Monthly Archives: avril 2021

  • -
Les bouchées de plaisir avec votre escort boy

Bouchées de plaisir libertin avec un gentleman

Category:Accompagnateur,amant,escort boy Tags : 

Découvrez les Bouchées de plaisir libertin avec un gentleman qui saura vous combler Mesdames et vous faire découvrir des expériences voluptueuses. Osez lire cette histoire qui vous donnera un avant gout des possibilités qui s’offrent à vous.

« Bonjour, bonjour ! Entrez, entrez Madame ! »

« Bonjour Monsieur » répondit Madame en serrant la main tendue.

« Oh, appelez-moi Jean ! » répondit l’escort boy avec empressement.

« Vous pouvez m’appeler par mon prénom… » répliqua Madame avec un sourire moqueur.

« Euh oui, bien sûr… » fit le gentleman, visiblement un peu coupé dans son élan par cette réponse de la dame.

Madame tira sur son chemisier, faisant dépasser un peu plus les rondeurs alléchantes de ses seins, et elle vit avec amusement le regard que l’escort boy jetait dans son décolleté, observé les deux sphères comprimées de telle sorte que sillon entre les seins disparaisse au profit d’un écrasement des deux globes l’un contre l’autre. « J’adore les hommes comme lui, qui n’ont pas peur de montrer qu’ils apprécient les belles choses…j’ai l’impression de pouvoir lire dans ses pensées… » s’amusa la dame.

« Prenez place, je vous en prie… » dit l’escort boy en indiquant un canapé à deux places, et en continuant à admirer les rondeurs étalées aussi ouvertement par son interlocutrice.

Dès que la dame se fut assise, l’escort boy vint la rejoindre, s’asseyant juste à côté d’elle, beaucoup plus près que les convenances sociales l’auraient voulu, et sa main vint effleurer comme par inadvertance le genou de la blonde.

Des préliminaires extremement intenses avec votre escort boy

Des préliminaires extremement intenses avec votre escort boy

Et en même temps qu’elle parlait, elle posa sa main sur l’entrejambe du directeur, et entre ses doigts aux ongles longs et vernis, elle souligna les contours de la queue bandée en lissant les plis du pantalon autour de la bosse rigide derrière la toile tendue du pantalon.

« Mmh… » fit Madame en palpant entre ses doigts l’érection de l’escort boy.

La dévorant toujours des yeux, il ne put s’empêcher d’entrouvrir la bouche en la voyant remonter discrètement sa jup, dévoilant la nudité de ses cuisses au-delà de la bande noire de l’élastique de ses bas qui ornaient ses jambes, recouvrant à peine ses fesses.

La blonde perverse se leva pour venir s’appuyer sur le bureau où elle posa ses fesses avant de retrousser intégralement sa jupe autour de ses hanches, révélant à Jean les rondeurs pleines et lisses de sa fente, son abricot juteux délicieusement fendu en son milieu.

L’escort boy contempla son sexe, caché derrière une toison drue et touffu de son pubis pas rasé, enfermé dans une petite culotte blanche dont le coton était devenu transparent tellement elle était trempée par ses jus, et il eut le souffle coupé en voyant le mont de Vénus somptueux de la dame, nu, lisse et brillant, si désirable et accessible.

Madame se mit à déboutonner son chemisier trop sage, l’ouvrant de haut en bas jusqu’au dernier bouton, et révélant la pointe érectile de ses tétons tendus qui dardaient à travers les bonnets du soutien-gorge.

Jean comprit que c’était pour lui le moment de passer à l’action, et il plongea ses deux mains dans son corsage, et venir attraper les deux bouts de seins, qu’il commença par faire rouler entre ses doigts, les excitant et les faisant gonfler juste avant de se mettre à les pincer.

« Ha ! Ah… ! Aaah… ! » se plaignit la dame à mesure que le gentleman étirait et pinçait de plus en plus fort ses tétons, si aisés à faire durcir mais si sensibles à la douleur.

Jean cessa sa torture sur les seins, libérant les tétons mis à vifs par les marques profondes de ses ongles enfoncés dans la chair délicate de la poitrine. Madame prit la main de l’escort boy et la glissa contre sa fente.

« Mmh… » gémit la dame, les yeux brillants d’excitation. « Et tu me les mordilleras aussi un peu… ? » demanda-t-elle avec un regard suppliant.

« Promis, Madame, promis… » sourit Jean.

Sans attendre, sachant que l’escort boy n’allait pas se faire prier pour exécuter ses ordres, elle cambra le dos pour faire ressortir sa croupe, mais surtout poussa en avant son buste pour le mettre dans la bouche du gentleman. L’escort boy respecta aussitôt sa promesse et aspira entre ses lèvres un téton, et se mit à lécher avec sa langue la protubérance granuleuse, ensevelissant sous la salive le sein dans lequel la marque de ses ongles était encore cruellement incrustée.

Sentir les mains de son escort boy

Sentir les mains de son escort boy

Jean savoura sans retenue les seins de la belle, et sa queue se mit à palpiter. Il ne résista pas plus longtemps et retourna la dame, puis enfila un bout de latex avant d’agripper le chignon strict de la dame, lui dénouant la chevelure juste avant de venir s’empaler en elle d’un seul coup, enfonçant sa queue immense en levrette sans se soucier de la petite culotte en coton encore présente mais déjà écartée par Madame lors de ses manœuvres préparatoires.

« Aah ! » gémit la dame en se sentant soudain envahie.

« Oui ! » s’exclama Jean, ravi de l’aisance avec laquelle il avait pu s’introduire.

Il sentit sa queue submergée par le jus de la chatte fondante d’excitation de sa partenaire.

« Oui ! oui ! oui ! » continua la dame, ponctuant chacun de ses coups de rein d’un petit cri jubilatoire en sentant Jean posséder sa croupe, le corps de la dame s’ouvrait sans protester pour une levrette bien profonde.

La dame, déboussolée sous les assauts de l’escort boy qui lui explorait la vulve et lui étrillait les seins. Elle se faisait délicieusement défoncer par la queue vibrante de Jean, l’homme le mieux monté à être jamais entré en elle.

« Mmh… oui… encore… plus vite…haaa… je jouis ! » hurla la dame en expulsant une fontaine de son élixir intime.

Puis Madame se laissa glisser le long du bureau jusqu’à venir à genoux entre les cuisses de Jean, sa bouche bien en face de son chibre aux belles dimensions. Madame lui retira son préservatif et lui attrapa la queue pour prendre totale possession de ce territoire avec sa bouche, cette queue de mâle qu’elle allait avaler jusqu’à le faire jouir.

« Haa ! Aaah ! Oh ouiii… ! » cria aussitôt Jean. Subjuguée par les coups de langue experts de la dame, par la douceur de ses lèvres ourlées et veloutées sur son énorme sucette bandée, Jean sentait qu’il était sur le point de laisser son miel couler dans la gorge perverse de la blonde mature.

« Viens ! Jouis dans ma bouche ! » gloussa la dame.

L’escort se laissa alors gicler et la dame se délecta de son plaisir.

❤️ ❤️ ❤️

Bouchées de plaisir libertin avec un gentleman est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman . Beaucoup de femmes ont envie d’un divertissement plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un Service d’Escorting: Excellence à domicile pour dames seules en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Entrez dans mon monde d’érotisme et laissez moi satisfaire vos désirs grace aux Bouchées de plaisir libertin avec un gentleman.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin dans un Ascenseur vers le plaisir de la femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat.

laissez votre escort boy vous enlacer

laissez votre escort boy vous enlacer

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Désir érotique d’un soir avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner d’un baiser dans le cou avant de recevoir des Bouchées de plaisir libertin avec un gentleman.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance et abandonnez-vous aux Bouchées de plaisir libertin avec un gentleman.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 


  • -
Homme de ménage escort boy pour femmes exigeantes

Service de Ménage érotique à Domicile

Category:Accompagnateur,escort boy,fantasmes Tags : 

Ce jour là, une dame me contacta pour un service de ménage érotique à domicile. Je n’avais jamais vraiment eu à nettoyer une maison auparavant et je n’avais aucune idée de ce que le travail impliquait vraiment.

La maîtresse de maison était une brune dans la quarantaine avec des seins généreux et les lèvres charnues les plus naturelles que j’aie jamais vues.

Madame m’a accueilli à la porte. Elle a ouvert la porte et appuyé sa tête contre le côté de celle-ci, alors que je gravissais les escaliers en pierre. «Bonjour Jean.» Elle m’a regardé directement dans les yeux.

«Bonjour Madame,» dis-je en marchant vers elle et en entrant dans la maison. La maîtresse de maison m’a suivie à l’intérieur. « Y a-t-il quelque chose dont vous avez besoin de moi avant de commencer? » M-a-t-elle demandé.

« Non, je pense que je suis bon. » J’ai attrapé une bouteille de liquide pour les vitres et je me suis mis à nettoyer les miroirs.

«Faites-moi savoir si vous avez… besoin de quelque chose.» Elle se redressa et me laissa travailler sur la tâche à accomplir.

Madame était assise sur le bureau qui donnait sur la cour. La première chose que j’ai remarquée, c’est que ses cheveux étaient mouillés, à cause d’une douche fraîche, supposai-je, et qu’elle portait une fine robe rouge en satin. La robe était ouverte, et son soutien-gorge et sa culotte en dentelle rouge assortis étaient visibles.

Laissez vous transporter dans un moment de ménage avec un escort boy

Laissez vous transporter dans un moment de ménage avec un escort boy

Quand elle a remarqué que je l’avais vue, je me suis immédiatement retournée pour éviter de me sentir encore plus mal à l’aise. «Désolé Madame. Je ne voulais pas vous déranger. Je voulais juste que vous sachiez que j’avais fini.

«Jean, chérie, s’il te plaît, ne te sens pas mal, je n’ai pas honte et tu ne dois pas être gêné.
Je me tenais toujours le dos tourné vers elle. La dernière chose que je voulais faire était de me faire prendre en train de regarder ses seins, qui au fait, avaient l’air vraiment excitant sous cette fine robe.

«Si mon apparence vous met mal à l’aise, je peux attacher ma robe», suggéra-t-elle.
Elle attendait ma réponse que je ne voulais vraiment pas donner. Je pris une grande inspiration et me tournai pour lui faire face et je remarquai qu’elle avait accroché le peignoir et qu’elle se tenait devant le bureau à environ un mètre de moi.

«Désolé, vous venez de me prendre au dépourvu. La prochaine fois, je frapperai avant d’entrer dans la pièce. »

Elle eut un demi-sourire, ce qui fit que ses lèvres charnues s’étirent sur son visage impeccable. «Peut-être que cela ne me dérange pas que vous ayez fait irruption au moment même où vous l’avez fait. Elle attrapa une enveloppe blanche sur son bureau et, tandis que je la regardais, elle la glissa profondément dans son décolleté, sous le peignoir.

 

Offrez-vous ce moment avec l'escort boy idéal

Offrez-vous ce moment avec l’escort boy idéal

«J’ai votre enveloppe, mais je me demandais si vous seriez intéressé à en faire un peu plus.» Elle se lécha les lèvres.

«Bien sûr, quel type de travail avez-vous besoin de faire ? »

« Hmmm, quelque chose comme ça. » Elle s’est approchée de moi et a attrapé le seau de ma main qui contenait mes produits de nettoyage. «Pourquoi ne pas les mettre ici ?» Elle les posa par terre à côté du bureau, puis elle tira la ceinture de sa robe de chambre.

Lorsqu’elle s’est ouverte, elle s’est approchée de moi et a positionné son corps pour être directement devant moi. Elle se mordit la lèvre inférieure et me regarda droit dans les yeux. Puis elle prit sa main droite et la fit courir de son cœur, directement vers son abdomen, se concentrant sur le décolleté à travers sa poitrine. «Être seul à la maison devient vraiment difficile pour une femme comme moi. Parfois, j’ai l’impression de n’avoir personne à qui parler.

