L’aventure d’un soir dont Madame avait besoin

  • 0
aventure d'un soir

L’aventure d’un soir dont Madame avait besoin

Category:Accompagnateur,escort homme,gentleman Tags : 

Jean était l’aventure d’un soir dont Madame avait besoin. Cet escort boy parisien était la solution parfaite pour toutes les femmes en manque de tendresse. Cet homme du monde ne posait pas de questions indiscrètes, le gentleman était bien élevé et savait exactement ce que les femmes désiraient et allait faire tout ce dont elle avait envie en toute sécurité et avec protection.

Elle pouvait se montrer guindée et modeste comme si elle prévoyait seulement d’embrasser Jean et de lui demander de partir, mais l’idée de s’enflammer, puis d’interdire toute activité en bas de la ceinture ne l’attirait pas le moins du monde. 

Elle allait faire une grande offensive pour l’avoir. Tout entier. Elle se fichait si ça faisait d’elle une femme affamée. Madame était en manque d’amour. Elle souhaitait le genre de libertinage qui éliminerait la tension dans ses épaules, lui permettrait d’oublier les choses qu’elle voulait oublier. 

Madame était affamée de sexe

Madame était affamée de sexe

Sa vie était truffée d’ennuis à cause de son ex qui avait quitté la ville en lui refilant tous ses problèmes. Depuis ce moment, la vie n’avait été qu’une pression et des préoccupations incessantes, et elle avait besoin d’en sortir pendant une nuit.

Oui, elle était prête à évacuer la tension de son système dans une aventure purement sexuelle, et cet homme était le candidat idéal.

Jean l’attendait au bar, grand, fort et terriblement sexy dans son jean et sa chemise blanche. Madame n’était pas naïve au point de croire qu’il se passait quoi que ce soit de plus profond qu’une réaction chimique entre eux deux, mais quelle réaction c’était. Son corps était attiré vers lui. 

Sa voix lui faisait de l’effet, et ses yeux foncés étaient si fascinants qu’ils la charmaient. Mais la beauté ne signifiait pas toujours un bon amant. Un bon amant prenait soin d’une femme, s’assurait qu’elle jouisse la première, puis encore et encore. Et Madame apprécierait bien un orgasme ou deux cette nuit. Peut-être même trois.

Cet escort boy pouvait-il être à la hauteur de ses textes érotiques, au-delà des apparences ? Ses mains et sa langue étaient-elles à la hauteur du reste de son corps ?

Alors que les portes de l’ascenseur se fermaient, l’escort boy s’approcha d’elle, éliminant l’espace entre eux tandis qu’il prenait ses joues entre ses mains et s’emparait de sa bouche en un baiser chaud et humide.

Ce n’était pas un baiser lent ou rêveur. Non, c’était un baiser torride qui provoqua une bouffée de chaleur en elle. Jean glissa sa main entre ses jambes pendant qu’il l’embrassait, explorait ses lèvres et sa bouche d’une manière à la fois viril et passionné. 

L’escort Boy enfouit ses mains dans ses cheveux, et son contact était doux. Le sexe devait être fort, torride et viril. Elle voulait qu’on la dorlote et qu’on la câline. Mais elle voulait aussi prendre et être prise.

Jean l’embrassa farouchement, et elle était certaine de pouvoir encore sentir ce baiser demain, dans ses os, dans ses genoux. L’escort Boy traversa son corps tout entier comme une comète, l’allumant. Elle agrippa ses fesses, le rapprocha d’un geste brusque jusqu’à ce qu’elle puisse sentir son sexe épais et rigide contre le sien.

Le gentleman avait tout pour lui. Il répondait sans l’ombre d’un doute à ses exigences. Elle se frotta contre lui, et il grogna, puis rompit le baiser en amenant sa bouche à son oreille pour lui murmurer des mots très excitants.

Madame attira l’index de l’escort boy dans sa bouche, enveloppa fermement ses lèvres autour et le suça vigoureusement. Elle le regarda tandis que ses yeux bruns se remplissaient de désir. 

Madame attira l'index de l'escort boy dans sa bouche

Madame attira l’index de l’escort boy dans sa bouche

Puis, elle plaqua ses lèvres sur les siennes, se frottant contre son membre dur, absolument claire à propos de l’endroit où elle voulait qu’il aille ensuite. 

A peine arrivée dans la chambre, le gentleman ouvrit la bouteille de champagne qu’il avait apporté pour sa maîtresse. L’escort Boy déshabilla sa princesse pour l’installer sur le lit et versa un peu de liquide sur son ventre. 

Une partie se répandit sur le lit, mais il attrapa vite le reste avec sa langue. Jean remonta vers ses seins et les prit entre ses grandes mains.

Il agita sa langue contre son téton, puis l’attira dans sa bouche jusqu’à ce qu’elle crie de plaisir, et il le mordit. Pas au point de lui faire mal, mais assez pour lui faire plaisir.

