Tag Archives: education

  • -
Education au plaisir érotique pour femmes adultes

Education au plaisir érotique pour femmes adultes

Category:Accompagnateur,education,escort boy Tags : 

Madame contacta le gentleman dur plaisir pour une education au plaisir érotique. Son escort boy la regarda un moment en silence. Puis, sans un mot de plus, il glissa de sa chaise et s’agenouilla devant elle. Il saisit et souleva son top en soie et le passa au-dessus de sa tête, puis il releva sa longue jupe. L’escort boy laissa glisser ses mains sur ses cuisses jusqu’au-dessus de ses bas, sur la chair nue. 

L'escort boy laissa glisser ses mains sur ses cuisses

L’escort boy laissa glisser ses mains sur ses cuisses

L’escort boy s’approcha plus près, plus près de ses jambes entrouvertes et avec ses doigts, fit délicatement tomber les bonnets de son soutien-gorge pour laisser apparaître ses seins gonflés. Il les toucha, d’abord doucement, puis avec plus de force, en les pinçant jusqu’à ce qu’elle se mette à haleter, à tressaillir. Elle avait envie de sentir sa bouche entre ses jambes. Elle posa sa main sur les cheveux bruns du gentleman et poussa sa tête vers le bas, tout en se laissant glisser sur le rebord du siège, afin qu’il puisse retirer plus facilement sa culotte le long des ses cuisses blanches. Elle était à présent presque toute nue. Il ne lui restait que ses bas. «Tu es belle, murmura-t-il.Tu es adorable, tu es douce, ta peau est si douce.

— Lèche-moi, gémit sa partenaire. Lèche-moi. » Pendant un moment, il ne fit que respirer son corps qu’il caressait de son souffle. Elle poussa un petit cri en sentant la fraîcheur de ce souffle sur sa chair humide et chaude. Ses doigts se posèrent sur ses jambes, sur le galbe doux du haut de ses cuisses, à l’endroit où elles rejoignent le reste du corps et elle se mit à gémir, brûlant d’impatience. Il pointa sa langue et se mit à lécher sa fente, de bas en haut en un seul mouvement.

« Oh ! cria-t-elle, oh, mon Dieu ! » Son escort boy eut un rire et elle sentit son souffle chaud exciter la fourrure qui entourait sa vulve. Ses mains, fortes et blanches, soutenaient ses hanches, malmenant quelque peu la chair de ses cuisses et de ses fesses. 

Puis, il descendit sa bouche humide et chaude vers elle et embrassa son sexe mouillé. Madame se mit à gémir. Son jardin secret palpitait, attendant douloureusement qu’il le touche. Les muscles de son vagin se contractaient de désir. Il avança sa bouche et suça lentement. Elle gémit encore et remonta ses mains vers ses seins, qu’elle se mit à presser, en pinçant les bouts. Il donna des petits coups de langue sur la pointe enflée de son clitoris et elle fut parcourue d’un grand frémissement. 

Sa tête roula en arrière sur la chaise, ses lèvres s’entrouvrirent et elle se cambra pendant qu’il léchait son petit bouton de plaisir. Sa langue était aussi experte, aussi imaginative qu’elle l’avait espéré : tantôt seul le petit bout pointu venait la titiller, tantôt c’était toute l’épaisseur de sa langue qui tourbillonnait en elle. Il attrapa soudain la chair frémissante des lèvres de son sexe entre ses lèvres à lui et tira jusqu’à ce qu’elle gémisse d’extase. 

Elle caressait ses seins de plus en plus fort, soulevant ses hanches à chaque petit coup de langue d’Son escort boy, gémissant en rythme à mesure qu’approchait l’orgasme. Elle sentait le plaisir traverser son corps, monter de ses pieds vers son sexe béant, douloureux. Mais avant qu’elle ne jouisse, il cessa de lécher son clitoris et se mit à glisser sa langue à l’intérieur d’elle, explorant les parois soyeuses de son corps. Elle poussa un gémissement de frustration en sentant s’éloigner la sensation. Il recula un peu et dit doucement : « Attends, j’ai envie de te goûter. Attends.

— Je t’en prie… » gémit Madame tandis qu’il enfonçait encore sa langue en elle. « Je t’en supplie… » Il donna un dernier coup de langue en elle puis, retirant sa main droite de sa cuisse, il plaça son index sur la perle de son clitoris, pressant doucement. Elle hurla de plaisir et son tunnel humide se contracta, appelant la pénétration. Comme s’il l’avait senti, l’escort boy laissa glisser son doigt sur les lèvres glissantes de son sexe, hésita devant l’entrée et lentement, délicatement, pénétra à l’intérieur. 

l'escort boy laissa glisser son doigt sur les lèvres glissantes de son sexe

l’escort boy laissa glisser son doigt sur les lèvres glissantes de son sexe

Elle se mit à haleter, à se cambrer, se tordre tandis que son doigt la pénétrait : sans le vouloir, ses muscles se contractaient, s’agrippaient à lui. Il eut encore un gentil rire et très lentement, il descendit sa bouche vers son clitoris à l’agonie et le toucha du bout de la langue. Tout en faisant ce geste, il mit un autre doigt en elle, et encore un autre. La sensation était incroyable. C’était comme être prise par un sexe petit mais épais et tandis qu’il glissait ses doigts en elle et hors d’elle, de plus en plus vite, il continua à sucer son clitoris comme s’il s’agissait d’un téton, le prenant dans sa bouche et le léchant du bout de sa langue.

« Oh ! gémit-elle, oui, Jean, oui. » Sa tête tournait de droite à gauche et avec ses doigts, elle pétrissait fébrilement les tétons de ses seins. « Oui ! cria-t-elle, encore, encore. » Cette fois, il lui en donna encore : il léchait de plus en plus fort, enfonçait ses doigts de plus en plus profond dans sa chair ruisselante jusqu’à ce qu’elle pousse un grand cri, attrape sa tête dans ses mains et le maintienne là, sa bouche contre elle, jusqu’à ce qu’elle jouisse, jusqu’à ce que les vagues de plaisir déferlent en elle.

Il ôta ses mains et leva sa tête, tandis que son corps était encore convulsé par l’orgasme. Le jus de son sexe brillait autour de sa bouche, il sourit en léchant ses lèvres. « Maintenant, à moi. » Il mit ses mains sur sa braguette et la déboutonna. Madame secoua la tête pour reprendre ses esprits et baissa son regard, soudain curieuse de savoir ce qu’il y avait sous son costume bien coupé. 

Elle se pencha en avant, attrapa son pantalon, le tira vers le bas et sourit en voyant son joli derrière moulé dans un caleçon noir. Sa virilité était en érection. Le bout brillant, violet, de son sexe sortait de son caleçon. Une petite goutte brillait à son extrémité. Haletante, elle se pencha en avant pour la toucher de ses lèvres.

Elle fit descendre son caleçon pour libérer son énorme queue. Elle était belle, tendue, impatiente, chaude, douce et sèche sous ses doigts. Ses parties étaient tendues par l’érection de sa sucette. Elle avait envie de prendre ce membre dans sa bouche, le mouiller de son propre liquide, elle voulait en connaître le goût. Elle ouvrit ses lèvres pour l’accueillir mais il lui attrapa les cheveux et lui tira la tête en arrière. « Non, dit-il. J’ai envie de te prendre.

—Moi aussi J’ai envie que tu me prennes », dit-elle en se laissant aller en arrière dans le fauteuil, jambes écartées. « J’ai envie de toi.

—Pas comme ça », dit son escort boy. Il la souleva du siège. Ses jambes ne la soutenaient plus, elle s’agrippa à lui, sentant la chaleur de sa virilité en érection. « Pas comme ça. J’ai envie de te prendre sur la table, j’adore ça. Puis, il l’allongea sur la surface en bois, les jambes suspendues dans le vide, cuisses ouvertes, accueillantes.

Maintenant, il était penché sur elle, approchant sa bouche de la sienne. Leurs lèvres se rencontrèrent et elle sentit sa langue agile pénétrer sa bouche ouverte. Elle avait un goût de sel, de sexe, elle avait le même goût que ses doigts à elle quand elle se masturbait. Il mit ses mains sur ses seins. Elle était submergée de plaisir, elle avait envie de le sentir à l’intérieur d’elle, qu’il la pénètre : mais il semblait à présent vouloir prendre son temps. Il fit glisser sa main le long de son corps, jusqu’au petit désordre de sa jupe, puis remonta entre ses jambes. « Tu es tellement mouillée, murmura-t-il, tellement mouillée. Je veux t’entendre dire que tu as envie de moi.

—J’ai envie de toi » répondit-elle, obéissante, relevant ses hanches vers son sexe en érection. « J’ai envie de toi… Jean, prends-moi, je t’en supplie.

