Les flammes du plaisir dans la cheminée

Les flammes du plaisir dans la cheminée réchauffaient votre corps transi de froid. Vêtue d’une fine chemise révélant plus qu’elle ne cachait vos formes, vous étiez étendue à même le sol sur un tapis épais. Il faisait encore nuit et somnolente, Vous avez néanmoins conscience d’une caresse sur vos cuisses nues.

Couple devant la cheminée

Couple devant la cheminée

Madame prit alors conscience de la puissance sensuelle érotique de son gentleman. Jean la fixait avec un sourire amusé. Le voir la détailler de la sorte lui plaisait infiniment. Le regard de mâle qui se peignit sur le visage de Jean n’échappa pas à Madame qui rougit comme une adolescente.

Le gentleman pour femmes exigeantes laissa courir ses doigts sur son corps, suivant le contour de ses tétons érigés. Elle adorait cette douce torture qu’il lui infligeait la menant vers d’autres pensées lubriques ô combien moins terre à terre. Et elle adorait cela.

Durant un long moment, il ne fut plus question de conversation. Savourant la sensation de la langue chaude de Jean titillant alternativement ses tétons, elle se contenta de gémir de plaisir, surtout lorsqu’il pinça la pointe d’un mamelon sans lâcher celui qu’il avait en bouche. Elle caressait distraitement ses cheveux en soulevant son bassin malgré elle.

mordiller son oreille

mordiller son oreille

Un peu confuse, la femme se rendit compte qu’elle se cambrait sous ses caresses sans chercher à dissimuler à quel point elle aimait ce qu’il lui faisait. Son gigolo caressait maintenant ses fesses d’un geste tendre, allant parfois entre ses cuisses pour frôler son sexe trempé de désir, grognant plus fort encore son envie d’elle.

Madame se troubla en constatant qu’elle était tellement excitée qu’elle avait envie de choses qu’elle n’aurait jamais osé faire même dans ses fantasmes les plus tabous.

Son amant se redressa pour mieux la caresser. Ça l’excitait au plus haut point. Son gigolo glissa ses doigts dans sa petite chatte mouillée, les fit tourner autour de ton jardin secret dans le but de la faire jouir.

Son gigolo aimait la faire jouir avec ses doigts. Elle gémit lorsqu’il écarta la ficelle de son string pour se frayer un passage jusqu’à sa fente brûlante.

Elle se tourna un peu pour le laisser glisser sa langue. Ce plaisir plus intense encore lui arracha un gémissement. Sa langue était entre ses cuisses et la léchait partout, l’aspirait, la mordillait.

Son gigolo l’aida à se relever et à prendre appui contre le mur. Il s’agenouilla aussitôt entre ses jambes, les lui écarta pour y prendre place et commença à mordiller sa chair tout en la débarrassant du string devenu plus gênant qu’autre chose. Jean sépara les deux fesses rondes pour mieux offrir ses trésors à son regard d’escort boy.

Elle n’a pas besoin de lui dire quoi que ce soit pour qu’il vienne la lécher quelques instants avant d’enfiler sa virilité toute raide et violette dans son sexe, lequel l’accueille avec avidité.

Un râle de plaisir emplit la pièce quand Madame perçut enfin la langue de Jean au creux de son intimité. Son escort boy maintint son intimité ouverte avec ses pouces et la lapa comme si ses fluides étaient du sucre liquide.

couple faisant l'amour

couple faisant l’amour

Haletante et gémissante tout en se tortillant sous les assauts dévastateurs, Madame sentit l’orgasme poindre avec une rapidité fulgurante. Jean dut le percevoir aussi, car c’est le moment qu’il choisit pour la pénétrer de deux doigts sans cesser de la lécher.

Lorsqu’elle cria, tordue de plaisir en se cambrant comme une possédée, Jean accéléra encore le rythme de ses doigts, provoquant une autre salve de plaisir. Puis il ralentit ses va-et-vient, quitta la moiteur envoûtante de son sexe et embrassa sa croupe. Son escort boy caressa tendrement ses hanches pendant qu’elle reprenait son souffle.

Jean se redressa lentement derrière elle et la maintint par la taille. Sans bouger. Elle avait le front collé au mur et tremblait encore un peu. Jean lui mordilla doucement le cou avant d’embrasser son épaule.

Son escort boy l’encercla dans ses bras et l’éloigna du mur pour la ramener vers lui. Lui soulevant le menton de son index, il fondit son regard dans le sien.

Jean reprit ses savantes caresses tout en insérant l’un de ses genoux entre les cuisses de la dame, l’obligeant ainsi à les écarter.

Plaisir partagé

Plaisir partagé

Madame haleta en sentant les doigts de Jean la caresser alors qu’il continuait à torturer ses seins devenus hypersensibles. Elle était sur le point de le supplier de la pénétrer quand il abandonna sa poitrine pour descendre plus bas. Les mains de Jean retracèrent la courbe des hanches de Madame.

D’une poigne ferme, Jean lui saisit les genoux et lui ouvrit largement les jambes, il enfila un bout de latex avant de plonger son membre dans ses délices parfumés. Jamais elle n’avait connu d’amant qui agisse avec une telle efficacité.

Son organe passait et repassait le long des reliefs de son intimité, visitant chaque ourlet, chaque pli et repli dans un sulfureux concert de gémissements.

Sa virilité toute raide coulissait à toute allure dan la féminité de la femme et il ne tarde pas à râler comme un animal en rut. Alors, il lui enfila toute la longueur de sa tige bandée dans sa féminité totalement ouverte.

Elle avait une envie furieuse de se faire prendre par cet homme, de sentir la virilité bien gonflée de Jean exploser son jardin secret. Ce dernier avait besoin de lui pour se libérer d’un stress trop longtemps accumulé.

baiser sur le lit

baiser sur le lit

Jean s’enfonce en elle à grands coups de reins. Madame se sent défaillir sous les coups redoublés du membre de Jean qui écartèle sa grotte secrète et qui vient frapper le fond de son jardin secret liquéfié, plein de cyprine.

Les flammes du plaisir dans la cheminée continuaient de bruler sans cesse. Alors que Madame se liquéfiait. Littéralement. Elle sentait monter au creux de ses reins les premiers frissons annonciateurs du plaisir. Elle était comme en transe, solidement pénétrée par la queue raide et dure de son amant.

Cet homme la possédait violemment, durement, sans répit. Ses mains lui serraient les épaules, l’attirant, la faisant glisser le long de son membre exigeant.

Son escort boy a empoigné ses seins, qu’il a écrasés, les agrippant comme pour les aplatir. Comme des animaux, ils ont sué, gémi, haleté, comme s’il ne pouvait en être autrement, ils ont joui ensemble, conscients de l’intensité intolérable de leurs plaisirs.

Les flammes du plaisir dans la cheminée étaient maintenant encore plus forte. C’est à ce moment-là qu’elle a ressenti un flot d’élixir féminin jaillir de son sexe jusqu’à couler sur ses cuisses. Le plaisir lui a traversé tout le corps et elle n’a pu retenir un cri.

C’est le souffle court qu’ils se sont blottis, silencieux, l’un contre l’autre durant un long moment. Elle était bouleversée et épuisée mais heureuse du plaisir qu’ils venaient de prendre.

Les flammes du plaisir dans la cheminée finirent par se consumer alors que les deux amants dormaient dans les bras l’un de l’autre.

