Plaisir secret à Paris avec un gentleman

  • -
Dans les bras de son gentleman escort boy

Plaisir secret à Paris avec un gentleman

Category:escort boy,jouissance,lâcher-prise Tags : 

Madame vivait seule dans un très grand appartement et voulait prendre un plaisir secret à Paris avec un gentleman. Elle fit entrer le gigolo dans le salon puis s’excusa, prétextant devoir changer de toilette pour mieux le recevoir.

Dans sa chambre, elle se dénuda rapidement et enfila une robe de chambre très provocante. Madame se demanda quel amant cet escort boy pouvait bien être. Il était bel homme et serait certainement la plus intéressante de toutes ses conquêtes masculines.

Quand elle revint vers lui, à son regard, elle constata qu’elle avait marqué un point. Elle lisait le désir dans ses yeux et elle aimait cela.

– Je vous sers une coupe ? J’ai besoin de me réchauffer, dit-elle en versant d’autorité la boisson dans deux flûtes.

Le gentleman escort boy et sa lady boivent du champagne

Le gentleman escort boy et sa lady boivent du champagne

Après lui en avoir tendu un, Madame heurta légèrement le sien contre celui de son hôte.

– Je bois à notre rencontre, monsieur ! 

L’escort boy lui sourit et posa son verre sur la table basse qui se trouvait devant lui.

– Si je considère votre déshabillé très charmant qui me révèle tout de votre corps magnifique, je pense que vous avez une petite idée en tête, madame…, déclara-t-il, son regard se rivant au sien.

– Comment ? Mais à quoi pensez-vous donc, monsieur, je suis un ange, dit-t-elle tout en se collant cependant à lui.

Il l’enlaça aussitôt puis sa langue envahit sa bouche avec délicatesse et assurance en même temps. Ce que Madame apprécia. Lorsque ses mains écartèrent puis firent tomber sa robe de chambre, elle se retrouva nue et offerte entre ses bras.

– Oh ! Prenez-moi, monsieur ! Montrez-moi votre virilité, murmura-t-elle.

L’escort boy la poussa doucement vers le fauteuil, où elle s’assit docilement, le laissant prendre l’initiative. Gentiment, il l’embrassa de nouveau, tout en écartant et repoussant ses jambes contre les accoudoirs. Elle songea que, comme tous les hommes, celui-ci allait certainement se comporter comme une brute et ne penser qu’à son plaisir. Il allait la pénétrer et, dans deux secondes, c’en serait fini !

Mais non. Ses mains coururent sur l’intérieur de ses cuisses, avant de s’aventurer vers son jardin secret, qu’il effleura à peine. Après tout, se dit-elle, cela risquait d’être plus intéressant que prévu… Tout en continuant de l’embrasser, ses doigts la pénétrèrent soudain et la masturbèrent avec une atroce lenteur qui la fit gémir de bonheur. Il savait y faire !

– Mmm… Prenez-moi ! Je suis prête ! réclama-t-elle, s’ouvrant encore davantage.

Mais qu’attendait-il donc ?

Tandis qu’il la masturbait, son autre main s’empara alors de ses fesses et d’autres doigts envahirent ses reins ! Madame crut perdre la tête, elle qui adorait cela plus que tout.

– Oh, vous allez me faire jouir ! Plus fort !

L’escort boy obtempéra, et ses doigts durcirent leurs caresses. Elle haleta et mordit son épaule à travers la veste et la chemise. Comme elle aimait un peu de violence… Cependant, il ne fallait pas qu’elle se donne trop. Elle ne devait pas oublier qu’elle était là pour une raison précise !

L'escort boy obtempéra, et ses doigts durcirent leurs caresses

L’escort boy obtempéra, et ses doigts durcirent leurs caresses

Mais comment résister à un tel amant, si doué de ses mains et qui promettait bien plus ? L’orgasme la saisit sans qu’elle pût le retenir ou simplement le retarder.

– Oh, je jouis ! s’écria-t-elle soudain.

Quand elle rouvrit les yeux, il lui souriait, et l’embrassa à nouveau. Il embrassait fort bien d’ailleurs ! Sans qu’elle sût par quel moyen ou à quel moment il parvint à libérer son sexe, Madame sentit soudain quelque chose de gros, de dur et de chaud palpiter contre son ventre.

– Oh ! Quelle belle nature ! s’exclama-t-elle, s’en emparant des deux mains avec délices.

Madame le masturba à son tour et n’en crut pas ses yeux en le voyant encore s’allonger et grossir. Puis l’escort boy se leva et se présenta devant son visage. Il n’avait pas besoin de dire quoi que ce fût, Madame comprit.

Si elle avait léché bon nombre de sexe masculin, un aussi gros que celui-ci serait bien le premier ! Ses derniers amants n’étaient en aucune façon à la hauteur de cet escort boy. 