Je fixai les seins souples de la dame alors que la peau dépassait du haut du soutien-gorge rouge.

« J’ai des amis mon cher Jean, plus que je ne peux en compter. Mais j’ai besoin de quelque chose de plus passionnel »

Elle me regarda directement dans les yeux et mordit sa lèvre inférieure, la suçant avant de la lâcher. « Aimez-vous ce que vous voyez? » Elle attrapa la robe de chaque côté et la laissa tomber au sol.

Je suis un gentleman, et c’était une femme très sensuelle. Bien sûr, j’ai aimé ce que j’ai vu. La dame était presque nue devant moi. Plus je la regardais, plus ma virilité devenait dure. Elle a enfoncé son doigt dans sa bouche et une fois qu’il était mouillé, elle l’a passé sur son tétons.

«Veux-tu me toucher Jean?» Elle passait toujours sa main sur sa poitrine.

« Oui. »

«Alors fais-le. Touche-moi, Jean.

Le plaisir du ménage bien et en profondeur

Le plaisir du ménage bien et en profondeur

Mes mains la prirent par la taille et passèrent doucement sur son corps dans un mouvement ascendant. Quand je suis arrivé à l’endroit où la dentelle de son soutien-gorge commençait, je fis une pause.

«Mmm, continuez Jean. Touchez moi. S’il vous plaît. » Ses yeux étaient sur mes mains baladeuses.

À partir du moment où mes pouces ont touché de chaque côté de cette dentelle, j’ai su qu’il n’y avait pas de recul. Ma queue prenait le contrôle de la situation. J’ai passé mes pouces sous la dentelle et ai continué mon chemin avec les deux pouces sous le tissu qui couvrait ses deux seins.

Mes mains étaient maintenant sous son soutien-gorge et près de ses tétons. Elle pencha la tête en arrière et maintint ses bras contre le bureau une fois que mes doigts les pincèrent tous les deux.

« Enlevez le. S’il vous plaît, Jean. Implora-t-elle.

Je sortis mes mains de son soutien-gorge et tendis la main derrière son dos, pour défaire le soutien-gorge rouge. Mon torse était appuyé contre sa poitrine, et bien que je portais toujours ma chemise, je pouvais sentir la chaleur s’échapper de son corps chaud.

Dès que j’ai eu le soutien-gorge dans mes mains, je l’ai retiré de ses seins souples et de ses tétons durcis. Elle grimpa sur le bureau et se retourna vers moi. Ses seins nus ne demandaient qu’à être caressés, et je me suis rapidement approché de la maîtresse de maison, en utilisant mes mains comme guide.

découvrez les plaisirs du ménage avec un escort boy

découvrez les plaisirs du ménage avec un escort boy

Je me penchai et embrassai la peau entre ses seins. Lentement, j’ai continué mon chemin par de petits baisers jusqu’à ses tétons durs. Tout ce à quoi je pouvais penser était de les avoir dans ma bouche.

«Léchez mes tétons, Jean.» dit-elle

J’ai pris un de ses seins dans ma main et ai passé ma langue mouillée sur son téton, exactement comme elle m’avait demandé de le faire. Elle rejeta la tête en arrière et se mordit la lèvre. «Oui, ça fait du bien, Jean. Maintenant, utilisez vos dents. Mordez le. »

Avec sa poitrine toujours en coupe dans ma main, j’ai léché son téton durci une fois de plus avant de faire glisser mes dents contre lui. J’ai ouvert ma bouche et mordu son téton, assez doucement pour que je puisse traîner ma langue contre la pointe, alors qu’elle était encore dans ma bouche. La maîtresse de maison a semblé l’apprécier, alors qu’elle poussait un gémissement qui rendait ma verge plus dure qu’elle ne l’était déjà.

Je ne suis pas du genre à laisser quelque chose de côté, alors je suis passé à son autre téton. Je l’ai sucé fort, rendant la forme presque pointue. Je l’ai léché rapidement, faisant couler une bande humide de salive. J’ai soufflé dessus, ce qui a fait gémir à nouveau la maîtresse de maison. Tout en pinçant l’autre téton, j’ai pris ce nouveau téton dans ma bouche, tirant mes dents en arrière et suçant avidement.

La maîtresse de maison a attrapé ma tête et a attiré mon visage contre le sien. Au lieu de m’embrasser, elle a léché ma lèvre inférieure et s’est éloignée en attendant ma réaction.

«Enlevez vos vêtements Jean», ordonna-t-elle.

Je me suis éloigné d’elle et j’ai retiré ma chemise par-dessus ma tête. Quand j’ai déboutonné mon pantalon, j’ai regardé la maîtresse de maison me prendre lentement la main et la glisser dans sa culotte en dentelle. Elle écarta les jambes et commença à me regarder me déshabiller, tandis qu’elle se frottait sous la dentelle rouge.

Mon escort boy me donne du plaisir

Mon escort boy me donne du plaisir

«Oh Jean. Avez-vous une idée à quel point je veux que vous me baisiez ?

Je ne me souviens même pas du retrait de mon pantalon. Une fois que je les ai enlevé ainsi que mes chaussures, je me suis trouvé face à cette femme nue, avec ma virilité massivement dure.

«Embrassez ma culotte Jean. Lèchez-la de bas en haut », gémit-elle.

Elle se recula sur le bureau un peu plus loin, mordant toujours sa lèvre inférieure par anticipation, alors que je me penchais et passais ma langue sur la culotte en dentelle rouge. Je pouvais sentir son jardin secret, et je ne pensais à rien de plus que de lui arracher et lécher ses lèvres intimes.

Elle était si mouillée qu’elle coulait à travers sa culotte pendant que je la léchais. Je pouvais la goûter sur ma langue mais j’avais envie de plus. J’ai posé ma main sur sa cuisse et soulevé sa culotte pour que je puisse toucher sa chatte humide. Mes doigts glissèrent entre ses lèvres, sentant à quel point elle était vraiment mouillée.

«Goûte tes doigts, Jean.» Elle a joué avec ses propres tétons, faisant des cercles avec ses doigts sur chacun d’eux.

J’ai sorti mes doigts de sa culotte et les ai fourrés dans ma bouche, goûtant son elixir féminin. Je n’avais jamais été aussi excitée de ma vie.

«Enlève ma culotte. Je veux sentir votre langue sur ma chatte.

J’ai retiré sa culotte comme si elle était en feu. La dentelle rouge a volé quelque part derrière moi, alors que ma tête se précipitait entre les jambes de la maîtresse de maison. Elle était tellement mouillée, et cela m’excitait. J’ai léché son clitoris et ai glissé deux doigts au fond d’elle.

« Oh oui! Oh, Jean. S’il vous plaît, ne vous arrêtez pas, »Elle a encore crié mon nom.
Je rendis ma langue dure et la poussai contre son clitoris, provoquant la pression dont elle avait besoin pour exploser. Je pouvais la sentir jouir alors que sa chatte se resserrait contre mes doigts, les faisant glisser hors d’elle. J’ai levé la tête et frotté sa chatte humide avec mes doigts une fois de plus.

« Oh oui! »

Puis elle se leva du bureau et attrapa son peignoir. Elle se pencha et attrapa l’enveloppe blanche qui était tombée sur le sol.

«C’est un excellent travail que vous avez fait, Jean. J’aurai peut-être besoin de suggérer vos compétences à mes amies, »murmura-t-elle à mon oreille en m’embrassant sur le lobe et en sortant de la pièce. Je me suis retourné, toujours nu, la regardant monter les marches.

« À vendredi. nous devons continuer de nettoyer la maison, mon cher Jean”

Elle disparut dans les escaliers.

❤️ ❤️ ❤️

Service de Ménage érotique à Domicile est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman . Beaucoup de femmes ont envie d’un divertissement plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un Service de Ménage érotique à Domicile en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Entrez dans mon monde d’érotisme et laissez moi satisfaire vos désirs de Service de Ménage érotique à Domicile.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin dans un Ascenseur vers le plaisir de la femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat . Jouir d’une soirée de détente érotique pour satisfaire vos envies de Service de Ménage érotique à Domicile.

Le meilleur moment de la journée ménage avec votre escort boy

Le meilleur moment de la journée ménage avec votre escort boy

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Désir érotique d’un soir avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance et laissez-moi vous combler avec le Service de Ménage érotique à Domicile.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Etre accompagné dans la pratique du candaulisme

Etre accompagné dans la pratique du candaulisme

Category:Accompagnateur,candaulisme,escort boy Tags : 

Etre accompagné dans la pratique du candaulisme, voilà ce que Monsieur et Madame souhaitaient. Madame se lécha les lèvres en appréciant la façon dont le regard des deux hommes s’assombrit et que leur respiration devint irrégulière. Cela avait toujours été ainsi, chaud, entêtant et prêt à toute éventualité. Ses tétons se durcirent et son ventre vacilla lorsqu’elle imagina ce qui suivrait. Avec deux hommes, elle ne savait jamais qui ferait le premier pas et ouvrirait la voie.

Son mari et son escort boy avaient toujours été dominateurs au lit, mais pas comme les autres hommes le pensaient. Ils savaient ce qu’elle voulait et ils le lui donnaient… après l’avoir taquiné une ou deux fois. Ce qu’elle ignorait, c’était quel homme ferait le premier pas.

Son mari et son escort boy se jetèrent un coup d’œil, comme s’ils avaient une conversation silencieuse, décidant avec un peu d’espoir ce dont elle venait juste de penser. Son mari acquiesça et Madame prit une inspiration quand son escort boy s’avança de deux pas vers elle, posant les mains autour de sa tête, enroulant ses longs cheveux autour de son poignet, trois fois.

Elle haleta lorsqu’il tira, laissant sa tête retomber en arrière pour qu’elle puisse le regarder fixement, désirant plus.

— Tu es à moi, chuchota-t-il.

Il écrasa ensuite sa bouche contre la sienne. Elle gémit quand ses lèvres se pressèrent sur les siennes, la mordillant. Elle s’ouvrit pour lui, sa langue se mêlant avec la sienne. Il avait bon goût, sa saveur se mélangeant avec la sienne. Il tira à nouveau sur ses cheveux, le brusque picotement se dirigeant brusquement vers le jardin secret de la femme.

— Ne m’oublie pas, déclara son mari d’une voix rauque.

Son escort boy arracha ses lèvres à celles de la femme, tira à nouveau sur ses cheveux, l’obligeant cette fois-ci à regarder son mari. Le contrôle de son escort boy sur son baiser avec son mari lui donna envie de jouir sur le champ. Elle aimait quand ils se comportaient comme des mâles alphas avec elle.

Deux hommes au service du plaisir d'une femme

Deux hommes au service du plaisir d’une femme

Son mari prit son visage en coupe, puis baissa lentement la tête. Son baiser était doux, tentant, là où son escort boy n’était que feu et chaleur. C’était tellement différent. Elle ferma les yeux, goûtant sa douceur sombre lorsqu’elle se balança contre lui et son escort boy en même temps. Leurs corps étaient si près du sien et l’un de l’autre, rendant la chose plus facile.

Son escort boy l’attira et approcha sa bouche de celle de Madame. Elle lécha ses lèvres et mordilla, appréciant que le goût des deux hommes se mélange sur sa langue. Cette combinaison entêtante lui rappelait à quel point cela lui avait manqué, qu’elle mourait d’envie de revivre ça.

Les deux hommes se tournèrent pour l’embrasser, leurs mains parcourant son dos, saisissant ses fesses. Elle se perdit dans le moment, ignorant combien de temps s’était écoulé avant qu’ils s’éloignent et se tournent l’un vers l’autre.