***

Voulez vous vous aussi vous sentir femme ? Dans un moment de pure sensualité, dans les bras d’un expert du plaisir féminin sur-mesure. Pourquoi vous privez vous de prendre du plaisir entre les mains d’un homme du monde qui vous traitera avec tout le respect que vous méritez et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous détendre et d’évacuer votre stress en lâchant prise.

Si vous avez le sentiment de ne pas être désirées ou êtes insatisfaites, je suis là pour vous divertir. Le divertissement sexuelle est une chose essentielle à chaque femme. Si vous voulez garder un certain équilibre dans votre vie il vous faut absolument trouver un moyen de vous divertir et d’évacuer votre stress. Car après de dures journées de travail ou d’études votre cerveau aura des difficultés pour se concentrer encore, c’est pourquoi le divertissement sexuelle joue un rôle clé et majeur dans votre bien être.

Laissez moi vous transporter dans la magie érotique d’un moment romantique et  sensuel, un moment hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement pour adulte unique au monde dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir, de vous masser. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir ou bien contactez moi.

Je suis bien plus qu’un Escort boy: je suis un gentleman à votre service pour quelques heures ou pour tout un week-end. Je suis prêt à tout pour satisfaire tous vos désirs les plus secrets.

Réservez ma compagnie  au plus vite, pour que je sois là seulement pour vous.

Au plaisir de vous offrir ce moment. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: http://escortboy.org


Jean Escort Boy génère le plaisir

Tout ce que je ferais sera pour votre plaisir uniquement

Tout ce que je ferais sera pour votre plaisir uniquement… vous aimez les surprises, les nouvelles expériences.Avec moi comme escort boy, vous allez vous sentir bien, en confiance et sûre de votre partenaire. Même vos fantasmes les plus farfelus seront exaucés. Vous pouvez vous laisser aller à n’importe quelle fantaisie, n’importe quel caprice. Je vous donnerai tout ce que vous voulez lors de ma rencontre avec vous.

Nous nous rencontrerons un soir où vous vous sentirez forte et arrogante ou bien quand vous désirerez que je vous gâte…  Je vous adore déjà sans vous connaître et je vous perçois comme étant parfaite. Tel un aveugle, je ne distingue pas vos rares défauts… Et puis, vous êtes beaucoup trop fière pour vous imposer quelque contrainte que ce soit. Avec moi jamais de crises de jalousie, car je sais très bien qui est le maître et que votre vie privée ne me regarde pas.

Je suis un gentleman qui comprend rapidement l’effet que je vous fais car vous ne pouvez vous empêcher de me dévorer des yeux dès mon arrivée. Demeurant silencieux, mes mains saisissent vos épaules de toute leur force et ma bouche se referme sur votre cou.

Vous vous sentez si petite dans mes bras ! Je mets un doigt sur votre bouche pour vous faire taire et, vous tenant par la main, en vous entraînant dans la chambre. Vous êtes étonnée de la douceur de mes lèvres, de la fraîcheur de mon haleine. Mais vous n’y pensez pas très longtemps. Sur mon bassin, vous sentez avec joie l’enflure rigide qui se forme, laissant présager une agréable surprise.

Tendresse érotique

Tendresse érotique

Tout ce que je ferais sera pour votre plaisir uniquement… Vous laissez ma langue explorer votre bouche avide, lécher votre cou, vos seins. Je fais glisser mon corps le long du votre, m’écrasant sur vous, descendant le long de votre poitrine et de votre ventre, pour remonter vers votre bouche.

Cet homme vous soulève de nouveau et vous emmène, comme si je n’étiez qu’une petite fille d’un poids négligeable. En tournant la tête de côté vous pouvez me voir, mon corps dans le miroir, s’agenouiller devant vous, écarter vos cuisses et vous regarder. Regarder votre corps offert sans la moindre résistance. Mes deux mains sur votre peau vous font frissonner.

Mes deux pouces massent doucement l’intérieur de vos cuisses, remontant imperceptiblement, centimètre par centimètre. Vous attendez avec impatience que Mes pouces se posent enfin sur votre jardin secret déjà moite. Mais je l’évite, préférant le contourner. Je le masse au-dessus, au-dessous, l’ouvre et le referme, rapprochant mes lèvres sans vous donner ce que vous attendez car je veux vous faire languir d’envie de ce plaisir dont vous avez cruellement besoin.

Je sens votre élixir perler… D’un doigt trop timide votre amant s’en empare et le porte à ses lèvres, poussant un petit grognement satisfait. Vos gémissements à vous, sont plutôt insatisfaits, impatients. Je le devine et mes pouces viennent écarter cette partie cachée de votre corps, l’exposant à mon regard. Je suis un séducteur parisien et je ne bouge pas et je semble réfléchir. Alors que vous ne l’espérez plus ma langue s’enfonce en vous, accompagnée d’un doigt inquisiteur qui vous fait soupirer d’aise.

Avide de vos lèvres

Avide de vos lèvres

Le miroir renvoie l’image d’une femme cambrée en proie à un désir puissant. Vous êtes bien décidée à me laisser continuer ce que j’ai commencé… Mon doigt s’enfonce en vous, sans merci, et ma langue efface à mesure toutes vos larmes. Vous avez envie de hurler, vous n’avez qu’une idée en tête : me saisir à pleines mains. Vous voulez voir si je suis aussi alléchant que vous le croyiez et vous voulez m’enfouir au plus profond de vous.

Devenir ma proie… Comme si je lisais dans vos pensées, je retire mon pantalon, récompensant votre attente d’une virilité formidable, gigantesque, luisante. Mais vous n’êtes pas au bout de vos peines… J’appuie le bout de mon membre contre vous, fait mine d’entrer, je vous humecte et je me retire. Je refais ce manège trois fois et me relève.

Votre homme de compagnie s’agenouille enfin devant vous et, d’un même geste, comme s’il était déjà guidée, il glisse tout entier en vous, vous laissant impuissante devant l’assaut. L’image que vous apercevez tout à coup vous semble étrange : allongée sur le dos au bord du lit, vous êtes juste à la bonne hauteur pour subir, sans défense, l’attaque de votre amant. Et qui voudrait se défendre ? Je suis immense ! Probablement la plus grosse queue que vous ayez jamais eue en vous. Vous êtes remplie, défoncée, étirée.

Vous sentez chaque soubresaut se répercuter dans vos reins et votre ventre s’engourdit. Alors que vous doutez pouvoir le supporter plus longtemps, je vous caresse allègrement, au rythme de mon sexe. Ne vous laissant nul autre choix que de jouir sans retenue… Mais cela ne lui suffit pas. Vous comprendrez plus tard que Je ne faisais, à ce moment-là, que réchauffer mes muscles.

Tout ce que je ferais sera pour votre plaisir uniquement… Vos seins se soulèvent et tremblent à chaque coup. Est-ce vraiment vous, là, devant ? Vous ne me reconnaissez plus. Vous êtes telle une spectatrice, regardant un film des plus suggestifs, et dans lequel, je ne feins pas. La femme devant vous s’empare de ses seins, les caresses douloureusement tandis que, derrière elle et de plus en plus furieusement, le Don Juan s’enfonce, se retire, vous pénètre davantage en une danse effrénée.