—Oh oui je vais te prendre », souffla-t-il, et elle sentit le bout de son gland emballé dans le latex venir se nicher entre les lèvres de son sexe en feu, doux comme du satin. « Oh, ma belle, je vais te baiser. » Sa voix était comme voilée par le désir et elle sentit un frisson de plaisir lui parcourir le corps à l’idée qu’il allait la pénétrer. 

L'escort boy avait les mains sur ses fesses

L’escort boy avait les mains sur ses fesses

L’escort boy avait les mains sur ses fesses, il les retenait serrées, la tenait immobile, offerte. Puis, dans un mouvement doux, il planta son sexe bien dur au fond d’elle, la remplissant si bien qu’elle put sentir ses parties toutes douces cogner contre son petit derrière. Elle poussa un gémissement de plaisir et d’agonie. Il se retira en soupirant avant de la pénétrer à nouveau, s’enfonçant jusqu’au bout pour mieux la posséder.

Madame se cambra et poussa des soupirs en sentant son sexe si dur et pourtant si doux aller et venir en elle, et son corps s’entrechoquer contre le sien, à chaque coup de queue. Elle ouvrit les yeux pour le regarder faire. Son visage était transfiguré de désir, elle n’avait jamais rien vu d’aussi beau. 

Le plaisir l’envahissait par vagues, grimpant toujours plus à mesure qu’il remuait en elle. « Je vais jouir », murmura-t-elle, en regardant fixement son visage. « Je vais jouir. Ne t’arrête pas. » Il la baisa encore plus fort, jusqu’à ce que l’orgasme l’envahisse et que son corps tout entier se mette à vibrer de plaisir. Excité par les spasmes de sa jouissance, l’escort boy finit lui aussi par jouir, dans un cri. Madame le sentit, tremblant et frémissant au fond de son sexe convulsé. Elle avait adoré cette séance d’education au plaisir érotique pour femmes adultes

❤️❤️❤️

Education au plaisir érotique pour femmes adultes est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman. Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à l’education au plaisir érotique pour femmes adultes en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat.

Profitez de ce voyage plaisir libertin avec votre escort boy

Profitez de ce voyage plaisir libertin avec votre escort boy

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre goût au plaisir avec un gentleman.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Amant secret pour femmes novices pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Education au plaisir érotique pour femmes adultes avec un sex coach dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance lors de ce rendez-vous pour education au plaisir érotique pour femmes adultes avec un sex coach expérimenté.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 


  • -
Cours de plaisir sexuel avec un escort boy

Cours d’éducation sexuelle

Category:education,leçon,Professeur Tags : 

Prenez des cours d’éducation sexuelle avec un escort boy gentleman expérimenté sur le sujet du plaisir.

« Professeur ? J’ai de nombreuses questions après le dernier cours privé que vous m’avez donné sur la sexualité de la femme. »

Madame l’étudiante avait dit cela sans sourire, avec une voix assurée en le fixant de manière insistante. Le Professeur Jean se leva, et la domina de sa taille. Penchant sa tête vers l’élève, il répondit lentement.

« Bien sûr. Je ne suis pas pressé, je t’écoute ».

L’échange qui suivit fut intense, tout passa par le regard. L’étudiante posa une question sur une slide passée trop rapidement, le professeur passa nonchalamment derrière elle pendant qu’elle parlait, effleurant délicatement le bas de sa jupe au passage.

Cours d'education sexuelle avec un escort boy - Les Préliminaires

Cours d’education sexuelle avec un escort boy – Les Préliminaires

L’étudiante sentit la chaleur monter dans son corps, et elle perdit de son assurance. Il se posta un peu plus loin, croisa ses bras, et son regard la jugea tandis qu’elle perdait peu à peu ses moyens et le fil de sa question.

A mesure qu’elle parlait et s’embourbait dans sa demande, le professeur se rapprochait lentement, et la dominait de son regard. Il s’arrêta à un pas de l’étudiante, qui à bout de souffle, et les joues rouges, ne détournait pas pour autant le regard. Finalement, après une réponse à sa question imprécise, le professeur lui proposa de lui démontrer par la pratique pour répondre à sa question.

Lentement, le professeur d’éducation sexuelle se rapprocha, jusqu’à avoir son visage à quelques millimètres de celui de l’étudiante. Et puis, doucement, il posa ses mains sur les hanches de la jeune fille, et l’embrassa profondément. Le cœur de l’étudiante battait maintenant à toute allure, et elle sentait son entrejambe devenir humide.

Le professeur continua de l’embrasser, et attrapa ses poignets. Il vint placer les mains de la jeune fille au-dessus de sa tête, pendant que ses mains à lui glissaient de nouveau le long de son corps, effleurant ses seins, ses hanches pour s’arrêter aux cuisses et remonter à nouveau sous sa jupe. A travers la maille des collants fins, il sentit l’excitation de l’étudiante.

Le professeur plaça une première main sur sa cuisse. Il était toujours adossé nonchalamment à son bureau et elle se tenait debout devant lui. L’étudiante sentit sa main remonter sur le haut de sa cuisse, et cela ne la laissa pas indifférente. Elle remarqua que son pantalon de costume laissait se dessiner une formidable érection.

Celle-ci continuait ses aller-retours sur la cuisse de l’étudiante, de plus en plus haut, de plus en plus vers son entre-jambe. L’étudiante commençait à avoir chaud, tout son corps transpirait, et elle mouillait abondamment sous l’effet des pressions des phalanges du professeur.

Elle se pencha en avant et commença à embrasser son cou, tout en déboutonnant sa chemise. Il se recula quelque peu, lui montrant bien que c’était lui qui maîtrisait la situation. Il posa une main derrière sa tête, continuant de la caresser de l’autre, toujours à travers le tissu. La frustration de l’étudiante n’en était que plus grande et son seul désir à ce moment-là était qu’il arrache sa jupe et déchire ses collants.

La pression de la main du professeur derrière sa nuque se fit alors rageuse, guidant fermement la tête de son étudiante vers son sexe. L’étudiante ouvrit alors la bouche pour le happer tout entier. Le professeur lâcha un gémissement rauque. Elle lécha alors la couronne de son sexe d’abord lentement, d’une façon presque tendre puis plus goulûment.

Cours d'education sexuelle avec un escort boy - la fellation

Cours d’education sexuelle avec un escort boy – la fellation

Le professeur d’éducation sexuelle lui attrapa les cheveux sauvagement et imposa le rythme. Cela excitait l’étudiante qui à son tour se sentait devenir plus chaude et plus humide. L’homme gémissait au rythme de sa fellation.

Puis soudainement, il lui attrapa le bras pour la faire remonter, bascula sa tête en arrière et écrasa ses lèvres contre celle de la jeune femme. Habiles, sa main droite maintenait la tête de la jeune fille vers l’arrière, tandis que sa main gauche revenait caresser son entrejambe. Madame l’étudiante gémit.

Lentement il effectua un demi-tour, tout en continuant d’embrasser la jeune fille avec force. L’étudiante se retrouvait maintenant avec le bureau contre ses fesses. D’un geste, le professeur jeta par terre les rares feuilles et stylos qui traînaient dessus pour faire de la place. Il agrippa les fesses de l’étudiante, la souleva virilement avant de l’asseoir sur le bureau.

Déboussolée, la femme gémit. Il la fit s’allonger de tout son long sur le bureau, et lentement retira ses bottes. N’en pouvant plus, Madame l’étudiante désormais allongée, se tordait de plaisir. Le professeur d’éducation sexuelle mordilla ses seins, faisant pointer ses tétons durs. Sa bouche était pressante, sa langue léchait les tétons, laissant présager de ses actes futurs et de ses aptitudes.

Jean laissa ses mains remonter lentement le long des jambes de l’étudiante, et relevèrent la jupe. Il saisit le haut des collants. La jeune fille se cambra, et lentement il fit glisser la maille le long de ses jambes, tout en couvrant de baisers la peau désormais nue.

Cela fait, il prit un malin plaisir de baiser les cuisses blanches et tendres de l’étudiante, tout en frottant son clitoris à travers la dentelle de son string noir.

Elle mouillait abondamment et ne pouvait se retenir de pousser des petits cris de plaisir frustré. Enfin, après encore quelque temps de ce petit jeu, ses mains se saisirent de la culotte et tirèrent dessus avec une telle violence que le tissu délicat du string lâcha. Ainsi libérée de ce sous-vêtement, il put enfin coller sa bouche contre ses lèvres et titilla son clitoris du bout de sa langue.

Cours d'education sexuelle avec un escort boy - le cunnilingus

Cours d’education sexuelle avec un escort boy – le cunnilingus

L’étudiante se sentit fondre, et lâcha un soupir de plaisir. La langue du professeur d’abord douce et volatile se fit plus pressante, et plus incisive. Aucune partie de sa chatte n’était épargnée, et l’étudiante gorgée de plaisir gémit de plus en plus fort.

