Madame pousse un soupir de plaisir et se détend contre moi en fermant les yeux et en mettant la tête sur mon épaule

  • 0

Madame pousse un soupir de plaisir et se détend contre moi en fermant les yeux et en mettant la tête sur mon épaule

Category:Massage

Quand nous arrivons au bord du jacuzzi, nous l’enjambons et nous nous baissons tous les deux dans l’eau bouillonnante, je prends ma compagne sur mes genoux. Madame pousse un soupir de plaisir et se détend contre moi en fermant les yeux et en mettant la tête sur mon épaule.

Pendant quelques minutes, je me contente de rester assis en la tenant dans mes bras assise sur mes genoux. Je lève la main et je lui caresse paresseusement le dos en m’émerveillant devant la douceur de sa peau. Ma verge d’escort boy tressaute, demandant plus, mais je ne suis pas pressé. Je veux prolonger ce moment, intensifier notre impatience à tous les deux.

En appuyant légèrement sur la plante de son pied, je commence à la masser comme ça lui plait et le petit gémissement qui s’échappe de ses lèvres sous mes caresses me fait plaisir. Elle a de jolis petits pieds, comme le reste de sa personne.

Obéissant à un désir soudain je lève son pied vers ma bouche de gigolo et je commence à le sucer en faisant tourner ma langue autour de chaque doigt de pied. Elle en perd le souffle et me fixe des yeux, j’entends sa respiration s’accélérer et je vois ses yeux s’assombrir de désir. Je m’aperçois qu’elle est tout excitée et le fait de le savoir me raidit encore la verge.

Je soutiens le regard de ma compagne et j’attrape son autre pied pour en faire autant. Sous ma langue, ses doigts de pieds se recroquevillent et sa respiration se fait haletante puis elle passe la langue sur ses lèvres sèches.

Ma tension à l’entre-jambe s’accroit, je lui lâche le pied et je glisse lentement la main le long de sa jambe, je sens les muscles de sa cuisse trembler de tension au fur et à mesure que je m’approche de son sexe. Mes doigts de gentleman pour femmes exigeantes effleurent son sexe et séparent ses plis très doux. Puis j’enfonce le bout de mon index dans sa petite ouverture tout en appuyant du pouce sur son clitoris.

Elle est extraordinaire, chaude et glissante à l’intérieur, ses parois intimes se referment si fort sur mon doigt que ma queue tressaute de nouveau. Elle laisse échapper un doux gémissement, elle hausse une hanche vers moi et mon doigt glisse encore plus loin ce qui lui fait pousser un cri qui reste étouffé dans sa gorge. Machinalement, elle recule comme si elle voulait se dégager, mais ma main restée libre lui prend le bras et je l’attire vers moi, la gardant tout près.

Je commence à la pénétrer avec mon doigt d’escort boy tandis que mon pouce caresse son clitoris avec le même rythme régulier. Elle jette la tête en arrière et ferme les yeux, une expression d’extase parfaite apparait sur son visage et elle gémit une fois de plus.

Je savoure ce moment où elle jouit entre mes bras. Son corps se cambre et se raidit puis elle se met à crier et sa chair ondoie de plaisir autour de mon doigt en se resserrant encore ce qui fait douloureusement vibrer ma verge de désir.

Elle n’en peut plus. Je retire le doigt, passe la main sous elle et la soulève en me relevant. Elle ouvre les yeux et me prend par le cou tout en me regardant attentivement, je sors du jacuzzi et je la porte vers la chambre.

Elle continue à me regarder, ses yeux sombres sont lourds de désir quand j’arrive sur le lit et que je suis entre ses jambes, penché sur sa douce et tendre chair. Sans prêter attention à ma virilité qui me fait de plus en plus mal je commence à embrasser l’intérieur de ses cuisses et puis je remonte jusqu’à atteindre mon but, sa fente mouillée, toute rose et un peu enflée après l’orgasme qu’elle vient d’avoir.

Du doigt, j’ouvre ses plis, je la lèche tout autour du clitoris en goûtant son essence puis j’enfonce la langue à l’intérieur pour la pénétrer aussi loin que possible. Elle frissonne, ses mains descendent jusqu’à ma tête et je sens ses ongles s’enfoncer dans mon cuir chevelu.

Chaque goutte venue de son corps me ravit, chacun des soupirs et des gémissements qui viennent de sa gorge aussi, et ma langue joue sur les nerfs qui se rencontrent en haut de son sexe. Elle commence à trembler, ses cuisses vibrent sous la tension et quand elle jouit avec un cri éperdu je sens un liquide à la fois salé et sucré, alors ses hanches se soulèvent du lit et son sexe se frotte sur ma langue.

Quand elle s’affaisse enfin en haletant après avoir joui je rampe vers elle et j’embrasse la délicate conque de son oreille. Je n’en ai pas encore fini, loin de là.