Fusion des corps

Fusion des corps

Vous sentez un autre orgasme s’annoncer : votre tête frissonne, votre ventre est pris d’une vague de chaleur subite et vos muscles se contractent. Vous vous hâtez et tentez, tant bien que mal, d’atteindre vos cuisses, sachant qu’au premier contact de mon doigt humide, vous vibrerez d’un orgasme brûlant. Je le devine et veux vous faire patienter. Je ralentis… Vous soupirez et me suppliez de continuer. Je vous soulève et vos jambes se nouent à ma taille pour vous empaler plus brutalement. C’est vous qui, dans un geste ultime, déposez un doigt rugueux sur mon sexe enragé. Vous le sentez couler, le barrage céder et je succombe à mon tour.

***

Toutes les femmes ont des fantasmes. En tant que gentleman escort boy pour femmes exigeantes, je vous offre la sécurité de mon professionnalisme et mon expérience qui vous permettra d’être sure que votre fantasme sera réussi et vous permettra de vous lâcher complètement.

Tout ce que je ferais sera pour votre plaisir uniquement… Cette expérience vous permettra de connaître le lâcher prise ce qui vous procurera une libération totale.  Vivre un fantasme avec moi est réservée aux femmes adultes, un fantasme vécu dans un respect mutuel avec protection.

Contactez moi pour prendre rendez-vous et définir une date où nous pourrons ensemble explorer votre fantasme et trouver la meilleure façon de le vivre.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org


Massage naturiste et sensuel

Massage naturiste et sensuel offre tous les avantages d’un massage classique, mais contrairement à la plupart des formes de manipulation pratique, c’est une expérience profondément sensuelle.

Prenant les meilleures techniques d’un large gamme de styles de massage et en leur donnant un twist puissant et provocateur, mon massage érotique aide les femmes à puiser dans leur natures sensuelles.

Avec moi comme masseur, vous allez découvrir comment prendre du plaisir; en tant que femme, vous apprendrez à vous délecter du contact de votre partenaire masculin. Mon massage naturiste et sensuel vous donnera tous les outils pour explorer votre sexualité et vous connectez physiquement et émotionnellement avec le plaisir afin de lâcher prise complètement en toute sécurité.

Le terme «érotique» vient de Eros, le dieu grec de l’amour, et décrit l’excitation des sentiments sexuels ou un fort désir. Vous pouvez introduire l’érotisme dans à peu près tout ce que vous faites, que ce soit en écoutant de la musique, danser ou en dégustant un repas. Il s’agit simplement d’engager tous vos sens en utilisant l’activité pour vous aider à obtenir en contact avec votre nature terrestre et sexuelle.

Mon massage érotique utilise l’énergie sexuelle pour augmenter intimité, prolonger le plaisir, augmenter l’excitation, et intensifier l’épanouissement sexuel. Il encourage les femmes à exprimer librement le désir sexuel, la luxure, la fantaisie et la passion.d

En favorisant le flux d’énergie érotique tout au long de votre corps, ce type de massage peut aussi avoir des effets de guérison. Cela permet certainement aux femmes de profiter pleinement la relaxation et les sensations de bonheur du contact érotique.

Les techniques que j’utilise doivent beaucoup aux massages suédois, thaïlandais, tantriques , aux massages shiatsus, taoïstes et holistiques, et incluent tous les traits traditionnels, tels que le malaxage.

Il y a beaucoup de liberté dans mon massage érotique pour vous permettre d’expérimenter de nouvelles formes de plaisir. En vous détendant et en laissant tomber tous vos soucis, vous pourrez ressentir de nouvelles sensations intimes et des caresses que vous ne pensiez même pas aimer.

Ce qui est important est de faire l’expérience en pleine conscience et à chaque instant répondre intuitivement avec amour à tous mes attouchements. Mon massage érotique n’est pas nécessairement un prélude au sexe.

La clé est de comprendre que si l’on en a envie, c’est un cadeau, sans désir de récompense. Apprenez à tirer de la joie du corps de votre partenaire avec moi et
du plaisir que vous donnez.

Profitez des gémissements et soupirs que vous êtes capable de produire simplement en me laissant utiliser mes mains, mes doigts, ma bouche, mes cheveux et ma voix de différentes manières.

Vous allez alors ressentir un sentiment de liberté et relaxation intense, le flux d’énergie devient un cycle, passant entre vous et moi pour construire un échange réciproque de plaisir. Alors l’extase est réciproque.

Tout les femmes ont une réponse unique lors de mon massage sensuel et érotique et je n’essaye jamais  de vous manipuler ou de vous «diriger» dans une réaction ou une expérience particulière.

Mon massage érotique est nourrissant, aimant, holistique, et responsabilise à la fois pour le masseur (Moi) et le destinataire (Vous).

Le massage ne consiste pas à «faire» quelque chose à un autre personne mais sur le fait de «se donner» les uns aux autres et d’être ensemble dans le moment d’extase orgasmique.

***

Toutes les femmes ont besoin d’un massage sensuel et érotique. En tant que masseur pour femmes exigeantes, je vous offre la sécurité de mon professionnalisme et mon expérience qui vous permettra d’être sure que votre expérience de massage sera réussi et vous permettra de vous lâcher complètement.

Cette expérience vous permettra de connaître le lâcher prise ce qui vous procurera une libération totale.  Vivre un massage sensuel et érotique avec moi est réservée aux femmes adultes, un massage vécu dans un respect mutuel avec protection.

Si vous avez envie de massage sensuel et érotique, alors pourquoi pas ? C’est le droit de femme libre de donner à votre corps ce qu’il vous réclame.

Contactez moi pour prendre rendez-vous et définir une date où nous pourrons ensemble explorer votre massage sensuel et érotique et trouver la meilleure façon de le vivre.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org


Envie de prendre du plaisir sans lendemain

Envie de prendre du plaisir sans lendemain

Ce soir, devant l’hôtel, son escort la regardait de cette manière qu’elle aimait tant. Il l’a regardait comme un homme regarde une femme avec qui il a envie de faire l’amour.

Son sourire avait quelque chose d’ensorcelant, de tentateur. C’était un sourire secret, adulte, le genre de sourire qui donnait aux femmes l’envie d’aller plus loin.

Arrivée dans la chambre, son escort boy brandit une bouteille de vin rouge italien et attrapa le tire-bouchon et la déboucha. Ses doigts chauds touchèrent ceux, glacés, de sa partenaire lorsqu’il lui tendit le verre de vin. Son regard demeurait rivé au sien.

Et une expression naquit à nouveau sur son visage, ce sourire qu’il lui avait adressé devant l’hôtel un peu plus tôt. Madame sentit son ventre se serrer et ses tétons se durcir. Elle se demanda si Jean le verrait à travers son fin soutien-gorge et son chemiser en soie.

Jean lui prit son poignet et se pencha vers elle. Ce n’était pas discuter qu’il voulait. Elle le savait, et lui aussi. Le cœur de sa compagne battait si fort qu’elle craignait qu’il ne l’entende.

Le gentleman se rapprocha d’elle à la manière d’un prédateur et l’emprisonna entre lui en plaquant les mains sur ses hanches.

Cet homme s’approcha encore davantage, et son bassin frôla celui de la dame. Elle sentit alors l’arête dure de son sexe et perdit la raison pour de bon.