Alors que l’étudiante continuait de haleter d’un plaisir frustré, il enfila un préservatif et s’inséra en elle, lentement, profondément. La sensation était si bonne que l’étudiante se redressa, comme par réflexe. Le professeur mordit ses seins, et elle lui griffa le dos de plaisir, sans même contrôler ses actes, rendus brutaux par le désir. Les respirations étaient à l’unisson, des sons rauques émanaient de leurs gorges respectives, signifiant à l’autre le plaisir éprouvé.

Les mains du professeur pétrissaient les cuisses de l’étudiante, en caressaient l’intérieur, rendant la jeune fille suspendue aux moindres de ses mouvements. Il accéléra la cadence de ses mouvements de bassin, tout en maintenant avec force les cuisses de la jeune fille.

Le moment de pénétration dura un certain temps, permettant aux deux corps de se rapprocher et d’être à l’unisson. L’acte, d’abord doux, gagnait maintenant en intensité. Les mouvements de bassins lents du professeur avaient été remplacé par une lente fureur qui s’emparait de lui. Ses yeux étaient devenus enflammés, rendant l’étudiante encore plus désireuse de se faire pénétrer profondément.

Le professeur entreprit alors de lui caresser de nouveau le clitoris, pour lui montrer dans quelle mesure il était le maître de son plaisir. Encore une fois, il décrit les mouvements circulaires qui avaient tant fait mouiller l’étudiante, sans jamais la doigter. Tout en lui bloquant toujours la tête, il lécha son pubis, remontant jusqu’à son petit trou. Ivre de plaisir, Madame l’étudiante gémissait maintenant de plus en plus fort, tremblant sur ses jambes.

Et enfin, alors qu’elle perdait pied, il s’arrêta et la pénétra. L’étudiante lâcha un cri, autant de surprise que de plaisir. Une main sur sa nuque, et l’autre sur ses reins, il décrivit des allers-retours lents, enfonçant son sexe le plus profondément possible dans la chatte brulante de l’étudiante en chaleur.

Cours d'education sexuelle avec un escort boy - La levrette

Cours d’education sexuelle avec un escort boy – La levrette

Les mouvements opérés étaient en synchronisations avec les mouvements de son bassin, et l’étudiante ivre de plaisir gémit de plus en plus fort, ne se préoccupant plus de l’endroit où avaient lieu leurs ébats.

Le professeur enfonça son sexe loin et profondément en elle. L’étudiante lâcha un cri de plaisir, tandis que le va-et-vient si profond continuait. La jouissance la fit littéralement s’effondrer sur le bureau, et elle ne put s’empêcher de lâcher un cri de plaisir. Tout son corps n’est que plaisir, elle se retrouve tremblante tant ses forces ont été épuisées.

La semaine suivante passa lentement, et comme pour toutes les semaines à venir, l’étudiante ne pouvait plus attendre le jeudi soir, l’heure de son cours d’éducation sexuelle.

❤️❤️❤️

Prenez des cours d’éducation sexuelle avec un escort boy. Donner et recevoir du plaisir peut s’apprendre avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ou de couples ont besoin d’apprendre ou de s’améliorer dans ce domaine.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour vous donner des cours d’éducation sexuelle.

Les élèves avec ou sans expérience sont bienvenues et nous définirons ensemble l’agenda de vos cours particuliers à domicile ou à votre hôtel.

Les cours peuvent fait délivrés en trois langues :

        • Français
        • Anglais
        • Italien

Les cours d’éducation sexuelle avec un escort boy à Paris répondront à toutes vos questions sur les secrets du plaisir. Vous pourrez bien entendu me poser des questions en dehors des cours et ceci gratuitement. Je serai aussi amené à vous donner des devoirs à faire pendant nos cours particuliers.

Cours d'education sexuelle avec un escort boy - L'orgasme

Cours d’education sexuelle avec un escort boy – L’orgasme

Quelque soit la durée de vos cours d’éducation sexuelle, je mets un point d’honneur à vous apprendre tous mes secrets grâce à mes connaissances et mon expérience sur le sujet.. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Candaulisme avec un escort boy

Education au triolisme pour couple très libertin

Category:candaulisme,formation,triolisme Tags : 

Monsieur et Madame continuait leur education au triolisme pour couple très libertin avec Jean, l’escort boy parisien le plus réputé de la capitale.

Madame glissa une main vers le bas et prit sa virilité en coupe. Sa petite prise se resserra fort. Il gémit, aimant la sensation de cette main sur lui, même à travers le pantalon. Elle était pressée entre lui et le mur, mais elle contrôlait les choses.

Puis, des bruits de pas s’approchant le firent sortir de sa brume. Il cligna des yeux et enroula un bras autour d’elle, se dirigeant droit vers la porte de la partie extérieure du restaurant.

Le moment était peut-être passé, mais il savait que son feu intérieur n’avait pas besoin de beaucoup pour être ranimé. Elle était définitivement l’unique femme pour eux. Il était temps de faire tomber ses défenses et de la faire venir à eux d’elle-même.

Elle rencontra le regard sombre et sexy de son mari.

– Je…

– Nous ne te forcerons pas si tu n’es pas prête, déclara-t-il.

L’escort boy se tenait juste un pas à sa droite.

son mari se baissa et prit son visage dans sa main. Leurs lèvres étaient à quelques centimètres et elle avait aussi très envie de goûter les siennes.

– Nous ne sommes pas obligés de partir non plus, si tu le souhaites.

Elle déglutit. Ses jambes tremblèrent en y songeant. Eux deux. Lui donnant du plaisir. Concentrés uniquement sur ce qu’elle voulait, pour en faire une réalité. Elle ne savait pas si elle était nerveuse, excitée ou effrayée par la perspective. Aucun homme ne lui avait jamais vraiment donné de ce genre de plaisir. Malgré leur belle apparence et leur conversation sexy, elle ne savait pas comment ces deux-là seraient au lit ensemble.

Comblée par son partenaire et son escort boy

Comblée par son partenaire et son escort boy

– Essaye-nous ensemble, l’encouragea son mari. Je vais te lécher la chatte jusqu’à ce que tu ne puisses plus bouger.

Son mari caressa son visage, descendit de son cou jusqu’à sa poitrine. Il ne toucha pas ses tétons tendus par le désir. Même pas pour la tenter. Il le contourna et elle grogna presque de colère. Elle était tellement excitée que de simples effleurements pourraient la faire exploser.

L’escort boy choisit ce moment pour les rejoindre. Il se poussa contre elle, la tenant prisonnière entre eux deux.

– Si tu nous le permets, tu auras assez de plaisir ce soir pour que tu t’en rappelles toute ta vie.

Elle gémit. 

– Mais si tu nous accordes plus de temps, tu obtiendras beaucoup plus que ce que tu avais imaginé.

Elle jeta un coup d’œil de l’un à l’autre et hocha la tête.

– Oui dit-elle.

Au moment où les mots quittèrent ses lèvres, les deux hommes agirent si vite qu’elle se demanda de ce qui s’était passé. Elle était au milieu de son salon avec son mari en train de l’embrasser, les mains posées sur son visage et l’escort boy pressant sa virilité contre son dos, les mains enserrant ses seins.

Les vêtements s’envolèrent. son mari grogna contre sa bouche. Sa langue pointa entre ses lèvres et prit le dessus sur la sienne. C’était comme une bataille. Elle ne savait pas combien de temps elle pourrait tenir en lui rendant succion pour succion, coup de langue pour coup de langue. Pas longtemps, avec tout ce désir en elle. Cette envie. L’envie de le supplier de la faire jouir.

L’escort boy tira sa robe vers le bas avec sa culotte. L’air fit frémir le bout de ses seins. Puis ses mains furent là. Sur sa peau. Pincèrent ses tétons et glissèrent vers le bas pour recouvrir sa chatte.

Madame était mouillée. Tellement mouillée. Son escort boy écarta son sexe, un doigt pressé au cœur de son plaisir.

Elle gémit, son corps se précipitant vers un orgasme auquel elle n’était pas prête. Son mari continua à lui faire l’amour avec sa bouche. Sa langue glissait d’avant en arrière au même rythme qu’un homme qui baise une femme.

Son mari embrassa sa mâchoire. Il embrassa sa poitrine. Elle haleta alors qu’une vague de chaleur parcourait son corps. Il suçait le bout de ses seins avec sa bouche chaude et frottait ses dents contre sa chair. Elle se mordit la lèvre, l’esprit perdu dans la sensation du plaisir d’avoir un téton taquiné et l’autre sucé, alors que l’escort boy passait les mains sur ses fesses.

– Tu es si belle, murmura l’escort boy à son oreille.

