus vite. Elle frotta le dessous de sa queue avec la langue. Chaque plongée dans sa bouche envoyait des feux d’artifice dans son clitoris. Sa mâchoire lui faisait mal tant elle devait maintenir la bouche ouverte, mais la succion continue de son mari sur sa chatte lui faisait oublier toute gêne.

Elle le branla d’une main tout en le suçant. Il était dur et lisse comme de la soie. Elle abaissa son autre main pour saisir les cheveux blonds de son mari et le rapprocher de sa chatte.

Son ventre se crispa. Son escort boy agrippa ses cheveux plus fermement d’une main et caressa l’un de ses seins de l’autre. Son mari sortit les doigts de sa chatte et les remplaça par sa langue. Il la baisa, lécha sa sève et grogna. Au début, c’était doux mais chaque petit grognement amplifia la tension qui grimpait entre ses jambes.

Puis ses coups de langue se firent plus rapides, plus forts, plus rudes.
Il faisait des cercles sans relâche avec rapidité et agilité. Elle haleta. Il lui était difficile de continuer à sucer la bite de Son escort boy alors qu’elle était prête à jouir. Ses muscles se crispèrent.

Son escort boy sortit sa queue de la bouche de Madame et se pencha pour l’embrasser. Il enfonça sa langue dans sa bouche et la frotta contre celle de Madame. Cette fois, elle était là avec lui. Le désir avait débloqué quelque chose en elle dont elle ignorait l’existence. Une soif de plus. Le besoin d’un plaisir sexuel plus profond. Quelque chose qu’elle n’avait jamais ressenti avec aucun autre homme.

La tension entre ses jambes atteint sa limite. Son mari suçait toujours son clitoris. Et grognait. Le plaisir explosa à travers tout son corps en une vague qui la prit au dépourvu.
Elle étouffa un cri, enfonçant ses ongles dans le cuir chevelu de son mari, le serrant entre ses jambes. Son corps se mit à trembler quand la vague atteignit son sommet. Elle respirait à peine. Il continua à la lécher et à la sucer pendant de multiples mini-orgasmes. C’était différent de tout ce qu’elle avait déjà connu auparavant.

deux hommes pour un double plaisir

deux hommes pour un double plaisir

Les halètements et les respirations rapides étaient les seuls sons dans la pièce. Mis à part les faibles grondements de son escort boy.

Il prit son visage entre ses mains et s’écarta d’elle. Elle baissa les yeux vers son mari, qui léchait son goût sur ses lèvres. Elle n’eut pas l’occasion d’en dire plus. Son escort boy la souleva dans ses bras, puis s’assit sur le fauteuil sur lequel elle était et abaissa lentement le corps de Madame à califourchon sur le sien. Elle poussa son bassin en avant, se mordant la lèvre alors que la tête de sa queue lui écartait la chatte.

Elle gémit à la sensation presque brûlante de sa queue pressée contre les parois de sa chatte. Il l’avait grande et longue et épaisse. Toutes ces choses merveilleuses, sauf qu’elle n’avait pas eu de relations sexuelles depuis un certain temps et que la plupart des hommes avec lesquels elle avait couché n’avaient ni cette taille ni cette circonférence.

Elle rencontra le regard de son mari, le regarda se déshabiller puis s’asseoir sur une chaise de la salle à manger, directement devant eux. Son sexe était parfaitement raide et prêt.
Son escort boy la fit descendre plus bas sur sa bite. Elle gémit tellement elle se sentait remplie. Il était complètement en elle, si profondément qu’elle pouvait à peine respirer.

Il la souleva et la laissa retomber sur sa queue. Elle n’avait pas besoin de plus d’encouragement. Elle ondula sur ses cuisses, ne se soulevant pas vraiment mais se frottant intérieurement contre sa bite, d’une manière incroyable.

Son escort boy attrapa des mèches de ses cheveux et les tira en arrière. Il lui lécha la nuque et prit sa poitrine de sa main libre.

Elle déglutit, le regard toujours braqué sur son mari. Celui-ci commença à se branler en ne la quittant pas des yeux. Une goutte de sperme coula de la fente de sa bite. Il écarta la paume et continua à se caresser. Une nouvelle boule de tension commença à s’enrouler au creux du ventre de Madame.

Son escort boy remua les hanches sous elle, la poussant à aller plus vite. Jean lui attrapa les hanches. Il la souleva et l’abattit fort sur sa queue, plusieurs fois. Chaque aller-retour réveillait des terminaisons nerveuses dont elle ignorait même l’existence. Son corps était une bombe à retardement géante, prête à exploser.

Son mari se léchait les lèvres, sa puissance animale faisait briller ses yeux. Sa chatte se resserra autour de la queue de son escort boy.

Elle rebondissait toujours sur la bite de Jean quand il s’arrêta devant elle. Son mari enroula ses cheveux autour de sa main et elle se pencha pour prendre sa queue dans sa bouche.
Il gémit. Elle aspira en serrant les joues, lui permettant de pénétrer jusqu’à sa gorge avec facilité. Sa bite n’était pas aussi imposante que celle de son escort boy, alors c’était plus facile de le sucer.

Elle se débrouillait pour chevaucher son escort boy et sucer son mari sans perdre son rythme. Elle branlait son mari d’une main pendant qu’elle le suçait. Sa queue était lisse. Presque comme du velours chaud dans sa bouche. Pendant ce temps, la bite plus grosse de son escort boy frottait l’intérieur de son sexe comme aucun autre homme ne l’avait jamais fait.

Son mari commença à entrer et sortir plus rapidement de sa bouche. Le corps de son escort boy se contracta sous elle. Il se redressa, prit son clitoris entre ses doigts et excita le faisceau de nerfs de celui-ci.

Ses tétons lui faisaient mal tellement elle voulait jouir. Les choses qu’il disait ajoutaient encore plus d’images à l’arsenal érotique qui attaquait son cerveau. Le corps de son mari se tendit aussi.

Son escort boy s’enfonça violemment en elle. Une fois. Deux fois. Il lui pinça la chatte et elle sortit la queue de son mari de sa bouche pour crier.

Un nouvel orgasme beaucoup plus intense la secoua. Sa chatte se serra contre la virilité de son escort boy. Il poussa encore douloureusement son bassin et rugit. Sa queue grandit encore, et la remplit. Elle fut balayée par un troisième orgasme puissant en sentant sa grosse queue vibrer en elle.

Elle branla encore son mari, il serra la mâchoire et rejeta la tête en arrière. Son instinct prit le dessus. Elle se pencha en avant alors que le sperme jaillissait de sa queue. Son mari émit plusieurs grognements et le liquide atterrit sur les seins de Madame, puis glissa lentement sur sa poitrine et ses tétons.

Il grogna à chaque saccade jusqu’à ce que sa queue soit à moitié dure mais vidée. Madame se pencha sur le corps de son escort boy. Il était toujours au fond d’elle. Elle leva les mains pour se frotter les seins et se masser avec le foutre de son mari.

Cette soirée plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman comme Jean s’était transformée en une partie de jambes en l’air incroyable.

❤️  ❤️  ❤️

Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman est un plaisir pour couples recherchant un moment de plaisir à trois. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Ce n'est pas tromper si votre mari vous regarder avec un escort boy qu'il a choisi pour vous

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais le jour où vous vivrez Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman avec votre mari.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Découvrez Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman sour les yeux de votre mari.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
un anniversaire candauliste avec un escort boy

Un cadeau d’anniversaire très spécial

Category:candaulisme,Couple,escort boy Tags : 

Monsieur a décidé d’offrir un cadeau d’anniversaire très spécial à sa femme cette année, il s’agit d’un massage coquin avec un gentleman professionnel du plaisir féminin.

Vers 19h30, un homme arrive à leur domicile.

-Bonjour madame. Votre mari m’a demandé de venir ici pour votre cadeau d’anniversaire.

-Oui, il vient de me mettre au courant. De quoi s’agit-il ?

-Je dois entrer pour cela. Il s’agit d’un massage.

-A bon !

-Oui madame, il veut que vous soyez détendu, et c’est ce que je vais faire. Je me présente Jean.

Madame lui fait signe d’entrer. Monsieur est resté dans son bureau qui donne sur la chambre avec la porte entre-ouverte, il peut à peine entendre que l’homme annonce ses spécialités de massages avant que la porte ne soit fermée. Un cadeau d’anniversaire très spécial.

-Vous souhaitez un verre avant de me masser ?

-Non merci madame. Je vous propose de vous installer sur votre lit dans votre chambre, cela vous convient ?

-Oui d’accord. Vous n’avez besoin de rien.

-Non madame, il ne manque plus que vous.

-Allez passer une serviette.

La femme revient en ne portant en effet qu’un drap de bain autour d’elle.

-Votre mari a réservé toute l’après-midi. Je vais prendre le temps nécessaire pour vous détendre, madame.

-Allongez-vous sur le ventre s’il vous plaît.

Le massage commence, Jean commence par la voûte plantaire de Madame, il voit déjà que Madame se détend, les épaules s’affaissent, la respiration est plus calme. Jean choisit ce moment pour allumer son iphone et mettre un fond de musique relaxante. Jean est vraiment un professionnel du lâcher prise féminin, elle ne le regrette pas.

Un massage avec un escort boy pour l'anniversaire de votre femme

Un massage avec un escort boy pour l’anniversaire de votre femme

De la voûte plantaire, le masseur remonte petit à petit sur le mollet.

-Vous êtes vraiment doués, je me sens bien entre vos mains.

-Merci Madame, et encore, ce n’est que le début du massage.

Il la découvre maintenant pour masser le reste de son corps. La vue de ces fesses séparées par un simple bout de ficelle fait de l’effet à Monsieur qui regarde caché dans le bureau, et en plus, voir Madame, son épouse, si frêle à la peau blanche entre les mains d’un autre homme, ce n’est pas fait pour le calmer.

Toujours sur le ventre, elle commence à passer ses mains sur les cuisses de Jean.

-Excusez-moi, je ne l’ai pas fait volontairement.

-Pas de souci, si ça peut vous détendre encore plus, je suis là pour cela.

-Pourriez vous vous retourner que je masse le devant de votre corps ?

-Très bien, passez-moi ma serviette, s’il vous plaît

La serviette est jetée sur la chaise.

-Pas besoin Madame, je vais vous masser. Si c’est de la pudeur, n’ayez crainte, je suis un professionnel habitué aux corps des femmes.

Madame finit par se laisser convaincre et se retourne offrant une vue incroyable sur sa poitrine.

Les 2 mains se remettent en route et massent chaque centimètre carré du corps de Madame sans oublier de se rapprocher des seins, mais sans les toucher.

-Je croyais que vous me massiez partout ?

-Oui Madame, en effet

-Et bien massez moi les seins alors

Monsieur n’en revient pas, elle demande à se faire masser les seins, sans aucune gêne, elle qui d’ordinaire est pudique, et elle est quasiment nue devant cet homme.

Le masseur ne se le fait pas dire deux fois. Il reprend son massage en se rapprochant des seins de Madame. Monsieur peut voir ses tétons se durcir et sa poitrine gonfler et se vider rapidement. Jean prend ses seins à pleines mains.

-Vous allez être détendu de partout Madame. Votre mari en sera ravi, c’est certain, parole de professionnel.

-J’espère bien, mais partout, c’est bien compris.

Jean quitte les seins pour s’attarder sur le corps, il retourne sur les jambes, sur la nuque. Les cheveux de Madame frôlent le pantalon de Jean. Les mouvements de massages sur ses jambes finissement par la faire toucher la braguette de celui-ci.

Voir le visage de votre femme au moment ou elle prends du plaisir

Voir le visage de votre femme au moment ou elle prends du plaisir

-Pardon, je ne vous ai pas fait mal au moins

-Non pas de soucis

Joignant le geste à la parole, elle s’empresse de passer sa main sur la braguette pour vérifier où elle se trouve…

-C’est un objet ? Ou c’est…votre verge ?

-Oui Madame, la seconde option.

Pendant ce temps, Jean est remontée au niveau des cuisses passant de chaque coté du string et remontant au niveau du nombril. Un cadeau d’anniversaire très spécial.

-Vous m’avez dit partout lui indique-t-elle, n’oubliez pas.

-C’est ce que je fais Madame, non ?

-Pas tout à fait il me semble, lui répond-elle en lui lançant un clin d’œil

Pas besoin d’en dire plus, Jean a compris et place sa main sur le triangle en tissu.

