Category Archives: quatuor

  • 0
quatuor erotique avec deux escorts

Quatuor avec deux hommes et deux femmes

Category:Accompagnateur,Experience,quatuor Tags : 

L’atmosphère était détendue à table pour un quatuor avec deux hommes et deux femmes. L’escort boy avait présenté une collègue escort comme son épouse. Le couple semblait l’avoir cru. Jean avait une quarantaine d’années, il était plutôt bien fait de sa personne et, de toute évidence, aimait s’habiller. Son regard était troublant. Ses yeux noirs, très perçants, avaient déshabillé Madame dès qu’il lui avait serré la main. Un quatuor avec deux hommes et deux femmes pour une soirée libertine.

Sa compagne arborait une robe fourreau très sexy qui s’arrêtait à mi-cuisses. Les formes rebondies de ses fesses donnaient envie aux hommes de la prendre par les hanches et de le pénétrer sauvagement. Elle avait un visage charmant et doux, aux traits typiquement français. Ses yeux bleus brillaient d’une vive intelligence.

Pour sa part, Madame avait sorti le grand jeu en optant pour une robe longue fendue très haut et révélant ses bas. Un décolleté profond et évasé, qui disait clairement que ses seins n’avaient besoin d’aucun soutien, complétait à ravir ses armes de séduction. L’escort boy, cependant, ne paraissait pas faire attention à elle, et discutait avec Monsieur.

Libertinage à quatre

Libertinage à quatre

Le repas était sublime et les vins français somptueux. Installés à une table ronde, les deux couples se faisaient face ; Madame avait donc l’amie de Jean à sa gauche et Monsieur à sa droite.

Soudain, elle sentit un pied se poser sur le sien. Étant donné la configuration, elle en conclut qu’il ne pouvait s’agir que de celui de l’amie de Jean. Ce pied se fit très vite insistant, caressant son mollet. Madame frissonna. l’amie de Jean était donc bisexuelle… Elle ôta son escarpin discrètement et lui rendit ses caresses.

Entre le plat et les fromages qui se faisaient attendre, l’amie de Jean se leva. Elle quitta la table et se dirigea vers les toilettes. Quelques minutes plus tard, Madame en fit autant. Quand Madame la rejoignit, l’amie de Jean se tenait devant le miroir, sa pochette ouverte et posée à côté d’elle, sur le marbre du lavabo. Elle se remaquillait. Madame approcha lentement, tout en souriant à son reflet.

Madame se recoiffa du bout des doigts, même si sa coupe, qui tenait parfaitement, n’avait besoin d’aucune retouche. l’amie de Jean se tourna vers elle. Madame lui décocha un sourire engageant. Madame lui dit qu’elle aimait les femmes autant que les hommes et que avec Monsieur, ils formaient un couple très libre. l’amie de Jean laissa fuser un petit rire. Elle était intelligente et comprenait vite. Une bonne chose… Madame se tourna vers elle et lui caressa un sein longuement, de façon appuyée.

Le regard de l’amie de Jean s’était troublé et elle ne fit rien pour échapper à la main qui l’effleurait, puis remontait vers son visage, caressant ses lèvres. Madame l’attira soudain contre elle et l’enlaça. Sa main gauche descendit sur sa croupe, puis empauma ses fesses qu’elle massa.

Ne soyez pas timide

Ne soyez pas timide

Elle glissa la main sous sa robe. l’amie de Jean ne portait aucun sous-vêtement. Madame lui griffa alors la peau dans un savant dosage de douceur et de sauvagerie, prenant en même temps possession de sa bouche. l’amie de Jean céda immédiatement et répondit même si vite, que Madame en fut surprise. La belle femme la plaqua contre le lavabo, puis sa langue explora sa bouche, tandis que sa main emprisonnait l’un de ses seins avec une bestialité très excitante.

