Tag Archives: callboy

  • -
escort boy seduction

Scénarios sexuels dans les bras d’un gentleman

Category:Accompagnateur,Experience,fantasmes Tags : 

Ce jour là, Madame avait l’esprit en proie à toutes sortes de scénarios sexuels dans les bras d’un gentleman. Ça ne lui était pas arrivée depuis une bonne décennie. Elle se masturbait de manière régulière mais elle avait envie d’un homme, un vrai gentleman expert en plaisir féminin.

C’était ce désir irrésistible qui l’avait poussé à contacter Jean, l’escort boy pour femmes exigeantes. Madame était à la fois svelte et élancée, ferme et souple. Elle blottit sa tête contre son torse, dans un geste très naturel.

Sa chevelure exhalait un léger parfum fruité ; le gentleman eut envie de passer sa main dans ses mèches soyeuses. Une onde de frissons la parcourut et il caressa sa colonne vertébrale, désireux de la réconforter

Ses doigts s’étirèrent, palpant les courbes de sa taille et de ses hanches qu’il s’était contenté d’admirer de loin jusque-là. Il aimait plonger dans la douceur du corps féminin et d’observer l’expression des dames confuses transcendées par le plaisir.

Madame avait senti sa virilité se raidir. Difficile de le masquer alors qu’ils étaient si proches. Elle se crispa, se détendit presque aussitôt et le serra de plus belle, pressant son bassin contre lui pour sentir son érection.

Jean ne put s’empêcher de se pencher en avant pour goûter sa bouche avec sa langue. Madame plongeadans un tourbillon de sensations bouillonnantes. Sa bouche fusionna avec la sienne ; maître incontesté du baiser.

Ses mains remuèrent de concert avec ses lèvres, plaquant sa chair contre la sienne. Avec un grognement, il plia les genoux pour aligner leurs bassins. Un cri échappa à Madame, subjuguée par le plaisir exquis de sentir son entrejambe se caler parfaitement entre ses cuisses.

Comme s’il l’avait sentie céder un peu, il engouffra sa langue dans sa bouche tout en appuyant son sexe contre le sien. Madame s’embrasa. Elle agrippa ses épaules et se blottit davantage encore contre lui, insatiable, mêlant sa langue à la sienne.

Le goût léger d’un bonbon s’était attardé dans sa bouche, camouflant celui de quelque chose de plus complexe, d’enivrant et de nouveau. Il semblait tout autant fasciné par son goût à elle.

Sa langue veloutée l’explorait tout entière, et son appétit vorace fit naître dans ses veines un frisson délicieux. Sa paume glissa sur sa chute de reins. Il se pencha sur elle et son baiser s’intensifia. Elle se cambra, répondant à sa requête, et pressa les hanches un peu plus contre son érection en formant de petits cercles avec son bassin.

L’escort boy passa les mains le long de son postérieur et lui empoigna fermement les fesses. Avec un rugissement, il lui mordilla la lèvre inférieure. Un courant électrique la balaya. D’une certaine manière, son baiser était plus excitant que toutes les parties de jambes en l’air qu’elle avait connues dans sa vie.
Son baiser. Torride, renversant, addictif à un point tel qu’il aurait dû être illégal… si bon qu’elle poussa un halètement de mécontentement lorsqu’il détacha brutalement ses lèvres des siennes.

Même s’il avait cessé de l’embrasser, il continuait de la serrer contre lui. Son érection palpitait contre elle. Trahissant sa vigueur. Sa vulnérabilité. Elle plaça sa main à l’arrière de son crâne, enfouit les doigts dans ses cheveux et attira son visage à elle. Il se laissa faire avec réticence, le front plissé.

Madame l’embrassa entre les yeux pour l’amadouer. Le détendre. Elle observa son regard avec prudence tout en lui mordillant la bouche. Les yeux de Jean lançaient des éclairs. Son absence totale de mouvement la rendit méfiante, mais elle l’excita aussi. Elle glissa sa langue le long de sa lèvre inférieure et sentit son corps frémir.

Le gentleman plongea sa langue entre ses lèvres en la faisant pivoter… reprenant le contrôle de la situation. Madame se réfugia dans ses bras, impatiente de sentir sa chaleur corporelle. Il se pencha vers elle et l’embrassa. Elle émit un petit gémissement contre ses lèvres et eut le sentiment de se liquéfier sur place.

C’est son truc, songea-t-elle. Cet homme faisait fondre les femmes. Il était passé maître dans l’art de la séduction. Et elle n’allait pas s’en plaindre. Surtout pas maintenant. Elle avait besoin de sentir qu’il maîtrisait la situation.

Ils échangèrent un baiser torride, même s’il avait eu le temps de se calmer. Elle adorait la manière dont sa bouche lui faisait l’amour, mais elle brûlait de sentir à nouveau la preuve de son désir. Elle tourna la tête et frotta ses lèvres contre les siennes, les titilla pour en savourer la forme et la texture.

Son odeur s’insinua jusqu’à son esprit celui de la peau propre mêlé à son parfum italien. Une odeur incroyablement agréable. Grisante. Merveilleuse. Elle lui aspira les lèvres sans qu’il réagisse. Elle enfonça les doigts dans ses cheveux. Le désir la dévorait, un désir nouveau.

Jean poussa un faible grognement qui la transperça de part en part. Il l’agrippa par les hanches, se pencha au-dessus d’elle et enfouit sa langue entre ses lèvres. Il l’attira brutalement contre lui mais ce n’était toujours pas assez près. Sa langue fouilla les profondeurs de sa bouche comme s’il voulait marquer son territoire. Il se mit à l’aspirer, déclenchant une onde de délices qui se diffusa à travers son corps. Ses seins, son ventre et son intimité furent parcourus d’un frisson.

Elle empoigna ses cheveux et l’attira encore plus près, mais, assis dans cette position, ils ne pouvaient pas se rapprocher davantage. L’escort boy la fit basculer Elle poussa un petit cri de protestation lorsqu’il interrompit temporairement leur baiser.

Dans la pénombre, elle devina l’étincelle qui brillait dans ses yeux. Il lui saisit les cuisses et entrelaça ses jambes autour de son corps encore partiellement dressé d’un geste rapide. Puis il s’allongea sur son corps étendu, et enfouit ses doigts dans sa chevelure en la dévorant du regard.
Il captura sa bouche dans un baiser torride, humide et profond. Elle fit courir ses mains le long de son dos. Elle avait envie non, elle avait besoin de sentir son érection contre elle.

Elle passa sa main sur son ventre, désireuse de le toucher ; sous le tissu de son vêtement, elle sentit ses muscles. Elle lui caressa ensuite la taille. Il leva la tête. Les dents serrées, il fit courir sa main le long de son bras et lui saisit un poignet. Puis l’autre. En un éclair, il lui avait ramené les deux mains au-dessus de la tête.

Jean posa les yeux sur elle, les narines dilatées, le souffle fort. Madame cligna les yeux, étonnée par sa brusquerie. Il la serrait fort. Elle ne pouvait plus bouger. Mais, malgré sa force, il ne l’intimidait pas. Elle était de plus en plus excitée. Il ferma brièvement les paupières.

Il contempla sa poitrine qui se gonflait au gré de sa respiration. Madame ravala un cri de protestation et tâcha ensuite de se ressaisir. C’était difficile avec son buste pressé contre elle et son visage si proche du sien. Son odeur lui retournait la tête. Elle n’avait jamais autant désiré un homme.