Ma queue tendue vibre encore plus fort en la sentant réagir comme ça, mes bourses sont prêtes à exploser. J’ai tellement envie de la prendre, je lui lèche le dessous du lobe de l’oreille, la poussant à m’attraper convulsivement les hanches.

Elle en perd le souffle, elle se tord dans mes bras et ma bouche descend le long de sa gorge en laissant une trace chaude et humide sur sa peau. Ma main droite glisse le long de son corps pour atteindre son intimité humide.

Quand mes lèvres arrivent à ses épaules et en haut de sa poitrine, elle recommence à haleter et sa respiration devient de plus en plus irrégulière au fur et à mesure que je me rapproche de ses seins. Ses tétons roses sont tout raides, ils me supplient presque de les caresser, alors je ferme la bouche sur l’un des boutons de rose qui se dresse et je me mets à le sucer sans ménagement.

Elle laisse échapper un son entre un gémissement et un geignement. Puis, je m’occupe de l’autre téton en le suçant jusqu’à la sentir trembler sous mon poids, et que son sexe m’inonde entièrement la main. Mais avant qu’elle ne jouisse je me glisse de nouveau le long de son corps et je la pénètre de nouveau de la langue au moment où son corps recommence à se contracter.

Je la lèche jusqu’à l’ultime fin de son orgasme puis je remonte sur elle et je m’appuie sur le coude droit. De la main gauche, je lui attrape la mâchoire pour la forcer à me regarder droit dans les yeux. Mais ses yeux restent vagues, elle est encore sous l’effet du plaisir et je baisse la tête pour m’emparer de sa bouche et l’embrasser profondément, longuement. Je sais qu’elle peut sentir son propre goût sur mes lèvres, une pensée qui m’excite encore plus, et ma queue sursaute.

Dans le même temps ses bras se nouent autour de mon cou pour m’étreindre et je sens ses seins contre ma poitrine, ses tétons sont durs comme de petits galets.

Le contrôle que j’exerce sur moi-même commence à faiblir, mais je continue à l’embrasser en lui ouvrant les cuisses du genou. En appuyant ma grosse queue sur son ouverture je glisse la main gauche dans ses cheveux pour lui maintenir l’arrière du crâne.

Alors je commence à pousser en elle. Et c‘est petit aussi à l’intérieur, son antre est plus serré que jamais. Je sens sa chair mouillée m’engloutir progressivement, s’étirer pour moi, son dos se met à frissonner, mes bourses remontent le long de mon corps. Je ne suis pas encore en elle jusqu’au bout et je vais déjà exploser de ce plaisir fou.

Elle arrache sa bouche à la mienne, ses petits halètements me soufflent sur l’oreille. Elle lève les jambes pour m’emprisonner les hanches. Ce mouvement m’aide à la pénétrer plus profondément et à me faire gronder éperdument de désir.

Du plus profond de ma poitrine sort un grondement sourd, et mes mains lui agrippent les cheveux quand je commence à la marteler sauvagement, implacablement. Elle se met à hurler et me prend par le cou, son corps vient accueillir mes assauts sans merci.

Sa tête explose sous les sensations, c’est une extase indicible. Voici exactement ce qu’elle veut, ce dont elle a besoin. La raison pour laquelle, elle a voulu me rencontrer. Nos corps luttent sur le lit, les draps mouillés s’entortillent autour de nous, dans les sons et les odeurs du sexe brûlant où tous les coups sont permis. ma compagne est comme de la lave en fusion dans mes bras, son corps se cambre encore contre le mien, ses jambes entourent mes cuisses.

Chaque coup m’enfonce encore plus profondément en elle jusqu’à ce que nous ne fassions plus qu’un, que nous soyons soudés l’un à l’autre. C’est elle qui jouit la première et son intérieur me serre encore plus fort. J’entends son cri étranglé quand elle me mord l’épaule en proie à l’orgasme, et puis c’est mon tour et je tremble sur elle quand mon elixir jaillit en jets brûlants continus dans le préservatif.

*

Avez-vous besoin de l’affection d’un gentleman ? Voulez-vous des câlins d’amour ? Réservez une séance en ma compagnie et découvrez des sensations que vous avez connues dans les bras d’un homme romantique et sentez vous jolie, séduisante dans ses bras.

Je ne vous jugerai pas d’avoir envie de calins, de tendresse et de plaisir. Je sais ce dont vous avez besoin car je connaîs les femmes et je les aime. Vous avez des limites, je les respecterai. A vous de décider jusqu’où vous souhaitez aller.

Je vous transporterai dans la magie d’une soirée, d’une nuit ou d’un week-end hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience unique dans un respect mutuel avec protection.

Offrez vous un service d’accompagnement premium pour profiter de la vie que l’on vit qu’une fois.

Au plaisir de vous faire plaisir, de vous faire rire, de vous divertir. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et laissez vous séduire.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

Tel: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
Website: http://escortboy.org


Leave a Reply