Education au plaisir érotique pour femmes adultes

  • -
Education au plaisir érotique pour femmes adultes

Education au plaisir érotique pour femmes adultes

Category:Accompagnateur,education,escort boy Tags : 

Madame contacta le gentleman dur plaisir pour une education au plaisir érotique. Son escort boy la regarda un moment en silence. Puis, sans un mot de plus, il glissa de sa chaise et s’agenouilla devant elle. Il saisit et souleva son top en soie et le passa au-dessus de sa tête, puis il releva sa longue jupe. L’escort boy laissa glisser ses mains sur ses cuisses jusqu’au-dessus de ses bas, sur la chair nue. 

L'escort boy laissa glisser ses mains sur ses cuisses

L’escort boy laissa glisser ses mains sur ses cuisses

L’escort boy s’approcha plus près, plus près de ses jambes entrouvertes et avec ses doigts, fit délicatement tomber les bonnets de son soutien-gorge pour laisser apparaître ses seins gonflés. Il les toucha, d’abord doucement, puis avec plus de force, en les pinçant jusqu’à ce qu’elle se mette à haleter, à tressaillir. Elle avait envie de sentir sa bouche entre ses jambes. Elle posa sa main sur les cheveux bruns du gentleman et poussa sa tête vers le bas, tout en se laissant glisser sur le rebord du siège, afin qu’il puisse retirer plus facilement sa culotte le long des ses cuisses blanches. Elle était à présent presque toute nue. Il ne lui restait que ses bas. «Tu es belle, murmura-t-il.Tu es adorable, tu es douce, ta peau est si douce.

— Lèche-moi, gémit sa partenaire. Lèche-moi. » Pendant un moment, il ne fit que respirer son corps qu’il caressait de son souffle. Elle poussa un petit cri en sentant la fraîcheur de ce souffle sur sa chair humide et chaude. Ses doigts se posèrent sur ses jambes, sur le galbe doux du haut de ses cuisses, à l’endroit où elles rejoignent le reste du corps et elle se mit à gémir, brûlant d’impatience. Il pointa sa langue et se mit à lécher sa fente, de bas en haut en un seul mouvement.

« Oh ! cria-t-elle, oh, mon Dieu ! » Son escort boy eut un rire et elle sentit son souffle chaud exciter la fourrure qui entourait sa vulve. Ses mains, fortes et blanches, soutenaient ses hanches, malmenant quelque peu la chair de ses cuisses et de ses fesses. 

Puis, il descendit sa bouche humide et chaude vers elle et embrassa son sexe mouillé. Madame se mit à gémir. Son jardin secret palpitait, attendant douloureusement qu’il le touche. Les muscles de son vagin se contractaient de désir. Il avança sa bouche et suça lentement. Elle gémit encore et remonta ses mains vers ses seins, qu’elle se mit à presser, en pinçant les bouts. Il donna des petits coups de langue sur la pointe enflée de son clitoris et elle fut parcourue d’un grand frémissement. 

Sa tête roula en arrière sur la chaise, ses lèvres s’entrouvrirent et elle se cambra pendant qu’il léchait son petit bouton de plaisir. Sa langue était aussi experte, aussi imaginative qu’elle l’avait espéré : tantôt seul le petit bout pointu venait la titiller, tantôt c’était toute l’épaisseur de sa langue qui tourbillonnait en elle. Il attrapa soudain la chair frémissante des lèvres de son sexe entre ses lèvres à lui et tira jusqu’à ce qu’elle gémisse d’extase. 

Elle caressait ses seins de plus en plus fort, soulevant ses hanches à chaque petit coup de langue d’Son escort boy, gémissant en rythme à mesure qu’approchait l’orgasme. Elle sentait le plaisir traverser son corps, monter de ses pieds vers son sexe béant, douloureux. Mais avant qu’elle ne jouisse, il cessa de lécher son clitoris et se mit à glisser sa langue à l’intérieur d’elle, explorant les parois soyeuses de son corps. Elle poussa un gémissement de frustration en sentant s’éloigner la sensation. Il recula un peu et dit doucement : « Attends, j’ai envie de te goûter. Attends.

— Je t’en prie… » gémit Madame tandis qu’il enfonçait encore sa langue en elle. « Je t’en supplie… » Il donna un dernier coup de langue en elle puis, retirant sa main droite de sa cuisse, il plaça son index sur la perle de son clitoris, pressant doucement. Elle hurla de plaisir et son tunnel humide se contracta, appelant la pénétration. Comme s’il l’avait senti, l’escort boy laissa glisser son doigt sur les lèvres glissantes de son sexe, hésita devant l’entrée et lentement, délicatement, pénétra à l’intérieur. 

l'escort boy laissa glisser son doigt sur les lèvres glissantes de son sexe

l’escort boy laissa glisser son doigt sur les lèvres glissantes de son sexe

Elle se mit à haleter, à se cambrer, se tordre tandis que son doigt la pénétrait : sans le vouloir, ses muscles se contractaient, s’agrippaient à lui. Il eut encore un gentil rire et très lentement, il descendit sa bouche vers son clitoris à l’agonie et le toucha du bout de la langue. Tout en faisant ce geste, il mit un autre doigt en elle, et encore un autre. La sensation était incroyable. C’était comme être prise par un sexe petit mais épais et tandis qu’il glissait ses doigts en elle et hors d’elle, de plus en plus vite, il continua à sucer son clitoris comme s’il s’agissait d’un téton, le prenant dans sa bouche et le léchant du bout de sa langue.