-Ici ?

-Oui

Il lui retire délicatement le string dévoilant sa toison brune et toute fine. Madame ouvre la ceinture de Jean et le premier bouton.

Donner du plaisir à un autre homme parce que mon mari le veut

Donner du plaisir à un autre homme parce que mon mari le veut

-Madame…

-Moi aussi j’ai un talent pour masser certaines choses.

Le pantalon de Jean lui tombe sur les chevilles, immédiatement suivi par son caleçon. La verge encore molle de Jean vient s’abattre de tout son long sur le visage de Madame, du haut de la tête jusqu’à son menton. Ce n’est pas possible d’en avoir une aussi grande !

Au lieu de la repousser, elle commence à lui suçoter le bout du gland. Jean reprend d’une main le massage de ses seins pendant que l’autre main commence à s’attarder sur son jardin secret.

Madame suce, aspire, titille le gland de Jean en le prenant à deux mains. Le massage de son mont de Vénus se transforme en masturbation maintenant.

Un premier cunnilingus arrive. Madame se retrouve les jambes posées sur les épaules de Jean.

Nue et détendue, elle continue de sucer Jean Le massage devient de plus en plus sensuels et sexuels. Madame aime cette sucette. Jean se met à lui palper le cul, lui caresser la fente, à jouer avec ses tétons bien dardés.

Un spectacle très érotique et son mari se délecte d’être un voyeur dans sa propre maison. Jamais il n’aurait cru voir un tel spectacle et encore moins y prendre plaisir.

-Chéri, viens ici lance-t-elle d’une voix pleine de désir et d’autorité

Comment sait-elle qu’il est ici.

-Je sais que tu es là. Jamais tu n’aurais amené un inconnu ici sans y être présent. Montre-toi.

-Ah, je savais bien que tu étais là. C’est ton idée ce massage, c’est vrai ?

-Oui, je voulais que tu te détendes, tu es trop stressée en ce moment.

-Et avec un masseur comme ceux là

-Oui avec un masseur, à domicile, mais là…

-Tu veux qu’il me détende, partout, c’est ce que tu lui as dit, alors il va le faire. Déshabillez-vous et reprenez le massage monsieur.

-Mais…Madame…votre époux

-Ne vous inquiétez pas, vue la bosse dans son pantalon, je pense que ça lui plait

-Oui Monsieur Jean, je n’y avais pas songé, je n’y aurai jamais pensé, mais oui. Baisez là devant moi. Faites votre massage au plus profond d’elle.

La bouche d'un autre homme dans son intimité

La bouche d’un autre homme dans son intimité

Le masseur se remet à caresser Madame devant son mari. Il s’installe dans le fauteuil juste en face d’elle. Elle suce comme une reine cette énorme queue. Elle se fait butiner la chatte du bout de la langue avant de réclamer à se faire pénétrer comme une chienne en rut.

Monsieur est assis sur le canapé. Jean s’approche de Madame et enfile un préservatif avant de se présenter à l’entrée de son sexe mouillé. Il enfile sa grosse queue doucement et celle-ci glisse toute seule, s’enfonçant jusqu’au plus profond du vagin de la dame. Elle ondule un peu, de plus en plus.

Ses seins bougent au rythme des mouvements de Jean.

-Prenez la par derrière maintenant demande son mari. Elle aime bien ça.
Sans dire un mot supplémentaire, Jean retire sa queue de son vagin et le déplace sur son anus. Jean fait pénétrer sa verge dure comme la pierre dans le côté osbcur du fondement de cette femme mariée sous les yeux consentant de son mari. Elle en profite pour bien remonter les cuisses autour de ses épaules exposant sa fente bien dilatée par le passage du colosse. Voilà un cadeau d’anniversaire très spécial.

-Baisez moi Jean. Je veux me détendre avec vous.

En direct, devant son mari en spectateur, elle réclame que Jean la défonce plus fort.

Jean se met à la culbuter de plus en plus énergiquement sans que Monsieur ne puisse participer. En a-t-il envie, non pas sûr, il préfère la voir à cet instant. Elle jouit, une fois, deux fois, une troisième fois. Jean est couvert de sueurs, Madame aussi d’ailleurs. La queue de son mari lui fait mal à être enfermée dans son pantalon.

Tous les femmes devraient essayer les mains d'un escort boy

Tous les femmes devraient essayer les mains d’un escort boy

Quand il commence à la sortir, Madame lui interdit de le faire.

-Ah non. C’est mon massage, mon moment de détente, pas le tien. Ce sera plus tard mon chéri.

Avec un sourire moqueur, Jean finit par sortir sa queue de Madame en regardant son mari et à cet instant décharge son élixir sur les seins de Madame. La chaleur de ce liquide refait jouir Madame qui se tord de plaisir en recevant les multiples jet sortant de la queue de Jean.

-Merci Monsieur pour ce massage merveilleux. Chéri, un grand merci aussi pour ton cadeau d’anniversaire. Tu sais ce que j’aime.

En disant cela, elle se lève et vient s’asseoir sur son mari. Complètement luisante de sueur et d’huile de massage, elle dégage une odeur de sexe, de foutre et de vanille.

-Merci pour ce cadeau mon chéri. Je t’aime, lui dit-elle en l’embrassant à pleine bouche.

Monsieur sens le goût de la queue de Jean et se réjouit de son contentement.

-Jean, merci de votre professionnalisme. Je pense que je serais amené à faire appel à vous de nouveau, et pas seulement pour un anniversaire.

Après le départ de Jean. Le couple a fait l’amour tout le reste de la journée. Cette expérience a mis du piment dans leur vie de couple et a relancé leur sexualité qui était un peu ralentie après 25 ans de Mariage.

❤️  ❤️  ❤️

Un cadeau d’anniversaire très spécial est service pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du triolisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Un cadeau d’anniversaire très spécial vous permettra de prendre encore plus de plaisir.

Respirez le voyage d’un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais Un cadeau d’anniversaire très spécial.

Osez la langue d'un autre homme

Osez la langue d’un autre homme

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez Etre accompagné dans leur pratique du candaulisme. Un cadeau d’anniversaire très spécial avec un autre homme est un moment extraordinaire de partage.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’idée d’une expérience de sexe à trois. Etre accompagné dans la pratique du triolisme et le rêve de voir sa femme avec un autre homme.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples car Monsieur voulait vivre le rêve de voir sa femme avec un autre homme.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
le candaulisme est un art de vivre - escort boy paris

Le rêve de voir sa femme avec un autre homme

Category:candaulisme,escort boy,gentleman,triolisme Tags : 

Son mari a le rêve de voir sa femme avec un autre homme, il veut la voir jouir et prendre son pied avec un inconnu au plus profond d’elle. Un jour, le fantasme devint réalité. Elle avait accepté de tenter l’expérience avec un escort boy parisien trouvé sur le net.

Son mari choisit les habits que Madame portera le soir. Il y met beaucoup d’attention, il aime que l’on remarque sa femme, et cela peut se comprendre, la dame est très attirante avec ses formes arrondis.

Son mari assemble sur le lit les pièces que Madame va porter. Ce soir, ils sortent, et il a préparé pour elle un ensemble bleu nuit : une jupe courte noire assorti d’un chemisier blanc. La tenue met en valeur Madame : la jupe dévoile ses longues jambes galbées, musclées, et son petit cul bombé.

Le haut moule ses seins, elle n’a pas besoin de soutien-gorge, elle a la poitrine ferme et refaite d’une jeune femme. Le bleu foncé, à peine pailleté, rehausse son teint qu’elle a très clair.

Madame est vraiment très belle, en particulier ce soir. Pas de sous vêtements, son mari n’aime pas ça. Le maquillage est réservé à Madame, Son mari lui laisse cette liberté. Son minois n’a pas besoin de beaucoup d’artifices, aussi elle sait mettre le minimum, juste assez pour briller un peu plus. Elle entoure ses yeux de noir, pour en faire ressortir le bleu, applique un peu de mascara. Sur les lèvres, cela dépend : ce samedi, elle met juste un peu de rose, un rose sage et candide, qui détonne avec le reste de sa tenue.

Votre femme aussi a envie d'un trio avec un escort boy

Votre femme aussi a envie d’un trio avec un escort boy

« Tu es magnifique, ma chérie, lui dit son mari lorsqu’elle sort de la salle de bains. Comme d’habitude. Tu es complètement prête ?

– Oui, lui répond-t-elle avec un sourire au lèvres. Je suis prête pour recevoir cet inconnu et me donner à lui pour toi, mon chérie. »

Jean se présente vers 20h comme convenu avec Monsieur. La soirée passe et les connaissances s’approfondissent. Son mari laisse échapper quelques mots sur leurs habitudes de soirée. Jean touche la cuisse de Madame, sous la table, qui ne l’enlève pas.

L’escort boy monte sa main plus haut, sent qu’elle n’a pas de culotte sous sa petite jupe. Il bande immédiatement, et, voyant qu’elle se laisse faire, commence à la masturber. Il lui touche doucement le clitoris, il est très doué. Un de ses doigts s’enfonce dans la chatte de Madame, qui manque de s’étouffer dans son martini. Jean continue ses mouvements circulaires, variant la pression, et lui met un deuxième doigt.

« Ça va chérie ? Lui demande son mari, qui voit sa chérie sur le point de défaillir.

– Très bien, dit-elle précipitamment.

Au fil de la soirée, l’alcool aidant, les langues se dénouent.

« Alors, j’ai cru comprendre que vous aimiez l’échangisme ? Susurre Jean à l’oreille de Madame.
– Oui… Mon mari aime me voir avec d’autres hommes.
– C’est intéressant, dit-il en lui posant la main sur un sein. Il aimerait voir ça ? »

Au même moment, son mari, qui les observait, s’approche. Jean continue, glisse sa main sous le chemisier de Madame, lui pétrit la poitrine de plus en plus fermement. Son mari regarde. Madame se laisse faire, Jean a vraiment des doigts de fée : ses tétons sont durs, elle a envie de sexe.

« On va pouvoir s’amuser un peu… Venez au salon. »

Madame passe devant, suivie de Jean qui touche son petit cul. Son mari est derrière.

Jean lui retire alors son haut, son soutien gorge. L’idée de pouvoir voir un homme baisersa femme rend Monsieur surexcité. Jean l’embrasse partout, sur les seins, le cou, il l’empoigne. Puis il lui enlèvent sa jupe. Son mari, ébahi, assiste à la scène les yeux et la bouche grand ouverts, ne perdant rien du spectacle.

Cela fait des années qu’il rêve de voir ça. Madame est allongée sur le canapé, nue. Jean lui lèche la chatte, pendant que ses mains lui caressent les fesses, les écartent, les malaxent.

Puis Jean s’occupe du haut de son corps : ils lui lèchent les seins, le ventre. Madame est abandonnée à lui, et elle est un peu perdue. Tout s’est déroulé si vite, elle ne sait pas que ressentir. En même temps, sentir un homme inconnu s’occuper d’elle est extrêmement excitant, et elle ne peut s’empêcher de se tortiller de plaisir.

Jean la retourne tout à coup et lui enfonce sa queue doucement dans sa chatte humide. Elle pousse un petit gémissement de plaisir. Son mari, debout à côté du canapé, a sorti sa bite et se branle en regardant sa femme se faire pénétrer par des inconnus. Son plaisir est au summum, il n’a même pas envie de participer, il veut juste la voir se faire prendre, et jouir à côté d’elle, ou sur elle. Jean la baise de plus en plus sauvagement.

Madame a l’impression d’être déchirée en deux. Jean s’allonge près d’elle, et lui touche l’anus. Ses doigts la chatouillent, doucement, caressent ses fesses rebondies et il lui insère doucement un doigt. Elle n’a jamais connu cette sensation, elle sent le sexe de Jean, énorme, à l’intérieur d’elle, et le doigt de Jean qui la fouille doucement, simultanément.

Elle halète, gémit, puis sent quelque chose forcer dans son cul, il est en train de la sodomiser avec un godemichet en même temps qu’il la pénètre. Il l’enfonce doucement, mais sûrement, et finalement il arrive au bout, il est au plus profond d’elle. Madame est en sueur, elle regarde son mari.

