Cours d’éducation au plaisir pour femmes

  • -
professeur de sexe pour toutes les femmes

Cours d’éducation au plaisir pour femmes

Category:Accompagnateur,divertissement,escort boy Tags : 

Madame se réveilla lorsque les premiers rayons de soleil passèrent à travers les rideaux après avoir eu son premier cours d’éducation au plaisir pour femmes adultes. Elle était recroquevillée sur le côté, avec un bras masculin autour du ventre. Ils étaient restés l’un contre l’autre toute la nuit après leur dernier round d’ébats. Les nuits maintenant qu’elle passait avec son escort boy avaient été les heures les plus charnelles de sa vie.

Si elle ne faisait pas attention, elle risquait d’y devenir accro ou pire, de devenir accro à lui. Elle n’arrivait toujours pas à croire à quelle vitesse elle avait débranché son cerveau la nuit précédente.

Pourtant, il y avait une chaleur dans sa poitrine, due à ce qu’il s’était passé la nuit précédente. Elle se sentait différente, plus libre qu’elle l’avait été depuis des années, et tout ça grâce à Jean.

Le gentleman l’avait entrainé dans l’exploration de son corps et de son plaisir tout au long de la nuit. Madame s’était consumée dans ses bras. Il l’avait touchée, et elle était perdue. Ça la terrifiait, le genre de pouvoir qu’il exerçait sur elle. Rien que de penser à la nuit précédente, elle sentait ses murs internes trembler.

Comme dans une transe, elle avança à pas feutrés, le cœur battant rapidement dans sa poitrine. Lorsque leurs paumes entrèrent en contact, l’énergie kinétique qui semblait toujours présente entre eux pulsa et attisa les flammes. Le triomphe dans son regard était mêlé à une faim attentivement contrôlée. Madame sentit ses genoux trembler. Il allait la dévorer vivante, et elle avait hâte de vivre cette expérience érotique.

Son escort boy attacha des menottes en cuir lisse autour de ses poignets et des chevilles. La chaînette dorée de chaque menotte tintait avec ses mouvements. Elle se sentit trembler de l’intérieur lorsqu’il attacha chaque chaîne à un des quatre poteaux de bois du lit à baldaquin. Lorsqu’il eut fini de l’attacher, elle était étendue en étoile de mer sur le ventre. Puis, il alla récupérer quelques autres objets.

Il retourna à ses côtés et les posa sur le lit. Madame aperçut brièvement une série de sex-toys avant que son escort boy n’attache un foulard autour de ses yeux. Elle hoqueta en sentant l’impuissance parcourir ses veines. Elle lutta, et le cliquètement des chaînes fit écho à la panique qui montait. Sa respiration se bloqua dans ses poumons.

« Du calme, ma belle, » murmura son escort boy à son oreille en passant ses grandes mains sur les hanches de Madame.

Osez une rencontre de plaisir

Osez une rencontre de plaisir

« La première règle de cette session matinale, c’est que ton mot de sécurité est pomme. Si tu as mal ou que quelque chose est douloureux, utilise-le, surtout puisque c’est la première fois que j’utiliserai un martinet sur toi. Tu as bien réagi à ta fessée la nuit dernière, et j’ai l’impression que c’est quelque chose que tu apprécieras. La deuxième chose, c’est que tu dois m’appeler maître ou monsieur, rien d’autre. C’est compris ? »

« Oui, monsieur. » Sa voix oscillait d’anticipation et d’excitation. C’était ça, ce qu’elle pensait avoir vu. Un petit martinet noir qu’il avait l’intention d’utiliser sur elle.
« Bien. » Il massa les globes de ses fesses et en sépara les deux moitiés. Puis, il passa les mains sur ses lèvres et son trou noir, la faisant se contracter. Elle était déjà mouillée et ils venaient à peine de commencer.

« Est-ce que tu as déjà essayé ce côté là, ma belle ? » Il passa un doigt sur le trou serré et fermé.

« Non, monsieur. » Elle trembla, et il posa les mains sur ses seins. Il leur réserva le même traitement que pour ses fesses, les malaxant contre ses paumes calleuses avec lenteur. Il fit rouler les tétons entre ses pouces et ses index, envoyant des décharges de courant électrique directement à sa chatte.

« Est-ce que tu veux que je t’initie à ce plaisir, ma chérie ? »

« Oui, monsieur. Je le veux »

Il joua avec les pics jusqu’à ce qu’ils se durcissent en boutons pointus. Elle entendit un paquet s’ouvrir, et du métal froid entoura un de ses tétons. Elle miaula en le sentant se serrer tout autour, sur la ligne fine entre la douleur et le plaisir. Son sein pulsait, et elle sentait de l’humidité couler le long de ses cuisses. Son escort boy fit la même chose sur son sein gauche, fixant une pince en métal sur la pointe tendue et délicate.

