Première fois pour devenir une femme

  • -

Première fois pour devenir une femme

Category:escort boy,Escorting,virginité Tags : 

Pour sa première fois pour devenir une femme. Elle avait choisi un sex coach.  Elle n’avait aucune expérience et se disait qu’un professionnel saurait la guider pour lui faire vivre cette épreuve avec toute la douceur nécessaire et sans risques.

Jean prit la main de la jeune femme et la mena dans la chambre de cet hôtel parisien. Il referma la porte et elle le regarda le souffle altéré.

Il marcha vers elle tout en déboutonnant sa chemise. Il l’enleva doucement sans la quitter des yeux. La jeune femme déglutit en voyant son torse.

Il laissa tomber le vêtement, la prit dans ses bras et lui prit les lèvres de façon possessive. Elle répondit à son baiser, tandis qu’il la faisait reculer jusqu’à la chambre. Il referma d’un coup de pied la porte et fit descendre la fermeture éclair de sa robe.

Elle se retrouva en string et soutien-gorge. Il dégrafa ce dernier et s’interrompit pour la contempler un moment.

— Tes seins sont magnifiques, dit-il en les prenant à pleines mains.

Il les suça tour à tour, en les malaxant fiévreusement.

— J’adore leur rondeur.

Il s’agenouilla ensuite pour faire glisser sa culotte le long de ses jambes. Il se releva et la contempla de nouveau. Elle avait des formes affriolantes, un corps tout en courbes.

Apprendre le plaisir avec un sex coach

Apprendre le plaisir avec un sex coach

— Tu es absolument exquise, souffla-t-il.

La jeune femme observa la bosse sous son pantalon. Elle y posa la main et caressa son sexe. Son érection la fit mouiller.

Il ferma les yeux et gémit. À travers le tissu du vêtement, elle sentit que son sexe était long et épais. Elle voulut le voir et dégrafa vivement son pantalon et le sortit de son boxer. Elle eut une exclamation surprise et écarquilla les yeux.

— Il est énorme, lança-t-elle, soudainement angoissée.

Il perçut son anxiété.

— Pour une vierge, il est normal d’avoir de l’appréhension face à ça, dit-il.

La jeune femme déglutit et se pinça les lèvres.

— Je vais avoir très mal, n’est-ce pas ? souffla-t-elle, l’estomac noué.
Il ne démentit pas.

— Je suis désolé, je vais essayer de te préparer avec un massage tantrique pour que le plaisir surpasse la légère douleur que tu vas peut-être ressentir. Certaines femmes ne ressentent parfois aucune douleur si elles sont très excitées.

— Tu vas être doux avec moi ?
— Oui évidemment, dit-il tranquillement.

Le souffle de la jeune femme s’accéléra un peu plus.

— Je te fais confiance, répondit-elle, le cœur battant.
— Une fois que tu auras passé cette épreuve, tu n’auras plus mal par la suite.
— Je sais, murmura-t-elle, peu rassurée par ses dires.

Mais elle avait confiance et savait que Jean aimait trop les femmes pour les faire souffrir. Il garda un instant le silence, sondant ses jolies prunelles.

— Est-ce que tu veux arrêter ? J’ai besoin de ton consentement pour continuer.

Elle releva ses yeux remplis d’inquiétude sur lui.

— Non, reprit-elle en secouant la tête.
— Très bien. Allonge-toi sur le ventre, je vais te masser. Essaye de te détendre car plus tu seras tu seras, plus tu profiteras de ce moment et moins de douleur tu auras.

Son cœur se gonfla de joie en l’entendant.

Jean commença son massage en utilisant une huile spéciale massage intime. Il commença par ses jambes. Il la complimenta sur sa jolie beau et son corps ferme.

Devenir une femme en toute sécurité

Devenir une femme en toute sécurité

Il remonta ses cuisses avec cette lenteur qui faisait déjà mouiller la jeune femme. Elle aimait ce massage que Jean faisait avec amour.

Jean retira la serviette de bain qui cachait ses fesses. Elle frissonna et se sentait excitée par cet homme d’expérience qui s’occupait d’elle avec ses mains chaudes.

Il continua à masser son dos en passant ses doigts entre ses cuisses pour effleurer sa petite fente vierge de toute intrusion puis pour remonter sur son dos jusqu’à son cou. Elle repassait dans sa tête les fantasmes qu’elle avait la nuit en imaginant un homme avec elle.