Sa voix était grave, rauque et ses légers grondements la rendaient plus humide encore.

Son mari pressa ses seins l’un contre l’autre, se déplaçant de l’un à l’autre. Il lécha, il  suça, il mordit et elle en eut le souffle coupé. Les muscles de ses jambes ne répondaient plus mais l’escort boy était là. Il la tint par la taille et posa ses lèvres sur son dos.

– J’ai compris. Tu aimes qu’on te touche, Madame ? demanda-t-il.

Elle cligna des yeux, essayant d’y voir clair dans la pièce faiblement éclairée. Son cerveau avait cessé de fonctionner et toutes ses pensées étaient concentrées sur la rapidité avec laquelle elle se préparait à brûler de l’intérieur.

– Oui. J’aime beaucoup ça… admit-elle.

Elle ne s’était jamais imaginée aussi aventureuse. On ne sait comment, l’assistante de direction ennuyeuse avait fait un plongeon dans le bassin de l’audace. Avec un homme qui la caressait par derrière et l’autre qui la léchait du haut en bas, elle était devenue une risque-tout, et qu’on la damne si elle revenait en arrière.

Une expérience à trois avec un escort boy

Une expérience à trois avec un escort boy

– Dis-moi ce que tu aimes d’autre, demanda l’escort boy, en caressant le bas de son dos de son souffle.

– Je veux qu’on me touche, déclara-t-elle, en enfonçant ses ongles dans les bras de son mari. 

Sa respiration s’accéléra. Chaque coup de langue de son mari sur ses tétons lui donnait envie d’être possédée par les deux hommes. c’était cela l’education au triolisme pour couple très libertin.

– Comment ?

l’escort boy lui tapota les jambes pour qu’elle les écarte largement. Puis il écarta ses fesses et glissa la langue dans sa raie. Son souffle s’accéléra à chaque coup de langue autour de son côté obscur.

A suivre…

❤️❤️❤️

Je suis là pour vous quand vous avez besoin de quelqu’un de bien pour un divertissement libertin, je vais vous aider à vivre une expérience exceptionnelle . Explorer vos fantasmes les plus secrets est une expérience de divertissement faite pour les couples exigeants qui ont envie de vivre leurs fantasmes secrets.

Au plaisir de faire votre connaissance pour une education au triolisme pour couple très libertin.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0

Sex coach pour apprendre la sexualité

Category:coach,escort boy,escort homme,escort masculin,escort service,Professeur,sex coach,Uncategorized Tags : 

Madame se rend dans un bar à champagne où elle a rendez-vous avec son sex coach pour apprendre la sexualité. Un gentleman expert en sexualité, il se lève d’un fauteuil et s’avance à sa rencontre, son visage impeccablement rasé aux cheveux courts et bien coiffés est éclairé d’un magnifique sourire.

Ses yeux noirs pétillent d’intelligence, ses cheveux bruns ne font qu’ajouter à son charme. Il est vêtu avec goût et élégance d’une costume foncé.

— Bonjour, Madame. Je suis Jean.

Sa voix est grave mais douce et ses yeux étincelants.

— C’est un réel plaisir que celui de vous rencontrer.

Il prend sa main entre ses immenses paumes et la serre avec enthousiasme. Un frisson la parcourt. L’espace de quelques instants, des pensées outrageantes s’insinuent dans son esprit, tournant toutes autour de cet homme au physique des plus engageants, avec son sourire joyeux et son corps dont se dégage une grande sensualité.

Sa main toujours dans les siennes, il la guide jusqu’à un fauteuil dans un coin discret de ce bar et l’encourage à y prendre place avec la plus exemplaire des courtoisies.

La main de mon sex coach caresse la sienne

La main de son sex coach caresse la sienne

Jean concentre toute son attention sur sa personne. De près, il semble encore plus grand qu’elle l’avait cru en entrant. Ses mains sont belles et grandes, tout comme son torse, ses épaules et apparemment le reste de son corps. Car, naturellement, il lui est impossible d’empêcher ses yeux curieux de s’égarer au bas de sa veste. Il semble gâté par la nature.

Le rouge lui monte aux joues, d’autant plus qu’il a remarqué sur quelle partie de son anatomie elle vient de porter son regard. Un sourire plein de sous-entendus éclaire son visage tandis qu’il s’enfonce dans un fauteuil près d’elle.

En proie à une grande agitation, elle parvient enfin à articuler quelques mots.

— Monsieur, j’apprécie que vous ayez pu vous libérer pour me rencontrer, j’ai tant besoin de vos conseils.

Sans se départir de son sourire, il frotte mes mains dans les siennes, et elle frémit au contact insistant de ses doigts tièdes et apaisants.

— Je me nomme Jean et je serai votre sex coach pour apprendre la sexualité.

Madame se calme progressivement, tout en ressentant paradoxalement une tension grandir dans son bas-ventre. Ses doigts se promènent toujours doucement sur les siens.

— Croyez-moi, madame , je suis en mesure de vous aider. Quel que soit le problème intime qui vous préoccupe, je peux vous conseiller en faisant preuve de la discrétion la plus absolue. Vous pouvez avoir une totale confiance en moi.

Un serveur apporte une bouteille de champagne. Il en remplit deux coupes. Madame regarde la coupe d’un air incertain.

— Goûtez…, l’encourage alors son sex coach, sentant son hésitation. C’est un champagne extraordinaire. Je ne pense pas me tromper quand je dis que vous le trouverez à la fois apaisant et revigorant.

Le champagne est délicieux et elle le sent descendre dans son estomac avec plaisir. Madame n’a rien été capable d’avaler avant de venir tant elle était nerveuse, si bien qu’elle a le ventre vide.

Elle boit avec gourmandise et vide le verre sans même s’en rendre compte. Elle a besoin d’un peu d’alcool pour se détendre avec ce gentleman qui l’excite déjà beaucoup.

— Madame , voulez-vous, je vous prie, me confier la raison de vos soucis ?

De nouveau, son sex coach pour apprendre la sexualité prend ses mains et les garde entre les siennes. Il fait chaud dans la pièce, et tout est si accueillant et confortable mais la dame n’ose pas prendre la parole.

— Ne vous en faites pas, la rassure son sex coach comme s’il lisait dans ses pensées.

Vous pouvez parler devant moi en toute confiance. C’est important que je vous connaisse mieux avant de commencer la thérapie.

— La thérapie ?

— Absolument, ma chère : Je propose également des thérapies en plus des simples consultations. Autrement, comment pourrais-je aider mes patientes à régler leurs problèmes intimes les plus délicats ?

Son attention revient sur son sex coach : il a un air des plus sérieux, digne d’un vrai professionnel. Néanmoins, une étincelle diabolique semble briller tout au fond de ses prunelles.

Les doigts de son Sex coach pour apprendre la sexualité continuent à caresser délicatement les siennes, avec une douceur réconfortante, et elle ne peut s’empêcher de les imaginer la caressant ailleurs, avec la même douceur et la même délicatesse.

Soudain, et sans qu’il ait besoin de la pousser plus avant, elle décide de lui raconter son histoire. Qu’a-t-elle à y perdre, après tout ? Ses mots se font d’abord hésitants, timides, puis plus rapides et plus explicites. Elle rougit de honte, mais elle ne peut pas s’arrêter, et elle décrit par le menu les défaillances de son mariage, la confusion qui l’étreint, ce sentiment flou mais persistant que l’intimité entre un mari et sa femme doit avoir tellement plus à offrir.

Sans oublier sa détermination féroce à vouloir s’assurer que les choses se passent mieux à l’avenir !

— Je veux être sûre de savoir à l’avance comment contenter mon mari… et sûre aussi… qu’il sache comment me satisfaire en retour. Son mari n’était, hélas, guère assidu dans ce domaine.

— Vous n’éprouviez donc aucun plaisir avec lui ?

Le visage de son Sex coach pour apprendre la sexualité est toujours aussi calme et son expression des plus attentives. L’étincelle coquine qu’elle a cru apercevoir dans ses yeux quelques instants auparavant était-elle le simple fruit de son imagination ? Il semble à présent attentionné et pondéré, et, à sa grande surprise, ce changement d’attitude la déçoit cruellement. Elle a brusquement envie de malice, d’audace, de séduction et d’une autre chose qu’elle ne parvient pas à nommer ni même à réellement comprendre.

— Pas le moindre. Juste une sensation de malaise, alors que certaines de mes amies m’avaient laissé entendre que j’éprouverais un sentiment d’extase, que je serais transportée par la béatitude, dévorée par la passion.

— Et c’est ainsi que les choses devraient effectivement se passer…

La sentant sans doute de nouveau agitée, son sex coach fait un geste en direction du serveur, qui apporte immédiatement la bouteille de champagne pour remplir son verre. Elle en boit quelques gorgées sans protester, et la chaleur de l’alcool l’apaise instantanément.