Son accompagnateur se pencha et pressa les lèvres sur son cou, ses cheveux caressant la joue de la femme. Elle prit une profonde inspiration et savoura son odeur en songeant qu’elle n’avait jamais été si proche de lui. Il sentait le savon et tout ce qu’elle avait rêvé qu’il sentirait.

Elle tenta d’avaler sa salive à nouveau, mais sa bouche s’était asséchée. Sa bouche, seulement : sous la ceinture, elle était trempée, prête à le laisser se glisser en elle pour lui donner ce qu’elle désirait depuis cinq longues années. Son sexe palpitait d’impatience, sa poitrine était chaude et gonflée. Son clitoris la picotait, et, si Jean se frottait contre elle ne serait-ce qu’une seconde, elle savait qu’elle pourrait jouir rien qu’en imaginant combien ce serait bon avec lui. Elle avait envie de prendre du plaisir sans lendemain.

Jean pressa ses hanches contre les siennes, et elle fondit. Elle leva les bras pour enfouir ses mains dans ses cheveux . Tirant sur sa chevelure, elle lui releva la tête ; le désir ardent qu’elle lut dans ses yeux était égal au sien.

Un instant plus tard, l’escort boy posait sa bouche sur la sienne, allumant le feu qu’elle tentait d’étouffer depuis tant d’années. Il explosa lorsque Jean glissa sa langue entre ses dents.

Elle avait rêvé de ses lèvres, de sa saveur. Il avait le goût du plaisir, et de la promesse d’une nuit torride. Il lécha la lèvre inférieure de sa dame, la mordilla. Les doigts de la femme se perdaient dans la douce épaisseur de ses cheveux ; c’était tout ce qui lui restait de doux, tandis qu’il lui dévorait la bouche. Elle savait qu’il n’y aurait rien de facile, avec lui. Il n’était que dureté et douleur, et elle adorait ça. Il lui fourra sa langue dans la bouche, la mêla à la sienne et suça avidement, faisant monter les larmes aux yeux de Madame.

Elle laissa échapper un râle saccadé. Jean la souleva par les hanches et la posa sur le lit. S’installant entre ses jambes, il empoigna ses fesses pour presser le centre de son désir contre lui. Il tira son chemisier hors de sa jupe et le fit passer au-dessus de sa tête d’un seul mouvement brusque.

Il fit descendre sa main sur son cou et entre ses seins. Elle se pencha en arrière pour le regarder poser sa main sur le bonnet de son soutien-gorge.

Il releva les yeux vers elle, puis les reporta sur son soutien-gorge qu’il écarta, révélant un téton dur et dressé.

Elle retint son souffle lorsqu’il l’enserra de ses lèvres. Dès l’instant où elle sentit sa bouche tiède sucer son téton, elle hoqueta et passa à nouveau les mains dans ses cheveux. Elle n’arrivait pas à y croire. Tous les fantasmes les plus chauds qu’elle avait emmagasinés sur cet escort boy devenaient réalité.

Elle n’avait jamais imaginé que ses rêves puissent se réaliser. Elle était sans doute un peu ivre, ce soir, et elle savait qu’il l’était aussi ; tout cela ne se reproduirait probablement pas. Aussi, elle s’efforçait de graver chaque instant dans sa mémoire afin de ne jamais l’oublier. La traction de ses lèvres sur son téton tendu, la vue de sa tête sombre contre son sein pâle, son odeur qu’elle aspirait profondément et, tout simplement, ce qu’elle éprouvait : le sentiment de se consumer entièrement pour lui.

Être prise par lui était au cœur de tous ses fantasmes. Elle savait à quel point ce serait bon. Elle avait tellement envie de prendre du plaisir sans lendemain.

Et elle ne lui dirait jamais, jamais, ce que cela signifiait pour elle. Elle devait conserver une certaine retenue, ne pas lui laisser deviner le pouvoir qu’il détenait sur elle.

A cet instant, elle s’abandonnait à une langoureuse extase. Elle reprendrait le contrôle plus tard. Pour le moment, elle le cédait volontiers à ce gentleman pour femmes exigeantes. Il écarta le second bonnet et se consacra à son autre téton, tout en caressant de ses doigts celui qu’il avait mouillé de sa bouche. Et lorsqu’il releva la tête, les yeux à présent emplis d’une noirceur qui la fit fondre comme neige au soleil, elle agita le drapeau blanc, vaincue.

Il fit remonter sa jupe au-dessus de ses hanches et posa la paume de sa main sur le sexe de la belle, en lui souriant comme elle avait toujours voulu qu’il le fasse : de ce sourire secret qu’il réservait aux autres femmes.

Il fit glisser sa paume contre son sexe, et elle hoqueta. Un éclair de plaisir la parcourut alors qu’il l’excitait de ses doigts. Il s’arrêta.

Il suivit des doigts l’ourlet de sa culotte, et elle eut l’impression que, s’il s’approchait encore de son clitoris, elle jouirait aussitôt.

Des élancements agitaient son sexe, et son esprit était plein d’images de la tête de Jean entre ses jambes, de sa langue la parcourant doucement jusqu’à la faire hurler de plaisir.

Il haussa les épaules en triturant le tissu satiné de sa culotte. C’était un contact léger, à peine un murmure contre son sexe. Assez pour qu’elle sente quelque chose, et cependant… trop peu.

Elle plongea ses yeux dans les siens. Il agrippa les lanières délicates qui recouvraient ses hanches et les déchira. Elle sursauta ; il sourit, puis écarta les restes de sa culotte. Les fesses nues, elle frissonna.

Il passa une main sous ses fesses et la souleva, puis plaqua sa bouche sur son jardin secret. Elle se redressa pour le regarder lécher lentement son clitoris, puis faire descendre sa langue entre ses lèvres et l’enfoncer en elle.

Cela faisait si longtemps qu’un homme ne l’avait pas touchée… Elle ne l’avait pas permis, pour de nombreuses raisons. Le sexe compliquait les choses, et elle n’en retirait pas souvent grand-chose d’intéressant.

Ses pensées s’évanouirent, laissant place aux seules sensations. Elle savoura la magie du moment, se délectant de le sentir sucer son clitoris, faire courir sa langue de haut en bas sur son sexe et la lécher jusqu’à la faire haleter.

Il saisit ses poignets et les immobilisa, enfonçant ses doigts dans sa chair. La douleur ne faisait qu’intensifier les sensations qu’il lui procurait, la poussant jusqu’à l’extrême limite de sa volonté. Elle avait vraiment envie de prendre du plaisir sans lendemain.

Et, pleine de confusion, elle sut qu’elle ne pourrait pas se retenir. Elle le regrettait, car ce plaisir était le plus doux qu’elle ait jamais connu. C’était magique, et cela n’arriverait qu’une fois. Mais la vague déchaînée de l’orgasme refusait d’attendre ; elle se souleva, cria et jouit, dans une onde de choc qui fit vibrer toutes ses terminaisons nerveuses d’une extase insoutenable. Jean resserra sa prise sur elle en lapant tout ce qu’elle avait à donner.

Les muscles de Madame frissonnèrent, et Jean l’aida à se redresser, le visage mouillé d’elle. Elle leva une main tremblante et, du pouce, lui essuya le menton. Il saisit son doigt au vol et le suça, le regard toujours noir de désir inassouvi. Il lui tendit ensuite son verre de vin, et elle en prit quelques longues gorgées afin d’étancher la soif qui lui brûlait la gorge…, mais sa soif de lui, en revanche, demeurait intacte.