Puis Jean lui demanda de se retourner pour masser son côté pile. Il recommença à masser ses jambes et ses cuisses en s’attardant sur son pubis. Elle sentit monter en elle une chaleur venant de son entre-jambe. Il continua en massant ses seins et en léchant ses tétons qui se mirent à durcir.

La chaleur envahit son visage. Elle aimait les caresses de cet homme. Elle avait envie de lui. Qu’il la prenne dans ses bras. Jean descendit avec sa langue qui léchait son corps jusqu’à son pubis. Puis il glissa son index entre ses lèvres intimes. Elle mouillait abondamment, c’était de bonne augure pour perdre sa virginité.

Il voulait qu’elle puisse jouir ou au moins sentir du plaisir jusqu’au moment où il la prendrait avec sa virilité.

La demoiselle ressentait une forme nouvelle de plaisir qu’elle n’avait jamais ressentit. Jean savait que son doigté allait lui faire du bien et il ajouta sa langue pour titiller son clitoris en même temps. Un nouveau sentiment de plaisir la parcourut et elle eut de nouvelles sécrétions qui coulaient entre ses cuisses.

Elle adorait qu’il explore ainsi son intimité. Excitée qu’un homme comme Jean la caresse. Il descendit une main entre ses jambes et les écarta largement. Elle mouillait déjà abondamment. Il glissa un doigt en elle.

Son index entra très lentement dans sa petite fente, à cet instant elle gémit, un peu effrayée de sentir un doigt dans un endroit encore inexploré. Mais Jean massait doucement l’intérieur de sa petite chatte de vierge.

— Détends-toi, ma belle, dit-il contre ses lèvres.

Il poussa un peu plus et elle gémit.

— Ça va aller, la rassura-t-il contre sa bouche.

Il réussit à enfoncer son doigt de moitié et ajouta son majeur. La jeune femme gémit plus fort.

— Laisse-toi aller, ma chérie, susurra-t-il en fermant les yeux, en sentant ses doigts glisser en elle.

La jeune femme ressentit comme une légère brûlure qu’elle ne trouva pas franchement agréable.

Les deux doigts rentrèrent entièrement et elle cria. Il les retira lentement.

— Regarde comme tu es mouillée, dit-il en lui montrant ses doigts.

Il suça la cyprine.

— Hum, tu as un goût de miel avec une pointe de caramel.

La jeune femme sentit une affolante excitation s’emparer d’elle. Il pouvait faire de son corps ce qu’il voulait. Elle ne lui interdirait rien.

Il lécha et aspira ses seins, puis descendit sur son ventre, ensuite beaucoup plus bas.
Sa langue continua sur son clitoris. Il le suçota doucement, plusieurs fois de suite. Le lécha délicatement, le tortura et joua avec ce petit bout de chair de mille façons différentes.
Elle était délicieuse. Absolument délicieuse.

Apprendre à faire l'amour pour la première fois

Apprendre à faire l’amour pour la première fois

La jeune femme crut qu’elle allait mourir. Sa langue avait un toucher absolument incroyable.
Il s’attaqua ensuite à ses petites lèvres, qu’il suça également avec délice, lui arrachant des petites plaintes et des cris de plaisir.

Les plus grandes y passèrent aussi.

Il posa ensuite sa bouche sur son vagin et aspira le tout avant de glisser sa langue à l’intérieur. Elle était tellement savoureuse. Il la dévorait sans état d’âme et elle adorait ça. L’abondance de sa cyprine le mettait au parfum.

La jeune femme adorait la sensation de sa langue chaude et douce sur et dans son vagin. Sa bouche faisait merveilleusement bien l’amour à son sexe. Elle n’arrêtait pas de gémir, plus fort parfois. Elle bougea son bassin et lui agrippa les cheveux.

— Oh ! Jean, tu es si merveilleux, souffla-t-elle.

Elle allait perdre la tête. Oui, elle était au bord du précipice. Elle sombra et lâcha un grand cri lorsqu’elle jouit.

— Bon sang, dit-elle d’une voix éteinte. C’était si bon.

Différent de ce qu’elle avait connu avec les doigts de Jean. C’était encore mieux.
Il s’allongea sur elle, sa verge contre sa cuisse et l’embrassa passionnément. Son goût sur sa langue l’excita.

— Je vais te prendre maintenant, détends toi au maximum. Ne contracte pas tes jambes, laisse toi aller.

Jean enfila un préservatif et se mit à l’entrée de son vagin, prit une profonde inspiration et s’y enfonça. La jeune femme sentit le gland quand il entra. Il sentit alors la barrière de sa virginité. Elle cria et ferma les yeux en le sentant progresser.