En voyant sa femme aussi emballée par leur nouvelle aventure avec Jean, en sueur, les yeux troubles, tous ses trous pris par un homme qu’ils ne connaissaient pas la veille, son mari bande de nouveau. Il enfonce sa bite dans sa bouche, et elle avale tout. Elle lui touche les couilles avec la main, les caresse, mais abandonne vite à cause de la force qu’il met dans ses mouvements. Après un dernier coup de butoir, il lui crache sa semence dans la bouche, et lui maintient la bouche fermée.

« Avale, salope, je sais que t’aime ça. »

Et Madame, docile, avale tout. Pendant ce temps, l’escort boy lui travaillent toujours la vulve et l’anus. Ses coups de rein sont forts et elle crie, elle sent qu’elle va jouir. Madame sent le plaisir atteindre son paroxysme. Elle a un orgasme phénoménal, remplie par Jean, et souillée au visage par le sperme de son mari.

Laissez moi vous montrer ce que faire votre femme

Laissez moi vous montrer ce que faire votre femme

L’escort boy continue de pénètrer cette femme offerte par son mari et lui donne des coups plus ou moins accentués, et entend que sa méthode fonctionne : Madame, qui a déjà eu un orgasme cinq minutes plus tôt, pousse un petit gémissement à chacun de ses mouvements, doux et biens placés.

Entre les moments de violence et de douceur de Jean, La jeune femme perd de nouveau pied, elle se sent partir et gémit, se tord de plaisir. De plus Jean, avec sa main, masturbe son clitoris. Son mari, lui, a pris le relais dans sa bouche. Elle ne parvient pas à crier et pourtant elle le voudrait, elle appelle son mari à l’aide avec ses yeux, mais il est déjà comme fou, prêt à éjaculer une deuxième fois. Elle ne l’a jamais vu comme ça, il semble dans un rêve, son fantasme depuis toujours est devenu réalité.

Elle suffoque presque mais continue pourtant à ressentir du plaisir, prise comme ça, sans volonté. Puis Jean et son mari finissent par décharger presque en rythme sur la belle. Madame est couverte de sperme, ne sent rien d’autre que du plaisir partout dans son corps satisfaite de sa partie de baise torride.

❤️  ❤️  ❤️

Le rêve de voir sa femme avec un autre homme est service pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du triolisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Le rêve de voir sa femme avec un autre homme vous permettra de prendre encore plus de plaisir.

Respirez le voyage d’un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience de Monsieur voulait vivre une expérience de triolisme.

 

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez Etre accompagné dans leur pratique du candaulisme. Le rêve de voir sa femme avec un autre homme est un moment extraordinaire de partage.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’idée d’une expérience de sexe à trois. Etre accompagné dans la pratique du triolisme et le rêve de voir sa femme avec un autre homme.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples car Monsieur voulait vivre le rêve de voir sa femme avec un autre homme.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
leurs mains sur vos fesses - escort boy paris

Un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui

Category:candaulisme,couple,triolisme Tags : 

Un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui. Monsieur est un esclave soumis et il va s’asseoir sur le fauteuil, Madame va chercher son matériel. Dès qu’il est assis, elle prend le bâillon et le lui attache. Ensuite elle menotte ses poignées aux pieds de la chaise. Le fauteuil est un solide fauteuil Chesterfield, donc totalement immobile. En 10 minutes, son mari est fermement attaché à la chaise et nu comme un ver.

Madame va maintenant prendre une douche et trente minutes après, elle sort de la salle de bains portant des bottes noires à talons hauts, à bouts pointus et montant jusqu’aux genoux, une jupe longue en cuir et un décolleté moulant et plongeant.

Le couple a encore quelques minutes devant eux avant l’arrivée de l’escort boy. Elle vient derrière son mari, caresse son torse et descend sa main sur son ventre. Sa queue commence alors à durcir. Avec l’autre main, elle lui griffe le dos avec ses ongles. Saisissant sa queue, maintenant plus dure, elle commence lentement à masturber sa queue adorée. « J’adore la voir comme ça tu sais? Bien dure, bien raide, bien prête. Mais elle ne te servira à rien ce soir ».

A ce moment, on sonne à la porte. Madame revient à sa commode et prend la cagoule. Elle la lui passe sur la tête le laissant complètement aveuglé, car la cagoule n’avait qu’un seul trou, pour respirer. Madame sort de la chambre et va ouvrir.

« Nous vous attendions Maître Jean».

« Bien, très bien, ne perdons pas de temps. Allons-y mets toi à genoux. Et allons rejoindre ton soumis de mari ».

Arrivés dans la chambre. Monsieur s’assied sur le lit. Madame est à genoux devant lui. ils discutent comme ça pendant une dizaine de minutes. Le mari, assis dans la même pièce et attaché au fauteuil, écoute sa femme discuter avec un autre homme dans leur chambre. Ensuite il les entend qui s’embrassent. Il entend ses mains sur le tissu de la jupe. 

L'excitation du voyeur avec escort boy paris

L’excitation du voyeur avec escort boy paris

Madame est maintenant debout et Maître Jean est assis sur le lit. Il commence à lui caresser les jambes sous la jupe. Ses mains descendent sur ses bottes. « Jolies, très bien choisies ». Il les caresse. Ses mains remontent à nouveau ses jambes. Il commence alors à jouer avec son jardin secret, déjà bien humide. Un doigt rentre et en ressort lentement. 

L’escort boy lui donne ce doigt à lécher et ensuite revient sur le même sexe trempé. Commence alors un va et vient lent mais intense. Madame sent ses jambes faiblir. Elle veut attraper quelque chose mais il n’y a rien. De plus, les 12 centimètres de ses talons aident à lui donner cette sensation de vertige. Lentement il la dénude complètement et sa langue commence à s’activer. D’abord sur sa fente et ensuite, aussi sur son anus.

« Oh ouiiiii, mangez moi la chatte, Maître Jean». Elle est maintenant debout, penchée sur son mari, la main sur sa queue, seul appui qu’elle a réussi à trouver. Cette queue aussi dure qu’un bâton. « Alors ma belle, on aime les grosses queues ? » « Oui Maître » « Et tu aimes aussi qu’on te lèche n’est-ce pas, comme une catain ? Il est magnifique ton cul. Ecarte-le encore ». 

Madame écarte ses fesses au maximum et l’escort boy y enfile deux doigts qu’il vient de tremper dans son sexe. Ses doigts exécutent de vigoureux va et vient tout en écartant en même temps son côté obscur pour le préparer à la suite. 

Son mari écoute tout ça, son imagination travaille et sa queue durcit encore plus, enserrée dans les mains de sa femme. « Lâche ça, et vient t’occuper plutôt de la mienne ». Madame se remet à genoux et caresse la queue de son Maître à travers le pantalon. « Oui Maître je préfère celle-ci, qui est plus grande et plus dure aussi. Je la veux Maître. » « Alors suce-la, mais à travers le pantalon. » 

Ce faisant, les seins de Madame devinrent plus durs eux aussi. Avec l’autorisation de son Maître, elle lui retire ses vêtements, lui enlève sa chemise et déboutonne son pantalon comme une possédée. En une minute la queue de l’escort boy se dresse devant son visage, à quelques centimètres de ses lèvres. Elle ne voit plus que ça, mais n’a pas reçu l’ordre d’y toucher. Une queue énorme d’au moins 22 centimètres environ, pour au moins 4 centimètres de large, dure, raide, avec des nerfs bien apparents et une tête très grosse d’où dégoulinent déjà ces liqueurs un peu particulières. « S’il vous plaît Maître, laissez-moi m’en occuper. Je vous en supplie ». 

« Tu es bien une catain n’est-ce pas? Avide de baise, de grosses queues bien raides et surtout avide de foutre, n’est-ce pas? » « Oui Maître » « Sors ta langue et rampe comme une chienne, va jusqu’au bout et reviens et bouge bien ton cul de petite salope ». 

Madame va montrer à son mari comment elle peut faire jouir son escort boy

Madame va montrer à son mari comment elle peut faire jouir son escort boy

Madame rampe jusqu’au bout de la chambre et revient vers son Maître, sans jamais quitter sa verge des yeux. A son retour, il lui ordonne de commencer à sucer, sans se presser. Au bout de quelques minutes elle engouffre une bonne partie de ce bâton de plaisir. Elle suce comme une vraie femme en chaleur, sans jamais cesser de le regarder bien dans les yeux. Elle le suce et le masturbe pendant plus d’un quart d’heure, au bout duquel elle prend un premier jet de sperme au fond de la gorge. 

Madame avale une bonne partie de son élixir laissant le reste dégouliner sur ses lèvres, alors que ses seins ont eux aussi été aspergés. « Va dire à ton mari ce que tu es et ce que tu veux ». Madame se lève, va s’asseoir sur les genoux de son mari, caresse son visage avec ses seins pleins de sperme et se penche sur son oreille. 

« Je viens de sucer son énorme queue, elle est très grosse, j’aimerais que tu vois ça. J’ai envie de m’empaler sur son bambou, j’ai envie qu’il me déchire et de devenir sa putain. Qu’il me baise violemment me défonce le cul tellement que je ne puisse pas m’asseoir pendant des jours sans que ça me fasse mal et me renvoie au souvenir de ce qui va se passer. Ma gorge est pleine de sperme, tout comme mes lèvres, mes seins et mes mains qui te branlent en ce moment. Tu vas regretter d’avoir épousé une nympho sans avoir les moyens de m’assouvir. Sa spécialité c’est la sodomie et je vais goûter à ce plaisir. Je te laisse à ton sort de cocu, je crois que la queue de mon Maître a besoin de chaleurs anales ».

Madame abandonne alors son mari à ses frustrations pour se tourner vers son Maître. Elle suce encore une fois sa grosse queue, puis, se penche sur le lit. Ses talons très hauts font remonter un peu ses fesses, qui sont alors complètement ouvertes lorsqu’elle s’offre à la queue très dure qui va la pénétrer. Alors qu’elle s’attendait à sentir son anus déchiré d’une minute à l’autre, Jean la surprend en pénétrant doucement son minou avec son énorme queue emballée dans le latex. 

Très lentement, il commence à faire des va et vient, de façon à ce qu’elle sente chaque centimètre de sa queue. « Aaaaahhhhh, baise moi Maître, fais de moi ta chienne ». Et à ce moment il se met à la pilonner plus vite, en changeant plusieurs fois de position. Après une demi heure de baise intense, l’escort boy se retire. 

Sa queue est couverte des liqueurs de Madame, qui se tortille sur le lit en caressant ses seins. Sa queue est trempée, mais toujours aussi raide et virile. « Je ne suis qu’une salope, je veux goûter votre verge Maître, je vous en supplie ». « Non, va plutôt soulager ton mari, il est au bord de la crise » « Qu’il se débrouille Maître j’ai encore envie. Ne me laissez pas sur ma faim Maître ». 

Regarder sa copine prise par un gentleman escort boy

Regarder sa copine prise par un gentleman escort boy

Disant cela, elle se penche et commence à lécher les pieds de Jean, qui lui enlève ses bottes et ses bas pour en faire de même. Ensuite, ils remontent l’un vers le corps de l’autre pour exécuter mutuellement un 69. Elle avale sa queue dégoulinante, tandis qu’il se penche sur son vagin mais aussi sur son anus, lui en dessous et elle au-dessus. 

Madame le suce comme une sangsue pendant que sa langue à lui, explore son petit trou de plus en plus profondemment. La queue de Jean est alors très très dure. Madame se lève, sort du lit et lui saisit le dard. « Maître ou pas, j’en ai envie maintenant, elle est prête et moi je brûle de désir d’être possédée, ne me faites plus attendre par pitié ». 

L’escort boy voit bien le désir dans ses yeux, lui aussi veut son cul. Elle se retourne, masturbe sa verge contre ses fesses et la frotte aussi contre son vagin. « venez me défoncer Maître, faites de moi votre salope, votre chienne, votre pute. 

Baisez moi comme si j’étais la dernière des traînées ». Ensuite elle lui enfile un préservatif et guide sa queue sur son anus faisant rentrer tout de suite la tête de la queue. Bientôt elle sent chaque millimètre de cette énorme queue dans son cul. Elle est couchée sur le dos et il est devant elle, pouvant ainsi, pendant qu’il lui défonce le cul, caresser ses seins durcis par le désir d’un homme nouveau. 

