Voyage Plaisir En Première Classe

  • -
Voyage Plaisir En Première Classe est un service d'accompagnement pour femmes modernes. Beaucoup de femmes ont envie de la compagnie d’un gentleman sans aucune arrière pensée.

Voyage Plaisir En Première Classe

Category:amant,divertissement Tags : 

Madame était à la recherche d’un Voyage Plaisir En Première Classe avec un séducteur. Le gentleman escort boy a dit : « Je peux entrer ? », comme s’il sollicitait une permission, comme pour dire : « Je peux te laisser un peu de temps, si tu préfères. Revenir plus tard », mais avec, dans le regard, quelque chose d’implorant et de séduisant qui rendait impossible de le décourager.

Pour toute réponse, elle s’est simplement approchée de lui. Sur la pointe des pieds, elle l’a embrassé. Il a souri sous son baiser. Il est entré dans l’appartement avec la même facilité qu’elle a pris rendez-vous avec lui sur WhatsApp par un simple message. Il l’a fait tournoyer dans le salon.

Se jetant sur elle, il colle ses lèvres pleines de désir contre les siennes. Sa langue force le passage de sa bouche et l’embrasse avec fougue. Pressant son érection contre elle, il se frotte avidement, tout en baladant ses mains partout sur son corps. Il parcourt son dos, la pressant contre son torse puissant, avant de descendre sur ses fesses qu’il saisit à pleines mains.

Sans effort, il la soulève puis la plaque contre l’un des miroirs. Madame place ses jambes de part et d’autre de ses hanches et les serre : elle veut le sentir plus fort encore contre elle. Leurs deux sexes sont à la même hauteur et se frottent dans des mouvements désordonnés. Leurs respirations se font de plus en plus saccadées. L’urgence du désir les envahit. D’un mouvement, elle s’écarte de lui, glisse ses mains fébriles sur son pantalon et entreprend de le déboutonner.

sexualité pour femmes libres

sexualité pour femmes libres

Ses doigts tremblent sur la braguette. Rapidement, elle fait glisser le jean le long de ses hanches et se saisit de son érection à travers son boxer. Elle presse la verge dans sa main, enroulant ses doigts à la base avant d’entamer un lent va-et-vient. Son pouce s’attarde à chaque remontée sur son gland.

Excité, Jean râle de plaisir, appuyant sa queue encore plus fort contre la main de la jeune femme. Il rêve de sentir sa peau douce glisser contre son sexe. Il sent que si elle continue à ce rythme, il ne pourra plus tenir très longtemps.

Repoussant à contre cœur ses avances, il la dépose sur la petite chaise présente dans la cabine. D’un mouvement, il lui écarte grand les cuisses et détache les trois boutons pression qui le sépare encore de sa chatte juteuse. Dans un grognement, il glisse sa tête contre son intimité et commence à la lécher avec avidité.

Son goût lui avait manqué. Madame est trempée, comme toujours. Il adore savoir que c’est lui qui provoque en elle cette excitation. Sa langue parcourt ses grandes lèvres, avant de s’insinuer entre ses chairs, contre sa fente. Il lape, fait coulisser sa langue à l’intérieur, avant de venir s’occuper de son clitoris. Celui-ci est déjà gonflé de désir. Il sent qu’elle aussi ne mettra que quelques minutes à jouir.

Il tourne autour, s’attarde par moment pour accentuer la pression de sa langue, avant de recommencer à la lécher plus délicatement. Madame, la tête renversée en arrière se cambre de plaisir. Ses yeux sont clos, sa bouche est ouverte. Les mains caressant ses seins, elle se concentre uniquement sur ses sensations. Sa respiration est de plus en plus haletante, elle ne prête plus attention à l’endroit où ils se trouvent ; seul ce qu’elle ressent maintenant compte. Entre ses jambes, l’escort boy s’affaire toujours. Sa queue durement bandée lui fait presque mal, mais il est bien décidé à sentir jouir la jeune femme contre sa bouche. Sans s’arrêter de la lécher, il insère deux doigts en elle.

Sa fente est chaude et humide, accueillante. Il sent l’étau déjà étroit devenir de plus en plus serré : elle y est presque. Ses doigts coulissent en elle, de plus en plus loin, de plus en plus profondément. Il caresse ses chairs, fait des petits mouvements circulaires, cherche les zones qui la feront exploser. Sous le rythme soutenu de ses assauts, les halètements de Madame se sont transformés en gémissements d’extase.

L’escort boy lui fait l’amour. C’est exactement ça : il lui fait l’amour. Ce n’est pas du tout équilibré. Pas du tout paritaire. Il a le dessus. Complètement. Il dirige les opérations. Il conduit la danse. Il s’empare de sa bouche et la dévore. Jean se saisit de ses seins et les malaxe plus qu’il ne les caresse.

Visiblement elle était sensible des seins. En embrassant et mordillant ses tétons il sentait le corps de Madame comme parcourut d’une décharge électrique.

Il fait glisser sa main sur son ventre et jusqu’à son sexe, sans s’attarder. Il titille ses lèvres, les ouvre, entre un doigt, deux. Il plonge entre ses cuisses et sa langue se faufile, fourrage, lèche.

Elle prit sa tête entre ses deux mains et la guida vers son bas ventre. Sans rechigner, Jean s’exécuta et passa langoureusement à plusieurs reprise sa langue sur son clitoris et sa fente comme s’il dégustait une friandise toute sucrée. Il enfonça deux doigts à l’intérieur de sa petite chatte toute mouillée.

