Besoin de réconfort masculin

  • -
Penser au sexe avec un escort boy

Besoin de réconfort masculin

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Ce soir là, la belle avait besoin de réconfort masculin. C’était surement la solitude de son divorce qui lui pesait, elle voulait trouver un remède en guise de consolation. Elle surfait sur le net et repensait aux fantasmes qui traversaient son esprit de temps en temps alors qu’elle se caressait seule dans dans son lit au drap de satin. Elle rêvait de rencontrer un homme inconnu qui saurait lui donner tout le plaisir et toute la force de sa virilité pour l’emporter et lui faire oublier les difficultés de sa vie de femme libre et indépendante.

Quand elle cliqua sur la page de Jean, Escort boy à Paris, un frisson la parcourut, son sang s’échauffa et sa poitrine se tendit douloureusement. Elle lisait les scénarios que proposaient cet homme de compagnie aux femmes et aux couples. Elle ferma les yeux et imagina l’homme faisant rouler son téton durci entre ses doigts, déclenchant des ondes de plaisir qui se répandaient dans tout son corps.

Les caresses des mains de l'escort boy sur sa poitrine

Les caresses des mains de l’escort boy sur ses seins

L’escort boy s’emparait de sa bouche, elle gémit, accordant les caresses de sa langue à celles de ce gigolo, cherchant désespérément à se l’approprier davantage. Elle sentait vaguement ses mains remonter sur ses cuisses, et la fraîcheur de l’air sur sa peau enfiévrée lui apprit qu’il soulevait sa chemise de nuit. Son corps se contracta d’impatience, et elle gémit dans sa bouche.

Jean glissa un genou entre les siens pour l’inciter à écarter les jambes. La belle ouvrit docilement les cuisses, s’offrant à lui sans marquer la moindre hésitation. Jean releva la tête et scruta son visage tandis qu’il couvrait son entrejambe de sa main. L’escort boy inséra deux doigts en elle, et la belle se cambra. La caresse de ses doigts, à l’endroit exact où son corps les réclamait, constituait un délicieux tourment.

La lèvre inférieure de la belle trembla, et il y passa la pointe de sa langue. Ses doigts allaient et venaient doucement entre ses cuisses, attisant son désir avec une tendre expertise. Ses caresses, intimes et brûlantes, ne reflétaient plus l’espoir et le bonheur comme la première fois, mais le désespoir et la souffrance.

Elle tourna la tête et pressa les lèvres contre les siennes, peu désireuse de se débattre. Son coeur battait si violemment que la belle l’entendait au-dessus de ses propres pulsations affolées. Sous ses mains, elle sentait les muscles de ses épaules se tendre au rythme des caresses qu’il lui prodiguait. Elle laissa échapper un léger cri, indiquant d’une manière toute féminine qu’elle acceptait de succomber au désir.

L’escort boy lui mordilla le menton, puis descendit le long de sa gorge, jusqu’à l’encolure de sa chemise de nuit. Jean se redressa et s’agenouilla au-dessus d’elle, adoptant une posture qui donna l’impression à la belle d’être une victime consentante. Elle était étendue au-dessous de lui, à demi nue, Jean la caressant comme seul un amant est capable de le faire, et se retrouver dans cette posture de dévergondée ne fit qu’accroître son ardeur.

Jean retroussa davantage sa chemise, et l’air déposa un baiser sur la pointe de ses seins, presque aussitôt remplacé par les lèvres de Jean. Sa langue se révéla un instrument de tortures et de délices, lapant si bien le mamelon que la belle agrippa ses cheveux pour l’attirer plus près. Jean creusa les joues et les sensations qui bombardaient la belle devinrent si violentes qu’elle ne fut bientôt plus en mesure de les enregistrer.

Jean. Ce beau et ténébreux Jean lui faisait l’amour comme elle n’avait jamais rêvé qu’il puisse le faire un jour, et elle était incapable de lui résister. Le désir qu’il avait d’elle s’harmonisait si bien au sien qu’il la libérait de ses inhibitions. Elle ne rêvait plus que de céder à toutes ses exigences.

L’idée de recevoir la pleine force de tous ses désirs était aussi excitante que ses caresses, et la belle chevaucha sa main, tant son besoin d’atteindre l’orgasme se faisait urgent. L’escort boy mordilla son mamelon, lui tirant un cri de surprise. Sa bouche descendit alors plus bas et la pointe de sa langue titilla son nombril.

La caresse intime de votre escort boy qui vous fera vibrer

Le baiser de votre escort boy qui vous fera vibrer

Jean l’incita délicatement à s’allonger sur le dos, lui écarta les cuisses et enfouit le visage dans la moiteur paradisiaque de sa fente. L’escort boy y fit glisser sa langue afin d’écarter ses lèvres et agaça son clitoris de la pointe.

Jean sourit contre sa chair, l’embrassa et inclina la tête de façon à insérer sa langue dans l’étroite ouverture destinée à accueillir son sexe. L’essence de son désir l’enivrait, faisait de lui son éternel esclave.

