Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman

  • -
Le plaisir du triolisme avec un escort boy

Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman

Category:Accompagnateur,divertissement,triolisme Tags : 

Un plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman, voilà ce que ce couple recherchait en prenant rendez-vous avec Jean, le célèbre gentleman escort boy parisien. Madame cligna des yeux à travers la brume que l’excitation sexuelle lui provoquait. Le gentleman inconnu se baissa et prit son visage dans sa main. Leurs lèvres étaient à quelques centimètres et, elle avait aussi très envie de goûter les siennes.

Madame déglutit. Ses jambes tremblèrent en songeant à ses deux hommes qui allaient lui donner du plaisir. Eux deux. Lui donnant du plaisir. Concentrés uniquement sur ce qu’elle voulait, pour en faire une réalité. Elle ne savait pas si elle était nerveuse, excitée ou effrayée par la perspective.

Jean caressa son visage, descendit de son cou jusqu’à sa poitrine. Il ne toucha pas ses seins tendus par le désir. Même pas pour la tenter. Il les contourna et elle grogna presque de colère. Elle était tellement excitée que de simples effleurements pourraient la faire exploser.

Son mari choisit ce moment pour les rejoindre. Il se poussa contre elle, la tenant prisonnière entre eux deux.

Une femme dans un trio avec deux homme - escort boy paris

Une femme dans un trio avec deux homme – escort boy paris

Les deux hommes agirent si vite qu’elle se demanda de ce qui s’était passé. Elle était au milieu de son salon avec Jean en train de l’embrasser, les mains posées sur son visage et son mari pressant sa queue contre son dos, les mains enserrant ses seins.

Les vêtements s’envolèrent. Jean grogna contre sa bouche. Sa langue pointa entre ses lèvres et prit le dessus sur la sienne. C’était comme une bataille. Elle ne savait pas combien de temps elle pourrait tenir en lui rendant succion pour succion, coup de langue pour coup de langue. Pas longtemps, avec tout ce désir en elle. Cette envie. L’envie de le supplier de la faire jouir.

Son mari tira sa robe vers le bas avec sa culotte. L’air fit frémir le bout de ses seins. Puis ses mains furent là. Sur sa peau. Pincèrent ses tétons et glissèrent vers le bas pour recouvrir sa chatte.

– Mais ma chérie, grogna son mari. Tu es mouillée. Tellement mouillée.

Il écarta son sexe, un doigt pressé au cœur de son plaisir.

Elle gémit, son corps se précipitant vers un orgasme auquel elle n’était pas prête. Jean continua à lui faire l’amour avec sa bouche. Sa langue glissait d’avant en arrière au même rythme qu’un homme qui baise une femme.

Jean embrassa sa mâchoire. Il embrassa sa poitrine. Elle haleta alors qu’une vague de chaleur parcourait son corps. Il suçait le bout de ses seins avec sa bouche chaude et frottait ses dents contre sa chair. Elle se mordit la lèvre, l’esprit perdu dans la sensation du plaisir d’avoir un mamelon taquiné et l’autre sucé, alors que son mari passait les mains sur ses fesses.

– Tu es si belle, murmura son mari à son oreille.

Sa voix était grave, rauque et ses légers grondements la rendaient plus humide encore.
Jean pressa ses seins l’un contre l’autre, se déplaçant de l’un à l’autre. Il lécha, il suça, il mordit et elle en eut le souffle coupé. Les muscles de ses jambes ne répondaient plus mais son mari était là. Il la tint par la taille et posa ses lèvres sur son dos.

Elle ne s’était jamais imaginée aussi aventureuse. On ne sait comment, Madame avait fait un plongeon dans le bassin de l’audace. Avec un homme qui la caressait par derrière et l’autre qui la léchait du haut en bas, elle était devenue une risque-tout, et qu’on la damne si elle revenait en arrière.

Sa respiration s’accéléra. Chaque coup de langue de Jean sur ses seins lui donnait envie d’être possédée par les deux hommes.

Son mari lui tapota les jambes pour qu’elle les écarte largement. Puis il écarta ses fesses et glissa la langue dans sa raie. Son souffle s’accéléra à chaque coup de langue autour de son anus. Ses jambes tremblèrent instantanément, mais Jean la retint avec ses larges mains.
Elle glissa les doigts dans les longs cheveux de Jean et passa ses ongles sur son cuir chevelu.

La bouche de Jean abandonna son sein douloureux avec un pop humide. Elle baissa les yeux pour rencontrer son regard doré et brillant.

Elle le tira par les cheveux. La luminosité dans ses yeux augmenta et un grondement retentit dans sa gorge. Jean enleva ses vêtements. C’était un délice sensuel pour elle de le regarder enlever lentement sa veste et le reste de ses vêtements. Pendant ce temps son mari était descendu, pour lécher l’arrière de ses cuisses jusqu’à sa chatte et son cul.