Avec la perte de sa vue, Madame sentit ses autres sens entrer en action. Enfin, elle pensait que c’était le cas. Elle se sentie perdue lorsqu’elle ne le sentit plus à côté d’elle. Un sentiment d’impuissance la parcourut, et de perte. Elle ne voulait pas être seule. Au moment où elle allait l’appeler et utiliser le mot de sécurité parce que l’abandon était trop puissant et trop insupportable pour elle, elle sentit sa langue pénétrer sa chatte.

« Ah ! » Elle lutta contre les entraves et sa tête partit en arrière, tandis que son escort boy la baisait avec sa langue. Il attaqua tous les recoins de son sexe avec passion.

Madame sentit sa respiration s’échapper de ses poumons par saccade. La boule de besoin qui frappa son système avait la force d’une bombe atomique qui serait tombée sur son corps. Il était sans merci dans son assaut, mordillant les replis délicats, suçotant son clitoris dans sa bouche jusqu’à ce qu’il gonfle, plongeant sa langue en elle en imitant sa virilité.

Lorsqu’elle approcha du bord d’un orgasme aigu et dévastateur, il se concentra sur son clitoris pour en faire une pointe rigide. Du métal froid glissa contre le bouton distendu, et elle sentit tout son corps se tendre lorsque la petite pince se resserra contre la peau ultra-sensible.

Du plaisir-douleur éclata, et la pince poussa son corps comme une funambule sur une corde tendue. Elle le sentit s’éloigner de sa chatte et elle poussa un gémissement. Il la torturait. Le son d’un autre paquet qu’on ouvrait se fit entendre dans l’espace qui les séparait. Madame sentit sa respiration s’accélérer et elle attendit, impatiente et brûlante d’anticipation, toutes les terminaisons nerveuses au garde-à-vous.

Elle sursauta lorsque les mains de son escort boy touchèrent de nouveau ses fesses, caressant les globes doux et les écartant. Une main répandit du lubrifiant sur son anus, puis un long doigt appuya contre son canal arrière. Ses muscles se contractèrent, résistant contre l’intrusion.

« Détends-toi, ma belle. Prends de grandes inspirations, d’accord ? Je te prépare à ma virilité, c’est tout. »

Apprendre le plaisir avec un escort boy

Apprendre le plaisir avec un escort boy

En entendant ces mots séduisants, son corps se décontracta, s’ouvrit à son doigt imprégné de lubrifiant et lui permit d’entrer. Elle se rendit compte qu’elle voulait lui faire plaisir, et elle se concentra pour calmer sa respiration. Lorsqu’elle le fit, le doigt entra puis sortit. Ses muscles s’adaptèrent pour accueillir un, puis deux de ses doigts qui plongèrent en elle.

Tout son corps était en feu. Entre les sensations des pinces sur ses zones les plus sensibles et les doigts dans son cul, elle était sur le point de jouir, et chaque caresse de ses doigts faisait se contracter ses terminaisons nerveuses.

Elle pencha la tête en avant lorsqu’il retira ses doigts de son corps. Elle se raidit lorsqu’il plaça un plug lubrifié contre son trou serré.

« Du calme, ma belle. Tu t’en sors très bien, » murmura-t-il. Elle le sentit pousser le plug, un ensemble de billes en latex qui augmentaient en taille, par-delà l’anneau de muscles jusqu’à ce qu’il soit enfoncé profondément.

Le système de Madame semblait en feu ; peu à peu, les flammes montaient de plus en plus haut, de plus en plus fortes, plus intenses que tout ce qu’elle avait vécu. son escort boy fit glisser le martinet et ses lanières de cuir souple sur sa peau. Il titilla les aréoles avec les lanières, les caressant et les faisant se gonfler de besoin. Il frotta sa chatte avec l’embout qui se finissait en boule délicatement. Puis, il fit glisser les lanières sur sa nuque et le long de ses omoplates. Il se replaça et caressa ses mollets et l’intérieur de ses cuisses avec le cuir souple.

Il caressa chaque parcelle de son corps avec le martinet, à part ses fesses. Madame sentit son empressement grandir à chaque caresse, tandis qu’il passait doucement sur sa peau, toujours en évitant ses fesses Puis, il retira le martinet. Treize lanières de cuir claquèrent contre ses fesses. La douleur brûlante lui fit monter les larmes aux yeux. Le coup suivant, sur l’autre fesse, alluma un feu dans son arrière-train. Il lui tanna méthodiquement les fesses avec le martinet, et chaque coup augmentait l’ardeur de Madame.

Des flammes léchaient ses muscles intérieurs, et à chaque impact, sa chatte tremblait et son côté obscur se resserrait autour du plug. Coup après coup, son escort boy savait ce qu’il faisait, savait exactement quand reculer, comment frapper pour que chaque contact ajoute à son plaisir.