Madame glissa sa main entre elles et alla droit au but en la posant sur son sexe, qu’elle caressa à travers sa robe. Les narines palpitantes, l’amie de Jean ferma les yeux, tandis que Madame poursuivait sa caresse. Elles entendirent du bruit et s’éloignèrent rapidement l’une de l’autre. Une femme entra et parut surprise de les trouver là, à ne rien faire. Rapidement, elles quittèrent les lieux et retournèrent dans la salle.

Le diner se termina et ils décidèrent de finir la soir dans la suite du couple. Madame commanda du champagne et ouvrit la bouteille de champagne avec discrétion et remplit les quatre coupes. Elle leur en tendit chacun une, puis prit place sur le sofa, s’allongeant sur le côté.

Puis , elle posa sa coupe sur le tapis et se leva pour rejoindre l’amie de Jean, assise dans un fauteuil. Elle s’agenouilla et l’embrassa avec beaucoup plus de ferveur qu’à son arrivée. Simultanément, elle fit glisser sa robe fourreau, révélant ses seins.

Elle sentit le souffle de l’amie de Jean s’accélérer et la repoussa au fond du fauteuil. Puis elle lui releva lentement les jambes, de sorte qu’elles prennent appui sur les accoudoirs. La robe fourreau ne résista pas et l’on entendit nettement la déchirure des coutures. Madame la repoussa sur le ventre de l’amie de Jean et vit enfin son sexe, une jolie fente entièrement épilée et déjà humide.

Soyez de mutuels voyeurs

Soyez de mutuels voyeurs

L’amie de Jean lui saisit la tête et bascula les hanches vers elle. Madame commença alors un cunnilingus très doux. l’amie de Jean avait un léger goût de miel relevé d’une note d’amertume pas désagréable du tout. S’aidant de son pouce pour lui masturber le clitoris, elle lui lécha longuement le sexe, accélérant peu à peu ses mouvements.

La houle qui agitait son ventre et les tremblements de ses cuisses annonçaient l’extase. l’amie de Jean la tenait fermement par la nuque ; elle avait écarté les jambes autant qu’elle le pouvait, et se trouvait à présent dans une position proche du grand écart. Elle jouit brusquement, dans un feulement de bête, ses mains griffant les épaules de Madame. Un quatuor avec deux hommes et deux femmes qui vivaient un fantasme extraordinaire.

Les yeux clos, pantelante, tout son corps frissonnait. Madame ne lui laissa aucun répit ; elle repoussa ses cuisses vers le haut, et lui offrit un anulingus endiablé. l’amie de Jean cria bientôt son désir déjà renouvelé. Madame savait comment faire pour percer le mystère de ce trou étoilé, ce lieu secret si bien gardé par toutes les femmes qui refusaient de connaître les plaisirs qu’il pouvait réserver.

Ce n’était pas le cas de l’amie de Jean, qui écarta elle-même ses fesses pour faciliter la pénétration de sa langue. Puis Madame revint à son sexe, qu’elle découvrit beaucoup plus mouillé que la première fois. l’amie de Jean eut un nouvel orgasme ; un troisième suivit rapidement.

Madame sentit soudain des mains l’attraper et comprit que Monsieur entrait dans leurs jeux. Il n’avait pu résister bien longtemps. Parfait ! songea-t-elle. Il la tira doucement en arrière, la mit à quatre pattes, puis la pénétra.

Un quatuor endiablé pour un plaisir de groupe

Un quatuor endiablé pour un plaisir de groupe

Il était bien monté et son sexe entra très loin en elle, l’envahissant totalement. Ses mains serraient fermement ses hanches et il donnait des coups de reins de plus en plus profonds. Madame ferma les yeux, oubliant l’amie de Jean qui se rappela à son souvenir de la meilleure façon. Elle se glissa sous elle et compléta l’assaut de son mari en la léchant. Aucun doute, ce n’était pas la première fois qu’ils le faisaient à trois !