Le plaisir de votre femme avec un escort boy

Le plaisir de votre femme avec un escort boy

Elle leva les mains sur ses seins. Les narines de Jean frémirent. Elle tira et pinça ses tétons.
Son pantalon tomba par terre. C’était l’un des hommes les plus beaux qu’elle ait jamais vu. Avec une érection si impressionnante qu’elle voulait se mettre à genoux et le sucer tout de suite.

Elle pressa ses seins, les prit en coupe et lui offrit silencieusement les amples monticules pour son plaisir. Il se pencha en avant, prit un de ses seins dans sa bouche et mordit. Elle haleta. Sa morsure ajoutée à son mari qui continuait à faire passer sa langue de haut en bas entre les lèvres de son sexe transforma ses jambes en gelée.

Elle cligna des yeux et Jean avait disparu. Il fut si rapide qu’elle n’avait pas réalisé pendant quelques secondes que ses lèvres n’étaient plus sur elle. Elle entendit qu’on remuait des meubles. Il la saisit par derrière et tira. Elle tomba sur l’un des fauteuils, son mari toujours entre ses jambes. Jean fit le tour de la chaise, son érection à hauteur du visage de Madame.
Elle leva les yeux et se lécha les lèvres.

Son mari se retourna, il passa ses jambes par-dessus les accoudoirs du fauteuil et se frotta le visage contre sa chatte. Elle se pencha en arrière, poussa ses fesses contre le bord du fauteuil et tourna la tête pour faire face à Jean. Elle agrippa sa queue, le caressant de la racine à la pointe.

Elle rencontra son regard alors qu’elle le touchait. Sa mâchoire était crispée. La chaleur émanait de son corps en de puissantes vagues.

Elle entrouvrit les lèvres, lécha lentement son gland en cercle et le regarda à nouveau.Elle enduit son sexe de salive avec sa langue. Jean glissa les doigts dans ses cheveux, en tira quelques mèches et enfonça sa bite dans sa bouche.

Son mari enfonça un doigt dans sa chatte, la double intrusion amplifia l’excitation dans son corps. Elle gémit, engouffra d’avantage la grosse bite de Son escort boy et se tortilla sur la bouche de son mari.

Celui-ci lui lécha voluptueusement la chatte. Elle était déjà trempée par ses propres secrétions. Il appuya la langue sur son clitoris. Puis, il battit en retraite et revint à la charge. La passion embrasa son épicentre.

Son escort boy faisait des allers-retours dans sa bouche. Lentement au début, mais ensuite plus fort et plus vite. Elle frotta le dessous de sa queue avec la langue. Chaque plongée dans sa bouche envoyait des feux d’artifice dans son clitoris. Sa mâchoire lui faisait mal tant elle devait maintenir la bouche ouverte, mais la succion continue de son mari sur sa chatte lui faisait oublier toute gêne.

Elle le branla d’une main tout en le suçant. Il était dur et lisse comme de la soie. Elle abaissa son autre main pour saisir les cheveux blonds de son mari et le rapprocher de sa chatte.

Son ventre se crispa. Son escort boy agrippa ses cheveux plus fermement d’une main et caressa l’un de ses seins de l’autre. Son mari sortit les doigts de sa chatte et les remplaça par sa langue. Il la baisa, lécha sa sève et grogna. Au début, c’était doux mais chaque petit grognement amplifia la tension qui grimpait entre ses jambes.

Puis ses coups de langue se firent plus rapides, plus forts, plus rudes.
Il faisait des cercles sans relâche avec rapidité et agilité. Elle haleta. Il lui était difficile de continuer à sucer la bite de Son escort boy alors qu’elle était prête à jouir. Ses muscles se crispèrent.

Son escort boy sortit sa queue de la bouche de Madame et se pencha pour l’embrasser. Il enfonça sa langue dans sa bouche et la frotta contre celle de Madame. Cette fois, elle était là avec lui. Le désir avait débloqué quelque chose en elle dont elle ignorait l’existence. Une soif de plus. Le besoin d’un plaisir sexuel plus profond. Quelque chose qu’elle n’avait jamais ressenti avec aucun autre homme.

La tension entre ses jambes atteint sa limite. Son mari suçait toujours son clitoris. Et grognait. Le plaisir explosa à travers tout son corps en une vague qui la prit au dépourvu.
Elle étouffa un cri, enfonçant ses ongles dans le cuir chevelu de son mari, le serrant entre ses jambes. Son corps se mit à trembler quand la vague atteignit son sommet. Elle respirait à peine. Il continua à la lécher et à la sucer pendant de multiples mini-orgasmes. C’était différent de tout ce qu’elle avait déjà connu auparavant.

deux hommes pour un double plaisir

deux hommes pour un double plaisir

Les halètements et les respirations rapides étaient les seuls sons dans la pièce. Mis à part les faibles grondements de son escort boy.