— Je peux vous aider, Madame .

Sa voix s’est faite plus douce, et devient presque un murmure tandis qu’il se penche vers elle et que l’odeur délicieuse de son parfum emplit ses narines.

— Mais tout d’abord, je dois vous examiner..

Le sourire de son sex coach pour apprendre la sexualité est avenant, mais ses yeux noirs brillent d’un éclat indéfinissable. Tous ses sens sont en éveil, et le sang qui a envahi ses joues semble affluer soudain vers d’autres parties de son corps. L’agitation s’empare d’elle une fois de plus, tandis que la pointe de ses seins, le creux de son ventre et son sexe sont en proie à de délicieux tourments.

Son sex coach pour apprendre la sexualité se rapproche imperceptiblement.

— Ne soyez pas timide, Madame. Vous êtes en sécurité ici. Vous n’avez aucune raison de vous inquiéter.

Ses doigts s’aventurent à présent sous la manche de sa robe et étreignent son avant-bras.

la main de mon sex coach sous ma jupe

La main de son sex coach sous sa jupe

— Venez, ma chère, allons dans votre chambre et débarrassons-nous donc de tous ces vêtements lourds et encombrants, dit-il sans relâcher son étreinte.

C’est donc ainsi que se déroule une consultation ?

Ils se rendent dans la chambre de cet hôtel. Il lui retire sa veste et ses bottes, puis son chemisier, sa jupe. Jean lui enlève ses vêtements avec efficacité. Face à une telle dextérité, elle se demande combien d’autres femmes il a pu déshabiller de la sorte. Uniquement vêtue de son soutien gorge et de sa culotte, elle frissonne comme si elle était en proie à la fièvre surtout lorsque son sex coach fait passer ses doigts le long de sa gorge, puis sur le haut de sa poitrine, et qu’il joue avec la dentelle de son soutien gorge.

En un clin d’œil, son sex coach lui retire son soutien gorge et l’envoie valser à l’autre bout de la pièce avec un contentement non dissimulés.

Son mentor sexuel pose sa main sur sa poitrine et elle est surprise de ce contact. Il prend l’un de ses seins en coupe avec la plus grande délicatesse, ses doigts caressant doucement sa peau. Elle peut sentir un flux lent et humide battre entre ses jambes.

Dans les bras de mon sex coach

Dans les bras de son sex coach

— Vous êtes très belle, ma chère, soupire son sex coach pour apprendre la sexualité, sa main toujours posée sur son sein, mais votre timidité vous paralyse. N’ayez crainte, je sais que tout ceci est nouveau pour vous.

— Venez par ici, madame , et installez-vous confortablement sur le canapé.

Elle se laisse guider jusqu’au divan et il l’aider à y prendre place. N’ayant pas la moindre idée de ce qui l’attend, elle ferme les yeux, prête à affronter son destin. Elle sent les doigts experts de Jean se glisser sur sa nuque et dans ses cheveux.

Lentement, il caresse sa joue, puis son menton, enfin sa gorge. Il murmure à son oreille alors qu’il prend ses seins en coupe et les caresse avec de plus en plus de précision. Ses gestes sont lents, circonspects, presque respectueux, mais l’effet qu’ils produisent est quant à lui absolument inédit !

Madame se tortille sur le divan, à la fois mal à l’aise et surexcitée, et lorsqu’elle sent ses caresses s’intensifier, elle ne peut s’empêcher de gémir. Comment est-ce possible ? Comment de simples « manipulations » peuvent-elles donner lieu à une telle profusion de délices ? Dans le temps son mari avait pourtant pour l’habitude de toucher sa poitrine, mais sans qu’elle ne ressente rien de la sorte, hélas…

Mais à présent… Les mains de son sex coach sont si agiles, si ingénieuses ! On dirait qu’il cueille ses tétons et qu’il joue ensuite avec eux d’une manière telle qu’elle a l’impression qu’il joue avec son corps tout entier. Les sensations qui l’envahissent sont aussi divines qu’inconnues : elle gigote, remue les hanches avec une frénésie passionnée. Elle en veut plus, toujours plus, elle veut tout ce qui serait susceptible de calmer le picotement croissant qui s’empare de ses entrailles.

— Vous voyez, madame , vous êtes une femme sensuelle.

La voix de son sex coach pour apprendre la sexualité, murmure intime au creux de son oreille, est à la fois cajoleuse et triomphante. Jean descends maintenant les bas et la culotte de Madame jusqu’à ses genoux. Ses lèvres, apaisantes et troublantes, se promènent sur sa peau pendant quelques instants.

L’expression de Jean est à la fois avenante et espiègle tandis qu’il l’enlace d’un bras et que sa main libre se pose sur sa poitrine. Madame grogne de plaisir lorsqu’elle le sent la provoquer et titiller le bout de ses seins. Surprise de produire un tel son, elle décide de clore les paupières, même si elle a conscience que ça ne changera rien.

Une pression indéfinissable s’accumule lentement dans son ventre, et ses grognements se transforment en gémissements de plus en plus sonores. La sensation ressemble à la caresse d’une plume dont l’extrémité effleurerait ses reins et la tourmenterait délicieusement, avant de revenir vers son abdomen. Elle flotte au milieu d’un brouillard aphrodisiaque qui l’enrobe tout entière et la fait se tortiller sur le canapé.

Une multitude de terminaisons nerveuses semblent s’être réveillées en elle et avoir émergé de leur léthargie, tandis que d’autres s’éveillent à la vie pour la toute première fois.

La sensation qu’elle éprouve au niveau du bas-ventre la trouble intensément : une vague de chaleur et d’agitation la submerge, de même qu’un désir diabolique d’être touchée, caressée, utilisée.

Un désir si insoutenable qu’il lui donne envie de le toucher elle-même. La tête lui tourne, elle se sent perdue, mais dans le même temps, elle a l’étrange certitude d’être en parfaite sécurité. Telles sont bien les sensations qu’elle avait vaguement imaginées et à côté desquelles son mariage l’a totalement fait passer. Assoiffée de plaisir et de connaissance, elle se retient de ne pas crier, mais même son silence parle pour elle, puisque son amant s’empresse de répondre à sa prière silencieuse.

Jean l’embrasse avec sa langue se pressant promptement dans sa bouche, et presque au même moment, une autre sensation la fait bondir du canapé : son sex coach pour apprendre la sexualité vient de glisser un doigt en elle avec assurance et vigueur. Choc délicieux qui fait aussitôt entrer son corps brûlant en action dans un mélange d’audace et de douceur, et, tandis que son doigt s’enfonce en elle, son pouce se pose sur son clitoris. C’est bien la première fois que l’on la touche de la sorte et le plaisir la transperce instantanément, telle une lance, non seulement dans le creux de ses reins, mais aussi au niveau de sa poitrine, de sa bouche, de son cœur, même de son âme.

Mon sex coach m'embrasse sur la bouche avec la langue

Son sex coach m’embrasse sur la bouche avec la langue

C’est avec délice qu’elle s’abandonne à lui, à ses mains curieuses, sa langue tiède qui m’assaille de manière si exquise. L’odeur de sa peau et de son propre corps l’enivre. La chaleur et la tension qui ont envahi sa chair montent en flèche, délicieuses et insupportables, et leur intensité augmente tel un incendie mettant son corps à vif. Elle s’apprête à crier une fois de plus, mais son cri est étouffé par la bouche de Jean contre la sienne.

Soudain, sans qu’elle s’y attende, toute la pression qui s’est accumulée en elle semble se relâcher et se répandre dans son corps dans une formidable explosion, à la manière d’une vague qui emporte tout sur son passage, si puissante qu’elle craint de m’évanouir.

Que lui arrive-t-il ? N’a-t-elle donc plus aucun contrôle sur elle-même ? Elle ouvre les yeux. Elle est toujours allongée sur le canapé, le cœur battant et les sens en émoi. Sa poitrine et son ventre sont dénudés ; elle est blottie dans les bras de son sex coach pour apprendre la sexualité et son visage est baigné de joie et d’extase. Peinant à se redresser, elle regarde autour d’elle.

— S’agit-il là de la jouissance dont mes amies m’ont parlé à demi-mots ?

— En effet, ma chère, répond son sex coach d’une voix grave.

Tandis qu’elle rassemble lentement ses esprits, les dysfonctionnements de son mariage lui apparaissent dans toute leur ampleur. Tous les hommes sont-ils aussi ignorants que son mari ?

— C’est bien la première fois que j’en fais l’expérience.

Son professeur s’éloigne et revient quelques secondes plus tard avec un verre de champagne.

— Cela me peine de savoir qu’une femme aussi sensuelle que vous a dû attendre toutes ces années pour découvrir les vertus de l’érotisme.