Tout à coup, l’escort boy se joint à eux et la pénétra avec ses doigts qui devinrent des milliers, autant de plumes ou d’aiguilles délicieusement agaçantes. l’amie de Jean commença à crier. De son autre main, Jean s’empara de son sein qu’il massa avec la même agilité, puis il commit l’irréparable : il lui pinça fortement le téton. Le tsunami prit de l’ampleur et l’amie de Jean ne put y résister. Elle jouit en hurlant son plaisir, des étoiles devant les yeux, et tout son corps fut parcouru d’ondes fulgurantes, qui la laissèrent sans voix. Un quatuor avec deux hommes et deux femmes jouissant ensemble.

C’était la première fois que cela lui arrivait. Elle sentait son plaisir couler abondamment sur l’intérieur de ses cuisses. Les yeux clos, frissonnante, émerveillée, elle mit du temps à s’en remettre. Jean suçait ses doigts et la contemplait, ravi.

Pendant ce temps là, Madame oublia tout et son désir devint impérieux. Monsieur lui pilonnait les fesses, tandis que la langue de l’amie de Jean jouait avec son clitoris. Son orgasme fut un véritable cataclysme et elle cria sa jouissance sans retenue. Quels amants merveilleux !

Elle sentit Monsieur durcir un peu plus. Il allait jouir. Elle se dégagea et, après s’être retournée, le prit dans sa bouche. Elle n’eut pas longtemps à attendre. Il laissa échapper un grognement, et jouit rapidement, abondamment.

Ils étaient tous les quatre en sueur. Madame se rendit compte que sa robe était en piteux état. Tant pis ! Elle se releva et aida l’amie de Jean à faire de même. Elle remplit les quatre coupes et ils burent d’un trait, après avoir trinqué. Quelle expérience magnifique avec ce couple d’escort se dirent Monsieur et Madame.

♥️♥️♥️

♥️♥️♥️

Madame, Monsieur, si cette histoire vous a plu et que vous avez envie de la vivre avec un couple d’escort respectueux, et charmant, une envie d’échanger votre femme en toute sécurité avec un gentleman et l’amie de Jean, de vivre une expérience de quatre à la portée de tous avec un accompagnateur ayant de l’expérience et qui saura vous guider en douceur dans ce moment de libertinage intense, contactez moi.

Avez-vous des fantasmes à explorer ? Beaucoup de couples rêvent de certaines situations érotiques sans pouvoir les vivre dans la société qu’ils fréquentent. Vous êtes, Monsieur, en droit de profiter de la compagnie d’un gentleman qui traitera votre compagne comme une lady et ne jugera pas votre envie réciproque de sexe et de plaisir sans lendemain pour vivre un fantasme. Pourquoi ne pas essayer un quatuor avec deux hommes et deux femmes.

Monsieur, comment partager sa femme avec un autre homme ? Contactez moi et je vous expliquerai comment vivre cette expérience de mélangisme et comment votre femme ou votre compagne va aimer la vivre avec vous et pour vous.

Madame, jouissez deux fois plus dans les bras de deux hommes entièrement dédiés à votre plaisir et découvrez votre bisexualité avec une femme expérimentée.

Un gentleman qui vous transportera dans la magie d’une soirée hors du temps, en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement unique dans un respect mutuel avec protection.

Envie d’échanger votre femme: Explorez des limites encore jamais franchis pour votre plaisir à tous les deux. L’harmonie du quatuor avec deux hommes et deux femmes.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de divertir votre couple. Mais avant tout, faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et nous vous dirons tout ce que vous brûlez de savoir.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

+33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
🌐 https://escortboy.org

PS: connaissez vous la position 1691 ?

Les deux femmes sont en position de 69, l’une sur l’autre, ou sur le flanc. Chacun des deux hommes se place entre les cuisses de sa partenaire, et fait donc face au visage de l’autrefemme . Cette femme  peut ainsi le guider vers les orifices de sa partenaire, ou encore sucer ou doigter tout ce qui passe à sa portée. Ainsi, chaque femme  dirige les opérations pour l’autre couple, tout en “subissant” les désirs de l’autre par l’intermédiaire de son propre partenaire.

mélangisme 1691

mélangisme 1691