L’escort boy enfouit les doigts sous son jean et effleura les replis de son intimité à travers sa petite culotte. Il la frictionna. Exerça une pression. Tout en observant son expression. Lorsqu’il trouva son clitoris, elle poussa un petit halètement. Son sexe se contracta. Une pointe de désir s’empara d’elle et elle souleva le bassin pour s’offrir à lui tout en émettant un petit gémissement incontrôlé.

Jean connaissait le corps des femmes. C’est le moins qu’on pouvait dire. Il approcha son visage du sien jusqu’à ce que sa bouche ne soit plus qu’à une fraction de centimètre de la sienne, sans détacher son regard du sien.

Des doigts, il longea le tissu de sa culotte et s’engouffra au-dessous. Son index s’enfonça dans les replis de son sexe humide, lui arrachant un couinement. Elle frémit tandis qu’il la titillait. Son doigt et sa langue plongèrent en elle à l’unisson.

❤️ ❤️ ❤️

Scénarios sexuels dans les bras d’un gentleman est un service pour femmes modernes voulant découvrir tous les secrets du plaisir avec un gentleman expérimenté. Beaucoup de femmes ont envie d’apprendre à faire l’amour avec un gentleman sans les complications.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique lors d’une soirée privée orgasmique avec un gentleman. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Scénarios sexuels dans les bras d’un gentleman pour le plaisir de la femme sensuelle qui est en vous.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Scénarios sexuels dans les bras d’un gentleman pour femme avec ou sans expérience va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Amant professionnel du divertissement pour femmes adultes pour frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous donner du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance. Scénarios sexuels dans les bras d’un gentleman pour femmes adultes. Un charmant petit ami gentleman viril et tendre.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • 0
laissez moi vous embrasser

Chevalier servant érotique pour femmes

Category:escort boy,escort homme,Experience Tags : 

Le chevalier servant érotique pour femmes rejoignit sa nouvelle partenaire au dernier étage de l’hôtel où elle lui avait donné rendez-vous. Lorsqu’elle ouvrit la porte, un sourire illuminait son visage. La pensée de cette soirée avec Jean la rendait heureuse.

Deux chandelles illuminaient la pièce d’une ambiance romantique. Les notes d’un slow langoureux tournoyaient dans la pièce. Jean se leva et l’invita à danser. Elle se blottit dans les bras de ce gentleman expert dans le plaisir pour les femmes exigeantes.

Elle se regarda en train de danser avec lui dans le miroir en face d’elle. Ils formaient un beau couple. Elle ferma les yeux profitant de cet instant dans les bras de Jean qui l’enveloppaient de toutes leur puissance. Elle était en train de plonger à corps perdu dans son fantasme en imaginant déjà les instants qui allaient suivre.

Le désir monta en elle. La belle dame sentit quelques fourmillements entre ses cuisses. Son jardin secret se réveilla et picota agréablement son entre-jambes. Jean se colla à son pubis et entama des légers frottements qui excitèrent son petit bouton rose. Elle contracta ses fesses pour que le contact soit plus important.

un moment sensuel entre vous et moi

un moment sensuel entre vous et moi

Sa respiration s’accéléra. Son cœur se mit à battre plus fort. Elle se mordit la lèvre inférieure. Une première onde de plaisir lui parcourut le corps. Le mystérieux gentleman dégrafa son chemisier blanc pour laisser sortir sa belle poitrine. Elle ne portait pas de soutien-gorge. Avec les doigts de sa main droite, il caressa ses tétons à tour de rôle. Ses bouts roses durcis par l’envie se dressaient fièrement.

Un frisson de bien-être envahit son corps. Elle étouffa un léger soupir de plaisir très discret pour que Jean ne l’entende pas. Elle reprit son souffle alors qu’il continua ses enivrantes caresses intimes. Un flot d’orgasmes la secoua entièrement. Elle s’abandonna à cette délicieuse jouissance avec un chevalier servant érotique pour femmes seules ou abandonnées.

Jean l’allongea sur le lit, il releva sa robe au ras de ses fesses, et écarta légèrement ses jambes. L’escort boy caressa sa croupe, ce qui fit monter d’un cran son désir pour cette femme.

L’escort boy sentit son sexe se dresser dans son pantalon. Il lui pinça le bout des tétons. Les yeux clos, elle entrouvrit la bouche et laissa échapper un léger soupir érotique. Ce gémissement excita de plus belle les ardeurs de Jean. Il retourna la belle pour pouvoir l’embrasser.

Jean glissa sa main dans la culotte de la dame. Il fouilla entre ses lèvres intimes et caressa son clitoris. De son autre main, il empoigna un sein qu’il malaxa avec douceur et fermeté à la fois. Il porta un téton à sa bouche, le lécha du bout de sa langue, puis l’aspira.

Les yeux de la belle se révulsèrent de plaisir. Un flot de cyprine déferla sur les doigts de Jean. Elle mouillait énormément comme une vraie fontaine. Elle avait tellement envie de Jean qui savait comment la caresser, comment exciter son corps.

Jean se pencha à nouveau sur le téton de sa partenaire pour le gober. Sa queue gonflé était très serré dans son pantalon. La dame ouvrit timidement sa braguette. Elle passa sa main dans son caleçon, et attrapa délicatement la virilité en érection. Une forte émotion l’envahit. Elle tenait la verge d’un escort boy dans sa main. Elle trouva d’abord la sensation étrange, mais ce qui la frappa fut la rigidité de ce phallus.

Elle était heureuse de voir combien la virilité de cet homme était tendue pour elle. Un sentiment de bien-être l’envahit. La belle dame frôla du bout des doigts la queue turgescente de son chevalier servant érotique pour femmes.

Plaisir sur une commode

Plaisir sur une commode

Elle enserra le sexe de Jean dans sa main délicate. Dans de longs mouvements amples, La belle dame caressa le sexe en érection. Elle ne voulait pas décevoir son amant.

Un frisson de plaisir le secoua. Le gigolo échappa un râle rauque et profond. La belle dame sourit satisfaite. Elle poursuivit sur la même cadence cette caresse érotique. Elle avait très envie de se soumettre au même traitement jouissif. Elle écarta un peu plus les cuisses.

La main sur le sexe bouillant de la femme, Jean comprit qu’elle était prête à subir ses assauts. Il enfila lentement le bout d’un doigt dans la grotte humide de désir.

La belle dame gémit. Son corps se cambra de plaisir durant de longues minutes de caresses divines. Jean s’extasia comme souvent devant la beauté d’une femme qui prend du plaisir sous ses caresses, enivrée par la jouissance avec un Chevalier servant érotique pour femmes.

Elle se sentait totalement dépendante de son escort boy. Elle n’avait qu’une envie lui faire plaisir. Le voyant jouir, elle atteindrait elle aussi l’orgasme. Elle le savait, elle le ressentait, elle s’abandonna totalement sous le joug de son coach.

La belle dame enleva sa chemise, et fit glisser sa robe le long de ses jambes. Elle était debout devant le lit, en petite culotte, offerte à un homme dédié à son plaisir.