Elle craignait que cette soif-là ne s’apaise pas de sitôt. Il la prit dans ses bras. Elle ne portait plus que sa jupe et son soutien-gorge à demi retiré. Lui était toujours habillé des pieds à la tête, son membre dur gonflant visiblement son pantalon noir.

Excitation ou désir pur, elle ignorait ce qui la faisait frissonner. Il fut sur elle en un instant, retira son soutien-gorge et le jeta au sol. Il empoigna sa jupe, et elle sentit la force de ses mains tirant sur la fermeture Éclair.

Il s’arrêta et recula, un rictus triomphant sur le visage, tandis qu’elle baissait la fermeture et laissait tomber sa jupe à terre.

Il déboutonna sa chemise, l’ôta et l’envoya rejoindre la jupe. Il défit ensuite le bouton de son pantalon et ouvrit la braguette. Il retira ses chaussures et descendit son pantalon ainsi que son boxer. Sa virilité jaillit, et Madame se passa la langue sur les lèvres, désirant soudain sentir son sexe entre ses mains et dans sa bouche.

Jean était magnifique, plus qu’elle n’aurait pu l’imaginer. Lorsqu’il l’attira brusquement entre ses bras, la dame n’aurait échangé sa place pour rien au monde.

Le souffle de la femme se bloqua dans sa gorge lorsque son gentleman la serra contre lui, puis la retourna, plaquant le dos de la jeune femme contre son torse.

Son cœur tambourinait dans sa poitrine, son corps était en feu, envahi par un désir d’une force telle qu’elle était près de la mettre à genoux.

Son souffle tiède se répandait sur son cou, la faisant frissonner. Il tendit la main vers ses cheveux, en retira la barrette et les épingles soigneusement placées qui les retenaient, puis y enfouit ses doigts pour les étaler sur ses épaules.

Son gentleman lui passa les mains sur les épaules, puis sur les bras, avant de remonter. La chair de poule lui picota la peau, mais elle n’avait pas froid. Son corps était brûlant, à l’intérieur : elle avait l’impression d’être en feu.

Elle pivota et vit le désir rougeoyer dans ses yeux comme une fournaise. Personne ne l’avait jamais regardée comme Jean en ce moment, comme s’il était si affamé d’elle qu’il ne pouvait attendre de la posséder.

C’était brut, primaire, et elle en frémissait d’impatience.

Il lui frôla la joue du revers de la main, en un geste d’une tendresse telle que ses jambes faillirent se dérober sous elle. Il posa sa paume sur son cou, la laissa glisser le long de sa clavicule jusqu’à ses seins, puis en prit un dans sa main.

Il fit tourner son pouce et son index autour de son téton, et cette sensation se répercuta jusqu’à son sexe, la remplissant de désir. Elle lui agrippa les bras. Elle tenait à peine sur ses jambes et se sentait près de tomber. Mais son escort boy passa un bras dans son dos pour la soutenir, puis il porta les lèvres à son sein pour sucer son téton.

Elle enfonça les doigts dans ses cheveux, désirant de plus en plus, au contact de sa bouche et de ses dents sur son corps, le toucher. Il lécha et suça la peau de son sein.

Lorsqu’il s’écarta, elle avait le souffle court et se sentait presque ivre de désir.

Son gentleman la souleva et la porta jusqu’à l’étendre au bord du lit gigantesque, laissant ses jambes pendre à l’extérieur. Il sortit un préservatif du tiroir, le mit et se pencha sur elle.

Elle attendit, le sexe trempé d’excitation. Il plaça son sexe entre ses lèvres intimes et glissa en elle.

Elle s’attendait à ce qu’il l’utilise, qu’il la pénètre brutalement. Elle n’avait pas imaginé une telle tendresse de sa part, et c’était presque plus qu’elle n’en pouvait supporter.

Il posa les mains de chaque côté du corps de sa belle et prit son temps jusqu’à s’enfoncer complètement en elle, puis il resta immobile, attendant qu’elle s’adapte à sa présence. Cela faisait si longtemps qu’elle n’avait pas accueilli un homme en elle, qu’elle n’avait pas senti une telle chaleur, une telle épaisseur à l’intérieur de son corps.

Son compagnon ferma brièvement les yeux, et elle vit la tension plisser son front lorsque son sexe frémit et se resserra sur son membre. Elle passa les mains sur ses avant-bras musclés et sentit la légère transpiration qui s’y était formée.

Puis il se mit à bouger lentement, doucement, se retirant partiellement avant de replonger. Madame leva les jambes et posa les pieds à plat sur le lit, se soulevant pour l’attirer en elle plus profondément.

Il se dressa pour contempler son sexe tandis qu’il la prenait. Sa façon de la regarder transperçait le voile dissimulant tout ce qu’elle tentait si désespérément de lui cacher.

Son amant sourit, observant l’endroit où leurs deux corps se rejoignaient. L’escort boy plongeait en elle et lui disait qu’elle lui appartenait.

Elle était si près de jouir qu’elle dut serrer les dents et se retenir pour faire durer son plaisir. Le regarder la pénétrer était magique. Un fantasme devenu réalité. Et qu’il ait pris ainsi possession d’elle…, elle n’aurait jamais pu l’imaginer.

Son mâle se pressa contre elle, l’écrasa, et les larmes montèrent aux yeux de la belle dame. Elle était si près. Si près qu’elle mourait d’envie de relâcher la tension, mais elle attendit.

L’escort boy lui agrippa les hanches et la laboura, fort, faisant rouler son bassin contre sa chair.

L’orgasme explosa en elle, libérant d’un coup toute l’énergie accumulée. Elle cria. Jean accompagna la crispation soudaine de son sexe à coups de reins puissants, puis se plaqua sur elle et gronda, jouissant lui-même tandis qu’elle s’emballait et perdait totalement le contrôle. Il se serra contre elle et l’embrassa tandis que l’orgasme de Madame continuait, semblant ne jamais devoir se terminer. Il n’arrêta de bouger en elle que lorsque cette jouissance volcanique se fut muée en de douces pulsations.

Son gentleman se retira, la laissa seule un instant, puis revint et la retourna sur le ventre pour lui caresser les fesses. Il déposa un baiser sur chacune d’elles avant de faire descendre ses mains le long de ses jambes.

Il grimpa sur le lit et s’agenouilla devant elle. Il lui ordonna de se mettre à quatre pattes. Elle aimait sa force et son autorité au lit.

Elle contrôlait tout le reste de sa vie. C’était amusant de le laisser commander, ici ; cela l’excitait, la faisait frémir d’impatience.

Jean lui demanda de le sucer pour le faire durcir à nouveau. Elle se passa la langue sur les lèvres, puis prit sa queue dans sa main et l’enserra de sa bouche. Le sexe de la femme palpitait encore de l’avoir eu en elle, tremblait encore de son orgasme. Elle fit tourner sa langue autour de son membre, puis l’attira dans sa bouche en le suçant.

Son escort boy posa la main à l’arrière de sa tête et fit plonger sa queue plus profondément dans sa bouche.

Elle lécha toute la longueur de son membre, puis se mit à bouger la tête de haut en bas. Jean se pencha de côté pour attraper ses poignets.