L’escort boy effleura ses tétons et elle haleta, la sensation de ce contact bref la berçant. Madame était tellement excitée et savait qu’ils devraient faire bien plus avant qu’elle ne soit satisfaite.

Jean posa les mains sur ses seins, collant la paume sur ces renflements en se pinçant les tétons. Elle se lécha les lèvres et baissa les yeux vers l’érection de son escort boy qui tendait son pantalon, puis elle vit la même chose chez son mari. Elle avait envie de goûter ses deux hommes dédiés à son plaisir.

Son mari lui ordonna:

— À genoux, chérie.

Il tendit la main et elle y posa la sienne lorsqu’elle s’agenouilla devant lui. Le souffle de Madame s’accéléra lorsqu’elle défit la ceinture de son escort boy et descendit son pantalon. Si certaines femmes détestaient ça, elle, elle adorait faire des fellations. Elle aimait avoir le pouvoir, même si son escort boy et son mari donnaient d’habitude le ton. C’était elle qui leur procurait du plaisir, et rien qu’y penser la faisait vraiment mouiller.

Puisque lorsqu’elle en aurait fini avec eux, ils lui rendraient la pareille de la meilleure façon possible. Aussi vite que possible, elle baissa suffisamment son boxer pour pouvoir saisir son membre. Il remplissait sa main, chaud et dur qu’il était, prêt pour sa bouche. Ne voulant pas laisser son deuxième amant de côté, elle déposa un baiser sur la virilité de son escort boy avant de défaire le pantalon de son mari.

Un trio dédié au plaisir de Madame

Un trio dédié au plaisir de Madame

Son escort boy tira sur ses cheveux, les prenant dans son poing comme avant, tandis que son mari la tenait par l’épaule. Elle baissa le pantalon de ce dernier et lécha l’extrémité, tout en enroulant sa main à la base de l’érection de son mari.

Elle avait une grande dextérité et savait leur procurer du plaisir à tous les deux en même temps. Avec un dernier clin d’œil en direction de ses amants, elle se mit au travail, léchant la longueur de son escort boy avant de faire la même chose pour son mari. Les deux hommes gémirent et elle sourit avant de sucer le gland de son mari, laissant sa langue effleurer le sillon. Il se cambra dans sa bouche et elle posa une main sur sa hanche pour le maintenir en place. Elle s’éloigna légèrement pour lever les yeux vers lui.

— Laisse-moi vous goûter tous les deux avant de me prendre la bouche.
— J’aime ta bouche obscène quand tu joues le rôle de ma belle salope, déclara son mari.

Les yeux de la femme roulèrent dans leurs orbites. Elle recommença à s’affairer et lécha une goutte de liquide pré-séminal au bout du membre de son escort boy avant de faire la même chose pour son mari. Elle tenait chacun de leurs queues dans une main et s’agrippait fermement à eux, faisant rouler ses poignets lorsqu’elle tira vers le haut pour glisser sur leurs longueurs.

La verge de son escort boy était légèrement plus longue et atteignait le bon endroit en elle et la faisait loucher lorsqu’il la prenait brutalement. Celui de son mari était plus épais et l’étirait d’une façon sexy chaque fois qu’il la pénétrait.

Son mari posa une main sur sa joue et sourit.

— Laisse-moi te regarder prendre Jean, ma chérie. Ensuite, tu pourras t’occuper de moi. J’adore que tu lui suces ses boules quand tu lui fais une fellation.

Elle retint un gémissement dans sa gorge, puis acquiesça avant de se retourner vers Jean. Parce qu’elle savait que son mari et son escort boy adoraient ça, elle releva la verge de ce dernier contre son ventre et suçota ses testicules.

Madame en fit rouler un sur sa langue, puis s’attaqua à l’autre de la même façon. Elle pouvait sentir la sucette de son escort boy qui palpitait quand elle suçait, et répéta donc le processus. Lorsqu’elle ne put en supporter davantage, et qu’elle eut la sensation que son escort boy ressentait la même chose, elle commença à sucer son érection dans un long mouvement.

L’exclamation de désir et de surprise de son amant était une douce mélodie à ses oreilles. Elle recula, impatiente de continuer une fois qu’elle aurait retrouvé son souffle.

Elle sentit son escort boy la prendre dans ses bras et la poser sur le canapé en L avec les coussins moelleux, parfaits pour que deux personnes se blottissent confortablement.

Ils se dénudèrent rapidement tous les trois et après avoir enfilé un préservatif, son escort boy s’enfonça en elle, millimètre par millimètre, la faisant agoniser et gémir. Il la comblait sous les yeux de son mari consentant.

Son mari s’était déplacé pour se placer sur le canapé, à côté d’elle, sa virilité devant les lèvres de Madame. Elle ouvrit la bouche pour lui et se laissa aller. Les deux hommes la baisaient brusquement, son escort boy dans sa chatte, son mari dans sa bouche. Les mains de son mari étaient emmêlées dans ses cheveux, tandis que son escort boy s’agrippait à ses hanches.

Liberttinage de couples consentants

Liberttinage de couples consentants

Son escort boy faisait des va-et-vient réguliers, incessants, et pourtant exquis. Puis il s’enfonça brusquement en elle une fois de plus et cria son nom. Madame relâcha le sexe de son mari, et embrassa son escort boy qui remplissait le préservatif. Jean redonna des coups de reins, son pouce frottant le clitoris de Madame quand elle jouit, son gémissement étouffé par la bouche de son mari.

Ce dernier se retira et son corps continua de trembler quand son mari se glissa en elle. Elle laissa sa tête retomber sur le canapé tandis que son escort boy s’en allait pour se débarrasser du préservatif.

Son mari avait dû en enfiler un, lui aussi, quand elle avait été en train de jouir, puisqu’elle vit que sa verge était protégée lorsqu’il recula. Les doigts de son mari s’enfonçaient dans sa taille quand il donna des coups de reins en elle et leurs regards se rivèrent l’un sur l’autre.
Son escort boy revint dans la pièce et s’assit à côté d’elle, parcourant son corps de ses mains. Il posa les paumes sur ses seins, avant de les suçoter, puis il baissa la main pour jouer avec son clitoris quand son mari faisait l’amour à sa femme.

Elle ferma les yeux, perdue dans les mouvements et les sensations jusqu’à ce qu’elle plane à nouveau sur la vague de l’orgasme qui s’écrasait. Cette fois, ce fut son mari qui jouit dans le préservatif.

Son mari se retira, s’éloignant pour se débarrasser du préservatif tandis que son escort boy et Madame s’allongèrent sur le canapé.

— Ça m’avait manqué, vous m’avez manqué cher Jean dit-elle.

Elle sourit et se blottit contre lui. Son mari réapparut et saisit une couverture sur le dossier du canapé. Son escort boy attira Madame sur lui quand son mari s’allongea près d’eux. Elle roula sur le ventre pour enlacer ses deux amants, ses membres lourds et son corps satisfait.

❤️  ❤️  ❤️

L’idée d’une expérience de sexe à trois est un plaisir pour couples qui cherchent à Etre accompagné dans la pratique du candaulisme. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais le jour où vous vivrez l’idée d’une expérience de sexe à trois.

Triolisme avec un escort boy pour le plaisir du couple

Triolisme avec un escort boy pour le plaisir du couple

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Osez Etre accompagné dans leur pratique du candaulisme.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Vivez l’idée d’une expérience de sexe à trois. Etre accompagné dans la pratique du candaulisme.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples qui souhaitent Etre accompagné dans la pratique du candaulisme.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Le sexe c'est comme l'air, ce n'est pas important sauf quand vous n'en avez plus - Escort boy Paris

Nouveau vaccin anti dépresseur par injection de plaisir

Category:escort boy,escort service,Femmes Tags : 

Madame avait hâte de tester ce nouveau vaccin anti dépresseur par injection de plaisir dont elle avait tant besoin dans sa vie compliquée de femme délaissée. Elle voulait ressentir le désir et la passion dans les bras de ce gentleman qui la faisait vibrer la nuit quand elle lisait ses histoires érotiques sur son site https://escortboy.org .

Le trajet jusqu’à l’hôtel lui parut interminable. Madame imaginait déjà les baisers qu’ils allaient échanger, la bouche chaude de cet homme inconnu, la pointe de ses seins se durcissait déjà à l’idée de l’injection de plaisir qu’elle allait recevoir, elle sentait la chaleur de son sexe qui traversait ses vêtements et l’humidité qui imprégnait déjà sa petite culotte.

Son cœur se mit à battre à une vitesse incalculable. Le regard de son escort boy était lourd de promesses. Elle ne s’était donc pas trompée. Leur échange téléphonique de l’autre soir l’avait incitée à se jeter à l’eau. Elle n’aurait jamais cru qu’une telle relation puisse lui arriver.

Après avoir pénétré dans la chambre de cet hôtel parisien, l’escort boy la prit dans ses bras, Elle était brûlante de désir qu’il la touche. Son cœur s’affola et elle vint se blottir dans son cou.

Le gentleman sentait bon l’eau de cologne italienne. Quelques instants plus tard, ils étaient, enlacés, dans la chambre. Leurs regards se croisèrent et il lut du désir dans ses yeux. Sa peau était douce. Jean ouvrit doucement son chemisier jusqu’à faire apparaître la dentelle de son soutien-gorge.

Elle retint son souffle tandis que la langue de son escort boy commençait son exploration. L’odeur tiède de sa bouche la fit frissonner. Il commença lentement son ascension tout en découvrant du bout des doigts la rondeur de ses seins. Il frotta son nez contre la dentelle, joua avec sa langue à travers le tissu puis aspira l’un de ses tétons.

Plus de sexe moins de stress avec escort boy paris

Plus de sexe moins de stress avec escort boy paris

Le gentleman défit son soutien-gorge d’une main et sa poitrine s’offrit enfin à lui sans obstacle. Ses seins ronds et fermes, ses mamelons d’un rose profond à la pointe dressée semblaient le narguer.

Elle s’assit sur le bord de la table et se débarrassa d’un même geste de son chemisier et de son soutien-gorge. Les yeux brillants, elle prit ses seins en coupe dans ses mains et les lui offrit.

L’escort boy s’approcha d’elle et fit courir sa langue sur le bout de son sein gauche.Passant d’un sein à l’autre, jouant avec ses doigts, avec ses lèvres, avec sa langue, il les tritura, les lécha, les caressa, les mordit. Elle se sentait saoule de désir. Jean la rendait folle.

Elle emmêla ses doigts dans ses cheveux et frotta son bas-ventre contre le sien. Il recula pour mieux la contempler. Elle avait les pupilles dilatées, les joues roses et le bout de ses seins brillants de salive étaient fièrement dressés. Elle dut fermer les yeux pour tenter de reprendre le contrôle de ses sens.

Madame le regarda longuement puis vint presser sa poitrine contre la sienne. Il fit glisser sa main entre eux et déboutonna le pantalon de la dame. Elle se tortilla pour faire glisser son pantalon sur le sol puis s’en débarrassa d’un coup de pied.

Elle se rassit devant lui, vêtue uniquement d’un slip en dentelle noire, avec, sur les lèvres, un sourire lourd de promesses. Une vague de chaleur emplit sa poitrine.

Puis Madame l’attrapa par la ceinture de Jean, l’attira vers elle et se mit à défaire ses boutons. Madame se sentait capable de faire l’impossible. Le désir qu’elle lisait dans son regard la libérait de ses dernières inhibitions.

Elle plongea la main dans son pantalon. Il reprit possession de sa bouche. Le cœur battant, elle le caressa à travers son caleçon. Madame fit descendre son pantalon et remonta sa main, le long de sa cuisse par petites caresses, puis glissa ses doigts sous le léger coton de son sous-vêtement.

Son membre dur palpitait. Elle frissonna. Jean faisait aller et venir ses doigts sur son slip. Du bout de ses doigts, il se mit à tracer des petits cercles concentriques sur ses lèvres humides et gonflées qui tendaient la dentelle noire. Haletante, elle s’allongea sur le lit et l’attira sur elle.