Prise par derrière

Prise par derrière

Le gigolo ôta son pantalon et son caleçon. Il admira la quasi-nudité de la jeune femme. Puis il baissa lentement sa petite culotte et fit apparaître son magnifique sexe épilé.

Jean écarta les cuisses de la dame et s’allongea sur son corps nu. Il plaça sa virilité en érection à l’entrée de sa chatte qui l’implorait de la pénétrer. L’escort boy enfila un bout de latex.

La jeune femme apprécia la douceur de cet instant car Jean savait comment s’y prendre. La sensation fut très agréable. Elle ferma les yeux pour savourer la suite. Elle écarta un peu plus les cuisses pour faciliter le passage de son amant.

Jean enfonça délicatement son gland. L’endroit était très humide, chaud et étroit. Il poussa sur ses reins et pénétra plus profondément.

La belle dame sentit cette colonne de chair forcer en elle, pour se frayer un chemin. Jean entama de petits mouvements de va et viens, en prenant bien soin d’être le plus doux possible.

La belle dame commençait à apprécier la présence du sexe de son escort boy dans sa caverne intime. Elle posa ses mains sur les fesses de son amant.

Jean l’embrassa langoureusement. Leurs deux langues se caressèrent longuement, sensuellement, goulûment, dans une harmonieuse danse érotique.

Chevalier servant pour dames

Chevalier servant pour dames

Sans prévenir, il donna un dernier coup de reins pour pénétrer entièrement la jeune femme. Un cri de plaisir, étouffé par le baiser de Jean, sortit du fond de la gorge de la belle. Elle se sentit remplie.
Jean releva la tête et regarda la jeune femme dans les yeux.

La belle dame ferma les yeux. Sa peau était en sueur. Son corps brûlait de désir. La grosse queue dure de son escort boy glissait à merveille dans son intimité. L’orgasme était là tout proche, elle pouvait presque le toucher du doigt.

Jean adopta un rythme rapide. Ses bourses brûlantes tapaient contre le fessier de cette femme. Elle enserrait le corps de son amant avec ses jambes. Elle voulait que ce moment de plaisir dure une éternité. Elle caressait les fesses de son gigolo et appuyait pour l’aider à entrer plus profondément en elle.

Jean continua de la pénétrer avec plus de vigueur et il malaxait les seins de sa belle ce qui finit par déclencher chez elle une jouissance incroyable. Son escort boy se donna à fond pour faire découvrir à cette femme les délices charnels. Son cœur battait très fort. Sa queue était tendue comme jamais. Ses doigts étaient douloureux et crispés. Des perles de sueurs coulaient sur ses tempes.

Dans une même danse érotique, leurs deux corps se rapprochèrent de l’extase. Le plaisir envahit inexorablement Jean. L’orgasme les submergea d’une émotion inouïe.

La belle dame se cambra sous la jouissance. Jamais en ce masturbant, elle n’avait ressenti une sensation de plaisir si violente. Entre deux souffles, elle poussa un dernier cri étouffé. Le septième ciel venait de lui ouvrir ses portes.

***

Laissez moi être votre chevalier servant érotique pour femmes exigeantes. Je vous transporterai dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de plaisir unique dans un respect mutuel avec protection.

Aujourd’hui, il suffit d’un simple clic pour s’offrir les services « indoor » d’un escort boy chevalier servant romantique et viril pour femmes exigeantes comme moi.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir. Offrez-vous un massage érotique à Paris. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir.

Pour réservez votre escort boy, contactez moi: man.jean@yahoo.fr ou +33(0)755186013

http://escortboy.org

 


  • 0
Un escort amoureux des femmes

Un escort boy aime les femmes

Category:escort boy,escort homme,escort masculin Tags : 

Un escort boy aime les femmes. Après deux verres de champagne avec votre escort boy, vos problèmes sont oubliés. Cet homme du monde est exactement ce que vous avez imaginé. Il est séduisant et charmeur, c’est un vrai gentleman. Un escort courtisan, c’est avant tout un homme qui aime les femmes, un homme qui sait les écouter, leurs parler, les divertir. C’est un homme sûr de lui, qui s’assume, il est délicat, respecte le protocole et c’est pour cela qu’il vous fait rêver.

Jean caresse vos jambes

Jean caresse vos jambes

Votre gigolo vient s’asseoir à côté de vous. vous frémissez. Vos épaules se touchent. votre escort boy dégage vos cheveux de votre cou et vient déposer un baiser sur votre clavicule. vous vous sentez nerveuse, mais vous ne voudriez être nulle part ailleurs.

La chambre est plongée dans l’obscurité. De temps à autre, les phares d’une voiture qui passe dans la rue en bas de l’immeuble balayent vos visages d’une lumière diffuse.

Votre escort boy vous fait parler et ça vous désinhibe. Et puis, sans prévenir, il pose sa main sur votre genou, juste sous le liseré de votre robe. vous frissonnez. À mesure qu’il vous parle, sa main descend le long de votre mollet. Sa main remonte. Il glisse ses doigts sous votre robe et vous caresse l’intérieur de la cuisse. Il effleure votre culotte.

Le frottement de ses doigts se fait plus insistant. Cela vous arrache un gémissement. Vous vous laisse glisser sur la moquette, et il vient s’allonger à côté de vous, la tête dans sa main, en appui sur son coude. Son autre main continue à vous explorer.

Votre escort boy se met à genou et vous la retire délicatement. Puis il revient s’allonger à côté de vous. Sa main reste sagement à distance. Il ne vous touche plus et vous commencez à bouillonner d’impatience.

Pourquoi il ne vous touche plus ? vous sentez les battements de votre cœur dans votre ventre tellement vous êtes excitée. Un mois que vous n’attendez que ça.

Un escort boy aime les femmes. Vous avez l’air détendue, mais votre désir vous fait mal, tellement il est intense. Jean se glisse entre vos jambes et dépose un baiser sur votre genou. Votre escort boy vous oblige à écarter les cuisses et frôle votre peau avec ses lèvres à mesure qu’il remonte le bas de votre robe jusqu’à votre taille. vos yeux commencent à s’habituer à l’obscurité. vous fixez le plafond sans penser à rien d’autre qu’à sa bouche qui parcourt votre ventre, la toison de votre jardin secret, l’entrée de votre sexe. Il s’y arrête. Vous vous cambrez pour l’inviter à poursuivre. Son souffle sur vous vous donne désespérément envie qu’il vous pénètre avec sa langue.

Jean vous caresse avec sa langue

Jean vous caresse avec sa langue

Vous gémissez en étirant vos bras au-dessus de votre tête pour toute réponse. Vous n’avez pas envie qu’il vous force à l’implorer. Mais votre requête muette semble être entendue. Votre escort boy s’approche et vous frôle tout doucement, en une caresse qui fait encore monter votre excitation d’un cran. Vous le guidez en basculant votre bassin, appuyant délicieusement sur sa bouche. Les papillons se dispersent si vite dans tout votre corps que vous sentez un vertige vous envahir.

Un escort boy aime les femmes. Jean glisse ses mains sous vos fesses pour vous attirer vers lui. Votre escort boy vous lèche de bas en haut, tourne autour de votre clitoris et le mordille. Vous enfoncez votre poing dans votre bouche pour vous retenir de crier. C’est si chaud, si excitant, si délicieux. Ses mains se déplacent, écartent encore vos cuisses, remontent sur votre ventre, autour de votre taille. Il vous pétrit, vous serre, vous saisit. Ses caresses redoublent d’ardeur à mesure que votre plaisir monte, monte, monte.