« Oh ! gémit-elle, oui, Jean, oui. » Sa tête tournait de droite à gauche et avec ses doigts, elle pétrissait fébrilement les tétons de ses seins. « Oui ! cria-t-elle, encore, encore. » Cette fois, il lui en donna encore : il léchait de plus en plus fort, enfonçait ses doigts de plus en plus profond dans sa chair ruisselante jusqu’à ce qu’elle pousse un grand cri, attrape sa tête dans ses mains et le maintienne là, sa bouche contre elle, jusqu’à ce qu’elle jouisse, jusqu’à ce que les vagues de plaisir déferlent en elle.

Il ôta ses mains et leva sa tête, tandis que son corps était encore convulsé par l’orgasme. Le jus de son sexe brillait autour de sa bouche, il sourit en léchant ses lèvres. « Maintenant, à moi. » Il mit ses mains sur sa braguette et la déboutonna. Madame secoua la tête pour reprendre ses esprits et baissa son regard, soudain curieuse de savoir ce qu’il y avait sous son costume bien coupé. 

Elle se pencha en avant, attrapa son pantalon, le tira vers le bas et sourit en voyant son joli derrière moulé dans un caleçon noir. Sa virilité était en érection. Le bout brillant, violet, de son sexe sortait de son caleçon. Une petite goutte brillait à son extrémité. Haletante, elle se pencha en avant pour la toucher de ses lèvres.

Elle fit descendre son caleçon pour libérer son énorme queue. Elle était belle, tendue, impatiente, chaude, douce et sèche sous ses doigts. Ses parties étaient tendues par l’érection de sa sucette. Elle avait envie de prendre ce membre dans sa bouche, le mouiller de son propre liquide, elle voulait en connaître le goût. Elle ouvrit ses lèvres pour l’accueillir mais il lui attrapa les cheveux et lui tira la tête en arrière. « Non, dit-il. J’ai envie de te prendre.

—Moi aussi J’ai envie que tu me prennes », dit-elle en se laissant aller en arrière dans le fauteuil, jambes écartées. « J’ai envie de toi.

—Pas comme ça », dit son escort boy. Il la souleva du siège. Ses jambes ne la soutenaient plus, elle s’agrippa à lui, sentant la chaleur de sa virilité en érection. « Pas comme ça. J’ai envie de te prendre sur la table, j’adore ça. Puis, il l’allongea sur la surface en bois, les jambes suspendues dans le vide, cuisses ouvertes, accueillantes.

Maintenant, il était penché sur elle, approchant sa bouche de la sienne. Leurs lèvres se rencontrèrent et elle sentit sa langue agile pénétrer sa bouche ouverte. Elle avait un goût de sel, de sexe, elle avait le même goût que ses doigts à elle quand elle se masturbait. Il mit ses mains sur ses seins. Elle était submergée de plaisir, elle avait envie de le sentir à l’intérieur d’elle, qu’il la pénètre : mais il semblait à présent vouloir prendre son temps. Il fit glisser sa main le long de son corps, jusqu’au petit désordre de sa jupe, puis remonta entre ses jambes. « Tu es tellement mouillée, murmura-t-il, tellement mouillée. Je veux t’entendre dire que tu as envie de moi.

—J’ai envie de toi » répondit-elle, obéissante, relevant ses hanches vers son sexe en érection. « J’ai envie de toi… Jean, prends-moi, je t’en supplie.

—Oh oui je vais te prendre », souffla-t-il, et elle sentit le bout de son gland emballé dans le latex venir se nicher entre les lèvres de son sexe en feu, doux comme du satin. « Oh, ma belle, je vais te baiser. » Sa voix était comme voilée par le désir et elle sentit un frisson de plaisir lui parcourir le corps à l’idée qu’il allait la pénétrer. 

L'escort boy avait les mains sur ses fesses

L’escort boy avait les mains sur ses fesses

L’escort boy avait les mains sur ses fesses, il les retenait serrées, la tenait immobile, offerte. Puis, dans un mouvement doux, il planta son sexe bien dur au fond d’elle, la remplissant si bien qu’elle put sentir ses parties toutes douces cogner contre son petit derrière. Elle poussa un gémissement de plaisir et d’agonie. Il se retira en soupirant avant de la pénétrer à nouveau, s’enfonçant jusqu’au bout pour mieux la posséder.

Madame se cambra et poussa des soupirs en sentant son sexe si dur et pourtant si doux aller et venir en elle, et son corps s’entrechoquer contre le sien, à chaque coup de queue. Elle ouvrit les yeux pour le regarder faire. Son visage était transfiguré de désir, elle n’avait jamais rien vu d’aussi beau. 

Le plaisir l’envahissait par vagues, grimpant toujours plus à mesure qu’il remuait en elle. « Je vais jouir », murmura-t-elle, en regardant fixement son visage. « Je vais jouir. Ne t’arrête pas. » Il la baisa encore plus fort, jusqu’à ce que l’orgasme l’envahisse et que son corps tout entier se mette à vibrer de plaisir. Excité par les spasmes de sa jouissance, l’escort boy finit lui aussi par jouir, dans un cri. Madame le sentit, tremblant et frémissant au fond de son sexe convulsé. Elle avait adoré cette séance d’education au plaisir érotique pour femmes adultes

❤️❤️❤️

Education au plaisir érotique pour femmes adultes est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman. Beaucoup de femmes ont envie de prendre du plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à l’education au plaisir érotique pour femmes adultes en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grace à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat.

Profitez de ce voyage plaisir libertin avec votre escort boy

Profitez de ce voyage plaisir libertin avec votre escort boy

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre goût au plaisir avec un gentleman.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Amant secret pour femmes novices pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Education au plaisir érotique pour femmes adultes avec un sex coach dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance lors de ce rendez-vous pour education au plaisir érotique pour femmes adultes avec un sex coach expérimenté.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/