Il se coucha à côté d’elle et tira doucement sur le fin tissu. Il fit glisser son slip le long de ses jambes, jusqu’à ses pieds, et le porta à son visage. L’odeur de son désir avait quelque chose d’indescriptible.

Ses yeux brillèrent d’une lueur conquérante. Il commença à caresser la fente de sa chatte et elle se mit à trembler. Ses gestes étaient tendres et précis. Il écarta doucement les lèvres et plongea ses doigts dans son intimité. Puis il fit glisser ses doigts empreints de son désir sur son clitoris qu’il fit rouler sous ses doigts.

Il abandonna ses lèvres pour prendre possession de ses seins. Tout en tétant les pointes durcies, il la pénétra de ses doigts. Elle commença à gémir et écarta les genoux, s’offrant à lui. Il accéléra son mouvement de va-et-vient et elle se mit à onduler des hanches, frottant ses fesses contre les draps du lit.

Satisfaction garantie avec un escort boy

Satisfaction garantie avec un escort boy

Elle sentait son plaisir atteindre bientôt son point culminant, et, d’une main hésitante, elle se mit à le caresser, comme si elle essayait de se retenir à sa queue en érection. Il ferma les dents sur un de ses tétons et elle serra brusquement ses doigts, lui arrachant un son rauque.

La cadence s’accéléra. Elle se tint à lui tandis que ses doigts allaient et venaient en elle de plus en plus vite. Son corps vibra et se tendit, et c’était comme si elle franchissait un nouveau palier chaque fois que ses dents se refermaient, chaque fois que ses doigts s’enfonçaient.

L’escort boy retira ses doigts et les fit glisser une fois de plus vers son clitoris et se fut comme si un incendie enflammait tout son corps. Il la caressait par la simple pression de son pouce, en effectuant de petits cercles concentriques.

Il l’embrassa dans le cou et continua de la caresser à un rythme de plus en plus soutenu.
Madame se mit à trembler. Il suivit le rythme de ses hanches qui ondulaient et accentua la pression de ses doigts sur sa chair offerte. Elle sentit une lame de chaleur la soulever. Elle se raidit brusquement et le temps parut s’arrêter. Puis elle s’abandonna enfin à la jouissance, se laissant emporter par les vagues successives de son orgasme.

Puis l’escort boy prit place entre ses cuisses afin de lui administrer ce nouveau vaccin anti dépresseur par injection de plaisir. Sa queue tendue vint se loger au cœur de son entrecuisse, mais sans y pénétrer, l’agaçant par de petits mouvements.

Ce fut elle qui glissa vers lui, s’empalant avec fougue sur sa virilité. Elle se sentit pénétrée, étirée, au plus profond d’elle-même, emplie et possédée. Elle ne pouvait plus parler. Elle se sentit emportée tandis que Jean la prenait fougueusement, puis se retirait, puis la pénétrait de nouveau.

Il imprima un rythme soutenu à son sexe et elle sentit son excitation monter à chacun de ses assauts. Elle se balança au même rythme, allant vers lui, de plus en plus fort, de plus en plus vite, de plus en plus profondément.

Elle cria son nom, secouée par la violence de son orgasme. Il s’enfonça encore en elle, une fois, deux fois, puis s’effondra sous elle, l’attirant contre lui. Les yeux fermés, elle s’abandonna dans ses bras, encore parcourue de tremblements.

Madame sentait déjà les effets de ce nouveau vaccin anti dépresseur par injection de plaisir que venait de lui administrer Jean, le gentleman pour femmes exigeantes.

❤️ ❤️ ❤️

Nouveau vaccin anti dépresseur par injection de plaisir est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman . Beaucoup de femmes ont envie d’un divertissement plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un Service d’Escorting: Excellence à domicile pour dames seules en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Entrez dans mon monde d’érotisme et laissez moi satisfaire vos désirs grace ce nouveau vaccin anti dépresseur par injection de plaisir.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin dans un Ascenseur vers le plaisir de la femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat.

Sexe pour les femmes avec escort boy paris

Sexe pour les femmes avec escort boy paris

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Désir érotique d’un soir avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner d’un baiser dans le cou avant de recevoir ce nouveau vaccin anti dépresseur par injection de plaisir.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance et abandonnez-vous pour revivre avec le nouveau vaccin anti dépresseur par injection de plaisir.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Avez-vous le plaisir que vous méritez ?

Le gentleman embrassa sa compagne avec passion

Category:amant,escort boy,Experience Tags : 

Le gentleman embrassa sa compagne avec passion, afin de savourer la douce chaleur de son corps pressé librement sur le sien, content d’explorer la douce chaleur de sa bouche qu’il pouvait prendre comme il le voulait.

Jean s’assura que chaque caresse était languissante. Il laissa l’urgence en elle s’accroître, lui permit de se réchauffer, laissa sa peau s’enfiévrer, ses baisers devenir de plus en plus exigeants.

Il s’enfonça dans les oreillers et la laissa prendre les rênes, du moins, il le lui fit croire. A moitié sur lui, elle l’embrassait passionnément et se tortillait, la chair surchauffée, comme une enveloppe de soie pressant une caresse intime après l’autre sur lui.

La langue de l'escort boy la pénétra plus loin

La langue de l’escort boy la pénétra plus loin

L’escort boy lui maintenait les mains en hauteur, entrelaçant ses doigts avec les siens pour l’empêcher de précipiter les événements, événements qu’il comptait pleinement orchestrer.

Enveloppée dans l’obscurité tiède, Madame s’abandonna à la nuit, à ses désirs les plus profonds et se donna à lui. C’était la dernière nuit qu’ils partageraient, elle était déterminée à la remplir de plaisir, tant au niveau émotionnel que physique. Les sensations physiques étaient un pur bonheur, mais la joie émotionnelle quelle trouvait dans leur union, elle serait prête à vendre son âme pour lui.

Presque aveugle dans l’obscurité dense, elle pouvait le voir seulement comme une ombre foncée, fermant les yeux, elle pouvait le sentir plus clairement. Se passant de la vue, elle explora, avec le toucher, par impression tactile alors qu’elle s’allongeait sur lui.

Les mains enfermées dans celles de Jean, elle était intensément consciente des sensations ressenties à travers la peau douce de ses seins, de son abdomen et de son bas-ventre. Madame se tortilla, lentement, sensuellement. Remplissant son esprit, faisant le plein de souvenirs.

un fantasme à vivre

un fantasme à vivre

Entre eux, la chaleur montait, enflait et s’intensifiait.L’escort boy semblait satisfait de se laisser ballotter dans la vague de chaleur; avec un grognement intérieur, elle tira pour libérer ses doigts des siens, elle encadra son visage et l’embrassa voracement.

Avec avidité. Elle plongea dans le baiser, prise dans l’éclat soudain comme sous une tache solaire, ses membres réchauffés le devenant davantage jusqu’à ce qu’elle fonde contre lui. Qu’elle veuille fondre sous lui, le voir fusionner avec elle. Glissant les doigts dans la chevelure de Jean, elle se mit en devoir de le torturer, de le défier avec ses lèvres et sa langue. De le pousser à agir.

Malgré sa réaction ardente, il resta allongé sur le dos sous elle. Ses bras se refermèrent sur elle, lourds et chauds sur sa taille, la privant d’explorer plus bas. Non qu’elle ait besoin de le toucher là : il était déjà en pleine érection. La force dure comme l’acier de Jean montait sur sa hanche, chaude et urgente.

Changeant de position, elle s’allongea entièrement sur lui, installant son érection entre ses cuisses. Elle fit rouler ses hanches, expérimentant jusqu’à ce qu’elle trouve le glissement particulier qui le caressait de la manière la plus évocatrice. Et elle sentit les muscles de ses bras remuer, se tendre, se détendre, puis se tendre encore, comme s’il n’arrivait pas à se décider.

Madame retint ses lèvres prisonnières avec les siennes, puis elle mit son cœur et son âme dans une lente ondulation bien pesée de ses seins, ses hanches et ses cuisses, même les bouclettes à la base de son ventre entraient en jeu. Délibérément suggestive, elle l’appela. Et il répondit. Elle sentit la vague de réaction dans son corps, sentit le besoin quelle appâtait s’enflammer et enfler. Elle sentit que sa dureté le devenait davantage, sentit que ses muscles contractés se tendaient.

Laissez votre escort boy hétéro vous enlever vos dessous

Laissez votre escort boy hétéro vous enlever vos dessous

Sur un halètement de soulagement, de plaisir anticipé , elle arracha ses lèvres aux siennes et descendit à moitié en se tortillant et à moitié en glissant. Comme une marionnette, le corps de Jean suivit; alors qu’elle se tournait sur le dos, elle saisit le haut de son bras, le tirant par-dessus elle.

Les rênes de son désir fermement tenues dans une poigne de fer, Jean suivit son exemple et il lui permit de changer de position, de tirer. Jean lui laissa croire qu’il suivait aveuglément ses directives alors qu’elle le pressait de se caler sur elle. Il obéit, bougeant avec lourdeur, sans hâte.

Pendant qu’elle haletait, excitée. Consumée par la passion. À son contact, les cuisses de Madame s’écartèrent. Il balança lourdement son corps sur elle, puis il se laissa délicatement tomber entre ses jambes, puis il prit son temps pour s’installer et positionner Madame. Impatiente, elle s’arqua et il sentit sa chaleur le brûler, toucher et s’accrocher à cette partie la plus délicieusement sensible de son anatomie.

Il retint son souffle et il sentit quelque chose bouger, puis se verrouiller en place dans sa poitrine. Avec un halètement doux et pressant, elle s’arqua encore et il s’enfonça doucement en elle.

Lentement. Savourant chaque centimètre de sa douceur chaude alors qu’elle s’étirait pour l’accommoder, se délectant du subtil amollissement de son corps alors qu’elle l’acceptait en elle.

Elle soupira quand il plongea jusqu’au bout, puis ses mains, tendues sur les bras de Jean, se détendirent. Et parcoururent ses flancs avec légèreté.

Le courtisan prononça un mot dans un souffle sur les lèvres de Madame au moment où il s’installait sur elle de tout son long. Il trouva ses lèvres et s’en empara, il prit sa bouche, puis il poussa plus loin en elle.

Il but son halètement instinctif, un halètement de pur plaisir. Souriant pour lui-même, il recula, puis il s’enfonça de nouveau et il sentit naître sa réaction éclatante. Il se mit en devoir de la nourrir.

Permis de donner des orgasmes

Permis de donner des orgasmes

D’alimenter sa passion, de la faire chavirer. Encore plus qu’elle ne l’avait jamais fait. Avec chaque coup de hanches lent et mesuré, les flammes s’élevèrent plus haut en elle ; il conserva un rythme chaloupé régulier jusqu’à ce qu’elle brûle. Jusqu’à ce que, chaude et passionnée, inondée de désir, elle se lève sous lui, rencontrant chaque coup, son corps caressant le sien, s’accrochant à lui, collant à lui. Jusqu’à ce qu’elle s’enflamme, pressée dans son désir, capable de tout dans son besoin.

Chavirée. Emprisonnée dans la chaleur, Madame remua les doigts, essayant de les glisser hors de la prise de Jean, voulant désespérément le tenir dans ses bras, l’attirer vers elle, souhaitant atteindre le sommet aveuglant du pur bonheur physique qui planait à l’horizon.

Profondément enfoncée dans le matelas, elle se tortilla et haleta, tentant de combler le dernier centimètre de distance entre eux, s’efforçant de lui faire franchir cette ultime fraction de centimètre au fond d’elle. Les doigts de Jean, serrés sur les siens, ne cédaient pas, mais, à son immense soulagement, devant son attente montante, il leva légèrement le torse, juste assez pour que ses seins douloureusement contractés le frôlent. Afin qu’ils soient effleurés par son torse.