Elle est encore abasourdie, sous le coup du choc et de la surprise : jamais elle ne se serait crue capable d’éprouver autant de plaisir et d’inspirer autant de désir !

Madame redresse les épaules et regarde son sex coach pour apprendre la sexualité dans les yeux. On dirait qu’il a vu une transformation s’opérer en elle à mesure qu’elle la vivait et, devant l’expression à la fois dévouée et perplexe de son regard, son cœur s’emballe, une fois encore.

— La révélation qu’elle vient d’avoir est des plus surprenantes et, pourtant, elle sent qu’il y a bien plus à apprendre, bien plus d’astuces et de savoirs dont elle pourrait user pour éprouver davantage de plaisir.

— Toutes mes félicitations, vous êtes une excellente élève, qui apprend très vite, sans parler du fait que vous semblez dotée d’une sensualité innée. Le plaisir que vous avez ressenti il y a quelques instants porte un nom : cela s’appelle un orgasme, et je suis certain que celui que vous venez d’avoir est le premier d’une longue série.

***

Beaucoup de femmes ont besoin de coaching pour découvrir comment prendre du plaisir avec un homme. Je suis un sex coach pour apprendre la sexualité qui vous permettra d’explorer sans aucun préjugé les méandre de la sexualité. Vous pourrez me demander de vous expliquer comment les hommes fonctionnent sur des exemples concrets. Vous pourrez vous exercer avec moi sans risques car je serai votre professeur d’éducation sexuelle toujours patient et à l’écoute pour répondre à toutes vos questions.

Vous êtes toutes en droit de profiter de la compagnie d’un gentleman qui vous traitera comme une étudiante du sexe et ne jugera pas votre envie de découvrir les secrets des rapports amoureux sexuels et le plaisir afin de devenir une amante experte dans ce domaine.

Un sex coach pour apprendre la sexualité comme persone et  vous fera progresser dans la magie d’une formation sexuelle hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience d’éducation sexuelle unique dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous apprendre tout ce que je sais. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

Tel: +33755186013 sms/appel/whatsapp
Mail: man.jean@yahoo.fr
Web: http://escortboy.org


  • 0
Formation au plaisir féminin

Formation au plaisir féminin

Category:escort boy,escort service,Experience,fantasmes,Femmes Tags : 

Formation au plaisir féminin avec un professeur pour femmes exigeantes. Apprendre à prendre du plaisir ou bien à donner du plaisir. Je serai votre professeur d’éducation sexuelle. Un coaching étape par étape. Que vous souhaitiez vous perfectionner ou bien apprendre en partant de zéro, je serai être patient. Nous définirons ensemble ce que vous souhaitez étudier et le déroulement de chaque séance.

***

Ma main de mystérieux gentleman se pose sur ta nuque. Tu frémis. Ton corps s’enflamme déjà. Mes doigts glissent vers ton épaule pour laisser place à mes lèvres qui se posent dans le creux de son cou. Mon menton qui te chatouille au passage, te font frémir de désir. Mon autre main se faufile sous ton bras pour se poser sur ton ventre. Tu halètes déjà en pensant à ce que je vais te faire.

Je m’empare de tes seins, les malaxant, les massant entre mes doigts, puis je saisis tes tétons entre mon pouce et mon index. Cette stimulation est délicieuse. Sous mes caresses, tes seins se dressent. Tu es déjà tellement excitée que lorsque je presse sur ton ventre pour caller mon bassin contre tes fesses, mon érection à travers mon pantalon faillit te faire exploser de plaisir.

Ma main sur toi

Ma main sur toi

Mais je ne m’arrête pas là. Ma main abandonne ton ventre pour se glisser entre tes jambes déjà moites de désir. Tu laisses échapper un gémissement lorsque mon doigt s’insère entre les lèvres de ton jardin secret. Tu serres les cuisses comme pour emprisonner mon doigt qui s’affaire déjà sur ton pistil gorgé de désir. Tu es tellement excitée par la situation et la manière dont je te stimule que, lorsque je presse sur ton dos pour t’obliger à te pencher vers l’avant, tu as déjà envie de t’abandonner corps et âme au plaisir qui te subjugue.

Tu te retiens quand même sachant, en sentant entre tes fesses ma virilité gonflée, que ça ne fait que commencer, que j’ai autre chose en tête, autre chose d’encore plus délicieux que ce que je te fais en ce moment.

Tu laisses échapper quelques gémissements. Je ne perds pas une minute et augmente la mise en m’insérant brusquement dans ta grotte secrète mouillée d’envie de te faire prendre. Tu cries de plaisir car tu sais que je vais te prendre comme tu me l’a demandé, comme un animal, avec toute la bestialité du plaisir sans jugement.

Une caresse intense

Une caresse intense

Je te tiens par la nuque, haletant de plus en plus fort tout en poussant en toi ma virilité gonflée à bloc. Tu as l’impression que je suis le plus gros que tu n’as jamais connu, cette situation t’excite particulièrement.

Je te prends comme on ne t’a jamais prise auparavant, d’une manière si intense, si primaire, tellement sauvage que tu dois crisper tous les muscles de ton corps pour soutenir mes assauts. tu te délectes du plaisir qu’une telle ardeur te procure. À chaque poussée, ma virilité s’insère toujours plus profondément en toi.

Je te rends folle, je te saisis par les hanches. j’accélère encore la cadence. Je te prends comme une chienne, et tu te surprends à crier. Tu as l’impression d’avoir régressé à un stade animal, comme si d’un seul coup tu venais de découvrir l’essence de ton être. C’est un état que tu ne connaissais pas, quelque chose de complètement nouveau. Et soudain tu veux que je te domine, que je t’asservisse, te dompte, et surtout que je t’oblige à m’obéir. Que je te donne le droit de prendre du plaisir sans lendemain avec un escort boy prêt à tout pour te faire jouir.

Tu veux que je te fasse tout ce que que je veux, tu continues à gémir, à me demander de continuer. Je pousse encore plus fort. Tu adores ça. Tu es ma chose, rien qu’à moi. Tu cries de plaisir alors que je te tiens fermement par les hanches.

Levrette romantique

Levrette romantique

Tu pousses un hurlement avant de t’abandonner à un orgasme monumental. Tu te retournes pour me regarder. Je souris, ton visage affiche ton extase grâce à moi. Je pose ma main sur tes fesses, me retire et tu penches la tête en arrière, comme pour mieux sentir le plaisir qui t’enveloppe.

Je me relève, m’approche de toi, passe ma main derrière ta nuque et en te regardant droit dans les yeux, en plongeant dans tes pupilles dilatées, encore remplies de désir, je saisis tes lèvres et t’embrasse goulûment.

Je me colle contre toi. Nos corps couverts de sueur s’imbriquent l’un dans l’autre comme si nous ne faisions plus qu’un. Tu te sens complètement libérée des chaines de ton stress accumulé par des mois sans jouissance.

Rien qu’à penser à la manière dont je t’ai prise, Tu as déjà envie de recommencer. Je t’ai donné tellement de plaisir que tu voudrais rester avec moi toute la nuit, comme ça, nu à faire l’amour. Tu te blottis contre moi. Mais ce n’est que le début de la nuit et d’autres plaisirs t’attendent car je ne m’arrêterais pas de te prendre pour te faire jouir encore et encore. Jusqu’au bout de la nuit.

Le baiser

Le baiser

***

Formation au plaisir féminin. N’attendez pas pour des cours de plaisir féminin lors d’une rencontre, contactez moi sur mon email man.jean@yahoo.fr ou directement par téléphone au 0755186013. Au plaisir de vous faire plaisir. Jean


  • 0
insatisfaction sexuelle féminine - soumise à son escort boy

Insatisfaction sexuelle féminine

Category:coach,escort boy,Experience Tags : 

Insatisfaction sexuelle féminine, une femme sur deux n’est pas satisfaite sexuellement, c’est ce que nous explique les sexologues mais les femmes qui souffrent de ce mal, le savent très bien et ne savent pas quoi faire. Il n’existe aucun médicament.

Dire tout haut qu’on n’est pas satisfaite de sa libido que l’on trouve trop normale est très difficile à faire et à qui se confier. La notion de normalité ne s’applique pas à la sexualité, du moment que l’on assume ses pratiques et son plaisir. C’est pour cela que je peux vous aider car je connais bien les femmes et comment leur faire découvrir des pratiques que les hommes ne connaissent. je ne juge pas les femmes, j’aime qu’elles prennent du plaisir en développant leur libido avec moi.