Seigneur, il était trop gros. Allait-elle pouvoir le supporter ?

— Laisse-toi aller.

Il s’introduit doucement et la jeune femme gémissait.

— Prends une grande inspiration.

Elle fit ce qu’il lui dit et respira à fond, à cet instant Jean poussa et il la sentit s’ouvrir. Elle gémit en serrant ses avant bras avec force.

Il s’enfonça centimètre par centimètre, prenant tout son temps pour l’empaler. Il l’entendait gémir.

Elle était si serrée. Il sentit qu’elle s’ouvrait petit à petit sur le passage de sa queue. Heureusement que sa petite chatte était bien lubrifiée.

La jeune femme cria encore. Mais elle ne voulait pourtant pas qu’il s’arrête.

Jean s’interrompit quelques secondes. Il tenait fermement les hanches de La jeune femme, en nage.

L’escort boy fit glisser les bretelles de la robe de ses épaules

L’escort boy fit glisser les bretelles de la robe de ses épaules

Il regarda sa queue. Elle n’était même pas rentrée de moitié. Il avait une queue très longue et large.

La jeune femme cria encore en le sentant écarter sa chair. Elle haletait bruyamment, excitant Jean.

— J’y suis, ma belle, dit-il en lui caressant le ventre.

La jeune femme sentait sa verge battre furieusement en elle. Jean agrippa plus violemment ses hanches et poussa encore profondément.

Il avait envie de jouir ! Il inspira plusieurs fois de suite pour tenter de faire baisser la tension dans ses testicules.

Jean s’enfonça plus loin par de vigoureux coups de reins. La jeune femme n’arrêtait pas de crier et de gémir.

Sa queue envahit complètement son ventre et elle l’entendit rugir encore quand il l’empala jusqu’au bout.

Oui, se dit-il en souriant, elle était profonde. Sa queue était complètement rentrée, jusqu’à la garde. Sa verge glissait plus aisément, lubrifiée par la cyprine abondante de la jeune femme.

Soudain, La jeune femme sentit son ventre s’échauffer. Son vagin enserrait longuement sa verge, la faisant mouiller encore et encore. Elle sentait le plaisir monter, primitif, animal.

— Jean, haleta-t-elle, je vais jouir.

Ses assauts répétés et ses gémissements rauques déclenchèrent le violent orgasme de La jeune femme qui hurla de plaisir.

Elle ne contrôlait plus son corps, soumis à de violents tremblements. Jean poussa un cri si puissant quand il jouit à son tour.

Il serra la jeune femme contre lui pendant que son élixir remplissait le préservatif par saccades. Elle sentait cela en elle.

Il desserra son étreinte après la dernière poussée. La jeune femme tomba en avant. Elle n’avait plus aucune force.

Il la ramena contre lui et la serra dans ses bras.

— Tu es une femme maintenant, dit-il en lui caressant la taille et les hanches. Il n’y a aucun doute, tu deviendras vite une vraie pro du sexe.

— C’était déjà très bien.
— Ce n’était qu’un début.

La jeune femme avait du mal à croire que l’orgasme qu’elle avait eu pourrait être encore meilleur. Elle était heureuse d’avoir passé cette étape de sa vie avec un homme qui savait s’y prendre. Elle n’oubliera jamais cette première fois avec Jean l’escort boy parisien pour femmes exigeantes.

❤️ ❤️ ❤️

Première fois pour devenir une femme est un service pour jeunes femmes vierges ou débutantes voulant s’épanouir avec un homme de compagnie expérimenté. Beaucoup de jeunes femmes ont envie de vivre leur première fois en toute sécurité avec un homme d’expérience et de savoir faire sans aucune arrière pensée.

Respirez le voyage du plaisir et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée avec un gentleman. Entrez dans mon monde nouveau et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Première fois pour devenir une femme pour le plaisir de la femme qui sommeille en vous.

Première fois pour devenir une femme est une expérience exceptionnelle avec un gentleman tendre et viril. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir passionnel et vous abandonner à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle. Profitez pour tout essayer avec votre escort boy. Posez moi toutes les questions. Touchez moi pour vous habitues au corps d’un homme. Venez apprendre tous les secrets qu’une femme doit connaître sur les hommes.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de sexe. Première fois pour devenir une femmes avec un Escort Boy va vous faire passer une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Première fois pour devenir une femmes saura vous faire oublier votre virginité dans les meilleures conditions.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/