Il lécha un sentier humide entre ses seins, les serrant pendant qu’il prenait l’autre dans sa bouche et en suçait lentement le téton jusqu’à ce qu’il pointe dans sa bouche. Madame souleva les hanches, son corps le suppliant. Chaque passage de sa langue sur elle la rendait folle, provoquant des étincelles dans toutes les cellules de son corps. 

Le gentleman du plaisir féminin la lécha une fois, puis agita sa langue contre son jardin secret humide. Elle arqua immédiatement les hanches, son corps souhaitant désespérément qu’il la touche là où elle le voulait le plus.

Elle ouvrit les genoux et observa sa réaction. Son regard s’assombrit tandis qu’il fixait sa féminité d’un air affamé. Elle n’avait jamais autant voulu qu’à cet instant qu’un homme fonde sur elle. Elle mourait d’envie d’avoir sa bouche contre elle. Elle voulait sentir ses lèvres et le laisser se servir de sa langue magique sur elle. Madame voulait lâcher prise avec cet escort boy, s’abandonner au moment présent, à la nuit, à la possibilité attrayante de jouir fort et bien avec lui.

Elle avait besoin de cette vague aveugle, besoin de se libérer ainsi, de la béatitude enivrante du plaisir et de la façon dont elle pouvait noyer tous ses problèmes, à tout le moins temporairement, et se complaire dans l’ivresse du plaisir pendant un moment.

Tandis qu’il ouvrait ses jambes en un large V, elle se laissait faire en plaçant ses bras au-dessus de sa tête signe de reddition. Elle se soumettait à lui, lui confiait son plaisir.

La sensation était si renversante qu’elle grogna bruyamment en se tortillant les hanches. C’était l’aventure d’un soir dont Madame avait besoin.

L’escort boy appliqua un baiser torride et humide entre ses jambes. Elle gémit et s’agita contre lui. Sa langue était fantastique.

Tout en maintenant fermement ses mains sur les jambes de Madame, il lécha l’intérieur de sa cuisse. Elle frémit et bougea instinctivement ses jambes.

L'escort boy pressa sa langue contre son sexe humide

L’escort boy pressa sa langue contre son sexe humide

L’escort boy pressa sa langue contre son sexe humide, la léchant, traçant de délicieuses lignes sur elle. Elle positionna ses hanches plus près de sa bouche et laissa échapper un hoquet de plaisir délirant quand il l’embrassa brutalement et la lécha. L’escort Boy l’explora sensuellement, délibérément, la consommant comme si elle était la meilleure chose qu’il ait jamais goûtée. C’est ainsi qu’il la faisait se sentir avec les sons de gorge qu’il émettait tandis qu’il la caressait de sa langue.

Jean concentra son attention sur le pistil de sa fleur pour qu’elle s’épanouisse, et elle hurla de plaisir, essayant en vain d’agripper quelque chose, n’importe quoi, seulement pour s’accrocher  pendant qu’il enfouissait sa langue en elle.

Elle arqua ses hanches alors que les sensations la traversaient, durement et rapidement, comme du feu coulant dans son sang et ses veines. Les sensations étaient si intenses provenant de sa délicieuse bouche qui lui faisait l’amour et de ses mains qui la tenaient fermement et la maintenaient ouverte et complètement vulnérable. Elle n’avait d’autre choix que de le laisser fondre sur elle de quelque manière qu’il souhaitait. 

Ce professionnel était tellement doué avec ses lèvres et sa langue, léchant sa cerise gonflée d’envie tout en embrassant son Mont de vénus à lui faire perdre la tête. Son pouls s’accéléra, son sang courait à toute vitesse dans ses veines.

Bientôt, elle commença à perdre sa maîtrise et se mit à frotter frénétiquement son sexe contre lui. Elle voulait l’attirer davantage sur elle. L’aventure d’un soir dont Madame avait besoin.

Non, elle adorait ça, tandis que les vagues d’extase déferlaient en elle et se répandaient dans tout son corps. Elle frémit et gémit en répétant sans cesse le nom de Jean. Quand les sensations commencèrent à s’atténuer, il la serra contre lui et lui embrassa la joue. Le front. Le cou. Même le nez.

Des baisers doux, brefs. Elle se sentait au paradis. Elle était chaude et radieuse, dans cet état lourd après un orgasme épique. L’escort Boy comprit qu’elle avait besoin d’une minute pour se laisser baigner dans ce moment. Doucement, il appliqua ses douces lèvres sur sa gorge et son oreille. L’aventure d’un soir dont Madame avait besoin.