Ses jambes sont relevées et autour de son cou. Son dos n’a presque plus de contact avec le lit et bientôt elle s’appuie sur son cou tandis que Jean soulève son corps de plus en plus haut continuant à lui enfoncer sa queue dans le cul. Comme son cou se fatiguait, ils ont changé de position : il se coucha sur le dos et elle debout sur le lit descendit lentement jusqu’à ce que la queue recommence son pilonnage. « Tu la sens cette queue? » « Oh oui défonce moi, baise moi plus fort, plus fort ». 

A ce moment, son mari éjacule un grand jet de sperme, tellement puissant qu’il lui arrive au visage. Au bout de quelques minutes, nouveau changement de position. La queue de Jean ainsi que l’anus et le sexe de Madame sont trempés. Elle se couche alors sur le ventre, tandis qu’il vient se poster derrière elle. Il lui pénètre à nouveau l’anus et plaque tout son poids sur elle. 

Pour accentuer la pression, il saisit ses hanches. Lorsqu’il sent qu’il va éjaculer elle lui demande de boire son foutre : « Faites de moi une vraie salope je veux boire votre jus encore une fois ». Et elle obtient satisfaction. Jean se retire d’un coup la couche sur son dos et vient lui enfoncer à nouveau toute sa raideur dans la bouche. A peine une seconde plus tard, il commence à éjaculer, en lui envoyant près de dix jets de sperme au fond de la gorge. Comme la première fois, elle avale une bonne partie du sperme tandis que l’autre se répand sur son corps souillé. Madame se lève alors, et la bouche pleine de sperme relève la cagoule de son mari attaché, enlève son bâillon et l’embrasse avec ferveur, dans un baiser entremêlé de l’élixir d’un autre homme.

❤️  ❤️  ❤️

Un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui est un plaisir pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du candaulisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Laissez votre imagination guider votre plaisir.

Respirez le voyage d’un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Sentir l'envie d'un gentlement escort boy

Sentir l’envie d’un gentlement escort boy

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience d’un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez Etre accompagné dans leur pratique du candaulisme.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’idée d’une expérience de sexe à trois. Etre accompagné dans la pratique du candaulisme.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples qui souhaitent un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Etre accompagné dans la pratique du candaulisme

Etre accompagné dans la pratique du candaulisme

Category:Accompagnateur,candaulisme,escort boy Tags : 

Etre accompagné dans la pratique du candaulisme, voilà ce que Monsieur et Madame souhaitaient. Madame se lécha les lèvres en appréciant la façon dont le regard des deux hommes s’assombrit et que leur respiration devint irrégulière. Cela avait toujours été ainsi, chaud, entêtant et prêt à toute éventualité. Ses tétons se durcirent et son ventre vacilla lorsqu’elle imagina ce qui suivrait. Avec deux hommes, elle ne savait jamais qui ferait le premier pas et ouvrirait la voie.

Son mari et son escort boy avaient toujours été dominateurs au lit, mais pas comme les autres hommes le pensaient. Ils savaient ce qu’elle voulait et ils le lui donnaient… après l’avoir taquiné une ou deux fois. Ce qu’elle ignorait, c’était quel homme ferait le premier pas.

Son mari et son escort boy se jetèrent un coup d’œil, comme s’ils avaient une conversation silencieuse, décidant avec un peu d’espoir ce dont elle venait juste de penser. Son mari acquiesça et Madame prit une inspiration quand son escort boy s’avança de deux pas vers elle, posant les mains autour de sa tête, enroulant ses longs cheveux autour de son poignet, trois fois.

Elle haleta lorsqu’il tira, laissant sa tête retomber en arrière pour qu’elle puisse le regarder fixement, désirant plus.

— Tu es à moi, chuchota-t-il.

Il écrasa ensuite sa bouche contre la sienne. Elle gémit quand ses lèvres se pressèrent sur les siennes, la mordillant. Elle s’ouvrit pour lui, sa langue se mêlant avec la sienne. Il avait bon goût, sa saveur se mélangeant avec la sienne. Il tira à nouveau sur ses cheveux, le brusque picotement se dirigeant brusquement vers le jardin secret de la femme.

— Ne m’oublie pas, déclara son mari d’une voix rauque.

Son escort boy arracha ses lèvres à celles de la femme, tira à nouveau sur ses cheveux, l’obligeant cette fois-ci à regarder son mari. Le contrôle de son escort boy sur son baiser avec son mari lui donna envie de jouir sur le champ. Elle aimait quand ils se comportaient comme des mâles alphas avec elle.

Deux hommes au service du plaisir d'une femme

Deux hommes au service du plaisir d’une femme

Son mari prit son visage en coupe, puis baissa lentement la tête. Son baiser était doux, tentant, là où son escort boy n’était que feu et chaleur. C’était tellement différent. Elle ferma les yeux, goûtant sa douceur sombre lorsqu’elle se balança contre lui et son escort boy en même temps. Leurs corps étaient si près du sien et l’un de l’autre, rendant la chose plus facile.

Son escort boy l’attira et approcha sa bouche de celle de Madame. Elle lécha ses lèvres et mordilla, appréciant que le goût des deux hommes se mélange sur sa langue. Cette combinaison entêtante lui rappelait à quel point cela lui avait manqué, qu’elle mourait d’envie de revivre ça.

Les deux hommes se tournèrent pour l’embrasser, leurs mains parcourant son dos, saisissant ses fesses. Elle se perdit dans le moment, ignorant combien de temps s’était écoulé avant qu’ils s’éloignent et se tournent l’un vers l’autre.

L’escort boy effleura ses tétons et elle haleta, la sensation de ce contact bref la berçant. Madame était tellement excitée et savait qu’ils devraient faire bien plus avant qu’elle ne soit satisfaite.

Jean posa les mains sur ses seins, collant la paume sur ces renflements en se pinçant les tétons. Elle se lécha les lèvres et baissa les yeux vers l’érection de son escort boy qui tendait son pantalon, puis elle vit la même chose chez son mari. Elle avait envie de goûter ses deux hommes dédiés à son plaisir.

Son mari lui ordonna:

— À genoux, chérie.

Il tendit la main et elle y posa la sienne lorsqu’elle s’agenouilla devant lui. Le souffle de Madame s’accéléra lorsqu’elle défit la ceinture de son escort boy et descendit son pantalon. Si certaines femmes détestaient ça, elle, elle adorait faire des fellations. Elle aimait avoir le pouvoir, même si son escort boy et son mari donnaient d’habitude le ton. C’était elle qui leur procurait du plaisir, et rien qu’y penser la faisait vraiment mouiller.

Puisque lorsqu’elle en aurait fini avec eux, ils lui rendraient la pareille de la meilleure façon possible. Aussi vite que possible, elle baissa suffisamment son boxer pour pouvoir saisir son membre. Il remplissait sa main, chaud et dur qu’il était, prêt pour sa bouche. Ne voulant pas laisser son deuxième amant de côté, elle déposa un baiser sur la virilité de son escort boy avant de défaire le pantalon de son mari.

Un trio dédié au plaisir de Madame

Un trio dédié au plaisir de Madame

Son escort boy tira sur ses cheveux, les prenant dans son poing comme avant, tandis que son mari la tenait par l’épaule. Elle baissa le pantalon de ce dernier et lécha l’extrémité, tout en enroulant sa main à la base de l’érection de son mari.

Elle avait une grande dextérité et savait leur procurer du plaisir à tous les deux en même temps. Avec un dernier clin d’œil en direction de ses amants, elle se mit au travail, léchant la longueur de son escort boy avant de faire la même chose pour son mari. Les deux hommes gémirent et elle sourit avant de sucer le gland de son mari, laissant sa langue effleurer le sillon. Il se cambra dans sa bouche et elle posa une main sur sa hanche pour le maintenir en place. Elle s’éloigna légèrement pour lever les yeux vers lui.

— Laisse-moi vous goûter tous les deux avant de me prendre la bouche.
— J’aime ta bouche obscène quand tu joues le rôle de ma belle salope, déclara son mari.

Les yeux de la femme roulèrent dans leurs orbites. Elle recommença à s’affairer et lécha une goutte de liquide pré-séminal au bout du membre de son escort boy avant de faire la même chose pour son mari. Elle tenait chacun de leurs queues dans une main et s’agrippait fermement à eux, faisant rouler ses poignets lorsqu’elle tira vers le haut pour glisser sur leurs longueurs.

La verge de son escort boy était légèrement plus longue et atteignait le bon endroit en elle et la faisait loucher lorsqu’il la prenait brutalement. Celui de son mari était plus épais et l’étirait d’une façon sexy chaque fois qu’il la pénétrait.

Son mari posa une main sur sa joue et sourit.

— Laisse-moi te regarder prendre Jean, ma chérie. Ensuite, tu pourras t’occuper de moi. J’adore que tu lui suces ses boules quand tu lui fais une fellation.

Elle retint un gémissement dans sa gorge, puis acquiesça avant de se retourner vers Jean. Parce qu’elle savait que son mari et son escort boy adoraient ça, elle releva la verge de ce dernier contre son ventre et suçota ses testicules.

Madame en fit rouler un sur sa langue, puis s’attaqua à l’autre de la même façon. Elle pouvait sentir la sucette de son escort boy qui palpitait quand elle suçait, et répéta donc le processus. Lorsqu’elle ne put en supporter davantage, et qu’elle eut la sensation que son escort boy ressentait la même chose, elle commença à sucer son érection dans un long mouvement.

L’exclamation de désir et de surprise de son amant était une douce mélodie à ses oreilles. Elle recula, impatiente de continuer une fois qu’elle aurait retrouvé son souffle.

Elle sentit son escort boy la prendre dans ses bras et la poser sur le canapé en L avec les coussins moelleux, parfaits pour que deux personnes se blottissent confortablement.

Ils se dénudèrent rapidement tous les trois et après avoir enfilé un préservatif, son escort boy s’enfonça en elle, millimètre par millimètre, la faisant agoniser et gémir. Il la comblait sous les yeux de son mari consentant.

Son mari s’était déplacé pour se placer sur le canapé, à côté d’elle, sa virilité devant les lèvres de Madame. Elle ouvrit la bouche pour lui et se laissa aller. Les deux hommes la baisaient brusquement, son escort boy dans sa chatte, son mari dans sa bouche. Les mains de son mari étaient emmêlées dans ses cheveux, tandis que son escort boy s’agrippait à ses hanches.

Liberttinage de couples consentants

Liberttinage de couples consentants

Son escort boy faisait des va-et-vient réguliers, incessants, et pourtant exquis. Puis il s’enfonça brusquement en elle une fois de plus et cria son nom. Madame relâcha le sexe de son mari, et embrassa son escort boy qui remplissait le préservatif. Jean redonna des coups de reins, son pouce frottant le clitoris de Madame quand elle jouit, son gémissement étouffé par la bouche de son mari.

Ce dernier se retira et son corps continua de trembler quand son mari se glissa en elle. Elle laissa sa tête retomber sur le canapé tandis que son escort boy s’en allait pour se débarrasser du préservatif.

Son mari avait dû en enfiler un, lui aussi, quand elle avait été en train de jouir, puisqu’elle vit que sa verge était protégée lorsqu’il recula. Les doigts de son mari s’enfonçaient dans sa taille quand il donna des coups de reins en elle et leurs regards se rivèrent l’un sur l’autre.
Son escort boy revint dans la pièce et s’assit à côté d’elle, parcourant son corps de ses mains. Il posa les paumes sur ses seins, avant de les suçoter, puis il baissa la main pour jouer avec son clitoris quand son mari faisait l’amour à sa femme.

Elle ferma les yeux, perdue dans les mouvements et les sensations jusqu’à ce qu’elle plane à nouveau sur la vague de l’orgasme qui s’écrasait. Cette fois, ce fut son mari qui jouit dans le préservatif.

Son mari se retira, s’éloignant pour se débarrasser du préservatif tandis que son escort boy et Madame s’allongèrent sur le canapé.

— Ça m’avait manqué, vous m’avez manqué cher Jean dit-elle.

Elle sourit et se blottit contre lui. Son mari réapparut et saisit une couverture sur le dossier du canapé. Son escort boy attira Madame sur lui quand son mari s’allongea près d’eux. Elle roula sur le ventre pour enlacer ses deux amants, ses membres lourds et son corps satisfait.

❤️  ❤️  ❤️

L’idée d’une expérience de sexe à trois est un plaisir pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du candaulisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais le jour où vous vivrez l’idée d’une expérience de sexe à trois.

