Faire l’amour sur le capot de la voiture de son mari

  • -
Faire l’amour avec un escort boy sur le capot de la voiture de son mari

Faire l’amour sur le capot de la voiture de son mari

Category:escort boy,Experience,fantasmes Tags : 

Madame avait toujours rêvé de Faire l’amour sur le capot de la voiture de son mari. Madame aimait lire les histoires érotiques de Jean l’escort boy pour femmes exigeantes ou couples hétérosexuelles. En lisant ses histoires, elle avait le sentiment de devenir folle. Sa frustration sexuelle la rongeait. Elle lisait toutes les histoires, des situations qui, sommairement campées, suffisaient à lui donner l’envie de se masturber. Les fantasmes l’assaillaient sans qu’elle puisse rien y faire.

Elle avait les nerfs à fleur de peau, fumait cigarette sur cigarette, dans une sorte de fébrilité obsédante. Souffrant du mal d’amour, de solitude, elle se sentait comme une bête en cage, déambulant dans sa maison sans autre but que de tuer l’ennui. Ses siestes de l’après-midi s’allongeaient de jour en jour. Elle trouvait alors dans un demi-sommeil cette volupté propre à l’exciter. Elle se caressait longuement, se faisait jouir par petites touches successives en imaginant que Jean était avec elle et lui faisait vivre de nouvelles situations plus érotiques les unes que les autres.

Madame crevait de l’inviter chez elle, mais elle n’osait pas. Une peur indéfinie venait modérer son envie. Elle finit pas lui envoyer un SMS pour lui demander s’il serait disponible pour une rencontre à son domicile.

Quelques minutes après avoir envoyé son SMS, le téléphone sonna. Elle sursauta, comme prise en faute, puis décrocha. C’était Jean son escort boy qui l’appelait pour faire connaissance et trouver une date de rendez-vous. Madame lui proposa de venir à sa maison et lui décrivit le fantasme qu’elle voulait vivre. Faire l’amour sur le capot de la voiture de son mari qui la touchait plus depuis bien longtemps. Une sorte de revenge sur la vie.

La dame ne parlait plus que par onomatopées avec son escort boy

La dame ne parlait plus que par onomatopées avec son escort boy

Jean se présenta et elle l’emmena dans le garage et il reconnut sans peine une Alfa Roméo cabriolet des années cinquante. Découvrir ici cette pièce de collection laissa Jean stupéfait. Il n’avait jamais donner du plaisir à une femme sur une si jolie voiture. Madame s’assit sur le capot et Jean s’accroupit devant la voiture.

Juchée sur le capot, les genoux remontés, elle écartait les cuisses, pour pouvoir exhiber à son sexe devant les yeux de son gentleman. Madame ferma les yeux et ne sut plus si elle fantasmait ou si les choses se passaient réellement ainsi. La voix du gentleman s’éleva soudain.

— Ecarte encore, que je voie mieux…

Madame s’allongea sur le capot de la voiture, la jupe remontée, et ouvrit davantage les genoux. Elle ne portait pas de culotte. Entre ses cuisses blanches, presque nacrées, une motte de poils clairsemés couvrait à peine le pubis.

Elle exhibait les deux bourrelets de sa vulve, imberbes. Ils s’évasaient légèrement vers le bas, découvrant les bords fripés de ses grandes lèvres qui béaient sur le rose nacré de sa chair. Au-dessous se distinguait son côté obscur. Sous la position, il semblait se dilater, faisant ressortir un peu de chair mauve, autour du petit trou noir.

L’escort boy se leva et vint prendre place sur l’aile du véhicule. Il parlait à voix basse, caressant les cuisses de la belle. Elle s’allongea sur la tôle, la jupe remontée sur le ventre, offrant son sexe aux caresses de l’homme. Elle déboutonna elle-même son corsage et ses seins jaillirent.

Elle les prit à pleines mains et les malaxa avec ardeur. Elle les pinçait entre son pouce et son index. Le gentleman la regardait faire sans broncher. Puis il fit un geste et la dame se mit à quatre pattes sur le capot. Elle lui présenta ses fesses en se prosternant en avant. L’homme approcha son nez et le frotta contre le sexe puis contre l’anus. De la fente rose perlaient déjà de grosses gouttes de son élixir intime.

Jean s’essuya le nez du revers de sa manche puis porta son doigt sur le clitoris qui dardait entre les grosses lèvres. La dame écarta davantage les cuisses, agrandissant du même coup sa fente et le contour de son anus. Le gentleman sortit sa langue et se mit à lécher les deux orifices, particulièrement celui du sexe qui suintait de mouille.

La dame écarta davantage les cuisses devant son escort boy

La dame écarta davantage les cuisses devant son escort boy

La dame laissa échapper quelques soupirs en tortillant son postérieur. Elle se laissa lécher longtemps très longtemps. Le gentleman lui taraudait en même temps l’anus jusqu’au fond du rectum.

Madame était fascinée par ce qu’elle découvrait. Peu à peu, elle sentait son corps s’amollir, sa gorge devenir sèche.

La manière crue avec laquelle l’homme enfonçait ses doigts dans son cul était bouleversante. Elle sentait une excitation envahissante lui chauffer le ventre.