Elle se pressa davantage contre lui, savourant la douceur du moment, se réjouissant du fait qu’il ait tant d’aspects, dur et affamé, puis gentil quand il avait besoin de l’être. L’escort Boy fit glisser sa main sur son flanc, sur sa poitrine, descendant jusqu’à sa hanche. Il pencha sa tête sur son ventre en y déposant un doux baiser, puis un autre sur sa hanche. Elle pourrait fort bien s’habituer à ce genre de caresses.

Mais la soirée ne faisait que commencer. Elle glissa sa main dans ses cheveux et lui entoura les hanches de ses jambes pour lui faire savoir ce qu’elle voulait ensuite. L’escort boy prit un préservatif dans son portefeuille, l’installa et lui administra une claque sur une fesse.

Puis le gigolo frotta ses paumes contre sa peau tendre, puis posa un pouce sur chaque fesse pour les écarter. Son intimité était luisante, et sa queue tendue  palpitait d’impatience à sa vue ; son membre nerveux était prêt à être en elle, mais il voulait jouir du paysage en entrant. 

Elle avait un goût délicieux, Madame était si chaude, si alléchante et si impatient, mais peut-être qu’elle goûtait si bon à ses yeux parce qu’elle aimait ça tout autant que lui. Elle aimait tellement le sexe. 

Elle représentait une combinaison torride de tout ce qu’un homme peut souhaiter dans une chambre à coucher. L’escort Boy titilla ses lèvres humides du bout de son membre. Elle gémit, puis releva un peu plus ses fesses.

La queue de l’escort boy était magnifique, majestueuse. Longue, épaisse et d’une forme parfaite. Et Jean savait exactement comment s’en servir pour donner du plaisir. 

Finalement Jean s’enfonça en elle, et ils gémirent à l’unisson. Elle se sentit au septième ciel, bien serrée autour de lui.

Il plongea en elle encore, et elle agita ses fesses. Quelle belle vision que cette peau douce et crémeuse. L’escort Boy frotta ses mains contre ses fesses. Il aurait voulu les mordre, enfoncer ses dents dans cette chair tendre et laisser une empreinte sur elle, mais il aurait suffisamment de temps pour ça plus tard. Pour le moment, cette femme avait besoin d’une bonne baise vigoureuse qui irradierait à travers son magnifique corps pendant des jours.

L'escort boy fonça en elle, et Madame cria

L’escort boy fonça en elle, et Madame cria

L’escort boy fonça en elle, et Madame cria. Puis, il s’arrêta et demeura immobile tout au fond d’elle. Elle prit une grande et brève respiration. Puis, il s’enfonça encore en elle, chaque poussée la faisant gémir encore plus. 

Les cris de la dame se firent plus bruyants, et sa respiration plus irrégulière. L’escort Boy glissa son autre main pour caresser son clitoris à petits coups rapides pendant qu’il s’enfonçait encore plus profondément en elle. L’escort Boy sentit venir sa propre jouissance.

Mais il voulait absolument que sa maîtresse vienne d’abord. Jean avait cette capacité de concentration lui permettant de se retenir pendant des heures. L’escort Boy fit glisser son pouce contre son clitoris pendant qu’elle tremblait et relevait ses hanches contre lui.

Il agrippa son menton et tourna son visage vers lui pour pouvoir la regarder pendant qu’il lui faisait franchir le bord du précipice, ses yeux fermés, sa bouche formant un O parfait, et ses premiers gémissements silencieux. 

Puis, Madame hurla son nom, qui se répercuta dans la chambre, et Jean jouit lui aussi, grognant tandis que le plaisir le traversait, se répandait dans chaque cellule de son corps, l’électrifiant. Puis, ils s’effondrèrent sur le lit en un enchevêtrement transpirant de membres et de chair. L’escort Boy l’attira sur lui, l’enlaça et l’embrassa tendrement. Jean était l’aventure d’un soir dont Madame avait besoin.

💋💋💋

L’aventure d’un soir dont vous avez besoin ? Voyagez dans un monde euphorique de plaisir érotique et ouvrez la porte au bienfait de l’hédonisme. Goûtez à la fantaisie exotiques et sensuels de jeux érotiques nouveaux en toute sécurité.

Une soirée unique pour jouer avec l’imaginaire de vos fantasmes les plus fous. Du désir au plaisir, du premier spasme à l’orgasme, de la pudeur à la fureur… Une excitation sexuelle pour la femme qui est en vous, corporelle et sensorielle à partager dans un cadre agréable et convivial. Cela vous tente ?

L’aventure d’un soir pour combler vos besoins de tendresse. Je suis là, gentilhomme épicurien pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Avez vous besoin d’un traitement d’amour pour renaitre ? Osez un voyage érotique ou une invitation à l’amour avec un gentleman qui répondra à vos besoins de divertissement pour femme adulte, selon vos conditions et rendra votre voyage agréable inoubliable, une expérience visuelle et sensuelle pour vous faire plaisir.

Veuillez vous renseigner en contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/