Un cri enfla dans sa gorge ; s’efforçant de soulever ses paupières lourdes, elle le ravala alors qu’il se levait plus haut, interrompant leur baiser. Il ressemblait à une ombre dense apparaissant indistinctement au-dessus d’elle, des épaules et un torse se mouvant à un rythme lent et puissant, un rythme quelle pouvait sentir dans son être.

Dans sa matrice. Avec les mains toujours ancrées, une de chaque côté de sa tête, elle agrippa ses côtes avec ses cuisses, haletant, s’arquant pendant qu’il poussait plus fort, plus profondément.

Ensuite, il recula encore plus loin ; lèvres entrouvertes, les sens pris de vertige, elle attendit, tremblante, le prochain coup qui allait l’empalée. Seulement pour le sentir osciller légèrement, la pénétrer uniquement avec la pointe de la longueur dure qu’elle voulait enfouie au fond d’elle.

Elle ouvrit les lèvres pour protester, au lieu, elle eut de nouveau le souffle court quand, penchant la tête, il prit un mamelon ruché dans sa bouche. Ses hanches se balançant doucement, de manière provocante, il se régala de ses seins gonflés jusqu’à ce qu’elle soit trempée par une mer sans fin. Une mer de plaisir pur.

Jean prit une profonde inspiration; ses doigts s’enfonçant dans les hanches de Madame, il l’ancra sur place et plongea au fond. Encore et encore, la poussant plus haut, la propulsant plus rapidement vers l’orgasme bouleversant qu’il avait délibérément conçu pour elle.

❤️ ❤️ ❤️

Le gentleman embrassa sa compagne avec passion est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman . Beaucoup de femmes ont envie d’un divertissement plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un Service d’Escorting: Excellence à domicile pour dames seules en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Entrez dans mon monde d’érotisme et laissez moi satisfaire vos désirs. Le gentleman embrassa sa compagne avec passion.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin dans un Ascenseur vers le plaisir de la femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat. Le gentleman embrassa sa compagne avec passion.

Des caresses intimes extremes

Des caresses intimes extremes

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Désir érotique d’un soir avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance et abandonnez-vous pour vivre l’expérience: le gentleman embrassa sa compagne avec passion.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

https://escortboy.org/fr/le-gentleman-embrassa-sa-compagne-avec-passion/

 


  • -
triolisme avec un escort boy à paris

Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari

Category:Couple,echangisme,triolisme Tags : 

Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari, Son mari prit une bouteille de vodka dans le bar et la tendit à sa femme. Cette dernière hésita :

– Je ne tiens pas trop l’alcool. Et puis, je préférerais un verre.

– Allez, rien qu’un peu, histoire de te détendre, insista son mari.

Elle le regarda. Son regard était décidément lubrique et son attitude explicite. Elle savait ce qu’il avait derrière la tête. Elle savait qu’il avait invité un ami dans un but précis.

À la façon dont l’ami de son pari la reluquait, elle devinait sans difficulté qu’il avait envie de la baiser. Elle ne comprenait pas ce qui se passait en elle, mais elle en avait envie aussi. Elle avait envie que pour la première fois de sa vie ce soit sale et humiliant.

Après avoir hésité, elle but une gorgée au goulot. L’alcool lui piqua la gorge.

– C’est bien, ma chérie, souffla son mari en se rapprochant d’elle.

De deux doigts, il leva le bas de la bouteille pour qu’elle boive une autre gorgée. sa femme sentit une douce chaleur se répandre dans son corps. Elle avait des papillons dans le ventre.

– Tu veux me saouler ?

– Je veux juste que tu sois relax.

Elle avait appuyé ses fesses contre le bord de la table et Jean vint à côté d’elle, tout près. D’une main, il lui caressa les cheveux, défit avec douceur l’élastique qui retenait ses mèches blondes en queue-de-cheval.

une femme s'offre devant son mari

une femme s’offre devant son mari

– Tu es une très belle femme, tu sais.

– Merci, souffla la dame.

Ses cheveux se répandirent sur ses épaules. C’était l’approche la plus directe et la plus sans gêne qu’elle avait connue. Il ne s’expliquait pas, ne cachait pas ses intentions comme s’il était sûr qu’elle allait se laisser faire. Et c’est d’ailleurs ce qui se passait. Elle ne se reconnaissait pas elle-même. Son esprit commençait à s’embrouiller sous l’effet de l’alcool et de l’excitation.

La main de l’ami de son mari passa de ses cheveux à sa cuisse. Il remonta sa jupe de quelques centimètres.

– J’aime beaucoup tes seins, dit-il, la main toujours sur la cuisse de la femme. Tu fais quelle taille ?

La dame déglutit.

– 90c.

– C’est bien ça, juste ce qu’il faut, susurra le gentleman en lui malaxant les seins à travers son chemisier. Tu me les montres, ma belle ?

En tremblant, elle déboutonna son chemisier et l’ouvrit, dévoilant un soutien-gorge en dentelles noires. Son mari se passa la langue sur les lèvres en la regardant remonter le soutien-gorge pas dessus ses seins.

Jean se remit à les malaxer l’un après l’autre et la dame gémit. Ses pointes étaient incroyablement dures. Le gentleman les fit rouler entre ses doigts. La femme voulut l’attirer à lui pour l’embrasser mais Jean repoussa avec douceur et fermeté ses bras le long de son corps.

– Non, laisse-toi faire, ordonna-t-il.

La dame obéit. Elle n’avait pas l’habitude qu’on la traite ainsi mais ça la chavirait de se transformer en poupée docile le temps d’une soirée pour le plus grand plaisir de son mari mais aussi le sien. Elle n’avait jamais fait ça de sa vie et ça commençait à la rendre folle de le faire devant son mari.

Jean avait repris ses seins dans ses mains et jouait avec, les soupesant l’un après l’autre comme s’ils étaient de la marchandise. Il gardait les yeux fixés sur eux et sa femme vit la bosse énorme qui déformait son pantalon.

– Maintenant fais voir ton cul, dit-t-il entre ses dents d’un ton brûlant.

Frémissante, la femme se tourna, posa les mains à plat sur le table. Son mari s’approcha et souleva sa jupe et la roula autour de sa taille, révélant son minuscule string noir ainsi que sa croupe ronde et ferme aux yeux de son ami Jean.

Jean lui mit une claque sur les fesses qui la fit sursauter et pousser un petit cri. Il ne lui avait pas fait mal, son cri était un cri de surprise et d’humiliation. Elle se mordit les lèvres car elle n’avait jamais autant mouillé d’anticipation. Le mauvais traitement de cet homme inconnu aiguisait son désir, ses rêves inavoués de soumission et d’abandon.

Elle resta penchée, les mains sur la table, tête baissée, les fesses offertes et les seins sortis du soutien-gorge tandis qu’il promenait ses mains sur son corps.

Jean l’explora et la regarda en toute tranquillité, prenant son temps, comme on évalue un objet dont on va se servir afin d’assouvir ses envies. Il lui pinça un mamelon, lui remit une claque sur les fesses, une autre sur les seins puis baissa son string.

 

Les yeux fermés, la dame lâcha un long gémissement quand l’homme glissa enfin une main entre ses cuisses. Elle était au-delà de la honte, absorbée par son excitation.

– Tu mouilles à fond, commenta-t-il. Tu as envie ?

Jean saisit son pubis, puis frotta sa main contre sa fente trempée, d’avant en arrière, répandant son humidité entre ses cuisses et ses fesses. La femme ondula et tendit sa croupe en arrière, se cambrant le plus possible.

L’homme colla son pantalon contre elle et à travers le tissu, elle put sentir la dureté de son partenaire. Avec un frémissement, elle l’entendit défaire sa braguette. Il lui attrapa les cheveux, tira sa tête en arrière avec brutalité.

– Je vais bien te fourrer devant ton mari, ma belle salope.

Jean mit ensuite ses doigts dans sa bouche, l’obligeant à les lécher avant de recommencer à titiller les tétons de la femme. Sans retenue, il lui enfonça ses doigts dans la chatte et se mit à bouger en elle tout en caressant son clitoris du pouce.

La dame sentit une vague de plaisir l’envahir. Cette domination bestiale exercée sur elle lui faisait perdre tous repères et toutes limites. En cet instant elle n’avait plus aucune dignité, elle voulait juste que cet homme inconnu la baise et la fasse jouir comme une chienne lubrique devant son mari.

Jean cessa de la doigter pour enfiler un préservatif sur son énorme queue dressée. Il agrippa à nouveau la chevelure de la jeune femme pour lui faire voir l’emballage déchiré avant de le jeter sur la table sous son nez.

– Écarte les cuisses, commanda-t-il en ouvrant ses jambes du genou.

Les fesses en l’air, elle se laissa coucher sur la table, la joue contre l’emballage du préservatif et miaula quand la queue de son amant taquina l’entrée de son jardin secret.

Jean s’insinua en elle avec une progression extrêmement lente qui permit à la dame de sentir combien sa queue de mâle en rut était longue et large, et combien il la remplissait.

Jean passa une main sous son ventre, recommença à lui agacer le clitoris tout en effectuant de lents va-et-vient. Les yeux mi-clos, plaquée contre la surface froide de la table, elle le vit regarder sa grosse bite lui rentrer dedans. Cette vision salissante la mena sans qu’elle sache pourquoi au bord de l’orgasme. Elle haleta de plus en plus fort, emportée, touchant presque la jouissance.

Son mari les regardait avec envie.

La dame ouvrit les yeux et tenta de se redresser mais Jean plaqua une main contre sa nuque et s’allongea sur elle, sa queue toujours entre ses jambes.

– Ton mari va s’éclater avec nous.

Jean pressa un peu plus fort son clitoris, déclenchant une nouvelle montée de plaisir. Il lui lécha le cou et lui mordilla l’oreille avant de se relever.

Madame aime se donner à son escort boy devant son mari candauliste

Madame aime se donner à son escort boy devant son mari candauliste

Son mari s’approcha, un sourire coquin aux lèvres. Il était grand et tout aussi bien bâti que Jean. Se faire baiser par un quasi inconnu était déjà un fantasme inavouable mais elle n’aurait jamais imaginé donner du plaisir à deux hommes en même temps !

Pourtant elle n’eut pas la force de se redresser. Comme elle ne réagissait pas, Jean recommença à empoigner ses hanches et à aller et venir dans sa chatte.

Sans se départir de son sourire, son mari effleura ses lèvres du doigt puis posa une main sur ses fesses. La femme était mortifiée, au comble de l’humiliation. Ni l’un ni l’autre ne lui avait demandé la permission et elle devinait qu’ils avaient tout orchestré. L’idée de s’être laissé manipuler et de servir leurs envies tel un jouet la mettait en colère et en même temps l’excitait au plus haut point. Ils allaient la rabaisser et la malmener jusqu’au bout et elle ne parvenait pas à lutter. C’était trop bon.

– Elle a le cul bien ferme, dit Jean à son mari.

– Et elle glisse bien, tu vas voir, ajouta ce dernier en continuant à bourrer sa femme.

Malgré elle, la femme recommença à gémir. Tandis que Jean continuait à la baiser, son mari commença à lui caresser les fesses, le dos et la nuque tout en la regardant se faire prendre. De sa main libre, il défit la ceinture de son pantalon et ouvrit sa braguette, révélant sa grosse queue déjà dure.

– Je vais te la mettre quand il aura fini, annonça son mari.

La dame sentit l’orgasme monter. Elle s’abandonna complètement aux coups de reins de plus en plus violents de son amant et toucha le seuil de la jouissance quand deux doigts enfoncés dans son cul la firent redescendre un peu.

