Monsieur voulait vivre une expérience de triolisme

  • -
Deux gentlemen pour une lady

Monsieur voulait vivre une expérience de triolisme

Category:Uncategorized

Monsieur voulait vivre une expérience de triolisme, il sortit de sa mallette une pochette de photos.

— Voici ma compagne. Elle est plus jeune que moi. Elle va avoir trente ans.

Sur la première photo, elle était en maillot deux-pièces, vue de trois quarts, debout près d’une piscine. Elle souriait sans fixer l’objectif. C’était une femme plutôt grande, seins généreux, peau mat, cheveux bruns, courts.

— Elle jouit fort. C’est pour le plaisir de la voir et de l’entendre jouir que je veux l’offrir à vos mains expérimentées.
— Je comprends.

D’autres photos la représentaient de face ou de dos, allongée sur un matelas de mousse.
« Belles hanches… magnifique » remarqua Jean comme s’il se parlait à lui-même, mais assez fort pour être entendu par le monsieur.

Sur la dernière photo, elle avait les seins nus. L’escort boy les jugea volumineux, sans la moindre lourdeur. Les aréoles larges, mauves foncé, cernaient deux gros tétons qui semblaient dures.

Regardez votre femme prendre du plaisir avec une autre homme

Regardez votre femme prendre du plaisir avec une autre homme

— Ma femme ne va pas tarder à rentrer. Voulez-vous prendre l’apéritif à la maison en notre compagnie ?

Bien sûr que l’escort boy voulait.

— Nous habitons dans le 9e. A pied, ce n’est pas loin.

Madame était déjà à la maison ; Monsieur fit les présentations en précisant :

— Jean, dont nous avons beaucoup parlé…

Il enchaîna aussitôt :

— Tu nous sers à boire ?

Madame portait une jupe courte, étroite, qui lui moulait les hanches et les fesses en dégageant des cuisses puissantes mais longues. Son corsage sans manches s’arrêtait au-dessus du nombril. Il était gonflé par sa volumineuse poitrine.

Quand elle se pencha en avant pour servir l’apéritif, pliée en deux sur une table basse, Jean aperçut son soutien-gorge. Ce n’était qu’une mince lingerie transparente qui laissait deviner de larges aréoles et la pointe des seins. Madame se déplaçait dans la pièce, apportant des amuse-bouches, disposant les cendriers. Il ne la quittait pas des yeux, sous le charme ; Monsieur, lui, observait Jean avec intérêt. Madame finit par s’asseoir dans le canapé, de l’autre côté de la table basse.

Ils prenaient l’apéritif dans un silence gêné, que Monsieur interrompit brutalement en s’adressant à Jean :

— Voulez-vous que je vous fasse découvrir Madame ?

Sans attendre la réponse, il alla se placer derrière le canapé, caressa la chevelure, le visage, les épaules de sa femme qui regardait dans le vague, comme si elle ignorait la présence d’un invité. Rapidement, la main du mari se fit plus audacieuse, soupesant les seins, passant et repassant sur leur rondeur, puis se glissant sous le corsage à la recherche des pointes.

Madame a besoin de s'évader avec un autre homme

Madame a besoin de s’évader avec un autre homme

Monsieur déboutonna le corsage. Avec une lenteur calculée, il écarta les côtés, offrant à l’invité la vision d’une délicate lingerie qui voilait à peine les larges aréoles brunes.
Il chuchota quelque chose à l’oreille de sa femme.

Après une courte hésitation, Madame décroisa les jambes, écarta les genoux. De sa place, Jean apercevait la culotte blanche. Quand son mari eut mis les seins à nu, Jean croisa les jambes pour dissimuler son érection. Il trouvait magnifique cette poitrine forte, bien droite, avec deux gros tétons au bout.

Madame se souleva en prenant appui sur les bras quand Monsieur lui retira sa jupe, puis son slip, la priant de ne pas resserrer les cuisses.

— Montre-toi bien.

Il s’assit à côté d’elle, lui fit poser les pieds contre les fesses et, lui maintenant les genoux écartés, lui caressa le pubis et la touffe, avant de plonger les doigts entre les petites lèvres. Il l’embrassa sur la bouche en la masturbant avec vigueur.

Jean remarqua qu’elle ne se rasait pas. Elle finit par jouir, sans gémir ni crier, simplement en faisant entendre une respiration haletante. Elle avait la bouche ouverte, la tête rejetée en arrière, les yeux fermés. Elle ne put s’empêcher de resserrer les cuisses au plus fort de l’orgasme.

Son mari la laissa reprendre son souffle, puis lui glissa de nouveau quelque chose à l’oreille. Elle se leva avec grâce et alla s’asseoir sur la moquette, aux pieds de l’invité qu’elle fixa dans les yeux en lui faisant décroiser les jambes. Avec une audace qui surprit l’escort boy, elle lui posa aussitôt la main au bas du ventre, sentit sa virilité durr à travers le pantalon.

Jean lui caressa sa courte chevelure brune. Avec la même lenteur que son mari avait mise pour la déshabiller, Madame défit la ceinture de l’invité, abaissa la fermeture de sa braguette, dégagea un caleçon trop petit pour contenir le membre en érection ; le gland et le sommet de la verge dépassaient.

Les doigts de votre mari et de votre escort boy

Les doigts de votre mari et de votre escort boy

Elle lui parcourut le sexe du revers de la main, depuis les couilles qui gonflaient le caleçon. Elle toucha le gland du bout des doigts, le décalotta. Debout près du fauteuil, Monsieur observait sa femme en train de faire bander un homme qu’elle ne connaissait pas. Il regardait ses longs doigts dont la caresse devait être bien agréable à l’invité, son visage sur lequel il lisait le désir.

Jean n’osa saisir les seins de Madame que quand elle l’eut déshabillé. Elle se retrouva bientôt à genoux sur le fauteuil ; Jean lui pétrissait les hanches, les seins, le bas-ventre collé contre ses fesses.

La queue de l’escort boy emballé dans un préservatif qui s’introduisait entre les lèvres du sexe de sa femme. Sa verge ressortait du vagin, seulement pénétré par le gland, avant d’y replonger d’un violent coup de reins qui arrachait des petits cris à Madame. Celle-ci s’exprimait avec une voix de gorge, lui disant, en le vouvoyant, que son pénis lui faisait du bien, qu’il était long, très bon…

Monsieur ne fut pas étonné de l’entendre crier au moment de jouir. Ils achevèrent leurs verres en silence. Jean prit place sur le canapé, face à Madame assise dans le fauteuil sur lequel elle venait d’être baisée, une jambe rejetée sur l’accoudoir, les cuisses écartées.

Autour des lèvres entrouvertes de son sexe, les poils luisaient de mouille. Monsieur manifesta le désir de se retrouver seul avec Madame. Il indiqua seulement à l’escort boy que sa femme était coiffeuse dans un salon du quartier, tout près de chez lui, comme s’il voulait lui suggérer d’aller la retrouver sur son lieu de travail.

A suivre….

❤️  ❤️  ❤️

Monsieur voulait vivre une expérience de triolisme est service pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du triolisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore comme un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui. Mais d’autres scénarios s’offrent à vous. Laissez votre imagination guider votre plaisir.

Respirez le voyage d’un mari attaché devant sa femme jouissant devant lui et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience de Monsieur voulait vivre une expérience de triolisme.

4 mains sur votre corps de femme

4 mains sur votre corps de femme

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez Etre accompagné dans leur pratique du candaulisme.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’idée d’une expérience de sexe à trois. Etre accompagné dans la pratique du triolisme.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples car Monsieur voulait vivre une expérience de triolisme.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/