Puis, délicatement, votre escort boy enfonce un doigt en vous, profondément. Cela déclenche instantanément de violentes contractions dans votre jardin secret. Vous jouissez autour de lui en étant incapable de retenir le long gémissement qui s’échappe de votre gorge. Cet orgasme est encore plus incroyable que le premier. vous jouissez pour la deuxième fois de votre vie et cela confirme tous les fantasmes que vous avez multipliés dans votre tête depuis trois jours. Vous en voulez plus.

Jean, patient, attend que votre corps se calme et revient s’allonger à côté de vous. Vous vous retournez et grimpez sur lui, votre visage au-dessus du sien. Vous sentez son érection contre vos cuisses. Votre escort boy croise alors ses mains derrière sa tête, comme s’il était l’homme le plus détendu du monde.

L’obscurité vous protège autant que vous l’espériez. Jean se relève et vous attrape par la taille. Il défait le nœud de votre robe portefeuille et écarte les pans de tissu pour découvrir votre poitrine. Votre cœur bat à cent à l’heure. Il tambourine comme s’il allait exploser d’une minute à l’autre.

Après deux verres de champagne avec votre escort boy. Votre escort boy fait glisser votre robe et respire chaque parcelle de votre peau dénudée. votre visage, votre gorge, vos seins.Votre gentleman vous serre contre lui pour vous rassurer. Cette fois, c’est vous qui êtes pratiquement nue, et lui, encore tout habillé. Vous posez vos mains sur ses joues, caressez sa bouche avec vos pouces et déposez un baiser sur ses lèvres. Elles sont douces, si douces. Lentement, il se redresse, vous soulève et vous assoit sur le lit. Jean vous retire votre soutien-gorge et vous allonge en travers. Et puis vous fermez les yeux, attendant qu’il décide de la suite. Debout à côté de vous, vous l’entendez retirer son pantalon et sa chemise. Votre escort boy fouille dans un tiroir et vous percevez le bruit caractéristique d’un étui de préservatif que l’on déchire.

Jean va vous aimer avec passion

Jean va vous aimer avec passion

Votre gigolo s’allonge sur vous et vous enveloppe de ses bras. Vous vous sentez en sécurité, entourée de chaleur. Pendant plusieurs minutes, vous restez enlacés sans rien nous dire. Jean caresse vos cheveux, votre visage, vos épaules. Puis il remonte la couette sur vous et se blottit dans votre cou. Vous le laisse faire. Vous avez  envie qu’il continue indéfiniment. Il dessine des arabesques sur votre ventre avec son index.

Son doigt tourne autour de votre nombril, glisse entre vos seins sans s’attarder, remonte jusqu’à votre menton et s’enfonce dans votre bouche. Vous le léchez un court instant et déjà il poursuit sa course, retourne plus bas. Votre escort boy contourne votre sein droit et finit par poser sa paume dessus. Un frisson parcourt votre échine. Tout doucement, il prend le temps de le découvrir, caressant le pourtour, glissant sur le téton, effleurant l’auréole.

Les papillons se rapprochent. Ils quittent votre ventre et votre gorge pour se concentrer graduellement sur vos seins. Jean passe au sein gauche. votre escort boy le caresse, le prend. Puis ses caresses s’affolent, se multiplient, deviennent plus insistantes.

De votre sein, votre amant dévie vers votre taille. Mais vous n’êtes pas d’accord, si bien que vous vous relevez d’un coup, prenez son sexe dans votre main et le chevauchez en le faisant entrer en vous. Vous gémissez ensemble en même temps. Votre escort boy se lève à son tour et se remet à embrasser vos seins tendrement.

Après deux verres de champagne avec votre escort boy. Vous vous demandez s’il est possible d’être plus excitée que vous l’êtes à cet instant. Jean vous lèche passionnément. Il vous mordille, vous aspire, vous suce avec détermination. Ses mains accompagnent sa bouche et vous caressent de plus en plus violemment, à la limite de la brutalité. Ça vous fait presque mal, mais vous refusez qu’il s’arrête.

Vous agrippez ses cheveux pour qu’il vous presse encore plus fort. La sensation est si vive que vous n’avez même pas besoin qu’il bouge en vous pour sentir monter un nouvel orgasme, qui explose majestueusement alors qu’il vous pince les tétons tout en vous embrassant fougueusement.

Votre escort boy commence à aller et venir lentement entre vos cuisses. Son dos est inondé de sueur. Il bande si fort qu’il vous remplit complètement. Il ralentit son rythme et finit par s’arrêter, attrapant vos mains et les plaquant sur le lit pour vous empêcher de bouger.

Cet homme de compagnie va vous rendre complètement folle. Vous ne pensiez pas qu’il était possible de désirer autant quelqu’un. Vous avez  envie qu’il vous fasse jouir encore une fois. Vous pouvez deviner son sourire dans le noir. Votre escort boy recommence à aller et venir entre vos cuisses et  vous écoutez attentivement sa respiration devenir de plus en plus rauque. Le sentir vibrer en vous vous bouleverse. Vous vous sentez vraiment désirée pour ce que vous êtes pour la première fois de votre vie.

Prise sur le lit par votre escort boy

Prise sur le lit par votre escort boy

Cet homme ne pose pas de questions et il ne cherche pas à vous comprendre, pas à tout savoir de vous, pas à tout découvrir, il est juste là où il faut et fait ce qu’il faut pour votre seul plaisir. Dans la nuit de la chambre, vous ne distinguez que l’ombre de ses épaules qui se meuvent au-dessus de vous. vous fermez les yeux et lui ouvrez votre intimité pour qu’il s’engouffre à l’intérieur.

Soudain, l’émotion vous submerge. vous vous abandonnez complètement, totalement ouverte, totalement sienne. Ses coups de reins se font plus durs. Encore un. Encore une fois. Et il se laisse aller. Vous agrippez ses hanches, enfoncez vos ongles dans sa chair, et votre orgasme se déclenche au contact du sien. Votre escort boy se penche sur vous et embrasse vos paupières humides. Ce que vous ressentez est si fort qu’une larme se détache.

Un escort boy aime les femmes. Vous restez longuement dans les bras l’un de l’autre. vous êtes épuisée, mais vous ne voulez pas que cette nuit s’arrête.

🎩🎩🎩

Un escort boy aime les femmes. Avez-vous le bonheur que vous méritez ? Beaucoup de femmes souffrent parfois de moments de solitude. Elles sont toutes en droit de profiter de la compagnie d’un gentleman qui les traitera comme des lady et ne les jugera pas d’avoir envie de tendresse et de plaisir sans lendemain. Qui les transportera dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Elles oublieront tous leurs soucis et pourront lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

L'élégance et le charme rien que pour vous

L’élégance et le charme rien que pour vous

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir et de vous aimer.  Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir.

Au plaisir de faire votre connaissance et de vous séduire. Jean

☎ +33755186013   @ man.jean@yahoo.fr    🌐 http://escortboy.org

 


  • 0
Le gentleman embrassa sa compagne avec passion.