Ses doigts se placent entre ses cuisses, il titille son clitoris, la faisant gémir davantage.

Entre ses doigts, son jus coule ; la pression se fait de plus en plus forte. Elle vient de glisser ses mains dans ses cheveux, qu’elle tire de manière incontrôlée. Enfin, dans un cri, elle se cambre une dernière fois, pressant sa tête contre son con. Il sent son sexe parcouru de spasmes, voit son ventre se contracter : elle vient de jouir.

Doucement, Jean retire ses doigts avant de remonter pour l’embrasser juste sous le nombril. Il la laisse reprendre ses esprits. Mais la jeune femme a toujours dans son regard cette
étincelle fiévreuse de désir.

un massage pour toutes les femmes

un massage pour toutes les femmes

Les caresses de Jean ont toujours sur elle un effet dévastateur ; aucun homme jusqu’ici ne lui avait provoqué de telles sensations. Il lui donne envie d’en avoir toujours plus, de le posséder entièrement.

D’un mouvement, elle se relève et le renverse sur la chaise. Son érection est toujours impressionnante dans son boxer. Avec empressement, elle le fait glisser le long de ses jambes jusqu’à ses pieds, avant de serrer sa main tout contre son sexe. Il est si long dans sa main, si dur.

Elle veut le sentir palpiter en elle. Passant ses jambes de part et d’autre, elle maintient sa queue dans sa main et vient placer son sexe juste contre son gland. Lentement, sans arrêter de le branler, elle frotte sa chatte contre lui. Elle sent sa peau tendue contre son clitoris, contre ses lèvres trempées.

Elle s’amuse à descendre un peu, à la faire pénétrer juste en surface avant de se retirer et de continuer son manège. Sous elle, Jean la regarde, les pupilles noires de désir. Il observe chaque mouvement de son corps sur lui, appréciant ses seins lourds, ses hanches, ses belles jambes autour de lui. Puis il s’attarde sur son sexe, sur ses lèvres rosées et gonflées de désir. Chaque fois qu’elle s’approche de sa verge sans le laisser la pénétrer, c’est un supplice. Il rêve de l’agripper et de s’enfoncer en elle.

Lisant le désespoir sur son visage, Madame sourit et le provoque de plus belle. Son autre main descend sur ses testicules et les caresse habilement. Même si sa position n’est pas très agréable, la jeune femme profite de son emprise. Cette fois-ci, c’est elle qui domine. Relâchant sa queue, elle s’assoit sur lui, plaçant sa colonne de chair tout contre son con. De là, elle commence à se caresser la poitrine.

Ses mains malaxent délicieusement ses seins, ses doigts jouent avec ses mamelons dressés. Sans s’arrêter, elle descend sa main droite le long de son ventre, avant de glisser ses longs doigts entre ses cuisses. Le frottement peau à peau fait immédiatement réagir la verge de Jean ; Madame la sent pulser contre elle, se tendre encore un peu plus. Tout en tournant autour de son bouton, elle entame un langoureux va-et-vient, malaxant son partenaire avec sa propre chatte.

envie d'etre desirée

envie d’etre desirée

A la fois de désir et de frustration, l’escort boy laisse échapper un grognement. D’une seule main il l’oblige à se relever, et l’empale sur sa queue. La sensation est renversante. La queue de Jean lui semble encore plus grosse que les fois précédentes ; elle la remplit entièrement.

Sans attendre, Madame commence à s’agiter sur lui. Elle veut le sentir s’enfoncer en elle, bouger en elle le plus possible. Les pointes de pieds au sol, les mains agrippées à son torse, elle roule les hanches comme jamais.

Il la pénètre toujours plus fort, toujours plus vite. La peau frotte contre son clitoris, provoquant des décharges tout le long de son corps. Elle sent la sueur coller ses cheveux sur ses tempes sous l’effort mais elle s’en fiche. Ses ongles lacèrent sa peau, ses dents entament la chair de son épaule.

Brusquement, le gentleman relève son torse et plaque ses mains sur son cul dans un claquement. Il veut guider tous ses mouvements, lui imprimer son rythme effréné. Les yeux dans les yeux, ils se sentent chacun défaillir. Leur vision se trouble ; l’orgasme est là.

« Jean, je vais…. » gémit Madame.

L’entendre prononcer son prénom a un effet immédiat : un puissant jet de sson élixir gicle dans le préservatif. Madame jouit au même instant, submergé par le plaisir.

❤️ ❤️ ❤️

Voyage Plaisir En Première Classe est un service d’accompagnement pour femmes modernes. Beaucoup de femmes ont envie de la compagnie d’un gentleman sans aucune arrière pensée.

Respirez le voyage du plaisir et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée libertine avec un Spécialiste de l’accompagnement féminin. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un Spécialiste de l’accompagnement féminin respectueux et délicat. Voyage Plaisir En Première Classe à paris pour le plaisir de la femme romantique qui est en vous.

Le Spécialiste de l’accompagnement féminin vous propose une expérience exceptionnelle de divertissement avec un gentleman viril mais tendre. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir passionnel et vous abandonner à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril. Profitez d’accouplement sans fin lors d’un Voyage Plaisir En Première Classe.

diner plaisir avec un escort boy à paris

diner plaisir avec un escort boy à paris

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de sexe. Le Spécialiste de l’accompagnement féminin va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Le Voyage Plaisir En Première Classe est pour les femmes adultes célibataires, infidèles ou en couples hétéros.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Le Voyage Plaisir En Première Classe à paris saura vous épanouir en tant que femme et vous  faire oublier vos petits soucis dans de grands moments de plaisir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/