Si vous sentez une frustration sexuelle cela veut dire que vous devez faire quelque chose comme par exemple contactez un escort boy comme moi pour vous aider ! Il faut repenser le passage à l’acte amoureux. Un rapport sans préliminaires est comme une rencontre sans séduction. Ça n’a aucun intérêt. Quand on vient de se rencontrer, on prend le temps de se séduire : se maquiller avant un rendez-vous, choisir une chemise flatteuse. Bref, on veut se présenter le mieux possible. Lors de ces préparatifs, on imagine, on extrapole, on se met déjà en appétit pour la rencontre !

C’est comme ça qu’on lutte contre l’insatisfaction sexuelle féminine ! En se mettant en appétit, en prenant le temps d’imaginer l’autre, en imaginant tout ce qu’il va nous faire.

Laissez moi vous surprendre. En faisant travailler votre imagination, en vous mettant parfois dans des situations nouvelles, vous allez faire travailler un organe sexuel extra, votre cerveau. Et pour conduire au plaisir, rien ne vaut une bonne dose d’imagination. Alors faisons connaissance et lisez mon histoire érotique pour vous faire une idée. Puis envoyez moi un message avec vos questions ou vos commentaires.

***

Le trajet en taxi avec son gentleman avait été l’occasion de commencer à se découvrir. Jean avait embrassé la jeune femme et l’avait même un peu caressé. Un moment absolument magique pour Julie. Car elle était extrêmement excitée de se trouver à l’arrière d’une voiture avec le gentleman pour femmes exigeantes qu’elle avait commandé par internet.

C’était un pur moment de délice. Elle redoutait le moment où elle allait faire des folies avec lui, car elle avait un peu d’appréhension d’être avec un inconnu mais elle sentait aussi une envie irrésistible qui la faisait mouiller abondamment.

Mais le trajet menant du lieu où il avait pris un verre pour faire connaissance jusqu’à l’appartement de Julie n’était pas si long et il ne fallut que quelques minutes pour parcourir la distance. Restait le petit trajet en ascenseur pendant lequel Jean et Julie s’embrassèrent à nouveau mais ce ne fut qu’un petit sursis avant de pouvoir passer aux choses sérieuses du plaisir.

Après avoir mis de la musique. Une musique douce et agréable, propice à la sensualité. Julie revint avec deux verres ainsi qu’une bouteille de blanc. Elle les servit tous les deux puis elle s’installa à côté de Jean et ils trinquèrent.

Puis, Julie ne le laissa pas terminer sa phrase et se jeta sur lui afin de solliciter un baiser. Baiser qu’il accepta aussi volontiers que tous ceux qu’ils avaient déjà échangés dans le taxi et dans l’ascenseur.

Embrasser cet escort boy, elle n’était pas près de s’en lasser tant cela lui donnait des frissons et lui faisait ressentir des choses absolument incroyables.

Mais cette fois, elle savait qu’il ne s’agissait plus de simplement s’embrasser mais que cela marquait le début des préliminaires. Et qu’après les préliminaires, viendrait le moment de vérité pour elle.

Alors elle sentit son corps s’emballer dès lors qu’ils commencèrent à s’embrasser avec passion tout en se caressant. Elle voulait se donner à fond et faire du mieux qu’elle pouvait. Et pour l’instant, ça se passait plutôt bien.

Julie appréciait les baisers et les caresses qu’ils échangeaient, ce qui était un bon début. Elle y prenait un plaisir fou et sentait qu’elle commençait à être très excité, ce qui était un très bon point pour son gentleman.

Elle sentit que la virilité de son escort boy grossissait et en était ravi. Julie était heureuse de lui faire autant d’effet. Première différence notable avec son ancien amant, il était beaucoup plus entreprenant et beaucoup plus fougueux.

Ses baisers et ses caresses étaient vraiment passionnés et faisaient un effet fou à Julie. Et puis cela faisait à peine deux minutes qu’ils s’embrassaient et déjà il déboutonnait la chemise de Julie afin de pouvoir y glisser sa main.

Puis les choses s’accélérèrent encore plus lorsqu’il entreprit de caresser l’entrejambe de la jeune femme. D’ailleurs elle sursauta lorsqu’il sentit sa main commencer à lui caresser son jardin secret à travers sa jupe.

L’escort boy voulait tout faire pour satisfaire sa partenaire. Jean aimait donner du plaisir aux femmes qu’il rencontrait et il aimait leur faire lâcher prise.

Jean la caressait en obtenant d’ailleurs de très bons résultats, Jean plaça sa main sur la poitrine de la Julie pour la pétrir et il sentit son téton se durcir sous cette caresse pendant que la jeune femme gémissait doucement.

Elle portait un chemisier très généreusement décolletée qui avait d’ailleurs fait beaucoup d’effet à Jean tout au long de la soirée. Et voilà qu’il en était désormais à caresser le haut de la poitrine de la belle. C’était doux et chaud et surtout très émoustillant.

Le gigolo s’en était douté mais en avait désormais confirmation grâce à ce contact : Julie ne portait pas de soutien-gorge sous son chemisier. Et évidemment, cela rendait cette caresse beaucoup plus sensuelle.

Vint alors le moment où les choses passèrent carrément à la vitesse supérieure. Car cette fois, Julie ne se contenta plus de caresser Jean à travers son pantalon mais baissa sa braguette et sortit à l’air libre sa barre de fer toute dressée de désir.

Un premier contact sexuel que la jeune femme avait initier malgré son appréhension initiale. Puis Julie se mit à le caresser doucement. Jean fit alors glisser sa main dans le chemisier de Julie et entreprit de lui pétrir les seins. Ce qu’il faisait depuis un moment déjà mais cette fois, il cessa de le faire à travers le tissu. Et c’était quand même bien plus agréable pour elle et pour lui.

Jean enleva le chemisier de Julie afin de libérer sa poitrine. L’escort boy put ainsi admirer ces petits seins qu’il massait depuis quelques instants et trouva ça tout à fait fabuleux.

Et ce qu’elle trouvait encore plus formidable, c’était de sentir son membre durcir de plus en plus au fur et à mesure qu’elle le caressait.

Puis ils allèrent dans la chambre, Julie retira sa robe. En une seconde, elle la fit glisser le long de son corps et se retrouva ainsi presque toute nue. Presque, car elle portait encore un petit string très sexy.

Elle tournait le dos à Jean lorsqu’elle avait retiré la robe ainsi que des bas. Julie se retourna et adressa un sourire chaleureux à son amant.

Puis elle s’assit sur le lit et Jean entreprit de lui retirer ses bas. L’escort boy le fit avec des gestes très sensuels, offrant ainsi un spectacle tout à fait délicieux à regarder.

Puis quand il eut terminé avec les bas, elle se leva et il retira promptement son string, découvrant sa petite chatte qui s’avéra être totalement imberbe. Une petite chatte toute mouillée et tout ouverte qui n’attendait qu’une chose : se faire lécher.

Jean commença à caresser doucement le jardin secret de la jeune femme. L’escort boy glissa délicatement un doigt à l’intérieur et le fit aller et venir lentement. Puis il caressa langoureusement le bourgeon de Julie avec son pouce.

Un pur délice pour Julie. Elle gémissait de plus en plus fort. Jean l’allongea sur le dos. Jean lui fit alors écarter les cuisses et glissa sa tête entre elles. Alors il n’hésita pas une seule seconde et se jeta dessus à pleine bouche. Ce qui fit crier Julie.

Un cri de plaisir que Jean fut ravi d’entendre. Et il fut tout aussi ravi lorsqu’elle se mit à gémir et qu’elle émit à nouveau de petits cris lorsqu’il se mit à lui dévorer ses lèvres intimes avec passion. L’escort boy la lécha, y glissa sa langue profondément, et suça avec une grande méthode son pistil gorgé de désir.

Julie prenait un pied d’enfer. Jean sentait que son corps se crispait et tremblait. Et puis elle agrippait désormais les cheveux de son amant afin de maintenir sa tête entre ses cuisses.

C’était inutile car Jean n’avait pas l’intention d’arrêter de lui déguster son entre jambe mais ça montrait bien qu’elle aimait cela. Elle était d’ailleurs devenue vraiment très bruyante et il ne faisait aucun doute qu’elle prenait du plaisir et que les vagues de l’orgasme étaient en train de monter du plus profond de son corps. Elle jouit bruyamment et Jean vit la fontaine de la jeune femme jaillir comme un geyser. Son volcan explosait sous les caresses de son escort boy.

Alors Jean se dégagea et se mit en position pour la suite. Sans d’ailleurs demander son avis à Julie. Mais il ne doutait pas qu’elle accepterait tout ce qu’il allait lui proposer.

Jean enfila un préservatif et plaça le bout de son gland devant la grotte secrète de Julie et la fit pénétrer doucement à l’intérieur de sa petite chatte sans aucune difficulté.

Une fois en place, il commença à donner des coups de reins et fit ainsi aller et venir sa virilité à l’intérieur du corps de la jeune femme.