Tout en commençant à se branler, son mari bougea ses doigts dans son anus avec un sourire vicieux. Il ne l’avait jamais touché là auparavant. C’était sa toute première fois. La surprise la fit haleter de plus belle. Elle se sentait terriblement humiliée par cette intrusion, honteuse de se laisser faire et d’aimer ça. Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari.

Les doigts de son mari bougèrent lentement tandis que la bite de Jean la pilonnait à un rythme soutenu. Le contraste lui fit tourner la tête et elle ferma les yeux pour accueillir le plaisir qui grondait à nouveau. Mais avant qu’elle n’ait pu jouir, son partenaire se retira d’elle, ôta son préservatif et éjacula sur ses fesses dans un râle.

Tremblante, elle se laisse faire quand les mains de son mari prirent le relais. Il lui fit enlever son string jusque-là baissé à mi-cuisse, puis sa jupe. Les yeux rivés au sol, n’osant regarder aucun des deux hommes, elle obéit quand son mari lui intima de retirer sa jupe et de s’en servir pour s’essuyer.

Il saisit le bout de tissu souillé puis le posa sur la table à côté d’elle quand elle eut fini. Il lui déclara d’une voix froide qu’elle allait encore en avoir besoin. Après quoi, il la souleva sous les aisselles et l’aida à s’asseoir sur la table, les cuisses grandes ouvertes.

Ainsi exposée et offerte, elle garda fermement les yeux baissés quand les deux hommes lui tripotèrent sans vergogne les seins et la chatte. Elle évitait leur regard et ne voyait que leurs mains sur sa peau de satin. Ils la doigtèrent l’un après l’autre, puis en même temps. Deux doigts dans le cul, deux doigts dans la chatte ; échangèrent en riant, en s’excitant mutuellement.

Les doigts de son mari lui fouillèrent les deux entrées simultanément tandis que la main de Jean lui claquait et lui pinçait la poitrine.

Maintenant si dur qu’il se sentait sur le point d’exploser, son mari déchira à son tour l’emballage d’un préservatif, l’enfila sur sa grosse queue puis saisit sa femme par les cuisses. Il la positionna à sa guise, ramena son bassin tout au bord du bureau et la pénétra. Comme Jean plus tôt, il observa sa verge aller et venir dans la petite chatte rose de la femme. On voyait bien les rondeurs de ses lèvres intimes car elle était parfaitement lisse en dehors de quelques poils blonds sur le pubis.

– Humm, elle est bonne, putain. Tu l’as bien ouverte, ça va tout seul, dit-il à Jean tout en faisant rebondir ses couilles contre les fesses de sa femme.

Il la tint par la taille pour bien lui rentrer sa bite à fond et les seins de la femme ballottèrent en rythme. Il sortit sa langue pour lui lécher les pointes à chaque fois qu’il s’enfonçait en elle.

– Regarde-moi ça comme elle aime la bite, souffla Jean en regardant ses seins et la chatte de la femme en train de servir au plaisir de son mari.

La femme atteignit enfin l’orgasme sous l’œil des deux hommes. Les commentaires dégradants, la bestialité des ébats la poussaient au-delà de ses limites, de sa maîtrise habituelle. Elle découvrait la jouissance absolue, la liberté dans le fait d’être transformé en objet sexuel. Elle n’avait plus aucun effort à fournir, elle se contentait de se soumettre, de s’abandonner au désir de l’autre.

❤️  ❤️  ❤️

Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari est un plaisir pour couples recherchant un moment de plaisir à trois. Beaucoup d’hommes ont envie d’offrir leur épouse par amour à un autre homme pour pouvoir la regarder prendre du plaisir devant leurs yeux ébahis .

Vous avez toutes le droit de vivre un moment de plaisir avec un homme inconnu qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous donner pour votre plaisir et celui de votre mari. Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous surprendre dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore.

Respirez le voyage du candaulisme et l’ère du jeu érotique sans fin . Entrez dans mon monde et osez offrir votre épouse à un autre homme, une expérience unique de plaisir sans conséquences avec un escort boy gentleman respectueux et délicat .

Ce n'est pas tromper si votre mari vous regarder avec un escort boy qu'il a choisi pour vous

Profitez de ce voyage plaisir avec votre escort boy. Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais le jour où vous vivrez Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler l’idée d’une expérience de sexe à trois. Partenaire secret pour couples pour vous transporter dans la magie d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous faire plaisir grâce mon expérience des couples (candaulisme ou triolisme) . Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message. Découvrez de nouveaux plaisirs sour les yeux de votre mari.

Au plaisir de faire votre connaissance pour vivre ce moment comme un cadeau pour couples.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/

 

 

 


  • -
Essayer un escort boy en toute liberté

Satisfaire vos désirs enfouis avec un gentleman

Category:Accompagnateur,escort boy,escort service Tags : 

Ce matin-là, je serai là pour satisfaire vos désirs enfouis avec gentleman. Madame avait été réveillée par de drôles de sensations entre ses cuisses. Elle sentait des mains, enroulées autour de ses jambes et surtout une langue, faire son chemin sur son jardin secret. Juste avant d’ouvrir les yeux, elle s’était mise à glousser avant de lever la couette pour y croiser le regard de son escort boy Jean, les yeux brillants.

Elle lui avait souri, puis avait refermé ses yeux afin de profiter de cette surprise matinale. Elle ne se concentrait sur rien d’autre, elle se refusait à laisser son esprit gambader, toute son attention était focalisée sur les petites électrodes de plaisir qui traversaient son corps.

Ses doigts se crispaient sur le tissu de la taie d’oreiller, elle tentait de contenir les sons qui voulaient sortir de sa bouche, afin d’assurer la discrétion de l’opération et d’éviter de réveiller le reste de l’hôtel. Jean savait trouver le clitoris d’une femme sans aucun problème et le titillait du bout de sa langue sans relâche, tendrement, jusqu’à ce qu’arrivent les familiers tremblements.

Un escort boy disponible pour prendre du plaisir

Un escort boy disponible pour prendre du plaisir

Les doigts de Madame étaient enfoncés dans l’oreiller, elle avait la bouche grande ouverte puis s’était mordu la lèvre inférieure afin de retenir de justesse un petit cri d’extase. La tête de Jean avait alors refait son apparition au-dessus du ventre de Madame, la regardant finir de jouir, profitant du résultat de ses efforts.

Il s’était ensuite hissé jusqu’à la hauteur de Madame et avait apposé un doux baiser sur son front. Il avait ensuite filé à la douche, laissant Madame rêveuse, profitant de son petit monde cotonneux post-orgasmique.

Elle ne comptait plus ses orgasmes, Jean et elle avait déjà fait l’amour dans de nombeux hôtels de Paris et cela ne semblait pas sur le point de s’arrêter.

Puis, elle avait senti une main sur sa hanche. La pression familière sur sa peau lui avait donné des frissons. Une deuxième main s’était posée sur elle et des bras l’enserraient désormais, puis un corps était venu se coller à elle.

Les mains passaient sur ses fesses, caressant son sexe. Les mains avaient dégagé ses cheveux de sa nuque et une bouche apposait des baisers sur sa peau. Madame se laissait aller à ces caresses, s’appuyait sur le corps qui la collait, fermait les yeux et se laissait aller aux douces sensations que cela lui procurait.

Petit à petit, elle avait senti une bosse dure se former dans son dos et elle avait alors commencé à frotter ses fesses contre le bassin de Jean. Il avait alors posé sa main en travers de son cou, amenant Madame à poser sa tête contre son épaule.

Elle avait donc tourné la tête et y avait rencontré sa bouche, lui offrant un baiser fougueux et langoureux. Jean avait ensuite dévoilé ses fesses et l’entrée de son sexe, qu’il s’était mis à caresser de ses doigts. Il avait ensuite fait glisser sa virilité emballé dans le latex entre les deux fesses de Madame, avant de l’introduire en elle.

Toutes les femmes ont le droit de prendre du plaisir avec un escort boy

Toutes les femmes ont le droit de prendre du plaisir avec un escort boy

Madame s’était accrochée au lit afin d’absorber le choc. Elle n’avait pas pu retenir un petit cri de surprise et de plaisir mêlés et soudain, elle avait alors senti une grande main se placer en travers de sa bouche. Il faisait de rapides aller-retour.

Les pénétrations de Jean était sans fin, il savait retenir son plaisir au profit de sa partenaire, le cœur de Madame battait à toute vitesse. Elle se sentait terriblement excitée, sa respiration était lourde et rapide, son bas-ventre était en feu, elle se sentait en transe. Elle allait jouir, c’était pour bientôt, il suffisait que Jean continue encore quelques secondes et ce serait bon…

Madame était en sueur et à bout de souffle. Elle avait mis quelques instants à se rappeler de l’endroit où elle était, dans une chambre d’hôtel à Paris, avec Jean à ses côtés. Elle s’était doucement rallongée sur son oreiller, les yeux exorbités, encore sous le choc de ce moment de plaisir. Elle se sentait rougir, son vagin était encore en feu. Elle aimait être dans les bras de son escort boy pour une nuit complète de luxure.

Jean s’était rué sur elle, la poussant sur le lit. Il l’avait couverte de caresses, jusqu’à trouver son clitoris, y faisant lentement passer son doigt. Madame le récompensait par de fougueux baisers et par sa main qui parcourait la virilité tendue de Jean. Elle passait ses doigts sur chaque recoin, comme si elle souhaitait la mémoriser, en apprendre la forme par cœur.

Des tressaillements de plaisir parcouraient son système nerveux, initiés par le coup de main expert de Jean. Tout à coup, elle avait saisi son poignet, l’avait éloigné d’elle puis elle avait poussé Jean sur le dos. Elle avait saisi son membre si dur, s’était installée à califourchon au-dessus de lui et s’était assise sur sa grosse queue qu’elle avait maintenu droite, l’enfonçant autant que possible en elle.

Toutes les femmes ont le droit de prendre du plaisir avec un escort boy

Toutes les femmes ont le droit de prendre du plaisir avec un escort boy

Elle avait alors commencé à dessiner des vagues avec son bassin, sentant Jean entrer puis sortir d’elle à chaque instant. Elle avait posé ses mains sur le matelas, de chaque côté du visage de Jean et lui ne faisait que la regarder, les yeux brillants, entourant ses mains autour des fesses rondes de Madame, titillant du bout de la langue ses tétons durcis.

Sans attendre, il avait fait basculer Madame, la poussant sur le ventre. Elle s’était appuyée sur les coudes et avait très légèrement écarté les jambes afin de laisser un passage à Jean qui s’y était engouffré. Madame le sentait aller et venir en elle, de plus en plus, elle l’entendait respirer, de plus en plus essoufflé. Des vagues de plaisir commençaient à inonder son corps, de ses orteils jusqu’au haut de son crâne.

Et puis, Jean s’était retiré, l’avait allongée sur le côté. Il avait saisi son genou par le dessous, l’avait amenée à plier la jambe sur le côté, puis il s’était positionné et il avait de nouveau fait entrer sa verge en elle, l’amenant encore plus près de la jouissance. Il avait en effet passé une main de l’autre côté et il stimulait désormais son clitoris. De petits électrochocs se répandaient en elle, elle en avait le souffle coupé après avoir joui au même instant que Jean pendant de longues minutes.

❤️ ❤️ ❤️

Satisfaire vos désirs enfouis avec gentleman est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman . Beaucoup de femmes ont envie d’un divertissement plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un Service d’Escorting: Excellence à domicile pour dames seules en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Entrez dans mon monde d’érotisme et laissez moi satisfaire vos désirs enfouis avec un gentleman.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin dans un Ascenseur vers le plaisir de la femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat . Jouir d’une soirée de détente érotique pour satisfaire vos désirs enfouis avec un gentleman.