À un moment, au milieu de tout ça, Madame sentit tout contrôle lui échapper, et elle se décomposa, haletante, suppliante, le souffle coupé à chaque claquement contre sa peau qui l’emmenait vers la chaleur brûlante d’un précipice de besoin déraisonné. Il y avait un abîme qui était presque à sa portée, et elle savait qu’il serait plus complet, plus bouleversant que tout ce qu’elle avait pu vivre jusqu’à présent. Elle n’avait plus aucun secret pour lui, aussi exposée qu’un nerf mis à vif, et au lieu d’en être terrifiée, elle se sentait plus libre que jamais.

Elle poussa un gémissement lorsqu’il s’arrêta, et la brûlure de son côté obscur domina tout son être. Il retira le plug de son canal arrière. Elle allait protester devant cette perte lorsqu’elle sentit la tête de sa virilité emballée dans le latex se placer à cette entrée. son escort boy grogna en poussant la tête de son pénis contre l’anneau serré. Il appuya doucement, enfonçant sa longueur épaisse jusqu’à ce qu’elle sente ses boules appuyées contre ses fesses, enfoncé jusqu’à la garde dans son petit trou.

education sexuelle pour femme avec un escort boy

education sexuelle pour femme avec un escort boy

Il s’immobilisa pour laisser à son corps le temps de s’ajuster à cette taille, les doigts enfoncés dans ses hanches.

Le plaisir se répandit lorsqu’elle sentit son corps se dilater autour de lui. Elle poussait des petits miaulements en haletant. Puis son escort boy bougea, faisant aller et venir sa longueur dans son petit canal avec lenteur et sensualité. Il grogna et ses hanches accélérèrent le mouvement jusqu’à ce qu’il ait établi un martèlement rapide et brutal, sa longueur épaisse claquant dans le canal arrière de Madame sans merci.

Le son de ses impulsions, ses boules qui claquaient contre elle, combinés à ses propres gémissements, l’envoyèrent dans la stratosphère. Elle n’était qu’une immense boule de besoin. Il lui défonçait le cul. Elle sentit de la sueur perler sur sa peau. Sa chatte tremblait. Ses seins lui faisaient mal. Son escort boy passa les mains sur sa poitrine sensible et frotta les petits pics de ses tétons emprisonnés dans les pinces.

« Jean » cria-t-elle lorsqu’il libéra ses deux tétons. De la lave pulsa dans ses veines et elle se brisa. Des flammes surgirent dans sa chatte, son côté obscur frissonna contre le martèlement furieux de sa virilité en elle. De ses mains, il massa les tétons douloureux et gonflés. Elle était sûre qu’elle aurait des marques de ce traitement, demain.

Il ne lui laissa pas l’occasion de redescendre de son orgasme ; il continua son rythme brutal, les hanches comme un piston qui s’abattait en elle, encore et encore. L’orgasme semblait ne jamais s’affaiblir, au contraire, il augmentait avec la baise furieuse qu’il prodiguait à son cul. Il la pénétrait là où personne n’était jamais allé, et elle sentit qu’il devenait plus rigide à mesure qu’il approchait de sa propre délivrance. Il fit passer une main autour de ses hanches pour atteindre sa chatte, frottant contre les lèvres trempées et contre le petit bouton, jouant avec la pince.

Des décharges d’électricité passèrent dans sa chatte, ses murs se contractèrent et ondulèrent, et son escort boy retira la pince de son clitoris en plongeant dans son cul. Elle hurla son orgasme. « Jean ! »

Des vagues et des vagues de sensations s’abattirent sur son système et le mirent en pièce, et elle fut emportée par le flot, tandis que son escort boy plongeait rapidement en elle, la semence chaude de sa délivrance répandant de longs jets chauds de sperme dans le préservatif.

Le monde s’éloigna lorsque les contractions et les spasmes diminuèrent. Il la tenait contre lui. Il avait posé la tête dans le creux de son cou, les bras autour d’elle, toujours enfoncé en elle. Elle sentait que ses propres membres étaient inertes, et elle se laissa aller contre lui. Elle venait de vivre son premier cours d’éducation au plaisir pour femmes adultes

❤️ ❤️ ❤️

Cours d’éducation au plaisir pour femmes adultes est un service pour femmes modernes voulant apprendre tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Cours d’éducation au plaisir pour femmes adultes pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Gentleman pour femmes en manque d’affection est une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

apprendre avec un educateur patient

apprendre avec un educateur patient

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Gentleman pour femmes en manque d’affection va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Cours d’éducation au plaisir pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Cours d’éducation au plaisir pour femmes adultes avec un prince charmant viril et tendre qui saura vous faire oublier vos petits soucis dans de grands moments de plaisir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/