Triolisme avec un escort boy pour le plaisir du couple

Triolisme avec un escort boy pour le plaisir du couple

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez Etre accompagné dans leur pratique du candaulisme.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’idée d’une expérience de sexe à trois. Etre accompagné dans la pratique du candaulisme.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples qui souhaitent Etre accompagné dans la pratique du candaulisme.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
triolisme avec un escort boy à paris

Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari

Category:Couple,echangisme,triolisme Tags : 

Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari, Son mari prit une bouteille de vodka dans le bar et la tendit à sa femme. Cette dernière hésita :

– Je ne tiens pas trop l’alcool. Et puis, je préférerais un verre.

– Allez, rien qu’un peu, histoire de te détendre, insista son mari.

Elle le regarda. Son regard était décidément lubrique et son attitude explicite. Elle savait ce qu’il avait derrière la tête. Elle savait qu’il avait invité un ami dans un but précis.

À la façon dont l’ami de son pari la reluquait, elle devinait sans difficulté qu’il avait envie de la baiser. Elle ne comprenait pas ce qui se passait en elle, mais elle en avait envie aussi. Elle avait envie que pour la première fois de sa vie ce soit sale et humiliant.

Après avoir hésité, elle but une gorgée au goulot. L’alcool lui piqua la gorge.

– C’est bien, ma chérie, souffla son mari en se rapprochant d’elle.

De deux doigts, il leva le bas de la bouteille pour qu’elle boive une autre gorgée. sa femme sentit une douce chaleur se répandre dans son corps. Elle avait des papillons dans le ventre.

– Tu veux me saouler ?

– Je veux juste que tu sois relax.

Elle avait appuyé ses fesses contre le bord de la table et Jean vint à côté d’elle, tout près. D’une main, il lui caressa les cheveux, défit avec douceur l’élastique qui retenait ses mèches blondes en queue-de-cheval.

une femme s'offre devant son mari

une femme s’offre devant son mari

– Tu es une très belle femme, tu sais.

– Merci, souffla la dame.

Ses cheveux se répandirent sur ses épaules. C’était l’approche la plus directe et la plus sans gêne qu’elle avait connue. Il ne s’expliquait pas, ne cachait pas ses intentions comme s’il était sûr qu’elle allait se laisser faire. Et c’est d’ailleurs ce qui se passait. Elle ne se reconnaissait pas elle-même. Son esprit commençait à s’embrouiller sous l’effet de l’alcool et de l’excitation.

La main de l’ami de son mari passa de ses cheveux à sa cuisse. Il remonta sa jupe de quelques centimètres.

– J’aime beaucoup tes seins, dit-il, la main toujours sur la cuisse de la femme. Tu fais quelle taille ?

La dame déglutit.

– 90c.

– C’est bien ça, juste ce qu’il faut, susurra le gentleman en lui malaxant les seins à travers son chemisier. Tu me les montres, ma belle ?

En tremblant, elle déboutonna son chemisier et l’ouvrit, dévoilant un soutien-gorge en dentelles noires. Son mari se passa la langue sur les lèvres en la regardant remonter le soutien-gorge pas dessus ses seins.

Jean se remit à les malaxer l’un après l’autre et la dame gémit. Ses pointes étaient incroyablement dures. Le gentleman les fit rouler entre ses doigts. La femme voulut l’attirer à lui pour l’embrasser mais Jean repoussa avec douceur et fermeté ses bras le long de son corps.

– Non, laisse-toi faire, ordonna-t-il.

La dame obéit. Elle n’avait pas l’habitude qu’on la traite ainsi mais ça la chavirait de se transformer en poupée docile le temps d’une soirée pour le plus grand plaisir de son mari mais aussi le sien. Elle n’avait jamais fait ça de sa vie et ça commençait à la rendre folle de le faire devant son mari.

Jean avait repris ses seins dans ses mains et jouait avec, les soupesant l’un après l’autre comme s’ils étaient de la marchandise. Il gardait les yeux fixés sur eux et sa femme vit la bosse énorme qui déformait son pantalon.

– Maintenant fais voir ton cul, dit-t-il entre ses dents d’un ton brûlant.

Frémissante, la femme se tourna, posa les mains à plat sur le table. Son mari s’approcha et souleva sa jupe et la roula autour de sa taille, révélant son minuscule string noir ainsi que sa croupe ronde et ferme aux yeux de son ami Jean.

Jean lui mit une claque sur les fesses qui la fit sursauter et pousser un petit cri. Il ne lui avait pas fait mal, son cri était un cri de surprise et d’humiliation. Elle se mordit les lèvres car elle n’avait jamais autant mouillé d’anticipation. Le mauvais traitement de cet homme inconnu aiguisait son désir, ses rêves inavoués de soumission et d’abandon.

Elle resta penchée, les mains sur la table, tête baissée, les fesses offertes et les seins sortis du soutien-gorge tandis qu’il promenait ses mains sur son corps.

Jean l’explora et la regarda en toute tranquillité, prenant son temps, comme on évalue un objet dont on va se servir afin d’assouvir ses envies. Il lui pinça un mamelon, lui remit une claque sur les fesses, une autre sur les seins puis baissa son string.

 

Les yeux fermés, la dame lâcha un long gémissement quand l’homme glissa enfin une main entre ses cuisses. Elle était au-delà de la honte, absorbée par son excitation.

– Tu mouilles à fond, commenta-t-il. Tu as envie ?

Jean saisit son pubis, puis frotta sa main contre sa fente trempée, d’avant en arrière, répandant son humidité entre ses cuisses et ses fesses. La femme ondula et tendit sa croupe en arrière, se cambrant le plus possible.

L’homme colla son pantalon contre elle et à travers le tissu, elle put sentir la dureté de son partenaire. Avec un frémissement, elle l’entendit défaire sa braguette. Il lui attrapa les cheveux, tira sa tête en arrière avec brutalité.

– Je vais bien te fourrer devant ton mari, ma belle salope.

Jean mit ensuite ses doigts dans sa bouche, l’obligeant à les lécher avant de recommencer à titiller les tétons de la femme. Sans retenue, il lui enfonça ses doigts dans la chatte et se mit à bouger en elle tout en caressant son clitoris du pouce.

La dame sentit une vague de plaisir l’envahir. Cette domination bestiale exercée sur elle lui faisait perdre tous repères et toutes limites. En cet instant elle n’avait plus aucune dignité, elle voulait juste que cet homme inconnu la baise et la fasse jouir comme une chienne lubrique devant son mari.

Jean cessa de la doigter pour enfiler un préservatif sur son énorme queue dressée. Il agrippa à nouveau la chevelure de la jeune femme pour lui faire voir l’emballage déchiré avant de le jeter sur la table sous son nez.

– Écarte les cuisses, commanda-t-il en ouvrant ses jambes du genou.

Les fesses en l’air, elle se laissa coucher sur la table, la joue contre l’emballage du préservatif et miaula quand la queue de son amant taquina l’entrée de son jardin secret.

Jean s’insinua en elle avec une progression extrêmement lente qui permit à la dame de sentir combien sa queue de mâle en rut était longue et large, et combien il la remplissait.

Jean passa une main sous son ventre, recommença à lui agacer le clitoris tout en effectuant de lents va-et-vient. Les yeux mi-clos, plaquée contre la surface froide de la table, elle le vit regarder sa grosse bite lui rentrer dedans. Cette vision salissante la mena sans qu’elle sache pourquoi au bord de l’orgasme. Elle haleta de plus en plus fort, emportée, touchant presque la jouissance.

Son mari les regardait avec envie.

La dame ouvrit les yeux et tenta de se redresser mais Jean plaqua une main contre sa nuque et s’allongea sur elle, sa queue toujours entre ses jambes.

– Ton mari va s’éclater avec nous.

Jean pressa un peu plus fort son clitoris, déclenchant une nouvelle montée de plaisir. Il lui lécha le cou et lui mordilla l’oreille avant de se relever.

Madame aime se donner à son escort boy devant son mari candauliste

Madame aime se donner à son escort boy devant son mari candauliste

Son mari s’approcha, un sourire coquin aux lèvres. Il était grand et tout aussi bien bâti que Jean. Se faire baiser par un quasi inconnu était déjà un fantasme inavouable mais elle n’aurait jamais imaginé donner du plaisir à deux hommes en même temps !

Pourtant elle n’eut pas la force de se redresser. Comme elle ne réagissait pas, Jean recommença à empoigner ses hanches et à aller et venir dans sa chatte.

Sans se départir de son sourire, son mari effleura ses lèvres du doigt puis posa une main sur ses fesses. La femme était mortifiée, au comble de l’humiliation. Ni l’un ni l’autre ne lui avait demandé la permission et elle devinait qu’ils avaient tout orchestré. L’idée de s’être laissé manipuler et de servir leurs envies tel un jouet la mettait en colère et en même temps l’excitait au plus haut point. Ils allaient la rabaisser et la malmener jusqu’au bout et elle ne parvenait pas à lutter. C’était trop bon.

– Elle a le cul bien ferme, dit Jean à son mari.

– Et elle glisse bien, tu vas voir, ajouta ce dernier en continuant à bourrer sa femme.

Malgré elle, la femme recommença à gémir. Tandis que Jean continuait à la baiser, son mari commença à lui caresser les fesses, le dos et la nuque tout en la regardant se faire prendre. De sa main libre, il défit la ceinture de son pantalon et ouvrit sa braguette, révélant sa grosse queue déjà dure.

– Je vais te la mettre quand il aura fini, annonça son mari.

La dame sentit l’orgasme monter. Elle s’abandonna complètement aux coups de reins de plus en plus violents de son amant et toucha le seuil de la jouissance quand deux doigts enfoncés dans son cul la firent redescendre un peu.

Tout en commençant à se branler, son mari bougea ses doigts dans son anus avec un sourire vicieux. Il ne l’avait jamais touché là auparavant. C’était sa toute première fois. La surprise la fit haleter de plus belle. Elle se sentait terriblement humiliée par cette intrusion, honteuse de se laisser faire et d’aimer ça. Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari.

Les doigts de son mari bougèrent lentement tandis que la bite de Jean la pilonnait à un rythme soutenu. Le contraste lui fit tourner la tête et elle ferma les yeux pour accueillir le plaisir qui grondait à nouveau. Mais avant qu’elle n’ait pu jouir, son partenaire se retira d’elle, ôta son préservatif et éjacula sur ses fesses dans un râle.

Tremblante, elle se laisse faire quand les mains de son mari prirent le relais. Il lui fit enlever son string jusque-là baissé à mi-cuisse, puis sa jupe. Les yeux rivés au sol, n’osant regarder aucun des deux hommes, elle obéit quand son mari lui intima de retirer sa jupe et de s’en servir pour s’essuyer.

Il saisit le bout de tissu souillé puis le posa sur la table à côté d’elle quand elle eut fini. Il lui déclara d’une voix froide qu’elle allait encore en avoir besoin. Après quoi, il la souleva sous les aisselles et l’aida à s’asseoir sur la table, les cuisses grandes ouvertes.

Ainsi exposée et offerte, elle garda fermement les yeux baissés quand les deux hommes lui tripotèrent sans vergogne les seins et la chatte. Elle évitait leur regard et ne voyait que leurs mains sur sa peau de satin. Ils la doigtèrent l’un après l’autre, puis en même temps. Deux doigts dans le cul, deux doigts dans la chatte ; échangèrent en riant, en s’excitant mutuellement.

Les doigts de son mari lui fouillèrent les deux entrées simultanément tandis que la main de Jean lui claquait et lui pinçait la poitrine.

Maintenant si dur qu’il se sentait sur le point d’exploser, son mari déchira à son tour l’emballage d’un préservatif, l’enfila sur sa grosse queue puis saisit sa femme par les cuisses. Il la positionna à sa guise, ramena son bassin tout au bord du bureau et la pénétra. Comme Jean plus tôt, il observa sa verge aller et venir dans la petite chatte rose de la femme. On voyait bien les rondeurs de ses lèvres intimes car elle était parfaitement lisse en dehors de quelques poils blonds sur le pubis.

– Humm, elle est bonne, putain. Tu l’as bien ouverte, ça va tout seul, dit-il à Jean tout en faisant rebondir ses couilles contre les fesses de sa femme.

Il la tint par la taille pour bien lui rentrer sa bite à fond et les seins de la femme ballottèrent en rythme. Il sortit sa langue pour lui lécher les pointes à chaque fois qu’il s’enfonçait en elle.