L’escort boy avait retiré ses doigts du sexe de la dame. Puis il contourna la voiture, ouvrit la porte arrière et prit place sur la banquette arrière.

Madame alla rejoindre le gentleman dans la voiture. Elle se pendit au cou de l’homme, qui la fit basculer sur ses genoux. Elle noua aussitôt ses cuisses autour de sa taille, l’embrassant à pleine bouche.

Madame cessa d’embrasser l’escort boy pour mieux se plaquer à lui. Il sortit son sexe et enfila un préservatif avec difficulté, à cause du cul de la belle qui soulevait le derrière et en profitait pour dégrafer sa jupe.

Elle se cambra en arrière, lui offrant son vagin, guidant sa queue raide. Elle resta un moment assise sur la queue comme pour en éprouver tout le diamètre. Elle frottait ses seins contre le visage du gentleman qui tirait la langue pour lécher les pointes et les mordre. Puis il lui empoigna les fesses et la hissa lentement, de façon à ce que le gland ressorte à l’entrée du vagin, au niveau des petites lèvres. Il la tint ainsi un moment, puis la laissa retomber sur sa bite, la pénétrant d’un coup, jusqu’au fond.

— Oui ! C’est bon.
— Tu la sens bien, ma queue ?
— Oh ! j’aime ça…

Les paroles étaient comme des coups de massue pour Madame. Elle se sentait faiblir, anéantie par une excitation qui ne cessait de croître.

 

Subitement, la dame s’arrêta de bouger. Elle s’accroupit entre les cuisses de l’escort boy, lui saisit la bite d’une main, tandis que l’autre lui happait les couilles. Il laissa sa tête reposer en arrière, tenant entre ses grosses mains l’opulente chevelure.

Habilement, elle fit glisser le membre au creux de sa main, dégagea le gland et le branla entre deux doigts.

Elle le branla un moment, puis, comme si cela ne le satisfaisait pas complètement, il l’interrompit. Elle s’installa aussitôt sur la banquette, jambes écartées, fente ouverte, au côté de Jean.

— Tu as envie que je te branle ? Hein, c’est ça ?
— Oui, je veux sentir tes doigts dans mon sexe. Je veux jouir dans ta main.

Madame paraissait toute menue entre les mains de l’homme. Il se branlait tout en la masturbant, entrant et sortant les doigts de son sexe ruisselant. La dame ne parlait plus que par onomatopées, les soupirs succédaient aux plaintes.

— Oh oui… c’est bon…

Quand il lui pinça le clitoris, elle émit un cri aigu, s’agrippant à ses épaules.

— Prends-moi, là, maintenant.
— Déjà ?
— Je t’en supplie, baise-moi, je n’en peux plus.

Il se mit entre ses jambes et porta ses mains sur sa chatte, écarta les lèvres comme pour voir l’intérieur. Le vagin bâilla, exhibant les muqueuses roses et plissées, luisantes de mouille. La dame l’attirait contre elle, désespérément.

— Baise-moi, je te dis ! Viens !

D’un seul coup il planta sa bite dans l’orifice humide et commença un mouvement de va-et-vient.

Madame n’arrivait pas à détourner les yeux de cette verge qui entrait et sortait du vagin. Elle la voyait apparaître et disparaître, presque courbée, froissant les chairs.

Madame n’arrivait pas à détourner les yeux de la virilité de son escort boy qui entrait et sortait du vagin

Madame n’arrivait pas à détourner les yeux de la virilité de son escort boy qui entrait et sortait du vagin

Madame suppliait qu’il aille plus vite, plus fort, elle délirait. Surexcité, il la malmenait, donnant de grands coups de reins, enfonçant sa queue au plus profond de son jardin secret.

Leurs visages étaient méconnaissables, transfigurés par l’imminence de la jouissance. En effet, le gentleman grimaça, ses lèvres se crispèrent. Madame cria en donnant l’impression de se débattre, puis cessa subitement, en proie à un intense apaisement. L’escort boy s’arrêta de bouger la serrant dans ses bras de gentleman. Elle était heureuse et satisfaite de son expérience et se promit de revoir Jean au plus vite.

❤️  ❤️  ❤️

Faire l’amour sur le capot de la voiture de son mari est service pour les femmes qui ont besoin de sexe sans engagement. Une envie soudaine d’être touchée par un homme qui sait comment donner du plaisir à une femme.

Faire l’amour sur le capot de la voiture de son mari en louant un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de prendre du plaisir sans lendemain. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore .

Femmes Modernes cherchent Escort Boy sur mesure pour faire du bien aux dames et l’ère du jeu érotique sans fin. Entrez dans mon monde pour une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais l’expérience de Faire l’amour sur le capot de la voiture de son mari.

sex on my car hood with mt male escort

Sex sur le capot de la voiture avec un escort boy

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour vous. Faire l’amour sur le capot de la voiture de son mari pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez vous faire câliner.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience de gentleman pour dames. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Faire l’amour sur le capot de la voiture de son mari.

Au plaisir de faire votre connaissance pour assouvir votre fantasme de Faire l’amour sur le capot de la voiture de son mari en toute sécurité.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/