 

Les mains de votre escort boy vous caressent

Les mains de votre escort boy vous caressent

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Désir érotique d’un soir avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance et abandonnez-vous pour satisfaire vos désirs enfouis avec gentleman.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Mon escort boy me possède

Prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre

Category:Accompagnateur,escort boy,escort service Tags : 

Madame voulait être prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre, elle avait envie de se laisser aller. Elle voulait le contact physique, le plaisir sensuel partagé. Elle avait besoin de cette expérience, à présent encore plus que jamais.

L’escort boy la saisit et l’aida à se lever avec douceur. Madame se redressa directement en face de lui, si près que ses seins frôlèrent son manteau. Elle regarda son visage, puis s’approcha encore plus.

Jean leva les bras et attira sa tête vers la sienne. Le gigolo posa ses lèvres sur les siennes dans un baiser flagrant, avide, de ceux dans lesquels la dame pouvait difficilement s’empêcher de se jeter.

Son contrôle vacilla de façon peu habituelle. Il saisit sa taille pour la coller à lui et elle sentit sa virilité durcir contre son ventre. Il interrompit le baiser et recula, mais seulement une seconde. Elle leva les paupières et rencontra son regard. Ses yeux brillaient. Soutenant son regard.

Sa voix était rauque, basse. Son timbre la traversa. Son corps se tendit, comprenant ce qu’il voulait dire. Il l’attira plus près, plus fermement, son corps collé au sien, baissant la tête.

Elle l’arrêta d’un doigt en glissant le bout sur sa lèvre inférieure. Elle suivit son mouvement du regard. Elle s’approcha encore, se plaqua contre lui.

Sans réfléchir, elle lt serra contre lui. Elle leva ses paupières et croisa son regard. Puis, elle leva sa main autour de sa nuque. Elle baissa ses paupières et se hissa contre lui.

Jean prit sa bouche alors qu’elle la lui offrait. Il y plongea et s’en abreuva,elle sentit non seulement le plaisir mais le réconfort s’infiltrer dans ses veines. Elle leva les bras et les enroula autour de son cou. Elle se colla davantage, son corps étant une promesse du délice à venir.

Entre eux, les braises qu’ils laissaient se consumer s’embrasèrent, puis les flammes jaillirent sous leur peau. Il sentit le feu s’allumer. Certain de l’avoir bien jaugée, il le laissa brûler.
Il laissa ses doigts trouver leur chemin jusqu’à ses seins. Comme les doux monticules étaient fermes et distendus, il tendit les mains vers ses lacets. Il les défit ainsi que les rubans de sa chemise avec une facilité experte.

Ses seins se retrouvèrent dans ses mains. Elle gémit au milieu du baiser. Massant sa poitrine de façon possessive, il la maintint contre lui, l’attira davantage, intensifia encore plus les flammes.

Il interrompit le baiser, remonta sa tête, posa ses lèvres sur le tendon contracté de sa gorge. Il le suivit jusqu’à l’endroit où son pouls battait frénétiquement, puis lécha. Suça.
Elle gémit. Le bruit résonna dans le silence, le portant à continuer. Il la fit pivoter, puis se cala sur le bras du fauteuil, l’attirant contre lui, faisant glisser sa robe et sa chemise jusqu’à sa taille.

L’escort boy put ainsi se régaler. Elle aimait s’offir à lui à son désir. Avec ses lèvres et sa langue, il la prenait, la possédait. Il posait des baisers ardents sur ses tétons sensibles et fermes. Il entendait sa respiration saccadée, sentait ses doigts se refermer sur son crâne tandis qu’il la tourmentait.

Puis, il prit un téton durci dans sa bouche, le râpa légèrement, et elle se contracta. Il téta doucement, puis apaisa le pic tendu avec sa langue. Il attendit jusqu’à ce qu’elle se détende avant de le prendre plus profondément et de téter.

Elle laissa échapper un cri, son corps s’arquant dans ses bras. Jean ne fit preuve d’aucun répit, suçant voracement d’abord un sein, puis l’autre. Ses doigts se contractèrent, le maintenant près d’elle. Il fit descendre ses mains de sa taille, les fit glisser derrière et sur ses hanches, et prit ses fesses. Il écarta ses cuisses et plaqua ses hanches contre lui. Il la cala près de lui de sorte que son ventre se retrouve contre le sien, ce qui apaisait et tourmentait sa douleur ardente en même temps.

Refermant ses mains, il la massa et la sentit plus qu’il ne l’entendit gémir. Il ne s’arrêta pas, mais explora plus intimement, la gardant à sa merci, ses lèvres narguant et tourmentant ses seins gonflés tandis qu’il faisait bouger la partie inférieure du corps de Madame de façon provocante, qu’il façonnait ses hanches, son ventre et ses cuisses contre lui à sa guise.
Puis, Madame prit son souffle et pencha la tête. Il libéra ses seins, leva les yeux, et elle captura sa bouche. Elle y pénétra, le caressant et le réchauffant, volant son souffle, puis le lui redonnant.

Il sentit ses doigts autour de sa gorge tandis qu’elle détachait sa cravate. Leurs bouches fusionnaient. Ils prenaient et donnaient tandis que ses doigts descendaient sur sa poitrine.
Elle ouvrit sa chemise blanche de gentleman.

Romantique expérience de plaisir avec un escort boy

Romantique expérience de plaisir avec un escort boy

La cravate, le manteau et la chemise tombèrent sur le dossier du fauteuil. À l’instant où ses seins nus touchèrent sa poitrine également nue, elle sut ce qu’il en était. La sensation était si érotique, si voluptueusement en accord son besoin de plaisir masculin. Il la plaqua contre lui, plongea dans sa bouche accueillante, pleinement conscient du contact léger des mains de Madame sur sa peau, innocentes, explorant timidement.

Conscient de l’accès de plaisir que son contact évoquait, de la chaleur du désir qui montait,
Jean se colla davantage, pour lui faire sentir combien il la voulait, Madame appréciant au plus haut point son désir avide. Il la maintenait près de lui.

Ses mains se déployèrent sur son dos nu, et il dessina les muscles délicats qui entouraient sa colonne. Ils étaient fins, souples, mais avec une force proprement féminine. L’escort boy pour femmes exigeantes promettait si pleinement de la rassasier.

Ses doigts inquisiteurs errèrent plus bas. Quand il la caressa de façon provocante, dans un émerveillement flagrant, elle ne fit que gémir. Surprise, elle écarta sa main. Il la saisit, l’enferma dans la sienne, puis la replaça où elle était.

Madame pouvait à peine penser. Sa peau était enfeu, tout comme la sienne. Partout où ils se touchaient, des flammes surgissaient, brûlaient. Ses seins étaient douloureux, effleurés jusqu’à une sensibilité extrême par les poils noirs et drus de sa poitrine.

Ses lèvres, sa langue tourmentaient les siennes, puis l’escort boy leva la tête et posa un baiser sur sa tempe. Elle expira lentement et hocha très légèrement la tête. Il baissa sa robe. Une fois passée la rondeur de ses hanches, la robe et la chemise tombèrent d’elles-mêmes.

L’obscurité était proche, mais suffisamment de lumière se répandait encore. Suffisamment pour qu’elle puisse étudier son visage quand il baissa les yeux, quand en la maintenant toujours dans le cercle de son bras, avec son autre main, il caressa son sein, puis descendit jusqu’à sa taille, sa hanche, se déployant vers l’extérieur, puis vers l’intérieur du haut de sa cuisse.

Ses traits étaient contractés et austères, ses lèvres formant une ligne marquée. Il n’y avait aucune douceur dans son visage, aucune trace de charme. Toute réserve subsistante quant à la justesse des actions de Madame était anéantie à ce moment. Réduite en cendres par l’émotion brute de son visage.

Elle n’en savait pas assez pour la nommer, mais peu importe l’émotion dont il s’agissait, c’était ce qu’elle voulait, ce qu’elle désirait. Elle avait passé sa vie à désirer être regardée par un homme exactement de cette façon, comme si elle était plus précieuse, plus désirable que son âme.

Ses mains descendirent, se refermèrent sur ses fesses nues. Il les pétrit, et la chaleur traversa sa peau. La fièvre suivit, une douleur chaude et insistante qui s’intensi-fiait et s’accroissait tandis qu’il pillait sa bouche de façon provocante, qu’il la maintenait près de lui, qu’il levait ses hanches contre lui et qu’il façonnait de façon suggestive son sexe avec la ligne rigide de son membre en érection.

Osez prendre votre escort boy en main

Osez prendre votre escort boy en main

Elle gémit, passionnée, avide et désireuse. Dévergondée. Affamée. Déterminée. Il la hissa plus haut. Instinctivement, elle mit ses bras autour de ses épaules, ses longues jambes autour de ses hanches. Leur baiser devint incendiaire.

Leurs lèvres se rencontrèrent, fusionnèrent. Il plongea dans le baiser, laissant ses sens vagabonds savourer le plaisir divin de l’avoir sous lui, nue et désireuse. La partie primitive, totalement masculine, de son âme se réjouit.
En voulait plus.

L’escort boy laissa ses mains errer, modeler ses seins, puis glisser plus bas, caresser ses hanches, puis se placer sous elle pour prendre ses fesses et les presser. Il écarta ses cuisses, libéra une main et la plaça sur son ventre.

Il sentit les muscles féminins sous sa paume sauter, se contracter. Il glissa ses doigts plus bas, les enchevêtrant dans les poils foncés à la jonction de ses cuisses. Passant ses doigts entre elles, il caressa la chair douce qu’elles cachaient et la sentit frissonner.

L’escort boy écarta davantage ses cuisses et la prit en coupe. Il sentit qu’elle inspira rapidement. Il ouvrit sa bouche et l’embrassa plus profondément, puis se retira du baiser, laissant leurs lèvres se frôler, se toucher, ses sens se manifester suffisamment pour qu’elle sache et sente.

Leurs souffles se mélangèrent, passionnés et avides. Sous leurs paupières lourdes, leurs yeux se rencontrèrent et restèrent rivés les uns sur les autres. Leurs regards restèrent figés tandis qu’il bougeait sa main et la touchait. Le gentleman la caressait, la frôlait intimement. Ses seins se dressèrent et retombèrent. Ses dents se refermèrent sur sa lèvre inférieure quand il l’ouvrit. Tandis qu’il la tourmentait, il était fier de la chaleur glissante de son corps, puis lentement, délibérément, il fit glisser un long doigt en elle.

Le souffle de Madame se saccada. Ses yeux se refermèrent. Son corps se dressa sous le sien. Il la caressa lentement, à l’intérieur, à l’extérieur, la laissant s’habituer à son toucher, à la sensation.

Son souffle devint inégal, et elle se força à ouvrir les yeux. Peu à peu, son corps se détendit.

Mon escort boy me donne du plaisir

Mon escort boy me donne du plaisir

Lentement, graduellement, son corps s’ouvrit à son contact. Il regarda le changement se produire, regarda le plaisir sensuel s’élever et la transporter, regarda ses yeux se foncer, sentit ses doigts se crisper, ses ongles s’enfoncer dans ses muscles.

Puis, elle perdit le souffle. Sa colonne s’arqua, sa tête tomba en arrière, et elle ferma les yeux. Elle luttait pour respirer, s’accrochant à son bon sens. Il glissa un autre doigt à l’intérieur avec le premier, s’enfonçant plus profondément, plus vite.

Et elle jouit.

L’escort boy regarda l’orgasme s’emparer d’elle, écouta le léger cri qui s’échappa de ses lèvres gonflées, sentit son fourreau se contracter, puissant et ferme, puis se détendre, les répliques ondoyant dans sa douce chaleur.

A votre tour de vibrer sous les caresses de votre escort boy.