Madame ouvrit les lèvres et le laissa glisser dans sa bouche, chaude et humide. Sa première pensée fut que cela était loin d’être désagréable. Elle eut malgré tout un hoquet car l’escort boy était bien trop gros pour sa petite bouche. Pourtant, elle devait reconnaître que même ce goût suave, un peu amer et sucré à la fois, ne lui déplaisait pas tout compte fait !

Madame aspira de plus belle, téta, se laissant guider par son amant. Il la tenait par les cheveux et lui imposait un va-et-vient qu’elle jugeait très excitant. Tout en tenant la hampe de ce sexe superbe d’une main, elle se caressa de l’autre, et se découvrit bien plus mouillée qu’habituellement. Sucer un homme l’excitait donc à ce point ? Première surprise !

La bouche remplie par ce désir masculin qui palpitait de plus belle, Madame prenait beaucoup de plaisir, soupesant les parties intimes de l’homme qu’elle imaginait remplis de son élixir brulant. Elle fut ravie d’en avaler quelques gouttes, bien dérisoires, mais promettant une future abondance qu’il lui tardait de découvrir.

L’escort boy se dégagea alors et la poussa doucement au fond du fauteuil. Il l’attira ensuite avec force vers lui, la saisissant par les hanches pour la placer juste au bord de l’assise, relevant encore plus loin ses jambes.

Succombant à sa force, elle se laissa aller.

– Prenez-moi ! Vite ! Baisez-moi ! s’écria-t-elle, oubliant de retenir la vulgarité.

L'escort boy, lui, ne parlait pas. Il agissait. Il enfila un préservatif.

L’escort boy, lui, ne parlait pas. Il agissait. Il enfila un préservatif.

Madame se sentit brusquement envahie par ce sexe magnifiquement imposant qui n’en finissait plus d’entrer en elle. Loin. Très loin. Cela glissa sans fin et Madame se sentit écartelée, prisonnière, soumise à ce sexe masculin si énorme.

– Oh ! Vous êtes si gros…, dit-elle, admirative, avant de gémir de plaisir sans pouvoir se retenir, le visage rejeté en arrière.

L’escort boy commença à lui faire l’amour avec la même lenteur dont il avait usé pour la masturber. C’était horriblement exquis, un doux supplice !

– Mmm… Oui, plus vite !

Jean obéissait à ses moindres demandes, sans sembler penser à lui. Quel homme ! songea-t-elle, à sa propre surprise.

Madame jouit la première, très rapidement, submergée par des sensations inconnues d’elle jusqu’alors. Mon Dieu ! Mais je ne savais pas que c’était si bon, pensa-t-elle, secouant la tête en tous sens, emportée dans un véritable tourbillon.

Jean, l’escort boy s’avérait un amant fantastique et infatigable. Les extases se succédèrent à un rythme de plus en plus affolant, la faisant gémir, hurler ou encore pleurer parfois, quand le plaisir devenait insoutenable. Et plus elle jouissait, plus il allait vite, sans jamais ralentir ni s’arrêter.

Mais d’où sortait cet homme ?

Soudain l’escort boy cessa ses va-et-vient et fit basculer son bassin encore davantage vers lui. Puis il se pencha et sa bouche s’empara de son intimité, sa langue fouillant sa chatte déjà inondé de plaisir. Alors il mordilla son clitoris, et Madame perdit tous ses repères. Elle n’était plus que sa chose, vibrante et soumise entre ses bras !

Quand Madame le sentit prendre ses reins, ce fut une autre révélation. Il était le premier homme qu’elle laissait faire et, malgré la brûlure que lui causa son sexe, elle en redemanda encore et encore. Le fauteuil tremblait sous les coups de boutoir de l’escort boy, qui semblait avoir décidé de la faire mourir de plaisir… et cela lui convenait parfaitement !

Au moment ultime, Jean quitta ses reins et jouit sur son ventre. Madame ferma les yeux, appréciant cette douce chaleur qui maculait son ventre, hommage masculin qui ne la dégoûta pas. Bien au contraire ! Elle étala elle-même son sperme de sa main et s’en couvrit les seins en gémissant de plaisir.

❤️❤️❤️

Plaisir secret à Paris avec un gentleman est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman. Beaucoup de femmes ont envie d’un divertissement plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un service d’escorting pour dames seules en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat.

N'hésitez pas à appeler votre escort boy

N’hésitez pas à appeler votre escort boy

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre goût du plaisir secret à Paris avec un gentleman.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Plaisir secret à Paris avec un gentleman pour vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Plaisir secret à Paris avec un gentleman pour toutes les femmes voulant lâcher-prise dans un respect mutuel avec protection.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance pour un plaisir secret à Paris avec un gentleman.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/