Son escort boy lui tirait les bras, les maintenait derrière son dos afin de l’obliger à n’utiliser que sa bouche. Et elle ne pensait qu’au moment où son membre fantastique pénétrerait son sexe, pour la baiser jusqu’à ce qu’elle jouisse à nouveau. Elle désirait cet orgasme, ne rêvait que de le sentir la labourer une fois encore. Il s’empara de ses seins, faisant rouler ses tétons entre ses doigts serrés. Cette légère douleur la fit le sucer plus fort.

Il s’enfonça plus profondément, et elle prit toute sa longueur dans sa bouche. Il semblait savoir exactement jusqu’où elle était capable d’aller, car il se retirait, faisant glisser son membre contre sa langue, avant de replonger profondément en elle.

Jean fit sortir son membre de sa bouche et le souleva pour lui donner accès à ses bourses. Elle sortit la langue pour les lécher, regrettant de ne pas pouvoir les prendre dans sa bouche, à cause de la posture dans laquelle il la maintenait. Et, tout du long, il continua d’exciter et de pincer ses tétons, et la douleur était merveilleuse.

Cela lui avait manqué, un homme pour la toucher, la lécher, la baiser. Le sexe lui avait tellement manqué. Jean était un putain de maître en la matière.

Elle balaya ses testicules de la langue, donna des petits coups, le lapa, l’excita.

Son gentleman laissa retomber les bras de la belle et la redressa à genoux, puis l’attira à lui. Ses lèvres rencontrèrent les siennes en un baiser brûlant qui envoya des fourmillements dans ses mamelons, tandis que Jean enfonçait sa langue dans sa bouche pour prendre possession d’elle.

Jean l’allongea mettant son ventre sur un oreiller en lui écartant les jambes, et il mit un préservatif, puis s’agenouilla entre ses cuisses. Elle sentit son corps la frôler, puis il fut en elle, et, tout comme auparavant, son sexe frémit. Elle empoigna les draps lorsqu’il se mit à bouger lentement en elle, se retirant doucement pour mieux glisser à nouveau à l’intérieur.

Il écarta les cheveux de la belle pour embrasser et mordiller sa nuque. Elle serra les draps entre ses poings et se retint, sachant qu’elle pouvait jouir immédiatement. Le sucer avait fait grimper la tension, et elle était prête, surexcitée. Son clitoris frottait contre le lit, décuplant ses sensations, la hissant vers le sommet.

Son amant se redressa et la prit par les hanches, la pénétrant plus fort, plus vite. Jean plongea en elle d’un coup puissant qui la fit s’enfoncer dans le matelas. Son point sensible fut pressé contre l’oreiller, et elle se sentit si proche de l’orgasme qu’elle dut lutter pour y résister. Elle voulait que son escort boy jouisse avec elle.

La poigne de celui-ci se resserra sur ses hanches, tandis que ses coups de reins se faisaient de plus en plus impatients.

Elle était terrassée de sensations, sur le point de déchirer les draps si elle ne jouissait pas rapidement. Il passa une main sous elle et trouva son clitoris, puis massa le nœud gonflé de plaisir.

Lorsqu’il s’enfonça à nouveau, elle explosa, enfouissant son visage contre l’édredon en criant d’extase. Jean plaqua son corps contre ses fesses, se balança d’avant en arrière et jouit en frissonnant.

Lorsqu’elle retomba enfin, il était là pour écarter ses cheveux de son visage. Il la fit rouler sur le côté et se débarrassa de l’oreiller. Puis il la quitta juste le temps de leur ramener à chacun un verre. Ensuite, il la prit dans ses bras et l’attira contre son torse, caressant son dos et ses épaules.

Le silence était total. Ni l’un ni l’autre ne prononça une parole. Jean éteignit les lumières et tira les couvertures sur eux.

Cette soirée tout entière avait été une révélation. Elle en était encore un peu bouleversée. Son escort boy lui avait donné tous les plaisirs qu’elle espérait, et cela avait été magique, plus qu’elle n’aurait jamais osé en demander.

***

Toutes les femmes ont des fantasmes. En tant que gentleman escort boy pour femmes exigeantes, je vous offre la sécurité de mon professionnalisme et mon expérience qui vous permettra d’être sure que votre fantasme sera réussi et vous permettra de vous lâcher complètement.

Cette expérience vous permettra de connaître le lâcher prise ce qui vous procurera une libération totale.  Vivre un fantasme avec moi est réservée aux femmes adultes, un fantasme vécu dans un respect mutuel avec protection.

Si vous avez envie de prendre du plaisir sans lendemain, alors pourquoi pas ? C’est votre droit de femme libre.

Contactez moi pour prendre rendez-vous et définir une date où nous pourrons ensemble explorer votre fantasme et trouver la meilleure façon de le vivre.

Au plaisir de faire votre connaissance. Jean

☎ +33755186013
@ man.jean@yahoo.fr
https://escortboy.org


massage sensuel et érotique - visage du lâcher prise

Massage sensuel et érotique

Massage sensuel et érotique

Lorsque Jean, son masseur arriva chez elle, il sonna, et attendit le bruit caractéristique du déverrouillage de la porte d’entrée et s’engouffra chez la dame qui l’attendait pour un massage sensuel et érotique. 

La dame proposa à Jean de réaliser ce massage dans sa chambre. Il lui demanda d’aller de préparer dans la salle de bain pendant qu’il préparerait l’ambiance de la pièce en tamisant la lumière et en allumant quelques bougies parfumées.

Afin de rendre l’endroit plus Zen, Jean avait choisi une musique d’ambiance, douce, propice à la décontraction. 

Massage des jambes - Escort boy Paris

Massage des jambes – Escort boy Paris

La dame était fébrile et elle le ressentait jusque dans ses muscles qui se nouèrent sous le stress. Il fallait qu’elle pense à autre chose, qu’elle occulte de ses pensées le fait qu’un gentleman sexy comme Jean allait poser ses mains sur son corps. Elle ne devait voir en lui qu’un professionnel et non pas un expert du plaisir féminin.

Elle s’allongea sur le lit sur le ventre. Jean se frotta les mains l’une contre l’autre avant d’y déposer une noisette de crème hypoallergénique. La dame retint un cri de surprise lorsqu’il posa ses paumes fraîches sur sa nuque brûlante.

Ses mains se mirent alors en action afin de lui prodiguer un massage sensuel et érotique. Elle fut étonnée qu’elles soient si douces. Il commença  à pétrir les muscles de ses épaules, dénouant ses nerfs tendus à la fois par le travail et aussi un peu par l’anxiété. 

Ses deux pouces remontèrent le long de sa nuque, suivant le tracé de sa colonne vertébrale. La dame ne put s’empêcher de gémir lorsqu’un nœud un peu plus récalcitrant se détendit sous la pression de ses doigts.

Son masseur dégrafa son soutien-gorge et en descendit les bretelles. La dame poussa un hoquet de stupéfactiont. Mais avant qu’elle ne soit revenue de sa surprise, il pétrit ses muscles du bout des doigts, comme un boulanger avec sa pâte, insistant sur ses cervicales, ses vertèbres. 

massage sensuel et érotique - escort boy paris

massage sensuel et érotique – escort boy paris

À ce stade, La dame ne savait plus si elle devait se sentir gênée en pensant à l’image qu’elle donnait d’elle-même ou, au contraire, garder à l’idée qu’en tant que masseur, il devait avoir l’habitude des femmes en petites tenues pour faire un massage sensuel et érotique.