– Regarde-moi ça comme elle aime la bite, souffla Jean en regardant ses seins et la chatte de la femme en train de servir au plaisir de son mari.

La femme atteignit enfin l’orgasme sous l’œil des deux hommes. Les commentaires dégradants, la bestialité des ébats la poussaient au-delà de ses limites, de sa maîtrise habituelle. Elle découvrait la jouissance absolue, la liberté dans le fait d’être transformé en objet sexuel. Elle n’avait plus aucun effort à fournir, elle se contentait de se soumettre, de s’abandonner au désir de l’autre.

❤️  ❤️  ❤️

Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari est un plaisir pour couples recherchant un moment de plaisir à trois. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Ce n'est pas tromper si votre mari vous regarder avec un escort boy qu'il a choisi pour vous

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais le jour où vous vivrez Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 

 

 


  • -
Madame aime se donner à son escort boy devant son mari candauliste

Soumise par son amant devant son mari

Category:Accompagnateur,candaulisme,fantasmes Tags : 

Monsieur partageait avec Madame le rêve qu’elle soit soumise par son amant devant son mari. Son mari se positionna derrière sa femme et commença à délacer lentement son corset. Ce dernier s’ouvrit et la robe glissa au sol. Madame resta debout en sous-vêtements. S’agenouillant, il leva les mains, repoussa la jarretière et fit rouler le bas de soie. Il fit de même avec l’autre jambe, puis, tel un prestidigitateur achevant un tour de magie, il fit passer d’un geste preste le déshabillé par-dessus le col de son épouse.

Le silence régnait. Le regard de l’escort boy était vrillé sur le corps nu de la femme offerte par son mari. Sa peau brillait d’une lueur dorée sous la lumière des bougies. Ses boucles retombaient en cascades sur ses épaules délicates et sa poitrine se soulevait au rythme de sa respiration. Ses tétons et son nombril étaient recouverts d’une poudre dorée.

Le plaisir du mari voyeur de sa femme et de son escort boy

Le plaisir du mari voyeur de sa femme et de son escort boy

Son mari contemplait avec satisfaction l’escort boy hypnotisé par cette vision envoûtante. Il offrit sa main à sa femme et l’a conduisit vers la table, il lui fit signe de monter debout sur une chaise. Elle s’exécuta, puis, suivant les instructions de son mari, s’étendit sur la table.

Ses boucles brunes s’étalèrent en corolle sur la nappe blanche, et ses seins ronds rebondirent légèrement. Au bout de ses longues jambes fuselées, ses pieds blancs reposaient juste face au siège où son mari présidait la table. Il se pencha au-dessus d’elle et fit courir ses mains sur son corps comme il aurait caressé une sculpture antique d’une valeur inestimable.

Sous le regard avide de l’escort boy, ses doigts s’enfoncèrent dans les cheveux de Madame, stimulèrent ses tétons durcis, et soulignèrent les courbes de ses seins. Il suivit ensuite la courbe de ses côtes, de son ventre, et enfin de son pubis qu’il caressa doucement, durant quelques secondes. La femme retint son souffle.

— Voulez-vous goûter à ma petite sucrerie ? dit-il à Jean.

Jean se plaça devant les pieds de Madame. Il se mit à genoux sur la table, écarta précautionneusement les cuisses poudrées de la femme, et se mit à embrasser et fouiller des lèvres le sexe de Madame. Il agrippa les fesses de la femme et les écarta pour admirer la vision de son intimité, puis glissa les doigts vers la fente de son sexe.

Entièrement concentrée sur le sexe de Madame, l’escort boy lui souleva les cuisses afin que son mari assit devant la table puisse voir la fente rose de son sexe et le bouton fragile de son clitoris. Ses lèvres intimes luisaient de nectar sous la lueur des bougies, et l’escort boy fixait ce fruit offert avec avidité.

Jean plongea le visage entre ses cuisses et introduisit la langue dans l’écrin de chair délicate qu’il se mit à stimuler d’un rythme expert. Son mari entendait les bruits moites de succion. Quand Madame commença à haleter et à lâcher de petits gémissements, l’escort boy remonta vers son clitoris.

Regarder son mari pendant que son escort boy vous lèche

Regarder son mari pendant que son escort boy vous lèche

Il décrivit des cercles autour avec sa langue jusqu’à ce que des tremblements secouent le corps de la femme. Celle-ci cambra le dos, et Jean plongea de nouveau sa langue en elle. L’orgasme submergea le corps de Madame en vagues ondulantes.

Puis son mari l’aida à descendre de la table et l’entoura d’un bras possessif. Ses doigts remontèrent vers ses seins. Malgré elle, Madame ressentit un délicieux frisson d’excitation qui se propagea jusqu’au creux de son ventre. La main de son mari passa derrière sa taille et glissa entre ses fesses. Il introduisit le majeur dans sa fente et décrivit de lents cercles en elle.

Elle sentit ses jambes faiblir tandis qu’il la conduisait sans rudesse vers l’un des divans disposés sur le côté du salon. Il s’assit devant elle et lui fit signe de se mettre à genoux, avant d’enfoncer son membre en érection dans sa bouche.

Elle prit une profonde inspiration, essayant de se relaxer, et fit courir sa langue autour de son pénis.

— C’est bien, Madame, murmura-t-il d’un ton encourageant.

Visiblement au comble de l’excitation, il attira sa femme sur le divan. À genoux sur les coussins, le visage face au mur, elle cambra le dos et présenta les fesses. Il guida son membre en elle et elle sentit son sexe déjà trempé par les caresses de l’escort boy s’ouvrir pour lui.

— Madame a une adorable petite chatte étroite, dit-il en lui agrippant brutalement les hanches. Il laissa échapper un grognement d’effort, et Madame resserra ses muscles intimes pour accompagner ses vigoureux coups de boutoir. Elle se mit à lâcher de petits cris en guise d’encouragement.

La chevauchant sauvagement, il saisit ses tétons qu’il tira comme les rênes d’un cheval. Une douleur délicieuse envahit les seins de Madame. Les assauts de son mari la repoussaient vers le bord du divan. Il jouit en un spasme unique. Quand elle releva les yeux, elle vit Jean en train de les regarder. À mon tour, semblait dire son sourire.

Le triolisme avec son escort boy et son mari

Le triolisme avec son escort boy et son mari

Madame se rapprocha du gentleman et il l’embrassa sur la bouche. Il fit descendre ses mains jusqu’à sa poitrine. Au bout d’une minute de caresses délicates de Madame, l’escort boy la retourna. Madame abandonna totalement le contrôle à cet homme inconnu que son mari avait fait venir pour la baiser devant lui. Elle se retourna pour s’agenouiller sur le divan, s’offrant à Jean. Ce dernier se rapprocha derrière elle et tendit la main pour soulever ses hanches et jouer avec l’orée de son intimité. Sans prévenir, il lui gifla les fesses et écarta largement la fente de son jardin secret.

Madame sentit l’énorme queue emballée dans le latex se presser entre ses cuisses juste avant qu’il ne la pénètre complètement, de l’extrémité à la garde. L’escort boy agrippa les hanches de la femme pour s’enfoncer aussi profondément que possible en elle en donnant de rapides coups de reins. C’était pour Madame une sensation étrange, presque schizophrénique. Elle éprouvait un plaisir particulier sous les assauts frénétiques de ce mâle particulièrement membré, et soudain, une onde de jouissance diffuse et agréable montait en elle tandis que Jean lui caressait les seins.

— Sucez la queue de votre mari pendant que je vous prends, exigea l’escort boy.
Madame obéit ; elle prit la bite de son mari dans sa bouche et fit courir sa langue le long de la hampe. Elle en agrippa ensuite la base pour l’enfourner jusqu’au fond de sa gorge, devinant que c’était le désir de son escort boy.

— Bien, siffla Jean en faisant glisser un ongle sur le clitoris de Madame.

L’éclair de douleur la fit s’arc-bouter par réflexe, et Jean s’enfonça davantage. Au bout d’un moment, Madame ressentit un orgasme tsunamique et laissa échapper un long gémissement accompagné de tremblements.

Les mains du gentleman se détachèrent de son dos, et elle sentit sa grosse queue glisser hors d’elle.

— Vous m’avez vraiment fait jouir, dit Madame d’une voix rauque. Mais maintenant, j’ai besoin de mon mari.

Madame se dégagea et enfourcha son époux sur le divan. Il joua avec ses boucles brunes, ses tétons, et le triangle de toison noire au creux de ses cuisses. Cette fois-ci, il libéra réellement le fauve qui sommeillait en lui.

Regarder sa femme se faire doigter par son escort boy

Regarder sa femme se faire doigter par son escort boy

Sans plus de préliminaires, il lui cloua les poignets au-dessus de la tête, et s’enfonça en elle. Elle lâcha un hoquet, et leurs ventres s’entrechoquèrent avec un bruit moite. Au bout d’un moment, il la retourna et pressa sa tête contre le divan afin qu’elle lève les fesses vers lui. Il la prit alors sauvagement par-derrière, les muscles luisants de sueur.

Son épouse gémissait à chaque coup de reins, et quand il jouit en elle, elle s’effondra sous son poids en poussant un cri. Elle demeura un moment immobile, sous lui, enlacée par ses bras puissants. Il lui baisa la nuque et colla sa joue contre la sienne.

Madame envoya un baiser d’adieu à distance à son escort boy, il était temps pour Jean de prendre congés.

❤️  ❤️  ❤️

Soumise par son amant devant son mari est un plaisir pour couples recherchant un moment de plaisir à trois. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais le jour où vous vivrez l’expérience de la soumise par son amant devant son mari.

Danser avec son escort boy devant son mari

Danser avec son escort boy devant son mari

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte de La porte de la chambre trioliste. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez offrir l’expérience de la soumise par son amant devant son mari.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’Expérience de la soumise par son amant devant son mari.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Les caresses à 4 mains

La porte de la chambre trioliste

Category:candaulisme,escort boy,triolisme Tags : 

Quand Madame avait refermé la porte de la chambre trioliste et ôté ses lunettes noires, l’escort boy n’avait pu réprimer un fort sentiment d’admiration.Madame était d’une beauté troublante et raffinée. Elle était vêtue d’un élégant tailleur noir. Son mari était assis dans un fauteuil et ne parlait pas. Il se délectait de la situation.

L’escort boy se demanda ce qu’une bourgeoise aussi distinguée pouvait bien rechercher dans un endroit pareil, mais il ne tarda pas à deviner ses motivations perverses. Quand la femme commença à se déshabiller, elle révéla un corps magnifique et sensuel.

une femme s'offre devant son mari

une femme s’offre devant son mari

Madame ne portait aucun sous-vêtement, excepté des bas résille noirs fixés à un porte-jarretelles. Quand elle fut nue, elle sortit de son sac à main tout un matériel dont elle expliqua l’usage à l’escort boy.

Celle-ci devait l’attacher sur le lit, les membres écartelés, la bâillonner et lui bander les yeux. Elle désirait se soumettre ensuite à tous les caprices du gentleman inconnu qui la pénétrerait à l’aide de godemichés de tailles et de formes diverses.

L’escort boy se prêta au jeu avec ardeur. Il adora ligoter solidement, avant de palper à sa guise cette créature si désirable qui se trouvait à sa merci. La belle bourgeoise dépravée se mit vite à se débattre sous le plaisir que lui procuraient les manœuvres expertes du gigolo.

Ce dernier se régalait à caresser le corps superbe, à le couvrir de baisers fiévreux, à mordiller les seins lourds. Jean introduisit un long pénis de métal dans son anus, le vissant pour mieux le faire pénétrer, tandis que son bâillon assourdissait les cris de la splendide enculée.

Puis, sans retirer le premier godemiché, L’escort boy en enfonça un second dans le vagin offert où il l’agita en cadence. L’engin était recouvert de picots caoutchoutés qui devaient augmenter le plaisir. L’escort boy fourragea nerveusement dans son jardin secret mouillé.

Les yeux de madame dans les yeux de son mari

Les yeux de madame dans les yeux de son mari

Ensuite, l’escort boy retira l’objet abondamment lubrifié et le replongea au fond du sexe de la belle dame qu’il conduisit à l’orgasme, en la pistonnant frénétiquement. Au moment de libérer sa partenaire, L’escort boy réalisa l’occasion inespérée qui s’offrait à lui.