Les doigts magiques de son escort gentleman

Category:gentleman,Homme,sex coach,tantrisme Tags : 

Les doigts magiques de son escort gentleman allaient avoir raison d’elle. Ses mains se promenaient partout sur son corps. Ce qui l’excitait, la tentait et la débarrassait de ses frustrations à la fois intérieures et extérieures. Elle avait largement passé l’étape de la simple excitation.

Les caresses excitantes de mon amant escort

Les caresses excitantes de mon amant escort

La dame ne pouvait plus supporter longtemps de sentir les mains de son gigolo sur elle sans pouvoir le toucher elle aussi. Sans dire un mot, elle tendit la main et caressa doucement son visage.

En la regardant ôter son chemisier rose clair puis dégrafer son soutien-gorge blanc, Jean en eut l’eau à la bouche. L’escort boy avait tant envie de toucher ces pointes provocantes, de les lécher, de les sucer, d’enfouir son visage entre ses seins.

Jean ne put se retenir de tirer la langue pour atteindre son téton. Il voulait maintenant lui donner du plus de plaisir un plaisir exceptionnel.

Bien qu’elle fût assise sur son bassin, elle évita de se frotter à lui et se concentra sur le massage de ses pectoraux. Elle s’attarda longuement sur son torse. La respiration de Jean s’accéléra. Celle de la dame également. Ils ne se regardaient pas, ne pensaient qu’à leurs corps.

Après avoir longuement enfoncé le bout des doigts dans ses hanches, elle lui fit comprendre dans un silence qu’il devait écarter les jambes.

Sans faire de commentaire quant à son érection fulgurante, elle travailla ses cuisses. Ses seins mettaient son self-control à l’épreuve en se balançant juste au-dessus de lui, et il dut s’agripper au drap pour ne pas les prendre dans ses mains.

Mon amant escort retiré la culotte

Mon amant escort retire ma culotte

Quand il sentit la douceur de ses cheveux frôler sa grosse queue rigide, Jean ouvrit brusquement les yeux. Une seconde plus tard, la chaleur humide de la bouche de la dame l’emprisonnait délicieusement.

Elle le prit tout entier entre ses lèvres, faisant courir ses dents sur sa veine sensible. Par de petits coups de langue sur son gland, la dame emporta Jean vers un plaisir saisissant. Décomplexée, elle joua avec ses testicules et massa la base de sa virilité, si bien que le gentleman ne put se retenir. Son escort boy poussa un grognement et se laissa aller contre le palais de la femme en de puissantes décharges.

Tandis qu’il reprenait doucement ses esprits, sa partenaire tendre et dévouée termina son massage, puis essuya toute l’huile étalée sur son corps. Son escort boy ouvrit enfin les yeux et découvrit le sourire timide de la dame.

Jean lui mordilla le cou et remonta jusqu’à sa bouche. Puis il lui ôta sa culotte et retroussa sa jupe. Son escort boy lui demanda de chevaucher son visage. Elle se mit en position, et Jean s’installa sous elle, la tête entre ses cuisses.

Elle s’assit sur son visage. Avant de passer la langue sur son sexe excité puis de l’écarter du bout des doigts pour mieux l’explorer, Jean commença par respirer son odeur. Le parfum de la dame lui plaisait.

L’escort boy entra sa langue dans sa féminité étroite en de longues caresses, aussi loin qu’il le pouvait, tout en frôlant son clitoris avec son pouce. Aussitôt, la dame poussa de petits gémissements.

Quand elle fut prise par l’orgasme, elle resserra ses muscles autour de sa langue. Son escort boy se doutait que le premier arriverait vite. En embrassant l’intérieur de ses cuisses, il saisit ses fesses généreusement.

Le gigolo lui donna une fessée et elle poussa un cri. Tout en prenant son temps, il promena sa bouche sur son sexe gonflé, évitant soigneusement le bourgeon sensible, et souffla doucement sur sa moiteur.

Son escort boy explora son sexe avec son menton et sa joue. Quand elle se crispa, proche d’une nouvelle extase, Jean plaqua sa bouche directement contre elle et ne cessa de la lécher jusqu’à ce qu’elle crie son nom.

Elle eut comme un long râle. Le plaisir prit plus de temps à arriver. Son escort boy voulait qu’elle le laisse la faire jouir encore une fois. Jean promena la paume de ses mains sur la peau douce de sa croupe, puis en suivit langoureusement la commissure jusqu’à son coccyx.

Son escort boy allait explorer son côté obscur avec ses doigts et avec sa langue. Jean avait hâte de la pénétrer avec sa virilité. Jean avait pénétré sa chatte, ensuite sa bouche, et maintenant cette dernière partie lui revenait de droit.

Son escort boy lui gifla les deux fesses en même temps. Madame était curieuse de savoir ce que cela fasait, mais elle trouvait cette envie incorrecte.

Jean savait qu’elle avait envie qu’il la prenne par-derrière. Du bout de la langue, il parcourut son sexe jusqu’à l’entrée de son anus.

Le nez enfoui entre ses fesses, il promena encore sa langue partout et découvrit avec délice l’auréole rosée et aussi charmante que le reste de son anatomie.

Elle se crispa aussitôt. Son escort boy traça le contour rosé du bout du doigt tout en léchant langoureusement son clitoris et la dame commença à onduler des hanches.

Elle avait besoin de temps pour se remettre de ses deux précédents orgasmes. Son escort boy la porta peu à peu vers un nouveau plaisir, et, quand elle en fut proche, enfonça deux doigts dans sa chatte ruiselante pour taquiner son point G.

Sous les assauts répétés de sa langue, la dame s’enflamma. Ses jambes flageolèrent. Tantôt gémissant, tantôt suppliant, elle chevaucha son visage avec une ardeur qui excita Jean comme jamais.

Tandis qu’elle se frottait à lui en se laissant enivrer par la puissance de son orgasme, Jean ne tint plus et s’empara de son membre et poussa la dame à s’empaler dessus.

La verge de Jean glissa sans difficulté dans son anus, doucement, mais sans hésitation. Une fois en elle, elle ouvrit les yeux, comme si elle venait de réaliser ce qui se passait dans son propre corps. Des vagues de plaisir traversèrent son corps, lentement, ses aller-retour qui se voulaient brefs, puis de plus en plus longs, il la fit jouir par derrière.

Mon corps d'homme escort vous fera vibrer comme jamais

Mon corps d’homme escort vous fera vibrer comme jamais

 

 

 

 

 

Elle se concentra sur les sensations qui lui parvenaient. Elle appréciait cette nouvelle expérience. Un parfait inconnu la sodomisait et il était le premier à emprunter ce passage. Sa chatte se mit à ruisseler sous l’effet de cet orgasme que lui procurait l’exploration d’une partie encore tabou de son anatomie. Elle atteignit le septième ciel du plaisir avec Jean.

Après avoir retrouvé son calme, la dame se laissa tomber sur les draps et Jean l’embrassa. Ils s’endormirent avant de refaire l’amour au petit matin.

Laissez moi faire éclore le plaisir dont vous avez besoin comme une fleur en compagnie d’un gentleman qui vous traitera comme une lady ? Qui vous transportera dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de plaisir unique dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir. Offrez-vous un massage érotique à Paris. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir.

Pour réservez votre escort boy, contactez moi: man.jean@yahoo.fr ou +33(0)755186013

Aujourd’hui, il suffit d’un simple clic pour s’offrir les services « indoor » d’un escort boy gentleman pour femmes exigeantes comme Jean.