Julie prenait son pied comme une folle. Elle criait à chacun des coups de reins et s’agrippait à son amant comme une malade. Et puis un large sourire illuminait son visage. Un visage sur lequel on pouvait également lire une très grande excitation.

Jean était un gentleman qui savait s’y prendre et qui apportait pleinement satisfaction à sa partenaire. Pour preuve, elle gémissait et criait de plus en plus fort. Et puis elle s’agrippait à lui comme une malade tout en lui dévorant la bouche avec la sienne. Pas de doutes, elle prenait son pied et son escort boy en était enchanté.

Son gigolo se donna à fond et fit tout pour lui donner le plus de plaisir possible. Jean s’enfonçait à fond dans la petite chatte de Julie. Ce qui lui procurait le plus de plaisir, était d’observer à quel point Julie s’éclatait avec lui.

Une magnifique pénétration au cours de laquelle l’un et l’autre prirent un pied d’enfer. Cette homme faisait preuve d’une fougue que Julie appréciait et elle trouvait cela absolument fascinant. Julie jouit avant lui. Un orgasme très puissant et très impressionnant. D’un coup d’un seul, son corps se raidit et elle hurla de plaisir.

Jean ne tarda pas à sentir l’orgasme monter en lui. Et il ne fit d’ailleurs rien pour le retenir. Puis le gentleman se pencha vers elle et se mit à l’embrasser avec passion tout en lui caressant les seins.

Son escort boy se délectait de la vision du visage de sa belle amante qui était illuminé d’un magnifique sourire et qui était totalement épanouie après le feu d’artifice orgasmique qu’elle venait de vivre.

Si vous aussi, vous voulez vivre une expérience de plaisir unique avec un gentleman pour femmes exigeantes. N’hésitez pas à me contacter pour en savoir plus. Au plaisir de faire votre connaissance. man.jean@yahoo.fr


  • 0
escort boy Paris embrasse sa lady copie

Le gentleman se jeta sur la bouche de Cynthia

Category:escort boy,Experience,gentleman Tags : 

Le gentleman  se jeta sur la bouche de Cynthia, une main dans le bas de son dos, l’autre fermement attachée à son sein qu’il massa avec dévotion. Cynthia sentit sa chatte réagir à cette attention et se frotta doucement contre la virilité de Jean, gémissant à son oreille pour l’exciter davantage.L’homme jura intérieurement, le cerveau embrumé par le désir, se demandant comment il allait la prendre. Sa main délaissa le sein de cette jolie femme pour remonter vers son cou, la fixant d’un regard noir de désir.

Elle caressa tendrement la nuque de Jean d’une main, et glissa son autre main dans ses cheveux, qu’elle tira légèrement en reprenant ses coups de rein avec plus de force. Il enfonça ses doigts dans la peau de sa taille tandis qu’elle saisit sa lèvre inférieure entre ses dents avec précaution. Elle délaissa brièvement le corps de l’homme pour défaire son haut, lentement, sensuellement, le regardant dans les yeux en se mordant la lèvre, ajoutant à son air aguicheur.

Lorsque ses petits seins furent exposés aux yeux de Jean qui les regardait comme hypnotisé, elle sentit son érection grandir encore si c’était possible. Il leva les yeux vers son visage et saisit ses deux seins entre ses mains. Tandis qu’un sein se faisait masser et le téton dur se faisait titiller, l’autre sein fut immédiatement dévoré. Jean fit tournoyer sa langue autour du téton de la belle, le suçota, l’embrassa, et Cynthia ressentit sa passion dans tout son corps. Jean lui intima gentiment de se lever, la gardant face à lui pour avoir la tête en dessous de son entrejambe.

Il saisit son string et le fit doucement glisser le long de ses jambes, arrêtant de respirer en découvrant sa féminité imberbe et blanche. Elle avait l’air douce et il avait hâte d’y glisser sa langue. Il prit une profonde inspiration et agrippa ses mains à l’arrière des cuisses de Cynthia pour en embrasser l’intérieur. Elle glissa ses doigts dans les cheveux de l’homme pendant qu’il embrassait ses cuisses avec dévotion, levant parfois vers elle son regard de braise. Il remonta lentement sa bouche, embrassant chaque parcelle de peau jusqu’à arriver au sexe trempé de Cynthia.

Il y pressa son visage et devina à l’odeur enivrante. Il en embrassa la surface, recouvrant de baisers chaque parcelle de peau entourant son entrée, puis fit enfin glisser sa langue de bas en haut entre ses lèvres, goûtant à son excitation. Il répéta le mouvement plusieurs fois, levant les yeux vers elle pour la voir se mordre la lèvre de plaisir, ses seins se soulevant au rythme de sa respiration devenue plus lourde.

Cette vue fit sourire Jean qui enfonça sa langue entre les lèvres humides de Cynthia pour laper le pourtour de son clitoris qu’il savait très sensible. Elle poussa un cri en donnant un coup de rein involontaire, ce qui le fit la lécher avec encore plus de ferveur. Il leva une main vers son visage pour lui faire sucer deux de ses doigts, l’observant alors qu’elle les prenait en bouche en le regardant avec une luxure qu’il n’avait encore jamais vue.

Il introduisit ensuite ces deux mêmes doigts dans la chatte de Cynthia tout en continuant de la lécher. Elle laissa échapper un cri de surprise et il fit aller et venir ses doigts doucement, observant sa réaction, s’assurant qu’elle y prenait du plaisir et il n’était pas déçu. Elle poussait de petits gémissements aigus qui faisaient pulser sa virilité de mâle. Il devenait indispensable qu’il s’enfonce en elle. Il continua ses mouvements jusqu’à ce qu’elle pousse un cri plus fort et plus long en enfonçant ses doigts dans son cuir chevelu avant que son corps ne se décrispe.

Il lui laissa à peine le temps de se remettre de son orgasme avant d’attraper ses hanches pour la faire se rasseoir à califourchon sur lui et l’embrasser à pleine bouche, lui faisant goûter son propre jus. Au comble de l’excitation, il saisit sa grosse queue tendue pour enfiler un bout de latex et positionna les hanches de Cynthia de façon à pouvoir enfin la pénétrer et jouir avec elle après d’interminables va-et-vient.

***

Voulez vous vous être séduite ? Dans un moment de pure sensualité, dans les bras d’un gentleman. Pourquoi ne pas briser votre solitude et prendre du plaisir en compagnie d’un homme du monde qui vous traitera avec tout le respect que vous méritez et ne vous jugera pas d’avoir envie de tendresse et de plaisir sans lendemain.

Laissez moi vous transporter dans la magie érotique d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement pour adulte unique dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir. Mais n’oubliez jamais que l’on ne vit qu’une fois…

Au plaisir de faire de cette rencontre. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: http://escortboy.org
website: https:/escortboy.org


  • 0
Osez un rendez-vous avec un escort boy

Osez un rendez-vous avec un escort boy?

Category:escort boy,gentleman,Massage Tags : 

Osez un rendez-vous avec un escort boy?

Cap ou pas cap? Madame a accepté le défi de rencontrer un escort boy.

La première fois que ce défi a été lancé avec ses copines, elle a rigolé… La deuxième fois,elle s’est posé sérieusement la question. Sa curiosité était titillée. La troisième fois, elle était convaincue comme elle ne voulait pas mourir idiote et que c’était une belle occasion de briser sa solitude amoureuse. Elle a donc accepté de se  lancer vers un inconnu.

Elle a fait quelques recherches sur internet avec google et prend rendez-vous avec un certain Jean, gentleman escort boy de son état dans un hôtel à 19h30 ! Pour prendre un verre et voir si on avait un feeling avant d’aller plus loin! Aucun risque.

Un bref détour sur son site Internet lui en apprend plus sur lui et sa vision de son activité. Pas de doute, l’homme sait parler aux femmes… Elle n’est pas encore convaincue, mais ça la rassure. Elle prend contact avec lui par e-mail ou SMS ou Whatsapp, elle ne se rappelle plus.

J – 1.

En seulement quatre jours, ils ont échangé une trentaine d’e-mails. L’appréhension du début a rapidement fait place à une réelle excitation. Ces échanges lui ont permis de la rassurer (elle fixe les détails de ce qu’elle veut et ne veut pas) et ont déjà installé une jolie complicité. Elle n’en sait toujours pas beaucoup plus sur lui en tant que tel, mais elle a l’impression d’avoir rendez-vous avec quelqu’un qu’elle connait.

Jour J.

Elle se réveille avec la question existentielle «Qu’est-ce qu’elle va mettre?». Ce qui en soi n’a pas vraiment de sens, vu le but du rendez-vous… Le stress l’envahit alors. Dans quoi s’est-elle embarquée? Elle est quand même très excitée de rencontrer un inconnu qui veut lui donner du plaisir.

Découvrez son site: https://escortboy.org.