Ses gestes étaient professionnels, enfin, si la dame exceptait le moment où il avait retiré les agrafes de son haut. Il pressa ses éminences thénar le long de son épine dorsale, appuyant avec plus ou moins de force selon les points douloureux.

Petit à petit, la dame se détendit assez pour profiter de son massage. Elle apprécia les sollicitations de la pulpe de ses doigts sur sa nuque, sur ses omoplates. C’était… fabuleux ! De contentement, elle laissa échapper un petit soupir.

Elle se cambra légèrement tandis que les mains de Jean couraient de ses épaules à la base de son crâne, descendant jusqu’à ses hanches. La dame laissa échapper un léger gloussement lorsque ses pouces frôlèrent le creux de ses reins.

Ses mains parcouraient à présent le dos de la femme avec fièvre, passant de ses épaules à ses omoplates, glissant vers ses côtes, remontant vers sa nuque, s’égarant jusqu’au creux de ses reins. Elle se cambra, inconsciente de l’érotisme de son geste. Du bout des doigts, Jean effleura lentement ses flancs, ses index s’égarèrent vers ses seins, la faisant violemment sursauter.

Elle décolla du lit, plaqua son dos contre le torse de Jean, et, posant sa tête au creux de son épaule, lui donna libre accès à sa poitrine dénudée.

Sa bouche jouait sur la peau de la dame, s’attardant au creux de sa gorge. Il titilla de la pointe de la langue le lobe de son oreille, la faisant frémir de plus belle.

Massage complet - escort boy Paris

Massage complet – escort boy Paris

Jean tendit le bras en arrière et se saisit du flacon de produit. Il en remit une noisette dans le creux de ses paumes et les apposa sur le ventre de la jeune femme qui se contracta violemment. Elle gémit longuement lorsque les mains immenses de Jean remontèrent le long de son buste et se saisirent de ses seins. 

Elle n’avait plus aucun contrôle sur ces derniers. Ils gonflaient, se tendaient sous les caresses que lui prodiguait l’homme attentif à ses moindres réactions. La crème glissait sur sa peau de façon sensuelle et ses tétons s’érigèrent tandis que son gentleman les titillait du bout des doigts. Ils étaient durs, sensibles et, lorsqu’il les pressa un peu plus, la dame ne put retenir un cri de douleur, d’attente.

La bouche de Jean retrouva sa place sur la gorge de sa patiente, sur sa nuque, ses épaules. Il la mordillait, la léchait, lui suçait la peau, y posant ses marques sous forme de suçons plus ou moins prononcés. C’était plus qu’un massage sensuel et érotique.

Ses mains n’étaient pas en reste, elles soupesaient les seins de la dame, les caressaient. Jean en agaçait les pointes de façon experte, les triturant avec plus ou moins de force. Puis ses doigts glissèrent sur son ventre, y formant de douces arabesques qui faillirent la rendre folle. Elle se cambra un peu plus, voulant qu’il la touche de façon plus intime.

Massage avec glaçon sur les seins

Massage avec glaçon sur les seins

Et il le fit. Elle était trempée et à l’idée qu’il la toucherait bientôt à cet endroit, elle gémit de plus belle. Il s’insinua entre ses cuisses et elle sentit la chair de poule prendre possession de son corps, son souffle devenir erratique. Elle avait l’impression que son cœur tentait de sortir de sa poitrine.

Jean laissa échapper un léger rire tandis que la dame se pressait contre lui. Il enfonça un index expert dans son intimité ruisselante et sourit lorsqu’elle haleta sous les sensations qui s’emparaient de son corps. Quand un deuxième puis un troisième doigt rejoignirent le premier, elle posa sa main sur la sienne, accompagnant ses mouvements.

Elle tourna la tête vers lui, quêtant un baiser qu’il ne lui refusa pas. Sa langue caressa la sienne, son souffle se mêla au sien tandis que ses gestes devenaient plus frénétiques. Son pouce se posa à la jonction de ses cuisses, là où le centre de son désir était le plus intense, le plus insoutenable, et il se mit à bouger…

La dame avait une conscience accrue de ses muscles intimes qui enserraient les phalanges de Jean comme s’ils voulaient les garder prisonniers, de la cyprine qui inondait sa main,. Puis, un cri s’échappa de sa gorge lorsque la jouissance la saisit. Un cri guttural à la limite de la douleur qui s’étrangla bien vite dans un sanglot de plaisir, elle allait lâcher prise dans un massage sensuel et érotique.

Oui, vas-y, murmura-t-il à son oreille. Prends tout le plaisir que tu peux recevoir. Ce moment n’est que pour toi.

Massage orgasme cunnilingus - escort boy paris

Massage orgasme cunnilingus – escort boy paris

Les mots que Jean prononça eurent raison du peu de pudeur qu’elle possédait encore. Jamais aucun homme n’avait eu cette délicatesse, cette générosité. Elle donna un coup de reins, puis un autre avant de réaliser qu’elle chevauchait les doigts de son masseur et lorsqu’un deuxième orgasme la saisit, elle se laissa aller contre son torse, le corps parcouru de longs frissons.

Avec douceur, il la fit pencher en avant, la tête posée au creux de ses bras et, avec beaucoup de tendresse, se mit à la masser, à dénouer ses muscles jusqu’à ce qu’elle soit complètement détendue.

La dame était encore secouée de spasmes quand Jean la prit dans ses bras pour lui faire un câlin et conclure ce massage sensuel et érotique. 

***

Voulez vous jouir d’un massage sensuel et érotique avec un gentleman ? Dans un moment de pure sensualité, dans les bras d’un expert du plaisir féminin sur-mesure. Pourquoi vous privez vous de prendre du plaisir entre les mains d’un homme du monde qui vous traitera avec tout le respect que vous méritez et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous détendre et d’évacuer votre stress en lâchant prise.

Laissez moi vous transporter dans la magie érotique d’un moment romantique et  sensuel, un moment hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de massage sensuel et érotique pour adulte unique au monde dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir, de vous masser. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir ou bien contactez moi.

Ce massage s’adresse à toutes les femmes, il n’y a pas d’âge pour prendre du plaisir dans un massage sensuel et érotique. Je ne juge jamais les femmes qui me contactent, elles sont toutes belles lorsqu’elles lâchent prise. Et c’est cela ma récompense, que de voir leur beauté éclore sous mes mains.

Je suis bien plus qu’un Escort boy: je suis un gentleman à la demande pour quelques heures ou pour tout un week-end. Je suis prêt à tout pour satisfaire tous vos désirs.

Réservez ma compagnie pour un massage sensuel et érotique au plus vite, je suis là seulement pour vous et pour vous faire tout ce que vous n’imaginez même pas que l’on peut vous faire pour vous faire du bien.

Au plaisir de vous offrir ce moment. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: http://escortboy.org


Textes Erotiques pour le Plaisir

Vie professionnelle intense agenda chargé et solitude

Vie professionnelle intense agenda chargé et solitude. Les femmes qui ont recours à mes services d’escorting ne sont pas en manque de prétendants. Accaparées par leur travail ou trop attachées à leur vie de famille pour se lancer les yeux fermés dans les méandres d’une aventure sentimentale, elles préfèrent l’amour sans attaches.

Offrez-vous en toute sécurité dès maintenant et sans tabou un amant sur mesure.