***

Avez-vous des fantasmes à explorer ? Beaucoup de femmes rêvent de certaines situations érotiques sans pouvoir les vivre. Vous êtes toutes en droit de profiter de la domination d’un gentleman qui vous aidera à vivre vos envies et ne jugera pas votre désir de soumission pour le plaisir.

Un gentleman qui vous transportera dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous divertir, de vous donner du plaisir lors d’une séance de domination ou vous pourrez souffrir de plaisir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement ou vous me direz tout sur votre fantasme afin que je le réalise dans les moindres détails en toute sécurité.

Au plaisir de faire votre connaissance. Maître Jean – Dominant pour femmes exigeantes et soumises.

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
🌐 http://escortboy.org


  • 0

Les flammes du plaisir dans la cheminée

Category:coach,escort boy,escort service,fantasmes,Femmes,gentleman,gigolo Tags : 

Les flammes du plaisir dans la cheminée réchauffaient votre corps transi de froid. Vêtue d’une fine chemise révélant plus qu’elle ne cachait vos formes, vous étiez étendue à même le sol sur un tapis épais. Il faisait encore nuit et somnolente, Vous avez néanmoins conscience d’une caresse sur vos cuisses nues.

Couple devant la cheminée

Couple devant la cheminée

Madame prit alors conscience de la puissance sensuelle érotique de son gentleman. Jean la fixait avec un sourire amusé. Le voir la détailler de la sorte lui plaisait infiniment. Le regard de mâle qui se peignit sur le visage de Jean n’échappa pas à Madame qui rougit comme une adolescente.

Le gentleman pour femmes exigeantes laissa courir ses doigts sur son corps, suivant le contour de ses tétons érigés. Elle adorait cette douce torture qu’il lui infligeait la menant vers d’autres pensées lubriques ô combien moins terre à terre. Et elle adorait cela.

Durant un long moment, il ne fut plus question de conversation. Savourant la sensation de la langue chaude de Jean titillant alternativement ses tétons, elle se contenta de gémir de plaisir, surtout lorsqu’il pinça la pointe d’un mamelon sans lâcher celui qu’il avait en bouche. Elle caressait distraitement ses cheveux en soulevant son bassin malgré elle.

mordiller son oreille

mordiller son oreille

Un peu confuse, la femme se rendit compte qu’elle se cambrait sous ses caresses sans chercher à dissimuler à quel point elle aimait ce qu’il lui faisait. Son gigolo caressait maintenant ses fesses d’un geste tendre, allant parfois entre ses cuisses pour frôler son sexe trempé de désir, grognant plus fort encore son envie d’elle.

Madame se troubla en constatant qu’elle était tellement excitée qu’elle avait envie de choses qu’elle n’aurait jamais osé faire même dans ses fantasmes les plus tabous.

Son amant se redressa pour mieux la caresser. Ça l’excitait au plus haut point. Son gigolo glissa ses doigts dans sa petite chatte mouillée, les fit tourner autour de ton jardin secret dans le but de la faire jouir.

Son gigolo aimait la faire jouir avec ses doigts. Elle gémit lorsqu’il écarta la ficelle de son string pour se frayer un passage jusqu’à sa fente brûlante.

Elle se tourna un peu pour le laisser glisser sa langue. Ce plaisir plus intense encore lui arracha un gémissement. Sa langue était entre ses cuisses et la léchait partout, l’aspirait, la mordillait.

Son gigolo l’aida à se relever et à prendre appui contre le mur. Il s’agenouilla aussitôt entre ses jambes, les lui écarta pour y prendre place et commença à mordiller sa chair tout en la débarrassant du string devenu plus gênant qu’autre chose. Jean sépara les deux fesses rondes pour mieux offrir ses trésors à son regard d’escort boy.

Elle n’a pas besoin de lui dire quoi que ce soit pour qu’il vienne la lécher quelques instants avant d’enfiler sa virilité toute raide et violette dans son sexe, lequel l’accueille avec avidité.

Un râle de plaisir emplit la pièce quand Madame perçut enfin la langue de Jean au creux de son intimité. Son escort boy maintint son intimité ouverte avec ses pouces et la lapa comme si ses fluides étaient du sucre liquide.

couple faisant l'amour

couple faisant l’amour

Haletante et gémissante tout en se tortillant sous les assauts dévastateurs, Madame sentit l’orgasme poindre avec une rapidité fulgurante. Jean dut le percevoir aussi, car c’est le moment qu’il choisit pour la pénétrer de deux doigts sans cesser de la lécher.

Lorsqu’elle cria, tordue de plaisir en se cambrant comme une possédée, Jean accéléra encore le rythme de ses doigts, provoquant une autre salve de plaisir. Puis il ralentit ses va-et-vient, quitta la moiteur envoûtante de son sexe et embrassa sa croupe. Son escort boy caressa tendrement ses hanches pendant qu’elle reprenait son souffle.

Jean se redressa lentement derrière elle et la maintint par la taille. Sans bouger. Elle avait le front collé au mur et tremblait encore un peu. Jean lui mordilla doucement le cou avant d’embrasser son épaule.

Son escort boy l’encercla dans ses bras et l’éloigna du mur pour la ramener vers lui. Lui soulevant le menton de son index, il fondit son regard dans le sien.

Jean reprit ses savantes caresses tout en insérant l’un de ses genoux entre les cuisses de la dame, l’obligeant ainsi à les écarter.

Plaisir partagé

Plaisir partagé

Madame haleta en sentant les doigts de Jean la caresser alors qu’il continuait à torturer ses seins devenus hypersensibles. Elle était sur le point de le supplier de la pénétrer quand il abandonna sa poitrine pour descendre plus bas. Les mains de Jean retracèrent la courbe des hanches de Madame.

D’une poigne ferme, Jean lui saisit les genoux et lui ouvrit largement les jambes, il enfila un bout de latex avant de plonger son membre dans ses délices parfumés. Jamais elle n’avait connu d’amant qui agisse avec une telle efficacité.

Son organe passait et repassait le long des reliefs de son intimité, visitant chaque ourlet, chaque pli et repli dans un sulfureux concert de gémissements.

Sa virilité toute raide coulissait à toute allure dan la féminité de la femme et il ne tarde pas à râler comme un animal en rut. Alors, il lui enfila toute la longueur de sa tige bandée dans sa féminité totalement ouverte.

Elle avait une envie furieuse de se faire prendre par cet homme, de sentir la virilité bien gonflée de Jean exploser son jardin secret. Ce dernier avait besoin de lui pour se libérer d’un stress trop longtemps accumulé.

baiser sur le lit

baiser sur le lit

Jean s’enfonce en elle à grands coups de reins. Madame se sent défaillir sous les coups redoublés du membre de Jean qui écartèle sa grotte secrète et qui vient frapper le fond de son jardin secret liquéfié, plein de cyprine.

Les flammes du plaisir dans la cheminée continuaient de bruler sans cesse. Alors que Madame se liquéfiait. Littéralement. Elle sentait monter au creux de ses reins les premiers frissons annonciateurs du plaisir. Elle était comme en transe, solidement pénétrée par la queue raide et dure de son amant.

Cet homme la possédait violemment, durement, sans répit. Ses mains lui serraient les épaules, l’attirant, la faisant glisser le long de son membre exigeant.