La bourgeoise immobilisée semblait brisée par ses efforts, anéantie par sa jouissance, à moitié endormie. Et sous les yeux éberlués de son mari, Jean acheva de déboutonner son chemisier pour libérer ses seins opulents qui jaillirent à l’air libre. Puis il s’empara des globes ronds et fermes qu’il se mit à caresser à deux mains fébriles.
— C’est vrai qu’ils sont beaux ! s’extasia-t-il en regardant son mari. Quelle paire !
— Vous pouvez tirer dessus, si vous voulez lui dit le mari.
Il s’en saisit aussitôt, s’amusa à distendre les jolis tétons qu’il déforma en tous sens, avec un ravissement extrême. Au bout d’un moment, il finit par cesser son petit jeu pour dire à la belle, d’une voix plus exigeante :
— Tout ça, c’est bien joli, mais… je ne crois pas que te peloter les seins soit suffisant pour faire plaisir à ton mari.
— Mais, monsieur, fit la dame avec un sourire désarmant de candeur, je n’avais pas l’intention de ne vous offrir que mes seins. Je suis entièrement à vous. Faites de moi tout ce que vous voudrez !
L’escort boy s’allongea de tout son long sur le corps délectable qu’il pilonna nerveusement, il mettait beaucoup de temps à venir, il voulait donner le maximum de plaisir à sa partenaire.

Celle-ci l’encourageait de bon cœur, pendant que l’escort boy ahanait entre ses jambes, se démenant pour parvenir à jouir. Il la besogna longuement, se régalant à couvrir le corps sensuel de caresses enfiévrées.

Le plaisir avec un escort boy devant son mari

Le plaisir avec un escort boy devant son mari

— C’est vrai que tu es magnifique bourgeoise libertine ! Et on dirait que tu aimes bien t’envoyer en l’air !
— Oui, monsieur… gémit-elle, délicieusement secouée par les coups de queue de l’homme, aidé en cela par la vision de son mari qui ajoutaient à l’excitation de la voluptueuse femme.

J’adore ça, vous savez ! Oh, continuez ! Vous le faites bien ! Je… je crois que je vais jouir !
— Vas-y, petite salope ! Je veux que tu prennes ton pied… Là ! Sens ma queue, comme elle est bien plantée dans ta fente juteuse ! Elle te remplit bien, hein ?
— Oh oui, monsieur ! Que c’est bon ! Oui ! Bourrez-moi bien ! Je… je jouis ! Oh, je jouis !
L’orgasme emporta la dame dans un tourbillon de sensations extraordinaires où se mêlaient confusément les mouvements saccadés de la virilité de l’escort boy qui la fouillait profondément.

Son orgasme se prolongea encore tandis qu’elle se délectait du plaisir de l’homme qui lui inondait le préservatif avec un feulement rauque.

Quand Jean en eut fini avec elle, l’escort boy eut à peine le temps de reprendre ses esprits qu’elle décida de donner du plaisir à son mari qui la réclamait déjà. Il tenait absolument à punir sa femme infidèle en la sodomisant, mais pour parvenir à le faire bander plus dur, Madame fut forcée de le sucer longuement.

Ses efforts furent couronnés de succès et son mari parvint à pénétrer son côté obscur de sa libertine de femme qui se prêta volontiers à cette intromission.

Donner du plaisir à votre femme

Donner du plaisir à votre femme

— Oui, ça entre bien ! Laisse-moi te défoncer le cul, ma belle ! ricanait le vicieux mari. Ah, si tous les femmes pouvaient être aussi agréables ! Voilà un joli cul à perforer, ma belle épouse
— Merci… monsieur ! soupira la dame qui appréciait la présence dans son cul de la tige de chair chaude.

Malheureusement, le mari ne résista pas très longtemps aux délices de l’étroit fourreau dans lequel il avait glissé sa queue. Son élixir jaillit dans les entrailles de la dame qui se mordit les lèvres de dépit en sentant le membre ressortir de son derrière.

Elle tint cependant à témoigner toute sa reconnaissance à son mari sodomite en venant gober la verge désormais flasque qu’elle nettoya en la pourléchant avec gourmandise.

La bourgeoise lubrique comprit lucidement que son mari, littéralement vidé, ne serait pas capable d’un troisième assaut. Elle n’eut pas le loisir de le regretter car sa folle nuit était loin d’être terminée. Bientôt, en effet, elle dut reprendre place au côté de son escort boy qui souhaitait également tester l’élasticité de son charmant petit trou.

L’escort boy eut même le temps, avant la fin de la soirée, de la posséder par ses trois orifices, comme son mari l’y avait aimablement autorisé. Et ce fut dans sa bouche qu’il finit par répandre son élixir de gentleman pour couples exigeants dont elle se régala jusqu’à la dernière goutte sous les yeux émerveillés de son mari consentant.

❤️  ❤️  ❤️

La porte de la chambre trioliste est un plaisir pour couples recherchant un moment de plaisir à trois. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais le jour où vous vivrez l’expérience de La porte de la chambre trioliste.

les yeux bandés pour son mari

les yeux bandés pour son mari

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte de La porte de la chambre trioliste. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez offrir votre épouse à un autre homme dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’Expérience de La porte de la chambre trioliste.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Triolisme pour couple avec escort boy

Expérience de triolisme plaisir pour couples

Category:candaulisme,echangisme,triolisme,Uncategorized Tags : 

Monsieur et Madame voulait une Expérience de triolisme plaisir pour couples avec un gentleman escort boy expérimenté qui saurait les guider vers des moments qui allaient enrichir leur couple sexuellement.

Son mari lui dégagea le front, repoussant sa chevelure. Monsieur sortit de sa poche un bandeau de tissu, lui faisant comprendre aisément qu’il souhaitait lui en couvrir les yeux.

Son épouse avait bien sûr l’intention d’accepter sans problème ce petit accessoire innocent. Il l’embrassa fougueusement après lui avoir bandé les yeux.

Madame frissonna soudain en sentant une paire de main l’enlacer à la taille, tandis que son mari la tenait toujours par les poignets. L’autre était déjà là !

Elle sentit que son mari transmettait un des ses poignets à un homme inconnu, de façon à ce qu’il est lui aussi une main libre pour s’occuper d’elle, et ne pas la laisser être découverte uniquement par l’autre. 

Votre femme se donne à un escort boy

Votre femme se donne à un escort boy

Le contact sur ses poignets était un simple accompagnement, elle ne se sentit pas prisonnière un seul instant, mais comprit la nécessité pour son mari de s’assurer qu’elle n’essaierait pas de se dégager de son bandeau.

Les deux hommes l’effeuillèrent lentement, à quatre mains, et bientôt elle perdit ses repères, ne sachant plus lequel était son mari et lequel était l’autre. Quand elle fut nue, elle sentit ces deux hommes présents de part et d’autre, qui guidèrent ses mains sur leurs torses et leurs épaules : ils étaient déjà nus eux aussi. Instinctivement, elle remonta encore ses mains pour essayer de déchiffrer les visages avec ses doigts, espérant reconnaitre celui de son amant magique, mais sans y parvenir. Même le fait de parcourir leurs crânes ne lui apprit rien : ils étaient rasés tous les deux.

Madame s’avoua enfin vaincue, les images d’un son mari dédoublé s’imposant devant ses yeux aveugles, derrière ses paupières closes, comme il l’avait suggéré. D’elle-même, elle redescendit ses mains le long du corps de chaque homme, cherchant fébrilement la confirmation de leur désir pour elle. 

A tâtons, elle rencontra leur indéniable virilité, et leur appétit commun à la satisfaire. Elle caressa maladroitement le sexe tendu de chacun, essoufflée par l’indécence de la situation. Les deux hommes n’étaient pas en reste, et vingt doigts affamés de désir charnel parcouraient langoureusement tout son corps, dévalant sa nuque, affolant ses seins, excitant sa croupe et effleurant l’intérieur de ses cuisses.

L’effet conjugué de ces quatre mains dévouées à son plaisir fut irrésistible, et elle se laissa presque porter jusqu’au lit, où elle s’allongea docilement, prête à subir les assauts bienveillants de son mari et de son double mystérieux. Une bouche se posa sur la sienne, elle espéra y déceler les manœuvres de langue habituelle d’son mari, mais son attention fut détournée quand une autre bouche se posa simultanément sur sexe, amant indéchiffrable et anonyme à qui elle s’offrait en toute impudeur.

Ce double baiser la laissant pantelante de désir, et ce fut à cet instant qu’elle renonça définitivement à distinguer son mari de son double, le faux du vrai, effort inutile tant ils venaient ensemble à bout de la moindre de ses résistances. 

Les deux males la submergèrent de caresses, une main contournant le contour de sa poitrine aux tétons durs comme jamais, réclamant un soulagement qui se faisait cruellement attendre, pendant que la langue implacable continuait à tourmenter sa fente inondée. Elle se cambra sous le désir qui s’accumulait violemment en elle, gorgeant de sang ses lèvres qui se faisaient laper sans pitié.

Madame voulut protester, leur demander d’arrêter, elle ne voulait pas jouir aussi rapidement, mais elle ne fut pas entendue. Pourtant, elle se trompa si elle crut qu’ils ne l’avaient pas sentie marcher dangereusement sur le fil ténu de la jouissance ; au contraire, ses deux amants, guidés par son mari, n’étaient attentifs qu’à elle, et c’est en toute connaissance de cause qu’ils choisirent de la pousser si rapidement au-delà de cette frontière.

Madame s’arc-bouta violemment, courbant l’échine sous les effets de l’orgasme qui surgit de chaque parcelle de son corps.

Ce n'est pas tromper si votre mari vous regarder avec un escort boy qu'il a choisi pour vous

Ce n’est pas tromper si votre mari vous regarder avec un escort boy qu’il a choisi pour vous

Les jus de son plaisir furent aspirés par une bouche avide, pendant qu’elle subissait sa jouissance durant de longues secondes. Les soubresauts du plaisir la traversèrent de part en part, la faisant rouler de côté, emportant la tête de son amant enserrée entre ses cuisses.  Enfin la pointe de ses seins fut pétrie et malmenée par l’autre homme, pour la libérer de cette tension là aussi, renforçant la puissance de son orgasme.

Elle resta immobile plusieurs minutes, le corps parcouru de frissons, les gouttes de sueur perlant sur son front s’accrochèrent à quelques mèches de cheveux entremêlées par la passion. Dans une semi torpeur, elle était vaguement consciente que ses deux amants chuchotaient dans son dos.

Sa tension sexuelle avait un peu baissé, le feu qui dévorait son entrejambe s’était quelque peu abaissé, mais elle n’était pas tout à fait remise quand ils décidèrent de reprendre leurs ébats. Ils n’en avaient pas encore fini avec elle, pour elle.

Madame ne sut jamais lequel de ses deux amants céda le premier à la nécessité ardente de joindre son corps au sien, mais l’un deux s’allongea à côté d’elle pendant que l’autre l’incitait à le chevaucher. Amazone aveugle mais flamboyante, elle se résigna à son sort de plaisir et s’enchâssa sans hésiter sur celui de ses amants qui se trouvait sous elle. La verge tendue à la verticale entra en elle avec une facilité déconcertante, pénétrant au plus profond du vagin lubrifié par l’orgasme.

Madame planta le sexe en elle, se redressant, assise, reposant de tout son poids sur les cuisses de l’homme. Elle ondula ainsi doucement, recherchant une bouche pour la satisfaire pendant cet accouplement. 

Vous aimez la regarder avec un gentleman escort boy

Vous aimez la regarder avec un gentleman escort boy

Quand des lèvres se joignirent aux siennes, et qu’au moins deux mains caressèrent sa poitrine, elle fut satisfaite et commença à faire coulisser lentement le sexe en elle, utilisant ses cuisses pour monter et descendre régulièrement. 

Ce simple mouvement fut cependant suffisant pour lui rappeler à quel point sa vulve était encore sensible et endolorie par la jouissance si proche. Elle branla avec soin la queue qui n’était pas en elle, dès qu’elle fut à portée de main, heureuse de la sentir si rigide sous ses doigts.