Il prit son visage entre ses mains et s’écarta d’elle. Elle baissa les yeux vers son mari, qui léchait son goût sur ses lèvres. Elle n’eut pas l’occasion d’en dire plus. Son escort boy la souleva dans ses bras, puis s’assit sur le fauteuil sur lequel elle était et abaissa lentement le corps de Madame à califourchon sur le sien. Elle poussa son bassin en avant, se mordant la lèvre alors que la tête de sa queue lui écartait la chatte.

Elle gémit à la sensation presque brûlante de sa queue pressée contre les parois de sa chatte. Il l’avait grande et longue et épaisse. Toutes ces choses merveilleuses, sauf qu’elle n’avait pas eu de relations sexuelles depuis un certain temps et que la plupart des hommes avec lesquels elle avait couché n’avaient ni cette taille ni cette circonférence.

Elle rencontra le regard de son mari, le regarda se déshabiller puis s’asseoir sur une chaise de la salle à manger, directement devant eux. Son sexe était parfaitement raide et prêt.
Son escort boy la fit descendre plus bas sur sa bite. Elle gémit tellement elle se sentait remplie. Il était complètement en elle, si profondément qu’elle pouvait à peine respirer.

Il la souleva et la laissa retomber sur sa queue. Elle n’avait pas besoin de plus d’encouragement. Elle ondula sur ses cuisses, ne se soulevant pas vraiment mais se frottant intérieurement contre sa bite, d’une manière incroyable.

Son escort boy attrapa des mèches de ses cheveux et les tira en arrière. Il lui lécha la nuque et prit sa poitrine de sa main libre.

Elle déglutit, le regard toujours braqué sur son mari. Celui-ci commença à se branler en ne la quittant pas des yeux. Une goutte de sperme coula de la fente de sa bite. Il écarta la paume et continua à se caresser. Une nouvelle boule de tension commença à s’enrouler au creux du ventre de Madame.

Son escort boy remua les hanches sous elle, la poussant à aller plus vite. Jean lui attrapa les hanches. Il la souleva et l’abattit fort sur sa queue, plusieurs fois. Chaque aller-retour réveillait des terminaisons nerveuses dont elle ignorait même l’existence. Son corps était une bombe à retardement géante, prête à exploser.

Son mari se léchait les lèvres, sa puissance animale faisait briller ses yeux. Sa chatte se resserra autour de la queue de son escort boy.

Elle rebondissait toujours sur la bite de Jean quand il s’arrêta devant elle. Son mari enroula ses cheveux autour de sa main et elle se pencha pour prendre sa queue dans sa bouche.
Il gémit. Elle aspira en serrant les joues, lui permettant de pénétrer jusqu’à sa gorge avec facilité. Sa bite n’était pas aussi imposante que celle de son escort boy, alors c’était plus facile de le sucer.

Elle se débrouillait pour chevaucher son escort boy et sucer son mari sans perdre son rythme. Elle branlait son mari d’une main pendant qu’elle le suçait. Sa queue était lisse. Presque comme du velours chaud dans sa bouche. Pendant ce temps, la bite plus grosse de son escort boy frottait l’intérieur de son sexe comme aucun autre homme ne l’avait jamais fait.

Son mari commença à entrer et sortir plus rapidement de sa bouche. Le corps de son escort boy se contracta sous elle. Il se redressa, prit son clitoris entre ses doigts et excita le faisceau de nerfs de celui-ci.

Ses tétons lui faisaient mal tellement elle voulait jouir. Les choses qu’il disait ajoutaient encore plus d’images à l’arsenal érotique qui attaquait son cerveau. Le corps de son mari se tendit aussi.

Son escort boy s’enfonça violemment en elle. Une fois. Deux fois. Il lui pinça la chatte et elle sortit la queue de son mari de sa bouche pour crier.

Un nouvel orgasme beaucoup plus intense la secoua. Sa chatte se serra contre la virilité de son escort boy. Il poussa encore douloureusement son bassin et rugit. Sa queue grandit encore, et la remplit. Elle fut balayée par un troisième orgasme puissant en sentant sa grosse queue vibrer en elle.

Elle branla encore son mari, il serra la mâchoire et rejeta la tête en arrière. Son instinct prit le dessus. Elle se pencha en avant alors que le sperme jaillissait de sa queue. Son mari émit plusieurs grognements et le liquide atterrit sur les seins de Madame, puis glissa lentement sur sa poitrine et ses tétons.

Il grogna à chaque saccade jusqu’à ce que sa queue soit à moitié dure mais vidée. Madame se pencha sur le corps de son escort boy. Il était toujours au fond d’elle. Elle leva les mains pour se frotter les seins et se masser avec le foutre de son mari.

Cette soirée plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman comme Jean s’était transformée en une partie de jambes en l’air incroyable.

❤️  ❤️  ❤️

Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman est un plaisir pour couples recherchant un moment de plaisir à trois. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Ce n'est pas tromper si votre mari vous regarder avec un escort boy qu'il a choisi pour vous

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais le jour où vous vivrez Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman avec votre mari.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Découvrez Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman sour les yeux de votre mari.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment Plan trio et une rencontre triolisme avec un gentleman.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/