Son escort boy a empoigné ses seins, qu’il a écrasés, les agrippant comme pour les aplatir. Comme des animaux, ils ont sué, gémi, haleté, comme s’il ne pouvait en être autrement, ils ont joui ensemble, conscients de l’intensité intolérable de leurs plaisirs.

Les flammes du plaisir dans la cheminée étaient maintenant encore plus forte. C’est à ce moment-là qu’elle a ressenti un flot d’élixir féminin jaillir de son sexe jusqu’à couler sur ses cuisses. Le plaisir lui a traversé tout le corps et elle n’a pu retenir un cri.

C’est le souffle court qu’ils se sont blottis, silencieux, l’un contre l’autre durant un long moment. Elle était bouleversée et épuisée mais heureuse du plaisir qu’ils venaient de prendre.

Les flammes du plaisir dans la cheminée finirent par se consumer alors que les deux amants dormaient dans les bras l’un de l’autre.

***

Voulez vous vous aussi vous sentir femme ? Dans un moment de pure sensualité, dans les bras d’un expert du plaisir féminin sur-mesure. Pourquoi vous privez vous de prendre du plaisir entre les mains d’un homme du monde qui vous traitera avec tout le respect que vous méritez et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous détendre et d’évacuer votre stress en lâchant prise.

Si vous avez le sentiment de ne pas être désirées ou êtes insatisfaites, je suis là pour vous divertir. Le divertissement sexuelle est une chose essentielle à chaque femme. Si vous voulez garder un certain équilibre dans votre vie il vous faut absolument trouver un moyen de vous divertir et d’évacuer votre stress. Car après de dures journées de travail ou d’études votre cerveau aura des difficultés pour se concentrer encore, c’est pourquoi le divertissement sexuelle joue un rôle clé et majeur dans votre bien être.

Laissez moi vous transporter dans la magie érotique d’un moment romantique et  sensuel, un moment hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement pour adulte unique au monde dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir, de vous masser. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir ou bien contactez moi.

Je suis bien plus qu’un Escort boy: je suis un gentleman à votre service pour quelques heures ou pour tout un week-end. Je suis prêt à tout pour satisfaire tous vos désirs les plus secrets.

Réservez ma compagnie  au plus vite, pour que je sois là seulement pour vous.

Au plaisir de vous offrir ce moment. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: http://escortboy.org


  • 0
education sexuelle avec un sexologue escort boy

Sexologue

Category:coach,docteur,Experience,formation,lâcher-prise,sexologue Tags : 

Sexologue pour femmes exigeantes est une autre des spécialités de Jean. L’éducation sexuelle est une formation au plaisir pour les femmes qui veulent apprendre et devenir experte dans ce domaine que l’on n’enseigne pas à l’école.

***

Un matin, son mari avait tenté une nouvelle fois sans succès de lui déflorer le côté obscur, après l’avoir pourtant assoupli avec dextérité, mais son calibre dépassait encore les capacités rectales de sa femme. Il lui proposa alors de faire appel à un sexologue dont il avait entendu parler sur internet et qui faisait des merveilles dans l’éducation sexuelle des femmes mariées avec peu d’expérience dans ce domaine..

Monsieur prit donc un rendez-vous à leur domicile. Il était décidé de faire appel aux bons soins de ce professionnel pour éduquer sa femme au plaisir anal.

Le sexologue se présenta en blouse blanche, âgée de quarante ans, plutôt bel homme, style BCBG : bien rasé. Ses yeux noirs étaient très attirants.

— Entrez, docteur, je vous attendais.

— Merci d’être venu, docteur, fit timidement la dame.

Elle le précéda dans un long couloir feutré, le fit entrer dans son salon. 

— Inutile de m’expliquer votre problème, dit-il, votre mari m’en a déjà parlé. Je vais donc vous examiner, mais je pense que vous êtes aussi victime d’un blocage psychologique, consécutif sans doute à une ou plusieurs expériences décevantes. S’agit-il de cela, madame ?

— Oui docteur…

— Racontez-moi, et surtout soyez franche, appelez les choses par leur nom.

Gênée aux entournures, Madame évoqua certains souvenirs accablants, et les craintes que lui inspiraient les échecs qu’elle avait subis.

— Autrement dit, vous avez peur de la sodomie parce que vous êtes tombée sur deux hommes incapables de vous préparer  convenablement !

— C’est ça, docteur, mais par ailleurs, je m’entendais bien sexuellement avec eux…

— Je l’espère pour vous, mais là n’est pas notre souci, trancha le sexologue, nous avons à vaincre deux obstacles : votre phobie maladive d’une part et la résistance naturelle de vos sphincters d’autre part. Parce que, en votre for intérieur, vous avez envie de faire ce cadeau à votre mari, n’est-ce pas ?

— Oui, docteur.

— Pourquoi rougissez-vous, Madame ?

Il n’y avait pas lieu d’avoir honte. Quand on aime un homme, ou que l’on s’entend bien avec lui sur le plan sexuel, ce n’était pas une pratique perverse que de lui offrir le chemin de ses fesses. Beaucoup de femmes ne le faisaient pas – la sodomie restait le privilège d’une minorité – mais les autres ne savaient pas ce qu’elles perdaient, à supposer qu’elles aient un partenaire compétent en la matière.

Madame soupira. Elle avait souffert de ce qui lui était arrivé, et la blessure en elle n’était pas guérie.

— La sodomie, quand elle est bien faite, est un plaisir aussi intense que la pénétration vaginale et peut déclencher des orgasmes revigorants. Je vous parle en connaissance de cause puisque plusieurs de mes partenaires sont des  ferventes adeptes et cela depuis longtemps.

Les confidences personnelles du praticien, jointes à son assurance professionnelle, impressionnaient la dame. Cet homme d’expérience osait sans détour ni complexe évoquer ce sujet avec décontraction. ce qui la mit en confiance.

Le sexologue jugea le moment venu d’examiner sa patiente.

— Déshabillez-vous et passons dans votre chambre.

Madame s’exécuta. Quand elle fut nue :

— Vous êtes une très belle femme, remarquablement bien faite, dit le sexologue, le regard braqué sur elle. 

Jean lui ordonna de s’allonger à plat ventre sur le lit et d’écarter les jambes. Puis, après avoir enfilé des gants de chirurgien en plastique transparent, il se pencha au-dessus des fesses de la dame. Ouvrant les lobes musclés, il tâta la rosette de son côté obscur en rivant son regard dessus.

— Votre anus est encore serré, d’autant que vous le crispez inutilement, et les muscles de vos sphincters ne sont pas aussi élastiques qu’il conviendrait, mais ce n’est qu’une question d’entraînement et de volonté. Vous avez cette volonté, Madame ?

— Oui docteur…

Tout en lui palpant les fesses et lui doigtant habilement la vulve, il poursuivit ses commentaires : une femme, avant de se faire pénétrer, doit au préalable être bien excitée. Pour une novice, une bonne préparation s’imposait, aussi allait-il lui loger un petit godemiché vibrant dans l’anus et des pinces à au bout des seins.

Il fit asseoir la dame. Celle-ci ne ressentit aucune douleur quand le sexologue lui fixa les pinces qui comprimèrent ses tétons. Le sexologue la fit mettre alors à quatre pattes en se tenant sur les coudes, et l’encouragea à demeurer détendue :

— Il ne va rien vous arriver de douloureux.