L’escort boy s’affaira à lui donner du plaisir de ses lèvres et de sa langue, humant son parfum, s’abreuvant de son essence, la dévorant. La faim qu’il avait d’elle se réveilla aussitôt, et son sexe se déploya et durcit comme s’il ne s’était pas soulagé un instant plus tôt.

la belle se contorsionnait, griffait ses épaules, le suppliait d’avoir pitié d’elle. Elle était au bord d’une falaise qui la terrifiait et Jean l’entraînait vers le gouffre, ne lui accordant aucun répit, ne lui autorisant aucune retraite.

Sa langue s’était convertie en un instrument de délicieuse torture. Elle lapait, léchait inlassablement, repoussant les limites toujours plus loin, toujours plus fort. Ses lèvres caressaient son clitoris et les soupirs et grognements de plaisir qui lui échappaient l’excitaient davantage.

Jean plaqua ses mains sous ses fesses et la souleva, l’incitant à ouvrir les cuisses de manière à la posséder complètement. L’escort boy plongea alors la langue dans sa petite fente palpitante et elle jouit brutalement, ses bras retombant lourdement sur le sol, ses mains griffant le tapis.

Elle était dévastée, anéantie. Mais il n’en avait pas fini avec elle. Elle n’eut pas le temps de reprendre son souffle qu’il était déjà sur elle et la pénétrait d’une ferme poussée des reins.

Le gigolo ondula savamment des hanches pour la caresser au plus secret de son être, tout en lui faisant sentir son membre sur toute sa longueur. Haletante, frémissante, la belle accepta sa possession avec reconnaissance et son corps accueillit chacun de ses assauts par des contractions. Saisissant sa gorge d’une main, sa hanche de l’autre, il l’immobilisa. Jean la dominait, la possédait, s’appropriait son âme.

Son visage empourpré reflétait tout à la fois le plaisir et l’agonie. Le plus grand sérieux et la plus intense concentration. Le gigolo avait le regard enflammé et ses beaux traits étaient tirés par l’effort. Jean offrait une vision d’un érotisme torride. Étroitement intime.

Madame aimait cet instant avec son escort boy

Madame aimait cet instant avec son escort boy

Jean lui faisait l’amour. L’escort boy était vivant, elle le serrait dans ses bras, et il était en elle. Jean murmurait à son oreille de délicieux serments d’amour, ranimait tous les rêves qu’elle avait crus enfouis pour toujours. Le plaisir l’assaillit à nouveau et elle se contracta si fort autour de lui que Jean jura et gronda. Son pantalon frottait contre ses cuisses nues, elle entendit ses bottes frapper le tapis, et se rendit compte qu’il était tout comme elle encore à demi vêtu.

Elle se représenta en esprit l’image qu’ils devaient former, elle avec son peignoir ouvert et sa chemise troussée jusqu’à la taille, lui avec ses bottes et son pantalon juste assez baissé pour libérer son membre, tous deux charnellement unis sur le tapis. Et cette vision libéra son orgasme.

L’assaut de ses sens fut si violent qu’il en devint presque insoutenable. Le flot de sensations inouïes qui parcourait sa peau lui donnait l’impression qu’elle était soudain devenue trop étroite. Lorsqu’elle se sentit vidée de ses forces au point de sangloter, il céda enfin à l’appel de son propre plaisir. L’escort boy renversa la tête en arrière, faisant saillir les tendons de son cou, et s’immobilisa, son membre long et dur toujours en elle.

La belle soutint son regard quand il baissa les yeux vers elle. Ses jambes emprisonnaient ses hanches qui s’étaient remises en mouvement, elle affermit la pression de ses mains sur sa taille et l’attira plus profondément en elle. Son rythme s’accéléra, ses mains se crispèrent. Elle sentit le plaisir monter en lui, l’enserrer comme un poing et contracter ses poumons.

L’ondulation de ses hanches créant un si délicieux frottement contre son clitoris qu’elle jouit à nouveau. Une certitude exquise s’immisça en elle, au plus profond de ses os, de son coeur et de son âme. Son escort boy et elle ne formaient plus qu’un seul être.

❤️❤️❤️

Besoin de réconfort masculin avec un gentleman est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de jouissance . Beaucoup de femmes ont envie d’un gentleman qui sait comment leur faire du bien.

Vous avez toutes le droit de vivre un divertissement avec un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugeront pas d’avoir envie de prendre du plaisir à trois. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Besoin de réconfort masculin est une expérience exceptionnelle avec un gentleman entièrement dévoué à votre service. Tous vos désirs et toutes vos envies pourront être satisfaits.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Partenaire secret pour femmes pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Besoin de réconfort masculin avec un gentleman dans un respect mutuel avec protection .

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message .

Au plaisir de faire votre connaissance pour vous Mesdames qui avez besoin de réconfort masculin avec un gentleman.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/