***

Son escort boy l’avait férocement empoigné par sa chevelure blonde, qu’elle avait toujours coupé à hauteur d’oreilles et l’avait embrassé dans le cou. La sensation de ses lèvres chaudes sur sa peau l’avait fait frissonner de plaisir.

Elle s’était hissée sur les genoux, pour que sa bouche et sa poitrine généreuse soient au même niveau. Son escort boy avait littéralement arraché sa blouse blanche, propulsant les boutons dans tous les coins de la pièce, et avait détaché son soutien-gorge.

Ses tétons étaient gros et pointus, durcis par l’excitation. Son escort boy l’avait soulevé sans difficulté pour l’étendre sur la table. Madame avait senti son sexe durci sous son pantalon et avait été envahie par une chaleur enivrante; il avait définitivement plus été gâté par la nature que son mari. Il avait léché ses mamelons, les avait tétés, avec ardeur; comme s’il ne pouvait se passer de leur goût, comme s’il ne pourrait jamais en avoir assez.

Du bout de la langue, il avait caressé sa peau, en descendant lentement jusqu’à atteindre la ceinture de son pantalon, que Madame l’avait aidé à détacher. Il avait glissé sa main sous sa petite culotte en dentelle et avait caressé sa chatte, puis son vagin déjà humide.

caresses sous la table - escort boy paris

caresses sous la table – escort boy paris

Elle n’avait pas eu de sexe depuis plus d’un mois et n’avait pas réalisé avant cet instant combien elle était en manque. Alors qu’il insérait deux doigts en elle, précautionneusement comme s’il s’agissait du plus précieux des trésors, il l’avait contemplé de ce regard ardent, comme un gentleman se devait de regarder une femme, de cette façon si particulière. Il avait entré à nouveau ses doigts dans son jardin secret puis les avait retirés et avait répété ces mouvements en accélérant la cadence.

Son souffle chaud sur sa peau en sueur avait provoqué une deuxième bouffée de chaleur en elle, si forte, si enveloppante qu’elle avait cru manquer d’air et s’était sentie défaillir. Elle l’avait repoussé brutalement, s’était redressée en position assise et l’avait incité à enlever sa chemise blanche.

Une odeur d’eau de Cologne émanait de lui. À deux mains, Madame avait caressé son corps, tandis qu’il s’amusait à lui frotter les tétons, entre le pouce et l’index.

Son escort boy l’avait laissée baisser son pantalon, dévoilant ses jambes. Il portait un boxer noir de chez Armani. La forme de sa virilité et de ses parties était parfaitement visible à travers le vêtement.

Son pénis devait faire dans les dix-huit centimètres, son gland dépassait de l’élastique lorsqu’il était en érection. Ses bourses étaient gonflés de désir. Madame avait fait glisser sa langue sur la surface du vêtement puis l’avait descendu à hauteur de genoux.

Sa queue était si grosse qu’elle parvenait à peine à la tenir dans sa poigne, ses poils pubiens étaient courts. Elle lui avait prodigué ce mouvement du va-et-vient, tandis qu’il poussait un râle de plaisir.

Une goutte de son élixir avait coulé de son gland. Encouragée par les sons que produisait son partenaire, Madame avait mis sa queue dans sa bouche, en essayant de la faire entrer le plus creux possible dans sa gorge, en tâtant ses testicules avec ses doigts. Elle savait comment faire plaisir à un gentleman.

Au bout de cinq minutes, incapable de patienter davantage, il l’avait fait s’étendre sur le plancher froid et s’était agenouillé au-dessus d’elle, hissant ses jambes sur ses épaules. Il avait frotté sa queue contre sa chatte ruisselante, sans la pénétrer, comme pour la préparer.

Madame le voulait en elle, là, maintenant. Elle avait pensé à combien ce qu’ils étaient en train de faire était mal, qu’elle trompait son mari, ce qu’elle s’était promis de ne jamais faire, mais elle n’en avait sincèrement rien à faire. Elle ne s’était pas sentie aussi bien depuis si longtemps…

Son escort boy avait commencé par la pénétrer du bout de son gland emballé dans un préservatif, hésitant sûrement de peur de lui faire mal. Elle avait hoqueté de surprise, de douleur et de plaisir. C’était le plus gros pénis qu’elle avait touché de toute sa vie.

Caresse intime - Escort boy Paris

Caresse intime – Escort boy Paris

Elle avait pris une grande inspiration, les muscles de ses jambes s’étaient détendus, et Son escort boy était entré en elle un peu plus profondément. Ses mains s’étaient crispées sur ses fesses rondes. Enfin, à la troisième tentative, il était entré complètement en elle. Sur le coup, sa vision s’était obscurcie et elle avait cru voir des étoiles, ça ne lui avait pas fait mal car il savait s’y prendre avec les femmes en leur laissant le temps de se dilater. Elle avait tellement envie de cet gentleman. Son escort boy lui avait prodigué de petits coups de bassins, lentement, à intervalles réguliers pour ne pas la brusquer.

Elle sentait ses bourses sur sa peau, sa queue entrer et sortir en elle. Ils n’étaient plus qu’un par l’union de leurs corps. Elle avait fait glisser sa main sur son dos mouillé de sueur, en poussant des petits couinements de plaisirs qu’elle ne pouvait contenir. La peau de ses fesses frottant sur le plancher était chauffée à vif.

Chaque coup de bassin la rapprochait de plus en plus du nirvana, du plaisir ultime. Enfin l’orgasme la submergea. Il continua à caresser sa chair vibrante, lui arrachant jusqu’au dernier frémissement et gémissement de plaisir.

***

Voulez vous vous sentir femme ? Dans un moment de pure sensualité, dans les bras d’un expert du plaisir féminin sur-mesure. Pourquoi vous privez vous de prendre du plaisir entre les mains d’un homme du monde qui vous traitera avec tout le respect que vous méritez et ne vous jugera pas d’avoir envie de vous détendre et d’évacuer votre stress en lâchant prise.

Si vous avez le sentiment de ne pas être désirées ou êtes insatisfaites, je sui là pour vous divertir. Le divertissement est une chose essentielle à chaque femme. Si vous voulez garder un certain équilibre dans votre vie il vous faut absolument trouver un moyen de vous divertir. Car après de durs journées de travail ou d’études votre cerveau trouvera des difficultés pour se concentrer encore, c’est pourquoi le divertissement joue un rôle clé et majeur dans votre bien être.

Laissez moi vous transporter dans la magie érotique d’un moment romantique et  sensuel, un moment hors du temps en toute discrétion et en toute sécurité. Vous oublierez tous vos soucis et pourrez lâcher prise lors d’une expérience de divertissement pour adulte unique au monde dans un respect mutuel avec protection.

Au plaisir de vous séduire, de vous faire rire, de vous divertir, de vous masser. Mais avant tout faisons connaissance autour d’un drink sans engagement et je vous dirai tout ce que vous brulez de savoir ou bien contactez moi.

Je suis bien plus qu’un Escort boy: je suis un gentleman à votre service pour quelques heures ou pour tout un week-end. Je suis prêt à tout pour satisfaire tous vos désirs.

Réservez ma compagnie  au plus vite, je suis là seulement pour vous.

Au plaisir de vous offrir ce moment. Jean

TEL/SMS/WHATSAPP: +33755186013
Mail: man.jean@yahoo.fr
website: http://escortboy.org