Il lubrifia le petit phallus de plastique, comparable par sa taille à la verge de son mari, et déclencha les vibrations. Des ondes de bien-être envahirent les terminaisons nerveuses et les entrailles de la femme, laquelle émit une plainte continue, en frissonnant de tous ses membres. Puis, après avoir enduit le cône de sa rosette d’un gel glacé, le docteur lui appliqua un massage anal et aussi rectal destiné à assouplir l’orifice.

La dame ressentait les prémices d’une excitation provoquée par les sollicitations des vibrations. Le sexologue accentua alors la puissance des impulsions ; la jeune femme se mit à gémir en s’agitant fébrilement.

Debout près d’elle, le sexologue lui flattait la croupe.

— La sensation, vous le constatez, est déjà agréable avec un bon gode dans l’anus, mais rien ne vaut une vraie queue bien vivante, n’est-ce pas votre avis ?

— Je vous crois… docteur… haletait la dame qui perdait le contrôle d’elle-même.

— Eh bien, cette queue, vous allez l’avoir, Madame !

— Pardon ! s’étrangla la dame en se figeant.

— Votre mari m’a donné son accord et vous devez lui obéir. Je vais avoir avoir le privilège de vous dépuceler. Je vais vous bander les yeux afin de vous permettre de vous concentrer sur vos sensations et apprendre à prendre du plaisir avec votre anus. Décontenancée, prise au dépourvu, Madame se laissa bander les yeux dès qu’elle fut descendue du lit. Le docteur la fit mettre à genoux et se présenta la verge à la main devant sa bouche.

Quand il fut à portée de ses mains, Madame lui prit le sexe. Le sexologue bandait déjà. Docile, Madame se mit à le sucer. Administrer une fellation à un homme les yeux bandés  lui causait une sensation étrange, un mélange d’excitation et d’appréhension.

Tandis qu’elle suçait la verge avec application, le sexologue lui ôta les pinces et lui caressa ses seins pour maintenir ses tétons en érection. Elle retira également le godemiché vibrant qui embrasait son rectum et se relevant, annonça que le moment était venu.

Les yeux toujours bandés, elle écoutait les derniers conseils du sexologue.

— Entrouvrez légèrement les cuisses… Oui, comme ça. Je vais me coucher sur vous et vous pénétrer. En position allongée, vous serez plus détendue qu’en levrette.

Le sexologue lui flattait les muscles fessiers avec une douceur qui l’étonnait. Accroupie derrière elle, il positionna d’une main experte son gland emballé dans un préservatif au centre de la rosette de son côté obscur..

— Vous le sentez bien placé ?

— Oui docteur, je crois…

— Respirez à fond, plusieurs fois, sans vous contracter !

Le docteur appuya sans forcer, laissant l’anus bien préparé s’ouvrir et se dilater naturellement sous la pression de son sexe raidi. Pour distraire la femme, il avait glissé ses mains sous son buste et compressait ses beaux seins dont il titillait habilement les mamelons tumescents.

— Ouvrez-vous, lui chuchota-t-il à l’oreille en lui léchant le lobe charnu, faites bouger votre anus.

— J’essaie…

Il donna un coup de reins plus vif, et il l’enfila. Madame laissa échapper un gémissement alors qu’elle mouillait abondamment de sa chatte excitée à l’extrème ; un réflexe lui fit serrer les fesses, mais le gland était passé et le plus dur était fait.

— Oooh… soupira-t-elle en se mordant les lèvres, je le sens… il est entré, j’aime cela.

— Le bout est entré, confirma le docteur, maintenant je vais m’enfoncer de toute ma longueur, et ça va aller tout seul. Détendez-vous, Madame, vous êtes d’ores et déjà déflorée !

— Ça m’irrite un peu, docteur, geignit-elle en essayant de ne pas trop se tortiller.

— C’est normal. Ça va passer dès que je coulisserai en vous. Je rajoute quelques gouttes de gel sur ma verge pour faciliter l’intromission. Votre conduit rectal va se distendre et s’assouplir, la sodomie va devenir très vite un plaisir, vous allez voir. Dès que vous sentez la moindre crispation, vous accélérez votre respiration, c’est tout.

La queue du sexologue était maintenant au fond d’elle ; sans cesser de lui malaxer les seins, il allait et venait calmement dans son rectum, l’encourageant par de petits baisers sur la nuque et les épaules, le torse plaqué contre son dos. Seul son bassin s’agitait à une cadence régulière.

— Je vous sodomise de façon thérapeutique, commenta le docteur.

L’objectif n’était pas de lui faire l’amour, mais d’habituer la femme à sentir un sexe dans son anus, d’assouplir son fondement, de le dilater sans brutalité.

— Vous vous sentez comment, Madame?

— Mieux, docteur, les crispations et les irritations se sont atténuées… Je ressens déjà des vagues de plaisirs.

— Vos muqueuses anales sécrètent-elles un liquide lubrifiant qui facilite les mouvements de la verge ?

— Oui docteur, oui…

— Bon, c’est que vous acceptez maintenant la présence d’un corps étranger dans votre intimité rectale.

Madame sentait l’orgasme anal l’envahir, elle cria de plaisir en éjaculant comme une fontaine par sa chatte alors que le docteur déchargeait dans son petit cul, puis se retira en douceur, sans un mot, après avoir longuement caressé les fesses de sa ravissante patiente. Madame avait ressenti une jouissance intense, plus longue qu’un orgasme vaginal. Redoutant toutefois de s’asseoir, elle se leva, et le sexologue lui ôta son bandeau.

— Soulagée ?

— Oui docteur.

— Je reviendrai la semaine prochaine, à la même heure, lui dit le sexologue.

— Ah bon ?

— Oui, votre entraînement n’est pas terminé, Madame, et nous avons prévu, votre mari et moi, trois séances consécutives. En attendant je vous invite à attendre avant de pratiquer ce plaisir avec votre mari.

— J’ai hâte de vous revoir Docteur pour parfaire mon éducation. Vous me faites tellement de bien et mon mari va être si content.

Jean, le sexologue continua son éducation lors des séances suivantes. Monsieur et Madame furent totalement satisfait de cette formation au plaisir anal et profite encore aujourd’hui de cette jouissance peu connue et mal pratiquée.

***

Avez-vous besoin de cours d’éducation sexuelle ? Voulez-vous apprendre à faire l’amour ? Réservez une séance en ma compagnie et découvrez des sensations que vous ne connaissez pas. Apprenez à donner et à prendre du plaisir.

Je ne vous jugerai pas si vous commettez des fautes car vous êtes là pour apprendre. Je connais les femmes et je les aime. Vous avez des limites, je vous aiderais à vous dépasser en vous respectant. A vous de décider jusqu’où vous souhaitez aller.

Je vous apprendrais tous les secrets du plaisir lors d’une soirée, d’une nuit ou d’un week-end hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous deviendrez une amante experte dans les plaisirs du Kamasutra et vous pourrez lâcher prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection.

Offrez vous un cours d’éducation sexuelle pratique pour profiter de la vie que l’on vit qu’une fois. Carpe Diem.

Au plaisir de vous faire plaisir, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et laissez vous séduire.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

Tel: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
Website: http://escortboy.org

https://escortboy.org