Madame chevauchait donc un homme, pour son plaisir, pour leur plaisir à tous les trois. Elle lui agrippa la nuque pour l’embrasser de plus belle, cherchant à le remercier silencieusement. Tandis que leurs langues se mêlaient une nouvelle fois pour d’innombrables accords, elle sentit la main d’un homme parcourir son échine, récoltant quelques gouttes de sueur qu’il emmena jusqu’au bas de sa colonne vertébrale. 

Sans s’arrêter, il continua à glisser entre le sillon des fesses, accompagnant les mouvements des hanches qui rythmaient la chevauchée de Madame.

Elle comprit alors pourquoi il s’était dévoilé, et elle sut instantanément où il voulait en venir.

Madame s’immobilisa, planant au-dessus du sexe rigide qui restait à moitié fiché en elle, tandis que l’autre homme lui appuyait doucement une main dans le dos pour qu’elle s’incline de façon optimale pour lui permettre de rejoindre en elle son autre amant d’un soir.

Depuis sa découverte de la sodomie avec son mari, c’était un exercice qu’ils pratiquaient de façon irrégulière, Madame l’appréciant de façon modérée. Elle avait en tout cas acquis assez de pratique pour accueillir désormais sans effort et sans douleur la queue d’un homme par cet orifice. Aussi savait-elle à quoi s’attendre quand il se présenta à l’entrée de l’ouverture anale, abondamment lubrifiée par l’orgasme qui avait saisi Madame quelques instants plus tôt.

Elle manifestait par là sa compréhensible appréhension, mais aussi le fait que toute son attention était concentrée sur son anus, à l’écoute de chaque contact, étincelle sur son corps enflammé.

Son mari fit entrer sa queue droite et rigide, élargissant le conduit anal déjà comprimé par la présence d’un autre sexe qui envahissait le vagin, les deux verges séparées par la plus fine des parois au plus profond de l’intimité de Madame. Il pénétra sans à-coups mais en entier, cherchant le contact de son bassin avec la croupe offerte. Quand enfin il fut arrivé au bout, Madame se relâcha, et reprit ses lents mouvements de haut-en-bas, réveillant le plaisir de l’inconnu qu’elle chevauchait lors de cette Expérience de triolisme plaisir pour couples.

Elle prenait confiance en elle, montait en vitesse pour déterminer le rythme qui lui convenait le mieux, dégustant chaque heurt sur ses parois intimes comme autant d’exquises caresses, brutales et douces en même temps, chargeant sa chaire d’un plaisir sans cesse renouvelé. son mari limitait ses mouvements au strict nécessaire, encombrant de son sexe imposant la cavité rectale, cherchant à se synchroniser sur les vibrations de son amante déchirante.

Partager sa femme par amour avec un escort boy

Partager sa femme par amour avec un escort boy

Les deux membres virils s’unissaient pour la pistonner avec vigueur, entretenant une alternance implacable de mouvements qui la remplissait, et, quand ils se croisaient ensemble à l’intérieur, la faisait déborder de sensations fulgurantes, dilatant sans aménité ses orifices accueillants. Elle se livra sans retenue à ce double sens si peu romantique, troublante et magique onde sensuelle, embrasant ses sens à partir des deux foyers distincts par lesquels ses amants intraitables la pourfendaient avec ardeur.

L’inconnu craqua le premier, et dans un râle, annonça que la fin était proche pour lui. Madame chargea une dernière fois son sexe en elle, profita jusqu’au dernier moment de la dure rigidité de l’anonyme qui la comblait en même temps que son amant. Elle se donna à fond, contractant son vagin pour faire durer quelques secondes de plus la raideur masculine, s’épuisant pour enclencher son propre plaisir.

Son mari la sentit venir, et dans un ultime réflexe, réussit à l’enlacer sous les épaules, la ramenant vers lui au moment où elle allait s’effondrer, à bout de force, dans son deuxième orgasme de la nuit. 

Ainsi attirée, elle fut bien obligée de cambrer son dos, délaissant la queue qui avait présidé à sa chevauchée fantastique, pour étreindre dans son anus l’ange sodomisateur qui la dominait. Son mari joignit sans effort sa propre jouissance à celle des deux autres, déversant sans compter sa semence tiède dans l’antre anale de Madame.

Groggy comme un boxeur qui ne tient plus debout que par le sentiment irraisonné qu’il ne livrera jamais de plus belle bataille que celle qui se déroulait maintenant, son mari réussit encore à emporter Madame avec lui, l’enroulant autour de son corps pour retomber sur le lit avec elle. 

Ils n’existaient plus que l’un pour l’autre, unissant leurs orgasmes si différents mais égaux en intensité. Indifférents désormais à cet homme qui avait pourtant servi de doublure à son mari pour décupler le plaisir de Madame, ils ne s’aperçurent même pas qu’il quitta la chambre, ayant la décence de ne pas s’imposer à l’intimité de leur liaison nouvelle.

Son mari la contempla avec émotion, prostrée entre ses bras, terrassée par le plaisir dévastateur qui s’était consumé en elle par deux mèches distinctes, secouée par les derniers spasmes de l’orgasme qui s’évanouissait en elle. 

Madame se sentit grandie de s’être ainsi abandonnée sans retenue pour son mari. Lui reconnut en elle la gagnante magnifique de cette aventure, l’amante mémorable de cette Expérience de triolisme plaisir pour couples.

❤️❤️❤️

Expérience de triolisme plaisir pour couples recherchant un moment de plaisir à trois. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin   . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour de cette Expérience de triolisme plaisir pour couples.

Le marriage devrait etre le début de vos fantasmes avec un escort boy

Le marriage devrait etre le début de vos fantasmes avec un escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez offrir votre épouse à un autre homme dans un respect mutuel avec protection .

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez une Expérience de triolisme plaisir pour couples.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 


  • -
Liberttinage de couples consentants

Candaulisme : Le cadeau de son mari

Category:candaulisme,divertissement,triolisme Tags : 

Candaulisme : Le cadeau de son mari est une expérience pour couples libertins qui souhaitent pimenter leur relation en toute sécurité.

– Mon chéri, vraiment, il ne fallait pas !
Madame n’en espérait pas tant. Elle y avait songé, bien sûr, mais en avait vite repoussé l’idée. Elle avait craint qu’à trop en vouloir, elle finisse par tout perdre.

Son mari vient de lui donner tort.

Elle tend une main et effleure son nouveau jouet. C’est un modèle récent, probablement déjà rodé, mais la chose a son avantage : rien de plus ennuyeux que les précautions d’usage avec les engins trop neufs… Elle soupire d’aise. Ses yeux caressent autant que ses mains le tout nouvel objet de sa convoitise. Elle aime ce qu’elle voit : les formes sont superbes, la ligne fuselée et puissante, l’esthétique parfaite. Regarder, c’est déjà prendre du plaisir.

L'escort boy caresse votre femme

L’escort boy caresse votre femme

Elle fait quelques pas pour changer de perspective ; ses talons hauts claquent sur le marbre, le tissu satiné de sa jupe moulante frotte sur ses cuisses rondes. Elle se cale derrière son cadeau et fait deux pas en arrière pour avoir une vue d’ensemble : tout est exquis !

Madame fait glisser ses doigts de haut en bas, de droite à gauche. Parfois, elle enfonce légèrement les ongles, pour voir ce que ça fait. Le cadeau réagit, mais ne proteste pas. Son mari l’a bien choisi. Il faut dire qu’il connaît ses goûts ; c’est l’avantage d’être mariés depuis longtemps.

– C’est tout pour moi ? dit-t-elle en tournant autour du paquet, tirant de temps à autre sur le nœud de satin qui lui enserre la taille.

Son mari a un petit sourire.

– Oui, ma chérie.

Elle interrompt sa ronde, sa main droite posée sur l’épaule musclée du cadeau, la gauche sur sa hanche dodue.

la voir jouir avec un autre

la voir jouir avec un autre

Elle reprend sa marche, passant la main sur le torse, le dos, les fesses, remontant vers les cheveux, effleurant les lèvres. L’escort Boy a 43 ans, mais son corps révèle un solide passé de sportif.

– Il est parfait. C’est pour emporter ou pour consommer tout de suite ?

Le sourire de son mari s’élargit. Ils savent tous les deux que c’est pour tout de suite.

Le cadeau trône au milieu du grand salon. Le rouge pourpre de son ruban jure avec les couleurs très pâles de la pièce, comme pour mieux attirer le regard. Madame en attrape une extrémité et tire ; le ruban se dénoue et tombe au sol. Elle se tourne vers son mari et lui adresse un grand sourire, tandis qu’elle attrape à pleine main le sexe du cadeau. Elle passe la langue sur ses lèvres couleur carmin et s’agenouille.

Elle a très envie d’y goûter, là, devant son mari. Elle sait qu’il bande déjà. Il aime la voir sucer d’autres hommes, presque autant qu’elle-même aime le faire. Il leur a fallu des années pour accorder leurs fantasmes, après avoir passé si longtemps, chacun de son côté, à les refouler. Que de temps perdu !

Elle ouvre la bouche et engloutit le sexe déjà dur. Il a bon goût, il sent bon. Sa forme est particulière ; plus l’érection est marquée, plus le gland semble former un angle avec le reste du sexe. C’est amusant et tandis qu’elle passe la langue sur sa circonférence, elle se dit que les effets à venir seront certainement des plus intéressants.

L'escort boy lèche votre femme

L’escort boy lèche votre femme

Le cadeau commence à gémir. Il lui faut ralentir la cadence, elle ne voudrait pas que tout s’achève trop vite !

Elle se redresse. Sa poitrine opulente fait rebondir la verge sur le ventre du gentleman. C’est ce qu’elle aime avec les hommes virils : les érections ont tant de vigueur que la queue est proche du bas-ventre ; elle a presque du mal à la garder en bouche.

Elle prend le cadeau par la main et l’emmène jusqu’à la chambre ; le pauvre est resté debout bien trop longtemps, il est temps de passer à autre chose. Elle trottine sur ses talons, tandis que lui marche calmement près d’elle.

Tandis qu’il avance, imperturbable, son érection à peine entamée, elle le regarde encore ; elle détaille le nez aquilin, les mâchoires carrées, les pectoraux parfaits. Où son mari est-il donc allé pêcher un si beau poisson.

Arrivés sur le pas de la porte, le cadeau s’arrête et se tourne vers elle. Il lui adresse un si beau sourire que Madame en est un instant décontenancée.

Madame s’approche du lit et fait signe au gentleman de s’asseoir. Elle ne sait pas comment le nommer, n’ose pas même le tutoyer. Tant de beauté lui fait perdre ses moyens.

Elle inspire un grand coup et se place devant lui. Il écarte les jambes. C’est elle, maintenant, qui sourit. Elle se met de nouveau à genoux. Elle veut le faire encore. C’est ce qu’elle préfère.

La moquette au sol amortit les bruits, pourtant elle devine que son mari les a suivis.

Elle ne voit plus de son cadeau que les larges cuisses musclées couvertes de poils fins et l’entrejambe à la toison savamment tondue. Elle n’a jamais rien trouvé de plus beau.

Le sexe durcit à vue d’œil sous ses yeux ; l’angle se reforme. Elle sourit, avance son visage, ouvre la bouche et entreprend une fellation goulue.

Une levrette endiablée avec un escort boy viril

Une levrette endiablée avec un escort boy viril

Le cadeau résiste vaillamment. Madame y met tout son savoir-faire, toute son expérience. Elle veut sentir son goût dans sa bouche.

Soudain, L’escort Boy tend la main et appuie sur le sommet de son crâne, tandis qu’un flot chaud inonde sa bouche par jets réguliers.
C’est ce qu’elle voulait. Elle déglutit, s’essuie les lèvres d’un geste de la main et se relève.

L’escort Boy la fixe de ses grands yeux bruns. Il sourit toujours, d’un sourire presque étonné. Elle sourit aussi et lui fait un clin d’œil. Car elle sait que ce n’est que le début de la soirée et qu’elle a bien l’intention d’utiliser son cadeau pour prendre du plaisir par tous ses orifices.

❤️❤️❤️

Candaulisme : Le cadeau de son mari est un service pour couples modernes à la recherche d’un moment de plaisir à trois. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin  . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là quand vous oserez offrir votre épouse à un autre homme.

Se donner à deux hommes

Se donner à deux hommes

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez offrir votre épouse à un autre homme dans un respect mutuel avec protection .

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez le Candaulisme : Le cadeau de son mari avec un gentleman.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment de Candaulisme : Le cadeau de son mari.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/