❤️ ❤️ ❤️

Prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman . Beaucoup de femmes ont envie d’un divertissement plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un Service d’Escorting: Excellence à domicile pour dames seules en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Entrez dans mon monde d’érotisme et vivez une soirée prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin dans un Ascenseur vers le plaisir de la femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat . Jouir d’une soirée de détente érotique prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

Les mains de mon escort boy entre mes fesses

Les mains de mon escort boy entre mes fesses

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Désir érotique d’un soir avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner d’un baiser dans le cou prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance et abandonnez-vous lors d’une soirée prise dans les bras d’un gentleman viril et tendre.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/


  • -
Gentleman escort boy pour femmes

Découverte des zones érogènes d’une femme

Category:escort boy,Experience,gentleman Tags : 

Aujourd’hui j’allais à la découverte des zones érogènes d’une femme. Madame était maintenant devant moi, debout. Je lui pris la taille, nue entre le corsage et le pantalon et embrassais chastement son ventre. J’allais la déculotter, quel plaisir de mettre au jour ces trésors que son pantalon laissait deviner. Je commençais par le petit crochet de la ceinture et baissais la fermeture éclair sur le côté, la suite fut plus délicate, pour démouler les fesses et les hanches.

Sous le pantalon, le slip apparut, il était confortable,  il n’en était pas moins excitant, J’échappais une plainte devant tant d’érotisme là, sous mes yeux, à un souffle. Madame m’aida à ôter complètement le pantalon, elle ne portait pas de bas, J’avançais mes mains vers ces trésors qui s’offraient et la tournais de profil, ma main droite se posa sur la croupe rebondie, la gauche sur le devant du slip sur la bosse de son membre, Je lui malaxais longuement les fesses, empaumant les rondeurs divines, le fin tissus de la culotte ne m’empêcha pas de s’enfoncer entre les deux lobes, les doigts au fond de cette profonde vallée ; par devant je sentais les grosses lèvres sous le tissus déjà mouillé.

Leur baiser devient enflammé, leurs bouches avides ne se quittent plus - Escort boy Paris

Leur baiser devient enflammé, leurs bouches avides ne se quittent plus – Escort boy Paris

Madame se prêtait à mes caresses d’escort boy, elle s’écarta quand mes deux mains firent leur jonction sous l’arc de l’entrecuisse, elles étaient libres de frôler, de caresser, d’affoler cette partie du corps si érogène. Madame commença à gémir, manifestement elle appréciait ce prélude au plaisir, elle se déhanchait, serrait ses cuisses par moment quand elle voulait qu’une main reste en bonne place. Ce fut pire quand j’entrepris d’ôter le dernier rempart de sa petite culotte.

Les fesses nues apparurent, rondes, jumelles, symétriques; pour enlever le slip des pieds où il avait chuté, Madame leva une jambe puis l’autre en se penchant vers moi, quand elle se releva, mes doigts étaient sur elle, en elle, les deux orifices voisins pénétrés, cela s’était fait en douceur, la chatte humide était prête à bien d’autres assauts, l’anus lubrifié par le doigt trempé au préalable dans le bénitier de la vulve. Madame se pencha en avant, le plaisir montait lentement :

Madame s’était ouverte en relevant sa jambe gauche et posant son pied sur la banquette, sa main passant par l’arrière sous l’arc de ses cuisses saisit ma queue dressée pour la caresser en tournant, du ventre vers le gland violacé de plaisir ; c’était trop pour moi, au bord de l’éjaculation je caressais par des gestes enveloppants l’intérieur duveteux des cuisses ouvertes, la paume de mes mains pressant les trésors bien dégagés, mes doigts inquisiteurs sur son vulve baveuse et son anus.

J’étais dans un état second, je pris mon membre d’escort boy pour l’emballer dans le latex et l’approchant de la croupe offerte je frôlais de mon gland le fond de ce lieu envoûtant, je me servais de ma verge raidie comme d’un pinceau, je devais ployer son membre pour l’enfouir au fond de l’entrecuisse sur le ventre, quand je l’en sortais le gland s’encastrait entre les grosses lèvres de la vulve, il s’attardait sur l’anus et je pouvais le voir se centrer à l’entrée du monde des ténèbres, en reculant davantage le gros cylindre de ma hampe se redressait, plaqué sur mon ventre, nœud en l’air épousait le fond de la raie des fesses que Madame complice refermait sur lui, je la prenais alors par les hanches pour mieux me vautrer sur elle, seul le gland émergeait des deux volumes jumeaux ; et puis la ronde infernale recommençait, j’abaissais ma queue d’escort boy, le gland replongeait, se mouillait dans l’humidité de sa chatte pour revenir sur l’anus où il s’attardait de plus en plus, il en faisait le tour avant de presser le méat plissé.

Quand je voulus le faire en me déplaçant mon gland vers le miel de sa chatte, je trouvais la porte fermée par une main placée dans l’entrecuisse l’endroit lui semblait désormais interdit, interdit comme moi en cet instant, je n’osais comprendre le message, je me mis à trembler, l’émotion était à son paroxysme, mon cœur s’accéléra et mon membre se raidit plus encore.

découvrez les zone érogènes de votre escort boy

découvrez les zone érogènes de votre escort boy

Je revins vers ce petit trou, le moins lisse mais libre lui et augmentais la pression, j’eus l’idée en visant bien de saliver, un filet de liqueur nacrée dans la commissure des fesses, je vis avec satisfaction ce ruisselet argenté suivre le cours abrupt de la raie des fesses et se bloquer contre le barrage du gland, ce dernier eut tôt fait de s’enduire, l’opération se renouvela à plusieurs reprises, la verge entière luisait, l’anus lubrifié subissait maintenant l’assaut obstiné du nœud décalotté.

C’était clair si je pouvais j’étais autorisé à entrer, jamais auparavant Madame n’avait pu réaliser ce fantasme, sex-appeal me donnait de la force et de la vigueur. Un problème se posait cependant, comment ce petit cratère si mignon pourrait absorber ce phallus si vigoureux ?

Je commençais bientôt à comprendre, petit à petit la résistance diminua, l’extrémité conique de mon gland desserra l’anneau musculeux, en fait ce fut ce dernier qui amadoué par les caresses s’ouvrit progressivement permettant un début de pénétration, ma main était maintenant inutile ma verge bien centrée sur le trou du cul entrouvert, je pus en maintenant sa pression commencer à lui caresser le corps, ses fesses, ses hanches graciles, sa taille, se faisant je l’attirais vers moi, vers ce pieu qui l’empalait, je palpais le ventre amolli par la position, une de mes mains se perdit entre les seins qui dodelinaient, l’autre plus coquine s’enfonça par devant entre les cuisses et s’attarda sur le clitoris, Madame bandait, son bouton était gros et dur, la caresse très délicate déclencha une ample houle de la croupe investie.

J’accentuais la pression de mon membre bandé pour ne pas perdre le contact avec l’anus entrouvert, j’avais sous les yeux la danse lascive de la partie la plus charnue de ma maîtresse. Ses fesses écartelées, adorables volumes qui s’offraient à moi, à mon membre encastré.

Je devinais que petit à petit mon gland violacé pénétrait dans l’anneau musculeux, j’en fus sûr quand ce dernier céda, un bref regard me confirma, mon gland avait disparu, englouti dans ce merveilleux puits sans fond. Je commençais à aller et venir avec une faible amplitude, mes mains avaient délaissé quelques instants les seins et le sexe, ainsi prenant Madame par les hanches je ne perdais rien du spectacle hallucinant des introspections de mon phallus.

Se sentir de nouveau femme avec votre escort boy

Se sentir de nouveau femme avec votre escort boy

Madame avait perdu pied depuis longtemps, jamais exploration anale n’avait été faîte avec tant d’amour, de douceur ; caressée de toutes parts elle sentait des élancements dans tout son corps, ce n’était pas encore la jouissance, mais elle la sentait monter doucement ; jamais son clitoris n’avait été si gros, si raide, la moindre caresse provoquait chez elle des contorsions incontrôlées, des serrements de ses cuisses, la houle lascive de sa croupe fendue.

Elle sentait le gland de son escort boy si doux en elle, elle avait adoré l’instant où elle s’était ouverte sur lui, il entrait et sortait maintenant, l’escort boy les mains sur ses hanches l’attirait vers lui et la repoussait, quand le gland était en elle elle se serrait sur lui, sur sa hampe moins grosse, il devait la forcer de l’intérieur pour sortir, c’était une sorte de boutonnage continu de son anus que la verge retroussait en sortant.

Une main de Madame prit la place délaissée sur sa vulve, tandis qu’une chaleur envahissait progressivement son cul, elle se caressa la chatte et le clito ; peu à peu l’escort boy s’enfonçait en elle par des vas et viens de plus en plus amples, de plus en plus rapides, elle entendait son souffle court, ses plaintes continues, ses mains crispées sur sa taille, bientôt elle sentit s’approcher les couilles sous son cul, les boules du gentleman s’agitaient au rythme des pénétrations et venaient fouiller sa chatte, et puis se fut le bruit régulier, le claquement du ventre dur de son amant sur ses fesses, lors d’un enfoncement sa main saisit la paire de boules forçant l’escort boy à rester en place, à fond. Madame se caressait maintenant la vulve avec ces attributs masculins, les faisant rouler entre ses lèvres.

Leur jouissance fut simultanément. Celle de Madame était plus complète que lors d’un rapport ordinaire, elle se sentait pleine, la queue bien serrée dans son côté obscur, ce petit trou si sensible, gorgé de sang, terminus d’une infinité de cellules nerveuses ; oui Madame a pu jouir par l’anus car son escort boy a su l’investir avec sa virilité prévenante. La jouissance a envahi tout son corps pour atteindre un sommet du dans le plaisir.

❤️ ❤️ ❤️

Découverte des zones érogènes d’une femme est un service pour femmes modernes à la recherche d’un moment de douceur avec un gentleman . Beaucoup de femmes ont envie d’un divertissement plaisir avec un gentleman sans les complications.

Vous avez toutes le droit à un Service d’Escorting: Excellence à domicile pour dames seules en compagnie d’un homme qui s’occupera de vous et ne vous jugera pas d’avoir envie d’apprendre le plaisir sans engagement . Demandez moi tout ce que vous voulez ou laissez moi vous emporter dans des plaisirs que vous ne connaissez pas encore. Entrez dans mon monde d’érotisme. Réservez votre massage découverte des zones érogènes d’une femme.

Respirez le voyage du plaisir intemporel et l’ère du jeu érotique sans fin dans un Ascenseur vers le plaisir de la femme. Entrez dans mon monde et sentez l’humidité envahir votre entrejambe grâce à la fantaisie d’une expérience de plaisir sans conséquences avec un escort boy respectueux et délicat . Jouir d’une soirée de détente érotique avec un gentleman courtois et charmeur avec les dames.

Profitez de préliminaires sans fin avec votre escort boy . Noyez vos sens dans la séduction, Une expérience exceptionnelle avec un gentleman. Vous n’oublierez jamais ce jour là. Vous pourrez enfin prendre du plaisir et abandonnez-vous à vos pulsions de femmes que je ferais exulter sous mes caresses de mâle viril.

Un escort boy qui osera vous faire jouir vraiment

Un escort boy qui osera vous faire jouir vraiment

Quelque soit votre âge, votre origine, votre couleur de peau, votre physique, je suis là pour combler votre envie de découverte. Désir érotique d’un soir avec un gentleman va vous transporter dans la magie jouissive d’une soirée hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité . Frissonner d’un baiser dans le cou au moment où vous réservez votre découverte des zones érogènes d’une femme.

2 heures – 3 heures – 4 heures et jusqu’au bout de la nuit . Quelque soit la durée, je mets un point d’honneur à vous apprendre à prendre du plaisir grâce mon expérience des femmes. Veuillez vous renseigner en me contactant simplement par appel ou message.

Au plaisir de faire votre connaissance et offrez-vous la découverte des zones érogènes d’une femme. Plaisir garanti.
Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org/fr/rendez-vous/